Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour Mercredi 18 Chaban 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour Mercredi 18 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mercredi 18 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…..
……Un Palestinien tombe en martyr par les balles des forces d’occupation à Bethlehem.
mardi 27-février-2024.

Un jeune palestinien a été tué ce mardi soir par les balles des forces d’occupation israélienne à proximité d’un barrage militaire entre la ville de Bethlehem et la ville d’al-Quds.

Des activistes avaient posté sur les réseaux sociaux une vidéo d’un jeune gisant sur le sol et entouré par les soldats israéliens. Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré un peu plus tard que ses équipes ont reçu le corps du martyr palestinien sur le barrage de Mazmouriya.

Le ministère de santé palestinien a indiqué que le jeune Nizar Mahmoud Abdel-Moati Hasasna, 34 ans, a été tué par des balles des forces israéliennes sur le barrage de Mazmouriya.

Ce crime intervient juste après l’assassinat de trois jeunes palestiniens dans le camp d’al-Farâa au sud de Tubas des suites à des affrontements contre les forces israéliennes qui avaient pris d’assaut la ville palestinienne. Il s’agit des jeunes Ahmad Daraghma (26 ans), Oussama Jabr Zalat (31 ans) et Mohammad Samih Bayadsa (32 ans).

Les forces palestiniennes nationales avaient appelé à sacrer ce mardi « journée de colère » pour manifester contre le génocide dans la bande de Gaza et la politique de la mort lente dans les prisons d’occupation.

L’exécution du jeune Hasana aujourd’hui élève le nombre de martyrs en Cisjordanie à quatre martyrs en un jour.

….Hezbollah attaque avec des missiles des sites de l’armée d’occupation.
mardi 27-février-2024.

Le parti de la résistance libanaise Hezbollah a déclaré qu’il a pris pour cible avec une salve de missiles la base de contrôle aérien d’occupation israélienne dans le mont de Jarmaq au moment où les avions israéliens avaient mené un nombre de raids sur le sud-libanais.

Hezbollah a indiqué que ses attaques interviennent pour riposter à deux raids israéliens qui ont ciblé hier le village de Bouadi à proximité de Baalbek, au nord du Liban.

La chaine al-Jazeera a rapporté que le Hezbollah a tiré 40 missiles en direction de la Haute Galilée alors que des médias israéliens ont précisé que des missiles sont tombés sur la base de Miron, à l’ouest de Safad où se trouve une des plus importantes bases de contrôle aérien. Elles ont ajouté que les sirènes d’alerte avaient retenti plusieurs fois dans les villages de Sâsaa, Kfar Houshen, Dovev et Safsoufa dans la Haute Galilée.

Hezbollah de son côté a déclaré avoir bombardé, avec les armes propices, cet après-midi un rassemblement de soldats israéliens dans la région de Tallet Tihat, ainsi que le site de Rouisset al-Alem dans les Fermes de Shebaa occupées.

….Tubas enterre ses trois martyrs.
mardi 27-février-2024.

Les habitants de Tubas ont enterré ce mardi les corps des trois martyrs qui ont été tués par les forces d’occupation israélienne lors de l’envahissement de leur ville et du camp d’al-Fariâ, en Cisjordanie occupée.

Le cortège funèbre est parti de l’hôpital turc de Tubas pour circuler les rues de la ville avant de passer par la maison du martyr Ahmed Daraghma et de l’enterrer alors que le cortège des martyrs Mohammad Bayadsa et Oussama Zalat s’est dirigé vers les maisons des deux martyrs au camp d’al-Friâ pour enterrer ensuite les deux martyrs dans leur village.

Les participants aux cortèges ont scandé des slogans décriant les crimes de l’occupation israélienne en Cisjordanie et sa guerre génocidaire dans la bande de Gaza.

Le mouvement de Hamas a publié un communiqué où il a pleuré les trois martyrs tombés la nuit d’hier des suites à des affrontements contre les forces d’occupation israéliennes qui avaient pris d’assaut la ville de Tubas et le camp d’al-Fariâ.

En plus des trois martyrs, trois autres jeunes palestiniens ont été blessés alors que la machine de guerre d’occupation israélienne avait fait des ravages dans l’infrastructure du camp palestinien.

Le Hamas a assuré qu’en contrant les envahissements des forces d’occupation, la résistance dans toutes les villes et les régions de la Cisjordanie adressent un message très clair à l’occupant stipulant que la révolution ne s’éteindra jamais jusqu’à la libération de la terre occupée et le retour des réfugiés et des éloignés à leurs maisons.

….Ministère de la Santé : 120 patients doivent être évacués de l’hôpital Nasser de Khan Younis.
mardi 27-février-2024.

Le ministère de la Santé de Gaza a confirmé, mardi, la nécessité d’évacuer environ 120 patients du complexe médical Nasser de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, vers d’autres hôpitaux, après le retrait de l’occupation « néonazie sioniste», insistant sur la nécessité de mettre en œuvre une série de réparations urgentes pour lui permettre de fournir ses services.

Le ministère a déclaré mardi dans un communiqué : « Nous devons évacuer plus de 120 patients du complexe médical Nasser vers d’autres hôpitaux, pour recevoir des soins de santé ».

Il a souligné que « l’occupation nazie sioniste a transformé le complexe en un danger pour la santé lors de son siège et de ses assauts » et que « les équipes médicales sont incapables de prodiguer des soins de santé aux patients ».

Le ministère a souligné que le complexe « a besoin d’une série de réformes urgentes, afin de fournir des services de santé à environ 1 800 000 citoyens ».

Il a expliqué que « l’arrêt du générateur (électrique), l’arrêt de l’oxygène, la perturbation du réseau d’égouts, la panne d’eau, l’accumulation de déchets et le manque de capacités médicales entravent le travail au complexe médical Nasser ».

Le ministère a appelé « les institutions internationales à prendre des mesures urgentes pour répondre aux besoins d’urgence du complexe médical Nasser, à faire pression sur l’occupation terroriste qu’elle libère tout le personnel de santé ».

Dimanche, l’armée d’occupation nazie sioniste a annoncé la fin de son « opération » militaire lancée le 15 février contre un hôpital bondé de blessés, de malades et de milliers de déplacés.

Jeudi, le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’armée d’occupation sioniste avait repris d’assaut le complexe médical Nasser à Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, après s’en être retirée et avoir continué à l’assiéger, à s’installer à son proximité, ainsi que l’hôpital Al-Amal dans la même ville, plus tôt le même jour.

Depuis des semaines, l’occupation nazie sioniste intensifie sa campagne militaire contre le système de santé de Khan Younis et, ces derniers jours, elle a contraint des milliers de Palestiniens déplacés à quitter l’hôpital Al Amal et le complexe médical Nasser de la ville.

Mardi, la guerre génocidaire menée par l’occupation nazie sioniste contre Gaza, depuis le 7 octobre 2023, avec le soutien militaire et politique américain dans les forums internationaux et économiques, a fait « 29 878 martyrs et 70 215 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, une destruction massive des infrastructures et une catastrophe humanitaire sans précédent, qui a conduit cette entité usurpatrice néonazie sioniste à être traduit devant la Cour internationale de Justice pour avoir commis un « génocide ».

….Ministère de l’enseignement : 5424 étudiants tués lors de l’agression israélienne.
mardi 27-février-2024.

Le ministère de l’éducation et de l’enseignement palestinien a dévoilé que 5424 étudiants ont été martyrisés et que 9193 autres ont été blessés depuis le début de l’agression d’occupation israélienne sur la Bande de Gaza et La Cisjordanie en octobre dernier.

Le ministère a indiqué dans un communiqué que dans la Bande de Gaza le nombre des étudiants tombés en martyrs a dépassé les 5379 étudiants et le nombre de blessés est de 8888 blessés alors qu’en Cisjordanie on compte 48 étudiants martyrisés et 305 étudiants blessés en plus de 97 étudiants arrêtés.

Le communiqué ajoute que 255 enseignants et cadres administratifs ont été tués et 891 ont été blessés dans la bande de Gaza alors qu’en Cisjordanie 6 ont été blessés et plus de 73 autres ont été arrêtés.

L’armée d’occupation israélienne a bombardé 286 écoles publiques et 65 écoles revenant à l’UNRWA dans la Bande de Gaza, parmi ces institutions 111 ont été gravement endommagées alors que 40 écoles ont été totalement détruites. Du côté de la Cisjordanie, 57 écoles ont été dévastées et vandalisées.

Le ministère a rappelé que 620 mille étudiants dans la bande de Gaza sont encore privés de leurs études et qu’un grand nombre d’étudiants sont sous l’état de choc et déprimés vivant des conditions très difficiles.

….Dans son 1e commentaire sur la proposition de Paris, le Hamas : « La priorité est de mettre fin à l’agression et au siège »..
mardi 27-février-2024.

Le chef du mouvement de résistance islamique « Hamas », Oussama Hamdan, a déclaré que le projet de Paris est une proposition américaine et n’a pas été approuvé, et que son objectif est de donner à Netanyahu le temps de se préparer à une nouvelle attaque.

Hamdan a confirmé, dans des déclarations à la chaîne Al-Arabi, que l’occupation néonazie sioniste a refusé d’approuver le projet présenté par les États-Unis, ajoutant que le projet d’accord et les chiffres qui y sont mentionnés sont une évasion de la part de l’occupation afin de sauver la réputation.

Il a souligné que le projet d’accord n’atteint pas ce que souhaite le mouvement et que l’occupation terroriste sioniste se soustrait à toutes ses obligations, soulignant l’insistance du Hamas sur l’arrêt de l’agression génocidaire, la fin du siège et la reconstruction de Gaza, sans restrictions d’occupation nazie.

Hamdan a ajouté que la priorité est « d’arrêter l’agression, de mettre fin au siège et d’apporter de l’aide », tandis que l’échange de prisonniers interviendra plus tard.

Hier lundi, les médias ont publié un projet de proposition de Paris, affirmant que l’occupation l’avait approuvée. Le projet comprend le nombre de prisonniers dans l’accord d’échange et des détails liés au déploiement des forces d’occupation à Gaza.

….Une campagne de raids et d’arrestations en Cisjordanie.
mardi 27-février-2024.

Les forces d’occupation néonazie sioniste ont lancé, mardi à l’aube, une campagne de raids dans diverses parties de la Cisjordanie, qui a comporté d’intenses affrontements et combats, au cours desquels trois ont été tués et d’autres blessés, en plus de l’arrestation de nombreux citoyens.

À Naplouse, les forces d’occupation sioniste ont pris d’assaut plusieurs quartiers de la ville, perquisitionné plusieurs maisons et arrêté les deux jeunes hommes, Zaid Shaqqu, du quartier de Rafidia, Anan Al-Sayegh, de la région des montagnes du Nord, et le jeune homme, Suleiman Al -Salaj, après avoir perquisitionné sa maison, l’avoir fouillée et saccagé son contenu dans le village de Kafr Qalil, au sud de Naplouse.

Des affrontements ont éclaté après que les forces d’occupation terroristes sionistes sont entrées dans la ville de Beit Furik, à l’est de Naplouse, au cours desquelles les soldats ont tiré des bombes lacrymogènes.

La Société du Croissant-Rouge a rapporté que ses équipes ont soigné, ce matin, un jeune homme blessé à la poitrine, âgé de 37 ans, près du point de contrôle de Beit Furik et l’ont transféré à l’hôpital de Naplouse.

À Ramallah, les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de Jalazoun, au nord de la ville, et ont arrêté un certain nombre de citoyens.

Des sources locales ont indiqué que d’importantes forces de l’armée d’occupation nazie ont pris d’assaut le camp et arrêté le jeune homme Anas Al-Hattab et son père, ainsi que le jeune homme Rayan Dalaysha et son père, après avoir perquisitionné et fouillé leurs maisons dans le camp.

Les forces d’occupation terroriste sioniste ont pris d’assaut la ville de Beit Rima, au nord-ouest de Ramallah, et ont attaqué, fouillé et ravagé un certain nombre de maisons.

À Tubas, trois jeunes hommes ont été tués, aujourd’hui à l’aube, mardi, par les balles de l’occupation nazie sioniste dans la ville de Tubas et dans le camp d’Al-Faraa, au sud de la ville.

Des sources locales et médicales ont rapporté que les jeunes commandants du bataillon Tubas, Ahmed Daraghmeh de Tubas, Osama Jabr Al-Zalt et Muhammad Samih Bayadsa, du camp d’Al-Faraa, ont été tués, en plus des trois autres blessés, après avoir été frappés par des balles d’occupation.

Les forces d’occupation terroriste nazie ont arrêté le citoyen Muwafaq Arabi Abu Dawas, après avoir perquisitionné son domicile dans la ville de Tubas, pour faire pression sur son fils pour qu’il se rende.

Les forces d’occupation néonazie ont arrêté le jeune homme, Firas Nabil Salama, après avoir perquisitionné sa maison dans la ville d’Anata, à Jérusalem occupée.

Les forces d’occupation sioniste nazie ont pris d’assaut la ville de Barta’a, au sud de Jénine, située derrière le mur de séparation, et ont arrêté environ 30 travailleurs de la bande de Gaza et de Cisjordanie, après avoir perquisitionné un immeuble résidentiel dans lequel ils résident, à proximité de la zone industrielle, et ont relâché les travailleurs de Cisjordanie.

À Hébron, les forces d’occupation ont mené une campagne de perquisition et de fouille, au cours de laquelle elles ont arrêté trois citoyens.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation nazie ont arrêté le jeune homme, Saber Burqan, après avoir perquisitionné sa maison dans le sud d’Hébron, et arrêté les deux jeunes hommes, Izz al-Din Hajjah et Muhammad al-Najjar, après avoir perquisitionné leurs maisons dans la ville de Dura, au sud d’Hébron. Les forces d’occupation terroristes nazies ont également pris d’assaut la ville de Bani Naim, à l’est d’Hébron, et ont attaqué un certain nombre de maisons, les ont fouillées et ont saccagé leurs contenus

…..96 martyrs et 172 blessés dans les massacres sionistes à Gaza en 24 heures.
mardi 27-février-2024.

L’armée d’occupation nazie sioniste a commis 11 massacres dans la bande de Gaza, au cours des dernières 24 heures, faisant 96 martyrs et 172 blessés.

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a déclaré, aujourd’hui mardi, que l’occupation a commis 11 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 96 martyrs et 172 blessés, au cours des dernières 24 heures, notant qu’un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes. L’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre.

Ainsi, le bilan de l’agression génocidaire néonazie sioniste s’élève à 29 878 martyrs et 70 215 blessés, depuis le 7 octobre.

….Bureau gouvernemental des médias: L’occupation a commis 375 massacres après les décisions de la « Justice internationale ».
mardi 27-février-2024.

