MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 7 Ramadan 1438.

Flash info du 7 Ramadan 1438.
Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites.
En ce mois béni, il est indispensable d’évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se base sur l’ouvrage de Cheikh Mohamed ibn Salih Al-‘Uthaymin nommé « Chapitres sur le Jeûne, la prière de Tarawih et la Zakat » et sur celui de Cheikh ‘Abd Al-‘Aziz Ibn Bâz intitulé « Les mérites du jeûne et de la prière nocturne du Ramadan ».
La prière de Tarawih, prière de nuit durant le mois de Ramadan.
La prière de Tarawih est la prière de nuit effectuée en groupe pendant le mois sacré de Ramadan. Elle a lieu entre la prière de nuit (‘Icha) et la prière de l’aube (Fajr). Nous savons que la prière de nuit est fortement recommandée, d’autant plus durant le mois de Ramadan. En effet, le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) a dit, dans un hadith rapporté par Al-Boukhari :
« Quiconque passe les nuits de Ramadan en prière par foi et en espérant la récompense [auprès d’Allah] verra ses péchés antérieurs pardonnés. »
Ainsi, cette prière nous a été conseillée par notre noble Prophète (‘alayhi salat wa salam). Il serait donc dommage de la négliger…
La prière de Tarawih, une Sunna.
La prière de Tarawih fait partie de la Sunna de notre Prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam). ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) fut interrogée sur la prière du Prophète (‘alayhi salat wa salam) durant le mois de Ramadan. Elle dit alors : « Il ne priait pas plus de onze Rak’a (unité de prière), que ce soit pendant le Ramadan, ou en dehors. » (Rapporté par Al-Boukhari et Muslim). Nous devrions profiter de ce mois de Ramadan afin de tout mettre en œuvre pour plaire à notre Seigneur et quoi de mieux que de suivre la voie de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) ? À partir du moment où nous avons la capacité d’effectuer cette prière de nuit, nous nous devons de le faire.
Cependant, au sujet du nombre de Rak’a, l’imam peut prier plus de onze Rak’a. En effet, lorsque le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) fut interrogé au sujet de la prière nocturne, il dit : « Priez deux Rak’a à la fois. Et si vous craignez que le jour se lève, priez une seule Rak’a qui [conclura et] rendra impaire les prières accomplies. » Ce hadith est rapporté par Al-Boukhari et Muslim. Il est donc possible d’effectuer onze Rak’a, plus ou moins. Concernant le nombre exact, les avis divergent, pour plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à lire « Combien de cycles (rak’ahs) pour la prière de nuit du Ramadan ? » de la maison de l’islam. Suivre la Sunna est préférable, en s’appliquant et en prenant son temps, sans pour autant fatiguer ceux qui prient derrière nous.
La prière du Tarawih, un acte sincère et humble.
Malheureusement, de nombreux imams s’empressent dans la prière de Tarawih si bien que les gens n’ont pas le temps d’accomplir les obligations de la prière. Cela est détestable car l’imam ne s’applique pas dans l’accomplissement d’un pilier de l’Islam. Nous devons effectuer la prière de Tarawih du mieux que l’on peut. Certes, celui qui prie le Tarawih jusqu’à la fin possède la récompense de celui qui a passé la nuit en prière et ce, même si ce dernier dort juste après.
Les femmes peuvent assister à cette prière, à condition qu’elles n’attirent pas l’attention sur elles en s’habillant pudiquement et en ne se parfumant pas. Elles ne doivent pas attiser les regards au quotidien et d’autant plus en allant à la mosquée, sinon il est préférable de rester prier chez soi.
Il est important de prier avec sincérité, au quotidien comme pour le Tarawih. Il ne faut pas se hâter mais rester concentré, véridique, méditer sur les Paroles d’Allah, y consacrer corps et âme et y mettre tout son cœur. En effet, Allah dit : {Bienheureux sont certes les croyants, qui sont humbles dans leur prière.} (Sourate 23 : Versets 1-2).
La quiétude, la sincérité et la véracité sont des piliers indispensables à la prière. Veillons donc à ne pas nous hâter lors de la prière mais plutôt à méditer. Le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) a dit à ce sujet : « Le pire voleur parmi les gens est celui qui vole de sa prière. Comment vole t-on de sa prière, ô Messager d’Allah ? Demandèrent les compagnons. Il (‘alayhi salat wa salam) dit : « En ne parfaisant ni son inclination ni sa prosternation. » (Rapporté par Ahmed et Al Darimi).
En ce mois béni, multiplions les prières nocturnes, la lecture, l’apprentissage et la méditation du Saint Coran. Louons Allah Seigneur de l’Univers, de nuit comme de jour, implorons Son Pardon de la meilleure façon qui soit, prosternons nous devant Lui avec sincérité et véracité, tentons de suivre le chemin de notre Prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam). Puisse Allah nous accorder Son Pardon et Sa Miséricorde.
AJIB.FR
***

Ramadan : L’apprentissage du Coran : privilégier la qualité à la quantité.
L’apprentissage du Coran est une priorité pendant le mois sacré du Ramadan.
C’est le moment parfait pour entamer la transformation qui bouleverse nos vies.
Le musulman peut performer dans le raffermissement de la “Foi” en maîtrisant mieux le Saint-Coran. Effectivement, le mois du ramadan est celui où le livre sacré a été révélé pour guider les hommes dans la bonne direction.
Pour approfondir sa connaissance du Saint-Coran le croyant doit privilégier la qualité à la quantité. Tout abord il est important de n’utiliser qu’un seul exemplaire du Coran que vous transporterez partout afin de solidifier votre relation avec le livre d’Allah soubhanou wa ta’ala.
En cette période de Ramadan, nombreux sont les musulmans qui se fixent pour but de lire entièrement le livre sacré. Le plus important est de rester concentré sur une sourate à la fois en faisant primer la compréhension du texte étudié.
Ainsi, il est plus judicieux de choisir qu’une seule sourate à la fois en essayant de la comprendre et de l’apprendre le mieux possible. Pour mémoriser cette sourate, le musulman peut la réciter plusieurs fois lors des prières quotidiennes.
Bien évidemment, commencer directement l’apprentissage du Coran sans avoir établit de plan au préalable serait difficilement efficace.
Préparer un planning hebdomadaire au moins une semaine avant le début du Ramadan.
Le croyant peut aussi télécharger les sourates pour les écouter en MP3 ou utiliser les multiples applications coraniques existantes.
Il est préférable de privilégier la qualité des parties mémorisées plutôt que de se focaliser sur la quantité et d’accumuler des connaissances éphémères. En effet, il est primordial que les objectifs puissent être mesurables à la fin de la période sacrée du Ramadan. Un objectif trop ambitieux et non réaliste n’aurait aucun intérêt puisque les connaissances serait vite oubliées après la période de jeûne.
AJIB.FR
***

Ramadan : les récompenses du jeûne dans l’au-delà.
Le jeûne du mois de Ramadan, quatrième pilier de l’Islam est doté de bienfaits et de sagesses dont nous bénéficions ici bas. Ces derniers sont tant physiques que spirituels. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer la réduction de l’alimentation qui apporte des bienfaits au corps notamment à l’estomac mais également le rapprochement d’Allah et l’éloignement des tentations. Mais qu’en est-il des mérites du jeûne dans l’au delà incha Allah ? À quoi le jeûne nous servira lorsque rien ni personne ne pourra nous être utile ?
L’intercession du jeûne en notre faveur.
Le jeûne est un acte d’adoration qui nous sera d’un grand secours dans l’autre vie incha Allah. En effet, le jeûne pourra intercéder en faveur des serviteurs {le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité} (Sourate 26 : Verset 88).
C’est en ce sens que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le jeûne et le Coran intercéderont pour l’être humain le jour de la résurrection. Le jeûne dira : « Ô Allah ! Je l’ai empêché de boire, de manger et d’avoir des désirs pendant le jour, accepte mon intercession pour lui. » Le Coran dira « Ô Allah ! Je l’ai empêché de dormir la nuit, laisse-moi intercéder en sa faveur ». Alors ils intercéderont. » (Rapporté par Ahmed). Le jeûne sera donc un intercesseur pour nous le jour du jugement dernier ! Allahou Akbar ! Le jour où nous serons prêts à livrer père et mère pour bénéficier d’un quelconque soulagement, le jeûne que nous aurons accompli sur terre pourra intercéder en notre faveur incha Allah. N’est-ce pas un mérite des plus magnifiques macha Allah ?! Le jeûne parlera tout comme le Saint Coran car Allah est Capable de toute chose ! Ainsi, ils s’exprimeront en faveur des serviteurs ayant jeûné al hamdouliLlah !
Le jeûne ou le bouclier contre l’Enfer.
Le fait de jeûner constitue une protection pour chacun d’entre nous. Au delà de la protection contre les tentations ici bas, le jeûne est une protection contre le feu de l’Enfer dans la véritable vie incha Allah.
C’est en ce sens que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Il n’y a aucun serviteur qui jeûne un jour dans le sentier d’Allah sans qu’Allah n’éloigne son visage de l’enfer de soixante-dix automnes ». Al hamdouliLlah le jeûne est un moyen d’éviter le châtiment de la pire destination qui soit, qu’Allah nous en préserve !
Le jeûne est également qualifié de « bouclier » par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui a dit : « Le jeûne est le bouclier par lequel le serviteur se protège de l’enfer ». Ainsi, l’un des mérites du jeûne dans l’au delà sera la protection qu’il nous apportera face à l’enfer incha Allah. Ce pilier de l’Islam doit donc être pratiqué avec l’intention d’être protégé du châtiment éternel.
Le jeûne permet d’accéder au Paradis.
Sans doute l’un des plus grands mérites du jeûne dans l’autre vie est l’accession au Paradis incha Allah. En effet, lorsqu’Abu Umama (qu’Allah l’agrée) a demandé : « Ô Messager d’Allah ! Indique-moi un acte par lequel j’entrerai au Paradis », le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Pratique le jeûne car il est sans pareil ».
Ainsi, le jeûne est un moyen d’entrer au Paradis incha Allah. N’oublions pas que nous sommes sur terre uniquement dans l’espoir d’accéder à cette demeure éternelle. Allah nous a prescrit le jeûne, permettant d’atteindre cet objectif par Sa Grâce. À nous de prendre en compte ce bienfait inestimable !
Une des portes du Paradis sera consacrée aux jeûneurs.
Le jeûne nous apportera une grande récompense dans l’au delà, à savoir une porte d’entrée au Paradis macha Allah. En effet, une des portes du Paradis portant le nom de Ar-Rayan, est dédiée aux jeûneurs.
L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Au Paradis, il y a une porte qu’on appelle Ar-Rayan par laquelle entreront les jeûneurs au jour de la résurrection, et nul autre qu’eux n’y entrera. On dira : « Où sont les jeûneurs ? » Alors, ils se lèveront. Nul autre qu’eux n’y entrera, et lorsqu’ils seront entrés, elle sera fermée et nul n’y entrera plus ». Une porte du Paradis consacrée uniquement aux jeûneurs ! SobhanAllah ! Le fait d’accéder au Paradis est LA récompense que l’on espère tous. Mais savoir qu’une porte sera exclusivement réservée à ceux qui jeûnent ne fait qu’augmenter la valeur de cette espérance qui est des plus importantes macha Allah.
Qu’Allah accepte notre jeûne, notre repentir et nos actes d’adoration en ce mois béni. Qu’Il permette à ce pilier d’intercéder pour nous et nous faire accéder au Paradis.
AJIB.FR
***

Alerte à la bombe à bord d’un vol Royal Air Maroc.
Ce lundi 29 mai, un vol Montpellier Casablanca de la compagnie Royal Air Maroc a été maintenu au sol en raison d’une alerte à la bombe.
Les autorités françaises avaient reçu ce jour même une alerte sur la présence d’engins explosifs dans un avion en partance de Montpellier vers un pays maghrébin. Le seul vol qui répondait à cette description était ce Montpellier-Casablanca. Les passagers ont ainsi été évacués de l’avion et les services de la gendarmerie, accompagnés de chiens renifleurs, ont passé au peigne fin l’avion. Rien de suspect n’ayant été retrouvé, l’avion a finalement décollé avec trois heures de retard. Une enquête a cependant été ouverte pour identifier l’auteur de cette fausse alerte.
katibin.fr
***

Marc Zuckerberg gagne un procès contre le Mossad.
Israel a porté plainte contre le directeur de Facebook. Raté ! Procès perdu !
Des avocats israéliens ont porté plainte contre Marc Zuckerberg. Celui-ci se trouve accusé d’avoir permis au Hamas de se servir de Facebook pour échanger des informations.
Le groupe d’avocats Shurat HaDin a déposé une plainte en vue d’une poursuite pénale aboutissant à une indemnisation d’un milliard de dollars. Toutefois, le tribunal fédéral de New York a rejeté la demande et l’a estimée irrecevable en ayant considéré que Facebook ne peut être, en aucun cas, responsable des activités de ses utilisateurs.
Interdit d’utiliser Facebook. Mais massacrer des enfants c’est permis ?! voilà……………………… C’est la loi du silence !!!
katibin.fr
***
Maroc : Le Rif manifeste son soutien à Zafzafi arrêté.
Le militant pour l’émancipation du Rif, Zafzafi a finalement été arrêté par les services marocains.
Le militant avait cristallisé autour de lui la lutte pour le développement de sa région et contre les injustices et les inégalités. En effet, depuis la mort d’un poissonnier du fait d’une outrance policière, le Rif est en ébullition.
Zafzafi a fait sienne la parole populaire Rif en prenant comme icône le célèbre Abdelkrim El Khattabi. En plus des revendications sociales, celui-ci a dénoncé le mahzen tout puissant, mais également la corruption de l’état et la dépravation des mœurs causée par le tourisme sauvage occidental et du Moyen Orient.
Un discours de plus en plus religieux qui a gêné les mafieux et les imams à la solde de l’état.
A Al Hoceima, on manifeste donc la nuit pour protester contre cette arrestation politique arbitraire et on ne renonce pas à la lutte pour la dignité.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

Secours Islamique, Nour, une vidéo fantastique pour une action extraordinaire !
Le Secours Islamique ce sont de vrais professionnels qui luttent au jour le jour sur tout le globe contre la misère.
Le Secours Islamique France, c’est aussi un savoir faire, une œuvre pérenne pour les plus démunis, un gage de sérieux pour tous les donateurs !
Avec Nour vous aussi devenez des acteurs et venez en aide aux indigents, à ceux qui n’ont plus rien. Vous aussi réalisez votre Ramadan en illuminant le Ramadan de ceux qui le vivent dans les pires des conditions.
Vous aussi faites parti de cette grande chaîne de solidarité qu’est le Ramadan avec le Secours Islamique France !
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

France : La Ville de Nice s’oppose à l’ouverture de l’agence Noorassur, spécialisée dans la finance islamique.
Contactée par Oumma, Sonia Mariji, fondatrice et directrice de Noorassur, nous a relaté son parcours, sa conception de la finance islamique et son bras de fer avec la mairie de Nice.
L’éthique et la fibre entrepreneuriale chevillées au corps, Sonia Mariji, 45 ans, creuse son sillon avec passion, rigueur et persévérance dans le secteur en plein essor de la finance islamique, cette finance éthique par excellence qui insuffle un supplément d’âme à un monde de la finance qui en a cruellement besoin.
Pur produit de la méritocratie républicaine et très attachée à la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » gravée sur les frontons des édifices publics, cette conseillère financière aguerrie, affligée par les déviances d’un capitalisme sans foi ni loi, a su capitaliser sur son expérience longue de dix ans pour s’ouvrir de nouveaux horizons professionnels, plus lumineux et conformes aux valeurs universelles de l’islam.
Si vous lui demandez ce qui l’a poussée irrésistiblement à se tourner vers la finance islamique, appelée aussi finance alternative, ou encore participative, elle vous répondra aussitôt que c’est la « crise de cupidité de 2008 » qui a provoqué en elle un véritable électrochoc.
Cette chef d’entreprise dans l’âme est passée allègrement de l’idée à la réalisation et, en 2012, Noorassur, le premier réseau de conseillers Epargne & Assurances Islamique de France, a émergé dans le paysage économique national, avec aux commandes une Sonia Mariji désireuse d’œuvrer dans l’intérêt général, sans exclusive, ayant résolument fait sien le slogan : « L’éthique n’a ni couleur, ni religion ».
Cinq ans plus tard, alors que six agences ont vu le jour à Chelles, Melun, Nantes, Sevran, Argenteuil et Aulnay-sous-Bois, et qu’une dizaine de pré-ouvertures sont prévues à son agenda, la fondatrice et directrice de Noorassur a plus que jamais foi dans son projet : faire de la finance islamique une finance ouverte et accessible à tous, musulmans comme non musulmans, tordant ainsi le cou aux préjugés d’autant plus tenaces qu’ils sont ravivés à dessein.
« Il ne faut pas être obligatoirement de confession musulmane pour franchir le seuil de nos agences. Nous avons des clients de toutes confessions », insiste-t-elle, en balayant d’un revers de main l’accusation de « communautarisme » que les grands pourfendeurs de l’islam profèrent insidieusement. Sonia Mariji le sait mieux que quiconque : ceux qui crient haro sur la finance islamique sont les mêmes qui s’acharnent à diaboliser le Halal, et poussent des cris d’orfraie devant « l’islamisation de la France ». En dépit de cette farouche adversité, l’essentiel à ses yeux, c’est « d’avoir le choix ».
Alors que la France est minée par un chômage de masse, agitée par de vieux démons et gangrenée par l’islamophobie structurelle, Sonia Mariji s’emploie avec une énergie décuplée à créer de l’emploi, à former son personnel, à redynamiser le tissu économique, tout en luttant efficacement contre les amalgames ravageurs, les discriminations quelles qu’elles soient, basées sur la religion ou l’apparence, et contre le rejet de l’autre.
« Je m’inscris dans la réconciliation nationale prônée par le président Macron ! », s’exclame-t-elle, en précisant qu’elle se fait un devoir non seulement d’accueillir des clients de toutes confessions et origines dans ses agences, mais également de recruter des employés de toutes obédiences, en donnant leur chance à celles qui sont victimes d’une chasse aux sorcières permanente : les femmes voilées.
Aussi, le veto qu’ a opposé brutalement la mairie de Nice, à nouveau dirigée par le revenant Christian Estrosi, à sa demande d’ouverture d’une agence en centre-ville, est-il tombé comme un couperet sur ses espoirs de s’implanter localement, de satisfaire les attentes des Niçois dans la diversité de leurs composantes et de créer six emplois.
Si elle ne s’attendait pas à être couverte de fleurs par un édile connu pour braconner sur les terres du FN sans état d’âme, et dans une cité encore hantée par l’effroyable attentat du 14 juillet 2016 , elle n’imaginait pas pour autant que son refus officiel aurait à ce point alimenté les pires fantasmes sur la finance islamique, et au final sur l’islam.
« Christian Estrosi justifie sa réponse négative par les risques forts de trouble à l’ordre public que notre enseigne ne manquera pas de créer en raison des événements tragiques du 14 juillet 2016. Il dit redouter aussi des rassemblements antagonistes qui mettront en danger tant le personnel que les clients. Bref, il joue sur les peurs et entretient insidieusement l’idée selon laquelle les Niçois seraient racistes, ce que je ne crois pas, et que l’islam, deuxième religion de France, reste une religion étrangère et une menace », s’indigne Sonia Mariji, ajoutant : « Des musulmans ont été mortellement fauchés sur la Promenade des Anglais, lors de ce 14 juillet horrible. Il ne faut pas l’oublier ! La première victime s’appelait Fatima Charrihi, c’était une mère de famille voilée ».
En outre, elle ne cache pas son étonnement devant l’amnésie qui frappe celui qui fut l’ex-proche lieutenant de Sarkozy, lequel a manifestement gommé de sa mémoire qu’en 2009, Christine Lagarde, alors ministre des Finances de la Sarkozie, s’était montrée très favorable au développement de la finance islamique en France, dans le sillage de Londres, devenue la place forte de la Finance éthique en Occident.
« La ville de Nice a pourtant tout à gagner avec l’ouverture de notre agence, tout comme la France a tout à gagner avec l’essor de la finance islamique sur son sol », clame-t-elle, en déplorant que son projet, parfaitement viable et créateur d’emplois, soit ainsi sacrifié sur l’autel d’une islamophobie institutionnalisée qui ne dit pas son nom.
Touchée mais pas abattue, Sonia Mariji a immédiatement contre-attaqué en déposant un recours devant le tribunal administratif, par le truchement de son avocat, Me Spinosi, et se dit prête à saisir le Conseil d’Etat dans un second temps. « Je ne lâcherai pas. Ailleurs, je n’ai jamais rencontré un tel rejet et je ne veux pas que ce refus ouvre la porte à d’autres », prévient-elle, en se désolant de devoir ferrailler avec la mairie de Nice, alors que l’ouverture de son agence se voulait utile, fédératrice et économiquement fructueuse.
C’est avec une émotion d’autant plus grande que Sonia Mariji se targue d’avoir institué le Trophée Noorassur qui, chaque année, depuis sa première édition fin 2015, au terme d’une année noire en France, célèbre le vivre ensemble, en rassemblant autour des valeurs du sport des équipes mêlant des chrétiens, des juifs et des musulmans. Une belle initiative qui est à l’image de la conception de la Finance islamique et des valeurs républicaines que défend ardemment la fondatrice de Noorassur.
Propos recueillis par la redaction d’Oumma.
oumma.com
***

“Wonder Woman” interdit au Liban en raison de l’actrice Gal Gadot, ex-soldate de l’armée israélienne.
La machine hollywoodienne à fabriquer des superproductions et à formater les esprits n’aime guère les petits grains de sable qui enrayent sa belle mécanique, surtout quand ses puissants studios font, comme par magie, d’une ancienne soldate de l’armée israélienne d’occupation la nouvelle « Wonder Woman » du septième art…
Dotée du superpouvoir d’avoir troqué son treillis militaire contre un habit de lumière qui n’éblouit que l’usine à rêves américaine, Gal Gadot, le bon petit soldat de l’ultra-sionisme israélien dont le zèle dans la défense d’une politique de colonisation, cruelle et illégale, n’a d’égal que sa détestation du Hamas, n’est pas la bienvenue dans les salles obscures du Liban.
En effet, le ministère libanais de l’Intérieur vient d’interdire officiellement la projection, sur le territoire national, du film « Wonder Woman », au motif qu’une actrice israélienne et ex-recrue de l’armée qui est loin d’être « la plus morale du monde » prête ses traits à une héroïne connue pour déjouer les complots maléfiques et défendre la veuve et l’orphelin.
Le Liban est officiellement en guerre avec Israël, et son ministère de l’Économie et du Commerce boycotte toute transaction commerciale avec l’Etat hébreu.
Gal Gadot, ou le visage de l’Apartheid israélien, ne sera pas projetée sur grand écran au pays du cèdre, et l’on ne peut que se réjouir que cette pasionaria ultra-sioniste ait été enfin démasquée.
Il est bon de rappeler les propos enflammés que tenait en 2014, alors que Gaza était à feu et à sang, celle qui, drapée dans son costume étoilé de Wonder Woman, aspire aujourd’hui à conquérir le monde : « J’envoie mon amour et mes prières à mes compatriotes israéliens. Surtout pour tous les garçons et les filles qui risquent leur vie en protégeant mon pays contre les actes horribles menés par le Hamas, dont les militants se cachent comme des lâches derrière des femmes et des enfants … Nous devons vaincre !!! », clamait-elle alors.
C’est un cri de guerre tonitruant que poussait Gal Gadot depuis les coulisses peu reluisantes d’Hollywood qui n’avaient déjà d’yeux que pour elle, là où la mobilisation en faveur d’Israël s’organisait activement dans le cadre de dîners de gala, en présence d’une pléiade de stars qui s’y précipitaient ventre à terre.
oumma.com
***

Maroc : Casablanca: des femmes se disputent à coups de sabre en plein ramadan.
“A peine quelques jours après le début du mois de ramadan, nous assistons à une querelle sanglante dans un souk près de Casablanca. Les images sont d’une rare violence” rapporte le site H24 Ma. Tolérance, paix, calme et tranquillité sont des vertus qui faussent compagnie à nombre de nos compatriotes pendant le ramadan. Le mois sacré à peine entamé qu’on assiste déjà à une scène d’une rare violence. Dans un marché de la commune de Lahraouyine (sud-est de Casablanca), en pleine dispute, des femmes ont sorti des sabres et provoqué la panique parmi les passants. On compterait une blessée grave selon H24.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

France : 30 jours pour sauver l’Institut Privé Alif de Toulouse menacé de fermeture.
Menacé de fermeture le 30 juin 2017, l’IPA lance du 1er au 30 juin une campagne nationale de mobilisation et d’appel aux dons avec une trentaine de mosquées partenaires : “Tous Ensemble ! Pour sauver l’IPA”. L’objectif : collecter les fonds nécessaires pour éviter la fermeture de l’école.
Locataire depuis 2015, l’IPA souhaite devenir propriétaire afin d’assurer son indépendance et répondre à la demande croissante des parents en accueillant 180 enfants au lieu de 90 aujourd’hui. Le propriétaire des locaux dont la valeur est de 750 000 euros a fixé un ultimatum au 30 juin 2017. Si à cette date la somme n’est pas versée, les enfants et les professeurs seront obligés de quitter les lieux et l’école fermera.
Depuis janvier 2017, grâce à de généreux donateurs 390 000 € ont été récoltés soit plus de 50 % de la somme.
Pour cette campagne d’envergure, un site été crée, www.sauvonsipa.fr permettra de collecter les dons des internautes et informera sur l’IPA. Vous pouvez donc faire un don en ligne.
LE VENDREDI 9 JUIN : UNE TRENTAINE DE MOSQUÉES EN FRANCE S’UNISSENT POUR SAUVER L’IPA.
À l’occasion du sermon de vendredi et/ou de la prière de tarawih, chacune des mosquées partenaires sensibilisera d’une seule voix à l’importance de l’éducation des enfants et appellera les fidèles à faire preuve de générosité envers l’IPA. Parmi ces mosquées : Portet-sur-Garonne, Muret, Castres, Orléans, Saint-Nazaire, Saint-Étienne, Toulouse, Troyes, Grand-Charmont, …etc
Avec cette campagne appelant à la générosité, l’IPA souhaite aussi promouvoir la question de l’éducation. Un défi majeur que la communauté musulmane de France doit relever pour préparer son avenir. L’IPA relève ce défi depuis 2004 afin de transmettre les savoirs et les valeurs nécessaires au développement intellectuel, physique et spirituel des enfants.
A PROPOS DE L’INSTITUT PRIVÉ ALIF.
Fondé en 2004 à Toulouse, dans la quatrième ville de France, l’IPA est l’un des premiers établissements scolaires musulmans privés. Précurseur dans l’enseignement secondaire, l’institut accueille actuellement 90 élèves du collège au lycée. Reconnu pour sa pédagogie et ses résultats académiques, l’institut est aussi réputé pour l’accent porté à l’enseignement de l’islam et de la langue arabe.
Pour faire un don, allez sur http://www.sauvonsipa.fr/
.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
Le criminel Danny Danoun vice-président de l’ONU, le Hamas condamne
.
Le mouvement du Hamas a fermement condamné l’élection de l’ambassadeur israélien, Danny Danoun, comme vice-président de l’Assemblée générale des Nations Unies.
.
3502 réfugiés palestiniens tués en Syrie pendant la guerre
.
L’occupation démolit une maison au Néguev
.
Un soldat israélien poignardé par une jeune fille près de Jénine
.
Hamas : des dizaines de palestiniens passent le Ramadan dans les prisons de l’Autorité Palestinienne
.
Affrontements et arrestations à Jérusalem, Hébron et Ramallah
.
Barghouthi: Nous avons suspendu la grève de la faim pour donner une opportunité de dialogue
.
107 Palestiniens tués et plus de 3 000 blessés par Israël en 2016
.
150 colons israéliens font irruption dans la mosquée al-Aqsa
.
Hamas: pas d’élections à Gaza sans respect des lois
.
Liban: Le Hamas appelle à arrêter la construction du mur près du camp d’Ein al-Helwah
.
Les forces d’occupation arrêtent une jeune Palestinienne près de la mosquée Ibrahimi
.
Le Hamas remercie le ministre de l’Education libanais
.
Un prisonnier de Jénine transporté à l’hôpital immédiatement après sa libération
.
Les colons attaquent les véhicules des Jérusalémites à Silwan
.
L’occupation arrête un Palestinien de Toulkarem
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 6 Ramadan 1438.

Flash info du 6 Ramadan 1438.
Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le Jeûne du mois de Ramadan : présentation et sagesses.
Il nous paraît essentiel de revenir sur la question du Jeûne, sur son importance, sur ses conditions, sur ses caractéristiques ainsi que sur les éléments qui se situent autour de lui. Certes, nous jeûnons mais donnons-nous toute son importance à ce pilier de l’Islam ? Quelles sont les sagesses que sous tend le Jeûne ? Faisons-nous tout ce qui est en notre pouvoir afin d’accomplir un Jeûne digne de ce nom ? Retour sur un des cinq piliers de l’Islam, afin de nous armer moralement, spirituellement et physiquement.
Notre rappel se base essentiellement sur « Le Jeûne, la prière de Tarawih et la Zakât » de Cheikh Mohamed ibn Sâlih Al-‘Uthaymîn (qu’Allah lui fasse miséricorde). Le sujet est très long à exposer, ainsi, nous nous contenterons de définir le Jeûne et d’en exposer quelques bénéfices.
Le Jeûne en Islam.
Le jeûne est un des cinq piliers de l’Islam, autrement dit une obligation incontestable pour tout musulman. Cela est prouvé par la Parole d’Allah : {Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, pour que vous atteigniez la piété, pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal de jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu’avec grande difficulté), la compensation est de nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est un bien pour lui. Mais il est meilleur pour vous de jeûner, si vous saviez ! (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la guidée et du discernement. Quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal de jours. Allah veut pour vous la facilité et non la difficulté, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !} (Sourate 2 : versets 183 à 185). Le jeûne du mois béni de Ramadan nous a donc été prescrit par notre Seigneur. Nous devons donc nous y soumettre en étant convaincu que cet ordre émane de Lui.
Cette obligation est également souligné par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui dit : « L’Islam est bâti sur cinq piliers : l’attestation qu’il n’y a de divinité qu’Allah et que Mohamed est le messager d’Allah, l’accomplissement de la prière, le don de la Zakât, le jeûne [du mois] de Ramadan et le pèlerinage à la Maison [sacrée de la Mecque]. » (Al Boukhari et Muslim). Le jeûne est donc un pilier de l’Islam que nul ne peut contester ou remettre en cause.
Le jeûne du mois de Ramadan est obligatoire pour tout musulman ayant atteint la puberté. Cependant, il ne l’est pas pour celui qui a perdu la raison ou pour la personne âgée qui ne distingue plus les choses.
Les sagesses du Jeûne.
Allah a imposé le Jeûne à Ses serviteurs car ce dernier sous tend de nombreux bénéfices. En effet, lorsque le serviteur jeûne, il se rapproche de Son Seigneur. Il délaisse tout ce qui le fait jouir en ce bas-monde comme la nourriture, afin de plaire à Allah et d’être récompensé dans l’au-delà. De plus, le jeûne entraîne une crainte du serviteur pour Allah car ce pilier ne consiste pas seulement à se priver de manger et de boire. Bien plus que cela, le jeûne est un acte de piété, de soumission et d’obéissance totale à Allah. En ce sens, dans un hadith rapporté par Al-Bukhari, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui ne délaisse pas le mensonge, les mauvais actes et la bêtise, Allah n’a pas besoin qu’il s’abstienne de manger et de boire. » Le jeûne induit donc un comportement noble et une conduite qui vise à se détacher de tous les vices car le jeûneur craint Allah et Sa Colère.
Par ailleurs, le jeûne nous permet de contrôler notre âme afin de l’éloigner des passions. L’âme du jeûneur tend donc vers le bien d’ici bas et de l’au-delà, vers ce qu’Allah a autorisé et s’éloigne de ce qu’Allah a prohibé. L’âme du jeûneur devient donc maîtrisable et de ce fait, elle tend vers la pureté et la piété.
Enfin, lorsque l’on jeûne, notre corps ressent les bénéfices d’une alimentation réduite notamment le fait que l’appareil digestif soit au repos durant un certain temps. Le jeûne est un pilier de l’Islam qui possède de nombreuses sagesses. Cela semble évident à partir du moment où l’on prend en compte le fait que cet ordre émane du Sage.
Qu’Allah nous permette de jeûner ce mois sacré dans l’espoir d’obtenir Sa récompense. Puisse-t-Il nous éloigner des tentations et nous pardonner, par son infinie Clémence.
AJIB.FR
***

La magnifique récitation de la sourate Al-Ikhlas par ces enfants !
L’Islam considère les enfants comme un dépôt précieux qu’Allah (soubhanou wa ta’ala) a accordé à chaque homme.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa sala) a dit:
«Traitez bien vos enfants, ils sont des dons pour vous». [Ibn Majah].
Dans la vidéo suivante, on peut découvrir la très jolie récitation de la sourate Al-Ikhlas (Le Monothéisme pur) par deux jeunes enfants.
Ce petit garçon et cette petite fille nous font partager leurs émouvantes voix associées aux magnifiques paroles du Saint-Coran.
La sourate Al-Ikhlas comporte de nombreux mérites puisqu’à elle seule, elle équivaut au tiers du Saint-Coran.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***

Le comportement à adopter pendant le mois béni de Ramadan.
Le mois de Ramadan possède une valeur unique. Nous nous devons donc d’adopter un comportement particulier en ce mois béni. Mais que convient-il de faire au quotidien ? Quelles sont les actions qui nous permettront d’améliorer notre conduite ? De la multiplication des actes d’adoration à l’augmentation des aumônes, nous revenons sur ce qui permet d’avoir un bon comportement en ce mois béni.
Multiplier les actes d’adoration.
Le mois de Ramadan représente une bénédiction. En effet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit d’après Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) « quand vient Ramadan, les portes du ciel s’ouvreront » (Sahih Al Boukhari). Nous devons donc profiter de cette occasion afin de nous rapprocher de notre Créateur. Pour ce faire, il convient d’effectuer de nombreux actes d’adoration, tant que notre corps en est capable al hamdouliLlah.
Le jeûne est un acte d’adoration en soi. Le fait de faire d’autres actes d’adoration nous permettra de nous rapprocher davantage d’Allah. Nous devons donc nous y appliquer durant le mois de Ramadan car il est le mois béni al hamdouliLlah.
Parmi les actes d’adoration, nous pouvons citer la prière. Pendant le mois béni, nous devrions multiplier les prières surérogatoires, notamment durant la nuit. En effet, ces dernières sont très méritoires. Allah a d’ailleurs décrit Son serviteur qui se lève la nuit afin de L’adorer en ces termes : {Ou est-ce que celui qui est en dévotion, la nuit, prosterné ou debout, craignant l’au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur…} (Sourate 39 : Verset 9). Si nous espérons la miséricorde de notre Seigneur, qu’attendons-nous pour effectuer des prières surérogatoires pour Lui ? Le mois béni de Ramadan durant lequel les portes du ciel sont ouvertes semble être le moment opportun afin de redoubler d’effort dans les actes d’adoration…
L’évocation (dhikr) constitue également un acte d’adoration. Cet acte contient de nombreux mérites, tout comme la prière surérogatoire. L’un des mérites les plus importants de l’évocation d’Allah est qu’elle nous protège du châtiment d’Allah car il est Très Miséricordieux mais Il est également dur en punition. En effet, Allah dit : {Et sachez qu’Allah est dur en punition} (Sourate 2 : Verset 196). Cependant, nous pouvons nous protéger de Son châtiment. C’est en ce sens que Mu’adh ibn Jabal (qu’Allah l’agrée) a dit que l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Pour se sauver du châtiment d’Allah, le fils d’Adam n’accomplit pas une œuvre plus salutaire que le dhikr d’Allah. » SobhanAllah ! En évoquant notre Seigneur, nous nous protégeons de Sa Punition. Nous devrions profiter de ce mois béni afin de nous protéger du châtiment de notre Créateur. L’évocation d’Allah représente un moyen de parvenir à cet objectif. À nous de multiplier le dhikr pour nous sauver du châtiment, le Jour où ni les biens ni les enfants ne nous seront d’aucune utilité.
Avoir la main sur le cœur afin de purifier nos cœurs.
Durant le mois de Ramadan, nous devons être plus généreux que durant le reste de l’année. Le fait de faire des aumônes durant ce mois béni, ne fera qu’augmenter notre récompense auprès d’Allah, par Sa volonté. En effet, Il a dit : {Et pour tout ce que vous dépensez de vos biens, vous serez pleinement récompensés et nullement lésés.} (Sourate 2 : verset 272). Nous devrions tout mettre en œuvre, particulièrement durant le mois de Ramadan, afin de mériter la récompense de notre Seigneur. Les aumônes volontaires permettent, entre autres, d’accéder à cette récompense.
Le fait de donner une partie de nos biens à nos frères nous permettra de nous protéger du châtiment de l’Au Delà. En effet, ‘Adi Ibn Hâtem (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Protégez-vous du feu (de l’Enfer) ne serait-ce que par un morceau de datte. » L’aumône envers nos frères possède donc un mérite incommensurable : la protection du feu de l’Enfer. Le mois de Ramadan s’avère être un moment idéal afin de faire preuve de générosité en aidant les plus démunis, « ne serait-ce que par un morceau de datte ». En effet, durant ce mois béni, certaines familles peinent à se nourrir. Nous devons donc leur venir en aide incha Allah car le mois béni est également un mois de partage, de générosité et de dons.
Ce mois béni a pour bienfait de nous éloigner des tentations. En effet, le fait d’être en état de jeûne nous empêche de céder aux diverses tentations. Cela semble donc être un moment propice afin d’effectuer des aumônes volontaires. L’aumône se situera dans la continuité de notre état de jeûne car elle représente un détachement par rapport aux biens matériels. Cela nous permettra donc de compléter notre état de jeûneur et de le parfaire incha Allah. Par le biais des aumônes volontaires, notre âme se détache des biens éphémères et notre cœur ne peut qu’en être purifié.
Ainsi, nous devrions profiter de ce mois béni afin d’effectuer des actes d’adoration et des aumônes volontaires. D’une part, cela participera au bon comportement et d’autre part, cela nous permettra de nous protéger du châtiment d’Allah tout en étant récompensés. Et nous savons qu’Il est dur en châtiment et généreux en récompense.
Qu’Allah nous permette de multiplier les actes d’adoration en ce mois béni. Qu’Il nous facilite l’accomplissement de l’aumône et nous accorder Son Paradis.
AJIB.FR
***

Hongrie : le pays recrute des « chasseurs de migrants ».
En Hongrie, la police recrute des volontaires pour empêcher l’intrusion des migrants.
De nouvelles patrouilles aux frontières.
En août 2016, le gouvernement a annoncé la création d’un nouveau corps de police appelé « Chasseurs frontaliers ». L’objectif affiché est de recruter 3 000 personnes pour faire face à « la pression de l’immigration clandestine ». Ces volontaires patrouillent ainsi depuis le 2 mai aux frontières serbe et croate, armés d’un spray de gaz poivré, d’une matraque et d’un revolver. « On leur enseigne tout pour assurer la défense de la frontière, dans le respect de la loi », affirme la personne chargée du recrutement.
Comment attirer de nouveaux volontaires.
Des vidéos de promotion montées comme des bandes-annonces de films d’action sont diffusées sur Facebook pour encourager les éventuels volontaires. De même, des opérations de recrutement sont menées dans les supermarchés, les lycées et sur les places publiques. Ce qui motive le plus reste le salaire plus que tentant, puisque les volontaires sont payés le double du salaire minimum en Hongrie.
Plus de 900 millions d’euros auraient été investis dans ce projet que beaucoup dénoncent et considèrent comme un véritable gaspillage. Plus loin que ça, nous pouvons nous demander dans quelles conditions sont réellement effectuées les arrestations des migrants.
katibin.fr
***

Canada : Le Premier ministre canadien fête le ramadan 2017.
Le 26 mai 2017, Justin Trudeau a fait une déclaration pour souhaiter aux musulmans un très joyeux ramadan.
Avec un discours rassembleur et en toute ouverture d’esprit, Justin Trudeau s’est adressé aux musulmans pour leur souhaiter un joyeux ramadan 2017. Il a commencé son discours par « Salam Alaykoum » et l’a terminé par « Ramadan Mubarek ».
« Les canadiens de confession musulmane apportent une contribution énorme à notre pays et aident à faire du Canada le pays le plus fort ……….. », a-t- il dit.
En 2016, il a partagé la rupture du jeûne avec ses amis musulmans. Il a écrit sur son compte Twitter : « c’était un plaisir de célébrer le ftour et de rompre le jeûne avec les membres musulmans de notre parti ».
Heureusement, le leader du parti libéral voit dans la présence des musulmans au Canada une source de fierté et de force.
katibin.fr
***

France : La SNCF condamnée à 40 000 euros pour discrimination .
La SNCF est encore une fois mêlée à une affaire de discrimination. Le conseil des prud’hommes de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a condamné l’entreprise de réseau ferroviaire à verser plus de 40 000 euros à un salarié dans une décision du 23 mai dont l’AFP a pris connaissance mardi 30 mai. L’employé a été « victime de faits de discrimination en raison de son origine » au technicentre Paris Saint-Lazare.
Embauché en 2002, le salarié en question n’aurait pas eu l’évolution de carrière qu’il pouvait escompter. Il a « fait l’objet d’une agression de la part de deux collègues » et « subi sur une longue période des propos blessants et dégradants ». Ainsi, le tribunal a estimé que « les mesures prises par l’employeur sont insuffisantes pour atténuer un climat propice à des propos offensants ».
La SNCF a été condamné à verser des dommages et intérêts au titre de « au titre du préjudice moral qu’il a subi et du fait de la discrimination dont il a été victime ». Le conseil des prud’hommes a jugé que « les mesures prises par l’employeur sont insuffisantes pour atténuer un climat propice à des propos offensants », estiment les prud’hommes.
Un « harcèlement discriminatoire » selon le Défenseur des droits
Saisi, le Défenseur des droits Jacques Toubon avait conclu en novembre 2015 que cet agent avait été « victime d’agissements pouvant revêtir la qualification de harcèlement discriminatoire en raison de son origine » et a « subi une discrimination en matière d’évolution professionnelle ».
Pour Avi Bitton, avocat de la victime, ce sont les relations humaines dans l’entreprise ferroviaire qui est en cause : « on peut légitimement s’interroger sur la gestion des ressources humaines au sein de la SNCF. » L’avocat se dit « régulièrement contacté par des agents de la SNCF d’origine maghrébine qui se plaignent de discrimination dans leur évolution de carrière ».
En septembre 2015, la SNCF avait également été condamné pour discrimination dans l’affaire des chibanis. Après avoir fait appel de cette décision, les plaignants devront attendre janvier 2018 pour être fixé sur leur sort.
saphirnews.com
***

France : Le site Riposte laïque menace de mort une candidate aux législatives portant un voile.
A la suite de la parution de l’interview à coeur ouvert que nous a récemment accordée Sandra Fourastier, une jeune française convertie à l’islam qui se présente aux législatives en tant que suppléante, sous les couleurs de l’Union des Démocrates Musulmans Français, dans la première circonscription des Hauts-de-Seine, le site Riposte Laïque, citant notre article, a immédiatement riposté comme il sait si bien le faire : de manière infâme et, pire encore, pousse-au-crime.
Un palier dans l’abjection, tombant sous le coup de la loi, a été franchi par l’auteure de cette prose fielleuse, Sophie Durant, qui s’est autorisée non seulement à inciter à la haine envers Sandra Fourastier, qualifiée de « traître », mais aussi à inciter au meurtre à son encontre en précisant que les traîtres « finissent avec une balle dans la nuque ».
La rédaction d’Oumma, profondément choquée, tient à assurer Sandra Fourastier de tout son soutien, en ayant une pensée pour Abdelmajid Aodella, le candidat avec lequel elle forme un binôme courageux et déterminé à ne pas se taire, Nagib Azergui, président de l’UDMF, et l’ensemble des candidats et militants du parti.
Nous publions le communiqué de l’UDMF
Menaces de mort d’un site extrémiste à l’encontre de notre candidate Sandra Fourastié
Le site d’extrême droite Riposte laïque, coutumier d’articles nauséabonds à l’encontre des musulmans, a réagi hier à la candidature de Sandra Fourastié dans la première circonscription des Hauts-de-Seine.
L’article y reprend les grands clichés de base dont sont victimes les citoyens de confession musulmane et qui ont fait le succès et la renommée du site. En revanche, chose beaucoup plus inadmissible, c’est l’incitation à peine voilée au meurtre à l’encontre de notre candidate.
Ci-dessous un extrait de l’article de Sophie Durant intitulé « Faisons barrage à Sandra Fourastier et à l’imposture du voile à l’Assemblée » :
“Sandra Fourastier, au beau nom bien français, est une petite convertie de 21 ans qui ignore comment finissent en général les traîtres : avec une balle dans la nuque“.
Que Riposte Laïque, qui n’a de laïc que son nom, soit choquée de voir une candidate voilée se présenter aux élections Législatives n’est pas un scoop en soi.
Que ce blog de la fachosphère ignore les règles de ladite laïcité et même les règles les plus fondamentales du code électoral, n’est pas non plus très surprenant, et illustre parfaitement le niveau de méconnaissance de ces sujets par ce groupuscule.
Si la liberté d’expression est également une liberté protégée dans notre République, elle est néanmoins limitée par certains principes élémentaires comme notamment l’incitation à la haine raciale et au meurtre.
Ces deux règles fondamentales ont, largement, été transgressées ici.
Sandra Fourastié et le parti ont décidé de plainte contre Riposte Laïque et Sophie Durant concernant ces deux chefs d’accusation : Incitation à la haine raciale et au meurtre.
Nous avons également sollicité le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France) pour nous assister sur ce dossier.
” Ces menaces, tentatives d’intimidation totalement contraires à l’esprit Républicain doivent être condamnées afin que plus jamais une candidate, comme moi, ne soit inquiétée par des extrémistes de tous bords dans notre pays”.
L’Union des Démocrates Musulmans de France.
oumma.com
***

Maroc : la contestation populaire ne faiblit pas à Al Hoceima et dans d’autres villes du royaume.
Située en plein cœur de la région du Rif, Al Hoceima est le théâtre de grandes manifestations protestataires qui, depuis dimanche 28 mai, ont fait tache d’huile dans plusieurs villes du royaume de l’Atlas, dont Marrackech, Casablanca, Fès, Oujda, appelant, sans faiblir, à la libération de Nasser Zefzafi (photo ci-dessus), le leader de la fronde nord-marocaine interpellé lundi par les forces de l’ordre.
Alors que la grogne est montée d’un cran tout au long d’un week-end houleux dans la capitale de la province du Rif, marqué par l’arrestation d’une trentaine d’activistes et émaillé de heurts avec la police marocaine, les milliers de manifestants en colère ont dénoncé le tournant sécuritaire pris pour mettre fin au mouvement citoyen Hirak, actif depuis six mois, né de la contestation populaire que la mort atroce du poissonnier Mouhcine Fikri, broyé par une benne à ordures, a déclenchée en décembre dernier. Le malheureux homme contestait la saisie et la destruction de sa marchandise avant que cela ne tourne au drame.
Aux cris de « Nous sommes tous Zefzafi », « Dignité pour le Rif » ou encore « Halte à la militarisation », et sous des banderoles à l’effigie de l’insurgé charismatique du Rif marocain qui s’est attiré les foudres des autorités pour avoir récemment interrompu un prêche de la grande prière dans une mosquée d’Al Hoceima, des milliers de personnes ont envahi à nouveau les rues de la ville, proclamant « Libérez les prisonniers, ou mettez nous tous en prison ! », tout en interpellant durement ceux qui les gouvernent, au risque d’être accusés de crime de lèse-majesté : « Êtes-vous un gouvernement ou une bande de corrompus ? ».
Pour Nezha, une jeune fille de 20 ans d’origine berbère, la stigmatisation insupportable de sa communauté est institutionnalisée : « Avec le gouvernement, il n’y a rien qui marche, toujours les mêmes problèmes, toujours la pauvreté, tu n’as pas le choix. On est toujours rejetés », déplore-t-elle vivement, tandis que pour Adeal, la quarantaine, un acteur associatif dans le milieu culturel, témoigner de sa solidarité était essentiel « non seulement à l’égard des Rifains, mais à l’égard de tous les Marocains ». « Il s’agit de services publics, d’éducation, de santé, de justice. On ne comprend pas qu’il y ait des injustices sociales, alors que nous ne sommes pas un pays si pauvre que cela », a-t-il insisté.
De son côté, Omar, un activiste proche du 20-Février, le mouvement contestataire qui a fleuri lors des « printemps arabes », considère que les événements d’Al Hoceïma sont tragiquement révélateurs. « Ce qui se passe dans la région du Rif est d’une gravité exceptionnelle vu le degré de militarisation de la région et le retour de l’arbitraire », pointe-t-il du doigt, avant de renchérir : « On est plus au moment des promesses du roi pendant l’année 2011 d’un avenir meilleur radieux, etc. D’où le besoin de solidarité, de monter des résistance”.
oumma.com
***

France : Un habitant d’Evry à Valls: “Arrêtez la politique, vous êtes une girouette!”
Manuel Valls éprouve quelques difficultés à se déplacer dans sa ville d’Evry où il est candidat. Alors qu’il se rendait hier soir à un iftar (repas de rupture du jeûne) organisé par les habitants des Pyramides, il a de nouveau été interpellé par un habitant de cette ville qui n’ a guère apprécié le nouveau positionnement politique de Valls en faveur du partie “La République en Marche”. “Arrêtez la politique, vous êtes une girouette, vous n’avez pas de fierté (…) vous avez foutu la merde partout” a t-il notamment lancé à l’ancien Premier ministre.
Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

Le Mossad perd un procès à 1 milliard de dollars contre Facebook accusé de relayer la communication du Hamas.
Le groupe d’avocats israélien Shurat HaDin, lié au Mossad, a engagé des poursuites d’un milliard de dollars contre Facebook, aux USA, en l’accusant de servir de plateforme à la propagande du Hamas. Et il a perdu.
’ officine israélienne accusait le directeur de FB, Mark Zuckerberg, de “faciliter la communication terroriste du Hamas” et de ’violer la législation anti-terroriste” .
Un tribunal fédéral de New York a débouté les parties civiles, estimant que que Facebook ne peux être tenue pour responsables de l’activité de ses utilisateurs.
Shurat HaDin poursuivait Facebook au nom de familles américaines de 5 victimes d’attaques soi-disant menées par le Hamas, en essayant de s’engouffrer dans la législation américaine anti-terroriste.
C’est raté ! Le juge Garaufis a également débouté Israel sur d’autres poursuites engagées par le même groupe d’avocats (qui avait déjà perdu contre l’universitaire australien Jack Lynch dans une affaire de boycott universitaire d’Israël) au nom de 20.000 Israéliens qui se disaient “menacés par la violence virtuelle de propos présents sur Facebook”.
Le tribunal a estimé irrecevable cette plainte, car les parties civiles n’avaient subi aucune blessure ni autre dégât liés aux activités de Facebook.
Ce n’est pas la première fois que le gouvernement israélien s’en prend à Facebook., qui est l’objet d’une intense campagne de dénigrement. L’an dernier, le ministre israélien de la “sécurité”, Gilad Erdan, l’avait accusé d’être responsable des attaques contre les Israéliens dans les territoires palestiniens occupés.
Et en plus des procès, Israël avait financé une campagne d’accusation en placardant des affiches en face du domicile personnel de Mark Zuckerberg.
Terrorisez, terrorisez, il en restera toujours quelque chose. C’est la doctrine israélienne de hacèlement systématique et par tous les moyens de tous ceux qui laissent le moindre espace d’expression aux Palestiniens ou à leur cause, afin de mettre en place une censure ou une autocensure permettant de faire disparaître la Palestine des radars.
L’omertà actuelle est déjà énorme, comme on a pu le constater avec le non traitement par la plupart des médias de la grève de la faim des prisonniers palestiniens. Mais ce n’est jamais assez pour Israël, qui exige un négationnisme à la hauteur de sa propre propagande.
oumma.com
***

Une pénurie de taxis Uber se fait sentir en cette période de Ramadan.
Dans une société française où l’ubérisation, ce néologisme désormais passé dans l’usage courant, révolutionne doublement la langue de Molière et l’économie nationale, la célébration du Ramadan est une parenthèse sacrée, hors du temps, à laquelle aspirent fortement les chauffeurs de taxi musulmans « ubérisés ».
Aussi, dès que le soleil décline à l’horizon, ils sont nombreux à privilégier une rupture de jeûne en famille, infiniment plus régénérante que peuvent l’être les courses nocturnes sous la casquette Uber, au grand dam des utilisateurs du désormais célèbre service de VTC, dont plusieurs se sont plaints d’une certaine pénurie de véhicules sur le coup de 21h30.
« Que les gens ne soient pas contents parce qu’il y a moins de voitures et que ça coûte plus cher, je m’en fous. On n’est pas un service public. J’ai besoin de respecter ce moment et j’en ai aussi envie », a lâché Samy dans les colonnes du Parisien, l’un de ces chauffeurs de taxi que la crise endémique qui frappe durement les banlieues a poussé à s’ubériser.
Ce que révèle le Ramadan, outre la grande attente qu’il cristallise et la joie qu’il met dans les cœurs, c’est le profil type des conducteurs Uber que Grégoire Kopp, le responsable de la communication de la branche française de l’entreprise, avait déjà dressé en 2016 : «La majorité des chauffeurs qui travaillent avec nous sont originaires des banlieues, potentiellement d’origine maghrébine et de confession musulmane », déclarait-il à Capital.
Si les chauffeurs de taxi musulmans « ubérisés » ont à cœur de concilier foi et travail, autant que faire se peut, et de respecter l’instant précieux de l’Iftar, ils ne rangent pas pour autant leur voiture au garage. Nombre d’entre eux reprennent le volant, tard dans la nuit, pour assurer la subsistance de leur famille, comme le souligne Sayah Baaroun, secrétaire général du syndicat SCP-VTC, à la fois très remonté contre des clients éternellement insatisfaits et une « ubérisation » des plus sournoises, qui tend à rendre sa main d’œuvre corvéable à merci.
oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
Un prisonnier de Jénine transporté à l’hôpital immédiatement après sa libération
.
Les autorités d’occupation israéliennes ont libéré hier mardi le prisonnier Amar Hamamera du village de Juba’a au sud de la ville de Jénine dans le nord de la Cisjordanie occupée et a été transféré immédiatement à l’hôpital pour le traitement des conséquences de sa grève de la faim.
.
Les colons attaquent les véhicules des Jérusalémites à Silwan
.
L’occupation arrête un Palestinien de Toulkarem
.
Libération du pêcheur Abou Warda au nord de Gaza
.
IIH : Nous ne cesserons pas de soutenir la cause palestinienne
.
Abou Salmia : les remarques de Mladenov reflètent l’échec international pour Gaza
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête un journaliste et convoque un ex-détenu à Hébron
.
Des dizaines de colons prennent d’assaut al-Aqsa
.
Des palestiniens lancent un cocktail Molotov à l’intérieur d’une colonie à Hébron
.
Une ONG turque appelle Erdogan à mettre fin aux crises aggravées de Gaza
.
L’occupation renvoie les prisonniers transférés dans leurs prisons
.
Libération d’un prisonnier de Bethléem après 12 ans de détention
.
Le Forum des journalistes condamne l’arrestation de leurs collègues par la sécurité de l’Autorité Palestinienne
.
Arrestations lors de raids en Cisjordanie
.
L’occupation attaque les gardiens d’al-Aqsa et protège l’invasion de 161 colons
.
Un pêcheur palestinien blessé par les tirs de l’occupation au nord de Gaza
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

Le Centre Palestinien D'Information