MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le 13 Sha’ban 1440.

Flash info pour le 13 Sha’ban 1440.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Assalam aleykoum.

Nous sommes le 13 Sha’bann 1440.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
.
Le mouvement de résistance islamique « Hamas » a dénoncé la mentalité criminelle adoptée par les dirigeants de l’occupation et son armée dans la poursuite des familles de la résistance même après la mort et la mise en détention de leurs corps, mais cette politique a prouvé son échec devant la fermeté de notre peuple héroïque.
.
Un enfant parmi 8 palestiniens enlevés lors de raids des forces de l’occupation israélienne
.
Un colon renverse délibérément un enfant à Hébron
.
Des colons israéliens saccagent des terres agricoles palestiniennes à Salfit
.
Un tribunal israélien condamne deux Palestiniennes à des peines d’emprisonnement
.
Un Palestinien blessé par balles près de Ramallah
.
Israël démolit la maison du martyr Saleh Barghouthi à Ramallah
.
Une sénatrice au congrès américain appelle à l’arrêt de l’aide américaine à Israël
.
Hamas: la prochaine réunion Abbas Netanyahu à Moscou est un mépris de notre peuple et sa cause
.
.

..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information


Suivez-nous sur TheSkuran
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran

Autorité Palestinienne

Flash info pour le 13 Rajab 1440.

Flash info pour le 13 Rajab 1440.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Assalam aleykoum.

Nous sommes le 13 Rajab 1440.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
.
.
Un avion militaire israélien a lancé mardi soir un raid aérien, ciblant avec deux missiles un terrain agricole situé à l’est du camp de Malaka, à l’est de la ville de Gaza.
.
Des milliers de Palestiniens participent au 25ème mouvement maritime au nord de Gaza
.
Des sites militaires israéliens fortifiés en Cisjordanie par peur des attaques palestiniennes
.
Tension à Ramon : Les prisonniers mettent le feu dans les cellules
.
Les forces d’occupation arrêtent 15 Palestiniens et continuent de pourchasser l’assaillant de Salfit
.
Le Koweït rejette la supervision partagée de la mosquée Aqsa avec Israël
.
L’armée israélienne lance une incursion limitée à Gaza
.
Le Hamas tient l’occupation responsable de la sécurité des prisonniers
.
Des colons attaquent des voitures palestiniennes en Cisjordanie
.
Un comité de l’ONU confirme que l’occupation a commis des « crimes de guerre » contre les marches du retour
.
Des agriculteurs arrêtés sur leurs terres proches du mur à l’ouest de Jénine
.
Netanyahu ordonne de démolir la maison de famille de l’assaillant de Salfit
.
Le Hamas dément toute rencontre entre ses dirigeants et les responsables de l’occupation au Caire
.
Le Parlement jordanien recommande l’intervention arabe et internationale pour mettre fin aux violations de l’occupation à Al-Aqsa
.
L’AP élabore un plan de conspiration contre Gaza et le Hamas
.
L’occupation mène des fouilles approfondies à l’ouest de Salfit
.
.

AILLEURS DANS LE MONDE :

.
Communiqué: SCIENCES PO Paris CENSURE UNE CONFERENCE SUR L’APARTHEID ISRAELIEN.
FESTIVAL PALESTINE EN VUE 2019 – 5ème ÉDITION DU 2 AU 10 AVRIL 2019.
Un expert de l’ONU : Israël prive les Palestiniens d’eau potable.
Soutenez une rencontre sportive France/Palestine de footballeurs amputés.
La polémique sur le halal… une diversion profitable.
Algérie : Bouteflika confirme qu’il restera président après expiration de son mandat.
La Première ministre néo-zélandaise saluée pour son empathie face à la tragédie.
Jérusalem: le Parlement jordanien souhaite l’expulsion de l’ambassadeur d’Israël.
algerie : AHMED GAID SALAH, À PARTIR DE LA 3ÈME RÉGION MILITAIRE DE BÉCHAR : » Le peuple a fait preuve de patriotisme et de civisme « .
Algerie : COMMERCE EXTÉRIEUR : Le déficit continue de grimper.
France : Patrick Jardin, père d’une des victimes du Bataclan se réjouissant publiquement du massacre de Christchurch dans lequel 50 fidèles de deux mosquées ont été assassinés, déclare :“Brenton Tarrant a eu le courage de faire ce que je voulais faire”.
France : Pour Christine Tasin, le terroriste de Christchurch est “un gars qui aime son pays, notre civilisation, nos enfants, la justice” .
.
..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information


Suivez-nous sur TheSkuran
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran

Autorité Palestinienne

Flash info pour le 13 Dhou al Qa’da 1439.

Flash info pour le 13 Dhou al Qa’da 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Bosnie : 60 couples de musulmans se disent « oui » lors d’une même cérémonie de mariage.
Dieu dit dans le Coran : « Dieu vous a fait à partir de vous-même des épouses et vous a fait à partir de vos épouses des fils et des petits-fils.. . » (Sourate 16 – verset 72)
Il dit aussi : « Parmi Ses signes est qu’Il a créé pour vous à partir de vous-même des épouses afin que vous trouviez auprès d’elles le calme (quiétude) et le gîte et qu’Il a établi entre vous des liens de tendresse (affection) et de miséricorde. Il y a en cela des signes certains pour des gens qui méditent » (Sourate 30 – verset 21)
Le Prophète (Salla l-Lâhou `alayhi wa salam) a incité et encouragé sa communauté au mariage.
Choisir sa future partenaire et compagne, en se basant sur les critères de la religion et la bonne conduite est nécessaire… Le mariage est un contrat important qui lie l’homme à son épouse et permet de fonder une nouvelle famille.
Malheureusement face à l’adversité, certains ont du mal à accomplir ce pas décisif pour leur avenir. Par manque de moyens, ils optent pour la vie de célibataire.
Pourtant la religion islamique encourage le mariage et ordonne aux musulmans de faciliter les conditions du mariage.
Beaucoup de savants disent que le mariage est un devoir / fard (une obligation) pour tous les musulmans qui ont les conditions nécessaires pour fonder une famille et qui ont peur de commettre la fornication qui est un des grands péchés.
L’homme a besoin d’une épouse et la femme a besoin d’un époux, car les créatures humaines n’aiment pas la solitude.
Des dirigeants musulmans, conscients de la difficulté rencontrée par certains jeunes musulmans à convoler en justes noces, ont décidé de leur donner un coup de pouce.
En Bosnie, les autorités de la communauté musulmane ont organisé un mariage groupé pour tous les musulmans désireux de fonder un foyer. Une initiative destinée à encourager les jeunes à se marier tout en leur allégeant les frais de mariage souvent très élevés.
Ainsi, soixante couples ont décidé de se dire « oui » lors d’une même cérémonie dans la capitale bosniaque, Sarajevo.
Chaque couple a eu droit à une tenue vestimentaire, un banquet ainsi qu’une somme de 280 euros.
reportage a voir sur ajib.fr.

Reportage photo : Les plus belles Mosquées du monde.
La terre regorge de monuments dont la splendeur n’a d’égal que la magnificence de leur architecture et parmi ses splendeurs, les mosquées y occupent une place de choix. Des lieux de culte et de recueil pour les musulmans qui représentent pour certains les plus belles prouesses architecturales de l’humanité.
Les mosquées sont un espace où le langage architectural lui-même glorifie Allah soubhana wa ta’ala avec ses dômes, ses fresques kaléidoscopiques ou encore ses dessins géométriques vertigineux.
Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, les communautés musulmanes du monde entier se développent et prospèrent, notamment par la construction de leurs lieux de culte, laissant une empreinte indélébile dans le paysage culturel.
Ces lieux sacrés attirent chaque année des millions de visiteurs, fidèles et curieux venus du monde entier pour s’y recueillir ou en admirer les splendeurs.
En quelques images, nous vous emmenons faire un tour du monde des plus belles mosquées de la planète.
En quelques images, nous vous emmenons faire un tour du monde des plus belles mosquées de la planète.
Masjid El Haram est considéré comme la mosquée la plus sacrée pour les musulmans, elle accueille chaque année plus d’un milliard de pèlerins.
Lahore, Pakistan – Mosquée Wazir Khan (Khaula Jamil).
Djenne, Mali – La Grande Mosquée (DeAgostini / Getty Images).
Xi’an, Chine – Le complexe de la Grande Mosquée (Ryan Pyle / Corbis via Getty Images).
Pour la construction de la Grande Mosquée Sheikh Zayed d’Abu Dhabi, plus de 100 000 tonnes de marbre blanc pur grec et macédonien ont été utilisés.
La Mosquée Badshahi au Pakistan incarne la beauté de la civilisation MOGHOLE, elle est la cinquième plus grande mosquée du monde, pouvant accueillir jusqu’à 110 000 fidèles.
La Mosquée du Sultan Omar Ali Saifuddien à Brunei a été construite avec du marbre d’Italie, du granit de Shanghai, des vitraux et des lustres d’Angleterre, et des tapis faits main de Belgique et d’Arabie saoudite.
La Mosquée rose à Shiraz du sud de l’Iran a été construite à la fin du 19ème siècle. Tôt le matin, son intérieur est illuminé par un kaléidoscope de faisceaux de lumière qui donne lieu à un magnifique spectacle de couleurs.
La mosquée Rawze-I-Sharif en Afghanistant constitue un lieu sacré pour les chiites afghans.
La Mosquée, Kuala Terengganu en Malaisie est revêtue d’acier, de verre et de cristal. L’illumination de l’intérieur de la mosquée donne l’impression que les dômes de verre brillent de mille feux.
reportage photo a voir sur ajib.fr.

Sur Katibin.fr, voici les titres.

islam : Vacances: on se lâche, mais pas trop quand même.
Des vacances éthiques.
Des vacances éthiques, qu’est-ce que c’est ? Dois-je passer mes vacances à la Mecque ou dans une mosquée pour que cela soit éthique ? Ai-je le droit de m’amuser ou dois-je passer toute mes vacances dans le pratique religieuse ? Bien sûr la réponse à toutes ces questions est non. Passer des vacances éthiques veut simplement dire ne pas aller à l’encontre de ce que l’islam prescrit. Cela passe donc par le choix de la destination qui ne doit pas être un lieu où règne la débauche par exemple. Mais cela passe aussi par le choix des activités qui ne doivent pas être contraires à l’éthique musulmane. Un exemple évident : je ne vais pas passer mes vacances au Casino. De la même manière, je ne vais pas consommer des choses qui sont proscrites sous prétexte que je suis en vacances et que j’arrêterais cela à mon retour à la maison, non, non, non…
Ma pratique religieuse ne prend pas de vacances.
Lorsque l’on est en vacances, on lâche prise sur bon nombre d’obligations. Que l’on soit étudiant, travailleur ou femme (ou homme) au foyer, les vacances sont l’occasion de souffler et de prendre un grand bol d’air frais. Alors on se permet de trainer au lit, de manger à n’importe quelle heure, tout simplement on se laisser aller ! Mais attention à ne pas oublier que la pratique religieuse ne prend pas de vacances et que le compteur continue à tourner. Cela ne veut pas dire que le musulman n’a pas le droit de s’amuser et de profiter de la vie, rassurons- nous ! Bien au contraire, la religion musulmane qui est celle du juste milieu nous dit de prendre notre part d’ici-bas. Disons simplement que la religion est notre oxygène et que même pendant les vacances nous avons besoin d’oxygène.
Oui, oui on a tendance à se laisser aller…
Des exemples ? On peut citer notamment la prière de l’aube qui peut être rendue difficile par le désir de faire la grasse matinée ou par le fait qu’on a tendance à se coucher très tard. Il y a aussi la prière du vendredi qui peut facilement être mise de côté au profit d’une autre activité. D’autres exemples ? Non je pense que vous aurez compris l’idée ! Concrètement, le musulman ne doit pas oublier ses obligations religieuses qui restent les mêmes que durant le restant l’année. Mis à part les quelques aménagements possibles liés au statut de voyageurs, (regroupement des prières, dispense du jeûne pendant le mois de ramadan…) la routine religieuse doit rester la même, et dieu merci, elle n’est pas censée être un fardeau le restant de l’année non plus.
Sur ce, profitez-bien de vos vacances ! (On en a bien besoin) Mais pensez à préserver votre religion…

Sur saphirnews.com, voici les titres.

USA : après de graves menaces contre une mosquée, un homme condamné à deux ans de prison .
Un homme de 49 ans originaire du Missouri, reconnu coupable des menaces proférées contre une mosquée de la ville d’Augusta, en Géorgie, a été condamné, mardi 24 juillet, à deux ans de prison ferme et trois ans de liberté surveillée.
Il devra également s’acquitter d’une amende de 30 000 dollars (25 600 euros) pour rembourser le coût des mesures de sécurité prises par la communauté islamique d’Augusta après ses menaces.
En l’espace de trois mois en 2017, le prévenu, Preston Howard, avait laissé 12 messages vocaux à la mosquée pour la menacer d’attentats à la bombe, de décapitations et d’autres formes de violence.
Entendu au tribunal, il a avancé que c’était en faisant des recherches sur Google que l’idée de menacer la mosquée via des messages vocaux lui était venue. Pendant l’audience, il s’est retourné, selon The Augusta Chronicle, vers les membres de la communauté islamique locale venus assister au tribunal pour leur présenter des excuses, déclarant à la cour qu’il n’était plus la même personne qu’avant.

Koweït : une blogueuse hostile aux droits des domestiques refuse de s’excuser .
Une blogueuse du Koweït a généré une polémique par-delà les frontières de son micro-Etat. Après que son pays et les Philippines aient ratifié en mai un accord octroyant des droits aux employés de maison, Sondos Al Qattan, blogueuse et maquilleuse, s’est filmé pour dire tout le mal qu’elle pense d’un tel accord.
Ces domestiques n’ont pourtant obtenu que le minimum décent en matière de droits : celui d’avoir un jour de repos hebdomadaire et de garder leur passeport sur eux, ce qui leur permet d’avoir plus facilement recours à l’aide des autorités philippines en cas de problème. Mais pour Sondos Al Qattan, c’est tout comme des privilèges qu’ils ne devraient pas avoir.
Dans une vidéo postée sur Instagram, Sondos al-Qattan déclarait : « Hormis le fait qu’il faut leur donner une pause toutes les cinq heures, ce qui est normal, comment peut-on avoir une servante à la maison qui peut garder son passeport ? Dans quel monde vit-on ? Et si elle s’enfuit et rentre dans son pays, qui va me rembourser ? (…) Et en plus elles ont droit à un jour de congé par semaine ? Qu’est-ce qu’il nous reste ? Sincèrement, avec ce contrat, je ne veux plus prendre de bonne philippine. Elle ne travaillerait que six jours par semaine et aurait quatre jours de congé par mois. » Un point de vue qu’elle a dit partager avec « de nombreux ressortissants koweïtiens et du Golfe ».
Depuis ses paroles controversées, plusieurs marques ont préféré arrêter toute collaboration avec cette blogueuse connue pour ses tutos maquillage. Cependant, elle refuse de reconnaître ses torts. A l’AFP, elle qualifie les réactions des internautes d’« injustifiées » et maintient qu’« elle n’a pas à s’excuser ».
L’accord entre le Koweït et les Philippines en faveur de nouveaux droits pour les domestiques a été conclu des suites d’une grave crise diplomatique qui a éclaté entre les deux pays au mois de février, après la découverte du cadavre d’une femme dans le congélateur de son employeur, un couple libano-syrien. Celui-ci a été condamné à la peine de mort en avril. Quelque 262 000 Philippins, jusqu’il y a peu soumis à un système leur refusant de partir de leurs employeurs sans consentement de ces derniers, travaillent au Koweït.

Sur oumma.com, voici les titres.

Affaire Tariq Ramadan : un fonctionnaire accuse Henda Ayari de l’avoir harcelé sexuellement.
Son témoignage édifiant brosse un portrait peu flatteur, pour ne pas dire accablant, de Henda Ayari, la première femme à avoir accusé Tariq Ramadan de l’avoir violée… un certain jour de 2012, mais elle ne sait plus quand précisément, et quelque part dans Paris, mais elle ne sait plus où exactement…
Cet homme marié, fonctionnaire assermenté de son état, qui n’est pas musulman et assure ne pas connaître personnellement l’islamologue suisse, a été entendu par les enquêteurs de la brigade criminelle à Paris, le 9 juillet dernier, pendant 1h30. En novembre 2017, alors que l’affaire Ramadan éclatait au grand jour dans le sillage glauque du scandale Weinstein, ce dernier avait attesté par écrit avoir croisé la route de Henda Ayari, en mars 2013.
Un bien redoutable privilège si l’on en juge par le harcèlement à caractère sexuel qu’il affirme avoir subi de sa part pendant plusieurs jours oppressants, jusqu’à être insulté et, plus grave encore, menacé d’une plainte pour viol pour avoir repoussé les avances pressantes de cette dernière.
Telle la chronique d’une dangereuse rencontre, ses propos, rapportés par Le Point, décrivent les circonstances dans lesquelles il s’est retrouvé face à Henda Ayari, alors qu’il épaulait sa femme dans sa gestion d’un cabinet de conseil juridique à Rouen, et dont il a gardé un souvenir des plus cuisants…
En quête d’informations liées à sa situation professionnelle, la première plaignante de Tariq Ramadan lui a été présentée par l’intermédiaire d’un des clients du cabinet dirigé par son épouse. « Je l’ai rencontrée pour la première fois dans un café qui est en face du palais de justice de Rouen », a-t-il précisé, avant de raconter la teneur d’une conversation qui a rapidement dévié sur d’autres considérations plus personnelles, à sa grande stupeur. Selon son récit des faits, Henda Ayari lui aurait lancé à brûle-pourpoint : « vous devez être sexy dans une robe d’avocat ».
Décontenancé par cette remarque déplacée, il déclare s’être aussitôt « levé pour partir ». Mais c’était sans compter la réaction de son interlocutrice qui, après lui avoir vainement demandé son numéro de téléphone, s’est « mise à pleurer ». « Elle m’a dit qu’elle avait des pensées suicidaires et qu’elle voulait vraiment mon numéro pour avoir de nouveaux conseils en cas de besoin. Elle tremblait, elle était en larmes. Je lui ai donc laissé mon numéro », a-t-il relaté.
Croulant sous les messages de Henda Ayari, ce fonctionnaire a fini par consentir à la revoir deux jours plus tard, toujours à Rouen, mais cette fois-ci dans un établissement de restauration rapide.
Et de poursuivre devant la brigade criminelle de Paris : « À votre demande, je vous informe que le type de questions qu’elle m’a posé concernait la relation homme-femme dans l’islam, la place de la femme. J’ai répondu à ses questions en pensant pouvoir me débarrasser d’elle. (…) Elle m’a demandé ce que je pensais de la fornication. Elle a ensuite dévié en me demandant si j’avais quelqu’un dans ma vie. Je lui ai dit que j’étais marié avec des enfants. Quand elle a posé des questions plus précises, je lui ai dit que cela ne la regardait pas. J’ai vu un changement de comportement dans son regard, comme si elle attendait plus de ce rendez-vous. Elle s’est mise en colère quand j’ai voulu mettre fin au rendez-vous. (…) Elle m’a dit que tous les hommes étaient des enculés, qu’on ne voulait que du sexe mais qu’on n’assumait pas. »
Poursuivi par Henda Ayari jusqu’à sa moto, celle-ci se serait exclamée sur un ton menaçant : « Je sais où tu bosses ». « J’ai pris ça comme une menace. Je me suis dit qu’elle n’était pas bien. Devant elle, j’ai appelé le gars qui me l’avait présentée en lui disant qu’elle n’était pas bien. Il m’a répondu qu’elle était cinglée et de faire attention, car son truc était de prendre des mecs mariés. Je l’ai remercié ironiquement de m’avoir présenté cette femme. »
Mais il n’était pas encore au bout de ses surprises, car le harcèlement sexuel dont il prétend avoir été victime est allé crescendo durant cinq à six jours. « Elle m’a envoyé des messages à caractère sexuel ainsi que des photos de parties de corps. Ces photos ne montraient pas son visage, mais je suppose qu’il s’agissait de son corps. J’ai répondu uniquement pour lui dire d’arrêter avec ce type de messages. Elle m’écrivait clairement qu’elle avait envie de moi. »
Un matin, après l’avoir espionné dans la rue, Henda Ayari aurait déboulé dans le cabinet de conseil juridique de son épouse, lui demandant de « fermer la porte du bureau pour qu’on profite du canapé ». « J’ai refusé en lui répétant de partir et en lui disant qu’il ne se passerait jamais rien entre nous », a-t-il indiqué, avant d’ajouter : « Elle s’est mise devant moi et a essayé de m’embrasser. Je l’en ai empêchée avec ma main et lui ai réitéré la demande de départ. (…) J’ai vu son visage devenir dur, elle se mettait en colère. Elle m’a dit : soit on le fait et je deviens ta maîtresse, soit je dépose plainte contre toi pour viol. Elle m’a dit que tout le monde la croirait, car elle est une femme et qu’il n’y avait pas de témoin. (…) Elle m’a menacé de déposer plainte immédiatement en sortant de mon bureau. »
A ces mots, il aurait alors brandi sa carte professionnelle, en espérant l’impressionner. Bien lui en a pris puisque, selon ses dires, Henda Ayari aurait effectivement « eu peur ». « Quand elle a vu la carte, elle a eu peur. Là elle a quitté le bureau. Je l’ai suivie pour voir si elle allait porter plainte. Sur le trottoir devant le bureau elle m’a insulté et m’a dit que je l’avais infiltré et que je l’espionnais pour le compte de l’État qui voulait sa peau. J’ai été très ferme avec elle. Je lui ai même proposé de l’accompagner pour qu’elle dépose plainte. Elle m’a dit que je travaillais pour eux, c’est-à-dire pour l’État et m’a menacé en me disant que j’aurai de ses nouvelles et qu’elle connaissait beaucoup de monde. Suite à cela je n’ai jamais eu de nouvelles et je ne l’ai jamais recroisée. »
Décrite récemment comme une « mythomane » par Me Marsigny, l’avocat de Tariq Ramadan, Henda Ayari apparaît sous un jour plutôt terrifiant dans le témoignage livré par ce fonctionnaire assermenté, dont l’identité n’a pas été divulguée, et qui a été versé au dossier d’instruction en cours. Un témoignage qui, pour l’heure, laisse ses avocats sans voix, Mes Jonas Haddad et Francis Szpiner n’ayant en effet pas souhaité répondre aux questions du magazine Le Point.

Maroc : “Sois une femme libre”, la campagne de protestation contre le conservatisme ambiant.
« Sois une femme libre ». C’est sous ce slogan percutant, qui sonne comme une injonction un peu trop impérieuse aux oreilles de certains, que des Marocaines défendent chèrement une liberté individuelle fondamentale qu’elles estiment mise à mal au royaume de l’Atlas : le droit de s’habiller librement, selon leurs goûts.
Depuis une semaine et en riposte à un récent message posté sur Facebook, encourageant les hommes à « interdire à leurs femmes de sortir dans des tenues indécentes », elles serrent les rangs sur les réseaux sociaux, sous les hashtags « Sois une femme » ou encore « Sois une femme libre », ralliant à leur cause un nombre croissant de leurs concitoyennes qui partagent la même indignation teintée d’inquiétude.
En l’espace de quelques jours, les photos de jeunes femmes marocaines en maillot de bain ont parsemé la Toile, particulièrement Facebook et Instagram, et la campagne de protestation impulsée par le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (Mali) a eu une forte résonance dans le monde réel et virtuel.
« C’est une campagne purement symbolique pour dénoncer le patriarcat et le paternalisme », a expliqué Betty Lachgar, porte-parole du mouvement, au HuffPost Maroc. « Le corps de la femme est toujours sexualisé. Un homme peut se mettre torse nu, même dans des endroits où il n’en a pas le droit et cela ne dérange personne », déplore-t-elle vivement.
« Luttons contre les injonctions patriarcales et l’obscurantisme, sois une femme libre, libre de porter un maillot/un bikini ou pas, libre d’aller à la plage ou pas, libre de tes décisions et de tes choix. Ne laissons pas l’obscurantisme gagner du terrain ! », a exhorté sur Twitter l’une de ces Marocaines qui se dressent contre le machisme ambiant, tandis qu’une autre lui a fait écho
en appelant à ne « pas laisser ces frustrés confisquer le peu de liberté qu’on vous accorde ».
Le Maroc est un royaume réputé pour sa tolérance religieuse au sein du monde arabo-musulman, mais la société reste profondément conservatrice. L’égalité des sexes, la place des femmes dans la vie politique et sociale ou encore le harcèlement dans l’espace public qui les prend pour cible font toujours débat.

Palestine : Le Mossad a-t-il tué deux scientifiques palestiniens en Algérie?.
Le 22 juillet 2018, l’ambassade palestinienne en Algérie a annoncé la mort de deux scientifiques palestiniens dans la banlieue d’Alger. Il s’agit de Suliman al-Farra, 34 ans, et Mohammed Albana, un médecin de 35 ans. Tous deux sont originaires de Khan Younès dans la bande de Gaza. Selon les premières informations, la cause de leur décès pourrait avoir été l’électrocution ou l’inhalation de gaz, mais certains rapports palestiniens prétendent qu’ils ont été assassinés.
La chaîne israélienne I24news rapporte qu’en avril 2018, un Palestinien originaire de la bande de Gaza a été abattu dans la capitale malaisienne de Kuala Lumpur par deux individus à moto. L’adjoint au Premier ministre malaisien avait alors indiqué que l’ingénieur palestinien abattu dans la matinée “était un expert en balistique”, et ” qu’un service de renseignement étranger pourrait l’avoir éliminé”.
reportage a voir sur oumma.com.

Sport : Quel lien unit Kylian Mbappé à l’Algérie ?
Quel lien unit Kylian Mbappé à l’Algérie? On sait que sa maman, Fayza Lamari, est d’origine algérienne.
Après sa remarquable prestation durant la Coupe du monde, le site Observ Algérie a rapporté, dans son édition du 17 juillet 2018, que le jeune prodige de 19 ans pourrait se rendre prochainement en Algérie, à l’invitation de la Fédération algérienne de football (FAF). Une information qui, pour l’heure, n’a pas été confirmée, ni par Mbappé, ni par son entourage
Mbappé a évoqué une seule fois publiquement ses origines algériennes. C’était le 9 septembre 2017, sur la chaîne Bein Sports, suite à une question d’un journaliste. Le jeune virtuose du ballon rond a alors répondu: « Ma nationalité est française, mais mes origines sont algériennes. Je ne peux renier mes origines, et je suis très content ».
reportage a voir sur oumma.com.

France : Terrorisme : Médine, l’homme à abattre pour l’AFO, le groupuscule d’ultra-droite.
Le rappeur Médine était dans le viseur des nervis de l’Action des forces opérationnelles (AFO), c’est ce que le nouveau coup de filet réalisé hier, lundi 23 juillet, dans la mouvance de l’ultra-droite, a notamment révélé, selon les informations de LCI.
Après l’arrestation retentissante, début juillet, de dix de ses membres actifs et lourdement armés, on pensait tout savoir des sombres desseins nourris par l’AFO contre le « péril islamique » et de sa soif de vengeance contre les musulmans, restée inassouvie depuis les derniers attentats qui ont endeuillé la France.
On a ainsi appris avec effroi que ces terroristes de l’intérieur projetaient, entre autres, de lancer les représailles de manière imminente, à travers une vaste opération d’empoisonnement de la nourriture halal commercialisée dans les grandes surfaces.
L’interpellation de trois nouveaux suspects dans la Creuse et en région parisienne, parmi lesquels figurent deux femmes, a dévoilé une autre partie de leur plan et les autres cibles qu’ils avaient en ligne de mire.
Les deux hommes à abattre, au sens propre du terme, étaient Médine, contre lequel la droite et l’extrême-droite se sont récemment déchaînées à la perspective de le voir se produire au Bataclan, en octobre prochain, et Djamel Beghal, considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et d’Amédy Coulibaly, deux des auteurs des attentats commis à Paris, en janvier 2015. Ce dernier a été expulsé vers l’Algérie à la mi-juillet, à sa sortie de prison.

irak : Un rappeur irakien dénonce l’invasion américaine dans un clip : “This is Iraq”
Pour frapper un grand coup sur la scène musicale engagée, le rappeur irakien I-NZ ne pouvait pas mieux choisir que la date hautement symbolique du 4 juillet, jour de célébration de l’Independence Day aux Etats-Unis. Ce jour de liesse populaire Outre-Atlantique était inscrit à son agenda pour diffuser son clip dénonçant l’ère Bush de sinistre mémoire, semeuse de malheurs et de chaos dans son pays.
« This is Iraq ». C’est sous ce titre évocateur qui donne le ton de sa condamnation des ravages incommensurables causés à l’Irak par une invasion américaine funeste, reposant de surcroît sur un mensonge d’Etat éhonté, que l’artiste de 32 ans retrace les heures sombres d’un passé récent et ses conséquences calamiteuses sur l’ensemble de la société, qui continuent de produire leurs effets.
L’Irak porte à jamais les stigmates de son atomisation savamment et cyniquement organisée par une démocratie qui n’en a que le nom et ses proches alliés. Ils sont mis en scène dans le clip pensé et réalisé par I-NZ, tandis qu’il scande son texte en appuyant là où ça fait mal, avec une pointe d’ironie mordante envers l’artisan du désastre et son discours tristement mémorable du 1er mai 2003, prononcé sur le porte-avions USS Abraham Lincoln, sous la bannière « Mission accomplie » : George W.Bush pour ne pas le nommer… Celui-ci apparaît à l’écran, ou plus exactement son incarnation, sous un masque.
L’enfer carcéral d’Abu Ghraïb – ce centre de torture où les soldats américains infligèrent les pires sévices à des détenus irakiens humiliés et terrorisés, avec un sadisme dépassant tout ce que l’on pouvait imaginer, avant que le scandale n’éclate au grand jour en 2004 et horrifie le monde – est également illustré dans l’une des scènes du clip.
« Cela représente la transition de l’ancien et du beau vers tout ce qui est laid, à la suite de l’invasion de notre pays, à travers des soldats qui ont entraîné l’Irak dans une guerre qu’il n’a jamais souhaitée, pour son plus grand malheur », a expliqué I-NZ.
reportage a voir sur oumma.com.

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

Affaire Benalla : Et si l’Elysée mentait.
C’ est une audition qui fragilise la version de l’Elysée. Entendu lundi 23 juillet dans la soirée par la Commission d’enquête de l’Assemblée nationale, Alain Gibelin, le directeur de l’ordre public de la préfecture de police de Paris, a indiqué qu’Alexandre Benalla n’avait « aucune autorisation » pour participer à la manifestation du 1er- Mai. « Alexandre Benalla ne bénéficiait d’aucune autorisation de la préfecture de police pour être sur cette manifestation » en tant qu’ »observateur », a répété le contrôleur général Alain Gibelin, directeur de l’ordre public et de la circulation (DOPC). Ce haut-gradé, chargé notamment de la gestion des opérations de maintien de l’ordre lors des grandes manifestations, contredit donc les propos tenus par le porte-parole de l’Élysée Bruno Roger-Petit qui, jeudi 19 juillet, avait affirmé qu’Alexandre Benalla bénéficiait d’une autorisation en tant qu’ »observateur ». Alain Gibelin a expliqué que cette invitation avait été accordée, sans en référer à sa hiérarchie, par l’un des trois cadres de la police soupçonnés d’avoir transmis à Alexandre Benalla des images de vidéosurveillance tournées au moment des faits et mis en examen dimanche pour « violation du secret professionnel » et « détournement d’images issues d’un système de vidéoprotection ». Alexandre Benalla se prévalait « sur ses cartes de visite » de la « qualité de chef-adjoint du chef de cabinet » d’Emmanuel Macron et était « un interlocuteur régulier » et « tout à fait crédible en apparence », a par ailleurs souligné Alain Gibelin au cours de son audition, rappelant que le prédécesseur d’Alexandre Benalla sous le quinquennat de François Hollande avait le même titre. Le haut-gradé a confirmé les propos tenus plus tôt devant cette même commission par le préfet de police Michel Delpuech qui avait présenté Alexandre Benalla comme un « interlocuteur connu » tandis que Gérard Collomb avait assuré ne pas connaître la fonction du chargé de mission. Interrogé par Marine Le Pen, Alain Gibelin a également reconnu qu’Alexandre Benalla était présent à des réunions entre ses services et l’Elysée entre le 4 et le 19 mai, période pendant laquelle l’adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron était censé être suspendu. Contacté par « Le Figaro » après l’audition d’Alain Gibelin, l’Élysée dit maintenir sa version initiale. « Alexandre Benalla n’a participé à aucune réunion durant sa période de suspension », explique un proche conseiller du président de la République.

Renouvellement des membres du Conseil constitutionnel : Bouteflika préside la cérémonie de prestation de serment.
Les cinq nouveaux membres du Conseil constitutionnel ont prêté serment, lundi à Alger, devant le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Il s’agit de Mmes Salima Mousserati et Chadia Rehab, désignées par le président de la République, M. Mohamed Reda Ousahla, élu par le Conseil de la nation, Mme Khadidja Abbad, élue par l’Assemblée populaire nationale (APN) et M. M’hamed Adda Djelloul, élu par le Conseil d’Etat. D ans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de prestation de serment par les cinq nouveaux membres du Conseil constitutionnel, M. Medelci, président du conseil constitutionnel, a souligné que « le président de la République a de tout temps donné des instructions en faveur de la mise oeuvre de ces réformes en y associant toutes les institutions dont le Conseil constitutionnel pour qu’elles puissent exercer leurs prérogatives en toute probité ». La rencontre avec M. Bouteflika a permis d’ »évoquer les grands pas franchis sur la voie des réformes initiées par le pays et les plus importantes échéances relatives aux amendements constitutionnels de manière générale et au Conseil constitutionnel de manière particulière », a-t-il ajouté. A ce propos, M. Medelci a indiqué que le poste de vice-président du Conseil Constitutionnel et les exigences de compétences, désormais définis par la Constitution « ont permis au Conseil Constitutionnel de s’acquitter pleinement de ses missions à travers des moyens adaptés aux nouvelle prérogatives de cette instance ». La cérémonie de prestation de serment s’est déroulée en présence du président de l’APN, Said Bouhadja, du président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, du ministre d’Etat Conseiller spécial du président de la République, Tayeb Belaiz, du ministre de la Justice Garde des Sceaux, Tayeb Louh, du président de la Cour suprême, Slimane Boudi, et de la présidente du Conseil d’Etat, Soumia Abdessedouk. Le Conseil constitutionnel est composé de 12 membres, dont 4 sont désignés par le président de la République, 2 élus par l’APN, 2 élus par le Conseil de la nation, 2 élus par la Cour suprême et 2 élus par le Conseil d’Etat.

Alors que VFS Global ne proposerait plus de rendez-vous : Les parasites-intermédiaires s’en donnent à coeur joie.
Le » mirage » du visa pour la France continue de faire suer du burnous bon nombre de nos compatriotes. Les prétendants au voyage vers l’Hexagone ne désespèrent pas d’obtenir leur précieux sésame alors même que les rendez-vous pour les demandes de visa affichent de nouveau leur indisponibilité. Aussi, les Algériens qui souhaitent prendre un rendez-vous pour déposer leurs dossiers ont été surpris de voir que la case rendez- vous était bloquée sur plusieurs mois. En effet, le site du prestataire de services, VFS Global, affiche complet, au moins jusqu’à la rentrée. Mais cela ne fait rien. Débrouillards comme ils sont, nos voyageurs ont fini par se rabattre sur Internet où les miracles continuent d’exister. Même si cette situation, des plus paradoxales, a fait que les rendez-vous se sont mis à se vendre à prix fort sur Internet. Les annonces proposant ce « service » pullulent sur la Toile. .

Bedoui à propos de l’habitat : » Le programme présidentiel se concrétise… « .
Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Nouredine Bedoui, a affirmé hier à Saida que le programme présidentiel en matière d’habitat se « concrétise chaque jour sur le terrain ». En visitant le pôle urbain de 1.200 logements publics locatifs de la ville de Saida, baptisé du nom du défunt moudjahid Tahiri Abdelkader, en attendant leur attribution prochaine, M. Bedoui a souligné que « le programme d’habitat initié par le président de la République se concrétise quotidiennement sur le terrain ». « Les projets d’habitat, lancés à travers tout le pays et pour lesquels l’Etat a mobilisé tous les moyens, connaissent un rythme de réalisation avancé et seront livrés dans les délais impartis », a-t-il assuré. Dans ce contexte, il a évoqué « l’important » programme d’habitat de 2.200 logements de type LPL qui sera attribué dans la wilaya de Saida, au début des mois d’août et novembre prochains ainsi qu’au début de l’année prochaine. Le ministre a exhorté les autorités concernées à réserver des assiettes au sein des groupements d’habitat à l’investissement privé pour la réalisation de structures sportives, de centres commerciaux et autres structures d’accompagnement afin de donner une nouvelle dynamique à ces cités et créer des emplois. Au même pôle d’habitat, Nouredine Bedoui a posé la première pierre d’un CEM de 18 classes qui sera réalisé par l’OPGI dans un délai de 9 mois. Une école primaire qui sera réceptionnée en août prochain a été baptisée du nom du défunt moudjahid Hachmaoui Mohamed. Par ailleurs, le ministre a inspecté les travaux d’aménagement de l’oued traversant la ville de Saida pour lesquels une enveloppe de 5 milliards DA a été dégagée. Les travaux se poursuivent aux abords de l’oued pour protéger la population riveraine du risque de crues avec la réalisation d’espaces verts sur une distance de 9 km, selon les explications fournies sur place. Sur le même site, le ministre a rencontré des citoyens qui ont demandé des aides pour la réfection de leurs maisons et immeubles. Nouredine Bedoui leur a assuré qu’ils doivent s’organiser dans un cadre associatif pour que l’Etat puisse les aider à résoudre leurs problèmes dont l’éclairage public et la réparation des étanchéités. « Il y aura la contribution de l’Etat mais également celle des citoyens concernés », a-t-il précisé. Par ailleurs, Nouredine Bedoui a inauguré une station de traitement des eaux usées de la ville de Saida d’une capacité de 30.000 m3/jour. Le ministre poursuivra sa visite d’inspection dans la wilaya de Saida en inspectant et inaugurant en cette deuxième journée, plusieurs projets relevant de divers secteurs. Le ministre de l’Intérieur a entamé lundi une visite de travail de deux jours dans la wilaya en inspectant et inaugurant des projets relevant de divers secteurs.

Scandale de la » viande bleue » : Et si ça recommençait….
Le mystère de la viande bleue remonte de nouveau à la surface. En effet, beaucoup d’inquiétudes de la part des associations de protection de consommateur, qui craignent la réapparition du spectre de la fameuse affaire de la viande bleue, qui avait fait couler beaucoup d’encre l’année précédente. En effet, récemment le président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, a appelé les services vétérinaires du ministère de l’agriculture, à divulguer les résultats de l’enquête menée l’an dernier par les laboratoires scientifiques de la Sûreté, de la Gendarmerie et de la DGSN. « Nous avons le droit de demander les résultats des enquêtes ». Juste après, c’est la Fédération algérienne des consommateurs (FAC) qui passe à l’action, et qui interpelle le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi a communiqué à l’opinion publique les résultats des enquêtes et analyses effectuées l’année dernière sur les viandes des moutons de l’Aïd. Ces deux dernières années, la viande ovine de l’Aïd El Adha de milliers de foyers algériens s’est putréfiée après l’abattage, a rappelé la fédération. La FAC a présenté, au nom de son président, Zaki Hariz une série de recommandations aux pouvoirs publics, éleveurs et consommateurs pour éviter le scénario de l’an dernier. La fédération a appelé notamment le ministère à intensifier le contrôle vétérinaire en collaboration avec les vétérinaires privés, encadrer les éleveurs -en interdisant la vente libre des médicaments vétérinaires et les aliments composés pour animaux-et imposer l’hygiène dans les espaces d’élevage ou de vente du bétail. Elle a également insisté sur l’impératif de faire analyser l’eau et les aliments de bétail, en exigeant aux éleveurs de remettre un bon d’achat au consommateur, en cas de putréfaction de la viande. Dans le même contexte, Mustapha Zebdi , a affirmé que l’an dernier l’APOCE,a mis en place une commission de suivi composée de laborantins, de vétérinaires et d’experts afin de déterminer les raisons exactes du phénomène de putréfaction des viandes de moutons, mais le ministère n’a pas tiré profit de la base de donnée collectée par l’Apoce ». « Nous avons demandé une enquête sur la qualité des fourrages, nous avons pu collecter des échantillons de ces fourrages mais rien n’a été fait », regrette le président de ladite association, estimant que celle-ci était une « bonne piste » sur laquelle les autorités vétérinaires devaient enquêter. Pour ce qui est des mesures à prendre en vue d’éviter la putréfaction de la viande, l’intervenant a appelé les « paysans à éviter les fourrages composés, les fourrages destinés à l’aviculture et d’éviter la vaccination au moins un mois avant le sacrifice « . Par ailleurs, beaucoup de rumeurs en circulaient au sujet de l’incorporation dans l’alimentation (le fourrage) d’hormone femelles, ou d’autres capsules chimiques, qui sont administrées aux moutons, à l’approche de l’Aïd, qui pourrait être en cause dans la putréfaction rapide de la viande. Il est à noter, que, ces pratiques douteuses d’un engraissement « sauvage » sont dénoncées par toutes les parties dans les marchés à bestiaux mais personne, jusqu’à preuve du contraire, n’a été inquiété pour autant. Afin d’avoir plus d’informations sur la question d’alimentation des moutons, nous avons pris langue avec la secrétaire générale du syndicat national des vétérinaires fonctionnaires Mme. Akali Saïda, qui nous a briffés sur certaines vérités s’agissant de la polémique du dopage des cheptels ovins. À ce propos, cette dernière nous affirmé qu’aucune information n’a été communiqué sur l’affaire liée au scandale de la viande bleue. En outre, elle a souhaité que le vécu cauchemar les années précédentes ne se reproduise pas. Pour ce qui est des éleveurs, la fédération a mis l’accent sur la nécessité de respecter les instructions et orientations des médecins vétérinaires, insistant sur l’impératif de donner des fourrages naturels au bétail. La FAC a, enfin, appelé les consommateurs à éviter d’acquérir le mouton de l’Aïd auprès des médiateurs et réclamer au vendeur un bon d’achat pour d’éventuelles poursuites en cas de putréfaction de la viande.

Il est vendu sur Internet à l’aide de formules particulièrement » originales » : Le mouton 4G arrive.
A cheter son mouton de l’Aïd par le truchement du e-commerce est désormais possible en Algérie depuis maintenant quelques années. Il est vrai que l’achat d’un ovin lors des préparatifs des fêtes de l’Aïd El Adha est devenu une affaire qui préoccupe bon an mal an quelques 4 millions de chefs de ménages dans notre pays. C’est pourquoi profitant de cette occasion idoine, certainsmaquignons professionnels ou d’occasions n’hésitent pas à lancer leur « offres de services » via le net sachant que cet astuce du marketing est devenu très prisé en Algérie notamment à l’ère de l’internet 4G, quoique l’on dise sur la qualité de la vitesse de connexion, mais là n’est pas le sujet de notre reportage. Aussi, pour les plus paresseux d’entre nous, notamment les petites gens qui rechignent de faire le déplacement pour sillonner les marchés à bestiaux, l’alternative leur est offerte de se faire livrer directement à domicile leur bete.La cerise sur le gâteau est que la livraison est gratuite aux frais du vendeur. Pour ce faire, Il vous suffit tout simplement de surfer sur la toile pour pouvoir accéder à un site spécialisé dans la vente en ligne, à l’image de l’un d’eux à savoir « OuedKniss ».

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

La Flottille de la liberté continue de naviguer vers Gaza assiégée
.
La Flottille européenne de la liberté continue à naviguer vers la bande de Gaza après avoir quitté, il y a deux jours, le port italien de Sicile, son dernier arrêt en Europe..
.
116 colons envahissent la mosquée Al Aqsa
.
52 colons envahissent la mosquée d’al-Aqsa sous la protection de la police israélienne
.
Saadat: les sanctions de Gaza contredisent le rejet déclaré des exigences des Etats-Unis et d’Israël
.
Démolition d’une pouponnière et d’un centre pour femmes au Mont du Pape à Jérusalem-Est
.
Haniyeh et Mladinov discutent les dernières évolutions palestiniennes
.
Des bulldozers israéliens pénètrent à l’est de la ville de Gaza
.
Le prisonnier Khader Adnan placé en détention administrative pour la 24ème fois consécutive
.
Colonisation: 270 nouveaux logements à Bethléem
.
L’écrivain Lama Khater subit une garde à vue violente dans la prison d’Ashkelon
.
L’ONU rejette la loi israélienne « l’État-nation du peuple juif »
.
Nouvelle agression israélienne : 3 blessés à l’est de Gaza
.
Le Hamas condamne fermement l’arrestation cruelle de la journaliste devant son enfant
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS

Flash info pour le 13 Shawwal 1439.

Flash info pour le 13 Shawwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Bill Gates pleure la mort du Dr. Adel Mahmoud qui a contribué à sauver la vie de milliers d’enfants.
Le monde vient de perdre l’un de ses plus illustres chercheurs et médecins de son temps.
Le Dr Adel Mahmoud, décédé le 11 juin dernier, était un expert en maladies infectieuses. Il a contribué à l’avènement d’un vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle, ainsi qu’un vaccin contre le zona.
Décédé à Manhattan, New York, à l’âge de 76 ans à l’hôpital Mount Sinai St. Luke suite à une hémorragie cérébrale, selon sa femme, le Dr Sally Hodder, Adel Mahmoud a supervisé la création et la commercialisation de plusieurs vaccins qui ont apporté des avancées majeures en matière de santé publique.
Il a notamment mis au point un vaccin qui aide à protéger contre la gastro-entérite causée par le rotavirus, qui cause la diarrhée chez les enfants.
Il a également produit un vaccin combiné contre quatre maladies : la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle.
« Les vaccins contre le rotavirus et le VPH étaient des sujets controversés et pourraient ne jamais avoir atteint le marché sans la détermination de Mahmoud », a déclaré le Dr Julie L. Gerberding (vice-président exécutif de Merck & Co. et ancien chef des centres fédéraux de contrôle des maladies et Prévention (CDC) au New York Times,
Elle a décrit le Dr Mahmoud comme un « mentor pour la vie » et d’ajouter :
« Mahmoud a défendu ces vaccins parce qu’il reconnaissait leur potentiel à sauver des vies ».
À l’échelle mondiale, le cancer du col de l’utérus et les infections à rotavirus tuent des centaines de milliers de femmes et d’enfants chaque année.
Né au Caire en Egytpe, Adel « Mahmoud avait alors tout juste dix ans, lorsqu’il s’empresse d’aller à la pharmacie pour acheter de la pénicilline pour son père gravement malade, malheureusement à son retour, son père était déjà mort », a déclaré son épouse Hodder au Wall Street Journal.
« Je me demandais souvent si sa force en tant que leader et sa vision claire provenaient d’être forcé dans ces rôles à un âge précoce » a-t-elle ensuite ajouté.
Sa mort a provoqué la réaction d’illustres chercheurs et médecins du monde entier, mais aussi des personnalités les plus renommées de la planète, notamment le fondateur de la société « Microsoft », Bill Gates, l’ambassadeur américain au Caire, le Conseil national pour les femmes etc..
Bill Gates a rendu hommage à Adel Mahmoud dans un tweet. Il a écrit que « le monde avait perdu l’un des plus grands créateurs de vaccins de tous les temps »

Reframe Saudi : Voyage virtuel au coeur de l’art contemporain saoudien.
L’Arabie Saoudite est en pleine transformation tant sociale qu’économique. Un leafting qui ne laisse personne indifférent et qui fascine même certains artistes.
A l’image de l’italien Matteo Lonardi qui a mis à l’honneur le Royaume saoudien dans une œuvre tournée en réalité virtuelle.
Reframe Saudi nous donne un aperçu très vivant des changements opérés dans le Royaume à travers les yeux de jeunes artistes contemporains saoudiens.
Une expérience de visionnage et de découverte inédite et unique en son genre. Le film qui a été présenté le 8 juin dernier en sélection officielle du festival World VR Forum 2018, retrace le parcours de onze jeunes artistes au cœur de la scène culturelle contemporaine du pays.
« Nous sommes ravis de présenter le film Reframe Saudi au World VR Forum. La présentation du documentaire et les discussions qui vont avoir lieu autour des nouvelles technologies illustrent ensemble, la façon dont l’art et les industries créatives sont une partie intégrante du changement à l’œuvre en Arabie saoudite », a déclaré Ahmed Mater, directeur de l’institution.
Un casque de réalité virtuelle vissé sur le crâne, le spectateur va vivre une expérience intense à travers le vécu de jeunes artistes et leur ressenti face au changement qu’ils sont en train de vivre.
« Cela nous permet d’avoir un autre rapport avec les personnages et avec l’espace. On est vraiment immergé dans le film », explique Salar Shahna, président directeur général du World VR Forum qui produit l’oeuvre.
Fini les salles obscures de cinéma et place à la nouveauté. « Vraiment c’est le plus grand changement de paradigme depuis l’invention du cinéma, parce qu’on n’est plus dans un carré, on est dedans », ajoute-t-il.
Avant cela, le film a été présenté en avant-première à la foire Art Dubaï, à New York et au Tribeca Film Festival à Cannes. Parrainé par le MiSK Art Institute, une filiale de l’organisation MiSK Foundation dédiée à la promotion des artistes et créateurs du royaume saoudien, le documentaire a partout été accueilli avec le même succès.
Avec Reframe Saudi, « Matteo a fait un travail remarquable », explique Salar Shahna, « parce que c’est plus dur avec la vidéo passive d’arriver à obtenir une immersion et là le boulot est fantastique ! L’oeuvre de Leonardi réussit ainsi à faire dialoguer le spectateur et les artistes du film et à créer des passerelles entre les différentes cultures du monde. Et ça ouvre un autre point de vue sur l’Arabie saoudite, parce que les gens ne savent pas qu’il y a des artistes qui travaillent comme ça dans ce pays-là ! (…) La réalité virtuelle élargit notre champ de vision », conclut le producteur.
Le World VR Forum est “la Palme d’Or” de la réalité virtuelle qui récompense les meilleurs films en réalité virtuelle.

Il n’y a pas de nationalisme en Islam !
Diviser pour mieux régner est un proverbe inconnu en Islam puisque le musulman doit combattre pour éviter de diviser sa communauté.
Le nationalisme est une doctrine étrangère à notre religion car il fait partie de la jahiliya (époque d’ignorance).
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit également :
«Celui qui lutte, sous un drapeau en faveur d’une cause partisane ou qui répond à l’appel d’une cause partisane ou pour aider une cause partisane et meurt par la suite, sa mort est une mort pour la cause de la jahiliya».
Les conséquences du nationalisme sont dévastateurs puisqu’il pousse les croyants à se disputer ou à commettre des crimes.
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
«N’est pas des nôtres celui qui appelle à al ‘assabiyah [nationalisme / tribalisme…] qui combat pour la ‘assabiyah, ou qui meurt pour la ‘assabiyah». (Rapporté par Abou Daoud).
Dans un autre hadith, le prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) dit :
«Délaissez-le (l’esprit tribal, nationaliste), c’est une pourriture».
(Rapporté par Muslim et al Boukhari).
Le nationalisme entraîne de graves dissidences et accentue les défauts humains tels que l’arrogance ou la fierté.
Les musulmans doivent se considérer comme des enfants d’Adam englobés dans un corps et une structure uni dans l’adoration d’Allah (soubhanou wa ta’ala).
«Un arabe n’est pas meilleur qu’un non-arabe. De même q’un non-arabe n’est pas meilleur qu’un arabe. Un homme de race rouge n’est pas meilleur qu’un noir excepté dans la piété. L’humanité descend d’Adam et Adam a été crée d’argile».
(Rapporté par al Boukhari et Muslim d’après Abou Houraira)
Ce hadith symbolise exactement l’état d’esprit à adopter par les musulmans.
Aujourd’hui les arabes ne sont que les habitants de la péninsule arabique.
Il existe des musulmans partout dans le monde (Europe, Afrique, Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud etc) sans limite de frontière spirituelle avec la même foi et la même dévotion envers notre Créateur.
Aucune nation n’est souveraine ou prédominante à une autre car le Tout Puissant est Allah (soubhanou wa ta’ala).
«Ô hommes! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez.» (Coran, sourate 49, verset 13)

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Allemagne : Juifs et musulmans, imams et rabbins, ensemble sur des vélos tandem dans les rues de Berlin .
Le mot tandem a pris tout son sens, dimanche 24 juin, dans les rues de Berlin où juifs et musulmans ont organisé une promenade à vélo, en tandem, pour faire savoir à leurs concitoyens le respect mutuel et l’esprit de tolérance qu’ils partagent. Cette promenade coïncide avec la célébration du 70e anniversaire de la levée du blocus de Berlin, un des faits majeurs de la guerre froide en Europe.
C’est sous le hashtag #Meet2Respect que l’événement a été organisé avec la participation sur des tricycles des imams, des rabbins mais aussi des prêtres afin de sensibiliser la population allemande contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme. Juifs, musulmans et chrétiens parmi des cadres religieux, des militants associatifs ou simplement des citoyens, beaucoup ont pédalé ensemble un vélo tandem, avec le concours d’associations comme la fondation House of One, à l’origine de la construction d’un lieu de prière ouvert aux pratiquants des trois religions abrahamiques.
« Nous, imams et rabbins voulons donner l’exemple. Nous faisons du vélo parce que notre monde ne veut pas croire que nous avons tous été créés par un même dieu que nous ne disputons pas, mais plutôt que nous adorons chacun à sa manière », a expliqué à l’AFP le théologien musulman Ender Cetin.
Sur un parcours de 14 km, cette promenade conviviale a débuté au Mémorial de l’Holocauste en passant par des mosquées, des synagogues et la place Breitscheidplatz où l’attentat du 19 décembre 2016 eut lieu, faisant 12 morts.
La place publique Bebelplatz, lieu symbolique car historique où les nazis ont brûlé quelque 20 000 ouvrages en 1933, a accueilli les participants à la fin de cette promenade sous forme d’un appel à la tolérance. Dans un pays où les actes de haines et de racisme ont connu un essor fulgurant depuis le fort afflux de migrants en 2015, un tel message s’avère fort percutant.

Sur oumma.com, voici les titres.

Sport : A la rencontre d’Algériens, fervents supporters de l’équipe du Maroc.
A l’occasion du match Portugal-Maroc, la caméra d’Oumma s’est rendue dans le quartier de Barbès, à Paris, afin d’aller à la rencontre d’Algériens qui ont soutenu avec enthousiasme l’équipe du Maroc, qu’ils considèrent comme un pays frère.
reportage a voir sur oumma.com.

Mohamed Salah dans la tourmente, après avoir été fait “citoyen d’honneur” par le président tchétchène.
Dans les coulisses du Mondial, il se murmure qu’il aurait été fort mécontent d’avoir servi, à son insu, de faire-valoir à l’omnipotent Ramzan Kadyrov, le président de la république de Tchétchénie, Mohamed Salah, le virtuose des Pharaons, se retrouve depuis vendredi au cœur d’une violente polémique extra-sportive dont il se serait bien passé…
Véritable cadeau empoisonné, la haute distinction que lui a décernée le sulfureux et un tantinet fantasque dirigeant tchétchène sous les crépitements des flashes, au cours d’un banquet organisé à seule fin de policer son image pleine d’aspérités à la face du monde, a mis la star égyptienne du ballon rond en fâcheuse posture.
Elevé au rang de « citoyen d’honneur de la Tchétchénie » par celui-là même qui la dirige d’une main de fer et, pire encore, au mépris des droits de l’homme qu’il est accusé de fouler aux pieds, notamment par Human Rigths Watch, Mohamed Salah a essuyé un feu nourri de critiques sur les réseaux sociaux pour avoir pactisé avec le diable.
« Ramzan Kadyrov plastronne sous les projecteurs, il s’est accaparé tous les pouvoirs en Tchétchénie, il a cherché à anéantir toute forme de plaidoyer politique ou de travail sur les droits de l’homme », s’est indignée Racher Denber, la directrice adjointe de Human Rights Watch pour l’Europe et l’Asie centrale, dans les colonnes de The Telegraph.
Profitant de la présence sur ses terres de l’équipe égyptienne de football pendant la Coupe du Monde, la stratégie mise en œuvre par l’autocrate tchétchène, qui est dans les petits papiers de Poutine, le maître du Kremlin, pour s’acheter une respectabilité n’a leurré personne sur la cybersphère. Troquant le costume contre un survêtement, il exultait de joie en paradant dans un stade aux côtés de Mohamed Salah, dont il n’a pas hésité à interrompre la sieste réparatrice en allant le chercher à son hôtel.
Alors que Ramzan Kadyrov, que d’aucuns comparent à un Ubu roi de Tchétchénie, savourait son joli coup de com’ sur Telegram, se réjouissant d’avoir « signé un décret ayant octroyé une insigne distinction à une star du football jouant à Liverpool et dans l’équipe nationale d’Egypte », Mohamed Salah, pour sa part, regrettait amèrement de s’être prêté au jeu malgré lui. Il aurait même sérieusement envisagé de quitter son équipe en signe de sa vive désapprobation, selon une source proche de lui citée par CNN.
Mais il n’en a rien été, puisque le roi des Pharaons aura finalement chaussé hier ses crampons pour affronter l’Arabie saoudite dans un ultime match, au cours duquel il s’est illustré par un dernier but, avant de s’incliner devant les Faucons saoudiens.
Cela n’altère en rien le prestige de ce joueur d’exception, devenu une véritable icône en Egypte, qui avait des étoiles dans les yeux à l’évocation du Mondial en Russie, avant de regagner les vestiaires le regard triste, en proie, sans doute, à des sentiments très ambivalents.
reportage a voir sur oumma.com.

Palestine : Tramway de Jérusalem : premier désengagement d’une entreprise française.
Le 13 juin dernier, nos 8 organisations publiaient un rapport intitulé « Tramway de Jérusalem : des entreprises françaises contribuent à la colonisation israélienne du territoire palestinien occupé ».
Ce rapport dénonçait la participation de trois entreprises françaises, Egis et Systra, filiales d’établissements publics (SNCF et RATP ; Caisse des Dépôts et Consignations) et Alstom, dans la construction du tramway de Jérusalem, outil de la politique de colonisation et d’annexion israélienne à Jérusalem, en violation complète du droit international.
Avant même cette publication, des interpellations des organisations syndicales présentes dans la campagne, CGT, CFDT et Solidaires, avaient eu lieu dans les instances de plusieurs de ces entreprises et de celles de leurs maisons mères, notamment le Comité d’Entreprise Européen et le Conseil de Surveillance de la SNCF, pour dénoncer l’implication de Systra, le Comité Central d’Entreprise d’Alstom pour dénoncer l’implication d’Alstom.
Une première réponse à notre demande de désengagement des trois entreprises françaises vient d’être apportée mercredi 20 juin par la direction de la SNCF à la réunion du Comité d’entreprise européen, par la voix de Monsieur Pepy qui a déclaré que « Systra se retire de la ligne rouge et pourpre du tramway de Jérusalem ».
Si cette déclaration demande à être précisée dans son contenu (Systra est engagé aujourd’hui sur la ligne bleue), nous en retenons bien le sens comme l’ont fait les représentants des organisations syndicales présentes au CE : celui du désengagement de Systra du tramway de Jérusalem.
Une annonce que nous saluons donc comme une première victoire sur la voie du droit.Une voie dont nous attendons maintenant que les deux autres entreprises impliquées, Egis –filiale à 75% de la Caisse des Dépôts et Consignations – et Alstom, la suivent au plus vite.
Association France Palestine Solidarité (AFPS).

Le super-prof marocain qui remet les enfants d’un village à l’école.
Dans les zones rurales marocaines, le taux de scolarisation dépasse rarement les 50 %. Pour les enseignants mutés dans ces régions, exercer le métier d’instituteur devient un défi. C’est le cas de Hicham El Faquih. Affecté en septembre 2017 dans le petit village de Tafsast, dans le nord du Maroc, il a décidé de prendre les choses en main et d’égayer le quotidien de ses élèves.
reportage a voir sur oumma.com.

Sur Mizane.info, voici les titres.

Les imams tunisiens appellent au boycott du pèlerinage 2018.
Dans une intervention à la radio tunisienne Shems FM, le secrétaire général du syndicat des imams tunisiens, Fadel Achour a appelé le mufti de la République Othman Battikh a annulé le hadj 2018 pour les ressortissants tunisiens. Un appel au boycott justifié par le coût exorbitant du pèlerinage et de la politique saoudienne au Yémen.
Le secrétaire général du syndicat des imams tunisiens, Fadel Achour, intervenait récemment sur une radio tunisienne pour interpeller Othman Battikh, le mufti de la République tunisienne. Sa requête ? Que le hajj 2018 soit interdit aux ressortissants tunisiens. En cause : le prix très élevé du pèlerinage et la remis en cause de l’emploi de cet argent, notamment dans la guerre que mène l’Arabie saoudite contre le Yémen. L’Arabie saoudite utilise l’argent du hadj dans « l’agression contre des pays musulmans comme la Syrie et le Yémen, ce qui est contraire à la loi islamique », a-t-il déclaré. Fadel Achour a réclamé que ces fonds soient utilisés pour l’économie tunisienne et le bien-être de sa population.

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

Tayeb Louh à propos de la saisie record de cocaïne au port d’Oran : » Pas d’impunité ! « .
Le ministre de la justice, garde des sceaux, Tayeb Louh s’est exprimé, hier, sur l’affaire des 701 kg de cocaïne saisie au port d’Oran, dont le premier accusé est Kamel Chikhi, dit : » Kamel El Bouchi » qui est actuellement est sujet d’enquête avec un grand nombre de suspects.

Affaire du lait contaminé : La destruction va commencer.
L’opération de destruction de tous les produits infantiles fabriqués par le Groupe français « Lactalis », importés et commercialisés par la société Celia Algérie, retirés des marchés après soupçon de contamination par la bactérie Salmonelle, est prise en charge par trois entités sur tout le territoire national, a indiqué dimanche la société dans un communiqué.

Rencontre d’amitié et de fraternité citoyenne algéro-africaine au forum d’El Moudjahid : Vibrant hommage à l’Algérie.
A l’occasion de la visite de la délégation du collectif des citoyens africains résidents en France amis de l’Algérie, le comité national Algérien de mise en oeuvre et du suivi du programme d’actions des activités citoyennes non gouvernementales à l’étranger a organisé hier au forum d’El Moudjahid une rencontre d’amitié et de fraternité citoyenne algéro-africaine. .

Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Waqfs : » L’imam se doit de protéger l’Etat « .
Le ministre des Affaires religieuse et des Waqfs, Mohamed Aïssa, a appelé dimanche à partir de Tiaret à l’ouverture des mosquées sur la société et ses institutions afin de leur permettre de remplir pleinement leur rôle dans le renforcement des liens sociaux, mais aussi l’exploitation de ses structures pour garantir des ressources financières permettant leur indépendance.

Fin des épreuves du baccalauréat session 2018 : 353 cas de triche débusqués.
Hier, c’était le dernier jour de l’épreuve de baccalauréat qui a duré cinq jours. Cette année a été marqué par la coupure d’internet durent les premières heures de chaque épreuve, une méthode qui n’a pas n’empêché la fuite des sujets sur Facebook dès la remise en marche du réseau.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des Jérusalemites empêchent les forces israéliennes de confisquer deux bâtiments
.
Les Palestiniens du quartier Sheikh Jarrah, à Jérusalem occupée, ont déjoué lundi une tentative israélienne de prendre le contrôle de deux bâtiments palestiniens.
.
Le Hamas appelle la communauté internationale à soutenir l’UNRWA
.
Un ministre israélien s’invite à la mosquée Ibrahimi
.
Al-Ahmad fustige un mouvement exigeant la levée des sanctions contre Gaza
.
Les colons coupent des dizaines d’arbres fruitiers près de la colonie de Kiryat Arba
.
Blessés et arrestations nocturnes en Cisjordanie occupée
.
L’occupation expulse les habitants de Khirbat Hamsa dans la vallée du Jourdain
.
Les bulldozers israéliens nivellent les terres et détruisent des fermes à Jérusalem
.
Un incendie éclate dans une colonie au nord d’Hébron
.
Naplouse: Confrontations lors de la prise d’assaut par des colons de la Tombe de Youssef
.
Incursion israélienne limitée à l’est de Khan Younis et de Gaza
.
Les Etats-Unis gèlent leur aide financière à l’AP (médias israéliens)
.
Un palestinien enlevé par l’armée israélienne près de la frontière de Gaza
.
Naplouse : 300 oliviers incendiés par un ballon thermique des colons extrémistes
.
Des dizaines de colons profanent à nouveau la mosquée Al-Aqsa
.
Israël menace de démolir trois maisons palestiniennes à Bethléem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice

Flash info pour le 13 Ramadan 1439.

Flash info pour le 13 Ramadan 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Musulman et Consommateur, une équation délicate ?
La Toile est une parfaite illustration de cette société dans laquelle nous évoluons depuis l’époque des Trente Glorieuses. La puissante croissance économique que l’Europe a connu depuis la fin de la seconde guerre mondiale, bien qu’entachée de crises et de crashs, a confronté le citoyen lambda à un nouveau pouvoir d’achat qu’il n’avait souvent connu qu’avec parcimonie selon sa classe sociale.
« Pouvoir d’achat », une expression qui fait rêver. Parce qu’elle implique qu’acheter, c’est le pouvoir !
Le pauvre, c’est celui qui n’a rien. Il ne brille pas, il est médiocre, un peu laid selon certains, un peu chauve selon d’autres, un peu maigre même, on aimerait presque le couvrir d’un joli drap afin qu’il disparaisse du paysage où il détone. L’acheteur, celui qui peut de sa toute-puissance acquérir et posséder, c’est celui qui fait vendre des magazines « people » par milliers, cristallisant toutes les passions et les envies des petites gens.
Et les musulmans dans tout cela ? Au milieu d’un cauchemar industriel dans lequel des humains semblables à des baleines chaussées de Louboutin s’empiffrent devant des écrans plasma, le croyant devrait-il déclarer l’armistice ?
Le musulman est-il un consommateur comme les autres ?
Pourtant, nous entrons trop souvent dans cette logique de consommation et nos modes de vie le prouvent : vêtements de marque jusqu’au hijab signé Dior, des jilbabs de toutes les couleurs et de toutes les coupes, des piles de chaussures déclinées dans tous les modèles, des sacs de toutes les couleurs, du maquillage par trousses remplies à craquer, des parfums, des bijoux et même de l’électroménager en tout genre.
En passant par ses œufs de poules élevées en batterie jusqu’à son steak de viande estampillé « Halal » par Carrefour, le consommateur (et la consommatrice) musulman(e) se sent rassuré(e) : enfin quelques hassanât accessibles au porte-monnaie !
Mon frère, peut-être est-il temps de te demander pourquoi l’accumulation de biens te rassure, te réconforte autant ? Ma sœur, pourquoi le souci de paraître te préoccupe tellement ? Et si nous nous demandions ce qui nous était réellement utile, afin de dépenser le reste dans le sentier d’Allah ? Nous serons certes interrogés sur nos choix et nos actes :
« Lorsque ton Seigneur, pour éprouver l’homme, l’honore et le comble de bienfaits, celui-ci dit : « Mon Seigneur m’a honoré ! » Mais lorsqu’Il l’éprouve en lui mesurant Ses faveurs, l’homme s’écrie : « Mon Seigneur m’a humilié ! » Eh bien non ! C’est plutôt vous qui n’êtes pas généreux avec l’orphelin ; c’est plutôt vous qui n’encouragez pas à nourrir l’homme dans le besoin ; c’est plutôt vous qui spoliez les héritiers de leurs biens et qui vouez à la richesse un amour sans fin ! Prenez garde ! Lorsque la Terre sera réduite en poussière » Sourate 89 « l’Aube » (Al-Fajr).
Pourtant, Ar-Razzaq (le Pourvoyeur) nous informe que notre finalité sera la tombe, où nul bien ni richesse ne pourra nous suivre, pas même ce charmant vernis à ongles Chanel qu’on a en 26 coloris différents :
« La passion des richesses ne cessera de vous dominer que le jour où vous serez, dans vos tombes, enterrés. Prenez garde ! La Vérité vous sera un jour dévoilée ! Encore une fois, prenez garde ! La Vérité vous sera un jour dévoilée ! » Sourate 102 « la Course aux Richesses » (At- Takâthur).
Ma sœur, mon frère, rappelles-toi que le meilleur des hommes, le Prophète Muhammad (sur lui la paix et la bénédiction de Dieu) était un exemple d’ascétisme et de simplicité. De ce fait, ne te sens pas gêné(e) de ton peu de biens, de ton alimentation modeste ou de ce voyage en Malaisie que tu ne feras peut-être jamais, devant ces fervent(e)s consommateurs et consommatrices.
Ce que tu ne gaspilles pas, tu peux le donner à d’autres qui manquent de tout pour survivre et l’actualité ne manque pas d’exemples.

islam : Le concours international de mémorisation du Coran a réuni plus de 60.000 personnes.
Chaque année ont lieu dans le monde entier des compétitions pour la mémorisation du et la récitation du Saint Coran. D’Afrique, d’Europe, et jusqu’aux confins de l’Asie, les musulmans rivalisent dans la lecture du Coran.
La Tanzanie organise tous les ans un concours où les meilleurs lecteurs de Coran viennent du monde entier dans l’espoir de remporter le prix de la plus belle récitation du Saint Livre.
Cette année encore a eu lieu la nouvelle édition du Concours international de mémorisation et de récitation du Saint Coran. La compétition s’est déroulée du 16 au 22 du mois de Ramadan en cours 1439H.
Le Haut conseil des affaires islamiques de Tanzanie avec le concours de l’Association caritative d’enseignement coranique a organisé le concours qui a réuni des milliers de personnes.
Pour la cérémonie de clôture, ils étaient plus de 60.000 à s’être déplacés pour l’occasion. En 2016, le concours de récitation du Coran s’est déroulé dans le stade de football de la capitale tanzanienne (voir photo).
La Tanzanie compte près de 40% de musulmans, l’Islam y tient un rôle important, mais la grande majorité des musulmans se trouve sur les îles, comme Zanzibar qui compte près 99% de musulmans. La Tanzanie reconnaît les grandes fêtes musulmanes.

Sur Katibin.fr, voici les titres.

France : Le port du voile en France, un sujet qui fâche.
Après le passage télévisuel d’une jeune femme voilée représentante de l’UNEF, de vifs débats ont eu lieu dans les médias sur le port du voile. Des sondages ont donc suivis cela, les résultats sont criants, consternants.
7 français sur 10 s’opposent au port du voile à l’université.
Un sondage ifop commandé par CNEWS et Sud Radio sur le thème les français et le port du voile laisse constater des résultats aussi inquiétants que déconcertants.
Le sondage faisait écho à l’actualité : « Récemment apparue voilée lors d’interviews télévisées, la présidente de la section de l’UNEF de Paris la Sorbonne, Maryam Pougetoux, a suscité une vive polémique dans les médias et parmi les intellectuels. Comment les Français se positionnent-ils sur cette question et plus généralement sur celle du port du voile à l’Université ? »
Dans le détails, voilà ce que ça donne :
« Une large majorité de Français (71%) se déclare opposée au port du voile ou du foulard islamique à l’université, même si cette proportion connaît un léger recul par rapport aux dernières mesures (-4 points par rapport à décembre 2017, -7 par rapport à août 2013). A l’inverse, seuls 29% des personnes interrogées se déclarent favorables (7%) ou indifférentes (22%) au port du voile dans l’enceinte de l’université. Mais cette moyenne dissimule de fortes disparités selon la proximité politique : alors que les sympathisants de La France Insoumise sont 48% à y être favorables (22%) ou indifférents (26%), ceux de La République en Marche, des Républicains et du Front National sont respectivement 24% (dont 3% de favorables), 13% (dont 2% de favorables) et 11% (dont 6% de favorables) à partager cet avis.
Concernant l’apparition publique de la représentante de l’UNEF avec un voile, plus de trois Français sur quatre (77%) estiment que « les critiques à l’égard de Maryam Pougetoux sont justifiées car un représentant politique ou syndical n’a pas à afficher publiquement ses convictions religieuses ». Certes majoritaire chez les sympathisants de tous bords, cette opinion devient quasi unanime chez les proches de LREM (85%), de LR (85%) et du FN (89%). ».
Source : Ifop.
L’islam cristallise les tensions plus que jamais, des questions politico sociales hautement plus importantes ne sont jamais relayées dans les médias mainstream. Une société toujours plus divisée, dans le but est de faire le buzz au détriment du lien social.
On prône le vivre ensemble, alors qu’en réalité…

Rohingyas : de victimes à bourreaux ?
Ce mercredi, l’ONG Amnesty International a publié un rapport qui dénonce des crimes commis par les rebelles Rohingyas à l’encontre d’une minorité hindoue de l’état d’Arakan.
Ce qui est dénoncé.
A l’issue de son enquête réalisée sur place et après avoir recueilli de nombreux témoignages de villageois concordants, l’ONG a statué sur une centaine de morts dans le village de Kha Maung Seik. Cela se serait produit dans le cadre d’enlèvements par l’autoproclamée Armée du Salut des Rohingyas de l’Arakan qui aurait essayé de forcer ses victimes à se convertir à l’islam. Si le but énoncé par Amnesty International est de faire preuve d’équité et de dénoncer toute atteinte aux droits humains, l’information a été relayée par plusieurs médias, dont un s’est permis de remettre en cause le statut de victimes des Rohingyas au profit de celui de bourreaux. Alors que l’ONG vise clairement les rebelles, ce média parle des rohingyas en générale et s’est empressé de remettre en question les appels aux dons lancés par les célébrités au profit des réfugiés au Bangladesh. Si nous devons bien-sûr être juste et déplorer toute action criminelle, d’où qu’elle vienne, on ne peut en aucun cas nier la réalité qui est celle des rohingyas.
Ce qu’il ne faut pas oublier.
Les rebelles rohingyas se limitent à environ cent personnes et ne représentent en aucun cas les centaines de milliers de rohingyas de Birmanie. Notre religion ne nous permet pas de faire preuve d’injustice en ignorant ces nouveaux éléments. Cependant il ne faudrait pas que cela serve à désolidariser la communauté internationale, qui ne se mobilise déjà pas assez pour la cause. Car il n’en reste pas moins que plus de 700 000 personnes ont du prendre la fuite suite au exactions de l’armée birmane, dans l’indifférence et l’inaction de la dirigeante birmane. Il ne faut pas oublier que ce sont des milliers de personnes qui ont été tuées, violées, torturées. Suite à leur fuite, des familles se trouvent aujourd’hui disloquées et éparpillées dans différents pays. Et par ailleurs, alors que cela va bientôt faire 9 mois que l’exode massif a eu lieu, les ONG présentent au Bangladesh s’attendent à une vague d’accouchements issus des viols par l’armée birmane, avec toutes les conséquences que cela implique.
Nous déplorons et nous nous insurgeons contre ce qui est dénoncé par Amnesty International. Mais un crime n’en effaçant pas un autre, les rohingyas sont et resteront des victimes et cette enquête nous montre simplement qu’ils ne sont pas les seuls.

France : Le procès de la buraliste d’Albi.
Le procès de la buraliste qui refusait l’entrée aux femmes voilées dans son établissement va se tenir aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de la ville à 14h. Quatre plaintes ont été posées pour « discrimination religieuse ». Elle encourt une peine allant jusqu’à cinq ans de prison et 75 000€ d’amende pour refus de fourniture d’un service en raison de l’appartenance religieuse.
Retour sur les faits .
Cette buraliste avait défrayé la chronique en refusant tout service aux clientes voilées. Elle avait placardé une affiche surréaliste sur la façade du point relai où l’on pouvait voir la photo de trois femmes:
l’une coiffée d’un turban bleu,
l’autre d’un bonnet et bandana noir,
la troisième tête nue.
Pour les deux premières le retrait de colis était tout simplement refusé pour « raison de sécurité ». La buraliste utilisait, de manière abusive, l’article de loi n°2010-1192 de 2011 interdisant la dissimulation du VISAGE dans l’espace public pour justifier son comportement discriminatoire.
Nous espérons que justice soit faite et que ce cas serve d’exemple aux hors-la-loi qui se croient tout permis jusqu’à humilier publiquement des femmes qui n’ont absolument rien à se reprocher et qui en portant le voile sont dans leur bon droit.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Égypte : YouTube suspendu un mois en Égypte six ans après la sortie d’un film anti-islam.
La longue procédure administrative opposant l’Égypte et YouTube se termine enfin. Six ans après la sortie du film clairement islamophobe intitulé « Innoncence of Muslims », la plateforme sera suspendue en Égypte pour un mois sur décision de la Cour administrative suprême samedi 26 mai.
À l’approche du 11e anniversaire du 11-Septembre, Nakoula Basseley Nakoula, un Egyptien copte vivant aux Etats-Unis sous le pseudonyme Sam Bacile, avait réalisé une vidéo de 14 minutes, ensuite publiée sur YouTube, dans laquelle il dépeint de manière outrageuse le Prophète Muhammad et ses disciples. Suscitant de vives réactions au sein des communautés musulmanes, la vidéo a engendré une vague de violence ayant notamment conduit à la mort de l’ambassadeur américain en Libye.
L’Égypte, où le réalisateur du film a été condamné à mort par contumace, avait alors intenté un procès contre YouTube en 2013. Cette fois, plus aucun recours n’est possible pour YouTube. Dans les prochains jours, la plateforme de vidéo en ligne sera suspendu dans le pays des Pharaons pour une durée d’un mois.
Six ans après la sortie du film, le jugement semble plus symbolique que punitif. En effet, l’eau a coulé sous les ponts et la colère est passée. Par ailleurs, YouTube a depuis adopté des règles plus restrictives concernant la diffusion de vidéos haineuses et discriminatoires.

France : « Dieu merci, je l’ai sauvé » : comment un sans-papier est devenu un héros national. vidéo.
Un acte courageux qui fait bien des admiratifs. Un enfant de quatre ans, suspendu dans le vide au quatrième étage d’un immeuble parisien, a été sauvé in extremis, au soir du samedi 26 mai, par un homme.
D’une extrême agilité, il a su monter en moins d’une minute les quatre étages en passant de balcon en balcon jusqu’à parvenir à hauteur de l’enfant pour le faire passer de l’autre côté de la balustrade. La vidéo de ce sauvetage a vite fait de faire le tour du Web, suscitant un tsunami de réactions pour féliciter l’homme qui s’est avéré être un sans-papier malien âgé de 22 ans, arrivé en septembre 2017 en France.
« Un grand bravo à Mamoudou Gassama pour son acte de bravoure qui a permis de sauver hier soir la vie d’un enfant. J’ai eu plaisir à m’entretenir avec lui aujourd’hui par téléphone, afin de le remercier chaleureusement », a fait savoir la maire de Paris Anne Hidalgo via Twitter, ajoutant que « la Ville de Paris aura évidemment à coeur de le soutenir dans ses démarches pour s’établir en France ».
Une fois son identité dévoilée, des demandes de régularisation de la situation du jeune homme ont en effet vite émergé, à l’image de Lassana Bathily, héros de l’Hypercasher.
« Je suis sorti, j’ai couru pour regarder les solutions pour le sauver. J’ai réussi à attraper le balcon, je suis monté comme ça et Dieu merci, je l’ai sauvé », a-t-il simplement raconté à BFM TV. Mamadou Gassama devrait être reçu lundi matin par Emmanuel Macron à l’Elysée.*
Le père a été placé en garde à vue pour « soustraction à une obligation parentale », accusé d’avoir laissé seul son enfant dans l’appartement pour aller faire des courses. Il sera présenté lundi matin au parquet de Paris en vue d’une convocation prochaine devant le tribunal correctionnel. L’enfant a, quant à lui, été placé dans une structure d’accueil, sa mère étant absente de Paris au moment des faits.
*Mise à jour : Le chef de l’Etat a annoncé que la processus de régularisation de Mamoudou Gassama allait être lancé dès aujourd’hui. Mieux, le jeune homme devrait pouvoir être naturalisé français et devrait intégrer les sapeurs-pompiers de Paris.

Mauritanie : un troisième mandat pour le président divise les religieux .
Depuis quelques jours, les religieux en Mauritanie se divisent sur l’idée d’un troisième mandat pour le président en place Mohamed Ould Abdel Aziz en 2019.
Des religieux (oulémas) du pays recommandent un troisième mandat en évoquant les réalisations du président pour justifier leur position. Cheikh Ould Saleh, secrétaire général de l’Association des oulémas de Mauritanie, estime que « le président a fait du bien pour le pays. Il a relevé les défis de la stabilité et de la sécurité, dans une région exposée à tous les dangers. C’est pourquoi nous lui avons demandé de poursuivre l’œuvre qu’il a commencée. Il nous a écoutés sans rien dire ».
Quelques jours plus tôt, c’est le président de cette association qui, en marge d’une rencontre avec le président, a déclaré son soutien public à un nouveau mandat. Une prise de position qui a froissé les opposants au parti en pouvoir.
Dans le camp du contre, des religieux, souvent plus jeunes, font appel à la constitution de Mauritanie limitant la présidence à deux mandants successifs de cinq ans, et au serment prêté par le président de se conformer à ses termes. Selon l’imam Mahfoudh Ould Brahim Vall, cité par RFI, « beaucoup de hauts fonctionnaires comme les magistrats prêtent serment avant d’entamer l’exercice de leur fonction. Ils sont soumis moralement à cette obligation. Cela devient plus fort lorsqu’il s’agit du président de la République. S’il renie ses engagements devant Dieu et le peuple, le serment n’aura plus de sens pour le reste des Mauritaniens ».

Pakistan : une mosquée historique des Ahmadis attaquée et détruite en plein Ramadan .
Les persécutions contre les Ahmadis sont monnaie courante au Pakistan. A Islamabad, une mosquée centenaire a été détruite, jeudi 24 mai au soir, une semaine après le début du jeûne du Ramadan, par une foule dirigée par des religieux ultraconservateurs. Le dôme et les minarets de cette mosquée appartenant à la communauté ahmadie n’ont pas résisté à la détermination des assaillants.
L’attaque a été dirigée contre la mosquée Mubarak de Sialkot, près de la frontière indienne, par des religieux extrémistes nourris par une haine de l’ahmadisme qu’ils considèrent comme une hérésie. « En tant que musulmans, il était de votre responsabilité de terminer ce travail », s’est ainsi adressé l’un d’eux à une foule chauffée à blanc. Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux témoignent de la violence de l’attaque.
Saleemuddin, le porte-parole de la minorité ahmadie, parle d’une centaine de personnes qui ont pris d’assaut le lieu de culte, provoquant alors la destruction de plusieurs parties de l’édifice religieux. Il soupçonne également une collusion entre les assaillants et les autorités dont des représentants étaient sur place au moment de l’attaque. Une affirmation tout de suite démentie par la police, elle aussi accusée de n’avoir rien fait.
Asad Sarfraz, responsable de la police locale, a justifié la présence de responsables municipaux dans la mosquée par le retrait des « rénovations illégales » entreprises au sein de la mosquée. En réponse, Saleemuddin a présenté auprès de Reuters une preuve de l’autorisation obtenue pour les rénovations en question.
Bien que la communauté ahmadie revendique une identité musulmane, elle souffre d’une forte marginalisation au Pakistan, où ils sont déclarés par la Constitution comme « non-musulmans » en considérant le fondateur de l’ahmadisme Mirza Ghulam Ahmad comme un prophète et un messie. Le gouvernement pakistanais n’a pas réagi à ce jour à cette agression.

Sur oumma.com, voici les titres.

Danemark : la ministre de l’Immigration crée la polémique en plein Ramadan.
Alors que s’est ouverte la parenthèse ramadanienne à forte valeur spirituelle, il se trouve toujours quelqu’un, quelque part sur ce Vieux Continent agité par ses vieux démons, pour ne pas respecter la sacralité de ce mois béni et s’employer à briser la trêve des polémiques passionnelles, à des fins bassement politiciennes.
Au pays des fjords, c’est l’abstinence de l’intelligence qu’observe Inger Stojberg, la ministre danoise de l’Immigration et de l’Intégration, avec une rare constance, plus lamentable qu’admirable…
Faisant montre d’une fausse bienveillance qui n’a leurré personne, cette farouche opposante à l’accueil des réfugiés sur le territoire national, coutumière de saillies verbales abjectes, n’a rien trouvé de plus délétère à faire que de déclencher une controverse sur l’incompatibilité entre le jeûne et une activité professionnelle.
« Je respecte que l’on souhaite pratiquer sa religion et les traditions qui l’accompagnent, mais je pense que c’est une affaire privée et qu’il est nécessaire d’avoir un débat pour savoir comment faire en sorte que cela ne devienne justement pas une affaire publique », a-t-elle déclaré en espérant mettre le feu aux poudres.
« Il peut très concrètement être dangereux pour nous tous que le conducteur d’un bus ne mange ni ne boive de la journée », a poursuivi cette pyromane de la paix sociale qui ignore que le Ramadan impose aussi de pratiquer le jeûne de la parole, surtout quand elle est pleine de fiel, ce qui, dans son cas, s’avérerait particulièrement salutaire…
Egale à elle-même, Inger Stojber a encore une fois perdu une belle occasion de se taire, à la consternation de la population danoise qu’elle s’évertue à diviser, mais aussi de la presse du royaume qui n’a pas manqué de rappeler la photo provocatrice qu’elle avait postée sur sa page Facebook en 2017, sur laquelle figurait un gâteau dont les bougies célébraient ses 50 mesures restrictives contre l’immigration.
Déplorant que son but pernicieux ait été atteint, le quotidien Information a fustigé la ministre de l’Immigration, cette « championne du monde dans l’art de faire sa publicité avec des raccourcis sur la minorité musulmane », dont le Danemark ne tire aucune gloire.

Un bébé migrant prénommé “Miracle” est né en mer.
C’est un petit bébé, né samedi sur l’Aquarius, un bateau de sauvetage de migrants, en pleine mer entre la Libye et l’Italie. Sa mère fait partie d’un groupe de 70 personnes qui dérivait sur des boudins gonflables au large de la Sicile depuis jeudi. Elle a raconté avoir été emprisonnée, frappée et volée en Libye. Son bébé s’appelle Miracle, et c’est le sixième enfant né à bord de ce bateau géré par SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières.
reportage a voir sur oumma.com.

France : Fleury-Mérogis : Des détenus bloquent la cour de promenade en signe de solidarité avec Gaza.
Le site StreetPress a évoqué l’action des détenus de Fleury-Mérogis qui ont bloqué dimanche 20 mai la cour de promenade en solidarité avec Gaza. StreetPress a publié également deux photos de cette action.
Communiqué du Collectif de détenus de Fleury-Mérogis :
Nous, détenus du bâtiment D1 de la maison d’arrêt de Fleury Merogis, avons décidé de bloquer la cours de promenade en soutien au peuple palestinien qui manifeste depuis plusieurs jours pour tenter de braver le blocus imposé par Israël et contre l’installation de l’ambassade américaine à Jérusalem, à l’occasion des 70 ans de la Nakba et pour faire valoir le droit au retour des palestiniens.
Même si nous sommes privés de liberté, nous tenons à manifester contre les massacres dans la bande de Gaza de la part du gouvernement israélien, en solidarité avec les 61 palestiniens tués par les forces militaires coloniales ( dont 8 enfants et 1 bébé ), et les 2.400 blessés.
Tout comme les palestiniens, qui font de la Palestine un symbole de dignité et de lutte de longue haleine, notre manifestation est une manifestation pacifique, sans violence et sans haine. Nous bloquerons la promenade dans le calme jusqu’à à l’arrivée des Éris. Parce que Fleury est la plus grande prison d’Europe, nous voulons exprimer notre solidarité avec Gaza, qui est la plus grande prison du monde !
« Nous sommes tous des enfants de Gaza.
Source: StreetPress .

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

Marchés des fruits et légumes : La loi de la jungle.

Promulgation de la loi de finances complémentaire 2018 : La confusion s’installe.

Produits subventionnés : Les aides ciblées indispensables.

Ils ont usé de violence pour tenter d’accéder à la salle de réunion de 15 pays africains de l’UA, dont la RASD : Des diplomates marocains déclarés persona non gratta.

Hausse des prix des fruits et légumes : La FAC accuse le consommateur.

Sardines rejetées en mer par des pêcheurs à Mostaganem : Scandales en cascade.

Essoufflement du mouvement des médecins résidents : Reprise des gardes à partir du 3 juin.

Les boulangers annoncent le dépôt d’un préavis de grève générale juste après l’aïd : Menaces sur le pain !.
L e Président de l’Union nationale des boulangers algériens, Youcef Kalafat, a menacé, hier, d’entamer une grève générale illimitée après l’Aïd, jusqu’à ce que les autorités concernées répondent favorablement à leurs revendications. » Il n’y a pas de grève de deux ou trois jours c’est une grève illimitée.

Conférence internationale du processus de Bologne à Paris : Hadjar présente l’expérience algérienne.

Les salariés boucs émissaires des impôts : Les Algériens sur-taxés

Sur le muslim post.com, voici les titres.

France : Pourquoi Emmanuel Macron va déserter l’iftar du CFCM.
En mars, Emmanuel Macron assurait que l’antisémitisme était « le déshonneur de la France » lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Trois mois plus tard et un an après avoir accepté l’invitation du CFCM, Le président français était forcément très attendu pour rompre le jeûne aux côtés des membres du Conseil français du culte musulman. D’autant qu’Emmanuel Macron avait promis une série d’annonces quant à la réorganisation du culte musulman dès le « premier semestre 2018. »
Edouard Philippe présent, Emmanuel Macron vers un désistement.
L’invitation a donc été lancée, au président mais aussi à son Premier ministre, pour un iftar le 12 juin prochain dans un lieu encore à définir. Si Edouard Philippe a d’ores et déjà accepté l’invitation, Emmanuel Macron semble se diriger vers un refus. « Nous n’avons pas eu de réponse officielle », nous indique laconiquement le président du CFCM Ahmet Ogras qui espère toujours la venue d’Emmanuel Macron et se refuse à tout commentaire supplémentaire. En interne, dans l’entourage du président, on ferait actuellement tout pour éviter d’envoyer Emmanuel Macron au front.
« Aujourd’hui, Emmanuel Macron n’a sur la table aucune proposition tangible. Le tempo a été donné lors de son interview dans le JDD en février, dans laquelle il affirme qu’il exposera un CFCM remanié avant l’été. Or, l’été arrive allègrement et toujours rien à l’horizon », regrette un proche de l’organisation musulmane selon qui Emmanuel Macron « se voit mal débarquer sans aucune annonce. Mais c’est une grave erreur politique car, aujourd’hui, ça chauffe au niveau de la communauté, en particulier après la publication du Manifeste des 300 ou de la situation en Palestine. Il y a un malaise profond. »
« Le gouvernement tente de faire une OPA sur l’Islam ».
Abdallah Zekri, le président de l’Observatoire de l’islamophobie et membre du CFCM, est plus catégorique que son président et a déjà « pris note » de l’absence du président français. « Il a un agenda chargé, il peut toujours passer en fin de soirée partager un thé et discuter », explique-t-il. Abdallah Zekri affirme recevoir beaucoup d’appels de fidèles s’étonnant qu’Emmanuel Macron ait participé au dîner du CRIF mais refuse l’invitation pour l’iftar du CFCM. Le membre de l’organisation musulmane se dit « pragmatique », mais se souvient de la venue du président de la République l’an dernier à la même époque. « Cela s’était bien passé, Emmanuel Macron avait pris du temps, les échanges étaient conviviaux. Nous avions appelé à voter pour lui et il avait affirmé que le CFCM était incontournable. » Visiblement, le président français a changé d’avis.
Et la non-venue d’Emmanuel Macron serait vue, au sein de l’instance musulmane, comme une trahison au moment où l’on évoque la création par le gouvernement d’un Consistoire central musulman et d’un Grand imamat. Que ce soient les membres du CFCM, de la Grande mosquée de Paris ou des autres fédérations, on attend des explications quant à ces mesures potentielles. « Le gouvernement tente de faire une OPA sur l’Islam, sans le CFCM », déplore-t-on dans la garde rapproche du président du Conseil français du culte musulman, quand Dalil Boubakeur, étonné de ne plus être invité lors des cérémonies officielles par le président de la République, s’emporte : « Je ne savais pas que nous étions de retour en monarchie ! » Ambiance.

Sport : Ligue des Champions : Mohamed Salah est « un cadeau d’Allah ».
Ce samedi soir, la Ligue des Champions entre dans sa dernière ligne droite. Et forcément, habitués à voir Ronaldo, Benzema et les Madrilènes dans cet exercice, les fans de ballon rond auront un œil sur la révélation de la saison : Mohamed Salah. Au-delà du simple football, Mo Salah a réussi quelque chose de fort lors de cette année écoulée à Liverpool : réunir tous les supporters autour de lui. « Au sommet de son art, Mohamed Salah unit les communautés, assurait la BBC après la demi-finale de la Ligue des Champions. Il est un modèle pour notre époque. »
D’aucuns tentent de minimiser le rôle social du joueur égyptien. Cité par Les Inrocks, Emmanuel Touron, président de l’association des supporter français des Reds, estime que « le côté religieux est très secondaire. S’il venait de Mars, on le célébrerait de la même manière. S’il était italien, il y aurait des chansons sur les pizzas… à Liverpool on s’en fout d’où vous venez, le stade est avec vous. » Pas faux. Mais Salah a cependant réussi à convertir les fans de Liverpool. Non pas à l’Islam mais à l’islamophilie. Là où le racisme gangrène les stades, celui de Liverpool semble au contraire jouer sur le vivre-ensemble.
Et les musulmans l’ont bien compris : ils voient en Salah un porte-parole idéal. Si bien que la municipalité de La Mecque a même proposé de lui offrir un bout de terrain, dans un des endroits les plus chers au monde. « Il y a plusieurs façon de lui offrir un cadeau symbolique. Ça dépendra de son choix, et de celui du système saoudien. S’il ne s’oppose pas à l’idée, on lui offrira avec plaisir. Autrement, on bâtira une mosquée qui portera son nom. Il le mérite amplement », a indiqué Fahd Al-Rowky, vice-président de la municipalité.
Ce samedi soir, Mohamed Salah pourrait bien entrer dans la légende en faisant soulever par ses coéquipiers la coupe aux grandes oreilles, que Liverpool n’a plus remportée depuis 2005. Reste une inconnue : la préparation du joueur n’a-t-elle pas été perturbée par ces premiers jours du mois de ramadan ? Auteur d’onze buts déjà en treize matches de Ligue des Champions, l’Egyptien rêve de marquer l’histoire. Ses supporters aussi. L’un d’entre eux l’assure : Salah « est un cadeau d’Allah. » Nul doute que cet amour des fans des Reds devrait porter le joueur ce samedi soir sur la pelouse de Kiev.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des ONG demandent la libération immédiate d’un prisonnier très malade
.
Le Centre pour la défense des libertés civiles et des droits et la Fondation de Jérusalem ont exprimé leur profonde préoccupation face à la situation sanitaire difficile et grave du prisonnier Moataz Abidu, 38 ans, qui a subi une fracture pelvienne, une jambe droite et un pied gauche paralysé. Après avoir été abattu par les forces d’occupation israéliennes lors de sa précédente détention le 11-11-2011 de son domicile dans la ville d’Hébron.
.
82 colons et policiers israéliens prennent d’assaut la mosquée Al-Aqsa
.
Mechaal appelle Abbas pour s’enquérir sur sa santé
.
« Médecins palestiniens en Europe » lancent une campagne de secours pour Gaza
.
Corée du Nord: De terribles massacres ont eu lieu à Gaza
.
Le roi du Maroc envoie un hôpital de campagne à Gaza
.
Les colons israéliens terrorisent les Palestiniens et vandalisent des biens à Naplouse
.
Confrontations à Salfit après une incursion israélienne
.
Des affrontements avec l’armée israélienne dans le camp de réfugiés d’Amari
.
L’occupant construit une barrière maritime pour empêcher les incursions de la résistance à Gaza
.
Les services de L’Autorité Palestinienne arrêtent un prisonnier libéré après l’avoir agressé lui et sa femme à Ramallah
.
L’arrestation d’un jeune palestinien près du tribunal de Salem à l’ouest de Jénine
.
La police d’occupation tire sur une femme à Jérusalem
.
L’Egypte permet au convoi « Miles of smiles » d’apporter de l’aide à Gaza
.
L’occupation bombarde un site des brigades Al Qassam au sud de la bande de Gaza
.
Badran: L’esprit de la résistance s’applique en Cisjordanie malgré la répression de la sécurité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice