MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Lundi 30 Safar 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 30 Safar 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Lundi 30 Safar 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

Taha dénonce le lancement des bateaux de la mort et appelle à renforcer la fermeté des réfugiés.
Le porte-parole du Hamas, Jihad Taha, a souligné la nécessité de renforcer l’unité de position face aux nombreux problèmes et défis auxquels sont confrontés les réfugiés palestiniens au Liban..

30 prisonniers du FPLP entament une grève de la faim illimitée.
Aujourd’hui, dimanche, 30 prisonniers du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) ont entamé une grève de la faim illimitée, en refusant leur détention administrative arbitraire dans les prisons d’occupation..

Al-Hedmi : Il est nécessaire de protéger le programme scolaire palestinien pour contrer la judaïsation de l’éducation à Jérusalem.
Le chef du Comité de Jérusalem contre la judaïsation, Nasser Al-Hadmi, a souligné la nécessité de protéger le programme national palestinien, pour faire face à la judaïsation de l’éducation à Jérusalem..

Le Hamas : L’opération de Naplouse fait partie de la bataille ouverte pour défendre Al-Aqsa.
Le porte-parole du Mouvement de résistance islamique, Hamas, Abdel Latif al-Qanoua a déclaré : « L’opération de piétinement à Naplouse, précédée par d’autres opérations, à Jénine, Hébron et Ramallah, s’inscrit dans le cadre de la bataille ouverte pour défendre la mosquée Al-Aqsa et la protéger des troupeaux de colons sionistes »..

Un mort et 3 blessés lors d’un affrontement avec l’occupation à Naplouse.
Un combattant de la résistance a été tué et trois autres ont été blessés, dimanche à l’aube, lors d’un affrontement armé avec les forces armées d’occupation, à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée..

54 détenus politiques dans les prisons de l’Autorité en Cisjordanie.
Le nombre de détenus politiques en Cisjordanie est passé à plus de 54, dont des mineurs, des étudiants, des journalistes, des avocats et des militants..

30 détenus administratifs annoncent la grève de la faim à partir de demain.
Trente détenus palestiniens entrent à partir de demain, dimanche 25/09/2022, en grève de la faim pour protester contre leur détention administrative par les autorités d’occupation israéliennes..

L’occupation prolonge la détention des deux frères Khalilia de Jénine, pour la 41ème fois.
Les autorités d’occupation sionistes ont prolongé la détention des deux frères, Sanad et Ali Sharif Khaliliya, de la ville de Jaba’, au sud de Jénine, pour la 41e fois consécutive..

Des bateaux de l’occupation ouvrent le feu et lancent des grenades lacrymogènes sur des pêcheurs dans le nord de la bande de Gaza.
Aujourd’hui, samedi, des bateaux de la marine de l’occupation israélienne ont ouvert le feu et tiré des bombes au gaz toxique sur des bateaux de pêcheurs dans le nord de la bande de Gaza..

L’occupation agresse 3 journalistes à Masafer Yatta et cause plusieurs cas de suffocation.
Des Palestiniens ont été étouffés, dont trois journalistes, aujourd’hui, samedi, après que les forces d’occupation ont réprimé une marche rejetant les opérations de colonisation visant à expulser les Palestiniens de leurs terres, dans le village d’Al-Tawana, dans la ville de Yatta, au sud d’Hébron, dans le sud de l’Ouest occupé Banque.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

…..Kassali : diversifier les produits de la finance islamique pour absorber l’argent de l’informel.

ministre des Finances, Brahim Djamel Kassali a affirmé samedi à Alger que les pouvoirs publics avaient pris toutes les mesures économiques et financières pour soutenir l’investissement et améliorer la gouvernance financière, rapporte ce dimanche l’agence officielle.

S’exprimant lors des travaux de la rencontre Gouvernement-walis, M. Kassali a précisé que les pouvoirs publics avaient pris, durant les deux dernières années, « une batterie de mesures visant à préserver le marché du travail et à protéger l’économie et la stabilité financière des institutions », parallèlement aux réformes financières engagées à l’effet « d’éviter des crises à l’avenir ».

Le ministre a en outre souligné que la conjoncture actuelle requiert le financement de l’économie en recourant à des sources alternatives, à l’instar du financement islamique, en ce sens qu’il est possible de diversifier les produits de la finance islamique en vue de résorber la masse monétaire du marché parallèle.

Evoquant la finance locale, M. Kassali a rappelé que les collectivités locales sont financées selon différents mécanismes constitués de ressources propres, des impôts et des actifs, et par les interventions de l’Etat, à travers la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales (CSGCL), afin de réduire les écarts budgétaires entre les communes. .

…..Céréales : « Nous avons les moyens pour produire les 9 millions de tonnes que nous consommons ».

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a évoqué, samedi, le développement de l’agriculture stratégique, notamment la production des céréales.

