MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Shawwal 1438.

Flash info du 13 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Voici les 7 choses à appliquer quand le musulman fait face à une épreuve.

La vie est faite de dualités et d’événements bons ou mauvais.
Le croyant doit faire face aux épreuves de la vie ici-bas, en ayant en tête qu’il s’agit d’un passage éphémère pour les êtres humains.
Dans plusieurs versets du Saint-Coran, Allah (soubhanou wa ta’ala) évoque les multiples récompenses qu’Il accorde pour les croyants endurants.

« Quiconque, homme ou femme, aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui assurerons une vie heureuse. Et Nous les récompenserons en fonction des meilleures de leurs œuvres. » (Sourate Al-Nahl, Verset 97).
« Quiconque craint Allah et se montre patient en reçoit la récompense, car Dieu ne frustre jamais les hommes de bien de leur récompense. »
(Sourate Yûsuf, Verset 90).

Cependant, voici sept conseils pour affronter les épreuves avec force et foi:

1. Prier à l’heure 5 fois par jour avec ferveur comme si chaque salât était la dernière.

2. Lisez le Coran, car « N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs ? » (Sourate Ar-Ra’d, verset 28).

3. Multiplier les dou’as. Les invocations luttent contre l’incertitude et l’angoisse.

4. Faire des dons, l’aumône efface les péchés et annule le feu qu’ils suscitent comme le précise le prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) : « …et l’aumône éteint le pêché comme l’eau éteint le feu ». (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani).

5. Les croyants sont endurants et ont foi en l’aide d’Allah et peu importe les difficultés, ils agissent avec un sentiment de contentement et de sécurité. « A côté de la difficulté est, certes une facilité ! A côté de la difficulté, est, certes, une facilité ! » (Sourate As-Sarh, verset 5 et 6).

6. Ressasser les idées sombres n’est pas une solution. Souffrir c’est montrer sa vulnérabilité, ou sa force. La souffrance nous apprend à être forts, elle nous instruit et renforce notre détermination. C’est lorsqu’un malheur nous accable que nous réfléchissons et que nous avançons.

7. « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui. » (Tirmidhi).

AJIB.FR
***


Indonésie : à 15 ans, il se marie avec une femme de 71 ans.

L’âge légal pour se marier en Indonésie est de 19 ans pour les hommes. Il n’aurait pas attendu quatre ans avant de s’unir avec celle qu’il aime : il menaçait de se suicider si le mariage n’était pas célébré.

Son souhait – ou plutôt son chantage – a été exaucé : le chef du village Karang Endah, situé dans le sud de l’île de Sumatra, a accepté de marier Selamat Riayadi à une femme de 71 ans dimanche 2 juillet 2017.

De 56 ans son aînée, l’adolescent de 15 ans n’a pas eu peur, au contraire : il est tombé amoureux de celle qui est nommée Rohaya quelques mois plus tôt quand elle s’occupait de lui qui souffrait de la malaria. Selon l’AFP, Rohaya a été par deux fois mariée. Du côté de Selamat, son père est mort quand il était jeune et sa mère, remarié, n’a pas suffisamment pris en charge son fils.

« Etant donné que le garçon est mineur, nous avons décidé d’un mariage en privé célébré par un religieux », a indiqué le chef du village afin de les « préserver du péché » qui est d’avoir des relations sexuelles hors mariage, interdites en islam.

Le mariage, qui n’a pas été si « privé » que ça, n’est pas motivé par l’argent, les deux partis étant pauvres. Une dot de 200 000 roupies indonésienne (13 €) a été offerte à Rohaya selon la presse locale.

Le mariage, dont une vidéo auquel ont assisté des proches et des amis du couple circule largement sur la Toile, reste à ce stade non reconnu par les autorités. La ministre indonésienne des Affaires sociales Khofifah Indar Parawansa a déploré l’union, assurant mercredi 5 juillet que celle qui a été célébré ne peut être légalisé en raison de l’âge de Selamat.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


L’islam mal perçu en France ? Grande Mosquée de Paris et UOIF demandent aux musulmans de s’activer.

Dalil Boubakeur, président de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris, a reçu, jeudi 6 juillet, Amar Lasfar, son homologue des Musulmans de France (ex-UOIF). Ils annoncent via un communiqué avoir discuté, entre autres, des résultats de l’enquête annuelle d’Ipsos sur les fractures dans la société française publiée lundi 3 juillet. Dès la parution de l’étude, plusieurs médias dont Le Figaro ont mis en avant les chiffres relatifs à l’inquiétude grandissante des Français vis-à-vis de l’islam.

« Les représentants des fédérations sont extrêmement préoccupés par le regard négatif que certains Français portent sur la religion musulmane », déclarent-ils, demandant « instamment à tous les musulmans de France de participer activement à des actions tendant à mieux faire connaître les valeurs fondamentales de l’islam qui ne sont en rien contraires aux lois de la République ».

Les deux présidents de fédérations, ainsi qu’Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, prient les responsables des associations musulmanes « d’assumer avec dignité et compétence leurs responsabilités, loin de toute contingence partisane, en refusant toute influence extérieure pour agir exclusivement dans le cadre de l’intérêt général et dans le souci de la promotion d’un Islam adapté à la réalité française ».

Ils ont tenu à rappeler qu’ils « réfutent tout lien entre Islam et terrorisme et affirment que la religion musulmane ne peut sécréter aucune forme de violence » et appellent aussi à ce que « la religion musulmane et l’exercice de son culte soient considérés et traités avec les mêmes principes et règles qui régissent les religions et cultes historiquement installés en France ».

saphirnews.com
***


La première députée musulmane du Danemark rencontre les islamophobes qui lui envoient des mails haineux.

Elle a beau s’être forgée la plus dure des carapaces à l’épreuve du terrain, la première députée danoise d’origine kurde et de confession musulmane, Özlem Sara Cekic, ne s’habituera jamais à être la cible de prédilection de courriers haineux dont les auteurs ont trempé leur plume dans l’encre noire du racisme, primaire et viscéral.

Cette infirmière de formation née à Ankara, qui fut élue au comité central du Parti socialiste populaire en 2004, avant de siéger dans le saint des saints du pouvoir législatif, a cependant le cuir suffisamment épais pour tenter d’amorcer un dialogue avec ses farouches détracteurs.

Sur sa page Facebook, cet exutoire de toutes les rancoeurs et ressentiments fielleux, Özlem Sara Cekic refuse de se laisser impressionner par les invectives proférées par des islamophobes de tous bords et pense avoir trouvé la plus efficace des armes pour désarçonner des lâches qui avancent souvent masqués : échanger avec eux, au lieu d’ignorer leurs injures ou menaces, voire même leur proposer de s’asseoir autour d’une table, dans le cadre d’un face-à-face dépassionné, à visage découvert.

Interviewée par la BBC, cette spécialiste des questions de santé au sein de son parti a révélé qu’elle a eu largement l’occasion de tester sa méthode au cours de ces dernières années, à travers la centaine de rencontres, sous haute tension, qui ont eu lieu avec des ultras du nationalisme et grands pourfendeurs de l’islam.

Elle n’en était donc pas à son coup d’essai lorsque la nouvelle confrontation qu’elle s’est infligée avec un Danois, prénommé Stephan, dans l’intimité de sa demeure, a été filmée. Cet islamophobe qui s’ignore, clamant qu’il n’est pas raciste et se définissant comme un « opposant à l’islam », l’avait entre autres traitée sur Facebook de « singe », l’avait sommée de « rentrer chez elle », tout en assénant à plusieurs reprises : « Nous voulons un monde sans musulmans ». On jurerait entendre le cri de guerre d’un islamophobe enragé !!

Devenue virale, cette vidéo publiée sur la page Facebook de la BBC a captivé plus de 2,6 millions de personnes en quelques jours, pour la plus grande satisfaction de Özlem Sara Cekic qui aspire à abolir les distances et les murs qui séparent pour mieux mettre en lumière « ces similitudes qui nous rapprochent ».

Il reste à savoir ce que les deux protagonistes retireront de leur longue conversation qui n’a pas fait que dans les amabilités et dont certains mots ont profondément blessé la parlementaire danoise. En effet, si celle-ci conclut malgré tout sur une note résolument positive, en espérant « revoir » son interlocuteur, il n’en va pas de même pour le dénommé Stephan qui, campant sur ses positions, a lâché face caméra : « Je ne suis pas sûr que nous nous reverrons ».

Quant aux préjugés et autres amalgames ravageurs contre lesquels lutte sans relâche la courageuse Özlem Sara Cekic, il est encore moins sûr que ce face-à-face qui a tourné au dialogue de sourds soit parvenu à les briser…

oumma.com
***


Irak : Censure : ces photos de Mossoul que les médias n’ont pas souhaité publier.

Kainoa Little, un reporter-photographe américain de retour de Mossoul n’est pas parvenu à vendre ses prises de vue de guerre. Aucun média n’a souhaité diffuser ses photos. Il décide alors de les publier gratuitement sur les réseaux sociaux, une manière de protester contre la censure qui le frappe, en soutien aux soldats et civils irakiens qu’il a suivis pendant son séjour. Oumma vous dévoile ces photos, avec en bonus un court extrait des images filmées, montrant le quotidien des civils fuyant la guerre et l’Etat Islamique à Mossoul.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Algérie : Fatma Boudouani, première femme Général-Major de l’armée algérienne.

Femme d’exception au sein d’une armée algérienne qui a promu quatre femmes généraux au cours de ces dernières années, la nomination de Fatma Boudouani au grade de Général-Major permet à l’Algérie de conforter sa place de leader dans le monde arabe en termes de représentation de la gent féminine et de son accession à des hautes responsabilités dans la grande muette.

Dans une institution militaire où le commandement des troupes se conjugue généralement au masculin, l’irrésistible ascension de cette spécialiste du ministère de la Défense la fait entrer par la grande porte dans l’histoire de son pays, en tant que première femme élevée à ce rang prestigieux.

La célébration, mardi 4 juillet, du 55ème anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie aura été notamment marquée par une cérémonie de remise de médailles décernées à des militaires et des civils assimilés dans l’enceinte du ministère de la Défense, sous l’égide du Vice-ministre de la Défense, Gaïd Salah, dont Fatma Boudouani, qui avait été promue Général en 2012 par le président Bouteflika, a été l’héroïne du jour.

oumma.com
***


Histoire : 6 juillet 640 : la bataille d’Ayn Shams (Héliopolis).

Il y a quelques 1377 ans, le 6 juillet 640, la bataille d’Ayn Shams (ou Héliopolis) entre musulmans et Byzantins décidait du sort de l’Égypte pour les siècles à venir…

Menés par ‘Amr ibn al-‘As (RA), 4000 mujâhidîn étaient entrés en Égypte l’année précédente depuis la Palestine récemment conquise, avant de foncer sur la vallée du Nil et de mettre le siège à la forteresse de Babylone. Une seconde armée envoyée en renfort par le calife ‘Umar ibn al-Khattab (RA) les avait rejoint aux abords de la ville antique d’Héliopolis, l’assiégeant également. C’est là que le général Théodore, après avoir rassemblé toutes les forces byzantines du pays, va se porter à leur rencontre.

Les Byzantins dépassent largement en nombre l’armée islamique, mais le génie tactique de ‘Amr va – encore une fois – faire la différence : il décide de diviser son armée en trois régiments, l’un d’entre eux qui doit se dissimuler derrière des collines pour attaquer par surprise l’arrière-garde byzantine au moment opportun, et le dernier qui se place au Sud du champ de bataille, par où les Romains tenteront le plus probablement de fuir si l’engagement tourne à leur désavantage.

Lorsque Théodore, sûr de lui et inconscient de la manœuvre, lance l’ensemble de son armée sur les troupes musulmanes, tout se passe comme ‘Amr l’avait planifié : le second détachement mené par Kharija attaque les Byzantins par l’arrière, créant une panique indescriptible dans leurs rangs qui les poussent à battre en retraite vers le Sud, où le troisième régiment stationné achève de les tailler en pièces. Seulement accompagnés de quelques centaines de cavaliers, le général Théodore parvient malgré tout à fuir.

Mais il est désormais bien seul : la dernière force militaire byzantine d’envergure susceptible de barrer la route de la grande Alexandrie aux musulmans a été anéantie à Ayn Shams, et l’Empire exsangue, qui doit également protéger l’Anatolie de l’armée islamique du Shâm, ne pourra plus envoyer de renforts sérieux. Les chrétiens coptes locaux, lassés des persécutions religieuses et des taxes abusives de Byzance, se rallient désormais en masse aux nouveaux maîtres de l’Égypte contre les « Grecs » qu’ils détestent. En quelques mois, ‘Amr prend possession de l’ensemble du pays, jusqu’à Alexandrie, en novembre de l’année suivante. Dans la poussière, la sueur et le sang de la bataille d’Ayn Shams, l’Égypte islamique était née.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Bahar: Nous ne permettons pas à Abbas de séparer Gaza de la Patrie
.
Le Premier vice-président du Conseil législatif, Ahmed Bahar a déclaré que l’Autorité palestinienne en Cisjordanie occcupée a dépassé toutes les lignes rouges et toutes les normes morales et juridiques
.
L’occupation réduit l’approvisionnement en eau de Salfit
.
L’occupation installe une unité d’intervention rapide à la frontière jordanienne
.
L’ambassadeur qatari sera à Gaza dans quelques jours
.
Discours de Haniyeh : priorités et modalités de l’initiative politique
.
Des membres du Congrès américain appellent l’occupant israélien à libérer Aissa Amrou
.
Mandelblit: L’enquête sur les dossiers de Netanyahou a considérablement progressé
.
L’occupation israélienne continue de traquer les partisans du boycott
.
Campagne israélienne d’arrestations et d’inspections en Cisjordanie
.
Cisjordanie: l’armée d’occupation aurait saisi un atelier de fabrication d’armes
.
L’occupation demande les numéros de téléphone des chauffeurs de taxi palestiniens
.
Les ex-détenus à Abbas : la suspension des salaires ne nous découragera jamais
.
La délégation du Hamas au Caire: les pourparlers allègeront les souffrances de Gaza
.
Joudeh tient le gouvernement de l’Autorité Palestinienne responsable de la catastrophe sanitaire à Gaza
.
L’avocat captif Allan poursuit sa grève de la faim depuis 29 jours
.
Netanyahu veut élargir la coopération d’Israël avec l’Inde
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 8 Cha’ban 1438.

Flash info du 8 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************


La mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam) : quand son regard se fixa…

Durant les semaines précédentes, nous nous sommes intéressés à la mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam). C’est ainsi que nous avons évoqué le pressentiment de sa fin proche, le début de sa maladie et ses soins, ainsi que sa douleur et ses derniers propos. Nous nous penchons aujourd’hui, mes frères et soeurs, sur les propos qu’il a tenus quand son regard se fixa ainsi que sur les dernières personnes à l’avoir vu (‘alayhi salat wa salam).

Quand son regard se fixa.

Lorsque la mort vint à lui, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) eut le regard qui s’est fixé. Il tint alors des propos que ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) a rapportés puisqu’elle était auprès de lui lorsqu’il a commencé à tomber malade jusqu’à ce que la mort l’emporte.

Elle relate ainsi : « Ce jour-là, le Messager d’Allah tomba malade et il coucha dans ma demeure. Un homme de la famille al Bakr entra chez moi avec en main un siwak vert. Le Messager d’Allah y posa son regar et je sus qu’il le voulait. Je demandai : « Ô Messager d’Allah ! Aimerais-tu que je te donne ce siwak ? ». Il répondit : « Oui ». Elle continue : « Alors, je le pris et l’assouplis, ensuite je le lui remis. Il l’utilisa comme je ne l’avais jamais vu le faire auparavant. Puis, il le posa et je trouvai le Messager d’Allah, affaibli, dans mon giron. Je voulus regarder son visage mais son regard restait figé, alors qu’il répétait : « Plutôt vers la compagnie la plus éminente, au Paradis ». Je dis alors : « Tu as eu le choix et tu as choisi, par Celui qui t’a envoyé avec la vérité ! ». Puis le Messager d’Allah mourut » (Al Boukhari). Lorsque son regard se figea, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) demandait à Allah de se retrouver avec la meilleure des compagnies qui puisse être au Paradis.

Il faut également savoir, chers frères et soeurs, que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), contrairement au commun des humains, a eu le choix entre rester sur terre et retourner auprès de notre Créateur. C’est en ce sens que la mère des croyants raconte : « J’entendis que le Messager d’Allah ne pouvait pas mourir avant d’avoir eu le choix entre ce monde et l’au-delà. C’est alors qu’il fut pris par un enrouement durant la maladie qui causa sa mort. Je l’ai entendu dire : « Avec ceux que Tu as comblés de Tes bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-là ! » Je pensais alors qu’il avait reçu le choix. Le Prophète perdit connaissance dans mon giron. Je me suis mise à essuyer son visage et à invoquer pour qu’il guérisse. Il se réveilla et dit : « Je demande plutôt à Allah, de jouir de la compagnie la plus éminente et heureuse, celle de Jibril , de Mikail et d’Israfil« . (Ahmed). Il a ainsi fait le choix de retourner auprès d’Allah, tout en lui demandant la meilleure des compagnies qu’est celle des anges, il a d’ailleurs même cité leurs noms.

Quand la mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam) approcha à grands pas, il le sentit et fit des invocations. ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) rapporte : « J’ai entendu le Messager d’Allah implorer au moment de sa mort : « Ô Allah, pardonne-moi, accorde moi Ta miséricorde et fais-moi rejoindre la compagnie la plus éminente »« (Al Boukhari et Muslim).

Lorsqu’il mourut, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était auprès de son épouse ‘Aisha (qu’Allah l’agrée). C’est ainsi que la mère des croyants (qu’Allah l’agrée) raconte : « Le Messager d’Allah mourut alors qu’il se trouvait entre mon ventre et mon menton. Jamais je ne serai autant touchée de voir les affres de la mort de quelqu’un, après avoir vu celles du Messager d’Allah« (Al Boukhari). La mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam) fut donc un instant extrêmement touchant et douloureux pour tous les musulmans.

Les dernières personnes à l’avoir vu.

Plusieurs personnes ont visité le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) avant sa mort, d’autant plus qu’il était malade. Ces compagnons l’ont ainsi vu comme Anas (qu’Allah l’agrée) qui rapporte : « La dernière fois que j’ai vu le Prophète c’était quand il tomba malade. Il ordonna à Abu Bakr de diriger les gens dans la prière. Tandis que nous accomplissions le dhohr, le Prophète souleva, de sa main, le rideau de l’appartement de ‘Aisha et contempla les gens. Je vis alors son visage. Il était telle une page du mushaf » (Al Boukhari et Muslim). Cette précision concernant le visage du Prophète (‘alayhi salat wa salam) signifie qu’il avait un visage resplendissant car la comparaison avec une page du Saint Coran suggère qu’il était lumineux. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), qui pourtant était souffrant, a ressenti ce besoin de voir sa communauté prier, comme il le lui a enseigné. Ce récit est touchant car il reflète la compassion que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) ressentait pour sa communauté et ce, jusqu’à son dernier souffle sobhanAllah.

D’après Oum Salama, le dernier a avoir vu le Prophète (‘alayhi salat wa salam) fut son compagnon, cousin et gendre ‘Ali ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée). Oum Salama (qu’Allah l’agrée) raconte ainsi : « Par Celui par lequel Oum Salama jure, le dernier à avoir vu le Messager d’Allah fut ‘Ali. Le matin de sa mort, le Messager d’Allah envoya quelqu’un le chercher. Je pense qu’il le fit mander pour un besoin particulier. Il se mit alors à questionner, à trois reprises : « ‘Ali est-il arrivé ? ». Celui-ci vint avant le lever du soleil. Quand il arriva, je sus qu’il avait besoin de lui. Alors, nous sortîmes de la maison. Ce jour-là, nous avions rendu visite au Messager d’Allah dans la demeure de ‘Aisha. Je fus la dernière à sortir de la maison. Ensuite, je pris place au plus près de la porte. ‘Ali se pencha vers lui et il fut le dernier à le voir. Il lui confia des propres secrets, il lui fit des confidences » (Ahmed).

Nous savons à présent quelles furent les paroles du Prophète (‘alayhi salat wa salam) lorsque son regard se fixa ainsi que les personnes qui l’ont vu avant qu’il ne meurt. Nous poursuivrons prochainement, mes frères et soeurs, ce rappel sur la mort du meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam).

Que la prière et le salut d’Allah soient sur notre Prophète bien aimé. Qu’Il fasse de lui notre compagnon le jour où nous serons ressuscités.

AJIB.FR
***


Lettre à ma sœur, à mon frère : apaise les conflits conjugaux.

Ma chère sœur, mon cher frère,

Je t’écris aujourd’hui pour évoquer un aspect de ta vie de couple. La vie à deux n’est pas sans embûche wal hamdouliLlah. Il nous faut donc être patients face aux conflits conjugaux et tendre ensemble vers la réconciliation. Laisse moi, te conseiller en ce sens, à la lumière du Saint Coran et de la Sunna.

Sache, ma chère sœur, mon cher frère, que le mariage est une institution des plus nobles en Islam. Elle représente la moitié de la foi pour celui qui fait preuve de patience et qui considère le mariage à sa juste valeur. Le mariage est un bienfait pour le musulman. Notre Seigneur n’a-t-il pas révélé : {Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous des épouses afin que vous éprouviez le repos auprès d’elles et Il a mis entre vous amour et miséricorde} (Sourate 30 : Verset 21) ? Ce verset prouve à lui seul le bienfait que représente le mariage pour notre communauté. Ainsi, lors de conflits conjugaux, souviens toi de l’importance du mariage. Combien de nos frères et soeurs vivent dans le célibat et sont éprouvés par cette situation ? Regarde le bienfait par lequel ton Seigneur t’a comblé(e), ma chère sœur, mon cher frère et considère le dans toute sa grandeur. Ainsi, pourras-tu prendre du recul lors de conflits conjugaux et réaliser que ton Seigneur t’a comblé(e). Proclame donc Sa grandeur et prosterne toi pour Le remercier comme le faisait notre prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam).

Oukhty, akhy, les conflits conjugaux constituent un phénomène tout à fait normal puisque tous les couples sont touchés par les tensions. Mais garde à l’esprit que tout conflit provient de Shaytane le lapidé, qu’Allah nous en préserve. C’est lui qui insuffle le mal dans l’oreille du croyant et qui le pousse ainsi à virer dans la désobéissance et la colère. Jabir (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Iblis pose son trône sur l’eau puis envoie ses troupes. Les plus rapprochés de lui sont ceux qui causent le plus grand trouble. L’un d’eux vient le trouver et dit : « J’ai fait ceci et cela » mais il lui répond : « Tu n’as rien fait ». Puis l’un d’eux vient le trouver et dit : « Je ne l’ai délaissé jusqu’à l’avoir séparé de son épouse ». Alors, il le rapproche de lui et dit : « Toi tu es bien » et il le serre contre lui ». (Muslim). Nous savons donc, ma sœur, mon frère, que la séparation d’un homme et sa femme provient de Shaytane et ses associés. Mais avant la séparation, le couple traverse des conflits qui eux aussi, sont causés par les ruses de Shaytane. C’est ainsi qu’il te faut, ma chère sœur, mon cher frère, garder en tête que tout conflit provient de lui. En cas de conflit conjugal, il te faut donc demander refuge auprès d’Allah et te montrer sincère dans tes invocations : invoque Allah pour qu’Il préserve ton couple, qu’Il l’éloigne de la turpitude et des tensions et que Shaytane ne puisse pas s’immiscer dans ton union. Sois convaincu(e) qu’Allah écoute tes invocations et qu’Il les exaucera car Il ne se détourne pas du cœur d’un serviteur pieux et sincère.

Ma chère sœur, mon cher frère, lorsque survient un conflit dans ton couple, médite sur ton comportement et remets-toi en question car personne n’est sujet à la perfection. Les torts sont souvent partagés : bien que l’un ait eu tort en premier, l’autre ne doit pas le suivre dans cette tension et doit le rappeler vers Allah. Nous devons adopter un bon comportement et faire preuve de patience, quand bien même notre conjoint se laisse emporté par ses émotions. Cheikh Muqbil (qu’Allah lui fasse miséricorde) a conseillé aux couples musulmans : « Ce que nous recommandons aux époux c’est de s’entraider dans le bien et la piété et je leur conseille également d’adopter un bon comportement des deux côtés, le Shaytane cherche à séparer la femme de son mari. L’homme doit bien se conduire avec sa femme comme vous avez pu l’entendre dans les Hadiths « Comportez-vous bien avec les femmes » […] La femme également doit craindre Allah à travers son mari ». Ainsi, chacun des deux membres du couple a des droits sur l’autre mais également des devoirs envers lui. Tu te dois donc, ma sœur, mon frère, de mettre en pratique tes droits et devoirs tout en respectant ceux de ta moitié. Ton couple n’en sera que plus apaisé inchaAllah.

Enfin, n’oublie pas, oukhty, akhy, que tous les couples sont touchés par les tensions mais qu’il faut accueillir cela comme une épreuve à surmonter et un moyen de te rapprocher, avec ta moitié, du Tout Puissant. Le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) rencontrait également des tensions avec ses épouses (qu’Allah les agrée) mais il faisait en sorte de les apaiser. Il prenait sur lui, rassurait ses épouses, les taquinait et les faisait sourire lorsque celles-ci ressentaient de la colère contre lui. ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) rapporte en ce sens que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lui a dit : « Ô Aisha, je sais quand tu es en colère contre moi et quand tu es contente. – Comment sais-tu cela ? Demanda-t-elle. – Lorsque tu es contente, dit-il, tu jures en disant : « Certes non, par le Seigneur de Mohamed ! » mais lorsque tu es en colère tu dis : « Certes non, par le Seigneur d’Ibrahim ». Elle dit : « C’est vrai, mais par Allah, je n’abandonne que ton nom ».(Al Boukhari et Muslim). Malgré les conflits, les tensions et les désaccords qui peuvent subsister au sein du couple, l’union de deux êtres est un bienfait émanant de notre Seigneur. Il te faut donc considérer ce bienfait dans toute sa splendeur, ma chère sœur, mon cher frère, t’éloigner autant que possible des insufflations et demander protection à Allah. Et lorsque le conflit survient, prends du recul, remets-toi en question, dialogue avec ton conjoint et rapprochez-vous ensemble de Celui qui vous a unis dans le bien.

J’espère que ces quelques paroles sur les conflits conjugaux et le comportement face aux tensions, te permettront de prendre du recul au quotidien et de faire preuve de patience dans ta vie de couple.

Qu’Allah éloigne nos couples de la turpitude, des conflits et des tentations. Qu’Il préserve et augmente l’amour entre conjoints et apaise les tensions.

AJIB.FR
***


Somalie : pour la première fois en 6 ans, il est de nouveau question de famine.

Plus d’un million d’enfants risquent d’être touchés par une malnutrition aiguë en 2017 selon l’UNICEF. C’est la première fois depuis 6 ans que le mot famine resurgit.

La définition d’une famine est caractérisée par un accès très réduit à la nourriture de base par plus de 20% d’une population, un taux de mortalité supérieur à 2 personnes pour 10 000 par jour et une malnutrition aiguë touchant plus de 30% de la population.

Les enfants sont comme toujours les premiers touchés par cette tragédie et connaissent des risques très élevés de mourir d’après le Fonds des Nations unies pour l’enfance.

« La projection du nombre d’enfants qui souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë a augmenté de 50 % depuis le début de l’année, à 1,4 million », d’après une porte-parole de l’Unicef, Marixie Mercado, faisant allusion aux projections pour 2017. Plus de 275 000 d’entre eux « souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë sévère en 2017 », a-t-elle précisé lors d’un point de presse.

Les enfants touchés par la malnutrition aiguë sévère connaissent des risques neuf fois plus élevés de mourir que les enfants bien nourris.

Cette situation fait échos à celle de 2011 durant laquelle 260 000 personnes sont mortes dont la moitié était des enfants de moins de cinq ans.

Une sécheresse d’envergure majeure touche la Corne de l’Afrique ce qui a obligé 615000 personnes à se déplacer en plus des 1,1 million déjà déplacés.

« La combinaison sécheresse, maladies et déplacements est mortelle pour les enfants, et nous avons besoin de faire beaucoup plus, et plus rapidement, pour sauver des vies », a affirmé le représentant de l’Unicef en Somalie, Steven Lauwerier. L’Unicef souligne également que « les femmes et les enfants qui se déplacent, bien souvent à pied, vers des lieux où ils espèrent trouver de l’assistance, soient souvent victimes de vol ou pire, aussi bien durant le trajet que dans les camps ».

islametinfo.fr
***


France : Présidentielle 2017 : ni FN ni abstention, crie la Fédération du scoutisme français.

Depuis le premier tour qui a annoncé le duel entre Emmanuel Macron et Marine le Pen, de nombreuses personnalités et associations ont donné aux citoyens des consignes de vote pour le 7 mai prochain.

« Allons voter, le pire est possible. » La Fédération du scoutisme français a lancé un appel au vote mardi 2 mai. Parmi les signataires figurent les sept représentants des associations de scoutisme en France : Elsa Bouneau, présidente de la Fédération du scoutisme français, Isabelle Dhoyer, présidente des Éclaireuses Éclaireurs De France, Jérémie Haddad, président des Éclaireuses Éclaireurs Israélites de France, Bastien Isabelle, président des Éclaireuses Éclaireurs de la Nature, Pierre Msika, président des Éclaireuses Éclaireurs Unionistes de France, Gilles Vermot- Desroches, président des Scouts et Guides de France, et Abdelhak Sahli, président des Scouts Musulmans de France.

« En tant que scout, guide, éclaireur et éclaireuse, nous passons du temps à éduquer des enfants et des jeunes à devenir des citoyens libres, heureux, utiles, actifs et artisans de Paix et l’ambition du projet scout s’oppose à la vision défendue par le front national », explique la fédération. « Le 7 mai prochain, il ne s’agira pas juste d’une élection présidentielle, il s’agira d’un choix de société, d’un choix décisif, d’un choix qui nous engage. Une société ne se construit pas uniquement par les hommes et les femmes politiques, elle se construit aussi parce que chacun de nous prend une part active dans la construction de notre avenir. »

« Que l’on soit partisan de l’autre projet présent au second tour ou pas du tout, il n’y a aujourd’hui qu’une solution sûre pour repousser celui du FN : voter pour son adversaire le 7 mai. Directement ou par procuration », indique-t-elle, appelant ainsi à voter en faveur d’Emmanuel Macron sans pour autant le citer nommément.

« Avec plus de 50 millions d’autres scouts et guides dans le monde, lutter contre la haine, la peur, le repli sur soi, le rejet de l’autre, nous le faisons tous les jours et nous apprenons aux enfants et aux jeunes à se construire un esprit critique, à être fidèle à la promesse scoute », signifie la fédération, qui rappelle qu’elle a été créée en 1941, « en pleine Seconde guerre mondiale, en partie pour défendre l’un de ses membres, les éclaireurs israélites ».

Voter blanc ou s’abstenir ne fait pas partie non plus des recommandations des responsables du scoutisme. « S’abstenir c’est refuser de choisir et renvoyer dos à dos ce qui n’est pas de même nature. L’alternative du second tour ne permet pas ce « non choix » », estime-t-elle, appelant les citoyens à se mobiliser pour les élections législatives, qui « pourront rouvrir alors d’autres choix ».

saphirnews.com
***


France : Isère : un homme en flagrant délit de tags sur une mosquée.

Dans la nuit de samedi 29 avril au dimanche 30 avril, un jeune homme a été surpris en flagrant délit de tags sur la mosquée Abou Bakr, située à Bourgoin-Jallieu, dans l’Isère. Il avait inscrit sur les murs de la mosquée « Islam hors de l’Europe » ainsi que des propos anti-Macron à côté d’une croix celtique.

Sous emprise de l’alcool au moment des faits, l’homme ne s’explique pas son geste mais a reconnu avoir tagué les murs de la mosquée Abou Bakr avant d’expliquer aux enquêteurs,selon France 3, ses liens avec un groupe d’extrême droite lyonnais.

Interrogé par France Bleu, un des responsables de la mosquée a déclaré que « l’alcool n’excuse pas tout ». Les inscriptions ont été enlevées dans la journée de dimanche. Une plainte a été déposée par la direction de la mosquée Abou Bakr.

saphirnews.com
***


France : Marine Le Pen serait une descendante du Prophète Muhammad .

L’information prête à rire mais elle nous est délivrée par l’AFP sur la base de déclarations du généalogiste Jean-Louis Beaucarnot. L’auteur du Dictionnaire étonnant des célébrités a déclaré auprès de l’agence que Marine Le Pen est une descendante du roi Louis VI le Gros et… du Prophète Muhammad.

Si la généalogie de son père Jean-Marie Le Pen est « 100% bretonne », celle de sa mère Pierrette Lalanne possède en revanche « des ancêtres variés et parfois surprenants ». En se penchant du côté de sa grand-mère maternelle, on découvre « une famille Foulquier, dont les aïeux étaient marchands au XVIIe siècle à Pousthomy », dans l’Aveyron.

Puis, en remontant la lignée, on tombe sur une certaine Anne de Roquefeuille qui « descend du roi de France Louis VI le Gros, des rois d’Angleterre – par Henri II et Aliénor d’Aquitaine – mais aussi des anciens rois d’Espagne et, par ces derniers, des Omeyyades d’Andalousie, des califes de Damas et, à la 50e génération… de Mahomet lui-même ! », assure Jean-Louis Beaucarnot.

Emmanuel Macron n’a pas non plus à rougir de son ascendance puisqu’on trouverait parmi ses ancêtres, une branche Le Vaillant, seigneurs du Buisson et de la Pucelle, à Douai (Nord), par laquelle il descend du fondateur de la dynastie des capétiens, Hugues Capet. Jean-Louis Beaucarnot s’amuse de découvrir également, dans l’ascendance d’Emmanuel Macron, « quelques patronymes pittoresques, comme Dugland, Courtecuisse ou Nibard, ainsi qu’une belle et longue lignée de… Bosseur, à Launoy, dans l’Aisne ».

Mise à jour : L’AFP a annulé sa dépêche, évoquant une erreur de publication. « Il s’agit d’une version validée par erreur », a-t-elle indiqué, jugeant avoir fait preuve d’un manque de « mise en perspective à J-4 du second tour ». Elle ne dit cependant pas que l’information est bidonnée.

saphirnews.com
***


Indonésie : le premier congrès national de savantes musulmanes initié.

Une première dans le plus grand pays musulman au monde. L’indonésie a organisé fin avril son premier congrès national des femmes savantes (oulémas). Près de 300 théologiennes et responsables religieuses musulmanes se sont donnés rendez-vous pendant trois jours à Cirebon, dans le nord-ouest de l’île de Java. La majorité des participantes sont indonésiennes mais plusieurs d’entre elles ont fait le déplacement depuis le Nigeria, le Kenya, le Pakistan ou encore l’Afghanistan.

Les discussions ont porté sur trois grandes thématiques : la question des dégâts environnementaux, les violences sexuelles et le mariage des enfants. A l’issue de ce congrès, les participantes ont émis une fatwa contre le mariage des enfants en Indonésie. Les responsables religieuses ont demandé au gouvernement de relever l’âge du mariage à 18 ans pour les femmes aujourd’hui fixé à 16 ans. Il est fixé à 19 ans pour les hommes. Lukman Hakim Saifuddin, ministre indonésien des Affaires religieuses, a indiqué qu’il allait porter les recommandations du congrès au gouvernement.

La décision a été saluée par l’UNICEF. « C’est un moment marquant dans les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants en Indonésie, où en moyenne plus de 3 500 filles sont mariées tous les jours », a déclaré Gunilla Olsson, représentante de l’Unicef en Indonésie. Selon l’organisation, une Indonésienne sur six serait en effet mariée avant l’âge de 18 ans. Chaque année, près de 340 000 jeunes filles seraient ainsi concernées.

« C’est le moment de reconnaître l’existence des femmes savantes et d’apprécier la contribution du clergé féminin », a déclaré à la BBC Badriyah Fayumi, une des organisatrices du congrès.

saphirnews.com
***


Législatives en Algérie : Le Premier ministre invite les femmes à battre leurs maris s’ils refusent de voter.

Pas facile de convaincre les 23 millions d’électeurs algériens d’accomplir leur devoir civique demain, jeudi 4 mai, lors d’un scrutin législatif sur lequel plane l’ombre d’une forte abstention.

Alors que le gouvernement a élaboré un véritable plan d’attaque pour dissuader la population de céder aux sirènes du boycott, à grand renfort de spots publicitaires et d’affiches incitant à voter, le Premier ministre en personne, Abdelmalek Sellal, sans doute à bout d’arguments, a opté pour une boutade diversement appréciée dont il a le secret.

Dimanche 30 avril, à Sétif, devant un auditoire féminin qui lui était entièrement acquis, ce haut personnage de l’Etat a recommandé aux femmes de battre les maris récalcitrants à l’aide d’un bâton et de les « traîner » vers les bureaux de vote, au cas où ils se perdraient en chemin…

Coutumier des plaisanteries de plus ou moins bon goût, Abdelmalek Sellal a manifestement déclenché l’hilarité générale en lançant : « Et celui qui ne vote pas, frappez-le avec un bâton ! ». Reste à savoir si la menace du rouleau à pâtisserie poussera vers les isoloirs ces époux peu dociles qui les fuient…

oumma.com
***


Suède : des femmes musulmanes manifestent pour le 1er mai pour le droit de travailler voilées.

En Suède, la célébration de la Fête du travail, lundi 1er mai, a pris une coloration revendicative inédite, sous l’impulsion de femmes musulmanes qui ont profité de cette journée internationale des travailleurs pour briser la chape de plomb du silence qui a entouré l’arbitrage rendu, le 14 mars dernier, par la Cour de justice européenne (CJUE) au sujet du port du voile dans la sphère professionnelle et pèse désormais sur elles.

De Stockholm à Malmö, en passant par Göteborg, Vasteras, Sala et Umea, elles sont descendues nombreuses dans les rues pour exprimer leur mécontentement, teinté d’inquiétude, face à une décision judiciaire qui autorise les employeurs du secteur privé à interdire les signes religieux au sein de l’entreprise, en d’autres termes qui légalise la mise à l’index des femmes revêtues d’un hijab dans le monde du travail.

Alors que leurs concitoyennes non musulmanes se heurtent encore et toujours à des plafonds de verre indestructibles, ces Suédoises voilées, à l’instar de leurs coreligionnaires disséminées dans les autres pays européens, sont confrontées à des freins non pas invisibles, mais bel et bien visibles, qui nuisent à leur accession à l’emploi dans l’indifférence générale, voire pire encore, avec l’assentiment du plus grand nombre.

« Mon hijab n’est pas votre affaire », ou encore « Travailler, c’est notre droit », c’est en scandant ces slogans à la forte résonance qu’elles ont manifesté dans l’ensemble du pays, se mêlant à une foule hétéroclite mue par d’autres exigences, emmenées par leur chef de file, Maimuna Abdullahi, l’une des chevilles ouvrières de ce rassemblement qui a déjà fait date.

« Les femmes musulmanes n’ont pas l’habitude de participer à des manifestations, d’autant plus de cette ampleur, et il était essentiel qu’elles aient une visibilité, en ce 1er mai emblématique, parmi les autres manifestants, issus de tous les horizons, qui luttent traditionnellement pour les droits du travail », a expliqué Maimuna Abdullahi dans un entretien accordé à Al Jazeera.

« J’ai marché parce que j’ai le droit de m’habiller comme bon me semble. Cette marche avait vocation à éveiller les consciences et à rompre l’omerta qui entoure les droits des musulmanes dans l’entreprise », a insisté Khaali Mohammed, tandis que Maimuna Abdullahi déplorait, de son côté, l’inertie avec laquelle la Suède, « ce pays salué pour son respect des droits de l’Homme », a accueilli le verdict de la Cour de justice européenne, tombé comme un couperet sur les minces espoirs des femmes voilées.

Toutes deux arboraient fièrement à leur boutonnière le logo spécialement conçu pour la manifestation par Aftab Soltani, représentant une femme musulmane « visiblement forte et engagée », capable de lutter pour ses droits fondamentaux, à mille lieues de l’image dévalorisante de la femme musulmane, éternelle victime expiatoire, qui est ancrée dans l’inconscient collectif.

« Lorsque nous avons téléchargé une vidéo appelant à l’action le 1er mai, plusieurs personnes à travers le pays, musulmanes et non musulmanes, nous ont contacté pour organiser leur propre marche, conscientes que cette décision judiciaire est foncièrement injuste », s’est réjouie Maimuna Abdullahi, heureuse que ce premier rassemblement, placé sous le signe de la défense des droits des travailleuses voilées sérieusement mis à mal, ait à ce point marqué les esprits.

oumma.com
***


Des Saoudiennes exhortent les autorités à assouplir l’obligation du Mahram (tuteur).

Trop, c’est trop ! Des Saoudiennes en colère montent actuellement au créneau contre une mise sous tutelle qui les poursuit sans jamais relâcher la pression, jusqu’à s’immiscer dans le simple renouvellement d’un passeport, ce parcours administratif semé d’embûches quand, comme elles, on aspire à assouplir la règle du Mahram.

Confrontées à l’obligation d’être chaperonnées à chaque instant de leur vie, y compris devant le Département des passeports et de l’Etat civil, elles sont plusieurs à s’insurger contre les obstacles infranchissables que les institutions publiques dressent devant elles, sans considération aucune de leur situation personnelle.

Déplorant vivement que le nombre croissant de femmes recrutées dans les différentes entités gouvernementales n’ait nullement desserré le carcan d’interdits qui les emprisonne, ces frondeuses du royaume wahhabite exhortent aujourd’hui les autorités compétentes à déroger à un principe immuable afin de leur faciliter les choses.

Elles en appellent donc au bon sens et au pragmatisme de l’administration saoudienne pour leur permettre de renouveler leurs documents d’Etat civil sans avoir besoin de l’approbation d’un membre masculin de leur famille, notamment pour celles d’entre elles qui n’ont plus de parents vivants.

« Ces ministères ne tiennent pas absolument pas compte du fait que certaines femmes n’ont plus de famille pour les accompagner. Nous sommes toutes logées à la même enseigne », a critiqué Umm Faisal, la figure de proue de ce mouvement de contestation, devant la presse locale, renchérissant : « Nous comprenons que, en cas de voyage à l’étranger, les femmes doivent obtenir l’approbation de leur Mahram par courrier, mais il faut une certaine souplesse en ce qui concerne les autres cas de figure et autres problèmes que rencontrent les femmes ».

Elle est l’autre fer de lance de la protestation, Hadeel Al-Yusuf regrette fort, pour sa part, que les femmes employées dans de nombreux bureaux du ministère des Passeports soient peu qualifiées, et par conséquent pas habilitées à délivrer ou renouveler le précieux sésame. A ses yeux, il est impératif que les lois liées aux femmes soient reconsidérées, en moins liberticides, tout en estimant, elle aussi, parfaitement compréhensible que le consentement d’un Mahram soit exigé en cas de séjour à l’extérieur des frontières saoudiennes.

Face à une administration arc-boutée sur des règles gravées dans le marbre et en dépit du dialogue de sourd qui s’est établi avec le Directeur du ministère des passeports, le général Suleiman Al-Suhaibani, ces Saoudiennes ne se démontent pas, déterminées à faire entendre et valoir leurs doléances.

oumma.com
***

Un virus ce propage sur FaceBook très rapidement, et il infecte votre ordinateur,tablette et même votre téléphone.

Comment cela marche ?

Un message privé vous est envoyé sur votre compte FaceBook de la part d’un parfait inconnu vous signalant qu’une vidéo dans laquelle votre nom est présent et elle circule sur le réseaux, mais au moment de cliquer sur le lien de la vidéo pour la regarder, un message apparait vous demandant d’installer une extention FaceBook pour voir cette vidéo, et une fois cette installation terminer, le virus ce propage à tout vos contacts et ouvre les portes aux pirates informatique qui utilise a distance votre ordinateur, pour attaquer des serveurs…

Solution ? Ne jamais installer cette FAUSSE extention FaceBook.

Cette extention porte le nom de EKO , et si part un malheureux hazard vous l’avez déjà installer, il faut la retiré.

Les navigateur les plus infecté sont les plus connu, Firefox, Chrome, et Edge ( internet explorer).

Faites circuler l’info, innch Allah.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le Président du Parlement arabe, Mechaal Messalami a appriécié l’approbation du Conseil exécutif de l’UNESCO de la décision confirmant la nullité des mesures d’état de l’occupation israélienne dans la ville de Jérusalem.
.
Mechaal invite le monde à saisir l’occasion de traiter avec le Hamas
.
Les Palestiniens à l’étranger invitent leurs ambassades à activer la question des prisonniers
.
Blessés lors d’affrontements avec les forces d’occupation au nord de Hébron
.
50 dirigeants du mouvement captif rejoignent la grève de la faim illimitée
.
Rwaidy: Israël veut réduire la présence palestinienne à Jérusalem à 15%
.
Des résistants ouvrent le feu sur une tour militaire israélienne au sud d’Hébron
.
Khalil al-Hayya appelle les jeunes de la Cisjordanie à confronter l’occupation pour soutenir les prisonniers
.
Affrontements avec l’occupation au sud de Jénine
.
Al-Qassam accorde 24 heures à Israël pour répondre aux demandes des prisonniers
.
Incursion israélienne limitée à l’est de Khan Younès
.
Naplouse: Rituels et actes provocateurs des colons au carrefour de Yitzhar
.
L’occupation a arrêté 60 enfants en avril dernier
.
L’occupation arrête des civils palestiniens du camp de Fawar à Hébron
.
L’UNESCO considère Jérusalem comme une ville occupée
.
Un colon israélien tué par erreur au barrage de Hazma
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 1er Cha’ban 1438.

Flash info du 1er Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Les bienfaits du siwak.

En islam, l’hygiène et la propreté sont primordiales. La purification du corps est une exigence centrale (petites et grandes ablutions) afin d’adorer et de prier le Tout Puissant. Aussi, il existe des actes de purification plus spécifiques. Par exemple, l’hygiène de la bouche, des dents, et des gencives, est très importante et développée. Le Prophète (salaLlahou alayi wa sallam) utilisait pour cela le siwak. A utiliser à tout moment, il détient de nombreux bienfaits pour une bonne hygiène buccale, mais il fut aussi un objet très apprécié et recommandé par le Messager de Dieu (salaLlahou alayi wa sallam).

Le siwak : brosse à dent naturelle aux nombreuses vertus.

Parfois appelée miswak ou bâton d’araq, il est extrait de la Salvadora Persica, le bois d’araq, dont on utilise les racines et les branches comme siwak. Il ne faut pas en prendre d’un bois inconnu qui peut constituer un poison. Parfois, il est extrait des racines du noyer, qui forment des siwak de très bonnes qualités. Il constitue une brosse à dent naturelle qui nettoie les dents en réduisant le tarte. Le fait frotter les dents avec un bâton à l’aspect fibreux, permet de se débarrasser de la plaque dentaire. Il constitue un substitut de fil dentaire, naturel, en raison de ses petits filaments. Il protège aussi les gencives en les renforçant. Hormis son goût nature, on peut en trouver des parfumés (menthe, eau de rose, réglisse). Il améliore également l’haleine. Il faciliterait également la digestion.
Le siwak : un statut élevé dans la Sunna

Aïcha (radhia lahou anha) rapporte que lorsque le Prophète (salaLlahou alayi wa sallam) rentrait chez lui, il commençait par utiliser le Siwak. Et on trouve de nombreux hadiths à ce sujet.

L’usage du siwak avant la prière.

L’usage du siwak est recommandé avant la prière, et après les ablutions : C’est ce que rapportent Boukhâri et Mouslim d’après Abou Houreira (qu’Allah l’agréé), le Prophète (salaLlahou alayi wa sallam) a dit : « Si je ne craignais pas que cela soit éprouvant pour les croyants, je leur aurais ordonné de faire usage du siwâk avant chaque prière. »

L’usage du siwak pendant le jeûne.

L’usage du siwak est recommandé à tout moment de la journée. D’ailleurs, le siwak ne rompt pas le jeûne. Bien à l’inverse, il est même conseillé pour le jeûneur qui recherche la satisfaction de son Seigneur, la multiplication des bonnes œuvres, et cherche à purifier la bouche. La purification est pour le jeûneurs l’un des meilleurs actes.

Pour se procurer l’agrément et la satisfaction du Tout-Puissant.

Le Prophète (salaLlahou alayi wa sallam) a dit : « Le siwak nettoie la bouche et amène la satisfaction du Seigneur » (Sahih at-Targhib wa Tarhib) Ou : « Recourez au siwâk car le siwâk purifie la bouche et procure l’agrément du Seigneur. Chaque fois qu’il est venu me voir, l’ange Gabriel me recommandait le siwâk au point que j’ai crains qu’il nous soit prescrit à moi et ma communauté » (Rapporté par Ibn Mâjjah).

Enfin, on sait que le Prophète (salaLlahou wa sallam) utilisait constamment le siwak, même jusqu’à ses derniers jours. Un jour, Abd Ar-Rahman ibn Abou Bakr entra avec un siwak dans la chambre du Prophète (salaLlahou alayi wa sallam) alors qu’il était mourant, allongé sur les genoux de son épouse Aïcha (radhia lahou anha). Le Messager d’Allah (salaLlahou alayi wa sallam) le regardait, et Aïcha (radhia lahou anha) comprit qu’il le voulait. Elle le prit et le ramollit pour lui avec sa salive, afin qu’il ne soit pas pas trop dur pour ses gencives.

Le siwak détenait bien une place privilégiée dans la vie quotidienne du Prophète (salaLlahou alayi wa salam), une place dont l’importance, à l’heure actuelle semble être beaucoup plus atténuée.

AJIB.FR
***


Quand l’université d’Harvard affiche un verset du Coran à l’entrée de sa bibliothèque.

Le début du verset coranique 135 de la sourate 4 n’a pas échappé à la faculté de droit de la prestigieuse université d’Harvard (Etats-Unis).

Parmi les textes qui inspirent le plus le sentiment de justice, on retrouve le verset 135 de la sourate «An-Nisa » (Les Femmes): « Ô vous qui croyez ! Observez la stricte vérité quand vous témoignez devant Dieu, fût-ce contre vous-mêmes, contre vos parents ou vos proches. Que ce témoignage concerne un riche ou un pauvre, Dieu porte plus d’intérêts à l’un et à l’autre que vous-mêmes […]. »

Un jeune étudiant saoudien nommé Abdullah Jumma a fait cette découverte parmi les trois citations les plus visibles sur les murs de la bibliothèque de l’université.

AJIB.FR
***


Salat Istikhara : la prière de consultation.

La prière de consultation (salat istikhara) est un des bienfaits dont dispose notre communauté. En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant d’effectuer un choix en particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et ainsi, d’éviter certaines erreurs. Il nous semble essentiel de présenter ce qu’est la prière de consultation en la définissant, en prouvant son importance et en exposant les termes de son invocation inchaAllah. Notre rappel se base sur l’ouvrage de ‘Abdullah Al-Hammadi intitulé « La Prière d’Istikhara ».

Qu’est ce que la prière de consultation ?

Nous pouvons définir la prière d’istikhara du point de vue littéraire mais également selon l’aspect religieux. Du point de vue littéraire, l’istikhara veut dire « la demande de ce qui est le mieux pour une chose ». Ainsi, la prière d’istikhara est une prière qui consiste à demander ce qui est le mieux pour une chose, un choix.

Selon la définition religieuse, l’istikhara est « le fait de demander de remettre l’affaire au choix d’Allah et à ce qui est le mieux ». La prière d’istikhara est composée de deux rak’a et d’une invocation bien précise rapportée dans les recueils prophétiques de manière authentique. Cette prière est donc une Sunna (tradition prophétique). Ainsi, la prière de consultation consiste en une demande à Allah, de ce qui est le mieux lorsque nous devons faire un choix concernant un mariage ou un voyage par exemple. Dans cette invocation que nous citerons plus bas, le serviteur demande à Allah d’écarter cette chose si elle comporte un mal pour lui et de la lui faciliter si elle comporte un bien pour lui. Bien que cette prière ne soit pas une obligation, elle présente une certaine importance.

Pourquoi la prière de consultation est importante ?

La prière de consultation, comme toutes les composantes de notre belle religion possède une importance capitale. La cause la plus évidente de cette importance est le fait que l’homme a besoin de l’aide de son Seigneur car sans Lui, il est perdu. Ainsi, il est très important pour tout un chacun de demander l’aide d’Allah dans ses choix car Il est le Très Savant et le Très Sage. Notre Créateur sait parfaitement ce qui est un bien pour nous et ce qui ne l’est pas. Il est donc nécessaire pour chacun d’entre nous de Le consulter avant d’effectuer un choix.

La prière de consultation est importante car à travers elle, le serviteur place toute sa confiance en Allah. En effet, lorsque nous demandons l’aide d’Allah par le biais de la salat istikhara, nous nous remettons entièrement à Lui et à Sa volonté. Nous savons pertinemment qu’Il est Le Connaisseur de toute chose et que, par conséquent, Son aide ne peut être que bénéfique pour nous. Allah le Très-Haut a dit : {Ton Seigneur crée ce qu’Il veut et choisit : eux n’ont pas le choix. Transcendance à Allah le Très-Haut, par-dessus tout ce qu’on Lui associe ! Ton Seigneur sait aussi bien ce que cachent les poitrines que ce qu’elles dévoilent. Il est Allah ; il n’est de Dieu que Lui ; à Lui louange dans la première et dans la dernière ; à Lui le Jugement ; c’est vers Lui que vous retournerez} (Sourate 28 : Verset 68 à 70). Il est de notre devoir d’implorer l’aide d’Allah en le consultant à travers cette prière. L’importance de la prière d’istikhara est donc prouvée par l’infinie connaissance de notre Créateur.

L’importance de la prière de consultation a été soulignée par de nombreux savants. Parmi eux, le savant Mohamed ibn Ahmed Al Qurtubi (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Certains savants ont dit : Il n’appartient à personne d’entreprendre un projet quelconque, concernant la vie d’ici-bas, qu’après avoir demandé à Allah ce qui est le mieux dans ce projet et en accomplissant deux rak’a de la prière d’istikhara. » Les savants considèrent que la prière d’istikhara est indispensable à l’accomplissement d’un projet, quel qu’il soit. Il est donc important de savoir comment effectuer la prière d’istikhara.

Comment effectuer la salat istikhara ?

La manière dont il faut faire la prière de consultation nous a été enseignée par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Le hadith qui suit détaille la façon dont nous devons prier et l’invocation particulière que nous devons prononcer. Il est rapporté par Al Boukhari et Ahmed, entre autres et son authenticité a été prouvée par Cheikh Al Albani (qu’Allah lui fasse miséricorde).

Jabir (qu’Allah l’agrée) rapporte : « L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) nous apprenait la façon de demander à Allah ce qui est le mieux – al istikhara – dans toutes nos affaires, de la même manière qu’il nous apprenait une sourate du Coran. Il disait : « Quand l’un de vous décide d’entreprendre un projet, qu’il effectue deux inclinations en dehors de la prière obligatoire, puis qu’il dise : « Mon Dieu ! Je Te demande ce qui est le mieux, en vertu de Ta science, je Te demande de m’en accorder la capacité en vertu de Ton omnipotence, et je Te demande de Ton immense faveur. Tu es puissant et je ne suis pas puissant. Tu sais et je ne sais pas. Tu est le Très savant des choses cachées ! Mon Dieu ! Si tu sais que cette affaire – il mentionne la nature de cette affaire – est meilleure pour moi, concernant ma religion, ma vie, et les conséquences-mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, décrète-la donc pour moi et facilite-la moi, puis bénis-la moi ! Et si tu sais que cette affaire est mauvaise pour moi, concernant ma religion, ma vie et les conséquences-mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, détourne-la de moi, détourne-moi d’elle et décrète pour moi ce qui est le mieux, quoi qu’il s’agisse, puis rends-moi satisfait [de ce bien que Tu m’as décrété] » ». (Translittération phonétique de l’invocation : « Allahumma inni astakhiruka bi ‘ilmika wa astaqdiruka bi qudratika, wa as-aluka min fadlika l’azimi. Fa innaka taqdiru wa la aqdiru, wa ta’lamu wa la a’lamu, wa anta ‘allamu lghuyubi. Allahumma in kunta ta’lamu anna hadha l-amra – il mentionne la nature de cette affaire – khayrun li fi dini wa ma’ashi, wa ‘aqibati amri, fa qdurhu li, wa yassirhu li, thumma barik li fihi. Wa in kunta ta’lamu anna hadha l-amra – il mentionne la nature de cette affaire – sharrun li fi dini wa ma’ashi wa ‘aqibati amri fa srifhu ‘anni, wa srifni ‘anhu, wa qdur li lkhayra haythu kana thumma ardini bihi. »).

Qu’Allah nous accorde Sa bénédiction dans nos affaires d’ici-bas. Qu’Il nous facilite ce qui nous sera bénéfique dans l’au delà.

AJIB.FR
***


Canada : Québec : Du porte-à-porte contre un projet de cimetière musulman.

Des opposants à un projet de cimetière musulman tentent de convaincre les habitants de se rallier à leur cause.

Des opposants au projet.

L’ouverture d’un cimetière musulman est prévue à Saint-Apollinaire au Québec. Les membres de « l’Association de l’alternative citoyenne », un groupe d’opposants au projet, effectuent du porte-à-porte pour inciter les citoyens à le rejeter. Selon eux, il marque un « refus de s’intégrer » de la communauté musulmane. Cette association estime ainsi que 80 % des gens visités sont contre le projet de cimetière.

Gagner du temps.

Le but de cette association est d’inciter les habitants à demander un referendum, processus que seules les personnes vivant autour de la zone concernée peuvent enclencher. Ce referendum ne peut cependant pas empêcher la réalisation du projet. Le but n’est que de le retarder, pour avoir le temps de convaincre le Centre culturel islamique de Québec d’opter pour le développement d’un cimetière multiconfessionnel. Cette proposition avait déjà été refusée par les musulmans car ne permettant pas de respecter les rites religieux islamiques.

Le Canada est connu comme étant très ouvert aux diverses religions. Certes, il y aura toujours des opposants à l’Islam, mais on est bien loin de l’islamophobie de la France, où de nos jours, un tel projet créerait une véritable polémique.


katibin.fr
***


Canada : Québec : 500 lots offerts aux musulmans dans un cimetière.

Voici une bonne nouvelle pour les musulmans québécois qui sont hélas nombreux à n’avoir aucun lieu de sépulture.

En effet, les musulmans du Québec se voit offrir un carré musulman au cimetière Les Jardins Québec dans la région de la capitale québécoise.

C’est ainsi que 500 lots sont offerts dans ce cimetière de 1 500 000 pieds carrés.

L’inauguration officielle de ce carré musulman se fera au mois de juin.

Évidemment, un nombre de citoyens québécois a exprimé son désaccord envers ce projet mais le Maire y est entièrement favorable.

La situation des musulmans au Canada est très différente de celle vécue par les musulmans en France, une politique inclusive y est pratiquée avec le soutien du gouvernement et des médias.

islametinfo.fr
***


Ramadan 2017 : Il ne nous reste plus qu’1 mois pour nous préparer.

Il ne nous reste environ plus qu’ un seul mois afin de nous préparer à vivre pleinement le mois Saint du Ramadan.

Évidemment, conformément à la sunna du prophète (RSS), la date exacte ne sera confirmée qu’après observation du croissant lunaire. Cette observation aura lieu autour du 27 mai 2017 Incha’Allah.

Ce mois est un mois Saint car c’est le mois durant lequel Allah a choisi de révéler le Coran au prophète Mohamed (RSS).

Ce mois est un mois durant lequel il faut jeûner du lever du soleil jusqu’à son coucher mais aussi se comporter de la meilleure manière en faisant preuve de bonté, d’altruisme et de générosité.

C’est un moyen de nous expier de nos péchés, de nous rapprocher de notre Seigneur et de nous rappeler l’essence même de notre existence.

Préparons nous donc pour ce mois béni et efforçons nous de le vivre de la meilleure façon à l’image de notre prophète (RSS). Comme Allah (S) a dit :

{Ô les croyants! On vous a prescrit as Ṣiyam comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété} (Sourate 2 : Verset 183).

Alors qui est déjà prêt ?

islametinfo.fr
***


Chine : Pékin bannit une douzaine de prénoms musulmans.

La Chine a introduit de nouvelles restrictions dans la région ouest du Xinjiang dans ce qu’elle décrit comme une campagne contre l’extrémisme islamiste.

Ces mesures comprennent l’interdiction d’une douzaine de prénoms musulmans pour les nouveaux nés dans cette province de l’Ouest de la Chine. Après l’interdiction des barbes « anormalement » longues et du port du voile dans les lieux publics, elle s’attaque aux prénoms des nourrissons.

