MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 25 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 25 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


L’importance de rendre visite aux malades.

La visite aux malades n’est pas seulement un acte de civilité, il s’agit aussi d’un acte essentiel qui doit rythmer la vie d’un musulman.
Ibn’ Abbâs (qu’Allah l’agrée) a dit : « La visite du malade est une Sunna le premier jour puis après ça sera un acte bénévole ».
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a exhorté les musulmans à rendre visite aux personnes malades et souffrantes. Ainsi, dans un hadith authentique rapporté par Al Barâ Ibn ‘Âzib (radhia Allâhou ‘anhou), il est dit: « Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) nous a ordonné sept choses: visiter les malades, suivre les cortèges funèbres, appeler la miséricorde d’Allah sur la personne qui éternue, secourir le faible, aider l’opprimé, multiplier les salutations et respecter les serments. » (Boukhâri et Mouslim).

Dans la vie de notre Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam), le fait de rendre visite à un malade relevait d’une grande importance. En effet, Lui-même visitait les personnes malades musulmanes ou non-musulmanes.
La visite aux malades est un moment où le croyant peut apprécier combien être en bonne santé relève d’une cadeau d’Allah (soubhanou wa ta’ala).
De plus, visiter un malade lui apporte du réconfort et lui donne le sentiment de se sentir moins seul devant la difficile épreuve.

Cependant, plusieurs points sont à respecter lors de la visite à un malade.
Le musulman doit être profondément convaincu de la valeur divine de sa démarche vers le malade. Celle-ci ne doit pas être motivée par un intérêt matériel ni par une possibilité de tirer un quelconque profit de la situation.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) dit par exemple que: « Le musulman, lorsqu’il visite son frère musulman (malade), reste dans un jardin du Paradis jusqu’à ce qu’il s’en aille. » (Mouslim).
Dans un Hadith, il est dit en ce sens que: « Tout musulman qui visite un autre musulman (malade) le matin a soixante dix mille anges qui prient en sa faveur jusqu’au soir. Et s’il le visite le soir, soixante dix mille anges prient en sa faveur jusqu’au matin. Et il aura (en sus de cela) un jardin au Paradis. » (Tirmidhi – Authentifié par Albâni dans « Sahîh oul Djâmi’ » – Hadith N°5767).

De plus, il est primordial de soigner sa tenue et son langage afin de ne pas nuire ou vexer le malade. Le croyant doit veiller à ne créer aucune gêne et plutôt, rendre le moment agréable et détendu.
Le croyant doit demander au malade d’être patient et doit l’aider à fortifier son âme.
Cette visite doit aussi être un moment de réconfort où le visiteur peut faire des rappels, encourager le malade et l’aider à se purifier de ses pêchés
Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam), quand il rendait visite au malade, disait parfois: « Lâ ba’s tahoûroun in sha Allah ! », que l’on pourrait traduire par: « Pas de souci… (Cette maladie) est purificatrice (des péchés) si Allah le veut ! » (Boukhâri).

Enfin, le musulman peut apporter une offrande lors de la visite tout en proposant son aide et chercher à savoir si le malade désire quelque chose en particulier.
La femme a aussi la possibilité de visiter un homme malade.
« Lorsque le Messager d’Allah arriva à Médine, Abu Bakr et BilaI (qu’allah les agrée ) tombèrent malade, je les visitai et racontai ceci au Prophète qui dit: «ô Seigneur fait que nous aimerons Médine comme nous aimons la Mecque ou plus. ô Seigneur et que ta bénédiction soit sur elle et éloigne d’elle la maladie, rends la à juhfa. » (Boukhâri).
Plusieurs formules peuvent être prononcées par le croyant afin faire des dou’as pour le malade.

Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit:
Celui qui rend visite à un malade dont le terme n’est pas encore venu et qui dit auprès de lui sept fois de suite:
« As’alou Allâh al ‘Adhîm rabb al ‘archal ‘adhîm an yachfiyaka. »
« Je prie Allah Le Très Grand, Le Maître du Très grand Trône, de te guérir. » Allah (soubhanou wa ta’ala) le guérira de cette maladie.
(Abou Dâoûd et Tirmidhi, qui le qualifie de « Hassan » – fiable).

« Allâhoumma rabbin nâs adh-hibil ba’s wach fihi antach châfi lâ chifâa illâ chifâouka chifâ an lâ youghâdirou saqaman. »
« Ô Allah, Maître des gens ! Eloigne la souffrance et guéris le, Tu es le Guérisseur- point de guérison si ce n’est la Tienne- (accorde lui) une guérison (définitive) ne laissant derrière elle aucun mal. » (Hadith des Sahîh Boukhâri et Mouslim).

AJIB.FR
***

Attaque à Londres : « Il y a un seul attaquant en ce moment », déclare la police britannique.

Pour le moment, l’attaque de Londres a fait quatre mort. Plusieurs étudiants français ont été blessés. Theresa May explique que « Les détails sur ce qui s’est produit exactement continuent d’émerger« .

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

France : Le « Canard Enchaîné » accuse F. Fillon d’avoir fait jouer ses relations avec Poutine.

Une nouvelle affaire vient gêner François Fillon et sa campagne électorale. Alors qu’il se sort péniblement des dernières accusations et que la démission de Bruno Le Roux a fait resurgir l’idée d’une nécessité d’exemplarité, François Fillon aurait reçu de l’argent pour avoir mis en relation un des clients de sa société de conseil 2F conseil avec le président Vladimir Poutine et le PDG de Total. Il aurait reçu 50 000 dollars pour cette mise en relation, selon le Canard Enchaîné.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

Londres : un témoin a filmé des victimes de l’attaque sur le pont de Westminster.

Alors qu’un policier a été poignardé devant le Parlement britannique à Londres, une voiture a foncé dans la foule sur le pont de Westminster. Plusieurs personnes ont été blessées.

Un témoin a filmé la scène.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Grèce : une mosquée vieille de 600 ans ravagée par un incendie.

La mosquée de Çelebi-sultan-Mehmed, connue aussi sous le nom de la mosquée de Beyazit, un monument ottoman du 15e siècle situé à Didymotique (Didymoticho en grec) en Thrace, dans le nord-est de la Grèce, a été endommagée par un incendie dans la nuit de mardi 21 à mercredi 22 mars. L’incendie dont l’origine reste à déterminer a causé d’importants dégâts, en particulier au niveau du toit en bois, parti en fumée selon la municipalité. Des images publiées mercredi 22 mars sur Youtube et repérées par la rédaction attestent de la violence du feu.

Selon les premiers indices, le feu a été provoqué par des travaux de restauration en cours dans le bâtiment, a indiqué à l’AFP le directeur régional des pompiers en Thrace Nathanaïl Rigas. « Pour le moment, nous n’avons aucun indice qu’il s’agisse d’un incendie volontaire mais une enquête est en cours pour en établir les causes, toutes les pistes sont étudiées », a-t-il ajouté.

La construction de la mosquée avait été commencée sous le règne du sultan Bayezid I puis a été achevé après sa mort sous l’égide de son fils Mehmed I. Inaugurée en 1420, la mosquée est considérée comme la plus vieille d’Europe orientale et a été classée parmi les monuments historiques en 1946 par les autorités grecs. Ces derniers ont décidé en 2010 de restaurer l’édifice, fermée en raison de son état jugé dangereux.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***

Angleterre : Le maire de Londres Sadiq Khan invite à ne pas céder à la panique.

Le maire de Londres Sadiq Khan a tenu à rassurer les Londoniens et les touristes présents dans la ville, peu après l’attaque qui a fait au moins cinq morts et une quarantaine de blessés ce mercredi.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


France : Le parquet de Paris a requis un non-lieu pour des soldats français accusés de viols en Centrafrique.

Le 20 décembre 2016, l’enquête « pour viols sur mineurs de moins de 15 ans par personne abusant de l’autorité conférée par leurs fonctions et complicité de ces viols » ouverte après des accusations portées contre des militaires de l’opération Sangaris, en Centrafrique, fut déclarée close sans aucune mise en examen.

Pour rappel, en avril 2015, le quotidien britannique The Guardian avait évoqué de l’existence d’une note confidentielle des Nations unies, laquelle faisait état d’accusations d’abus sexuels sur des mineurs contre 14 soldats français de l’opération Sangaris. Averti dès juillet 2014, le ministère de la Défense avait saisi le parquet de Paris au titre de l’article 40 du Code de procédure pénale et une enquête préliminaire fut confiée à la gendarmerie prévôtale.

Au cours de ces investigations, 6 militaires affectés en Centrafrique entre décembre 2013 et juin 2014 purent être identifiés et entendus par la justice. Seul l’un d’entre eux fut placé en garde à vue avant de repartir sans aucune charge retenue contre lui.

Aussi, comme l’on pouvait s’y attendre, le Parquet a donc requis un non-lieu dans cette affaire, malgré la demande de deux associations – Innocence en danger et Enfance et partage – de continuer les investigations, ces dernières ayant dénoncé une enquête menée « uniquement à décharge réalisée de façon totalement partiale et lacunaire ». Il revient maintenant aux juges d’instruction de confirmer cette décision ou bien d’ordonner un procès. Mais la première est la plus probable étant donné qu’aucune mise en examen n’a été prononcée dans ce dossier.

Pour le Parquet, « il ne peut être affirmé à l’issue de l’information qu’aucun abus sexuel n’a été commis sur ces mineurs », mais les éléments recueillis et « la variation des témoignages ne permettent pas d’établir des faits circonstanciés et étayés à l’encontre des militaires qui ont pu être entendus comme mis en cause dans ce dossier », a expliqué une source proche du dossier à l’AFP.

En effet, les témoignages des victimes présumés recueillis sur place par les enquêteurs n’ont pas été concluants. Ainsi, face à des photographies, l’une d’elles a dit reconnaître son agresseur… sauf que le portrait qu’elle a désigné n’était pas celui d’un militaire. Une autre a reconnu avoir menti. Enfin, une troisième a affirmé avoir lu le nom d’un soldat sur son treillis mais il est apparu qu’elle ne savait pas lire.

En octobre 2016, un rapport d’étape du bureau des services de contrôle interne de l’ONU (OIOS), s’était penché sur les cas d’abus sexuels attribué aux Casques bleus déployés en Centrafrique. Et il avait constaté que de nombreux témoignages étaient « quasiment identiques », ce qui laissaient penser que les victimes présumées avaient « mémorisé un script ».

Africa24.info
***


Palestine : Le cofondateur du mouvement BDS, Omar Barghouti détenu depuis dimanche par Israël.

Le matin du dimanche 19 mars, les autorités fiscales israéliennes ont fait irruption dans la maison d’Omar Barghouti, éminent défenseur palestinien des droits de l’homme et cofondateur du mouvement BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) pour la liberté, la justice et l’égalité du peuple palestinien. Ce jour-là ils ont détenu et interrogé Omar et son épouse Safa pendant 16 heures. Omar subit actuellement son quatrième jour d’interrogatoire.

On trouvera ci-dessous la réponse du comité national palestinien de BDS (BNC) à ces développements et aux efforts systématiques du gouvernement israélien pour criminaliser le mouvement BDS, intimider ses militants et bloquer la libre expression.

Un éminent défenseur palestinien des droits de l’homme, cofondateur du mouvement BDS, Omar Barghouti, a subi pendant des années menaces intensives, intimidation et répression par une variété de moyens de la part du gouvernement d’extrême droite d’Israël, particulièrement depuis que celui-ci considère le mouvement BDS comme une « menace stratégique » envers son système entier d’injustices contre les Palestiniens.

Lors d’une conférence en mars 2016 dans Jérusalem occupée, plusieurs ministres du gouvernement israélien ont menacé Omar et des défenseurs clés des droits de l’homme de BDS de mesures sévères, incluant « l’élimination civile ciblée » – un euphémisme pour un assassinat civil. Le ministère des affaires stratégiques a établi l’an dernier une « unité de salissure », comme l’a révélé le quotidien israélien Haaretz. Ce travail de cette unité est de ternir la réputation des défenseurs des droits de l’homme et des réseaux liés à BDS.

C’est dans ce contexte que doit être comprise l’investigation du département fiscal israélien concernant Omar et son épouse Safa. Ayant échoué à les intimider par la menace de révoquer le permis de résident permanent d’Omar en Israël et après que l’interdiction effective de voyager imposée à Omar n’a pas réussi à bloquer son travail pour les droits de l’homme, le gouvernement israélien en a été réduit à fabriquer une affaire relative à un prétendu revenu d’Omar hors d’Israël pour ternir son image et l’intimider.

Le fait que cette investigation inclut une interdiction de voyager et arrive quelques semaines avant le déplacement prévu d’Omar Barghouti aux États-Unis pour recevoir le Prix Gandhi pour la paix (Gandhi Peace Award)conjointement avec Ralph Nader dans une cérémonie à l’université de Yale prouve son véritable motif : la répression.

Le fait que le gouvernement israélien a rendu publiques les inventions incendiaires contre Omar seulement 24h après son arrestation pour interrogatoire montre sans aucun doute que le véritable objectif de l’investigation est de ternir sa réputation.

Aucune mesure de répression, si extrême soit-elle, exercée par Israël contre le mouvement BDS ou ses défenseurs des droits de l’homme et son vaste réseau de soutiens, ne peut arrêter ce mouvement pour les droits de l’homme. L’intimidation et la répression peuvent à peine affecter un mouvement populaire qui croit dans les coeurs et les esprits des gens, les encourageant à faire ce qu’il faut : se tenir du bon côté de l’histoire, contre le régime fanatique d’Israël, un régime d’apartheid, d’occupation et de nettoyage ethnique, et pour la liberté, la justice et l’égalité du peuple palestinien.

Ce dernier chapitre désespéré dans la répression et l’intimidation exercée par le gouvernement israélien contre Omar Barghouti est pourtant l’indicateur le plus fort de l’échec du régime israélien d’occupation, de colonialisme et d’apartheid à ralentir l’impressionnante expansion du mouvement BDS pour les droits palestiniens.

Le comité national palestinien BDS ((BNC) est le plus grand regroupement de la société civile palestinienne. Il conduit et soutient le mouvement global Boycott, désinvestissement et sanctions. Visitez le sitewww.bdsmovement.net et suivez @BDSmovement

Traduction: Catherine G. pour BDS France.

oumma.com
***


La lecture du Coran et ses mérites.

Nous avons à notre disposition la Parole Sacrée de notre Seigneur. Malheureusement, bon nombre d’entre nous n’en profitent pas assez. Nous devrions pourtant lire le Coran et l’apprendre tant que nous le pouvons. A l’occasion du mois béni de Ramadan, nous allons expliquer la manière dont nous devons lire la Parole d’Allah avant d’énumérer les mérites de cette lecture inchaAllah.

Comment lire le Coran ?

Le Coran étant la Parole de Notre Seigneur, nous devons adopter un comportement décent envers lui. Ainsi, il convient de le lire dans un état de purification. De même, nous devons nous tenir de manière correcte en le lisant et ne pas adopter une posture irrespectueuse.

De plus, nous ne devons pas nous empresser de finir notre lecture mais au contraire, nous devons prendre notre temps afin de saisir le sens de la Parole Divine. À ce sujet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui lit le Coran en moins de trois jours, ne peut en saisir le sens.» Ainsi, les compagnons du Prophète (‘alayhoum salam) achevaient la lecture du Coran en une semaine, comme il (‘alayhi salat wa salam) l’avait conseillé à ‘Abdallah ibn ‘Umar. Ne nous hâtons donc pas de terminer sa lecture.

Lorsque nous lisons le Coran nous devons embellir notre voix. Cela nous a été conseillé par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui dit : « Embellissez la lecture du Coran par vos voix. Celui qui ne module pas le Coran, ne lit pas comme nous. Rien n’est plus agréable à Dieu que d’écouter un prophète psalmodier l’Ecriture sainte. »

Nous devons lire le Coran en méditant sur son sens et en prenant conscience de la Grandeur d’Allah. Nous devons respecter le Coran, méditer sur son sens et nous interroger sur notre foi. La lecture du Coran devrait ainsi augmenter la crainte que nous éprouvons envers notre Créateur. En ce sens, Abu Noun a dit : « Les promesses et les menaces du Coran ont empêché les yeux de ceux qui le lisent de se fermer. Ils ont si bien compris la parole de Dieu Majestueux qu’ils baissent la tête d’humiliation et de soumission. »

Quels sont les mérites de la lecture du Coran ?