« Je ne demande pas l’impossible (…) », a-t-il dit en s’adressant au ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhafid Henni, lors de l’ouverture de la rencontre Gouvernement-walis.

« Nous avons tous les moyens et outils pour produire les 9 millions de tonnes (de céréales, ndlr) que nous consommons » par an, a déclaré le président Tebboune, qui a ajouté que ce dossier relatif à l’augmentation de la production des céréales allait être examiné en Conseil des ministres, annonçant, par là même, la tenue de rencontres régionales avec les wilayas réputées pour leur production céréalière, à l’image de Sétif, Guelma, Constantine, Tiaret, Oum el Bouaghi et Sidi Bel Abbes.

« Je ne suis pas en train de dire des choses impossibles à réaliser », a-t-il dit, en relevant qu’aujourd’hui, la moyenne de production de céréales en Algérie ne dépasse pas les 20 quintaux à l’hectare.

« Faîtes une simple opération de calcul : on a 3 millions d’hectares destinés pour la production de céréales multipliés par une moyenne de production de 30 quintaux l’hectare et ça donne 9 millions de tonnes », a-t-il indiqué, en ajoutant que pour pour augmenter la production, il faut recourir à des techniques modernes, les engrais et la qualité des semences.

Le président Tebboune a rappelé que l’importation des céréales relève exclusivement de l’Etat, car, ce dernier à les moyens pour baisser les prix d’achat des citoyens.

Lors de cette rencontre, le chef de l’Etat a également évoqué la question relative à la réticence de certains responsables à prendre des décisions et des initiatives par crainte d’aller en prison.

« Il y a certains qui disent si je signe, ils vont me prendre à El Harrach0 Pourquoi, c’est un Etat injuste ? », a-t-il interrogé. « S’il y a un sur 45 millions qui a été incarcéré, c’est que la justice a vu qu’il doit payer », a expliqué le président Tebboune.

« Il y a certains responsables qui refusent de signer parce qu’ils ont peur des lettres anonymes », a-t-il dit, et d’ajouter : « Mais nous avons mis fin définitivement aux lettres anonymes. Ces dernières doivent aller dans le broyeur ». Selon lui, les auteurs des lettres anonymes sont des « traîtres » et de « lâches ».

Et de rappeler : « Nous avons interdit, par écrit, toutes les institutions de l’Etat, particulièrement les services de sécurité et la justice, d’ouvrir des enquêtes sur la base des lettres anonymes »

« Si un gestionnaire prend une décision qui estime en bonne foi qu’elle est bonne. Si cette décision s’avère mauvaise, et si il n’a pas bénéficié lui, sa famille ou ses proches, alors il n’y a pas de corruption. Une faute administrative se corrige d’une façon administrative », a-t-il expliqué.

Tout en pointant du doigt ceux qui « ne veulent pas la stabilité du pays » d’être derrière cette campagne qui consiste à inciter les responsables à ne pas prendre de décisions. Le chef de l’Etat a rappelé aussi que les enquêtes anticorruption sont menées désormais par des organismes spécialisés basés à Alger, mais jamais au niveau local, pour éviter des règlements de compte..

…..Le patron du groupe Ennahar Anis Rahmani condamné à 10 ans de prison ferme.

La Cour d’Alger a confirmé, dimanche, le jugement de première instance prononcé à l’encontre du patron du groupe « Ennahar », Mohamed Mokaddem, dit « Anis Rahmani », poursuivi dans une affaire de corruption, qui a été condamné à une peine de 10 ans de prison ferme, assortie d’une amende d’un (01) million de DA, rapporte ce dimanche l’agence officielle.

L’ancien homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, également poursuivi dans cette affaire pour « blanchiment d’argent », a été condamné à la peine prononcée en première instance, soit une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un (01) million de DA.

Mohamed Mokaddem est poursuivi notamment pour « mauvais usage des fonds de la Sarl +El-Athir Presse+, infraction à la règlementation des changes, trafic d’influence pour l’obtention d’indus avantages et fausse déclaration ».

La Sarl « El-Athir Presse », relevant du groupe, a été condamnée à payer une amende de 12 millions de DA et à verser une indemnité de 10 millions de DA au Trésor public..

…..Le secteur de l’agriculture contribue avec plus de 14,7% du Produit intérieur brut (PIB), selon Abdelhafid Henni.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni a déclaré, samedi à Alger, que le taux de croissance de la production agricole pour cette saison a atteint 31%, rapporte ce dimanche l’agence officielle.

Lors des travaux de la première journée de la réunion gouvernement-walis, le ministre a précisé que « le secteur contribue aujourd’hui avec plus de 14,7% du Produit intérieur brut (PIB) et emploie le quart de la main d’œuvre active, soit 2,7 millions de personnes, avec un taux de couverture des besoins nationaux de la production nationale de 75% », ajoutant que « le taux de croissance de la production agricole pour cette saison a atteint 31% ».

Le secteur a pour objectifs de développer les filières stratégiques, à l’instar des céréales et des légumineuse, d’augmenter les niveaux de subvention de l’Etat, d’assurer les moyens d’exportation, de simplifier l’accès au foncier agricole à travers les cadres réglementaires et de développer les nouveaux périmètres, a-t-il ajouté.

Selon le bilan relatif aux programmes de raccordement des périmètres agricoles aux réseau électrique, M. Henni a fait savoir que le programme avait touché 9.500 exploitations sur une longueur de 6100 km avec une enveloppe financière de 17 milliards de DA, ajoutant que 30.000 exploitations ont été raccordées au réseau électrique à travers le pays depuis 2020.

Evoquant les mesures prises au profit des agriculteurs, investisseurs et éleveurs, il a cité l’augmentation du prix d’achat des céréales locales, précisant que cette mesure a permis d’augmenter la production céréalière de 48% au cours de la saison 2022.

Dans le domaine de forêts, le ministère prépare un projet de réhabilitation du barrage vert qui couvre 13 wilayas et 1500 km, et ce sur la base d’ »une nouvelle approche économique », ajoute le ministre..

…..Industrie : récupération de 2308 hectares de foncier non exploités.

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a annoncé, samedi à Alger, la récupération de 2308 hectares de foncier non exploités au niveau des zones industrielles (ZI) et des zones d’activités (ZA).

Intervenant lors de la rencontre Gouvernement-Walis, M. Zeghdar a indiqué que ce bilan s’inscrivait dans le cadre de l’assainissement du foncier destiné à l’investissement au niveau local, relevant que cette opération qui est « toujours en cours », a été lancée par le ministère de l’Industrie en application des instructions du Président de la République.

Concernant l’amélioration de l’offre foncière, il a rappelé que les pouvoirs publics avaient adopté un programme pour la réalisation de 50 nouvelles ZI réparties sur 39 wilayas, de manière à cadrer avec les objectifs du développement régional et à concourir à l’instauration d’un équilibre entre les régions.

Le taux d’avancement des travaux de réalisation de six (6) ZI placées sous l’autorité du ministère a atteint 80%, notamment les ZI de Larbaâtache à Boumerdès, El Ksar à Bejaïa et Ouled Bendamou à Tlemcen, avec une superficie totale de 416 h et lesquelles « devront entrer en service dans les plus brefs délais », a affirmé M. Zaghdar.

Un travail de coordination avec les secteurs concernés et les walis est en cours pour accélérer la réalisation de trois autres ZI prévues à Oued Nechou à Ghardaïa, Ksar El Boukhari à Médéa et l’extension de la ZI de Sidi Bel Abbès, a-t-il ajouté.

Quant aux 44 zones industrielles restantes, dont la réalisation a été confiée aux walis, 12 d’entre elles sont à l’étude et 32 autres enregistrent des taux d’avancement variables, selon M. Zaghdar.

Parmi ces zones, il citera celles de Saïda, Guemar, Ouargla et Naâma où les walis sont parvenus à conclure les marchés relatifs à la VRD, à l’approvisionnement en eau et à l’assainissement à hauteur de 100%, en attendant la conclusion d’autres marchés pour la prise en charge des réseaux restants.

Douze (12) zones ont atteint un taux de réalisation variant entre 70% et 98% et 13 autres un taux de 35%. Trois (03) zones seulement n’ont pas dépassé un taux d’avancement de 35%.

Dans ce cadre, le ministre a appelé à la participation et à la coopération des différents instances, aux plans central et local, pour parachever la mise en œuvre de ce programme.

D’autre part, M. Zaghdar a mis l’accent sur le rôle de la nouvelle loi sur l’investissement dans la garantie du développement régional durable et équilibré ainsi que la valorisation des ressources naturelles et des matières premières locales, précisant que la promulgation en une fois de cette loi et de ses textes d’application constitue un précédent dans la législation algérienne sur l’investissement. .

…..Production d’huile : le président Tebboune annonce le déblocage d’un projet d’usine.

Lors de la rencontre Gouvernement-walis qu’il a présidée dimanche, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé le déblocage d’un projet d’une usine de production d’huile de table qui permettra à l’Algérie de produire ses huiles localement dans 6 à 7 mois.

Sans donner de détails sur le projet ou l’investisseur, le président Tebboune a indiqué que c’est un projet qui couvre toutes les étapes, allant de l’agriculteur producteur de colza en passant par la trituration puis le conditionnement.

« Il y a un projet qui permettra à l’Algérie de produire ses huiles, allant de l’agriculteur producteur de colza en passant par la trituration puis le conditionnement », a-t-il dit. Selon le président Tebboune, ce projet était gelé et n’avait plus d’autorisation alors qu’il a été construit.