Dorénavant dans le Xinjiang, habité à 50% par des Ouïghours, minorité ethnique turcophone et musulmane, les prénoms tels que Mohammed, Saddam ou encore Medina seront désormais des prénoms interdits.

Et si les parents ont le malheur de refuser ces règles, leurs enfants seront privés de hukou, document qui équivaut à un passeport valable à l’intérieur du territoire chinois. Sans hukou, pas d’accès aux soins ni à l’éducation.

Les ONG dénoncent cette mesure qui s’inscrit dans un contexte jugé de plus en plus discriminatoire envers les Ouïghours mais ces discriminations ne cessent d’augmente

islametinfo.fr
***


Royaume-Unie : L’UKIP veut interdire le voile intégral.

Le chef de file du parti UKIP, Paul Nuttall député européen vient d’affirmer l’inscription dans son programme électoral de l’interdiction du port du voile intégral dans les lieux publics.

C’est ainsi que le parti pour l’indépendance du Royaume-Unie, quatrième parti du pays, s’en prend à nouveau aux citoyens anglais de confession musulmane.

Après son souhait notamment d’interdire les écoles de confessions musulmanes, il s’attaque à présent au tenue portée par les femmes musulmanes.

Pourtant, une mise en garde lui avait déjà été faite par la Premier ministre britannique Theresa May qui a déclaré que les femmes devaient être libres de porter ce qu’elles voulaient et que l’interdiction du voile islamique serait susceptible de semer le trouble inutilement.

En effet, contrairement à la France, le gouvernement britannique a fait savoir qu’une telle interdiction violerait les valeurs de tolérance du pays. De plus, aucun des principaux partis britanniques ne soutient l’initiative du UKIP.

On est bien loin de l’islamophobie dominante de France …

islametinfo.fr
***


Palestine : le Royaume-Uni refuse de s’excuser pour la Déclaration Balfour .

Les représentants de l’Autorité palestinienne ont annoncé, mercredi 25 avril, que le Royaume-Uni a rejeté leur demande d’excuses pour la déclaration Balfour.

Avec cette lettre ouverte publiée le 2 novembre 1917, Arthur Balfour, le ministre britannique des Affaires étrangères de l’époque, a ouvert la voie à l’établissement d’un foyer national juif sur le territoire de la Palestine, à la source de la création de l’Etat d’Israël.

En septembre 2016, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait demandé que des excuses soient présentées à l’occasion du centenaire de la Déclaration. D’après Manuel Hassassian, représentant de l’Autorité palestinienne au Royaume-Uni, « la réponse est arrivée dans une lettre écrite au ministère (palestinien) des Affaires étrangères disant que les excuses étaient refusées ». « Cela veut dire que la reine et le gouvernement britannique ne présenteront pas leurs excuses au peuple palestinien et que la commémoration des 100 ans de la promesse Balfour se tiendra à la date convenue », a-t-il ajouté.

La Première ministre britannique Theresa May a d’ailleurs prévu d’inviter son homologue israélien Benyamin Netanyahou. D’autres événements sont prévus en Israël dans le courant de l’année.

Manuel Hassassian a expliqué que la Palestine ira intenter une action en justice si le Royaume-Uni ne présentait pas ses excuses et maintenait les célébrations prévues car « c’est la seule condition à laquelle nous pouvons clore ce dossier de façon définitive ». Le ministère britannique des Affaires étrangères n’a, pour l’heure, pas fait de commentaire.

saphirnews.com
***


Les aumôniers réclament la réduction du nombre de détenus en prison .

Les aumôniers généraux des prisons des quatre grandes religions ont publié, lundi 24 avril, un appel pour la réduction du nombre de détenus en France. Les signataires sont Hassan El Alaoui Talibi (islam), François Penhouët (catholicisme), Alain Sénior (judaïsme), et Brice Deymié (protestantisme). Ils plaident pour réduire le nombre de détenus de 15 000 personnes.

D’après le ministère de la Justice, la barre des 70 000 prisonniers a été franchie le 1er avril. Les aumôniers estiment qu’il faut s’attaquer « au cœur du problème de la surpopulation carcérale : les maisons d’arrêt ». Ces établissements pénitenciers sont réservés aux peines courtes et aux prévenus en attente d’un procès. Selon eux, il faut « diminuer l’incarcération des personnes ayant à exécuter des peines de prison de moins d’un an à 25 % des personnes détenues (36 % actuellement) et de limiter le recours à la détention provisoire (…) en dessous de 20 % » de la population carcérale, contre 29% à l’heure actuelle.

Les aumôniers nationaux dénoncent les propositions « démagogiques » formulées par Marine Le Pen et Emmanuel Macron qui annoncent la construction de 40 000 places supplémentaires pour l’une et 15 000 pour l’autre. « A quelques exceptions près, les personnes condamnées à de courtes peines de moins d’un an ne sont pas dangereuses, elles sont malheureusement pauvres (60 % en dessous du seuil de pauvreté), désocialisées (plus de 50 % sont sans emploi et sans famille), déscolarisées (76 % n’ont pas le niveau CAP) et déculturées (32 % ont des difficultés de lecture). », ajoutent-ils. Ils concluent que développer les activités culturelles, sportives ou professionnelles des détenus est une politique « infiniment moins coûteuse et plus efficace » pour lutter contre la récidive plutôt que la construction de nouvelles prisons.

saphirnews.com
***


France : Le CSA saisi des propos polémiques d’Ivan Roufiol sur les musulmans .

Après des propos controversés sur la chaîne CNEWS en direct sur les jeunes musulmans habitants les quartiers populaires, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a décidé d’instruire un dossier contre l’éditorialiste du Figaro Ivan Rioufol.

Le gendarme des médias, qui a reçu une quarantaine de signalements, a confirmé, mardi 25 avril, une information annoncée par Buzzfeed. Ivan Rioufol avait déclaré que « 27 % des Français musulmans se réclamaient au bout du compte de l’idéologie de l’État islamique et 50 % des jeunes musulmans des cités », disant s’appuyer sur une enquête de l’Ifop pour l’Institut Montaigne.

Le journaliste a déclaré à l’AFP qu’il regrette une « intimidation » qu’il « estime scandaleuse, instrumentalisée par une minorité religieuse ». Il persiste et signe ses propos : « Dire que 50% des jeunes musulmans ont une pratique de l’islam « rigoriste » et « ont adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République » est un fait relevé dans cette étude de l’institut Montaigne. Rapprocher cela de l’idéologie de l’Etat islamique qui applique la charia relève de ma liberté de commentaire ».

« En aucun cas, les conclusions de notre enquête ne peuvent nourrir votre propos », a répondu, mardi 25 avril, l’Institut Montaigne. « L’ensemble sociologique qui a été constitué suite à l’enquête est par essence complexe. Il n’est en aucun cas parfaitement homogène. Il n’a pas adopté une posture unique. Surtout, il n’a pas été interrogé sur Daesh. »

saphirnews.com
***


Accroc diplomatique entre l’Allemagne et Israël.

La politique de colonisation menée par Israël a été au coeur d’un différend diplomatique avec l’Allemagne. Point de départ : la volonté du chef de la diplomatie allemande de rencontrer des représentants de 2 ONG israéliennes très critiques avec le gouvernement Netanyahu. Le Premier ministre israélien l’a très mal pris. Au point d’annuler la rencontre qu’il devait avoir avec le dirigeant allemand.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***

VIDÉO. Un homme meurt en pleine récitation du Coran lors d’un concours en Indonésie.

Il ne le savait pas mais l’ange de la mort était à ses côtés au moment où ce récitateur Indonésien prononçait les premiers versets de Sourate Al-Mulk (La Royauté) :

« Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent. Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur ».

Et au moment où il entame le troisième verset, Jaafar Abdul Rahman qui participait à un concours du Coran, transmis en direct, lundi 24 avril s’effondre. Il décède sur place.

Qu’Allah nous accorde une belle fin. Dans un Hadith authentique, le prophète (Paix et Salutations sur lui), dit : (Chaque adorateur sera ressuscité le jour du jugement sur quoi il est mort [c’est à dire l’état]).

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation détruit une installation de charbon et confisque ses composants à Jénine
.
Gaza: Grève générale en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim
.
Sit-in du personnel de la municipalité de Naplouse en solidarité avec les prisonniers
.
Jordanie: Appel à une action internationale pour soutenir la grève de la faim des prisonniers
.
Netanyahu ordonne l’arrêt temporaire de publier des plans coloniaux en Cisjordanie
.
Deux blessés dans une explosion accidentelle dans un site de la résistance à Gaza
.
La grève de nos prisonniers aboutira à une nouvelle Intifida
.
83 colons envahissent al-Aqsa
.
Jérusalem: Affrontements violents avec l’occupation après l’invasion du camp de Shuafat
.
De nouveaux prisonniers rejoignent la grève de la faim illimitée
.
Une fille arrêtée à Hébron et un jeune blessé au sud de Naplouse
.
Les pêcheurs palestiniens exigent la levée du blocus maritime sur Gaza
.
Le Hamas diffusera sa feuille politique le 1er mai
.
Netanyahu rencontrera pour la 1ère fois les familles des soldats otages
.
Détérioration de la santé de plusieurs détenus
.
Des affrontements éclatent à Salfit suite aux provocations des colons
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 23 Rajab 1438.

Flash info du 23 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Voici les 7 choses à appliquer quand le musulman fait face à une épreuve.

La vie est faite de dualités et d’événements bons ou mauvais.
Le croyant doit faire face aux épreuves de la vie ici-bas, en ayant en tête qu’il s’agit d’un passage éphémère pour les êtres humains.
Dans plusieurs versets du Saint-Coran, Allah (soubhanou wa ta’ala) évoque les multiples récompenses qu’Il accorde pour les croyants endurants.

« Quiconque, homme ou femme, aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui assurerons une vie heureuse. Et Nous les récompenserons en fonction des meilleures de leurs œuvres. » (Sourate Al-Nahl, Verset 97).
« Quiconque craint Allah et se montre patient en reçoit la récompense, car Dieu ne frustre jamais les hommes de bien de leur récompense. »
(Sourate Yûsuf, Verset 90).

Cependant, voici sept conseils pour affronter les épreuves avec force et foi:

1 – Prier à l’heure, 5 fois par jour, avec ferveur comme si chaque salât était la dernière.

2 – Lisez le Coran, car « N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs ? » (Sourate Ar-Ra’d, verset 28).

3 – Multiplier les dou’as. Les invocations luttent contre l’incertitude et l’angoisse.

4 – Faire des dons, l’aumône efface les péchés et annule le feu qu’ils suscitent comme le précise le prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) : « …et l’aumône éteint le pêché comme l’eau éteint le feu ». (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani).

5 – Les croyants sont endurants et ont foi en l’aide d’Allah et peu importe les difficultés, ils agissent avec un sentiment de contentement et de sécurité. « A côté de la difficulté est, certes une facilité ! A côté de la difficulté, est, certes, une facilité ! » (Sourate As-Sarh, 5-6).

6 – Ressasser les idées sombres n’est pas une solution. Souffrir c’est montrer sa vulnérabilité, ou sa force. La souffrance nous apprend à être forts, elle nous instruit et renforce notre détermination. C’est lorsqu’un malheur nous accable que nous réfléchissons et que nous avançons.

7 – « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui. » (Tirmidhi).

AJIB.FR
***


Karam, le Syrien qui casse les préjugés sur le niveau d’études des réfugiés.

Karam fait partie des quelques milliers de réfugiés qui résident aujourd’hui en France. Papa de 2 petites filles, ce jeune syrien s’est vu dans l’obligation de fuir son pays où il devient de plus en plus difficile de survivre. Arrivé en France en janvier 2016 juste après avoir reçu son diplôme en médecine, il recherche aujourd’hui ici « n’importe quel travail » afin de subvenir aux besoins de sa famille en attendant que son diplôme lui soit envoyé de Syrie.

Découvrez son témoignage bouleversant qui vient casser tous les préjugés qui poussent à croire que les réfugiés ont souvent un niveau d’études très faible voire même inexistant.

Il témoigne :

« Le 5 janvier 2016, j’ai dû quitter la Syrie pour la France alors que je venais de réussir mes examens de médecine. Un an plus tard, j’attends toujours de recevoir mon diplôme, dans l’espoir d’être docteur ici un jour. J’étais en deuxième année de médecine quand la guerre a commencé. J’ai rapidement décidé d’aider le Croissant-Rouge en accompagnant des docteurs pour des soins de premiers secours. Puis j’ai dû quitter ma ville, Deir ez-Zor, quand elle a été assiégée par Daech. Nous pensions que, comme à chaque combat, ça irait mieux dans un mois, et que nous allions revenir vite. Mais la situation a duré, et s’est empirée. Quand j’étais en quatrième année d’études, l’armée a repris trois quartiers de la ville où j’étais avec ma mère. J’ai dû emménager chez ma tante, qui avait une maison là-bas, du côté contrôlé par le gouvernement. Rester du côté rebelle était mal vu : des professeurs, des banquiers ont dû quitter leur logement, sinon le gouvernement allait les priver de leur salaire.

Les rebelles ont un jour attaqué ces trois quartiers, avant que le régime ne réponde à son tour. Régulièrement, les bombes blessaient des civiles. Nous aidions dès que possible les blessés, en plus des personnes souffrant de maladies chroniques, d’asthme, d’hypertension, d’allergies, auxquelles nous distribuions des médicaments avec le Croissant-Rouge. Durant deux ans, j’étais bénévole au Croissant-Rouge en plus de mes études de médecine.

En cinquième année, je me suis rendu à l’hôpital national pour demander à faire un stage. Il n’y avait plus beaucoup de docteurs, alors je suis bien tombé. Ils ont accepté que je suive le service de gynécologie pendant un mois, puis de cardiologue. Cela m’a beaucoup formé, mais j’y ai aussi vu des scènes traumatisantes. En août 2015, j’ai dit à ma femme et à ma fille d’aller à Damas car la situation en ville devenait très dure : il n’y avait pas de nourriture, pas d’eau, pas d’électricité.

J’ai passé l’examen un mois plus tard, et je l’ai loupé. En novembre, j’ai dû prendre un avion militaire pour le repasser, car la ville était encerclée, et je l’ai finalement réussi. Mais aujourd’hui, j’attends toujours de recevoir mon diplôme. Les employés des administrations ne sont plus si nombreux en Syrie. Mon certificat doit par ailleurs être transmis à Damas, ce qui est très compliqué : c’est désormais impossible par avion, car l’aéroport a été attaqué. J’attends donc que mon cousin, qui habite Damas, puisse récupérer mon diplôme pour me l’envoyer. Peu après avoir passé mon examen, j’ai été contraint de quitter le pays, où je risquais de me faire tuer chaque jour. Direction la Turquie, puis la Grèce, avant que la France n’accepte de m’accueillir en tant que réfugié le 20 avril 2016.

À mon arrivée en France, j’ai d’abord travaillé dans une usine de tissus, à Gérardmer. Mais j’ai dû arrêter car les cours de français avec l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Offi) me prenaient beaucoup de temps. Il n’y a pas longtemps, j’ai déménagé à Épinal avec ma femme et mes deux filles – la deuxième est née en France. Je me suis inscrit dans une boîte d’intérim dans l’espoir de trouver du travail. N’importe lequel.

Je suis également bénévole à la Croix Rouge un jour par semaine. Je ne supporte pas de rester sans rien faire. Aujourd’hui, j’espère recevoir rapidement mon diplôme afin de trouver un poste d’interne et pouvoir enfin exercer en France ce métier pour lequel j’ai été formé dans mon pays. »

Témoignage recueilli et traduit par Rozenn Le Carboulec.


katibin.fr
***


Indonésie : le gouverneur chrétien reconnaît sa défaite aux élections.

Candidat à sa propre succession au poste de gouverneur de Jakarta, Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a reconnu sa défaite aux élections, mercredi 19 avril, face à l’ancien ministre indonésien de l’Éducation, Anies Baswedan.

Les résultats du scrutin seront officiels début mai mais selon les premières estimations, Ahok a recueilli 42 % des suffrages contre 58 % pour son rival de confession musulmane. Près de 7,2 millions d’électeurs ont été appelés à aller voter et plus de 60 000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés pour faire face à d’éventuels débordements selon l’AFP.

La surprise est de taille. Lors du premier tour, le 15 février Ahok était en tête avec 43 % des voix, suivi de près par son rival qui obtenait 40 % des suffrages. « Je comprends que vous soyez tristes et déçus », a déclaré le gouverneur en s’adressant à ceux qui l’ont soutenu. « Nous avons six mois avant l’inauguration du nouveau gouverneur et nous allons finir notre travail. »

Jugé pour blasphème Ahok a dû faire face à une vague de protestation après avoir déclaré que l’élection d’un gouverneur chrétien n’était pas contraire à l’islam. Selon Jakarta Post, la campagne électorale dans la capitale avait été « la plus sale, la plus polarisante et la plus clivante » que l’Indonésie ait jamais connue.

saphirnews.com
***


Londres : soupçonné de terrorisme, un bébé convoqué par l’ambassade américaine.

Incroyable mais vrai. Un bébé de trois mois, soupçonné de terrorisme, a été placé lundi 17 avril en salle d’interrogatoire à l’ambassade des Etats-Unis dans la capitale britannique.

Tout est parti d’une erreur de son grand-père lorsqu’il a fallu remplir une demande de visa pour les Etats-Unis. La famille comptait en effet se rendre à Orlando, en Floride, pour ses premières vacances à l’étranger. Paul Kenyon, 62 ans, a coché, dans le document au nom de son petit-fils, la case « oui » par erreur à la question « Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage ou de génocide ? ».

Il s’est rendu compte de l’erreur lorsqu’il a essuyé un refus. Pire : le bébé a été conduit depuis son domicile du sud de Manchester, jusqu’à la salle d’interrogatoire de l’ambassade américaine à Londres. Un voyage aller-retour de près de 10 heures, soit presque autant qu’un Londres-Orlando, indique The Guardian.

« Je n’arrive pas à croire qu’ils n’ont pas compris que c’était une erreur sincère et qu’un bébé de 3 mois est incapable de faire du mal à quiconque », a indiqué Paul Kenyon dont la famille a dû débourser de nouveaux billets – plus de 3 500 € – pour partir vers Orlando. « Si vous êtes un terroriste, je pense que vous ne cochez pas cette case, de toute façon ! »

saphirnews.com
***


italie : Une voyageuse, obligée de se dévoiler dans l’aéroport international de Rome, dénonce une discrimination religieuse.

Elle savait pertinemment que cela n’arrivait pas qu’aux autres, mais elle était loin d’imaginer, cependant, que son voile lui vaudrait à ce point la farouche hostilité du personnel de sécurité de l’aéroport international de Rome Ciampino, au cours d’un dimanche dont elle gardera un souvenir cuisant.

Aghnia Adzkia, une jeune femme indonésienne qui s’apprêtait à s’envoler pour Londres, ne s’attendait pas à un comité d’accueil aussi acrimonieux à son égard, exigeant sans ménagement qu’elle retire son voile pour vérifier qu’elle n’était pas une terroriste en puissance. Telle était la condition sine qua non pour qu’elle soit autorisée à prendre place à bord de l’avion.

Son seul tort ? Avoir fait sonner le détecteur de métaux à son passage. Un incident qui a eu le don de mettre les nerfs à vif des agents de sécurité italiens, transformés dès lors en véritables cerbères, notamment une femme (photo ci-dessus), laquelle, toutes griffes dehors comme peuvent l’être les pasionarias du féminisme occidental, s’est littéralement déchaînée contre elle.

Refusant d’obtempérer malgré l’angoisse qui la gagnait, Aghnia Adzkia, stupéfaite d’avoir déclenché la sonnerie du détecteur de métaux, s’est efforcée de rester stoïque face une adversité en plein excès de zèle. Elle aussi a eu une exigence, mais des plus légitimes : qu’on lui présente le texte de loi l’obligeant à se dévoiler pour voyager, en bafouant au passage une de ses libertés individuelles essentielles et inaliénables.

« Je n’étais pas prête à leur faire confiance. Ma seule demande était qu’ils m’apportent la preuve juridique les autorisant à me dévoiler sous la contrainte, alors que je n’avais commis aucune faute, aucun délit. C’est une question de dignité humaine et de respect de mes droits fondamentaux », a relaté la jeune femme, encore très affectée par son escale italienne éprouvante, en faisant observer que dans d’autres aéroports, les agents de sécurité se contentent de palper le bas des voiles.

Mais le pire était à venir, lorsque la femme, agent de sécurité de l’aéroport, a foncé droit sur elle, le regard noir, pour lui montrer un document écrit en italien. S’opposant obstinément à ce que l’amie d’Aghnia Adzkia, une italophone distinguée, traduise le texte en anglais, la furie en uniforme a exercé une terrible pression sur elle pour qu’elle enlève son hijab, se perdant en invectives devant sa capacité à lui faire face sans faiblir.

« Vous pouvez cacher des explosifs dans votre foulard. Vous n’êtes pas sûre à nos yeux ! », s’est-elle mise à hurler dans l’aéroport (voir vidéo ci-dessous), espérant tétaniser la malheureuse Aghnia Adzkia et accroître sa mortification publique.

Préférant battre en retraite devant cet acharnement à son encontre, la jeune femme a finalement pris un autre vol dans l’autre aéroport de Rome, Leonardo da Vinci-Fiumicino. Là encore, elle n’a pas échappé au dévoilement obligatoire afin de s’assurer, aussi incroyable que cela puisse paraître, qu’aucune bombe n’était dissimulée dans les plis de son hijab…

Aghnia Adzkia, à bout de forces, s’est exécutée cette fois-ci, mais au moment de retirer son voile à l’abri des regards, elle a aperçu deux nonnes en train de contourner le poste de contrôle sans, manifestement, que l’on ait exigé d’elles ce qui lui avait été imposé si violemment. Ce qui l’a confortée dans son intime conviction : elle a bel et bien subi une discrimination religieuse flagrante.

Un extrait de la scène de sa confrontation brutale avec la furie en uniforme de l’aéroport de Rome, filmée par son amie italophone qui l’avait accompagnée.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Une photo montrant un couple de juifs hassidiques à côté d’une mère musulmane rencontre un succès viral Outre-Atlantique.

Riche de son extraordinaire diversité, la mégapole new-yorkaise, bigarrée et métissée, fait la démonstration, jusque dans ses sous-sols, que le multiculturalisme n’est pas forcément voué à l’échec, n’en déplaise aux Cassandre, d’ici et d’ailleurs, qui n’y décèlent que de sombres présages…

Les oiseaux de mauvais augure, qui ne voient rien de bon dans les melting-pots culturels et cultuels, devraient jeter un œil sur la photo à la forte charge symbolique prise dans le métro de New York, entre le Queens et Brooklyn, durant le dimanche de Pâques.

C’est à un Américain, répondant au nom de Jackie Summers, que l’on doit d’avoir immortalisé une scène saisissante, montrant un couple de juifs hassidiques assis à côté d’une femme musulmane en train d’allaiter son bébé.

Postée sur Facebook, la prise de vue, accompagnée d’une légende porteuse d’espoir, a rencontré un succès viral fulgurant dans l’Amérique de Trump, enregistrant plus de 53 000 likes et 41 000 partages en l’espace d’une journée.

Il faut dire que la belle histoire de cette photo fait mentir les artisans des peurs et leurs prédictions catastrophistes : le couple de juifs hassidiques a pu s’asseoir grâce à un passager taoïste qui a volontiers cédé sa place, avant que le mari et son épouse ne se poussent à leur tour pour faire de la place à une mère musulmane, tenant son bébé dans les bras.

Ce qui fera dire à Jackie Summers avec enthousiasme : « Voilà, ça c’est mon Amérique : laisser les gens être eux-mêmes ! », dans le respect et la compréhension mutuels.

oumma.com
***


Des jeunes musulmans de Jordanie ont protégé les églises au cours du dimanche de Pâques.

Dans le sombre sillage d’un dimanche des Rameaux mortifère en Egypte, un groupe de jeunes jordaniens, très investis dans le dialogue interreligieux, ont souhaité témoigner leur solidarité à la communauté chrétienne du royaume, à l’occasion de la célébration d’une messe de Pâques sur laquelle planait l’ombre de la tragédie.

Sous l’impulsion de Kazem Kharabsheh, ce bâtisseur de passerelles dans l’âme, un formidable élan de sympathie, de générosité et d’entraide envers leurs frères en Dieu chrétiens a fédéré plus d’une centaine de jeunes musulmans, filles et garçons, après avoir été particulièrement sensibles à l’appel à l’unité et à la paix lancé sur Facebook.

Ils ne se sont pas fait prier pour faire rempart de leur corps au terrorisme aveugle lors d’un office religieux empreint d’émotion, unis dans la même volonté impérieuse de protéger les églises disséminées sur le territoire national.

« Le post a été largement partagé sur les médias sociaux et un grand mouvement de solidarité a gagné la plupart des gouvernorats», s’est réjoui Kazem Kharabsheh, heureux d’avoir fait des émules à travers le pays.

Les mains chargées de délicieuses confiseries traditionnelles et distribuant du café plein d’arômes, les jeunes protecteurs musulmans des paroisses de Jordanie avaient à cœur d’accomplir leur noble mission en mettant du soleil dans les cœurs.

« Le terrorisme n’a rien à voir avec la religion. Les terroristes commettent des crimes au nom de l’Islam, mais leurs actes n’ont rien à voir avec la religion », a martelé Kazem Kharabsheh, en insistant sur les raisons qui l’ont poussé, lui et les membres de son association, à initier cette opération extraordinairement rassembleuse : « Nous avons fait cela, parce que le monde a besoin de savoir que les gens qui commettent de tels crimes odieux n’ont rien à voir avec l’Islam, ou toute autre religion. En Jordanie, nous avons toujours été unis et nous respecterons toujours toutes les traditions religieuses ».

Loués et remerciés chaleureusement par l’ensemble de la communauté chrétienne, extrêmement touchée par cette belle chaîne humaine qui s’est formée spontanément autour de ses lieux de culte, les jeunes musulmans du royaume hachémite se sont fait un devoir de veiller sur les églises, plus résolus que jamais à faire barrage au terrorisme, semeur de malheurs et de terreur.

oumma.com
***


Marine Le Pen estime que la colonisation a «beaucoup apporté à l’Algérie».

Après ses propos polémiques sur la rafle du Vél’ d’Hiv, la candidate FN à la présidentielle a estimé le 19 avril sur BFMTV que la colonisation avait beaucoup apporté à l’Algérie. Ce que «même les Algériens de bonne foi admettent», a-t-elle ajouté.

«Moi je pense – et chacun d’ailleurs qui est de bonne foi admet – que la colonisation a beaucoup apporté […] à l’Algérie : des hôpitaux, des routes, des écoles… Même des Algériens qui sont de bonne foi l’admettent», a déclaré Marine Le Pen sur BFMTV le 19 avril.

Evoquant le sujet de la guerre d’Algérie, la candidate Front national (FN) à la présidentielle est revenue sur le sort subi par les harkis, ces Algériens qui ont choisi de combattre pour la France au moment de la guerre d’indépendance.

Après ses propos polémiques sur la rafle du Vél’ d’Hiv, la candidate FN à la présidentielle a estimé le 19 avril sur BFMTV que la colonisation avait beaucoup apporté à l’Algérie. Ce que «même les Algériens de bonne foi admettent», a-t-elle ajouté.

«Moi je pense – et chacun d’ailleurs qui est de bonne foi admet – que la colonisation a beaucoup apporté […] à l’Algérie : des hôpitaux, des routes, des écoles… Même des Algériens qui sont de bonne foi l’admettent», a déclaré Marine Le Pen sur BFMTV le 19 avril.

Evoquant le sujet de la guerre d’Algérie, la candidate Front national (FN) à la présidentielle est revenue sur le sort subi par les harkis, ces Algériens qui ont choisi de combattre pour la France au moment de la guerre d’indépendance.

Une nouvelle polémique risque donc d’éclater autour de la candidate frontiste, qui avait été fortement critiquée récemment pour avoir dit que la France n’était «pas responsable» de la rafle du Vel’ d’Hiv en 1942. En répondant à une question à ce propos sur BFMTV, elle a dit qu’elle ne voulait «pas rouvrir des plaies». «A chaque fois que j’évoque un sujet, ça crée…», a-t-elle poursuivi, sans finir sa phrase.

Marine Le Pen a aussi été interrogée à propos du soutien que son père Jean-Marie Le Pen, le co-fondateur du FN qu’elle avait fait exclure du parti en août 2015, a apporté à sa candidature dans un tweet.

«Il est patriote. Ça ne m’étonne pas de lui. C’est un patriote, il s’est battu toute sa vie pour la France et les Français […] Il a défendu l’Algérie française, comme beaucoup de gens qui ont créé le FN», a-t-elle conclu.

Les propos de Marine Le Pen sur la colonisation contrastent fortement avec ceux qu’a tenus Emmanuel Macron, son grand rival dans les sondages. En février dernier, le candidat d’En Marche ! avait provoqué un tollé, notamment à droite, après avoir déclaré sur une chaîne de télévision algérienne que la colonisation était «un crime contre l’humanité».

De nombreuses associations de pieds-noirs s’étaient aussitôt insurgées contre les propos du candidat qui avait été chahuté à Toulon et à Carpentras où il se rendait à des meetings.

«Les propos d’Emmanuel Macron ont bouleversé, écœuré, blessé d’innombrables Français d’Algérie et de Harkis. J’ai reçu des milliers de mails. Il y a une véritable colère», avait expliqué Thierry Rolando, président du Cercle algérianiste national, qui revendique 10 000 adhérents et qui a porté plainte contre le candidat.

«Y a-t-il quelque chose de plus grave, quand on veut être président de la République, que d’aller à l’étranger pour accuser le pays qu’on veut diriger de crime contre l’humanité ?», avait de son côté argumenté Marine Le Pen pour qui les allégations d’Emmanuel Macron constituaient «un crime contre la France».

Devant une telle polémique, Emmanuel Macron avait dû justifier ses propos dans une vidéo de cinq minutes. Il y expliquait notamment que la France et l’Algérie pouvaient et devaient «construire une nouvelle relation qui n’enlève rien à la mémoire de chacun».

Pourtant, quelques mois plus tôt, dans un entretien à l’hebdomadaire Le Point intitulé «Ce que je suis», Emmanuel Macron avait été plus modéré dans ses propos, estimant qu’il y avait eu à la fois «des éléments de civilisation et des éléments de barbarie» dans la colonisation de l’Algérie.

Africa24.info
***

France : Une « tâche sur le front » est une marque de radicalisation…

Après la fermeture de la mosquée de Torcy par les autorités, son imam également professeur de mathématiques a été suspendu par l’Éducation Nationale lui reprochant de s’être radicalisé. En voici un indicateur.

Dans les « Grandes Gueules » de RMC (à partir de la minute 33) du vendredi 14 avril, la chroniqueuse Elina Dumont (ancienne SDF) affirmait que les personnes comme l’imam de Torcy, Abdelali Bouhnik qui portent « une tâche marron » sur le front, « Ces personnes sont très radicalisées, elle sont tellement radicalisées qu’elles ont besoin de se taper la tête contre le sol, pour dire voilà moi je suis (musulman) ! », prétend-t-elle.

Les islamophobes sont tellement nuls qu’ils ont besoin de raconter des âneries pour exister. Elle en pense quoi Elina, du rappeur marseillais Soprano, qui fait vibrer les zéniths et qui a une tâche marron sur le front ?

Ces propos tenus dans une émission largement suivie viennent jeter la suspicion sur une communauté déjà ciblée de toute part et provoquer la peur d’une partie de la population qui ignore tout de l’Islam en dehors de la propagande médiatique sur cette religion.

desdomesetdesminarets.fr
***


L’étourdissement empêche-t-il un animal de souffrir? L’avis interpellant d’un neurologue.

Un neurologue conteste que l’abattage par étourdissement soit moins cruel.

Les vacances permettent de réfléchir à tête reposée sur des sujets brûlants. Alors que le Parlement wallon reprend le dossier de l’abattage le mardi 18 avril , une nouvelle pièce scientifique pourrait inciter les élus à la réflexion. Rejetant la prétendue barbarie de l’abattage rituel, le Consistoire israélite a encore sollicité des experts au-dessus de la mêlée. « La Libre » a ainsi pu prendre connaissance d’un avis du Pr Jean-Michel Guérit, neurologue à l’Institut Edtih Cavell.

Selon lui, « une interruption du flux sanguin au sein des artères carotides interrompt l’activité des circuits cérébraux indispensables à la perception de la douleur endéans les 30 secondes au maximum ». Par contre, « aucun élément ne permet d’affirmer qu’un étourdissement interrompt l’activité de la matrice de la douleur; au contraire, des arguments suggèrent qu’un étourdissement peut rester associé à une perception douloureuse et même associé à une amnésie, il n’empêche pas la constitution de traces pénibles responsables d’un syndrome de stress post-traumatique ».

En clair ? « Les bénéfices escomptés d’un étourdissement préalable à l’abattage rituel en termes de souffrance sont virtuellement nuls ». Pire : il accroît la souffrance .


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Nord d’Hébron: l’occupation s’empare d’un équipement de forage de 2 millions de shekels
.
L’occupation blesse un palestinien suite à une attaque à la voiture bélier au sud de Bethléem
.
Le personnel des antiquités israéliennes et les colons prennent d’assaut Al-Aqsa
.
L’ONU appelle Israel à faciliter l’introduction des matériaux d’entretien de l’électricité de Gaza
.
Les prisonnières menacent de rejoindre la grève de la liberté et dignité
.
Activités de solidarité avec les prisonniers à Jénine
.
L’occupation transfère le député Attoun en détention administrative
.
L’occupation attaque des villages à l’est de Tubas
.
Arrestations et affrontements en Cisjordanie et à Jérusalem
.
3e jour de la grève « Liberté et Dignité »
.
L’occupation approuve un plan de construction colonial en Cisjordanie et Jérusalem
.
Jérusalem: L’occupation démolit une ferme à Issawia
.
Un ministre israélien appelle à exécuter les détenus palestiniens
.
Les prisonniers malades se joignent à la grève de la liberté et de la dignité
.
Hayya: le Hamas ne dissoudra pas le comité administratif de Gaza
.
Transfert des prisonniers grévistes d’Ofer à la section 11
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 18 Rajab 1438

Flash info du 18 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Anciennement chrétien, il se reconvertit à l’Islam pendant la maladie de son père.

Abou Darda (qu’Allah l’agrée) a dit: « J’ai certes entendu le Prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) dire: « Celui qui emprunte un chemin par lequel il recherche une science Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis » ».

Dans cette vidéo, un jeune allemand de confession chrétienne raconte la réaction de son père lorsqu’il lui apprend sa reconversion à l’Islam. Au chevet de son père alité, le jeune homme se livre à son père qui reçoit la nouvelle avec beaucoup de joie.
Bien que son père soit mort chrétien, le jeune reconverti exprime combien la tolérance et le respect des parents sont essentiels dans la vie d’un musulman digne de ce nom

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Santé : Découvrez les bienfaits de la consommation de l’huile d’olive avec du pain.

Le Saint Coran rassemble toutes les vérités, et l’huile d’olive y est également mentionnée comme un bienfait unique.
«…ainsi qu’un arbre (l’olivier) qui pousse au Mont Sinaī, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain.» (Sourate 23 Al Mu’ minûn, verset 20).
Allah (soubhanou wa ta’ala) nous incite à manger du pain trempé dans de l’huile d’olive. Cette pratique culinaire permet en effet de guérir de nombreux maux et permet également de préserver sa santé physique, tout en gardant un moral d’acier !

Comme le préconise le site “amelioretasante.com”, voici cinq bonnes raisons permettant de consommer chaque jour de l’huile d’olive. Choisissez avant tout une huile d’olive extra vierge et optez pour du pain complet :

1 – Un en-cas complet qui ne vous fera pas prendre de poids.
2 – Une solution idéale pour prendre soin de votre santé (cardiovasculaire).
3 – Une solution pour améliorer la digestion et pour éviter la constipation.
4 – Un remède contre la dépression.
5 – Une bonne solution pour désintoxiquer votre foie.

COMMENT PROFITER DE TOUS LES BIENFAITS DU PAIN À L’HUILE D’OLIVE ?

Voici quelques idées de recettes !

recettes 1.
Faites griller une tranche de pain d’avoine ou de seigle.
Frottez une gousse d’ail sur votre pain. Enduisez-le ensuite d’un filet d’huile d’olive.

recettes 2.
Optez pour une baguette complète.
Coupez-en un morceau, puis ouvrez-le en deux sans le couper en deux tartines.
Ajoutez un peu d’huile d’olive, d’ail et de persil.
Faites griller quelques minutes au four.

recettes 3.
Faites griller une tranche de pain.
Frottez une tomate coupée en deux sur votre tartine.
Ajoutez un filet d’huile d’olive.

recettes 4.
Coupez une tranche de pain.
Ajoutez-y un filet d’huile d’olive.
Coupez quelques noix et mettez-les sur votre tartine.
Saupoudrez d’un peu de poivre blanc.
Faites griller le tout quelques minutes au four.

recettes 5.
Faites griller une tranche de pain.
Ajoutez un peu d’origan. Frottez une demi-tomate sur votre tartine, puis ajoutez l’huile d’olive.

AJIB.FR
***


Les mérites de la Omra.

La ‘Omra représente un acte d’adoration obligatoire pour chaque musulman. Elle possède de nombreux mérites que nous ne prenons pas assez en considération. Ces mérites sont d’autant plus importants lorsque la ‘Omra est effectuée durant le mois sacré de Ramadan.

Ainsi, il nous a semblé essentiel d’évoquer la ‘Omra et ses mérites, notamment durant le mois béni de Ramadan. Nous nous baserons en partie sur l’ouvrage de Cheikh Sa’id ibn Wahaf al Qahtani intitulé « La ‘Omra, le Hajj et la visite pieuse ».
« L’Islam consiste […] à accomplir le Hajj et la ‘Omra »

La ‘Omra est un acte obligatoire pour chacun d’entre nous. Mais savons-nous quelle est la définition de cet acte et ce qui prouve son obligation ?

L’étymologie du terme ‘Omra signifie « visite » mais son sens religieux est le fait de « visiter la Maison Sacrée de Dieu, et de le faire exclusivement en état de sacralisation (ihram), avec tout ce que cela implique comme pratiques dévotionnelles, processions rituelles autour de la Ka’ba, va-et-vient entre les monts as-Safa et al-Marwa et le rasage entier ou partiel du crâne, puis la désacralisation ».

L’obligation de la ‘Omra a été prescrite au même titre que celle du Hajj. C’est pour cette raison que le Prophète (‘alayhi sil alat wa salam) a énuméré la ‘Omra parmi les obligations de tout musulman. En effet, ‘Omar ibn al Khattab (qu’Allah l’agrée) a rapporté que lorsque Jibril (‘alayhi salam) a interrogé le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), ce dernier a répondu : « L’Islam consiste à attester qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah, et que Mohamed est Son Messager, à accomplir la prière, à s’acquitter de la Zakat, à accomplir le Hajj et la ‘Umra, à se laver de l’état d’impureté corporelle, à bien accomplir les petites ablutions et à observer le jeûne du Ramadan ». Ainsi, la ‘Omra est une obligation religieuse à accomplir une fois dans la vie de tout musulman et ce, au même titre que le pèlerinage. C’est d’ailleurs en ce sens que Ibn ‘Omar (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il n’y a pas quelqu’un qui ne soit tenu d’accomplir le Hajj et la ‘Omra ». De ce fait, le caractère obligatoire de la ‘Omra est incontestable.

Les mérites de la ‘Omra.

Les mérites de la ‘Omra sont nombreux. Nous ne pourrons tous les exposer. Cela dit, nous en tenterons d’en effectuer un bref aperçu. Parmi ces mérites, nous pouvons citer la purification de l’âme qui amène à une sorte de renaissance. En effet, l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque rend visite à cette Maison (Ka’ba), sans pour autant proférer des propos grossiers ni commettre de turpitude, reviendra [auprès des siens] comme il était le jour de sa naissance » (Muslim).

Dans la version rapportée par at-Tirmidhy, on y trouve : « Lui seront pardonné ses péchés antérieurs ». Ces mérites sont valables aussi bien pour le Hajj que pour la ‘Omra car lors de ces deux actes, nous rendons visite à la Ka’ba. Le pardon des péchés antérieurs est un des plus grands mérites de la ‘Omra macha Allah. Ce mérite est loin d’être négligeable !

Dans un hadith rapporté par Ahmed, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a affirmé qu’une prière accomplie dans la Mosquée Sainte (al Masjid al Haram) est meilleure que cent mille autres accomplies en dehors d’elle. Ainsi, la récompense de la prière effectuée durant la ‘Omra est immense par rapport à celle que nous espérons avoir cinq fois par jour. Imaginez le nombre de prières que vous effectuerez pendant la ‘Omra : à chacune d’elles, votre récompense prendra davantage d’ampleur par la Grâce d’Allah !

Le fait d’accomplir la ‘Omra nous permet d’accéder à un statut particulier auprès de notre Seigneur. C’est en ce sens qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Trois types de personnes font partie de la délégation d’Allah : celle qui participe à une conquête [pour la cause d’Allah], celle qui accomplit le Hajj et celle qui accomplit la ‘Omra ». Ce mérite devrait à lui seul nous motiver à effectuer cette obligation et ce, avec tout l’amour et la crainte que nous devons ressentir envers notre Créateur.

Les mérites de la ‘Omra sont donc nombreux macha Allah. Cela dit, la ‘Omra effectuée durant le mois sacré de Ramadan possède un mérite incommensurable. En effet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Une ‘Umra accomplie pendant le Ramadan équivaut à un Hajj accomplie en ma compagnie ». (Al Bukhari et Muslim). Ce hadith nous apporte un mérite des plus importants macha Allah. Ainsi, la récompense qui en découle sera d’une grandeur indescriptible incha Allah. La ‘Omra pendant le mois de Ramadan peut paraître difficile de par le jeûne qu’elle implique mais le mérite qu’elle possède devrait nous pousser à l’accomplir dès que possible incha Allah.

Qu’Allah nous permettre d’effectuer la ‘Omra avant de quitter cette vie. Qu’Il nous accorde Son Pardon par sa Miséricorde Infinie !

AJIB.FR
***


France : La plaque de la mosquée Sunna de Brest détruite au marteau.

Dans la nuit de ce mercredi à ce jeudi, la plaque en marbre de la mosquée Sunna de Brest a été détruite.

L’acte n’a pas de conséquences d’une spectaculaire gravité, son symbole un peu plus. Dans la nuit de ce mercredi à ce jeudi, sans doute vers 0 h 30, la plaque en marbre décorant la façade de la mosquée Sunna a été détruite à l’aide d’un marteau.

Les responsables de l’association cultuelle se sont rendus ce jeudi au commissariat pour porter plainte contre cette dégradation volontaire. Une enquête est en cours pour parvenir à identifier le ou les auteurs de cette déprédation.

journaldumusulman.fr
***


France : Que pensent les candidats à la présidentielle du voile à l’université ?

Connaissez-vous la position des candidats à l’élection présidentielle de 2017 au sujet du port du voile à l’université ?

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


2 milliards de personnes boivent encore de l’eau contaminée.

Encore aujourd’hui, 2 milliards de personnes sont contraintes de boire de l’eau contaminée par des matières fécales. Cette situation est à l’origine de plus de 500 000 décès chaque année.

«Aujourd’hui, près de 2 milliards de personnes utilisent une source d’eau potable contaminée par des matières fécales, ce qui les expose au risque de contracter le choléra, la dysenterie (aussi appelée gastro-entérite, ou diarrhée infectieuse aiguë), la typhoïde et la poliomyélite», a rappelé jeudi dans un communiqué le Dr Maria Neira, directrice du département Santé publique à l’OMS. «On estime que l’eau de boisson contaminée est à l’origine de plus de 500 000 décès par diarrhée chaque année et représente un facteur majeur dans la propagation de plusieurs maladies tropicales négligées, parmi lesquelles les parasitoses intestinales, la schistosomiase et le trachome», a-t-elle ajouté.

La réduction du nombre de décès et de maladies dues à la contamination de l’eau faisait partie des 17 objectifs de développement durable (ODD) annoncés par l’ONU en 2015. Cette décision avait été signée par 193 pays.

Malheureusement, selon l’ONU, «les pays ne parviendront pas à atteindre les objectifs mondiaux consistant à garantir un accès universel à l’eau potable et à l’assainissement». À moins que «des mesures ne soient prises pour utiliser les ressources financières de manière plus efficace et redoubler d’efforts en vue d’identifier de nouvelles sources de financement.»

Le financement demeure donc insuffisant pour mettre en place le projet d’envergure souhaité. Il faudrait tripler les investissements en ce domaine pour atteindre 114 milliards de dollars par an.

«C’est un défi que nous avons la capacité de résoudre», affirme Guy Ryder, président de l’ONU-eau et directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT), cité dans le communiqué. «Accroître les investissements dans l’eau et l’assainissement peut générer des avantages importants pour le développement et la santé humaine, créer de l’emploi.»

islametinfo.fr
***


France : Exclusif : Des hauts magistrats refuseront de servir l’Etat en cas de victoire du FN.

Après la déclaration d’un haut diplomate, c’est au tour des magistrats de prendre position. Que faire en cas de victoire du FN ? Les hauts fonctionnaires et l’ensemble des serviteurs de l’Etat sont face au dilemme entre l’histoire et l’obligation du respect des lois de la République.

L’ambassadeur de France au Japon, Thierry Dana, avait affirmé le 9 mars dernier « Madame Le Pen, je refuserai de servir la diplomatie du Front National ». Depuis, les fonctionnaires d’Etat prennent position.

Serge Portelli, juge et président de chambre à la cour d’appel de Versailles, a déclaré qu’il ne servirait pas non plus un Etat frontiste.

« Peut-on rester magistrat si le FN est au pouvoir et que l’Etat de droit est totalement dégradé ? Ma réponse est non. Je ne servirai pas un Etat Front national. Je démissionnerai. »

Arno Klarsfeld, avocat et conseiller d’Etat, s’alarme :

« Il y aura une purge. Tous les régimes d’extrême droite l’ont fait et ont apporté le malheur aux peuples. Je me prononce ici en tant qu’avocat. Je serai un bouc émissaire. Il faudra que je m’en aille. »

L’artiste Claude Lévêque, ambassadeur de France à la Biennale de Venise en 2009, s’engage également :

« Depuis toujours, je suis un antifasciste. Je viens d’une famille de communistes, mon grand-père a été déporté en camp de concentration. Si Le Pen est élue, je coupe immédiatement tous les ponts avec le ministère de la Culture et ses satellites. Pas question de travailler avec des gens comme ceux du Front national. De toute façon, dans ce cas-là, ça va être le chaos et on risque de tomber dans une guerre civile. »

islametinfo.fr
***

Le porte-parole de la Maison Blanche déclare qu’Assad est pire qu’Hitler.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a déclaré qu’Adolf Hitler n’était pas « tombé aussi bas » que Bachar Al Assad. Il a depuis présenté ses excuses évoquant « un commentaire inapproprié et insensible ».

islametinfo.fr
***


La première juge musulmane des Etats-Unis retrouvée morte dans le fleuve Hudson.

La première juge musulmane des Etats-Unis a été retrouvée morte dans le fleuve Hudson. Selon la police, elle ne présentait pas de signes visibles de blessures.

« Elle était une pionnière humble », a réagi le maire de New-York, Bill de Blasio dans un tweet.

La magistrate Sheila Abdus-Salaam, âgée de 65 ans, a été retrouvée morte dans un quartier d’Harlem, à New York. Son corps a été repêché de l’eau. Le bilan de l’autopsie est attendu pour connaître les causes du décès.

Née à Washington D.C, elle était diplômée de l’école de droit de l’université de Columbia. Elle a travaillé en premier lieu à Brooklyn puis au bureau du procureur général de l’Etat de New-York.

En 1994, elle est devenue la première juge musulmane de l’histoire des Etats-Unis, quand elle a commencé à la cour suprême de New York, rapporte The New York Times.

« A travers ses écrits, sa sagesse et sa morale inébranlable, elle était une force du bien dont l’héritage perdurera pendant des années », a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo. « Sheila Abdus-Salaam était une juriste d’avant-garde qui a dédié sa vie à faire de New-York un Etat plus juste. »

islametinfo.fr
***


Sénégal : incendie dramatique lors d’un rassemblement spirituel.

La catastrophe a eu lieu à Médina Gounass, dans la région Tambacounda, dans le sud-est du Sénégal.

Chaque année, des centaines, voire des milliers de musulmans se retrouvent durant une douzaine de jours pour la « daaka », une retraite spirituelle. L’incendie s’est déclaré pendant l’après-midi du mercredi 12 avril et a été rapporté dans la presse le lendemain.

Selon Le Quotidien, environ 22 personnes ont péri : « C’est le bilan le plus lourd en pertes humaines qu’un incendie ait jamais causé dans ce site de retraite spirituelle annuelle. En 2010, un incendie du genre avait causé six morts et plusieurs blessés. » L’herbe très sèche à cette période de l’année, les abris fait de paille et de bois ainsi que les bourrasques de vent ont favorisé la propagation des flammes.

L’AFP fait état d’un bilan de 87 blessés dont une trentaine gravement. Les blessés ont été évacué à l’hôpital régional de Tambacounda, à 80 km au nord de Médina Gounass.

Ce vendredi 14 avril a été décrété grande journée de prière en mémoire des victimes dans tout le pays. Le président Macky Sall a adressé ses condoléances aux proches des victimes.

saphirnews.com
***


Indonésie : quand l’affaire Ahok oblige Marvel à virer un dessinateur .

L’éditeur de bande dessinées Marvel a décidé de sanctionner Ardian Syaf, un artiste indonésien employé comme dessinateur pour la premier numéro de la série X-Men Gold paru le 5 avril dernier. Plusieurs fans ont dénoncé sur les réseaux sociaux la présence de messages subliminaux dans les dessins de l’album.

Depuis des mois, des manifestations réunissant des centaines, voire des milliers de personnes ont été organisées à Jakarta pour dénoncer des propos du gouverneur chrétien de la capitale indonésienne. Basuki Tjahaja Purnama, appelé aussi Ahok, a défrayé la chronique lorsqu’il a raillé, lors d’un meeting, ses détracteurs islamistes enjoignant les musulmans à ne pas l’élire, en prenant appui sur le verset 51 de la sourate 5 Al-Maidah où les croyants sont appelés à ne pas prendre « pour alliés les juifs et les chrétiens ».

Dans les pages dix et onze de la BD, Ardian Syaf fait référence à cette affaire. Sur la devanture d’un magasin en arrière-plan, on aperçoit le chiffre « 212 » qui est une allusion au 2 décembre, date d’une des manifestations monstres contre Ahok.

Une autre devanture présente l’inscription « Jewelry » (bijouterie) et est accolé à la tête de Kitty Pryde, personnage d’origine juive dans la fiction. D’aucuns y voient une association entre les juifs et les bijoux ainsi que le jeu de mots « Jew (juif) -elry ». Par ailleurs, sur une autre illustration, un joueur de baseball porte sur son t-shirt l’inscription « QS 5:51 » qui fait référence au passage du Coran.

Ardian Syaf a reconnu avoir voulu passer un message politique mais dément toute trace d’antisémitisme ou d’antichristianisme dans son action. Sur Facebook, il a présenté ses excuses : « C’est la conséquence de ce que j’ai fait, et je le comprends. S’il vous plaît, plus de railleries, plus de débat, plus de haine. (…) Je veux juste vous dire pour finir la réelle signification des nombres 212 et QS 5:51. Ce sont les nombres de la justice. Ce sont les nombres de l’amour. Mon amour pour le Saint Coran. Mon amour pour le dernier Prophète, le Messager. Mon amour pour Allah, le seul Dieu. Mes excuses pour tout ceci, puisse Dieu vous bénir, je vous aime tous. »

La société Marvel a expliqué dans un communiqué de presse que « l’illustration en question dans  »X-Men Gold » #1 a été insérée sans que nous ayions eu connaissance des significations signalées ». Elle a annoncé que les dessins mis en cause seront retirés des versions numériques et des impressions à venir.

saphirnews.com
***


France : Une candidate voilée se lance dans la course aux législatives dans le 93.

Dans notre République drapée dans l’étendard d’une laïcité dévoyée, sectaire et exclusive, qui ne saurait voir aucun voile, érigé en repoussoir utile, sous la coupole dorée du Palais Bourbon, l’entrée en scène d’une femme revêtue d’un hijab aux prochaines élections législatives n’est assurément pas banale.

A l’heure où la tentation d’interdire le voile à l’université chatouille certains ténors politiques, à droite comme à gauche, et où Marine Le Pen pousse le bouchon encore plus loin en appelant à le proscrire jusque dans la rue, on entend d’ici les cris d’orfraie du landernau politico-médiatique et de la bien-pensance hexagonale à l’annonce de l’arrivée en politique de cette candidate musulmane jugée au mieux atypique, au pire comme une pasionaria de l’islam.

Mais qu’à cela ne tienne ! Hanan Zahouani, 40 ans, a décidé courageusement de descendre dans la fosse aux lions pour briguer un siège de députée en juin prochain, dans la 5e circonscription du 93 (Bobigny, Drancy, Le Bourget), sous les couleurs du parti Français et Musulmans fraîchement créé.

Cette mère de famille très impliquée dans la sphère associative, qui aime à se décrire comme une « citoyenne du monde », est prête à se frotter au terrain, aussi miné soit-il, estimant sa candidature parfaitement légitime dans une France riche de sa diversité.

Sous le slogan « Une femme à vos côtés », Hanan Zahouani, cette « Française et musulmane » qui « repousse le sentiment national qui exclut au lieu de rapprocher » et refuse de choisir entre sa nationalité et son islamité, car ce serait « renoncer », comme elle le souligne dans une vidéo, joue la carte de la proximité en proposant une autre manière de faire de la politique, ainsi qu’une autre conception de la laïcité, « porteuse de valeurs de fraternité » et non des germes de l’intolérance.

oumma.com
****


Les « marchés aux esclaves » en Libye dénoncés par l’Organisation internationale pour les migrations.

C’est un cri d’alarme contre l’existence de « marchés d’esclaves » en Libye qu’a lancé mardi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), dénonçant l’inhumanité de pratiques d’un autre âge infligées à des victimes toutes désignées, d’une extrême vulnérabilité : ces damnés de la terre de notre époque tourmentée que sont les migrants, en l’occurrence originaires d’Afrique de l’Ouest.

« Vous allez au marché, et vous pouvez payer entre 200 et 500 dollars pour avoir un migrant et l’utiliser pour vos travaux », s’est indigné Othman Belbeisi, le chef de la mission de l’OIM en Libye, en conférence de presse à Genève.

Témoignages à l’appui, émanant notamment de ses équipes en poste au Libye et au Niger, corroborés par les récits des migrants eux-mêmes, l’OIM a retranscrit par écrit les histoires terrifiantes relatant la vente moyenâgeuse sur des places publiques, voire dans des garages, de centaines d’hommes et de femmes. Ils sont « vendus en public, assis par terre », a précisé à l’AFP un porte-parole de l’OIM, Leonard Doyle.

Dans son communiqué tragiquement édifiant, l’OIM met en exergue le terrible témoignage d’un migrant sénégalais qui, après avoir acquitté la somme de 320 dollars auprès « d’un trafiquant d’êtres humains pour se rendre en Libye depuis Agadez, au Niger » et avoir passé deux jours dans le désert, « dans un véhicule tout-terrain », s’est retrouvé projeté dans un marché d’esclaves. Son chauffeur, une fois arrivé à destination, à Sabha, dans le sud-ouest de la Libye, ayant en effet prétendu qu’il « n’avait pas été payé par le trafiquant. »

Une fois vendu, ce Sénégalais a été conduit dans des sortes de « prisons », dans lesquelles les migrants subissent les pires sévices, tandis que les ravisseurs monnayent leur libération auprès de leurs familles contre une rançon. Dans son calvaire, cet homme a réussi à se rendre indispensable à ses geôliers en tant que traducteur, échappant ainsi miraculeusement à leur déchaînement de violence.

Toujours selon les témoignages recueillis par l’OIM, le sort des femmes est tout aussi effroyable : elles sont purement et simplement réduites à l’état d’esclaves sexuelles.

« La situation est désastreuse. Nous savons que les migrants qui tombent dans les mains des trafiquants sont confrontés à la malnutrition systématique, aux abus sexuels et même au meurtre », a alerté Mohammed Abidker, directeur des opérations d’urgence de l’OIM, en dépeignant un bien sombre tableau.

oumma.com
***


France : Une jeune ingénieure voilée se voit proposer une offre de femme de ménage par le Pôle emploi.

Face au chômage endémique et à l’impéritie de nos gouvernements successifs pour le juguler, le Pôle emploi, censé être en pole position pour remettre les 6 millions de chômeurs sur les rails du travail, ne fait pas de miracles non plus, et c’est rien de le dire !

Mais de là à proposer à une jeune femme ingénieure en neurosciences, forte d’une expérience significative de trois ans en tant qu’électrophysiologiste, un emploi de femme de ménage, cela dépasse littéralement l’entendement…

Cherchez l’erreur, serait-on tenté de dire, et pourtant, c’est bien cette reconversion aussi inepte que dévalorisante qu’un conseiller du Pôle emploi, faute de solutions, a sorti de son chapeau pour la présenter, sans sourciller, à une jeune femme voilée de 27 ans.

Pour son deuxième entretien à Pôle emploi et sa première rencontre avec ce conseiller, cette ingénieure, inscrite au chômage depuis le mois d’août 2016, qui était disposée à reprendre des études dans le domaine médical, voire à envisager un plan B à la hauteur de ses compétences, a été servie !

Contactée par le site buzzfeed après avoir fait part de son effarement sur Twitter, la jeune femme, qui n’a pas souhaité révélé son identité, assure que son voile n’est pas étranger à cette proposition d’emploi ahurissante, en dédouanant néanmoins ce conseiller bien mal avisé du Pôle emploi de tout racisme ordinaire.

« Le plus triste, c’est que je pense que ce conseiller pensait bien faire », se désole-t-elle, en insistant sur l’impuissance de son interlocuteur à répondre à ses aspirations professionnelles et à sa condition non négociable : son souhait légitime de travailler voilée.

« Il m’a répondu que par rapport à mon profil et aux offres d’emplois actuels, je pourrais songer à faire femme de ménage ou auxiliaire de vie. Que c’était ce que la plupart des femmes qui portent le voile et qui passent par Pôle emploi faisaient. Ou à la limite essayer de chercher en tant que téléopératrice », a-t-elle relaté.

Et de poursuivre : « Je ne pense pas que ce conseiller était raciste, même si je ne peux juger de ses intentions, mais il avait l’air bienveillant. Je pense que la « barrière » qu’il m’a mise, elle était déjà dans sa tête. Pour lui ce n’est pas choquant, c’est juste évident ».

Renvoyé à sa proposition d’emploi pour le moins inadaptée au profil de la jeune femme qui espérait mieux du Pôle emploi, sans toutefois se bercer d’illusions, ce conseiller, en panne d’idées, lui a alors suggéré de se tourner vers « les associations musulmanes », au risque de préconiser un repli communautaire dans une société française qui agite le chiffon rouge devant le communautarisme… Comble du paradoxe !

Alors que le Pôle emploi se dit stupéfait par le traitement de son cas et a cherché à la contacter, la jeune femme, qui affirme que son voile n’est pas la cause de son licenciement et n’a jamais été un handicap rédhibitoire auparavant, s’est épanchée sur le profond malaise qu’elle a ressenti après coup et le sentiment d’humiliation qui l’a envahie.

« Mon voile c’est un signe religieux mais c’est aussi une partie de moi-même et je pense que j’ai le droit de me vêtir de la façon que je veux, tout simplement », clame-t-elle aujourd’hui avec une détermination renforcée.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Des dizaines de milliers de Palestiniens pour la prière du vendredi à al-Aqsa
.
Une journaliste et des manifestants blessés par l’armée israélienne à Bethléem
.
Un palestinien arrêté après une attaque présumée à Jérusalem
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent 4 Palestiniens pour leur affiliation politique
.
4 familles sans abris suite aux menaces de démolitions israéliennes
.
L’électricité est provisoirement coupée dans la bande de Gaza en raison de la pénurie de carburant
.
Un marathon organisé à Naplouse pour dénoncer les checkpoints israéliens
.
Une vidéo montre des soldats israéliens violenter des jeunes palestiniens en Cisjordanie
.
Le Hamas visite les habitants du quartier de Tira au camp d’Ain al-Helwah
.
La Jordanie condamne les invasions des colons à al-Aqsa
.
Chedid: Les détenus de toutes les factions en grève de la faim le 17 mai
.
385 colons envahissent la mosquée al-Aqsa
.
L’occupation renforce les procédures de sécurité pour la Paque juive
.
Hamas: Nous sommes prêts à renforcer le gouvernement de consensus
.
Un jeune Jérusalemite arrêté pour avoir tenté un attentat
.
Human Rights Watch appelle l’Egypte à révéler le sort des quatre détenus palestiniens
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information