MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 29 Ramadan 1438.

Flash info du 29 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Samedi 24 juin 2017 : Nuit de l’Annonce de la célébration de l’Aïd Al Fitr.

Conformément à la tradition de l’Islam, la Nuit de l’annonce de la célébration de l’Aïd Al Fitr, aura lieu le samedi 24 juin 2017, correspondant au 29ème jour du mois de Ramadan de l’année hégirienne 1438.

Fidèle à la tradition de la Mosquée de Paris, qui remonte à sa création en 1926, comme chaque année à cette période si importante pour la vie religieuse des musulmans, une commission théologique se tiendra le samedi 24 juin 2017, à 19h00, à la Mosquée de Paris, pour déterminer le jour de l’Aïd Al Fitr.

Cette commission religieuse se tiendra en présence du président du Conseil français du culte musulman, des membres du bureau du Conseil français du culte musulman, des représentants des fédérations musulmanes, des représentants de la communauté musulmane dans toute sa diversité, des imams, des responsables de mosquées et des fidèles.

L’objectif de tous est d’unir dans une volonté commune et fraternelle l’ensemble des musulmans de France, autour d’une même date de la célébration de l’Aïd Al Fitr.

Nous implorons Allah Tout Puissant d’accepter notre jeûne
et de nous combler de Sa Clémence et de Sa Miséricorde.

Recteur Dalil Boubakeur.
Président de la Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***

https://sd3.ajib.fr/wp-content/uploads/2011/05/lever-du-soleil.jpg
il n’y a pas de nationalisme en Islam !

Diviser pour mieux régner est un proverbe inconnu en Islam puisque le musulman doit combattre pour éviter de diviser sa communauté.
Le nationalisme est une doctrine étrangère à notre religion car il fait partie de la jahiliya (époque d’ignorance).

Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit également :
«Celui qui lutte, sous un drapeau en faveur d’une cause partisane ou qui répond à l’appel d’une cause partisane ou pour aider une cause partisane et meurt par la suite, sa mort est une mort pour la cause de la jahiliya».

Les conséquences du nationalisme sont dévastateurs puisqu’il pousse les croyants à se disputer ou à commettre des crimes.

Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
«N’est pas des nôtres celui qui appelle à al ‘assabiyah [nationalisme / tribalisme…] qui combat pour la ‘assabiyah, ou qui meurt pour la ‘assabiyah». (Rapporté par Abou Daoud).

Dans un autre hadith, le prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) dit :
«Délaissez-le (l’esprit tribal, nationaliste), c’est une pourriture».
(Rapporté par Muslim et al Boukhari).

Le nationalisme entraîne de graves dissidences et accentue les défauts humains tels que l’arrogance ou la fierté.
Les musulmans doivent se considérer comme des enfants d’Adam englobés dans un corps et une structure uni dans l’adoration d’Allah (soubhanou wa ta’ala).

«Un arabe n’est pas meilleur qu’un non-arabe. De même q’un non-arabe n’est pas meilleur qu’un arabe. Un homme de race rouge n’est pas meilleur qu’un noir excepté dans la piété. L’humanité descend d’Adam et Adam a été crée d’argile».
(Rapporté par al Boukhari et Muslim d’après Abou Houraira)
Ce hadith symbolise exactement l’état d’esprit à adopter par les musulmans.
Aujourd’hui les arabes ne sont que les habitants de la péninsule arabique.
Il existe des musulmans partout dans le monde (Europe, Afrique, Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud etc) sans limite de frontière spirituelle avec la même foi et la même dévotion envers notre Créateur.

Aucune nation n’est souveraine ou prédominante à une autre car le Tout Puissant est Allah (soubhanou wa ta’ala).
«Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez.» (Coran, 49/13).

AJIB.FR
***


France : Le chef de la task force contre Daesh condamné pour diffamation envers un imam.

Pierre de Bousquet de Florian a été condamné, jeudi 22 juin, à une amende de 500 euros avec sursis. Récemment intronisé à la tête du Centre national de contre-terrorisme, la fameuse task force créé par Emmanuel Macron pour lutter contre l’Etat islamique, l’ancien préfet du Hérault est accusé d’avoir diffamé Mohammed Khattabi.

L’imam de Montpellier avait été assigné à résidence par le préfet dans le cadre de l’état d’urgence en novembre 2015. Il reprochait à l’imam de tenir des « prêches anti-occidentaux, incitant au jihad et prônant l’usage de la violence ». Pierre de Bousquet de Florian s’était épanché sur le cas dans Le Figaro, affirmant que l’imam « a des paroles de haine contre notre mode de vie, pouvant être influentes sur les jeunes, il symbolise l’islam dont on ne veut pas dans ce pays ».

Il ajoutait en outre que la perquisition administrative du domicile de Mohammed Khattabi a permis de débusquer « le fraudeur et le tricheur ». L’imam était, selon lui, coupable d’une « fraude importante aux prestations sociales et familiales. (…) il vit en outre avec son épouse, qui touche une allocation de parent isolé ».

Le recteur de la mosquée Aïcha de Montpellier a vu son assignation à résidence abrogée par le ministère de l’intérieur dès le 11 décembre 2015. Il a en revanche été condamné en mai 2016 à six mois de prison avec sursis pour recel de fraudes aux allocations et de « travail dissimulé ». Il a fait appel de cette décision. « Aujourd’hui, l’Etat ne lui reproche aucune dangerosité et encore moins un lien avec le terrorisme », avance Arié Alimi, l’avocat de Mohammad Khattabi. Il ajoute que, « compte tenu de cette diffamation, la nouvelle task force commence un peu difficilement » sa tâche.

saphirnews.com
***


Incendie à Londres : ils ont choisi de rester avec leurs parents plutôt que de les laisser mourir seuls.

Les histoires relatives aux derniers moments vécus par les victimes de l’incendie de la tour Grenfell à Londres émergent doucement. Parmi elles, celle de la famille Miah dont cinq membres ont péri dans la nuit du 13 au 14 juin, en plein mois du Ramadan, est déchirante.

Trois jeunes adultes ont préféré mourir avec leurs parents plutôt que de les laisser mourir seuls dans leur appartement situé dans le 17e étage. Husna, 22 ans, et ses frères Hanif, 26 ans, et Hamid, 29 ans, ont choisi ce destin, préférant sacrifier leur vie que de vivre hantés le restant de leurs vies pour avoir abandonné père et mère qui n’étaient pas en capacité de s’enfuir. Kamru Miah, âgé de 82 ans, n’était en effet physiquement plus apte à marcher. Son épouse Rabeya, 65 ans, n’a pas voulu abandonner son mari.

Leurs enfants auraient pourtant pu s’en sortir, rapportent les médias britanniques. Ils avaient encore une heure devant eux avant qu’il soit impossible de sortir de la bâtisse. Conscients de l’issue fatale qui les attendait, ils ont consacré le temps qui leur restait à appeler leurs proches pour leur dire qu’ils ne pouvaient décemment pas laisser leurs parents périr seuls dans les flammes.

Samir Ahmad, un cousin de la famille, a témoigné auprès du Times que sa tante a parlé à Hanif et qu’il était « très calme » : « Il a dit que son heure est arrivée, qu’il ne fallait pas s’endeuiller pour eux et il nous a demandé de se réjouir pour eux car ils seront dans un lieu meilleur. » « La famille était très importante pour eux. Ils ont vécu ensemble et sont mort ensemble », a-t-il ajouté.

Husna Begum devait se marier à Leicester le mois prochain. Son fiancé et le reste de sa famille ont décidé de leur rendre hommage au cours d’une cérémonie de prière publique jeudi 22 juin. Parmi la fratrie, Mohammed Hakim est le seul survivant connu. Il aurait quitté l’immeuble quelques heures avant que l’incendie ne se déclare.

Le drame a provoqué la mort de 79 personnes. La Première ministre britannique Theresa May a présenté ses excuses mercredi 21 juin pour la gestion du sinistre, dénoncée par les habitants de la tour et leurs proches.

saphirnews.com
***


Victorieuse Syrie.

Comme par un matin calme, le paysage s’éclaircit peu à peu en Syrie. Partout à l’offensive, l’armée nationale a reconquis des milliers de kilomètres carrés de territoire à l’est d’Alep, de Homs et de Damas. Elle s’apprête à reprendre le contrôle intégral des frontières syro-jordanienne et syro-irakienne, traditionnelles voies de transit des mercenaires venus dévaster le berceau de la civilisation pour une poignée de pétrodollars. En restaurant la souveraineté de l’Etat sur le sol national, cette courageuse armée de conscrits inflige un camouflet à tous ceux qui rêvaient de détruire cet Etat récalcitrant, à tous ceux qui voulaient le mettre en charpie parce qu’il osait déjouer leurs plans néo-coloniaux.

Victorieuse sur le plan militaire depuis la libération d’Alep, la Syrie souveraine l’emporte aussi sur le plan politique. Le temps paraît lointain où “Le Monde diplomatique” pouvait prédire, sans craindre le ridicule, l’exil doré de la famille Assad quelque part en Sibérie. Ses adversaires, le président syrien les a vus défiler, qui psalmodiaient les mêmes stupidités sur un pays dont ils ignoraient tout. A en croire les Occidentaux, le départ de Bachar Al-Assad devait être un “préalable” à la solution de la crise. En réalité, c’était tout le contraire. La résistance de l’Etat syrien dont le président est la clé de voûte exigeait son maintien. Là où tant d’autres auraient pris la poudre d’escampette, le chef est resté à son poste, et il a bien fait.

Fervent admirateur d’Al-Qaida, Laurent Fabius estimait que le chef de l’Etat syrien “ne méritait pas d’être sur terre”. Mauvaise pioche ! Car si M. Fabius cultive son éthylisme mondain au Conseil constitutionnel, M. Assad, lui, est toujours aux commandes à Damas. Son armée élimine la nébuleuse de groupes sectaires dont l’ancien ministre espérait le triomphe, et le peuple syrien goûte l’espoir renaissant d’une issue à la guerre. Ce qui est frappant avec les dirigeants occidentaux, c’est leur tendance à parler trop vite. Pendant six ans, leur presse aux ordres répétait comme un mantra l’effondrement imminent du régime syrien. Heureusement pour les journalistes, ils ne sont pas payés au résultat.

Pour comprendre les raisons de cette résistance à une offensive internationale sans précédent, il suffisait de consulter des sources fiables et d’exercer son jugement critique. Les officines de propagande avaient beau prétendre qu’un peuple unanime se dressait contre le tyran, on pouvait voir sur “Al-Mayadeen”, en mars et octobre 2011, de gigantesques rassemblements populaires en faveur du “gouvernement et des réformes”. Clamant sa fidélité à l’Etat nationaliste laïc et son rejet de la charia wahhabite, la foule inondait les rues de Damas, Alep, Tartous et ailleurs. Mais les médias occidentaux préféraient braquer leurs caméras vers des attroupements de barbus en les faisant passer pour un soulèvement populaire.

Des faits majeurs, indispensables à l’intelligence des événements, ne firent donc l’objet d’aucune narration, tandis qu’on nous proposait une narration des “faits” qui consistait à les fabriquer pour les besoins de la cause. Les “rebelles modérés” massacraient les familles des fonctionnaires baasistes, par exemple, et ces horreurs étaient imputées à une armée nationale dont il était entendu qu’elle “tire sur les civils”. Les “neocons” de Washington étant à la manoeuvre, ce genre de supercherie était pourtant plus que prévisible. “Pendant que vous parlez de la réalité que nous produisons, nous produisons une nouvelle réalité”, disait Karl Rove, conseiller de George W. Bush et apôtre distingué du “chaos constructif”.

Heureusement, vient un moment où l’épreuve des faits dissipe les mensonges les plus grossiers. Difficile de répéter les sornettes habituelles lorsque les populations fuient manifestement les zones rebelles, l’armée reconquiert peu à peu le territoire national et le gouvernement syrien, à l’évidence, bénéficie du soutien sans faille de ses alliés. Après avoir renoncé à la formule rituelle sur le “régime aux abois”, la presse occidentale a fini par proscrire son ironie coutumière sur les “victoires en trompe-l’oeil” de Damas. Pour se divertir, il aurait fallu conserver les centaines d’articles expliquant que les Russes et les Iraniens allaient “lâcher Bachar”, que c’était cuit pour le “despote”, et autres prédictions dont a pu mesurer la vacuité.

Victorieuse sur le plan militaire face aux milices takfiristes, soutenue par la majorité du peuple syrien qui veut en finir avec cette tragédie, confortée par un jeu d’alliances qui penche en sa faveur, la Syrie souveraine entrevoit le bout du tunnel. L’impérialisme n’ayant pas l’habitude de lâcher le morceau, la route sera encore longue, mais l’évolution favorable de la “guerre du désert” laisse augurer une accélération des événements. Combat d’arrière-garde mené par une puissance en déclin, les provocations militaires US n’y changeront rien. La dernière agression, qui a vu un SU-22 syrien abattu par un F-16 près de Raqqa, a eu pour seul effet de torpiller les velléités de coopération russo-américaine contre Daech, Moscou ayant annoncé que tout aéronef étranger serait dorénavant ciblé par la DCA russe.

Cette provocation a aussi incité les Iraniens à effectuer leur premier tir de missile en territoire syrien contre Daech, l’implication militaire de Téhéran ayant fait preuve d’une discrétion qui n’est plus de mise dès lors que le bras de fer avec Washington atteint un seuil critique. En réalité, cette montée des tensions sert Damas, qui condamne fermement la présence occidentale sur le territoire national, et dont l’allié russe joue sa crédibilité à chaque provocation US. Même s’ils prennent Raqqa, les alliés arabo-kurdes des Etats-Unis vont se retrouver le bec dans l’eau, et l’armée syrienne y retournera sous peu. Bientôt chassé de ses pseudo-capitales (Mossoul et Raqqa), privé de ses voies de ravitaillement, pris en tenailles par les forces irakiennes et syriennes, Daech est en mauvaise posture.

Mais ce n’est pas tout. Une enquête du “Wall Street Journal” vient de donner de précieuses informations sur le soutien d’Israël aux rebelles syriens qui assurent la garde rapprochée du Golan occupé. Peu préoccupé par le sort de ces supplétifs, le journal de la finance new-yorkaise ironise sur le “cash” touché par les chefs de milices. Lorsque Damas en aura fini avec Daech, ces collaborateurs de l’occupant auront du souci à se faire. Quant aux pseudo-défenseurs de la cause palestinienne qui réclamaient des armes pour la “rébellion syrienne”, ils ont l’air malin. “Provoquer la chute de Bachar al-Assad est le meilleur moyen de protéger Israël”, écrivait Hillary Clinton. Après six années de mensonges, les masques tombent. La Syrie a affronté l’envahisseur sioniste en 1948-49, 1967, 1973 et 1982, et elle n’a jamais capitulé. Aujourd’hui, l’heure de vérité approche, mais on sait déjà qui a gagné la partie.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Le Hamas appelle la Nation à soutenir la cause palestinienne et la résistance
.
Le mouvement de la résistance islamique « Hamas » a appelé toute la population de la Nation Arabe à supporter la Palestine et à soutenir la résistance de son peuple qui lutte bravement pour libérer sa terre de l’occupation israélienne.
.
Al-Qassam: La nation devrait éradiquer le « cancer sioniste »
.
Des députés israéliens incitent contre le soutien turc à la mosquée Al-Aqsa
.
Incursion des bulldozers israéliens au nord de Jabalia
.
Des militants soutiennent les détenus libérés privés de leurs allocations
.
Alain Gresh : « Le mouvement palestinien organisé n’est pas antisémite »
.
7000 nouveaux logements à Jérusalem
.
5 citoyens arrêtés en Cisjordanie et Jérusalem occupée
.
Des détenus libérés sur le bord de la route…qui les défendra ?
.
Lieberman : « Abbas veut pousser le Hamas à la guerre contre Israël »
.
6 500 palestiniens croupissent dans les prisons israéliennes à la veille de l’Aid al-Fitr
.
Hamas: Les menaces de l’armée israélienne ne font pas peur à notre peuple
.
Incursion limitée à l’est de Jabalya
.
Adouane: aucune information sur l’ouverture du passage de Rafah avant l’Aid
.
Al-Quds occupé: Arrestation de trois palestiniens dont une jeune fille
.
L’occupation réduit encore son approvisionnement en électricité à Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 20 Ramadan 1438.

Flash info du 20 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Comment se nourrir pendant le mois de Ramadan ?

Durant le mois de Ramadan, nous nous privons de nourriture et de boisson jusqu’au coucher du soleil. Après quoi, nous pouvons nous nourrir afin que notre corps puisse jeûner les jours suivants. Mais savons-nous de quelle manière il convient de se nourrir durant ce mois béni ? Entre ceux qui mangent à l’excès et ceux qui jettent une grande partie de leurs plats, revenons sur le rapport que nous devrions entretenir avec la nourriture, en ce mois béni de Ramadan.

« Le croyant mange dans un seul intestin et l’impie mange dans sept ».

Il est regrettable de constater le nombre de musulmans qui mangent excessivement pendant le mois béni de Ramadan. Le soleil est couché et les voilà qui se nourrissent à l’excès. Est-cela le jeûne ? Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a-t-il ordonné de manger démesurément ? Non ! Bien au contraire, il nous a demandé de limiter la nourriture. En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a rapporté que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le plat de deux suffit pour trois, et le plat de trois suffit pour quatre ». (Sahih al Boukhari). Ainsi, il ne faut pas manger à l’excès mais chacun d’entre nous doit manger pour moins d’une personne, si bien que le plat de deux personnes devrait suffire pour trois incha Allah.

De plus, le fait de trop manger est une des caractéristiques des infidèles. Cela devrait nous dissuader de consommer excessivement de la nourriture. En effet, Ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’il ne prenait pas son repas sans amener un pauvre pour manger avec lui. Un jour on lui amena un homme qui a trop mangé. Il dit à son domestique « La prochaine fois ne m’amène plus un homme comme celui-ci, car j’ai entendu le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dire : « Le croyant mange dans un seul intestin et l’impie mange dans sept » ». (Sahih al Boukhari). Sommes-nous des croyants ou des impies ? Cela ne fait aucun doute que nous souhaitons tous faire partie du premier groupe donc faisons en sorte de compter parmi eux incha Allah, en mangeant raisonnablement.

Par ailleurs, nous nous permettons de trop manger alors que le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) mangeait juste ce qu’il fallait afin de vivre. Certes, il était doté d’une humilité sans précédent dans tous les domaines y compris face à l’alimentation. En effet, ‘Aicha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a rapporté : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) mourut alors que nous ne nous alimentions que de l’eau et de dattes ». (Sahih al Boukhari). Comment pouvons-nous abuser de la nourriture alors que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) se nourrissait peu. Nous ne pouvons pas prétendre lui ressembler mais nous pouvons tenter de suivre sa voie incha Allah. Cela passe entre autres par le fait de ne pas excéder dans la consommation de nourriture.

Enfin, le fait de manger en surabondance nous privera de l’amour d’Allah. En effet, notre Seigneur a clairement annoncé qu’Il n’aimait pas ceux qui exagèrent dans la consommation en ces termes : {Et mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès} (Sourate 7 : Verset 31). Notre but sur terre est d’adorer Allah et de gagner Son Amour. Or, l’excès de nourriture nous éloigne de cet objectif. De même, « l’Islam combat tout excès de nourriture et de boisson, de nature à exposer l’individu à toutes sortes de maladie. La médecine préventive actuelle ne fait que confirmer les enseignements de l’Islam, soucieux de préserver la santé de l’homme ». Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) avait d’ailleurs affirmé que « Quatre choses rendent le corps malade : trop parler, trop dormir, trop manger et trop se rassembler (avec les gens dans l’inutilité). » Bannissons donc la consommation avec excès pour notre bien sur terre et dans l’au-delà incha Allah !

Ainsi, durant le mois béni de Ramadan, cessons de manger démesurément. Suivons l’exemple de notre noble Prophète (‘alayhi salat wa salam), et soyons humbles face à la nourriture afin de ne pas compter parmi les impies.

« Avoir les yeux plus gros que le ventre ».

Une des mauvaises habitudes à bannir quant à la consommation de nourriture est le gaspillage, particulièrement pendant le mois béni de Ramadan. En effet, un ventre qui crie famine et des yeux plus gros que le ventre font croître les plats en abondance. Or, une bonne partie d’entre eux finissent malheureusement par être jetés.

Le gaspillage fait partie des actes les plus détestables. En effet, celui qui gaspille est considéré comme affilié aux diables, qu’Allah nous en éloigne ! C’est en ce sens que notre Créateur a dit : {car les gaspilleurs sont les frères des diables} (Sourate 17 : Verset 27). Allah déteste les gaspilleurs car Il les considère comme les frères des démons. Cela est un des statuts les plus vils qui puisse être. Éloignons-nous de cela en abandonnant le gaspillage incha Allah.

Le mois de Ramadan n’est pas un mois de nourriture et de gaspillage mais un mois dédiés aux actes d’adoration et au rapprochement d’Allah. Or, en gaspillant, nous nous inscrivons parmi ceux qu’Allah déteste et cela n’est pas la finalité de ce mois béni.

La faim mais à quelles fins ?

Afin de satisfaire Allah et Son Messager (‘alayhi salat wa salam) quant à la consommation de nourriture pendant le mois de Ramadan, il nous semble indispensable de revenir sur le fondement du jeûne. En effet, nous nous privons de nourriture pour Allah et afin de se soumettre à Ses ordres. Mais tout ordre émanant du Sage possède des sagesses dont certaines nous échappent. Parmi les sagesses du jeûne, nous pouvons citer la compassion envers les pauvres. Lorsque nous jeûnons, nous ressentons la faim et la douleur des nécessiteux. Cela nous permettra donc d’acquérir de la bonté envers nos frères qui sont dans le besoin. Ainsi, la faim durant le jeûne a entre autres, pour objectif de nous faire méditer sur la douleur de nos frères afin que nous soyons bons envers eux incha Allah. Or, si nous consommons de la nourriture dans l’excès et si nous la gaspillons, nous n’aurons pas saisi le véritable sens du jeûne et nous n’aurons pas acquis la compassion envers les nécessiteux.

De plus, le jeûne nous a été ordonné afin d’atteindre la piété. En effet, notre Seigneur a dit : {Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété} (Sourate 2 : Verset 183). L’une des finalités du jeûne est d’atteindre la piété incha Allah. Or, celui qui mange trop compte parmi les impies et celui qui gaspille est le frère des démons. Comment atteindre la piété durant ce mois béni si nous commettons ce qui nous éloigne d’Allah et nous prive de Son amour ? Ainsi, la faim que nous ressentons durant le jeûne doit faire de nous des serviteurs pieux. Cela passe donc par notre rapport à la nourriture incha Allah. À nous de faire en sorte que notre jeûne rime avec piété et compassion et non avec excès et démons.

Qu’Allah nous éloigne du gaspillage et de l’excès de nourriture. Puisse-t-Il nous faire goûter aux meilleurs mets dans la vie future.

AJIB.FR
***


Angleterre : Incendie à Londres : les musulmans réveillés pour le ramadan pourraient avoir sauvé la vie de beaucoup d’habitants.

D’après le quotidien britannique The independant, ces musulmans pourraient avoir aidé à sauver des vies après avoir remarqué l’horrible incendie à Londres.

Un incendie faisant 6 morts et des dizaines de blessés a ravagé un immeuble de 24 étages dans le district de Kensington à Londres. Vers une heure du matin, des musulmans réveillés pour le Ramadan ont donné l’alerte. D’après le quotidien britannique The independant, ces musulmans pourraient avoir aidé à sauver des vies après avoir remarqué l’horrible incendie à Grenfell Tower.

Les résidents ont raconté comment ils n’ont pas entendu les alarmes alors que l’incendie a balayé la tour à l’ouest de Londres. Les musulmans étaient parmi les premières personnes sur la scène lorsque le feu a éclaté peu de temps après minuit selon The independant.

André Barroso, 33 ans, a déclaré à The Independent : « Les musulmans ont joué un rôle important dans le sauvetage de beaucoup de gens ».

« La plupart des gens que je pouvais voir étaient musulmans. Ils ont également fourni de la nourriture et des vêtements ».

André Barroso affirme que beaucoup de gens cherchaient toujours des amis et des parents qui vivaient à l’intérieur de la tour.

« Tout le monde était main dans la main. »

Beaucoup de gens ont fait don d’eau, de nourriture et de vêtements à l’église St Clement, où les habitants se sont réfugiés. D’autres ont distribué des bouteilles d’eau à ceux qui attendaient à l’extérieur.

De nombreuses personnes sont encore portées disparues, selon le maire de Londres Sadiq Khan.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

journaldumusulman.fr
***

 


L’arnaque à la viande de porc.

Dans le milieu de la boucherie, on l’appelle «l’arnaque à la viande de porc». À l’insu des consommateurs, certains commerces mélangent au bœuf haché de la viande de porc, beaucoup moins chère.

3 emballages sur 4 contiennent du porc.

L’émission Le Québec Matin a fait le test en achetant quatre paquets de bœuf haché dans quatre supermarchés.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

journaldumusulman.fr
***


France : Voile chez H&M à Mandelieu : le courrier mal inspiré du maire.

Après avoir reçu des plaintes de clients ne supportant pas que des vendeuses chez H&M portent un foulard islamique, Henri Leroy a écrit aux gérants pour demander l’interdiction des signes religieux dans leur commerce. Mais il s’est basé sur des textes qui ne lui donnent pas raison.

Les notions de laïcité et de liberté religieuse continuent visiblement d’échapper à nombre de personnes, y compris celles censées incarner l’autorité. Il en va ainsi du maire LR de Mandelieu-la-Napoule, commune des Alpes-Maritimes. Dans le dernier numéro de MLN Mag, le journal mensuel de la mairie (à consulter ici en pdf), on trouve page 21 la reproduction d’un courrier adressé par Henri Leroy (le maire, donc) aux gérants du magasin de vêtements H&M installé dans la galerie marchande Géant-Casino de la ville. Diffusé sur Twitter ce mardi après-midi, ce courrier a fait réagir de nombreuses personnes, à commencer par Feïza Ben Mohamed, ancienne porte-parole et secrétaire générale de la Fédération des musulmans du Sud.

L’objet de ce courrier, daté du 24 avril, est le suivant : «Signalement de retours négatifs d’administrés». L’affaire relève, apprend-on en haut de la page où il est reproduit, de la «laïcité». De quoi s’agit-il donc ? De «nombreuses plaintes d’administrés et de clients, gênés par la tenue vestimentaire à caractère religieux de vos salariées», écrit le maire, qui invoquera plus bas «l’identité républicaine et la neutralité religieuse» auxquelles sa commune serait «attachée». On comprend alors que des clients du magasin se sont plaints du fait que des vendeuses portent un foulard islamique, ce que confirme la suite du courrier, qui y fait référence explicitement.

Car Henri Leroy tient à rappeler aux gérants du H&M qu’existent, selon lui, des textes en vertu desquels une entreprise peut interdire les signes religieux sur le lieu de travail. Il se permet d’ailleurs de citer deux sources. D’abord, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), qui a le 14 mars «estimé que le règlement interne d’une entreprise pouvait, sous certaines conditions, prévoir l’interdiction du port visible de signes religieux ou politiques, comme le foulard islamique.» Ensuite, l’article L1321-2-1 du code du travail, «créé spécifiquement par la loi Travail».

Des textes qui ne lui donnent aucunement raison.

Le problème, c’est que les textes sur lesquels s’appuie Henri Leroy ne lui donnent aucunement raison.

La CJUE, d’abord : le 14 mars, cette dernière a bien estimé (lire son arrêt) qu’il était possible pour une entreprise d’interdire le port visible des signes religieux, politiques ou philosophiques sur le lieu de travail. Mais, comme l’a relevé Henri Leroy lui-même, elle estime que cela n’est possible que «sous conditions». Notamment, il faut que cette interdiction soit «objectivement justifiée par un objectif légitime, tel que la poursuite par l’employeur, dans ses relations avec ses clients, d’une politique de neutralité politique, philosophique ainsi que religieuse, et que les moyens de réaliser cet objectif […] soient appropriés et nécessaires».

En fait, avec cet arrêt, la CJUE a vaguement précisé le droit du travail français. Lui dispose dans son article L1321-2-1, effectivement depuis l’entrée en vigueur de la loi travail : «Le règlement intérieur peut contenir des dispositions inscrivant le principe de neutralité et restreignant la manifestation des convictions des salariés si ces restrictions sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché.»

Pour donner raison à Henri Leroy, il faudrait donc que l’interdiction du port des signes religieux visibles chez H&M s’appuie sur : 1) le fait que le port du voile par des vendeuses porte atteinte à une liberté fondamentale de quelqu’un d’autre 2) que cela empêche l’entreprise de fonctionner correctement et surtout 3) que H&M ait envie de suivre son avis, puisque c’est à l’entreprise de déterminer elle-même sa «politique de neutralité», si tant est qu’elle veuille en avoir une.

Surtout, en citant la CJUE, Henri Leroy se prend les pieds dans le tapis. Car dans son autre arrêt du 14 mars (à lire ici), celle-ci a bien écrit que «la volonté d’un employeur de tenir compte des souhaits d’un client de ne plus voir les services dudit employeur assurés par une travailleuse portant un foulard islamique ne saurait être considérée comme une exigence professionnelle essentielle et déterminante». Autrement dit, en aucun cas les plaintes de clients ne supportant pas la vision d’une femme portant un voile ne sont un argument recevable pour interdire à cette personne de porter son voile.

H&M, une entreprise régulièrement visée.

En passant, relevons que dans son courrier, Henri Leroy indique avoir déjà écrit un courrier similaire aux gérants du H&M de Mandelieu en août 2016, avec les mêmes arguments. On se demande comment il a pu, alors, faire référence aux arrêts de la CJUE, qui ne seraient adoptés que sept mois plus tard.

Enfin, rappelons que la laïcité, telle que définie juridiquement en France, concerne en premier lieu l’Etat et ses relations avec les citoyens. Et non le fait religieux dans des entreprises privées.

Contacté, H&M n’a pas encore indiqué si les gérants du magasin de Mandelieu avaient répondu (et si oui, quoi), au courrier d’Henri Leroy. Mais les tensions autour du port de signes religieux par des salariées de la chaîne de prêt-à-porter ne sont pas nouvelles. Sur Twitter, il arrive régulièrement que des personnes s’en prennent à elles, photos à l’appui. En juillet dernier, à l’occasion d’une polémique de ce genre, l’entreprise avait soutenu la liberté vestimentaire de ses employés : «Nous n’imposons aucune restriction vestimentaire ou uniforme à nos employés. Ainsi, nos salariés ont des tenues vestimentaires variées et chacun peut venir habillé comme il le souhaite, dans les limites légales.»

Mise à jour le 14 juin à 10 heures : H&M répond à Libération la même chose, en substance, qu’à BuzzFeed l’année dernière : «Nous avons répondu au courrier du maire, en reprenant en substance les informations déjà communiquées, à savoir que notre règlement intérieur permet à chacun de nos collaborateurs de s’habiller comme ils le souhaitent dans les limites fixées par la loi. Notre règlement intérieur n’interdit rien que la loi n’interdise elle-même.»

journaldumusulman.fr
***


Par solidarité islamique, le Maroc envoie des avions chargés de produits alimentaires au Qatar.

Le Maroc enverra des avions chargés de produits alimentaires à destination du Qatar en conformité avec les préceptes de la sainte religion islamique.

Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale a annoncé que le Maroc enverra des avions chargés de produits alimentaires à destination du Qatar, sur instruction du roi Mohammed VI.

Communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale:

« Sur instruction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Royaume du Maroc a décidé d’envoyer des avions chargés de produits alimentaires à destination de l’Etat du Qatar.

« Cette décision intervient en conformité avec les préceptes de la sainte religion islamique qui incite à la solidarité et l’entraide entre les peuples islamiques notamment en ce mois béni de Ramadan, conformément au verset coranique: « le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guidée pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement ».

« Cette décision intervient en conformité avec les préceptes de la sainte religion islamique qui incite à la solidarité et l’entraide entre les peuples islamiques notamment en ce mois béni de Ramadan, conformément au verset coranique : ‘le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guidée pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement’ », souligne le communiqué du Ministère marocain des Affaires étrangères.

journaldumusulman.fr
***


Angleterre : La mosquée de l’ouest de Londres ouvre ses portes aux victimes de l’incendie.

La mosquée Al Manaar à l’ouest de Londres a ouvert ses portes pour les personnes qui cherchent refuge après qu’un incendie ait dévasté la tour Grenfell à l’ouest de Londres.

La mosquée située à quelques minutes seulement de la tour fournit un toit mais également de la nourriture et de l’eau.

La mosquée a posté un message sur Facebook :

La mosquée et le centre d’Al-Manaar sont ouverts pour toute personne affectée par l’incendie à Grenfell Tower. Quelque soit votre foi, vous êtes le bienvenu si vous souhaitez vous reposer, dormir ou avoir de l’eau et de la nourriture.

Le personnel et les bénévoles d’Al-Manaar essaieront également de fournir de l’eau, des dattes et d’autres éléments essentiels d’urgence à la zone touchée.

Veuillez nous appeler: 02089641496 ou 07500223914 ou 07754271744. Courriel: info@mchc.org.uk
.
Notre adresse: 244 Acklam Road London W10 5YG
.
Beaucoup de résidents musulmans habitant la zone de l’incendie ont proposé également leur aide et leur soutien sur les réseaux sociaux. On pouvait notamment lire : « si quelqu’un a besoin d’habits, de prendre une douche ou toute autre chose, n’hésitez pas à me contacter ».

La solidarité est rare de nos jours. Il est bon de mettre en avant les bonnes œuvres notamment lorsque des musulmans agissent en conformité avec leur foi en aidant les personnes en difficulté.

islametinfo.fr
***


Royaume-Uni : une femme en niqab vient au secours d’une vieille dame, le cliché devient viral.

Un internaute a posté récemment sur les réseaux sociaux la photo d’une femme en niqab tenant la main d’une personne âgée ayant été victime d’un malaise. Le cliché a rapidement fait le buzz quelques semaines après les attentats de Londres et Manchester.

Hamza Bakri était dans le bus lorsqu’une femme d’un certain âge a fait un malaise dans le bus. Suite à une mauvaise manoeuvre du chauffeur, la femme de 85 ans a eu la tête coincée entre la porte du bus et un poteau métallique. Suite à ce choc, la personne s’est évanouie. Face à cela, une femme vêtue d’un niqab est rapidement venue lui porter secours en attendent les secours.

Pendant 20 minutes, la religieuse musulmane est restée aux côtés de la veille dame, la réconfortant et lui tenant la main. Une scène immortalisée par Hamza qui a publié cette photo sur les réseaux sociaux sans savoir qu’elle allait faire un véritable buzz. Plus de 60 000 personnes ont aimé la page et partagé le cliché.

L’islam se vit au jour le jour par les le cœur, les paroles et les actes. Un geste d’une grande humanité de la part de cette femme vêtue d’un niqab. L’islamophobie a fait trois pas en arrière. Merci.

islametinfo.fr
***


Le Rappeur Snoop Dogg dénonce les abus policiers et les discriminations contre les musulmans.

Dans son nouveau clip « Revolution », tiré de l’album « Neva Left » (Jamais parti) et dévoilé lundi 12 juin, le rappeur américain Snoop Dogg dénonce les violences policières aux Etats-Unis en établissant une comparaison avec les discriminations subies par les musulmans.

La vidéo met en scène un adolescent afro-américain, témoin d’une scène de violences policières et qui tente d’échapper aux forces de l’ordre après l’avoir filmé avec son smartphone. En parallèle, une jeune femme de confession musulmane passe son chemin dans le même quartier. Leur destin va se croiser à travers un miroir qui se brise. Les deux protagonistes se retrouvent face à face, une manière de montrer le parallèle entre les discriminations subies par leurs deux communautés, qui se croisent pour les Afro-américains musulmans) et qui doivent être amenées à batailler ensemble pour leurs droits.

En mai dernier, le rappeur s’en prenait ouvertement au président Donald Trump dans son clip « Lavender ». En 2009, Snoop Dogg déclarait publiquement appartenir à la Nation of Islam lors d’un rassemblement annuel du mouvement à Chicago, en présence de Louis Farrakhan, le leader de l’organisation. Il se serait converti à la religion musulmane la même année.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Ramadan: un jeu vidéo encourage les musulmans à se montrer généreux.

Pour vanter et encourager les valeurs de générosité et de solidarité qui doivent particulièrement se déployer durant le jeûne du mois de Ramadan, une chaîne de TV musulmane basée à Londres a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo de 15 secondes reprenant le graphisme des jeux vidéos des années 80. Ce court extrait met en scène un musulman (ressemblant étrangement au personnage de Super Mario créé par Nintendo) qui réalise le parcours parfait en opérant les bons choix pour prélever les sommes d’argent qu’il remettra à la mosquée, laquelle se chargera ensuite de les verser aux plus démunis.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Palestine : “Mohamed est un porc” : ce que les soldats israéliens obligent des Palestiniens à répéter.

Un jeune palestinien de 19 ans, ayant participé à une manifestation dans le village de Nabi Saleh a été enlevé par l’armée, puis frappé, torturé et humilié pendant 7 heures par 10 soldats israéliens, dénonce l’organisation israélienne de défense des droits de l’Homme Bt’selem.

Baraa Kanan, du village de Beit Rima, près de Ramallah était dans une ambulance avec des blessés, lorsque l’armée d’occupation l’a fait descendre, et ayant trouvé un lance-pierres dans sa poche, l’a embarqué dans une jeep, yeux bandés et ligotté, vers une destination inconnue.

Arrivé dans une salle, les soldats l’ont frappé à la tête et sur la poitrine, lui ont craché dessus, l’ont forcé à rester dans des positions très douloureuses. Quand il a demandé un verre d’eau, un soldat a enfoncé une bouteille dans sa bouche et a déversé de l’eau jusqu’à ce qu’il s’étrangle.

Quand il est allé uriner, un soldat l’a fait tomber dans son urine pour que ses vêtements en soient imprégnés.

“Et pendant tout le temps, ils insultaient ma mère et me forçait à répéter sans cesse des phrases telles que “Les soldats sont mes amis”, “Mohamed est un porc”, “Mohamed est un chien”, rapporte Baraa.

“Ils m’ont coupé des touffes de cheveux, ils ont placé un pistolet sur ma tête en me disant : “Tu es un grand terroriste et on va te tuer”.

“Puis ils m’ont frappé à nouveau et recouvert mes jambes de terre, alors que j’avais toujours les yeux bandés. J’étais terrifié, d’autant qu’ils avaient tué un manifestant, Saba Abu Ubeid, et grièvement blessé deux autres, lors de la manifestation de Nabi Saleh.

Au bout de 7 H, ils m’ont jeté dans un endroit inconnu en me rendant ma carte d’identité, et en me disant “Vas-y, retourne à Nabi Saleh et dis leur ce qu’on t’a fait !”. Mais je ne savais pas comment retourner à mon village.

Il finit par rentrer chez lui en stop et fut hospitalisé pendant deux jours pour recevoir des soins sur tout le corps.

B’Tselem souligne dans son rapport qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé, mais d’un exemple parmi beaucoup d’autres, les soldats sachant que leurs sévices resteront impunis, et qu’ils peuvent compter sur le total soutien de leurs supérieurs.

Et on voudrait nous empêcher d’appeler au boycott d’Israël ? Quelle bonne blague !

oumma.com
***


Palestine : Les palestiniens étaient là avant nous, avoue Moshe Jivni, député israélien.

e président du Comité des finances de la Knesset, a déclaré que les palestiniens sont arrivés avant les juifs sur la terre de la Palestine.

Le député Moshe Jivni a affirmé : « Israël n’a pas le droit de négocier avec les Palestiniens, parce qu’ils étaient avant nous dans ce pays, et les Juifs les ont expulsés de leurs terres. »

Selon la 7e chaîne hébreu, le député a ajouté: « Il est important qu’Israël soit un Etat juif, et sinon, nous n’avons pas le droit de mener des négociations avec les Palestiniens, parce qu’ils étaient là avant nous, et nous les avons chassés d’ici. »

 » target= »_blank »>CLIC POUR VOIR LA SOURCE

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

ONU : 150 000 Palestiniens risquent de se retrouver sans aides à Gaza et en Cisjordanie
.
L’Organisation des Nations Unies a mis en garde contre la suspension de l’aide alimentaire à des centaines de milliers de Palestiniens, le mois prochain, dans la bande de Gaza et la Cisjordanie occupée, en raison d’un manque de financement.
.
L’occupation démolit les maisons d’al-Arakib pour la 114ème fois
.
Hamas: la soumission d’Abbas à la pression israélo-américaine porte atteinte au partenariat
.
Bo Shack: l’UNRWA a été fondée par une décision des Nations Unies
.
6 citoyens arrêtés et un activiste déporté à Gaza
.
Des blessés et des arrestations lors des affrontements avec l’occupation à Jénine
.
La marine israélienne attaque les pêcheurs au large de la mer de Gaza
.
Naplouse : 200 colons ont fait irruption dans la zone archéologique de Sebastia
.
47 colons israéliens envahissent la mosquée Al aqsa
.
Offensive et agression israéliennes contre les citoyens près de Jénine
.
Jihad islamique : Le blocus resserré sur Gaza est un crime de guerre déclaré et assumé
.
B’Tselem : l’armée d’occupation et les colons s’échangent les rôles dans leurs agressions contre les Palestiniens
.
Vallée du Jourdain : L’occupation rase des terres à Furush Beit Dajan
.
« Les Palestiniens à l’étranger » refusent de considérer le Hamas comme terroristes
.
Les palestiniens étaient là avant nous, avoue un député israélien
.
Abou Marzouk rencontre le directeur de la sécurité générale au Liban
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information