MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 Cha’ban 1438.

Flash info du 3 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Participez à l’avènement d’OT1 TV, la 1ère chaîne musulmane francophone !

OT1 TV, c’est VOUS… et sera grâce à VOUS !

Participez à la campagne de levée de fonds pour créer encore plus d’émissions à votre image et relevons le défi ENSEMBLE !

OT1 TV se veut être un média complet et indépendant :

– une chaîne de télévision gratuite, accessible via satellite, Internet, mobile, chromecast et box ADSL;

– un site web avec actus, flux de la chaîne, contenus exclusifs à la demande et une applicaton mobile dédiée;

– une plateforme pour le développement de nouvelles productions et contenus dédiés.

OT1 TV, une chaîne et un projet d’envergure pour le musulman, en phase avec son éthique, avec des contenus riches et variés pour tous les âges : de l’information, du spirituel, du divertissement et plein d’autres surprises…
Pourquoi une levée de fonds ?

Comme vous devez vous en douter, produire et développer des programmes et acheter tout le matériel nécessaire est coûteux. De plus, le paysage audiovisuel affiche une pauvreté alarmante : peu de contenus destiné au public musulman et peu de médias indépendants faisant le relais de la population. L’objectif est de 150 000 euros en 30 jours, cette somme servira de premier tremplin à la chaîne pour assurer des diffusions régulières de qualité.

Voilà 86 ans que la télévision existe, il aura donc fallu attendre des décennies pour voir l’avènement d’une chaîne en langue française dédiée aux musulmans.

OT1 TV débarque. OT1 Tv, une chaîne de télévision pour les musulmans francophones ; la première télévision satellite, terrestre et digitale.

OT1 TV sera la chaîne des producteurs talentueux et indépendants, une sorte de vitrine des potentiels émanant de notre communauté.

Faîtes un don maintenant selon le palier souhaité :

Palier 1 : Je soutiens avec 5 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, vous venez de poser une pierre à l’édifice !

Palier 2 : Je soutiens avec 50 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements avec en prime un livre préfacé par cheikh M. Minta offert !

Palier 3 : Je soutiens avec 200 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, on vous offre la box OT1 TV si vous faites partie des 50 premiers donateurs !

Palier 4 : Je soutiens avec 500 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, en plus de la box offerte, bénéficiez d’un sponsoring d’émissions pour promouvoir votre activité !

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


La récitation du Coran du footballeur Abou Diaby à la Grande Mosquée de l’Est londonien.

Aucun passionné de football ne peut ignorer le joueur français Abou Diaby. Ce joueur international qui évolue à l’Olympique de Marseille a toujours démontré une force de caractère malgré ses multiples blessures physiques.

Mais ce tempérament n’est pas propre au milieu footballistique, puisqu’il s’exerce avec acharnement et précision à apprendre des versets du Saint-Coran. Dans la vidéo suivante datant de 2014, on découvre Abou Diaby récitant avec ferveur quelques versets du Coran, en compagnie de Frédéric Kanouté à la Grande Mosquée de l’Est londonien. Les deux joueurs de football étant de également membre de l’AMF (Association of Muslim Footballers).
En effet, l’international français Abou Diaby, connait déjà par cœur près de 1/3 du Saint Coran (19 hizb).

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

 

***


Urgence au Nigeria : la faim menace des millions de personnes.

Au Nigeria, plus de 5 millions d’enfants, de femmes et d’hommes sont menacés par la faim. Il est vital de leur apporter une aide alimentaire au plus vite. C’est ce que fait le Secours Islamique France, dont les équipes se mobilisent depuis plusieurs mois pour livrer de la nourriture aux populations déplacées dans le Nord-Est du pays.

Une zone difficile d’accès.

La sécurité dans la région est encore instable et les équipes du Secours Islamique France interviennent dans des zones qui ne sont accessibles qu’en hélicoptère. Elles témoignent de leur action sur le terrain dans une vidéo tournée récemment dans l’Etat de Borno.

Pour soutenir les actions du Secours Islamique France : https://www.secours-islamique.org.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


katibin.fr
***


Un militaire allemand suspecté de préparer un attentat en se faisant passer pour un réfugié.

Un militaire a été arrêté ce mercredi 26 avril près de Strasbourg, suspecté de préparer un attentat.

Une fausse identité.

Avec l’aide d’un complice, ce militaire de la brigade franco-allemande aurait voulu commettre un attentat en se faisant passer pour un réfugié syrien. Selon un quotidien allemand, il se faisait déjà passer depuis plusieurs mois pour un demandeur d’asile syrien. Sa demande avait même été approuvée et il vivait dans un foyer pour migrants en Allemagne.

Un acte « raciste ».

Le parquet de Francfort a précisé ce jeudi que les convictions de ce militaires sont clairement « xénophobes » : « Nous savons, à partir de messages vocaux enregistrés, que les deux suspects étaient racistes », a déclaré un porte-parole du parquet. Le militaire avait déjà été repéré en janvier dernier, alors qu’il tentait de récupérer une arme qu’il avait cachée dans les toilettes de l’aéroport de Vienne, en Autriche. Bien entendu, aucune répercussion à cet acte.

Jusqu’où iront ces personnes pleines de haines, prêtes à tuer leurs semblables pour servir leur cause?


katibin.fr
***


Yémen : l’ONU tire la sonnette d’alarme quant à la famine.

L’ONU a annoncé que des millions de Yéménites souffriront de famine de manière imminente, sauf si le monde envoie une aide humanitaire d’urgence. L’organisation a lancé un appel à l’action lors d’une réunion internationale à Genève pour générer des dons.

Dans Hodeidah, l’une des provinces les plus négligées, la malnutrition affecte les couches vulnérables de la société yéménite, y compris les enfants, les handicapés et les personnes âgées. Ils ont juste de quoi survivre.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Sarcelles : Macron acclamé « Macron président ».

Le candidat du mouvement En marche ! est arrivé ce jeudi 27 avril à Sarcelles dans le Val-d’Oise sous les « Macron Président ! » des habitants. Emmanuel Macron est venu y rencontrer une association sportive. Une journée qui commence pour le prétendant à l’Élysée de façon bien plus calme que la veille à Amiens où il était venu rencontrer les ouvriers de Whirlpool dans une ambiance un peu plus survoltée.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


islam : Le mois de Chaabane est arrivé, êtes vous prêts ?

Le mois de Chaabane est arrivé.

Nous entrons dans le mois de Chaaban et il est grand temps de nous remettre en question.

En effet, nous nous approchons doucement du mois de Ramadan durant lequel les bonnes actions sont nombreuses et les récompenses énormes. Il est donc de notre devoir de nous préparer à accueillir ce mois béni en nous nous réformant, en ayant un meilleur comportement et en faisant de bonne actions telles que le jeûne, la prière, etc…

Pour cela il est donc de notre devoir de passer le mois de Chaaban dans l’obéissance d’Allah en prenant exemple sur notre noble messager Muhammad (rss). Ce mois qui précède le mois de Ramadan est un mois capital où il est bon de multiplier les œuvres conformément au hadith du prophète ( rss). Ainsi, il n’y a pas un mois en dehors du mois prescrit, où le Prophète (rss) jeûnait le plus que celui de Chaabân.

» Cher Messager d’Allah ! Tu te consacres au jeûne à tel point que tu ne le romps pratiquement plus ; et tu interromps le jeûne à tel point que tu ne t’y consacres pratiquement plus si ce n’est deux jours que tu consacres séparément au jeûne en dehors des périodes où tu jeûnes.

– Quels sont ces deux jours ? demanda-t-il.

– Le lundi et le jeudi lui répondis-je.

– Au cours de ces deux jours, les œuvres sont exposées au Seigneur de l’univers, et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont exposées.

– Je ne te vois pas autant jeûner les autres mois que pendant celui de Chaabân.

– Les gens oublient ce mois qui se trouve entre Rajab et Ramadhân. C’est pourtant le mois au cours duquel les œuvres montent vers le Seigneur de l’Univers (Y), et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont montées. »

Tentons donc de nous réformer, de nous purifier pendant ce mois afin d’accueillir le mois béni de la meilleure des façons.

islametinfo.fr
***


France : Wauquiez soutient la ligue de foot qui interdit le voile à une entraîneuse.

Nous vous relations dans les colonnes de notre rédaction le drame que vit Essia Auouni qui est interdite de participer à une finale car voilée.

En effet, alors qu’elle devait disputer une finale avec son équipe, Essia Auouni, l’entraîneuse de l’AS Surieux, ne pourra y participer au motif qu’elle porte un voile religieux au bord du terrain.

Pourtant, l’une des équipes qu’elle entraîne s’est qualifiée pour la finale de la Coupe Rhône-Alpes qui aura lieu le 10 juin prochain.

C’est le président de la ligue de football d’Auvergne-Rhône-Alpes, Bernard Barbet qui avait déclaré que tout port de signe ou tenue religieuse était interdit sur le terrain, « au nom de la neutralité du sport« .

Le président LR de la région Laurent Wauquiez vient d’annoncer son soutien dans un communiqué et salue son action et « sa volonté de faire respecter strictement le règlement de la ligue qui interdit tout prosélytisme« . Celui-ci est connu pour son islamophobie débordante.

Il annonce par ailleurs que la région fera prochainement voter une nouvelle grille de critères dans son conventionnement avec les ligues et comités sportifs régionaux.

Ces nouveaux critères « conditionneront tout conventionnement au strict respect de la laïcité et au refus de toute forme de communautarisme dans les actions menées par ces structures »

Pourtant la ligue Auvergne Rhones-Alpes n’a aucun droit d’établir cette interdiction.

En effet, Essia ne participe pas à une mission de service public. Elle travaille pour son club avec un statut de salarié et ne dépend pas de la fédération qui l’obligerait à se soumettre à un devoir de neutralité en tant que membre du service public.

Rappelons tout de même que la FIFA avait autorisé le port du voile sur les terrains en 2014.

Mais en France les lois scélérates avancent au rythme de l’islamophobie …

islametinfo.fr
***


Allemagne : le port du niqab (quasi-) inexistant mais interdit pour les fonctionnaires .

Les députés allemands ont adopté, jeudi 27 avril, une loi interdisant le port du voile intégral de façon partielle. Le texte oblige les agents publics à avoir le visage découvert dans le cadre de leurs fonctions mais n’interdit par le port du voile intégral dans l’espace public.

Les autorités pourront néanmoins exiger qu’une personne retire le voile ou tissu qui recouvre son visage « lorsqu’une identification est nécessaire et requise ». La loi prévoit quelques exceptions telles que porter un masque en cas de risque d’infection. « L’Etat a le devoir de se présenter lui-même de façon idéologiquement et religieusement neutre (…) une dissimulation religieuse ou idéologique du visage dans l’exercice d’une fonction publique (…) va à l’encontre de ce devoir de neutralité », précise le texte de loi.

Son utilité pose néanmoins question au regard du nombre (quasi-)inexistant de fonctionnaires portant le niqab. Le nombre même de femmes portant le voile intégral n’est pas connu mais elles seraient, selon des sources rapportées par la presse allemande, 200 à 300 uniquement à travers l’Allemagne.

« L’intégration, ça signifie aussi que nous signifions clairement et transmettions à d’autres cultures nos valeurs et les limites de notre tolérance », a déclaré le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière dans un communiqué. Cette nouvelle loi vient en réaction à l’accueil depuis 2015 de plus d’un million de réfugiés syriens, irakiens et afghans.

Elle doit encore être ratifiée par le Bundesrat, la chambre haute du Parlement. La France et de la Belgique qui ont légiféré sur le sujet en 2011 mais elles avaient choisi une interdiction complète dans l’espace public. Au Pays-Bas, un projet de loi prévoyant une interdiction partielle est en cours d’examen au Sénat après avoir été adopté en 2016.

saphirnews.com
***


France : Ramadan : l’arrêté contre les commerçants musulmans de Beaucaire annulé.

Le tribunal administratif de Nîmes a décidé d’annuler un arrêté municipal qui forçait certains commerces de Beaucaire (Gard) à fermer leurs portes plus tôt pendant le mois du Ramadan, révèle Midi Libre jeudi 27 avril.

La mairie va devoir verser 1 200 euros à ses six plaignants qui en réclamait 1 500. En juin 2015, le maire FN Julien Sanchez avait pris cet arrêté en ciblant des épiceries, primeurs, salons de thé et bars des rues Nationale et Ledru Rollin. La décision ayant été prise pendant la période du Ramadan, les commerçants, pour la plupart musulmans, avaient dénoncé cette décision qu’ils jugeaient discriminatoire. La municipalité arguait que les clients de ces commerces nuisaient à « la tranquillité publique ».

Le tribunal administratif a répondu vendredi 21 avril qu’ « aucun des documents produits par la commune (…) ne font état d’ivresses ou de dépôts de déchets sur la voie publique ». De plus, selon la justice, le maire de la commune de Beaucaire « n’établit pas la réalité (…) et l’importance (…) des troubles à l’ordre public qu’il allègue, ni par voie de conséquence la nécessité des mesures d’interdiction prononcées ». En décembre 2016, Julien Sanchez, poursuivi au pénal pour discrimination, avait bénéficié d’une relaxe par le tribunal correctionnel de Nîmes.

saphirnews.com
***


Une extrémiste de droite, viscéralement anti-islam, rejoint le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni.

Il met le cap à droite toute en levant le masque de la respectabilité pour révéler sa face sombre, l’UKIP, le très eurosceptique Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni, sera désormais représenté à Lewishan-Est, au sud de Londres, par une nouvelle recrue dont la farouche croisade contre l’islam donne le ton de la campagne nauséeuse qu’elle s’apprête à mener tambour battant.

Transfuge du Pegida – le groupuscule d’extrême droite allemand, viscéralement islamophobe et xénophobe, qui a essaimé de l’autre côté de la Manche – Anne Marie Waters, cette admiratrice de Marine Le Pen et de Geert Wilders, le leader fielleux du nationalisme néerlandais, est le nouveau visage, crispé par la haine, du mouvement dirigé par Paul Nuttall.

Précédée par de hauts faits d’armes que sont sa détestation de l’islam, sa déclaration de guerre contre l’islamisme, et ses amalgames dévastateurs sur Twitter qui accusent la religion musulmane de tous les maux, l’ancienne furie du Pegida est déjà à pied d’œuvre pour durcir la ligne politique de l’UKIP.

Résolue à faire trembler la communauté musulmane britannique sous ses violents coups de boutoir, Anne Marie Waters menace et tempête, tout en alimentant les préjugés les plus pernicieux et anxiogènes : « Les gens ont peur de l’immigration musulmane, parce que la culture islamique ne correspond pas à la nôtre, et c’est notre culture qui est sacrifiée. Ils craignent que leurs enfants courent le risque d’être violés et de subir des sévices sexuels », martèle-t-elle sans relâche devant un public littéralement figé sur place.

L’annonce de sa candidature, sous les couleurs de l’UKIP et sous le signe d’une islamophobie enragée, a fait bondir une grande partie de la classe politique britannique, notamment les libéraux et les écologistes, qui pointent du doigt la grave dérive droitière de Paul Nuttall à des fins bassement électoralistes, dans le sillage du vote pour le Brexit.

« En donnant l’investiture à des candidats de l’extrême droite, telle Anne Marie Waters, l’UKIP montre qui il est vraiment et dévoile au grand jour ses sombres desseins. Ce parti ne peut pas prétendre représenter et parler au nom des citoyens ordinaires. Son leader et ses membres ne sont pas des patriotes, ce sont des fachos qui se drapent dans l’Union Jack », a fustigé Caroline Lucas, la chef de file adjointe du Parti des Verts.

Anne Marie Waters déverse son aversion pour l’islam et les musulmans d’autant plus facilement qu’elle peut compter sur ses collègues de l’UKIP pour lui faire écho, en amplifiant ses divagations infâmes.

Ainsi, Gerard Batten, le porte-parole de Paul Nuttall, se plaît à diaboliser l’islam et à faire cauchemarder dans les foyers en le décrivant « comme un culte de la mort, né et imprégné de quatorze cents ans de violence et de sang, qui se propage par l’intimidation, la violence et la conquête », tandis que Victoria Ayling n’a rien trouvé de plus abject à faire, quelques heures après le récent attentat meurtrier de Westminster, que de lancer la fausse rumeur sur Twitter selon laquelle des musulmans avaient été vus en train de célébrer la tragédie à Londres, Birmingham, Bradford et d’autres villes avoisinantes. Son tweet fallacieux fut éphémère, mais resta en ligne suffisamment de temps pour semer le trouble dans les esprits, déjà passablement commotionnés.

oumma.com
***


Les actes islamophobes aux frontières des Etats-Unis ont triplé depuis l’accession de Trump au pouvoir.

L’influent Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR) le redoutait, et les débuts fracassants de Donald Trump ont dépassé ses plus sombres prédictions : les actes islamophobes ont grimpé en flèche aux frontières américaines, au cours des cent premiers jours d’une présidence démarrée en trombe, dans le bruit et la fureur d’un décret anti-immigration signé le 27 janvier, précipitamment.

C’est une augmentation affolante de plus de 1 000% que le CAIR a enregistrée en l’espace de trois mois, après avoir dûment recensé tous les incidents impliquant entre autres les services des douanes et de la protection des frontières. Des incidents qui révèlent une islamophobie décomplexée, banalisée et désormais institutionnalisée. Et comment pourrait-il en être autrement, alors que le nouvel homme fort de Washington, en requin de la politique, l’a exacerbée et légitimée à longueur de méga-meetings survoltés ?

Plus de 193 actes anti-musulmans ont été répertoriés de janvier à mars 2017, contre seulement 17 au cours de la même période, en 2016. Il est à noter que 181 sont survenus dans le sillage du décret anti-immigration de sinistre augure pour les musulmans, qu’ils soient issus des sept pays blacklistés par l’administration Trump, ou pire encore, nés sur le sol de la bannière étoilée.

« Les incidents que nous consignons par écrit nous sont rapportés de source sûre, et nous vérifions toujours leur authenticité », a tenu à préciser Corey Saylor, le directeur en charge de la cellule de veille des actes islamophobes au sein du CAIR.

Pour inaugurer une nouvelle ère en fanfare, Donald Trump a carrément pulvérisé un affligeant record : trois mois après son accession au pouvoir, les actes islamophobes ont presque triplé par rapport aux 65 qui ont émaillé l’année écoulée !

Aux premières loges pour observer l’inquiétante propagation du fléau de l’islamophobie dans l’Amérique profonde tout au long de 2016, le CAIR aurait certes préféré que ses prévisions les plus pessimistes soient démenties par les faits, notamment quand ses dirigeants alertaient sur la bouc-émissarisation des musulmans qui se tramait à Washington.

oumma.com
***


Un bateau turc a coulé un navire de renseignement de la Flotte russe en mer Noire.

Les garde-côtes turcs ont réussi à secourir tous les membres d’équipage de ce dernier du navire de renseignement Liman de la Flotte russe .

Les 78 membres d’équipage du navire de renseignement Liman de la Flotte russe de la mer Noire, qui a fait naufrage jeudi, ont été sauvés. 63 personnes ont été secourues par les garde-côtes turcs et 15 par le navire Youzarif H qui a provoqué la collision, annonce le service de presse du premier ministre turc dans un communiqué dont Sputnik a obtenu une copie.

« La direction générale des garde-côtes a annoncé que le cargo Youzarsif-H, de 81 m de long, battant pavillon du Togo et transportant du bétail, a percuté le navire de renseignement russe Liman près de l’entrée dans le détroit du Bosphore. Après avoir reçu des signaux SOS, les sauveteurs du Service des garde-côtes ont été dépêchés sur place. Sur les 78 membres d’équipage du navire de renseignement russe, 63 ont été secourus par les sauveteurs et 15 par l’équipage du Youzarsif-H », indique le communiqué.

Selon les sauveteurs turcs, l’équipage du navire russe est sain et sauf.

L’état-major général de l’armée turque a annoncé que la collision avait été provoquée par un brouillard très épais. Le navire russe a coulé peu après la collision.

Le navire russe Ulus-Star, qui se trouvait à 1,5 mille marin du lieu du naufrage, a acheminé les membres d’équipage vers la base de la Flotte russe de la mer Noire.

Africa24.info
***


Histoire : De l’exceptionnelle expansion de l’Islam et ses Hommes.

Si nos pieux prédécesseurs réussirent à aussi rapidement gagner de si vastes territoires, nous savons que la foi qu’ils eurent en Allah et l’appui qu’Allah leur accorda en ceci furent au 1er plan des raisons l’expliquant. Aussi, Il facilita l’expansion de l’islam via de nombreux facteurs tiers, qu’ils aient été géographiques, sociaux ou politiques ; nous confortant ainsi que si la Révélation fut en cette époque, ce lieu et via ces hommes, ce ne fut aucunement sujet à un quelconque hasard. L’islam devait se répandre, et rapidement.
Philippe Senac, professeur d’histoire médiévale, revient ainsi sur certaines de ces raisons.

Extraits :

« L’extension et la rapidité des conquêtes musulmanes ont beaucoup surpris les histoires (…). (…) Il ne semble pas que les musulmans aient disposés d’une réelle supériorité numérique, ni d’un armement supérieur et rien ne permet d’affirmer que la valeur militaire des musulmans ait été plus grande. (…) face à la fougue des conquêrants, l’adversaire témoignait d’une réelle faiblesse. D’un point de vue musulman, on aurait tort de minimiser l’enthousiasme religieux et la foi que sous-entendait le combat. (…) D’autres causes ont été avancées comme (…) la qualité des informations fournies par les marchands caravaniers sur les forces ennemies, la valeur des chefs militaires, la bonne intendance (…). (…) les musulmans se déplacèrent dans un espace géographique familier, (…) l’absence de barrière montagneuse facilita considérablement l’avancée des troupes. Un réchauffement climatique qui se serait produit vers la fin du VIème siècle renforça peut-être encore d’avantage l’ardeur des Bédouins.

Du côté des vaincus, il ne fait guère de doute que les musulmans assaillirent des régions dominées par des régimes en crise et que les adversaires crurent souvent qu’ils avaient à faire à de simples razzias (…). Les longues guerres qui avaient opposé Byzance et la Perse (…) avaient amenuisé les capacités de résistance des eaux empires. Dans le cas de l’Egypte, les divisions religieuses et les pressions exercées par les byzantins sur les communautés chrétiennes constituaient un ferment de discorde (…). Dans bien des cas, les populations indigènes accueillerent avec satisfaction l’arrivée des conquêrants. Les charges imposées par les conquérants étaient souvent inférieures (…).

(…) les Arabes cherchèrent à assurer la permanence de leurs conquêtes en s’installant souvent à l’écart de la population (…). Moyennant le paiement de la djizya, les tenants de religions monothéistes acquéraient le statut de dhimmi (…). On leur reconnut la liberté de pratiquer leur culte et celle de conserver leur organisation interne. Les terres furent laissées à leur propriétaires (…). En somme, la conquête ne bouleversa nullement la vie des populations indigènes et celles-ci virent souvent dans les Arabes des conquêrants tolérants (…).

Les territoires conquis devinrent des provinces administrées par un gouverneur dans lesquelles l’administration régionale fut souvent laissée aux mains des fonctionnaires indigènes. Les conquêtes ne débouchèrent donc ni sur une arabisation ni sur une islamisation systèmatique et chaque province conserva ses traditions. En Egypte, après l’évacuation d’Alexandre par les troupes byzantines en 642, les Arabes respectèrent la population copte et ils s’établirent près du Nil à Fustat. »

Philippe Senac, Le Monde musulman des origines au XIème siècle, Armand Colin éditeur, 2011, pages 37-39.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis 12 jours
.
Meshaal: la liberté de nos prisonniers est proche
.
Cheikh Salah appelle à soutenir les détenus en grève de la faim
.
Hamas : les factions travaillent ensemble pour faire face aux pressions d’Abbas sur Gaza
.
Les forces d’occupation kidnappent des citoyens et attaquent des maisons en Cisjordanie
.
L’occupation attaque les prisonniers à Ashkelon, plusieurs blessés
.
Un jeune homme arrêté près de la Mosquée Ibrahimi
.
L’occupation coupe l’eau de Bardala dans la Vallée du Jourdain
.
Des affrontements éclatent suite à un incendie déclenché par les colons sur des terres agricoles à Bourin
.
La mère d’un prisonnier en grève de la faim dans un état critique
.
L’Autorité Palestinienne arrête de financer l’électricité fournie par Israël à Gaza
.
L’occupation transfère 40 prisonniers de plusieurs prisons à Ohlekdar
.
Les mères des prisonniers grévistes protestent devant une église à Bethléem
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent 3 étudiants pour des raisons politiques
.
Bombardement dans le centre de la Bande de Gaza
.
Grève générale par solidarité avec les prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 18 Rajab 1438

Flash info du 18 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Anciennement chrétien, il se reconvertit à l’Islam pendant la maladie de son père.

Abou Darda (qu’Allah l’agrée) a dit: « J’ai certes entendu le Prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) dire: « Celui qui emprunte un chemin par lequel il recherche une science Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis » ».

Dans cette vidéo, un jeune allemand de confession chrétienne raconte la réaction de son père lorsqu’il lui apprend sa reconversion à l’Islam. Au chevet de son père alité, le jeune homme se livre à son père qui reçoit la nouvelle avec beaucoup de joie.
Bien que son père soit mort chrétien, le jeune reconverti exprime combien la tolérance et le respect des parents sont essentiels dans la vie d’un musulman digne de ce nom

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Santé : Découvrez les bienfaits de la consommation de l’huile d’olive avec du pain.

Le Saint Coran rassemble toutes les vérités, et l’huile d’olive y est également mentionnée comme un bienfait unique.
«…ainsi qu’un arbre (l’olivier) qui pousse au Mont Sinaī, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain.» (Sourate 23 Al Mu’ minûn, verset 20).
Allah (soubhanou wa ta’ala) nous incite à manger du pain trempé dans de l’huile d’olive. Cette pratique culinaire permet en effet de guérir de nombreux maux et permet également de préserver sa santé physique, tout en gardant un moral d’acier !

Comme le préconise le site “amelioretasante.com”, voici cinq bonnes raisons permettant de consommer chaque jour de l’huile d’olive. Choisissez avant tout une huile d’olive extra vierge et optez pour du pain complet :

1 – Un en-cas complet qui ne vous fera pas prendre de poids.
2 – Une solution idéale pour prendre soin de votre santé (cardiovasculaire).
3 – Une solution pour améliorer la digestion et pour éviter la constipation.
4 – Un remède contre la dépression.
5 – Une bonne solution pour désintoxiquer votre foie.

COMMENT PROFITER DE TOUS LES BIENFAITS DU PAIN À L’HUILE D’OLIVE ?

Voici quelques idées de recettes !

recettes 1.
Faites griller une tranche de pain d’avoine ou de seigle.
Frottez une gousse d’ail sur votre pain. Enduisez-le ensuite d’un filet d’huile d’olive.

recettes 2.
Optez pour une baguette complète.
Coupez-en un morceau, puis ouvrez-le en deux sans le couper en deux tartines.
Ajoutez un peu d’huile d’olive, d’ail et de persil.
Faites griller quelques minutes au four.

recettes 3.
Faites griller une tranche de pain.
Frottez une tomate coupée en deux sur votre tartine.
Ajoutez un filet d’huile d’olive.

recettes 4.
Coupez une tranche de pain.
Ajoutez-y un filet d’huile d’olive.
Coupez quelques noix et mettez-les sur votre tartine.
Saupoudrez d’un peu de poivre blanc.
Faites griller le tout quelques minutes au four.

recettes 5.
Faites griller une tranche de pain.
Ajoutez un peu d’origan. Frottez une demi-tomate sur votre tartine, puis ajoutez l’huile d’olive.

AJIB.FR
***


Les mérites de la Omra.

La ‘Omra représente un acte d’adoration obligatoire pour chaque musulman. Elle possède de nombreux mérites que nous ne prenons pas assez en considération. Ces mérites sont d’autant plus importants lorsque la ‘Omra est effectuée durant le mois sacré de Ramadan.

Ainsi, il nous a semblé essentiel d’évoquer la ‘Omra et ses mérites, notamment durant le mois béni de Ramadan. Nous nous baserons en partie sur l’ouvrage de Cheikh Sa’id ibn Wahaf al Qahtani intitulé « La ‘Omra, le Hajj et la visite pieuse ».
« L’Islam consiste […] à accomplir le Hajj et la ‘Omra »

La ‘Omra est un acte obligatoire pour chacun d’entre nous. Mais savons-nous quelle est la définition de cet acte et ce qui prouve son obligation ?

L’étymologie du terme ‘Omra signifie « visite » mais son sens religieux est le fait de « visiter la Maison Sacrée de Dieu, et de le faire exclusivement en état de sacralisation (ihram), avec tout ce que cela implique comme pratiques dévotionnelles, processions rituelles autour de la Ka’ba, va-et-vient entre les monts as-Safa et al-Marwa et le rasage entier ou partiel du crâne, puis la désacralisation ».

L’obligation de la ‘Omra a été prescrite au même titre que celle du Hajj. C’est pour cette raison que le Prophète (‘alayhi sil alat wa salam) a énuméré la ‘Omra parmi les obligations de tout musulman. En effet, ‘Omar ibn al Khattab (qu’Allah l’agrée) a rapporté que lorsque Jibril (‘alayhi salam) a interrogé le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), ce dernier a répondu : « L’Islam consiste à attester qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, et que Mohamed est Son Messager, à accomplir la prière, à s’acquitter de la Zakat, à accomplir le Hajj et la ‘Umra, à se laver de l’état d’impureté corporelle, à bien accomplir les petites ablutions et à observer le jeûne du Ramadan ». Ainsi, la ‘Omra est une obligation religieuse à accomplir une fois dans la vie de tout musulman et ce, au même titre que le pèlerinage. C’est d’ailleurs en ce sens que Ibn ‘Omar (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il n’y a pas quelqu’un qui ne soit tenu d’accomplir le Hajj et la ‘Omra ». De ce fait, le caractère obligatoire de la ‘Omra est incontestable.

Les mérites de la ‘Omra.

Les mérites de la ‘Omra sont nombreux. Nous ne pourrons tous les exposer. Cela dit, nous en tenterons d’en effectuer un bref aperçu. Parmi ces mérites, nous pouvons citer la purification de l’âme qui amène à une sorte de renaissance. En effet, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque rend visite à cette Maison (Ka’ba), sans pour autant proférer des propos grossiers ni commettre de turpitude, reviendra [auprès des siens] comme il était le jour de sa naissance » (Muslim).

Dans la version rapportée par at-Tirmidhy, on y trouve : « Lui seront pardonné ses péchés antérieurs ». Ces mérites sont valables aussi bien pour le Hajj que pour la ‘Omra car lors de ces deux actes, nous rendons visite à la Ka’ba. Le pardon des péchés antérieurs est un des plus grands mérites de la ‘Omra macha Allah. Ce mérite est loin d’être négligeable !

Dans un hadith rapporté par Ahmed, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a affirmé qu’une prière accomplie dans la Mosquée Sainte (al Masjid al Haram) est meilleure que cent mille autres accomplies en dehors d’elle. Ainsi, la récompense de la prière effectuée durant la ‘Omra est immense par rapport à celle que nous espérons avoir cinq fois par jour. Imaginez le nombre de prières que vous effectuerez pendant la ‘Omra : à chacune d’elles, votre récompense prendra davantage d’ampleur par la Grâce d’Allah !

Le fait d’accomplir la ‘Omra nous permet d’accéder à un statut particulier auprès de notre Seigneur. C’est en ce sens qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Trois types de personnes font partie de la délégation d’Allah : celle qui participe à une conquête [pour la cause d’Allah], celle qui accomplit le Hajj et celle qui accomplit la ‘Omra ». Ce mérite devrait à lui seul nous motiver à effectuer cette obligation et ce, avec tout l’amour et la crainte que nous devons ressentir envers notre Créateur.

Les mérites de la ‘Omra sont donc nombreux macha Allah. Cela dit, la ‘Omra effectuée durant le mois sacré de Ramadan possède un mérite incommensurable. En effet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Une ‘Umra accomplie pendant le Ramadan équivaut à un Hajj accomplie en ma compagnie ». (Al Bukhari et Muslim). Ce hadith nous apporte un mérite des plus importants macha Allah. Ainsi, la récompense qui en découle sera d’une grandeur indescriptible incha Allah. La ‘Omra pendant le mois de Ramadan peut paraître difficile de par le jeûne qu’elle implique mais le mérite qu’elle possède devrait nous pousser à l’accomplir dès que possible incha Allah.

Qu’Allah nous permettre d’effectuer la ‘Omra avant de quitter cette vie. Qu’Il nous accorde Son Pardon par sa Miséricorde Infinie !

AJIB.FR
***


France : La plaque de la mosquée Sunna de Brest détruite au marteau.

Dans la nuit de ce mercredi à ce jeudi, la plaque en marbre de la mosquée Sunna de Brest a été détruite.

L’acte n’a pas de conséquences d’une spectaculaire gravité, son symbole un peu plus. Dans la nuit de ce mercredi à ce jeudi, sans doute vers 0 h 30, la plaque en marbre décorant la façade de la mosquée Sunna a été détruite à l’aide d’un marteau.

Les responsables de l’association cultuelle se sont rendus ce jeudi au commissariat pour porter plainte contre cette dégradation volontaire. Une enquête est en cours pour parvenir à identifier le ou les auteurs de cette déprédation.

journaldumusulman.fr
***


France : Que pensent les candidats à la présidentielle du voile à l’université ?

Connaissez-vous la position des candidats à l’élection présidentielle de 2017 au sujet du port du voile à l’université ?

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


2 milliards de personnes boivent encore de l’eau contaminée.

Encore aujourd’hui, 2 milliards de personnes sont contraintes de boire de l’eau contaminée par des matières fécales. Cette situation est à l’origine de plus de 500 000 décès chaque année.

«Aujourd’hui, près de 2 milliards de personnes utilisent une source d’eau potable contaminée par des matières fécales, ce qui les expose au risque de contracter le choléra, la dysenterie (aussi appelée gastro-entérite, ou diarrhée infectieuse aiguë), la typhoïde et la poliomyélite», a rappelé jeudi dans un communiqué le Dr Maria Neira, directrice du département Santé publique à l’OMS. «On estime que l’eau de boisson contaminée est à l’origine de plus de 500 000 décès par diarrhée chaque année et représente un facteur majeur dans la propagation de plusieurs maladies tropicales négligées, parmi lesquelles les parasitoses intestinales, la schistosomiase et le trachome», a-t-elle ajouté.

La réduction du nombre de décès et de maladies dues à la contamination de l’eau faisait partie des 17 objectifs de développement durable (ODD) annoncés par l’ONU en 2015. Cette décision avait été signée par 193 pays.

Malheureusement, selon l’ONU, «les pays ne parviendront pas à atteindre les objectifs mondiaux consistant à garantir un accès universel à l’eau potable et à l’assainissement». À moins que «des mesures ne soient prises pour utiliser les ressources financières de manière plus efficace et redoubler d’efforts en vue d’identifier de nouvelles sources de financement.»

Le financement demeure donc insuffisant pour mettre en place le projet d’envergure souhaité. Il faudrait tripler les investissements en ce domaine pour atteindre 114 milliards de dollars par an.

«C’est un défi que nous avons la capacité de résoudre», affirme Guy Ryder, président de l’ONU-eau et directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), cité dans le communiqué. «Accroître les investissements dans l’eau et l’assainissement peut générer des avantages importants pour le développement et la santé humaine, créer de l’emploi.»

islametinfo.fr
***


France : Exclusif : Des hauts magistrats refuseront de servir l’Etat en cas de victoire du FN.

Après la déclaration d’un haut diplomate, c’est au tour des magistrats de prendre position. Que faire en cas de victoire du FN ? Les hauts fonctionnaires et l’ensemble des serviteurs de l’Etat sont face au dilemme entre l’histoire et l’obligation du respect des lois de la République.

L’ambassadeur de France au Japon, Thierry Dana, avait affirmé le 9 mars dernier « Madame Le Pen, je refuserai de servir la diplomatie du Front National ». Depuis, les fonctionnaires d’Etat prennent position.

Serge Portelli, juge et président de chambre à la cour d’appel de Versailles, a déclaré qu’il ne servirait pas non plus un Etat frontiste.

« Peut-on rester magistrat si le FN est au pouvoir et que l’Etat de droit est totalement dégradé ? Ma réponse est non. Je ne servirai pas un Etat Front national. Je démissionnerai. »

Arno Klarsfeld, avocat et conseiller d’Etat, s’alarme :

« Il y aura une purge. Tous les régimes d’extrême droite l’ont fait et ont apporté le malheur aux peuples. Je me prononce ici en tant qu’avocat. Je serai un bouc émissaire. Il faudra que je m’en aille. »

L’artiste Claude Lévêque, ambassadeur de France à la Biennale de Venise en 2009, s’engage également :

« Depuis toujours, je suis un antifasciste. Je viens d’une famille de communistes, mon grand-père a été déporté en camp de concentration. Si Le Pen est élue, je coupe immédiatement tous les ponts avec le ministère de la Culture et ses satellites. Pas question de travailler avec des gens comme ceux du Front national. De toute façon, dans ce cas-là, ça va être le chaos et on risque de tomber dans une guerre civile. »

islametinfo.fr
***

Le porte-parole de la Maison Blanche déclare qu’Assad est pire qu’Hitler.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a déclaré qu’Adolf Hitler n’était pas « tombé aussi bas » que Bachar Al Assad. Il a depuis présenté ses excuses évoquant « un commentaire inapproprié et insensible ».

islametinfo.fr
***


La première juge musulmane des Etats-Unis retrouvée morte dans le fleuve Hudson.

La première juge musulmane des Etats-Unis a été retrouvée morte dans le fleuve Hudson. Selon la police, elle ne présentait pas de signes visibles de blessures.

« Elle était une pionnière humble », a réagi le maire de New-York, Bill de Blasio dans un tweet.

La magistrate Sheila Abdus-Salaam, âgée de 65 ans, a été retrouvée morte dans un quartier d’Harlem, à New York. Son corps a été repêché de l’eau. Le bilan de l’autopsie est attendu pour connaître les causes du décès.

Née à Washington D.C, elle était diplômée de l’école de droit de l’université de Columbia. Elle a travaillé en premier lieu à Brooklyn puis au bureau du procureur général de l’Etat de New-York.

En 1994, elle est devenue la première juge musulmane de l’histoire des Etats-Unis, quand elle a commencé à la cour suprême de New York, rapporte The New York Times.

« A travers ses écrits, sa sagesse et sa morale inébranlable, elle était une force du bien dont l’héritage perdurera pendant des années », a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo. « Sheila Abdus-Salaam était une juriste d’avant-garde qui a dédié sa vie à faire de New-York un Etat plus juste. »

islametinfo.fr
***


Sénégal : incendie dramatique lors d’un rassemblement spirituel.

La catastrophe a eu lieu à Médina Gounass, dans la région Tambacounda, dans le sud-est du Sénégal.

Chaque année, des centaines, voire des milliers de musulmans se retrouvent durant une douzaine de jours pour la « daaka », une retraite spirituelle. L’incendie s’est déclaré pendant l’après-midi du mercredi 12 avril et a été rapporté dans la presse le lendemain.

Selon Le Quotidien, environ 22 personnes ont péri : « C’est le bilan le plus lourd en pertes humaines qu’un incendie ait jamais causé dans ce site de retraite spirituelle annuelle. En 2010, un incendie du genre avait causé six morts et plusieurs blessés. » L’herbe très sèche à cette période de l’année, les abris fait de paille et de bois ainsi que les bourrasques de vent ont favorisé la propagation des flammes.

L’AFP fait état d’un bilan de 87 blessés dont une trentaine gravement. Les blessés ont été évacué à l’hôpital régional de Tambacounda, à 80 km au nord de Médina Gounass.

Ce vendredi 14 avril a été décrété grande journée de prière en mémoire des victimes dans tout le pays. Le président Macky Sall a adressé ses condoléances aux proches des victimes.

saphirnews.com
***


Indonésie : quand l’affaire Ahok oblige Marvel à virer un dessinateur .

L’éditeur de bande dessinées Marvel a décidé de sanctionner Ardian Syaf, un artiste indonésien employé comme dessinateur pour la premier numéro de la série X-Men Gold paru le 5 avril dernier. Plusieurs fans ont dénoncé sur les réseaux sociaux la présence de messages subliminaux dans les dessins de l’album.

Depuis des mois, des manifestations réunissant des centaines, voire des milliers de personnes ont été organisées à Jakarta pour dénoncer des propos du gouverneur chrétien de la capitale indonésienne. Basuki Tjahaja Purnama, appelé aussi Ahok, a défrayé la chronique lorsqu’il a raillé, lors d’un meeting, ses détracteurs islamistes enjoignant les musulmans à ne pas l’élire, en prenant appui sur le verset 51 de la sourate 5 Al-Maidah où les croyants sont appelés à ne pas prendre « pour alliés les juifs et les chrétiens ».

Dans les pages dix et onze de la BD, Ardian Syaf fait référence à cette affaire. Sur la devanture d’un magasin en arrière-plan, on aperçoit le chiffre « 212 » qui est une allusion au 2 décembre, date d’une des manifestations monstres contre Ahok.

Une autre devanture présente l’inscription « Jewelry » (bijouterie) et est accolé à la tête de Kitty Pryde, personnage d’origine juive dans la fiction. D’aucuns y voient une association entre les juifs et les bijoux ainsi que le jeu de mots « Jew (juif) -elry ». Par ailleurs, sur une autre illustration, un joueur de baseball porte sur son t-shirt l’inscription « QS 5:51 » qui fait référence au passage du Coran.

Ardian Syaf a reconnu avoir voulu passer un message politique mais dément toute trace d’antisémitisme ou d’antichristianisme dans son action. Sur Facebook, il a présenté ses excuses : « C’est la conséquence de ce que j’ai fait, et je le comprends. S’il vous plaît, plus de railleries, plus de débat, plus de haine. (…) Je veux juste vous dire pour finir la réelle signification des nombres 212 et QS 5:51. Ce sont les nombres de la justice. Ce sont les nombres de l’amour. Mon amour pour le Saint Coran. Mon amour pour le dernier Prophète, le Messager. Mon amour pour Allah, le seul Dieu. Mes excuses pour tout ceci, puisse Dieu vous bénir, je vous aime tous. »

La société Marvel a expliqué dans un communiqué de presse que « l’illustration en question dans  »X-Men Gold » #1 a été insérée sans que nous ayions eu connaissance des significations signalées ». Elle a annoncé que les dessins mis en cause seront retirés des versions numériques et des impressions à venir.

saphirnews.com
***


France : Une candidate voilée se lance dans la course aux législatives dans le 93.

Dans notre République drapée dans l’étendard d’une laïcité dévoyée, sectaire et exclusive, qui ne saurait voir aucun voile, érigé en repoussoir utile, sous la coupole dorée du Palais Bourbon, l’entrée en scène d’une femme revêtue d’un hijab aux prochaines élections législatives n’est assurément pas banale.

A l’heure où la tentation d’interdire le voile à l’université chatouille certains ténors politiques, à droite comme à gauche, et où Marine Le Pen pousse le bouchon encore plus loin en appelant à le proscrire jusque dans la rue, on entend d’ici les cris d’orfraie du landernau politico-médiatique et de la bien-pensance hexagonale à l’annonce de l’arrivée en politique de cette candidate musulmane jugée au mieux atypique, au pire comme une pasionaria de l’islam.

Mais qu’à cela ne tienne ! Hanan Zahouani, 40 ans, a décidé courageusement de descendre dans la fosse aux lions pour briguer un siège de députée en juin prochain, dans la 5e circonscription du 93 (Bobigny, Drancy, Le Bourget), sous les couleurs du parti Français et Musulmans fraîchement créé.

Cette mère de famille très impliquée dans la sphère associative, qui aime à se décrire comme une « citoyenne du monde », est prête à se frotter au terrain, aussi miné soit-il, estimant sa candidature parfaitement légitime dans une France riche de sa diversité.

Sous le slogan « Une femme à vos côtés », Hanan Zahouani, cette « Française et musulmane » qui « repousse le sentiment national qui exclut au lieu de rapprocher » et refuse de choisir entre sa nationalité et son islamité, car ce serait « renoncer », comme elle le souligne dans une vidéo, joue la carte de la proximité en proposant une autre manière de faire de la politique, ainsi qu’une autre conception de la laïcité, « porteuse de valeurs de fraternité » et non des germes de l’intolérance.

oumma.com
****


Les « marchés aux esclaves » en Libye dénoncés par l’Organisation internationale pour les migrations.

C’est un cri d’alarme contre l’existence de « marchés d’esclaves » en Libye qu’a lancé mardi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), dénonçant l’inhumanité de pratiques d’un autre âge infligées à des victimes toutes désignées, d’une extrême vulnérabilité : ces damnés de la terre de notre époque tourmentée que sont les migrants, en l’occurrence originaires d’Afrique de l’Ouest.

« Vous allez au marché, et vous pouvez payer entre 200 et 500 dollars pour avoir un migrant et l’utiliser pour vos travaux », s’est indigné Othman Belbeisi, le chef de la mission de l’OIM en Libye, en conférence de presse à Genève.

Témoignages à l’appui, émanant notamment de ses équipes en poste au Libye et au Niger, corroborés par les récits des migrants eux-mêmes, l’OIM a retranscrit par écrit les histoires terrifiantes relatant la vente moyenâgeuse sur des places publiques, voire dans des garages, de centaines d’hommes et de femmes. Ils sont « vendus en public, assis par terre », a précisé à l’AFP un porte-parole de l’OIM, Leonard Doyle.

Dans son communiqué tragiquement édifiant, l’OIM met en exergue le terrible témoignage d’un migrant sénégalais qui, après avoir acquitté la somme de 320 dollars auprès « d’un trafiquant d’êtres humains pour se rendre en Libye depuis Agadez, au Niger » et avoir passé deux jours dans le désert, « dans un véhicule tout-terrain », s’est retrouvé projeté dans un marché d’esclaves. Son chauffeur, une fois arrivé à destination, à Sabha, dans le sud-ouest de la Libye, ayant en effet prétendu qu’il « n’avait pas été payé par le trafiquant. »

Une fois vendu, ce Sénégalais a été conduit dans des sortes de « prisons », dans lesquelles les migrants subissent les pires sévices, tandis que les ravisseurs monnayent leur libération auprès de leurs familles contre une rançon. Dans son calvaire, cet homme a réussi à se rendre indispensable à ses geôliers en tant que traducteur, échappant ainsi miraculeusement à leur déchaînement de violence.

Toujours selon les témoignages recueillis par l’OIM, le sort des femmes est tout aussi effroyable : elles sont purement et simplement réduites à l’état d’esclaves sexuelles.

« La situation est désastreuse. Nous savons que les migrants qui tombent dans les mains des trafiquants sont confrontés à la malnutrition systématique, aux abus sexuels et même au meurtre », a alerté Mohammed Abidker, directeur des opérations d’urgence de l’OIM, en dépeignant un bien sombre tableau.

oumma.com
***


France : Une jeune ingénieure voilée se voit proposer une offre de femme de ménage par le Pôle emploi.

Face au chômage endémique et à l’impéritie de nos gouvernements successifs pour le juguler, le Pôle emploi, censé être en pole position pour remettre les 6 millions de chômeurs sur les rails du travail, ne fait pas de miracles non plus, et c’est rien de le dire !

Mais de là à proposer à une jeune femme ingénieure en neurosciences, forte d’une expérience significative de trois ans en tant qu’électrophysiologiste, un emploi de femme de ménage, cela dépasse littéralement l’entendement…

Cherchez l’erreur, serait-on tenté de dire, et pourtant, c’est bien cette reconversion aussi inepte que dévalorisante qu’un conseiller du Pôle emploi, faute de solutions, a sorti de son chapeau pour la présenter, sans sourciller, à une jeune femme voilée de 27 ans.

Pour son deuxième entretien à Pôle emploi et sa première rencontre avec ce conseiller, cette ingénieure, inscrite au chômage depuis le mois d’août 2016, qui était disposée à reprendre des études dans le domaine médical, voire à envisager un plan B à la hauteur de ses compétences, a été servie !

Contactée par le site buzzfeed après avoir fait part de son effarement sur Twitter, la jeune femme, qui n’a pas souhaité révélé son identité, assure que son voile n’est pas étranger à cette proposition d’emploi ahurissante, en dédouanant néanmoins ce conseiller bien mal avisé du Pôle emploi de tout racisme ordinaire.

« Le plus triste, c’est que je pense que ce conseiller pensait bien faire », se désole-t-elle, en insistant sur l’impuissance de son interlocuteur à répondre à ses aspirations professionnelles et à sa condition non négociable : son souhait légitime de travailler voilée.

« Il m’a répondu que par rapport à mon profil et aux offres d’emplois actuels, je pourrais songer à faire femme de ménage ou auxiliaire de vie. Que c’était ce que la plupart des femmes qui portent le voile et qui passent par Pôle emploi faisaient. Ou à la limite essayer de chercher en tant que téléopératrice », a-t-elle relaté.