Les mérites de la lecture du Coran sont nombreux machaAllah. Parmi ces mérites, Allah a permis au Coran d’intercéder en notre faveur au jour du Jugement Dernier. En effet, notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit dans un hadith rapporté par Muslim : « Lisez le Coran ! Le jour de la résurrection, il viendra intercéder en faveur de celui qui le récite. » Macha Allah ! De plus, Al-Nawas ibn Sama’n (qu’Allah l’agrée) a dit : « J’ai entendu le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) dire : » Au jour de la résurrection, on présentera le Coran et on fera venir ceux qui ont mis en exécution ses prescriptions, où les deux sourates « la vache » et « la famille de Imran », formeront un argument en faveur de ceux qui les ont récitées (et ceux qui les ont appliquées). » » (Rapporté par Muslim).

Nous espérerons tous ce jour-là que quelqu’un intercède en notre faveur et voilà que le Coran intercédera en faveur de ceux qui l’ont lu et appliqué SobhanAllah ! De même, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le jeûne et le Coran intercéderont pour le serviteur le jour du jugement ; le jeûne dira : Seigneur! Je l’ai empêché de manger et d’assouvir ses envies, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; et le Coran dira : je l’ai empêché de dormir la nuit, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; ils intercéderont alors en sa faveur. » Ce hadith est rapporté par Ahmed et At-Tabarani. Il souligne le fait que le Coran intercédera en notre faveur au jour de la résurrection machaAllah ! Lisons la Parole d’Allah pour que Celle-ci nous soit bénéfique le jour où nous serons tous rassemblés devant Notre Créateur.

Celui qui lit le Coran fait partie des amis d’Allah et de Ses élus . Qu’espérer de mieux ? Nassaï (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Les adeptes du Coran sont les élus de Dieu et Ses amis privilégiés. » Quel merveilleux mérite ! Nous pouvons devenir les amis privilégiés de Notre Seigneur par la lecture du Coran ! Par ailleurs, lorsque nous étudions le Coran et lorsque nous l’enseignons, nous faisons partie des meilleurs des hommes. Cela a été rapporté par Al Boukhari. L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui a étudié le Coran ainsi que celui qui l’enseigne. »

La lecture du Coran nous élèvera dans l’au delà incha Allah. À ce sujet, Omar ibn Al-Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par Muslim : « Le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Grâce à ce Livre, Dieu élèvera des gens et abaissera d’autres. » ». De même, ‘Abdullah ben Amr ben Al- ‘As (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par Abu Daoud et Al Tirmidhy : « Le Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam) a dit : « On dira, le Jour de la Résurrection, à celui qui récitait le Coran : « Récite et monte comme tu récitais en psalmodiant dans le bas monde, car ta place sera là où tu réciteras le dernier verset que tu connaisses ». »» La lecture du Coran nous permettra d’accéder au Paradis inchaAllah et mieux encore, sa récitation nous fera accéder aux plus hauts degrés (selon la quantité de versets que l’on connaît). MachaAllah il n’y a pas de Demeure plus parfaite que les Jardins du délice. Nous pouvons y pénétrer par la lecture du Coran ! Qu’espérer de plus que ce mérite machaAllah ?!

Rappelons que la lecture du Coran nous apporte une récompense, même si nous le lisons avec difficultés. À ce sujet, ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a dit dans un hadith rapporté par Al Boukhari et Muslim : « Le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui récite le Coran avec habilité sera avec les anges scribes purs et nobles. Et celui qui récite le Coran avec difficultés, aura deux récompenses. » » Allah est Miséricordieux ! Il nous récompensera pour avoir lu Sa Parole au lieu de nous adonner aux tentations de la vie d’ici bas. De plus, Ibn Massoud (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par Al Tirmidhy : « Le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui récite une lettre du Livre de Dieu aura une bonne action qui sera décuplée. Je ne dis pas que « Alif, Lam, Mim », est une lettre mais « Alif », est une lettre, « Lam » est une lettre et « Mim » est une lettre. » » Quelle meilleure récompense que Celle de notre Créateur, Seigneur des cieux et de la terre ? Lisons le Coran tant que nous pouvons encore le faire chers frères et soeurs ! Profitons de ce mois sacré pour lire La Parole Divine inchaAllah !

Qu’Allah nous facilite la lecture et l’apprentissage du Saint Coran. Qu’Il nous accorde Sa récompense car Il est le Très Clément.

AJIB.FR
***


Ce qu’il faut savoir sur le deuil en Islam.

La vie dans ce monde ici-bas peut nous paraître infinie, jusqu’au point d’en oublier la mort qui nous guette tous, sans condition de sexes ou d’âges.
Les musulmans sont appelés à comprendre que la mort est inéluctable, et même si celle-ci est douloureuse pour la personne concernée par la perte d’un être proche, il est nécessaire de ne pas oublier de pratiquer ses règles propres à l’Islam.

Contrairement aux croyances de beau nombre de musulmans, il n’y a aucune valeur spirituelle du 40 ème jour de deuil en Islam.
Le mythe des 40 jours vient des coutumes de l’ancienne Egypte où les Égyptiens attendaient 40 jours uniquement pour sécher le corps et le momifier ensuite…
Chez les musulmans, le deuil des proches dure 3 jours. Durant ce temps, il est possible de pleurer, mais le port des bijoux, du parfum, ou la pratique d’activités ludiques, n’est pas recommandé.
La femme endeuillée est soumise à plusieurs obligations. En effet, la veuve est astreinte à une période de viduité de 4 mois et 10 jours. Pendant toute cette période, elle ne devra pas porter de vêtements attirant les regards ou de bijoux, ni sortir de chez elle sans nécessité. Il est également interdit de la demander en mariage pendant cette période.

D’après Zaynab (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Il n’est pas permis à une femme qui croit en Allah et au jour dernier de faire le deuil pour un mort au delà de trois jours sauf pour le mari pour lequel le deuil est de 4 mois et dix jours ».
[Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1280 et Mouslim dans son Sahih n°1490].

La femme n’est pas autorisée à se marier pendant sa période de deuil de 4 mois en 10 jours.
Cependant, il existe une exception pour la femme enceinte lorsque son mari décède alors la fin de son délai sera le moment de son accouchement.
Allah (soubhanou wa ta’ala) a dit: « Ceux d’entre vous que la mort frappe et qui laissent des épouses; celles-ci doivent observer une période d’attente de 4 mois et 10 jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas comment elles disposeront de leurs propres personnes d’une manière convenable. Et Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites ». (Coran 2/234).
Allah (soubhanou wa ta’ala) a dit: « Et celles qui sont enceintes, la fin de leur délai est leur accouchement ». (Sourate 65/4).

Sur la question du deuil, les innovations prennent souvent le pas sur les règles en Islam. En effet, certaines personnes organisent un repas après les 40 jours de deuil, alors que celui-ci n’est pas prescrit par les règles coraniques.
D’autre part, les visites au cimetière sont permises, à condition qu’elles ne soient pas trop régulières, ni trop démonstratives.
On doit demander le pardon pour les morts, car l’invocation pour eux dans chaque jour (sans détermination) est la meilleure chose qu’on peut faire.

« Et [il appartient également] à ceux qui sont venus après eux en disant: « Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux » ».
(Sourate 59/10).

Les enfants doivent demander le pardon pour les parents, car la meilleure invocation pour les parents c’est celle venant des enfants comme le dit le verset suivant :
« Ô mon Seigneur! Fais que j’accomplisse assidûment la Ṣalāt ainsi qu’une partie de ma descendance; exauce ma prière, ô notre Seigneur!
Ô notre Seigneur! pardonne-moi, ainsi qu’à mes père et mère et aux croyants, le jour de la reddition des comptes. » (Sourate 14 / 40 et 41).

Au moment du deuil, beaucoup de croyants se laissent aller à une tristesse démesuré au lieu de développer les actes pour le pardon d’Allah (soubhanou wa ta’ala) en faveur de leurs parents:

Le prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Lorsque la personne meurt, ses actions s’arrêtent sauf trois choses : une aumône continuelle [qui continue après sa mort], ou une science dont les gens tirent profit [qu’il a laissée], ou un fils pieux qui invoque Dieu en sa faveur. »
[Rapporté par Mouslim [1631], d’après le hadith d’Abou Houréïrah].

AJIB.FR
***


France : Le maire a bien promis officiellement la mosquée en centre ville !

Le maire de Clichy Remi Muzeau est bien le seul responsable des troubles dans sa ville.

En effet, celui-ci avait de façon quasi-officielle devant huissier promis de pérenniser la Mosquée du centre ville. Aujourd’hui il trahit et veut éloigner la visibilité musulmane du centre ville de Clichy La Garenne.

Cela illustre bien le double discours et le jeu trouble de biens des élus islamophobes qui promettent candidats l’autorisation administrative de lieux de culte décents et qui, une fois élus, dénoncent avec véhémence la communauté musulmane et ses projets.

Cela illustre bien également le suivisme de certains complexés qui répètent bêtement la propagande médiatique islamophobe des grands médias toujours prêts à salir notre image.

Le maire doit assumer ses promesses et cesser de prendre en otage toute une communauté à des fins électoralistes afin de contenter les extrémistes islamophobes et racistes.

Les politiques d’apartheid confessionnel doivent cesser même dans le 92 …

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Une hajja matraquée et gazée par la police pour fermer la Mosquée de Clichy.

Cette vidéo est un extrait d’une vidéo CCIF dénonçant l’expulsion islamophobe et violente de la mosquée de Clichy fermée par la mairie.

Comme vous le constaterez ni la Mosquée ni ses fidèles ne sont respectés par les autorités qui n’ont pas hésité à faire matraquer les fidèles dont des femmes et des personnes âgées.

Cette hajja a été matraquée et aspergée de gaz.

Qui peut permettre cela ? Jusqu’où la hagra islamophobe ira-t-elle ?

Demain l’association gérant la Mosquée organise la prière de vendredi devant la mairie de Clichy La Garenne à 13h00.

Soyons nombreux à nous mobiliser pour démontrer que notre communauté est solidaire et qu’elle ne laissera jamais écraser dans le violence islamophobe d’état ni ses femmes, ni ses Mosquées.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Palestine : Plus de 500 Palestiniens condamnés à perpétuité par Israël.

Au contraire de sa façade se voulant démocratique et respectueuse des droits de l’Homme, Israël mène une politique discriminatoire et criminelle à l’encontre de la population palestinienne.

Les prisons israéliennes regorgent d’hommes, femmes et enfants enfermés arbitrairement. On compte plus de 500 personnes purgeant une peine à perpétuité.

En l’espace de quelques mois, depuis juillet 2016, 7000 personnes ont été faites prisonnières, parmi elles, 350 enfants de moins de 18 ans et 62 femmes.

Selon le Club des Prisonniers Palestiniens, 1.700 prisonniers sont emprisonnés alors qu’ils sont malades et 25 d’entre eux se trouvent dans une état critique sans soin et sans possibilité d’en recevoir.

Au cours des cinquante dernières années, soit depuis 1967, plus de 800 000 Palestiniens ont été faits prisonniers par les autorités israéliennes. Ainsi, on peut noter que toutes les familles ont, en moyenne, dû au moins une fois dans leur vie être confrontés aux geôles israéliennes.

islametinfo.fr
***


France : Présidentielle 2017 : avec 80 ONG, Nicolas Hulot lance la campagne des solidarités.

Nicolas Hulot a lancé, jeudi 23 mars, son « appel des solidarités » avec près de 80 associations dont font partie la Fondation Nicolas Hulot, Emmaüs, la Fondation Abbé Pierre, le Secours Islamique, Les Petits Frères des Pauvres, Action contre la faim, Médecins du monde, le Secours catholique ou encore SOS Racisme.

Du 23 mars au 21 avril, la campagne des solidarités interpellera et incitera les candidats à la présidentielle à faire de la lutte contre les inégalités une de leurs priorités. Chaque citoyen est invité à signer l’appel (plus bas) ou gratuitement par SMS au 32321 en tapant le mot « Présent ». Un compteur en temps réel sur le site affiche le nombre de signataires. « On a besoin de se compter pour montrer que la solidarité est peut-être le premier parti de France » a-t-il déclaré dans une interview au Monde.

Peser dans l’élection présidentielle
Avec 500 propositions, le collectif s’intéresse à « 5 caps » de solidarité : la lutte contre les inégalités, la protection de la nature et des générations futures, la lutte contre l’exclusion et les discriminations, aider chacun à faire entendre sa voix et la solidarité sans frontières et coopération avec les peuples.

Nicolas Hulot a rencontré les « principaux candidats » à l’élection présidentielle dont François Fillon : « J’ai parlé très franchement et librement à François Fillon en m’étonnant que ce bord politique sur ce sujet-là (l’écologie) semble afficher ait une aussi grande indifférence. » Le collectif veut guider les citoyens dans leur choix pour l’élection sans pour autant appeler à voter pour tel ou tel candidat. « Ce n’est pas à nous de nous substituer à la conscience du citoyen » a-t-il expliqué.

L’Appel des solidarités

A celles et ceux qui ont l’impression que quelque chose ne tourne pas rond.

A celles et ceux qui ne se sentent pas bien représenté(e)s, ni écouté(e)s.

A celles et ceux qui vivent une réalité en décalage avec celle qu’on voit sur les écrans.

A celles et ceux qui continuent de s’entraider là où on nous dit qu’il faudrait se replier. A lutter contre la discrimination et l’exclusion. A protéger la nature que d’autres veulent détruire, surexploiter ou épuiser.

A celles et ceux qui sont parfois envahi(e)s par un sentiment d’impuissance ou de désarroi.

A celles et ceux qui se croient seul(e)s à penser comme ça.

A celles et ceux qui ne s’empêchent pas de rêver que, peut-être, il n’est pas trop tard pour changer de cap. Et que ça, c’est déjà commencer à changer le monde.

A celles et ceux qui considèrent que notre destin est ce que nous avons en commun. Que la solidarité, c’est résister ; et construire l’avenir. Qu’ensemble, nous formons une force immense que rien ne peut arrêter.

A celles et ceux-là, nous adressons l’Appel des Solidarités. L’Appel à se rassembler, se compter, pour que les 5 caps des Solidarités guident toute action et toute décision politique dans le prochain quinquennat. Nous avons un énorme pouvoir, faisons-le savoir.

Les associations font l’Appel. L’Appel des Solidarités.

Répondons Présent ! Nous avons un énorme pouvoir, faisons-le savoir.

saphirnews.com
***


France : Calais : la justice se prononce pour la distribution de repas aux migrants .

Les migrants de Calais pourront enfin bénéficier de repas chauds. Le tribunal administratif de Lille a suspendu, mercredi 22 mars, les arrêtés municipaux des 2 et 6 mars empêchant la distribution de repas aux migrants.

Natacha Bouchart, maire LR de Calais, avait pris le 2 mars un premier arrêté municipal interdisant « toutes occupations, prolongées et répétées de la Zone industrielle des Dunes » à proximité du terminal ferry. Cet arrêté mentionnait « la présence régulière, persistante et massive d’individus et de groupe d’individus (…) aux fins de distribution des repas de migrants » en dénonçant entre autres des « occupations (…) de nature à troubler la tranquillité, la sécurité et la salubrité publiques ».

Quatre jours plus tard, l’élue LR prenait un deuxième arrêté en décidant d’élargir le périmètre du précédent avec comme motif la « liberté d’aller et venir et de manifester ».

Une dizaine d’associations ont dénoncé ces arrêtés et déposé une requête en référé que le tribunal a examiné jeudi 16 mars. Le tribunal administratif a rendu, une semaine plus tard, une décision qui conforte les associations. Selon 20 Minutes qui a eu accès à la décision de justice, le tribunal considère que « la maire de Calais a porté une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’aller et venir, à la liberté de réunion et, en faisant obstacle à la satisfaction par les migrants de besoins élémentaires vitaux au droit à ne pas subir des traitements inhumains et dégradants. »

« Les distributions alimentaires doivent et vont donc pouvoir continuer de se tenir sur le territoire de Calais pour toutes les personnes en situation de précarité », s’est félicité l’association Utopia 56 dans un communiqué. Cependant, le tribunal n’a pas répondu favorablement à la demande des associations concernant l’ouverture d’un centre d’accueil, le tribunal considérant que le « que le nombre de migrants présents à Calais est limité ».

saphirnews.com
***

Belgique: un homme arrêté après avoir tenté de foncer sur la foule en voiture.

Un homme a été arrêté ce jeudi après-midi à Anvers, en Belgique, après avoir essayé de foncer sur la foule dans la principale voie commerçante de la ville. Cette rue, presque entièrement piétonne, est autorisée à la circulation seulement à vitesse réduite. Personne n’a été blessé. En prévention, le maire d’Anvers a décidé d’augmenter la présence policière et militaire dans la ville.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Anvers: un homme arrêté après avoir tenté de… par BFMTV

oumma.com
***


Israël s’attribue des régions gazières revendiquées par le Liban.

Le gouvernement israélien a décidé de manière unilatérale d’annexer à sa zone économique exclusive des régions côtières litigieuses de la Méditerranée où se trouvent d’immenses réserves de pétrole et de gaz.

Ces zones sont revendiquées par le Liban voisin, qui estime qu’il a également le droit d’exploiter les gisements qui s’y trouvent. Conformément à la législation internationale, leur appartenance à Tel-Aviv ou à Beyrouth n’est toujours pas déterminée mais Israël a déjà commencé à toucher les premières recettes de leur exploitation, alors que le Liban reste à l’écart.

Les autorités israéliennes ont pris cette décision après l’échec des négociations avec les représentants libanais sous la médiation des USA, rapportent les médias arabes.

Les relations déjà tendues entre Tel-Aviv et Beyrouth se sont aggravées en 2009 quand la compagnie américaine Noble Energy a annoncé la découverte en Méditerranée du gisement Tamar. Fin 2010, cette même compagnie a découvert le gisement Léviathan puis le gisement Tanin en 2012. Le volume total de gaz découvert est estimé à près de 800 milliards de mètres cubes, et le gaz non découvert pourrait représenter jusqu’à plusieurs milliers de milliards de mètres cubes.

De telles richesses naturelles promettent des revenus très importants à celui qui les exploitera. Or il s’est avéré impossible d’en déterminer le propriétaire à cause du litige entre Israël et le Liban sur la démarcation des frontières maritimes.

« Le Liban a envoyé à l’Onu des cartes en présentant le traçage correct des frontières maritimes. Mais Israël s’y est opposé et a illégalement élargi sa zone économique exclusive, annexant de facto les gisements. Le Liban s’est adressé à l’Onu et aux États-Unis pour qu’ils fassent pression sur Israël et l’obligent à démarquer les frontières maritimes mais rien n’a été fait à ce jour. De facto, Tel-Aviv s’est emparé des zones pétrolières et gazières », explique le politologue libanais Amid Hoteit, général à la retraite.

Et d’ajouter: « Israël n’aurait jamais osé agir ainsi s’il n’avait senti derrière lui le plein soutien des USA, y compris dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies. »

Pendant ce temps Tel-Aviv a déjà commencé à tirer des bénéfices de l’exploitation des gisements. Comme l’a annoncé début mars la compagnie Delek Drilling, membre du consortium chargé de l’exploitation des gisements gaziers à proximité du littoral israélien, les exportations de gaz ont déjà commencé en janvier vers les compagnies jordaniennes Arab Potash et Jordan Bromine, qui ont signé en 2014 un accord de 15 ans sur l’importation de 2 milliards de mètres cubes de gaz. Pendant ce temps, Beyrouth reste sur la touche.

Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation continue d’interdire au prisonnier Arqan de voir sa famille
.
Israël pratique les actes d’apartheid les plus odieux du monde, affirme une députée tunisienne
.
Les colons israéliens rasent des terres appartenant à des palestiniens
.
Un journaliste russe gagne un procès contre une organisation juive en Russie
.
L’occupation déploie ses troupes près de l’Université américaine à Jénine
.
Accord tacite donné par Trump à la colonisation de Jérusalem
.
Vidéo : un soldat israélien frappe des palestiniens sans raison
.
Le prisonnier Mahmoud Saada en grève de la faim
.
La Jordanie augmente son personnel à Jérusalem
.
L’ambassadeur Mansour dénonce les « méthodes d’intimidation » pratiquées par certains Etats de l’ONU
.
Haaretz : Israël déterminé à annexer la colonie Maale Adumim
.
Des ONG enjoignent la FIFA à interdire les matchs dans les colonies israéliennes
.
12 Palestiniens arrêtés par l’occupant en Cisjordanie
.
Le député Dahbour arrêté sur un checkpoint près de Jénine
.
Le député Anwar Zaboun souffre toujours de la détention administrative
.
Deux pêcheurs palestiniens arrêtés dans la mer de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 24 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 24 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : La religion et la laïcité prennent trop de place dans le débat public pour trois quarts des Français, selon un sondage.

La religion et la laïcité, des enjeux qui prennent trop de place dans le débat public ? C’est la conclusion d’un sondage publié mercredi 22 mars et réalisé par Game Changers, Ipsos et Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP.

En effet, seuls 14% des sondés estiment que les religions en France et la laïcité doivent occuper une place prioritaire dans la campagne électorale, tandis qu’une grande partie des Français semble réservée quand est évoquée la présence de ces enjeux dans le débat public : 77% des sondés pensent que l’on en parle trop et 72% estiment que les élus ne devraient pas évoquer leurs croyances religieuses.
La laïcité, une valeur toutefois essentielle

Une très large majorité des Français (90%) estime toutefois que la laïcité est une valeur essentielle de la République et, dans le même temps, 74% pensent qu’elle est aujourd’hui menacée, dont 92% des électeurs de Marine Le Pen.

L’enquête a été réalisée auprès de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été interrogé sur internet les 16 et 17 mars 2017.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Au Portugal, toutes les cantines ont désormais l’obligation légale de proposer un repas vegan.

À l’école, dans les hôpitaux et dans les prisons, il deviendra illégal au Portugal de ne pas proposer une option végétalienne. Une avancée majeure dont on espère qu’elle inspirera la France.

Une option végétalienne dans toutes les cantines publiques au Portugal : voici qui devrait ravir les non-carnivores, sans cesse obligés de se bricoler un repas à partir des seuls accompagnements mis à leur disposition.

Fraîchement approuvée (le 3 mars dernier), cette nouvelle loi oblige les cantines des écoles, universités, hôpitaux, prisons et autres structures étatiques à proposer un repas préparé sans produits d’origine animale. Elles ont six mois pour se conformer à cette législation.

À l’origine, une pétition.

C’est à la faveur d’une pétition lancée par l’association végétarienne portugaise qui a rassemblé au moins 15 000 signatures que la réflexion a été soumise à l’ordre du jour du Parlement, au début de l’année 2016. « C’est la première fois qu’une loi mentionne spécifiquement le végétarisme », se réjouit le porte-parole Nuno Alvim, dans les colonnes du journal britannique Metro.

Surtout, ce type de mesure ne s’adresse pas qu’aux végétaliens. En « favorisant la diversité des habitudes alimentaires », cette loi « encouragera davantage de pesonnes à envisager le menu végétalien », poursuit-il. Car manger de la viande demeure un réflexe normatif, dans bon nombre de cultures qui envisagent la viande comme source principale de protéine. Or, faut-il le rappeler, on trouve également des protéines dans les céréales (comme le blé, le boulgour, le riz sauvage, le quinoa…) ou encore les légumineuses (comme les fèves, les lentilles, les pois cassés, le tofu…).

Sur le long terme, on sait que les retombées sont aussi intéressantes pour les citoyens que pour l’environnement. À quand la même mesure en France ?

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Immigration, santé… Comment l’Amérique se révolte contre Trump.

Une révolte sans précédent se lève aux Etats-Unis. Immigration, environnement, droits civiques, santé… Au risque de perdre des subsides, villes, Etats et comtés s’organisent pour contrer la Maison-Blanche.

C’est Hawaï qui a dégainé le premier, soucieux de  » défendre sa souveraineté contre les actions illégales du président Donald J. Trump et du gouvernement fédéral « . L’Etat de Washington a embrayé dès le lendemain, rejoint par le Minnesota, l’Oregon, New York, le Massachusetts… A peine signé, le nouveau décret migratoire de Donald Trump (voir encadré ci-dessous) s’est retrouvé attaqué en justice par une ribambelle d’États. Simultanément, les législatures de Californie, du Nevada et du Nouveau-Mexique s’apprêtent à adopter des propositions de lois les déclarant  » Etats sanctuaires « , c’est-à-dire s’engageant à protéger les immigrés. Comme dans tout le pays, où plus de 300 villes et comtés ont promis d’être de tels havres de paix… C’est le cas de Phoenix, capitale de l’Arizona, où quelque 250 000 immigrés sont potentiellement menacés d’expulsion.

L’enjeu est de taille : le 25 janvier, le nouveau président a signé un décret menaçant de couper les vivres fédéraux aux collectivités  » violant la loi en essayant de protéger les étrangers en situation irrégulière de l’expulsion « . Cela pourrait représenter un trou annuel de plus de 2 milliards de dollars pour les dix plus grandes villes. A New York, rappelle le contrôleur des finances, près de 9 % du budget de la ville, soit 7,2 milliards de dollars, provient de fonds fédéraux. Logement, santé, emploi des jeunes, formation… Aucune ligne de dépenses n’est intouchable, et le choc risque d’être rude. De quoi effrayer Big Apple ? Au contraire. Non seulement le maire Bill De Blasio promet de faire de sa cité une ville sanctuaire, quitte si nécessaire à détruire le fichier des cartes d’identité municipales (délivrées aussi aux sans-papiers), mais encore l’avocat public de la ville a introduit une proposition de loi écartant des appels d’offres municipaux les entreprises qui participeraient à la construction du fameux mur avec le Mexique !

Bataille californienne.

Ce n’est pas la première fois que des États ou des villes entrent en résistance à un président. L’Amérique a déjà connu un mouvement de villes, églises ou campus sanctuaires dans les années 1980, quand l’administration Reagan avait fermé la porte aux réfugiés de pays d’Amérique centrale en proie à la guerre civile. Plus de 2 000 réfugiés avaient alors pu franchir la frontière et trouver protection dans une trentaine d’États. Sous Barack Obama, même s’il n’était pas question de villes ou États sanctuaires, le Texas a souvent donné le la de la révolte de l’Amérique républicaine aux ordres de Washington. Mais ce qui se passe actuellement est inédit : le pays n’a jamais connu une telle levée de boucliers au niveau local, à la mesure de la polarisation extrême incarnée et attisée par Donald Trump.

Il ne s’agit pas seulement d’immigration, loin de là. En Californie, le gouverneur Jerry Brown a passé contrat avec Eric Holder, l’ancien ministre de la Justice d’Obama redevenu avocat, pour que son cabinet le conseille sur  » la façon de répondre aux changements potentiels dans la loi fédérale qui pourraient affecter les résidents de Californie et les priorités politiques « . Cela va des droits civiques à l’environnement, en passant par la santé ou l’immigration.  » Nous donnons d’énormes sommes d’argent à la Californie, un Etat qui dérape à bien des égards « , menace Donald Trump. Il aura en face de lui des hommes comme Xavier Becerra, le nouveau ministre de la Justice de l’Etat. Pas de chance pour le président, il est latino et fils d’immigrés mexicains !  » Nous ne cherchons pas la bagarre, prévient-il, mais nous y sommes prêts.  »

Pression citoyenne.

La lutte promet d’être acharnée, et se déroulera largement dans les tribunaux. Exemple ? Depuis les années 1960, la Californie bénéficie d’une dérogation fédérale qui l’autorise à fixer ses propres seuils en matière d’environnement. C’est ainsi qu’elle s’est retrouvée en pointe sur les normes de consommation de carburant, adoptant des objectifs sévères qui sont devenus sous Obama la norme pour tous les Etats-Unis. Le nouveau patron de la Maison blanche et les Républicains sont dans une situation inconfortable : d’un côté, ils se font les apôtres des droits des États face à l’ogre de Washington, mais de l’autre, ils veulent débarrasser le pays des normes  » écolos gauchos  » des États des côtes Ouest et Est. Pas sûr du tout, cependant, que les tribunaux avalisent ce détricotage fédéral.

La résistance à Trump s’organise aussi sur le terrain et dans les parlements. En Caroline du Nord, qui avait voté sous l’égide des Républicains une loi controversée contre l’accès des toilettes des écoles aux élèves transgenre, le nouveau gouverneur démocrate et sa majorité se battent pour abolir ladite loi, malgré des signaux hostiles venus de Washington. Sur un tout autre sujet, le transfert de millions d’hectares de terres fédérales publiques à dix Etats de l’ouest, qui menacerait leur statut protégé, ce sont les citoyens du Montana et du Nouveau-Mexique qui ont manifesté leur mauvaise humeur et forcé le parti républicain à faire machine arrière au Congrès.

Victoires fragiles, protections précaires… Mais Donald Trump doit se rendre à l’évidence : une bonne moitié du pays qu’il prétend gouverner est debout sur les freins, décidée à ne pas le laisser avancer d’un pouce !

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Canada : 402 000 $ pour les familles des victimes de la Grande Mosquée de Québec.

Les 11 familles de victimes de l’attentat à la Grande Mosquée ont reçu des chèques issus d’une campagne de sociofinancement pancanadienne.

Tel un baume sur une plaie géante, les 11 familles de victimes de l’attentat à la Grande Mosquée ont reçu samedi de généreux chèques issus d’une campagne de sociofinancement pancanadienne. Ça représente 41 000 $ pour chacune des familles endeuillées et de blessés graves, ainsi que 10 000 $ pour les familles de blessés légers.

Présent dans la capitale pour remettre les dons, Taha Gayyur est touché de constater que la solidarité canadienne envers la communauté musulmane de Québec a permis d’amasser 402 000 $ en un mois par l’entremise de la plateforme gofundme.com.

Le directeur de l’organisation torontoise DawaNet, qui est responsable de la collecte de dons, est d’ailleurs fier de préciser au Soleil que 70 % des 5900 donateurs ne sont pas membres d’une communauté musulmane. «C’est complètement inattendu», dit-il, ajoutant du même souffle que les dons proviennent d’un peu partout au pays, et non pas seulement du Québec.

Les familles des six hommes décédés et des deux grièvement blessés lors de l’attentat de Québec ont reçu 41 143 $. Celles des trois hommes blessés légèrement se sont quant à elles vu remettre un peu plus que 10 000 $.

journaldumusulman.fr
***


France : Cambriolage en plein jour dans une mosquée de Rouen.

Le ou les cambrioleurs se sont introduits dans la mosquée El-Mouhsinine des Hauts de Rouen en escaladant le grillage.

Le cambriolage a eu lieu en plein jour dimanche 19 mars, entre 14 et 19 heures. Le ou les cambrioleurs se sont introduits dans la mosquée El-Mouhsinine des Hauts de Rouen en escaladant le grillage du lieu de culte musulman. Puis le ou les auteurs sont entrés dans l’édifice religieux par la porte principale qui n’était apparemment pas verrouillée.

D’après les information de France 3 Normandie, des portes ont été forcées, celle du bureau, puis celle du logement de l’imam. Un ordinateur portable, téléviseur, téléphone et plusieurs centaines d’euros en espèces ont été dérobés.

Les investigations ont été confiées à la sûreté départementale de Seine-Maritime.

journaldumusulman.fr
***


Angleterre : Détonations au Parlement britannique à Londres.

Une double attaque quasi instantanée a eu lieu mercredi 22 mars en Angleterre. Peu d’informations sont encore disponibles mais la metropolitan Police évoque déjà une attaque terroriste.

Un policier aurait été poignardé devant le Parlement britannique. Au même moment, une voiture a foncé sur des passants sur le pont de Westminster.

islametinfo.fr
***


France : Paris : 60 % de seringues usagées en moins près de la « salle de shoot » .

Moins de six mois après son lancement, la première salle de « consommation à moindre risque » montre déjà des signes positifs.

La mairie de Paris annonce, mardi 21 mars, que la salle de shoot située dans l’enceinte de l’hôpital Lariboisière dans le 18e arrondissement, a permis une réduction de 60 % du nombre de seringues à ses abords. Bernard Jomier, adjoint au maire en charge de la Santé, affirme qu’ « il y a une baisse importante de la consommation de rue ».

A titre d’exemple, sur la rue Maubeuge, dans le 10e arrondissement, 385 seringues usagées ont été ramassées entre le octobre 2016 et le 15 mars 2017 tandis qu’entre avril et septembre 2016, ce chiffre s’élevait à 1078. Cela correspond à une baisse de 65 %. La salle de shoot, ouverte tous les jours de 13h30 à 20h30, a enregistré 24 200 passages, soit 180 par jour en moyenne d’après la municipalité. Plus de 150 personnes ont été soignées ou orientées vers des traitements de substitution.

saphirnews.com
***


France : La mosquée du centre-ville de Clichy-la-Garenne évacuée par la police.

La police a procédé à l’évacuation de la mosquée de la rue d’Estienne-d’Orves à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) dès 8 h 30, mercredi 22 mars. « L’opération, menée par les effectifs locaux du commissariat de Clichy, a débuté dans le calme, puisqu’il n’y avait plus aucun fidèle à ce moment-là. Mais une cinquantaine de personnes, vraisemblablement des fidèles, ont ensuite forcé une porte et se sont introduits à l’intérieur de l’édifice religieux », rapporte auprès de L’Express une source de la préfecture des Hauts-de-Seine.

Depuis juin 2015, le bail provisoire accordé par la municipalité à l’Union des associations musulmanes de Clichy (UAMC) est expiré. Le maire Rémi Muzeau a décidé de ne pas renouveler le bail afin de mettre en place une médiathèque en lieu et place de la mosquée située rue d’Estienne d’Orves.

Le Conseil d’Etat a validé, en novembre 2016, l’ordonnance d’expulsion délivrée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise trois mois plus tôt. Toutefois, et selon nos constatations, des fidèles mécontents ont organisé une prière de rue devant la mairie de Clichy. Des images filmées par un internaute et qui devraient faire le bonheur des identitaires en pleine période électorale.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Etats-Unis et Grande-Bretagne : huit pays musulmans visés par une interdiction d’ordinateurs sur des vols.

Après le décret anti-immigration, les Etats-Unis prennent de nouvelles mesures pour les passagers des pays du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et de Turquie. Depuis mardi 21 mars, il leur est désormais interdit de monter à bord d’un avion à destination des Etats-Unis avec un appareil électronique dont la taille est supérieure à celle d’un Smartphone (tablette, ordinateur portable, appareils photo, lecteur de DVD.). Les voyageurs devront placer leurs appareils avec les bagages en soute.

Au total, une cinquantaine de vols journaliers de neuf compagnies aériennes sont concernés (Royal Jordanian, EgyptAir, Turkish Airlines, Saudi Airlines, Kuwait Airways, Royal Air Maroc, Qatar Airways, Emirates et Etihad Airways) sur dix aéroports internationaux (Amman, Le Caire, Istanbul, Jeddah, Ryad, Koweït, Doha, Dubaï, Abou Dhabi et Casablanca) de huit pays (Arabie Saoudite, Jordanie, Egypte, Emirats arabes unis, Koweït, Maroc, Qatar, Turquie).

Un responsable américain cité par RTL explique que « l’examen de renseignements indique que des groupes terroristes continuent de viser le transport aérien et cherchent de nouvelles méthodes pour perpétrer leurs attentats, comme dissimuler des explosifs dans des biens de consommation ».

Dans la foulée, Londres a décidé, mardi 21 mars, de prononcer une interdiction similaire pour les passagers en provenance de six pays : la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Egypte, la Tunisie et l’Arabie Saoudite.

L’explosion d’un engin à bord d’un Airbus A321 de Daallo Airlines en février 2016, revendiqué par les terroristes somaliens des Shebab, est brandi comme un prétexte pour cette nouvelle mesure du gouvernement américain, qui ont invoqué un risque d’attentats.

En France, aucune interdiction n’a été prononcée mais une « analyse du risque est en cours » a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’aviation civile.

Cette interdiction, qui place des passagers des pays concernés au rang de présumés coupables, intervient une semaine après que la deuxième version du décret anti-immigration ait été bloquée par justice américaine.

saphirnews.com
***


Les taxis roses à Karachi : une nécessité pour lutter contre le harcèlement sexuel.

Facilement reconnaissables à leur couleur rose associée aux valeurs féminines, les « Pink Taxis » ont éclos dans le paysage urbain de Karachi, la capitale économique et financière du Pakistan grouillante de monde, avec à leur bord des femmes et rien que des femmes, qu’elles soient au volant des véhicules, ou assises en toute tranquillité sur les sièges arrières.

Dans la mégapole tentaculaire qui compte plus de 20 millions d’habitants, se déplacer en toute quiétude, sans craindre de subir le fléau du harcèlement sexuel, n’est pas chose aisée pour la gent féminine pakistanaise et relève même d’une épreuve quotidienne, devenue insurmontable pour nombre d’entre elles.

A la lumière d’un rapport rendu public par le Centre des ressources urbaines de Karachi, il a été mis en évidence que le harcèlement sexuel contre le sexe dit faible existe bel et bien, revêtant différentes formes, et que les harceleurs sévissent particulièrement dans les transports en commun, faisant du trajet de leurs victimes un véritable calvaire.

Syed Hussain Shah Nasir, le ministre des Transports dans la province de Sindh, où se trouve Karachi, a été l’un des premiers à reconnaître le sort peu enviable infligé à ses concitoyennes dès lors qu’elles souhaitent se rendre d’un point à un autre, réprouvant sans réserve l’hostilité et le harcèlement auxquels elles sont confrontées quand elles montent à bord de bus notamment.

« Avoir un mode de transport personnalisé peut résoudre un grand nombre de leurs problèmes », a-t-il déclaré à la télévision pakistanaise, mais en faisant abstraction d’un point non négligeable : le coût que cela représente, considéré comme prohibitif pour une large partie de la population, comme l’a fait remarquer Zebunnisa Burki, un journaliste basé à Karachi, qui déplore vivement que les taxis habillés de rose soient un luxe que nombre de femmes ne peuvent se permettre.

Pour Noor Jehan, une jeune pakistanaise ayant troqué son tablier de femme de chambre pour son voile rose fuschia de conductrice d’un « Pink Taxi », cette prestation de service, assurée par et pour les femmes, était une nécessité urgente. Avec la satisfaction du devoir accompli, elle se sent investie d’une belle et noble mission en conduisant chaque jour à bon port, et sans encombres, ses clientes rassurées et visiblement plus sereines.

Loin de voir la vie en rose pour autant, la très lucide Noor Jehan sait pertinemment que l’émergence d’une flotte de taxis roses dans Karachi et ailleurs, à Lahore et Islamabad, où ils sont en passe d’essaimer d’ici à quatre mois, ne sera pas la panacée contre le harcèlement sexuel, ou alors seulement pour une clientèle ciblée, très privilégiée.

« La plupart des femmes qui vont au travail chaque matin n’ont pas les moyens de s’offrir ce service », regrette-t-elle sincèrement, en espérant toutefois que les « Pink Taxis » feront des petits dans l’ensemble du Pakistan pour qu’ils soient, un jour prochain, accessibles à toutes les bourses.

oumma.com
***


Canada : un homme menace de faire un carnage dans une mosquée.

L’attentat terroriste meurtrier qui a fait six victimes et dix-neuf blessés dans la Grande Mosquée de Québec, lors d’un dimanche noir de fin janvier, était dans tous les esprits lorsqu’un homme a fait brutalement irruption, dimanche dernier, dans la mosquée située à London, en plein cœur de la province canadienne de l’Ontario.

Encore hantés par la tragédie, les fidèles qui venaient de se recueillir ont été saisis d’effroi en voyant cet inconnu âgé d’une vingtaine d’années, surgi de nulle part, s’agiter à l’intérieur de leur enceinte sacrée en proférant des menaces de mort à leur encontre.

« Il était extrêmement nerveux et véhément. Il cherchait à avoir de l’argent et menaçait de revenir pour tirer sur tous les membres de notre communauté », a relaté Nawaz Tahir, le porte-parole sous le choc du lieu de culte musulman, en précisant qu’un coup de fil de détresse, passé à la police locale par l’un des responsables de la mosquée ayant déjoué la vigilance de l’assaillant, les a sauvés du pire.

Arrivés rapidement sur place, toutes sirènes hurlantes, en redoutant que le scénario de l’horreur se reproduise dans leur ville de London, plus de 15 policiers ont encerclé le lieu de culte, tandis que d’autres pénétraient à l’intérieur pour mettre hors d’état de nuire le forcené, dont ils ignoraient s’il était armé ou non.

Après une interpellation musclée devant des fidèles figés sur place, il s’avérera que leur agresseur de 24 ans ne dissimulait aucune arme sur lui, n’avait aucun complice, mais que sa dangerosité était réelle.

« Nous n’envisageons pas pour l’heure de renforcer notre dispositif de sécurité », a indiqué Nawaz Tahir. Celui-ci se veut résolument confiant dans la surveillance régulière exercée par les forces de l’ordre de London aux abords de la mosquée, louant la célérité et l’efficacité dont elles ont fait preuve au cours d’un nouveau dimanche qui aurait pu, à tout instant, tourner au drame.

oumma.com
***

L’ eau sera bientôt plus précieuse que le pétrole.

A l’avenir, la pénurie d’eau est l’un des principaux défis auxquels l’industrie sera confrontée. L’eau deviendra plus précieuse que le pétrole car la demande croissante des populations, des industries et de l’agriculture menace les approvisionnements, a expliqué au Financial Times Jean-Louis Chaussade, le président directeur général de Suez.

Selon Chaussade, les industries chimiques, pharmaceutiques, minières et énergétiques vont devoir développer des solutions pour faire face à cette pénurie d’eau. Jean-Louis Chaussade estime que la valeur du marché des services d’eau industrielle est de 95 milliards d’euros. Cependant, sur le long terme, la croissance de ces services devrait augmenter à un rythme annuel de 5%.

« D’ici 2035, environ 40% de la population mondiale vivra dans des zones confrontées à une pénurie d’eau. Par conséquent, sur le plan de l’approvisionnement, les entreprises sont susceptibles d’entrer en concurrence avec la population et avec le secteur agricole » ; a expliqué Chaussade.

« Les gouvernements disent aux industries que leur activité est autorisée, mais qu’elles ne peuvent pas tirer l’eau du sous-sol. Les entreprises devront donc s’appuyer sur les usines de recyclage des eaux usées ou sur les usines de dessalement d’eau de mer. «

L’eau industrielle: une grande opportunité.

L’eau industrielle offre à Suez une plus grande opportunité que ses activités traditionnelles car les industries de ce secteur représentent un cinquième de l’utilisation mondiale d’eau, contre 5% pour la population.

Suez a récemment acquis pour 3,4 milliards de dollars l’unité d’approvisionnement en eau de General Electric. General Electric Water aide des grandes entreprises telles qu’ExxonMobil, Pfizer et Nestlé dans leur gestion et traitement de la consommation d’eau. Environ la moitié du chiffre d’affaires des entreprises américaines est réalisé aux Etats-Unis, mais, selon Chaussade, le potentiel de croissance le plus fort se situe au sein des économies en développement, en particulier la Chine.

« Toutefois, le peuple et le gouvernement chinois n’accepteront plus que de nouvelles usines soient construites sans traitement appropriés des eaux usées », ajoute Chaussade.

Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Haniyeh: le Hamas s’attache aux principes d’Al-Yassin
.
Gaza rend hommage à la Secrétaire exécutive de la CESAO, Rima Khalaf
.
Bethléem: Répression d’une marche pacifique exigeant la récupération des corps des martyrs
.
L’Occupation arrête 3 jeunes hommes pour vol d’armes
.
Le Conseil des relations internationales endeuillé par la mort de Martin McGuinness
.
Cheikh Yassin nous a quittés il y a 13 ans
.
Invasion limitée des bulldozers sionistes à l’est de Khan Younès
.
Halabi n’a pas donné d’argent au Hamas, assure une enquête australienne
.
Les jeunes de Balata protestent contre la campagne de sécurité de l’AP
.
Pour la 12ème fois, l’occupation renouvelle l’assignation à domicile de Abdul-Latif Ghaith
.
Les forces israéliennes saisissent une voiture et un tracteur à Tubas
.
8 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Acte d’accusations contre la députée Halayka
.
Les colons attaquent les bergers de Berka à Naplouse
.
Un jeune assassiné et deux blessés par l’artillerie israélienne sur Rafah
.
L’occupation arrêté Omar Barghouti, l’un des fondateurs du mouvement BDS
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Conseil Régional du Culte Musulman, rencontre islamo-chrétienne, Le Samedi 25 mars 2017

 

Le Conseil Régional du Culte Musulman du Rhône-Alpes, organise une rencontre islamo-chrétienne, le Samedi 25 mars 2017, à 10h30 : rencontre islamo-chrétienne suivie d’un repas partagé tiré des sacs.

Avec Marie, signe de la miséricorde divine, chrétiens et musulmans fêtent l’Annonciation.

Adresse de l’évènement :
Centre Jean XXIII,

61 Avenue de Verdun ,
69330 Meyzieu,
FRANCE.

Inscription obligatoire sur le site :
.
Pour toutes questions ou renseignements :
Téléphone : 07 85 07 64 71

.

C’est gratuit, alors Venez nombreux, innch Allah.

Flash info du 22 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 22 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : François Hollande comparé à un Nazi par un ministre britannique.

Le ministère des Affaires Etrangères britannique Boris Johnson, en déplacement à Delhi en Inde, a comparé François Hollande à un commandant nazi.

Une Union Européenne comme une Allemagne nazie.

Durant le référendum sur le Brexit, Boris Johnson avait déjà parlé de l’Union Européenne comme étant l’Allemagne nazie. Selon lui, l’objectif de l’UE est d’unifier les pays du continent et de n’avoir qu’un seul dirigeant, comme Adolf Hitler de son temps. Cette déclaration a eu lieu tandis que la Grande-Bretagne a voté sa sortie de l’Union Européenne. Pour sa part, Theresa May, la Première Ministre, avait justement demandé à ses ministres de ne pas se prononcer excessivement dans les médias à ce sujet. Boris Johnson aurait-il le don de mettre de l’huile sur le feu ?

Les ministres du gouvernement britannique ont évoqué une déclaration de Boris Johnson « abjecte et totalement contre-productive » mais aussi « inapproprié ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Mosquée de Valence et Association Touche d’Espoir reçoivent des réfugiés pour un repas.

Vendredi dernier à Valence, la Mosquée de la ville et l’Association Touche d’Espoir ont accueilli des réfugiés le temps d’un repas. Un beau geste solidaire.

Repas et cadeaux distribués.

L’Association Touche d’Espoir a pour objectif de venir en aide aux personnes dans le besoin. A Valence, tout spécialement pour ce repas en faveur des réfugiés, l’organisation a tenu régulièrement des permanences afin de collecter des denrées alimentaires. L’imam Abdallah de Valence, l’association Touche d’Espoir avec l’association l’Ouverture ont donc pu recevoir les bénéficiaires au sein de la mosquée de la ville. A chaque réfugié a aussi été remis en cadeau chapelet, tapis de prière, vêtements et jouets pour les enfants. Ozcan Pehlivan, membre de l’Association Touche d’Espoir, indique que l’imam Abdallah a été d’une grande aide dans cette initiative.

Il est à noter que l’association Touche d’Espoir à Valence appelle régulièrement aux dons sur sa page Facebook pour venir en aide aux personnes démunies.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Comment Coca-Cola a colonisé le Chiapas ?

La colonisation des pays du sud a souvent été la continuation de la prédation du libéralisme avec encore plus d’avidité sur les nouveaux peuples soumis. Les colonisations d’état ont ainsi, non pas servi les peuples de ces pays, mais bien les quelques multinationales qui œuvrent encore aujourd’hui et décident de la destiné de ces états.

Au Mexique, Coca Cola a littéralement colonisé le Chiapas.

En mettant la main basse sur les plus réserves d’eau du pays avec l’aide des gouvernements corrompus, la firme a assoiffé la population, détruit l’écosystème et évidemment fait des milliards de bénéfices. Mais personne ne semble se soucier en occident de ce désastre qui est en fait la marque de fabrique de toutes les multinationales occidentales implantées dans le sud.

Comme partout dans le monde suite à ces expropriations et ce reniement de la culture locale des insurgés se réveillent pour mettre fin à cette tyrannie.

Et là l’occident annonce partir en guerre contre le terrorisme …

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Nice : les plaintes des victimes de l’attentat classées sans suite.

Le parquet de Nice a annoncé, jeudi 19 janvier, qu’il classait sans suite les plaintes contre l’Etat et la municipalité niçoise déposées par 23 familles ou proches de victimes de l’attentat de Nice pour mise en danger de la vie d’autrui.

Le 14 juillet 2016, alors que plus de 30 000 personnes assistaient à un feu d’article, un camion piloté par Mohamed Lahouaiej Bouhlel a foncé dans la foule. L’attentat revendiqué par l’Etat islamique a fait 86 morts. Les plaintes déposées soulignaient que le conducteur du camion s’était rendu à 11 reprises sur la Promenade entre le 11 et 14 juillet avec son poids-lourd, manœuvrant à plusieurs reprises sur la voie piétonne et feignant de livrer des marchandises.

Les plaignants estimaient que le dispositif de sécurité déployé lors du 14-Juillet était insuffisant. Le procureur Jean-Michel Prêtre a affirmé pour sa part qu’il ne pouvait retenir « aucun fait de nature à engager une quelconque responsabilité pénale à l’encontre de quiconque ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’Algérie veut virer exorcistes, guérisseurs et prédicateurs extrémistes de la télévision.

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), un sorte CSA algérien, a lancé dimanche 15 janvier un rappel des règles du « traitement du fait religieux » dans les médias.

L’Arav s’inquiète de voir la progression des émissions donnant la part belle à des exorcistes, et des télécoranistes extrémistes. Celles-ci sont en général diffusées sur des chaînes de télévision privées algériennes tolérées mais non autorisées par les autorités telles que Ennahar et Echorouk. Récemment, un pseudo-thérapeute prétendait, selon Géopolis, avoir inventé un médicament miracle contre le diabète. Le produit disponible en pharmacie a dû être retiré de la vente après le décès de plusieurs patients.

L’Arav prévient que «tout prédicateur porteur d’un discours excommunicateur est proscrit, de fait, des antennes nationales, qu’il soit algérien ou étranger (…), de même que les légions d’exorcistes, de conjurateurs, de mages, de sorciers, de devins, d’enchanteurs, de faux prophètes, de marchands de rêves et autres pseudo-thérapeutes et guérisseurs autoproclamés qui peuvent tous tomber, un jour ou l’autre, sous le coup de la loi en cas de manipulation mentale, d’abus ou de dérapage de tous genres, de telle sorte qu’ils finiront tous par être démasqués et mis hors d’état de nuire. »

L’Autorité estime qu’il y a « un impératif moral quant à notre responsabilité collective de protéger, sauvegarder et valoriser, ensemble, notre identité nationale façonnée au cours des siècles par l’islam ». En conséquence, il « ne saurait être admis que la religion fasse l’objet de spéculation ou de manipulation médiatique à des fins politiques ou partisanes ».

En outre, les responsables de l’Arav aimeraient que les émissions sur l’islam puissent « s’ouvrir sur tous les aspects de la vie, de façon à ne pas laisser accaparer notre espace médiatique par un discours de désespoir, de fanatisme, d’extrémisme, de sectarisme, de haine, de violence, de délire, de déréliction, de ségrégation et de misogynie qui donne une image dégradante de la femme et porte atteinte à la dignité de la personne humaine, pourtant formellement consacrée par le Coran ».

Enfin, l’Arav dit « ne pas accepter que l’on puisse s’arroger le droit d’abrutir la société algérienne, fut-ce par la religion ». Elle invite ainsi les chaînes de télévision à faire preuve de « sagesse » et de « discernement » mais également à promouvoir le dialogue des religions.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Egypte : une légende du football placée sur la liste des terroristes .

Mohamed Aboutrika, un des meilleurs footballeurs égyptiens des années 2000, a vu son nom inscrit dans la liste des personnes considérées comme « terroristes » par les autorités du pays. C’est ce qu’a annoncé son avocat et un responsable judiciaire à l’issue d’un jugement rendu au tribunal mardi 17 janvier.

L’ancien milieu de terrain du club cairote Al Ahly soupçonné par le gouvernement d’avoir financé la confrérie interdite des Frères musulmans qui a été classée en 2013 comme organisation terroriste. En 2012, la star avait apporté publiquement son soutien à Mohamed Morsi, candidat issu de la mouvance des Frères musulmans, élu puis destitué un an plus tard par l’armée.

Mohamed Osman, l’avocat de Mohamed Aboutrika, juge que la décision du tribunal est « contraire à la loi », car l’ancien joueur « ne fait l’objet d’aucune condamnation, et qu’aucun chef d’accusation ne lui a été formellement notifié ». La conséquence de ce fichage est l’interdiction de quitter le territoire, la confiscation du passeport et le gel des avoirs.

Elu systématiquement meilleur joueur du championnat égyptien de 2004 à 2008 puis meilleur joueur évoluant en Afrique de 2008 à 2012, Mohamed Aboutrika est une légende du football égyptien. Il a notamment permis à l’Egypte de remporter la Coupe d’Afrique des nation à trois reprises (2006, 2008 et 2010) et à Al Ahly de gagner la Ligue des champions africaine cinq fois (2005, 2006, 2008, 2012 et 2013).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le guide spirituel de la confrérie soufie des Boutchichis est mort.

Cheikh Hamza al-Boutchichi, une des figures du soufisme marocain, a rendu l’âme à l’âge de 95 ans, mercredi 18 janvier, au centre hospitalier d’Oujda, au Maroc.

Né à 1922, ce dignitaire religieux très respecté avait hérité en 1972, après le décès de son père Abbas, de la gestion de la confrérie (tariqa) des Boutchichis basée à Madagh, dans le nord-est du Maroc. Sous la protection du roi Hassan II, le leader a réformé et libéralisé les pratiques de ses disciples. La tariqa boutchichiya est aujourd’hui l’une des plus puissantes du pays et l’une des plus connues dans le monde.

En 2011, elle s’est distinguée en appuyant les manifestations de soutien au roi Mohammed VI durant le Printemps arabe. Organisant régulièrement des célébrations du Mawlid commémorant la naissance et la vie du Prophète Muhammad, la confrérie, qui rassemble plusieurs centaines de milliers de disciple, est régulièrement prise à partie par des groupes salafistes.

Ses funérailles sont prévues à Madagh. C’est désormais Jamal Eddine al-Boutchichi, le fils aîné du cheikh Hamza, qui succède à la direction de cette confrérie religieuse après avoir été dûment désigné par son père de son vivant.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La mairie de Barcelone bâtit un plan d’attaque contre l’islamophobie.

Si l’édification d’une grande mosquée n’est pas inscrite à l’ordre du jour de la Ville de Barcelone, en revanche, l’élaboration d’un plan contre l’islamophobie, précurseur en la matière, figure tout en haut de ses priorités.

Résolue à faire la chasse aux préjugés qui empoisonnent le vivre-ensemble et aux discriminations qui mettent à mal la cohésion sociale, la maire de la cité phare de la Catalogne, Ada Colau, vient de dévoiler, non sans fierté, son plan d’attaque pour éradiquer le racisme anti-musulmans sur ses terres, faisant la part belle à la tolérance zéro envers la moindre manifestation de haine.

Se félicitant d’être à l’origine du « premier plan d’Etat » qui inaugure une nouvelle ère dans la lutte contre l’islamophobie en Espagne, fort de ses 28 mesures clés, dont 21 sont de nature préventive, le premier magistrat de la cité a précisé qu’il sera précédé d’une grande campagne de sensibilisation dans les écoles, auprès des habitants, de la communauté musulmane et des agents municipaux.

A Barcelone, plus personne n’ignorera que l’islamophobie, son chapelet de stéréotypes, d’amalgames, d’injures, d’humiliations ordinaires et d’actes odieux seront désormais traités sans indulgence et punis comme il se doit.

Ainsi, les mots méprisants et outrageants, les rhétoriques calomnieuses et électrisantes qui contribuent à banaliser le sentiment anti-musulmans dans l’opinion, tout en armant le bras d’individus les plus aveuglés par leur aversion pour l’islam, seront désormais passibles de sanctions « de façon administrative, quand il ne s’agit pas d’un délit », comme l’a indiqué Jaume Asens, l’adjoint au maire, en précisant que ce grand plan municipal pourrait entrer en vigueur d’ici à un an.

Paradoxalement, Barcelone, l’une des seules métropoles européennes à ne pas s’être dotée d’une grande mosquée, s’enorgueillit de s’imposer comme la première à avoir bâti un véritable plan d’attaque pour enrayer le fléau de l’islamophobie, que ses autorités espèrent imparable.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Ombres chinoises sur l’investiture de Donald Trump.

Le nouveau président n’aura pas attendu son investiture officielle pour projeter la rivalité sino-américaine sur le devant de la scène planétaire. Certains observateurs attribuent les diatribes anti-chinoises de Donald Trump à son amateurisme supposé, mais c’est une lourde erreur d’analyse. Elles relèvent en réalité d’une stratégie délibérée, que préfiguraient largement les critiques incessantes adressées à la mondialisation et au libre-échange, durant sa campagne, par le candidat républicain.

Habilement, mais en surestimant sans doute la capacité américaine à peser sur Pékin, M.Trump utilise la pomme de discorde taïwanaise pour faire monter les enchères de l’empoignade future sur les relations commerciales. En prenant au téléphone la présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, il a allumé dès le mois de décembre un incendie diplomatique dont il alimente soigneusement le brasier. Pour ceux qui n’auraient pas compris, il a déclaré qu’il n’appartenait pas à Pékin de lui dicter sa conduite, et qu’il ne voyait pas pourquoi il devrait respecter le principe de la « Chine unique ».

Cette mise en cause d’un principe intangible de la diplomatie américaine depuis 1979 n’est pas anodine. La République populaire de Chine avait exigé la reconnaissance de ce principe par tout Etat désireux d’entretenir avec elle des relations diplomatiques. On ne saurait reprocher à la position chinoise son manque de clarté. Elle consiste à dire : vous êtes libres d’avoir ou non des relations avec nous, mais si c’est le cas, vous ne pouvez pas simultanément en avoir avec un Etat que nous ne reconnaissons pas, car cette île appartient à notre nation et y reviendra un jour.

Politiquement séparée du continent depuis 1949, cette « République de Chine » fut fondée par Tchang-Kaï-Chek, en désespoir de cause, suite à la déroute et à l’exil des troupes nationalistes face aux forces communistes. Allié de Washington, l’Etat insulaire a longtemps bénéficié d’un statut exorbitant en faisant partie, jusqu’en 1971, des membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU. Puis il fut poliment éconduit lorsque la République populaire de Chine, enfin reconnue à sa juste valeur, l’a remplacé dans les instances internationales, la visite de Richard Nixon à Pékin en 1972 ayant sanctionné cette nouvelle donne géopolitique.

Comme un éléphant républicain dans un magasin de porcelaine chinoise, Donald Trump pulvérise le credo fondateur de la normalisation sinoaméricaine. Ce n’est pas rien. Les Chinois, manifestement, prennent l’affaire au sérieux. « Qui que ce soit et quels que soient les objectifs recherchés, si quelqu’un tente de violer le principe de la Chine unique, ou a l’illusion de pouvoir s’en servir comme levier commercial, il fera face à l’opposition générale du gouvernement et du peuple chinois », a déclaré, le 16 janvier, le ministère chinois des Affaires étrangères.

Taïwan contre le libre-échange, le détroit de Formose contre les barrières douanières, les grandes manœuvres commencent ! C’est cocasse. Au moment où la surenchère pro-taïwanaise de Donald Trump exaspère Pékin, le président chinois, au sommet de Davos, bat en brèche les imprécations du futur locataire de la Maison-Blanche contre la mondialisation. « Nous devons dire non au protectionnisme, car il est impossible de stopper les échanges de capitaux, de technologies et de produits », a martelé Xi Jinping, visant implicitement le futur président américain et ses menaces de barrières douanières (AFP, 18/01).

Que le président chinois se fasse le chantre du libre-échange alors même que son pays multiplie les entraves à l’ouverture de ses propres marchés, évidemment, n’échappe à personne. Libre-échangiste côté cour et protectionniste côté jardin, Pékin joue sur tous les tableaux. Dans le monde impitoyable du capitalisme mondialisé, il faut croire que c’est la recette du succès. Mais les USA et la Chine ne sont pas exactement logés à la même enseigne. Les USA sont le premier importateur mondial, tandis que la Chine est le premier exportateur mondial.

Le « rêve américain » a désormais des allures de cauchemar. Sur trois ouvriers des années 70, le premier a été remplacé par un robot, le second par un ouvrier chinois, et le troisième redoute de finir comme les deux précédents. La part des USA dans le PIB mondial régresse. En 2025, la Chine pèsera 21%, les USA 16%. En 2050, la Chine pèsera 33% et les USA .. 9%. La roue tourne, inexorablement. Les ombres chinoises obscurcissent l’horizon. Elles planent déjà sur l’investiture du futur président, elles modèlent sa politique étrangère. Pour tenter de conjurer ce déclin annoncé, la nouvelle administration devra probablement engager un bras de fer dont l’issue est incertaine.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Enora Malagré : « Que Bernard de la Villardière foute la paix aux musulmans de France! ».

Le 17 janvier 2017 dans l’émission « Touche pas à mon poste ! », la chroniqueuse Enora Malagré s’est adressée directement à Bernard de la Villardière, auetur d’un reportage controversé sur les musulmans de France.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Un accord Hamas-Fatah pour la constitution d’un gouvernement d’unité nationale.

Aux termes de cet accord, le Hamas, mais aussi le Djihad Islamique, doivent intégrer l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), et y former un nouveau Conseil National Palestinien.Il reviendra à cet organisme de désigner les membres du Comité exécutif de l’OLP, c’est-à-dire l’instance supérieure de la représentation politique et diplomatique de la Palestine.

Ces élections et désignations sont censées intervenir dans un délai de deux mois, croit savoir le quotidien Haaretz, dont un journaliste, Jack Khoury, a interviewé un dirigeant du Fatah.« Les conditions sont désormais réunies, tant au niveau interne que sur la scène internationale, pour la formation d’un nouveau gouvernement national », commente ce dernier.

Les éléments de modification du contexte international cités par ce cadre du Fatah sont la récente résolution du Conseil de Sécurité des Nations-Unies condamnant la colonisation, la Conférence internationale de Paris, ainsi que l’arrivée d’un nouveau locataire à la Maison-Blanche.

Mahmoud Abbas devrait entamer dans les 48 heures le processus de consultations en vue de la formation de ce gouvernement.

De son côté, Moussa Abou Marzouk, vice-président du bureau politique du Hamas, qui participait aux discussions à Moscou, estime que la constitution d’un gouvernement d’unité nationale « est l’outil le plus efficace pour mettre fin aux contentieux qui se sont formés au fil des ans, et aller vers des élections libres et démocratiques en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Poutine met en garde les américains d’une révolution type Maïdan pour tenter de délégitimer Trump.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré qu’il voyait des tentatives aux États-Unis pour essayer de « délégitimer » le président élu Donald Trump, en utilisant des méthodes « de type Maidan » utilisées précédemment en Ukraine, où les lecteurs se souviendront que le président Yanoukovitch a été évincé en 2014 suite à un coup d’État violent, dont beaucoup suspectent qu’il a été mené sous les auspices du Département d’Etat américain et de diverses opérations de renseignement américain.

« J’ai l’impression qu’ils se sont entrainés à Kiev et sont prêt à organiser un Maidan à Washington, juste pour ne pas laisser Trump prendre le pouvoir », a déclaré Poutine, faisant référence apparemment à des manifestations anti-gouvernementales dans la capitale ukrainienne en 2014, qui eurent pour effet d’évincé les dirigeants. La campagne pour discréditer le président élu montre que certaines « élites politiques en Occident, y compris aux Etats-Unis », ont « considérablement » empiré, a ajouté le président russe.

Poutine a déclaré qu’il ne croit pas que Donald Trump ait rencontré des prostituées en Russie, qualifiant ces accusations de campagne pour saper le résultat des élections. Il a également affirmé à propos des rapports diffusés dans les médias occidentaux accusant Trump de jouer avec des prostituées dans un hôtel de Moscou, qu’il doutait qu’un homme qui avait été l’organisateur de concours de beauté pendant des années et avait rencontré « certaines des plus belles femmes du monde » pouvait embaucher des call-girls dans la capitale russe.

Le leader russe a également rappelé que les allégations selon lesquelles Moscou pourrait avoir du matériel de chantage sur le président élu des États-Unis étaient « évidemment fausses ».

« Quand Trump a visité Moscou il y a plusieurs années, il n’était pas un personnage politique, nous ne connaissions même pas ses ambitions politiques, il était juste un homme d’affaires, l’un des plus riches d’Amérique. Est-ce que quelqu’un peut penser que nos services secrets s’en prennent à chaque milliardaire américain ? Bien sûr que non, c’est des bobards complets », a déclaré Poutine.

Les allégations non fondées faites contre Trump sont des « fabrications évidentes », a déclaré Poutine aux journalistes au Kremlin mardi. « Les gens qui commandent des faux de ce type qui circulent maintenant contre le président élu des États-Unis, qui les concoctent et les utilisent dans une bataille politique, sont pires que les prostituées parce qu’ils n’ont aucune frontière morale du tout », a-t-il dit.

Le président russe, cité par BBG, a dit que Trump n’était pas un politicien quand il a visité Moscou dans le passé et que les fonctionnaires russes n’étaient pas conscients qu’il a avait en tête des ambitions politiques.

Poutine, qui a réitéré qu’il n’avait jamais rencontré Trump, a déclaré qu’il espérait que Moscou et Washington pourraient éventuellement retrouver un retour à la normale pour leurs relations troublées, ajoutant qu’il n’a aucune raison de « l’attaquer ou de le défendre ».

« Je ne connais pas M. Trump personnellement, je ne l’ai jamais rencontré et je ne sais pas ce qu’il va faire sur la scène internationale. Je n’ai donc aucun motif de l’attaquer ou de le critiquer pour quoi que ce soit » a déclaré Poutine.

Poutine a noté qu’il y a une catégorie de personnes qui partent sans dire au revoir, « par respect pour la situation présente », tandis que d’autres disent au revoir tout le temps, mais ne partent pas. « L’administration sortante, à mon avis, appartient à la deuxième catégorie », a-t-il dit.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un journaliste allemand qui a dénoncé la CIA retrouvé mort.

Udo Ulfkotte était le rédacteur en chef de l’un des plus grands journaux allemands, le Frankfurter Allgemeine Zeitung, lorsqu’il a publié son bestseller «Journalistes qui s’achètent» révélant comment la CIA contrôlait les médias allemands, un livre qui lui a coûté sa carrière – et peut-être sa vie.

L’ancien rédacteur en chef du Frankfurter Allgemeine Zeitung, l’écrivain Udo Ulfkotte est décédé à l’âge de 56 ans. Alors qu’il avait été interdit aux médias allemands d’évoquer sa personne ces dernières années, ils ont été obligés maintenant de constater que le journaliste avait succombé à une « crise cardiaque ».

Sa mort éveille d’autant plus de questions parce qu’il était surtout connu pour son livre-dénonciateur « Journalistes qui s’achètent » (« Gekaufte Journalisten »). Là, Udo Ulfkotte a dévoilé comment la CIA payait des journalistes en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande pour qu’ils publient de fausses informations.

Le journaliste connaissait bien les menaces qu’il affrontait, mais croyait qu’il était mieux placé que la plupart des journalistes pour exposer la vérité puisqu’il n’avait pas d’enfants qui pourraient courir un risque. Dans un entretien au journal russe Russian Insider, le journaliste avait partagé : « Quand j’ai exprimé au Frankfurter Allgemeine Zeitung mon intention de publier le livre, leurs juristes m’ont envoyé une lettre de menaces contenant toutes les conséquences légales dans le cas où je publierais certains noms ou secrets — mais moi, je n’ai pas eu peur. Vous comprenez, je n’ai pas d’enfants que je dois choyer ».

Craignant une guerre en Europe, il a pris la décision de dévoiler la vérité quant aux médias contrôlés par les services secrets. « J’ai été journaliste pendant presque 25 ans, on m’a appris à mentir, à trahir, à ne pas dire la vérité au public », avait indiqué M. Ulfkotte à RT. « La CIA me soutenait, pourquoi ? Parce que j’étais pro-américain ».

Selon l’écrivain, les médias allemands et américains tentent d’amener la guerre en Europe mais aussi en Russie. C’est contre cette propagande médiatique qu’il s’est dressé avec son « Journalistes qui s’achètent » qui est devenu un bestseller. Un livre qu’il était interdit de mentionner dans les médias allemands.

M. Ulfkotte a lui-même contribué à la presse « achetée ». Par exemple, il a écrit une fausse histoire parlant du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi qui aurait construit des usines de gaz toxique en 2011.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Après le Tchad, la Russie annonce aussi l’arrivée d’une aide militaire au Cameroun.

Selon son ambassadeur, il s’agit d’armements et systèmes «les plus sophistiqués» qui vont aider le pays à lutter contre le terrorisme

La Russie va fournir du matériel militaire au Cameroun dans le cadre de la lutte que le pays mène contre le groupe terroriste Boko-Haram dans la partie septentrionale. Après l’avoir annoncé au ministre des Relations extérieures hier, l’ambassadeur de Russie au Cameroun, S.E. Nikolay Ratsiborinski, l’a réitéré au président de la République ce vendredi.
Dans la déclaration faite à la presse au sortir de cette audience, l’ambassadeur a indiqué qu’il s’agit d’armements «de dernière génération», «les plus sophistiqués» ; d’équipements dans le cadre de l’artillerie ; de systèmes antiaériens, transports blindés et de personnels. La Russie formera également les militaires camerounais qui devront s’en servir. Une aide humanitaire pour les réfugiés et les déplacés internes sera également accordée au Cameroun, a-t-il ajouté.
L’aide russe survient après la décision prise par le Tchad jeudi d’envoyer un contingent militaire au Cameroun et au Nigeria, pour lutter contre Boko-Haram. Le Parlement Tchadien a approuvé cet envoi de troupes ce 16 janvier.En dehors du Tchad et de la Russie, l’Allemagne aussi s’est manifestée, bien avant le cri de détresse du président de la République camerounaise en début janvier, qui appelait à l’aide de la communauté internationale. Le 18 novembre 2014, le ministre de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o et l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, le Dr. Klaus-Ludwig Keferstein, ont réceptionné 120 véhicules militaires mis à disposition du Cameroun par le pays de la chancelière Angela Merkel.

La Commission de l’Union Africaine a aussi affirmé en début de semaine qu’elle était disposée à «mobiliser l’appui international nécessaire au groupe de forces multinationales (MNJTF), mandaté par les pays de la région pour combattre le groupe terroriste Boko Haram.»

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pour la troisième année consécutive, la Terre bat un nouveau record de chaleur en 2016.

2016 a été l’année a été l’année la plus chaude depuis le début des relevés de températures.

Sans surprise, 2016 a été l’année la plus chaude sur la planète depuis le début des relevés de températures en 1880, marquant le troisième record annuel consécutif de chaleur, un fait sans précédent dans les annales. Selon l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) et la Nasa mercredi, avec une montée record du mercure durant chacun des huit premiers mois de l’année, la température à la surface des terres et des océans en 2016 a été 0,94 degré Celsius supérieure à la moyenne du XXe siècle (qui était de 13,9°C), surpassant le précédent record de 2015 de 0,04°C.

Une analyse séparée des relevés de températures par la Nasa a également déterminé que 2016 a été l’année la plus chaude en 136 ans. «Nous ne nous attendons pas à des records annuels de chaleur chaque année mais la tendance au réchauffement sur le long terme est claire», a souligné le climatologue Gavin Schmidt, directeur de l’Institut Goddard de la Nasa. La température moyenne sur la Terre a augmenté d’environ 1,1°C depuis la fin du XIXe siècle, résultant en grande partie d’un accroissement des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, a-t-il précisé.

Septembre 2016 avait marqué la fin des records mensuels consécutifs de chaleur enregistrés pendant seize mois, résultant en partie de la récurrence du courant équatorial chaud du Pacifique El Nino. Celui-ci a commencé à se dissiper à partir du printemps. Depuis le début du siècle, la planète a enregistré cinq années de chaleur record, en 2005, 2010, 2014, 2015 et 2016.
« L’année 2016 a été extrême pour le climat mondial »

«L’année 2016 a été extrême pour le climat mondial», a pointé Petteri Taalas, secrétaire général de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) en présentant mercredi à Genève le rapport annuel de l’Organisation, basé en grande parties sur les mêmes données. L’OMM pointe l’impact des activités humaines avec des concentrations record de CO2 et de méthane, déterminant que la température moyenne en 2016 s’est située 1,1°C au-dessus de la moyenne de l’ère pré-industrielle.

«Même si on ne prend pas en compte le réchauffement dû à El Nino, 2016 reste l’année la plus chaude de l’histoire moderne», pointe Piers Forster, professeur de climatologie à l’Université de Leeds, aux Royaume-Uni. «Le changement climatique représente l’un des plus grands défis du XXIe siècle et ne montre aucun signe de ralentissement», insiste quant à lui Mark Maslin, climatologue à l’University College de Londres. «La décarbonisation de l’économie mondiale est l’objectif ultime pour éviter les pires effets du changement climatique», dont la montée du niveau des océans et une fréquence accrue des phénomènes météorologiques extrêmes, plaide-t-il.

Pour atténuer les effets du réchauffement, les 195 pays signataires de l’Accord de Paris fin 2015 ont estimé qu’il fallait limiter la hausse des températures mondiales à moins de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Mais l’entrée de Donald Trump à la Maison Blanche, un climato-sceptique, suscite les plus grandes inquiétudes à cet égard dans la communauté scientifique et chez de nombreux responsables mondiaux.
La fonte de la banquise arctique s’est poursuivie

Pour l’ensemble de 2016, la température à la surface des terres a été 1,43°C supérieure à la moyenne du XXe siècle, soit la plus élevée depuis 1880, battant le précédent record de 2015 de 0,10°C. La température à la surface des océans s’est elle située 0,75°C au-dessus de la moyenne du XXe siècle, ce qui en a fait la plus chaude de la période 1880-2016.

La fonte de la banquise arctique s’est poursuivie: l’étendue moyenne des glaces flottant sur l’océan était d’environ 10,1 millions de km2, soit la plus petite superficie mesurée depuis le début des observations par satellite en 1979, selon le Centre National de la neige et de la glace. L’Arctique a connu en 2016 ses douze mois les plus chauds depuis le début des relevés dans cette région en 1900, entraînant une fonte de la banquise sans précédent et retardant la formation de nouvelle glace à l’automne.

Quant à l’Antarctique, la superficie annuelle moyenne des glaces sur l’océan a été la deuxième plus petite dans les annales avec 11,1 millions de km2, se réduisant à des niveaux sans précédent en novembre et décembre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Alpes-Maritimes : Cédric Herrou, déjà poursuivi pour aide aux migrants, de nouveau interpellé.

Il avait prévenu qu’il ne s’arrêterait pas. Cédric Herrou, qui a été jugé à Nice (Alpes-Maritimes) au début du mois pour aide aux migrants, a de nouveau été interpellé mercredi 18 janvier. « Cela s’est passé pas loin de chez lui, vers Sospel, dans la soirée. Cédric Herrou a ensuite été placé en garde à vue pour aide à l’entrée, au séjour et à la circulation d’étrangers en situation irrégulière », précise son avocat, Zia Ouloumi, à franceinfo.

« Trois autres personnes, avec lesquelles il se trouvait juste avant, ont également été interpellées », détaille-t-il. Cédric Herrou va « sûrement rester en garde à vue dans l’après-midi de jeudi », explique encore Zia Oloumi. « Après avoir entendu les trois autres personnes interpellées, le parquet décidera de la prolongation de sa garde à vue, s’il y a des éléments à charge, ou non. »
Il risque déjà 8 mois de prison avec sursis.

Poursuivi pour « aide au séjour d’étrangers en situation irrégulière », cette agriculteur risque huit mois de prison avec sursis. La justice lui reproche aussi d’avoir participé à l’installation d’une cinquantaine de migrants dans un bâtiment désaffecté de la SNCF à Saint-Dalmas-de-Tende, en octobre 2016.

Lors de son procès, Cédric Herrou avait revendiqué « une action politique » et le parquet estimé qu’il agissait par militantisme, et pas à titre humanitaire. Membre de l’association Roya Citoyenne, Cédric Herrou a accueilli chez lui plus de 200 migrants. Il avait été interpellé en août 2016 avec huit Erythréens à bord de son véhicule. Le jugement sera rendu le 10 février.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Knesset reporte le vote sur l’expulsion des familles des attaquants
.
Khalil al-Hayya: Gaza va faire échouer tous les complots
.
Grève générale déclarée à l’intérieur occupé
.
L’occupation réprime les prisonniers palestiniens à Nafha
.
Un mort et 4 blessés dans l’invasion du village d’Um al-Hairan
.
Poursuivi par la police israélienne, un camion palestinien se renverse
.
11 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie, dont des militants du Hamas
.
Le Comité préparatoire des Palestiniens en Europe rencontre notre communauté aux Pays-Bas
.
La délégation du Hamas rencontre le chef de l’armée libanaise
.
Hanna: Nous refusons le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem
.
Khaled Kaddoumi: le soutien arabe et musulman constitue la base de la résistance palestinienne
.
Députés arabes : L’agression d’Oum al-Hiran prouve les mensonges de la police et l’incitation au racisme
.
Une grève générale contre la démolition d’Oum-Hiran
.
Deux députés agressés à Oum- Hiran: La liste commune condamne l’expulsion forcée
.
Communiqué des forces et factions palestiniennes réunies à Moscou
.
Le Hamas condamne les démolitions israéliennes à Um al-Hiran
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 16 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 16 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


En route vers le zéro déchet ? Rêve ou réalité ?

Ajib s’est interrogé aujourd’hui sur un mode de vie très en vogue ces dernières années, et ce partout dans le monde. En effet, le zéro déchet compte de plus en plus d’adeptes voulant revenir à un minimalisme assumé au quotidien.

Nombreuses sont les personnes et les musulmans qui s’écartent de la sur-consommation et souhaitent réduire leur production de déchets jusqu’à en venir au zéro déchet. Alors nous avons interviewé, pour vous, Mahdiya de l’association Materner avec un grand Aime pour comprendre ce qui pousse nos frères et sœurs à suivre cette façon de vivre.

Très active partout en France pour la promotion du maternage proximal à la lumière de l’islam, l’association Materner avec un grand Aime comporte plusieurs antennes à travers l’hexagone pour réunir les mamans sur des thématiques différentes qui leur permettent d’échanger sur leurs difficultés et leurs expériences au quotidien.

L’alimentation saine, l’écologie, les modes de vies dits alternatifs tels que la simplicité volontaire sont abordés pour s’entre aider et apprendre ensemble. Beaucoup d’entre elles ont fait ce choix du zéro déchet. Voyons ce qu’elles en pensent :

Ajib : Y a t-il eu un événement particulier vous incitant à prendre une telle décision, l’envie de changer de mode de vie comme beaucoup de personnes ? Est-ce un ras le bol de la société actuelle et son incitation à la sur-consommation ?

Mahdiya : Pour ma part, c’est plutôt un long cheminement. Étant issu d’une famille sensible à l’environnement, l’écologie, l’alimentation saine … j’ai grandi avec ces valeurs. C’est lorsque j’ai fondé ma propre famille que cela a pris plus d’importance et que j’ai réalisé la nécessité de mettre en pratique mes valeurs. Le ras le bol de cette société de consommation en est bien sûr une des causes, ou plutôt l’envie de m’en démarquer.

A : Qu’est-ce, pour vous, le désencombrement ?

M : Le désencombrement est avant tout une décision de changement et d’action consciente. En effet pour effectuer un réel désencombrement «matériel» cela passe, avant tout, par un désencombrement mental, (…)des habitudes de consommation que nous avons et de nos «croyances» en terme de besoins. En effet, nous nous créons des besoins qui n’en sont pas, faire le tri passe donc par faire la part de ce qui nous est réellement nécessaire et ce qui ne l’est pas. C’est une prise de conscience globale.

A : Quel est le lien de ce dernier avec le mouvement Zéro Déchet ? Le premier mène t-il forcément à l’autre ?

M : L’un ne mène pas nécessairement à l’autre mais y tend indéniablement. En effet, lorsque nous commençons à faire le tri, à viser le minimalisme, on s’aperçoit rapidement que nous produisons excessivement de déchets et que ceux-ci ne sont pas tous recyclables. Après avoir fait le tri dans notre maison, nous nous retrouvons avec un tas d’objets, on peut en donner à des proches, des associations, mais certains iront inéluctablement à la déchetterie. Ceci peut amorcer une envie de tendre au zéro déchets.

Ceci dit le zéro déchet à proprement parlé est parfois difficile à atteindre tant tout ce que nous achetons est sur emballé. Dans certaines grandes villes, il existe des magasins «tout en vrac» mais il est parfois difficile d’acheter tout ce dont nous avons besoin de cette façon. Néanmoins on peut réduire le plus possible en favorisant les achats sans emballage, achetant ses légumes sur le marché, prenant des sacs réutilisables, minimisant les produits transformés et optimisant le fait-maison (et ce dernier pour de multiples raisons). Trier ses déchets, faire son compost ( même sur son balcon pour les plantes de la maison ) enfin, pleins de petites habitudes qui permette de réduire grandement nos déchets.

A : Une meilleure compréhension de l’islam aide t-elle, à votre avis, à mieux comprendre le raisonnement du zéro déchet ?

M : Oui, pour moi c’est certain. L’islam nous invite à un mode de vie simple et sain. De nombreux hadiths et versets coranique nous montrent l’importance de la simplicité mais aussi du respect de la planète sur laquelle Allah nous a placé tel ses lieutenants, et quelle grande responsabilité. Lorsque nous comprenons cela, nous ne pouvons pas, me semble t-il, rester indifférent à l’écologie et aux conséquences de notre mode de vie sur notre environnement.

Les déchets que nous produisons ont une conséquence sur la flore, la faune, mais aussi sur les êtres humains. Des personnes se retrouvent à trier nos déchets dans des conditions inhumaines à l’autre bout de la planète. Nos déchets flottent un peu partout en mer ayant même créé un «continent». Quand nous savons que le simple fait de ramasser une chose qui gêne sur la chaussé est un bien dans notre religion, que penser du fait de produire ce qui encombre et détruit la planète terre, causant du tord à l’ensemble des créatures d’Allah. Il semble cohérent de dire que ceci n’est pas dans la ligne de conduite de l’islam. Ainsi souhaiter produire moins de déchets devient comme une évidence.

A : Comment ce mode de vie peut-il changer la vie des musulmans en mieux ?

M : Tout d’abord adopter un mode de vie minimaliste est, comme je le disais précédemment, plus en adéquation avec les valeurs de l’islam. Ainsi faire de tels choix de vie permettront, je pense, à tout musulman de se sentir plus en accord avec ses valeurs. Aussi, cela permet de se détacher de la dounia et d’apprendre à se contenter de peu à l’exemple du prophète Muhammad (sala allahu alahi wa salam) qui a toujours su se satisfaire du minimum.

Le musulman qui tend vers un mode de vie plus simple aura tendance à vouloir échanger avec ses pairs, que ce soit pour le dons d’objets, le troc, l’apprentissage de nouvelles compétences comme le jardinage, la confection de produits home-made etc. Ainsi je pense que c’est un facteur de sociabilité positive.

A : Qu’est-ce qui rebute le plus les gens que vous avez rencontré pour opérer le changement dans leur vie de consommateur musulman?

M : Je pense que ce sont des appréhensions basées sur le changement. Le changement fait peur de manière général. Les questionnements sont nombreux: vais-je manquer de quelque chose? Vais je devoir sacrifier mes loisirs? Etc. Ses interrogations sont compréhensives mais infondées. En effet, il ne s’agit nullement de se brimer et de se sentir démunis. Viser plus de simplicité n’est pas synonyme de dépouillement.

Il ne s’agit pas de cesser de consommer, comme certains le pensent, mais de consommer moins et différemment.

A : Peut-on vivre en harmonie entre un mode de vie classique de consommateur lambda et une très bonne compréhension de l’islam? Ou cette dernière amène t-elle forcément, pour vous, à revoir le rapport que l’on entretient avec les objets et la consommation en général ?

M : Oui nous pouvons continuer de consommer, disons, sans éthique et très bien comprendre l’islam, mais, dans ce cas, je pense, et cela n’engage que moi, qu’il y a alors une part de compréhension non appliquée.

Je crois, en effet, qu’une bonne compréhension de l’islam mène inévitablement à un changement dans notre mode de consommation et ce, pour diverses raisons. La consommation excessive est un gaspillage de nos biens ce qui est désapprouvé en islam.

Posséder n’est pas un tord en soit, le fait de se faire plaisir de temps en temps ne me semble pas à bannir, encore une fois l’objectif n’est pas de se rendre la vie difficile, et ce n’est pas non plus ce qu’encourage l’islam.

Je suis convaincue qu’il s’agit d’un cheminement et qu’en prenant conscience du peu d’importance des biens matériels(…)Plus nous évoluons spirituellement, plus nous viserons la simplicité et le partage. C’est du moins le processus que j’ai pu observer chez de nombreuses personnes.

A : Que conseilleriez-vous à ceux qui voudraient se lancer ?

M : Pour se lancer dans cette démarche, dans un premier temps, j’invite, in cha Allah, à prendre le temps de se poser les bonnes questions et de se les poser en famille. L’idéal serait que le changement s’amorce par tous ses membres. En effet, si l’on souhaite un changement durable, il est bon d’échanger avec nos conjoints respectifs et d’avoir une ambition commune allant vers le sens de la simplicité volontaire. Pourquoi ? Tout simplement car cela permettra de se motiver, de rappeler à l’autre ses objectifs dans les moments de faiblesses ou de « craquage » face à l’appel de la société de consommation. Inculquer ses valeurs à nos enfants est aussi une clé de la réussite sur la voie de cet engagement car nous souhaitons être de véritables exemples pour eux.

Il est clair que c’est vraiment lors de nos voyages que nous nous sommes aperçus que nous pouvions vivre avec peu. Nous voyageons, généralement, avec 2 sacs à dos pour 5 membres dont un bébé ! C’est ce vers quoi nous souhaitons tendre : des voyageurs sur terre comme nous le transmets le prophète (sallalahou alayhi wa salam). Il y a des habitudes qui sont souvent tenaces et le cheminement n’est pas linéaire, mais il faut savoir prendre le temps de s’arrêter et de se remettre en question régulièrement .

Et vous, cher lecteur, seriez-vous tenté d’amorcer le changement ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada: Il offre le repas aux pauvres.

L’information nous provient de Globalnews.ca

Yahya Hashemi propriétaire d’un restaurant à Montréal offre généreusement le repas aux nécessiteux se rendant dans son restaurant.

Il a commencé en offrant le menu à ceux qui ne pouvaient payer. Maintenant, comme nous le rapporte le journaliste Mike Armstrong, il a touché le coeur de milliers de gens qui s’arrêtent dans son restaurant pour faire des dons afin de participer à la bonne action.

L’information a rapidement fait le tour du monde.

Allah nous enseigne dans le Coran:

Ils t’interrogent : « Qu’est-ce qu’on doit dépenser ? » – Dis : « Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les pères et mère, les proches, les orphelins, les pauvres et les voyageurs indigents. Et tout ce que vous faites de bien, vraiment Allah le sait ».
Sourate Al-Baqarah (Verset 215).

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


La procrastination : ne reportons plus le bien à demain !

La procrastination, c’est cette maladie que l’on connaît tous. Ce besoin de toujours reporter au lendemain ce que l’on pourrait faire aujourd’hui. Une envie irrésistible de se dire que l’on a encore le temps, que rien ne presse. Et s’il en était autrement ? Et si l’on pouvait vivre avec une baraka infinie qui nous ferait organiser notre temps ? La procrastination ne s’élimine pas de notre comportement en un coup de vent. Alors comment faire pour trouver la solution à cette mauvaise manie ?

Comprendre pour changer.

Pourquoi est-ce que je me comporte ainsi ? Y a t-il une explication à cette habitude de toujours reporter à plus tard ce que je dois faire ?

Si la réponse se trouve dans la simple envie de ne rien faire car confiant en mes capacités à rebondir face à toutes situations, je devrais prendre garde. Le Coran et la Sunna de notre Prophète, paix et salut sur lui, nous rappelle l’histoire du noble compagnon Ka’b Ibn Malik, qu’Allah soit satisfait de lui, et de son retrait en arrière lors du départ pour la bataille de Tabuk.

Ce pieux compagnon s’est lui aussi laissé séduire par le temps en sortant profiter des fruits frais et de l’ombre de la région au lieu de sortir préparer son équipement pour la bataille. Quand tous prirent chemin et suivirent le Prophète, paix et salut sur lui, Ka’b Ibn Malik, qu’Allah l’agrée, crut avoir le temps de les rejoindre.

(…)Le messager d’Allah, paix et salut sur lui, s’était préparé ainsi que les musulmans avec lui. Quant à moi, je sortais chaque jour pour m’équiper mais je rentrais sans n’avoir rien fait, me disant à chaque fois que je pourrais le faire l’heure venue(…).
Boukhari et Mouslim.

Déception, et courroux du Prophète Mohamed, sallaLahi alayhi wa ssalam, avant l’acceptation de son repentir par Allah.

Et Il accueillit le repentir des trois qui étaient restés à l’arrière, si bien que toute vaste qu’elle fut la terre leur semblait exiguë(…).
Coran Sourate 9, Verset 118.

Voilà à quoi mène la procrastination.

Dans notre cas, plus de révélation de notre Seigneur de nos jours. Ne jouons pas avec le temps.

Si la réponse à cette question «pourquoi est-ce que je reporte toujours tout au lendemain ?» se trouve dans la frustration face à trop de sollicitations, il y a la possibilité de mettre en place certaines choses pour ne pas se sentir submergé par les responsabilités et ce afin de comprendre ce qui me pèse.

Mais toujours se poser ces questions : Ai-je vraiment le temps devant moi? Qui me le garantit ?

Agir plutôt que de subir.

Où sont mes responsabilités ? Où est la part de mes libertés ? Une fois la problématique posée, répertorier mes actions à faire, même les plus minimes pour visualiser l’écoulement du temps et les tâches à faire est un bout de solution.

Avoir sous les yeux un tableau ou un cahier, peu importe, permet de relativiser et ne pas se sentir lourd intérieurement. Extérioriser le fardeau d’une journée peut alléger le moral et nous aider à prendre conscience de nos emploi du temps pour mieux répartir ce que l’on a faire. Même si ce n’est que temporaire.

Agir pour ne pas subir, même à petits pas comme nous l’enjoint la Sunna :

L’œuvre la plus aimée auprès d’Allah est celle qui perdure même si elle est minime.
Boukhari et Mouslim.

Visualiser son objectif pour l’atteindre inchaAllah.

Se poser les bonnes questions, certes, est efficace. Avoir et renouveler son intention, sa niyya, est par contre primordial. Car dans le fond, pourquoi est-ce si important de ne pas toujours tout reporter à demain ?

Le temps sur lequel Allah ta’ala jure à plusieurs reprises dans le Saint Coran est une ressource sacrée mis à notre disposition par le Tout Miséricordieux.

La satisfaction d’Allah est notre véritable objectif numéro 1 sur terre, et, y œuvrer fait partie de nos priorités. Que ce soit en tant que musulman avec ses adorations, père ou mère de famille et les responsabilités que cela implique, travailleur ou même étudiant, notre temps est une amana, dont nous aurons à rendre des comptes.

Toujours garder en tête l’agrément d’Allah recherché pour s’y attacher et tout faire dans cet objectif suprême. Comment continuer à gaspiller notre temps pertinemment ?

Qu’Allah fasse que chacun de nos petits changements pour éviter la procrastination soit accepté comme œuvre durable et sincère. Amine.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une exposition sur « la mode en islam » organisée en 2018.

La mode en islam a été au coeur des discussions en 2016. Elle sera justement le sujet de la prochaine exposition au Young Museum à San Francisco en 2018.

Une exposition appelée « The Fashion of Islam ».

Ainsi il sera question de hijab, de voile ou de foulard, selon les mots qui seront utilisés. Après avoir consacré ses lieux à des stylistes et créateurs connus, le Young Museum ouvre ses portes à la mode islamique. Le thème sera traité sous différents angles opposant forcément la croyance religieuse à l’extravagance que certaines tenues peuvent refléter. Un tour d’horizon est également au programme pour distinguer les différences culturelles à travers les pays et les évolutions au cours du temps. L’exposition consacrera aussi une partie au burkini.

En 2018, la mode islamique devrait donc attirer les foules à San Francisco. Mais cette exposition aura forcément aussi des détracteurs.

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Nathalie Goulet saisie le CSA après la polémique Farid Benyettou |

Nathalie Goulet a saisi le CSA après l’apparition de Farid Benyettou, mentor des frères Kouachi, sur plusieurs plateaux TV. L’homme, nouvelle attraction des médias qui sort un livre avec Dounia Bouzar, a choqué lorsqu’il a arboré fièrement devant les caméras son badge « Je suis Charlie ».

Pour Nathalie Goulet, il est question de respecter les familles des victimes qui ont dû être choquées par l’apparition du mentor des responsables de l’assassinat de nombreux rédacteurs du journal satirique Charlie Hebdo.

La sénatrice UDI est connue pour avoir également demandé une enquête sur les résultats de « déradicalisation » obtenus par Dounia Bouzar et sa célèbre association contre les sectes et la radicalisation. Bouzar avait avoué avoir touché des subventions astronomiques de la part de l’Etat avant de quitter son poste face aux critiques des experts.

Le nouveau duel entre Goulet et Bouzar est déjà en train de tourner à l’avantage de la première (à nouveau) puisque Farid Benyettou a fait savoir qu’il n’apparaîtrait plus devant les caméras.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Guerre au Yémen : près de 1 400 enfants tués et 2 140 blessés, selon l’Unicef.

Près de 1.400 enfants yéménites sont morts et quelque 2.000 écoles sont hors d’usage depuis l’escalade de la guerre au Yémen en mars 2015, a annoncé mercredi à Sanaa le Fonds de l’ONU pour l’enfance (Unicef).

Le pays fait face à une guerre civile entre le pouvoir en place, allié de l’Arabie Saoudite, et les tribus chiites houthis armées par l’Iran. Une guerre qui a déjà fait plus de 7 000 morts et a provoqué une famine dans le pays. Les première victimes restent les enfants qui n’ont même pas de quoi vivre et se soigner.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Irak : le camp des réfugiés oubliés par le monde.

Dans le camp de Sewdinan à l’est de Mossoul et au nord de l’Irak, les déplacés attendent parfois des heures pour recevoir des médicaments. Ils se sentent oubliés car l’approvisionnement est rare.

Depuis plusieurs mois, la ville de Mossoul est assiégée par l’armée irakienne, les milices chiites et les combattants kurdes indépendantistes du nord de l’Irak. Des combats violents les opposent à l’organisation jihadiste Etat Islamique qui tient la deuxième ville d’Irak depuis 2014.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Primaire de la gauche : des désaccords révélés lors d’un débat sans envergure .

Les sept candidats à la primaire de la gauche se sont affrontés, jeudi 12 janvier, pour leur premier débat télévisuel. Manuel Valls, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Jean-Luc Bennahmias, François de Rugy et Sylvia Pinel ont bien moins séduit les téléspectateurs que leurs adversaires de droite. Ils étaient près de 3,8 millions devant leur écran, soit 2 millions de moins que pour le premier débat de la primaire à droite.

Les candidats, qui ont tous déclaré Marine Le Pen du Front national et François Fillon des Républicains comme leur principal ennemi, ont présenté leur programme et étayés leurs propositions en matière d’économie, de lutte contre le chômage, des inégalités, du terrorisme et de la réforme des institutions. Le débat, qui manquait de dynamique, n’a pas été épargné par la presse. La palme revient au Figaro, qui a évoqué dans sa Une un « débat sans idée neuve » alors même, rapporte le HuffPost, que le débat ne commence véritablement.

Le revenu universel et l’état d’urgence divisent les candidats
Les principaux désaccords ont porté sur la prolongation de l’état d’urgence et le revenu universel, porté par Benoît Hamon. Réservée aux plus démunis âgés de 18 à 25 ans, cette mesure, qui repose sur le versement d’un revenu de base pouvant atteindre 750 euros mensuel, n’a pas séduit les candidats de gauche excepté Jean-Luc Benhammias, « Le revenu universel, c’est 400 milliards d’euros. Qui les paiera ? », s’est interrogé Vincent Peillon.

L’état d’urgence, ardemment défendu par Manuel Valls, divise les candidats. Benoît Hamon considère que les moyens en matière de sécurité dont dispose l’Etat peuvent protéger les citoyens sans cette mesure quand Arnaud Montebourg propose « la naissance d’un parquet national antiterroriste » pour la remplacer.

La déchéance de la nationalité défendue par Valls.

L’ex-Premier ministre, qui porte le bilan de François Hollande, a été taclé par plusieurs candidats à de nombreuses reprises, à commencer par Benoît Hamon qui lui a reproché d’avoir ouvert le débat autour de la déchéance de la nationalité, qui est le « seul regret » du chef de l’Etat.

Ce n’est pas le cas d’un Manuel Valls « fier » du bilan du quinquennat : « Cette loi, qui elle visait ? Elle ne visait pas les enfants de la République en fonction de leurs origines. Elle visait les terroristes en premier lieu, ceux qui s’en prenaient à leurs propres compatriotes. » « Cette mesure a heurté des millions de nos compatriotes qui étaient sensibles à l’égalité des citoyens devant la loi », a rappelé Benoît Hamon.

La loi Travail, que souhaite abroger entre autres Arnaud Montebourg, a aussi été défendue par Manuel Valls tandis que les fameux usages multiples du 49-3 par Manuel Valls n’ont pas échappé à Vincent Peillon, qu’il a qualifié comme « une culture du coup de force ». L’ancien ministre de l’Education natinale s’est lui-même attiré les foudres des internautes en parlant d’un soldat « d’origine musulmane », en référence à une des victimes de Mohamed Merah, le fils de Latifa Ibn Ziaten.

Le prochain débat de la primaire de la gauche, qui sera diffusé en direct dimanche 15 janvier sur BFMTV et iTélé, est attendu.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Karim Benzema offre à Zinedine Zidane un record d’invincibilité.

Quarante matchs consécutifs sans la moindre défaite ! C’est le nouveau record d’invincibilité pour un club de football espagnol et c’est le Real Madrid de Zinédine Zidane qui l’a établi dans la soirée du jeudi 12 janvier au terme d’une rencontre dingue sur la pelouse du FC Seville.

Karim Benzema a permis d’ajouter une nouvelle ligne au jeune palmarès mais déjà fourni de son entraîneur. En effet, alors que son équipe était menée 3 buts à 2, l’attaquant français a marqué un but exceptionnel dans la dernière minute du temps additionnel (93e).

Depuis le début de la saison 2016/2017, une partie des supporters et de la presse madrilène fait pression sur « Zizou » pour qu’il retire Karim Benzema du onze titulaire au profit du jeune espagnol Alvaro Morata formé au club. Le Lyonnais récompense une nouvelle fois par cet exploit, la confiance inébranlable accordée par son compatriote.

Zinédine Zidane, intronisé coach du Real Madrid il y a tout juste un an, fait ainsi tomber le record de son rival Luis Enrique, entraîneur du FC Barcelone. La dernière défaite du club madrilène remonte au 6 avril 2016 en Ligue des champions face à Wolfsburg, en Allemagne.

Depuis son arrivée à la tête de la « Maison blanche », le technicien français a remporté la Ligue des champions, la Supercoupe d’Europe et la Coupe du Monde des clubs.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Kathy Perry finance un clip contre la « normalisation de la haine », soutenant les musulmans américains.

Le 21 janvier, soit le jour qui suivra son intronisation, sonnera comme un de ces lendemains qui déchantent pour Donald Trump, alors que montera des rangs de la « Women’s march », à Washington, la clameur de protestation de plus de 200 000 femmes, parmi lesquelles la voix de la chanteuse Kathy Perry s’élèvera en faveur de la cause féminine, mais aussi contre le sexisme patenté, l’instrumentalisation de l’islamophobie et l’exacerbation de la haine qui sont la marque de fabrique du 45ème président des Etats-Unis.

Non contente de hausser le ton pour manifester sa vive désapprobation à l’égard du nouveau locataire de la Maison Blanche, la star américaine a également financé un clip d’utilité publique, résolument solidaire envers les musulmans américains, dénonçant une victoire et un mandat placés sous le signe funeste de la « normalisation de la haine ».

Et qui mieux que le réalisateur australo-japonais, Aya Tanimura, pouvait établir un parallèle historique censé provoquer l’électrochoc salutaire sur les consciences engourdies, voire aveuglées ?

Posté sur Youtube, avec le hashtag « #DontNormalizeHate », son court-métrage choc exhume un pan du passé peu glorieux de l’Amérique, quand, en février 1942, le président Franklin D. Roosevelt signa le décret 9066 autorisant la détention dans des camps militaires, entourés de barbelés, de près de 120 000 civils américains d’origine nippone, en représailles à l’attaque meurtrière de Pearl Harbour.

« Est-ce que l’histoire se répète ? ». La question, brûlante d’actualité, se pose avec acuité à l’heure où le populisme est au pouvoir dans le bureau ovale, et interpelle grandement à la vue de la femme âgée, Haru Kuromiya, 89 ans, qui apparaît à l’écran en sa qualité de grand témoin. « Toute ma famille a été fichée sur un registre », se souvient la principale protagoniste du film, en soulignant avec tristesse : « Nous avons été privés de nos droits constitutionnels ».

Mais il fallait frapper un grand coup pour marquer durablement les esprits, et pour ce faire, Aya Tanimura a eu une idée de génie. Glissée dans la peau de l’octogénaire japonaise, l’actrice pakistanaise Hina Khan, installée à Los Angeles, fait tomber le masque à la fin du clip, et le regard face caméra, exhorte les Américains à « ne pas laisser l’histoire se répéter » contre les nouveaux boucs émissaires livrés à la vindicte par Trump : leurs concitoyens de confession musulmane.

Ne regardant pas à la dépense, Kathy Perry, dont l’engagement politique a mûri et s’est renforcé au fil des mois, n’a pas hésité à mettre la main à la poche pour que ce clip urgent et nécessaire puisse voir le jour, pour la plus grande satisfaction de Aya Tanimura.

« Comme nombre d’entre nous qui sommes choqués et terrifiés par les idéaux, la démagogie et la politique de Trump, Kathy Perry l’est particulièrement et a décidé d’agir concrètement », a-t-il confié, plein de reconnaissance envers la célèbre chanteuse, nommée aux Grammy Awards, pour avoir eu non seulement carte blanche sur le plan scénaristique, mais aussi un chèque en blanc sur le plan financier.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Muhammad n’est pas Mahomet et islâm n’est pas soumission.

Mahomet est la négation de Muhammad comme soumission l’est pour Islam. Le discours sur l’Islam requiert une attention particulière aux concepts, à leurs sens étymologiques, à leurs usages dans les textes fondateurs ainsi qu’à leurs développements.

Le simple recours aux traductions de vulgarisation non savantes, induit lourdement en erreur fut-ce pour une première approche superficielle. Notons que cette remarque est aussi valable pour d’autres approches et pour d’autres conceptions philosophiques.

C’est dans cette optique que nous allons tenter de rendre au terme Islâm le ou les sens qu’il déploie pour exprimer une conception et une attitude à la fois.

Le mot Islam, Al-islâm en arabe, a comme racine le verbe salima qui signifie au sens premier, non altéré, préservé en l’état premier, sain. D’où Al-salâm, Nom d’Allah dans le Coran : Sourate 59, verset , l’expression de la non-hostilité et de la paix « lorsqu’ils sont interloqués par les ignorants, ils disent salâmâ », Coran : 25, verset 63. Al-islâmdoncdétermine un étatde paix et l’expression de non-hostilité envers autrui. Ainsi, Le verbe aslamaqui exprime l’action de celui qui rentre en Islamexprime d’abord un état d’être, celui d’êtreentier, en paix avec soi-même. Ensuite celui dont les personnes ne redoutent ni son hostilité verbale ni physique, hadith « le muslim est celui dont les personnes restent saines de sa langue et de sa main ». Et principalement, celui qui, retrouvant la voix de sa nature première, hadith « Tout nouveau-né, naît selon la fitra… », fait acte volontaire d’adhésion à la voie qui mène vers Al-salâm, Allah le Sain.

L’idée de soumission pour désigner l’Islam est l’expression d’une variante retenue par certains commentateurs et qui reflète plus l’idéologie dominante de leur époque que le sens étymologique du terme ou l’usage conceptuel coranique et prophétique.

Il convient ici de rappeler que dans le Coran aussi bien que dans les traditions du Prophète, les trois termes Islâm, Imân et Ihsân désignent tous les trois la voie de l’Islam. Le mot Al-islâma été retenu comme générique, car il se rapporte à la base commune. Al-imân étant un degré avancé dans l’approfondissement spirituel et moral, alors qu’Al-ihsân représente une étape supérieure au niveau métaphysique.

Respectivement, Imân et Ihsân signifientavoir confiance en ou faire acte de foi et parfaire ou agir avec excellence. La soumission ne peut être retenue pour qualifier le terme Islam, car elle n’embrasse pas ses trois dimensions.

Un autre terme fort utilisé pour désigner le musulman dans les usages et dans les textes scripturaires est celui de ‘Abd, souvent traduit par serviteur ou esclave. Ainsi, ‘Abd-Allah donne esclave d’Allah ce qui renforce l’idée de soumission comme attitude du musulman. Alors que la racine ‘Abbada est un verbe qui signifie aplanir, rendre droit.

Dès la première moitié du 2eme siècle de l’hégire, Wâsil ibn ‘Atâ’ 131 / 748, considérer comme fondateur du mouvement, Al-Mo’tazila mouvement qui prône que l’usage de la raison est indissociable de l’intelligibilité du texte sacré ainsi que pour distinguer le message coranique des doctrines présentes au sein de la société musulmane.

« Leur doctrine est centrée sur deux principes : à l’égard de Dieu, principe de la transcendance et de l’unité absolue ; à l’égard de l’homme, principe de la liberté individuelle entraînant la responsabilité immédiate de nos actes », Corbin Henri, Histoire de la philosophie islamique, Gallimard, 1986, p.158.. La justice divine et la responsabilité individuelle fondent le principe de la liberté humaine, dès lors, c’est à travers ce prisme qu’au IIIe siècle de l’hégire, le célèbre traditionniste Al-Tirmidhi distingue entre al-ibâda et al-‘ubûdia ou al-‘ubûda. Al-‘ubûdiapour lui est l’état originel de la créature étant dans la dépendance et le besoin vis-à-vis de son créateur. Al-‘ubûdiadonc est l’état de la créature qui a pour correspond la seigneurie divine, al-‘ubûdia vsseigneurie d’Allah.

Également en tant que cheminement spirituel d’un point de vue soufi, al-‘ubûdiaserait la prise de conscience totale, de la pauvreté absolue de l’humain envers Allah l’Autosuffisant alors qu’ al-‘ibâdaserait l’expression de cette distinction et cette dépendance. Aussi, al-‘ibâdase nourrit de cette prise de conscience faute de quoi elle n’est qu’apparence sans vie ni souffle. Le livre des nuances ou de l’impossibilité́ de la synonymie. Kitâb al-mufâraqât, dans : kiâb khathm al-awlia, Othmân I. Yahyâ, I.C.B. 1965, p. 120.

Plus proche de nous, le contemporain et emblématique Nasr Hamid Abu Zayd, dans son livre, Le discours et l’hermétique, montre sans ambiguïté la prolifération de textes scripturaires affirmant le principe globalde liberté dans le projet islamique. La liberté individuelle dit-il, ne cesse pas en s’engagent dans l’Islam, le musulman demeure libre et non rendu esclave démuni de sa liberté et de son choix ce qui est l’essence même de son humanité.

Nasr Hamid Abu Zayd, (1949-2010), dont l’audace lui a valu l’exil de son pays en 1990, incompris et combattu par des esprits étroits ainsi que l’establishment académique en Égypte. Il a appliqué au Coran une étude littéraire et herméneutique dans ses travaux, condition nécessaire selon lui pour comprendre actuellement le texte coranique.

« Ceux qui font croire aux gens cela, font l’amalgame entre le concept antéislamique al-‘ubûdia, lié à l’organisation socialeet esclavagiste d’un coté, et le concept d’al-‘abâdiafaçonné pour décrire la relation Humain-Allah par le Coran. Ceux-ci ignorent que le pluriel de ‘abd est ‘abîd utilisé dans le Coran uniquement pour exempter Allah de l’injustice : sourate 3, verset 182, sourate 8, verset 51, 22, verset 10, sourate 41, verset 46, sourate 50, verset 29. Alors que l’usage coranique récurrent est ‘ibâd et non pas ‘abîd.», Al-khitâb wa al-ta’wîl,2000, Beyrouth et Casablanca, p.204-205.

Faire foi ou avoir foi est souvent exprimé par l’affirmatif dans les religions. À notre connaissance, l’Islam seul se distingue par une attestation qui s’annonce d’abord et avant tout comme une négation : Lâ, non. Ce nonqui traduit philosophiquement un double mouvement incessant, alternant la négation lâ et l’affirmation illâ. Ce mouvement anime une dialectique de la pensée, dans laquelle le croire n’est pas une simple installation confortable dans un dogme inerte. Ce nonencore, est la condition sine qua non pour attester l’Unité Absolue et absolument inatteignable.

Savoir dire non, c’est avant tout, savoir refuser la soumission.

Savoir dire non, c’est ce moment de recul pour s’approprier l’engagement. Savoir dire non, c’est aussi dire non, islâm n’est pas soumission.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Déguisés en prisonniers, des partisans de la fermeture Guantanamo arrêtés à Washington.

Plus d’une dizaine de militants, déguisés en prisonniers de Guantanamo, ont été interpellés lors d’une manifestation non autorisée à Washington, le 11 janvier, jour du 15e anniversaire de l’ouverture de cette prison.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Six demi-têtes de porc devant la future mosquée de Genlis.

A peine annoncé, le projet de la future mosquée de Genlis, rue de Dijon, irrite déjà les islamophobes. Ce vendredi matin, six demi-têtes de porc ont été découvertes suspendues sur les grilles d’une maison récemment acquise par l’Association Socioculturelle et Cultuelle des Musulmans de Genlis (ASCMG) pour en faire un centre cultuel et culturel. Des pièces de charcuterie ont également été lancées dans la cour, rapporte le site du quotidien Le Bien Public.

Un acte condamné par le président de l’association Yassine Boudebza, qui a déposé plainte et par le maire Vincent Dancourt. Ces derniers ainsi que la gendarmerie se sont rendus sur place. Une enquête pour provocation publique à la discrimination ou à la haine raciale a été ouverte par la procureure de la République de Dijon.

Dans la nuit du 12 au 13 janvier 2017, des têtes de porcs ont été accrochées sur la bâtisse acquise par l’ASCMG en fin d’année dernière et destinée à recevoir le centre Franco-musulman de Genlis. L’ASCMG a alerté les autorités dès 8 heures et les investigations ont débutées immédiatement.
L’ASCMG condamne ces actions abjectes, irresponsables et en opposition manifeste avec les valeurs républicaines et laïques de notre pays.
La Constitution en son article premier « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »
L’ASCMG a déposé plainte ce matin.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Hamas: Abbas est entièrement responsable de la crise de l’électricité
.
Cheikh Raed Salah sera libéré la semaine prochaine
.
La famille Nayef appelle l’AP et les factions à chercher la vérité sur la mort d’Omar Nayef
.
L’occupation cible les pêcheurs et des maisons à Gaza
.
69 arrestations enregistrées cette semaine en Cisjordanie et Jérusalem
.
Israël empêche des centaines de Gazaouis d’entrer à Jérusalem
.
Quatre Palestiniens arrêtés à Hébron
.
Confiscation de 4 dunums à Naplouse
.
La police israélienne ferme 4 magasins palestiniens
.
L’occupation confisque 3 989 dunums de terres palestiniennes à Naplouse
.
Des hommes armés ferment des routes principales à Naplouse
.
Prolongation de l’arrestation d’un jeune homme du Néguev
.
Le tribunal israélien prolonge la détention de deux mineurs palestiniens
.
Le Hamas salue l’initiative du président sud-africain de ne pas visiter Israël
.
2 500 logements prévus près de la maison du martyr Qanbar
.
Les autorités d’occupation refusent de délivrer le corps du martyr Abu Sourour
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com