MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Shawwal 1438.

Flash info du 13 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Voici les 7 choses à appliquer quand le musulman fait face à une épreuve.

La vie est faite de dualités et d’événements bons ou mauvais.
Le croyant doit faire face aux épreuves de la vie ici-bas, en ayant en tête qu’il s’agit d’un passage éphémère pour les êtres humains.
Dans plusieurs versets du Saint-Coran, Allah (soubhanou wa ta’ala) évoque les multiples récompenses qu’Il accorde pour les croyants endurants.

« Quiconque, homme ou femme, aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui assurerons une vie heureuse. Et Nous les récompenserons en fonction des meilleures de leurs œuvres. » (Sourate Al-Nahl, Verset 97).
« Quiconque craint Allah et se montre patient en reçoit la récompense, car Dieu ne frustre jamais les hommes de bien de leur récompense. »
(Sourate Yûsuf, Verset 90).

Cependant, voici sept conseils pour affronter les épreuves avec force et foi:

1. Prier à l’heure 5 fois par jour avec ferveur comme si chaque salât était la dernière.

2. Lisez le Coran, car « N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs ? » (Sourate Ar-Ra’d, verset 28).

3. Multiplier les dou’as. Les invocations luttent contre l’incertitude et l’angoisse.

4. Faire des dons, l’aumône efface les péchés et annule le feu qu’ils suscitent comme le précise le prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) : « …et l’aumône éteint le pêché comme l’eau éteint le feu ». (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani).

5. Les croyants sont endurants et ont foi en l’aide d’Allah et peu importe les difficultés, ils agissent avec un sentiment de contentement et de sécurité. « A côté de la difficulté est, certes une facilité ! A côté de la difficulté, est, certes, une facilité ! » (Sourate As-Sarh, verset 5 et 6).

6. Ressasser les idées sombres n’est pas une solution. Souffrir c’est montrer sa vulnérabilité, ou sa force. La souffrance nous apprend à être forts, elle nous instruit et renforce notre détermination. C’est lorsqu’un malheur nous accable que nous réfléchissons et que nous avançons.

7. « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui. » (Tirmidhi).

AJIB.FR
***


Indonésie : à 15 ans, il se marie avec une femme de 71 ans.

L’âge légal pour se marier en Indonésie est de 19 ans pour les hommes. Il n’aurait pas attendu quatre ans avant de s’unir avec celle qu’il aime : il menaçait de se suicider si le mariage n’était pas célébré.

Son souhait – ou plutôt son chantage – a été exaucé : le chef du village Karang Endah, situé dans le sud de l’île de Sumatra, a accepté de marier Selamat Riayadi à une femme de 71 ans dimanche 2 juillet 2017.

De 56 ans son aînée, l’adolescent de 15 ans n’a pas eu peur, au contraire : il est tombé amoureux de celle qui est nommée Rohaya quelques mois plus tôt quand elle s’occupait de lui qui souffrait de la malaria. Selon l’AFP, Rohaya a été par deux fois mariée. Du côté de Selamat, son père est mort quand il était jeune et sa mère, remarié, n’a pas suffisamment pris en charge son fils.

« Etant donné que le garçon est mineur, nous avons décidé d’un mariage en privé célébré par un religieux », a indiqué le chef du village afin de les « préserver du péché » qui est d’avoir des relations sexuelles hors mariage, interdites en islam.

Le mariage, qui n’a pas été si « privé » que ça, n’est pas motivé par l’argent, les deux partis étant pauvres. Une dot de 200 000 roupies indonésienne (13 €) a été offerte à Rohaya selon la presse locale.

Le mariage, dont une vidéo auquel ont assisté des proches et des amis du couple circule largement sur la Toile, reste à ce stade non reconnu par les autorités. La ministre indonésienne des Affaires sociales Khofifah Indar Parawansa a déploré l’union, assurant mercredi 5 juillet que celle qui a été célébré ne peut être légalisé en raison de l’âge de Selamat.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


L’islam mal perçu en France ? Grande Mosquée de Paris et UOIF demandent aux musulmans de s’activer.

Dalil Boubakeur, président de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris, a reçu, jeudi 6 juillet, Amar Lasfar, son homologue des Musulmans de France (ex-UOIF). Ils annoncent via un communiqué avoir discuté, entre autres, des résultats de l’enquête annuelle d’Ipsos sur les fractures dans la société française publiée lundi 3 juillet. Dès la parution de l’étude, plusieurs médias dont Le Figaro ont mis en avant les chiffres relatifs à l’inquiétude grandissante des Français vis-à-vis de l’islam.

« Les représentants des fédérations sont extrêmement préoccupés par le regard négatif que certains Français portent sur la religion musulmane », déclarent-ils, demandant « instamment à tous les musulmans de France de participer activement à des actions tendant à mieux faire connaître les valeurs fondamentales de l’islam qui ne sont en rien contraires aux lois de la République ».

Les deux présidents de fédérations, ainsi qu’Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, prient les responsables des associations musulmanes « d’assumer avec dignité et compétence leurs responsabilités, loin de toute contingence partisane, en refusant toute influence extérieure pour agir exclusivement dans le cadre de l’intérêt général et dans le souci de la promotion d’un Islam adapté à la réalité française ».

Ils ont tenu à rappeler qu’ils « réfutent tout lien entre Islam et terrorisme et affirment que la religion musulmane ne peut sécréter aucune forme de violence » et appellent aussi à ce que « la religion musulmane et l’exercice de son culte soient considérés et traités avec les mêmes principes et règles qui régissent les religions et cultes historiquement installés en France ».

saphirnews.com
***


La première députée musulmane du Danemark rencontre les islamophobes qui lui envoient des mails haineux.

Elle a beau s’être forgée la plus dure des carapaces à l’épreuve du terrain, la première députée danoise d’origine kurde et de confession musulmane, Özlem Sara Cekic, ne s’habituera jamais à être la cible de prédilection de courriers haineux dont les auteurs ont trempé leur plume dans l’encre noire du racisme, primaire et viscéral.

Cette infirmière de formation née à Ankara, qui fut élue au comité central du Parti socialiste populaire en 2004, avant de siéger dans le saint des saints du pouvoir législatif, a cependant le cuir suffisamment épais pour tenter d’amorcer un dialogue avec ses farouches détracteurs.

Sur sa page Facebook, cet exutoire de toutes les rancoeurs et ressentiments fielleux, Özlem Sara Cekic refuse de se laisser impressionner par les invectives proférées par des islamophobes de tous bords et pense avoir trouvé la plus efficace des armes pour désarçonner des lâches qui avancent souvent masqués : échanger avec eux, au lieu d’ignorer leurs injures ou menaces, voire même leur proposer de s’asseoir autour d’une table, dans le cadre d’un face-à-face dépassionné, à visage découvert.

Interviewée par la BBC, cette spécialiste des questions de santé au sein de son parti a révélé qu’elle a eu largement l’occasion de tester sa méthode au cours de ces dernières années, à travers la centaine de rencontres, sous haute tension, qui ont eu lieu avec des ultras du nationalisme et grands pourfendeurs de l’islam.

Elle n’en était donc pas à son coup d’essai lorsque la nouvelle confrontation qu’elle s’est infligée avec un Danois, prénommé Stephan, dans l’intimité de sa demeure, a été filmée. Cet islamophobe qui s’ignore, clamant qu’il n’est pas raciste et se définissant comme un « opposant à l’islam », l’avait entre autres traitée sur Facebook de « singe », l’avait sommée de « rentrer chez elle », tout en assénant à plusieurs reprises : « Nous voulons un monde sans musulmans ». On jurerait entendre le cri de guerre d’un islamophobe enragé !!

Devenue virale, cette vidéo publiée sur la page Facebook de la BBC a captivé plus de 2,6 millions de personnes en quelques jours, pour la plus grande satisfaction de Özlem Sara Cekic qui aspire à abolir les distances et les murs qui séparent pour mieux mettre en lumière « ces similitudes qui nous rapprochent ».

Il reste à savoir ce que les deux protagonistes retireront de leur longue conversation qui n’a pas fait que dans les amabilités et dont certains mots ont profondément blessé la parlementaire danoise. En effet, si celle-ci conclut malgré tout sur une note résolument positive, en espérant « revoir » son interlocuteur, il n’en va pas de même pour le dénommé Stephan qui, campant sur ses positions, a lâché face caméra : « Je ne suis pas sûr que nous nous reverrons ».

Quant aux préjugés et autres amalgames ravageurs contre lesquels lutte sans relâche la courageuse Özlem Sara Cekic, il est encore moins sûr que ce face-à-face qui a tourné au dialogue de sourds soit parvenu à les briser…

oumma.com
***


Irak : Censure : ces photos de Mossoul que les médias n’ont pas souhaité publier.

Kainoa Little, un reporter-photographe américain de retour de Mossoul n’est pas parvenu à vendre ses prises de vue de guerre. Aucun média n’a souhaité diffuser ses photos. Il décide alors de les publier gratuitement sur les réseaux sociaux, une manière de protester contre la censure qui le frappe, en soutien aux soldats et civils irakiens qu’il a suivis pendant son séjour. Oumma vous dévoile ces photos, avec en bonus un court extrait des images filmées, montrant le quotidien des civils fuyant la guerre et l’Etat Islamique à Mossoul.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Algérie : Fatma Boudouani, première femme Général-Major de l’armée algérienne.

Femme d’exception au sein d’une armée algérienne qui a promu quatre femmes généraux au cours de ces dernières années, la nomination de Fatma Boudouani au grade de Général-Major permet à l’Algérie de conforter sa place de leader dans le monde arabe en termes de représentation de la gent féminine et de son accession à des hautes responsabilités dans la grande muette.

Dans une institution militaire où le commandement des troupes se conjugue généralement au masculin, l’irrésistible ascension de cette spécialiste du ministère de la Défense la fait entrer par la grande porte dans l’histoire de son pays, en tant que première femme élevée à ce rang prestigieux.

La célébration, mardi 4 juillet, du 55ème anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie aura été notamment marquée par une cérémonie de remise de médailles décernées à des militaires et des civils assimilés dans l’enceinte du ministère de la Défense, sous l’égide du Vice-ministre de la Défense, Gaïd Salah, dont Fatma Boudouani, qui avait été promue Général en 2012 par le président Bouteflika, a été l’héroïne du jour.

oumma.com
***


Histoire : 6 juillet 640 : la bataille d’Ayn Shams (Héliopolis).

Il y a quelques 1377 ans, le 6 juillet 640, la bataille d’Ayn Shams (ou Héliopolis) entre musulmans et Byzantins décidait du sort de l’Égypte pour les siècles à venir…

Menés par ‘Amr ibn al-‘As (RA), 4000 mujâhidîn étaient entrés en Égypte l’année précédente depuis la Palestine récemment conquise, avant de foncer sur la vallée du Nil et de mettre le siège à la forteresse de Babylone. Une seconde armée envoyée en renfort par le calife ‘Umar ibn al-Khattab (RA) les avait rejoint aux abords de la ville antique d’Héliopolis, l’assiégeant également. C’est là que le général Théodore, après avoir rassemblé toutes les forces byzantines du pays, va se porter à leur rencontre.

Les Byzantins dépassent largement en nombre l’armée islamique, mais le génie tactique de ‘Amr va – encore une fois – faire la différence : il décide de diviser son armée en trois régiments, l’un d’entre eux qui doit se dissimuler derrière des collines pour attaquer par surprise l’arrière-garde byzantine au moment opportun, et le dernier qui se place au Sud du champ de bataille, par où les Romains tenteront le plus probablement de fuir si l’engagement tourne à leur désavantage.

Lorsque Théodore, sûr de lui et inconscient de la manœuvre, lance l’ensemble de son armée sur les troupes musulmanes, tout se passe comme ‘Amr l’avait planifié : le second détachement mené par Kharija attaque les Byzantins par l’arrière, créant une panique indescriptible dans leurs rangs qui les poussent à battre en retraite vers le Sud, où le troisième régiment stationné achève de les tailler en pièces. Seulement accompagnés de quelques centaines de cavaliers, le général Théodore parvient malgré tout à fuir.

Mais il est désormais bien seul : la dernière force militaire byzantine d’envergure susceptible de barrer la route de la grande Alexandrie aux musulmans a été anéantie à Ayn Shams, et l’Empire exsangue, qui doit également protéger l’Anatolie de l’armée islamique du Shâm, ne pourra plus envoyer de renforts sérieux. Les chrétiens coptes locaux, lassés des persécutions religieuses et des taxes abusives de Byzance, se rallient désormais en masse aux nouveaux maîtres de l’Égypte contre les « Grecs » qu’ils détestent. En quelques mois, ‘Amr prend possession de l’ensemble du pays, jusqu’à Alexandrie, en novembre de l’année suivante. Dans la poussière, la sueur et le sang de la bataille d’Ayn Shams, l’Égypte islamique était née.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Bahar: Nous ne permettons pas à Abbas de séparer Gaza de la Patrie
.
Le Premier vice-président du Conseil législatif, Ahmed Bahar a déclaré que l’Autorité palestinienne en Cisjordanie occcupée a dépassé toutes les lignes rouges et toutes les normes morales et juridiques
.
L’occupation réduit l’approvisionnement en eau de Salfit
.
L’occupation installe une unité d’intervention rapide à la frontière jordanienne
.
L’ambassadeur qatari sera à Gaza dans quelques jours
.
Discours de Haniyeh : priorités et modalités de l’initiative politique
.
Des membres du Congrès américain appellent l’occupant israélien à libérer Aissa Amrou
.
Mandelblit: L’enquête sur les dossiers de Netanyahou a considérablement progressé
.
L’occupation israélienne continue de traquer les partisans du boycott
.
Campagne israélienne d’arrestations et d’inspections en Cisjordanie
.
Cisjordanie: l’armée d’occupation aurait saisi un atelier de fabrication d’armes
.
L’occupation demande les numéros de téléphone des chauffeurs de taxi palestiniens
.
Les ex-détenus à Abbas : la suspension des salaires ne nous découragera jamais
.
La délégation du Hamas au Caire: les pourparlers allègeront les souffrances de Gaza
.
Joudeh tient le gouvernement de l’Autorité Palestinienne responsable de la catastrophe sanitaire à Gaza
.
L’avocat captif Allan poursuit sa grève de la faim depuis 29 jours
.
Netanyahu veut élargir la coopération d’Israël avec l’Inde
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 26 Rajab 1438.

Flash info du 26 Rajab 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Voici les précautions à prendre avant de se lever la nuit.

Le principe des 3 fois 30 secondes peut vous sauver la vie !
La majorité des personnes qui se lèvent la nuit sortent du lit précipitamment sans prendre le temps d’éveiller son corps en douceur.

Respecter le «principe des 3 fois 30 secondes» permet de réduire les risques cardiovasculaires et diminuer considérablement les possibilités de morts subites. Voici la méthode à suivre avec précision:

1 – Lorsque vous vous réveillez, restez au lit, couché pendant 30 secondes.
2 – Puis, asseyez-vous sur le lit pour encore 30 secondes suivante.
3 – Abaissez vos jambes, assis sur le bord du lit pour les dernières 30 secondes.

Grâce à cela, vous n’aurez pas le cerveau et le cœur anémiés car vous ne manquerez pas de sang, ce qui réduit donc la possibilité d’une chute et donc la mort subite.

Mais aussi, n’oublier pas de dire l’invocation, lorsqu’on se réveille :
« Al-hamdou li-l-lahi l-ladhî ahyana bacda ma amatana wa ilayhi n-noushour. »
« Louange à Allah qui nous a rendus à la vie après nous avoir fait mourir, et tout retourne à Lui. »

AJIB.FR
***


France : Fusillade sur les Champs-Elysées : l’UOIF monte au créneau contre Marine Le Pen.

L’Union des organisations islamiques de France (UOIF) est toujours dans le viseur de Marine Le Pen. A l’occasion du 34e Rassemblement annuel des musulmans de France (RAMF), la candidate Front national à la présidentielle avait encore réclamé la dissolution de la fédération musulmane. Une demande qu’elle a réitérée lorsqu’est survenue l’attaque contre des policiers aux Champs-Elysées jeudi 20 avril au soir.

« Il faut s’attaquer à la racine du mal. C’est le fondamentalisme islamiste qui est l’idéologie qui arme ces terroristes », a déclaré Marine Le Pen, fustigeant pêle-mêle « l’UOIF, les mosquées radicales, les associations qui servent de vecteurs à cette idéologie » contre lesquelles « rien n’a été fait depuis dix ans, pas depuis cinq ans ». Des déclarations faites deux jours avant le premier tour de l’élection présidentielle.

La fédération est montée au créneau vendredi 21 avril contre les « déclarations hystériques » de la présidente du FN qui ne cherche, « comme à son habitude, qu’à jouer la peur pour tenter de ratisser des voix ». « Par ses idées et les valeurs qu’elle promeut, l’UOIF constitue un réel rempart contre l’extrémisme et le repli communautaire », indique la fédération, qui dit « se réserver le droit de porter l’affaire en justice ».

Celle qui s’est choisie pour nouveau nom Musulmans de France, qui a rendu « hommage aux forces de l’ordre » après l’attentat, juge que les déclarations de Marine Le Pen « confortent Daesh dans son discours sur une France qui rejetterait ses enfants de confession musulmane ».

saphirnews.com
***


Dortmund : l’attentat devait servir non pas Daesh mais une opération boursière.

Le parquet fédéral allemand a annoncé, dans un communiqué vendredi 21 avril, l’arrestation de Serguej W., un Allemand de 28 ans suspecté d’être l’auteur de l’attentat commis contre le bus du Borussia Dortmund le 11 avril dernier.

Alors que les footballeurs s’apprêtaient à rejoindre le Signal Iduna Park pour y disputer le quart de finale aller de Ligue des champions les opposant à l’AS Monaco, une explosion a blessé l’Espagnol Marc Bartra ainsi qu’un policier. Le lendemain de l’attaque, les enquêteurs avaient annoncé privilégier la piste du terrorisme islamiste.

Serguej W. aurait réservé deux chambres de l’hôtel L’Arrivée où résidaient les footballeurs de Dortmund : la première pour la période du 9 au 13 avril, la seconde pour la période 16 au avril et cela deux mois avant les faits car la date précise de la rencontre n’était pas encore connue. Il avait choisi des chambres donnant sur la rue, lui permettant de visualiser le bus qu’il prévoyait de faire exploser. C’est au sein de cette chambre qu’il aurait passé un ordre d’achat d’une valeur de « plusieurs dizaines de milliers d’euros » sur des actions du Borussia. Il espérait, en spéculant sur la baisse du cours de l’action, tirer un bénéfice de près d’un million d’euros selon le Spiegel, voire plusieurs millions d’euros, d’après le ministre de l’Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Les enquêteurs ont repéré cette opération en passant au crible les connexions Internet passées par l’adresse IP de l’établissement.

Les trois textes de revendication retrouvés aux abords du lieu de l’attentat ont été rédigés par Serguej W. dans le but de tromper la police. On pouvait y lire une demande de retrait des avions de reconnaissance allemands Tornado déployés en Syrie dans le cadre de la coalition contre l’Etat islamique mais aussi la demande de fermeture d’une base de l’OTAN en Rhénanie-Palatinat. Le plan d’action du spéculateur machiavélique aurait bien pu tourner à l’hécatombe.

En effet, il a disposé trois bombes dans de petits buissons à proximité de l’hôtel. Les bombes étaient truffées de tiges métalliques dont certaines ont été retrouvées à plus de 200 mètres de l’explosion. Le parquet fédéral annonce que les recherches visant à déterminer la provenance des explosifs se poursuivent encore à l’heure qu’il est.

saphirnews.com
***


Traces musulmanes dans l’art chrétien.

Chronologiquement, l’art chrétien est né avant l’art musulman, mais l’histoire du monde a fait que ces deux arts ont, tour à tour, évolué dans le temps et dans l’espace, chacun s’inspirant de l’autre, les premiers monuments musulmans de Syrie et de Palestine s’appuyant sur les concepts chrétiens de l’église byzantine, les églises romanes de l’Occitanie s’inspirant à la fois de ces mêmes monuments byzantins et des systèmes décoratifs musulmans.

D’autre part, le monde chrétien est plutôt constitué de peuples sédentaires alors que le monde musulman, même s’il s’est étendu à des peuples eux-aussi sédentaires, est d’origine nomade, et sans cesse, sera « irrigué » par des invasions, mongoles, seljoukides, turques, mais toujours entreprises par des nomades.

Sur toutes les terres où l’Islam, venu du désert d’Arabie, s’est étendu, il a assimilé le type d’architecture local préexistant, qu’il soit byzantin, perse, hindou ou bouddhiste, en en développant les formes qui convenaient à sa vision du monde, que ce soit dans les constructions d’argile qui bordent le fleuve Niger, dans les monuments moghols de Fatehpur Sikhri en Inde ou dans les mosquées aériennes de Sinan de l’actuelle Turquie.

Les mosquées et les églises sont construites à partir de matériaux épars, pierres et bois trouvés dans la nature et de matériaux fabriqués à partir d’autres éléments naturels comme briques ou verreries. Et ce seront les outils qui se feront les instruments du divin en transformant ces pièces brutes en ses reflets. Les ciseaux du sculpteur seront semblables aux calames qui, dans les medersas creuseront le papier pour y inscrire les versets du Coran. Du « chaos » des matières, surgit l’harmonie des cimes.

On entre dans une église par une porte qui, par l’existence d’un arc plus ou moins travaillé, décoré de voussures, la rend semblable à une niche, niche que l’on retrouve au chœur de l’église, et qui représente le « Saint des Saints », le lieu de l’ « apparition » divine. Niche que l’on retrouve également dans les lieux de prière musulmans, sous la forme du mihrâb, dont la voûte représente le ciel, mais qui, contrairement au rite chrétien, ne « contiendra » pas Dieu, les croyants dirigeant leur prière vers un centre à elle extérieur, au-delà de la niche, la Kaaba.

Et on peut imaginer les centaines de milliers de mirhâb, qui, de par le monde, forment des milliers de cercles concentriques autour d’un simple cube noir et sacré. Alors que les abords de ce portail-niche seront l’objet de toutes les attentions artistiques, aussi bien dans l’église que dans la mosquée, comme ils l’étaient déjà pour les niches contenant, dans les temples hindous, les images, les signes de la Divinité.

La ligne courbe, ligne directrice de tout art nomade, de tout nomadisme, venu d’Orient avec les conquérants musulmans du VIIIe s., orne fastueusement sous forme de polylobes et d’arabesques le mihrâb de la mosquée de Cordoue au Xe s., avant de conquérir, deux cents ans plus tard, de nombreuses églises romanes du Sud de la France, les faisant ainsi renouer avec le mouvement primordial, au plus près de l’Origine.

Les églises et les mosquées sont décorées de motifs zoomorphes venus des plus lointaines sociétés préhistoriques, et repris par les cultures mésopotamiennes aussi bien que par les cultures septentrionales d’Europe. Et, dans la France du Sud, se retrouveront les lions et les aigles échappés de l’Evangéliaire du Livre de Kells comme des Ateliers de Cordoue, unis en dragons et griffons souvent affrontés, animaux solaires, symboles des solstices, des phases ascendante et descendante du cycle de l’année, chaque dogme, chrétien ou musulman, lui donnant sa propre signification, des créatures infernales domptées par l’Homme-Dieu à celles, fabuleuses, combattant sans fin les forces surnaturelles, symboles de puissance ambiguë.

L’art chrétien, héritier, entre autres, des mondes grec, latin et nordique, rencontre l’art musulman héritier des mondes babylonien, indien et perse, et l’un échangera avec l’autre ses techniques, ses motifs, ses formes pour construire des œuvres destinées à la concrétisation matérielle et de l’infini divin.

Le carré des fondations, posé solidement à terre, rencontre dans les airs la coupole destinée à atteindre le ciel. Et des étoiles d’or couvriront celle du mausolée de Galla Placidia à Ravenne au Ve s., alors que des milliers de pièces de mosaïque tournoieront au plafond de la mosquée Jamia de Thatta au Pakistan plus de mille ans plus tard.

Et les têtes de Bouddha seront serties au Nord du même pays dans une auréole, courbe parfaite enserrant la plus noble partie de l’être humain, comme elle entourera, cercle presque complet, les têtes des saints de l’iconographie chrétienne avant d’envelopper, complètement cette fois, les noms de Allah et de Mohammed de part et d’autre des mirhâb de toutes les mosquées.

Lorsqu’on lève les yeux au plafond de la mosquée de Karbala en Iraq, entièrement recouvert de miroirs biseautés, s’y reflètent, difractés, méconnaissables, les sols, mais également les foules les foulant, et notre imagination peut isoler n’importe quel brillant coloré et le rattacher à toute religion, à toute croyance – puisque le miroir est reflet, à la fois semblable et différent de la Vérité – et le désigner comme mémoire de l’univers.

oumma.com
***


Le parcours unique de Layla Shaikley, la nouvelle voix du féminisme musulman américain.

La soif d’entreprendre transparaît dans le curriculum vitae déjà bien rempli de Layla Shaikley qui, à tout juste 30 ans, est passée allègrement de l’idée à la réalisation à plusieurs reprises, avec un goût prononcé pour l’éclectisme et l’innovation.

D’origine irakienne, ses parents étant allés voir si l’herbe était plus verte sous les cieux ensoleillés de la Californie des années 70, la jeune femme, née dans une fratrie de six enfants, qui garde un souvenir heureux de son « enfance américaine », a creusé son sillon en s’affirmant comme une insatiable touche-à-tout de talent.

« J’ai grandi sur une planche à roulettes, j’adore faire du surf et du snowboard ! », s’exclame-t-elle avec un enthousiasme rafraîchissant qui révèle l’âme d’enfant qui sommeille en elle, et dans laquelle elle puise sa formidable capacité à s’émerveiller, à se renouveler et à aller de l’avant.

« Il n’y a rien de plus créatif que de créer une entreprise », clame la fondatrice passionnée de Wise Systems – une start-up qui a développé un logiciel de routage afin d’aider les entreprises à assurer leurs livraisons de biens et de services dans les meilleures conditions – avec une exaltation d’autant plus grande que son aventure entrepreneuriale est couronnée d’un premier succès : l’intérêt que lui porte un investisseur de poids, la Techstars Mobility, une société basée à Detroit, spécialisée dans les technologies de construction et les modèles commerciaux novateurs.

Après avoir étudié l’architecture dans la prestigieuse enceinte universitaire du Massachusetts Institute of Technlogy et avoir effectué le stage « le plus cool de sa vie » au sein de la NASA, dans le département de la robotique pour Mars, Layla Shaikley n’a cessé d’accumuler les expériences, toutes plus enrichissantes et variées les unes que les autres, jusqu’à s’essayer à la réalisation audiovisuelle en laissant vibrer sa fibre militante.

Ayant fait de la lutte contre les préjugés sur les femmes musulmanes son cheval de bataille, elle a contribué, avec le feu sacré qui la caractérise, à la conception d’un clip qui, pour être un galop d’essai, fut un coup de maître : « Muslim Hipsters: #mipsterz ». Le succès viral a été immédiatement au rendez-vous, la vidéo suscitant une avalanche de louanges sur les réseaux sociaux, contrebalancées par une déferlante de critiques, tout en lui ouvrant les portes d’une gloire naissante.

« C’est une vision joyeuse, moderne et pleine de fraîcheur des jeunes musulmanes américaines, attirées par la culture et les arts, que j’ai voulu donnée dans ce clip, afin de briser les stéréotypes et d’en finir avec l’image médiatique si étroite et orientée », explique celle qui s’est fait un nom dans le monde virtuel et réel et s’est imposée comme la nouvelle voix, originale et forte, du féminisme musulman de l’autre côté de l’Atlantique.

Un bonheur n’arrivant jamais seul, Layla Shaikley a convolé en justes noces en août 2016 avec l’homme de sa vie, Hadi Durali. Depuis Boston où le couple a installé son nid douillet, cette dynamique Américaine, fourmillant d’idées, mesure le chemin parcouru, mais aussi combien ses séjours en Irak, auprès des siens, l’ont enrichie et façonné sa compréhension du monde. Elle qui estime avoir tant reçu de la vie, considère que sa plus belle réussite serait de pouvoir donner en retour à la collectivité et à sa communauté.

Dans le clip « Muslim Hipsters », on remarque la présence de Noor Tagoori, la première journaliste indépendante voilée de la télévision américaine, ainsi que de la grande championne d’escrime, Ibtihaj Muhammad, première athlète américaine voilée à avoir concouru aux Jeux Olympiques, à Rio en 2016, et avoir décroché la médaille de bronze.

oumma.com
***


Événement : La commission des femmes de Cuesmes organise, le lundi 1 mai, à partir de 13H, une après-midi conviviale.

Au programmes :

Anachid, défilés, chorale, animation divers.

Une garderie sera assurée et il y aura une petite restauration sur place.

Tarifs :

Adultes : 12 euro.
Enfants de moins de 12 ans : 5 euro.
Préventes : 10 euro .

Adresse de l’évènement :
Salle calva de Jemappes,
641, Avenue Roi Albert,
Mons,
Hainaut,
7012 Belgique.

Informations et réservations au : 00 324 89 08 20 52
.

Venez nombreuses, innch Allah
.


actualiteislamiquedebelgique.com
***


Les musulmans Ouïghours vivent les pires heures de leur histoire.

La persécution de la minorité musulmane Ouïghoure s’intensifie dans la région du Turkestan occupée. Les autorités chinoises de cette région viennent d’adopter une série de mesures ciblant les comportements considérés comme des « manifestations d’extrémisme » à l’égard de cette minorité turcophone. Et malheur à ceux qui s’aventurent à critiquer cette nouvelle réglementation islamophobe et liberticide.

BARBES « ANORMALES », VOILE INTÉGRAL ET PRÉNOMS ISLAMIQUES INTERDITS.

Dans un texte adopté fin mars, l’assemblée régionale a décidé de l’interdiction du voile intégral pour les femmes et les « barbes anormales » pour les hommes. Les habitants du Turkestan ne pourront par ailleurs pas « forcer » autrui à participer à des activités religieuses. Ainsi, la fréquentation de la mosquée devient interdite aux moins de 18 ans et les enfants ne pourront apprendre le Coran avant l’âge de 10 ans.

Il est également interdit d’utiliser le mot de halal sur les devantures des magasins et restaurants ou encore de se marier uniquement religieusement.

La réglementation qui s’impose à l’ensemble des habitants de cette région va jusqu’à rendre illégal le fait de refuser d’écouter et de regarder la télévision et la radio d’Etat qui relaie la propagande de la dictature communiste. Pire, une liste de prénoms musulmans prohibés vient d’être publiée, parmi ces prénoms : Muhammad, Muslim, Usama, … etc. C’est la première fois dans l’histoire qu’une autorité interdit le prénom Mouhammad.

Même l’alphabet arabe utilisée pour l’écriture Ouïghoure n’a échappé à cette campagne d’anéantissement de l’identité de ce peuple. Dans une vidéo publiée par des activistes Ouïghours en mars, on y voit un homme (un officiel ?) en train d’enlever les lettres arabes de la devanture d’un bâtiment.

Sur l’application WeChat (le Wattsapp chinois), certains mots musulmans comme Allah, Al Hamdulillah, Salat, … sont interdits.

275 EUROS DE RÉCOMPENSE POUR DÉNONCER LES VOILÉES ET LES BARBUS.

Une vaste campagne de délation a été lancée, et le GPS est imposé dans toutes les voitures sur une partie du territoire. A Hotan, une ville où l’équivalent de 275 euros de récompense sont offerts pour toute dénonciation de personnes «dont la tête est couverte» ou de «jeunes arborant de longues barbes», une équipe de journalistes de Reuters a assisté à l’inspection des papiers et de l’habillement d’une foule de mille personnes, serrées sur un terrain de basket, et vu des policiers enlever de force le foulard d’une femme d’âge moyen.

Et gare aux forces de police qui ne dénoncent pas assez. Ces derniers jours, 92 responsables de la police ont été démis de leurs fonctions. La répression est telle qu’un cadre du parti a récemment été sanctionné pour s’être abstenu de fumer devant des responsables religieux musulmans, signe selon sa hiérarchie de sa faiblesse face à « l’extrémisme ». Un autre pour avoir célébré un mariage religieux chez lui.

Dans la ville de Kashgar, les commerçants sont forcés de participer à trois « exercices antiterroristes » par jour et d’installer des caméras de surveillance à leurs frais.

L’année dernière, les autorités avaient interdit aux membres du parti, fonctionnaires, cadres, étudiants et mineures d’accomplir le jeûne du mois de Ramadan ainsi que la participation aux activités religieuses.

« 50% DES MOSQUÉES DÉTRUITES DEPUIS JUIN 2016 ».

Depuis 1997, la Chine a fermé 1200 mosquées, certaines ont été transformées en QG pour la Parti Communiste Chinois. Selon le « Congrès Mondial des Ouïghours », la moitié des mosquées de cette région ont été détruites par les autorités.

SCÈNES D’HUMILIATIONS PUBLIQUES.

L’humiliation est telle que des femmes voilées sont forcées parfois de se dévoiler dans la rue.

Le 9 février 2015, Sur une place publique, des dizaines d’imams en qamis sont alignés en rang et… dansent, «au nom de la civilisation». La mise en scène est soignée. Les slogans sont cruels. «Notre revenu provient du CKP (administration chinoise) pas d’Allah», «la paix du pays donne la paix à l’âme».

En 2014, la ville de Karamay avait interdit aux barbus et aux femmes voilées de prendre les transports en commun; en mai 2015, une autre municipalité (Aktash) avait obligé les commerçants locaux à vendre de l’alcool et des cigarettes, les forçant même à afficher les produits en vitrine.

ÉTÉ 2014 : LE MASSACRE QUI COÛTA LA VIE À DES CENTAINES DE MUSULMANS OUÏGHOURS.

Fin juillet 2014, à la suite d’une émeute dans la ville de Yarkand, des centaines de personnes ont été tuées par la police chinoise, au moins 2000 selon le « Congrès Mondial des Ouïghours ». Un massacre dans l’indifférence générale comme tous les massacres lorsque les victimes sont musulmanes.

Ajoutant à cela les milliers de condamnés à mort accusés souvent de terrorisme et les prisonniers politiques. lham Tohti, universitaire et instigateur d’un rapprochement entre les deux ethnies Han et Ouïghours, est depuis 3 ans emprisonné à vie pour « séparatisme ».

IL ÉTAIT UNE FOIS LA RÉPUBLIQUE DU TURKESTAN ORIENTAL…

En 1949, l’Armée populaire de libération de Chine envahit le Turkestan Oriental à majorité Ouïghoure. Il devint une province chinoise autonome du nom de Xinjiang. Depuis, la Chine fait tout pour effacer l’identité de ce peuple qui ne représente actuellement que la moitié du nombre des habitants de cette région (22 millions). En effet, le régime communiste a depuis toujours favorisé l’installation de l’ethnie Hans, majoritaire en Chine dans cette région afin de la « siniser ».

Birmanie, Cachemire, Turkestan, Palestine, … Les plaies de la oumma se multiplient. Nous demandons à Allah le Tout-Puissant d’accorder à ces peuples opprimés Son soutien et les renforce face aux tyrans et injustes.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur a dénoncé « le crime » de la dévastation de deux établissements scolaires par les forces d’occupation au nord d’al-Quds occupé.
.
Les soldats israéliens détenus à Gaza accusent leur gouvernement de mentir
.
Appels à soutenir les prisonniers en grève de la faim
.
Incursion dans le sud d’Hébron et un barrage à l’ouest
.
6e jour : les prisonniers de Ramon rejoignent la bataille de la Dignité
.
Reportage: Affiches de solidarité avec les prisonniers en grève de la faim à Athènes
.
L’occupation restitue le corps du martyr Ahmed Ghazzal de Naplouse
.
Les colons agressent un militant israélien pro-palestinien
.
Une journaliste palestinienne blessée par l’occupation lors d’une marche à Kafr Qaddum
.
Haniyeh: Les partis qui ont trahis Gaza sont en difficulté
.
Avertissements contre les tentatives israéliennes de saper la grève des prisonniers
.
Blasphème des fanatiques juifs dans la ville de Kifl Hares
.
Les soldats israéliens ouvrent le feu sur une palestinienne handicapée mentale
.
L’occupation prend d’assaut les villes à l’ouest de Jénine
.
Les forces israéliennes arrêtent un ex-prisonnier de Tulkarem
.
La préventive de l’Autorité Palestinienne arrête 3 citoyens, dont deux captifs libérés
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information