MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 14 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 14 Rabi Al Thanni 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Santé : 7 signes d’intolérance au gluten que vous ignorez.
Beaucoup plus de personnes que l’on croit sont intolérants ou sensibles au gluten (non cœliaque), malheureusement la plupart ne seront jamais diagnostiqués comme tels. Ils souffriront de problèmes de santé pouvant être handicapant dans la vie de tous les jours.
En France, 20% des personnes ne seront diagnostiquées qu’après 60 ans. Les adultes semblent davantage touchés que les enfants. Un problème devenu récurrent.
Voici 7 signes d’intolérance au gluten que tout le monde ignore. Attention toutefois car certains signes peuvent être attachés à d’autres pathologies. Si vous reconnaissez un ou plusieurs symptômes apparaissant dans cette liste, vérifiez que ce ne soit pas dû à une intolérance au gluten.
1. Kératose pilaire.
Ce problème de peau se manifeste par un aspect granuleux assimilable à la « chair de poule ». On retrouve généralement ces petits boutons sur les bras, le dos et les cuisses. Ils sont le résultat d’une carence en acide gras et vitamine A causée par le gluten qui endommage l’intestin.
2. Maux de tête persistants.
Les migraines, les maux de tête persistants sont un signe potentiel d’intolérance au gluten mais peuvent être également des symptômes de beaucoup de problèmes médicaux. En général, si votre migraine commence une à deux heures après l’ingestion de gluten, c’est très révélateur d’une sensibilité au gluten non cœliaque.
3. Vertiges.
4. Fatigue chronique.
Vous vous levez le matin en ayant l’impression de ne pas dormir suffisamment ? Le gluten peut en être la cause. En effet, il contribue à un sentiment de fatigue puisque le corps dépense beaucoup d’énergie à traiter les protéines de gluten. Lorsque vous déjeuner avec du gluten, vous relancez encore l’inflammation pour une partie de la journée, votre sentiment de fatigue va alors perdurer.
5. Fibromyalgie.
De plus en plus d’experts médicaux affirment que la fibromyalgie est un symptôme et non une maladie. Cette inflammation est l’un des signes les plus forts de l’intolérance au gluten.
6. Maladies auto-immunes.
Les maladies auto-immunes se développent assez fréquemment chez les personnes intolérantes à cause d’inflammation et exposition prolongée au gluten mettant le corps en alerte.
Le lupus, la thyroïdite de Hashimoto, la polyarthrite rhumatoïde, la colite ulcéreuse, le lupus, la sclérodermie, la sclérose en plaques, le psoriasis sont des symptômes d’intolérance.
7. Problèmes digestifs fréquents.
Les problèmes gastro-intestinaux sont des symptômes assez fréquents d’intolérance au gluten, notamment chez les enfants. Ces maux comprennent : des gaz, des ballonnements, des diarrhées, des constipations qui persistes ou encore une perte d’appétit, des nausées et vomissements. Ce sont des symptômes pouvant révéler d’autres maladies (intolérance au lactose, maladie de Crohn, syndrome du côlon irritable…) le diagnostiquer de l’intolérance au gluten peut être long à détecter.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Dubaï continue ses projets démesurés avec la plus grande marina du Moyen-Orient.
Dubaï a le plus haut building au monde mais aussi une île palmier sur la mer. A présent c’est la marina la plus grande du Moyen-Orient qui devrait s’ajouter à cette liste.
Toujours plus haut, toujours plus grand.
Un nouveau projet de taille dans le petit émirat du Golfe a été dévoilé. Le chantier de la plus grande marina du Moyen-Orient devrait bientôt voir le jour. Elle pourra recevoir 4 400 yachts et aura également un port de croisière ainsi qu’un terminal pour recevoir les passagers. Le tout, près de l’île artificielle en forme de palmier, s’appellera « Dubai Harbour » ce qui signifie le « Port de Dubaï ». Il comprendra d’ailleurs un phare qui lui aussi devrait être grandiose ! De quoi donc attirer encore davantage de touristes.
Le Burj Khalifa et le JW Marriott Marquis, hôtel le plus haut du monde, ne seront alors plus les seuls records de Dubaï. Mais où s’arrêtera cette course à la démesure ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Canada : Ahmed Hussen, député musulman, devient ministre de l’Immigration.
Au Canada, Ahmed Hussen, député musulman et d’origine somalienne, vient d’être désigné ministre de l’Immigration par Justin Trudeau.
Premier député d’origine somalienne et musulman à ce poste.
Arrivé au Canada alors qu’il avait 16 ans, Ahmed Hussen est aujourd’hui une forte personnalité de la communauté somalienne dans le pays. De plus, il est très impliqué dans le monde associatif et le militantisme. Précédemment président du Congrès somalien canadien, Ahmed Hussein a aussi occupé le poste d’avocat en droit de l’immigration. Son engagement et son expérience sont donc très importants et il est un exemple pour les Somaliens afin de les impliquer dans la vie politique et associative.