Et de poursuivre : « Je ne pense pas que ce conseiller était raciste, même si je ne peux juger de ses intentions, mais il avait l’air bienveillant. Je pense que la « barrière » qu’il m’a mise, elle était déjà dans sa tête. Pour lui ce n’est pas choquant, c’est juste évident ».

Renvoyé à sa proposition d’emploi pour le moins inadaptée au profil de la jeune femme qui espérait mieux du Pôle emploi, sans toutefois se bercer d’illusions, ce conseiller, en panne d’idées, lui a alors suggéré de se tourner vers « les associations musulmanes », au risque de préconiser un repli communautaire dans une société française qui agite le chiffon rouge devant le communautarisme… Comble du paradoxe !

Alors que le Pôle emploi se dit stupéfait par le traitement de son cas et a cherché à la contacter, la jeune femme, qui affirme que son voile n’est pas la cause de son licenciement et n’a jamais été un handicap rédhibitoire auparavant, s’est épanchée sur le profond malaise qu’elle a ressenti après coup et le sentiment d’humiliation qui l’a envahie.

« Mon voile c’est un signe religieux mais c’est aussi une partie de moi-même et je pense que j’ai le droit de me vêtir de la façon que je veux, tout simplement », clame-t-elle aujourd’hui avec une détermination renforcée.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Des dizaines de milliers de Palestiniens pour la prière du vendredi à al-Aqsa
.
Une journaliste et des manifestants blessés par l’armée israélienne à Bethléem
.
Un palestinien arrêté après une attaque présumée à Jérusalem
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent 4 Palestiniens pour leur affiliation politique
.
4 familles sans abris suite aux menaces de démolitions israéliennes
.
L’électricité est provisoirement coupée dans la bande de Gaza en raison de la pénurie de carburant
.
Un marathon organisé à Naplouse pour dénoncer les checkpoints israéliens
.
Une vidéo montre des soldats israéliens violenter des jeunes palestiniens en Cisjordanie
.
Le Hamas visite les habitants du quartier de Tira au camp d’Ain al-Helwah
.
La Jordanie condamne les invasions des colons à al-Aqsa
.
Chedid: Les détenus de toutes les factions en grève de la faim le 17 mai
.
385 colons envahissent la mosquée al-Aqsa
.
L’occupation renforce les procédures de sécurité pour la Paque juive
.
Hamas: Nous sommes prêts à renforcer le gouvernement de consensus
.
Un jeune Jérusalemite arrêté pour avoir tenté un attentat
.
Human Rights Watch appelle l’Egypte à révéler le sort des quatre détenus palestiniens
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 28 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 28 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Projet « Kita » au Mali : pour que l’eau ne donne plus la mort !

Projet « Kita » au Mali : Objectif, faire baisser les risques de maladies liées à l’eau et le taux de mortalité !
« Nos enfants étaient malades d’une eau sale que nous étions obligés de partager avec les animaux… »

Au Mali, l’eau devient rare lors de la saison sèche et des conflits entre populations peuvent éclater à tout moment. Et lorsque la saison des pluies arrive enfin, on boit et on se lave avec l’eau des mares faute de mieux. Avec cette eau, on cultive les terres et on cuisine, ce qui provoque des maladies, parfois même la mort des plus vulnérables, les enfants.

Face à ce constat alarmant, depuis plus de deux ans, les équipes du Secours Islamique France sur place installent des pompes et des points d’eau potable pour plus de 780 familles maliennes, agricultrices et éleveuses, installées à Kita, une ville particulièrement vulnérable, située dans la région de Kayes, au sud-ouest du Mali. Nous les sensibilisons à l’hygiène, aux effets néfastes de l’eau de mauvaise qualité, à la gestion des pompes, à l’amélioration des pratiques agricoles (maraîchage, pépinière, etc.) et d’élevage via une distribution de chèvres.

Les objectifs ?

1. Diminuer le taux de mortalité et les risques de maladies.

2. Développer et améliorer les cultures pour plus d’autonomie alimentaire.

Xavier, en charge des projets Afrique revient sur sa rencontre la plus marquante à Kita :

« Je pourrais vous parler des puits, des châteaux d’eau, des systèmes d’adduction d’eau potable dans la région de Kayes, à Kita, pour plus de 12 000 bénéficiaires. Je pourrais vous parler aussi des producteurs (et productrices !) que nous avons formés pour développer la culture de céréales, de haricots, d’oignons… mais je voudrais vous parler des femmes que j’ai rencontrées dans le village de Manako, qui se sont constituées en groupement. Dans ce petit village de Kita Nord, le Secours Islamique France a travaillé avec ces femmes pour l’agrandissement de leur jardin maraîcher, et leur a aussi distribué du petit matériel de production ainsi que des semences (de choux, piments, oignons, aubergines, etc.).

Pour parfaire ce soutien aux activités agricoles nous leur avons aussi mis en place des formations. Durant les discussions que j’ai pu avoir avec plusieurs d’entre elles, elles m’ont confié avoir augmenté leur production, ce qui leur permet dorénavant de pouvoir manger davantage à leur faim et plus régulièrement. Encore plus réjouissant, aujourd’hui la vente d’une partie de leur production leur rapporte quelques petits bénéfices, dont elles se servent pour élever leurs enfants. »

Nous partageons aussi avec vous le retour en direct de Patrick, notre chef de mission sur le terrain :

« Je suis en mission de supervision à Kita, dans un petit village où la chaleur est écrasante. Je suis entouré du chef de village, de quelques villageoises et villageois curieux de cette visite. Nous sommes autour d’une pompe à motricité humaine que le Secours Islamique France a réalisé il y a quelques semaines. A quelques mètres de la pompe, on peut encore voir l’ancien puits dans lequel les villageois puisaient leur eau avant que le Secours Islamique France ne réalise ce forage. »

Nous avons aussi eu le témoignage du chef de village (traduction assurée par le chef de projet Secours Islamique France) :

« Avant, nous buvions tous l’eau de cet ancien puits. Les enfants étaient souvent malades car l’eau n’était pas propre. En période sèche, le puits ne donnait qu’une eau boueuse. Maintenant, nous avons cette pompe, l’eau est claire et pure, nos enfants ne tombent plus malade ».

Dans chaque village dans lesquels le Secours Islamique France a fait des forages, le même message : « Merci, car avant il n’y avait pas d’eau propre et nous étions obligés de parcourir de longues distances pour en trouver. Merci, car nos enfants étaient malades d’une eau sale que nous étions obligés de partager avec les animaux. Maintenant le nombre de maladie dû à l’eau a diminué. A chaque fois la magie est la même, toujours aussi émouvante : voir de l’eau claire couler dans des lieux isolés, oubliés, où l’eau est un bien si précieux et parfois si inaccessible. »

Avec votre aide, le Secours Islamique France au Mali peut voir de nouveaux enjeux se dessiner : poursuivre ses forages dans des villages qui ont trop longtemps souffert du manque d’eau ou d’eau de trop mauvaise qualité, former les villageois pour qu’ils sachent comment entretenir leur forage, les former aussi à tester la qualité de l’eau pour que les maladies hydriques ne reviennent pas. Des enjeux qui motivent les équipes Secours Islamique France et leurs partenaires, car la fin est heureuse : une eau claire, pure, potable qui coule et qui coulera longtemps.

Vous aussi, vous pouvez nous aider à faire baisser les risques de maladies et le taux de mortalité ! Faites un don sur http://www.secours-islamique.org, chaque euro compte et peut changer la donne pour des populations trop longtemps privées d’eau saine !


katibin.fr
***


Yémen : 7,3 millions de personnes en besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

Le Yémen est menacé par une famine d’une ampleur macabre. Ce sont 7,3 millions de personnes qui attendent une aide humanitaire d’urgence. Et 462 000 enfants sont en situation de malnutrition grave d’après les Nations unies, c’est-à-dire en danger de mort immédiat. Le comité international de la Croix-Rouge alerte sur la situation qui risque d’être désespérée d’ici trois à quatre mois.

« Les données sont parcellaires, nous sommes dans une situation de préfamine, voire de famine » dans certaines zones, alarme Serge Breysse, directeur d’expertise de l’ONG Action contre la faim.

Les organismes humanitaires jugent qu’à peine 10% des marchandises atteignent le port d’Hodeïda, auparavant voie d’importation majoritaire pour ses denrées alimentaires.

La guerre civile a déjà fait plus de 10 000 morts. Elle a commencé en 2011. Le gouvernement légitime ne contrôle que 20% du territoire.

«Le Yémen est un des pays du monde dans lequel les acteurs humanitaires rencontrent le plus de difficultés, interpelle Hélène Quéau, de Première Urgence International. Les infrastructures routières sont détruites totalement ou partiellement, l’accès aux aéroports et aux ports est très compliqué, les bombardements de la coalition arabe limitent les déplacements.»

islametinfo.fr
***


Turquie : vers un référendum sur l’adhésion à l’Union européenne ?

Alors que la Turquie et l’Allemagne vivent une situation tendue et que Recep Tayyip Erdogan est en pleine campagne électorale, ce dernier suggère qu’il faudrait prendre le chemin d’un référendum pour l’adhésion à l’Union européenne.

« En ce qui concerne les négociations (d’adhésion), nous pourrions prendre la voie d’un référendum et obéir à la décision que prendrait la nation », avait déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d’un déplacement à Antalya.

L’idée d’une entrée de la Turquie dans l’UE n’est pas nouvelle et le président turc avait déjà soulevé la possibilité de la consultation de son peuple.

Les négociations quant à une supposée adhésion de la Turquie à l’UE datent de 2005 mais avancent très péniblement en raison de désaccords notamment sur Chypre et les droits de l’Homme.

islametinfo.fr
***


Somalie : la moitié du pays en attente d’une aide alimentaire d’urgence.

Trois années que la Somalie subit de grandes sécheresses privant les populations de nourriture et d’eau. Le photographe Giles Clarke a donné de son talent afin de retransmettre au monde la misère immense dans laquelle se trouve la Somalie.

Voilà des semaines que les Nations unies alertent sur les risques d’une famine de grande ampleur. Mais l’ONU n’arrive pas à réunir les fonds suffisants pour mettre à mal cette crise. Ce sont 6,2 millions de personnes qui attendent cette aide alimentaire d’urgence selon l’OMS.

Le pays avait connu une crise de même type en 2011, ce qui avait causé la mort de 260 000 personnes dans une indifférence totale. Le Nigéria et le Yemen risquent un sort similaire alors que deux régions du Soudan du Sud sont déjà décrétés en état de famine.

La sécheresse demeure l’un des premiers facteurs conduisant à cette situation hautement préoccupante mais elle n’est pas le seul puisque l’état de guerre de longues dates de ces quatre pays.

islametinfo.fr
***


Ma rencontre avec le sionisme français.

De ceux qui sont prêts à légitimer le meurtre et la torture de la Palestine en soutien à l’occupation israélienne, il faut seulement s’attendre à ce qu’ils inventent des mensonges et de fausses accusations pour intimider leurs adversaires.

Ma dernière rencontre avec le sionisme international a eu lieu à Paris, le 10 mars, après la projection du film documentaire « Derrière les Fronts » au cinéma des Trois Luxembourg. J’y étais pour participer au débat qui suit la projection du film dans la mesure où j’apparais de façon très visible dans le film lui-même. Mais, aussitôt après que l’un des spectateurs a posé une question, réelle et sincère, sur les psychopathologies que je rencontre en tant que praticienne en Palestine, un ami d’Israël s’est emparé du micro, saisissant l’occasion pour faire un long discours, haineux et chauvin, sur la « paranoïa des Palestiniens » et « la violence et le racisme naturels des Arabes », jusqu’à ce que, finalement, le public ne puisse plus tolérer sa diatribe et que monte un vif tollé général exigeant qu’il laisse s’exprimer quelqu’un d’autre.

Bloquer le débat public.

Le nom, le sexe, la couleur, la religion et l’aspect de cette personne sont moins importants que son rôle : arriver à tout moment et en tout lieu possibles pour museler la parole de ceux qui reconnaissent les Palestiniens et les montrent comme défendant leurs droits. « Lui », je l’avais déjà rencontré d’innombrables fois dans le passé – quand je suis intervenue comme étudiante à l’université Saint Peters à New York il y a des années, quand je suis intervenue parmi les professionnels à l’« Évènement spécial de l’Espace de pensée » de la Tavistock and Portman NHS Foundation Trust à Londres, après la guerre de 2014 contre Gaza, et aujourd’hui au cinéma, à Paris.

Son rôle est d’occuper le temps consacré au débat public afin d’empêcher que n’ait lieu une discussion sérieuse, d’intimider les orateurs et le public par son attitude agressive et accusatrice, et de profiter de l’occasion pour diffamer et pour menacer les orateurs et les personnes chargées de l’organisation de cette activité qui reconnaît l’expérience palestinienne.

Actuellement, nous voyons bien qu’Israël se hâte d’inventer de nouvelles lois pour criminaliser et punir celles et ceux qui s’impliquent dans le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions) et qui mettent en avant les actions illégales, honteuses, d’Israël. Rien qu’en l’espace de ces derniers jours, Israël a expulsé Hugh Lanning, le président de la Campagne Solidarité Palestine pour son implication dans la critique d’Israël, et il a arrêté Kahlil Tufakji, le directeur du Centre palestinien pour les droits de l’homme (le PCHR), un expert en cartographie et colonisation.

Une liberté menacée.

Pendant ce temps, les amis d’Israël en Europe et aux USA agissent, « plus royalistes que le roi », s’occupant des Palestiniens et de leurs amis internationaux, les cataloguant, tissant des mensonges pour salir leurs réputations, et les attaquant dans leurs moyens de subsistance. Partout, la puissante matraque d’Israël est brandie pour menacer quiconque ose critiquer l’occupation ou se mobiliser dans une action non violente pour aborder les violations des droits de l’homme en Palestine.

J’ai des amis qui ont reçu des menaces contre leur vie parce qu’ils sont impliqués dans un soutien aux droits des Palestiniens. Il faut se demander quel recours est laissé aux Palestiniens quand la diplomatie échoue et quand l’action non violente est criminalisée – poser cette question n’est pas encourager la violence, c’est observer la façon dont les partisans du sionisme, tout en bloquant toutes les voies possibles pour une réponse publique non violente, s’impliquent eux-mêmes dans les épisodes de violence qui suivent.

Dans ce contexte, le monopolisateur du microphone dans ce cinéma a, délibérément, fait la fausse déclaration que la projection de ce film avait été organisée dans le cadre de la « Semaine contre l’apartheid d’Israël ». Il porte l’accusation absurde que tant moi-même que la réalisatrice du film serions des agents du terrorisme et, ce faisant, il met en danger nos carrières, notre liberté personnelle et notre sécurité physique. Il affirme en outre le mensonge incendiaire et colossal que j’identifierais les civils israéliens comme des cibles légitimes de la résistance armée !

Enfin, il admet trouver le film « incompréhensible » ! Peut-être parce que dans sa conscience et dans son esprit, persiste cette contre-vérité usée jusqu’à la corde : que les Palestiniens « n’existent pas – où sont les Palestiniens ? ». Mais le film donne une vie et une présence indéniables aux Palestiniens dans leur merveilleuse diversité : l’archevêque Atallah Hannah, le détenu gréviste de la faim Sheikh Khader Adnan, la directrice de l’organisation queer « Aswat », un professeur universitaire, Dr. Abaher Al Saqqa, un autre universitaire, l’ancienne prisonnière universitaire Rula Abu Dahho, et Demma Zalloum, cette jeune mère qui sauva son enfant de l’enlèvement par les colons.

Tous ces Palestiniens se joignent à moi pour vous transmettre ce message commun : nous continuerons de partager nos divers témoignages sur l’occupation, quelles que soient les forces utilisées pour briser les tissus de la solidarité palestinienne. Nous renforcerons nos mises en réseau avec celles et ceux qui défendent la justice, et nous tendrons nos mains aux vrais amis de la Palestine.

Traduction : JPP pour les Amis de Jayyous.