Depuis que la Cour internationale de Justice a ordonné de cesser de tuer et de blesser physiquement des civils palestiniens, l’occupation israélienne a commis 375 massacres à Gaza faisant 3 525 martyrs et 5 246 blessés.

Le 26 janvier 2024, la Cour internationale de Justice a rendu sa décision concernant le procès intenté par l’État d’Afrique du Sud contre « Israël » concernant sa commission de génocide à Gaza, et a appelé à un cessez-le-feu immédiat.

La Cour internationale de Justice a ordonné à Israël de prendre des mesures pour prévenir le génocide contre les Palestiniens et améliorer la situation humanitaire dans la bande de Gaza, mais ce dernier ne l’a pas fait car il a continué ses violations contre les Palestiniens.

Le bureau des médias du gouvernement a déclaré dans un nouveau recensement publié lundi soir que parmi les martyrs se trouvaient 1 720 enfants, 1 130 femmes martyres et 12 martyrs journalistes.

Il a souligné que 11 000 blessés doivent encore voyager pour se faire soigner à l’étranger, 10 000 patients atteints de cancer risquent la mort, tandis que 2 millions de personnes déplacées vivent une vie difficile et dure.

Au cours de cette période, l’occupation israélienne a complètement détruit 17 sièges gouvernementaux, 47 mosquées, 39 logements, une école et une université, tandis qu’elle a partiellement détruit 9 écoles et universités, 25 mosquées et deux établissements de santé.

Selon les données gouvernementales, les bombardements israéliens ont rendu inhabitables 143 logements dans la bande de Gaza, mis un hôpital hors service et détruit deux ambulances.

Le bureau des médias du gouvernement a averti que l’occupation, depuis la publication de la décision de la Cour internationale de Justice, a largué 4 000 tonnes d’explosifs sur la bande de Gaza.

Depuis le 7 octobre 2023, Israël mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, laissant 29 782 martyrs et 70,43 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus de milliers de disparus sous les décombres.

Depuis le début de la guerre, Gaza souffre d’une pénurie de nourriture, d’eau, de médicaments et de carburant en raison des restrictions d’occupation. Cela a provoqué une catastrophe humanitaire sans précédent et de nombreuses régions de la bande de Gaza étaient au bord de la famine, selon les Nations Unies.

…..Hamas : nous appelons l’Europe à adopter des positions pratiques pour empêcher les crimes du régime nazi contre notre peuple.
mardi 27-février-2024.

Le Mouvement de la résistance islamique, le Hamas, a appelé les pays européens, et l’Union européenne en particulier, à « adopter des positions pratiques et sérieuses pour empêcher l’entité nazie de poursuivre sa guerre criminelle contre notre peuple ».

Dans une déclaration reçue lundi par le Centre d’information palestinien, il a souligné « la nécessité d’agir conformément au contenu des décisions de la Cour internationale de Justice, qui a appelé l’entité à mettre fin au crime de génocide et de nettoyage ethnique contre nos Palestiniens ».

Il a déclaré : » Les déclarations des dirigeants des pays européens rejetant l’agression sioniste contre la ville de Rafah sont des déclarations bienvenues, mais elles ne les exonèrent pas de leurs responsabilités dans la prévention de l’attaque criminelle contre Rafah, et contre près d’un million et demi de personnes. «

Il a souligné que « ces gouvernements continuent de fournir des armes à l’armée sioniste pour poursuivre la guerre d’extermination qu’elle mène contre notre peuple palestinien ».

L’armée d’occupation poursuit son agression contre la bande de Gaza depuis le 7 octobre, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 29 782 martyrs et la blessure de 70 43 Palestiniens, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et la communauté internationale, organismes et organisations..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon

Flash info pour Mardi 17 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mardi 17 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…..
……Pendant le 143e jour : Al-Qassam continue de mener des embuscades qualitatives contre l’occupation à l’est de Khan Younis.
lundi 26-février-2024.

Les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont annoncé avoir fait exploser un engin explosif contre 15 soldats sionistes barricadés à l’intérieur d’une maison à Abassan Al-Kabira (grand Abassan), à l’est de la ville de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. , confirmant qu’il avait tué et blessé des membres de la force.

Les Brigades Al-Qassam ont déclaré dans un rapport militaire distinct qu’elles avaient détruit un char sioniste Merkava avec un obus « Al-Yassin 105 », dans la région d’Abassan Al-Kabira.

Il a également confirmé que ses combattants ont pu cibler une force sioniste composée de 4 soldats avec un missile antipersonnel, puis de les éliminer à distance nulle, dans la région d’Abassan Al-Kabira, à l’est de la ville de Khan Younis, en le sud de la bande de Gaza.

À leur tour, les Brigades Al-Quds, la branche militaire du mouvement du Jihad islamique, ont déclaré que leurs combattants avaient tiré sur l’un des soldats d’occupation terroriste, dans l’axe Al-Taqaddum, à l’est de Khan Younis.

Dans la ville de Gaza, les Brigades combattants ont annoncé qu’elles visaient les concentrations des forces d’occupation nazie dans le sud-est de la ville avec des missiles à courte portée.

….Bilan sanglant : 10 massacres et 90 martyrs dus à l’agression de génocide à Gaza, en 24 heures.
lundi 26-février-2024.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’occupation néonazie sioniste a commis 10 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 90 martyrs et 164 blessés, au cours des dernières 24 heures.

Le ministère a confirmé dans son rapport quotidien que le bilan de l’agression génocidaire d’occupation terroriste sioniste s’est élevé à 29 782 martyrs et 70 043 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Il a déclaré : « Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et l’occupation sioniste empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre. »

Depuis le 7 octobre, les forces d’occupation nazie-sioniste mènent une guerre sanglante, au cours de laquelle elles ont largué des dizaines de milliers d’explosifs, détruit plus de 50 % des bâtiments de la bande de Gaza et fait déplacer 90 % de sa population, provoquant une crise humanitaire et famine, sans précédent, en particulier à Gaza et dans le nord.

….Ramallah: Shtayyeh met la démission du gouvernement à la disposition d’Abbas.
lundi 26-février-2024.

Aujourd’hui lundi, le Premier ministre Muhammad Shtayyeh a officiellement présenté la démission du gouvernement, cédant apparemment aux exigences publiques américaines.

Shtayyeh a déclaré : « Il a remis la démission du gouvernement à la disposition du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, mardi dernier, et il l’a soumise aujourd’hui par écrit. »

Il a expliqué au début de la session gouvernementale tenue aujourd’hui lundi dans la ville de Ramallah : « Cette décision intervient à la lumière des développements politiques, sécuritaires et économiques liés à l’agression génocidaire contre notre peuple dans la bande de Gaza et de la situation d’escalade sans précédent en Cisjordanie, y compris dans la ville de Jérusalem. »

Il a ajouté : Cela vient à la lumière de ce que confronte notre peuple, notre cause palestinienne et notre système politique: une attaque féroce et sans précédent, un génocide, des tentatives de déplacement forcé, la famine à Gaza, l’intensification du colonialisme, le terrorisme des colonisateurs et les violences répétées, les invasions de camps et de villages à Jérusalem et en Cisjordanie, et de villes et leur réoccupation, ainsi qu’un étranglement financier sans précédent, et les tentatives de liquider l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés et de répudier tous les accords signés, la progressive l’annexion des terres palestiniennes et l’effort visant à faire de l’Autorité nationale palestinienne une autorité administrative de sécurité et sans contenu politique.

Il a ajouté : « Nous resterons en confrontation avec l’occupation et l’Autorité nationale continuera à lutter pour établir l’État sur les terres de Palestine ».

Les responsables américains avaient auparavant exigé, après des réunions avec Abbas, des réformes au sein de l’Autorité en vue de la prochaine étape et, selon des fuites dans les médias, cela incluait la mise en place d’un gouvernement Shtayyeh.

Shtayyeh a souligné que ce gouvernement a travaillé dans des circonstances complexes et a fait face à des batailles qui lui ont été imposées, à commencer par la lutte contre le piratage sioniste de notre argent, en raison de notre engagement envers nos devoirs envers les familles des martyrs, des prisonniers et des blessés, puis la bataille du « accord du siècle », qui voulait mettre fin à notre cause, et a été suivie par la pandémie de Coronavirus qui a ravagé toute l’humanité, puis la guerre en Ukraine et ses répercussions économiques sur notre peuple, et la concurrence des pays. Les gouvernements d’occupation successifs intensifiant la colonisation, les meurtres et les abus contre notre peuple, actuellement le génocide commis contre notre peuple à Gaza, l’escalade continue à Jérusalem, en Cisjordanie et dans toutes les parties des territoires palestiniens.

Cinq ans se sont écoulés depuis la formation du gouvernement, et il comprend 5 ministres de Gaza.

Shtayyeh a déclaré : « Je vois que la prochaine étape et ses défis nécessitent de nouveaux arrangements gouvernementaux et politiques qui prennent en compte la nouvelle réalité dans la bande de Gaza, les pourparlers d’unité nationale et le besoin urgent d’un consensus inter-palestinien fondé sur une base nationale, une large participation, l’unité des rangs et d’étendre le pouvoir de l’Autorité sur l’ensemble du territoire.

….Al-Nounou : Netanyahu fait échouer toutes les tentatives des médiateurs pour faire progresser les négociations.
lundi 26-février-2024.

Le Hamas a déclaré dimanche que le Premier ministre sioniste, Benjamin Netanyahu rejetait « les clés fondamentales du succès des négociations » et de la reconnaissance des droits du peuple palestinien.

C’est ce qu’a déclaré Taher Al-Nono, conseiller médiatique du chef du bureau politique du mouvement, Ismail Haniyeh, dans des déclarations à Al Jazeera Mubasher, au milieu des discussions sur la reprise des négociations de trêve dans la bande de Gaza, à travers des réunions au niveau des spécialistes tenues, à Doha, suivi de réunions au Caire.

Al-Nounou a déclaré : « L’objectif principal de Netanyahu en faisant avancer la guerre (dans la bande de Gaza) est de réaliser des intérêts purement personnels et électoraux et de se protéger. »

Il a accusé Netanyahu de contrecarrer « toutes les tentatives des médiateurs (Qatar et Égypte) de faire progresser les négociations, car lui et son gouvernement néonazi sont les plus extrémistes de l’histoire de l’entité usurpatrice sioniste ».

Il a estimé que « les clés fondamentales des négociations sont : un cessez-le-feu durable, mettant fin à toute présence militaire de l’occupation dans la bande de Gaza, y compris tous les besoins du peuple palestinien en matière de reconstruction et mettant fin au siège de la bande ».

Al-Nounou a ajouté que Netanyahu « rejette les clés fondamentales du succès des négociations et de la reconnaissance des droits du peuple palestinien ».

Concernant l’administration américaine, Al-Nounou a déclaré qu’elle est « impliquée jusqu’aux oreilles dans le soutien aux crimes de l’occupation terroriste nazie et dans la fourniture d’une couverture et d’armes pour tuer les Palestiniens et leur infliger des punitions collectives ».

Concernant ce qui a été convenu lors de la 2e réunion de Paris, le leader du Hamas a déclaré : « Nous n’avons reçu aucune information officielle sur ce qui s’est passé à Paris ».

Vendredi, une conférence s’est tenue à Paris, avec la participation de l’entité usurpatrice sioniste (Israël), des États-Unis, de l’Égypte et du Qatar, pour discuter d’un accord d’échange de prisonniers et mettre fin à la guerre génocidaire dans la bande de Gaza, avant le mois sacré du Ramadan, en mars prochain.

Al-Nounou a déclaré : « Ce que Netanyahu a publié est un document qui ne contient que des non, qui constituent tous un rejet des droits humains et politiques du peuple palestinien. »

Il a souligné que le « Hamas » présentait « une vision globale qui inclut l’organisation de la maison palestinienne selon les règles du partenariat, de la démocratie et de la participation de chacun à la responsabilité ».

Il a exprimé son refus de parler de la bande de Gaza comme s’il s’agissait d’une partie isolée ou séparée de la patrie palestinienne, soulignant qu’« il existe une communication permanente et continue entre le Hamas et les factions de la résistance et que l’avenir du lendemain de la guerre fait partie de la volonté palestinienne.

Concernant la visite d’une délégation du mouvement au Caire, il a déclaré que la délégation « a discuté en Egypte des efforts déployés pour mettre fin à l’agression et des moyens de renforcer et d’intensifier les secours et d’apporter de l’aide, en particulier dans la région nord de Gaza ».

Mardi dernier, le Hamas a annoncé dans un communiqué qu’une délégation de ses dirigeants, dirigée par Haniyeh, était arrivée au Caire, pour discuter avec des responsables égyptiens des conditions politiques et sur le terrain, à la lumière de la guerre de génocide contre Gaza.

Les réunions du Caire pour discuter d’un accord d’échange de prisonniers ont amené le Hamas à continuer d’insister sur sa position de mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza, ce que l’occupation nazie n’accepte pas, selon les médias hébreux.

Depuis le 7 octobre 2023, l’occupation terroriste néonazie sioniste a lancé une agression brutale contre la bande de Gaza, faisant des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d’une catastrophe humanitaire sans précédent et d’une destruction massive des infrastructures, qui a conduit à Tel-Aviv d’être poursuivie devant la Cour internationale de Justice pour des accusations de génocide.

.Intensification du génocide nazi-sioniste à Gaza pour le 143e jour consécutif.
lundi 26-février-2024.

Les forces d’occupation néonazie-sioniste continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 143e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, en commettant des massacres sanglants contre des civils, perpétrant des crimes horribles dans certaines zones d’incursion terrestre, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.

Nos correspondants ont rapporté que les avions et l’artillerie d’occupation terroriste nazie ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui lundi, dans diverses parties de la bande de Gaza, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, tuant des centaines de martyrs et causant des centaines de blessés.

4 citoyens ont été tués à la suite du bombardement par l’avion d’occupation d’une maison de la famille Abdeen, dans la région d’Al-Bayouk, au nord du gouvernorat de Rafah.

Le journaliste Ibrahim Muslim a rapporté que l’enfant Muhammad Al-Zayegh (60 jours) a été tué à cause de la faim et de la sécheresse dans le nord de Gaza.

2 martyrs, dont une femme, et 14 blessés sont arrivés, lundi à l’aube, à l’hôpital européen de Gaza, à l’est de la ville de Khan Younis, à la suite du bombardement d’occupation d’une maison entourant l’hôpital.

L’hélicoptère de l’occupation a ouvert le feu en direction de l’est du camp de réfugiés de Jabalia, au nord de Gaza.

Hier soir, dimanche, les avions de combat de l’occupation sioniste ont lancé un raid sur le camp de Nousseirat, au milieu de la bande de Gaza, tandis que les bombardements d’occupation continus ciblaient les quartiers d’Al-Shuja’iya et d’Al-Zaytoun dans la ville de Gaza, en plus des bombardements d’artillerie.

Des sources locales ont rapporté que 4 martyrs, dont une femme et un enfant, ont été tués, en plus de plusieurs blessés, suite à un bombardement qui a ciblé une maison appartenant à la famille Abu Al-Enein, dans le quartier Al-Nasr à Rafah.

….Mort de faim… un danger qui menace 250 000 Palestiniens dans le nord de Gaza.
lundi 26-février-2024.

Avec les décès continus dus à la faim et à la soif, suite au siège étouffant néonazi sioniste (israélien) du nord de la bande de Gaza, on craint de plus en plus que la famine ne se propage et cause la mort de centaines de milliers de personnes.

Qui aurait imaginé qu’une personne ou un enfant mourrait de faim au XXIe siècle ? Demande le Palestinien Abdel Halim Saeed, qui a perdu 15 kg après 142 jours d’agression et de siège étouffant sur la bande de Gaza.

Saeed a déclaré à notre CPI: « Depuis trois jours, je n’ai mangé que de l’eau mélangée à du sel, et je risque d’arriver à l’endroit où arrivent les camions d’aide, mais je reviens les mains vides, terrifié par les bombardements, le nombre de martyrs et les nombreux blessés. »

Dimanche, l’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme a documenté la mort et les blessures de 30 Palestiniens, après avoir été pris pour cible par les forces d’occupation néonazies sionistes, alors qu’ils se rassemblaient en attendant des camions d’aide, près du rond-point Nabulsi, dans la rue Al-Rashid, au sud-ouest de la ville de Gaza.

Les Palestiniens de la bande de Gaza se plaignent, crient, pleurent, traumatisés par la situation de famine : « Il n’y a rien à manger, à boire, à prendre pour préserver le souffle, nous sommes tous menacés de mourir l’un après l’autre, pas d’eau, pas de nourriture. Les occupants néonazis sionistes nous ont pris otages, ils continuent de nous déplacer, isoler, dévaster, bombarder et interdire de nous survivre en resserrant l’étau autour de nos gorges, en nous ont, par préméditation, assoiffés, affamés et nous laissons mourir, sans que le monde et la communauté internationale ne se réagissent pour arrêter cette extermination et génocide sans précédent».

Face à l’intensification de la famine, les organisations palestiniennes de défense des droits humains ont averti qu’environ 500 000 de Palestiniens mourraient de faim et de soif dans le nord de la bande de Gaza, après avoir été presque complètement privés d’aide pendant des semaines. Tous les produits alimentaires et médicaux de base, en particulier la farine, étaient rares, en raison des restrictions de l’occupation et de la poursuite de l’agression génocidaire sioniste, pour le 142ème jour consécutif.

Les institutions ont déclaré : 250 000 de la population de la bande de Gaza, qui vit dans le nord, souffre d’une grave insécurité alimentaire.

Selon le dernier rapport conjoint du Programme alimentaire mondial et de l’UNICEF, les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et allaitantes souffrent de carences importantes en nourriture et en matériaux de base pour leur survie.

….L’occupation lance une campagne d’arrestations et de raids en Cisjordanie.
lundi 26-février-2024.

Hier soir et tôt lundi, les forces d’occupation israéliennes ont lancé une campagne de raids et d’arrestations dans diverses zones de Cisjordanie, au milieu d’affrontements et d’affrontements armés.

À Naplouse, les forces d’occupation ont pris d’assaut de nombreux quartiers de la ville et se sont concentrées dans la région orientale. De nombreuses maisons de citoyens ont été perquisitionnées, leurs habitants ont été attaqués, arrêtés et des enquêtes de terrain ont été menées auprès d’eux.

Les forces d’occupation ont arrêté un certain nombre de travailleurs de Gaza à l’intérieur du stade municipal de Naplouse, tandis que les forces d’occupation restaient présentes à l’intérieur du stade, tandis que les forces d’occupation ont pris d’assaut une imprimerie dans la rue Hattin, dans la ville de Naplouse, et ont endommagé son contenu.

Les jeunes résistants ont ciblé les forces d’occupation à proximité de la vieille ville de Naplouse avec un barrage de balles et ont également fait exploser un engin explosif lors de la prise de la ville.

À Tulkarem, les forces d’occupation ont pris d’assaut la maison du prisonnier libéré Alaa Shreiteh, de la ville de Tulkarem, et ont arrêté sa mère, sa femme et son frère Mahmoud pour la deuxième fois afin de faire pression sur lui pour qu’il se rende.

Des affrontements et des affrontements armés ont éclaté lors de la prise de la ville, au cours de laquelle les résistants ont ciblé les forces d’occupation avec un engin explosif.

Hier soir, les jeunes résistants ont visé avec des balles le poste de contrôle de « Natasanoz », à l’ouest de Tulkarem, et les résistants ont également ouvert le feu sur un rassemblement de véhicules d’occupation à la porte militaire 104, à l’ouest de Tulkarem.