L’ancien député est ainsi le premier homme politique d’origine somalienne et de confession musulmane à accéder à ce poste.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Belgique : les policiers seront formés aux bases de l’islam.
Afin d’éviter les conflits avec les musulmans qu’ils pourraient interpeller ou contrôler, les policiers à Bruxelles seront formés aux bases de l’islam.
Réussir à mieux gérer les conflits.
La formation intitulée « Gestion des conflits ou comment éviter des difficultés dans les interventions avec des musulmans » devrait avoir lieu à l’Ecole Régionale et Intercommunale de Police. Ce « cours » sera de huit heures et débutera en février. Le contenu couvrira les connaissances de base sur l’islam ainsi que l’immigration mais aussi la richesse de la communauté musulmane en Belgique. Les différences qui existent entre la religion et la culture seront également traitées. Une députée à Bruxelles, Annemie Maes, a précisé que les policiers ont été demandeurs de ce type de formation pour améliorer leurs rapports avec les musulmans.
Il est également prévu de mettre en place une formation sur le djihadisme et les mécanismes de radicalisation.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Barack Obama : « Ne considérons jamais notre démocratie comme acquise ».
Barack Obama a prononcé son discours de fin de mandat à Chicago après avoir été président des Etats-Unis durant huit années.
« Je serai toujours à vos côtés ».
C’est le 20 janvier prochain que Barack Obama devra laisser sa place à Donald Trump à la tête du pays. Ainsi, il a prononcé son discours de fin de mandat à Chicago, là où tout a commencé pour lui. Avec musique et foule en délire, celui qui sera bientôt l’ex-président a fait un bilan de ses deux mandats en parlant notamment de la situation économique, de l’Obama Care mais aussi des questions internationales. Barack Obama a appelé à être vigilants. « Nous sommes toujours la nation la plus respectée et la plus riche au monde. Ce potentiel ne se réalisera que si notre démocratie fonctionne. Si nos politiques reflètent mieux la décence de nos populations », a-t-il dit. Cette dernière phrase étant destinée à Donald Trump certainement…
« Ne soyons pas un autre pays qui harcèle les plus faibles. Ne considérons jamais notre démocratie comme acquise » a déclaré Barack Obama. Qu’en sera-t-il donc avec Donald Trump à la présidence ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : 17 cas de « radicalisation » recensés dans la police parisienne entre 2012 et 2015.
Chasse aux sorcières dans la police ou véritable danger ? Les policiers musulmans sont également surveillés comme leurs coreligionnaires. Doute-t-on de leur engagement pour la République ? Une Vème colonne au sein des institutions régaliennes de l’Etat ?
Une note inquiétante de la Direction de sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) datant de décembre 2015 a été dévoilée le 11 janvier dans le livre Où sont passés nos espions ?, paru aux éditions Albin Michel.
Selon ces notes, dix-sept policiers se seraient « radicalisés » dans l’agglomération parisienne. Il y aurait parmi eux, 4 personnes converties à l’Islam.
Ces radicalisés sont «jeunes, entrés dans la police au milieu des années 2000 et issus d’un concours interne, nombre d’entre eux étant d’anciens adjoints de sécurité, les emplois jeunes de la police», ont ajouté les journalistes.
Selon une source chargée du suivi de ces questions, une centaine de cas de « radicalisation » existeraient au sein des ministères régaliens.
«Pour l’ensemble des ministères régaliens – Défense, Intérieur et Justice – nous dénombrons une centaine de cas de radicalisation.»
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Jérusalem, capitale d’Israël ? Mahmoud Abbas met en garde Donald Trump.
Mahmoud Abbas a rédigé une lettre à destination de Donald Trump à dix jours de son investiture au poste de président des Etats-Unis. Le président de l’Autorité palestinienne s’inquiète de l’hypothèse d’un déménagement de l’ambassade américaine vers la ville de Jérusalem ainsi que de la reconnaissance de cette cité sainte comme capitale d’Israël, une promesse du milliardaire faite durant sa campagne électorale.
« Nous avons été prévenus que le président Trump pourrait appeler au déménagement de l’ambassade dans son discours d’investiture », témoigne Mohamed Shtayyeh, proche conseiller de Mahmoud Abbas. Lorsque David Friedman a été désigné le 15 décembre 2016 au poste de futur ambassadeur des Etats-Unis en Israël, il a affirmé avoir « hâte » de travailler pour la paix au Proche-Orient « depuis l’ambassade américaine dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem ».
Pour les dirigeants palestiniens, le statut de Jérusalem doit être décidé lors d’un accord de paix final. C’est pourquoi ils mettent en garde Donald Trump contre les conséquences négatives d’un tel choix. « Nous ne l’accepterons pas et nous refuserons d’en discuter. Plus que ça, nous aurons des mesures à prendre. Et nous considérons sérieusement que faire cela rendrait caduque la question de la reconnaissance mutuelle entre l’OLP et Israël », prévient Mohamed Shtayyeh, selon des propos rapportés par RFI.
Mahmoud Abbas, qui va être reçu par le pape François au Vatican samedi 14 janvier avant de se rendre le lendemain à Paris pour la conférence internationale dédiée à la résolution du conflit israélo-palestinien, s’est également adressé aux chefs d’Etats arabes afin qu’ils infléchissent la position du nouveau président américain. Il appelle par ailleurs toutes les mosquées du monde à condamner cette annonce lors de la prochaine prière du vendredi.
Clic pour voir la Source de l’article
***

L’islamophobie décomplexée, qui se sent désormais légitimée à donner libre cours à ses pires pulsions, ne frappera pas impunément à Newark, la plus grande ville du New Jersey, sans se heurter à la saine intransigeance de son maire, Ras Baraka (photo ci-dessus), résolu à l’éradiquer de son fief.
Aussi, quand la récente agression d’une administrée voilée est remontée jusqu’à ses oreilles, l’édile d’origine haïtienne, révolté par son caractère gratuit et le racisme primaire qui la sous-tend, n’a pas tergiversé longtemps avant de sanctionner le fonctionnaire du département du Travail qui en est l’auteur : il l’a suspendu sur-le-champ pour « faute grave » sans solde, tout en le poursuivant en justice pour son déchaînement de violence intolérable, déontologiquement indéfendable.
Les faits accablants remontent au mois de décembre, lorsque cet homme de 57 ans, aveuglé par la haine, s’est littéralement rué sur une citoyenne revêtue d’un hijab qui venait juste de franchir le seuil de l’agence locale pour l’emploi. Selon un mode opératoire devenu malheureusement très classique, il s’est acharné à la dévoiler de force, l’insultant et la brutalisant, jusqu’à ce qu’elle chute lourdement au sol.
Outré, Ras Baraka, qui déplore vivement que l’Amérique soit gangrenée par une islamophobie à son paroxysme depuis l’élection fracassante de Donald Trump, a condamné vigoureusement l’acte odieux commis par un employé de la Ville.
« Cette attaque inacceptable dont a été victime une femme musulmane, une de nos concitoyennes, est clairement un acte de haine perpétré contre la religion musulmane », s’est indigné, via un communiqué de presse, le premier magistrat de la cité. « Dans le climat actuel de violences anti-musulmans qui règne en Amérique, mais aussi ailleurs dans le monde, il est impératif que les crimes haineux soient reconnus pour ce qu’ils sont et punis comme il se doit, avec toute la rigueur et la sévérité de la loi », pouvait-on lire sous sa plume révulsée, déterminée à faire un exemple.
Abondant dans le sens de Ras Baraka, James Sues, le directeur du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR) du New Jersey, a rappelé pour sa part avec force que « Dans une société civile comme la nôtre, chaque citoyen américain a le droit de pratiquer sa foi, pleinement et sereinement, sans craindre pour sa sécurité, laquelle doit être assurée par les autorités avec une extrême vigilance, fermeté et sans exclusive».
Ironie du sort, après avoir essuyé l’opprobre général, c’est à présent le chômage qui guette l’agent du département du Travail de la localité de Newark, et demain peut-être la prison, auquel cas la morale de l’histoire serait sauve…
Clic pour voir la Source de l’article
***

Fillon : « La question de la laïcité ne se pose aujourd’hui qu’avec les musulmans ».
François Fillon sur BFMTV le 11/01/17 : « La tradition laïque a été détournée de son objectif. L’objectif de la laïcité française, c’est de faire en sorte que les religions ne pèsent pas sur le fonctionnement des institutions et des pouvoirs publics. Il y a eu des périodes où les catholiques ont essayé d’imposer leurs vues au gouvernement français. Il y a eu des périodes où la relation entre l’Etat et la communauté juive était tendue. Donc on a instauré des règles qui s’appellent la laïcité. Aujourd’hui, cette question ne se pose pas, ou plutôt ne se pose qu’avec une seule religion : elle se pose avec les musulmans, et essentiellement avec les intégristes musulmans. Voilà. »
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Guerre 14-18 : 400 000 soldats musulmans dans l’armée britannique, ces héros oubliés du Royaume-Uni.
A chaque contrée européenne, ses grands oubliés de l’histoire enseignée aux chères têtes blondes ! A l’instar de la France, le Royaume-Uni n’échappe pas à cette occultation des valeureux soldats musulmans issus de son Empire colonial, tombés non seulement au champ d’honneur lors de la grande boucherie de 14-18, mais aussi dans l’oubli, inexorablement, au fil des décennies. Ces héros, inconnus au bataillon, sont morts deux fois, en somme…
Avec l’érosion du temps et sous l’effet d’une amnésie collective savamment entretenue, la bravoure de 400 000 combattants indiens a été ensevelie sous les cendres du passé, à la consternation d’Avaes Mohammad, 36 ans, membre du think-tank « British Future » qui œuvre pour l’intégration dans le royaume de Sa Gracieuse Majesté.
Méconnus, insoupçonnés, voire relégués au second plan pour une majorité de sujets britanniques, comme l’a mis en évidence la récente étude réalisée par « British Future », ces héros musulmans qui ont combattu, au péril de leur vie, dans les rangs de l’Empire britannique, payant un lourd tribut au cataclysme que fut la Grande Guerre, n’évoquent rien, ou si peu, pour 78% de nos proches voisins, seuls 22% d’entre eux ayant conservé le souvenir évanescent d’une armée de musulmans, de plus en plus fantomatique à mesure que les années passent…
A la lueur de ces chiffres alarmants, Avaes Mohammad a décidé de réparer cette cruelle injustice, en mettant en pleine lumière cette armée de soldats de l’ombre, son courage, son abnégation, mais aussi son esprit de sacrifice, poussé jusqu’au sacrifice suprême.
Pour s’atteler à la tâche au sein du temple scolaire, il s’est entouré des compétences de l’historien Jaham Mahmood, avec lequel il a élaboré un projet éducatif qui a vocation à raviver la flamme vacillante de la mémoire auprès de la jeune génération. Sous le titre explicite « La contribution musulmane à la Première Guerre mondiale », l’enrôlement et le rôle crucial des Indiens musulmans sur le front occidental sont enfin exhumés des oubliettes de la grande histoire, pour la plus grande satisfaction de l’un des artisans de leur réhabilitation, Avaes Mohammad.
« Nous ne devons jamais oublier leur contribution, car se souvenir d’eux est essentiel pour nos contemporains. Commémorer leur mémoire est un acte fort, positif et éminemment fédérateur, qui rassemblera très largement la société britannique. Cela renforcera le sentiment d’appartenance à ce pays chez les jeunes issus de l’immigration », insiste ce dernier avec solennité, en rappelant que pour nombre de ces soldats musulmans, leur plongée brutale dans l’horreur de la guerre de tranchées fut leur première immersion en Europe, dans les paysages de désolation qui s’offraient à leurs yeux et sous un climat rigoureux auquel ils n’étaient pas du tout préparés, vêtus de leurs seuls uniformes tropicaux.
« C’était un nouveau type de guerre. Imaginez que certains d’entre eux voyaient pour la première fois un avion et des mitrailleuses », a souligné Avaes Mohammad, avant de rendre un vibrant hommage aux huit soldats indiens qui ont été décorés, à titre posthume, de la plus haute distinction militaire britannique : la Victoria Cross.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Les Etats-Unis jurent d’écraser la Russie : “2017 sera l’année de l’offensive contre Poutine”.
Vladimir Poutine a été averti qu’il était voué à l’échec en Ukraine et que l’année 2017 sera une année d’agression anti-russe.
Les sénateurs étatsuniens, John McCain et Lindsey Graham, ont voyagé sur la ligne de front de l’Ukraine à Shyrokyne pour proclamer à une équipe de première classe de fusiliers marins que “2017 sera l’année de l’offensive” et ont juré de battre Poutine sur les champs de bataille de l’Europe de l’Est.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Des centaines de chars américains arrivent en Europe pour maintenir «la paix» aux frontières russes.
Les Etats-Unis ont à nouveau livré du matériel américain en Allemagne pour renforcer leur engagement auprès de leurs alliés contre la menace russe et s’assurer que l’UE resterait «libre, prospère et dans la paix».
Ces derniers jours, 2 800 unités de matériel militaire, dont des chars Abrams, des véhicules d’artillerie Paladin et des véhicules de combat Bradley, ainsi que 4 000 militaires américains ont été transportés jusqu’au port allemand de Bremerhaven, dans le cadre de l’opération Atlantic Resolve, dans le but de faire face à «l’agression russe».
« C’est une partie de nos efforts pour contenir l’agression russe, assurer l’intégrité de nos alliés et conserver une Europe entière, libre, prospère et dans la paix », a déclaré le lieutenant-général des forces aériennes Timothy M. Ray au sujet de ce nouveau déploiement militaire américain en Europe.
Ces nouvelles forces seront envoyées d’abord en Pologne pour participer à des exercices militaires à la fin du mois, puis seront déployées dans plusieurs pays dont les pays baltes, la Bulgarie, la Roumanie et l’Allemagne.
L’armée américaine a également en projet de déployer 50 hélicoptères Black Hawk et 10 hélicoptères CH-47 Chinook, 24 hélicoptères Apache et 2 200 militaires.
L’Allemagne, le Canada et la Grande-Bretagne contribuent aussi au renforcement des forces de l’OTAN dans l’Est de l’Europe et déploieront 1 000 militaires chacun en Estonie, Lettonie et Lituanie.
L’opération Atlantic Resolve a débuté en 2014 après le référendum en Crimée qui a abouti à son rattachement à la Russie. Dans le cadre de cette opération, l’OTAN coordonne des manœuvres dans l’Est de l’Europe : en Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Bulgarie et Hongrie.
La Russie a condamné à plusieurs reprises les activités de l’OTAN près de ses frontières, les qualifiant d’«hostiles» et jugeant qu’elles «menaçaient sa sécurité nationale». En représailles, Moscou a déployé des armements sur ses frontières occidentales, et notamment dans l’enclave de Kaliningrad. Ses manœuvres militaires de grande échelle se sont tenues sur son territoire.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Waqf de Jérusalem : Les tentatives de changer la situation dans les environs d’Al-Aqsa sont illégales
.
Deux frères condamnés à une peine de prison ferme
.
Une campagne pour la restitution des corps des martyrs palestiniens à Naplouse
.
L’armée israélienne rase une route reliant les communautés palestiniennes à Yatta
.
26 ordres de démolition israéliens à Salfit
.
34 décisions de détentions administratives au début de janvier
.
Qassam: les tentatives d’accuser la résistance ne tromperont pas notre peuple
.
Un détenu politique en grève de la faim depuis 27 jours dans les prisons de l’AP
.
ONU: Liste noire pour les entreprises des colonies
.
Confiscation de terres près d’Amouna en faveur des colons
.
Khoudri: La démolition des maisons à Qalanswa est très grave
.
L’occupation envahit la maison du martyr Abou Ghazala à Jérusalem et convoque son père
.
Notifications d’arrêt de construction au village de Khoudr
.
Grève générale en Palestine de 48 pour protester contre la démolition des maisons à Qalanswa
.
Hébron: plusieurs blessés lors de la dévastation de Beit Ummar
.
L’occupation démolit 9 maisons à Qalanswa en Palestine de 48
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Féministes mais anti-voile : un argumentaire à l'usage du féminisme non-excluant

Féministes mais anti-voile : un argumentaire à l’usage du féminisme non-excluant

NB : je suis blanche et non-croyante.
À droite comme à gauche, la très grande majorité des féministes françaises (voir le graphique ci-dessous) se prononcent contre le voile. Souvent à des degrés divers : contre le hijab, contre le tchador… Elles maîtrisent d’ailleurs rarement les termes adéquats.
Tous ces arguments sous-tendent une idée : le voile est intrinsèquement un problème. Le voile est le symbole d’une soumission à l’homme. Le voile est le symbole de l’infériorité de la femme. Le voile nuit aux combats des femmes, à leur émancipation.
image
Tous ces arguments illustrent comment les valeurs et les normes occidentales sont, 50 ans après la décolonisation, toujours arrogées comme des vérités universelles, absolues.
Ce genre de présomptions néo-coloniales imprègnent tout le féminisme français, il le pourrit, en en faisant un courant blanc pour les femmes de classes moyennes supérieures.
Il entretient une série d’incompréhension sur les différents visages du racisme, qui explique que des meufs du parti communiste se retrouvent à tenir le même discours que Nadine Morano. Un truc qu’elles mêmes n’arrivent pas tout à fait à comprendre.
Je propose donc qu’on remette les choses à plat : UN ARGUMENTAIRE !
I. LE VOILE “CONTRAIRE” À L’ENGAGEMENT FÉMINISTE
1. «On ne peut pas être féministe et porter le voile»
Ou, comment des féministes blanches considèrent qu’il n’y a qu’une manière d’être féministe. 
Que le féminisme est incompatible avec la religion.
Difficile de répondre à cet argument qui ne se donne pas la peine de donner le moindre argument fondé. 
Des centaines d’associations militantes, revendicatives et confessionnelles (musulmanes) existent dans le monde. Ces féministes n’ont rien à prouver à qui que ce soit. Elles défendent les droits des femmes et réfutent l’idée d’une infériorité féminine.
Par ailleurs, il existe de nombreux courants féministes juifs et chrétiens, dont le féminisme n’est jamais publiquement remis en cause.
Les féministes blanches s’arrogent la capacité à décerner des brevets de féminisme – ce que rien ne justifie, particulièrement quand leur “féminisme” rime avec jugement, exclusion, néo-colonialisme.
Pour de nombreuses femmes musulmanes, le port du hijab est un choix féministe conscient. Il est le symbole d’une réappropriation : “en portant un hijab, une femme envoie le message qu’elle est musulmane et que son corps n’appartient qu’à elle.”
D’autres féministes musulmanes présentent le voile comme une façon de redéfinir le concept de liberté. C’est une façon de se libérer du poids des normes physiques lourdes et rigides imposées aux femmes pour se concentrer sur leur spiritualité et leur mental. Le hijab est ici un symbole : la valeur des femmes ne s’exprime pas par leur physique.
Enfin – de nombreuses féministes se réapproprient des codes vestimentaires et physiques qu’on pourrait qualifier de “traditionnellement patriarcaux” (comme le maquillage, les jupes courtes…) et leur démarche est validée dans la plupart des milieux féministes au nom de la liberté. Pourquoi ce deux poids deux mesures dès lors qu’il s’agit d’un symbole non-occidental ?
image
2. «Le voile est le symbole de l’infériorité de la femme»
Dans le Coran, il n’est jamais dit que le voile symbolise l’infériorité ou la soumission de la femme – le concept central qui justifie que les femmes se couvre est la pudeur. Il est dit que se couvrir est faire preuve de modestie, qu’il ne faut pas tenter les hommes. 
On retrouve le même genre de prescriptions pour les hommes, qui doivent couvrir leurs jambes et bras pour ne pas tenter les femmes. L’idée qui revient est que les cheveux et les poils sont «excitants».
On peut également noter que se couvrir la tête concerne également les hommes : tous les dignitaires musulmans (cheikhs, oulémas, muftis…) portent toujours une coiffe (turban, fez, kufi).
Vous n’êtes peut être pas d’accord avec cette vision, et il est à souligner que cette vision peut aussi servir à justifier des violences sexistes. 
Cela dit, que certaines se voilent pour se protéger des hommes, c’est quelque chose que je comprends très aisément. Se voiler ne protègera jamais de la violence sexiste, mais ça peut éloigner de nombreux regards pesants. Ça peut alléger la charge.
A ce stade il est intéressant de souligner que Saint-Paul, dans ses Epitres, demandent clairement aux femmes de se voiler en le justifiant par leur infériorité. Il nous dit : “L’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme de l’homme et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. C’est pourquoi la femme doit, à cause des anges, avoir sur la tête un signe de sujétion.”
Si on résume : le Coran met en avant des idées de modestie et de pudeur… tandis que les textes chrétiens justifient le port du voile par l’infériorité des femmes. Si on veut prendre les textes religieux à la lettre, les textes chrétiens sont clairement plus rétrogrades !
Enfin, il est utile de souligner que le voile est de fait un code vestimentaire très culturel, détaché historiquement de la religion musulmane. L’apparition du port du voile genré est visible dès l’Antiquité en Europe et au Moyen-Orient, chez les Assyriens, les Romains… Aujourd’hui encore, quand on regarde les tenues vestimentaires des femmes rurales dans les régions balkaniques, dans nos campagnes françaises, le foulard est un élément qui revient souvent sous différentes formes.
3. «Je ne suis pas islamophobe : certains musulman-e-s sont aussi contre le voile»
Premièrement, l’injonction constante à “s’intégrer”, l’invisibilisation / la dévalorisation constante de toute culture autre que l’occidentale pousse beaucoup à se plier à ses normes et rejeter toute autre culture, y compris leur culture d’origine. Cette dévalorisation d’une partie de son identité s’appelle le racisme intériorisé, et ça fonctionne de façon assez proche que le sexisme intériorisé. On ne peut pas ne pas prendre en compte ces structures sociales oppressives.
Second point : aucun-e musulman-e n’est dépositaire de la Vraie Façon d’Être Musulman-e, mais on y reviendra.
En bref : cet argument est une tentative d’instrumentaliser une partie de la communauté musulmane pour justifier un discours raciste et une volonté de dicter aux femmes une conduite.
4. «Il faut soutenir le combat des femmes iraniennes qui luttent contre le voile»
Un argument qui revient souvent est la lutte des femmes dans des pays comme l’Iran pour leur droit à ne pas porter le voile.
Tout d’abord, comparer des contextes complètement différents tels que le contexte français et le contexte iranien n’a aucun sens, car le contexte iranien se caractérise justement par L’OBLIGATION de porter un voile, c’est donc effectivement une atteinte à la liberté des femmes.
Ensuite, “soutenir les femmes iraniennes” sans savoir que le tchador est un habit traditionnel, millénaire, qui est entré dans la culture et les mœurs pour de nombreuses femmes, notamment dans les régions rurales, est également ABSURDE. Une grande partie des femmes iraniennes vivraient très mal une interdiction de se voiler, qui équivaudrait à les enfermer chez elles. L’interdiction décidée par le Shah en 1936 donne lieu à des scènes violentes de dévoilements publics par la police – les souvenirs de cette répression resteront vifs longtemps parmi la communauté religieuse iranienne.
Encore une fois, remplacer une injonction par une autre ne se justifie pas.
Enfin, ce genre de réflexions montre bien comment les Français-es blanc-he-s continuent de considérer la place du voile (et plus largement de l’islam) comme étant forcément ailleurs, et jamais ici, en France. C’est encore un déni de la pluralité de la France qui nous est renvoyé. C’est encore marquer l’autre, et c’est un argumentaire qui mène tout droit à la stigmatisation raciste.
5. «Le voile est en soi une violence faite aux femmes»
Cela fait maintenant plusieurs fois que j’entends des féministes blanches m’assurer le plus sérieusement du monde que le voile est une violence en soi – et en général, elles poursuivent pour comparer cela à l’excision. J’ai longtemps hésité à mettre un tel argument ici vu le niveau… mais sachant qu’elles ont probablement intégré cet élément à leur argumentaire, ça semble nécessaire.
On récapitule. Le combat contre l’excision est évidemment un combat légitime et nécessaire. Mais on ne peut pas sérieusement comparer un code vestimentaire genré à une mutilation sexuelle. Cet argument de pure mauvaise foi est une bassesse sans nom qui vise à faire dérailler le débat.
Deuxième point : cette obsession avec les pratiques culturelles sexistes à l’étranger est pour le moins curieuse. Pour rappel : votre rôle en tant que féministe blanche est de soutenir (et non remplacer) les voix des féministes à l’étranger : pas de vous approprier leur combat, encore moins d’utiliser leur combat à d’autres fins. Encore une fois, ce genre de pratiques très répandues dans le féminisme français est révélateur de 2 choses : une incapacité à questionner les structures sexistes de notre propre société occidentale, et une tendance néo-colonialiste à exporter les violences sexistes.
CONCLUSION : Le white feminism, un féminisme ethno-centré et intolérant
Les privilèges sont aveuglants, et les défendeurs de ces thèses pensent  défendre une Vérité Universelle. Si la norme occidentale était le bikini, alors toute meuf habillée davantage serait déviante.
Je n’ai que faire d’un féminisme qui dicte leur conduite vestimentaire aux femmes, que ce soit pour les couvrir de honte pour des tenues trop légères («slut-shaming») ou les stigmatiser parce qu’elles seraient trop vêtues. Se battre pour la liberté des femmes EST L’EXACT INVERSE de leur dicter une norme vestimentaire.

image
II. LA RELIGION C’EST MAL :’(
6. «L’islam est une religion misogyne»
Je continue à être étonnée de l’audace et l’inconscience de toutes les personnes qui continuent de répéter cette litanie sans prendre une minute pour se renseigner.
On remet donc les choses à plat : des trois grandes religions monothéistes, l’islam est de loin celle qui tient les propos les plus progressistes en terme de droits et statuts de la femme dans ses textes.
En terme de mariage, d’héritage, en terme de relecture de l’histoire du péché originel, de conception des rapports entre femmes et hommes, le Coran a une position plus progressiste que les textes de la religion juive ou chrétienne. La notion d’égalité salariale est même mise en avant. C’est ici la notion de complémentarité qui prime, ce qui tranche nettement avec le conservatisme de l’Ancien testament qui désigne clairement la femme comme inférieure à l’homme.
On peut ne pas être d’accord avec cette vision de «complémentarité». Mais on ne peut pas dire que l’islam est fondamentalement misogyne. L’islam accorde une vraie place, un vrai statut aux femmes.
Cet article présente tous les aspects progressistes des textes islamiques concernant l’égalité de genre.
7. «Toutes les religions sont fondamentalement misogynes», ou le militantisme athée
Les religions sont ce que l’on en fait. Toutes les religions comportent des courants, des analyses différentes de leurs textes originels. 
Dans toutes les religions, des pans progressistes défendent une conception égalitaire des statuts entre les sexes.
Ces arguments anti-religieux sont le fait de militant-e-s athées, qui ont, sur le web, fait toute la preuve de leur intolérance et leur fermeture d’esprit.
Je veux bien qu’on m’explique en quoi remplacer une injonction religieuse par une injonction à l’athéisme est un quelconque progrès.
Ensuite, les militants athées ont cette fâcheuse tendance à faire abstraction de tout contexte dans leur critique de la religion. 
Le fait est qu’on ne peut faire l’impasse sur la progression de l’islamophobie en France quand on critique la religion. On y reviendra plus bas.
8. «En fait le Coran ne dit pas qu’il est obligatoire de se voiler»
Plusieurs lectures du Coran sont possibles. Les musulmanes ont toute latitude à décider du code vestimentaire qu’elles souhaitent adopter.
Comme nous l’avons établi : tout texte religieux est interprété. Ce que cette idée sous-tend, c’est que personne ne détient de Vraie Lecture, et que les personnes qui ne sont pas de cette religion ont encore moins de légitimité à apporter leur analyse.
Les non-musulman-e-s n’ont aucune lecture à apporter de l’islam. C’est d’autant plus vrai quand les “analyses” occidentales renforcent de fait la violence islamophobe actuelle. De fait, ce qu’on constate aujourd’hui, c’est que des blanc-he-s s’arrogent le droit d’accepter ou de rejeter certains aspects d’une religion alors qu’ils n’ont aucun lien avec elle.
Comme si nous venions juger, expliquer les religions animistes aux premier-ère-s concerné-e-s. Comme si on expliquait le jaïnisme aux communautés jaïns en Inde. Le bouddhisme aux Népalais. 
C’est juste du néocolonialisme.
9. «Les femmes qui se voilent le font sous la contrainte de leur frère / mari / père»
En France, la très grande majorité des femmes qui se voilent le font par volonté propre. 100% propre. 
100% propre. 
Ce qui serait bien, c’est de cesser de considérer les musulman-e-s comme des enfants incapables de toute réflexion autonome. Ce qui serait bien aussi : commencer à reconnaitre le paternalisme fondamental qui se cache derrière ce genre d’affirmations.
Je connais une dizaine de Françaises qui font le choix de se voiler, parfois au grand dam de leurs parents athées.
image
CONCLUSION : La critique de la religion détachée de tout contexte
L’obsession pour l’extrémisme religieux s’observe uniquement quand il s’agit de l’islam.
Les sectes évangélistes, pentecôtistes, etc. ne font pas régulièrement la une des magazines hebdomadaires. Elles ne sont pas utilisées pour créer de la peur contre une partie de la population. L’expression ’islamiste’ en soi montre le racisme derrière les mots : on ne dit pas ‘christianiste’, ‘catholiciste’, ‘protestantistes’ pour parler des extrémistes religieux chrétiens.

image

Ce serait bien de reconnaitre la diversité de la population musulmane en France. Et tant qu’on y est ce serait bien d’arrêter l’amalgame «maghrébin» / «musulman». 
Tous les maghrébins ne sont pas musulmans. 
Tous les musulmans ne sont pas d’origine maghrébine.
III. LE VOILE, LA FRANCE, LA RÉPUBLIQUE
10. «Le voile nuit au vivre-ensemble»
Comment un morceau de tissu pourrait il nuire au vivre-ensemble ? A la France ?
Le voile ne nuit au vivre-ensemble que parce qu’il est jugé, vu avec hostilité par des non-musulman-e-s méfiants, qui considèrent l’islam comme étant fondamentalement suspect.
Encore une fois : le problème n’est pas ailleurs mais dans nous-mêmes. Nous nourrissons ces amalgames. Nous créons cette division. Nous sommes responsables des coupures.
11. «La laïcité est un principe républicain qu’il faut respecter»
Ce qu’est la laïcité : une obligation de neutralité d’Etat.
Ce que n’est pas la laïcité : une obligation d’être soit athée, soit catholique.
Or au vu de nos fêtes nationales, au vu du comportement de nos deux derniers présidents de la République, on ne peut pas dire que la laïcité est appliquée quand il s’agit de la religion catholique.
En fait la laïcité, c’est un deux poids deux mesures, c’est un concept instrumentalisé, détourné par des personnes malveillantes pour continuer à stigmatiser l’islam sans en avoir l’air.
Dans ces conditions, je considère personnellement tous les appels à laïcité comme des appels racistes, qui ne prennent pas en compte ce deux poids deux mesures fondamental.
La laïcité pour les nuls : un guide du CCIF
12. «La France a une identité chrétienne»
La France n’est chrétienne que depuis environ 1000 ans. 
La christianisation de la France a pris des siècles, et pour info, elle a été historiquement été utilisée comme instrument de domination politique par les seigneurs de France pour contrôler les paysan-ne-s. La religion chrétienne a appuyé la hiérarchie sociale inégalitaire. Elle était l’outil d’une classe dominante.
Il y a 2000 ans la France était celte. Les druides, les dieux gaulois etc, tu connais. 
Faut arrêter de présenter l’identité française comme une identité immuable, monolithique.
Non la France n’est pas chrétienne. D’après un sondage récent, la France est le 4e pays le plus athée du monde, après la Chine, le Japon, et la République Tchèque. 29% des Français-es se déclarent athées «convaincus». Ils sont «convaincus» que Dieu n’existe pas.
Les seul-e-s qui croient bon de continuer à nous seriner que la France est chrétienne sont des cathos, qui ont du mal à admettre le recul permanent de la première religion de France, et qui ont du mal à admettre leur perte d’influence. 
Ce sont ces mêmes gens qu’on retrouve dans les défilés de la Manif pour tous.
CONCLUSION : Le contexte français, la progression du racisme et la violence qui touche les femmes voilées aujourd’hui en France
 
Aujourd’hui en France, des femmes voilées se font agresser, on en parle jamais.
Des femmes voilées sont discriminées à tous les niveaux : dans la rue, elles subissent des regards de méfiance. Elles sont discriminées à l’embauche. On les empêche d’accompagner les enfants aux sorties scolaires.
Régulièrement des Unes islamophobes tapissent les kiosques de nos marchands de journaux, tapissent nos rues.
Cette violence symbolique constante, qui a pour but de marginaliser les personnes de confession musulmane, de les désigner comme des autres, comme des ennemi-e-s intérieurs, ont un impact très fort parmi les populations blanches / occidentales de France.
Le discours islamophobe est aujourd’hui complètement banalisé et normalisé en France. Chaque jour permet de le constater. Dernièrement, les mobilisations pour Gaza ont encore été l’occasion de le voir : les jeunes musulman-e-s dans les manifestations se sont vus attribuer des slogans antisémites et des comportements violents – à l’épreuve de tous les faits. A l’épreuve des témoignages, à l’épreuve des preuves matérielles.
SI ON RÉSUME
En fait les white feminist, voilà ce qu’on attend de vous. 
On attend de vous que vous arrêtiez de nous faire chier avec votre intolérance et votre fermeture d’esprit. 
En fait, personne n’en a rien à carrer de ce que vous pensez de la religion, en général et en particulier. Personne n’en a rien à carrer de la conception que vous vous faites du «bon féminisme». Votre féminisme n’est que le vôtre.
Je vous laisse avec Samia Orosemane, qui résume parfaitement.
image