MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 6 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 6 Rabi Al Thanni 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Les clés de l’éducation : le temps passé avec nos enfants.
Nous en avons rêvé, Allah nous en a donné. Un don honorable offert à chacun selon sa part sur terre. Nos enfants sont une merveille dont Il nous comble chaque jour. En sommes-nous réellement conscients ? Et toi, que fais-tu pour glorifier ton Seigneur pendant ce temps privilégié qu’est leur éducation ?
Des hassanettes inquantifiables, le temps d’une éducation.
Il est passé le temps où tu attendais, avec patience, le jour où tu pourrais le porter dans tes bras.
Une fois né, tu le regardais à ne pas t’en lasser des heures durant. De louanges sincères à ton Créateur, Le Très Haut, tu L’as remercié et t’es bercé toi-même d’espoir.
Les enfants sont une fitna, tu aurais du t’en rappeler plus souvent, mais tu sais que tu encore le faire.
Coran Sourate 64, Verset 14.
Sachez que vos richesses et vos enfants sont une épreuve pour vous et qu’auprès d’Allah il y a de magnifiques récompenses.
Une fitna est une épreuve et une tentation pour l’être humain. Un objet, une personne, ou tout autre chose qui le distrait de l’adoration d’Allah. Une épreuve qui l’induit en erreur. Alors prends garde à ton cœur !
Ce petit être a bien grandi et s’est développé sous ton aile. Tu as fait de ton mieux pour élever ce petit corps fragile et fortifier sa chair. Mais quant est-il maintenant ?
Te rends -tu compte haut combien tu as de la chance ? Ces enfants sont ton opportunité qu’Allah a mis entre tes mains, pas seulement pour te combler de ses bienfaits, mais pour te laver, toi, de tes péchés, faiblesses et tristesses. Saisis-tu cette perche ou la laisses-tu, chaque jour, tomber un peu plus à terre ?
L’assise en famille, la première école.
Avoir des enfants, c’est en ce sens une éducation pour soi à leur transmettre à eux. C’est reconnaître la grandeur d’Allah El Wahab, le Grand Donateur, et en même temps lui rendre grâce en faisant don de son temps pour les prochaines générations dont nous avons la garde et la responsabilité.
Non ! Être un parent musulman ce n’est pas que pouponner, s’émerveiller et être fier. C’est plus encore un labeur douloureux, des nuits sans sommeil et des journées à veiller à leur devenir et pas seulement à leur bien-être.
Ne te contente pas de déléguer cette noble tâche éducative dont Allah t’a honoré. La famille a cette responsabilité de donner les bases d’éducation religieuse et morale à son enfant, par l’exemple que représente ses parents, des conseils et bien évidemment le choix des endroits où elle le placera pour apprendre tous les autres enseignements qu’elle ne pourra lui prodiguer. Mais n’en fait pas ton unique solution.
Une école, aussi bonne soit-elle, ne remplacera jamais l’assise des membres d’une famille ensemble autour d’un père et une mère unis dans l’amour d’Allah et Sa Parole.
Tu ne t’en crois pas capable et tu préfères reléguer ce rôle d’éducateur sincère à un lieu, une renommée ? Ne sous-estime pas l’impact de ton regard et de tes larmes pendant que tu parles de ton prophète Mohamed (paix et salut soient sur lui). N’imagine pas que la cohérence entre ce qu’il apprend à l’école ou la mosquée, et, ce qu’il te voit faire, soit une œuvre vaine. Assis toi avec ton enfant et laisse-le observer ce que le Dinn a fait de toi.
Ceux qui croient et font de bonnes œuvres… vraiment Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien.
Coran Sourate 18 Verset 30.
Les technologies, un danger chronophage sous leur utilité.
Mais pour cela, prends garde à un danger.
Subtilement fourbe et indispensable à la fois, il te séduit par son efficacité pour te laisser t’embourber dans les futilités. Prends le temps bien au sérieux car ton smartphone, et autres technologies, te mènera à ta perte si tu n’anticipes pas ce que tu peux en faire. Ton enfant est là, vif et spontané, en attente d’un moment à vivre, alors ne le laisse pas s’impatienter et fuir. Fuir cette assise pieuse que tu as l’ambition d’instaurer dans ton foyer.
N’attends pas de tes fans, amis virtuels et autres «followers» de partager avec toi ce que tu ne peux offrir aux membres du seul cercle réel qui n’attend pourtant que de te suivre sur la voie de Celui qui vous a créé.
Organise-toi ! Juste cela. Du temps, tu en as !
Régis en toi un sens des priorités qui te fera respecter ceux avec qui tu vis car Allah a juré par ce qu’Il a de plus sacré, et le temps en fait partie.
Par le temps !
L’homme est certes en perdition.
Sauf ceux qui croient et accomplissent, s’enjoignent mutuellement (de diffuser) la vérité, et s’enjoignent mutuellement l’endurance.
Coran Sourate 103.
Reste avec eux, tes enfants et ta famille, soudé et convaincu qu’ils n’ont pas besoin de voir en toi un tout-savant. Juste un parent bien-aimant qui parle du Paradis et de l’Enfer, comme s’il les voyait, du prophète comme on aimerait tous le voir et de l’amour d’Allah pour qu’il puisse remplir leur cœur.
Nous demandons à Allah de faire accroître notre science et notre temps, à vous et à nous, et de les utiliser pour Sa Face. Et n’est-ce pas en nos enfants que sont les moyens les plus accessibles de rechercher l’agrément d’Allah ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Elle perd son bébé à cause d’une erreur médicale.
Nous revenons sur l’histoire de Zara, hospitalisée afin de bénéficier d’une intervention visant à prévenir un accouchement prématuré. Zara enceinte de 4 mois a perdu son bébé suite à la négligence d’une stagiaire.
Une grossesse tant attendue.
Zara et Brahim attendaient cette grossesse depuis 5 ans. Afin que tout se passe bien, Zara avait même démissionné de son emploi afin de se consacrer à sa grossesse et mettre toutes le causes de son côté. Ayant déjà fait une fausse couche auparavant, Zara a été hospitalisée afin de bénéficier d’un cerclage du col de l’utérus, une opération bénigne visant à prévenir d’un accouchement prématuré. A quelques mètres de sa chambre, une femme hospitalisée venue pour subir un avortement.
Une erreur mortelle.
L’erreur a été commise par une étudiante sage-femme qui a confondu les deux chambres. Persuadé que Zara était venue pour subir un avortement, elle lui administre des médicaments destinés à préparer le curetage (retrait du bébé). Lorsque Zara sort du bloc opératoire, on l’informe que l’équipe médicale avait dû expulser d’urgence le bébé, une énorme souffrance pour Zara qui attendait cette grossesse depuis des années. « A mon premier réveil, ils m’ont annoncé qu’il avaient dû expulser l’enfant. Je n’y croyais pas, je disais ‘c’est pas vrai, le bébé allait très bien« . Ce n’est que quelques jours après l’accident que l’hôpital a informé le couple des véritables motifs de la perte de leur enfant.
Zara a indiqué vouloir porté plainte afin de savoir ce qui s’était réellement passé et pour que cela ne se reproduise plus. L’hôpital a de son côté ouvert une enquête interne et a affirmé ne pas souhaiter valider le stage de l’étudiante.
Une épreuve divine.
Il est rare que nous relayions ce genre d’informations mais cette épreuve que traversent Brahim et Zahra n’est pas chose facile. Ainsi, nous leur apportons tout notre soutien avec le cœur ainsi qu’en invoquant Allah d’apaiser leur peine et de leur accorder mieux dans ce bas monde et dans l’au-delà. Cette histoire est aussi un rappel pour chacun d’entre nous qui consent à rencontré Allah avec un cœur en paix, le chemin est long et semé d’épreuves. Ces épreuves sont la manifestation de l’amour d’Allah envers ses créatures, les Prophètes qui sont les hommes les plus aimés d’Allah ont eux aussi été éprouvés à travers leur famille, leur biens, leur personne certains y ont laissé la vie.
Allah a dit : «Apporte la bonne nouvelle aux endurants qui, frappés par un malheur, disent : nous sommes à Allah et c’est vers Lui que nous retournerons. Voilà ceux qui bénéficieront de la bénédiction et de la miséricorde de leur Maître ; voilà les bien guidés » (Coran, 2 : 155-157).
D’après Souhayb ar-Roumi (P.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Que le sort du croyant est étonnant ! En effet, son sort n’est que du bien – situation dont ne jouit que le croyant – ; s’il remercie Allah pour un bien qu’il acquiert, il en est récompensé, et s’il endure un malheur qui le frappe, il en est encore récompensé : tout jugement divin qui concerne le musulman lui fait du bien » (rapporté par Mouslim).
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Benoît Hamon : « Il faut reconnaître l’Etat de Palestine ».
Candidat à la primaire socialiste, Benoit Hamon est connu pour ses déclarations en faveur du peuple palestinien. Sur le plateau de « Quotidien » sur TMC, il est allé plus loin dans sa pensée en se démarquant de tous ses concurrents sur le sujet : s’il est élu, il reconnaîtra l’Etat de Palestine.
Insertion d’Israël et reconnaissance d’Etat palestinien
Sur les deux tableaux, sans trop se mouiller, il déclare : « Ce que moi je ferai car je pense que c’est de la responsabilité historique des Européens, notamment des Français envers l’Etat d’Israël, c’est d’assurer son insertion dans son environnement régional de manière pacifique. Or ce n’est pas le cas si Israël se sent menacé par ses voisins. Pour que ce soit pacifique, il faut reconnaître l’Etat de Palestine et c’est l’engagement que je prends et que je prendrai »
Quoi qu’il en soit, sa déclaration vient apporter un nouveau son de cloche au parti socialiste. Il est aujourd’hui le seul à porter ce discours clair sur la question du Proche-Orient, de quoi lorgner le vote « musulman et de banlieue »…
Clic pour voir la Source de l’article
***

Secours Islamique France : une année (de plus) d’actions !
Le Secours Islamique France s’est engagé dans de nombreuses batailles pour les plus démunis dans le monde et ce, depuis une vingtaine d’années. En toute transparence, il agit auprès des populations défavorisées au quatre coins du globe dans des missions aussi périlleuses que variées. Tout cela, grâce aux dons. Grâce à vous.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Au Yémen, la guerre et la faim font mourir les enfants.
L’Unicef a publié en décembre dernier les chiffres sur la malnutrition infantile au Yémen. Ce sont 2,2 millions d’enfants qui en souffrent aujourd’hui. La faim est en augmentation puisque le pays, qui est l’un des plus pauvres au monde, connaît un conflit qui a débuté il y a presque deux ans.
Une situation humanitaire désastreuse.
C’est une situation humanitaire sans précédent que le Yémen traverse aujourd’hui. La famine est l’une des conséquences du conflit armé dont les civils sont les premières victimes. D’après l’Unicef, 462 000 enfants souffrent de malnutrition sévère aiguë et 1,7 million d’enfants sont à un stade de malnutrition aiguë modérée. Le pays fait face à de fortes pénuries qui concernent notamment la nourriture et les médicaments. Les infrastructures médicales manquent aussi. D’ailleurs des structures soutenues par Médecins sans frontières ont également été visées par des bombardements impliquant de devoir évacuer les équipes.
Ce conflit armé dans lequel s’opposent de nombreux acteurs (forces gouvernementales soutenues par la coalition menée par l’Arabie Saoudite, rebelles chiites Houthis et autres groupes armés) a déjà causé la mort de 7000 personnes d’après l’ONU.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Coupe d’Afrique des Nations 2017 : le Maroc devra se passer de Younes Belhanda, forfait.
Coup dur pour les Lions de l’Atlas. Tandis que la Coupe d’Afrique des Nations doit débuter le 14 janvier prochain, Younes Belhanda est forfait en raison d’une fracture de l’orteil.
Absent plusieurs semaines.
Le docteur de la Fédération Marocaine de Football a indiqué que, déjà avant de partir en stage dans le Golfe, le staff était au courant des pépins physiques du joueur de l’OGC Nice. Cependant il souhaitait réaliser d’autres examens pour confirmer son incapacité à s’entraîner et jouer. Une mauvaise nouvelle pour l’international marocain qui, avec son retour dans le championnat français, est sur une excellente dynamique. Par ailleurs, son club, l’OGC Nice, a annoncé que l’absence de son joueur des terrains de football pourrait durer plusieurs semaines. De son côté, Hervé Renard, le sélectionneur du Maroc, doit donc conjuguer avec l’absence de Younes Belhanda mais aussi celle de Oussama Tanane.
La formation marocaine sera-t-elle donc dans les meilleures conditions pour affronter les équipes de sa poule : Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo et Togo ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Ce n’est pas dans son arrière-boutique qu’un commerçant de Mayhill, une bourgade du Nouveau-Mexique, ronge son frein en dissimulant son islamophobie et sa xénophobie primaires, loin s’en faut ! Ce serait en effet mal connaître ce réparateur en tous genres que de penser que les scrupules l’auraient étouffé à l’idée d’exposer ses noires pensées au vu et au su de tous.
Ignorant la hantise de faire fuir ses clients ou de bafouer la liberté d’expression garantie par le 1er amendement de la Constitution, cet artisan américain n’a pas attendu la victoire fracassante de Donald Trump pour se sentir légitimé à déverser sa haine en vitrine. Une haine de surcroît très rentable dont il n’a pas hésité à faire commerce, ce qui ajoute à l’accablement général, après que des photos de son négoce, prises récemment, ont soulevé une houle d’indignation sur le Net.
Recouverte depuis longtemps d’affichettes calomnieuses et injurieuses, à la consternation d’un ancien employé, Marlon Mc Williams, qui s’en est désolé récemment devant la caméra de la chaîne locale KOB4, la devanture de son magasin attire le chaland en flattant ses bas instincts, notamment contre ses deux boucs émissaires préférés : Barack Obama et les musulmans.
« Il vend ces affiches odieuses depuis un bon moment déjà », a déploré vivement Marlon Mc Williams, à l’heure où les réseaux sociaux américains s’en émeuvent à leur tour, mettant un terme à une impunité qui n’a que trop duré.
Renouant avec les heures sombres de la ségrégation, son panneau accroché sur l’une des fenêtres de son établissement, avertissant « Obama et d’autres musulmans ne sont pas les bienvenus ici », a aggravé son cas, nombreux étant les internautes scandalisés qui appellent à lui faire fermer boutique et à le condamner pour incitation à la haine.
Mais que dire des clients qui, pendant des années, lui ont permis de prospérer en achetant ses affiches ignominieuses et du silence de ceux que ce commerce honteux a toujours écoeuré ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Pays-Bas : une vidéo montrant des écoliers non musulmans en train de faire la prière rend furieux les ultras du nationalisme.
La scène aux airs de parenthèse récréative se passe dans une mosquée à Zwolle, une localité des Pays-Bas, dans une atmosphère joyeuse et ludique propre à l’enfance, en présence d’un imam mué pour la circonstance en un pédagogue enseignant aux chères têtes blondes néerlandaises, par définition non musulmanes, l’attitude et la gestuelle de la prière rituelle dans l’islam.
Devant des caméras qui n’en ont pas perdu une miette, de petits écoliers, filles et garçons, se sont appliqués à reproduire les différentes positions montrées par leur guide d’un jour, entre deux éclats de rire et sous le regard amusé de leurs maîtres d’école.
Certains d’entre eux se sont essayés, eux aussi, à l’exercice, dans le cadre d’une immersion dans la religion tant décriée par le national de l’étape, le député populiste et pro-sioniste Geert Wilders, ce grand pourfendeur de l’islam au pays des tulipes dont les analogies abjectes entre le Coran et Mein Kampf ou encore entre l’islam et le nazisme résonnent doucement aux oreilles de son homologue française, Marine Le Pen…
Ce qui n’était qu’une simple découverte initiatique en territoire religieux inconnu, baignant dans une ambiance bon enfant et absolument pas prosélyte, a fait l’effet d’une bombe auprès des farouches partisans du nationalisme à la Wilders, dont le parlementaire Harm Beertema, 64 ans, fut le premier à sortir de ses gonds devant le succès viral de la vidéo.
Exhortant les parents à refuser que leurs enfants prennent part à « ces activités politiquement correctes » et à « ces excursions qui s’aventurent loin de notre culture », tout en les galvanisant aux cris de « Vous décidez, pas l’école ! », ce dernier a exigé que passe à la trappe de la censure scolaire l’initiation au deuxième pilier de l’islam, accusée de tous les maux.
Inimaginable en France, sauf à susciter une levée de boucliers générale, ce programme d’éducation religieuse néerlandais a sans doute comme seul tort d’ouvrir un peu trop grand les portes des mosquées et de jouer un peu trop la carte de la transparence aux yeux de ceux qui, contrairement à ce qu’ils prétendent, s’emploient à enfoncer l’islam dans l’obscurantisme.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

En Occident, pas de pleureuses pour les enfants yéménites.
La prospérité de notre industrie de l’armement vaut bien la vie de quelques milliers d’enfants yéménites. C’est ce que répondit implicitement Manuel Valls lorsqu’on lui demanda ce qu’il pensait des bombardements saoudiens qui dévastent le Yémen et terrorisent sa population. « Est-il indécent de se battre pour nos emplois ? » répondit le premier ministre le 15 octobre 2015 sur Bfm/Tv. « Indécence », dites-vous ? A la tête d’un gouvernement qui aura généreusement distribué des armes et des médailles aux coupeurs de tête du Golfe, Manuel Valls sait de quoi il parle.
Depuis mars 2015, la « coalition » conduite par Riyad déchaîne le feu du ciel contre des civils sans défense en prétendant combattre une rébellion houthie coupable de s’être alliée avec l’ex-président Ali Abdallah Saleh contre son successeur Abd Rabbo Mansour Hadi, instrument docile de la monarchie saoudienne. Selon l’ONU, cette intervention militaire meurtrière a fait plus de 10 000 victimes. Elle a provoqué une catastrophe humanitaire, 400 000 enfants souffrant de malnutrition dans un pays dévasté par les bombardements et privé de ressources par l’embargo que lui imposent les pétromonarchies.
Dans une totale impunité, l’aviation saoudienne n’épargne ni les écoles, ni les hôpitaux, ni les cérémonies religieuses. Elle répand la terreur, elle cherche à faire plier, en la soumettant à un déluge de feu, une résistance qui infligerait une cuisante défaite aux forces coalisées si elles avaient le courage de l’affronter sur le champ de bataille. Les wahhabites, en fait, ne mènent pas une guerre contre des combattants, mais une entreprise systématique de démoralisation de la population, de destruction totale, d’arasement des infrastructures du pays.
Cette œuvre mortifère, ses auteurs la justifient en invoquant la légalité internationale. Le mouvement « Ansarullah », en effet, a investi la capitale du pays en septembre 2014 et poussé le président Mansour Hadi à la démission en janvier 2015. Effet à retardement de la « révolution » ratée de 2011, ce succès inattendu a pris de court les Saoudiens et leurs parrains occidentaux. Décidés à intervenir dans le conflit, ils ont obtenu du conseil de sécurité de l’ONU le vote de la résolution 2216 du 14 avril 2015 condamnant la prise du pouvoir par les Houthis et affirmant la légitimité du président Hadi.
Cette décision onusienne a offert à Riyad une couverture juridique l’autorisant à frapper le Yémen sans ménagement pour vaincre la rébellion. Perversion du droit international, c’est un chèque-en-blanc qui permet au pays arabe le plus riche d’écraser sous les bombes le pays arabe le plus pauvre. Tout se passe comme si l’agresseur bénéficiait d’une sorte de permis de tuer à grande échelle, avec la bénédiction de puissances occidentales qui lui fournissent des armes en quantité illimitée tandis que la rébellion houthie se voit frappée par l’embargo.
On se demande alors quel crime le peuple yéménite a pu commettre pour endurer un tel supplice. Aurait-il commis des actes terroristes ? Certainement pas. Il est la première victime des attentats meurtriers perpétrés par Daech et Al-Qaida, comme celui contre les mosquées chiites de Sanaa qui fit 142 morts le 20 mars 2015. Ces organisations, en revanche, ont longtemps bénéficié de l’étrange inaction de la coalition, notamment dans la région d’Al-Mukallah. Peine perdue ! Cette alliance objective sur fond de haine anti-chiite n’a pas mis les forces « loyalistes » à l’abri des attentats-suicides qui vont bientôt les frapper à leur tour en 2016.
D’où vient, alors, l’acharnement de Riyad contre le Yémen ? Selon la propagande saoudienne, il serait justifié par la complicité des Houthis avec Téhéran. Appartenant à la communauté chiite « zaydite », le mouvement « Ansarullah » servirait les ambitions géopolitiques de l’Iran. Les causes du conflit yéménite sont endogènes, l’aide fournie par les Iraniens aux rebelles est dérisoire, mais Riyad s’obstine à dénoncer l’influence malfaisante des mollahs. C’est une situation ubuesque. Les Houthis sont coupés du monde par l’embargo et bombardés par une puissante aviation, et Riyad les traite, sur leur propre sol, comme s’ils étaient des mercenaires étrangers !
Le voilà donc, son crime, à ce Yémen rebelle. Il est en cheville avec les forces du mal, il pactise avec le diable. Décidément inconscients, les Houthis admirent le Hezbollah libanais, ils soutiennent la Syrie souveraine, ils croient encore au nationalisme arabe. Pour ceux qui entendent asservir la région aux intérêts impérialistes, Sanaa est une épine dans le pied. Le Yémen a commis une faute politique qu’il va devoir expier dans la douleur. Vu de Riyad, il va falloir étouffer ce foyer de contestation d’un ordre impérial auquel se cramponnent des pétromonarchies vermoulues. L’Arabie saoudite ne veut pas, elle n’a jamais voulu, tout simplement, d’un Yémen indépendant et unifié.
Pour ce pays martyrisé qui n’intéresse personne, on n’entendra pas de jérémiades. Ni « génocide », ni « massacre », ni « barbarie » à l’horizon dans les colonnes de la presse mainstream. Le chœur des pleureuses occidentales est aux abonnés absents. Ni « Casques blancs » financés par des fondations anglo-saxonnes, ni parlementaires français en goguette pour « éveiller les consciences », ni gauchistes indignés qui appellent à la « solidarité révolutionnaire », ni droits-de-l’hommistes qui signent héroïquement des pétitions à la pelle, rien, nada. Le Yémen est sorti des écrans-radar, rayé de la liste des causes qui en valent la peine. Il est abandonné aux criminels wahhabites par l’indécente lâcheté d’un Occident complice. Mais, qui sait, le peuple yéménite n’a peut-être pas dit son dernier mot.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Allemagne : Le soir du Nouvel An, La police de Cologne aurait arrêté plusieurs centaines d’hommes selon des critères purement raciaux.
Polémique en Allemagne après une vaste affaire de contrôles au faciès. La police de Cologne est dans la tourmente car elle aurait, le soir du Nouvel An, arrêté devant la gare centrale et placé sous surveillance plusieurs centaines d’hommes selon des critères purement raciaux. Les autorités ont expliqué que tous étaient des « Nafris » – l’équivalent allemand de « Nord-Af », ce qui a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux notamment. #PolizeiNRW #Silvester2016 #SicherInKöln: Hundreds of Nafris s…
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***
Violences racistes dans le métro : procès à Paris des 4 supporters britanniques de Chelsea.
Tout le monde se souvient de cette vidéo montrant un père de famille africain se voyant interdire l’accès d’un wagon du métro par des supporters racistes de l’équipe britannique Chelsea. Un scandale qui avait rapidement fait le tour du monde jusqu’à rattraper les quatre principaux responsables.
Aujourd’hui, le père de famille accompagné de son épouse va affronter les accusés qui risquent jusqu’à de la prison.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : incendie à la mosquée de Valenton.
La mosquée de Valenton a pris feu ce matin au grand malheur des fidèles. Pour l’instant, l’administration de l’association qui gère le lieu de culte n’a pas communiqué sur les causes de l’incendie.
Le bungalow qui sert de salle de prières pour l’instant aux fidèles a pris feu ce matin. Les musulmans de Valenton travaillent actuellement sur la construction d’une mosquée et d’un centre culturel.
Un fidèle a pris quelques clichés de l’édifice en feu.

Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
BDS condamne les pays du Golfe pour leur normalisation avec l’occupation israélienne
.
La mère d’un prisonnier palestinien meurt d’un AVC
.
Des dizaines de colons israéliens envahissent la mosquée d’Al-Aqsa
.
Netanyahou interrogé pendant 3 heures sur des accusations de corruption
.
Moscou accueillera les pourparlers de réconciliation palestiniens la mi-janvier
.
Arrestations violentes et raids en Cisjordanie occupée
.
L’armée égyptienne a détruit 12 tunnels à la frontière avec Gaza
.
Atterrissage de deux hélicoptères à Naplouse
.
L’occupation commence à démolir des installations dans un village de Naplouse
.
14 Palestiniens sans abri après la démolition de leur maison dans le Néguev
.
Al-Quds: Trois jeunes palestiniens arrêtés suites à des confrontations
.
Abou Marzouk: Le fédéralisme n’est pas proposé comme projet pour mettre fin à la division
.
Thawabteh: L’OLP est un corps maigre et nous rejetons tout congrès national en Palestine
.
La marine israélienne cible un bateau de pêche libanais
.
Démolition de 5 maisons à l’est de Jérusalem
.
L’occupation arrête 5 employés du Comité de réhabilitation d’Hébron
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 24 Safar 1438.

Flash info du 24 Safar 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Santé : Astuces naturelles pour booster l’immunité de vos enfants.
Avec le froid et les microbes qui traînent il est essentiel pour toute la famille d’opter pour une vie saine et équilibrée afin de passer entre les gouttes des tracas de l’hiver. Même si certaines habitudes sont fondamentales: s’habiller chaudement, appliquer des règles strictes d’hygiène pour ne pas être contaminé.. Il est aussi très important de booster le système immunitaire afin d’éviter les petites infections souvent désagréables.
Voici 5 conseils pour booster l’immunité de toute la famille.
1 : Optez pour l’homéopathie.
L’homéopathie est un moyen très efficace et naturel pour renforcer son immunité, que ce soit en prévention ou en curatif. On s’intéressera notamment au préventif, qui démarre dès l’automne, et qui peut être suivi tout au long de l’hiver.
→ Oscillococcinum 9CH – 1 dose par semaine : traite à la fois le préventif et le curatif de l’état grippal.
→ Influenzinum/Homéomunyl 9CH – 1 dose par semaine pendant 3 semaines : prévient l’état grippal et le soigne.
→ Silicea 15CH – 5 granules par jour dès les premiers froids : renforce l’immunité et évite en particulier les otites. Vous pouvez compléter le traitement avec du Serum de Yersin, une fois par semaine.
→ Manganum 15CH – 3 granules quotidiennement : un antifatigue bien connu.
→ Kalium Bichromicum : Prévient les rhumes (clairs).
2 : Les huiles essentielles seront vos alliées pour renforcer votre immunité.
Un petit mélange naturel à faire vous-même – déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de -3 ans !
Prendre un flacon vide, et y ajouter :
90 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara.
30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree.
30 gouttes d’huile essentielle de Thym à Linalol.
30 gouttes d’huile essentielle de Citron.
Appliquer en massage 3 gouttes du mélange sur le thorax et 3 gouttes sur le dos. Renouveler l’application 3 fois par jour pendant 1 à 3 semaines maximum.
3 : Du repos, du repos et du repos !
Dormir permet au cerveau de votre enfant de produire des hormones, comme la dopamine ou prolactine qui renforcent les défenses immunitaires. De plus, lorsque nous dormons nos tissus se régénèrent et nous récupérons de notre longue journée. Voilà pourquoi le sommeil est très important chez nos enfants en plein apprentissage.
4 : Poursuivez votre allaitement.
Comme nous le savons le lait maternel est le meilleur aliment pour l’enfant, en période hivernale le lait maternel est un véritable atout. En effet, celui-ci contient des immunoglobulines, des protéines ayant un rôle essentiel dans la défense de l’organisme contre les agressions – et des cellules immunitaires qui colonisent l’intestin de l’enfant. Le lait maternel contient également des probiotiques permettant aux bonnes bactéries de se développer dans l’intestin. Les études ont démontré que les enfants allaités développaient moins de rhinopharyngites, d’otites, de gastro-entérites et de diarrhées.
5 : Quelques aliments à privilégier.
L’échinacée : cette sublime fleur aide à résister aux agressions hivernales. Vous pouvez la consommer en comprimés, en gélules et également préparer une teinture-mère d’échinacée. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour obtenir les posologies adaptées à l’âge de votre enfant.
Le curcuma : consommé en tisane, le curcuma est un antioxydant et énergisant, adapté aux plus jeunes. Peut être combiné au gingembre ou citron.
Gelée royale : la gelée royale est véritable stimulant général de l’organisme, un allié de taille durant cette période de froid.
Clic pour voir la Source de l’article
***

« Le Grand Défi » sur Facebook pour aider les personnes dormant dans la rue.
L’initiative « Le Grand Défi » est apparue en même temps que l’automne. Sur Facebook, des quartiers voire des villes se défient pour préparer des repas à distribuer aux personnes dormant dans la rue.
Se désigner sur Facebook pour faire le bien !
C’est Malik Diallo, vivant à Sarcelles dans le Val-d’Oise qui a lancé « Le Grand Défi ». Chauffeur-livreur à Paris et voyant régulièrement les campements de migrants dans la capitale, il a voulu s’impliquer pour les aider. Ainsi avec des amis, il a organisé une distribution de repas, sandwichs, bouteilles d’eau… à Stalingrad et La Chapelle. Ceci ne reste pas sans suite puisque Malik lance la chaîne de solidarité sur Facebook en désignant un autre quartier qui devra faire de même puis ainsi de suite. Dans une de ses vidéos postées sur la page Facebook « Le Grand Défi », Malik Diallo a indiqué vouloir par la même occasion montrer que les quartiers ont du coeur et sont éduqués. Finalement de quartiers, nous sommes passés à villes : Sarcelles, Pierrefitte, Toulouse, La Rochelle…
Si initialement c’était les campements de migrants sur Paris qui avaient marqué Malik Diallo, ce sont en réalité toutes les personnes dormant dans la rue qui sont aidées. Quelle ville ou quel quartier relèvera prochainement « Le Grand Défi » ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Australie : la prière du vendredi se tient dans une église.
N’ayant pas de mosquée, des musulmans effectuent la prière du vendredi dans une église.
Des musulmans sans mosquée.
L’église anglicane St. Paul, située dans la ville portuaire de Fremantle en Australie, accueille les musulmans de la région une fois par semaine pour la prière du vendredi. Les musulmans y sont peu nombreux, pas assez pour posséder leur propre lieu de prière. C’est l’imam Faizel Chothia qui a alors décidé de frapper à la porte de l’église.
Une église qui ouvre ses portes.
Le révérend Peter Humphris, qui dirige l’église, est persuadé que les différentes religions peuvent cohabiter et n’aurait pas hésité à accueillir les musulmans. Plus qu’un simple accueil, il y aurait même un projet de construction d’une annexe pour permettre aux musulmans d’effectuer leurs ablutions. Quand beaucoup de chrétiens ont soutenu ces initiatives, certains paroissiens ont en revanche décidé de quitter l’église.
Nous ne polémiquerons pas sur la validité de la prière dans une église. Soulignons simplement le geste de ce révérend. Si plus de non musulmans avaient cette ouverture d’esprit, la vie en occident serait bien plus facile.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie.
Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie. Ce sont les chiffres donnés par le responsable de « la fondation des Martyrs » qui fournit un soutien financier aux familles des soldats tués au front.
Par la voix de Mohammad Ali Shahidi Mahallati, l’Iran vient d’admettre que plus de 1000 soldats ont été tués en Syrie. Un chiffre énorme qui démontre l’implication de l’Iran dans les massacres de la population sunnite en Syrie / Irak.
Une grande partie des milices sectaires chiites qui combattent en Syrie et Irak sont financées et armées par Téhéran. Composées en majorité de réfugiés afghans et pakistanais chiites à qui ont promet en retour la nationalité iranienne, ces troupes sont administrés par les soldats et forces spéciales de l’armée des Mollahs.
L’Iran est le principal allié de Bachar Al Assad dans la région. Sa milice supplétive libanaise Hezbollat serait la plus impliquée dans les combats en Syrie. Dans certaines régions, le régime d’Assad a totalement déserté les fronts, laissant les troupes de Nassrallat combattre contre les rebelles syriens.
Clic pour voir la Source de l’article
***

L’Institut français de civilisation musulmane, du rêve devenu réalité à Lyon.
Jeudi 24 novembre est un grand jour pour la Grande Mosquée de Lyon. En présence de représentants des autorités locales et nationales, celle-ci célèbre la pose de la première pierre de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), inaugurant ainsi les travaux d’un espace culturel attendu à Lyon.
La ville de Lyon célèbre en grande pompe la pose de la première pierre du futur Institut français de civilisation musulmane jeudi 24 novembre. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve fera le déplacement pour l’occasion. Il sera accueilli par le sénateur-maire Gérard Collomb qui s’est fortement impliqué pour que le projet aboutisse ainsi que par Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
L’initiative est portée par la direction de la Grande Mosquée de Lyon qui a relancé l’idée en 2004. Douze ans plus tard, l’IFCM est désormais une réalité et devrait ouvrir ses portes au printemps 2018. La bâtisse de 2 500 m2 contiendra une salle de conférence, un espace d’exposition, une médiathèque et des salles de cours.
« Mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam »
Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon, insiste sur le « projet strictement culturel » du lieu. « Ce ne sera pas une maison des musulmans pour les musulmans », assure-t-il. Les manifestations culturelles permettront de « mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam », résume-t-il. L’IFCM se revendique du modèle des centres culturels juifs et chrétiens tels que l’Espace Hillel inauguré en 2008 ou l’Espace culturel du christianisme qui a ouvert ses portes en 2014 à Lyon.
Le financement de l’IFCM a nécessité un investissement de 2,5 millions d’euros de la part de la Grande Mosquée de Lyon, sur les 6,6 millions nécessaires. La métropole lyonnaise dont Gérard Collomb assure la présidence a participé à hauteur d’un million. La ville de Lyon et l’Etat ont également donné chacun un million. Le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, chapeauté par Laurent Wauquiez a en revanche refusé d’accorder le million d’euros promis par la précédente majorité. La direction de la Grande Mosquée de Lyon va donc devoir trouver le million d’euros supplémentaire, peut-être à l’étranger. Ou qui sait, auprès de la future Fondation pour l’islam de France dont Kamel Kabtane a intégré le conseil d’administration.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Clichy-la-Garenne : 40 000 € d’astreinte aux responsables d’une mosquée.
Le Conseil d’Etat a scellé le sort de l’édifice du 15 rue d’Estienne d’Orves à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) en validant, début novembre, l’ordonnance d’expulsion prononcée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise le 10 août dernier.
Cependant, l’Association pour l’instruction, le dialogue et l’échange (AIDE) et l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC), en charge du lieu de culte, refusent d’abdiquer. Les associations continuent de se mobiliser et conserve sur la face de l’immeuble une bâche adressant un appel aux fidèles : « Sauver notre mosquée, c’est sauver nos enfants, tous ensemble pour l’achat de notre mosquée ».
Après l’expiration du bail précaire des associations en juin dernier, le maire LR Rémi Muzeau a entrepris une procédure d’expulsion.Il souhaite changer le bâtiment en médiathèque et encourage les musulmans à aller prier dans la nouvelle mosquée des Trois-Pavillons située en périphérie de la ville.
La préfecture des Hauts-de-Seine est aujourd’hui en pouvoir d’utiliser le recours « à la force publique afin de faire exécuter la décision de justice » mais assure être « toujours dans le dialogue ». « Nous espérons évidemment ne pas en arriver là », renchérit le maire de Clichy.
Me Moundji Maoui, l’avocat des associations, assure au Parisien avoir engagé une nouvelle procédure devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise pour « contester l’expulsion ». Et ce même si la préfecture du 92 affirme que « la décision du Conseil d’Etat rend exécutoire l’ordonnance d’expulsion » et qu’« il n’y a plus de recours juridiques possibles ».
Un rassemblement est prévu, samedi 26 novembre, pour dire « non à la fermeture de la mosquée ». Le 20 mai dernier, une manifestation similaire avait réuni 500 personnes. Le 8 décembre prochain, les associations vont comparaître au sujet de l’astreinte de 500 € par jour décidée en août suite à l’ordonnance d’expulsion. Une amende de 40 000 € pèse sur les responsables de la mosquée qui espère pour autant toujours rassembler l’argent nécessaire au rachat de l’immeuble auprès de la municipalité, et ce en dépit de l’hostilité affichée du maire.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Paris : du sursis au policier qui a frappé un élève du lycée Bergson.
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mercredi 23 novembre, un policier de 26 ans à huit mois de sursis pour avoir asséné un coup de poing à un lycéen. Les faits se sont déroulés le 24 mars dernier, devant le lycée Bergson, dans le 19e arrondissement de Paris, lors des mobilisations contre la loi travail.
Une vidéo de l’altercation, très diffusée sur les réseaux sociaux, avait suscité l’indignation. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve s’était dit « choqué ».
Le policier ne se verra pas inscrire cette condamnation à son casier judiciaire sur décision du tribunal. Il pourra ainsi continuer à exercer son métier. Interrogé lors de son procès le 10 novembre, il a invoqué un « malheureux concours de circonstances ». Le lycéen a eu le nez cassé et s’était vu prescrire une incapacité totale de travail de six jours.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Noera Ayaz, l’ardente avocate de la cause des femmes musulmanes, en Occident comme en Orient.
Elle fait partie des intervenantes de premier plan qui s’exprimeront à Istanbul, les 25 et 26 novembre prochains, lors de la deuxième édition du Sommet consacré à « La femme et à la justice », supervisé par l’Association des femmes et la démocratie (KADEM), l’Américaine Noera Ayaz, directrice du groupe « Les femmes dans l’Islam », travaille d’arrache-pied à la promotion de l’autonomisation des femmes et de la jeunesse musulmanes depuis deux décennies, ayant à cœur de combler le fossé entre les cultures aux Etats-Unis et ailleurs, au gré de ses pérégrinations à travers le monde.
A l’origine de nombreux projets visant à améliorer la place de la femme et à renforcer son rôle au sein de la communauté musulmane, voire au-delà, dans la sphère publique, cette ardente défenseuse de la cause féminine, sortie brillamment diplômée de la Columbia Law School, se fait notamment l’avocate du droit des femmes musulmanes à avoir accès et à se déplacer librement dans les mosquées, accompagnées de leurs enfants, pendant les prières, dont celle de Tarawih.
Sur tous les fronts, Noera Ayaz se bat aussi à coup d’articles de loi pour faire reconnaître les mauvais traitements subis par certaines de ses coreligionnaires et leur obtenir, sans effet de manche mais avec efficacité, un statut légal d’immigration, ainsi qu’une assistance juridique permanente.
Infatigable globe-trotter, ses nombreux voyages à la surface du globe, incluant des séjours au Japon, en Malaisie, en Arabie saoudite, en Thaïlande et en Turquie, lui ont permis de faire un large tour d’horizon des défis majeurs qui se posent à la gent féminine dans la galaxie musulmane. Des défis qui ont une forte résonance chez cette femme active vivant en Virginie, résolument engagée au service de sa communauté et mère attentionnée de deux enfants, laquelle profite de chacun de ses déplacements sous d’autres latitudes pour approfondir sa compréhension de la position de la femme au cœur du monde islamique.
A la veille de prendre la parole à la tribune d’un colloque de haut vol, sur le thème « Les moyens de lutte contre la discrimination et la violence faites aux femmes », Noera Ayaz, qui appelle à interroger le système démocratique occidental, particulièrement américain, pour assurer une meilleure protection des droits des femmes encore trop souvent bafoués, réhabilite avec force la quintessence du message coranique et les nobles valeurs de dignité, de respect, d’égalité que prône le Texte, au fil de ses versets riches de sens.
« Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions » (sourate 16 verset 97) , se plaît-elle à répéter, en espérant tordre le cou aux préjugés tenaces véhiculés par la propagande médiatique aussi insidieuse que pernicieuse.
« Chaque pays porte en lui de bons et mauvais exemples de ce que cela signifie d’être une femme dans une société islamique ou non islamique. Je crois que l’alphabétisation, l’ enseignement général, la stabilité économique et des relations familiales saines contribuent au développement et au maintien de l’ éthos qui respecte les femmes », précise-t-elle.
Revenue enchantée de son escale en Turquie, Noera Ayaz dresse le portrait de femmes turques épanouies et accomplies sur tous les plans, tout à la fois « fortes, pieuses, d’une fidélité sans faille à Allah, chaleureuses, cultivées et aguerries professionnellement », tout en exhortant ses coreligionnaires à prendre exemple sur des personnalités féminines ayant vécu avant et après le Prophète (saws).
« Soyez fortes dans la foi, faites preuve de piété, communiquez avec le Coran et le Prophète, travaillez dur et restez humbles. Etudiez et apprenez d’éminentes femmes, telles que Aisha bint Abu Bakr, Lady Khadija, Fatima al-Fihri, et beaucoup d’autres. Ce sont elles qui doivent être vos sources d’inspiration intarissables », recommande-t-elle avec la bienveillance qui la caractérise, en songeant déjà à de futures actions à mettre en place pour qu’un avenir meilleur s’ouvre devant les femmes musulmanes, qu’elles évoluent en Occident ou en Orient.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Israël donne une Première amende à une mosquée pour son appel à la prière !
Une mosquée de la ville de al-Ludd (Lod) a reçu pour la première fois, lundi, une amende de 200 euros envoyée par la municipalité israélienne, pour le son du muezzin lors des appels à la prière, considérés comme une « pollution sonore ».
Ceci intervient après un projet de loi appuyé par Netanyahou qui prévoit d’interdire les hauts parleurs « dans toutes les mosquées en Israel ».
Non seulement le gouvernement israélien se moque ainsi des 20 % de ses citoyens israéliens qui sont musulmans, mais comme Israel n’a jamais déclaré ses frontières et a annexé illégalement Jérusalem Est, la décision concerne en réalité bien plus que la liberté de culte en Israel.
D’ailleurs plusieurs moquées de Jérusalem Est comme celles d’ Abu Dis dans sa banlieue se sont déjà vue interdire au début novembre l’appel du muezzin le matin, après que des colons eurent protesté devant le domicile du maire. Et ceci alors que ces mosquées respectaient le volume sonore (nombre de décibels) réglementé et autorisé.
Mais apparemment c’est moins le son de la prière qui dérange les colons, que que le fait qu’il rappelle qu’il y a encore des Palestiniens à Jérusalem.
Encore un exemple de la grande « tolérance » d’israel, Etat religieux, qui s’affiche comme tel, mais qui brime la liberté de culte dès qu’il ne s’agit pas des juifs.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Banque mondiale: La situation de l’eau est alarmante à Gaza
.
5 asphyxiés lors d’affrontements à l’est de Jérusalem
.
Une palestinienne condamnée à six ans de prison
.
L’Union du personnel de l’UNRWA lance une grève générale
.
500 nouvelles habitations coloniales à Jérusalem
.
Un mort et 10 points de confrontations avec l’occupation
.
Liban : Une réunion populaire condamne le mur autour d’Ein al-Hilweh
.
La mineure Nourhanne Awad condamnée à 13 ans et demi de prison ferme
.
Les archéologues israéliens volent le patrimoine palestinien sous couvert de la loi
.
Le président israélien : Je vais demander à Erdogan de servir de médiateur pour libérer nos soldats capturés à Gaza
.
36 colons prennent d’assaut Al-Aqsa sous la protection de l’armée d’occupation
.
L’occupation démolit trois maisons palestiniennes dans la région de Lod
.
Le blocus de Gaza sur la table de la Cour Pénale Internationale
.
Vallée du Jourdain: les entrainements militaires causent d’importantes dégradations
.
Un jeune tué et deux autres blessés dans une fusillade au camp de Balata
.
Liban : Tentatives d’annuler la construction du mur autour du camp d’Ein el-Helwah
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com