À Jénine, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté l’étudiant de l’Université de Birzeit Ali Al-Saadi, du camp de Jénine, et le jeune homme Assem Al-Arqawi, de la ville de Jénine, lors de deux opérations distinctes, alors qu’ils traversaient le Poste de contrôle d’Awarta, près de Naplouse.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut les villages d’Al-Jalama, Arbouna, Deir Ghazal et Arana, au nord-est de Jénine, ont attaqué leurs quartiers, ont conduit leurs véhicules dans les rues et ont tiré des bombes légères dans le ciel de ces villages.

À Ramallah, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut la ville de Silwad, au nord de la ville de Ramallah en Cisjordanie, et ont perquisitionné des maisons, y compris la maison familiale du journaliste Zakaria Hammad, et ont exigé qu’il vienne chez lui et se rende.

À Jéricho, les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp d’Ain al-Sultan, au nord de Jéricho, et ont arrêté le jeune homme Amir al-Sarfandi (Hamouda), frère du prisonnier Hatem al-Sarfandi, chez lui après que les forces spéciales l’ont encerclé.

À Bethléem, les forces d’occupation ont arrêté le jeune Mustafa Nasser Abu Arab (29 ans) de la ville de Beit Jala, à l’ouest, et ont arrêté le prisonnier libéré ainsi que Muhammad Akram Shafut (42 ans) du camp de Dheisheh, au sud. .

À Hébron, les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Beit Ummar, au nord d’Hébron, et ont lancé une campagne de raids et de perquisitions dans les maisons de la ville, et ont arrêté les jeunes hommes Mustafa Fahmi Zaqeq, Awad Muhammad Al-Khatib et Abdul Rahman Naseem et Muhammad Ibrahim Awad.

Les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme Saddam Shehda Nassar Al-Tamizi, à son domicile dans la région de Wadi Aziz, dans la ville d’Idhna, à l’ouest d’Hébron.

À Jérusalem occupée, les forces d’occupation ont lancé une campagne d’arrestation visant un certain nombre de mineurs et de jeunes hommes lors de la prise du village d’Al-Issawiya à Jérusalem occupée.

Des sources de Jérusalem ont rapporté que les forces d’occupation ont publié des tracts menaçants à l’intention des habitants de Jérusalem dans la ville d’Al-Issawiya à Jérusalem, les mettant en garde contre toute participation à des émeutes et à des violences à Al-Aqsa pendant le mois de Ramadan.

…..Les forces d’occupation ont installé des caméras de surveillance sur le mur ouest de la mosquée Al-Aqsa.
lundi 26-février-2024.

Aujourd’hui dimanche, les forces d’occupation ont érigé une tour et y ont placé des caméras de surveillance, sur le mur ouest de la mosquée bénie d’Al-Aqsa.

Les forces d’occupation ont également placé 3 cubes de ciment au sommet du mur ouest de la mosquée et installé des tours de guet au-dessus.

Dimanche dernier, le Premier ministre du gouvernement d’occupation, Benjamin Netanyahu, a publié une décision restreignant l’entrée des Palestiniens des territoires de 1948 et de Jérusalem occupée à la mosquée Al-Aqsa pendant le prochain mois sacré du Ramadan.

Pour sa part, le chef du mouvement de résistance islamique « Hamas », Osama Hamdan, a affirmé dans des déclarations précédentes : « Les mesures prises par l’occupation contre la mosquée Al-Aqsa constituent une intensification de la guerre de religion contre nos lieux saints, et l’occupation n’a aucun contrôle sur la souveraineté sur la mosquée Al-Aqsa, quels que soient ses projets, et sa violation de la mosquée Al-Aqsa par l’occupation. »

Ces violations contre la mosquée bénie d’Al-Aqsa et les habitants de Jérusalem surviennent au moment où l’armée d’occupation poursuit son agression contre la bande de Gaza, depuis le 7 octobre dernier, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, les tours et les maisons des civils palestiniens, les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 29 692 palestiniens et la blessure de 69 879 autres, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes internationaux et organisations.

….Le jeune Majed Al-Nabhan du camp de Jénine décédé des suites de ses blessures.
lundi 26-février-2024.

Le jeune Majed Al-Nabhan a été annoncé mort – à l’aube aujourd’hui lundi – à la suite de ses blessures lors d’un raid « israélien » qui a visé des résistants palestiniens dans le camp de Jénine il y a 3 jours.

Des sources locales ont rapporté qu’Al-Nabhan, un résident du camp de Jénine, a été immédiatement transféré à l’hôpital Rafidia de Naplouse et est resté en soins intensifs dans un état critique, avant que son décès ne soit annoncé.

Jeudi soir dernier, le prisonnier libéré Yasser Mustafa Hanoun et le jeune Saeed Jaradat ont été martyrisés, et 14 autres ont été blessés, dont le jeune Al-Nabhan, dans un assassinat perpétré par un avion d’occupation qui a visé un véhicule dans la cour du complexe du Camp de Jénine..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon