MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 4 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 4 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


France : Saint-Etienne-du-Rouvray : « Non, la haine n’a pas triomphé et elle ne triomphera pas ».

Un hommage national a été rendu au matin du mercredi 26 juillet au Père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime).

Une messe a d’abord été célébrée à 9h à l’église de Saint-Etienne de Saint-Etienne-du-Rouvray par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen. Le président de la République Emmanuel Macron, son Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb y ont assisté aux côtés de Roselyne Hamel, la sœur du prêtre, de Joachim Moyse, maire de la ville, et du député Hubert Wulfranc.

« Vous êtes là ce matin, entourés mais encore atterrés, peut-être révoltés ou simplement fatigués, après une année particulièrement difficile », a déclaré Mgr Lebrun. « Aujourd’hui, nous faisons mémoire d’un père qui continue de veiller sur nous. Le père Hamel a été réduit au silence. Non, la haine n’a pas triomphé et elle ne triomphera pas. »

« La République n’a pas à combattre la religion, ni à se substituer à elle »
Aux alentours de 10h, une stèle républicaine pour la paix et la fraternité a été dévoilée. « A la mémoire de Jacques Hamel, prêtre catholique », est-il inscrit, accompagné des articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

« La Déclaration rappelle notre attachement aux valeurs républicaines qui sont les nôtres : la liberté, l’égalité et la fraternité », a expliqué le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray, en présence du chef de l’Etat. « La cicatrisation sera longue. Mais le sang versé nous a mobilisé dans notre irréversible volonté de vivre ensemble. Pour qu’à jamais, les Stéphanais et les Stéphanaises demeurent unis dans l’espoir et dans la paix », a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron, pour qui « le visage de Jacques Hamel est devenu le visage de ce qui, en nous, refuse cette culture de mort, et ce terrorisme arrogant. », a salué la réaction des catholiques, les remerciant « d’avoir trouvé la force du pardon, d’avoir refusé cette soif de vengeance et de représailles ».

« La République, oui, repose sur l’amour et le respect de l’humanité. Chacun œuvre à cet idéal, avec ses croyances, avec sa philosophie, sa morale. Lorsque c’est la foi qui soutient cet idéal, elle a toute sa place dans la République. C’est pour cela que la République garantit la liberté de croire, comme la liberté de ne pas croire. C’est pour cela qu’elle protège les lieux de culte. La République n’a pas à combattre la religion, ni à se substituer à elle. Elle œuvre chaque jour à ce que chacun puisse croire, en homme libre », a-t-il indiqué.

« Passons ensemble vers la lumière de l’amour ! »

« Permettez-moi, au nom même du Père Jacques Hamel, de lancer cet appel à ceux qui hésitent encore : quittez l’ombre de la haine, passons ensemble vers la lumière de l’amour ! Quittez l’ombre de la division et passons ensemble à la lumière de l’unité ! Quittez l’ombre des mensonges, des égoïsmes et des égos, passons ensemble à la lumière de la vérité et de la fraternité ! Quittez l’ombre de la guerre, passons ensemble à la lumière de la paix ! », a fait part Mgr Lebrun.

La cérémonie prend fin à 18h avec une prière du soir (vêpres) à la basilique Notre-Dame de Bonsecours, suivie d’un temps de prière sur la tombe du père Jacques Hamel avec la délégation musulmane qui prendra la parole.

saphirnews.com
***


France : Calais : la police accusée de gazages routiniers au poivre contre les migrants.

La police française est accusée par un rapport de Human Rights Watch (HRW) d’utiliser régulièrement du gaz de poivre contre les migrants à Calais.

« L’usage de sprays au gaz poivre par la police à Calais est tellement répandu que beaucoup de demandeurs d’asile et de migrants avaient du mal à se rappeler précisément combien de fois ils en avaient été victimes », rapporte l’organisation de défense des droits humains dans le rapport « ‘C’est comme vivre en enfer’ : Abus policiers à Calais contre les migrants, enfants et adultes ».

Entre fin juin et début juillet 2017, HRW a interrogé 61 migrants dont 55 qui se souviennent avoir subi un gazage pendant leur sommeil, quelques jours avant l’entretien. Le rapport explique que ces opérations provoquent « une cécité temporaire, de fortes douleurs oculaires et des difficultés respiratoires, qui durent en général de 30 à 40 minutes ».

« Parfois ils aspergent même de gaz poivre la nourriture et l’eau des migrants – tout cela apparemment dans le but de les pousser à quitter la région », indique également l’ONG. « De tels agissements de la part de la police violent l’interdiction d’infliger un traitement inhumain et dégradant, mais aussi les normes internationales de comportement des forces de l’ordre. »

« On est dans des pratiques qui s’inscrivent dans la routine, sans qu’il y ait de sanctions, alors que ce sont des abus graves », affirme Bénédicte Jeannerod, directrice de HRW France. Waysira, un des adolescents interrogés, témoigne que « chaque jour, la police nous poursuit. Ils utilisent leurs sprays. Ils nous donnent des coups de pied. C’est ça notre vie, tous les jours ».

Fabien Sudry, préfet du Pas-de-Calais a « réfuté catégoriquement les allégations mensongères et calomnieuses » de l’ONG. « Les forces de police agissent bien entendu sur Calais dans le respect des règles de l’État de droit, avec le seul objectif de faire respecter l’ordre et la sécurité publics », a-t-il ajouté.

saphirnews.com
***


Leçons vénézuéliennes.

La déstabilisation à grande échelle subie par le Vénézuela – dernier épisode d’une guerre larvée contre cet empêcheur de tourner en rond dans “l’arrière cour” impérialiste – vient administrer quelques leçons que les partisans d’un changement radical – c’est-à-dire tout autre que cosmétique – gagneraient à méditer. La première leçon, c’est qu’on ne peut construire une alternative politique sans prendre le risque d’un affrontement décisif avec les détenteurs du capital, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur des frontières. Par alternative politique, on entendra exactement l’opposé de ce que l’on nomme “alternance”, c’est-à-dire la simple permutation des équipes au pouvoir. C’est un processus beaucoup plus profond, qui ne se contente pas de quelques modifications de surface, mais qui met explicitement en jeu les structures déterminant la répartition des richesses.

Cette alternative politique s’identifie donc avec la reprise expresse, par le peuple, des attributs de la souveraineté. Elle suppose la rupture des liens qui rattachent le pays au capital étranger dominant et au capital local “compradore” qui en dépend. Mais c’est une tâche colossale. A peine entreprise, la pesanteur objective des structures s’y conjugue avec la guerre acharnée que mènent les nantis pour conserver leurs privilèges de classe. La presse internationale décrit le Vénézuela comme un pays en faillite, mais elle oublie de préciser que cette faillite est celle d’un pays capitaliste latino-américain. Ce pays a accompli des progrès significatifs jusqu’en 2014, mais l’absence de transformation structurelle l’a laissé dans l’ornière de la dépendance économique. Ruiné par la chute des cours du pétrole, il n’a pas su – ou pu – bâtir un modèle alternatif.

Si les nervis de la droite vénézuélienne se déchaînent dans les rues de Caracas sous les vivats de la presse bourgeoise et des chancelleries occidentales, c’est parce que Maduro n’est ni Castro ni Tsipras. S’il était Castro, c’est-à-dire si le Vénézuéla avait pleinement restauré sa souveraineté et s’était engagé dans un processus de développement autonome non capitaliste, il n’y aurait pas de nervis à Caracas. Mais c’est de la politique fiction : Maduro n’est pas Castro, et le Vénézuela n’est pas Cuba. Inversement, Maduro n’est pas non plus de la graine d’un Tsipras. Il n’entend pas rendre les armes et céder à l’opposition malgré la crise économique gravissime que connaît le pays. Résolu – ou résigné – à occuper cet entre-deux, Maduro ne peut ni renier un chavisme dont il est l’héritier ni pousser les feux d’une “révolution bolivarienne” que la paralysie économique du pays et la victoire électorale de l’opposition ont suspendue de facto.

La crise qui sévit depuis 2014 a tendance à le faire oublier, mais le chavisme fut porté par un puissant mouvement social qui est loin d’avoir disparu – comme en témoigne la grande manifestation chaviste du 19 avril 2017 -. Depuis la première élection de Chavez en 1998, il a combattu les préjugés de race et de classe. Il a fait reculer de manière spectaculaire la pauvreté et l’analphabétisme. Nationalisant le pétrole, il a restitué à la nation la maîtrise de ses ressources naturelles. Bouleversant la politique étrangère du pays, il a rompu avec Israël, inventé l’alliance bolivarienne et défié l’Oncle Sam au coeur de son “arrière-cour” sud-américaine. Approuvé par le peuple vénézuélien, le chavisme a bousculé le désordre établi de manière séculaire en Amérique latine au profit des firmes multinationales nord-américaines et de la bourgeoisie raciste qui leur sert de VRP.

Bien sûr, la “révolution bolivarienne” n’a pas supprimé du jour au lendemain tous les maux de la société vénézuélienne, et elle traîna avec elle son lot d’erreurs et d’imperfections. Elle a utilisé la manne pétrolière pour sortir de la misère les couches sociales les plus déshéritées, mais elle a renoncé à transformer les structures sociales profondes du pays. Au Vénézuela, l’économie est toujours entre les mains d’une bourgeoisie réactionnaire qui en organise le sabotage pour exaspérer la crise et chasser Maduro du pouvoir. Ce n’est pas le gouvernement qui crée une inflation à trois chiffres, et l’immobilisme auquel le condamne une majorité parlementaire hostile devrait au moins tempérer les jugements hâtifs portés sur les responsabilités de l’exécutif.

Depuis l’élection de cette majorité réactionnaire, en décembre 2015, la droite vénézuélienne ouvertement appuyée par Washington et relayée par des médias locaux affidés rêve d’abattre Maduro et de liquider le chavisme. La “révolution bolivarienne” eut beau n’avoir de révolution que le nom, elle ne pouvait que déchaîner la haine revancharde des nantis et susciter l’hostilité mortifère des USA. Lorsqu’elle s’indigne des victimes – présumées – de la répression policière plutôt que des sanglantes opérations de l’ultra-droite, la gauche bien-pensante oublie qu’une protestation de rue n’est pas toujours progressiste, qu’une revendication démocratique peut servir de paravent à la réaction, et qu’une grève peut contribuer à la déstabilisation d’un gouvernement de gauche, comme le mouvement des camionneurs chiliens en fit la démonstration en 1973.

La leçon a été oubliée par les progressistes boboïsés des pays riches, mais les vrais progressistes latino-américains le savent : si l’on veut changer le cours des choses, il faut agir sur les structures. La nationalisation des secteurs-clé, la protection contre la mondialisation libérale, la restauration de l’indépendance nationale, la consolidation d’une alliance internationale des Etats souverains, la mobilisation populaire pour une meilleure répartition des richesses, l’alphabétisation, l’éducation et la santé pour tous sont les différentes facettes d’un même projet progressiste. Contrairement à ce que prétend une idéologie qui recycle les vieilles lunes social-démocrates, ce n’est pas sa radicalité qui condamne un tel projet à la défaite, mais la peur de l’assumer.

Dès qu’il s’attaque aux intérêts géopolitiques et géo-économiques des puissances dominantes, le projet progressiste franchit la ligne rouge. Ce cap une fois passé, toute imprudence peut devenir fatale. L’impérialisme et ses exécutants locaux ne font pas de cadeaux. Pourquoi faudrait-il leur en faire ? Franco n’a laissé aucune chance à la République espagnole (1936), ni la CIA à Mossadegh (1953), ni Mobutu à Lumumba (1961), ni Suharto à Soekarno (1965). Allende commit l’erreur tragique de nommer Pinochet au ministère de la Défense, et Chavez dut son salut en 2002 à la fidélité de la garde présidentielle. Il ne suffit pas d’être du côté du peuple, il faut se donner les moyens de ne pas le perdre en laissant ses ennemis prendre le dessus. Comme disait Pascal, il ne suffit pas que la justice soit juste, il faut aussi qu’elle soit forte.

Comme d’habitude, la majeure partie de la “gauche” occidentale ne comprend rien et elle hurle avec les loups. Comme si sa seule source d’information était “Le Monde”, elle exige de Maduro qu’il renonce au pouvoir pour mettre fin à la crise. Face à la rébellion de quelques milliers de fils de famille et d’une masse de lumpen-prolétaires manipulés, le président élu du Vénézuela devrait aller à Canossa. Capitulant devant la rue, il devrait renoncer à la convocation d’une Assemblée constituante (le 30 juillet) dont le mérite est pourtant, comme son nom l’indique, de remettre le pouvoir entre les mains du peuple. Faute d’avoir pu lui infliger le sort d’Allende, cette gauche “humaniste” se réjouirait, sans doute, de le voir finir comme Tsipras. Ce n’est pas gagné d’avance, et le peuple vénézuélien tranchera.

oumma.com
***


Palestine : Jérusalem : crise des portiques ou éruption du chaudron colonial ?

Dans la nuit du 24 juillet, Benyamin Netanyahu a décidé de retirer les portiques de la discorde aux abords de l’Esplanade des mosquées au profit d’un système de surveillance aux contours encore flous mais que l’on sait plus discret. Israël a écouté les recommandations de son service de sécurité intérieur, le Shin Bet, qui martelait depuis plusieurs jours qu’ils ne constituaient pas un outil efficace pour lutter contre l’insécurité rampante sur l’Esplanade, alors que cinq Palestiniens et trois colons ont été tués depuis vendredi. Israël s’est plié aux injonctions de la communauté internationale, appelant courageusement au respect du statu quo de 1967 confiant la gestion de la sécurité du Haram el Sharif (le noble sanctuaire) à la Jordanie. Un retour au calme est annoncé, les passions religieuses des Palestiniens ayant été satisfaites. Ouf. Circulez, il n’y a plus rien à voir.

Voici, en substance, ce que l’on pouvait lire ce matin dans la plupart des grands titres de presse internationaux. Brillaient par leur absence toutes références explicites aux effets de la colonisation forcenée de Jérusalem depuis son annexion en 1967 et de la situation catastrophique à Gaza, que le blocus et la pénurie organisée d’électricité continuent d’asphyxier, comme si rien de tout cela n’était lié. C’est à se demander si le bureau de presse de Netanyahu ne leur a pas mâché le travail…

Commençons par appeler un chat un chat. Ce à quoi nous avons assisté à Jérusalem est un acte massif de désobéissance civile. Les Israéliens ont joué la carte de la sécurité pour s’assurer d’un contrôle plus étroit des abords de l’Esplanade, rompant de fait avec la logique du statu quo et faisant peser comme à son habitude la responsabilité de l’assassinat des policiers israéliens sur l’ensemble de la population palestinienne de Jérusalem. Mais les Palestiniens ont refusé de jouer le jeu de cet humiliant et inutile contrôle de sécurité. La désobéissance civile a ratissé bien plus large que le refus d’islamistes supposés, comme voudrait nous le faire croire l’extrême-droite religieuse et nationaliste israélienne, toujours prompt à instrumentaliser le fait religieux pour mieux dépolitiser l’analyse des mobilisations populaires palestiniennes – et, ainsi, dédouaner la puissance occupante et colonisatrice de toute responsabilité.

La solidarité active des Palestiniens chrétiens, venus nombreux aux abords de l’Esplanade des mosquées protester contre l’érection des portiques de sécurité, montre bien que la violation de la souveraineté des lieux saints musulmans n’est pas qu’une question strictement religieuse. L’opposition multiconfessionnelle à la provocation intrusive des forces de sécurité israéliennes nous rappelle que c’est d’une lutte de libération nationale dans un contexte colonial qu’il s’agit, d’une lutte contre l’accaparement de la seule partie de la Palestine qui ne soit pas sous contrôle israélien, d’une lutte contre l’effacement de leur présence historique et politique à Jérusalem, d’une lutte contre une étape supplémentaire de la colonisation de leur ville. Mais de tout cela, pas un mot.

Depuis la conquête de la partie orientale de la ville en 1967, Israël a fait de « Jérusalem réunifiée la capitale éternelle et indivisible du peuple juif ». Mesure-t-on la violence raciste de cette déclaration ? Réalise-t-on l’étendue des politiques publiques de dépossession déployées à l’encontre des « résidents permanents » palestiniens qui, pourtant soumis aux mêmes impôts que les Israéliens, ne disposent d’aucun droit politique, d’aucune protection juridique contre la violence des colons et des arrestations arbitraires de la police, d’aucune autorisation pour assurer le bon développement de leur communauté ? Nous contenterons-nous d’une opposition de principe à la colonisation de peuplement de la partie orientale de la ville à chaque annonce de construction de nouveaux blocs de logement, judaïsation de fait visant à rendre impossible la perspective d’en faire un jour la capitale d’un Etat palestinien souverain ?

Mais de tout cela, pas un mot. De la menace proférée par Tzachi Hanegbi, ministre de la coopération régionale et proche de « Bibi », menaçant les Palestiniens d’une troisième Nakba – c’est à dire d’une expulsion massive et donc d’un nettoyage ethnique – s’ils ne rentraient pas dans le rang, là non plus, pas un mot. Emmanuel Macron préfère garder le silence. C’est vrai qu’il avait déjà tout dit en annonçant, l’air grave, en présence de son « cher Bibi », « que l’antisionisme est une forme réinventée de l’antisémitisme ». L’Union Juive Française pour la Paix tient à apporter tout son soutien aux Palestiniens en lutt e à Jérusalem.

Le Bureau national de l’UJFP, le 25 juillet 2017.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

30 Journalistes blessés en deux semaines dans les évènements d’al-Aqsa
.
Le Forum des médias palestiniens a fermement condamné les attaques continues de l’occupation contre les journalistes, indiquant que plus de 30 journalistes ont été différemment blessés au cours des deux dernières semaines
.
Haniyeh adresse des messages aux dirigeants des pays arabes et islamiques pour soutenir Al-Aqsa
.
400 mineurs palestiniens incarcérés dans les geôles de l’occupation
.
La Knesset sioniste ratifie une loi consacrant le contrôle de Jérusalem
.
Hébron: La Paix maintenant appelle à évacuer la maison volée par les colons
.
CJUE: le Hamas retiré de la liste terroriste de l’UE
.
Jérusalem occupée: des caméras de surveillance intelligentes installées dans les 6 mois
.
Des colons prennent d’assaut une maison pour la confisquer
.
Guerre américano-sioniste contre les militants de BDS
.
Un Gazaoui arrêté par l’occupant sur les frontières de la Bande de Gaza
.
L’occupation transfère le prisonnier gréviste Diab en détention administrative
.
L’occupation arrêtent des citoyens à jérusalem
.
Jordanie: Funérailles de masse pour un civil assassiné par l’agent de sécurité de l’ambassade sioniste
.
Blessés et arrestations dans la répression des fidèles près d’al-Asbat
.
Autriche: Un palestinien condamné à la perpétuité pour avoir planifié un attentat contre l’occupation
.
Le Hamas appelle à une intervention urgente pour protéger Al-Aqsa des projets sionistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Flash info du 1er Shawwal 1438.

Flash info du 1er Shawwal 1438..

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************

***

France : Annonce officiel Mosquée de Paris : DIMANCHE 25 JUIN 2017 : Fête de l’AÏD AL-FITR 1438/H.

Ce samedi 24 juin 2017 – correspondant au 29 Ramadhan 1438 du calendrier hégérien, « Nuit de l’Annonce dite Nuit du Doute », la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris, réunie à la Grande Mosquée de Paris sous la présidence du Recteur Dalil Boubakeur et en présence de Anouar Kbibech Président CFCM accompagné de membres de son bureau exécutif, ainsi que des imams, des personnalités musulmanes, des présidents de mosquées, des représentants des fédérations musulmanes, informe les musulmans de France que :
La Fête de l’AÏD AL-FITR est fixée au, DIMANCHE 25 JUIN 2017.

La Prière de l’Aïd Al-Fitr sera célébrée Dimanche 25 Juin 2017
à 9h00 précises à la Grande Mosquée de Paris.

Nous implorons Allah Tout Puissant pour qu’Il accepte notre jeûne
et qu’Il nous comble de Sa Clémence et de sa Miséricorde.

Recteur Dalil Boubakeur.
Président d’honneur du CFCM,
Président de la Fédération nationale
de la Grande Mosquée de Paris.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Arabie: la police déjoue « une action terroriste » à La Mecque.

Selon le ministère de l’Intérieur saoudien, les autorités saoudiennes ont mis en échec une « action terroriste » projetée contre la Grande Mosquée de La Mecque, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés.

Les forces de sécurité saoudiennes ont déjoué vendredi une action « terroriste » contre la Grande Mosquée de La Mecque, premier lieu saint de l’islam, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés, a annoncé le ministère de l’Intérieur. Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement d’un bâtiment de trois étages où se barricadait un kamikaze qui s’est fait exploser, a précisé un porte-parole du ministère dans un communiqué publié par l’agence officielle Spa.

Des « plans dirigés depuis l’étranger » selon le ministère de l’Intérieur.

Le kamikaze faisait partie d’un groupe « terroriste », basé dans deux quartiers de La Mecque, et à Jeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, et dont cinq membres, y compris une femme, ont été arrêtés, a ajouté le ministère. L’attentat déjoué était « imminent et visait la sécurité de la Grande mosquée et celle des fidèles », a ajouté le porte-parole. Selon lui, le kamikaze, chargé de mener l’attentat, s’est fait exploser après avoir refusé de se rendre aux forces de sécurité, qui ont assiégé un bâtiment de trois étages, situé dans l’enceinte de la Grande mosquée et où il s’était barricadé. Six résidents étrangers et cinq policiers ont été blessés, a précisé le porte-parole.

Il a expliqué que le groupe « terroriste » avait visé « le lieu le plus sacré » des musulmans et exécutait « des plans dirigés depuis l’étranger dans le but de nuire à la sécurité et à la stabilité » du royaume saoudien. Il n’a pas cité nommément les commanditaires de l’attentat déjoué ou les pays qui l’auraient inspiré.

Cet attentat, déjoué au moment où les fidèles étaient massivement rassemblées à la Grande mosquée pour le dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman, est la deuxième du genre à viser un lieu sacré des musulmans en Arabie saoudite. En juillet 2016, un attentat perpétré à Médine, deuxième lieu saint de l’islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du Prophète Mouhammad.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Attaque de la mosquée de Finsbury Park : l’Angleterre endeuillée soutient sa population musulmane.

Article publié sur Muslim-Moves.com | Londres a été touché par une attaque dans la nuit de dimanche 18 à lundi 19 juin. Un homme a foncé avec sa voiture sur des piétons musulmans sortant de la mosquée de Finsbury Park après les prières de nuit du Ramadan, Taraweeh. Une personne est morte et dix autres sont encore à l’hôpital dans un état critique. Les fidèles venaient de se recueillir autour des victimes de l’incendie de la Grenfell Tower, terrible tragédie qui a fait 58 morts. Les musulmans ont été les premiers à porter secours aux personnes encore piégées dans la tour et se sont démenés après pour réunir des fonds et leur apporter toute l’assistance nécessaire.

Muslim Moves souhaite apporter tout son soutien aux musulmans blessés dans l’attaque et à leur famille. C’est avec une profonde émotion que l’équipe a appris la nouvelle qui tranche lourdement avec le climat de respect et de tolérance faisant la fierté de l’Angleterre. C’est d’ailleurs autour de ces valeurs que citoyens, médias et politiques se sont rassemblés pour rendre hommage aux fidèles morts ou blessés par ce conducteur dont l’acte ne reflète que sa propre folie et non pas la vision de tout un peuple.

En effet, sous-tendu par une émotion vive et sincère, les médias britanniques ont partagé l’information avec beaucoup de dignité. En opposition, par exemple, avec le traitement médiatique français, indécent et injurieux vis-à-vis des victimes. Une marche spontanée a même été lancée dans les rues londoniennes réunissant des centaines de personnes.

En ce qui concerne les politiques, ils ont su oublier leurs divergences dans l’optique de faire savoir leur désarroi tout en rappelant l’importance de la cohésion entre les différentes communautés. Qu’il s’agisse du maire de Londres, Sadiq Khan ou de la Prime Minister, Theresa May, les discours se sont fait à l’unisson. Cette dernière a d’ailleurs organisé dans la matinée du drame une réunion d’urgence. Pour sa part, Jeremy Corbyn, son farouche opposant, a avoué être « complètement sous le choc ».

Les communautés religieuses environnantes se sont de suite jointes aux musulmans désireux de prier après ce terrible événement. Ils leur ont prêté main-forte. Des figures emblématiques ont également fait entendre leur voix pour condamner ce geste. L’archevêque de Canterbury a déclaré :

« L’attaque à la mosquée #FinsburyPark est odieuse. Nous sommes solidaires avec nos amis musulmans et prions pour les personnes endeuillées et blessées ».

Sur les réseaux sociaux, le grand rabbin a écrit :

« Il est déchirant d’entendre une nouvelle attaque mortelle dans les rues de Londres, cette fois-ci, ciblant les musulmans qui étaient en prière. C’est une illustration douloureuse de la raison pour laquelle nous ne devons jamais permettre à la haine de susciter la haine. Elle crée une spirale de la violence et de la terreur qui ne provoque que la mort et une plus grande, la destruction.

Comme jamais, nos pensées et nos prières sont avec ceux qui sont touchés et que chacun d’entre nous puisse répondre à cette dernière tragédie avec la même compassion et la même détermination à ne pas être divisées, ce qui a défini notre société au cours des derniers mois. »

Il est ainsi important de considérer comment la situation est traitée et comment elle est solutionnée par toutes les instances de l’Etat. Ce sont les mesures institutionnelles, les discours gouvernementaux et l’orientation médiatique qui construisent et déterminent les fondements et les positions d’une nation. La tolérance britannique ne saurait être malmenée par un acte isolé guidé par la une haine irraisonnée.

islametinfo.fr
***


Le Royaume-Uni de Theresa May en difficulté pourrait alléger son « Brexit » pour les expatriés européens.

Article publié sur le site Muslim-Moves.com | Alors que le parti Conservateur de Theresa May a essuyé une défaite mémorable aux élections législatives, de nombreuses questions s’élèvent autour de son projet phare : le Brexit. Muslim Moves fait le point afin de vous éclairer sur la conséquence de ce résultat.

Les élections législatives du 8 juin en Angleterre étaient perçues comme un test pré-Brexit. Elles devaient conforter la majorité au Parlement britannique de Theresa May, Première ministre et chef de file du Brexit dur. Or, dans une surprise générale, elles ont conduit à former un gouvernement sans majorité absolue, un « hung parliament » bien fragile. Theresa May est donc fortement affaiblie et ses positions « ultra » avec. Ces élections législatives l’ont plongée en eaux troubles ce qui altère sa position devant Bruxelles.

“Le résultat n’aura évidemment échappé ni à Angela Merkel, ni à Emmanuel Macron, ni à personne. Cela change la dynamique”, insiste le politologue Paul Kelly.

Theresa May voit sa crédibilité mise à rude épreuve tant au sein de son propre parti où cinq de ses ministres demandent sa démission que chez ses détracteurs qui ont saisi l’opportunité de rappeler que le Brexit n’est pas le souhait des Britanniques. Sa carrière à Downing street est même remise en question. En somme, elle avance amoindrie dans un contexte qui lui est défavorable ne serait-ce qu’en raison de la série d’attentats que vient de connaître le pays.

De plus, cette épopée électorale a donné du poids à son opposant, Jeremy Corbyn (Labour), ragaillardi, qui a mis en avant durant toute sa campagne les conséquences sociales dramatiques que pourrait entraîner le Brexit.

Ainsi, il est important de rappeler les enjeux de ce Brexit. En effet, les retraités britanniques installés dans d’autres pays de l’Union européenne constituent un point crucial dans les débats Londres/Bruxelles dans la mesure où leur retour au bercail pourrait coûter un milliard de livres au service de santé britannique, soit un montant deux fois plus élevé que la somme dépensée chaque année par l’Angleterre pour ses ressortissants. Cette information est tombée quelques jours avant les élections.

Quoiqu’il en soit, les variables à prendre en considération durant les négociations sur le Brexit sont nombreuses et les répercussions pour les Britanniques peuvent être lourdes. Les expatriés français ont dès lors la garantie que l’Angleterre ne peut dévaloriser leur situation sous peine de voir celle de ses propres ressortissants dans l’Union fortement ébranlée. En somme, les élections ont fait pencher la balance en faveur de Bruxelles.

islametinfo.fr
***


Turquie : la théorie de Darwin supprimée des programmes scolaires.

Turquie – Les écoliers turcs n’apprendront plus la théorie sur l’ évolution, a déclaré un fonctionnaire du gouvernement.

Alpaslan Durmus, responsable du programme d’études pour le ministère de l’éducation, a déclaré que la théorie de l’évolution de Charles Darwin était « controversée » et qu’elle serait retirée des programmes scolaires d’ici 2019.

« Nous avons exclu des sujets controversés pour les étudiants qui ne sont pas en âge de comprendre certains concepts scientifiques », a déclaré M. Durmus.

« Les élèves de troisième n’ont pas suffisamment de bagages pour étudier De l’origine des espèces en classe de biologie » , cette section sera retardée jusqu’à l’étude de premier cycle.

La proposition visant à supprimé la théorie de l’évolution du programme scolaire a été incluse dans un projet de loi qui a déjà été approuvé par M. Erdogan, a déclaré M. Durmus. Le programme final sera publié la semaine prochaine.

Un groupe d’universitaires turcs laïcs a critiqué le mouvement en disant qu’il mettait la Turquie dans la même catégorie que l’ Arabie saoudite, où le programme est profondément religieux et interdit l’enseignement de la théorie de l’évolution

L’Islam, comme les autres religions monothéistes, enseigne que Adam et Eve étaient les premiers humains.

islametinfo.fr
***


L’Arabie Saoudite ordonne la fermeture de la base militaire turque au Qatar.

L’Arabie saoudite et d’autres pays arabes qui ont coupé les liens avec le Qatar auraient publié une liste de revendications pour mettre fin à la plus grande crise du Golfe. Les principaux points sont la fermeture d’Al Jazeera et toutes ses antennes à travers le monde, fermer une base militaire turque et réduire les liens avec l’ Iran .

Ces pays ont maintenant accordé au Qatar 10 jours pour se conformer à toutes les exigences, qui comprennent également le paiement d’une somme non spécifiée en compensation de ce qu’ils prétendent être « une perte de vies et des pertes financières causées par la politique du Qatar ».

Les exigences concernant Al Jazeera indiquent que le Qatar doit également fermer tous les autres sites d’information que le Qatar finance, y compris Arabi21, Rassd, Al Araby Al Jadeed et Middle East Eye.

Si le Qatar accepte de se conformer à ces injonctions, la liste sera vérifiée une fois par mois pour la première année, puis une fois par trimestre la deuxième année après son entrée en vigueur. Pour les 10 années suivantes, le Qatar sera surveillé chaque année.

Le document ne précise pas ce que les pays feront si Qatar refuse de se conformer à ces exigences.

Le ministre turc de la Défense, Fikri Isik, a déclaré que son pays n’avait pas l’intention de réexaminer sa base militaire au Qatar et que toute demande de fermeture constituerait une ingérence dans les relations du pays avec l’État du Golfe.

Isik a déclaré au diffuseur NTV qu’il n’avait pas encore vu une demande de fermeture de la base.

« La base au Qatar est à la fois une base turque et qui préservera la sécurité du Qatar et de la région », a déclaré Isik dans une interview vendredi. »Réévaluer l’accord de base avec Qatar n’est pas à l’ordre du jour ».

islametinfo.fr
***


Israël appelle à des liens forts avec l’Arabie Saoudite et invite le Prince héritier à Tel Aviv.

Le ministre israélien des renseignements et des transports a appelé le roi Salman d’Arabie Saoudite à inviter le Premier ministre Benjamin Netanyahu à Riyad afin d’établir des relations diplomatiques complètes.

Lors d’une conférence à Herzliya jeudi, Yisrael Katz a également demandé au roi Salman d’envoyer le nouveau prince héritier Mohammed bin Salman à Tel-Aviv après avoir décrit l’intérêt partagé à contrer l’ Iran rival .

« Je demande à Salman, le roi de l’Arabie saoudite, d’inviter le Premier ministre d’Israël, Netanyahou, à visiter l’Arabie Saoudite », a déclaré Katz lors de la conférence annuelle Herzliya, où les dirigeants israéliens présentent des initiatives stratégiques nationales.

« Nous avons vu quel hôte merveilleux vous pouvez être … lorsque le président Trump était là. Vous pouvez également envoyer votre héritier, le nouveau, le Prince Mohammed bin Salman. Il est une personne dynamique. Il est un initiateur ».

Avigdor Lieberman, ministre israélien de la Défense qui voulait envoyer une bombe atomique sur Gaza, a également appelé à l’établissement de « relations diplomatiques et économiques complètes » avec les États arabes « modérés ».

islametinfo.fr
***


L’Arabie Saoudite expulse des milliers de chameaux qataris .

Les autorités saoudiennes mènent depuis plusieurs semaines une guerre diplomatique contre le Qatar, officiellement pour ses liens présumés avec des organisations terroristes. Cela s’est traduit par la fermeture des frontières, la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays et désormais… l’expulsion des chameaux qataris !

Mardi 20 juin, pas moins de 12 000 chameaux et moutons appartenant à des éleveurs qataris ont été sommés de chercher de la verdure en dehors du royaume.

Les Observateurs de France 24 ont relayé plusieurs vidéos qui témoignent de cette actualité. Ils présentent l’explication de Mustapha qui habite dans la région d’al-Charqiyya, « où transitent des troupeaux de chameaux venant du Qatar vers le nord de l’Arabie Saoudite ».

« C’est une tradition dans la région : les éleveurs qataris confient au début de chaque hiver leurs troupeaux à des bergers qui les emmènent paître en Arabie saoudite. Ils parcourent plus de 1 000 kilomètres vers le nord-est du pays et jusqu’aux frontières avec l’Irak, où la végétation est plus dense. Les troupeaux ne viennent pas seulement du Qatar, mais également du Koweït et des Émirats arabes unis », explique l’observateur.

Une opération sauvetage a dû être dépêchée par le Qatar car de nombreuses bêtes ont parcouru des centaines de kilomètres sans boire. Plusieurs d’entre elles seraient mortes de soif selon des témoignages recueillis par France 24. Les autorités qataris ont envoyé un convoi de camions citernes et des cargaisons de foin à la frontière. Des hébergements provisoires ont été montés pour protéger les 7 000 chameaux et 5 000 moutons contre les fortes chaleurs d’après la presse locale.

L’Arabie Saoudite et ses alliés ont remis, vendredi 23 juin, une liste de conditions préalables à la levée de l’embargo autour du Qatar. Ils réclament notamment la rupture des relations diplomatiques avec l’Iran et la fermeture d’une base militaire turque.

D’autres revendications assez extrêmes figurent dans la liste telles que l’arrêt des antennes internationales du groupe de télévision Al Jazeera et le paiement d’une compensation financière. L’émir du Qatar a une dizaine de jours pour répondre à l’ultimatum.

saphirnews.com
***


L’Aïd El Fitr a été fixé au dimanche 25 juin 2017.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de communiquer la date de l’Aïd El Fitr qui a été fixée au dimanche 25 juin 2017. Nous vous présentons à cette occasion tous nos voeux.

Aidkoum Moubarak !

oumma.com
***

France : Annonce officiel Mosquée de Paris : DIMANCHE 25 JUIN 2017 : Fête de l’AÏD AL-FITR 1438/H.

Ce samedi 24 juin 2017 – correspondant au 29 Ramadhan 1438 du calendrier hégérien, « Nuit de l’Annonce dite Nuit du Doute », la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris, réunie à la Grande Mosquée de Paris sous la présidence du Recteur Dalil Boubakeur et en présence de Anouar Kbibech Président CFCM accompagné de membres de son bureau exécutif, ainsi que des imams, des personnalités musulmanes, des présidents de mosquées, des représentants des fédérations musulmanes, informe les musulmans de France que :
La Fête de l’AÏD AL-FITR est fixée au, DIMANCHE 25 JUIN 2017.

La Prière de l’Aïd Al-Fitr sera célébrée Dimanche 25 Juin 2017
à 9h00 précises à la Grande Mosquée de Paris.

Nous implorons Allah Tout Puissant pour qu’Il accepte notre jeûne
et qu’Il nous comble de Sa Clémence et de sa Miséricorde.

Recteur Dalil Boubakeur.
Président d’honneur du CFCM,
Président de la Fédération nationale
de la Grande Mosquée de Paris.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des ONG appellent à obliger Israel de respecter les missions de l’ONU
.
Le Conseil des organisations sur les droits humains des Palestiniens a appelé la communauté internationale à prendre des mesures efficaces visant à assurer la coopération des autorités occupantes israéliennes avec les mécanismes des Nations Unies
.
« La rencontre d’Abbas avec Kushner et Greenblatt fut un échec »
.
700 000 litres de carburant égyptien acheminés à Gaza
.
Israël envisage d’adopter des lois qui encouragent la colonisation
.
Dernier vendredi du Ramadan : Des dizaines de milliers de fidèles affluent vers la mosquée Al Aqsa
.
11 camions d’aides humanitaires arrivent de la Turquie à Gaza
.
Cisjordanie: Les forces d’occupation arrêtent 4 citoyens
.
Blésses et arrestations lors des raids nocturnes à Bethléem
.
Chadid appelle à libérer les détenus politiques en Cisjordanie
.
Gaza : Trois blessés lors des manifestations contre le blocus
.
L’occupation libère le dirigeant au Hamas Abdul-Jabbar Jarar de Jénine
.
Le Hamas appelle la Nation à soutenir la cause palestinienne et la résistance
.
Al-Qassam: La nation devrait éradiquer le
.
Des députés israéliens incitent contre le soutien turc à la mosquée Al-Aqsa
.
Incursion des bulldozers israéliens au nord de Jabalia
.
Des militants soutiennent les détenus libérés privés de leurs allocations
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 26 Ramadan 1438.

Flash info du 26 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Un ticket pour le Paradis.

Félicitations !!! Après 12 ans d’attente et autant de tirages au sort de l’office national du Hadj où votre nom n’est pas sorti, vous avez enfin gagné à 78 ans votre billet tant attendu vers le Paradis : un billet vers la Mecque pour le pèlerinage. Votre voisin lui devra encore tenter sa chance l’an prochain, de même que les milliers d’inscrits dans votre ville qui n’auront pas été tiré au sort cette année. Et certains quitteront ce monde sans jamais être choisis…

Ceci est la réalité de millions de frères et sœurs à travers l’Asie ou l’Afrique qui au moment où je vous écris sont en train de se préparer pour ce grand voyage dont ils auront tant rêvé et pour lequel certains auront économisé toute une vie.

Mais ce n’est pas NOTRE réalité en France, car privilège des minorités européennes et américaines, on peut choisir de partir quand on le souhaite sans avoir à espérer un tirage au sort à l’issue incertaine. Mais peut-on vraiment se permettre d’attendre pour autant avant d’accomplir le cinquième pilier de notre religion ?

Cet article va vous donner 3 bonnes raisons qui font que 2017 est l’année à ne rater pour faire son Hadj pour tous ceux et celles qui ont les moyens matériels et la bonne santé pour y aller.

1. Un pilier de l’adoration qu’il ne faut pas retarder !

Les promesses de récompense d’Allah ‘azza wa jalla sont multiples pour le Hadj comme pour la Omra, et on oublie trop souvent à quel point ces mérites sont uniques et doivent être saisis au plus tôt. Ainsi en particulier:

La Omra (visite de la ville sainte) est un acte expiatoire des péchés. Le pèlerinage sincère n’a d’autre récompense que le paradis. Rapporté par Mouslim et Boukhari

Au-delà de ces mérites, il y a une obligation particulière pour le Hadj, pilier de l’islam, qui incombe à chaque musulman ou musulmane qui réunit les conditions suffisantes pour l’accomplir. Et gare aux retardataires :

Allah a dit dans la sourate Ali Imran verset 97 : « Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui en ont les moyens d’aller faire le hajj de la Maison. Et celui qui mécroit alors certes Allah se passe largement des mondes ».

2. Saisir l’opportunité tant qu’elle est là.

On ne souhaite évidemment pas que l’avenir soit moins radieux que le présent mais il faut tout de même prendre conscience des possibles difficultés des prochaines années. Tout d’abord le climat car à partir de l’année prochaine le Hadj sera au mois d’août et donc les températures à la Mecque atteindront des sommets.

Le contexte de la région ensuite est un risque qui peut rendre difficile le Hadj dans les prochaines années. Les difficultés économiques du pays font également douter des futures règles du pèlerinage et surtout de son prix, car de nouvelles taxes apparaissent, avec en premier lieu la TVA qui sera mise en place en Arabie vraisemblablement dès janvier 2018. Bref on ne veut pas jouer les pessimistes mais il faut saisir l’opportunité quand elle se présente comme nous religion nous y invite car personne ne sait si cela sera la dernière chance ou non d’accomplir le pilier de sa religion.

3. Une formule idéale avec Tawhid Travel.

Oui Tawhid Travel nous rémunère pour faire de la publicité pour leurs offres. Mais cela n’affecte pas notre jugement. Après une forte déception sur les services de notre agence partenaire en 2016, nous avons fait notre enquête et vérifié les offres de cette agence, échangé à de multiples reprises avec leurs responsables, comparé leurs offres à celles de leur concurrents et enquêté sur les services fournis aux pélerins les années précédentes. Tawhid Travel est clairement pour nous l’agence la mieux organisée pour accomplir son pèlerinage dans les meilleures conditions.

Car le plus important en choisissant un groupe de Hadj n’est pas l’hôtel ou la compagnie aérienne mais bel et bien l’organisation et l’accompagnement religieux, médical et opérationnel sur place. Par ailleurs les offres sont bien adaptées aux besoins des pélerins français avec leurs formules pour tous les portefeuilles et tous les besoins.

AJIB.FR
***


Etats-Unis : le meurtre de Nabra Hassanen sans caractère raciste selon la police .

Selon le porte-parole de la police du comté de Fairfax (Virginie), l’enquête sur le meurtre d’une jeune musulmane de 17 ans en Virginie, dimanche 18 juin, n’est pas orientée vers celle d’un crime de haine.

« En s’appuyant sur les informations de nos enquêteurs, il n’y aucune indication selon laquelle ce fut un crime de haine », déclare ainsi Don Gotthardt. Il avait par ailleurs refusé de décliner l’identité de la victime mais les médias s’en sont chargé.

Nabra Hassanen sortait en compagnie d’un groupe d’amis d’un restaurant Mc Donald’s où elle y avait mangé avant le début du jeûne. Le groupe, constitué alors d’une quinzaine de jeunes, se dirigeait vers la mosquée Adams lorsqu’il a fait la rencontre d’un automobiliste. La police, citée par le Washington Post, indique qu’une dispute a éclaté entre un jeune à vélo et Darwin Martinez Torres, sans que l’on sache à ce stade ce qu’il s’est dit.

En colère, il roule sur le trottoir avant de sortir de son véhicule et de les poursuivre avec une batte de baseball. Nabra, rattrapée par l’homme, a été agressée puis kidnappée. Elle est retrouvée morte dans un étang le lendemain. La police du comté de Fairfax a fait un tweet avec la photo du meurtrier pour spécifier qu’elle n’enquête pas sur un crime de haine. Une déclaration qui passe mal et qui a suscité immédiatement des réactions d’indignation.

« C’est dégueulasse ! Pourquoi d’autre l’aurait-il tuée ? Pourquoi attaquer ce groupe de filles ? Cela me rend malade », indique un internaute.

Mohmoud Hassanen, le père de la victime, a réagi publiquement. « Je ne crois pas à cette histoire », dit-il avoir expliqué aux enquêteurs. Il estime que Darwin Martinez Torres « a tué (sa) fille parce qu’elle était musulmane ».

« Dans le Mc Donald’s, il y avait pleins d’enfants, plein de gens ; pourquoi a-t-il couru spécifiquement après cette fille ? Pourquoi ? Quand j’irai au tribunal, je le regarderai dans les yeux : « Pourquoi as-tu fait ça à ma fille ? » Ensuite, je lui pardonnerai et le laisserai face à Dieu. Le Seigneur le jugera », conclut Mohmoud Hassanen. Darwin Martinez Torres a été inculpé du meurtre. La police a fait savoir que, si des preuves montrant que le geste du meurtrier était motivé par la haine, elle se chargerait d’ajouter ce motif à l’inculpation.

saphirnews.com
***


France : Législatives 2017 : la préfecture de l’Essonne valide l’élection de Manuel Valls.

L’élection contestée de Manuel Valls dimanche 18 juin ne finit pas de faire couler de l’encre. L’ancien Premier ministre avait annoncé sa victoire lui-même à la mairie d’Evry (Essonne) dans la soirée, en déclarant devancer son adversaire Farida Amrani, de la France insoumise (FI), de 139 voix. Les
militants de FI avait demandé que les voix soient recomptés, mais les bulletins de vote ont été détruits à l’annonce des résultats (sauf blanc et nul).

Lors de cette soirée mouvementée, Farida Amrani avait de suite contestée cette victoire et déclarait fermement son intention de déposer un recours auprès du Conseil constitutionnel en fin de semaine. Lundi, elle était accompagnée de ses équipes en préfecture pour examiner les PV des bureaux de vote et les listes d’émargement.

Selon Francis Chouat (PS), maire d’Evry et proche de Manuel Valls, il ne figure pas « la moindre remarque sur aucun PV que ce soit à Evry ou ailleurs ». Citée par Le Parisien, Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne, a confirmé ces déclarations, indiquant que « ces documents ont été soumis à la commission de contrôle présidée par une magistrate. Elle n’a émis aucune réserve. »

Pour Ulysse Rabaté, suppléant de Farida Amrani, un doute persiste sur quatre bureaux de vote d’Evry : « Ces bureaux sont tombés en dernier, et c’est là que se fait la bascule pour Manuel Valls.» Farida Amrani a même déclaré avoir constaté d’autres irrégularités dans d’autres bureaux de vote : « Notre assesseur était sorti voter et c’est à ce moment-là qu’il y a eu un pic de participation. Il y avait sur place quelqu’un faisant campagne pour Valls, il faisait du rabattage. »

« On veut lever tout soupçon. (…) La démocratie, je n’attends que ça. Qu’elle se fasse et soit respectée. C’est pour cela qu’on dépose un recours : pour respecter la démocratie », estime Farida Amrani, déterminée à mener cette action jusqu’au bout. Pour l’heure, le ministère de l’Intérieur a enregistré la victoire de Manuel Valls avec 11 757 voix (50,3 %) devant Farida Amrani, qui totalise 11 618 bulletins (49,7 %). Manuel Valls est le député élu de la 1ère circonscription de l’Essonne jusqu’à ce que le Conseil constitutionnel en décide autrement. Ou pas.

Pour rappel, le taux d’abstention s’est élevé au second tour des législatives à 63,4 % dans cette circonscription contre 59,8 % au premier tour.

saphirnews.com
***


Angleterre : Attentat contre une mosquée de Londres : un imam empêche le suspect de se faire tabasser.

Au lendemain de l’attaque à la sortie de la mosquée Muslim Welfare House à Londres, le geste d’un imam est largement médiatisé en Grande-Bretagne. Mohammed Mahmoud a été repéré par des vidéos ayant circulé sur les réseaux sociaux le montrant en train d’empêcher que le suspect de l’attaque se fasse passer à tabac par des fidèles.

« Par la grâce de Dieu, nous avons réussi à l’entourer et à le protéger de toute blessure », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dans le nord de Londres lundi après-midi. Le jeune imam a expliqué qu’avec d’autres personnes, ils ont éloigné les gens du suspect jusqu’à ce que les autorités le place à l’arrière de la camionnette. « Ce n’était pas moi seul, il y avait un groupe de frères », a-t-il insisté.

Mohamed, jeune homme de 24 ans et témoin de la scène, a raconté au Guardian que « le conducteur a sauté. iIl a ensuite été cloué au sol et les gens le frappaient et le battaient, ce qui était compréhensible en raison de ce qu’il a fait ». C’est alors que « l’imam de la mosquée est sorti et a déclaré : « Ne le frappez pas, on le remet à la police, ne le frappez pas » ».

Dans un communiqué, Toufik Kacimi, directeur général de la Muslim Welfare House, a salué la bravoure de Mohammed Mahmoud qui « a aidé à calmer la situation immédiate après l’incident et a empêché de nouveaux blessés et de potentiels morts ». Toufik Kacimi l’a également qualifié de « héros du jour ». Mohamed Mahmoud a reçu de nombreux message sur les réseaux sociaux, notamment celui de J.K. Rowling, auteur d’Harry Potter. « La décence et le courage extraordinaires de cet acte m’ont fait pleurer ce matin. J’espère que cet imam obtiendra la reconnaissance qu’il mérite », a-t-elle tweeté. Son geste a été salué par le maire de Londres Sadiq Khan.

saphirnews.com
***


Corse : Affaire du burkini : saison 2 épisode 1, preview à Sisco.

Le rapporteur public de la Cour administrative d’appel de Marseille s’est déclaré, lundi 19 juin, en faveur de l’arrêté municipal de Sisco (Haute-Corse), relatif à l’interdiction du port du burkini sur les plages.

La cour doit rendre, le 3 juillet prochain, sa décision concernant l’appel de la Ligue des droits de l’homme (LDH) contre le jugement du tribunal administratif de Bastia, qui avait validé cet arrêté. « La présence sur la plage de burkini ayant été perçue comme l’étincelle qui a mis le feu aux poudres, le tribunal a estimé que la présence sur une plage de cette commune d’une femme portant un tel costume de bain aurait été de nature à générer des risques avérés d’atteinte à l’ordre public », indiquait alors le tribunal administratif corse le 26 janvier dernier.

L’arrêté anti-burkini avait été pris suite à une rixe le 13 août 2016, ayant abouti à des peines de six mois de prison avec sursis à deux ans fermes. Michaël Revert, le rapporteur public, considère que le trouble à l’ordre public était « établi » et qu’il incombait donc au maire de prendre des mesures de prévention.

Dans un communiqué, il juge que « le maire n’avait ni à retirer ni à abroger cette mesure ». Selon lui, des témoignages prouvent que la rixe a pour origine « le port de tenues proches du hijab » et « le déclenchement des incidents venant du fait que des photographies (ndlr des femmes en hijab) étaient faites par des touristes ». La question du burkini pourrait à nouveau échauder des esprits, au grand dam des musulmans.

saphirnews.com
***


Palestine : Ramadan à Gaza.

Vous avez chaud, vous trouvez les journées bien longues sans manger et sans boire ? Pour les Gazaouis c’est bien pire, mais personne n’en parle !

Que veut dire Ramadan, quand l’absence d’électricité vous prive de réfrigérateur et de la possibilité de conserver des aliments au frais ?

Que veut dire Ramadan quand vous ne pouvez pas cuisiner faute d’électricité ?

Que veut dire Ramadan quand tout le monde est plongé dans l’obscurité au moment de la rupture du jeûne ?

Que veut dire Ramadan quand vous avez du mal à vous procurer de l’eau pour vous lavez, cuisiner, faire la vaisselle parce que les bidons et citernes installées sur les toits sont vides ?

Non seulement le blocus de Gaza, c’est à dire de 2 millions de personnes, dont une majorité d’enfants, dure depuis 10 ans, mais après avoir bombardé et détruit la principale centrale électrique de Gaza, Israel lui livre moins de 4 H d’électricité par jour !

Alors les Gazaouis, petits et grands sont privés de tout. Et le soir, pas de Qatayef ! Leur gâteau préféré pendant le Ramadan, l’un des rares plaisirs qui leur restait, contient du fromage non salé, qui ne tient pas avec la chaleur.

La fabrique laitière al-Jaleel de Gaza, qui produisait des centaines de kilos de ce fromage garnissant l’intérieur des beignets, est quasiment au chômage.

Après que la population a vu pourrir d’énormes quantités de gâteaux, en l’absence d’électricité et donc de réfrigération, ceux qui avaient encore assez d’argent pour en acheter, ont cessé de le faire.

Car le taux de chômage, lié au blocus, s’élève désormais à plus de 40 % de la population active, et ceux qui ont la chance d’avoir encore un travail ne sont pas payés !

Le gouvernement dirigé par le Hamas ne peut payer que la moitié des salaires, et l’Autorité Palestinienne de Mahmoud Abbas les a réduits d’un tiers, ne payant que les fonctionnaires qui acceptaient de ne pas aller travailler, pour cause de rejet du Hamas !

La fabrique laitière a arrêté de produire des aliments comme le beurre qui doivent être consommés rapidement et a essayé de se reconvertir dans des produits à base de fromage salé qui peuvent se conserver plus longtemps. Mais 35 % de ces produits demeurent invendus, faute d’argent pour les payer par les consommateurs.

Pourtant, grâce à l’aide d’association humanitaires internationale, l’usine laitière a bénéficié de l’installation d’un système performant de panneaux solaires. Mais celui-ci ne résout pas les problèmes d’électricité des consommateurs ni leur manque d’argent !

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine).

oumma.com
***


France : Le Président de la République Emmanuel Macron participera à l’IFTAR du CFCM.

Le CFCM organise ce mardi 20 Juin 2017 aux Salons Hoche à Paris son traditionnel IFTAR ( repas de la rupture du jeûne). Pour la première fois, un Président de la République sera donc présent à cet IFTAR. Emmanuel Macron a en effet répondu positivement à l’invitation du Président du CFCM Anouar Kbibech. Le ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB sera également présent à cet IFTAR.

oumma.com
***


France : Assemblée Nationale: une quinzaine d’élus «issus de l’immigration musulmane».

Ils s’appellent Mounir Mahjoubi, Fadila Khattabi, Saïd Ahamada, Brahim Hammouche ou Mostapha Laabid et sont, depuis ce dimanche 18 juin, députés de la République à Paris, en Côte d’Or, dans les Bouches-du-Rhône, en Moselle, en Ille-et-Vilaine. Selon notre pointage, la nouvelle Assemblée devrait compter une petite quinzaine d’élus dits «issus de l’immigration arabo-musulmane». Un reflet d’une diversité globale inédite dans l’hémicycle puisque, hors Outre-mer, ont par exemple été aussi élus pour la première fois, à Paris, la jeune avocate Laëtitia Avia, d’origine togolaise, la bibliothécaire Danièle Obono, d’origine gabonaise, ou l’entrepreneur d’origine sino-cambodgienne Buon Tan. En 2012, on comptait huit députés originaires de pays étrangers, tous élus du PS, dont aucun n’a retrouvé son siège cette année.

oumma.com
***


France : Fiché S, Kalachnikov retrouvée sur lui… Ce que l’on sait du conducteur ayant percuté un fourgon de gendarmes à Paris.

Une voiture a percuté volontairement un fourgon de gendarmes, ce lundi sur les Champs-Élysées à Paris. Le conducteur, âgé de 33 ans, est fiché S. Une Kalachnikov a notamment été retrouvée sur lui. Dans sa voiture se trouvaient une bonbonne de gaz, des armes et des cartouches. La section antiterroriste du parquet de Paris a décidé d’ouvrir une enquête.

oumma.com
***


France : Claire O’Petit qui voulait accélérer en voyant un «barbu en djellaba», a été élue députée En Marche.

Claire O’Petit, de La République En Marche, a été élue dimanche députée de la 5e circonscription de l’Eure avec 55.98% des voix. Jusque là rien d’anormal, sauf que cette chroniqueuse pour l’émission « Les Grandes Gueules » sur RMC, est une islamophobe notoire.

Claire O’Petit a des choses à dire sur les femmes voilées, les Roms, les professeurs, les musulmans… Jusqu’à admettre qu’elle a «toujours» voulu accélérer quand elle voyait un «barbu en djellaba» qui traverse au rouge, selon des propos révélés par le site buzzfeed qui révèle d’autres horreurs.

Ces propos tenus dans cette émission largement suivie n’ont eu aucun effet sur son investiture par le mouvement du nouveau président de la République, qui a pourtant désinvesti un candidat pour des tweets (juste des tweets) favorables au boycott de l’entité sioniste (notamment à travers le mouvement BDS). Christian Gerin a été suspendu a la demande de la LICRA et du CRIF.

desdomesetdesminarets.fr
***


France : Des tags nazis sur la mosquée de Rombas (Moselle).

Dans la nuit de samedi à dimanche, la mosquée de Rombas (Moselle) a été la cible d’un ou plusieurs malfrats. Trois tags (croix gammée, SS et une troisième inscription) ont été peints sur le mur du lieu de culte entre 1 h 30 et 3 h 30 du matin. Ce sont les fidèles qui se rendent pour la prière de l’aube qui ont fait cette mauvaise découverte.

Une plainte va être déposée et l’enquête confiée au commissariat de police de Hagondange.

Peu après la découverte de ces inscriptions, les policiers se sont rendus sur place, vers 4 h, pour y effectuer les constatations nécessaires.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Le ministre Al-Husseini: Jérusalem est au bord de l’explosion
.
Le ministre de portefeuille des Affaires de Jérusalem, Adnan Husseini, a mis en garde contre l’aggravation des mesures punitives et agressives imposées par le gouvernement des autorités israéliennes dans les territoires occupés de Jérusalem
.
Affrontements et arrestations en Cisjordanie
.
Les Réfugiés au Hamas: Le retour est l’une des bases des droits de l’homme
.
Le Hamas condamne l’attaque terroriste devant une mosquée à Londres
.
« Européens pour Jérusalem » avertit des violations de l’occupation contre les lieux saints
.
Jénine: l’occupation israélienne arrête un étudiant lors de son retour de Turquie
.
Le Comité contre le blocus salue le navire humanitaire algérien à Gaza
.
L’occupation débute la réduction de l’acheminement de l’électricité vers Gaza
.
Israël a échoué à faire interdire le travail de BDS en Suisse et en Espagne
.
L’occupation ferme la zone de la décharge à Bita au sud de Naplouse
.
Une banderole enflamme les tribunes lors de la finale de la coupe de Tunisie
.
Le village de Deir Abou Mashal assiégé pour le 4ème jour
.
Le président sioniste profane la zone de la porte de Damas sous haute sécurité
.
Le Mufti de Jérusalem appelle à affluer vers la mosquée al-Aqsa
.
La rue Sultan Soliman à Jérusalem menacée d’être changée par le nom de la soldate tuée
.
12 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////

Flash info du 12 Ramadan 1438.

Flash info du 12 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le lavage mortuaire en Islam.

Le lavage mortuaire est un moment essentiel qui doit être effectuer avec
empressement. Ainsi, à la mort de sa fille Zaynab (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) déclara:
« Lavez-la trois ou cinq fois ou sept fois ou même plus ».
(Rapporté par Al-Bukhârî, Abû Dâwûd, Al-Nasâ’î, Al-Tirmidhî, Ibn Mâja, Ibn Jârûd et Ahmad).

La personne chargée d’effectuer le lavage est celle qui est désignée dans le testament du défunt, ou par défaut le père et les autres par ordre de parenté avec le mort ou un responsable religieux.
Cette toilette purificatrice doit être effectuée obligatoirement par un musulman ou une musulmane suivant un rite précis.
Ce sont les femmes qui doivent le faire pour une femme et les hommes pour un homme. Seules exceptions, le mari peut laver sa femme et une mère peut laver son fils impubère.
Cette toilette doit être effectué dans le reput du défunt pour éviter de le blesser ou de lui ajouter une autre souffrance.
C’est pour cette raison, qu’il est recommandé d’utiliser de l’eau tiède.
Voici les différentes étapes à respecter lors du lavage du mort décrites de manière succinctes.

Etape 1:
Le défunt doit être placé sur une table surélevée et le défunt doit être dévêtu tout en cachant ses parties intimes (‘awra).

Etape 2:
Commencer par presser légèrement le ventre et le bas-ventre du défunt afin de faire sortir des restes, qui risqueraient de souiller le linceul une fois le lavage terminé.
Laver ensuite les parties intimes en utilisant un gant (de toilette). Enlever toute trace de souillure (excréments, urine, sang…).
Enfin laver le reste du corps.

Etape 3:
Effectuer pour le défunt les petites ablutions en disant Bismi’ Llah.
Conformément à ce qu’a dit le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) aux laveuses de sa fille Zaynab (qu’Allah l’agréée):
« Commencez par le côté droit et les parties qu’on lave lors des ablutions. »

Etape 4:
Procéder au lavage rituel du corps une fois avec de l’eau propre (sans savon ni parfum selon l’imam Mâlik), en commençant par la tête, puis la partie droite du buste et le membre supérieur droit, puis la partie gauche du buste avec le membre supérieur gauche, puis les membres inférieurs droits et enfin les membres inférieurs gauches.
S’il y a nécessité on peut rajouter deux ou quatre lavages avec du savon.
Veillez à ce que le nombre de lavage soit impair dans la mesure du possible.
Utiliser de l’eau parfumée pour le dernier lavage, excepté pour le pèlerin en état de sacralisation.

Etape 5:
Pour la défunte, défaire les cheveux pour le lavage puis une fois celui-ci terminé, faire trois tresses et les mettre en arrière de la tête, et non pas sur la poitrine.

Etape 6:
Après avoir fini le lavage, sécher le corps avec du linge propre, afin d’envelopper le corps dans le linceul.
Mettre du parfum (ou du musc) sur les parties de prosternation du corps (front, nez, mains, genoux, pieds) dans la mesure du possible, ainsi que sur les autres parties du corps comme le faisaient certains compagnons du Prophète , excepté pour la défunte.

Le laveur doit taire ce qu’il voit sur le défunt comme choses déplaisantes, tels que l’assombrissement de son visage ou la présence de traces désagréables sur son corps, ou des stigmates de ce genre.
Le Prophète a dit: « Celui qui lave un croyant et n’en dévoile rien, Allah lui pardonnera quarante fois. Celui qui aura creusé la tombe pour un croyant et l’y introduit, aura la même récompense que s’il l’avait abrité jusqu’au Jour de la Résurrection. Et celui qui l’aura mis dans un linceul, Allah le revêtira au Jour de la Résurrection d’habits de soie fine et de brocarts du Paradis. » (Hadith Rapporté par Al-Hâkim, Baïhaqi, Ibn Maja).

AJIB.FR
***


Londres : Plus de 130 imams et responsables religieux refusent la prière funéraire aux terroristes.

Le problème se pose après chaque attaque. Seulement trois jours après l’attentat qui a fait 7 morts et 48 blessés dans le centre de Londres, plus de 130 imams et responsables religieux ont indiqué qu’ils refuseraient de célébrer les funérailles des terroristes, rapporte ce mardi BuzzFeed.com.

Sur le site Muslim Council of Britain, ils expliquent :

« Nous ne pratiquerons pas les prières rituelles funéraires pour les auteurs des attaques et nous invitons les imams et les autorités religieuses à retirer un tel privilège. Ces actions indéfendables sont en totale contradiction avec les nobles enseignements de l’islam. »

Buzzfeed souligne que cet appel est sans précédent de la part de responsables religieux musulmans.

journaldumusulman.fr
***


Belgique : Bruxelles : Femmes voilées au sein de la Police ?

Tout comme aux Pays Bas, la ville de Bruxelles s’interroge sur la possibilité d’autoriser le port du voile au sein de la Police.

Un groupe de travail a été crée à ce sujet et les conclusions de ce groupe sont vivement attendus afin qu’une décision soit prise dans ce sens.

Cependant, cette idée pourrait être mise à mal par une loi votée en 2008 qui interdit le port de signes de convictions religieuses par les fonctionnaires exerçant une fonction publique, même si celle-ci a été remise en cause par un tribunal de travail.

Attendons donc les conclusions de ce groupe de travail….

islametinfo.fr
***


Grande Bretagne : Le Prince Harry rompt le jeûne du Ramadan.

A peine quelques heures après les attentats de Londres, le prince Harry a commencé une visite de deux jours à Singapour.

C’est ainsi qu’il a participé au repas de rupture de jeûne avec la communauté musulmane de Singapour.

L’occasion de balayer les amalgames en participant à ce iftar aux côtés des musulmans.

islametinfo.fr
***


Amérique, USA : un raciste frappe violemment une femme voilée somalienne (4 dents cassées).

Rahma Warsame, de Columbus dans l’Ohio, a été violemment agressée et laissée en sang après avoir défendu une femme musulmane harcelée par un islamophobe.

Selon le chapitre de Columbus du Conseil des relations américano-islamiques, l’agresseur aurait crié « vous serez tous expédiés en Afrique! » avant d’agresser brutalement la mère célibataire somalienne-américaine, qui a subi plusieurs fractures faciales et a perdu quatre dents.

La femme est intervenue pour protéger une autre femme musulmane contre le harcèlement de l’agresseur – un homme blanc – puis a été battue entraînant de nombreuses fractures faciales et la perte de plusieurs dents.

Selon la victime, l’agresseur aurait crié « vous serez tous expédiés en Afrique » avant de la battre. CAIR-Columbus est son représentant légal dans l’affaire. Selon les témoins, l’agresseur a été interrogé par la police, mais a été libéré sans inculpation. Il aurait fait des déclarations racistes aux voisins dans un passé récent.

CAIR-Columbus a tenu une conférence de presse cet après-midi dans lequel ils ont dénoncé l’attaque en tant que crime islamophobe et ont demandé une enquête menée par le service de police de Columbus.

La police a annoncé avoir constaté « aucune preuve » que l’attaque était un crime islamophobe. Elle a également déclaré que « après avoir interrogé plusieurs victimes et témoins, la police de Columbus a déclaré qu’aucune arrestation n’a été faite en raison d’histoires contradictoires des témoins sur les lieux et d’un manque de preuves » .

Une quête a été lancée pour payer les frais médicaux de Rahma. Plus de $100,000 dollars ont déjà été récoltés en quelques jours via un crowfunding organisé par des militants musulmans.

islametinfo.fr
***


Etats-Unis: « Tuez-les tous », lance un élu du Congrès après l’attentat de Londres.

Aux Etats-Unis, depuis l’élection de Donald Trump, la parole raciste et islamophobe a pris une nouvelle tournure. Un élu républicain du Congrès a publiquement appelé à tuer les « suspects islamiques radicalisés ».

« Pas de quartier pour les suspects islamiques radicalisés », a écrit sur Facebook Clay Higgins, ancien policier représentant une circonscription de Louisiane depuis janvier.

« Chassez-les, identifiez-les, et tuez-les tous. Tuez-les tous », a-t-il ajouté. « Au nom de ce qui est bien et droit. Tuez-les tous ».

Des propos qui choqué les internautes comme le démontre le nombre de commentaires sous le post Facebook. Plus de 1900 personnes ont partagé le message de l’élu Républicain et 3 500 ont aimé tandis que 745 ont exprimé leur mécontentement via les boutons réactions Facebook.

Malgré le tollé provoqué par ses déclarations et la condamnation de l’association de défense des droits civiques Aclu, le responsable politique n’a exprimé aucunes excuses aux personnes qu’il a choqué.

« Je n’ai jamais été accusé d’être politiquement correct », a expliqué le parlementaire lundi dans un communiqué face aux critiques. « Le sens de propos francs est souvent mal décrit ou mal compris. Je ne cherche qu’à donner la priorité à la sécurité nationale et à protéger les vies américaines ».

Les Etats-Unis sous Donald Trump sont en train de se transformer en western où les islamophobes tuent dans les rues.

islametinfo.fr
***


La préférence corse pour l’emploi ? Une charte ratifiée fait polémique .

Plusieurs dizaines de membres du Syndicat des travailleurs corses (STC), ont occupé, mardi 6 juin, les locaux de la Direction régionale des entreprises, de concurrence de la consommation du travail et de l’emploi (DIRECCTE) à Bastia et à Ajaccio, rapporte Corse Matin. Le syndicat proteste contre l’attitude adoptée par la DIRECCTE concernant la charte pour l’emploi local.

La veille de sa ratification, ce service de l’Etat avait envoyé aux susceptibles signataires un courrier dans lequel elle relevait le caractère discriminatoire de la charte et les poursuites civiles et pénales qui pourraient avoir lieu. Une prise de position dénoncée par le STC, elle-même signataire de la charte.

La préférence corse pour l’emploi promue
Le 29 mars, des responsables de la collectivité territoriale, des représentants syndicaux et des chefs d’entreprises s’étaient réunis pour le lancement du projet de charte pour l’emploi local, une mesure qui vise à « corsiser » les emplois. Pendant deux ans, les entreprises pourront embaucher des locaux plutôt que des non-résidents sur un critère de « compétences suffisantes », défini lui-même par les entreprises. Le document stipule également de « favoriser l’usage de la langue corse ».

Portée depuis par Jean-Guy Talamoni, le président (indépendantiste) de l’Assemblée territoriale, cette mesure a fait grincer des dents la préfecture de région qui l’a qualifié de « discriminatoire et illégale », menaçant les signataires potentiels dès le 15 mai d’entamer des poursuites judiciaires si le texte était adopté.

« On est déjà entourés d’eau, on veut maintenant élever des murs. Cette charte est non seulement discriminante mais elle est dangereuse car elle se rapproche des thèses identitaires du Front national », déclare Jean-Pierre Battestini, représentant de la CGT pour la Haute-Corse. La mesure rappelle en effet une idée phare du FN sur la préférence nationale, notamment en matière d’emploi et de logement.

saphirnews.com
***


Un Britannique, auteur d’une vidéo incendiaire, présente ses plates excuses à ses concitoyens musulmans.

Dépassé par la houle d’indignation soulevée par sa vidéo hautement inflammable, un habitant de Liverpool se prénommant Paul se confond aujourd’hui en excuses auprès de la communauté musulmane pour sa prétendue « blague » à l’impact désastreux, en ces heures particulièrement sombres de l’autre côté de la Manche.

Niant de toutes ses forces être raciste et assurant être sous l’emprise de l’alcool, il bat sa coulpe depuis plusieurs jours pour s’être donné tristement en spectacle sur les réseaux sociaux, apparaissant avec une grenade factice sur la poitrine et muni d’une épée bien réelle, tout en proférant, l’air patibulaire, des menaces réitérées contre les mosquées.

Il fallait une sacrée perspicacité pour saisir le message (subliminal) de cette soi-disant parodie de bien mauvais goût qui, selon son auteur, ne visait pas ses concitoyens musulmans mais les terroristes… Et au diable les islamalgames dévastateurs et les peurs paralysantes qu’elle entraînerait sur son passage !

Le dénommé Paul, pris de remords sous l’opprobre général et sous la pression policière qui mène l’enquête pour « crime de haine », a fait acte de contrition dans deux clips successifs, déclarant face caméra : « C’est choquant, c’est dégoûtant, j’ai vraiment honte de ce que j’ai fait. Je ne suis pas raciste, j’étais ivre, je vraiment désolé. Je n’ai pas mis la vidéo en ligne, je ne sais pas qui l’a fait ».

Et de poursuivre à l’adresse de la communauté musulmane britannique qui se serait bien passée d’un humour aussi explosif et répréhensible, alors que les drapeaux et les cœurs sont en berne dans l’ensemble du royaume, et au-delà de ses frontières : « C’était une blague. Je ciblais les terroristes. Je n’ai rien contre les musulmans, j’ai beaucoup d’amis musulmans. Je voudrais m’excuser auprès de toute la communauté musulmane ».

oumma.com
***


Australie : des lycéennes refoulées du Centre des Congrès de Perth en raison de leur hijab.

Elles étaient venues assister à un grand Forum des “Formations et Carrières”, avides d’en savoir plus sur les filières porteuses à l’heure de faire un choix d’avenir crucial, quatre lycéennes australiennes de confession musulmane n’auront guère eu le loisir de satisfaire leur curiosité et de se forger une opinion, car elles ont été poussées vers la sortie sans ménagement, quelques jours après l’attentat sanglant de Manchester.

Ressorties précipitamment du Centre des Congrès de Perth devant une assistance que leur présence indisposait, selon les dires du professeur qui les accompagnait, les jeunes filles mortifiées ont été traitées en véritables pestiférées en raison de leur islamité visible.

Victimes collatérales du nouvel attentat qui a lourdement endeuillé le Royaume-Uni et épouvanté le reste du monde, ces bonnes élèves dont la seule préoccupation, comme leurs autres camarades de classe, était de se donner toutes les chances de réussir dans un îlot du multiculturalisme, ont subi un terrible affront public, sous leur voile qui a été au mieux considéré comme « déplacé » et au pire comme une « menace ».

Très attristée par l’humiliation infligée à sa fille, l’une des mères de ces adolescentes a tenu, sous couvert d’anonymat, à témoigner de son inquiétude devant les amalgames que les actes terroristes font naître ou exacerbent. « Je ne suis pas en colère, je suis simplement triste, extrêmement triste », s’est-elle désolée, avant de pousser un cri du coeur: « Oui, j’éprouve une immense tristesse que ma fille ait été rejetée de cette manière et n’ait pas profité de ce colloque auquel elle se faisait une joie de participer. Comment les gens peuvent-ils penser que ma fille et ses amies ont quelque chose à voir avec les terroristes de Manchester ? ».

Profondément affligée également, Mariam Veiszadeh, présidente d’une association luttant contre l’islamophobie, est montée au créneau pour dénoncer les méfaits de l’ignorance banalisée qui sèment le trouble et la confusion dans les esprits déjà passablement embrumés. « A maintes reprises, nous nous heurtons aux préjugés ravageurs qui confondent la foi partagée par plus de 1,6 milliard de musulmans dans le monde avec celle dont se réclament les meurtriers de Daech », s’est-elle insurgée, tout en alertant sur le fait que les femmes voilées sont les victimes toutes désignées d’une islamophobie sur la courbe dangereusement ascendante. Une islamophobie qui s’abat sur des mères de famille avec une violence qui n’a d’égal que son incroyable lâcheté, souvent sous les yeux terrifiés de leurs enfants.

« Il y a eu très peu de recherches menées sur l’impact de l’islamophobie sur les jeunes, sur leur quête d’identité et sur l’estime de soi », déplore Mariam Veiszadeh, en annonçant d’ores et déjà qu’un rapport très étayé sur le fléau de l’islamophobie en Australie, le premier du genre jamais produit, sera rendu public dans les prochains mois.

De son côté, la mère de l’une des lycéennes, encore sous le choc de son refoulement, tente de dépasser sa propre consternation en voulant croire qu’à toutes choses malheur est bon : « Je vois finalement ce déplorable incident comme une occasion de sensibiliser l’opinion sur les amalgames et les préjugés dont sont victimes les jeunes musulmans australiens et sur leurs répercussions désastreuses à un âge fragile, où les personnalités se construisent », a-t-elle souligné.

oumma.com
***


Il y a 1430 ans, le prophète conquiert la Mecque.

Il y a 1430 ans jour pour jour, le 10 ramadân de l’an 8 de l’Hégire, le Prophète (ﷺ)‬ sortait de Médine à la tête de la plus grande armée que l’Arabie n’ait jamais vu assemblée. Quelques jours plus tard, il atteignait les faubourgs de Makkah; l’armée islamique entrait alors dans la Ville sainte par quatre directions différentes, presque sans résistance, à l’exception d’une petite poche rapidement réduite par Khalid ibn al-Walid. Entrant dans Makkah la tête baissée en signe d’humilité, le Messager d’Allah (ﷺ)‬ se dirigeait immédiatement vers la Ka’ba, où il détruisait une à une, à l’aide de son bâton, les 360 idoles qui souillaient jusqu’alors la Maison d’Allah, en récitant : « la Vérité est venue et le Faux a disparu »… Une scène marquée dans l’Histoire et dans les cœurs de tous les musulmans pour l’éternité.

Et une leçon pour l’humanité, cette loi historique essentielle : la nature de la Vérité est de triompher et de s’établir avec puissance, tandis que le destin du Faux est de s’évanouir et d’être vaincu… Il nous apparaît parfois – et notamment à notre époque – que les partisans du Faux disposent du pouvoir, de la force et de l’influence, mais ceci n’est en réalité qu’un mirage : car le Faux, de par son opposition à la fitra et sa guerre contre Allah, est en réalité fragile et ne détient pas en lui-même les éléments nécessaires à sa survie, dépendant toujours de circonstances matérielles externes – aussi puissantes soient-elles. La Vérité, à l’opposé, détient sa force et sa capacité de survie d’elle-même : elle peut affronter les oppositions les plus déterminées, les tentatives d’éradication les plus virulentes, mais sa nature inhérente, sa cohérence, sa puissance intrinsèque garantissent son triomphe final. Et comment pourrait-il en être autrement alors qu’elle provient de Celui qui a fait d’al-Haqq l’un de Ses Attributs ?

Et nous en voyons tous les jours les preuves devant nous : alors que l’Islam est attaqué de toutes parts, idéologiquement, militairement, politiquement, depuis des siècles, il n’en démontre pas moins un dynamisme et un instinct de survie impressionnants, au contraire de nombreuses autres doctrines ou religions en voie de disparition ou déjà reléguées aux oubliettes de l’Histoire… « Et qui est plus fidèle qu’Allah à Son engagement? »

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Naplouse: Des colons envahissent Ourta pour des rituels talmudiques
.
Des dizaines de colons israéliens ont dévasté le village de Ourta, au sud est de Naplouse, pour tenir des rites talmudiques dans un cimetière historique.
.
L’occupation approuve la construction de 1000 logements en Cisjordanie
.
Kafr Qassem : Un mort et la police d’occupation annonce le couvre feu
.
Hamas: La Naksa a formé un choc dans la conscience arabe et nationale
.
Démolition pour la 2e fois du mémorial de la martyre Bayane Essilat à Hébron
.
L’occupation reconnait que le Hamas détient quatre Israéliens
.
Les prisonnières palestiniennes durement réprimées pendant le Ramadan
.
Confiscation de 52 dunums à Jérusalem occupée
.
Affrontements avec l’occupation à l’est de Qalqilia
.
Des caravanes israéliennes installées près du point de contrôle de Hawara
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne convoque un prisonnier libéré et continue de détenir des dizaines d’autres
.
Détention prolongée du fils d’un martyr palestinien pour enquête
.
12 Palestiniens dont 1 mineur enlevés par l’armée israélienne en Cisjordanie et Jérusalem
.
Grève générale dans les territoires occupés pour dénoncer le terrorisme israélien
.
3 blessés dans des affrontements à l’est de Gaza
.
Offensive israélienne limitée à l’est de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 26 Cha’ban 1438.

Flash info du 26 Cha’ban 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************

Ramadan, la force du partage : 2ème édition !

Mois de prières, de recueillement, d’adoration mais aussi de solidarité, d’entraide et de partage, le Ramadan 1438 est à nos portes.. Quelques jours nous séparent de ce mois exceptionnel pendant lequel Sakku Yiw, Actions Pour l’Espoir (SYAPE) tente pour la 2ème année d’affilée d’organiser au mieux l’élan de solidarité qui se met en place en faveur des démunis.

L’inestimable succès de la première édition, l’immense espoir, le bonheur, la joie ressentis par les bénéficiaires nous autorisent à envisager une nouvelle opération ambitieuse dans un esprit serein, empreint d’une dose de responsabilité.

3 pays Sénégal, Gambie, Guinée qui partagent hélas les mêmes réalités en zones rurales, caractérisées par une pauvreté extrême, un manque cruel d’infrastructures sanitaires, les difficultés identiques pour l’accès à l’eau seront le théâtre des opérations. Réparties en 6 zones, les localités choisies dans ces 3 pays recevront la caravane de solidarité sous la bannière de « Ramadan, force du partage 2 ». Les demandes exprimées par les populations, les spécificités régionales rapportées à la densité des dons collectés orienteront nos actions qui se déclinent ainsi :

Pour chacune des 6 zones des kits alimentaires à base des denrées de première nécessité (huile, riz, sucre). Un kit vaut 20€. Pour 20€, une famille nécessiteuse va manger à sa faim pendant ce mois béni où les bonnes actions sont décuplées.

En outre, le second volet de cette mobilisation qui cherche à fédérer les forces pour asseoir une solidarité efficace, concerne les infrastructures de première nécessité : puits et cases de santé. L’accès à l’eau est souvent une véritable corvée dans ces zones enclavées où les structures de santé n’existent pas. L’opération Ramadan, soucieuse d’améliorer le quotidien de ces populations lance un appel aux dons pour réaliser 10 puits et 1 case de santé.

En chiffres : 1000 kits alimentaires, (20€ par kit), 10 puits, 1 case de santé.
En substance, « la force du partage 2 » cherche à consolider les acquis de la première phase.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR

***

Cristiano Ronaldo célèbre ramadan 2017.

Cette année de 2017, le légendaire attaquant de Real Madrid Cristiano Ronaldo félicite les musulmans à l’occasion de ramadan.

Considéré comme le meilleur joueur de la planète, le prestigieux quadruple ballon d’or a annoncé dans une campagne publicitaire réalisée par la chaîne égyptienne ONE-TV la venue de ramadan. Très rapidement, il a déclaré que le mois de jeûne des musulmans s’annoncera dans les jours qui viennent (vers le 26 Mai 2017). Et n’oublions pas que l’histoire de la star portugaise avec ramadan n’est pas la première. Rappelons que, pendant l’Euro 2016, il s’est décidé au jeûne étant donné que le tournois coïncidait avec ramadan, et c’était pour lui un charme exceptionnel. Il a aussi ajouté que son intérêt pour l’Islam ne cesse d’augmenter.

katibin.fr

***

Ramadan : Les bienfaits du jeûne de Ramadan expliqués par le Naturopathe, Stéphane Tétart.

Dans cette première chronique sur OummaTV, Stéphane Tétart évoque les bienfaits du jeûne sur la santé. Stéphane Tétart est naturopathe, co-auteur avec Vanessa Lopez du livre « Secrets de Naturopathes » paru aux éditions Leduc.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com

***

Méga-contrats pour Trump en Arabie saoudite.

Un accueil royal pour Donald Trump en Arabie saoudite. La première journée du président américain à Ryad a été marquée par la signature de contrats gigantesques. Le montant total est supérieur à 380 milliards de dollars, dont 110 de contrats d’armement. Ces derniers ont pour but de “soutenir la sécurité de l’Arabie saoudite et de l’ensemble du Golfe face à la mauvaise influence iranienne”, a dit le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com

***

21 mai 1864 : génocide des musulmans circassiens par la Russie des Tsars.

Il y a 153 ans, le 21 mai 1864, débutait le génocide oublié des musulmans circassiens par la Russie des Tsars. Ce crime de grande ampleur est parfois considéré comme « le précurseur de la stratégie du nettoyage ethnique et du génocide moderne » : en quelques mois, des centaines de milliers de Circassiens vont être tués, plus d’un million forcés à fuir vers l’Empire ottoman et parfois la Perse; seuls 10% environ pourront rester sur leurs terres.

Tout commence au cours du 19ème siècle lorsque la Russie impérialiste s’étend vers le Sud, où elle rencontre une farouche résistance des peuples musulmans du Caucase : à l’Est, le fameux imam Shamil se rend en 1859, avec la Tchétchénie et le Daghestan, tandis que la Circassie, à l’Ouest, va elle résister jusqu’en 1864. Dès 1857, le Ministre de la guerre russe émet l’idée de « l’élimination complète des Circassiens » par leur expulsion massive & leur remplacement par des colons chrétiens : le projet est validé par l’état-major de l’armée du Caucase, puis finalement par le tsar Alexandre II en mai 1862.

Les troupes russes commencent par préparer le terrain en employant des méthodes de plus en plus sanguinaires pour briser la résistance circassienne et rendre tout retour en arrière impossible : incendies de centaines de villages entiers, assassinats quotidiens, enlèvements et exécutions de familles entières, n’épargnant ni femmes ni enfants, destruction systématique du bétail et des cultures, famine méthodiquement planifiée. Ils mettent également en place un réseau de routes et installent de nouvelles communautés de paysans russes et cosaques. Les autorités religieuses et tribales musulmanes, cherchant un refuge à ces persécutions et craignant la conversion forcée au christianisme et/ou la conscription dans l’armée impériale, se tournent vers l’Empire ottoman, qui décide de les accepter « à bras ouverts ».

Dans la foulée, l’armée russe encercle les villages, réunit les habitants et les dirige vers les ports de la Mer Noire, dont la célèbre Sotchi, où les attendent des navires ottomans. En deux mois seulement, le peuple Ubykh entier est expulsé; les déportations touchent aussi les musulmans d’Abkhazie, de Tchétchénie ou d’Ingoushie, dont 80% doivent quitter leurs terres. L’état-major de l’armée du Caucase exulte : « En cette année 1864, un acte a été accompli sans presque aucun précédent dans l’Histoire : pas un seul des habitants de la montagne ne reste dans son lieu de résidence, et des mesures sont prises pour nettoyer entièrement la région afin de la préparer pour la nouvelle population russe. »

Les conditions de la déportation sont dramatiques : épidémies qui se déclenchent dès les ports de départ, naufrages de navires trop remplis (jusqu’à 1800 personnes, des observateurs parlent de « cercueils flottants ») durant des tempêtes, déshydratation, famine, tuent des dizaines de milliers de réfugiés, sans parler des difficultés vécues lors de la réinstallation des musulmans circassiens en Anatolie, dans les Balkans ou au Sham. Malgré tout, certains connaîtront de belles carrières au sein de l’Empire ottoman, notamment dans l’armée; d’autres refonderont la ville d’Amman, capitale actuelle de la Jordanie, qui, au début du siècle dernier, ne comptait que des habitants circassiens. Leurs descendants sont aujourd’hui plusieurs millions dans la Turquie moderne, connus sous le nom de Çerkes.

Ils seront rejoints quelques décennies plus tard par les musulmans de Géorgie et les Lazes (1878) puis les minorités turco-musulmanes des Balkans (1912-13) et de Grèce (1922-23), dans ce qui apparaît aujourd’hui comme une volonté délibérée d’éliminer toute présence islamique en Europe par le meurtre de masse et le nettoyage ethnique – sur le modèle du précédent andalou quelques siècles plus tôt.

desdomesetdesminarets.fr

***

France : Inauguration de la mosquée de Brétigny-sur-Orge.

Cela faisait 20 ans que les musulmans de Brétigny-sur-Orge (Essonne) attendaient leur mosquée. Leurs efforts ont payé. A une semaine du début du mois de Ramadan, la mosquée a été officiellement inaugurée ce samedi 20 mai en présence du maire de la ville Nicolas MÉARY et des représentants des autres religions dont l’Evêque d’Evry, Mgr Michel Dubost. Six ans de travaux qui ont coûté au total 1 million d’euros auront été nécessaires pour faire sortir de terre cet édifice dans le quartier de Rosière, permettant aux musulmans du quartier et de la ville d’avoir un lieu de culte de proximité et spacieux.

La mosquée, ouverte aux fidèles déjà depuis trois semaines, peut accueillir jusqu’à 600 personnes. Sur l’ensemble du département de l’Essonne, on recense une quinzaine de projets de nouvelles mosquées, les plus avancés étant à Grigny, Massy, Chilly-Mazarin et Étampes.

desdomesetdesminarets.fr

***

Belgique : Jan Jambon ne veut pas de signes religieux à la police.

La neutralité est un devoir qui s’impose aux policiers et ceux-ci ne peuvent pas porter de signes religieux ostensibles, a souligné dimanche le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), au cours de l’émission « De Zevende Dag » (VRT).

Un uniforme doit être un uniforme, a fait remarquer le ministre à la suite du débat lancé par le député-bourgmestre de Vilvorde, Hans Bonte (sp.a). Le socialiste flamand souhaite qu’au sein de la police une réflexion similaire à celle entamée à Amsterdam pour attirer davantage de femmes d’origine étrangère soit menée. M. Jambon reconnaît toutefois que la composition d’un corps de police doit refléter la diversité de la société. « On n’y arrivera pas avec des symboles qui compliquent la diversité et l’intégration, mais en recrutant de la façon la plus diverse, ce que nous faisons aujourd’hui », a-t-il ajouté en faisant référence à un projet pilote mené à Anvers. A la Ville de Bruxelles, le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) ne veut pas non plus entendre parler de signes religieux dans la police. La police est un service public et doit être neutre, a-t-il rappelé ce week-end. Son collègue de Saint-Josse, Emir Kir (PS), interrogé dans les journaux de Sudpresse, juge en revanche que le débat peut être ouvert, car « on ne pourra l’éviter ».

Plusieurs services de police dans des pays occidentaux autorisent les policières à porter le voile. C’est le cas depuis une dizaine d’années à Londres et depuis l’an passé au Canada.

actualiteislamiquedebelgique.com

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un enfant palestinien (7 ans) a été grièvement blessé dimanche par une grenade lacrymogène lancée sur lui par les soldats israéliens, selon le ministère palestinien de la Santé.
.
Zeidan met en garde contre les conséquences de la négociation au nom des prisonniers en grève
.
Sit-in en solidarité avec les prisonniers devant la Croix-Rouge à Naplouse
.
Les factions à Gaza: la visite de Trump vise à liquider la cause palestinienne
.
La famille du martyr jordanien Kasaji attend de recevoir son corps
.
Abbas rencontre Livni en Jordanie
.
Arrestations en Cisjordanie et à Jérusalem et l’occupation démolit une tente de solidarité à Hébron
.
La petite fille Taqateqa succombe à ses blessures subies par les tirs de l’occupation à Bethléem
.
L’union des Syndicats des travailleurs au Norvège décide de boycotter l’occupation
.
Jérusalem: Affrontements avec l’occupation à Selwan
.
Israël prépare la Fête des lumières pour célébrer l’occupation de Jérusalem
.
Nouvelles restrictions sionistes contre les Palestiniens à Jérusalem pendant le Ramadan
.
Des affrontements avec l’occupation à Kafr Qadoum
.
L’occupation arrête une adolescente et un jeune à Jérusalem
.
La police israélienne arrête un jérusalémite qui aurait poignardé un colon
.
Beyrouth : Lancement du Forum des femmes palestiniennes à l’étranger
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information