Nous vous proposons de voir ou revoir la bande-annonce du film « Derrière les fronts : Résistances et Résilience en Palestine » réalisé par Alexandra Dols qui met en lumière le travail et l’engagement remarquables de la directrice du Centre médico-pyschiatrique de Ramallah, Samah Jabr, auprès des siens en souffrance, ainsi que les graves dommages psychologiques causés par l’occupation israélienne sur le peuple palestinien. La tyrannie du gouvernement ultra-sioniste de Netanyahou ne sévit pas uniquement par les armes, elle fait également des ravages dans les esprits, jeunes et moins jeunes, dans l’espace mental, précisément derrière les fronts…

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


France, Police : Tout algérien qui débarque à Toulouse est un terroriste.

Au tableau de chasse de la Police de l’Air et des Frontières (PAF), le jeune algérien qui débarque à Toulouse est un gibier de choix. Il est forcément djihadiste, donc terroriste et voleur.

Il y a en France un corps de police qui porte un drôle de nom, la « PAF », la Police de l’Air et des Frontières. Alors qu’aujourd’hui les frontières, sauf celles de Monaco, se situent au bout de l’Europe… Comprenne qui pourra. S’ennuyant de cet éloignement Schengenien de la ligne bleue des Vosges, certains de ces fonctionnaires prennent leur revanche en chassant le maghrébin dans les comptoirs des aéroports. Pour tuer le temps. Au tableau de chasse, le jeune algérien est aussi prisé que le lièvre qui sera royal : il est forcément djihadiste, donc terroriste et voleur. « All in one » comme dit la reine et le couteau scout. Le mieux, pour qu’Eric Zemmour dorme sur ses quatre oreilles, est donc que ces gens là ne pénètrent pas sur la terre sacrée de France.

Parfois plutôt que de rentrer silencieux et meurtri en Algérie, et d’y ruminer sa peine et sa honte en lisant la Déclaration Universelle des « Droites » de l’Homme, le gibier se révolte. Un tout petit peu. Et fait état à la presse et aux « réseaux sociaux » de la claque donnée par ces humanistes de la PAF.

Le site « Où va l’Algérie » nous décrit le cas d’un de ces refoulés que la France ne juge pas assez halal pour avoir le droit de visiter, chez elle, les quelques monuments célébrants les morts « musulmans » des guerres 14-18 et 39-45. Le jeune homme qui conte donc son aventure sur le web, a un emploi dans « une grosse société nationale algérienne », ce qui signifie, premier « bon point », qu’il n’a rien de ces chômeurs trabendistes si redoutés par la PAF. Il est en possession d’un authentique visa qui doit lui permettre de visiter Paris pendant trois jours, puis de filer à Toulouse jusqu’au 24 octobre chez sa tante paternelle.

Un jihadiste en cravate.

C’est là que dans le cerveau de ces limiers filtreurs de frontière et qui ont laissé mille français partir pour le Djihad en Syrie sans dire « ouf », voient en ce jeune cadre algérien un terroriste se cacher derrière une cravate. Comprenons ces gardes-frontières exemplaires : un jeune algérien qui va à Toulouse est forcément un guérilléro de la bande à Mehra. C’est sûr, chef !

Après mille tracas, le jeune homme auquel manque le justificatif d’hébergement à Toulouse, s’empresse de le demander… Mais c’est niet. L’accès au fax est interdit, c’est la consignation dans un placard à balais avec, merci à ces hommes si bons, le droit de boire de l’eau au robinet des toilettes. Puis l’expulsion à 18 heures sans même avoir vu le hall de l’aéroport. J’espère que ces vigilants seront décorés de la médaille du Mérite, car ils sont méritants. Ils ont sûrement évité un terrible attentat contre la fabrique des cachous Lajaunie, gloire de Toulouse. Et contribué à faire aimer la France en Algérie, autant qu’à la bonne époque, si regrettée, de Massu et Bigeard.

Africa24.info
***

Plus de 1000 civils tués par la coalition occidentale en un mois en Syrie et en Irak.

Ce mois de mars aura été particulièrement meurtrier pour les civils en Irak et en Syrie. Rien qu’en deux jours, au moins 500 personnes en majorité des femmes et des enfants ont péri dans les raids de la coalition occidentale menée par les États-Unis contre les villes tenues par le groupe « État Islamique », en particulier Mossoul et Raqqa

Le 17 mars, une frappe de la coalition sur un bâtiment rempli de civils a fait au moins 230 morts à Mossoul au nord de l’Irak (vidéo 1). Les témoins évoquent des corps encore ensevelis sous les ruines des immeubles et maisons. Quelques heures auparavant jeudi soir, au moins une cinquantaine de fidèles ont péri dans le massacre d’une mosquée à l’heure de la prière dans la province d’Alep en Syrie. Mardi 21 mars, un bombardement visant une école transformée en camp de déplacés dans la province de Raqqa a provoqué la mort d’au moins 35 civils, 183 selon de sources locales (vidéo 2). Dans la même province, la ville de Tabqa a elle aussi payé un lourd tribut avec au moins une trentaine de civils victimes des bombardements de la coalition contre un four.

Cela sans même compter les « classiques » boucheries russo-assadiennes.

Rappelons que la France a engagé 24 avions rafales et plus de 12 avions de type mirages 2000 avec 1500 militaires – aviateurs, artilleurs, conseillers des forces irakiennes – contre l’organisation E I. En Irak, les canons français Caesar tirent « une centaine d’obus par jour » selon le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. L’armée se vantant sur son compte Twitter de ces opérations.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Libération de deux prisonniers d’Hébron
.
la prison du Néguev sous haute tension
.
Vallée du Jourdain: Les exercices militaires sionistes forcent les Palestiniens de quitter leurs maisons
.
Hebron: Les forces d’occupation dévastent deux villages et reprend la construction du mur de séparation (Adel)
.
53 colons attaquent al-Aqsa sous la protection de la police
.
Diplomate koweïtien: La question palestinienne sera prioritaire sur les travaux du sommet d’Amman
.
Projet de règlement menace de démolir des dizaines de maisons au Mont Scopus à Jérusalem
.
L’occupation entame une manœuvre militaire en Cisjordanie
.
Ramallah: Marches populaires pour condamner l’assassinat de Fuqha
.
Fermeture du passage de Beit Hanoun après l’assassinat de Fuqha
.
Al-Haya: les faits révéleront ce qui adviendra après l’assassinat de Faqha
.
L’occupation arrête 9 Palestiniens en Cisjordanie et attaque un journaliste
.
L’occupation interdit la construction dans les terres palestiniennes à Tubas
.
Les captifs de Fatah commenceront une grève de la faim en Avril
.
Jérusalem: L’occupation force un Palestinien à démolir sa maison
.
Blessés dans des affrontements avec l’occupation à Beit Ummar au nord d’Hébron
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 8 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 8 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Consommer malin : zoom sur la couche lavable.

Aujourd’hui, tour d’horizon sur notre consommation de couches jetables. Combien en consommons-nous en moyenne, quelle marque, et jusqu’à quel âge ? Et comment économiser intelligemment sur ce lourd budget ?

Quelles couches utilisez vous pour bébé ?

Nous avons souhaité comparer trois marques de couches différentes, représentant trois foyers musulmans différents. La « famille Pampers » pour qui le budget couches ne pose aucun problème, ou ne souhaitant utiliser qu’une couche de marque pour éviter les érythèmes fessiers de bébé. La « famille Moltex », plutôt écolo, qui même si elle n’en a pas vraiment le budget préfère mettre un peu plus pour une couche biodégradable et surtout moins nocive pour les fesses de bébé. Et enfin la « famille Chérubin », qui a découvert une couche à prix discount pas si mal que ça niveau rapport qualité/prix.

Nous avons comparé les deux tailles les plus utilisées, c’est à dire les couches de 4-9 Kg utilisées entre 2 et 6 mois environ, et les couches de 8-15 Kg, portées par bébé de ses 6 mois à ses deux ans et demi environ.

Lorsque l’on calcule le budget couches, l’on a tendance à s’imaginer ce que l’on aurait pu faire avec tout cet argent passé… à la poubelle ! La famille Pampers dépensera pour chaque enfant entre 2 mois et 2 ans et demi 1 507,74 euros ! La famille Moltex non loin derrière dépensera 1 159,50 euros, et la famille Chérubin 509,74 euros.

Vous pensez que notre astuce conso’ du jour consiste à vous venter les mérites des couches Chérubin de chez Aldi ? Au vu des prix vous vous dîtes quelles économies !! Hey bien non. Nous allons vous proposer une économie plus considérable encore, alliant écologie, éthique, économie et soin de la peau de bébé ! Si vous ne l’aviez pas encore compris, nous allons vous démontrer qu’utiliser les couches lavables, ça n’est pas si compliqué, et c’est surtout de grosses économies à la clé…
Les couches lavables, kesako ?

Vous imaginez sans doute les langes d’antan, difficiles à décrasser et à détacher… « La couche lavable ça n’est pas pour moi, entre le travail à l’extérieur et le travail à la maison je n’ai pas le temps…« . Il existe à présent de multiples matières, et même papa peut se mettre à la tâche. Intéressons nous d’abord au coût d’une telle acquisition :

Les couches TE1 (toute en un) comprenne la couche, l’insert, et l’imperméabilité ne nécessitant aucune surprotection. C’est l’équivalent de la couche jetable en terme d’utilisation, c’est à dire qu’elles n’ont pas besoin de culottes de protection, et en plus ont des tissus extérieurs vraiment craquants… Elles sont soient « à tailles », soit « taille unique », et coûtent entre 14 et 29 euros l’unité, les plus courantes étant aux alentours de 20 euros. Vous avez ensuite le choix de l’accroche de l’insert (à poche, à pressions, à scratch…), le choix de la matière intérieure (polaire, chanvre, coton, bambou, éponge…), et de la matière extérieure. Elles peuvent servir pour plusieurs enfants, elles se vendent d’ailleurs d’occasion. Pour être à l’aise, c’est à dire pour jongler facilement avec les occupations quotidiennes, il est judicieux d’en avoir 15 sous le coude. Ainsi il y a les cinq que l’on utilise dans les 24 heures le jour J, les cinq à laver du J+1 qui se trouvent soit dans le seau fermé soit déjà dans la machine à laver, et les cinq à J+2 sur le séchoir, presque sèches et prêtes pour J-1.

Des économies importantes.

Si vous optez pour des couches lavables « à tailles », vous devez acheter un lot de quinze couches correspondant au 2-6 mois de bébé, ainsi qu’un lot de quinze couches « grande taille », ce qui vous revient, pour 2 ans et 5 mois, à 570 euros, soit une économie totale de 937,74 euros pour la famille Pampers, une économie totale de 589,50 euros pour la famille Moltex.L’intérêt des couches à tailles ? Les plus petit gabarits auront une couche qui épousera mieux leurs formes, il y aura donc moins de risque de fuites les premiers mois.

Si vous optez pour des couches lavables taille unique, vous en aurez pour 285 euros seulement pour 2 ans et 5 mois ! La famille Pampers pourra offrir à un membre de sa famille un voyage pour faire la ‘Omra puisqu’en utilisant les couches lavables TE1 TU, elle fait une économie sur 2 ans et 5 mois de 1222,74 euros. La famille Moltex quant à elle fera une économie de 874,50 euros au total, soit 72,88 euros / mois, et pourra, pour une partie de ses économies, faire profiter une école musulmane ou une mosquée de dons réguliers. La famille Chérubin pourra également faire des économies en faisant ce choix : 224,74 euros à économiser ou à dépenser encore une fois dans la voie d’Allah.

Les couches lavables nécessitent quatre accessoires indispensables. De la lessive biologique afin d’éviter d’abîmer les tissus des couches, il suffira de remplacer votre lessive habituelle et de n’utiliser que cette dernière lessive pour ne pas augmenter votre budget. Un flacon d’huile essentielle d’arbre à thé (ou lavande) anti-bactérien et anti-microbien à 6,90 euros tous les deux mois pour désinfecter les couches dans la machine à laver. Des cristaux de soude, soit cinq grosses cuillères à soupe tous les deux mois pour décrasser les couches dans un seau d’eau puis dans la machine à laver. Et enfin des feuilles de protection, sous forme de rouleaux de 100 feuilles à 5 euros environ, destinées à récolter les selles de bébé, biodégradables donc à jeter dans les WC. Rien de très couteux sur le long terme.

Quant à la consommation d’eau et d’électricité entraînée par le lavage des couches, les différents calculs réalisés par des particuliers, mais encore des associations de consommateurs, ou bien encore par les fabricants de machines à laver eux même, considère que le coup s’élève à environ 250 euros pour deux ans et demi, à raison d’une machine tous les trois jours. Grâce à l’huile essentielle, les couches, qui auront patienté pourront être lavées avec le reste du linge. Seule la famille Chérubin finalement ne fera pas de grosses économies, elle gagnera simplement à utiliser des matières plus saines pour les fesses de bébé et plus écologiques pour l’environnement.
Le lavage des couches lavables

Le lavage est en réalité très simple et ne réclame pas plus de dix minutes par jour. Zoom sur le quotidien d’une couche…

« Je sors de l’armoire et voilà qu’on m’habille d’un voile de protection biodégradable pour éviter que je sois souillée par les selles de bébé. Une fois pleine, si bébé n’a fait que pipi, on me met avec dans un seau fermé en attendant mon tour pour un jacuzzi aux huiles essentielles. Une fois que j’ai tourné à 40°C maximum, l’on m’étend sur le fil, et, sauf si je suis en polaire, je met quand même pas mal de temps à sécher. Le sèche linge m’abîme, je préfère sécher à l’air libre, à l’abri du soleil si je vis en maison avec jardin. S’il y a eu des selles, on peut mouiller et frotter légèrement l’éventuelle tâche au savon d’alep (le savon de Marseille est trop agressif, mais les nouvelles matières ne nécessitent plus que les mamans passent leur temps au dessus du lavabo ! Je préfère être habillé de polaire ou de bambou à l’intérieur, les tâches accrochent moins et les fesses de bébé ont un effet au sec plus long, surtout la nuit. Voilà mon quotidien, je ne demande pas beaucoup d’attention, et je suis beaucoup plus belle que ma cousine la couche jetable ! »

Pour les écolos, sachez d’autre part qu’une couche jetable classique (mis à part les couches jetables écologiques comme Moltex, Attitude…) réclament environ 20 litres d’eau lors de sa fabrication (contre 7 litres pour une couche lavable), 67 Kg de pétrole nécessaire à la transformation du plastique, et 4,5 arbres de taille moyenne. Sans parler des produits toxiques utilisés pour rendre la couche souple, blanche etc. Alors convaincus ?


AJIB.FR
***


Le saviez-vous ? Ibn Al-Haytham et l’optique moderne.

Le Moyen-Orient combattu aujourd’hui sans relâche par l’Occident était considéré il y’a quelques siècles comme le berceau de l’innovation et des grandes découvertes scientifiques.
Abu Ali al-Hasan ibn al-Hasan ibn al-Haytham plus connu sous le nom de Ibn Al-Haytham ou de son nom latin Alhazen, est l’un des mathématiciens, philosophes et physiciens du monde médiéval arabo-musulman qui a le plus marqué et révolutionné le monde de l’optique. Le scientifique irakien a été un des premiers physiciens à étudier la lumière, un des premiers ingénieurs et un des premiers astronomes du monde musulman.

La source de la révolution scientifique est son Traité d’optique (Kitab al-Manazir) qu’il achève en 1021 après six ans d’écriture. Dans les sept volumes qui composent son ouvrage, puis complétés par le Traité de la lumière (Risala fi l-Daw), il y formula la loi de la réflexion et de la réfraction de la lumière, n’hésitant pas à contredire la théorie de la vision des célèbres savants de l’Antiquité Ptolémée et Euclide, selon laquelle les objets sont éclairés par des rayons de lumière émanant des yeux. *
Pour Ibn Al-Haytham, les rayons provenaient non pas des yeux mais de l’objet situé dans le champ de vision. Dans l’un des tomes de son ouvrage, il prouve scientifiquement la théorie de l’intromission d’Aristote selon laquelle la lumière entre dans l’œil, il émet la certitude que l’œil peut percevoir la couleur, la forme, la transparence et il explique le pouvoir grossissant des lentilles. Il fut également le premier à illustrer l’anatomie de l’œil avec un diagramme, et il énonça également la théorie selon laquelle on reconnaît les objets grâce à la mémoire et non pas grâce à une simple sensation de jugement.

Il n’a pas seulement devancé de quelques siècles plusieurs découvertes faites par des scientifiques européens pendant la Renaissance. Celui qui est représenté sur les billets de 10 000 dinars irakiens, a influencé des scientifiques occidentaux comme Roger Bacon, Kepler et Vitellion.


AJIB.FR
***


Santé : Recettes pour soigner une toux naturellement.

L’hiver approchant à grands pas, le froid se faisant déjà ressentir, la toux sera bientôt parmi nous. En effet, elle est l’un des maux d’hiver les plus courants, et peut se révéler vraiment gênante. Voici quelques petites recette très simple, facile à réaliser mais surtout très efficace contre la toux !

En prévention.

Booster ses défenses naturelles avec du miel, du citron et du gingembre.

Les ingrédients :

1 gros citron bio,
3/4 d’une cuillère à soupe de miel,
1 morceau de gingembre,
Thé vert.

La recette :

Coupez votre citron en petites tranches.
Mettre le tout dans un petit bocal.
Coupez votre gingembre en fines tranches et les ajouter au bocal.
Ajoutez les cuillères de miel puis fermer le récipient.
Mettre votre préparation en frigo. Au bout de 24h votre mélange se transformera en gelée. A consommer chaque jour avec votre thé vert.

Anti toux grasse et sèche.

Sirop naturel navet et sucre.

Un remède connu pour son efficacité contre les maux de gorge et la toux.

Les ingrédients :

Un gros navet bio,
Du sucre de canne complet.

La recette :

Commencez par laver votre navet.
Videz votre navet en creusant suffisamment pour pouvoir remplir la cavité, avec une cuillère à café de sucre de canne complet.
Placez ensuite votre navet coupé sur une tasse pour qu’il reste bien droit.
Laisser macérer toute une nuit.
Au matin, vous pourrez y recueillir votre sirop 100% naturel.

Si vous avez encore besoin de sirop, recommencer le procédé. Toutefois, au bout de 3 ou 4 jours, il faudra prendre un nouveau navet.

Délicieux sirop naturel.

Les ingrédients :

6 feuilles de laurier,
7,5 cl d’eau.
6 cuillères à soupe de sucre de canne complet.
1 citron bio.

La recette :

Mettez de l’eau dans une casserole puis faire bouillir.
Ajoutez les feuilles de laurier et les laisser « cuire » avec un couvercle durant 6 à 10 minutes.
Retirez les feuilles puis verser l’eau dans un récipient.
Ajoutez le sucre, pressez le citron entier.
Mélangez le tout jusqu’à ce que tout le sucre soit fondu.

Prendre une cuillère à café plusieurs fois par jour.


AJIB.FR
***


Côte d’Ivoire : le roi du Maroc offre une mosquée et 10 000 exemplaires du Coran.

Le roi du Maroc en visite en Côte d’Ivoire a profité de l’occasion pour faire un don aux mosquées avant de participer à l’inauguration d’une mosquée portant son nom.

Un don aux mosquées.

Vendredi 3 mars, le roi du Maroc et le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara ont prié ensemble à la Grande Mosquée Riviera Golf à Abidjan. A cette occasion, Mohamed VI a fait don de 10 000 exemplaires du Saint Coran, dont 8 000 comportant une traduction en langue française, aux mosquées ivoiriennes. Rappelons qu’il avait fait le même don lors d’une visite en 2014.

Inauguration de la mosquée Mohamed VI.

Dans l’après-midi, les deux dirigeants ont assisté au lancement des travaux de construction de la mosquée Mohammed VI, elle aussi offerte par le Maroc. Celle-ci s’étalera sur une superficie de 25 000 m2, et comprendra deux salles de prière (hommes et femmes) d’une capacité d’accueil totale de plus de 7 000 fidèles, une bibliothèque, une salle de conférences, un pavillon administratif, une école coranique, un logement pour l’imam, un complexe commercial, un parking et des espaces verts.

Les Ivoiriens ont salué cet « acte de générosité et de foi » qui selon eux, permettra à la communauté musulmane d’accomplir son devoir religieux et spirituel dans de meilleures conditions.


katibin.fr
***


Un footballeur traité de « sale arabe » et « sale terroriste » par un supporter.

Le footballeur franco-algérien a été traité de « sale arabe » et « sale terroriste » par un supporter.

Idriss Saadi, footballeur franco-algérien du au club belge du KV Courtrai, a été pris à partie et insulté par un supporter lors du match opposant son équipe à celle de Charleroi. L’attaquant de Courtrai a été traité de « sale arabe » et « sale terroriste ».

Interrogé à la fin de la rencontre, Idriss Saadi raconte le calvaire qu’il a vécu au micro de la RTBF.

« On a le droit de supporter son équipe mais il y a des mots qu’on ne doit pas dire et des cris de singes qu’on ne doit pas faire dans un stade. On me dit ‘sale arabe et sale terroriste. Je trouve ça honteux. C’est très grave, c’est inadmissible ! On est là pour faire la fête, même s’il y a de l’enjeu et de la frustration » explique le joueur.

« C’est une manière de stigmatiser toute une communauté ».

Après le coup de sifflet final, Idriss Saadi, était prêt à se rendre dans la tribune pour s’expliquer directement avec le supporter raciste, qui l’a qualifié de « terroriste » mais plusieurs personnes l’en ont empêché et ont essayé de le calmer.

« Ce supporter m’a traité de sale Arabe et de sale terroriste, explique le Courtraisien. C’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Une insulte comme ‘sale Arabe’, j’aurais pu encore, à la très grande rigueur, accepter, car elle ne vise que moi. Mais, ‘sale terroriste’, c’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Surtout en ces moments. C’est une manière de stigmatiser toute une communauté. » a affirmé Idriss Saadi.


journaldumusulman.fr
***

La famine menace 20 millions de personnes en Afrique et au Yémen.

Retour de la sécheresse et de la famine en Afrique de l’est, au Nigéria et au Yémen.

Au Soudan, en Somalie et le Yémen, ces pays sont en proie à des guerres civiles pendant que dans les autres pays, il s’agit surtout d’une question climatique. La situation est jugée extrêmement grave pour les organisations internationales qui appellent les grandes puissances à se mobiliser.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


islametinfo.fr
***


France : Nouvel acte de vandalisme contre la Mosquée An Nour de Mulhouse.

Communiqué suite aux actes de vandalisme.

Pour la deuxième fois en deux semaines, notre lieu a été la cible d’actes de vandalisme. En effet, de gros pavés ont été projetés sur la devanture de nos bureaux attenant à la mosquée (vitres cassées et matériel endommagé). Une plainte a été déposée et l’enquête suit son cours.

L’Association des Musulmans d’Alsace condamne avec la plus grande fermeté ces actes irresponsables qui sèment la discorde et créent un contexte de division, alors que l’heure doit être plus que jamais à l’unité nationale.

L’Association des musulmans d’Alsace, fidèle à son message, lance un appel à l’unité, à l’apaisement et à la paix.

L’Association des Musulmans d’Alsace fait entière confiance aux autorités pour que toute la lumière soit faite sur ce dossier et le ou les coupables soient rapidement retrouvés et condamnés.

Association des Musulmans d’Alsace, Mulhouse le 5 Mars 2017.


islametinfo.fr
***


Egypte : Al-Azhar plaide pour une coexistence harmonieuse entre musulmans et chrétiens.

La prestigieuse université égyptienne Al-Azhar a adopté, mercredi 1er mars, une « Déclaration de coexistence mutuelle islamo-chrétienne » au Caire. Ahmed al-Tayyeb, grand imam d’Al-Azhar, a déclaré que ce texte, signé par le Conseil des Sages Musulmans, « condamne tous les crimes commis au nom des religions » et appelle les personnes de confessions diverses à vivre ensemble dans l’harmonie et le respect mutuel à travers le respect de l’égalité et de l’Etat de droit pour tous.

Cette déclaration est faite au terme de deux journées de conférence portant sur « la liberté, la citoyenneté, la diversité et l’intégration » auxquelles ont participé des dignitaires religieux issus de plus de 50 pays. « Les chrétiens sont ciblés dans leurs propres patries », a déploré le grand imam, faisant ainsi référence, entre autres, aux diverses attaques subies par les coptes en Egypte. « Nous allons renforcer les liens de coopération entre les religions afin de promouvoir l’éducation morale et religieuse ainsi que les principes de la citoyenneté », explique-t-il, ajoutant que « cela va permettre une vie meilleure pour les générations futures ».

Parmi les invités, figurait le révérend Jim Winkler, secrétaire général du Conseil national des Eglises des Etats-Unis. Connu dans son pays pour s’être opposé à la guerre d’Irak, il a affirmé que les Etats-Unis ont une part de responsabilité dans les conflits religieux du Moyen-Orient. Il a déclaré au Khaleej Times que les Américains chrétiens ont « la responsabilité de faire ce qu’ils peuvent pour construire la paix au Moyen-Orient et favoriser l’entente avec les musulmans ». « Dans l’idée de faire avancer la paix, l’entente et la coopération interreligieuse, j’ai l’espoir que le grand imam pourra venir aux Etats-Unis », a ajouté Jim Winkler.


saphirnews.com
***


France : Bagui, le frère d’Adama Traoré, a démarré une grève de la faim.

Le collectif La vérité pour Adama a annoncé, dimanche 5 mars sur Facebook, que Bagui Traoré a entamé une grève de la faim. Depuis la prison de Fleury-Merogis où il a été transféré jeudi 2 mars, le frère d’Adama Traoré, mort des suites d’une intervention de la gendarmerie en juillet dernier « réclame justice ».

En décembre 2016, il avait été condamné à huit mois de prison ferme pour outrages et violences à l’encontre de policiers municipaux et gendarmes à la suite d’un rassemblement en marge d’un conseil municipal à Beaumont-sur-Oise. La famille Traoré et ses soutiens voulaient protester contre la décision de la maire Valerie Groux, qui souhaitait poursuivre Assa Traoré pour diffamation au nom de la municipalité. La sœur d’Adama avait déclaré dans le Gros Journal de Canal+ que « la maire a choisi son camp : Elle se met du côté des gendarmes, c’est-à-dire du côté de la violence policière ».

Bagui Traoré déjà incarcéré dans la maison d’arrêt du Val d’Oise, avait été mis en examen, jeudi 2 mars, pour tentative d’assassinat par arme à feu sur des gendarmes et des policiers le jour de son arrestation. Quatre autres personnes, dont sa compagne, ont également été interpellées, mardi 28 février, et placées en garde à vue dans cette affaire, et trois armes longues saisies lors des perquisitions. Elles ont toutes été relâchées depuis.

« La compagne de Bagui Traoré a été interpellée, séparée de son enfant, puis entendue menottée et ce, contrairement à la loi et aux usages en la matière » a expliqué Yassine Bouzrou, avocat de la famille. Suspectant un acharnement de du tribunal de Pontoise, il demande par ailleurs à ce que les juges d’instructions soient déssaisis de l’affaire à l’instar du dépaysement à Paris, opéré dans le cadre de l’enquête sur la mort d’Adama Traoré.

Dans son communiqué, le collectif La verité pour Adama rappelle que « Bagui est le témoin principal de la mort de son frère, Adama, mort dans les locaux de la gendarmerie ». Il dénonce en outre l’acharnement et l’harcèlement contre la famille Traoré tandis que « pendant ce temps, les gendarmes mis en cause dans la mort d’ Adama, n’ont toujours pas été entendus, n’ont toujours pas été mis en examen ».


saphirnews.com
***


France : Présidentielle 2017 : Juppé refuse d’être l’alternative à Fillon .

« Pour moi, il est trop tard. » C’est en ces termes qu’Alain Juppé a fermé toute idée d’une candidature à la présidentielle comme alternative à celle de François Fillon, qui se maintient dans la course à l’Elysée malgré les déboires judiciaires auxquels il fait face.

« A mes yeux, la condition sine qua non du succès c’est le rassemblement de la droite et du centre. Je n’ai pas réussi pendant la primaire. Aujourd’hui, ce rassemblement est devenu plus difficile encore », a déclaré l’ex-candidat à la primaire, qui s’est exprimé depuis Bordeaux lundi 6 mars. « C’est pourquoi je confirme une bonne fois pour toute que je ne suis pas candidat à la présidence de la République. »

Alain Juppé, dont la parole était très attendue, déplore un « gâchis » et « l’obstination » de François Fillon qui mène assurément la droite à la dérive. Cette décision intervient à dix jours de la date limite pour le dépôt des parrainages pour participer à la présidentielle le 17 mars.


saphirnews.com
***


France : Fillon contre tous : « Personne ne peut m’empêcher d’être candidat ».

L’impopularité ne fait pas peur à François Fillon, galvanisé par les milliers de personnes qui ont fait le déplacement au Trocadéro, en plein Paris, dimanche 5 mars, pour soutenir envers et contre tout le candidat encore désigné de la droite (et du centre).

Face à la foule, constituée de 40 à 50 000 personnes, et non 200 000 personnes comme annoncé par les partisans de François Fillon, ce dernier a réaffirmé qu’il n’était pas prêt à renoncer à sa candidature malgré les défections de plus de 300 élus et cadres des Républicains selon le dernier compteur de Libération, doublées d’une suspension de participation à la campagne décidée par l’UDI vendredi 3 mars.

Tentant de détourner l’attention sur son cas dans un discours ancré toujours plus à droite, il a évoqué le totalitarisme « islamique » : « Ce qui se passe actuellement donnerait presque à croire que nous sommes dans une comédie si durant ces cinq années ne s’était pas présenté un terrible danger auquel la France n’a jamais été confronté ces dernières décennies, je veux parler du totalitarisme islamique. (…) Nous sommes en état d’urgence, mais à en écouter certain, il est urgent de ne pas en faire état. (…) Parce que la France ne peut pas servir de sanctuaire à l’islamo-fascisme ».

« Personne ne peut aujourd’hui m’empêcher d’être candidat », a-t-il lancé. Personne… sauf Alain Juppé ? Ce dernier, qui a perdu la primaire de la droite en novembre 2016, entend faire une déclaration ce lundi 6 mars à 10h30.*

Mise à jour : Il a refusé d’être le plan B face à François Fillon.


saphirnews.com
***


Palestine : Netanyahou refuse qu’une rue d’une petite ville arabe israélienne porte le nom de Yasser Arafat.

Connu pour son irascibilité extrême envers la question palestinienne, de celle qui le fait entrer dans une rage folle, Benyamin Netanyahou n’avait manifestement rien de mieux à faire dimanche que de sortir de ses gonds pour interdire qu’une rue porte le nom du défunt Yasser Arafat.

Emporté par sa colère inextinguible, l’ultra-sioniste Premier ministre israélien a tempêté après avoir appris que la petite ville arabe israélienne de Jatt s’est autorisée à inaugurer une plaque commémorative à la mémoire de la grande figure de la résistance palestinienne, dont la mort brutale et mystérieuse, le 11 novembre 2004, a fini par livrer son lourd secret : une mort par empoisonnement au polonium, selon les conclusions formelles auxquelles a abouti l’Institut de radiophysique de Lausanne (IRA), un laboratoire de renom, et comme l’a dénoncé sa veuve Souha qui criait alors à « l’assassinat politique » en pointant un doigt accusateur vers Israël.

Cet hommage posthume rendu au fondateur et président de l’Autorité palestinienne, à qui le prix Nobel de la Paix avait été décerné en 1994 pour sa participation à des tables rondes aux côtés des Israéliens, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le ciel ombrageux de Netanyahou, au point d’en faire une véritable affaire d’Etat.

« Il n’y aura pas de rue Yasser Arafat en Israël, il n’y aura pas de rue portant les noms des meurtriers d’Israéliens et de Juifs ici, chez nous, et je vais prendre toutes les dispositions nécessaires, y compris faire adopter une nouvelle législation s’il le faut, pour cela ne se produise pas », a-t-il martelé, en guise d’ouverture volcanique de sa réunion de Cabinet.

Du côté de Mohamed Taher Wattab, l’édile de la bourgade placée sous les feux de l’actualité brûlante, la consternation est à son comble : « Yasser Arafat a signé un accord de paix avec Israël et il est fort dommage que le Premier ministre trouve le besoin de perdre son temps sur le nom d’une rue dans une petite ville comme la nôtre », s’est-il insurgé, en précisant qu’il « agirait conformément à la loi », selon l’avis juridique qui sera émis.

Dans ce qui ressemble fort à un énième combat du pot de terre contre le pot de fer, on peut prédire sans risque de se tromper que le fossoyeur israélien de la Palestine tranchera dans le vif, en reléguant au rebut la plaque commémorative à la mémoire de Yasser Arafat, ce « héros aux yeux des Palestiniens et de nombre d’Israéliens arabes », comme l’a répété avec insistance Mohamed Taher Wattab.


oumma.com
***


France : Les policiers barbus désormais signalés par les CRS.

Il est des recensements à faire dresser les cheveux sur la tête ou à hérisser le poil, c’est selon… En l’occurrence, la note de la direction zonale de l’Est de la France qui impose aux officiers CRS, à compter du 1er mars, de dénombrer scrupuleusement leurs agents de sécurité qui ont du poil au menton laisse pour le moins pantois.

Révélé dans Le Point, cet inventaire inédit des barbus dans les rangs des forces de l’ordre, qu’ils arborent la barbe ou le bouc dont chacun aura observé le grand retour en force sur les visages masculins au cours de ces dernières années, sera répertorié dans un tableau mensuel à remplir dûment.

« À compter de ce jour est mis en place un tableau mensuel recensant le nombre de fonctionnaires porteurs de barbe ou de bouc. (Ce tableau sera à envoyer à chaque fin de mois au plus tard le dernier jour ouvré) », précise l’article d’Aziz Zemouri. Et de poursuivre : « Nbre de porteurs de barbe », vous y mentionnerez tous les fonctionnaires de votre unité porteurs soit de la barbe ou du bouc. Dans la colonne « Nbre dérogations », vous y ferez apparaître le nombre de fonctionnaires ayant présenté un certificat médical (administratif ou non) lui autorisant un port de barbe. Aucune autre considération n’est à prendre en compte dans ce recensement qui reste très succinct. Ne pas renseigner la colonne » % effectif total ». Ce tableau est à retourner même voie pour le jeudi 9 mars ».

Alors que, paradoxalement, la chasse aux barbus, désormais associés dans l’inconscient collectif à de méchants musulmans, voire des « islamistes ou terroristes » en puissance, est ouverte sur le territoire national, le port de la barbe, qu’elle soit de trois ou dix jours, longue ou encore fleurie, n’a jamais été aussi tendance… Allez comprendre !!

Une mode à laquelle ont aussi succombé les policiers dont l’apparence, très réglementée, peut toutefois se singulariser par quelques signes extérieurs distinctifs : la coupe de cheveux, le port de la boucle d’oreille, de piercings pour les hommes comme pour les femmes, ainsi que la barbe, aussi longtemps que leur « look » personnalisé ne franchit pas les limites à ne pas dépasser.

Faut-il voir derrière ce recensement au poil près des fonctionnaires de police, les effets pernicieux du classement de la barbe, pourtant ultra-tendance, dans les fameux signes avant-coureurs de la radicalisation ?


oumma.com
***


Pétition pour suspendre l’Accord d’association Europe – Israël.

L’Union européenne doit suspendre son Accord d’association avec Israël !

Campagne du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israeliens et du collectif » Trop, c’est trop ! «

L’Union européenne doit aider à sortir de l’impasse tragique où mènent l’occupation et la négation des droits des Palestiniens, et faire pression sur Israël, dont elle est le premier partenaire économique. Comme le Parlement européen en 2002, nous demandons que soit suspendu cet Accord.

Nous, citoyennes et citoyens, considérant que l’État d’Israël, dans sa politique de colonisation et d’annexion des territoires palestiniens, viole en toute impunité le droit international, le droit humanitaire, la 4e convention de Genève, les nombreuses résolutions de l’ONU, et que ces atteintes répétées aux droits de l’Homme caractérisent une infraction majeure à l’article 2 de l’Accord d’association entre l’Union européenne et Israël, demandons que la Commission européenne, mette en œuvre une procédure de suspension de cet accord.

Nous demandons que la Commission européenne convoque d’urgence à cet effet le Conseil d’Association Union Européenne-Israël. Nous prions Madame Fédérica Mogherini, Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, de bien vouloir prendre en considération notre demande, laquelle est fondée sur une exacte appréciation des faits et une rigoureuse interprétation des conditions suspensives de l’accord et des normes qui doivent présider à la politique étrangère européenne, et, pour toutes ces raisons, de bien vouloir la transmettre et l’appuyer auprès des organes compétents de l’Union.

Pour signer la pétition, rendez-vous sur :
http://www.occupationpasdaccord.eu/fr
.


oumma.com
***

Wilders veut interdire le Coran aux Pays-Bas.

Dans des Pays-Bas en pleine campagne pour les législatives du 15 mars, Geert Wilders se voit déjà Premier ministre. Le leader d’extrême-droite, deuxième dans les sondages, réaffirme ses positions anti-islam.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


oumma.com
***


Allemagne : Mesut Özil révèle prier en turc pendant l’hymne national.

Le milieu international germano-turc d’Arsenal, Mesut Özil, de religion musulmane, a révélé dans son autobiographie qu’il prie en turc sur la pelouse pendant l’hymne national avant les matches internationaux.

Le joueur d’Arsenal, âgé de 28 ans, un musulman très pratiquant, est né à Gelsenkirchen de parents turcs qui ont immigré en Allemagne. Özil a été critiqué par certains médias allemands pour ne pas chanter lorsque l’hymne national est joué, un temps qu’il avoue donc consacrer à prier pour le bon déroulement du match.

« Juste avant le coup d’envoi, je prie. C’est devenue une tradition pour moi. C’est toujours le même texte. Je prie en turc », écrit Özil dans son autobiographie La magie du jeu qui sera publiée en allemand le 16 mars.

« J’ai appris ces prières comme un enfant de mes parents », a-t-il ajouté. « Alors, je (les) dis après m’être levé (le matin), après manger et pendant l’hymne national. »

Dans son livre, il révèle également comment il a été tiraillé par la décision de jouer pour l’Allemagne ou la Turquie, sa famille étant divisée sur le sujet. Son père et son frère voulaient qu’il joue pour la Mannschaft tandis que sa mère et sa soeur penchaient pour la Turquie.


Africa24.info
***


Zambie : Une forme humaine géante est apparue dans le ciel et a effrayé la population.

Une personne a immortalisé ce moment, ce qui semble être une gigantesque forme humaine se baladant dans le ciel…

L’image a été prise dans la ville de Kitwe, en Zambie, un pays en Afrique de l’Est. Elle semble montrer une forme humaine gigantesque.

Certains disent que cette « chose » a l’air solide et d’autres que c’est un nuage. Mais cela a divisé, une partie de la population était effrayée tandis que l’autre a adoré voir cela, parlant même d’une manifestation de Dieu.

La personne ayant pris cette photo estime que cette chose étrange ferait environ 100 mètres de long.

Un témoin aurait dit: « Nous avons été choqués de voir cette chose qui ressemble étrangement à un être humain. Elle est restée pendant plus de 30 minutes dans les nuages. »


Africa24.info
***


Biographie de l’Imam Al-Boukhari.

Né en 194 de l’hégire à Boukhara, dans la région de Khorasan en territoire perse, il est le petit fils d’une famille originellement Zoroastre ayant alors embrassé l’Islam. Il perd très tôt son père. Seul avec sa mère, on raconte, que devenu aveugle, cette dernière vit Ibrahim, paix et salut soient lui, en songe, lui annonçant la guérison de son fils. Le lendemain matin, le petit Boukhari aurait retrouvé la vue…

Il entame l’étude du hadith à 11 ans, en apprenant la compilation de hadiths de Ibn Al-Mubarak. À 16 ans, sa mémorisation du Coran fut déjà complète. La même année, il part s’installer avec sa mère à la Mecque. Continuant son apprentissage du hadith, il apprend également la jurisprudence shaféite auprès d’Al-Humaydi, en complément de la jurisprudence hanbalite qu’il maitriserait déjà. À 18 ans, il écrit son 1er livre sur les compagnons du Prophète, paix et salut soient sur lui, et leurs successeurs. Dans sa quête perpétuelle de hadiths, il part voyager à travers tout le Moyen-Orient à la recherche de doctes capables de le lui en transmettre. C’est ainsi qu’il rencontrera pêle-mêle en passant par Médine, Damas, Le Caire, Bagdad ou Kufah, les imams Ahmad ou encore Ishaq Ibn Mansur.

Son incroyable mémoire et sa dévotion à authentifier les hadiths font sa réputation. On rapporte une anecdote d’ailleurs fort révélatrice à ce sujet. Ibn Adiyy raconte en effet qu’un »nombre de savants apprirent qu’(il) serait (…) de passage à Bagdad. Ils choisirent 100 hadiths dont ils brouillèrent les chaînes de transmission (…) Chaque savant prit 10 de ces hadiths et s’apprêta à (le) mettre à l’épreuve (…) l’un des savants (le) confronta avec le 1er de ses 10 hadiths. Il répliqua »Je ne le connais pas ». Le savant lui cita un autre hadith. Il répondit »Je ne le connais pas » et ainsi de suite jusqu’au 10ème hadith. (…) un autre savant exposa à son tour ses dix hadiths, puis un autre, jusqu’au 100ème hadith, et Al-Boukhari répondait invariablement »Je ne le connais pas ». Quand il vit qu’ils avaient terminé, il se retourna vers le 1er savant et dit »La chaîne authentique de ton 1er hadith est ceci, celle de ton 2ème hadith est ainsi etc. » Il fit de même avec le 2ème savant, puis le 3ème, et il poursuivit (…) jusqu’au 100ème hadith.

Al-Warraq raconte aussi qu’il répondit à un homme l’interrogeant sur ses connaissances que »jamais je ne (…) citerai un hadith d’un Compagnon ou un Successeur sans que je sache la date et le lieu de leur naissance et de leur mort, et là où ils vécurent.(…) ». Dans l’étude des chaînes de transmission, il est dit qu’il ne disait jamais d’un homme »c’est un menteur ! » mais plutôt que »telle personne l’a démenti » où qu’il serait »non digne de confiance ».

À son apogée, il aurait appris par cœur autour de 100 000 hadiths authentiques et environ 200 000 hadiths d’authenticité questionnable. Avant chaque pose d’un hadith sur papier, il effectuait ses grandes ablutions et priait deux unités de prière. Pendant une quinzaine d’années, il scrute ainsi 600 000 hadiths pour n’en retenir que moins de 8000 pour son « Sahih ». Soumis à l’Imam Ahmed et à d’autres doctes en hadiths, son travail fut largement approuvé pour devenir le plus consulté des recueils de hadiths de l’histoire. Al-Warraq rapporte aussi de lui, qu’il le voyait, lors de voyages »se lever la nuit entre 15 et 20 fois. Chaque fois, il allumait sa lampe et il extrayait des hadiths en les annotant (…) À l’approche de l’aube, il avait l’habitude de prier 30 rak`ah (…) »

Il écrira également d’autres livres tel que »Tarikht-Kabir », où il y explique comment reconnaître les narrateurs de traditions. Il y aura aussi « Kitab-ul-Kunni » où il y compile les noms et statuts des narrateurs de hadiths, et « Kitab-Ul-Zoafa » où il y décèle la fragilité de certaines traditions.

Agé de 42 ans, il regagne Boukhara où toute la cité s’était réunie pour l’accueillir. Ceci après s’être fait non plus ni moins accuser de soutenir la théorie du »Coran créé », lors de son passage par Nishapur (Iran). Perdant là bas tous ses élèves, seul Muslim ibn al Hajjaj continuera alors de rendre à ses cours. Oui, nous parlons bien ici de l’imam Muslim, second plus grand compilateur de hadiths de l’histoire, qui fut ainsi son élève… Parenthèse faite et de retour à Boukhara, sa mère décédée, il reçoit 180 000 dinars en héritage, qu’il investit dans la construction d’un centre d’étude fréquenté par des étudiants tant perses que chinois, turques et arabes. On estime à plus de 90 000 étudiants venant alors prendre la science du hadith de l’lmam Boukhari. Il se fera des disciples non moins fameux. Nous pouvons citer parmi eux entre autres At-Tirmidhi et Al-Marwazi.

Mais il sera à nouveau contraint de quitter sa ville. Il aurait en effet refusé de se rendre près du sultan Khalid Ibn Ibn Ahmad az-Zuhaly, qui le sommait de venir lui transmettre de son savoir. Mais comme à l’accoutumée, un savant ne se déplace pas, on vient vers lui.. Chose qui déplut fortement à l’intéressé, qui le fit exiler loin de là. Mais très vite, son règne va brutalement se terminer, ses proches et fidèles mourant eux aussi pour la plupart. Revenant à Bukhara, toujours aussi apprécié des siens, il mourra peu après de maladie, lors d’une halte à Khateng, sur la route de Samarkand, cherchant à se rendre près d’étudiants désireux de le rencontrer. Il quittera ce monde à l’âge de 62 ans, le 29 Ramadhan 256, non sans être resté pour tous ceux l’ayant connu le plus grand Muhaddith de son temps.

Cauchemar des coranistes, sommité scientifique pour les partisans de la Sunnah ; l’imam Al-Boukhari restera, de par ses maîtres et élèves, sa mémoire exceptionnelle et surtout, son travail quant à l’authentification des hadiths, l’un des personnages les plus brillants de la civilisation islamique. Puisse Allah le rétribuer de la meilleure des manières.


desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
ONG : L’armée israélienne empêche la prise en charge des blessés palestiniens
.
Un Palestinien condamné à un an de prison pour incitation sur Facebook
.
Haniyeh rencontre deux députés du Fatah
.
Les Factions appellent à mettre un terme à la coordination de sécurité en réponse à l’assassinat d’al-Araj
.
15 000 femmes palestiniennes arrêtées depuis 1967
.
Incursion sioniste limitée à l’est de Deir al-Balah
.
L’occupation envisage de démolir la plupart des maisons du village de Khan al-Ahmar
.
Les élections sans consensus ont raté une occasion historique de mettre fin à la division
.
Un jeune palestinien tué lors d’une fusillade avec les soldats occupants
.
Naplouse: Les forces d’occupation envahissent le village de Sabastia
.
Les colons envahissent Salfit sous haute protection militaire
.
Naplouse : Deux Palestiniens arrêtés pour une tentative d’attaque au couteau
.
Deux députés et un dirigeant du Hamas arrêtés en Cisjordanie
.
La prisonnière Dababessa placée en détention administrative
.
Bethléem: Nouveau projet colonial à l’entrée de Nahalin
.
L’occupation arrête un Jérusalémite au moment de sa libération après 12 ans de captivité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 24 Safar 1438.

Flash info du 24 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Astuces naturelles pour booster l’immunité de vos enfants.

Avec le froid et les microbes qui traînent il est essentiel pour toute la famille d’opter pour une vie saine et équilibrée afin de passer entre les gouttes des tracas de l’hiver. Même si certaines habitudes sont fondamentales: s’habiller chaudement, appliquer des règles strictes d’hygiène pour ne pas être contaminé.. Il est aussi très important de booster le système immunitaire afin d’éviter les petites infections souvent désagréables.

Voici 5 conseils pour booster l’immunité de toute la famille.

1 : Optez pour l’homéopathie.

L’homéopathie est un moyen très efficace et naturel pour renforcer son immunité, que ce soit en prévention ou en curatif. On s’intéressera notamment au préventif, qui démarre dès l’automne, et qui peut être suivi tout au long de l’hiver.

→ Oscillococcinum 9CH – 1 dose par semaine : traite à la fois le préventif et le curatif de l’état grippal.

→ Influenzinum/Homéomunyl 9CH – 1 dose par semaine pendant 3 semaines : prévient l’état grippal et le soigne.

→ Silicea 15CH – 5 granules par jour dès les premiers froids : renforce l’immunité et évite en particulier les otites. Vous pouvez compléter le traitement avec du Serum de Yersin, une fois par semaine.

→ Manganum 15CH – 3 granules quotidiennement : un antifatigue bien connu.

→ Kalium Bichromicum : Prévient les rhumes (clairs).

2 : Les huiles essentielles seront vos alliées pour renforcer votre immunité.

Un petit mélange naturel à faire vous-même – déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de -3 ans !

Prendre un flacon vide, et y ajouter :

90 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara.
30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree.
30 gouttes d’huile essentielle de Thym à Linalol.
30 gouttes d’huile essentielle de Citron.

Appliquer en massage 3 gouttes du mélange sur le thorax et 3 gouttes sur le dos. Renouveler l’application 3 fois par jour pendant 1 à 3 semaines maximum.

3 : Du repos, du repos et du repos !

Dormir permet au cerveau de votre enfant de produire des hormones, comme la dopamine ou prolactine qui renforcent les défenses immunitaires. De plus, lorsque nous dormons nos tissus se régénèrent et nous récupérons de notre longue journée. Voilà pourquoi le sommeil est très important chez nos enfants en plein apprentissage.

4 : Poursuivez votre allaitement.

Comme nous le savons le lait maternel est le meilleur aliment pour l’enfant, en période hivernale le lait maternel est un véritable atout. En effet, celui-ci contient des immunoglobulines, des protéines ayant un rôle essentiel dans la défense de l’organisme contre les agressions – et des cellules immunitaires qui colonisent l’intestin de l’enfant. Le lait maternel contient également des probiotiques permettant aux bonnes bactéries de se développer dans l’intestin. Les études ont démontré que les enfants allaités développaient moins de rhinopharyngites, d’otites, de gastro-entérites et de diarrhées.

5 : Quelques aliments à privilégier.

L’échinacée : cette sublime fleur aide à résister aux agressions hivernales. Vous pouvez la consommer en comprimés, en gélules et également préparer une teinture-mère d’échinacée. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour obtenir les posologies adaptées à l’âge de votre enfant.
Le curcuma : consommé en tisane, le curcuma est un antioxydant et énergisant, adapté aux plus jeunes. Peut être combiné au gingembre ou citron.
Gelée royale : la gelée royale est véritable stimulant général de l’organisme, un allié de taille durant cette période de froid.

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Le Grand Défi » sur Facebook pour aider les personnes dormant dans la rue.

L’initiative « Le Grand Défi » est apparue en même temps que l’automne. Sur Facebook, des quartiers voire des villes se défient pour préparer des repas à distribuer aux personnes dormant dans la rue.

Se désigner sur Facebook pour faire le bien !

C’est Malik Diallo, vivant à Sarcelles dans le Val-d’Oise qui a lancé « Le Grand Défi ». Chauffeur-livreur à Paris et voyant régulièrement les campements de migrants dans la capitale, il a voulu s’impliquer pour les aider. Ainsi avec des amis, il a organisé une distribution de repas, sandwichs, bouteilles d’eau… à Stalingrad et La Chapelle. Ceci ne reste pas sans suite puisque Malik lance la chaîne de solidarité sur Facebook en désignant un autre quartier qui devra faire de même puis ainsi de suite. Dans une de ses vidéos postées sur la page Facebook « Le Grand Défi », Malik Diallo a indiqué vouloir par la même occasion montrer que les quartiers ont du coeur et sont éduqués. Finalement de quartiers, nous sommes passés à villes : Sarcelles, Pierrefitte, Toulouse, La Rochelle…

Si initialement c’était les campements de migrants sur Paris qui avaient marqué Malik Diallo, ce sont en réalité toutes les personnes dormant dans la rue qui sont aidées. Quelle ville ou quel quartier relèvera prochainement « Le Grand Défi » ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Australie : la prière du vendredi se tient dans une église.

N’ayant pas de mosquée, des musulmans effectuent la prière du vendredi dans une église.

Des musulmans sans mosquée.

L’église anglicane St. Paul, située dans la ville portuaire de Fremantle en Australie, accueille les musulmans de la région une fois par semaine pour la prière du vendredi. Les musulmans y sont peu nombreux, pas assez pour posséder leur propre lieu de prière. C’est l’imam Faizel Chothia qui a alors décidé de frapper à la porte de l’église.

Une église qui ouvre ses portes.

Le révérend Peter Humphris, qui dirige l’église, est persuadé que les différentes religions peuvent cohabiter et n’aurait pas hésité à accueillir les musulmans. Plus qu’un simple accueil, il y aurait même un projet de construction d’une annexe pour permettre aux musulmans d’effectuer leurs ablutions. Quand beaucoup de chrétiens ont soutenu ces initiatives, certains paroissiens ont en revanche décidé de quitter l’église.

Nous ne polémiquerons pas sur la validité de la prière dans une église. Soulignons simplement le geste de ce révérend. Si plus de non musulmans avaient cette ouverture d’esprit, la vie en occident serait bien plus facile.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie.

Plus de 1000 soldats iraniens tués en Syrie. Ce sont les chiffres donnés par le responsable de « la fondation des Martyrs » qui fournit un soutien financier aux familles des soldats tués au front.

Par la voix de Mohammad Ali Shahidi Mahallati, l’Iran vient d’admettre que plus de 1000 soldats ont été tués en Syrie. Un chiffre énorme qui démontre l’implication de l’Iran dans les massacres de la population sunnite en Syrie / Irak.

Une grande partie des milices sectaires chiites qui combattent en Syrie et Irak sont financées et armées par Téhéran. Composées en majorité de réfugiés afghans et pakistanais chiites à qui ont promet en retour la nationalité iranienne, ces troupes sont administrés par les soldats et forces spéciales de l’armée des Mollahs.

L’Iran est le principal allié de Bachar Al Assad dans la région. Sa milice supplétive libanaise Hezbollat serait la plus impliquée dans les combats en Syrie. Dans certaines régions, le régime d’Assad a totalement déserté les fronts, laissant les troupes de Nassrallat combattre contre les rebelles syriens.

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’Institut français de civilisation musulmane, du rêve devenu réalité à Lyon.

Jeudi 24 novembre est un grand jour pour la Grande Mosquée de Lyon. En présence de représentants des autorités locales et nationales, celle-ci célèbre la pose de la première pierre de l’Institut français de civilisation musulmane (IFCM), inaugurant ainsi les travaux d’un espace culturel attendu à Lyon.

La ville de Lyon célèbre en grande pompe la pose de la première pierre du futur Institut français de civilisation musulmane jeudi 24 novembre. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve fera le déplacement pour l’occasion. Il sera accueilli par le sénateur-maire Gérard Collomb qui s’est fortement impliqué pour que le projet aboutisse ainsi que par Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’initiative est portée par la direction de la Grande Mosquée de Lyon qui a relancé l’idée en 2004. Douze ans plus tard, l’IFCM est désormais une réalité et devrait ouvrir ses portes au printemps 2018. La bâtisse de 2 500 m2 contiendra une salle de conférence, un espace d’exposition, une médiathèque et des salles de cours.

« Mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam »
Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon, insiste sur le « projet strictement culturel » du lieu. « Ce ne sera pas une maison des musulmans pour les musulmans », assure-t-il. Les manifestations culturelles permettront de « mieux faire connaître à tous les cultures de l’islam », résume-t-il. L’IFCM se revendique du modèle des centres culturels juifs et chrétiens tels que l’Espace Hillel inauguré en 2008 ou l’Espace culturel du christianisme qui a ouvert ses portes en 2014 à Lyon.

Le financement de l’IFCM a nécessité un investissement de 2,5 millions d’euros de la part de la Grande Mosquée de Lyon, sur les 6,6 millions nécessaires. La métropole lyonnaise dont Gérard Collomb assure la présidence a participé à hauteur d’un million. La ville de Lyon et l’Etat ont également donné chacun un million. Le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, chapeauté par Laurent Wauquiez a en revanche refusé d’accorder le million d’euros promis par la précédente majorité. La direction de la Grande Mosquée de Lyon va donc devoir trouver le million d’euros supplémentaire, peut-être à l’étranger. Ou qui sait, auprès de la future Fondation pour l’islam de France dont Kamel Kabtane a intégré le conseil d’administration.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Clichy-la-Garenne : 40 000 € d’astreinte aux responsables d’une mosquée.

Le Conseil d’Etat a scellé le sort de l’édifice du 15 rue d’Estienne d’Orves à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) en validant, début novembre, l’ordonnance d’expulsion prononcée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise le 10 août dernier.

Cependant, l’Association pour l’instruction, le dialogue et l’échange (AIDE) et l’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC), en charge du lieu de culte, refusent d’abdiquer. Les associations continuent de se mobiliser et conserve sur la face de l’immeuble une bâche adressant un appel aux fidèles : « Sauver notre mosquée, c’est sauver nos enfants, tous ensemble pour l’achat de notre mosquée ».

Après l’expiration du bail précaire des associations en juin dernier, le maire LR Rémi Muzeau a entrepris une procédure d’expulsion.Il souhaite changer le bâtiment en médiathèque et encourage les musulmans à aller prier dans la nouvelle mosquée des Trois-Pavillons située en périphérie de la ville.

La préfecture des Hauts-de-Seine est aujourd’hui en pouvoir d’utiliser le recours « à la force publique afin de faire exécuter la décision de justice » mais assure être « toujours dans le dialogue ». « Nous espérons évidemment ne pas en arriver là », renchérit le maire de Clichy.

Me Moundji Maoui, l’avocat des associations, assure au Parisien avoir engagé une nouvelle procédure devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise pour « contester l’expulsion ». Et ce même si la préfecture du 92 affirme que « la décision du Conseil d’Etat rend exécutoire l’ordonnance d’expulsion » et qu’« il n’y a plus de recours juridiques possibles ».

Un rassemblement est prévu, samedi 26 novembre, pour dire « non à la fermeture de la mosquée ». Le 20 mai dernier, une manifestation similaire avait réuni 500 personnes. Le 8 décembre prochain, les associations vont comparaître au sujet de l’astreinte de 500 € par jour décidée en août suite à l’ordonnance d’expulsion. Une amende de 40 000 € pèse sur les responsables de la mosquée qui espère pour autant toujours rassembler l’argent nécessaire au rachat de l’immeuble auprès de la municipalité, et ce en dépit de l’hostilité affichée du maire.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Paris : du sursis au policier qui a frappé un élève du lycée Bergson.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mercredi 23 novembre, un policier de 26 ans à huit mois de sursis pour avoir asséné un coup de poing à un lycéen. Les faits se sont déroulés le 24 mars dernier, devant le lycée Bergson, dans le 19e arrondissement de Paris, lors des mobilisations contre la loi travail.

Une vidéo de l’altercation, très diffusée sur les réseaux sociaux, avait suscité l’indignation. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve s’était dit « choqué ».

Le policier ne se verra pas inscrire cette condamnation à son casier judiciaire sur décision du tribunal. Il pourra ainsi continuer à exercer son métier. Interrogé lors de son procès le 10 novembre, il a invoqué un « malheureux concours de circonstances ». Le lycéen a eu le nez cassé et s’était vu prescrire une incapacité totale de travail de six jours.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Noera Ayaz, l’ardente avocate de la cause des femmes musulmanes, en Occident comme en Orient.

Elle fait partie des intervenantes de premier plan qui s’exprimeront à Istanbul, les 25 et 26 novembre prochains, lors de la deuxième édition du Sommet consacré à « La femme et à la justice », supervisé par l’Association des femmes et la démocratie (KADEM), l’Américaine Noera Ayaz, directrice du groupe « Les femmes dans l’Islam », travaille d’arrache-pied à la promotion de l’autonomisation des femmes et de la jeunesse musulmanes depuis deux décennies, ayant à cœur de combler le fossé entre les cultures aux Etats-Unis et ailleurs, au gré de ses pérégrinations à travers le monde.

A l’origine de nombreux projets visant à améliorer la place de la femme et à renforcer son rôle au sein de la communauté musulmane, voire au-delà, dans la sphère publique, cette ardente défenseuse de la cause féminine, sortie brillamment diplômée de la Columbia Law School, se fait notamment l’avocate du droit des femmes musulmanes à avoir accès et à se déplacer librement dans les mosquées, accompagnées de leurs enfants, pendant les prières, dont celle de Tarawih.

Sur tous les fronts, Noera Ayaz se bat aussi à coup d’articles de loi pour faire reconnaître les mauvais traitements subis par certaines de ses coreligionnaires et leur obtenir, sans effet de manche mais avec efficacité, un statut légal d’immigration, ainsi qu’une assistance juridique permanente.

Infatigable globe-trotter, ses nombreux voyages à la surface du globe, incluant des séjours au Japon, en Malaisie, en Arabie saoudite, en Thaïlande et en Turquie, lui ont permis de faire un large tour d’horizon des défis majeurs qui se posent à la gent féminine dans la galaxie musulmane. Des défis qui ont une forte résonance chez cette femme active vivant en Virginie, résolument engagée au service de sa communauté et mère attentionnée de deux enfants, laquelle profite de chacun de ses déplacements sous d’autres latitudes pour approfondir sa compréhension de la position de la femme au cœur du monde islamique.

A la veille de prendre la parole à la tribune d’un colloque de haut vol, sur le thème « Les moyens de lutte contre la discrimination et la violence faites aux femmes », Noera Ayaz, qui appelle à interroger le système démocratique occidental, particulièrement américain, pour assurer une meilleure protection des droits des femmes encore trop souvent bafoués, réhabilite avec force la quintessence du message coranique et les nobles valeurs de dignité, de respect, d’égalité que prône le Texte, au fil de ses versets riches de sens.

« Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions » (sourate 16 verset 97) , se plaît-elle à répéter, en espérant tordre le cou aux préjugés tenaces véhiculés par la propagande médiatique aussi insidieuse que pernicieuse.

« Chaque pays porte en lui de bons et mauvais exemples de ce que cela signifie d’être une femme dans une société islamique ou non islamique. Je crois que l’alphabétisation, l’ enseignement général, la stabilité économique et des relations familiales saines contribuent au développement et au maintien de l’ éthos qui respecte les femmes », précise-t-elle.

Revenue enchantée de son escale en Turquie, Noera Ayaz dresse le portrait de femmes turques épanouies et accomplies sur tous les plans, tout à la fois « fortes, pieuses, d’une fidélité sans faille à Allah, chaleureuses, cultivées et aguerries professionnellement », tout en exhortant ses coreligionnaires à prendre exemple sur des personnalités féminines ayant vécu avant et après le Prophète (saws).

« Soyez fortes dans la foi, faites preuve de piété, communiquez avec le Coran et le Prophète, travaillez dur et restez humbles. Etudiez et apprenez d’éminentes femmes, telles que Aisha bint Abu Bakr, Lady Khadija, Fatima al-Fihri, et beaucoup d’autres. Ce sont elles qui doivent être vos sources d’inspiration intarissables », recommande-t-elle avec la bienveillance qui la caractérise, en songeant déjà à de futures actions à mettre en place pour qu’un avenir meilleur s’ouvre devant les femmes musulmanes, qu’elles évoluent en Occident ou en Orient.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Israël donne une Première amende à une mosquée pour son appel à la prière !

Une mosquée de la ville de al-Ludd (Lod) a reçu pour la première fois, lundi, une amende de 200 euros envoyée par la municipalité israélienne, pour le son du muezzin lors des appels à la prière, considérés comme une « pollution sonore ».

Ceci intervient après un projet de loi appuyé par Netanyahou qui prévoit d’interdire les hauts parleurs « dans toutes les mosquées en Israel ».

Non seulement le gouvernement israélien se moque ainsi des 20 % de ses citoyens israéliens qui sont musulmans, mais comme Israel n’a jamais déclaré ses frontières et a annexé illégalement Jérusalem Est, la décision concerne en réalité bien plus que la liberté de culte en Israel.

D’ailleurs plusieurs moquées de Jérusalem Est comme celles d’ Abu Dis dans sa banlieue se sont déjà vue interdire au début novembre l’appel du muezzin le matin, après que des colons eurent protesté devant le domicile du maire. Et ceci alors que ces mosquées respectaient le volume sonore (nombre de décibels) réglementé et autorisé.

Mais apparemment c’est moins le son de la prière qui dérange les colons, que que le fait qu’il rappelle qu’il y a encore des Palestiniens à Jérusalem.

Encore un exemple de la grande « tolérance » d’israel, Etat religieux, qui s’affiche comme tel, mais qui brime la liberté de culte dès qu’il ne s’agit pas des juifs.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Banque mondiale: La situation de l’eau est alarmante à Gaza
.
5 asphyxiés lors d’affrontements à l’est de Jérusalem
.
Une palestinienne condamnée à six ans de prison
.
L’Union du personnel de l’UNRWA lance une grève générale
.
500 nouvelles habitations coloniales à Jérusalem
.
Un mort et 10 points de confrontations avec l’occupation
.
Liban : Une réunion populaire condamne le mur autour d’Ein al-Hilweh
.
La mineure Nourhanne Awad condamnée à 13 ans et demi de prison ferme
.
Les archéologues israéliens volent le patrimoine palestinien sous couvert de la loi
.
Le président israélien : Je vais demander à Erdogan de servir de médiateur pour libérer nos soldats capturés à Gaza
.
36 colons prennent d’assaut Al-Aqsa sous la protection de l’armée d’occupation
.
L’occupation démolit trois maisons palestiniennes dans la région de Lod
.
Le blocus de Gaza sur la table de la Cour Pénale Internationale
.
Vallée du Jourdain: les entrainements militaires causent d’importantes dégradations
.
Un jeune tué et deux autres blessés dans une fusillade au camp de Balata
.
Liban : Tentatives d’annuler la construction du mur autour du camp d’Ein el-Helwah
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com