MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 5 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 5 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Justin Bieber dément avoir arrêté sa tournée pour dédier sa vie à Jésus.

L’annonce était pour le moins inattendu. L’entourage de Justin Bieber annonçait, lundi 23 juillet, l’annulation de la gigantesque tournée du chanteur qui a débuté il y a deux ans. Le chanteur canadien n’assurera pas les 14 concerts restants. La star de 23 ans avait déjà assuré 150 shows à travers le monde.

Selon son entourage, le chanteur est « épuisé » mais, selon le média américain TMZ, ce serait une tout autre raison qui l’aurait poussé à interrompre sa tournée. Le chanteur aurait décidé de « consacrer sa vie au Christ ».

Justin Bieber fait partie d’une église évangélique, Hillsong Church, et s’est rapproché ces derniers temps de son fondateur et pasteur Carl Lentz. Selon une source cité par TMZ, « l’Eglise n’a pas demandé à Justin d’annuler sa tournée. Il a fondé cette décision sur la recherche de son âme spirituelle et sur sa propre vision du chemin de vie qu’il doit prendre ». Ses croyances sont même gravées dans sa peau puisque sont tatoués le visage de Jésus sur le mollet, la vierge Marie sur le bras et une croix sur le torse.

Toutefois, l’artiste a démenti ces rumeurs, indiquant qu’il a (vraiment) besoin de repos après deux ans d’une tournée mondiale exténuante.

Mercredi soir, filmé au volant de sa voiture à la sortie Saban Theater, à Beverly Hills, il renversait accidentellement un paparazzi. Le jeune homme est descendu de sa voiture et est resté aux cotés du photographe jusqu’à l’arrivée des urgences et de la police. Dans une vidéo, le photographe allongé sur son lit d’hôpital a remercié Justin Bieber pour sa compassion.

saphirnews.com
***


Tunisie : une loi historique contre les violences faites aux femmes adoptée.

La Tunisie a franchi, mercredi 26 juillet, une nouvelle étape dans la lutte contre les violences faites aux femmes et pour leurs droits. L’Assemblée des représentants du peuple a voté une loi en ce sens. Le texte a même été qualifié d’« historique » par Naziha Laabidi, ministre de la femme, de la famille et de l’enfance.

La loi, votée à l’unanimité des députés présents (146 sur 217 députés), introduit « la reconnaissance de toutes les violences, physiques, morales, sexuelles, etc. Ce qui se dégage de la philosophie de la loi, c’est que ces violences ne sont plus une question privée. C’est une question qui concerne maintenant l’Etat. La preuve, c’est que le retrait de la plainte n’arrête plus les poursuites », a déclaré la députée Bochra Belhaj Hmida auprès de l’AFP.

Le nouveau texte prévoit ainsi la mise en place de mesures de protection et de prise en charge des victimes de violences, aussi bien physiques que psychologiques, et reconnaît le rôle des médias et de l’éducation dans la prévention des violences et l’assistance juridique et psychologique aux victimes.

Un élément clé du nouveau texte demeure la modification de l’article 227 bis du Code pénal, lequel permettait à l’auteur d’un viol d’épouser sa victime mineur pour éviter des poursuites judiciaires. Cette disposition est désormais abrogée.

« C’est un moment très émouvant et nous sommes fiers en Tunisie (…) d’avoir pu nous réunir autour d’un projet historique », a déclaré Naziha Laabidi. La loi sera opérationnelle six mois après la publication du décret d’application au Journal officiel.

Pour Human Rights Watch (HRW), l’adoption de la loi est « une étape décisive pour les droits des femmes » mais « il faudrait que les autorités tunisiennes s’assurent qu’il existe les fonds suffisants et la volonté politique indispensables pour que la loi entre pleinement en vigueur et que les discriminations envers les femmes soit éliminées ».

saphirnews.com
***


Pays-Bas : la justice oblige l’Etat à financer un lycée musulman.

Le ministère de l’Education néerlandais refusait depuis 2014 de financer un nouvel établissement scolaire musulman à Amsterdam. Le lycée a été mis au ban après qu’un encadrant de l’école ait exprimé son soutien au groupe terroriste Etat islamique.

Le Conseil d’Etat des Pays-Bas, ultime instance judiciaire administrative du pays, a estimé qu’il n’y avait « pas de raison valable pour refuser le financement ». En effet, l’établissement a condamné les propos de l’individu ainsi que toutes sorte d’extrémisme. Par ailleurs, l’homme a été exclu de l’encadrement de l’école.

La justice a ordonné, mercredi 26 juillet, au ministère de trouver une solution de financement avant le 1er août. Deuxième lycée musulman du pays, il doit accueillir 200 étudiants à la prochaine rentrée scolaire à la fin du mois d’août.

Sander Dekker, secrétaire d’Etat à l’Education, a exprimé son mécontentement et son inquiétude suite à la décision du Conseil d’Etat. Remettant en cause « la qualité de l’enseignement » dispensé par le l’établissement, il a déclaré sur la radio publique NOS que « nous devons faire tout notre possible pour que nos enfants obtiennent l’éducation à laquelle ils ont droit, et apprennent ce que cela signifie de faire partie de la société néerlandaise ». Il a appelé les inspecteurs académiques à enquêter sur le lycée.

saphirnews.com
***


Belgique : Bruxelles sans dispositif d’abattage pour l’Aïd al-Adha 2017.

Pour la première fois depuis 15 ans, les autorités de la Région bruxelloise ne mettront pas en place de dispositif pour l’abattage de moutons à l’occasion de l’Aïd al-Adha (ou Aïd el-Kébir) qui se tiendra a priori le 1er septembre prochain.

Elles avaient installé un abattoir modulaire pour l’Aïd al-Adha 2016. Mais le dispositif entièrement mécanisé ne permettait pas aux musulmans d’assister au sacrifice et une seule société a répondu à l’appel d’offres lancé par le gouvernement.

En outre, cette entreprise n’a pas été en mesure d’effectuer toutes les livraisons en temps et en heure. La Région avait alors indemnisé les fidèles lésés grâce à une ristourne obtenue auprès de la société défaillante.

Plusieurs communes ont tenté de concevoir un dispositif de remplacement mais n’y sont pas parvenues. « C’était impossible de revenir aux abattoirs temporaires et les modules répondant aux normes européennes coûtent trop cher. Non seulement ils nécessitent beaucoup d’espace mais aussi de la technique : un débit électrique élevé, un système de gestion des eaux usées… Ce n’était pas une piste réaliste », explique au Soir l’échevine molenbeekoise Annalisa Gadaletta.

Elle estime également que « les personnes les plus âgées, les plus attachées à ce rituel, pourront fêter l’Aïd dans leur pays d’origine » pour ceux qui y sont pour les vacances. Certaines communes pousse les musulmans à aller chercher leur viande chez un boucher ou à substituer le sacrifice par un don.

saphirnews.com
***

 


Iran : Azadeh Namdari, présentatrice de TV, ultra-conservatrice, scandalise en apparaissant sans voile et buvant une bière en Suisse.

Trahie par des photos de vacances en famille prises dans les verts alpages helvètes, Azadeh Namdari, une présentatrice vedette de la télévision iranienne, véritable pasionaria du voile intégral, a fait tomber le masque de l’insondable hypocrisie en apparaissant, dimanche 23 juillet 2017, dévoilée et buvant une bière sur la messagerie sécurisée Telegram.

Loin de la République islamique d’Iran où elle est l’incarnation même du rigorisme religieux, se faisant publiquement l’ardente avocate du port du niqab qu’elle a toujours affirmé porter avec fierté, cette célèbre animatrice de la lucarne cathodique est apparue sous un jour nouveau au public iranien, révélant ce qui ressemble fort à une imposture, source d’un profond désenchantement.

Celle qui passait aux yeux de tous, notamment des autorités, pour une femme musulmane exemplaire, et se targuait de l’être, a choqué dans les chaumières, montrant une autre facette de son personnage qui a aussitôt fait voler en éclats sa réputation et, peut-être même, sa carrière télévisuelle au zénith, dont beaucoup lui reprochent aujourd’hui d’avoir été construite sur le mensonge.

Essuyant un feu nourri de critiques sur les réseaux sociaux iraniens, ce n’est pas sa piètre ligne de défense qui va redorer son blason, surtout si elle s’obstine à prétendre que son « voile avait glissé » en s’offusquant que « ses photos publiées dans un espace privé » aient été dévoilées, tout en ne pipant mot au sujet de la bière qu’elle buvait…

Azadeh Namdari, le visage de l’ultra-conservatisme sur le petit écran, serait-elle à court d’arguments pour expliquer comment elle a pu à ce point se compromettre dans l’illicite ? Toujours est-il que son image idéalisée a été irrémédiablement écornée par ces prises de vue qui renvoient le pâle reflet d’une adepte du « Faites ce que je dis et pas ce que je fais », dès qu’elle se trouve en dehors des frontières, à l’abri des regards et lorsque les caméras ne tournent plus…

Pour nombre d’internautes iraniens désillusionnés, c’est un mythe qui s’est brisé, l’un d’entre eux s’indignant particulièrement de sa duplicité dans un tweet traduit par France24 : « Ce qui est intolérable, c’est qu’elle incite les femmes à faire quelque chose en quoi elle-même ne croit pas », à savoir faire du voile intégral l’étendard d’un féminisme islamique dans lequel chaque musulmane serait un parangon de piété et de vertu. Mais comme chacun sait, l’habit ne fait pas le moine…

oumma.com
***


Fatima Al Qubaisi, la première femme émiratie diplômée en droit d’Harvard.

Après avoir fait une entrée très remarquée dans la prestigieuse enceinte de la Harvard Law School l’année dernière, en sa qualité de première femme émiratie à étudier sur ses bancs, Fatima Al Qubaisi, 26 ans, en ressort aujourd’hui de manière triomphale, récompensée de ses efforts par de précieuses palmes académiques qui gravent son nom dans l’histoire des émirats du golfe Persique.

Première femme émiratie à être diplômée de l’une des universités de droit les plus réputées au monde, la jeune femme originaire d’Abu Dhabi, rayonnante sous son voile blanc, a indéniablement de qui tenir…

Issue d’une famille qui ne recule devant aucun challenge et estime que les plafonds de verre ne sont faits que pour être brisés, Fatima Al Qubaisi marche allègrement sur les traces de sa tante bien-aimée, Amal Al Qubaisi, dont elle admire l’irrésistible ascension qui l’a propulsée, en 2015, au sommet du Conseil national fédéral (FNC), l’autorité fédérale des Emirats arabes unis.

« J’appartiens à une famille qui aime relever des défis. Ma tante, Amal Al Qubaisi, est l’un de mes modèles. C’est la première femme présidente du Conseil national fédéral ! », s’est-elle exclamée avec fierté, intarissable d’éloges envers sa proche parente qui fait doublement figure de pionnière, en tant que première femme du monde arabe à occuper de si hautes fonctions dans le sérail politique.

Alors que son année passée aux Etats-Unis s’achève en beauté et qu’elle s’apprête à boucler ses valises pour retourner chez elle, Fatima Al Qubaisi, couverte de fleurs par les autorités émiraties, fourmille d’idées quant à la manière de tirer le meilleur profit des connaissances acquises, au service des siens. « Je reviens aux Emirats arabes unis avec une vraie vision et un ensemble d’idées qui feront de cet Etat fédéral, je l’espère, un Etat plus grand et plus fort », a-t-elle confié à Gulf News, en songeant à promouvoir l’aide juridictionnelle Pro bono pour le bien public, notamment en faveur de la population défavorisée.

« Tout comme notre père fondateur, Shaikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan, que Dieu lui fasse miséricorde et qu’il repose en paix, était revenu de ses voyages à l’étranger avec une vision plus moderne et lumineuse pour les EAU, je veux extraire les aspects les plus positifs d’autres cultures pour que les miens puissent en bénéficier », a-t-elle insisté, avant de remercier vivement son gouvernement pour son soutien sans faille tout au long d’une année enrichissante et fructueuse, au sein d’un temple du savoir de l’élite américaine et mondiale.

Dans la famille Al Qubaisi habituée à bousculer les mentalités en s’illustrant dans tous les domaines, que ce soit aux cimes du pouvoir ou au volant d’une voiture de course, on demande l’oncle Khaled, un pilote chevronné ayant transmis le virus de la compétition à sa fille, la première femme émiratie à s’essayer à la formule 4…

C’est donc tout naturellement sur les chapeaux de roues que Fatima, fraîche émoulue d’Harvard, fera son grand retour au pays, auréolée de son titre de gloire.

oumma.com
***


France : L’agriculteur Cédric Herrou, soutien des migrants, mis en examen.

L’agriculteur du sud-est de la France a été placé sous contrôle judiciaire et risque jusqu’à cinq ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Cédric Herrou, agriculteur du sud-est de la France connu pour son soutien aux migrants, a été mis en examen mercredi soir pour aide à l’entrée et à la circulation irrégulière d’étrangers en France, a-t-on appris auprès du parquet de Grasse, dans les Alpes-Maritimes. Il a été placé sous contrôle judiciaire conformément aux réquisitions du parquet et risque jusqu’à cinq ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Interpellé en compagnie de 156 migrants. Interpellé lundi en fin de journée à la gare de Cannes en compagnie de 156 migrants, il a été placé en garde à vue tandis que les réfugiés ont été depuis renvoyés en Italie, selon plusieurs sources concordantes. « On lui reproche de les avoir amenés à Cannes alors qu’ils devaient se rendre à Nice pour faire leur demande d’asile comme cela se fait chaque semaine depuis quelque temps en accord avec les autorités », explique son avocat Me Zia Oloumi.

Mais selon lui « un des deux trains qui les transportaient a eu du retard et les bureaux de la plate-forme d’accueil des demandeurs d’asile (Pada) à Nice étaient fermés ». « Certains ont décidé d’aller effectuer la démarche dans d’autres communes et Cédric Herrou a voulu les accompagner pour être sûr notamment qu’ils puissent bien passer les contrôles policiers à Cannes », ajoute-t-il.

Condamné à 3.000 euros d’amende avec sursis. Le 10 février, Cédric Herrou avait été condamné par le tribunal correctionnel de Nice à une peine de principe de 3.000 euros d’amende avec sursis, pour aide au séjour d’étrangers en situation irrégulière dans la vallée franco-italienne de la Roya. À la suite de l’appel du parquet, l’affaire avait été rejugée à Aix-en-Provence en juin. La cour rendra sa nouvelle décision le 8 août. Cédric Herrou s’est notamment fait connaître au niveau national en début d’année 2017 en interpellant, dans L’émission politique de France 2, l’ancien Premier ministre Manuels Valls, alors en pleine campagne pour la primaire du parti socialiste en vue de la présidentielle.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Palestine : Benjamin Netanyahu veut expulser Al-Jazeera d’Israël .

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi qu’il voulait expulser la chaîne Al-Jazeera, basée au Qatar, qu’il a accusée d’attiser les tensions autour des lieux saints.

« La chaîne Al-Jazeera continue d’inciter à la violence à propos du Mont du Temple (l’esplanade des Mosquées pour les Palestiniens, NDLR) », a écrit le dirigeant israélien sur Facebook, et « j’ai demandé plusieurs fois aux agences chargées de l’application de la loi de fermer leur bureau à Jérusalem. Si cela n’est pas possible pour des raisons d’interprétation de la loi, je vais chercher à faire adopter la loi nécessaire pour expulser Al-Jazeera d’Israël », a-t-il ajouté.

Israël accuse depuis des années Al-Jazeera de partialité dans sa couverture du conflit qui l’oppose aux Palestiniens.

Situation toujours tendue à Jérusalem.

L’initiative du Premier ministre israélien intervient alors que la situation restait tendue mercredi entre Israéliens et Palestiniens autour de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, malgré le retrait de détecteurs de métaux controversés, et elle suscite la crainte d’une éruption de violence lors de la grande prière du vendredi.

Les tensions étaient montées brusquement autour de ce site religieux situé à Jérusalem-Est, partie palestinienne -occupée et annexée par Israël- de la ville, après l’installation le 16 juillet par l’État hébreu de détecteurs de métaux aux entrées de l’esplanade. Les musulmans palestiniens y avaient vu une tentative d’Israël d’augmenter son contrôle sur ce site. Les autorités israéliennes avaient-elles justifié ce dispositif par le fait que les assaillants qui avaient tué deux policiers israéliens le 14 juillet avaient dissimulé des armes sur ce site et en étaient sortis pour mener leur attentat.

Pressions sur Al-Jazeera.

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte, qui ont rompu le 5 juin leurs relations avec le Qatar lui imposant une série de sanctions, demandent également la fermeture de la chaîne, exigeant notamment des autorités qataries qu’elles renoncent à « propager un discours d’extrémisme et de haine ».

Netanyahu s’est efforcé d’améliorer les relations avec les pays de la région où Israël est sévèrement critiqué pour ses 50 années d’occupation du territoire palestinien. L’Égypte et la Jordanie sont les deux seuls pays arabes avec lesquels Israël a signé des traités de paix.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Une campagne d’arrestation en Cisjordanie et l’occupation détruit trois carbonifères à Nassiria
.
Les forces israéliennes ont lancé jeudi à l’aube, une compagne d’arrestations et des raids dans plusieurs provinces de la Cisjordanie, tandis que trois carbonifères ont été détruits dans la ville de Nasiriyah à la vallée de Jourdain.
plus
Une campagne d’arrestation en Cisjordanie et l’occupation détruit trois carbonifères à Nassiria
.
Haniyeh : les Palestiniens sont les défendeurs d’al-Aqsa
.
Victoire d’al-Aqsa
.
La Knesset sioniste vote en première lecture une loi d’annexion de Jérusalem occupée
.
Funérailles de masse pour les martyrs d’al-Aqsa
.
Appels à manifester vendredi pour soutenir Jérusalem et al-Aqsa
.
Le Hamas : la bataille d’al-Aqsa n’est pas terminée
.
L’occupation réprime la prière du coucher du soleil à l’entrée nord de Bethléem
.
La maison de la famille de Khalid Makhamrish menacée de démolition
.
Judaïsation: Netanyahu soutient l’annexion des colonies à Jérusalem occupée
.
L’occupation installe un portique métallique à l’entrée de Idhna à Hébron
.
Le Vietnam soutient la solution à deux États
.
L’occupation démonte les nouvelles installations de sécurité de la Mosquée d’al-Aqsa
.
Le Hamas appelle à un jour de colère ce vendredi à l’appui d’al-Aqsa
.
Jénine: Les commerçants et les ouvriers réclament l’ouverture de la barrière Dotan
.
Hébron: L’occupation réprime un sit-in pro-al-Aqsa dans la rue des martyrs
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Fatima Al Qubaisi, la première femme émiratie diplômée en droit d’Harvard, en 2017


Fatima Al Qubaisi, la première femme émiratie diplômée en droit d’Harvard, en 2017.

Après avoir fait une entrée très remarquée dans la prestigieuse enceinte de la Harvard Law School l’année dernière, en sa qualité de première femme émiratie à étudier sur ses bancs, Fatima Al Qubaisi, 26 ans, en ressort aujourd’hui de manière triomphale, récompensée de ses efforts par de précieuses palmes académiques qui gravent son nom dans l’histoire des émirats du golfe Persique.

Première femme émiratie à être diplômée de l’une des universités de droit les plus réputées au monde, la jeune femme originaire d’Abu Dhabi, rayonnante sous son voile blanc, a indéniablement de qui tenir…

Issue d’une famille qui ne recule devant aucun challenge et estime que les plafonds de verre ne sont faits que pour être brisés, Fatima Al Qubaisi marche allègrement sur les traces de sa tante bien-aimée, Amal Al Qubaisi, dont elle admire l’irrésistible ascension qui l’a propulsée, en 2015, au sommet du Conseil national fédéral (FNC), l’autorité fédérale des Emirats arabes unis.

« J’appartiens à une famille qui aime relever des défis. Ma tante, Amal Al Qubaisi, est l’un de mes modèles. C’est la première femme présidente du Conseil national fédéral ! », s’est-elle exclamée avec fierté, intarissable d’éloges envers sa proche parente qui fait doublement figure de pionnière, en tant que première femme du monde arabe à occuper de si hautes fonctions dans le sérail politique.

Alors que son année passée aux Etats-Unis s’achève en beauté et qu’elle s’apprête à boucler ses valises pour retourner chez elle, Fatima Al Qubaisi, couverte de fleurs par les autorités émiraties, fourmille d’idées quant à la manière de tirer le meilleur profit des connaissances acquises, au service des siens. « Je reviens aux Emirats arabes unis avec une vraie vision et un ensemble d’idées qui feront de cet Etat fédéral, je l’espère, un Etat plus grand et plus fort », a-t-elle confié à Gulf News, en songeant à promouvoir l’aide juridictionnelle Pro bono pour le bien public, notamment en faveur de la population défavorisée.

« Tout comme notre père fondateur, Shaikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan, que Dieu lui fasse miséricorde et qu’il repose en paix, était revenu de ses voyages à l’étranger avec une vision plus moderne et lumineuse pour les EAU, je veux extraire les aspects les plus positifs d’autres cultures pour que les miens puissent en bénéficier », a-t-elle insisté, avant de remercier vivement son gouvernement pour son soutien sans faille tout au long d’une année enrichissante et fructueuse, au sein d’un temple du savoir de l’élite américaine et mondiale.

Dans la famille Al Qubaisi habituée à bousculer les mentalités en s’illustrant dans tous les domaines, que ce soit aux cimes du pouvoir ou au volant d’une voiture de course, on demande l’oncle Khaled, un pilote chevronné ayant transmis le virus de la compétition à sa fille, la première femme émiratie à s’essayer à la formule 4…

C’est donc tout naturellement sur les chapeaux de roues que Fatima, fraîche émoulue d’Harvard, fera son grand retour au pays, auréolée de son titre de gloire.

oumma.com

Flash info du 13 Shawwal 1438.

Flash info du 13 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Voici les 7 choses à appliquer quand le musulman fait face à une épreuve.

La vie est faite de dualités et d’événements bons ou mauvais.
Le croyant doit faire face aux épreuves de la vie ici-bas, en ayant en tête qu’il s’agit d’un passage éphémère pour les êtres humains.
Dans plusieurs versets du Saint-Coran, Allah (soubhanou wa ta’ala) évoque les multiples récompenses qu’Il accorde pour les croyants endurants.

« Quiconque, homme ou femme, aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui assurerons une vie heureuse. Et Nous les récompenserons en fonction des meilleures de leurs œuvres. » (Sourate Al-Nahl, Verset 97).
« Quiconque craint Allah et se montre patient en reçoit la récompense, car Dieu ne frustre jamais les hommes de bien de leur récompense. »
(Sourate Yûsuf, Verset 90).

Cependant, voici sept conseils pour affronter les épreuves avec force et foi:

1. Prier à l’heure 5 fois par jour avec ferveur comme si chaque salât était la dernière.

2. Lisez le Coran, car « N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs ? » (Sourate Ar-Ra’d, verset 28).

3. Multiplier les dou’as. Les invocations luttent contre l’incertitude et l’angoisse.

4. Faire des dons, l’aumône efface les péchés et annule le feu qu’ils suscitent comme le précise le prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) : « …et l’aumône éteint le pêché comme l’eau éteint le feu ». (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani).

5. Les croyants sont endurants et ont foi en l’aide d’Allah et peu importe les difficultés, ils agissent avec un sentiment de contentement et de sécurité. « A côté de la difficulté est, certes une facilité ! A côté de la difficulté, est, certes, une facilité ! » (Sourate As-Sarh, verset 5 et 6).

6. Ressasser les idées sombres n’est pas une solution. Souffrir c’est montrer sa vulnérabilité, ou sa force. La souffrance nous apprend à être forts, elle nous instruit et renforce notre détermination. C’est lorsqu’un malheur nous accable que nous réfléchissons et que nous avançons.

7. « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui. » (Tirmidhi).

AJIB.FR
***


Indonésie : à 15 ans, il se marie avec une femme de 71 ans.

L’âge légal pour se marier en Indonésie est de 19 ans pour les hommes. Il n’aurait pas attendu quatre ans avant de s’unir avec celle qu’il aime : il menaçait de se suicider si le mariage n’était pas célébré.

Son souhait – ou plutôt son chantage – a été exaucé : le chef du village Karang Endah, situé dans le sud de l’île de Sumatra, a accepté de marier Selamat Riayadi à une femme de 71 ans dimanche 2 juillet 2017.

De 56 ans son aînée, l’adolescent de 15 ans n’a pas eu peur, au contraire : il est tombé amoureux de celle qui est nommée Rohaya quelques mois plus tôt quand elle s’occupait de lui qui souffrait de la malaria. Selon l’AFP, Rohaya a été par deux fois mariée. Du côté de Selamat, son père est mort quand il était jeune et sa mère, remarié, n’a pas suffisamment pris en charge son fils.

« Etant donné que le garçon est mineur, nous avons décidé d’un mariage en privé célébré par un religieux », a indiqué le chef du village afin de les « préserver du péché » qui est d’avoir des relations sexuelles hors mariage, interdites en islam.

Le mariage, qui n’a pas été si « privé » que ça, n’est pas motivé par l’argent, les deux partis étant pauvres. Une dot de 200 000 roupies indonésienne (13 €) a été offerte à Rohaya selon la presse locale.

Le mariage, dont une vidéo auquel ont assisté des proches et des amis du couple circule largement sur la Toile, reste à ce stade non reconnu par les autorités. La ministre indonésienne des Affaires sociales Khofifah Indar Parawansa a déploré l’union, assurant mercredi 5 juillet que celle qui a été célébré ne peut être légalisé en raison de l’âge de Selamat.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


L’islam mal perçu en France ? Grande Mosquée de Paris et UOIF demandent aux musulmans de s’activer.

Dalil Boubakeur, président de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris, a reçu, jeudi 6 juillet, Amar Lasfar, son homologue des Musulmans de France (ex-UOIF). Ils annoncent via un communiqué avoir discuté, entre autres, des résultats de l’enquête annuelle d’Ipsos sur les fractures dans la société française publiée lundi 3 juillet. Dès la parution de l’étude, plusieurs médias dont Le Figaro ont mis en avant les chiffres relatifs à l’inquiétude grandissante des Français vis-à-vis de l’islam.

« Les représentants des fédérations sont extrêmement préoccupés par le regard négatif que certains Français portent sur la religion musulmane », déclarent-ils, demandant « instamment à tous les musulmans de France de participer activement à des actions tendant à mieux faire connaître les valeurs fondamentales de l’islam qui ne sont en rien contraires aux lois de la République ».

Les deux présidents de fédérations, ainsi qu’Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, prient les responsables des associations musulmanes « d’assumer avec dignité et compétence leurs responsabilités, loin de toute contingence partisane, en refusant toute influence extérieure pour agir exclusivement dans le cadre de l’intérêt général et dans le souci de la promotion d’un Islam adapté à la réalité française ».

Ils ont tenu à rappeler qu’ils « réfutent tout lien entre Islam et terrorisme et affirment que la religion musulmane ne peut sécréter aucune forme de violence » et appellent aussi à ce que « la religion musulmane et l’exercice de son culte soient considérés et traités avec les mêmes principes et règles qui régissent les religions et cultes historiquement installés en France ».

saphirnews.com
***


La première députée musulmane du Danemark rencontre les islamophobes qui lui envoient des mails haineux.

Elle a beau s’être forgée la plus dure des carapaces à l’épreuve du terrain, la première députée danoise d’origine kurde et de confession musulmane, Özlem Sara Cekic, ne s’habituera jamais à être la cible de prédilection de courriers haineux dont les auteurs ont trempé leur plume dans l’encre noire du racisme, primaire et viscéral.

Cette infirmière de formation née à Ankara, qui fut élue au comité central du Parti socialiste populaire en 2004, avant de siéger dans le saint des saints du pouvoir législatif, a cependant le cuir suffisamment épais pour tenter d’amorcer un dialogue avec ses farouches détracteurs.

Sur sa page Facebook, cet exutoire de toutes les rancoeurs et ressentiments fielleux, Özlem Sara Cekic refuse de se laisser impressionner par les invectives proférées par des islamophobes de tous bords et pense avoir trouvé la plus efficace des armes pour désarçonner des lâches qui avancent souvent masqués : échanger avec eux, au lieu d’ignorer leurs injures ou menaces, voire même leur proposer de s’asseoir autour d’une table, dans le cadre d’un face-à-face dépassionné, à visage découvert.

Interviewée par la BBC, cette spécialiste des questions de santé au sein de son parti a révélé qu’elle a eu largement l’occasion de tester sa méthode au cours de ces dernières années, à travers la centaine de rencontres, sous haute tension, qui ont eu lieu avec des ultras du nationalisme et grands pourfendeurs de l’islam.

Elle n’en était donc pas à son coup d’essai lorsque la nouvelle confrontation qu’elle s’est infligée avec un Danois, prénommé Stephan, dans l’intimité de sa demeure, a été filmée. Cet islamophobe qui s’ignore, clamant qu’il n’est pas raciste et se définissant comme un « opposant à l’islam », l’avait entre autres traitée sur Facebook de « singe », l’avait sommée de « rentrer chez elle », tout en assénant à plusieurs reprises : « Nous voulons un monde sans musulmans ». On jurerait entendre le cri de guerre d’un islamophobe enragé !!

Devenue virale, cette vidéo publiée sur la page Facebook de la BBC a captivé plus de 2,6 millions de personnes en quelques jours, pour la plus grande satisfaction de Özlem Sara Cekic qui aspire à abolir les distances et les murs qui séparent pour mieux mettre en lumière « ces similitudes qui nous rapprochent ».

Il reste à savoir ce que les deux protagonistes retireront de leur longue conversation qui n’a pas fait que dans les amabilités et dont certains mots ont profondément blessé la parlementaire danoise. En effet, si celle-ci conclut malgré tout sur une note résolument positive, en espérant « revoir » son interlocuteur, il n’en va pas de même pour le dénommé Stephan qui, campant sur ses positions, a lâché face caméra : « Je ne suis pas sûr que nous nous reverrons ».

Quant aux préjugés et autres amalgames ravageurs contre lesquels lutte sans relâche la courageuse Özlem Sara Cekic, il est encore moins sûr que ce face-à-face qui a tourné au dialogue de sourds soit parvenu à les briser…

oumma.com
***


Irak : Censure : ces photos de Mossoul que les médias n’ont pas souhaité publier.

Kainoa Little, un reporter-photographe américain de retour de Mossoul n’est pas parvenu à vendre ses prises de vue de guerre. Aucun média n’a souhaité diffuser ses photos. Il décide alors de les publier gratuitement sur les réseaux sociaux, une manière de protester contre la censure qui le frappe, en soutien aux soldats et civils irakiens qu’il a suivis pendant son séjour. Oumma vous dévoile ces photos, avec en bonus un court extrait des images filmées, montrant le quotidien des civils fuyant la guerre et l’Etat Islamique à Mossoul.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Algérie : Fatma Boudouani, première femme Général-Major de l’armée algérienne.

Femme d’exception au sein d’une armée algérienne qui a promu quatre femmes généraux au cours de ces dernières années, la nomination de Fatma Boudouani au grade de Général-Major permet à l’Algérie de conforter sa place de leader dans le monde arabe en termes de représentation de la gent féminine et de son accession à des hautes responsabilités dans la grande muette.

Dans une institution militaire où le commandement des troupes se conjugue généralement au masculin, l’irrésistible ascension de cette spécialiste du ministère de la Défense la fait entrer par la grande porte dans l’histoire de son pays, en tant que première femme élevée à ce rang prestigieux.

La célébration, mardi 4 juillet, du 55ème anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie aura été notamment marquée par une cérémonie de remise de médailles décernées à des militaires et des civils assimilés dans l’enceinte du ministère de la Défense, sous l’égide du Vice-ministre de la Défense, Gaïd Salah, dont Fatma Boudouani, qui avait été promue Général en 2012 par le président Bouteflika, a été l’héroïne du jour.

oumma.com
***


Histoire : 6 juillet 640 : la bataille d’Ayn Shams (Héliopolis).

Il y a quelques 1377 ans, le 6 juillet 640, la bataille d’Ayn Shams (ou Héliopolis) entre musulmans et Byzantins décidait du sort de l’Égypte pour les siècles à venir…

Menés par ‘Amr ibn al-‘As (RA), 4000 mujâhidîn étaient entrés en Égypte l’année précédente depuis la Palestine récemment conquise, avant de foncer sur la vallée du Nil et de mettre le siège à la forteresse de Babylone. Une seconde armée envoyée en renfort par le calife ‘Umar ibn al-Khattab (RA) les avait rejoint aux abords de la ville antique d’Héliopolis, l’assiégeant également. C’est là que le général Théodore, après avoir rassemblé toutes les forces byzantines du pays, va se porter à leur rencontre.

Les Byzantins dépassent largement en nombre l’armée islamique, mais le génie tactique de ‘Amr va – encore une fois – faire la différence : il décide de diviser son armée en trois régiments, l’un d’entre eux qui doit se dissimuler derrière des collines pour attaquer par surprise l’arrière-garde byzantine au moment opportun, et le dernier qui se place au Sud du champ de bataille, par où les Romains tenteront le plus probablement de fuir si l’engagement tourne à leur désavantage.

Lorsque Théodore, sûr de lui et inconscient de la manœuvre, lance l’ensemble de son armée sur les troupes musulmanes, tout se passe comme ‘Amr l’avait planifié : le second détachement mené par Kharija attaque les Byzantins par l’arrière, créant une panique indescriptible dans leurs rangs qui les poussent à battre en retraite vers le Sud, où le troisième régiment stationné achève de les tailler en pièces. Seulement accompagnés de quelques centaines de cavaliers, le général Théodore parvient malgré tout à fuir.

Mais il est désormais bien seul : la dernière force militaire byzantine d’envergure susceptible de barrer la route de la grande Alexandrie aux musulmans a été anéantie à Ayn Shams, et l’Empire exsangue, qui doit également protéger l’Anatolie de l’armée islamique du Shâm, ne pourra plus envoyer de renforts sérieux. Les chrétiens coptes locaux, lassés des persécutions religieuses et des taxes abusives de Byzance, se rallient désormais en masse aux nouveaux maîtres de l’Égypte contre les « Grecs » qu’ils détestent. En quelques mois, ‘Amr prend possession de l’ensemble du pays, jusqu’à Alexandrie, en novembre de l’année suivante. Dans la poussière, la sueur et le sang de la bataille d’Ayn Shams, l’Égypte islamique était née.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Bahar: Nous ne permettons pas à Abbas de séparer Gaza de la Patrie
.
Le Premier vice-président du Conseil législatif, Ahmed Bahar a déclaré que l’Autorité palestinienne en Cisjordanie occcupée a dépassé toutes les lignes rouges et toutes les normes morales et juridiques
.
L’occupation réduit l’approvisionnement en eau de Salfit
.
L’occupation installe une unité d’intervention rapide à la frontière jordanienne
.
L’ambassadeur qatari sera à Gaza dans quelques jours
.
Discours de Haniyeh : priorités et modalités de l’initiative politique
.
Des membres du Congrès américain appellent l’occupant israélien à libérer Aissa Amrou
.
Mandelblit: L’enquête sur les dossiers de Netanyahou a considérablement progressé
.
L’occupation israélienne continue de traquer les partisans du boycott
.
Campagne israélienne d’arrestations et d’inspections en Cisjordanie
.
Cisjordanie: l’armée d’occupation aurait saisi un atelier de fabrication d’armes
.
L’occupation demande les numéros de téléphone des chauffeurs de taxi palestiniens
.
Les ex-détenus à Abbas : la suspension des salaires ne nous découragera jamais
.
La délégation du Hamas au Caire: les pourparlers allègeront les souffrances de Gaza
.
Joudeh tient le gouvernement de l’Autorité Palestinienne responsable de la catastrophe sanitaire à Gaza
.
L’avocat captif Allan poursuit sa grève de la faim depuis 29 jours
.
Netanyahu veut élargir la coopération d’Israël avec l’Inde
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 13 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 13 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Ce qu’il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois.

Apprécié et pratiqué par notre Prophète Muhammad (‘alayhi salat wa salam), il a dit à ce sujet: «Le jeûne de trois jours de chaque mois est comme le jeûne de tout le temps.» (Rapporté par Al Bukhari et Muslim).

Pour compléter avec précision la pratique de cet jeûne mensuel, Cheikh Al Uthaymin a expliqué qu’«Il est permis à l’homme de les jeûner au début du mois, au milieu ou à la fin de celui-ci, que ce soit à la suite ou dispersé. Mais le meilleur est qu’il soit pratiqué lors des jours blancs qui sont le 13, 14, 15 du mois.»
Cependant même si notre Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a exprimé qu’il était préférable de jeûner les jours blancs, il expliquait par ses actions que n’importe quel jour du mois pouvait être jeûné dans l’espérance de la même récompense auprès d’Allah (subhannou wa ta’ala).
Jeûner trois jours blancs de chaque mois lunaire apporte la même satisfaction auprès d’Allah (subhannou wa ta’ala) que si on avait jeûné chaque jour de l’année.

Il existe d’ailleurs plusieurs divergences concernant la définition de ces trois jours blancs. On peut retenir comme principales réponses celles d’Aïcha et d’Hafsa.
En effet, d’après Aïcha, il s’agit lors d’un mois lunaire, du samedi, dimanche et lundi, puis, lors du mois lunaire suivant, du mardi, mercredi et jeudi. (Rapporté par at-Tirmidhî, n° 746).
Hafsa a quant à elle rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lui recommandait de jeûner trois jours de chaque mois : le lundi et le jeudi, puis le lundi de la semaine suivante. (Abû Dâoûd n° 2451, an-Nassa’ï, n° 2365).

Quelque soit la forme que prend ce jeûne des trois jours mensuel, il est autant bénéfique à notre bien-être qu’à la démonstration de notre adoration d’Allah l’Unique !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : Comment enlever les pesticides des fruits et légumes ?

À moins d’acheter des fruits et légumes certifiés biologiques, il est devenu assez difficile, voire impossible de ne pas consommer avec nos aliments des quantités importantes de produits chimiques.

Une étude européenne publiée par l’association « Pesticide Action Network PanEurope » souligne que la plupart des pesticides utilisés sur nos fruits et légumes sont des perturbateurs endocriniens néfastes pour le système hormonal.

L’association a rédigé une liste des aliments les plus contaminés : Pommes – Fraises – Céleri – Épinards – Nectarines – Concombres – Myrtilles – Laitue – Pèches – Petits pois – Pommes de terre – Piments – Poivrons – Raisin – Tomates cerises.

Et une liste des aliments les moins contaminés : Ananas – Asperges – Aubergines – Avocat – Champignons – Chou – Chou-fleur – Maïs doux – Oignons – Mangue – Papaye – Kiwi – Pamplemousse – Melon – Patates douces.

Mais alors, comment nettoyer les pesticides de ses fruits et légumes ?

Il existe une solution très simple mais efficace à 98% pour éliminer les bactéries et les pesticides. Pour cela vous aurez besoin d’un mélange composé de 90% d’eau et de 10% de vinaigre. Les fruits et légumes doivent être trempés dans ce mélange durant 10 à 20 minutes puis rincez à l’eau.

Cette méthode ne peut pas être utilisée sur les fruits fragiles comme les raisins car ils absorberaient le vinaigre. D’ailleurs, si vous trouvez le goût du vinaigre trop fort, vous pouvez le remplacer par du citron.

Pour les aliments contenants un fort pourcentage de pesticides, vous pouvez utiliser la solution suivante : 1 tasse d’eau + 1 demi-tasse de vinaigre de cidre + 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude + quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse. Laissez vos fruits et légumes dans ce mélange durant une bonne heure.

Même en privilégiant ce nettoyage il faudra éplucher vos fruits et légumes.

Pour les amoureux de la peau et des vitamines qu’elle contient, vous n’êtes pas totalement obligé d’y repenser puisqu’il existe une alternative pour nettoyer les aliments. Pour cela, il existe une brosse spéciale que l’on trouve dans les boutiques bio en frottant son fruit par exemple avec du vinaigre blanc.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le voile intégral sera-t-il bientôt interdit au Maroc ?

Il y a quelques heures, on parlait de rumeur interdisant la production et la vente de burqa au Maroc. Cela semblerait se confirmer. Le ministère de l’Intérieur marocain a décidé de faire cesser la commercialisation et la fabrication du vêtement par les commerçants.

La burqa ne court pourtant pas les rues au Maroc…

Cette interdiction a été communiquée aux commerçants via des notes écrites notamment. D’ailleurs Romain Caillet partage le document en question sur son compte Twitter. Les concernés ont donc 48 heures pour se débarrasser de leurs stocks qui seront saisis si rien n’était fait.

Cette mesure aurait été prise pour des raisons de sécurité et éviter notamment les attentats. L’Observatoire du Nord des Droits de l’Homme (ONDH) a indiqué sur le site marocain yabiladi que cela était une « atteinte aux droits des femmes à s’exprimer et s’habiller librement » .

La burqa n’étant pas traditionnelle au Maroc et quasiment, voire pas du tout présente à l’opposé du niqab, serait-ce le voile intégral qui serait tout simplement visé ? Cela aura-il un impact également sur son port par les femmes dans le pays ? Affaire à suivre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : François Fillon reçoit le soutien de Bachar Al-Assad.

Pour Bachar Al-Assad, « si M. Fillon met en application ce qu’il dit, ça sera très bien » . Voilà donc un soutien gênant à destination du candidat à l’élection présidentielle.

La Gauche enfonce François Fillon.

Trois parlementaires français ont été dernièrement reçus à Damas par le président syrien. Thierry Mariani, du camp Fillon, a été du voyage, ce qui a d’ailleurs fait grincer des dents dans les rangs fillonistes. Le régime syrien est loin de faire l’unanimité, davantage encore depuis le siège sur Alep-Est. Bachar Al-Assad a aussi ajouté lors de sa déclaration : « Sa position (celle de François Fillon) sur les terroristes, quand il dit que ça reste la priorité et que l’on ne doit pas faire ingérence dans les affaires des autres pays, est la bienvenue ». Quant à la Gauche, elle n’a pas manqué d’insister sur les distances à prendre avec le président syrien qui bombarde son propre peuple.

Il y a quelques semaines, c’est Vladimir Poutine qui avait complimenté François Fillon. Est-ce que ce sont justement ces soutiens qui lui font perdre des points dans les sondages ? Parfois mieux vaut être seul que mal accompagné…

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Arnaud Montebourg vise Manuel Valls sur « l’utilisation de la laïcité comme propagande électorale ».

Les primaires socialistes pour choisir le candidat qui défiera François Fillon (LR), Marine Le Pen (FN) et Jean-Luc Mélanchon (PC) ne semblent guère passionner les électeurs. Les 5 ans de François Hollande et Manuel Valls ont suffit à décevoir l’électorat de gauche.

Pourtant un combat se joue actuellement au sein du Parti Socialiste sur les questions liées à l’islam, la laïcité et l’islamophobie. La ligne Manuel Valls s’oppose à celle de Benoît Hamon et Arnaud Montebourg quant à la question d’une laïcité selon une vision libérale ou radicale.

Sur Médiapart, Montebourg a décidé de viser indirectement la ligne de Manuel Valls, qu’il juge dangereuse pour le vivre-ensemble. Les guerres de religions hantent de nouveau une France en pleine recherche identitaire.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Muhammad Al-Salhi, 33 ans, exécuté de 6 balles dans la tête à son domicile par l’armée israélienne.

Muhammad Al-Salhi 33 ans, a été exécuté ce matin à l’aube par les forces d’occupation israéliennes au camp d’Al-Fariâeh près de Naplouse au nord de la #Cisjordanie occupée.

Cet ex-prisonnier, a été exécuté de sang froid devant les yeux de sa mère, après la prise d’assaut de sa maison par les forces d’occupation en civil. Devant son opposition, les militaires lui ont tiré six balleS dans la tête à bout pourtant.

Selon l’armée israélienne, « un agresseur armé d’un couteau a tenté de poignarder des soldats en opération pour arrêter des suspects à Shrem (Naplouse) », précise un communiqué en anglais de Tsahal.

« L’armée la plus morale du monde » continue de tuer des civils palestiniens. Aucune réaction de la diplomatie française si prompte à condamner les morts que d’un côté. Un deux poids deux mesures dont l’Occident s’est fait spécialiste.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Birmanie : nouveaux témoignages de victimes torturées et violées par l’armée birmane.

Nouveaux témoignages de tortures et violences contre la minorité musulmane birmane dans le village de Guduthaya de Maungdaw sud. Selon les premières informations, les militaires ont attaqué un village. Les hommes ont été torturés pendant que des femmes ont été violées.

Les forces militaires ont frappés les derniers hommes qui sont restés dans ce village. Les femmes restées dans leur maison ont été agressées sexuellement. Depuis elles ne dorment plus, la plus grande partie des habitants du village ont décidé de quitter les lieux.

« Nous fuyons pour éviter les viols de masse », explique une rescapée. « Les habitants du village ont été dispersés. Beaucoup d’hommes ont été arrêtés, y compris des femmes et des enfants ».

La situation des rohingyas, minorité musulmane du pays, se dégrade chaque jour un peu plus. La communauté internationale continue de se taire malgré les nombreuses vidéos qui circulent désormais sur Internationale. De nombreuses ONG évoquent un véritable génocide.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : L’Etablissement français du sang lance un appel urgent au don du sang.

L’Etablissement français du sang (EFS) tire la sonnette d’alarme. L’organisme chargé de la collecte et du stockage de sang lance depuis lundi 9 janvier une campagne d’urgence au don auprès des Français afin de reconstituer les réserves en produits sanguins, en raison de besoins particulièrement importants en ce début d’année 2017.

« Compte tenu de l’état des réserves, l’EFS tire la sonnette d’alarme pour sensibiliser le plus grand nombre sur la nécessité de donner son sang, maintenant », indique-t-on. « 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour soigner les patients. L’EFS et les malades ont besoin de la solidarité de tous ! » Fin décembre, il n’en comptait que 88 000 poches sur les 100 000 nécessaires en réserve.

L’épidémie de grippe, forte cette année en France, influe sur la baisse de donneurs. Les personnes souffrant d’une infection ou d’une fièvre de plus de 38 °C doivent en effet respecter un délai de deux semaines après la fin des symptômes avant de se présenter. Or aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs. L’appel à mobilisation est lancé.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Hajj 2017 : l’Arabie Saoudite invite l’Iran à renouer le dialogue .

« Nous avons reçu une invitation de l’Arabie Saoudite pour des négociations à propos du Hajj 2017 », a déclaré, lundi 9 janvier, Ali Ghazi-Asghar, le représentant du guide suprême iranien pour le Hajj. « Le ton de cette invitation n’est pas très différent des précédentes », a-t-il tenu à préciser, rapporte l’agence de la télévision nationale iranienne Irib.

« Nous allons répondre dans les prochains jours », a-t-il ajouté, précisant qu’« il faut trouver une solution pour le logement des pèlerins, la nourriture, les questions médicales, le transport, les questions bancaires et consulaires ».

Les relations entre l’Arabie Saoudite et l’Iran sont exécrables depuis la terrible bousculade qui a coûté la vie à près d’un millier de personnes – 2 300 fidèles selon des sources – dont 464 Iraniens lors du grand pèlerinage en 2015.

Depuis, plusieurs incidents ont poussé les deux pays à rompre leurs relations diplomatiques. L’Iran a décidé d’annuler l’acheminement de ses ressortissants pour le pèlerinage de 2016 alors que 60 000 d’entre eux avaient participé en 2015. L’Arabie Saoudite a elle suspendu tous les vols entre les deux pays.

En septembre 2016, des injures ont été proférées dans les deux sens par des dignitaires religieux. L’ayatollah Ali Khamenei a qualifié les autorités saoudiennes de « médiocres petits diables » tandis que le grand mufti d’Arabie Saoudite a jugé que ses homologues iraniens « ne sont pas des musulmans ». Le retour des pèlerins iraniens au Hajj pourrait être une première étape au renouement des relations hautement conflictuelles qu’entretiennent les deux pays de longue date.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La Cour européenne des droits de l’homme rejette l’exemption de piscine mixte pour les écolières musulmanes.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu, mardi 10 janvier, une décision qui fait jurisprudence en milieu scolaire. Elle a débouté une famille résidant en Suisse qui refusait que ses filles participent à des cours de natation mixte dans le cadre scolaire.

La juridiction du Conseil de l’Europe a jugé que « l’intérêt des enfants à une scolarisation complète permettant une intégration sociale réussie selon les mœurs et coutumes locales prime sur le souhait des parents de voir leurs filles exemptées des cours de natation mixtes ».

La Cour basée à Strasbourg remarque en outre qu’un compromis avait été cherché par le canton de Bâle-Ville, où séjourne la famille plaignante. En effet, des aménagements avait été proposés tels que la possibilité pour les filles de porter un burkini et de se dévêtir hors de la présence des garçons.

L’affaire a démarré en 2008. Les parents turco-suisses de deux fillettes musulmanes alors âgées de sept et neuf ans ne refusaient leur participation aux cours de natation, et ce malgré que leurs filles ne soient pas encore pubère et malgré les aménagements et garanties de l’établissement. En juillet 2010, les autorités scolaires ont infligé une amende de 1 400 francs suisses (350 francs par parent et par enfant), soit environ 1 300 euros, pour manquement à leurs responsabilités.

Après avoir épuisé divers recours auprès de la justice suisse, ils ont invoqué auprès de la CEDH l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme relative à la liberté de pensée, de conscience et de religion. La Cour a estimé à l’unanimité que cet article n’a pas été violé.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le sultanat d’Oman promeut sa première femme à la tête d’un commissariat de police.

Elle a fière allure dans son uniforme étincelant de Lieutenant-colonel qui lui confère une autorité instantanée, Shaikhah Bint Ashour Al Hambasiyah vient d’écrire une nouvelle page de l’histoire du sultanat d’Oman, en sa qualité de première femme à prendre les rênes d’un commissariat de police situé en plein cœur de Mascate, sa cité phare.

Pour celle qui était hier une jeune recrue prometteuse de la police royale d’Oman, dont elle est venue gonfler les rangs en 1990, forte du soutien sans faille de ses parents, gravissant les échelons avec constance et rigueur, tout en prenant à chaque fois du galon, cette insigne promotion est sans conteste le point d’orgue de sa carrière.

Aux yeux de cette briseuse de plafond de verre dans l’âme, les obstacles, aussi insurmontables soient-ils, ne sont faits que pour être franchis, voire transcendés, avec une confiance d’autant plus grande qu’elle a la chance d’être solidement épaulée par un époux qui a toujours fait bloc derrière elle, non sans éprouver de l’admiration pour le feu sacré et la force de caractère qui animent sa moitié.

« Je reconnais que ce qui a facilité grandement mon ascension, c’est d’avoir un mari compréhensif qui a toujours respecté mon travail et compris mes choix de carrière. Mes parents ont été mes premiers soutiens et, sans eux, ma vocation aurait été certainement contrariée », a confié, pleine de gratitude, Shaikhah Bint Ashour Al Hambasiyah, en espérant être une source d’inspiration pour d’autres policières en herbe ou d’autres jeunes femmes omanaises qui s’interdisent de se rêver en uniforme.

Quand elle mesure le chemin parcouru depuis l’instant où elle a fait ses premières armes au sein de la police militaire féminine, dans la prestigieuse enceinte de la cour royale, la première femme Lieutenant-colonel d’Oman se souvient, avec émotion, de l’immense honneur qui a rejailli sur elle, et à travers elle, sur toutes les Omanaises, en tant que première femme à avoir eu le privilège de mener la parade de la police militaire, sous le haut patronage du Sultan Qaboos.

Pour la femme d’exception qu’est Shaikhah Bint Ashour Al Hambasiyah, la vocation et l’ambition des Omanaises ne doivent pas se briser sur les récifs du renoncement, mais au contraire s’affermir et se fortifier pour mieux les contourner.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation agresse une femme âgée à Qalqilia
.
Israël révoque le statut de résident de la famille de Kunbur
.
L’occupation détruit une ligne d’eau dans la Vallée du Jourdain
.
390 logements coloniaux bientôt construits
.
L’occupation arrête deux enfants dans la ville d’al-Khader
.
Les forces israéliennes arrêtent un Palestinien
.
Prolongation de la détention de deux frères du martyr de Jérusalem et son cousin
.
Hamas, Jihad: l’exécution d’Al-Salhi par Israël est un terrorisme d’Etat
.
Arrestations des cadres du Hamas en Cisjordanie dont le dirigeant Abou Aoun
.
UNRWA: 120 000 réfugiés palestiniens ont quitté la Syrie
.
Des voitures de colons ciblées par des cocktails Molotov à l’est d’Hébron
.
Hébron: Un mineur arrêté à Seir
.
Deux commerçants palestiniens arrêtés pour contrebande
.
Une mineure de 15 ans condamnée à un an et demi de prison
.
Le Hamas présente ses condoléances à l’Iran pour la mort de Rafsanjani
.
27 Palestiniens interdits de voyager la semaine dernière
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com