MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 28 Ramadan 1438.

Flash info du 28 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Najah : un Institut inédit de Sciences Islamiques, fait pour toi !

TOI qui lit cet article, en ayant le sentiment d’être quelque peu dépassé par toutes les sources d’informations religieuses que l’on peut trouver sur le net, TOI qui, à l’inverse, n’a jamais eu l’opportunité de te renseigner sur les exigences de Ton Seigneur, TOI qui a toujours désiré apprendre sincèrement ta religion sans jamais en avoir les possibilités, TOI qui au fond, n’aspire qu’à te rapprocher de Dieu, sache qu’avec l’Institut Najah, il est désormais possible pour TOI de te réconcilier avec toi-même en suivant des cours riches et accessibles de sciences islamiques !

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent » nous dit Dieu dans le Coran (Sourate 51, Verset 56)

Mais comment TOI qui lit ce verset, peux-tu adorer un Seigneur que tu ne connais pas ?

Il nous faut donc apprendre la science dans le but de répondre à l’appel de Dieu : raison pour laquelle l’Institut Najah a fini par voir le jour !
Mais qu’est ce que l’Institut Najah ?

L’Institut Najah est une plateforme d’enseignement en ligne visant l’émancipation du musulman. Elle permet à toute personne de bénéficier de cours de sciences islamiques quelles que soient ses contraintes de mobilité ou de disponibilité. Si auparavant, il fallait parcourir de longues distances pour apprendre auprès d’une personne qualifiée, aujourd’hui, avec l’Institut Najah, c’est la science qui vient à nous.
Le Sheikh docteur Mohamed Najah assure une formation riche et complète répartie sur plusieurs cycles d’étude. Au programme de la 1ère année : étude comparée du Fiqh selon les 4 grandes écoles pour une adoration conforme à la jurisprudence islamique, étude de la Aqida pour une meilleure compréhension des fondements de la croyance religieuse, étude de la Sira (biographie du prophète) pour un plus grand attachement au prophète Muhammad (PSSL), et enfin, Éducation islamique pour une meilleure spiritualité sur la voie du juste milieu.

Mais qui est le Sheikh Mohamed Najah ?

Sheikh Mohamed Najah est avant tout un homme de terrain qui, depuis 1985 vise à nourrir les cœurs des musulmans de France à travers des enseignements associant une conscience des obligations religieuses à celle de nos devoirs en tant que citoyen. De formation scientifique (Docteur en science physique), il a lui-même appris les sciences religieuses auprès de grands Sheikhs tel que le savant Sheikh Saïd Ramadan al Bouti. Au service de la communauté, Sheikh Mohamed Najah est aussi bien investi au sein des associations et des mosquées, que dans la transmission et le rayonnement du savoir islamique.
Khatib et Conférencier, membre fondateur du Conseil Théologique Musulman de France, enseignant de Sciences Théologiques à l’Institut Attabari, fondateur de l’Institut Najah, Sheikh Mohamed Najah est une personnalité estimée par ses pairs et qui par sa grande pédagogie, a su se faire aimer par ses élèves. Devenir à son tour son élève, c’est bénéficier d’une grande expérience, d’un vaste savoir, et d’une formule à succès élaborée au fil d’un immense travail préparatoire.

Mais quelles sont les avantages de l’Institut Najah ?

Souscrire à l’Institut Najah, c’est profiter de 4 modules de cours vidéo par semaine d’une durée de 30 minutes correspondant aux 4 matières fondamentales, c’est bénéficier aussi bien de supports écrits sous la forme de PDF, que de supports audios permettant un apprentissage dans les meilleures conditions.
Souscrire à l’Institut Najah, c’est disposer d’un suivi personnalisé ainsi que d’un accès libre et illimité à l’espace privé étudiant. C’est, à tout moment, avoir l’opportunité de prendre contact avec le Sheikh à travers la plateforme dédiée aux cours. Enfin, c’est avoir la possibilité de passer un examen facultatif annuel ouvrant droit à l’obtention d’une attestation de réussite décernée par l’Institut Najah.

Pour conclure…

Intégrer l’Institut Najah, c’est commencer une formation assurée intégralement en langue française, destinée à tous et à la portée de chacun.
Il s’agit d’une formation structurée en deux volets distincts qui permet, d’un côté, un rapprochement spirituel de l’étudiant vis-à-vis de son Seigneur au moyen de rappels de miséricorde, et qui favorise, de l’autre, l’ouverture d’esprit ainsi que la maturité scientifique de l’étudiant à travers l’étude comparée des arguments issus des différentes écoles.
Il s’agit d’une formation réunissant l’ensemble des sciences nécessaires à l’épanouissement spirituel de l’étudiant et à la bonne pratique du religieux au quotidien.
Il s’agit d’une formation conçue et adaptée aux besoins des étudiants souhaitant assurer leur développement personnel et aspirant à s’investir dans la transmission du savoir.

A toi qui hésite encore, sache que l’Institut Najah met en place une réduction spéciale pour cette fin de ramadan 2017. Ainsi, au lieu de 365€, toute inscription à l’Institut Najah revient à 199€ (soit environ 17€ par mois). Rendez-vous sur le site de l’Institut Najah. La promotion est limitée, alors dépêche-TOI de t’inscrire !

katibin.fr
***


France : Pris en flagrant délit de vol de dons dans la mosquée Al Kawthar à Grenoble.

Un individu a été pris en flagrant délit de vol dans la mosquée Al Kawthar de Grenoble ce lundi 19 juin.

La secrétaire a surpris le voleur, un homme âgé d’une soixantaine d’année, alors qu’il était en train de voler le contenu d’une boite de dons à l’intérieur du lieu de culte musulman.

200 euros en dons de fidèles.

La police a été immédiatement alertée. Sur place, le voleur de dons a été rapidement interpellé.

L’homme voulait subtiliser la somme de 200 € en dons de fidèles.

Selon France 3 région Rhône Alpes, le voleur serait un récidiviste. Il était déjà « connu des services de police pour des faits similaires commis en 2009 » d’après le site d’actualité.

journaldumusulman.fr
***


Attentat islamophobe à Londres : le message de la reine Elisabeth aux musulmans .

Le prince Charles s’est rendu à la Muslim Welfare House jeudi 22 juin pour adresser un message de solidarité de la reine Elisabeth aux musulmans après l’attaque à la camionnette à Finsbury Park. Ici aux côtés de l’imam Mohammed Mahmoud, qui a empêché des fidèles de passer à tabac l’assaillant le soir de son acte terroriste. © PA
Le prince Charles s’est rendu jeudi 22 juin à la Muslim Welfare House, la mosquée visée quelques jours plus tôt par une violente attaque à la camionnette alors qu’elle était bondée en pleine nuit du Ramadan.

Le prince héritier de la couronne britannique, qui a évoqué sa joie – « malgré de tristes et malheureuses circonstances » – de se retrouver dans une mosquée qu’il a visité 30 ans plus tôt, a délivré un message de la reine Elisabeth auprès des responsables du culte musulman et des fidèles.

« La reine m’a spécifiquement demandé de vous dire combien elle était choquée par ce qui s’est passé, d’autant plus que les victimes étaient des fidèles qui assistaient aux prières du Ramadan. Les pensées et les prières de Sa Majesté sont avec vous tous », a-t-il fait savoir, ajoutant que lui-même se joignait à ces prières.

Il a salué le geste de l’imam Mohammed Mahmoud, qui a permis à l’assaillant de ne pas se faire passer à tabac par des fidèles le soir même de son acte terroriste. « Dieu merci, nous avons de merveilleux leaders », a-t-il indiqué.

Cette visite intervient le jour où l’autopsie du corps de Makram Ali, 51 ans, a permis de confirmer qu’il est mort après avoir bien été fauché par la camionnette. Quatre blessés, dont deux sont dans un état grave, sont encore hospitalisés.

saphirnews.com
***


Amérique : Plus de 5 000 personnes aux funérailles émouvantes de Nabra Hassanen.

Les obsèques de Nabra Hassanen ont rassemblé, mercredi 21 juin, plus de 5 000 personnes à la mosquée All Dulles Area Muslim Society (ADAMS) à Sterling, en Virginie, où l’adolescente de 17 ans avait ses habitudes.

C’est l’imam Mohamed Magid qui a conduit la prière funéraire de cette jeune fille, décrite comme généreuse et aimée de tous. Il a déclaré que les personnes innocentes tuées de la même façon que Nabra sont destinées à entrer au Paradis, « sans aucune question qui ne leur soit posée ». « Qu’Allah, exalté soit-Il, la récompense à la hauteur de la peur qu’elle a eu avant sa mort. Car Allah, exalté soit-Il, apporte la paix le Jour du jugement dernier à ceux qui se sont sentis en insécurité dans cette vie », a invoqué l’imam.

Elle était l’aînée d’une fratrie de quatre enfants. Une cagnotte en ligne https://www.launchgood.com/project/for_nabra#/ lancée par des membres de la mosquée ADAMS a permis jusque là de récolté plus de 348 000 dollars pour sa famille.

Alors que la police a écarté la piste d’un meurtre à motivation raciste, la famille de Nabra estime que tel n’est pas le cas. Des organisations musulmanes comme le Conseil des relations américano-islamiques ont également penchent également de l’avis quant aux chances que l’adolescente ait été visée car musulmane.

saphirnews.com
***


France : Migrants de Calais : l’Etat interpellé par le Défenseur des Droits face à la gravité de la situation .

Le Défenseur des droits Jacques Toubon s’est sérieusement penché, depuis plusieurs semaines, sur les conditions de vie des réfugiés à Calais. Jeudi 22 juin, il en appelle à la responsabilité du gouvernement afin d’apporter des améliorations concrètes de leurs situations face à des « atteintes (aux droits fondamentaux) d’une exceptionnelle et inédite gravité ».

Il réclame qu’« un accès pérenne à l’eau soit rendu possible, ainsi que des distributions de repas adaptées aux besoins des exilés, dans des conditions dignes ». Il préconise de plus la garantie d’« un accueil de jour spécialisé et la mise à l’abri des mineurs et des femmes dans des locaux situés sur le territoire de Calais ou à proximité immédiate » ainsi qu’« un lieu où les exilés puissent se reposer, se laver et envisager la suite de leur parcours migratoire soit installé ».

Enfin, Jacques Toubon souhaite la mise en place d’un bureau permettant de réceptionner les demandes d’asile depuis Calais car, aujourd’hui, les migrants doivent se rendre à la préfecture de Lille située à plus de 100 km de « la Jungle ».

Pour Gérard Collomb, le problème est à voir du côté de l’Afrique
En octobre 2016, le gouvernement de Manuel Valls avait opéré à un grand démantèlement du bidonville de Calais. Mais la zone est de nouveau habitée par environ 600 personnes condamnées à errer, pourchassées par la police et empêchées de manger, boire et dormir. Les distributions de repas, organisées par des associations sont en effet perturbées par les forces de l’ordre qui en profitent ponctuellement pour procéder à des interpellations. Selon certaines associations, la situation dans le Calaisis est semblable à celle qui existait avant la mise en place d’un accueil de jour en 2015. Bondy Blog, a lancé vendredi 16 juin, une pétition à l’adresse du président Emmanuel Macron pour faire « cesser ces violences envers les migrants ». En près d’une semaine, elle a déjà récolté 24 000 signatures.

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, qui estime que Calais ne devait plus être un « abcès de fixation » pour les migrants, a programmé de se rendre vendredi 23 juin dans cette ville. Selon lui, « le vrai problème est d’essayer de faire en sorte que ces routes de passeurs puissent être coupées. Qu’on n’ait pas en Europe des flux d’immigration qui ne sont plus des demandeurs d’asile mais de l’immigration économique que l’on n’arrive plus à gérer ». Déclarant vouloir se rendre prochainement en Afrique, il souligne la nécessité de passer des accords avec des pays africains « pour faire cesser le flux de migrants », sans évoquer de solutions pour les réfugiés déjà présents sur le territoire français.

Face aux critiques du Défenseur des droits et des associations, Emmanuel Macron a appelé jeudi 22 juin « à la plus grande humanité » dans la gestion des migrants, assurant que la réforme du droit d’asile faisait partie des « priorités du travail gouvernemental ».

saphirnews.com
***


Daesh détruit la grande mosquée Al-Nouri de Mossoul.

Un symbole est tombé. La grande mosquée Al-Nouri de Mossoul (Irak), bâtie entre 1171 et 1173, a été détruite mercredi 21 juin, par les forces de l’Etat islamique, selon l’armée irakienne.

Acculé par les offensives de la coalition militaire menée par les Etats-Unis, le groupe terroriste aurait signé là sa défaite dans la deuxième ville du pays. « Nos forces étaient en train d’avancer (…) dans la vieille ville. Lorsqu’elles sont arrivées à 50 m de la mosquée Al-Nouri, Daech (acronyme arabe de l’EI) a commis un nouveau crime historique », a déclaré le général Abdulamir Yarallah dans un communiqué. Aamaq, l’agence de presse de l’Etat islamique, accuse de son côté l’aviation américaine d’avoir bombardé la mosquée.

La mosquée Al-Nouri est chargée en symbole car c’est en son sein qu’Abou Bakr Al-Baghdadi, calife autoproclamé de l’Etat islamique, a fait son unique apparition publique connue, le 5 juillet 2014.

L’édifice tient son nom de Noureddine Al-Zinki, l’unificateur de la Syrie de l’Egypte et de l’Irak, qui ordonna sa transformation. Le bâtiment abritait auparavant le couvent chrétien des Quarante Martyrs avant de se voir notamment attribuer un minaret de 45 mètres, connu pour son aspect penché, à l’instar de la tour de Pise.

saphirnews.com
***


France : Roissy : l’ouverture controversée d’un tribunal pour étrangers.

Le projet avait provoqué un tollé chez les avocats et associations de défense des étrangers. Le tribunal pour étrangers organisera sa première audience test ce samedi 24 juin, avant son ouverture définitive en octobre. La nouvelle juridiction, une annexe du tribunal de Grande Instance de Bobigny, concernera les voyageurs non-admis sur le territoire français.

Il ne s’agit pas forcément de personnes en situation irrégulière, mais des individus arrêtés après l’atterrissage de l’avion ne remplissant pas les conditions d’entrée sur le territoire français.

Jusqu’alors, ces derniers étaient transférés dans la zone d’attente pour les personnes maintenues en instance (Zapi) avant de passer devant le juge des libertés et de la détention (JLD) à Bobigny, à une dizaine de kilomètres de l’aéroport. Près de 6 000 étrangers sont concernés chaque année.

Le tribunal, situé près des pistes aurait coûté plus de 3 millions d’euros. Le projet date de 2003, mais a été repoussé par les gouvernements successifs.

Une « justice d’exception »
Lundi dernier, avocats et associations de protection des étrangers s’étaient mobilisés contre l’ouverture de ce tribunal. « Le bâtiment se situe au milieu des champs de l’aéroport, sans trottoir. Les transports en commun sont partiels. Dans ces conditions, la présence des familles, des journalistes ou de simples citoyens est remise en question et, avec, la publicité du débat », confiait Valérie Grimaud, bâtonnier des avocats de Seine-Saint-Denis au Figaro.

Même son de cloche du côté des avocats du barreau de Seine-Saint-Denis, qui dénoncent une « justice d’exception ». Mardi, ils ont annoncé qu’ils ne participeraient pas aux audiences test de l’annexe du TGI de Bobigny à l’aéroport de Roissy.

Les avocats ont même écrit en juin à l’ex-ministre de la Justice, François Bayrou, pour lui demander de renoncer au projet et s’étaient rendus sur place le 29 mai avec des représentants nationaux de la profession pour marquer leur opposition.

Le Défenseur des droits Jacques Toubon s’est saisi « d’office » fin mai afin de vérifier que les conditions soient réunies pour garantir le respect des droits. Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a, quant à lui, plaidé mardi pour l’utilisation de cette salle d’audience. Elle constitue pour le ministre l’un des maillons de « la chaîne de l’accueil » des migrants.

Les prochaines audiences test auront lieu les 24 et 28 juin ainsi que le 8 juillet, avant l’ouverture officielle du tribunal en octobre.

saphirnews.com
***


Emirats arabes unis : une mosquée rebaptisée Marie, mère de Jésus.

Sur décision de Mohammed Ben Zayed Al Nahyan, l’une des mosquées d’Abou Dhabi m, aux Emirats arabes unis, s’appellera désormais « Marie, mère de Jésus ».

Le prince héritier et chef des forces armées émiriennes tenait ainsi à « renforcer les liens humains qui existent entre les fidèles des différentes religions ».

Les leaders chrétiens d’Abou Dhabi, où coexistent entre les mosquées une cathédrale catholique et une église anglicane, ont salué cette initiative. « Ce nouveau nom, « Marie, mère de Jésus » me remplit de joie. Notre cathédrale, située non loin de là, a déjà pour patron Saint Joseph : nous avons donc désormais un quartier de la Sainte Famille », déclare Monseigneur Paul Hinder, vicaire apostolique d’Arabie méridionale.

Dans le Coran, Marie est le personnage féminin dont le nom revient le plus souvent. Une sourate lui est même dédiée.

Ce changement entre dans le cadre des multiples efforts consentis par la monarchie autoritaire. En 2016, un ministère de la Tolérance a été lancé avec, à sa tête, une femme. Par ailleurs, la plus grande église anglicane du Moyen-Orient est en cours de construction aux Emirats. Elle doit accueillir en son sein un centre de dialogue interreligieux. Fin 2017, c’est un premier temple hindou qui devrait ouvrir ses portes.

saphirnews.com
***


France : Eric Zémmour condamnné pour incitation à la haine raciale.

L’écrivain et invité de nombreux plateaux de télévision a été condamné jeudi par la 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris pour provocation à la discrimination et incitation à la haine et à la violence.

Ce raciste récidiviste était poursuivi en justice par CAPJPO-EuroPalestine, représentée par Me Bérenger-Tourné, pour les propos racistes qu’il avait tenus contre les musulmans sur le plateau de France 5.

Le 6 septembre 2016 au cours de l’émission C’ à Vous, Eric Zemmour y avait entre autres déclaré, à propos des musulmans, qu’il fallait « leur donner le choix entre l’Islam et la France ».

Il a été condamné ce jeudi à 5000 euros d’amende à 1euro de dommages et intérêt demandé par la partie civile, ainsi qu’à 2000 euros au titre des frais de justice à rembourser à notre association.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Alain Gresh : « Le mouvement palestinien organisé n’est pas antisémite »
.
Dans le cadre de la présentation de sa bande dessinée intitulée « Un chant d’amour: Israël-Palestine, une histoire française », Alain Gresh, journaliste français pro-palestinien, était l’invité de la chaine i24NEWS ce jeudi.
.
7000 nouveaux logements à Jérusalem
.
5 citoyens arrêtés en Cisjordanie et Jérusalem occupée
.
Des détenus libérés sur le bord de la route…qui les défendra ?
.
Lieberman : « Abbas veut pousser le Hamas à la guerre contre Israël »
.
6 500 palestiniens croupissent dans les prisons israéliennes à la veille de l’Aid al-Fitr
.
Hamas: Les menaces de l’armée israélienne ne font pas peur à notre peuple
.
Incursion limitée à l’est de Jabalya
.
Adouane: aucune information sur l’ouverture du passage de Rafah avant l’Aid
.
Al-Quds occupé: Arrestation de trois palestiniens dont une jeune fille
.
L’occupation réduit encore son approvisionnement en électricité à Gaza
.
Jérusalem: Israël menace de fermer les comptes bancaires d’institutions palestiniennes
.
L’occupation rase plusieurs villages à Naplouse à des fins colonialistes
.
La Cour sioniste prolonge la détention d’un prisonnier aveugle
.
Cisjordanie : L’Autorité Palestinienne arrête et convoque 7 citoyens
.
Une forte explosion a retenti à l’est de la bande de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 8 Cha’ban 1438.

Flash info du 8 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************


La mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam) : quand son regard se fixa…

Durant les semaines précédentes, nous nous sommes intéressés à la mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam). C’est ainsi que nous avons évoqué le pressentiment de sa fin proche, le début de sa maladie et ses soins, ainsi que sa douleur et ses derniers propos. Nous nous penchons aujourd’hui, mes frères et soeurs, sur les propos qu’il a tenus quand son regard se fixa ainsi que sur les dernières personnes à l’avoir vu (‘alayhi salat wa salam).

Quand son regard se fixa.

Lorsque la mort vint à lui, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) eut le regard qui s’est fixé. Il tint alors des propos que ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) a rapportés puisqu’elle était auprès de lui lorsqu’il a commencé à tomber malade jusqu’à ce que la mort l’emporte.

Elle relate ainsi : « Ce jour-là, le Messager d’Allah tomba malade et il coucha dans ma demeure. Un homme de la famille al Bakr entra chez moi avec en main un siwak vert. Le Messager d’Allah y posa son regar et je sus qu’il le voulait. Je demandai : « Ô Messager d’Allah ! Aimerais-tu que je te donne ce siwak ? ». Il répondit : « Oui ». Elle continue : « Alors, je le pris et l’assouplis, ensuite je le lui remis. Il l’utilisa comme je ne l’avais jamais vu le faire auparavant. Puis, il le posa et je trouvai le Messager d’Allah, affaibli, dans mon giron. Je voulus regarder son visage mais son regard restait figé, alors qu’il répétait : « Plutôt vers la compagnie la plus éminente, au Paradis ». Je dis alors : « Tu as eu le choix et tu as choisi, par Celui qui t’a envoyé avec la vérité ! ». Puis le Messager d’Allah mourut » (Al Boukhari). Lorsque son regard se figea, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) demandait à Allah de se retrouver avec la meilleure des compagnies qui puisse être au Paradis.

Il faut également savoir, chers frères et soeurs, que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), contrairement au commun des humains, a eu le choix entre rester sur terre et retourner auprès de notre Créateur. C’est en ce sens que la mère des croyants raconte : « J’entendis que le Messager d’Allah ne pouvait pas mourir avant d’avoir eu le choix entre ce monde et l’au-delà. C’est alors qu’il fut pris par un enrouement durant la maladie qui causa sa mort. Je l’ai entendu dire : « Avec ceux que Tu as comblés de Tes bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-là ! » Je pensais alors qu’il avait reçu le choix. Le Prophète perdit connaissance dans mon giron. Je me suis mise à essuyer son visage et à invoquer pour qu’il guérisse. Il se réveilla et dit : « Je demande plutôt à Allah, de jouir de la compagnie la plus éminente et heureuse, celle de Jibril , de Mikail et d’Israfil« . (Ahmed). Il a ainsi fait le choix de retourner auprès d’Allah, tout en lui demandant la meilleure des compagnies qu’est celle des anges, il a d’ailleurs même cité leurs noms.

Quand la mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam) approcha à grands pas, il le sentit et fit des invocations. ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) rapporte : « J’ai entendu le Messager d’Allah implorer au moment de sa mort : « Ô Allah, pardonne-moi, accorde moi Ta miséricorde et fais-moi rejoindre la compagnie la plus éminente »« (Al Boukhari et Muslim).

Lorsqu’il mourut, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était auprès de son épouse ‘Aisha (qu’Allah l’agrée). C’est ainsi que la mère des croyants (qu’Allah l’agrée) raconte : « Le Messager d’Allah mourut alors qu’il se trouvait entre mon ventre et mon menton. Jamais je ne serai autant touchée de voir les affres de la mort de quelqu’un, après avoir vu celles du Messager d’Allah« (Al Boukhari). La mort du Prophète (‘alayhi salat wa salam) fut donc un instant extrêmement touchant et douloureux pour tous les musulmans.

Les dernières personnes à l’avoir vu.

Plusieurs personnes ont visité le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) avant sa mort, d’autant plus qu’il était malade. Ces compagnons l’ont ainsi vu comme Anas (qu’Allah l’agrée) qui rapporte : « La dernière fois que j’ai vu le Prophète c’était quand il tomba malade. Il ordonna à Abu Bakr de diriger les gens dans la prière. Tandis que nous accomplissions le dhohr, le Prophète souleva, de sa main, le rideau de l’appartement de ‘Aisha et contempla les gens. Je vis alors son visage. Il était telle une page du mushaf » (Al Boukhari et Muslim). Cette précision concernant le visage du Prophète (‘alayhi salat wa salam) signifie qu’il avait un visage resplendissant car la comparaison avec une page du Saint Coran suggère qu’il était lumineux. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), qui pourtant était souffrant, a ressenti ce besoin de voir sa communauté prier, comme il le lui a enseigné. Ce récit est touchant car il reflète la compassion que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) ressentait pour sa communauté et ce, jusqu’à son dernier souffle sobhanAllah.

D’après Oum Salama, le dernier a avoir vu le Prophète (‘alayhi salat wa salam) fut son compagnon, cousin et gendre ‘Ali ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée). Oum Salama (qu’Allah l’agrée) raconte ainsi : « Par Celui par lequel Oum Salama jure, le dernier à avoir vu le Messager d’Allah fut ‘Ali. Le matin de sa mort, le Messager d’Allah envoya quelqu’un le chercher. Je pense qu’il le fit mander pour un besoin particulier. Il se mit alors à questionner, à trois reprises : « ‘Ali est-il arrivé ? ». Celui-ci vint avant le lever du soleil. Quand il arriva, je sus qu’il avait besoin de lui. Alors, nous sortîmes de la maison. Ce jour-là, nous avions rendu visite au Messager d’Allah dans la demeure de ‘Aisha. Je fus la dernière à sortir de la maison. Ensuite, je pris place au plus près de la porte. ‘Ali se pencha vers lui et il fut le dernier à le voir. Il lui confia des propres secrets, il lui fit des confidences » (Ahmed).

Nous savons à présent quelles furent les paroles du Prophète (‘alayhi salat wa salam) lorsque son regard se fixa ainsi que les personnes qui l’ont vu avant qu’il ne meurt. Nous poursuivrons prochainement, mes frères et soeurs, ce rappel sur la mort du meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam).

Que la prière et le salut d’Allah soient sur notre Prophète bien aimé. Qu’Il fasse de lui notre compagnon le jour où nous serons ressuscités.

AJIB.FR
***


Lettre à ma sœur, à mon frère : apaise les conflits conjugaux.

Ma chère sœur, mon cher frère,

Je t’écris aujourd’hui pour évoquer un aspect de ta vie de couple. La vie à deux n’est pas sans embûche wal hamdouliLlah. Il nous faut donc être patients face aux conflits conjugaux et tendre ensemble vers la réconciliation. Laisse moi, te conseiller en ce sens, à la lumière du Saint Coran et de la Sunna.

Sache, ma chère sœur, mon cher frère, que le mariage est une institution des plus nobles en Islam. Elle représente la moitié de la foi pour celui qui fait preuve de patience et qui considère le mariage à sa juste valeur. Le mariage est un bienfait pour le musulman. Notre Seigneur n’a-t-il pas révélé : {Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous des épouses afin que vous éprouviez le repos auprès d’elles et Il a mis entre vous amour et miséricorde} (Sourate 30 : Verset 21) ? Ce verset prouve à lui seul le bienfait que représente le mariage pour notre communauté. Ainsi, lors de conflits conjugaux, souviens toi de l’importance du mariage. Combien de nos frères et soeurs vivent dans le célibat et sont éprouvés par cette situation ? Regarde le bienfait par lequel ton Seigneur t’a comblé(e), ma chère sœur, mon cher frère et considère le dans toute sa grandeur. Ainsi, pourras-tu prendre du recul lors de conflits conjugaux et réaliser que ton Seigneur t’a comblé(e). Proclame donc Sa grandeur et prosterne toi pour Le remercier comme le faisait notre prophète bien aimé (‘alayhi salat wa salam).

Oukhty, akhy, les conflits conjugaux constituent un phénomène tout à fait normal puisque tous les couples sont touchés par les tensions. Mais garde à l’esprit que tout conflit provient de Shaytane le lapidé, qu’Allah nous en préserve. C’est lui qui insuffle le mal dans l’oreille du croyant et qui le pousse ainsi à virer dans la désobéissance et la colère. Jabir (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Iblis pose son trône sur l’eau puis envoie ses troupes. Les plus rapprochés de lui sont ceux qui causent le plus grand trouble. L’un d’eux vient le trouver et dit : « J’ai fait ceci et cela » mais il lui répond : « Tu n’as rien fait ». Puis l’un d’eux vient le trouver et dit : « Je ne l’ai délaissé jusqu’à l’avoir séparé de son épouse ». Alors, il le rapproche de lui et dit : « Toi tu es bien » et il le serre contre lui ». (Muslim). Nous savons donc, ma sœur, mon frère, que la séparation d’un homme et sa femme provient de Shaytane et ses associés. Mais avant la séparation, le couple traverse des conflits qui eux aussi, sont causés par les ruses de Shaytane. C’est ainsi qu’il te faut, ma chère sœur, mon cher frère, garder en tête que tout conflit provient de lui. En cas de conflit conjugal, il te faut donc demander refuge auprès d’Allah et te montrer sincère dans tes invocations : invoque Allah pour qu’Il préserve ton couple, qu’Il l’éloigne de la turpitude et des tensions et que Shaytane ne puisse pas s’immiscer dans ton union. Sois convaincu(e) qu’Allah écoute tes invocations et qu’Il les exaucera car Il ne se détourne pas du cœur d’un serviteur pieux et sincère.

Ma chère sœur, mon cher frère, lorsque survient un conflit dans ton couple, médite sur ton comportement et remets-toi en question car personne n’est sujet à la perfection. Les torts sont souvent partagés : bien que l’un ait eu tort en premier, l’autre ne doit pas le suivre dans cette tension et doit le rappeler vers Allah. Nous devons adopter un bon comportement et faire preuve de patience, quand bien même notre conjoint se laisse emporté par ses émotions. Cheikh Muqbil (qu’Allah lui fasse miséricorde) a conseillé aux couples musulmans : « Ce que nous recommandons aux époux c’est de s’entraider dans le bien et la piété et je leur conseille également d’adopter un bon comportement des deux côtés, le Shaytane cherche à séparer la femme de son mari. L’homme doit bien se conduire avec sa femme comme vous avez pu l’entendre dans les Hadiths « Comportez-vous bien avec les femmes » […] La femme également doit craindre Allah à travers son mari ». Ainsi, chacun des deux membres du couple a des droits sur l’autre mais également des devoirs envers lui. Tu te dois donc, ma sœur, mon frère, de mettre en pratique tes droits et devoirs tout en respectant ceux de ta moitié. Ton couple n’en sera que plus apaisé inchaAllah.

Enfin, n’oublie pas, oukhty, akhy, que tous les couples sont touchés par les tensions mais qu’il faut accueillir cela comme une épreuve à surmonter et un moyen de te rapprocher, avec ta moitié, du Tout Puissant. Le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) rencontrait également des tensions avec ses épouses (qu’Allah les agrée) mais il faisait en sorte de les apaiser. Il prenait sur lui, rassurait ses épouses, les taquinait et les faisait sourire lorsque celles-ci ressentaient de la colère contre lui. ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) rapporte en ce sens que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lui a dit : « Ô Aisha, je sais quand tu es en colère contre moi et quand tu es contente. – Comment sais-tu cela ? Demanda-t-elle. – Lorsque tu es contente, dit-il, tu jures en disant : « Certes non, par le Seigneur de Mohamed ! » mais lorsque tu es en colère tu dis : « Certes non, par le Seigneur d’Ibrahim ». Elle dit : « C’est vrai, mais par Allah, je n’abandonne que ton nom ».(Al Boukhari et Muslim). Malgré les conflits, les tensions et les désaccords qui peuvent subsister au sein du couple, l’union de deux êtres est un bienfait émanant de notre Seigneur. Il te faut donc considérer ce bienfait dans toute sa splendeur, ma chère sœur, mon cher frère, t’éloigner autant que possible des insufflations et demander protection à Allah. Et lorsque le conflit survient, prends du recul, remets-toi en question, dialogue avec ton conjoint et rapprochez-vous ensemble de Celui qui vous a unis dans le bien.

J’espère que ces quelques paroles sur les conflits conjugaux et le comportement face aux tensions, te permettront de prendre du recul au quotidien et de faire preuve de patience dans ta vie de couple.

Qu’Allah éloigne nos couples de la turpitude, des conflits et des tentations. Qu’Il préserve et augmente l’amour entre conjoints et apaise les tensions.

AJIB.FR
***


Somalie : pour la première fois en 6 ans, il est de nouveau question de famine.

Plus d’un million d’enfants risquent d’être touchés par une malnutrition aiguë en 2017 selon l’UNICEF. C’est la première fois depuis 6 ans que le mot famine resurgit.

La définition d’une famine est caractérisée par un accès très réduit à la nourriture de base par plus de 20% d’une population, un taux de mortalité supérieur à 2 personnes pour 10 000 par jour et une malnutrition aiguë touchant plus de 30% de la population.

Les enfants sont comme toujours les premiers touchés par cette tragédie et connaissent des risques très élevés de mourir d’après le Fonds des Nations unies pour l’enfance.

« La projection du nombre d’enfants qui souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë a augmenté de 50 % depuis le début de l’année, à 1,4 million », d’après une porte-parole de l’Unicef, Marixie Mercado, faisant allusion aux projections pour 2017. Plus de 275 000 d’entre eux « souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë sévère en 2017 », a-t-elle précisé lors d’un point de presse.

Les enfants touchés par la malnutrition aiguë sévère connaissent des risques neuf fois plus élevés de mourir que les enfants bien nourris.

Cette situation fait échos à celle de 2011 durant laquelle 260 000 personnes sont mortes dont la moitié était des enfants de moins de cinq ans.

Une sécheresse d’envergure majeure touche la Corne de l’Afrique ce qui a obligé 615000 personnes à se déplacer en plus des 1,1 million déjà déplacés.

« La combinaison sécheresse, maladies et déplacements est mortelle pour les enfants, et nous avons besoin de faire beaucoup plus, et plus rapidement, pour sauver des vies », a affirmé le représentant de l’Unicef en Somalie, Steven Lauwerier. L’Unicef souligne également que « les femmes et les enfants qui se déplacent, bien souvent à pied, vers des lieux où ils espèrent trouver de l’assistance, soient souvent victimes de vol ou pire, aussi bien durant le trajet que dans les camps ».

islametinfo.fr
***


France : Présidentielle 2017 : ni FN ni abstention, crie la Fédération du scoutisme français.

Depuis le premier tour qui a annoncé le duel entre Emmanuel Macron et Marine le Pen, de nombreuses personnalités et associations ont donné aux citoyens des consignes de vote pour le 7 mai prochain.

« Allons voter, le pire est possible. » La Fédération du scoutisme français a lancé un appel au vote mardi 2 mai. Parmi les signataires figurent les sept représentants des associations de scoutisme en France : Elsa Bouneau, présidente de la Fédération du scoutisme français, Isabelle Dhoyer, présidente des Éclaireuses Éclaireurs De France, Jérémie Haddad, président des Éclaireuses Éclaireurs Israélites de France, Bastien Isabelle, président des Éclaireuses Éclaireurs de la Nature, Pierre Msika, président des Éclaireuses Éclaireurs Unionistes de France, Gilles Vermot- Desroches, président des Scouts et Guides de France, et Abdelhak Sahli, président des Scouts Musulmans de France.

« En tant que scout, guide, éclaireur et éclaireuse, nous passons du temps à éduquer des enfants et des jeunes à devenir des citoyens libres, heureux, utiles, actifs et artisans de Paix et l’ambition du projet scout s’oppose à la vision défendue par le front national », explique la fédération. « Le 7 mai prochain, il ne s’agira pas juste d’une élection présidentielle, il s’agira d’un choix de société, d’un choix décisif, d’un choix qui nous engage. Une société ne se construit pas uniquement par les hommes et les femmes politiques, elle se construit aussi parce que chacun de nous prend une part active dans la construction de notre avenir. »

« Que l’on soit partisan de l’autre projet présent au second tour ou pas du tout, il n’y a aujourd’hui qu’une solution sûre pour repousser celui du FN : voter pour son adversaire le 7 mai. Directement ou par procuration », indique-t-elle, appelant ainsi à voter en faveur d’Emmanuel Macron sans pour autant le citer nommément.

« Avec plus de 50 millions d’autres scouts et guides dans le monde, lutter contre la haine, la peur, le repli sur soi, le rejet de l’autre, nous le faisons tous les jours et nous apprenons aux enfants et aux jeunes à se construire un esprit critique, à être fidèle à la promesse scoute », signifie la fédération, qui rappelle qu’elle a été créée en 1941, « en pleine Seconde guerre mondiale, en partie pour défendre l’un de ses membres, les éclaireurs israélites ».

Voter blanc ou s’abstenir ne fait pas partie non plus des recommandations des responsables du scoutisme. « S’abstenir c’est refuser de choisir et renvoyer dos à dos ce qui n’est pas de même nature. L’alternative du second tour ne permet pas ce « non choix » », estime-t-elle, appelant les citoyens à se mobiliser pour les élections législatives, qui « pourront rouvrir alors d’autres choix ».

saphirnews.com
***


France : Isère : un homme en flagrant délit de tags sur une mosquée.

Dans la nuit de samedi 29 avril au dimanche 30 avril, un jeune homme a été surpris en flagrant délit de tags sur la mosquée Abou Bakr, située à Bourgoin-Jallieu, dans l’Isère. Il avait inscrit sur les murs de la mosquée « Islam hors de l’Europe » ainsi que des propos anti-Macron à côté d’une croix celtique.

Sous emprise de l’alcool au moment des faits, l’homme ne s’explique pas son geste mais a reconnu avoir tagué les murs de la mosquée Abou Bakr avant d’expliquer aux enquêteurs,selon France 3, ses liens avec un groupe d’extrême droite lyonnais.

Interrogé par France Bleu, un des responsables de la mosquée a déclaré que « l’alcool n’excuse pas tout ». Les inscriptions ont été enlevées dans la journée de dimanche. Une plainte a été déposée par la direction de la mosquée Abou Bakr.

saphirnews.com
***


France : Marine Le Pen serait une descendante du Prophète Muhammad .

L’information prête à rire mais elle nous est délivrée par l’AFP sur la base de déclarations du généalogiste Jean-Louis Beaucarnot. L’auteur du Dictionnaire étonnant des célébrités a déclaré auprès de l’agence que Marine Le Pen est une descendante du roi Louis VI le Gros et… du Prophète Muhammad.

Si la généalogie de son père Jean-Marie Le Pen est « 100% bretonne », celle de sa mère Pierrette Lalanne possède en revanche « des ancêtres variés et parfois surprenants ». En se penchant du côté de sa grand-mère maternelle, on découvre « une famille Foulquier, dont les aïeux étaient marchands au XVIIe siècle à Pousthomy », dans l’Aveyron.

Puis, en remontant la lignée, on tombe sur une certaine Anne de Roquefeuille qui « descend du roi de France Louis VI le Gros, des rois d’Angleterre – par Henri II et Aliénor d’Aquitaine – mais aussi des anciens rois d’Espagne et, par ces derniers, des Omeyyades d’Andalousie, des califes de Damas et, à la 50e génération… de Mahomet lui-même ! », assure Jean-Louis Beaucarnot.

Emmanuel Macron n’a pas non plus à rougir de son ascendance puisqu’on trouverait parmi ses ancêtres, une branche Le Vaillant, seigneurs du Buisson et de la Pucelle, à Douai (Nord), par laquelle il descend du fondateur de la dynastie des capétiens, Hugues Capet. Jean-Louis Beaucarnot s’amuse de découvrir également, dans l’ascendance d’Emmanuel Macron, « quelques patronymes pittoresques, comme Dugland, Courtecuisse ou Nibard, ainsi qu’une belle et longue lignée de… Bosseur, à Launoy, dans l’Aisne ».

Mise à jour : L’AFP a annulé sa dépêche, évoquant une erreur de publication. « Il s’agit d’une version validée par erreur », a-t-elle indiqué, jugeant avoir fait preuve d’un manque de « mise en perspective à J-4 du second tour ». Elle ne dit cependant pas que l’information est bidonnée.

saphirnews.com
***


Indonésie : le premier congrès national de savantes musulmanes initié.

Une première dans le plus grand pays musulman au monde. L’indonésie a organisé fin avril son premier congrès national des femmes savantes (oulémas). Près de 300 théologiennes et responsables religieuses musulmanes se sont donnés rendez-vous pendant trois jours à Cirebon, dans le nord-ouest de l’île de Java. La majorité des participantes sont indonésiennes mais plusieurs d’entre elles ont fait le déplacement depuis le Nigeria, le Kenya, le Pakistan ou encore l’Afghanistan.

Les discussions ont porté sur trois grandes thématiques : la question des dégâts environnementaux, les violences sexuelles et le mariage des enfants. A l’issue de ce congrès, les participantes ont émis une fatwa contre le mariage des enfants en Indonésie. Les responsables religieuses ont demandé au gouvernement de relever l’âge du mariage à 18 ans pour les femmes aujourd’hui fixé à 16 ans. Il est fixé à 19 ans pour les hommes. Lukman Hakim Saifuddin, ministre indonésien des Affaires religieuses, a indiqué qu’il allait porter les recommandations du congrès au gouvernement.

La décision a été saluée par l’UNICEF. « C’est un moment marquant dans les efforts visant à mettre fin au mariage des enfants en Indonésie, où en moyenne plus de 3 500 filles sont mariées tous les jours », a déclaré Gunilla Olsson, représentante de l’Unicef en Indonésie. Selon l’organisation, une Indonésienne sur six serait en effet mariée avant l’âge de 18 ans. Chaque année, près de 340 000 jeunes filles seraient ainsi concernées.

« C’est le moment de reconnaître l’existence des femmes savantes et d’apprécier la contribution du clergé féminin », a déclaré à la BBC Badriyah Fayumi, une des organisatrices du congrès.

saphirnews.com
***


Législatives en Algérie : Le Premier ministre invite les femmes à battre leurs maris s’ils refusent de voter.

Pas facile de convaincre les 23 millions d’électeurs algériens d’accomplir leur devoir civique demain, jeudi 4 mai, lors d’un scrutin législatif sur lequel plane l’ombre d’une forte abstention.

Alors que le gouvernement a élaboré un véritable plan d’attaque pour dissuader la population de céder aux sirènes du boycott, à grand renfort de spots publicitaires et d’affiches incitant à voter, le Premier ministre en personne, Abdelmalek Sellal, sans doute à bout d’arguments, a opté pour une boutade diversement appréciée dont il a le secret.

Dimanche 30 avril, à Sétif, devant un auditoire féminin qui lui était entièrement acquis, ce haut personnage de l’Etat a recommandé aux femmes de battre les maris récalcitrants à l’aide d’un bâton et de les « traîner » vers les bureaux de vote, au cas où ils se perdraient en chemin…

Coutumier des plaisanteries de plus ou moins bon goût, Abdelmalek Sellal a manifestement déclenché l’hilarité générale en lançant : « Et celui qui ne vote pas, frappez-le avec un bâton ! ». Reste à savoir si la menace du rouleau à pâtisserie poussera vers les isoloirs ces époux peu dociles qui les fuient…

oumma.com
***


Suède : des femmes musulmanes manifestent pour le 1er mai pour le droit de travailler voilées.

En Suède, la célébration de la Fête du travail, lundi 1er mai, a pris une coloration revendicative inédite, sous l’impulsion de femmes musulmanes qui ont profité de cette journée internationale des travailleurs pour briser la chape de plomb du silence qui a entouré l’arbitrage rendu, le 14 mars dernier, par la Cour de justice européenne (CJUE) au sujet du port du voile dans la sphère professionnelle et pèse désormais sur elles.

De Stockholm à Malmö, en passant par Göteborg, Vasteras, Sala et Umea, elles sont descendues nombreuses dans les rues pour exprimer leur mécontentement, teinté d’inquiétude, face à une décision judiciaire qui autorise les employeurs du secteur privé à interdire les signes religieux au sein de l’entreprise, en d’autres termes qui légalise la mise à l’index des femmes revêtues d’un hijab dans le monde du travail.

Alors que leurs concitoyennes non musulmanes se heurtent encore et toujours à des plafonds de verre indestructibles, ces Suédoises voilées, à l’instar de leurs coreligionnaires disséminées dans les autres pays européens, sont confrontées à des freins non pas invisibles, mais bel et bien visibles, qui nuisent à leur accession à l’emploi dans l’indifférence générale, voire pire encore, avec l’assentiment du plus grand nombre.

« Mon hijab n’est pas votre affaire », ou encore « Travailler, c’est notre droit », c’est en scandant ces slogans à la forte résonance qu’elles ont manifesté dans l’ensemble du pays, se mêlant à une foule hétéroclite mue par d’autres exigences, emmenées par leur chef de file, Maimuna Abdullahi, l’une des chevilles ouvrières de ce rassemblement qui a déjà fait date.

« Les femmes musulmanes n’ont pas l’habitude de participer à des manifestations, d’autant plus de cette ampleur, et il était essentiel qu’elles aient une visibilité, en ce 1er mai emblématique, parmi les autres manifestants, issus de tous les horizons, qui luttent traditionnellement pour les droits du travail », a expliqué Maimuna Abdullahi dans un entretien accordé à Al Jazeera.

« J’ai marché parce que j’ai le droit de m’habiller comme bon me semble. Cette marche avait vocation à éveiller les consciences et à rompre l’omerta qui entoure les droits des musulmanes dans l’entreprise », a insisté Khaali Mohammed, tandis que Maimuna Abdullahi déplorait, de son côté, l’inertie avec laquelle la Suède, « ce pays salué pour son respect des droits de l’Homme », a accueilli le verdict de la Cour de justice européenne, tombé comme un couperet sur les minces espoirs des femmes voilées.

Toutes deux arboraient fièrement à leur boutonnière le logo spécialement conçu pour la manifestation par Aftab Soltani, représentant une femme musulmane « visiblement forte et engagée », capable de lutter pour ses droits fondamentaux, à mille lieues de l’image dévalorisante de la femme musulmane, éternelle victime expiatoire, qui est ancrée dans l’inconscient collectif.

« Lorsque nous avons téléchargé une vidéo appelant à l’action le 1er mai, plusieurs personnes à travers le pays, musulmanes et non musulmanes, nous ont contacté pour organiser leur propre marche, conscientes que cette décision judiciaire est foncièrement injuste », s’est réjouie Maimuna Abdullahi, heureuse que ce premier rassemblement, placé sous le signe de la défense des droits des travailleuses voilées sérieusement mis à mal, ait à ce point marqué les esprits.

oumma.com
***


Des Saoudiennes exhortent les autorités à assouplir l’obligation du Mahram (tuteur).

Trop, c’est trop ! Des Saoudiennes en colère montent actuellement au créneau contre une mise sous tutelle qui les poursuit sans jamais relâcher la pression, jusqu’à s’immiscer dans le simple renouvellement d’un passeport, ce parcours administratif semé d’embûches quand, comme elles, on aspire à assouplir la règle du Mahram.

Confrontées à l’obligation d’être chaperonnées à chaque instant de leur vie, y compris devant le Département des passeports et de l’Etat civil, elles sont plusieurs à s’insurger contre les obstacles infranchissables que les institutions publiques dressent devant elles, sans considération aucune de leur situation personnelle.

Déplorant vivement que le nombre croissant de femmes recrutées dans les différentes entités gouvernementales n’ait nullement desserré le carcan d’interdits qui les emprisonne, ces frondeuses du royaume wahhabite exhortent aujourd’hui les autorités compétentes à déroger à un principe immuable afin de leur faciliter les choses.

Elles en appellent donc au bon sens et au pragmatisme de l’administration saoudienne pour leur permettre de renouveler leurs documents d’Etat civil sans avoir besoin de l’approbation d’un membre masculin de leur famille, notamment pour celles d’entre elles qui n’ont plus de parents vivants.

« Ces ministères ne tiennent pas absolument pas compte du fait que certaines femmes n’ont plus de famille pour les accompagner. Nous sommes toutes logées à la même enseigne », a critiqué Umm Faisal, la figure de proue de ce mouvement de contestation, devant la presse locale, renchérissant : « Nous comprenons que, en cas de voyage à l’étranger, les femmes doivent obtenir l’approbation de leur Mahram par courrier, mais il faut une certaine souplesse en ce qui concerne les autres cas de figure et autres problèmes que rencontrent les femmes ».

Elle est l’autre fer de lance de la protestation, Hadeel Al-Yusuf regrette fort, pour sa part, que les femmes employées dans de nombreux bureaux du ministère des Passeports soient peu qualifiées, et par conséquent pas habilitées à délivrer ou renouveler le précieux sésame. A ses yeux, il est impératif que les lois liées aux femmes soient reconsidérées, en moins liberticides, tout en estimant, elle aussi, parfaitement compréhensible que le consentement d’un Mahram soit exigé en cas de séjour à l’extérieur des frontières saoudiennes.

Face à une administration arc-boutée sur des règles gravées dans le marbre et en dépit du dialogue de sourd qui s’est établi avec le Directeur du ministère des passeports, le général Suleiman Al-Suhaibani, ces Saoudiennes ne se démontent pas, déterminées à faire entendre et valoir leurs doléances.

oumma.com
***

Un virus ce propage sur FaceBook très rapidement, et il infecte votre ordinateur,tablette et même votre téléphone.

Comment cela marche ?

Un message privé vous est envoyé sur votre compte FaceBook de la part d’un parfait inconnu vous signalant qu’une vidéo dans laquelle votre nom est présent et elle circule sur le réseaux, mais au moment de cliquer sur le lien de la vidéo pour la regarder, un message apparait vous demandant d’installer une extention FaceBook pour voir cette vidéo, et une fois cette installation terminer, le virus ce propage à tout vos contacts et ouvre les portes aux pirates informatique qui utilise a distance votre ordinateur, pour attaquer des serveurs…

Solution ? Ne jamais installer cette FAUSSE extention FaceBook.

Cette extention porte le nom de EKO , et si part un malheureux hazard vous l’avez déjà installer, il faut la retiré.

Les navigateur les plus infecté sont les plus connu, Firefox, Chrome, et Edge ( internet explorer).

Faites circuler l’info, innch Allah.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le Président du Parlement arabe, Mechaal Messalami a appriécié l’approbation du Conseil exécutif de l’UNESCO de la décision confirmant la nullité des mesures d’état de l’occupation israélienne dans la ville de Jérusalem.
.
Mechaal invite le monde à saisir l’occasion de traiter avec le Hamas
.
Les Palestiniens à l’étranger invitent leurs ambassades à activer la question des prisonniers
.
Blessés lors d’affrontements avec les forces d’occupation au nord de Hébron
.
50 dirigeants du mouvement captif rejoignent la grève de la faim illimitée
.
Rwaidy: Israël veut réduire la présence palestinienne à Jérusalem à 15%
.
Des résistants ouvrent le feu sur une tour militaire israélienne au sud d’Hébron
.
Khalil al-Hayya appelle les jeunes de la Cisjordanie à confronter l’occupation pour soutenir les prisonniers
.
Affrontements avec l’occupation au sud de Jénine
.
Al-Qassam accorde 24 heures à Israël pour répondre aux demandes des prisonniers
.
Incursion israélienne limitée à l’est de Khan Younès
.
Naplouse: Rituels et actes provocateurs des colons au carrefour de Yitzhar
.
L’occupation a arrêté 60 enfants en avril dernier
.
L’occupation arrête des civils palestiniens du camp de Fawar à Hébron
.
L’UNESCO considère Jérusalem comme une ville occupée
.
Un colon israélien tué par erreur au barrage de Hazma
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 28 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 28 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


« On m’a dit que… », « Il paraît que… » : les dangers et remèdes de la mauvaise rumeur.

Malheureusement, la mauvaise rumeur est un phénomène bien trop courant. Il peut nous arriver de faire circuler une rumeur, en toute conscience ou sans même le savoir. Cela est d’autant plus répandue de nos jours avec l’ère du numérique et des réseaux sociaux. À titre d’exemple, citons les chaînes de sms ou encore les posts sur facebook. Ainsi, il nous semble sage de revenir sur la définition de la rumeur, sur les dangers qu’elle engendre mais également sur les remèdes afin de s’en éloigner incha Allah.
La rumeur, qu’est-ce-que c’est ?

La rumeur est définie dans le Larousse en ces termes : « Nouvelle, bruit qui se répand dans le public, dont l’origine est inconnue ou incertaine et la véracité douteuse ». La rumeur est donc une information qui se diffuse dans un groupe de personnes, sans qu’elle ne soit vérifiée ni dans ses sources ni dans sa véracité.

En arabe, la rumeur se dit « al icha’a ». Cela vient de « cha’a al khabar » qui signifie « une nouvelle qui se propage ». Il y a deux types de rumeur. En effet, la rumeur peut être bonne, comme le fait de mettre en garde les musulmans contre un danger qui arrive ou une menace qui les entoure. Cela dit, la rumeur peut également être mauvaise. On l’appelle alors « al icha’a khati-a » ou « al icha’a kadhiba ». Cette rumeur est mauvaise dans le sens où les propos rapportés sont soit erronés, soit ils causent du tort à la communauté comme le fait d’installer la corruption entre les croyants ou le fait de colporter des propos mensongers sur un de nos frères, qu’Allah nous en préserve !

Les dangers de la mauvaise rumeur.

Il est regrettable de constater que la mauvaise rumeur est un phénomène très présent dans notre société et que ses dangers sont minimisés voire totalement ignorés. Ainsi, il convient de mettre en garde contre ce fléau qui touche notre communauté.

Le premier danger de la mauvaise rumeur est de porter atteinte à un musulman. En effet, en rapportant des « on dit » qui n’ont d’ailleurs aucun fondement, nous causons du tort à notre frère en Allah. Notre frère sera donc victime de mauvaises paroles dans un premier temps, et finira par le savoir dans un second temps ce qui aggravera la situation. La mauvaise rumeur que nous aurons faite circuler apportera chagrin, colère et rancœur dans la vie de notre frère. Ce sont trois ressentis que nous devons éviter tant que nous le pouvons incha Allah.

De plus, la diffusion de la mauvaise rumeur cause également du tort à ceux qui la transmettent. En effet, parmi les conséquences de la fausse rumeur, il faut savoir que nous serons jugés. Nous devrons rendre des comptes sur le fait d’avoir fait circuler de faux propos, {le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité}. (Sourate 26 : Verset 88).

Les remèdes contre la rumeur.

Fort heureusement, des remèdes contre la rumeur existent. Il est de notre devoir de prendre en considération ces solutions et de les appliquer tant que faire se peut, car nous finirons par le regretter.

Le premier de ces remèdes nous a été donné par notre Créateur. En effet, Allah dit : {Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, vérifiez la [de crainte] que par inadvertance, vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait} (Sourate 49 : Verset 6). Ainsi, lorsqu’une information nous est communiquée, il nous faut la vérifier avant tout, car il est probable que cette nouvelle soit erronée, et que nous la transmettions à notre tour. Cela causera donc du tort à autrui et nous serons rongés de remords le jour où il sera trop tard…

Ensuite, si nous ne pouvons la vérifier nous-mêmes, il est possible de demander à une personne de confiance de le faire à notre place. C’est ainsi qu’a procédé le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam). En effet, Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) relate dans son tafsir que Qatada rapporte : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) avait envoyé al Walid ibn ‘Oqba pour collecter les biens de la zakat des Bani al Moustalaq. Mais il retourna dire au Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) : « Les Bani al Moustalaq ont recruté une armée pour te combattre et ils ont apostasié ». Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) leur envoya alors Khalid ibn al Walid en lui ordonnant de s’assurer d’abord de cette nouvelle avant de les combattre. En effet, Khalid ibn al Walid se rendit chez eux la nuit et envoya un de ses éclaireurs qui revint aussitôt l’informer que ces gens-là se sont attachés fermement à l’Islam, qu’il a entendu leur appel à la prière et les a vus l’accomplir. Le lendemain matin Khalid ibn al Walid entra chez eux et trouva ce qui lui causa une grande admiration. Il retourna chez le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) pour le mettre au courant ». Ainsi, si nous ne pouvons vérifier la véracité de la nouvelle en personne, nous pouvons passer par un de nos frères, digne de confiance incha Allah. Cela est préférable pour nous et pour notre communauté, plutôt que de transmettre de mauvaises informations.

Par ailleurs, le fait d’alimenter la mauvaise rumeur est une tentation de Shaytan le lapidé. Pour remédier à ce méfait et ne pas céder à la tentation, il faut nous rappeler qu’Allah est témoin de toutes nos paroles et que ces mêmes paroles peuvent faire pencher notre balance du mauvais côté. En effet, Allah dit au sujet de l’homme : {Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire}. (Sourate 50 : Verset 18). Les mises en garde d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) sur les dégâts des mots sont nombreuses car le châtiment d’Allah à ce sujet sera très rude. Ainsi, le fait d’avoir à l’esprit que nous serons interrogés sur ce que notre langue a prononcé, nous aidera à faire attention à ce que l’on dit.

Enfin, les savants ont émis des paroles sages quant aux dangers de la langue et donc de la mauvaise rumeur. Le fait de méditer sur les mises en garde des savants nous permettra de nous éloigner de ces méfaits. Parmi ces savants, citons l’imam ash-Shafi’i (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui a dit : « Si l’on veut parler, il faut réfléchir avant de le faire : si l’on est convaincu de l’utilité de la parole, alors parlons ! Mais si l’on doute de l’utilité des mots, mieux vaut alors se taire, jusqu’à ce que la nécessité de la parole devienne évidente. » Il ne fait aucun doute que la mauvaise rumeur n’est d’aucune utilité. Au contraire, elle apporte des maux dans notre communauté. Gardons-nous donc de la propager incha Allah.

Qu’Allah nous éloigne des mauvaises rumeurs et de leur diffusion. Qu’il nous préserve du blâmable, de la turpitude et de toute tentation.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La sépulture en Islam et ses règles.

L’obligation de l’enterrement.

Comme le mentionne Allah (subhannou wa ta’ala) dans notre Saint- Coran, l’enterrement du mort est une obligation: «N’avons-Nous pas fait de la terre un endroit les contenant tous, les vivants ainsi que les morts?» [Sourate 77 – Verset 25 et 26].

Les règles respecter.

Néanmoins, de nombreuses règles régissent l’accomplissement du rite funéraire. Tout d’abord, l’enterrement peut se faire de jour comme de nuit à condition de ne pas négliger les droits du défunt ou de faire l’impasse sur la prière destinée au mort. Muslim a rapporté que le Prophète (sallAllahou’alayhi wa salam) avait prononcé un sermon au cours duquel il rappelait le cas d’un homme parmi ses compagnons qu’on avait enseveli dans un linceul médiocre et enterré la nuit.
Alors, il a déconseillé d’enterrer les morts pendant la nuit sauf en cas de nécessité: «N’enterrez pas vos morts la nuit si vous n’y êtes pas obligés.» [rapporté par Ibn Majah d’après Jabir Ibn Hayyan].

De plus, le Messager d’Allah (ssallAllahou’alayhi wa salam) déconseillait de procéder à la prière ou à l’enterrement de nos morts à trois moments de la journée : au lever du soleil, à midi, et au coucher du soleil.
L’objectif de l’enterrement est d’ensevelir le corps pour éviter que des animaux atteignent le corps ou que des émanations malodorantes ne se répandent dans l’air. L’Islam exige qu’un corps soit lavé, rituellement, avant l’inhumation.
D’autre part, selon le rite, la position du mort doit être en direction de la Mecque en orientant la tombe perpendiculairement à la direction de la Kaaba.

Aussi, Al Imâm Abû Bakr Al Bayhaqî (qu’Allâh lui fasse miséricorde) rapporta que l’Imâm Al ‘Alâ° Ibn Al Lajlâj (qu’Allâh lui fasse miséricorde) a dit : « Mon père, Al Lajlâl Abû Khâlid, m’a dit : « Ô mon fils ! Lorsque je mourrai, mets-moi dans la tombe et dit : « Au Nom d’Allâh, selon la tradition de Son Messager. » Ensuite, replaces doucement la terre sur ma tombe. Puis, lis les premiers et les derniers versets de la Sourate Al Baqarah auprès de la tête, car j’ai entendu le Messager d’Allâh (que La Grâce et La Paix d’Allâh soient sur lui) recommander cela. ». »

Il est aussi réprouvé d’habiller le mort (avec une robe, un pantalon etc) et également de déposer des objets (bijoux, coussin sous sa tête etc) dans la tombe du défunt. Mais il est recommandé de lancer trois poignées de sable de terre dans la tombe du côté de la tête du défunt selon ce que Ibn Mâja a rapporté: «Le Prophète a fait la prière pour un mort puis il s’approcha de la tombe et lança trois poignées du côté de sa tête ». Enfin, il est louable d’invoquer le pardon divin pour le mort après son inhumation: « Invoquez Dieu pour qu’Il accorde le pardon et de l’assurance à votre frère, car il est en train de subir l’interrogatoire.» [Rapporté par Abu Dâwûd, Hâkim et Bazzâr ont rapporté ce hadith, Hâkim l’a authentifié. Bazzâr a dit: il n’est rapporté d’après le Prophète Mohammed (salla alayhi wa salam) que sous cette forme].

Clic pour voir la Source de l’article

***


Au Liban, Emmanuel Macron se prononce contre le boycott d’Israël.

Actuellement en voyage au Proche-Orient, Emmanuel Macron s’est notamment exprimé sur le boycott d’Israël. Rendu illégal par la Cour de Cassation en 2015, il n’est pas question pour lui de revenir là-dessus.

Macron ne veut pas de pression sur Israël.

C’est depuis le Liban qu’Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle 2017, a pris la parole sur le boycott d’Israël. En effet, au sein de l’Ecole supérieure des Affaires à Beyrouth, il a indiqué que « le boycott d’Israël a été condamné par la France et il n’est pas question de revenir là-dessus ». Une décision de justice l’avait effectivement déclaré comme illégal tandis que le mouvement BDS montre une forte présence en France notamment. Israël peut donc compter sur le soutien d’Emmanuel Macron sur le sujet.

Si Emmanuel Macron devenait président du pays, l’Etat israélien serait donc sûr d’avoir un partenaire économique de taille !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Donald Trump passe à l’action pour limiter l’immigration aux Etats-Unis.

Donald Trump va marquer un tournant dans la politique d’immigration aux Etats-Unis. En effet, il doit signer les premiers décrets sur le sujet ce mercredi.

De nouvelles restrictions pour les arrivants du Moyen-Orient .

Octroi de visas, accueil des réfugiés et immigration sont les sujets que Donald Trump compte donc traiter en premier lieu. D’ailleurs il est également question du fameux mur que le président américain souhaite construire entre les Etats-Unis et le Mexique. Par ailleurs, il souhaite toujours expulser les clandestins délinquants du territoire américain. Néanmoins, pourra-t-il vraiment interdire le pays aux musulmans ? En limitant l’arrivée de réfugiés et les visas attribués aux personnes venant d’Irak, d’Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan, de Syrie et du Yémen, Donald Trump pourrait en tout cas réduire le nombre de musulmans arrivant aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis sont synonymes de rêve américain dans les esprits. Cela va-t-il se transformer en cauchemar ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Des villes sunnites repeuplées par des musulmans chiites de Syrie, d’Iran, du Liban.

D’après The Guardian, certaines villes syriennes désertées précédemment par la population à majorité sunnite sont repeuplées en y installant des musulmans chiites de Syrie mais aussi du Liban et d’Iran.

L’Iran et le régime (syrien) ne veulent pas de sunnites.

Les lieux concernés se trouvent entre la capitale Damas et la frontière libanaise. Les précédents habitants avaient préféré abandonné leurs maisons en raison de l’insécurité et souhaitant fuir les combats. Cependant ces dernières semaines des familles sont arrivées dans ces villes sans y avoir jamais habité. Cela est dû à un « échange » de populations entre le régime syrien et les groupes d’opposition notamment lors de l’évacuation d’Alep-Est. Ces musulmans chiites habitaient auparavant dans les villes de Kefraya et Fua aux alentours de Idlib, région à tendance sunnite. S’ajoutent aussi apparemment des populations venant du Liban et d’Iran. Toujours selon The Guardian, un haut dirigeant libanais aurait déclaré : « L’Iran et le régime (syrien) ne veulent pas de sunnites entre Damas, Homs et la frontière libanaise » .

Bachar Al-Assad avait dit précédemment qu’en évacuant Alep-Est il continuait à libérer son pays. Mais avec la présence de l’Iran prenant des décisions, est-il toujours le président syrien ou juste un pion ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


En phase terminale, il se rend à Médine pour effectuer une Omra.

Atteint d’une leucémie en phase terminale, Muhammad Ramadhan n’avait plus que quelques mois à vivre. Il avait cependant un dernier souhait : se rendre dans les deux villes saintes, La Mecque et Médine.

Enterré à Médine.

Pour accomplir sa dernière volonté, ce jeune malaisien de 20 ans a commencé son périple à Médine pour effectuer une Omra. Il désirait par la suite se rendre à la Mecque, bien que son état de santé s’est dégradé. Il a été transporté en urgence à l’hôpital Al-Ansar, à Médine, où il a perdu la vie. Dans une interview accordée au journal Star, la sœur du défunt a exprimé sa tristesse, mais également un certain soulagement :

« Nous sommes heureux pour deux raisons, l’une est que son vœu se soit exaucé et l’autre est que nous croyons que les plus chanceux meurent dans la terre sainte, et il est l’un des plus chanceux. »

Le père de Muhammad Ramadhan se rendra à la Mecque vendredi 27 janvier durant six à sept jours pour effectuer la Omra débutée par son fils. Il se rendra ensuite à Médine afin de se recueillir sur la tombe de son fils. Qu’Allah lui fasse miséricorde et lui accorde Son pardon.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Accusé de terrorisme pour une blague, un ancien élève musulman poursuit son école.

Un ancien élève musulman d’un Collège privé dans l’ouest de Montréal a porté plainte contre l’établissement pour dénonciation calomnieuse. Ahmed a été accusé à tort de vouloir faire « exploser l’école » à l’automne 2015. Une version totalement fausse pour les témoins qui assurent que l’élève musulman faisait une blague sur le fait de « sauter » en bas d’une mezzanine du collège s’il obtenait une mauvaise note.

36 heures plus tard, l’élève de 15 ans au moment des faits avait été arrêté, menotté et interrogé par la police pendant de longues heures. Il a été renvoyé de l’école et la directrice du Collège Charlemagne a également affirmé, sans donner aucune explication, que l’élève a été vu en train de lire le Coran.

L’ancien élève rapidement acquitté.

Ahmed s’est retrouvé devant la cour de justice et a été rapidement acquitté en janvier 2016. Selon la presse canadienne, son avocat avait notamment fait valoir que tout avait découlé du fait qu’une monitrice de l’école avait mal interprété une phrase qu’il avait prononcée en présence d’autres élèves et qu’il avait ainsi été présenté injustement comme un extrémiste.

L’élève et sa mère, convaincus d’avoir été victime de « considérations raciales et religieuses discriminatoires », réclament 75 000 $ en réparation des préjudices subis.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Interview de Hanane Charrihi à propos de son livre « Ma mère patrie ».

Hanane Charrihi, fille de Fatima Charrihi, la première victime de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016 qui a fait 86 victimes et blessé 458 personnes, est l’invitée du grand entretien du Bondy Blog cette semaine. Elle publie “Ma mère patrie”, hommage bouleversant à sa mère et aux victimes et le témoignage d’une Française musulmane qui vit parfaitement son appartenance à son pays, à sa patrie et à sa religion.

Interview de Hanane Charrihi par le Bondy Blog.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Benoît Hamon : « Arrêtons de faire de l’islam un problème de la République ».

Benoît Hamon est le gagnant du premier tour de la primaire à gauche : avec plus de 35% des voix l’ancien ministre de l’Education est arrivé en tête devant Manuel Valls et Arnaud Montebourg.

Depuis ce matin, les internautes musulmans font circuler sur les réseaux sociaux cette vidéo où l’on voit Benoît Hamon refusé de reculer sur ses positions vis-à-vis de l’Islam et des musulmans. Le député des Yvelines qui est sans cesse interroger sur son « accommodement avec l’islam radical ». Des accusations venant directement de ses adversaires politiques et autres éditorialistes islamophobes.

Aujourd’hui en France, il faut être islamophobe pour faire de la politique sous peine d’être accusé d’être favorable « au communautarisme » et à « l’islam radical ». Il serait intéressant de savoir si véritablement ce sont les imams qui parquent les populations musulmanes dans des banlieues ou si c’est bien l’Etat qui a organisé cet apartheid que dénonçait si bien Manuel Valls lorsqu’il était Premier Ministre…

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Alexis Bachelay déclare que Manuel Valls « a décidé d’utiliser et de dévoyer la laïcité pour en faire une arme ».

Le porte-parole de Benoît Hamon Alexis Bachelay a affirmé ce mardi sur BFMTV que « Manuel Valls a décidé d’utiliser et de dévoyer la laïcité pour en faire une arme de stigmatisation des religions ». Selon lui, Benoît Hamon défend une vision différence de la laïcité, « celle de la loi de 1905 ». Le député des Yvelines pense qu’elle est « une formidable protection des convictions des uns et des autres », a assuré son porte-parole.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Mohamed Ali, 16 ans, refuse une offre de rachat à 6 millions pour son site web WeNeed1.

Un petit génie britannique nommé Mohammed ALI, a annoncé avoir refusé une offre alléchante de 6 millions d’euros pour son comparateur de prix révolutionnaire. Des investisseurs américains ont fait le déplacement jusqu’en Grande Bretagne pour tenter de récupérer le site web du jeune homme.

Selon le Mirror, un jeune homme de 16 ans a refusé en décembre une offre de rachat de plus de 5 millions de livres, 6 millions d’euros, pour son nouveau site. Même pas encore en ligne, ce comparateur de prix révolutionnaire intéressait déjà les riches investisseurs et autres sociétés dans le domaine.

On n’en sait pas beaucoup encore sur ce site mais Mohammed Ali est sûr de lui et a décidé de de continuer l’aventure avec son collaborateur, un homme de 60 ans. Le site nommé WeNeed1 s’annonce déjà comme le futur des comparateurs de prix sur Internet.

« La raison principale pour laquelle nous avons rejeté l’offre est que si la technologie et le concept valent déjà des millions, il suffit d’imaginer combien le site vaudra une fois qu’il sera utilisé par des gens », explique Mohammed Ali au Daily Mail.

Issu d’une famille modeste, Mohammad est déjà connu dans le domaine de l’informatique puisqu’il a conçu à 13 ans un jeu vidéo qui lui rapporte des milliers d’euros chaque mois. À 16 ans, cet autodidacte qui dit avoir appris à coder en regardant des vidéos sur YouTube a déjà gagné plus de 41.000 livres (48.000 euros). Avec cette argent, il a déjà refait le salon de ses parents et préfère épargner le reste pour le futur.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Turkish Airlines : la desserte Alger-Antalya dès la saison estivale 2017. Voyages Halal.

Voyages Halal – Une ligne directe entre la destination touristique d’Antalya et Alger va être lancée prochainement par Turkish Airlines. Dès cet été les touristes algériens pourront se rendre à Antalya sans passer par Istanbul.

Fini le périple pour les touristes algériens en Turquie. Les voyageurs pourront désormais directement se rendre à Antalya via un des trois vols par semaine entre début juillet et fin septembre. Les départs à partir d’Antalya se feront à 23h50 pour une arrivée à Alger à 2h00. Les départs d’alger eux seront programmés à 3h pour une arrivée à Antalya à 8h30.

Cette annonce va ravir les touristes algériens qui ne devront plus passer par Istanbul pour rejoindre les stations balnéaires turques. Une bonne nouvelle également pour le tourisme turc qui souffre des attentats à répétition dans le pays qui font fuir les touristes occidentaux.

La Turquie axe de plus en plus son tourisme vers les pays musulmans et à cet effet, les offres dites « halal » se multiplient.

Découvrez les offres éthiques sur VOYAGES HALAL.COM : www.voyageshalal.com.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Henry de Lesquen condamné pour injures et racisme.

Le patron de Radio Courtoisie Henry de Lesquen a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 16 000 euros d’amende pour provocation à la haine et contestation de crimes contre l’humanité. Il devra également verser des dommages et intérêts aux associations luttant contre le racisme qui s’étaient constituées parties civiles. Le parquet avait requis six mois de prison avec sursis et 15 000 euros d’amende.

Le candidat auto-proclamé à l’élection présidentielle a été mis en cause pour des textes publiés sur son site Internet et des tweets. Entre décembre 2015 et janvier 2016, deux tweets (seulement) ont été mis en cause : « Centrée sur le rythme, la musique nègre s’adresse au cerveau reptilien » ; « C’est le racisme des juifs qui les a conduits au monolithisme quand ils ont privé de leurs dieux les goyins qu’ils haïssaient ».

Dans d’autres publications remontant à avril 2016, il s’attaquait à Simone Veil : « Je suis émerveillé de la longévité des rescapés de la Shoah morts à plus de 90 ans. Ont-ils vécu les horreurs qu’ils ont racontées ? (…) La plantureuse S. Veil rescapée de la Shoah a 88 ans. À ma connaissance, elle va bien. »

La liste des propos racistes imputés à Henry de Lesquen est longue. Lui, qui estime que « la mélanisation de la France, explosion de la population de race congoïde, est plus grave que l’islamisation », défend sans complexe le concept de « racisme positif » lorsqu’il y a « conscience de race », un « racisme républicain » qui implique des « droits et devoirs » pour les « races supérieures », à savoir « civiliser les races inférieures ». Un discours parmi d’autres qu’il tient ouvertement sans que le patron de Radio Courtoisie n’ait été sanctionné.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Corse : Balotelli victime de racisme, une enquête ouverte.

« Le parquet a décidé de s’autosaisir et d’ouvrir une enquête en flagrance pour provocation à la haine raciale », annonce RMC mercredi 25 janvier. Cette décision fait suite à la rencontre entre le SC Bastia et l’OGC Nice, vendredi 20 janvier, durant laquelle, des supporters corses ont hurlé des cris de singes en direction de Mario Balotelli.

Face au silence auquel il s’est heurté sur cette affaire, l’attaquant italien d’origine ghanéenne s’était indigné sur son compte Instagram où il a écrit : « J’ai une question pour les Français. Est-il normal que les supporters de Bastia fassent des bruits de singe et des « ouh ouh » pendant tout le match et qu’aucune commission de discipline ne dise quelque chose ? Est-ce que le racisme est légal en France ? Ou seulement à Bastia ? »

La justice devrait pouvoir récupérer les images de vidéosurveillance du stade. Elle pourra aussi ajouter aux pièces du dossier les images enregistrées et diffusées par les chaînes de télévision.

Un supporter de Bastia a reconnu, mercredi après-midi, être un des auteurs des cris de singe contre le footballeur et s’est dénoncé auprès du club corse. En conséquence, le SCB indique avoir désactivé son abonnement et saisi la préfecture de Haute-Corse pour sanctionner l’individu incriminé d’une interdiction administrative de stade. Toujours selon la direction, le supporter regrette « son attitude et est conscient des répercussions actuelles, et potentiellement à venir, que cette dernière implique ».

L’attitude problématique des dirigeants bastiais
Le Sporting Club de Bastia, loin d’avoir eu un comportement exemplaire dans cette affaire, a mis du temps avant de réagir à l’information et n’estime toujours pas être responsable. Le club se félicite d’avoir obtenu des aveux grâce à son appel. En effet, lundi soir, Anthony Agostini, directeur des services généraux du SCB, a déclaré sur France Bleu que « la tâche n’est pas simple et le club ne peut pas porter à lui seul la responsabilité d’actes qui peuvent se produire sur tous les terrains ».

« Interdire à un supporter d’allumer un fumigène, cela peut être possible en augmentant les fouilles, comme empêcher des gens de sortir des banderoles. (…) Mais empêcher un supporter, de dire ou ne pas dire quelque chose relève de l’impossible ! », ajoute-t-il. Anthony Agostini avait alors appellé les coupables à se dénoncer afin « de faire en sorte que les choses reviennent à la normale ».

Une autre polémique s’est déclenchée à la suite de la rencontre Bastia-Nice. Des images de Canal+ montre l’entraîneur bastiais François Ciccolini insulter vertement Mario Balotelli dans les couloirs menant aux vestiaires du stade. Il lui a demandé de « fermer sa gueule sa gueule » et d’aller « se faire enc… ».

Le Corse s’est (maladroitement) défendu au micro de RMC : « Si vous regardez les images, est-ce que c’est moi qui lui parle ou est-ce que c’est lui ? Il m’a parlé avant. S’il m’avait insulté, je n’aurais rien dit. Mais il ne faut pas insulter ma mère, qui a 80 ans et n’a pas fait le métier dont parle monsieur Balotelli. Je suis un éducateur. Je me suis emporté, c’est vrai. Mais ma mère à 80 ans et elle n’est pas loin de mourir. »

François Ciccolini n’en est pas à son premier débordement. En février 2005, son cas avait été saisi par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel après avoir insulté un joueur du PSG d’ « Albanais de merde

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le Swaziland supprime les cours d’islam dans les écoles.

Le gouvernement du Swaziland a ordonné, une semaine avant la rentrée scolaire du mardi 25 janvier, la disparition des programmes faisant référence à l’islam et au judaïsme au sein de ses institutions scolaires.

Les autorités justifient cette décision par la nécessité « d’éviter la confusion » chez les jeunes élèves. Le Swaziland est une monarchie absolue, limitrophe de l’Afrique du Sud et dont 90 % de la population est de confession chrétienne. « Les autres religions ne seront simplement plus enseignées au primaire et au secondaire. Chacun sera libre d’apprendre l’histoire d’autres religions à l’université », explique Pat Muir, un responsable du ministère de l’Education.

La nouvelle a été bien accueillie par Stephen Masila, le président de la Conférence des églises chrétiennes. Il souligne que « le christianisme est le socle sur lequel ce pays été bâti. Il contribue positivement à l’éducation morale des enfants ».

La mesure survient après les résultats d’une commission d’enquête parlementaire qui fait suite à des plaintes sur l’influence des immigrés musulmans et asiatiques. Certaines études disent que 10 % de la population est musulmane. Mais un rapport du département d’Etat américain publié en 2015 avance plutôt le chiffre de 2 %. Ledit rapport s’inquiétait de la montée de l’intolérance envers l’islam.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : « Islamisation » de Mulhouse : « Valeurs Actuelles » pris en flagrant délit de mensonge.

D&M démasque la propagande de ce torchon.

Mulhouse y est présentée comme une commune ghetto « livrée aux tenants d’un islam dur », victime de la « halalisation » urbaine où le quartier de Bourtzwiller regorge de « gardiens de l’ordre moral islamique, autrefois, dealers ». Le quartier des Coteaux (ZUP) est quant à lui, présenté comme un « réservoir à salafistes ».

Étonnant que le magazine n’ait pas confondu le clocher de l’église Saint-Antoine de Bourtzwiller avec le minaret d’une mosquée.

LES COMMERCES DU CENTRE-VILLE FERMENT À CAUSE DES MUSULMANS.

Ce n’est pas une blague. Parce Mulhouse est une ville en pleine « islamisation » selon « Valeurs Actuelles » que même le centre-ville en a fait les frais. « On ne compte plus les bars abandonnés, les tourne-broches halal, les écoles coraniques ». Des écoles « coraniques » en centre-ville ? il n’y en a aucune et même ailleurs, les « tourne-broches halal » non plus. En revanche, dans chaque mosquée comme partout ailleurs, il y des instituts spécialisés dans l’apprentissage du Saint-Coran.

Les musulmans seraient donc responsables de la fermeture des commerces à Mulhouse comme ils sont responsables de la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois. Ils sont responsables de tout en fait. On commence enfin à s’intéresser à la véritable source du chômage de masse qui frappe le pays.

Plus fort encore. Pour « Valeurs Actuelles », « Le samedi, jour de soldes, on peine à reconnaître la ville. La rue du Sauvage, artère piétonnière du centre historique, est un défilé de femmes voilées ». La rue du Sauvage serait donc « défigurée » par les femmes voilées. Il n’en est rien. Au centre-ville se côtoient des personnes de toutes les couleurs, de toutes les origines, de toutes les religions et même des pays voisins comme la Suisse ou l’Allemagne. Il suffit de s’y promener un samedi après-midi pour se rendre compte du mensonge flagrant de ce magazine.

Après la désindustrialisation, l’islamisation. Pour mieux cultiver la haine islamophobe chez ses lecteurs, l’hebdomadaire cite « le centre An-Nour, une mosquée gigantesque, en cours d’édification sur un terrain qui fut, autrefois, industriel ». L’article précise volontairement « gigantesque mosquée » pour créer la peur alors que la mosquée n’occupera qu’une partie du futur centre qui abritera entre autres commerces et divers services, qui seront ouverts à tous les citoyens. Fonctionnel, le Centre Annour générera 90 emplois.

LE MARCHÉ DE MULHOUSE EST 100% HALAL OU PRESQUE.

« Le marché de la place Franklin ne propose presque plus que du halal et les stands de foulards islamiques y pullulent. Comme si Mulhouse était vendu par pans entiers aux tenants d’un islam dur. Comme si le décor de l’ex-capitale du textile alsacien résumait à lui seul le dé-tricotage de la France », écrit l’auteur de l’article qui, suppose-t-on, a imaginé son propre scénario sans prendre la peine de faire le déplacement à Mulhouse pour mener une véritable enquête journalistique. La localisation même du marché est erronée. Le marché en se situe pas Place Franklin, mais à 600 mètres de là, au 26 Quai de la Cloche.

Régionalement connu et même au delà de l’Alsace, le marché de Mulhouse est l’un des plus fréquentés de la région et même au delà (Suisse et Allemagne). Il est ouvert trois fois par semaine. « Ne propose presque que du Halal », vraiment ? voyons :

Schématiquement, le marché est divisé en trois secteurs : la halle (marché couvert), fruits et légumes, textiles.

Le marché couvert abrite les boucheries, les fromageries, les boulangeries, les cafés et les bars. Sur 14 boucheries, six sont halal, huit sont « traditionnelles » (non halal). Bien loin de la propagande du magazine islamophobe « que du halal » à moins que les carottes, les tomates, les sacs, les jeans, la lingerie « made in China » expédiés tout droit d’Aubervilliers soient eux aussi halal. Quant aux stands « foulards islamiques », il n’y en a pas ou très peu. Rendez-vous sur ce site pour découvrir tous les commerces du marché.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Plus de 100 colons envahissent la mosquée bénie d’al-Aqsa
.
L’occupation détruit un entrepôt et un parking à Jérusalem
.
La femme d’al-Qiq soumise à une fouille à nu
.
Haaretz publie des photos de la construction d’une synagogue en Cisjordanie
.
Tirs sur des bâtiments publics dans le camp de réfugiés de Balata
.
Raed Salah: Le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem légitime l’occupation
.
L’occupation libère deux commerçants de Gaza
.
Gaza : Incursion sioniste limitée à l’est de Rafah et traque des pêcheurs
.
Tentative d’attentat à la voiture bélier près de Jérusalem
.
Jérusalem: L’occupation menace de démolir une installation agricole à Hazma
.
Offensive israélienne à Burin et la poursuite des manœuvres militaires à l’est d’Akraba
.
La famille de Shaul demande la réouverture du dossier de la mort de son fils
.
Des centaines de personnes participent aux funérailles d’Abu al-Qiaan à Umm al-Hiran
.
Le Hamas met en garde Washington contre le transfert de l’ambassade à Jérusalem
.
L’artillerie de l’occupation bombarde un site d’al- Qassam à l’est de Maghazi
.
Haaretz : des centaines de plaintes de torture contre le Shin Bet passées sous silence
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 23 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 23 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Le bon comportement envers la mère.

Le bon comportement est une qualité dont le Prophète sallallaou ‘aleyhi wa salam nous a venté les mérites. Il fait partie intégrante de notre pratique et est un objectif pour chaque croyant et chaque croyante. Nous allons aujourd’hui nous intéresser au bon comportement envers la mère, cette personne si chère en Islam. Un rappel qui nous l’espérons nous permettra de méditer sur notre manière d’agir avec nos parents.
Nous nous basons sur l’ouvrage intitulé « Le bon comportement avec la mère » écrit par Cheikh At-Touwijry. Nous allons d’abord évoquer les paroles du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) au sujet de la mère, puis nous aborderons le comportement des compagnons et des pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée) envers leurs mères avant de mentionner ce que le bon comportement envers nos parents peut nous apporter.

La mère, un trésor que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a ordonné de chérir.

Notre noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a demandé d’être bons envers nos parents. Ils ont enduré de nombreuses peines pour nous, nous ont éduqués et nous ont apporté tout ce qu’ils pouvaient. Nous devrions donc avoir un bon comportement envers eux car c’est le moins que l’on puisse faire pour eux.

D’après Ibn Majah, Ibn ‘Umar (qu’Allah l’agrée) a dit : « Un homme est venu voir le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) et dit : Ô Messager d’Allah ! Je suis venu pour accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà. Je suis venu auprès de toi en laissant mes parents en pleurs. » Il dit alors : « Retourne les voir, et fais-les rire comme tu les as fait pleurer. » Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) nous ordonne d’être présents auprès de nos parents et de ne pas leur faire de peine. Ne soyons pas ingrats envers eux.

Par ailleurs, Ahmed, Ibn Majah et An-Nassaï rapportent d’après Mou’awiya As-Soulamy (qu’Allah l’agrée) qui a dit : « Je suis allé chez le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) et je lui dis : « Ô Messager d’Allah ! Je veux accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà.
Malheur à toi ! Ta mère est-elle toujours vivante ? » Rétorqua-t-il alors.
« Oui. » Répondis-je.
« Retourne près d’elle et sois bon envers elle. » Dit-il ensuite. Ensuite, je vins lui parler de l’autre côté, et je lui répétai : « Ô Messager d’Allah ! Je veux accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà.
Malheur à toi ! Ta mère est-elle toujours vivante ? » Rétorqua-t-il alors.
« Oui, ô Messager d’Allah ! » Répondis-je.
« Retourne près d’elle et sois bon envers elle. » Dit-il ensuite. Enfin, je me tins face à lui pour lui parler, et je lui réitérai :
« Ô Messager d’Allah ! Je veux accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà.
Malheur à toi ! Ta mère est-elle toujours vivante ? » Rétorqua-t-il alors.
« Oui, ô Messager d’Allah ! » Répondis-je.
« Malheur à toi! Agrippe-toi à ses pieds, c’est là que se trouve le paradis. » Rétorqua-t-il enfin.

Nous savons où se trouvent les clés des portes du Paradis, à nous de les saisir en chérissant notre mère, en prenant soin d’elle, en l’épaulant, en la faisant sourire et en étant bons avec elle incha Allah.

Le comportement des compagnons et des pieux prédécesseurs envers leurs mères.

Il faut savoir qu’après les Prophètes (‘alayhoum salam), ils sont les meilleurs hommes, les plus pieux, les plus exemplaires, les plus nobles, qu’Allah les couvre de Sa Miséricorde. Ainsi, ils adoptaient un comportement bon et doux avec leurs mères. Les anecdotes rapportées sont nombreuses, nous n’en citerons que quelques unes incha Allah.

D’après Anas ibn Nadr Al-Achja’y, « Une nuit, la mère de Ibn Mass’ud (qu’Allah l’agrée) lui demanda de l’eau. À son retour, il lui apporta de l’eau, mais il la trouva en plein sommeil. Il resta immobile auprès d’elle jusqu’au petit matin. »

Mohamed Ibn Al-Mounkadir a dit : « J’ai passé ma nuit à masser les pieds de ma mère, alors que mon frère ‘Umar a passé la sienne en prière ; sa nuit ne me comblait pas autant que la mienne. » Quelle bonté ! Prendre soin de sa mère est un moyen de parfaire notre pratique religieuse sobhanAllah.

Ibn Al-Hassan At-Tamimy (qu’Allah l’agrée) a voulu tuer un scorpion, mais ce dernier pénétra dans un trou. Il y introduisit ses doigts à sa suite et le scorpion le piqua. On lui demanda le pourquoi de son geste, il répondit : « J’ai craint qu’il ressorte et qu’il pique ma mère. »

De même, Zine Al-‘Abidine (qu’Allah l’agrée) était très bienfaisant envers sa mère. Cependant, il ne mangeait jamais dans le même plat qu’elle. On lui demanda : « Tu es la personne la plus bienfaisante envers ta mère, pourtant on ne te voit pas manger avec elle dans un même plat ?! » Il rétorqua : « J’ai peur que ma main s’empresse de prendre un aliment sur lequel elle a des vues, et par ce geste, je lui aurais désobéi. Sachez qu’il y a encore très peu de temps, il y avait une communauté chez laquelle on ne trouvait pas de personnes qui habitent à l’étage au-dessus alors que leurs mères habitaient en-dessous. »

Suivons l’exemple des compagnons et des pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée) pour leur droiture, leur bonté et leur bienfaisance envers leurs mères macha Allah.

La bonté envers la mère nous expie de nos péchés.

Avoir un bon comportement envers la mère nous est bénéfique. En effet, cela expie nos péchés et nous rapproche du Paradis. En étant bon avec nos mères, nous préparons notre récompense pour l’au-delà incha Allah.

À ce sujet, lorsqu’Abu Moussa Al-Ach’ary et Abu ‘Amir firent allégeance au Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), ce dernier (‘alayhi salat wa salam) leur demanda : « Qu’est devenue une des femmes de votre tribu qu’on prénomme unetelle… ? » Ils répondirent : « Nous l’avons laissée chez elle. » Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dit : « Sachez qu’Allah lui a absout ses péchés. » Ils dirent : « Pour quelle raison, ô Messager d’Allah ? » Il répondit : « Pour sa bonté envers sa mère. » Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dit ensuite : « Un jour, alors que sa mère était une très vieille dame, un envoyé est venu les avertir qu’un ennemi s’apprêtait à les envahir. Dès lors, elle porta sa mère sur son dos, puis lorsqu’elle fatiguait, elle la reposait, en plaçant le flanc de sa mère contre son ventre et en plaçant ses pieds sous les pieds de sa mère craignant qu’elle se brûle, car le sol était brûlant, et ceci, jusqu’à ce qu’elle soit sauvée. » Allahou akbar ! Quelle miséricorde ! En étant bons avec nos mères, Allah nous pardonne nos péchés !

Le bon comportement avec la mère est un moyen pour nous d’accéder au Paradis. Ne soyons pas ingrats avec nos mères, soyons bons envers elles, envers celles qui nous ont mis au monde car elles méritent toute la bonté de la terre. Qu’Allah accorde à nos mères Son Pardon et Sa Miséricorde. Puisse-t-Il les préserver de tout châtiment et nous réunir auprès d’elles au Paradis incha Allah.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Remarque déplacée et choquante de Guy Bedos sur les musulmans.

Guy Bedos a tenu des propos déplacés et choquants lors du meeting d’Arnaud Montebourg à Paris le mercredi 18 janvier.

L’humoriste français de 82 ans évoque lors du discours d’introduction du candidat à la primaire de la gauche ses « amis musulmans » et le traitement qu’ils feraient aux femmes. On ne sait pas si Guy Bedos évoquait ses amis personnels ou encore est-ce qu’il généralisait sa critique à tous les musulmans sans aucune distinction.

« Je me bats contre tous les racismes. Le racisme de peau, le racisme de classe. Et je dois dire que, aussi anti-raciste que je sois, je ne suis pas toujours d’accord avec mes amis musulmans et la façon dont ils traitent les femmes. » déclare Guy Bedos applaudi par la salle.

« Je m’en fous de déplaire à certains, je le pense », conclut le soutien d’Arnaud Montebourg.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

L’étrange remarque de Guy Bedos sur la façon… par francetvinfo

Clic pour voir la Source de l’article

***


Ahmed Hussen, un réfugié devenu ministre canadien de l’Immigration.

Ahmed Hussen est le premier arabo-musulman a devenir ministre fédéral au Canada. Cet ancien réfugié somalien de 39 ans, arrivé sur le sol canadien a l’âge de 16 ans, a été nommé ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté mardi 10 janvier 2017.

Le nouveau ministre de l’Immigration a assuré qu’il va se battre tous les jours et qu’il profitera de son histoire personnelle et de son expérience dans le cadre de son travail : « J’utiliserai mon expérience comme immigrant au Canada, mais aussi en tant qu’avocat en droit de l’immigration, qui a travaillé plusieurs années avant de me présenter aux élections comme militant et organisateur communautaire ».

Ahmed Hussen tente de suivre les conseils de sa mère.

Ahmed Hussen est homme modeste qui ne cherche pas à se mettre en avant. Il déclare souvent à la presse qu’il n’est « qu’un petit gars ordinaire qui veut partager avec ses concitoyens les bienfaits que le Canada lui a accordés ». Ahmed ne renie pas ses origines et essaye de suivre les bons conseils de sa mère qui lui répète sans cesse : « Ahmed, n’oublie pas qui tu es et d’où tu viens ! ».

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a souhaité la bienvenue à Ahmed Hussen sur Twitter.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Algérie : Imams et raqis interdits de télévision.

La télévision algérienne c’est faite remarquer par sa grande rapidité à rattraper en quelques années seulement toutes les infamies produites par les télévisions occidentales. Dans la dépravation rien ne manque désormais entre chansons de cabarets, télé-réalités dégradantes et programmes anti-musulmans.

Mais l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), CSA algérien aux ordres du gouvernement, a interdit le 15 janvier les chaînes à l’ordre. Il s’agit pour eux simplement d’interdire d’antenne … les imams jugés « extrémistes », les raquis (exorcistes musulmans) ou guérisseurs aux méthodes naturelles.

«s’ouvrir sur tous les aspects de la vie, de façon à ne pas laisser accaparer notre espace médiatique par un discours de désespoir, de fanatisme, d’extrémisme, de sectarisme, de haine, de violence, de délire, de déréliction, de ségrégation et de misogynie … », dixit l’ARAV.

Il est évident que cette interdiction vise avant tout l’accès à la parole aux quelques imams ou prêcheurs qui avaient eu l’audace de donner une vision islamique sur la société algérienne.

Pendant ce temps, l’importation massive de la dépravation occidentale des ondes et des télévisions pourra continuer avec l’approbation d’un pouvoir algérien qui a tout fait ces dix dernières années pour endormir les jeunes à coup d’accès aux crédits, drogues et … fassad.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Sport : Coupe d’Afrique des nations 2017 : la Tunisie enfonce l’Algérie, le Sénégal qualifié.

Muets contre le Sénégal, les Tunisiens ont cette fois-ci réussi à trouver les chemins des filets.

La Tunisie a battu l’Algérie 2 buts à 1, jeudi 19 janvier, en phase de groupe de la Coupe d’Afrique des nations 2017. La défense algérienne, fébrile face au Zimbabwe dimanche dernier, a de nouveau plié et commis des erreurs fatales.

En début de seconde période, le feu follet tunisien Youssef Msakni est lancé en profondeur sur le côté gauche, il centre en retrait mais sa passe est interceptée par Aïssa Mandi. Le stoppeur algérien dévie cependant le ballon directement dans son propre but et permet à la Tunisie d’ouvrir le score (49e). Le Fennec renoue là avec sa fâcheuse tendance à marquer des buts contre son camp qu’il avait lorsqu’il évoluait en France au Stade de Reims.

C’est ensuite au tour de Faouzi Ghoulam, défenseur latéral gauche de commettre une énorme bévue en ratant sa passe en retrait vers son gardien. L’attaquant tunisien Wahbi Khazri profite de ce raté en récupérant le ballon mais le défenseur algérien commet une deuxième erreur en poussant l’attaquant dans le dos. L’arbitre siffle penalty et Naïm Sliti se charge d’offrir un deuxième but à son équipe. Dans les arrêts de jeu, Sofiane Hanni réduit d’une splendide frappe croisée à l’entrée de la surface. L’Algérie est quasiment éliminé de la compétition. Les Fennecs devront battre le Sénégal lundi 23 janvier, tout en espérant que le Zimbabwe batte la Tunisie pour avoir une infime chance de qualification.

Le Sénégal a déjà son ticket pour les quarts de finale grâce à une victoire tranquille 2-0 contre le Zimbabwe. Sadio Mané et Henri Saïvet ont marqué dans les 20 premières minutes de la rencontre. Les Lions de la Teranga pouront donc les payer le luxe de faire jouer ses remplaçants lundi prochain. Une chance pour l’Algérie ? Réponse lundi soir.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Robert Ménard et Manuel Valls sacrés parmi les meilleurs menteurs politiques 2016.

Une distinction pour Robert Ménard, et pas des moindres. Le maire de Béziers a reçu le Grand Prix du meilleur menteur politique 2016, qui en est à sa troisième édition. Un prix qu’il doit pour « pour son incroyable constance dans le mensonge lorsqu’il évoque l’immigration ».

Ainsi, lors d’un débat face à Alain Juppé en octobre 2016 (pour ne citer que celui-ci), il affirmait que « 75 % de l’immigration aujourd’hui vient du Maghreb et de Turquie », que le regroupement familial présente « 40 % de l’immigration » et que les cours de français seront remplacés par des cours d’arabe et de turc… Rien que ça.

Manuel Valls a été sacré premier dauphin pour son retournement de veste au sujet de l’article 49.3, que le candidat à la primaire à gauche déclare vouloir supprimer après l’avoir utilisé six fois lorsqu’il fut à Matignon et pour « sa candidature au nom de la « réconciliation » après avoir pourtant théorisé « deux gauches irréconciliables » ». Il est aussi épinglé pour sa candidature « au nom d’une laïcité qui ne stigmatise pas les musulmans après avoir pourtant dit que la preuve de la compatibilité de l’islam avec la République restait à apporter ». D’ailleurs, le vote a été très serré entre Robert Ménard et Manuel Valls pour le Grand Prix, à une voix près, signale-t-on.

Côté des Républicains, François Fillon se voit décerner un prix « Jacques Dutronc » pour son « plus beau retournement de veste » sur la sécurité sociale dans son programme. Nicolas Sarkozy, qui a reçu le prix 2014, a remporté à l’unanimité le prix spécial du jury pour l’ensemble de sa carrière.

Jean-Pierre Chevènement a obtenu le prix du « grand remplacement » pour ses propos sur les « 135 nationalités à Saint-Denis, dont une qui a quasiment disparu ». Enfin, Florian Philippot et Nicolas Bay, tous deux encartés au Front national sont ex-æquo pour le prix du jeune espoir qui récompense le meilleur menteur de moins de 45 ans.

Le prix du menteur politique étranger de l’année, également annoncé jeudi 19 janvier, est sans conteste Donald Trump, qui prend les clés de la Maison Blanche vendredi 20 janvier. Le prix, créé par le politologue Thomas Guénolé, auteur du livre Islamo-psychose (Fayard, janvier 2016), est décerné par des journalistes de diverses rédactions.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Soutenir l’entente nationale palestinienne.

L’annonce d’un accord entre Fatah, Hamas et l’ensemble des formations palestiniennes, à la suite des discussions engagées à Beyrouth puis à Moscou, est un signe encourageant pour la refondation de l’OLP comme représentant de l’ensemble du peuple palestinien pour la constitution d’un gouvernement d’unité nationale appelé de ses vœux par tout un peuple.

Trois des organisations signataires (Hamas, Front Populaire de Libération de la Palestine, Mouvement Jihad Islamique Palestinien) figurent, à la demande d’Israël, sur la liste européenne des organisations terroristes. Situation d’une grande hypocrisie alors que l’UE avait supervisé les élections de 2006 auxquelles elles participaient avec la bénédiction de la communauté internationale. Il est grand temps aujourd’hui de prendre acte de leur pleine inclusion dans le champ politique palestinien.

A maintes reprises, la France a déclaré soutenir le processus d’entente nationale palestinienne, elle doit maintenant le marquer par des actes. A rebours de sa réaction hostile en 2014 à la décision du tribunal de l’UE de sortir le Hamas de la liste des organisations terroristes, elle doit, pour être cohérente, demander ce retrait comme celui des deux autres mouvements et appuyer sans réserve les efforts de réconciliation nationale.

L’arrogance destructrice de l’extrême-droite au pouvoir en Israël se trouve décuplée par l’arrivée imminente de la nouvelle administration américaine. Dans cette situation lourde de menaces pour la paix, toutes celles et ceux qui souhaitent sincèrement une solution durable respectueuse des droits du peuple palestinien, ne peuvent que soutenir les efforts entrepris par celui-ci pour pouvoir à nouveau parler d’une seule voix.

L’AFPS salue fraternellement l’ensemble des Palestiniens qui se battent pour surmonter des divisions qui ne servent que la politique coloniale de l’occupant.

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les tabloïds britanniques pris en flagrant délit de mensonges au sujet des musulmans.

Tronqués, falsifiés, dénaturés, les récits sur les musulmans dont la presse britannique fait ses choux gras rivalisent de malhonnêteté et de sensationnalisme, au grand dam de Miqdaad Versi, le secrétaire général adjoint du Conseil musulman de Grande-Bretagne. Depuis plusieurs mois, ce dernier traque en effet sans relâche les histoires à dormir debout, toutes plus fallacieuses et effrayantes les unes que les autres, qui piétinent non seulement la vérité mais aussi la plus élémentaire déontologie journalistique.

A l’affût d’une odieuse manipulation médiatique qui n’en finit pas de prendre des libertés avec la véracité des faits, sur l’autel de la rentabilité, Miqdaad Versi, cet inlassable chasseur de mensonges éhontés qui font régulièrement les titres choc, voire racoleurs, du Sun, du Daily Express, du Daily Mail, du Mail Online ou encore du Sunday Times, pour ne citer que ceux-là, récolte aujourd’hui les fruits de sa vigilance de tous les instants.

En l’espace de deux mois, il aura obtenu de la direction de ces tabloïds pas moins de 20 corrections et retraits d’articles d’épouvante, hautement spécieux et délétères, tandis que plus d’une cinquantaine de plaintes sont actuellement examinées par Ipso ((Independent Presse Standards Organisation), l’organisation de régulation de la presse britannique, grâce à son action de veille permanente.

Ce flot d’articles, cruellement dénués d’éthique et de rigueur, qui déferle sans discontinuer en faisant frémir dans les chaumières, a pour effet de provoquer une « hostilité croissante envers les musulmans », comme l’a déploré Miqdaad Versi dans un entretien à The Independent.

« Cela a des conséquences désastreuses dont on sous-estime encore trop la nuisance que cela représente pour la cohésion sociale. Je tire la sonnette d’alarme, car il faut savoir que les ultras du nationalisme et tous les militants de l’extrême-droite sont très friands de ces histoires fausses et terrifiantes. Ils les partagent très largement, contribuant ainsi à la montée de la haine anti-musulmans », a-t-il mis en garde, en relatant, pour appuyer ses dires, les conclusions gravement erronées, pour ne pas dires les énormités d’un sondage publié par The Sunday Times, selon lesquelles « les enclaves de l’islam considèrent le Royaume-Uni comme étant à 75% musulman ».

Plus c’est gros, plus ça passe, et c’est sans vérifier l’authenticité, ni la rationalité de ces résultats que The Sun, le Daily Express et le Sunday Times se sont empressés d’en faire leurs manchettes, en plus tétanisant, cela va sans dire.

« Le journalisme joue un rôle central dans notre démocratie, et il est fort regrettable que le travail irréprochable de certains journalistes soit discrédité par des confrères et des journaux bien moins scrupuleux, qui se comportent comme de vulgaires colporteurs de fausses rumeurs et de calomnies sur les musulmans », s’est indigné Miqdaad Versi, avant de mettre en garde les tabloïds britanniques : il les a plus que jamais à l’œil !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un immeuble s’effondre à Téhéran : des dizaines de morts.

Un immeuble de 17 étages s’est effondré dans le centre de Téhéran, alors que les pompiers étaient en train de lutter contre un gigantesque incendie. Des dizaines d’entre eux ont été tués, selon la télévision d’État, ou sont encore coincés sous les décombres. Il y a également de nombreux blessés.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le gouvernement israélien inaugure une voie souterraine à Jérusalem
.
4 voyous israéliens armés de mitrailleuses agressent des palestiniens à Qasra
.
Abu Marzouk: La réunion de Moscou s’est conclue par des appels à l’unité
.
Tirs en direction des agriculteurs à l’est de Khan Younes et Rafah
.
Le Shin Bet prolonge la détention du journaliste Mohamed al-Qiq
.
La famille du palestinien tué Abu Qi’an refuse l’enterrement de son fils selon les conditions israéliennes
.
L’Organisation de Coopération Islamique publie une déclaration de Kuala Lumpur sur la Palestine et Jérusalem-Est
.
L’occupation arrête 5 Palestiniens en Cisjordanie
.
2700 logements coloniaux au Gush Etzion attendent l’investiture de Trump pour être construits
.
Jérusalem : Les autorités d’occupation menacent de démolir deux maisons palestiniennes
.
Témoignages choquants de mineurs palestiniens torturés en prison
.
Expansion d’une colonie sioniste sur des terres palestiniennes en Cisjordanie
.
Une journaliste israélienne licenciée pour avoir critiqué la démolition du village d’Um al-Hiran
.
Obama: le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem va faire exploser la situation
.
Livni annule sa participation à une conférence en Belgique par crainte d’être arrêtée
.
Un étudiant palestinien ré-arrêté par l’Autorité Palestinienne, son père lance un appel à l’aide
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com