MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Ramadan 1438.

Flash info du 9 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


L’importance d’invoquer Allah au quotidien.

Pour une journée réussie pleinement réussie, le croyant doit invoquer Allah (soubhanou wa ta’ala) à plusieurs moments.
En effet, on ne peut compter avoir une journée pleine de baraka bi idhni Llah sans invocations quotidiennes.
En dehors des cinq prières obligatoires, l’invocation permet d’entretenir une relation étroite et permanente avec Notre Créateur.
Ainsi, pour travailler son cœur et sa foi, le musulman a pour tâche de s’exercer et faire des efforts pour être au plus proche d’Allah Le Tout Puissant.

Allah (soubhanou wa ta’ala) dit:
«Ô hommes! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous: existe-t-il en dehors d’Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance? Point de divinité à part Lui! Comment pouvez-vous vous détourner [de cette vérité]?» (Coran 35/3).
«Et votre Seigneur dit: “Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés.”» (Coran 40/60).

L’invocation est une arme ultime pour le croyant quand les épreuves se dressent devant lui ou qu’il souhaite simplement se protéger d’un potentiel mal.
Dans cette quête de soumission authentique à Notre Créateur, le musulman doit chercher la miséricorde d’Allah (soubhanou wa ta’ala).
Le Prophète sallAllhou ‘alayhi wa salam a dit:
«Demandez protection à Allah contre l’épreuve très éprouvante, et les malheurs les plus affligeants, et le mauvais destin, ainsi que l’acharnement de l’ennemi.» (Boukhari et Mouslim).

Voici quelques exemples d’invocations:

– Au moment du réveil.
Al-hamdu li-l-lâhi l-ladhî ahyânâ bacda mâ amâtanâ wa ilayhi n-nushûr.
«Louange à Allah qui nous a rendus à la vie après nous avoir fait mourir, et tout retourne à Lui».

– Le matin.
Allahumma innî as’aluka cilman nâfican, wa rizqan tayyiban, wa camalan mutaqabbalan.
«Ô Seigneur ! Je Te demande un savoir utile, une bonne subsistance et des œuvres agréées (par toi). [une fois le matin]».

– Au moment du repas.
Bismi l-lâhi /Bismi l-lâhi fî awwalihi wa âkhirihi.
(avant de manger) « Dire Au nom d’Allah. [ou, si on oublie de le faire en commençant, dire Au nom d’Allah, au début et à la fin».

– La demande de pardon tout le long de la journée.
Astaghfiru l-lâha wa atûbu ilayh(i).
« Je demande pardon à Allah et je me repens à Lui. [cent fois par jour]».

AJIB.FR
***


New York : des dizaines de juifs protègent des musulmans en prière au pied de la Trump Tower.

Au moment de la rupture du jeûne, ce jeudi soir, c’est au pied de la Trump Tower qu’une centaine de musulman s’est réunie pour effectuer la prière d’al maghreb. A l’occasion, des centaines de juifs ont formé un cercle de protection afin de protéger les fidèles en prière.

Une protestation pacifique.

C’est grâce à Twitter que l’événement a pu être organisé avec le hashtag #IftarInTheStreets. Ainsi, une centaine de musulmans a pu se réunir hier soir au moment de la rupture du jeûne afin de prier en groupe sur les trottoirs de Manhattan. Un peu comme une protestation pacifique à la politique islamophobe de Trump, cette prière a pu réunir juifs et musulmans plus solidaires que jamais.

Oui. Car le mouvement a également attiré de nombreux membres de la communauté juive, dont notamment l’association Jews for Racial & Economic Justice, qui ont souhaité se joindre à cette action pour protéger les musulmans en prière.

Une palestino-américaine à l’origine de l’événement.

Linda Sarsour, à l’origine de l’événement est la palestino-américaine qui a fondé l’ONG Celebrate Mercy, qui collectait en février dernier plus de 100 000 dollars auprès de la communauté musulmane afin de réparer un cimetière juif profané. Elle était également présente lors de la Marche des Femmes qui avait réuni des millions de personnes à travers les États-Unis et le monde suite à l’élection de Donald Trump.

Ainsi, plus d’une centaine de leaders de la communauté juive ont publié hier une lettre ouverte affirmant leur soutien à la militante.

L’événement s’est finalement terminé autour d’un bon repas improvisé réunissant les deux communautés.

katibin.fr
***


Les Palestiniens : la prière du vendredi à Al Aqsa.

Le premier vendredi du ramadan (02/06/2017) est un jour de fête . Des dizaines de Palestiniens se sont précipités sur l’esplanade des mosquées à Jérusalem . Prière à Al Aqsa , quelle merveille !

Côté sécurité , les forces israéliennes ont fermement contrôlé les accès . Elles étaient déployées partout dans la vieille ville , en ayant pris toutes les précautions sécuritaires , et surtout , en ayant séparé hommes et femmes en flots .

Sourire au visage , larmes aux yeux , chagrin au coeur se mêlent devant une vieille palestinienne en train de prier à Jérusalem.

katibin.fr
***


#Défi Ramadhan : cette année, apportez votre aide à nos frères et sœurs en un SMS !

Comme vous le savez, une crise alimentaire de grande ampleur touche actuellement plusieurs pays, notamment en Afrique (Nigéria, Somalie, Soudan du Sud) et la situation ne cesse de s’aggraver. D’après les Nations unies, « il s’agit de la pire crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale ».
OBJECTIF #1SMSpourlAfrique : 200 000 €

En 2017, des enfants meurent encore de faim et plus de 20 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire en Afrique et au Moyen-Orient. Cette année, l’objectif de l’opération #1SMSpourlAfrique est de 200 000 € pour l’aide alimentaire au Nigeria et en Somalie.

Comme chaque année, Katibîn s’engage avec le SECOURS ISLAMIQUE FRANCE ! Et comme chaque année, on compte sur votre générosité pour aider nos frères et sœurs partout dans le monde en ce mois de partage.

Le don par SMS vous connaissez ? Le concept est simple, envoyez selon le montant désiré DON5 – DON10 ou même DON2 (5 pour 5€ – 10 pour 10€ – 2 pour 2€) au 92001. Possibilité d’envoi jusqu’à 10€ maximum.

OBJECTIF : 200 000 euros ! Alors, prêts ? GO
.

katibin.fr
***


L’Institut Najah : des cours de science islamique en ligne !

L’Institut Najah propose des cours de sciences islamiques en ligne, en langue française. Créé et imaginé par sheikh Mohamed Najah, khatib et conférencier depuis plus de 30 ans. De formation scientifique (doctorat en science physique, et professeur de mathématiques), il est enseignant depuis 5 ans à l’Institut Attabari à Corbeil-Essonnes en qualité de professeur théologique. il a lui-même appris les sciences religieuses auprès de grands Shouyoukh tel que le savant Sheikh Saïd Ramadan al Bouti. Il oeuvre depuis de nombreuses années pour un Islam du juste milieu, de facilité. Il prône un retour aux grandes valeurs de l’Islam : l’amour, la miséricorde, le pardon, la fraternité. Vous pouvez suivre ses rappels de miséricorde sur sa page facebook.
L’Institut Najah propose un cursus complet sur plusieurs niveaux autours de matières fondamentales :

Aqida (croyance en Dieu).
Sira (biographie du prophète (PSSL)).
Fiqh (étude comparé des 4 écoles de jurisprudence : adoration conforme).
Education Islamique (spiritualité).

Les cours sont toujours argumentés de manière complète selon plusieurs avis afin de donner à l’étudiant un esprit critique et non sectaire.

Pour fêter ce mois de ramadan de la meilleure manière possible, l’Institut Najah vous propose un jeu concours inédit pour tenter de remporter une inscription gratuite au niveau 1 ! Plus de 20 lots à gagner au total (voir l’image ci-dessus).

Pour participer au jeu concours rendez-vous sur https://jeuconcours.institut-najah.com
.

katibin.fr
***


Auchan instaure l’étiquetage des produits israéliens.

L’enseigne française de grande distribution Auchan a récemment instauré l’étiquetage des produits des colonies israéliennes.

Israël au grand jour.

Un étiquetage « colonies israéliennes » a été apposé sur des grenades du magasin Auchan du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Rappelons qu’en 2015, la Commission européenne avait adopté des « lignes directrices » imposant un étiquetage spécifique sur les produits des territoires revendiqués par les Palestiniens, mais celles-ci sont trop rarement respectées.

Rappelons qu’en ce mois de Ramadan, nous nous devons de faire attention aux produits que l’on achète, notamment aux dattes israéliennes très répandues dans le commerce.

katibin.fr
***


Le roi du Maroc annule sa participation au sommet de la Cédéao en raison de la présence de Netanyahu.

Jeudi, le roi du Maroc a annulé sa participation, ne souhaitant pas que sa première présence à ce sommet intervienne dans « un contexte de tension ».

L’organisation devait se prononcer sur la demande d’adhésion du Maroc à l’occasion de son 51e sommet, qui a lieu à Monrovia. Mais plusieurs pays participants ont été étonnés de l’invitation adressée à Benyamin Netanyahou. Jeudi, le roi du Maroc a annulé sa participation, ne souhaitant pas que sa première présence à ce sommet intervienne dans « un contexte de tension ».

Le roi Mohammed VI a annulé sa visite à Monrovia, au Liberia, où il devait assister le 4 juin au 51e sommet de la Cedeao. Un rendez-vous important pour le royaume, puisque l’organisation devait statuer sur sa demande d’adhésion, formulée en février. Or, comme l’explique un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères, jeudi 1 juin, « au cours des derniers jours, des pays importants de la Cedeao ont décidé de réduire au minimum leur niveau de représentation à ce sommet, en raison de l’invitation adressée au Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou ».

Depuis quelques années, Israël cherche à renforcer ses relations économiques avec l’Afrique. En juillet 2016, Netanyahou s’est rendu en Ouganda, au Kenya, au Rwanda et en Éthiopie, alors qu’aucun Premier ministre israélien ne s’était rendu sur le continent depuis des décennies.

journaldumusulman.fr
***


France : Sport : Guy Roux sur l’affaire Benzema : « Aujourd’hui, vous enlevez les musulmans du championnat de France, on fait du football à sept ».

Guy Roux est un entraîneur mythique en France. Si aujourd’hui il vit une retraite paisible, il est avant tout un spécialiste du football avec près de 900 matchs en D1 (ex-Ligue 1) à son compteur. Depuis le début, l’ancien coach de l’AJ Auxerre soutient Karim Benzema victime selon lui « du racisme » de « beaucoup de Gaulois ».

« Je suis un homme du peuple. Depuis toujours, je vais boire un coup deux soirs par semaine dans un bistro ouvrier d’Auxerre. J’écoute. Beaucoup de « Gaulois » sont racistes, c’est une certitude. Le jour où on a écarté Benzema des Bleus, un sondage montrait que 70 % de Français ne voulaient pas de lui. Mais ces sondeurs ne vont pas dans les quartiers… »

Ne tarissant pas d’éloge sur Karim Benzema qui joue depuis huit au Real Madrid en tant que titulaire, Guy Roux n’hésite pas à dire qu’on « reproche (à Benzema) de ne pas chanter La Marseillaise… Je ne l’aurais pas chanté non plus, parce que je chante très faux », ironise-t-il.

Pour Guy Roux, Noël Le Graët et Didier Deschamps « ne sont pas racistes » mais plutôt « pragmatiques ». Au vu des sondages, les deux hommes ont préféré mettre de côté le meilleur attaquant français du moment quitte à perdre la Coupe d’Europe. Pour lui, c’est « un immense gâchis » bien mérité par les français qui devraient être « plus ouverts ».

Tous les bons gamins sont aujourd’hui en banlieue, à Paris, à Lyon. Aujourd’hui, vous enlevez les musulmans du championnat de France, on fait du football à sept. Et encore ! On donne des leçons contre le communautarisme. Moi, je m’en fiche. À partir du moment où les joueurs sont patriotes, cela ne me pose aucun problème qu’ils soient catholiques, musulmans ou protestants.

Une position courageuse de l’ancien coach de l’AJ Auxerre qui rappelle qu’il reste encore dans ce pays des personnes doués de raison. Oui Karim Benzema a payé un sentiment raciste qui monte en France comme le démontre le score de Marine Le Pen aux élections présidentielles. Qui pourrait en douter aujourd’hui ?

islametinfo.fr
***


Un député canadien va jeûner le mois de Ramadan en guise de soutien aux nécessiteux.

Le député canadien Mark Holland a annoncé qu’il allait jeûner cette année – pour la troisième fois de suite – pour recueillir des fonds pour un organisme de bienfaisance qui lutte contre la faim.

« Quand on pense à un enfant qui doit aller à l’école affamé ou que quelqu’un essaie de passer un jour de travail sans nourriture dans l’estomac, c’est ce dont le Ramadan nous permet de nous rappeler », a déclaré M. Holland.

Il a ajouté que le mois béni permettait aux gens de mieux comprendre les souffrances d’autres personnes moins fortunées.

Le député recueillera de l’argent pour Give 30 , un mouvement, pour musulmans et non musulmans, qui combat la faim en faisant don des récoltes aux banques alimentaires américaines et canadiennes.

L’année dernière, Mark Holland avait fait un discours remarqué au Parlement canadien afin d’annoncé son choix de faire le Ramadan avec la communauté musulmane.

islametinfo.fr
***


Tunisie : un mois de prison pour avoir mangé en public lors du ramadan.

En Tunisie, quatre hommes ont choisi un parc public pour fumer et manger devant le reste des citoyens. Un acte jugé « provocateur » par le tribunal de Bizerte qui les a condamné à un an de prison.

Jeudi 1er juin, quatre tunisiens ont été condamnés à un mois de prison pour « outrage public à la pudeur » après avoir fumé et mangé en public pendant le mois de Ramadan. Pour le parquet de Bizerte, les coupables ont fait preuve de « provocation ».

En Tunisie, la constitution garantit « la liberté de conscience » mais l’Etat se porte également « gardien de la religion ». Un antagonisme que dénoncent les ONG qui appellent à manifester pour réclamer la libération des quatre accusés.

Les quatre hommes « ont choisi un jardin public pour manger et fumer, un acte provocateur durant le mois de ramadan (…). De ce fait, le tribunal cantonal de Bizerte les a condamnés à un mois de prison », a déclaré à l’AFP Chokri Lahmar, le porte-parole du parquet.

« S’ils ont choisi de ne pas jeûner, ils n’avaient qu’à manger dans un autre endroit à l’abri des regards et ne pas tenter de semer la haine entre les gens », a renchéri M. Lahmar, .

La grande majorité des cafés et restaurants ferment pendant le mois de Ramadan. Ceux qui restent ouverts le font discrètement quitte à cacher l’intérieur de leur établissement avec des journaux contre les vitres.

islametinfo.fr
***

Des vidéos prouvent les tortures et exécutions de civils sunnites par les troupes irakiennes (ABC News).

L’armée américaine continue de travailler avec une unité des forces spéciales irakiennes malgré des preuves écrasantes que ses agents ont commis de nombreuses violations des droits de l’homme depuis au moins deux ans.

Le journaliste irakien Ali Arkady a filmé pendant de nombreuses heures les officiers d’une unité élite irakienne appelée Emergency Response Division (ERD). Sur les images on peut voir ces soldats exercer la torture et exécuter froidement des civils à Mossoul. Un porte-parole militaire des États-Unis a déclaré que, bien qu’une enquête sur de nouvelles preuves d’atrocités commises par la DRE soit justifiée, il n’y a aucune raison juridique pour que les États-Unis ne puissent continuer à travailler avec l’unité.

L’unité avait déjà été mise en liste noire en mars 2015 en vertu de la loi Leahy, qui exige que les unités militaires étrangères soient empêchées de recevoir une aide militaire des États-Unis s’il existe des informations crédibles selon lesquelles une telle unité a commis une violation flagrante des droits de l’homme. Les principaux commandants américains ont continué à féliciter les succès de la ERD et se vanter d’un « partenariat fructueux » entre l’armée américaine et l’unité, y compris la coordination des attaques aériennes sur l’organisation jihadiste « Etat Islamique ».

« Les photos sont horribles. Elles représentent clairement des crimes de guerre « , a déclaré le sénateur Patrick Leahy (D-Vt.) qui a rédigé la loi fédérale il y a 20 ans.

Un porte-parole de l’ opération Inherent Resolve, dirigée par les États-Unis à Bagdad, a déclaré que les fonctionnaires n’étaient pas au courant des atrocités documentées par Arkady et l’armée américaine a depuis contacté des responsables irakiens pour discuter des incidents exposés par ABC News. Le porte-parole a également défendu le droit légal de l’armée américaine à travailler avec une unité jugée essentielle dans la bataille de Mossoul.

« La Division des interventions d’urgence n’a pas eu des équipements et la formation des États-Unis en mars 2015 » suite à des signalements de tortures et assassiants, a déclaré à ABC News le colonel de l’armée américaine Joe Scrocca, un porte-parole de la coalition.

« Les examens de Leahy n’empêchent pas les États-Unis de travailler avec l’ERD, comme nous le faisons avec d’autres éléments des forces de sécurité irakiennes, afin d’assurer un effort coordonné entre les différents éléments de l’ISF dans la lutte pour vaincre l’EI à Mossoul ».

Un conseiller principal du sénateur Leahy, cependant, n’est pas d’accord, questionnant si l’armée adhère à l’esprit de la loi, compte tenu des preuves crédibles des violations des droits de l’homme commises par des soldats de la ERD.

« Si nous fournissons des conseils ou coordonnons les attaques aériennes, nous aidons clairement les actions de cette unité », a déclaré Tim Rieser, conseiller principal en matière de politique étrangère à Leahy, à ABC News. « L’un des objectifs du sénateur Leahy en écrivant la loi était d’empêcher que les États-Unis soient associés ou impliqués dans les actions de ceux auxquels la loi est destinée. «

Sarah Leah Whitson, directeur exécutif du Moyen-Orient chez Human Rights Watch , qui travaille en Irak depuis 1991 confirme.

« Le gouvernement des États-Unis joue un jeu trouble en refusant son aide à des unités irakiennes abusives comme l’ERD, tout en travaillant avec elle, en les entraînant et en les coordonnant », a déclaré Whitson. « En résumé, les États-Unis sont dangereusement proches de la complicité dans la torture et la violence dégoûtantes que ces forces commettent sur les citoyens irakiens et, en réalité, en veillant à ce que la lutte en Irak n’en finisse plus ».

Lors d’une conférence de presse du Pentagone en janvier, le colonel de l’armée américaine, Brett Sylvia, alors commandant de Task Force Strike à Bagdad, a déclaré aux journalistes que les officiers américains avaient récemment conseillé l’ERD et les ont qualifiés de «force de combat très efficace».

Ce mois-ci, alors même que les agents de l’opération Inherent Resolve répondaient aux questions soulevées par ABC News dans son enquête sur les images d’Arkady, un haut commandant américain en Irak a tweeté à la Division d’intervention d’urgence.

« Regardez le #Iraqi ERD envoyez un message à #ISIS le samedi matin dans l’ouest de #Mosul », a déclaré le général en chef de l’armée américaine, Joseph Martin, le 13 mai, avec un lien vers une vidéo du champ de bataille sur la page officielle de l’ERD sur Facebook montrant les troupes irakiennes au combat.

Malgré l’interdiction, l’ERD fait partie des forces armées qui a obtenu des sommes importantes du Congrès Américain dans le cadre du soutien financier américain aux troupes irakiennes.

« Demander un financement pour une telle unité, quand il n’y a pas eu d’action pour responsabiliser ces gens, envoie un mauvais message », a répondu Rieser.

Le colonel Ryan Dillon, un autre porte-parole de l’opération Inherent Resolve, a été interrogé jeudi lors d’une conférence téléphonique sur la façon dont la DRE a continué à utiliser des équipements et des armes américains, comme les lanceurs antichar, malgré l’interdiction de Leahy.

« Donc, nous ne les équiperons pas, mais comme vous l’avez vu, nous équiperons d’autres éléments des forces de sécurité irakiennes », a déclaré Dillon. « Chaque fois que nous voyons des armes entre les mains de ces unités ou des éléments qui ne devraient pas l’être, nous tâchons à ce que des mesures soient prises afin que cela ne se produise plus à l’avenir ».

Selon un officier de l’ERD, l’armée américaine a convoqué une réunion au début de ce mois-ci avec les soldats ERD qui devaient être nommés dans le rapport ABC News. Scrocca a confirmé que plusieurs de ces réunions ont eu lieu avec des responsables irakiens, y compris des représentants du bureau du Premier ministre Haider al-Abadi.

Le ministère irakien de l’Intérieur a déclaré la semaine dernière « a été ordonné la formation d’un comité d’enquête » pour examiner les rapports et « encouragé les enquêteurs à mener une enquête franche et claire ».

Les responsables irakiens ont déclaré à ABC News qu’ils ont rappelé tous les agents impliqués dans l’enquête sur le terrain et ont envoyé une équipe de médecins et de travailleurs sociaux dans les quartiers pour interviewer les familles des victimes.

Bien qu’il ait déjà confirmé une grande partie des rapports d’ABC News lors d’une entrevue vidéo extraordinaire, le capitaine de l’ERD, Omar Nazar, a tenté de réfuter certaines des allégations dans une vidéo de 10 minutes diffusée sur YouTube la semaine dernière. Vêtue de vêtements civils, Nazar a demandé à un homme qui a été montré torturé dans les images de témoigner.

« Vous m’avez emmené pour un interrogatoire, juste un interrogatoire, et vous m’avez laissé partir. Je n’ai pas de problèmes de santé, ce n’était qu’un interrogatoire, je n’ai pas mal », dit l’homme avec Nazar à ses côtés. « Mes fils ont rejoint l’EI. L’un d’eux était un kamikaze et l’autre s’est transformé, c’était leur choix. Ils ont pris leur propre chemin, mais je n’ai aucun problème avec vous. Ma vie est beaucoup mieux depuis la libération. »

Plusieurs experts ont déclaré à ABC News que la violence sectaire contre les civils musulmans sunnites à Mossoul représentée dans les vidéos d’Arkady est une des raisons majeures pour lesquelles l’EI a capturé Mossoul si facilement en 2014, de sorte que le soutien des États-Unis à l’ERD – qui a des liens avec le service d’espionnage iranien Guard Corps – pourrait être contre -productif.

« S’associer à des forces clairement sectaires soutenues par un État radical et souvent sectaire comme la République islamique d’Iran, ne contribue qu’à alimenter l’extrémisme anti-américain », a déclaré Phillip Smyth, un expert sur les milices et l’Iran à l’Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient , « Et donne plus de raison pour la méfiance, sinon la haine pour les États-Unis dans certaines communautés sunnites ».

Ali Khedery, le diplomate américain le plus ancien de Bagdad, qui a également conseillé trois commandants du commandement central des États-Unis, a déclaré à ABC News que les États-Unis appuient juste un mauvais acteur au lieu d’un autre.

« C’est une folie stratégique », a déclaré Khedery, « pour que les États-Unis tentent de vaincre l’EI – un groupe terroriste – en soutenant une autre bande de terroristes ».

Traduction d’un rapport d’ ABC News sur la situation en Irak.

islametinfo.fr
***


Irak : des jeunes musulmans au chevet d’un monastère détruit par Daech.

Dans Mossoul dévasté, martyrisé par Daech, et pas encore totalement libéré, les familles musulmanes et chrétiennes du quartier d’Al Arabi, qui avaient fui la persécution, sont progressivement revenues chez elles depuis le mois de février, découvrant avec effroi le champ de ruines qui s’étendait à perte de vue.

Des centaines de bâtiments ont été soit entièrement détruits, soit défigurés par les assauts livrés pour libérer la ville de la présence djihadiste, à l’image du monastère Mar Georges qui en porte encore les profonds stigmates.

C’est sur le terreau de ce paysage de désolation qu’une rumeur pernicieuse a été ensemencée et s’est rapidement enracinée dans les esprits, selon laquelle une famille chrétienne était terrorisée par des habitants musulmans d’Al Arabi.

Inquiets devant la propagation de cette rumeur fallacieuse, de jeunes musulmans, filles et garçons, se sont retroussés les manches pour la démentir en beauté. Ils se sont précipités, comme un seul homme, au chevet du monastère Mar Georges, en espérant vivement que leur message de tolérance, de paix et d’unité s’élève au-dessus de la haine distillée par la propagande délétère.

« Mossoul est à vous comme à nous », ou encore « Nos différences sont notre force », tels sont les maîtres-mots de la grande campagne de communication qu’ils ont lancée parallèlement sur Facebook, illustrée par de belles photos les montrant en train de nettoyer et de panser les plaies béantes du monastère d’Al Arabi ravagé par Daech, en mettant du cœur à l’ouvrage.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

3156 colons ont envahi al-Aqsa en mai
.
Les données statistiques ont montré que 3156 colons extrémistes ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem occupée, au cours du mois de mai dernier, une augmentation considérable par rapport au même mois l’an dernier.
.
Colonisation : 2 600 nouveaux logements prévus en Cisjordanie occupée
.
Le Hamas organise une grande marche au nord de Gaza pour soutenir al-Aqsa
.
Londres déplore les mesures punitives d’Israël contre les prisonniers
.
L’occupation a empêché 109 Palestiniens de voyager via le passage de Karama le mois dernier
.
Israël revient sur sa décision de réduire ses approvisionnements en électricité à Gaza
.
L’occupation cible les bateaux de pêche au large de Gaza
.
Cheikh Maswadi appelle à intensifier la présence à la Mosquée Ibrahimi
.
5 palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Jénine: Les forces d’occupation délivrent le corps de la martyre Nouf Nqiaat
.
250000 musulmans effectuent la prière du premier vendredi du Ramadan à al-Aqsa
.
370 Palestiniens arrêtés en Mai, y compris des femmes et des mineurs
.
11 Palestiniens arrêtés lors de raids nocturnes en Cisjordanie
.
Une palestinienne succombe à ses blessures infligées par les forces d’occupation
.
Les colons israéliens lâchent des sangliers dans les fermes palestiniennes
.
Le Hamas salue la décision suisse de considérer la poursuite judiciaire contre Livni
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 5 Ramadan 1438.

Flash info du 5 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Ramadan : un entrainement à la taqwa.

Ce serait une erreur de restreindre la compréhension du Ramadan à la seule privation de nourriture et de relations intimes. En effet, Allah, parce qu’Il est Le Sage, n’a pas interdit la consommation d’aliments et la satisfaction des besoins charnels pendant la durée quotidienne du jeûne pour que le croyant se « fasse mal ». Mais Il a voulu qu’il apprenne à patienter face aux désagréments qu’engendre le délaissement des choses vers lesquelles penche naturellement la nature humaine.

Effectivement, qu’est-ce qui pousse le plus l’Homme à désobéir à son Seigneur si ce n’est l’envie effrénée d’assouvir ces penchants? Qu’est-ce qui empêche le plus celui-ci d’obéir aux ordres d’Allah si ce n’est ses instincts charnels? Or, la crainte d’Allah (taqwa) consiste justement en l’obéissance aux ordres divins et en l’éloignement de ses interdits, chose que le musulman ne peut acquérir qu’en maîtrisant ce qui en lui fait obstacle à cette qualité. Ainsi, Allah a fait de l’obligation du jeûne de ce mois un moyen efficace d’entraînement à la piété (taqwa), qu’Il a alors placé comme l’objectif suprême du Ramadan: { O vous qui avez cru, il vous a été prescrit le jeûne (du Ramadan) comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédé, afin que craignez Allah} ( Al Baqara v. 183). C’est-à-dire: afin que vous acquériez la piété (taqwa).

Patience et récompenses.

Ceci implique que chaque musulman et musulmane fasse un effort sur soi-même pour adopter le comportement le plus correct et le plus digne qui soit.

Selon Abou Hourayra (rah), le Prophète (saw) a dit: « Allah a dit : Chaque œuvre du fils d’Adam est pour lui sauf le jeûne qui est pour Moi et Je rétribue par sa cause. Le jeûne est un bouclier contre le feu de l’Enfer, ainsi, lorsque l’un d’entre vous entreprend un jeûne qu’il ne prononce pas de paroles grossières, qu’il n’élève pas sa voix sans raison, et si quelqu’un l’insulte ou le combat qu’il se contente alors de dire: je suis en état de jeûne. Par Celui dont l’âme de Mohammed est dans la main, l’haleine du jeûneur est plus appréciée d’Allah que l’odeur du musc. Le jeûneur a deux joies: une au moment de la rupture de son jeûne et une autre lorsqu’il rencontrera son Seigneur. » (Rapporté par Al Boukhari, Mouslim, Abou Daoud, At-Tirmidhi).

De fait, si le croyant est récompensé jusqu’à dix fois son salaire pour ses bonnes actions, cette rétribution est décuplée par Allah, et ceci parce que le jeûne amène la personne à devoir patienter de plusieurs manières :
– Le jeûneur patiente pour l’obéissance d’Allah puisqu’il supporte les difficultés que peut impliquer le jeûne afin de répondre à l’obligation divine.
– Il patiente aussi face à la désobéissance et aux péchés en évitant tous ce qui peut nuire à son jeûne, comme le mensonge, les insultes et tout ce qu’Allah a interdit.
– Il patiente face aux décisions divines, car il se peut, par exemple, que certaines journées du Ramadan soient plus difficiles que d’autres à cause de la chaleur, de la fatigue, ou de situations diverses voulues par Allah.

D’ailleurs, le mois de Ramadan est parfois surnommé le mois de la patience. Comme l’a rapporté Abou Nou’aim d’un hadith d’Ibn Mas’oud (rah) le Prophète (saw) a dit: « La patience est la moitié de la foi » , et qu’il a aussi dit: « Le jeûne est la moitié de la patience » (rapporté par At-Tirmidhi et Ibn Maja), il en découle logiquement selon l’imam Al Ghazali que le jeûne représente le quart de la foi. Ceci explique alors pourquoi il possède un statut si particulier auprès d’Allah, et pourquoi il convient de mettre toutes les chances de notre côté en faisant de ce mois de Ramadan un mois d’adoration, de lecture du Coran, d’invocations, de prières, d’aumônes, et de toutes formes de bonnes actions possibles.

Miséricorde et Pardon.

Et comment pourrait-il en être autrement alors qu’Allah nous a donné des moyens supplémentaires pour y parvenir ? Le Prophète (saw) a dit: « Lorsqu’entre le mois de Ramadan, les portes du Paradis sont ouvertes, les portes de l’Enfer sont fermées, et les démons sont enchaînés » (Unanimement reconnu authentique). De plus, selon Salman Al Farisi (rah): Le Messager d’Allah (saw) nous fit un sermon le dernier jour de Cha’ban, où il dit:

« O vous les gens! Un mois noble et béni vous a recouvert de son ombre. Un mois dans lequel se trouve la nuit du destin, meilleure que mille mois, un mois dont Allah a rendu le jeûne obligatoire, et la prière de nuit acte de bienfaisance. Quant à celui qui œuvre dans ce mois par un bien , il sera comme celui qui a accompli une obligation en dehors de celui-ci. Et quant à celui qui y fait une obligation, il sera comme celui qui en a accompli soixante-dix en dehors de celui-ci. C’est le mois de la patience, et la patience n’a d’autre récompense que le Paradis. C’est le mois de la consolation et du réconfort, un mois dans lequel la subsistance du croyant est augmentée. Celui qui permet à un jeûneur d’y rompre son jeûne, il aura la récompense de l’affranchissement d’un esclave et l’absolution de ses péchés. »

Nous dîmes: O Messager d’Allah, nous n’avons pas tous la possibilité de permettre à un jeûneur de rompre son jeûne? Il dit : « Allah donne cette récompense à quiconque permet à un jeûneur de rompre son jeûne même s’il ne le fait qu’avec un peu de lait ou une datte ou une gorgée d’eau; et celui qui rassasie un jeûneur se voit pardonnés ses péchés, et son Seigneur l’abreuvera le jour du jugement d’une gorgée de mon bassin (al kawthar) après laquelle il n’aura plus jamais soif jusqu’à ce qu’il entre au Paradis, et il aura la même récompense que lui sans que cela ne diminue rien de son salaire. Et c’est un mois dont le début est miséricorde, le milieu pardon, et la fin affranchissement du feu de l’Enfer. Et quant à celui qui y allège le fardeau de son esclave, Allah l’affranchira du Feu. » ( Rapporté par Ibn Khouzaïma et Al Bayhaqi)

Qu’Allah nous fasse parvenir Ramadan et qu’Il nous permette d’y acquérir la piété.

AJIB.FR
***


Découvrez ce que cette journaliste américaine a déclaré concernant l’Islam suite à son Hajj.

Cette américaine âgée de 53 ans a embrassé l’Islam depuis ses 40 ans.
Elle a vécu sa reconversion comme une renaissance et ne comprend pas l’islamophobie ambiante dans certains pays occidentaux.

Ce qui prouve, malgré les idées préconçues, que l’Islam n’attire pas les analphabètes en manque de reconnaissance communautaire, c’est qu’elle est journaliste de métier et a grandi dans une famille de fervents catholiques.
Sa curiosité à l’égard de l’Islam est née d’un reportage mené dans le but d’aller à la rencontre de musulmans.
«J’aime l’Islam en raison de sa pureté, sa simplicité et sa vérité. Les musulmans que j’avais rencontrés étaient vraiment agréables, patients et bien éduqués».
Suite à de nombreux échanges avec des croyants, elle a décidé d’approfondir sa connaissance de l’Islam.
«La partie la plus difficile a été d’abandonner ma conviction que Jésus était le fils de Dieu. En fin de compte, ce sont les passages du Coran où Dieu nous dit qu’il n’a pas été engendré ni n’a engendré qui m’ont finalement aidée. En outre, Jésus occupe une place importante dans l’Islam donc je ne l’ai pas abandonné mais juste l’idée qu’il est Dieu».

Ce magnifique témoignage a eu lieu après son son pèlerinage au Hajj où elle a pu exprimer son adoration pour Allah (soubhanou wa ta’ala) entourée d’une Umma unie.
«Les musulmans prient en direction de la Kaaba, où qu’ils soient dans le monde…»
«Le fait de voir la Kaaba juste en face de moi, après toutes ces années était un moment fort que je n’oublierai jamais.»
«Ce que j’attendais le plus de ce voyage était de trouver une relation plus profonde avec mon Créateur, de me rendre à l’endroit où je suis certaine de ma conviction que Dieu est tout ce que je dont j’ai et j’aurai toujours besoin.»

AJIB.FR
***


Le comportement à adopter pendant le mois béni de Ramadan.

Le mois de Ramadan, représente l’occasion de faire de bonnes actions et d’effectuer des actes d’adoration. En effet, le mois de Ramadan ne doit pas se résumer au fait de jeûner, bien que cela en soit le fondement. Que convient-il donc de faire au delà du jeûne durant ce mois béni ? Plongeons au cœur du comportement à avoir durant le mois de Ramadan…

Le mois de Ramadan ou « le mois du Coran ».

Le Saint Coran a été révélé durant le mois de Ramadan. C’est ainsi qu’il est communément nommé « le mois du Coran ». En effet, il a été révélé pour la première fois au Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) lors de la Nuit du Destin, dans la grotte Hira. Comment honorer la période durant laquelle le Livre d’Allah est descendu sur Son Messager (‘alayhi salat wa salam), si ce n’est en lisant quotidiennement le Saint Coran ?

Notons que ‘Abdullah ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a rapporté que « le Prophète (‘alayhi salat wa salam) était le plus généreux des hommes. Il l’était encore plus en Ramadan lorsqu’il recevait la visite de Jibril (‘alayhi salam). Il le rencontrait alors chaque nuit et le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lui soumettait le Coran. Ainsi devenait-il plus généreux encore que les vents chargés de pluie ». (Al Boukhari). La générosité dont il est question dans ce contexte est relative au Noble Coran. Ce récit nous informe que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) adoptait un comportement particulier envers le Livre d’Allah pendant ce mois béni.

Ce hadith est célèbre car il est le seul à évoquer les « révisions » du Saint Coran que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) effectuait durant le mois béni de Ramadan. Si le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) consacrait du temps au Noble Coran durant les nuits de Ramadan, ne devrions-nous pas nous appliquer afin d’en faire autant ?

Il convient donc à chacun d’entre nous de prendre le temps afin de lire la Parole de notre Créateur. Cela nous permettra de prendre davantage en considération la perfection, le sens, la profondeur et la véracité du Message. Pour ceux qui ont des difficultés avec l’organisation et la gestion du temps, il existe de nombreux sites proposant des plannings pour la lecture du Saint Coran. Cela permet aux frères comme aux sœurs de se fixer des objectifs quotidiens quant à la lecture du Livre d’Allah.

Le Docteur Al Ajami écrit au sujet du trésor qu’est la lecture du Noble Coran durant le mois de Ramadan : « Sourd à toutes autres paroles que celles de Dieu, aveugle à toutes images autres que les paraboles du Coran, muet à tout propos autre que le Coran. Dans la solitude des nuits de veille, le Coran comme unique lumière ». Macha Allah !

Effectuer des prières surérogatoires lorsque « notre Seigneur descend chaque nuit au ciel le plus bas ».

Les prières surérogatoires possèdent de nombreux mérites. En effet, ces prières n’étant pas obligatoires, les tentations afin de ne pas les accomplir nous semblent d’autant plus séduisantes. Cependant, il ne faut pas tomber dans l’insouciance. Nous devons profiter du mois béni de Ramadan afin de nous rapprocher de notre Seigneur notamment en effectuant des prières surérogatoires.

Ces prières sont un grand bienfait, particulièrement durant la nuit. En effet, « notre Seigneur descend chaque nuit au ciel le plus bas, lorsqu’il ne reste qu’un tiers de la nuit. Il dit alors : « Qui m’invoque, que Je lui réponde. Qui me demande, que Je lui donne. Qui implore mon pardon, que Je lui pardonne » », selon Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée). Oserions-nous négliger ce bienfait émanant de notre Créateur ? Bien que nous ne puissions mesurer l’ampleur de ce qu’Allah nous offre en descendant pour entendre nos prières, nous pouvons profiter de ce grand bienfait !

Nous devons profiter de ce mois béni afin de faire des prières surérogatoires ! La prière de nuit nous permettra de bénéficier du pardon d’Allah et de l’exaucement de nos demandes. Qu’attendons-nous pour nous lever afin de L’invoquer ? Le mois de Ramadan est un bienfait pour nos cœurs, nos âmes et notre foi al hamdouliLlah. C’est donc le moment idéal afin de consacrer des prières surérogatoires à notre Créateur, ne serait-ce que pour nous faire pardonner nos péchés et augmenter notre foi.

Qu’Allah accepte notre jeûne ainsi que nos prières surérogatoires durant ce mois béni. Qu’Il nous facilite la lecture de Sa Parole ainsi que la méditation sur Ses Versets.

AJIB.FR
***


L’armée française demande aux forces irakiennes d’éliminer 30 djihadistes français à Mossoul.

Depuis près de six mois, l’armée irakienne accompagnée des milices chiites tentent de reprendre la ville de Mossoul à l’organisation jihadiste « Etat Islamique ». Les forces occidentales sont également présentes sur place, en tant que soutien aérien tandis que les forces spéciales appuient les militaires irakiens et miliciens chiites.

Le Wall Street Journal révèle que les forces spéciales françaises ont donné une liste de 30 jihadistes français à tuer. Selon la même source, les français engagés chez l’EI ont été tués par l’artillerie irakienne et les troupes au sol en utilisant les coordonnées de localisation et d’autres informations fournies par les forces françaises pendant la bataille.

Les forces spéciales françaises se sont engagées depuis des mois avec les soldats irakiens pour chasser et tuer des ressortissants français qui ont rejoint les rangs supérieurs de « l’Etat islamique », selon des officiers irakiens et des fonctionnaires français actuels et anciens.

« Ils s’occupent [des djihadistes français] ici, parce qu’ils ne veulent pas s’en occuper à la maison », a confié un haut responsable irakien du contre-terrorisme.

Les commandants irakiens qui ont mené les combats à Mossoul ont déclaré que les forces spéciales françaises ont fourni aux troupes de lutte contre le terrorisme irakiennes les noms et les photographies d’environ 30 hommes identifiés comme des cibles de grande valeur.

Une information qui pourrait relancer les débats sur la possibilité de tuer des citoyens français qui ont rejoint une organisation jihadiste. Les mêmes débats ont lieu aux Etats-Unis suite aux « éliminations ciblées » depuis des drones contre des citoyens américains dans les rangs de l’EI ou d’Al Qaëda.

islametinfo.fr
***


Equipe de france de football : Jacques Faty sanctionné et des joueurs virés de l’équipe de France après une prière.

Jacques Faty a décidé cette semaine de révéler la raison pour laquelle il a perdu son brassard de capitaine lorsqu’il évoluait dans l’équipe de France des moins de 19 ans (espoirs) entre 2003 et 2006.

L’ancien joueur de l’Olympique Marseille, passé par la Turquie, la Chine et l’Australie, raconte avoir effectué dans les douches une prière avec son coéquipier de l’époque Franck Ribéry et deux autres coéquipiers, tous de confession musulmane. Le coach des gardiens a vu la scène et a averti René Girard, l’entraîneur de l’époque. Résultat : seul Franck Ribéry, « joueur en devenir », est épargné, aucune sanction n’ayant été prononcé contre lui.

Jacques Faty va rester dans l’équipe mais il perd son brassard de capitaine. Les deux autres ne seront en revanche plus rappelés.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Philippines : l’armée en proie aux combats contre Daesh.

Marawi, une ville de 200 000 habitants sur l’île de Mindanao, au sud des Philippines, est en proie à une situation chaotique depuis le 23 mai et les assauts entre l’armée philippine et des combattants du groupe Maute, qui a prêté allégeance à l’Etat islamique. La ville à majorité musulmane a été quasiment entièrement évacuée mais environ 2 000 civils sont encore otages du groupe terroriste. Les autorités philippines ont exhorté, mardi 30 mai, les combattants retranchés dans certains quartiers de Marawi à se rendre afin d’épargner les civils, qui seraient une centaine à avoir péri depuis leur incursion.

Estimés à environ une centaine de personnes, les insurgés résistent depuis une semaine aux bombardements et affrontements terrestres de l’armée régulière. « Nous donnons à ceux qui sont à l’intérieur une possibilité de se rendre. Il vous reste une chance de déposer les armes » a déclaré le porte-parole de l’armée Restituto Padilla à la radio DZBB. « Ce sera mieux si vous le faites, ainsi personne d’autre ne sera mêlé à tout ça, et aucun bâtiment supplémentaire ne sera détruit », a-t-il ajouté.

Les autorités avaient lancé, mardi 23 mai, une opération de chasse à l’homme contre Isnilon Hapilon, chef du groupe armé Abu Sayyaf et responsable de l’Etat islamique aux Philippines. L’offensive s’est révélée être un échec et plusieurs dizaines de combattants ont accouru pour affronter l’armée et saccager la ville de Marawi en brandissant des drapeaux noirs de Daesh. Une quinzaine de personnes dont un prêtre ont été très tôt pris en otage dans une église. Depuis, aucune nouvelle n’est parvenue sur leur état.

Le président Rodrigo Duterte a proclamé la loi martiale dans la région de Mindanao. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) affirme que la situation des quelques 2 000 civils, en plus d’être mise en danger par les combats, est rendu précaire par le manque de nourriture, d’eau et de médicaments.

saphirnews.com
***


France : Festival Nyansapo : Mwasi réclame des excuses « fermes » d’Anne Hidalgo.

L’extrême droite peut se féliciter d’avoir mobilisé la maire de Paris Anne Hidalgo sur une polémique qui n’avait, en réalité, pas lieu d’être. La cible ? Le collectif Mwasi, à l’origine du festival afroféministe Nyansapo et accusé de « racisme anti-Blancs ».

L’événement, prévu du 28 au 30 juillet à Paris, est programmé depuis un temps pour accueillir plusieurs espaces. Outre un espace « ouvert à tou-te-s », trois autres sont programmés dans le cadre du festival : « non mixte femmes noires », « non mixte personnes noires », « non mixte femmes racisées », l’idée étant de permettre aux premières concernées par le système de domination raciste de s’exprimer librement en des lieux et des temps bien précis dans des locaux privés. Une forme d’organisation qui a d’abord soulevé des hauts-le-cœur de la fachosphère, qui n’a eu de cesse, ces derniers jours, de crier à tort et à travers que le festival est « interdit aux Blancs ».

Quand Anne Hidalgo s’en mêle.

La polémique a pris une toute autre dimension dimanche 29 mai lorsque s’en sont mêlées des associations comme la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), qui a dénoncé le festival en estimant que Rosa Parks, figure historique de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis, « doit se retourner dans sa tombe ». « Ce festival est avant tout une nouvelle provocation car fondée ostensiblement sur l’interdiction d’espaces aux hommes et aux personnes qui ne seraient pas afro-descendants », a jugé plus tard SOS Racisme, accusant l’événement d’être « discriminatoire ».

Reprenant les dires de la Licra, Anne Hidalgo a déclaré sa volonté de demander l’interdiction du festival, indiquant qu’elle entend « saisir le préfet de police en ce sens » et se réserver « la possibilité de poursuivre les initiateurs de ce festival pour discrimination ». Des accusations graves qui ont poussé le collectif Mwasi et La Générale, lieu d’accueil du festival situé dans le 11e arrondissement parisien, à s’en défendre, indiquant être « la cible d’une campagne de désinformation et de fake news orchestrée par l’extrême droite la plus puante ».

« Nous sommes attristés de voir certaines associations antiracistes se laisser manipuler ainsi. Elles se retrouvent paradoxalement du côté des racistes à stigmatiser celles et ceux qui militent pragmatiquement pour les valeurs d’égalité et de respect », lit-on dans le communiqué publié dimanche 28 mai. La Générale, qui a déjà été amenée à travailler avec Mwasi, « est historiquement un lieu de débats féministes et antiracistes, et non un lieu d’idéologies ».

De quelle fermeté parle la maire de Paris ?

La polémique a connu un nouveau rebondissement lundi 29 mai lorsque Anne Hidalgo a indiqué sur Twitter que, « à la suite de (son) intervention ferme hier auprès des organisateurs, une solution claire a été établie », à savoir que « le festival organisé dans un lieu public sera ouvert à tous. Des ateliers non mixtes se tiendront ailleurs, dans un cadre strictement privé ». Une déclaration qui a déclenché les foudres du collectif Mwasi pour la simple et bonne raison que le festival était prévu… pour se passer sous cette forme, et aucune autre, martèlent les organisatrices du festival.

« Nous découvrons, non sans étonnement que Madame Hidalgo, sous entend qu’une intervention « ferme » de sa part nous aurait fait changer notre programme et son déroulé. Il n’y a rien de plus faux. Le festival a toujours été organisé sous cette forme », indique Mwasi dans un communiqué lundi en fin de journée.

La maire de Paris « met au défi le réel en essayant de trouver une sortie par le haut, d’une polémique qui aurait pu être évitée si ses équipes ou elle-même avaient pris la peine de se renseigner, en regardant notre site par exemple », ajoute le collectif. « Après des jours de diffamation, insultes, pressions subies par le collectif, La Générale, les personnes et les organisations qui soutiennent le festival, nous attendons des excuses de la mairie de Paris, excuses que, nous espérons, seront toutes aussi fermes. » La polémique a eu du bon sur un point pour le collectif Mwasi : plus de 5 300 € ont été collectés via une cagnotte en ligne qui ne décollait guère avant dimanche. La somme assurera ainsi l’organisation d’un festival plus attendu que jamais.

saphirnews.com
***


Etats-Unis : les musulmans lancent un appel aux dons pour soutenir les familles de deux hommes tués par un suprémaciste blanc.

A Portland, dans l’Oregon, l’émotion est à son paroxysme depuis ce vendredi 26 mai funeste, marqué par un double homicide odieux, commis par un suprémaciste blanc, qui a coûté la vie à deux hommes, aujourd’hui salués en héros par une ville qui les pleure : Ricky John Best, 53 ans, un père de quatre enfants, vétéran de l’armée américaine qui travaillait au sein de la mairie de Portland, et Taliesin Namkai-Meche, 23 ans, diplômé d’économie, qui avait rejoint un cabinet de conseil auprès du groupe Cadmus.

Les hommages poignants se succèdent depuis ce jour tragique où ils ont été poignardés mortellement à bord d’un tramway par Jeremy Joseph Christian, un raciste de la pire espèce qui insultait deux adolescentes terrifiées, dont l’une était musulmane et voilée, après s’être courageusement interposés en tentant vainement de calmer sa fureur.

Ils étaient près d’un millier à se rassembler, samedi 27 mai, sur les lieux du drame, pour s’incliner devant la mémoire de ces deux héros du quotidien dont le destin a été foudroyé par l’islamophobie violente qui, ce vendredi-là, a culminé dans la folie meurtrière.

Ce double crime sauvage qui a blessé grièvement une troisième personne, Micah Fletcher, un étudiant de 21 ans qui, cruelle ironie du sort, s’était brillamment illustré dans un concours de poésie en condamnant l’islamophobie, a fortement ébranlé la communauté musulmane de Portland, alors que l’heure de célébrer le Ramadan venait de sonner.

Sous l’impulsion de deux associations musulmanes, Muslim Education Trust et Celebrate Mercy, un appel aux dons en ligne a été immédiatement lancé avec le hashtag #Muslims4Portland, afin de soutenir les familles des victimes frappées par un deuil insoutenable. « Nous entendons répondre à la haine avec l’amour, au mal avec le bien, comme notre foi nous l’enseigne, et envoyer un puissant message de compassion à travers l’action », ont déclaré leurs responsables dans un communiqué commun.

L’objectif de 80 000 dollars que s’étaient fixées les deux organisations musulmanes a été très vite pulvérisé pour friser les 300 000 dollars, lundi 29 mai. “Aucune somme d’argent ne ramènera les victimes, mais nous espérons alléger le fardeau des familles d’une manière ou d’une autre et montrer notre sincère appréciation de leur acte héroïque contre l’islamophobie”, ont-elles précisé, avant d’inciter à se fédérer sous le cri de ralliement : “Tous ensemble contre la haine”.

Mis hors d’état de nuire après avoir pris la fuite, Jeremy Joseph Christian, 35 ans, a été placé sous les verrous, laissant une ville accablée dans son sillage raciste macabre.

oumma.com
***


Trump ne célébrera pas l’Aïd el-Fitr à la Maison Blanche.

C’en est-il fini des soirées ramadaniennes à la Maison Blanche ?

Démarrée de manière fracassante, la présidence Trump inaugure une ère nouvelle à bien des égards, de celle qui rompt brutalement avec la tradition, vieille de près de deux décennies et instituée par l’ex-secrétaire d’Etat de Clinton, Madeleine Albright, célébrant l’Aïd el-Fitr en grande pompe dans l’enceinte de la Maison Blanche.

Nul besoin d’être grand clerc pour deviner que le nouvel homme fort de Washington, sinistre artisan du décret anti-immigration, allait volontiers sacrifier ce grand rituel gouvernemental sur l’autel de son islamophobie d’Etat, sans s’embarrasser de formules de politesse, ni de justifications…

Dans les antichambres du pouvoir, les langues se délient au sujet du refus opposé par Rex Tillerson, l’actuel secrétaire d’Etat américain, à la demande du Bureau de la religion et des Affaires mondiales d’accueillir cet événement incontournable, qui était inscrit à l’agenda présidentiel depuis dix-huit ans.

« Les ambassadeurs américains sont encouragés à célébrer le Ramadan, à travers diverses opérations événementielles qui se déroulent chaque année dans le monde », a botté en touche le Département d’Etat via un communiqué officiel des plus laconiques, cité par le Washington Post, sans fournir la moindre explication sur les raisons de la disparition soudaine de ce grand rendez-vous annuel washingtonien, marquant la fin d’une époque.

Si, pour ses prédécesseurs, fêter l’Aïd el-Fitr n’était pas un legs empoisonné, il n’en va pas de même pour le populiste Trump, dont on peut avancer sans risque de se tromper qu’il rechigne à perpétuer une autre tradition entrée dans les us et coutumes de la Maison Blanche : présider un dîner de gala dans le cadre d’un Iftar de prestige, en présence de personnalités musulmanes triées sur le volet, au son d’un « Ramadan Karim » qui lui écorcherait la bouche…

Pour nombre de musulmans américains, encore sous le choc de sa campagne incendiaire et profondément affectés par son ostracisme anti-musulmans, le contraire eût été non seulement stupéfiant, mais aussi très malvenu, et c’est un euphémisme. Un sentiment que partagent pleinement des figures de l’islam aux Etats-Unis, lesquelles ont confié qu’elles n’hésiteraient à boycotter les soirées ramadaniennes dont Trump serait l’hôte et le maître de cérémonie.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’occupation attaque les gardiens d’al-Aqsa et protège l’invasion de 161 colons
.
La police d’occupation israélienne a attaqué mardi matin les gardiens de la mosquée sainte d’al-Aqsa, qui ont fait face à l’invasion des dizaines de colons dans les esplanades de la mosquée via la porte des Maghrébins.
.
Un pêcheur palestinien blessé par les tirs de l’occupation au nord de Gaza
.
Arrestations lors de raids en Cisjordanie
.
Human Rights Watch: 90 000 maisons à Jérusalem sont menacées de démolition
.
La colonie de Revava ravage les terres de Salfit
.
Libération du député Abou Teir
.
Larijani félicite Haniyeh pour son élection comme chef du Hamas
.
Naplouse: Lancement du carnaval de la libération pour le 50e anniversaire de la Nakba
.
Le Hamas met en garde contre le nouveau « projet politique » parrainé par les américains
.
L’occupation inflige une amende à une prisonnière de Naplouse
.
L’occupation arrête un pèlerin de Yaboud au passage de Karama
.
Un projet de loi prévoit d’annexer des colonies de Jérusalem occupée
.
Des dizaines de colons prennent d’assaut Al-Aqsa le 3ème jour du Ramadan
.
Hamas: La réunion du gouvernement israélien sous al-Bouraq est une mesure très grave
.
20 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et Jérusalem occupée
.
Israël approuve la construction d’une nouvelle colonie à Naplouse
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 4 Ramadan 1438.

Flash info du 4 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Quel est le statut de ceux qui ne font leur salât que pendant le Ramadan ?

La principale règle pour le musulman est de se soumettre au cinq piliers de l’Islam.
L’un des plus importants qu’il faut exécuter, sans conteste, avec rigueur et foi, est la prière.

Mais peut-on jeûner pendant la période du Ramadan sans effectuer notre prière?
Quiconque manque une ou plusieurs prières obligatoires, sans excuse valable, se doit de se repentir sincèrement auprès d’Allah, et il n’a pas à les refaire, ni apporter d’expiation [kafâra], car manquer une salât obligatoire délibérément est du Grand Koûfr [mécréance]. Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
« Le pacte qui se tient entre nous et eux est la prière ; quiconque l’abandonne devient mécréant [kâfir]. » (Rapporté par Ahmad 22428, At-Tirmidhî, 2621, An-Nissâ’i, 462).
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a également dit : « Entre un homme et le Chirk [polythéisme] et le koufr [mécréance] se tient son accomplissement de la prière. »

Il n’y a pas d’expiation pour ceci excepté le repentir [tawbah] sincère.
(Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-‘Ilmiyyah wal-Iftâ, vol-6 p.53).
Ainsi, il est indéniable que la prière est obligatoire au quotidien et tout le long de la vie d’un musulman.
Quant à ceux qui jeûnent le mois du Ramadan et ne prient que pendant ce mois, leur acte équivaut à une tentative de tromper Allah !
De plus, aucune oeuvre ne peut être agréée pour ceux ayant négliger la prière.
Al-Boukhari (520) a rapporté d’après Bourayda que le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« Est nulle l’œuvre de celui qui abandonne la prière d’asr. »

AJIB.FR
***


Apprendre les 99 noms d’Allah !

L’apprentissage des 99 noms d’Allah tire entre autre sa source du récit d’Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), selon qui le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:

« Certes Allah a 99 noms, cent moins un, celui qui les dénombre entre dans le paradis ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2736 et Mouslim dans son Sahih n°2677).

Quelle est l’utilité de connaître les noms d’Allah et Ses attributs ?

La première obligation qu’Allah a prescrite à Ses serviteurs est de Le connaître. Si les gens Le connaissent, ils L’adoreront comme il se doit. Allah dit : « Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité [digne d’adoration] à part Allah et demande pardon pour tes péchés. » (Sourate 47, verset 19)

Ainsi, l’évocation d’Allah par l’immensité de Sa miséricorde entraîne l’espoir [d’obtenir Son pardon] ; l’évocation de Son châtiment rude implique de Le craindre, et le fait qu’Il soit le Seul à distribuer Ses bienfaits procure la gratitude et le remerciement envers Lui.

Adorer Allah par Ses noms et attributs signifie : les connaître, comprendre leur sens et les mettre en pratique.

Il est recommandé pour le serviteur de partager [dans une moindre mesure], certains noms et attributs avec Allah, comme la science, la compassion, la justice. Il y en a d’autres qu’il est interdit pour le serviteur d’adopter, comme la divinité, la fierté et l’orgueil – car ils sont propres à Allah.

Enfin, d’autres attributs sont propres au serviteur, méritoires pour lui et même obligatoires, mais avec lesquels il est interdit de qualifier le Seigneur, comme la servitude (al-cUbûdiyyah), la pauvreté, le besoin, la soumission, l’imploration. etc.

La créature la plus aimée d’Allah est celle qui possède les qualités qu’Allah aime, et la créature la plus exécrable auprès d’Allah est celle qui détient les qualités qu’Allah déteste.

Quelle est la différence entre les noms d’Allah et Ses attributs ?

On a le droit d’utiliser à la fois les noms d’Allah et Ses attributs pour demander Sa protection et jurer. Mais il existe entre les deux des différences dont les plus importantes sont :

1/ Il est permis d’utiliser les noms d’Allah, contrairement à Ses attributs, pour obtenir un nom composé mettant en valeur l’asservissement à Allah, ainsi que pour l’invocation. On pourra par exemple nommer quelqu’un « Abdul Karîm » [serviteur du Généreux par excellence], mais le nommer « Abdul Karam » [serviteur de la générosité] n’est pas permis. Pour invoquer Allah, on utilisera un de Ses noms, comme « Yâ Karîm ! » [Ô le Généreux par excellence !] ; mais L’invoquer par un attribut comme « Yâ karama-Llâh ! » [Ô générosité d’Allah !] n’est pas permis.

2/ On déduit les attributs d’Allah à partir de Ses noms : on déduit, par exemple, du « Très Miséricordieux », l’attribut de la miséricorde. Tandis qu’à partir des attributs, on ne peut extraire des noms qui n’ont pas été révélés : de l’attribut al-Istiwâ (s’établir au-dessus) par exemple, on ne peut pas déduire le nom « Al-Mustawî » (Celui qui s’est établi au-dessus) comme faisant partie des noms d’Allah.

3/ On ne déduit pas à partir des actes d’Allah, des noms qui n’ont pas été révélés. Parmi Ses actes, il y a par exemple la colère, on ne doit pas dire que « Le Coléreux » fait partie de Ses noms. Quant à Ses attributs, on peut les déduire de Ses actes ; ainsi, on attribue la colère à Allah car, parmi Ses actes, il y a le fait qu’Il Se met en colère.

Que signifie « dénombrer » les noms d’Allah ?

Allah dit : « C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-le donc par ces noms. » (Sourate 7, verset 180)

On rapporte de manière fiable que le messager d’Allah r a dit : « Allah a quatre-vingt-dix-neuf noms, cent moins un ; celui qui les connaît et les met en pratique (litt. : les dénombre) entrera au Paradis. »(Al-Bukhârî et Muslim.)

Les dénombrer signifie :

1/ Dénombrer Ses noms et les répertorier.

2/ En comprendre le sens et y croire. Par exemple, quand on dit Al-Hakîm (le Sage), on se soumet entièrement à Allah, car on sait que tout est régi par Sa sagesse. Quand on entend Al-Qudûs (le Sanctifié), ce qui vient à l’esprit est qu’Allah est exempt de tout défaut.

3/ Invoquer Allah par Ses noms.

L’invocation est de deux sortes :

1/ L’invocation d’éloge et d’adoration.

2/ L’invocation de demande.

99 noms ou plus?

L’imam Nawawi a dit: « Les savants sont en consensus sur le fait que ce hadith (d’Abou Houreira) ne montre pas une limite. Son sens n’est pas qu’Allah n’a pas d’autres noms que ces 99, il signifie que celui qui dénombre ces 99 noms entre dans le paradis ».

Les noms d’Allah ne sont pas restreints à 99, ce qui donne réponse a ceux qui auraient pu noté qu’il existe des différences sur les listes des 99 noms en circulation. Il faut en fait comprendre le hadith comme « Allah possède 99 noms (entre autres). Celui qui les apprend (au sens « en apprend 99″) rentre au Paradis. » Cela signifie pas qu’Il n’en possède pas d’autres. D’autre part, ce n’est pas l’apprentissage par coeur et le fait de répéter les noms qui procure la récompense promise dans le hadith. C’est le fait de les connaitre, de savoir ce qu’ils impliquent et d’invoquer Allah par ces noms.

AJIB.FR
***


Etats-Unis : les deux hommes poignardés en défendant des Musulmanes considérés comme des héros.

Deux hommes tués en tentant de s’interposer dans une agression islamophobe ont été salués dimanche comme des héros par des milliers de personnes.

Une agression islamophobe.

Ce vendredi, deux hommes, l’un père de famille de 53 ans et l’autre jeune diplômé de 23 ans, ont été tués à bord d’un tramway de Portland (Oregon) sur la côte ouest des États-Unis. L’assaillant les a poignardés à la gorge alors qu’ils tentaient d’intervenir et de le persuader de mettre fin à son discours raciste adressé à deux femmes musulmanes, également à bord du tramway.

Des hommes morts en héros.

«Ces hommes ont perdu la vie […] pour avoir fait ce qui est juste, défendre des personnes qu’ils ne connaissaient pas contre la haine», «ce sont des héros», a salué le maire de Portland. «Je suis avec les familles des héros qui ont risqué et perdu leurs vies», a renchéri le sénateur démocrate de l’Oregon, Jeff Merkley, sur son compte Twitter. Une veillée à la bougie a rassemblé un millier de personnes samedi soir à Portland sur les lieux du crime. Une collecte de fonds organisée sur internet pour les familles des victimes avait même atteint près de 250 000 dollars dimanche matin.

L’idéologie extrémiste du tueur.

L’auteur des coups mortels, Jeremy Christian, 35 ans, est actuellement en détention. Sa page facebook révèle ses penchants pro-Trump et ses sympathies pour le nazisme. Ainsi, de nombreuses voix s’élevaient ce dimanche pour demander que ce crime soit qualifié d’acte de « terrorisme intérieur ».

Malheureusement, beaucoup d’agressions se déroulent sous les yeux des passants sans que ceux-ci ne réagissent. Saluons donc aussi le courage de ces hommes. Qu’Allah protège nos sœurs en cette époque où il est difficile de se sentir en sécurité.

katibin.fr
***


Donald Trump a crié sur Mahmoud Abbas : « Vous m’avez trompé à Washington ! ».

Les relations du président américain Donald Trump avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ont été étonnamment chaleureuses, mais cela cache une critique furieuse de Trump à Abbas lors de leur réunion à Bethléem la semaine dernière, a déclaré un journal de télévision israélien.

Trump en colère a accusé Abbas mardi dernier de participer directement à l’incitation à la haine d’Israël, a déclaré Channel 2, citant une source américaine sans nom.

« Vous m’avez trompé à Washington ! (où les deux chefs d’Etat s’étaient déjà rencontré) Vous avez parlé de votre engagement pour la paix, mais les Israéliens m’ont montré votre participation à l’incitation à la haine [contre Israël], aurait crié Trump à Mahmoud Abbas choqué.

Le bulletin télévisé a déclaré que cette colère a été suivie par plusieurs minutes de silence. L’assistance palestinienne a été choquée par un tel comportement du président américain.

Les sources palestiniennes ont démenti les faits, expliquant que la réunion était bonne et pertinente.

« Je suis déterminé à essayer d’établir un accord de paix entre les Israéliens et les Palestiniens, et j’ai l’intention de faire tout mon possible pour les aider à atteindre cet objectif », a déclaré Trump.

« Le président Abbas m’assure qu’il est prêt à travailler de bonne foi sur ce but, et le Premier ministre Netanyahu a promis la même chose. Je suis impatient de travailler avec ces leaders vers une paix durable. «

Parlant avant Trump, Abbas a déclaré que «le problème fondamental des Palestiniens était l’occupation israélienne et le refus d’Israël à reconnaître l’état de Palestine ».

Mahmoud Abbas, pour sa part, a déclaré à Trump dans leur conférence de presse conjointe à la Maison Blanche que «que nous élevons nos jeunes, nos enfants, nos petits-enfants à une culture de la paix».

À la suite de cette affirmation, Benjamin Netanyahu a accusé Mahmoud Abbas de mentir en disant que c’était «malheureusement pas vrai». Le premier ministre israélien a accusé Abbas de participer à l’incitation à la haine dès l’école primaire.

Les fonctionnaires palestiniens ont contesté ces accusations en expliquant que les mesures liberticides israéliennes et les décennies d’occupation étaient responsable de la haine contre Israël.

islametinfo.fr
***


L’administration de Donald Trump refuse toute cérémonie symbolique pour Ramadan.

Le secrétaire d’État Rex Tillerson a refusé d’organiser une cérémonie symbolique afin de marquer le début du mois béni de Ramadan à la Maison Blanche. Une énième rupture de l’administration Trump avec une tradition bipartite en place à quelques exceptions près depuis près de 20 ans.

Depuis 1999, les secrétaires d’État républicains et démocrates ont presque toujours accueilli un dîner de l’Iftar ou une réception marquant la fête de l’Eid al-Fitr.

Tillerson a refusé une demande du Bureau des cultes afin d’accueillir une réception pour l’Eid al-Fitr dans le cadre des célébrations du Ramadan, a déclaré deux responsables américains qui ont refusé d’être identifiés parce qu’ils n’étaient pas autorisés à parler publiquement.

Selon un mémo du 6 avril vu par Reuters, le bureau – qui déclenche généralement de tels événements – a recommandé que Tillerson tienne une réception pour l’Eid al-Fitr. Son rejet de la demande suggère qu’il n’y a aucun plan cette année pour célébrer symboliquement le début comme la fin du mois de Ramadan.

Un porte-parole du Département d’Etat a pour l’instant refusé de répondre à Reuters sur cette question épineuse :

« Nous explorons toujours les options possibles pour célébrer l’Eid al-Fitr, qui marque la fin du mois du Ramadan. Les ambassadeurs américains sont encouragés à célébrer le Ramadan à travers diverses activités, qui se déroulent chaque année dans des missions à travers le monde ».

Les militants musulmans ont accusé l’administration du président Donald Trump d’avoir une attitude hostile envers l’islam. Ils ont également rappelés les dispositions prises par Trump pour interdire aux citoyens de plusieurs pays à majorité musulmane d’entrer aux États-Unis.

islametinfo.fr
***


L’inde impose un couvre feu dans la région musulmane du Cachemire après d’importantes manifestations.

Des milliers de personnes ont défilé dimanche, malgré un couvre-feu strict dans une grande partie du Cachemire administrés par l’Inde, pour assister aux funérailles d’un commandant rebelle tué par les forces de sécurité.

Sabzar Ahmad Bhat, un des chefs de file du groupe Hizbul Mujahideen , a été abattu samedi lors d’un échange de coups de feu avec des troupes gouvernementales dans sa ville natale de Tral.

Sa mort a déclenché des manifestations et des affrontements dans certaines parties du Cachemire, provoquant la mort d’un et des dizaines d’autres blessés.

Dimanche, le premier jour du mois béni de Ramadan, les autorités ont imposé des mesures de sécurité strictes, ont érigé des barricades à Srinagar et d’autres villes, tout en coupant partiellement les services téléphoniques pour empêcher de nouvelles manifestations.

Pourtant, des milliers de personnes se sont rassemblés à Tral pour assister à l’enterrement de Bhat et crier des slogans anti-indiens et pro-indépendance.

« Les gens marchent à pied pour prendre part aux funérailles », a déclaré Abid Ahmad, âgé de 27 ans, qui a voyagé de Srinagar à Tral.

Le verrouillage de la région principalement musulmane a paralysé la vie dans la majeure partie du Cachemire.

La mosquée centrale de Srinagar est restée fermée et les fidèles ont été empêchés de prier malgré le Ramadan.

« Des restrictions ont été mises en place aujourd’hui afin que les foules ne se rassemblent pas et n’incitent pas la violence », a déclaré Shesh Pal Vaid, porte-parole de la police à Srinagar.

L’année dernière, près de 100 manifestants avaient été tués après que le chef de Hizbul Mujahideen, Burhan Wani, ait été assassiné, déclenchant des mois de manifestations contre l’Inde.

Le sentiment anti-Inde traverse la vallée du Cachemire, où la plupart des gens favorisent l’indépendance ou une fusion avec le Pakistan.

La région a été divisée entre l’Inde et le Pakistan depuis la fin de la domination britannique en 1947. Tous deux revendiquent le territoire contesté dans son intégralité.

islametinfo.fr
***


France : Quand les médias supportent l’islamophobie en Corse.

Il y a quelques jours en Corse, un homme est dénoncé à la police pour avoir prié sur la plage.

La gendarmerie est dépêchée sur place en urgence pour cette menace « fatale » et constate que le badaud effectue une séance de yoga. Le microcosme islamophobe corse souffle, on a évité le pire : une prière musulmane !

Mais le plus grave dans cette histoire qui laisse penser à tord que la prière en public serait un délit vient ensuite …

Toute la presse française reprend l’information en précisant que la police s’est déplacée inutilement car le vacancier qui a du se justifier n’a pas fait de prières … musulmanes.

Même si le mot n’est pas dit par lâcheté, l’ensemble des journaleux approuvent la réaction du dénonciateur vichyste et l’emballement des autorités pour ce qui semblait être au début une prière d’un musulman.

On comprend donc qu’une politique de ségrégation opère bien sur certains territoires français à l’encontre des musulmans avec la complicité de l’état et de la presse qui n’a rien perdu de ses habitudes depuis la guerre …

islametinfo.fr
***


Pendant Ramadan, une trêve des divorces prononcée en Palestine.

Le chef des tribunaux islamiques de Palestine a ordonné, dimanche 28 mai, l’interdiction aux juges de valider des divorces durant le mois de Ramadan. Le motif ? La crainte que la faim et la privation de cigarette ne pousse à des décisions trop hâtives.

Mahmoud al-Habache assure, dans un communiqué, qu’il s’appuie sur « l’expérience des années précédentes ». Selon lui, « certains, parce qu’ils n’ont pas mangé et pas fumé créent des problèmes » dans leur couple et prennent ensuite « des décisions rapides et non mesurées ».

Ainsi, toutes les demandes de divorce ne seront examinées, jugées et les décisions prononcées qu’une fois le mois de jeûne consommé. Selon la justice palestinienne, les ruptures conjugales seraient en hausse, principalement à cause de la pauvreté et du chômage endémique dans les Territoires occupés. En 2015, plus de 50 000 mariages ont été célébrés pour plus de 8 000 divorces prononcés la même année, selon des chiffres officiels en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Le début du Ramadan a aussi sonné la fin de la grève de la faim, opérée par plus de 1 600 Palestiniens détenus dans les geôles israéliennes. La décision fait suite à un accord conclu entre les représentants des prisonniers et les autorités israéliennes. Désormais, les détenus bénéficieront de deux visites par mois contre une seule avant le mouvement de protestation. Ils n’ont cependant pas obtenu la mise à disposition de téléphones publics.

saphirnews.com
***


Liban : une nonne et un imam viennent ensemble en aide aux plus démunis.

Chaque jour que Dieu fait, Sœur Maria Abou Haidar et Cheikh Ahmad Alkhahl font bien plus que marcher l’un vers l’autre sur la passerelle interreligieuse qui relie leurs deux rives, chrétienne et musulmane, au-dessus des torrents tumultueux. Ils unissent leurs forces, sur un socle de valeurs essentielles communes, pour tendre une main secourable aux plus nécessiteux et alléger les souffrances des plus vulnérables.

C’est au Liban, dans le village de Kefraya, situé au cœur de la Bekaa occidentale, que ces deux serviteurs de Dieu, animés par la même foi inébranlable, font cause commune avec un sens du dévouement admirable.

Jour après jour, ils cimentent leur relation constructive et salvatrice en se rendant au chevet des malades sans ressources dans près de quarante villages avoisinants, tout en prêtant assistance aux centaines de réfugiés syriens qui y ont trouvé refuge.

Le rapprochement éclairé entre chrétiens et musulmans n’est pas une utopie pour cette nonne de l’Ordre de Malte et le cheikh Alkhahl qui l’incarnent magnifiquement aux yeux de tous, et notamment d’un monde extérieur, empreint de scepticisme dès que l’islam lui est conté, qui aurait une fâcheuse tendance à n’y voir qu’une exception qui confirme la règle.

« Cette image de moi avec le cheikh démontre clairement qu’il existe une coexistence entre chrétiens et musulmans. C’est utile non seulement pour le Moyen-Orient, mais aussi pour l’Europe, qui n’est pas habituée à voir cette proximité qui nous lie étroitement depuis 1600 ans », a déclaré Sœur Abou Heidar dans le reportage réalisé par Rome Reports (voir ci-dessous).

Sur le pont de l’entre-connaissance, du respect et de la confiance mutuels que ces deux apôtres du dialogue interreligieux ont érigé et consolident sans relâche, le rappel vibrant de Cheikh Alkhahl fait écho dans la bourgade de Kefraya et réchauffe bien des coeurs éprouvés : « Nous sommes les enfants de l’homme, nous sommes tous humains. L’être humain ne doit jamais oublier cela, et ce, quelle que soit sa confession. Chacun pratique sa religion selon les préceptes divins qu’on lui a inculqués, mais nous partageons tous, sans exception, les mêmes valeurs morales et humanitaires ».

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Un clip viral dédié à la célébration du Ramadan condamne le terrorisme.

En cette période ramadanienne traditionnelle, l’hymne à la paix et au partage entonné dans un clip par Zain, le fleuron koweïtien des télécommunications, est un grand rituel annuel qui rythme harmonieusement la célébration du mois béni et totalise, à chaque fois, plus de 1 million de vues.

Mais cette année, dans ce bas monde en proie à d’affreux tourments, la douce mélodie fraternelle chantant les bienfaits du Ramadan résonne des accords plus graves de la condamnation du terrorisme.

Mis en scène et en musique par un opérateur mobile leader dans son secteur, présent dans huit pays d’Afrique et du Moyen-Orient, ce court film choc qui montre la confrontation entre un terroriste, sur le point de commettre l’innommable, et des victimes d’attentats qui l’implorent de ne pas passer à l’acte, de ne pas souiller l’islam et de se conformer à ses enseignements humanistes, espère avoir une forte résonance dans la galaxie arabo-musulmane, mais aussi au-delà.

Les images saisissantes de villes dévastées, de visages recouverts de cendres et ensanglantés, laissent place progressivement à celles, lumineuses, de la paix retrouvée, le kamikaze ayant pris conscience de la monstruosité de son noir dessein et de sa ferme réprobation par l’islam.

Parmi les principaux protagonistes du clip, la scène particulièrement marquante dans un bus rempli de blessés fait apparaître à l’écran Omran Daqneesh, le petit garçon d’Alep devenu le symbole du cauchemar syrien, ainsi que quatre survivants d’attentats dont les noms sont mentionnés.

En l’espace de 24 heures, cet hymne à la paix qui s’élève au-dessus des ténèbres de l’obscurantisme mortifère a retenti près de 650 000 fois, faisant taire de la plus belle manière qui soit ceux qui prétendent que les musulmans ne condamnent jamais le terrorisme, comme s’en est félicité un internaute encore très ému par son visionnage.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Un projet de loi prévoit d’annexer des colonies de Jérusalem occupée
.
Le journal hébreu Maariv a révélé que deux députés à la Knesset sioniste ont l’intention de présenter un projet de loi portant le nom de  » Grand Jérusalem ».
.
Des dizaines de colons prennent d’assaut Al-Aqsa le 3ème jour du Ramadan
.
Hamas: La réunion du gouvernement israélien sous al-Bouraq est une mesure très grave
.
20 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et Jérusalem occupée
.
Israël approuve la construction d’une nouvelle colonie à Naplouse
.
Syrie: Bombardement d’un quartier habité par des Palestiniens et deux réfugiées arrêtées
.
L’UE appelle à arrêter la colonisation dans les zones C
.
Cheikh Sabri appelle à rester à Al-Aqsa pendant Ramadan
.
La force du Hamas se développe et nous cherchons à récupérer nos soldats, avoue un responsable israélien
.
Israël aurait démantelé une cellule qui aurait planifié une fusillade à Tulkarem

.
Hamas: les réalisations des prisonniers confirment l’importance de l’unité nationale
.
Les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne arrêtent 4 prisonniers libérés et un journaliste
.
Un Palestinien blessé dans l’attaque des colons au sud de Naplouse
.
Israël continue d’intensifier la judaïsation de Jérusalem et de la vieille ville
.
Cisjordanie occupée : les forces d’occupation arrêtent 4 Palestiniens
.
La campagne européenne conclut une journée à l’appui de Gaza et les prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 29 Cha’ban 1438.

Flash info du 29 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Santé : Les avantages pour la santé du henné.

Qu’est-ce que le henné ?

Henna (hina) est une plante à fleurs portant le nom botanique Lawsonia inermis. Elle contient un pigment rouge-orange, appelé lawsone, également connu sous le nom hennotannic acide. Ce pigment est libéré en écrasant les feuilles dans un milieu acide. Les molécules d’lawsome auront alors la possibilité de colorer.

Disponible dans le commerce sous forme de poudre, le henné est réalisé par séchage de ses feuilles puis broyés en une poudre qui est ensuite tamisée.

Pour utiliser le henné, la poudre est mélangée avec de l’eau et/ou du jus de citron, pour former une pâte lisse. Le mélange qu’on obtient doit reposer pendant 6 à 12 heures pour que la cellulose de la feuille soit dissoute, rendant le lawsone disponible pour tacher la peau. Plus la pâte est laissée sur la peau ou à l’air, plus le lawsone va migrer, rendant ainsi la coloration plus sombre.

Il y a trois facteurs essentiels pour la guérison.

Expulsion des fluides présents dans les plaies.
Arrêt de la production de tout fluides.
Formation de chair saine (tissu de granulation) pour combler le vide.

Le henné contient ces trois facteurs et possède de très bonnes propriétés de guérison. Si les feuilles sont trempées dans l’eau durant toute une nuit et que le mélange est bu chaque matin pendant 40 jours, on y trouve une excellente guérison contre la lèpre.

Ses gargarismes sont bénéfiques contre la stomatite et tous les ulcères : langue, joues, lèvres… Son application locale a des effets apaisants sur les inflammations aiguës et les abcès. L’extrait de henné dans de l’huile, mélangé à de la cire naturelle et de l’huile de rose, appliquer ce mélange sur le dos, est très efficace pour soigner les maux.

Le henné dans la Sounnah.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur ) a dit : « Les meilleures choses par lesquelles vous pouvez changer vos cheveux blancs sont le henné et le ‘’katm’’. » (rapporté par At-Tarmidhi ,1753), Abou Dawoud, 4205), Ibn Madja, 3622) et qualifié par les deux derniers de ‘beau’ et ‘authentique’..

« Abu Bakr a teinté ses cheveux par le henné et le ‘’katm’’ ». (rapporté par Mouslim,2341).

Selon Abou Dharr qu’Allah l’agrée, Le Prophète,Salalahu alayhi wa salam, a dit : « Les meilleures choses avec lesquelles les cheveux sont changés sont le henné et le katam. » Rapporté par Abou Dawoud.

Oum Salamah, qu’Allah l’agrée, rapporte que : « Le Prophète,Salalahu alayhi wa salam, ne souffrait jamais d’une blessure ou d’une épine sans appliquer du henné dessus. » Rapporté par At-Tirmidhi, al Bayhaqi.

Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, est rentré chez une femme mariée et lui a dit : « Teints tes mains avec le henné, car si l’une de vous délaisse la teinture avec le henné, ses mains deviendront comme celles des hommes. » Rapporté dans Al Mousnad (recueils de hadiths rédigé par l’imam Ahmed).

Il a été testé cliniquement que si le henné était appliqué en pâte sur la plante des pieds des patients atteints de la variole ou varicelle, leurs yeux ne seront pas affectés par la maladie.

Les feuilles sèches de henné gardées dans les vêtements, servent en tant qu’insectifuge.

Si la pâte de henné est appliquée sur les ongles, l’éclat des ongles augmente et si elle est appliquée sur les pieds et les semelles, elle est efficace dans le syndrome des pieds brûlants.

Si les ongles deviennent défigurés après avoir une infection fongique, il est conseillé d’utiliser du henné mélangé à du vinaigre pour les rendre à nouveau beaux. La pâte de henné est très efficace contre les brûlures. Elle guérit les furoncles du cuir chevelu si elle est appliquée avec Roghan-e-Zaitoon.

Les médecins de Unani décrivent le henné comme un bon purificateur de sang. Hakim Ajmal Khan a utilisé une fois la pâte de henné sur la paume d’une patiente qui souffrait de ménorragies et elle a guéri.

Inhaler le parfum de ses fleurs guérit les maux de tête de chaleur.

L’huile préparée à partir d »huile d’olive et feuilles de henné est très efficace dans la rigidité musculaire. Si les feuilles de henné sont trempées dans une quantité suffisante d’eau et maintenues dedans tout au long de la nuit, puis le mélange bu au matin, on y trouve une guérison contre la jaunisse.

AJIB.FR
***


Santé : Astuces naturelles pour booster l’immunité de vos enfants.

Avec le froid et les microbes qui traînent il est essentiel pour toute la famille d’opter pour une vie saine et équilibrée afin de passer entre les gouttes des tracas de l’hiver. Même si certaines habitudes sont fondamentales: s’habiller chaudement, appliquer des règles strictes d’hygiène pour ne pas être contaminé.. Il est aussi très important de booster le système immunitaire afin d’éviter les petites infections souvent désagréables.

Voici 5 conseils pour booster l’immunité de toute la famille :

1 : Optez pour l’homéopathie.

L’homéopathie est un moyen très efficace et naturel pour renforcer son immunité, que ce soit en prévention ou en curatif. On s’intéressera notamment au préventif, qui démarre dès l’automne, et qui peut être suivi tout au long de l’hiver.

→ Oscillococcinum 9CH – 1 dose par semaine : traite à la fois le préventif et le curatif de l’état grippal.

→ Influenzinum/Homéomunyl 9CH – 1 dose par semaine pendant 3 semaines : prévient l’état grippal et le soigne.

→ Silicea 15CH – 5 granules par jour dès les premiers froids : renforce l’immunité et évite en particulier les otites. Vous pouvez compléter le traitement avec du Serum de Yersin, une fois par semaine.

→ Manganum 15CH – 3 granules quotidiennement : un antifatigue bien connu.

→ Kalium Bichromicum : Prévient les rhumes (clairs).

2 : Les huiles essentielles seront vos alliées pour renforcer votre immunité.

Un petit mélange naturel à faire vous-même, déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans !

Prendre un flacon vide, et y ajouter :

90 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara,
30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree,
30 gouttes d’huile essentielle de Thym à Linalol,
30 gouttes d’huile essentielle de Citron.

Appliquer en massage 3 gouttes du mélange sur le thorax et 3 gouttes sur le dos. Renouveler l’application 3 fois par jour pendant 1 à 3 semaines maximum.

3 : Du repos, du repos et du repos !

Dormir permet au cerveau de votre enfant de produire des hormones, comme la dopamine ou prolactine qui renforcent les défenses immunitaires. De plus, lorsque nous dormons nos tissus se régénèrent et nous récupérons de notre longue journée. Voilà pourquoi le sommeil est très important chez nos enfants en plein apprentissage.

4 : Poursuivez votre allaitement.

Comme nous le savons le lait maternel est le meilleur aliment pour l’enfant, en période hivernale le lait maternel est un véritable atout. En effet, celui-ci contient des immunoglobulines, des protéines ayant un rôle essentiel dans la défense de l’organisme contre les agressions – et des cellules immunitaires qui colonisent l’intestin de l’enfant. Le lait maternel contient également des probiotiques permettant aux bonnes bactéries de se développer dans l’intestin. Les études ont démontré que les enfants allaités développaient moins de rhinopharyngites, d’otites, de gastro-entérites et de diarrhées.

5 : Quelques aliments à privilégier.

L’échinacée : cette sublime fleur aide à résister aux agressions hivernales. Vous pouvez la consommer en comprimés, en gélules et également préparer une teinture-mère d’échinacée. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour obtenir les posologies adaptées à l’âge de votre enfant.
Le curcuma : consommé en tisane, le curcuma est un antioxydant et énergisant, adapté aux plus jeunes. Peut être combiné au gingembre ou citron.
Gelée royale : la gelée royale est véritable stimulant général de l’organisme, un allié de taille durant cette période de froid.

AJIB.FR
***


Pourquoi Melania et Ivanka Trump étaient voilées au Vatican, pas en Arabie Saoudite ?

Après Israël, Donald Trump et son cortège présidentiel se sont rendus, mercredi 24 mai, au Vatican. Melania Trump, Première dame des Etats-Unis, et sa belle-fille Ivanka Trump ont été vues au Vatican portant des voiles noirs et de longues robes à l’occasion de leur rencontre avec le pape François.

« Selon le protocole du Vatican, les femmes qui ont une audience avec le pape doivent porter des manches longues, des vêtements noirs formels et un voile pour se couvrir la tête », a expliqué auprès de CNN Stephanie Grisham, la porte-parole de Melania Trump.

Le port du voile pour Melania et Ivanka Trump n’a en revanche pas été exigé de la part des autorités saoudiennes lors du voyage présidentiel, a-t-elle souligné.

Elles ont alors rencontré, samedi 20 et dimanche 21 mai, le roi Salmane et sa cour têtes nues, de la même façon que Michelle Obama lors de sa visite en Arabie Saoudite en 2015. Un choix critiqué à l’époque par… Donald Trump himself. « De nombreuses personnes disent que c’était merveilleux que Mme Obama refuse de porter un foulard en Arabie saoudite, mais ils ont été insultés. Nous avons assez d’ennemis », écrivait-il le 29 janvier 2015 sur Twitter. Il a depuis revu sa copie.

L’ex-Première dame avait en revanche porté un voile lors de sa rencontre avec le pape Benoît XVI en 2009. Même sans voile, la tenue sobre et toute en longueur de Melania Trump – de même que celle d’Ivanka – a tout de même été fort apprécié dans le royaume, où des titres de la presse locale ont loué les choix de la First Lady.

saphirnews.com
***


Etats-Unis : néonazi et converti à l’islam, il tue ses deux colocataires.

Converti à l’Islam depuis peu, un néonazi de Floride a tué deux de ses colocataires au motif que ces derniers ont, selon lui, manqué de respect à sa religion. L’auteur présumé des crimes, Devon Arthurs, âgé de 18 ans, a été arrêté vendredi 19 mai par la police après avoir avoué le double meurtre.

Selon les autorités, les jeunes hommes décédés, qui partageaient des convictions néo-nazis, sont morts des suites de tirs par balles. Peu après, Devon Arthurs a pris en otage trois personnes dans un magasin, le Green Planet Smoke Shop, à proximité de son domicile, selon un rapport obtenu par le journal local Tampa Bay Times. C’est après cette brève prise d’otage, sans conséquences graves, qu’il a fait savoir à la police ce qui est advenu de ses colocataires.

L’ouverture d’une enquête par les autorités a permis l’arrestation d’un quatrième colocataire, néo-nazi également, qui serait membre de la garde nationale de Floride et qui stockait du matériel permettant la fabrication d’une bombe dans un appartement de Tampa, toujours en Floride, que les quatre hommes partageaient. Quant aux circonstances de la conversion récente à l’islam de Devon Arthurs, elle ne sont pas connues.

saphirnews.com
***


Ramadan : consommer moins pour dépenser plus en faveur des nécessiteux.

350 millions d’euros. C’est, d’après une étude de l’Institut Solis, le total des dépenses supplémentaires des ménages musulmans de France, durant le mois de ramadan.

De quoi, au choix, nourrir 3,5 millions de familles syriennes pendant un mois (soit à peu près l’intégralité des réfugiés et des habitants des zones libres), assurer un train de vie décent à 1 million d’orphelins pendant une année entière, ou encore envoyer 3 millions de colis alimentaires d’urgence en Somalie & au Yémen… Le tout, sans même réduire notre consommation habituelle. Uniquement les musulmans de France, sans même inclure ceux du reste des pays occidentaux, encore moins des pays du Golfe.

Un constat donc, en guise de gifle pour nous : la faim qui frappe des dizaines de millions de nos frères à travers le monde n’est pas une fatalité. Elle n’est pas non plus (que) la faute de l’Occident, des sionistes ou de Rothschild. Elle est avant tout le fruit de nos choix, de notre abandon de la Sunna, notamment alimentaire, de notre délaissement des obligations les plus élémentaires de solidarité communautaire. Alors, cette année, moins de tables croulant sous les plats & de gavage d’estomacs jusqu’à l’écœurement, et un peu plus d’aumônes et de spiritualité ?

« Ô les croyants! Dépensez des meilleures choses que vous avez gagnées et des récoltes que Nous avons fait sortir de la terre pour vous. Et ne vous tournez pas vers ce qui est vil pour en faire dépense. (…) Le Diable vous fait craindre l’indigence et vous commande des actions honteuses; tandis qu’Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce d’Allah est immense et Il est Omniscient. » (Sourate Al Baqara, versets 267-268).

desdomesetdesminarets.fr
***

Le Ramadan se prépare à Leicester !

Comme chaque année, les musulmans se mettent en condition pour jeûner durant le mois de Ramadan. Leicester ne déroge pas à la règle d’autant que cette ville de plus de 35.000 musulmans, soit 10% de la population totale, se caractérise déjà tout au long de l’année par une ferveur religieuse assez prégnante.

UNE VIVACITÉ RELIGIEUSE RAVIVÉE.

A l’horizon du début du mois de Ramadan, les cours d’arabe ou d’apprentissage religieux à la mosquée ou instituts spécialisés se multiplient que ce soit pour les hommes, les femmes ou les enfants. La fraternité demeure au cœur du Ramadan et imprègne petit à petit les derniers jours du mois de Chaabane ne serait-ce que par une certaine chaleur, des sourires plus fréquents, des «salam ‘aleykoum» plus automatiques.

«Pendant le Ramadan, nous cherchons à nous rapprocher de Dieu», confie un habitant de Leicester face aux commerces d’Evington Road.

LA CHARITÉ AU CŒUR DES PRÉPARATIFS.

Assise sur des principes d’entraide et de solidarité, la ville de Leicester concentre en son sein une boutique Human Appeal, un centre Al Khair Foundation qui a déjà mis en avant ses «Ramadan FoodPack», Water Distribution ou encore un pack pour un cadeau de l’Aïd et une boutique Islamic Relief.

«Pour moi, le mois de Ramadan ne se limite pas à ne pas boire ou ne pas manger, c’est avant tout un moment de partage, pour vivre sa foi, et pour penser aux autres, aider plus, les plus démunis», explique une leicestrienne devant Masjid Umar.

LE SERVICE PUBLIC MOBILISÉ.

Même les écoles publiques abordent le sujet y compris chez les tout petits qui, par exemple, sont invités à colorier des mosquées. L’enseignement scolaire met un point d’honneur à sensibiliser, expliquer et rendre accessibles à tous les enfants les différentes fêtes et événements religieux dès le plus jeune âge.

Le domaine de la santé n’est pas en reste puisque le NHS (National Health Service), l’équivalent de la Sécurité sociale française, se mobilise pour faciliter le jeûne aux personnes diabétiques ou atteintes de maladie les fragilisant. Des conférences et des publications d’articles relatifs aux règles de bonne conduite à suivre durant ce mois afin de rester en bonne santé sont mis en avant.

Le mois de Ramadan se fait sentir et c’est un doux plaisir que de l’accueillir en Angleterre ! Nous vous raconterons les événements et l’actualité de ce mois à Leicester sur nos réseaux sociaux.

Vous pouvez suivre « Muslim Moves » votre partenaire pour l’expatriation à Leicester sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram et Twitter.

desdomesetdesminarets.fr
***


Belgique : Ramadan : la nuit du doute aura lieu le vendredi 26 mai.

Le Conseil des Théologiens de belgique se réunira le vendredi 26 mai en début de soirée.

La nuit de doute correspond au 29ème jour du mois de Chaâbane de l’année hégirienne 1438. Cela veut dire que le mois de Ramadan débutera insha’Allah, le samedi 27 Mai, si le croissant lunaire est vu le vendredi soir, ou le dimanche 28 Mai, si le croissant n’est pas vu.

La prière de Tarawih débutera samedi soir si le Ramadan débute vendredi, autrement le dimanche.

actualiteislamiquedebelgique.com
***


Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites.

En ce mois béni, il est indispensable d’évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se base sur l’ouvrage de Cheikh Mohamed ibn Salih Al-‘Uthaymin nommé « Chapitres sur le Jeûne, la prière de Tarawih et la Zakat » et sur celui de Cheikh ‘Abd Al-‘Aziz Ibn Bâz intitulé « Les mérites du jeûne et de la prière nocturne du Ramadan ».

La prière de Tarawih, prière de nuit durant le mois de Ramadan.

La prière de Tarawih est la prière de nuit effectuée en groupe pendant le mois sacré de Ramadan. Elle a lieu entre la prière de nuit (‘Icha) et la prière de l’aube (Fajr). Nous savons que la prière de nuit est fortement recommandée, d’autant plus durant le mois de Ramadan. En effet, le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) a dit, dans un hadith rapporté par Al-Boukhari :

« Quiconque passe les nuits de Ramadan en prière par foi et en espérant la récompense [auprès d’Allah] verra ses péchés antérieurs pardonnés. »

Ainsi, cette prière nous a été conseillée par notre noble Prophète (‘alayhi salat wa salam). Il serait donc dommage de la négliger…

La prière de Tarawih, une Sunna.

La prière de Tarawih fait partie de la Sunna de notre Prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam). ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) fut interrogée sur la prière du Prophète (‘alayhi salat wa salam) durant le mois de Ramadan. Elle dit alors : « Il ne priait pas plus de onze Rak’a (unité de prière), que ce soit pendant le Ramadan, ou en dehors. » (Rapporté par Al-Boukhari et Muslim). Nous devrions profiter de ce mois de Ramadan afin de tout mettre en œuvre pour plaire à notre Seigneur et quoi de mieux que de suivre la voie de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) ? À partir du moment où nous avons la capacité d’effectuer cette prière de nuit, nous nous devons de le faire.

Cependant, au sujet du nombre de Rak’a, l’imam peut prier plus de onze Rak’a. En effet, lorsque le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) fut interrogé au sujet de la prière nocturne, il dit : « Priez deux Rak’a à la fois. Et si vous craignez que le jour se lève, priez une seule Rak’a qui [conclura et] rendra impaire les prières accomplies. » Ce hadith est rapporté par Al-Boukhari et Muslim. Il est donc possible d’effectuer onze Rak’a, plus ou moins. Concernant le nombre exact, les avis divergent, pour plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à lire « Combien de cycles (rak’ahs) pour la prière de nuit du Ramadan ? » de la maison de l’islam. Suivre la Sunna est préférable, en s’appliquant et en prenant son temps, sans pour autant fatiguer ceux qui prient derrière nous.

La prière du Tarawih, un acte sincère et humble.

Malheureusement, de nombreux imams s’empressent dans la prière de Tarawih si bien que les gens n’ont pas le temps d’accomplir les obligations de la prière. Cela est détestable car l’imam ne s’applique pas dans l’accomplissement d’un pilier de l’Islam. Nous devons effectuer la prière de Tarawih du mieux que l’on peut. Certes, celui qui prie le Tarawih jusqu’à la fin possède la récompense de celui qui a passé la nuit en prière et ce, même si ce dernier dort juste après.

Les femmes peuvent assister à cette prière, à condition qu’elles n’attirent pas l’attention sur elles en s’habillant pudiquement et en ne se parfumant pas. Elles ne doivent pas attiser les regards au quotidien et d’autant plus en allant à la mosquée, sinon il est préférable de rester prier chez soi.

Il est important de prier avec sincérité, au quotidien comme pour le Tarawih. Il ne faut pas se hâter mais rester concentré, véridique, méditer sur les Paroles d’Allah, y consacrer corps et âme et y mettre tout son cœur. En effet, Allah dit : {Bienheureux sont certes les croyants, qui sont humbles dans leur prière.} (Sourate 23 : Versets 1-2).

La quiétude, la sincérité et la véracité sont des piliers indispensables à la prière. Veillons donc à ne pas nous hâter lors de la prière mais plutôt à méditer. Le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) a dit à ce sujet : « Le pire voleur parmi les gens est celui qui vole de sa prière. Comment vole t-on de sa prière, ô Messager d’Allah ? Demandèrent les compagnons. Il (‘alayhi salat wa salam) dit : « En ne parfaisant ni son inclination ni sa prosternation. » (Rapporté par Ahmed et Al Darimi).

En ce mois béni, multiplions les prières nocturnes, la lecture, l’apprentissage et la méditation du Saint Coran. Louons Allah Seigneur de l’Univers, de nuit comme de jour, implorons Son Pardon de la meilleure façon qui soit, prosternons nous devant Lui avec sincérité et véracité, tentons de suivre le chemin de notre Prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam). Puisse Allah nous accorder Son Pardon et Sa Miséricorde.

AJIB.FR
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Qaraqea: Utilisez le fusil et les balles car les prisonniers meurent chez l’occupation
.
Le Chef de la Commission des affaires de prisonniers, Issa Qaraqea a déclaré que la vie des prisonniers grévistes de la faim illimitée est en grave danger, après leur entrée le 38ème jour consécutif, et nous sommes aux portes du mois sacré du Ramadan.
.
20 prisonniers transférés de Hadarim à l’hôpital de Meir
.
Al-Masri: la politique boiteuse de l’Amérique ne changera pas les faits de l’histoire
.
L’occupation arrête 3 enfants au camp d’Aïda et confisque le véhicule d’un prisonnier libéré
.
Le doyen des prisonniers: Notre combat continuera jusqu’à ce que notre victoire soit arrachée
.
Ferwana: L’assassinat de la jeune Taqatqa ne doit pas rester impuni
.
38 jours de grève : Les prisonniers intensifient leurs mesures de lutte
.
Le procureur général militaire: exécution des assassins du martyr Fuqha jeudi
.
200 colons ultra-orthodoxes envahissent al-Aqsa sous la protection de l’occupation
.
Les colons attaquent Ara, village natal du doyen des prisonniers
.
Série d’arrestations en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Hamas: le discours de Trump est raciste
.
La sécurité préventive refuse de libérer 5 prisonniers et les change de prison
.
L’occupation arrête une jeune fille blessée près de Ramallah
.
Gaza: Un jeune enfant blessé par les balles des soldats israéliens
.
L’occupation convoque l’épouse de l’auteur de l’attaque au couteau à Netanya
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information