« Nous n’allons pas démolir cette usine », a-t-il indiqué, en ajoutant qu’il fallait prendre d’autres mesures que de bloquer l’usine et la laisser fermée. « C’est vrai qu’il fallait qu’il respecte la loi, mais où étions-nous quand il n’a pas respecté la loi », a déclaré le chef de l’Etat.

« On laisse l’usine atteindre un taux de construction de 80%, et on dit qu’il n’a pas respecté la loi. Mais tu étais où toi quand le projet était à l’étape des fondations », a-t-il dit devant les walis. Il a ajouté qu’il fallait l’arrêter au début des travaux.

« Je souhaite que l’agriculture industrielle devienne une réalité dans notre pays », a-t-il indiqué, en évoquant projets d’autres projets d’investissement en cours d’étude concernant des usines de production de sucre issu de la betterave sucrière, ou de production locale du lait en poudre. Ces projet, a-t-il dit, permettront de « créer une dynamique économique et des emplois, en sus de garantir le transfert technologique ».

Le président de la République s’est attardé sur le dossier de l’investissement et les mesures prises à l’échelle locale et nationale à travers l’encouragement de l’entrepreneuriat, notamment auprès des jeunes, et la levée des obstacles à caractère administratif ou foncier sur les projets.

A ce propos, le président de la République a fait savoir qu’en trois mois seulement, 850 projets ont bénéficié d’une levée du gel, des usines activant dans différents secteurs, ajoutant que plus de 51.000 emplois étaient gelés « sur ordre ou par une décision ».

Quant aux start-up, il a rappelé que leur nombre s’élevait à 4970 activant dans différents domaines et secteurs, soulignant que ce type de sociétés incitait les jeunes à innover. Il a appelé, dans ce cadre, les walis à faciliter la tache aux jeunes intéressés par l’investissement et voulant accéder à l’entrepreneuriat.

Abordant la question du foncier industriel, le Président Tebboune a affirmé qu’il était « disponible », incitant les walis à retirer le foncier octroyé aux investisseurs n’ayant pas concrétisé leurs projets.

Après avoir souligné l’impérative révision des textes juridiques relatifs au foncier industriel, le président de la République a appelé à l’activation de toutes les mesures inscrites dans les textes d’application de la nouvelle loi sur l’investissement, et ce, « avant la fin de l’année en cours ».

Selon le Président Tebboune, il existe près de 4.922 hectares de foncier industriel inexploités répartis sur les zones industrielles et zones d’activités à travers l’ensemble du territoire national, relevant que plusieurs zones industrielles pâtissaient d’un manque d’aménagement et d’entretien.

Il préconisera pour régler ce problème la création de coopératives regroupant les investisseurs privés en vue d’assurer l’entretien de ses zones industrielles..

…..Lancement du 6e Recensement général de la population et de l’habitat.

Le 6e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2022) a débute dimanche avec l’utilisation, pour la première fois depuis l’indépendance, des nouvelles technologies pour fournir des données et des indicateurs socio-économiques d’aide à la décision, rapporte l’agence APS.

Le coup d’envoi de l’opération a été donné à la Place Aïssat-Idir (commune de Sidi M’hamed) par le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Hocine Cherhabil, et le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Brahim Merad, en présence du wali d’Alger, Rabehi Abdennour.

Ce recensement, qui s’étalera du 25 septembre au 9 octobre 2022, revêt une « importance stratégique » dans la mesure où les données qu’il fournira refléteront fidèlement le degré d’application sur le terrain des réformes engagées par l’Etat à tous les niveaux au cours de ces dernières années, notamment dans le cadre de la mise en œuvre des engagements internationaux, à l’instar des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030.

L’organisation fonctionnelle du RGPH est régie par des textes législatifs, dont la loi numéro 86-09 du 29 juillet 1986 relative au Recensement général de la population et de l’habitat, ainsi que le décret exécutif numéro 21-465 portant l’organigramme général du sixième Recensement de la population et de l’habitat..

…..Pluies orageuses et chutes de grêle sur plusieurs wilayas à partir de ce dimanche.

Des pluies parfois orageuses accompagnées localement de chutes de grêle affecteront plusieurs wilayas du pays, indique dimanche l’Office national de météorologie dans un bulletin météorologique spécial (BMS).

Classé au niveau de vigilance « Orange », le BMS concerne le sud de Tlemcen, Naama, El Bayadh, Saida, Sidi Bel Abbes, Tiaret, Tissemsilt, Laghouat, Djelfa et Médéa, précise la même source, ajoutant que sa validité s’étalera de ce dimanche (12h00) jusqu’à lundi (03h00), avec des quantité de pluies estimées entre 20 et 40 millimètres (mm), pouvant atteindre ou dépasser localement 50 mm.

Les wilayas de M’sila, Bouira, Bordj Bou Arreridj, Sétif, Mila et Batna sont également concernées par les pluies ainsi que des rafales de vents sous orages et ce, de dimanche à 18h00 jusqu’à lundi à 06h00, avec des quantités de pluies estimées entre 20 et 40 mm, ajoute la même source..

…..SEAAL : Coupure d’eau dans deux communes à Alger ce dimanche.

Suite à un incident survenu sur le réseau de distribution, la Société des Eaux et de l’Assainissement d’Alger (SEAAL) informe ses clients que des travaux de réparation d’une fuite sur une canalisation principale de distribution d’eau potable en DN300 auront lieu ce jour le Dimanche 25 Septembre 2022, selon un communiqué de l’opérateur publiésur sa page Facebook.

Ces travaux engendreront Une suspension de l’alimentation en eau potable au niveau de :
La commune d’Alger Centre : en partie ;
La commune de Sidi M’Hamed : en partie.
SEAAL rassure ses clients des communes impactées que la remise en service de l’alimentation en eau potable se fera le Lundi 26 Septembre 2022 selon le programme de distribution habituel..
…..Exportations hors hydrocarbures : un objectif de 7 milliards de dollars à fin 2022 (Président Tebboune).

L’Algérie entend, dans le cadre de la nouvelle politique économique, faire de la diversification de son économie une réalité tangible, et atteindre, à fin 2022, une valeur de 7 milliards de dollars (USD) d’exportations hors hydrocarbures, a indiqué, samedi à Alger, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, rapporte l’agence APS.

Présidant au Palais des nations (Club des Pins) l’ouverture des travaux de la rencontre Gouvernement-Walis, le Président Tebboune a indiqué que « la libération et la diversification de l’économie nationale n’étaient qu’un simple slogan durant les 30 ou 40 dernières années », observant que « les exportations hors hydrocarbures ne dépassaient pas 1,3 mds USD ».
Réaliser 7 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures en 2022

« L’objectif tracé consiste à réaliser 7 mds USD d’exportations hors hydrocarbures durant l’année en cours », a poursuivi le Président Tebboune, rappelant que l’Algérie avait exporté en 2021 près de 5 mds de marchandises hors hydrocarbures.

Soulignant que le niveau d’exportation constituait dans toute économie un indicateur de développement, de dynamique d’emploi et de hausse de la valeur ajoutée, le président de la République a fait observer que l’économie algérienne connaissait une nouvelle dynamique.

Cette dynamique, a-t-il relevé, a été rendue possible grâce à plusieurs filières industrielles dont les produits étaient autrefois importés par l’Algérie et qui sont aujourd’hui exportés, à l’instar des produits de la sidérurgie, du ciment, des produits agricoles et alimentaires et le caoutchouc (pneus de voitures).
Interdiction de l’importation de toutes les marchandises produites localement

Parallèlement à l’augmentation des exportations hors hydrocarbures, le Président Tebboune a insisté sur l’orientation des pouvoirs publics en matière de maîtrise des importations.

Il rappellera, à cet égard, l’interdiction de l’importation de toutes les marchandises produites localement, relevant qu’il sera procédé au recensement de tous les produits locaux « secteur par secteur », ce qui permettra, a-t-il dit, une mise en œuvre effective de cette mesure..

…..Dinar, allocation chômage, salaires… ce qu’a dit le président Tebboune.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, ce samedi, à l’occasion de la rencontre gouvernement-walis, l’augmentation des salaires moyens et faibles, la révision des pensions de retraite, ainsi que l’allocation chômage, à partir de janvier 2023, rapportent plusieurs médias.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a révélé, aujourd’hui samedi, que l’Algérie a entamé l’étape de la hausse du dinar, après que la Banque mondiale a reconnu l’existence d’indicateurs positifs pour le relever.

Le président de la République, dans un discours prononcé en marge de sa supervision de la rencontre gouvernement-walis, a déclaré : « Notre économie a commencé à se redresser, et en 2023 nous continuerons à lever l’injustice contre le citoyen. Les salaires moyens et faibles seront augmentés, ainsi que l’allocation chômage.

Et le président de la République de poursuivre : « Nous avons instauré l’allocation chômage comme un pré-salaire jusqu’à ce que les jeunes chômeurs trouvent un emploi stable. La décision a été bien accueillie par les jeunes.

Le président Tebboune a déclaré : « L’économie d’aujourd’hui a commencé à se redresser. Notre objectif est de développer notre revenu national d’une manière qui nous permette d’entrer dans le groupe BRICS.

Le président Tebboune a indiqué que durant les mois de janvier et février, le travail du gouvernement, sous la tutelle du Premier ministre, portera sur la révision des salaires des enseignants et des paramédicaux. En impliquant tous les acteurs simultanément et en revoyant les lois fondamentales de ces deux catégories, cela sera inscrit dans le budget 2023.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.dz-algerie.info/rss

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste

Flash info pour le Dimanche 29 Safar 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Dimanche 29 Safar 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Dimanche 29 Safar 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

30 détenus administratifs annoncent la grève de la faim à partir de demain.
Trente détenus palestiniens entrent à partir de demain, dimanche 25/09/2022, en grève de la faim pour protester contre leur détention administrative par les autorités d’occupation israéliennes..

Barhoum : Pas de nouveau dans le discours d’Abbas à part un langage de défaite et de supplication.
Aujourd’hui, samedi, le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a déclaré qu' »il n’y a rien de nouveau dans le discours du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, devant l’Assemblée générale des Nations unies, à l’exception d’un langage de défaite et de supplication »..

Abou Zouhri : Notre peuple est en alerte, et l’occupation doit revoir ses comptes avec attention.
Dr confirmé. Sami Abou Zouhri, membre de la direction du Hamas à l’étranger, a déclaré que « la politique sioniste de judaïsation de Jérusalem occupée et de la sainte mosquée Al-Aqsa, qui devrait atteindre son apogée pendant les fêtes juives, représente une dangereuse escalade contre notre peuple et notre nation, et un ciblage de notre religion et de nos lieux saints . ».

Khreisha : Nous devons fournir une couverture politique aux résistants en Cisjordanie.
Le deuxième vice-président du Conseil législatif, Hassan Khreisha, a appelé le président de l’AP Mahmoud Abbas à œuvrer pour retirer la main des organes de l’AP aux combattants de la résistance en Cisjordanie, soulignant que les droits du peuple palestinien ne sont pas mendiés, mais plutôt récupérés par la force..

Le Pakistan. Pas de changement de notre position sur la question palestinienne.
Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Bilawal Bhutto Zardari, a déclaré que la position de son pays sur la question palestinienne est très claire et n’a pas changé, rejetant les rumeurs selon lesquelles Islamabad a l’intention de normaliser les relations avec Israël..

Affrontements armés à Balata et arrestation des citoyens en Cisjordanie.
Les combattants de la résistance ont repoussé aujourd’hui à l’aube, samedi, la prise d’assaut par les forces armées d’occupation du camp de réfugiés de Balata, à l’est de Naplouse, au cours de laquelle les deux jeunes hommes, Bara’ Hashash et Hussam Zaitoun, ont été arrêtés, tandis que les forces d’occupation n’ont pas réussi à arrêter le pourchassé Muhammad Abu Draa, avant de se replier vers le poste de contrôle de Beit Furik..

Avocats pour la justice : Le détenu Ishtyeh a été torturé dans les prisons de l’AP.
Mohannad Karajeh, président de l’ONG « Avocats pour la justice », a assuré que le détenu Mossab Ishtyeh a été agressé et torturé par les services sécuritaires de l’Autorité Palestinienne (AP)..

L’occupation attaque des Palestiniens à Hébron et renverse un autre à Naplouse.
Un certain nombre de jeunes Palestiniens ont été asphyxiés par des gaz lacrymogènes toxiques, vendredi soir (23-9), à la suite d’affrontements qui ont éclaté avec les forces d’occupation israéliennes dans la rue Al-Shallala, au centre de la ville d’Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée. ..

19 détenus politiques dans les prisons de l’AP.
Le directeur du groupe avocats pour la justice, l’avocat Muhannad Karaja, a confirmé qu’il y avait à ce jour 19 détenus politiques dans les prisons de l’AP, dans le contexte des récents événements à Naplouse..

Des dizaines de Palestiniens morts dans le naufrage du bateau libanais.
Un bateau libanais portant des clandestins, dont des dizaines de Palestiniens du camp de Nahr al-Bared, s’est naufragé au large de la ville de Tartous à l’ouest de la Syrie.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

…..Coronavirus : 7 nouveaux cas et aucun décès.

Sept (7) nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et cinq (5) guérisons ont été enregistrés, alors qu’aucun décès n’a été déploré ces dernières 24 heures en Algérie, a indiqué samedi le ministère de la Santé dans un communiqué.

Selon la même source, un (1) patient est actuellement en soins intensifs.

Le total des cas confirmés s’établit ainsi à 270637, celui des décès reste inchangé (6879 cas), alors que le nombre total des patients guéris passe à 182284 cas..

…..Céréales : la production a atteint 41 millions de quintaux, la collecte est toujours en cours.

La production algérienne de céréales s’élève actuellement à 41 millions de quintaux (4,1 millions de tonnes) pour la campagne 2021/2022. La collecte étant toujours en cours, la production est appelée à augmenter.

Ce chiffre a été donné dans dans le chapitre consacré aux secteurs de l’Agriculture et de la Pêche de la Déclaration de politique générale du Gouvernement qui sera présentée le 3 octobre prochain devant le Parlement.

La filière des céréales a dégagé en bilan de l’étape (collecte en cours) une production de l’ordre de 41 millions de quintaux contre 27,6 millions de quintaux en 2021, est-il indiqué dans la Déclaration, qui a donné le bilan de l’année allant de septembre 2021 à août 2022 et rapportée par l’agence APS.

Le Gouvernement relève que les prévisions de productions pour 2025 sont de l’ordre de 55 millions quintaux et une superficie de 3,75 millions ha, est-il précisé. Actuellement, La superficie globale réservée à la culture céréalière est estimée à 2,9 millions.

Pour rappel, en mai dernier, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a indiqué qu’une production record des céréales était prévue cette saison par rapport aux précédentes saisons.

Dans le but d’améliorer les niveaux de collecte des céréales auprès des agriculteurs, le Gouvernement avait pris plusieurs mesures contenues dans la Loi des finances complémentaire pour 2022.

A cet effet, l’article 30 de la LFC 2022 fixe l’obligation pour les agriculteurs céréaliculteurs (blé et orge) de livrer la totalité de leurs récoltes aux coopératives des céréales et des légumes secs (CCLS) territorialement compétentes.

Dans le même but, l’Etat a également décidé de relever le niveau des prix d’achat des céréales par les CCLS à 6.000 DA/quintal de blé dur, 5.000 DA/quintal pour le blé tendre et 3.500 DA/quintal pour l’orge.

Il y a également le renforcement de la flotte de camions dédiée au transport des céréales, en particulier dans le Sud, et que 610 silos et points de stockage sont mobilisés, avec une capacité de stockage de l’ordre de 44,5 millions de quintaux.

A noter que durant la campagne céréalières 2021/2022 (de juin 2021 à fin mai 2022), l’Algérie a importé 10,6 millions de tonnes de céréales, contre 13,1 millions de tonnes durant la campagne 2020/2021. Cette différence s’explique principalement par la baisse de près de la moitié des importations de maïs.
Tomate industrielle : la production des exercices 2021-2022 est de 23,3 millions de quintaux

Le Gouvernement a indiqué, dans sa Déclaration de politique générale, que plusieurs actions visant le renforcement des bases d’une sécurité alimentaire durable et la réduction des importations alimentaires ont été concrétisées par le Gouvernement dans ces secteurs.

Il a ajouté que les actions lancées ont axé sur le développement des filières stratégiques, les céréales et les cultures industrielles, en sus du renforcement des dispositifs de régulation, la modernisation des systèmes de veille sanitaire et phytosanitaire et le renforcement du contrôle de la qualité des produits agricoles.

Dans le volet de développement des cultures stratégiques dans le Sud, un portefeuille foncier initial a été affecté, au titre de la concession pour une superficie de 134 000 ha au profit de 140 investisseurs, alors qu’un programme en cours de 97 000 ha est prévu au cours de 2022.

Il est également souligné que dans la filière tomate industrielle, la production des exercices 2021-2022 est de l’ordre de 23,3 millions de quintaux contre 19,3 millions de quintaux en 2020. L’importation du concentré de tomate a été totalement résorbée, et des excédents de production sont enregistrés pour une valeur de 104 milliards DA, est-il précisé.

Concernant la filière animale, l’action retenue par le Gouvernement porte sur un objectif de production de viande rouge à horizon 2025 de l’ordre de 6,5 millions quintaux en développant les cultures fourragères et 6,8 millions quintaux de viandes blanches.

S’agissant de la mobilisation des ressources en eau pour l’irrigation, le Gouvernement vise la sécurisation céréalière par l’irrigation d’appoint en intégrale sur 500 000 ha et la généralisation des systèmes d’irrigation économiseurs d’eau sur 150 000 ha et ce à l’horizon 2025.

Le secteur agricole participe à hauteur de 14,7% au PIB avec une valeur de production agricole prévisionnelle en 2022 de 4.500 milliards DA (contre 3.500 milliards DA en 2021, soit une augmentation de 31%) et emploie 2,7 millions de personnes, soit plus de 20% de la population active, est-t-il mentionné dans le document.
La production halieutique prévue à fin 2022 est de 116.000 tonnes, un taux de croissance de 19%

Au titre de la pêche, la production halieutique a enregistré une croissance globale, entre 2020 et 2021, de 11,28%, passant de 87.622 tonnes à 97.508 tonnes. La production prévue à la fin de l’année 2022 est de 116.000 tonnes, soit un taux de croissance de 19%.

Le ratio de consommation des produits halieutiques en Algérie est ainsi passé de 2,74 kg/habitant en 2019 à 2,93 kg/habitant en 2021. Il est attendu un ratio de 3,26 kg/habitant en 2022, soit une augmentation de la consommation du poisson de +0,33 kg/habitant (+18%).

Dans le développement de la pêche au grand large, le document relève le pêche de la totalité du quota alloué à l’Algérie en 2022, soit 1.650 tonnes de thon rouge vivant, dans le cadre de l’activité de la pêche au grand large par 29 grands navires battant pavillon algérien, soit une participation additionnelle de 8 grands navires de pêche par rapport à l’année 2021, dont 2 grands navires de pêche construits au chantier naval du port de pêche de Zemmouri (wilaya de Boumerdes).

L’activité a permis de réaliser un taux d’exportation estimé à +155% par rapport à l’année 2021 où les exportations avaient atteint 8,42 millions USD.

Dans le volet de développement de l’activité de construction et de réparation navales et de la création d’une flotte de pêche de grand large, 15 assiettes foncières ont été attribuées, au niveau des ports de pêche, au profit des entreprises de construction et de réparation navales réparties sur 12 wilayas, permettant la création de 426 postes d’emplois.

Aussi, le total de la flottille construite et réceptionnée représente 100 navires, répartis sur 84 navires en 2021 et 16 navires durant le premier semestre 2022.

Le secteur enregistre également la création de coopératives, PME, micro-entreprises, startups et d’emplois et l’amélioration de la vie socioprofessionnelle de ses travailleurs..

…..Rencontre Gouvernement, walis: promotion de l’économie nationale et développement local.

Les travaux de la rencontre Gouvernement-walis, placés sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, s’ouvriront samedi à Alger sous le slogan « Promotion de l’économie nationale et développement local », rapporte ce samedi l’agence officielle.

Organisée par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, la rencontre débattra du « rôle du wali dans le développement économique local », du « nouveau cadre juridique pour améliorer le climat d’investissement », et de « la réforme financière et la fiscalité locale ».

L’évènement, qui se tiendra deux jours durant au Palais des Nations (Club des Pins), constitue une étape pour évaluer l’action du Gouvernement et la mise en œuvre d’une feuille de route pour le suivi des résolutions prises lors de la précédente rencontre, sanctionnées par 182 recommandations relatives à la relance de l’investissement et à l’adaptation des programmes de développement locaux.

Cette rencontre périodique représente une opportunité pour dresser le bilan de ce qui a été réalisé et établir une évaluation exhaustive du précédent exercice, tout en remédiant aux lacunes et aux imperfections enregistrées et ce, afin d’atteindre les objectifs assignés dans le sillage de l’instauration de nouvelles règles de gouvernance, comme l’avait ordonné déjà le Président Tebboune.

Elle intervient rappelle-t-on, quelques jours après le remaniement du Gouvernement opéré par le président de la République ainsi que le large mouvement ayant touché 26 wilayas et 3 circonscriptions administratives pour insuffler un plus grand dynamisme et davantage d’efficience à la gestion des collectivités locales..

…..Le navire «The World» fait escale à Oran avec 140 touristes à bord.

Le navire touristique «The World» a fait escale ce samedi au port d’Oran avec 140 touristes à bord, rapporte la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Oran sur sa page Facebook.

« Dans une troisième opération, le navire touristique The world est arrivé au port d’Oran dans la matinée du samedi 24 septembre 2022. Il compte 140 touristes, dont la majorité sont américains », selon la même source.

Pour rappel, le 12 septembre dernier, le navire touristique « Silver Cloud » a fait escale lundi au port d’Oran avec quelque 224 touristes américains à bord.

Les touristes ont visité à l’occasion de cette escale plusieurs sites touristiques, historiques et culturels, des circuits organisés dans le cadre de la promotion des offres proposée par la capitale de l’ouest.

Une seconde vague de plus de 200 touristes étrangers, majoritairement Américains, est arrivée, mercredi dernier, au Port d’Alger, pour visiter nombre de sites culturels et touristiques de la capitale et de Tipaza, avant de poursuivre, en fin de journée, sa traversée vers Oran.

Embarqués à bord du navire de croisière américain « Silver Cloud », ces touristes se trouvent en Algérie dans le cadre d’une traversée maritime devant les mener aux principaux ports d’Afrique du nord et constituant, pour la plupart d’entre eux, une expérience inédite..

…..Algérie, France : Elisabeth Borne attendue à Alger les 9 et 10 octobre.

La première Ministre française, Mme Elisabeth Borne, est attendue en Algérie pour une visite officielle de deux jours du 9 au 10 octobre prochain.

En effet et selon un communiqué du gouvernement français, rapporté ce matin par des médias français, Mme Borne effectuera le déplacement à Alger, à la tête d’une importante délégation de son gouvernement, le 09 octobre prochain.

«En ligne avec la déclaration conjointe d’Alger pour un partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France», adoptée à l’occasion de la visite du président français à la fin d’août, «les membres des gouvernements français et algérien se réuniront pour réaffirmer leur détermination à promouvoir l’amitié entre la France et l’Algérie et approfondir la coopération bilatérale dans les domaines d’intérêt commun», selon cette source.

Des annonces seront faites «prochainement» sur une possible augmentation des livraisons de gaz algérien à la France, en pleine crise énergétique alimentée par la guerre en Ukraine, avait aussi précisé le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, au lendemain de la visite d’Emmanuel Macron en Algérie, qui s’était félicité qu’Alger aide «à la diversification» des approvisionnements en gaz de l’Europe.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.dz-algerie.info/rss

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste