MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 Cha’ban 1438.

Flash info du 3 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Participez à l’avènement d’OT1 TV, la 1ère chaîne musulmane francophone !

OT1 TV, c’est VOUS… et sera grâce à VOUS !

Participez à la campagne de levée de fonds pour créer encore plus d’émissions à votre image et relevons le défi ENSEMBLE !

OT1 TV se veut être un média complet et indépendant :

– une chaîne de télévision gratuite, accessible via satellite, Internet, mobile, chromecast et box ADSL;

– un site web avec actus, flux de la chaîne, contenus exclusifs à la demande et une applicaton mobile dédiée;

– une plateforme pour le développement de nouvelles productions et contenus dédiés.

OT1 TV, une chaîne et un projet d’envergure pour le musulman, en phase avec son éthique, avec des contenus riches et variés pour tous les âges : de l’information, du spirituel, du divertissement et plein d’autres surprises…
Pourquoi une levée de fonds ?

Comme vous devez vous en douter, produire et développer des programmes et acheter tout le matériel nécessaire est coûteux. De plus, le paysage audiovisuel affiche une pauvreté alarmante : peu de contenus destiné au public musulman et peu de médias indépendants faisant le relais de la population. L’objectif est de 150 000 euros en 30 jours, cette somme servira de premier tremplin à la chaîne pour assurer des diffusions régulières de qualité.

Voilà 86 ans que la télévision existe, il aura donc fallu attendre des décennies pour voir l’avènement d’une chaîne en langue française dédiée aux musulmans.

OT1 TV débarque. OT1 Tv, une chaîne de télévision pour les musulmans francophones ; la première télévision satellite, terrestre et digitale.

OT1 TV sera la chaîne des producteurs talentueux et indépendants, une sorte de vitrine des potentiels émanant de notre communauté.

Faîtes un don maintenant selon le palier souhaité :

Palier 1 : Je soutiens avec 5 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, vous venez de poser une pierre à l’édifice !

Palier 2 : Je soutiens avec 50 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements avec en prime un livre préfacé par cheikh M. Minta offert !

Palier 3 : Je soutiens avec 200 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, on vous offre la box OT1 TV si vous faites partie des 50 premiers donateurs !

Palier 4 : Je soutiens avec 500 euros et plus.
Nos chaleureux remerciements, en plus de la box offerte, bénéficiez d’un sponsoring d’émissions pour promouvoir votre activité !

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


La récitation du Coran du footballeur Abou Diaby à la Grande Mosquée de l’Est londonien.

Aucun passionné de football ne peut ignorer le joueur français Abou Diaby. Ce joueur international qui évolue à l’Olympique de Marseille a toujours démontré une force de caractère malgré ses multiples blessures physiques.

Mais ce tempérament n’est pas propre au milieu footballistique, puisqu’il s’exerce avec acharnement et précision à apprendre des versets du Saint-Coran. Dans la vidéo suivante datant de 2014, on découvre Abou Diaby récitant avec ferveur quelques versets du Coran, en compagnie de Frédéric Kanouté à la Grande Mosquée de l’Est londonien. Les deux joueurs de football étant de également membre de l’AMF (Association of Muslim Footballers).
En effet, l’international français Abou Diaby, connait déjà par cœur près de 1/3 du Saint Coran (19 hizb).

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

 

***


Urgence au Nigeria : la faim menace des millions de personnes.

Au Nigeria, plus de 5 millions d’enfants, de femmes et d’hommes sont menacés par la faim. Il est vital de leur apporter une aide alimentaire au plus vite. C’est ce que fait le Secours Islamique France, dont les équipes se mobilisent depuis plusieurs mois pour livrer de la nourriture aux populations déplacées dans le Nord-Est du pays.

Une zone difficile d’accès.

La sécurité dans la région est encore instable et les équipes du Secours Islamique France interviennent dans des zones qui ne sont accessibles qu’en hélicoptère. Elles témoignent de leur action sur le terrain dans une vidéo tournée récemment dans l’Etat de Borno.

Pour soutenir les actions du Secours Islamique France : https://www.secours-islamique.org.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


katibin.fr
***


Un militaire allemand suspecté de préparer un attentat en se faisant passer pour un réfugié.

Un militaire a été arrêté ce mercredi 26 avril près de Strasbourg, suspecté de préparer un attentat.

Une fausse identité.

Avec l’aide d’un complice, ce militaire de la brigade franco-allemande aurait voulu commettre un attentat en se faisant passer pour un réfugié syrien. Selon un quotidien allemand, il se faisait déjà passer depuis plusieurs mois pour un demandeur d’asile syrien. Sa demande avait même été approuvée et il vivait dans un foyer pour migrants en Allemagne.

Un acte « raciste ».

Le parquet de Francfort a précisé ce jeudi que les convictions de ce militaires sont clairement « xénophobes » : « Nous savons, à partir de messages vocaux enregistrés, que les deux suspects étaient racistes », a déclaré un porte-parole du parquet. Le militaire avait déjà été repéré en janvier dernier, alors qu’il tentait de récupérer une arme qu’il avait cachée dans les toilettes de l’aéroport de Vienne, en Autriche. Bien entendu, aucune répercussion à cet acte.

Jusqu’où iront ces personnes pleines de haines, prêtes à tuer leurs semblables pour servir leur cause?


katibin.fr
***


Yémen : l’ONU tire la sonnette d’alarme quant à la famine.

L’ONU a annoncé que des millions de Yéménites souffriront de famine de manière imminente, sauf si le monde envoie une aide humanitaire d’urgence. L’organisation a lancé un appel à l’action lors d’une réunion internationale à Genève pour générer des dons.

Dans Hodeidah, l’une des provinces les plus négligées, la malnutrition affecte les couches vulnérables de la société yéménite, y compris les enfants, les handicapés et les personnes âgées. Ils ont juste de quoi survivre.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Sarcelles : Macron acclamé « Macron président ».

Le candidat du mouvement En marche ! est arrivé ce jeudi 27 avril à Sarcelles dans le Val-d’Oise sous les « Macron Président ! » des habitants. Emmanuel Macron est venu y rencontrer une association sportive. Une journée qui commence pour le prétendant à l’Élysée de façon bien plus calme que la veille à Amiens où il était venu rencontrer les ouvriers de Whirlpool dans une ambiance un peu plus survoltée.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


islam : Le mois de Chaabane est arrivé, êtes vous prêts ?

Le mois de Chaabane est arrivé.

Nous entrons dans le mois de Chaaban et il est grand temps de nous remettre en question.

En effet, nous nous approchons doucement du mois de Ramadan durant lequel les bonnes actions sont nombreuses et les récompenses énormes. Il est donc de notre devoir de nous préparer à accueillir ce mois béni en nous nous réformant, en ayant un meilleur comportement et en faisant de bonne actions telles que le jeûne, la prière, etc…

Pour cela il est donc de notre devoir de passer le mois de Chaaban dans l’obéissance d’Allah en prenant exemple sur notre noble messager Muhammad (rss). Ce mois qui précède le mois de Ramadan est un mois capital où il est bon de multiplier les œuvres conformément au hadith du prophète ( rss). Ainsi, il n’y a pas un mois en dehors du mois prescrit, où le Prophète (rss) jeûnait le plus que celui de Chaabân.

» Cher Messager d’Allah ! Tu te consacres au jeûne à tel point que tu ne le romps pratiquement plus ; et tu interromps le jeûne à tel point que tu ne t’y consacres pratiquement plus si ce n’est deux jours que tu consacres séparément au jeûne en dehors des périodes où tu jeûnes.

– Quels sont ces deux jours ? demanda-t-il.

– Le lundi et le jeudi lui répondis-je.

– Au cours de ces deux jours, les œuvres sont exposées au Seigneur de l’univers, et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont exposées.

– Je ne te vois pas autant jeûner les autres mois que pendant celui de Chaabân.

– Les gens oublient ce mois qui se trouve entre Rajab et Ramadhân. C’est pourtant le mois au cours duquel les œuvres montent vers le Seigneur de l’Univers (Y), et j’aime être en état de jeûne lorsque mes œuvres Lui sont montées. »

Tentons donc de nous réformer, de nous purifier pendant ce mois afin d’accueillir le mois béni de la meilleure des façons.

islametinfo.fr
***


France : Wauquiez soutient la ligue de foot qui interdit le voile à une entraîneuse.

Nous vous relations dans les colonnes de notre rédaction le drame que vit Essia Auouni qui est interdite de participer à une finale car voilée.

En effet, alors qu’elle devait disputer une finale avec son équipe, Essia Auouni, l’entraîneuse de l’AS Surieux, ne pourra y participer au motif qu’elle porte un voile religieux au bord du terrain.

Pourtant, l’une des équipes qu’elle entraîne s’est qualifiée pour la finale de la Coupe Rhône-Alpes qui aura lieu le 10 juin prochain.

C’est le président de la ligue de football d’Auvergne-Rhône-Alpes, Bernard Barbet qui avait déclaré que tout port de signe ou tenue religieuse était interdit sur le terrain, « au nom de la neutralité du sport« .

Le président LR de la région Laurent Wauquiez vient d’annoncer son soutien dans un communiqué et salue son action et « sa volonté de faire respecter strictement le règlement de la ligue qui interdit tout prosélytisme« . Celui-ci est connu pour son islamophobie débordante.

Il annonce par ailleurs que la région fera prochainement voter une nouvelle grille de critères dans son conventionnement avec les ligues et comités sportifs régionaux.

Ces nouveaux critères « conditionneront tout conventionnement au strict respect de la laïcité et au refus de toute forme de communautarisme dans les actions menées par ces structures »

Pourtant la ligue Auvergne Rhones-Alpes n’a aucun droit d’établir cette interdiction.

En effet, Essia ne participe pas à une mission de service public. Elle travaille pour son club avec un statut de salarié et ne dépend pas de la fédération qui l’obligerait à se soumettre à un devoir de neutralité en tant que membre du service public.

Rappelons tout de même que la FIFA avait autorisé le port du voile sur les terrains en 2014.

Mais en France les lois scélérates avancent au rythme de l’islamophobie …

islametinfo.fr
***


Allemagne : le port du niqab (quasi-) inexistant mais interdit pour les fonctionnaires .

Les députés allemands ont adopté, jeudi 27 avril, une loi interdisant le port du voile intégral de façon partielle. Le texte oblige les agents publics à avoir le visage découvert dans le cadre de leurs fonctions mais n’interdit par le port du voile intégral dans l’espace public.

Les autorités pourront néanmoins exiger qu’une personne retire le voile ou tissu qui recouvre son visage « lorsqu’une identification est nécessaire et requise ». La loi prévoit quelques exceptions telles que porter un masque en cas de risque d’infection. « L’Etat a le devoir de se présenter lui-même de façon idéologiquement et religieusement neutre (…) une dissimulation religieuse ou idéologique du visage dans l’exercice d’une fonction publique (…) va à l’encontre de ce devoir de neutralité », précise le texte de loi.

Son utilité pose néanmoins question au regard du nombre (quasi-)inexistant de fonctionnaires portant le niqab. Le nombre même de femmes portant le voile intégral n’est pas connu mais elles seraient, selon des sources rapportées par la presse allemande, 200 à 300 uniquement à travers l’Allemagne.

« L’intégration, ça signifie aussi que nous signifions clairement et transmettions à d’autres cultures nos valeurs et les limites de notre tolérance », a déclaré le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière dans un communiqué. Cette nouvelle loi vient en réaction à l’accueil depuis 2015 de plus d’un million de réfugiés syriens, irakiens et afghans.

Elle doit encore être ratifiée par le Bundesrat, la chambre haute du Parlement. La France et de la Belgique qui ont légiféré sur le sujet en 2011 mais elles avaient choisi une interdiction complète dans l’espace public. Au Pays-Bas, un projet de loi prévoyant une interdiction partielle est en cours d’examen au Sénat après avoir été adopté en 2016.

saphirnews.com
***


France : Ramadan : l’arrêté contre les commerçants musulmans de Beaucaire annulé.

Le tribunal administratif de Nîmes a décidé d’annuler un arrêté municipal qui forçait certains commerces de Beaucaire (Gard) à fermer leurs portes plus tôt pendant le mois du Ramadan, révèle Midi Libre jeudi 27 avril.

La mairie va devoir verser 1 200 euros à ses six plaignants qui en réclamait 1 500. En juin 2015, le maire FN Julien Sanchez avait pris cet arrêté en ciblant des épiceries, primeurs, salons de thé et bars des rues Nationale et Ledru Rollin. La décision ayant été prise pendant la période du Ramadan, les commerçants, pour la plupart musulmans, avaient dénoncé cette décision qu’ils jugeaient discriminatoire. La municipalité arguait que les clients de ces commerces nuisaient à « la tranquillité publique ».

Le tribunal administratif a répondu vendredi 21 avril qu’ « aucun des documents produits par la commune (…) ne font état d’ivresses ou de dépôts de déchets sur la voie publique ». De plus, selon la justice, le maire de la commune de Beaucaire « n’établit pas la réalité (…) et l’importance (…) des troubles à l’ordre public qu’il allègue, ni par voie de conséquence la nécessité des mesures d’interdiction prononcées ». En décembre 2016, Julien Sanchez, poursuivi au pénal pour discrimination, avait bénéficié d’une relaxe par le tribunal correctionnel de Nîmes.

saphirnews.com
***


Une extrémiste de droite, viscéralement anti-islam, rejoint le Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni.

Il met le cap à droite toute en levant le masque de la respectabilité pour révéler sa face sombre, l’UKIP, le très eurosceptique Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni, sera désormais représenté à Lewishan-Est, au sud de Londres, par une nouvelle recrue dont la farouche croisade contre l’islam donne le ton de la campagne nauséeuse qu’elle s’apprête à mener tambour battant.

Transfuge du Pegida – le groupuscule d’extrême droite allemand, viscéralement islamophobe et xénophobe, qui a essaimé de l’autre côté de la Manche – Anne Marie Waters, cette admiratrice de Marine Le Pen et de Geert Wilders, le leader fielleux du nationalisme néerlandais, est le nouveau visage, crispé par la haine, du mouvement dirigé par Paul Nuttall.

Précédée par de hauts faits d’armes que sont sa détestation de l’islam, sa déclaration de guerre contre l’islamisme, et ses amalgames dévastateurs sur Twitter qui accusent la religion musulmane de tous les maux, l’ancienne furie du Pegida est déjà à pied d’œuvre pour durcir la ligne politique de l’UKIP.

Résolue à faire trembler la communauté musulmane britannique sous ses violents coups de boutoir, Anne Marie Waters menace et tempête, tout en alimentant les préjugés les plus pernicieux et anxiogènes : « Les gens ont peur de l’immigration musulmane, parce que la culture islamique ne correspond pas à la nôtre, et c’est notre culture qui est sacrifiée. Ils craignent que leurs enfants courent le risque d’être violés et de subir des sévices sexuels », martèle-t-elle sans relâche devant un public littéralement figé sur place.

L’annonce de sa candidature, sous les couleurs de l’UKIP et sous le signe d’une islamophobie enragée, a fait bondir une grande partie de la classe politique britannique, notamment les libéraux et les écologistes, qui pointent du doigt la grave dérive droitière de Paul Nuttall à des fins bassement électoralistes, dans le sillage du vote pour le Brexit.

« En donnant l’investiture à des candidats de l’extrême droite, telle Anne Marie Waters, l’UKIP montre qui il est vraiment et dévoile au grand jour ses sombres desseins. Ce parti ne peut pas prétendre représenter et parler au nom des citoyens ordinaires. Son leader et ses membres ne sont pas des patriotes, ce sont des fachos qui se drapent dans l’Union Jack », a fustigé Caroline Lucas, la chef de file adjointe du Parti des Verts.

Anne Marie Waters déverse son aversion pour l’islam et les musulmans d’autant plus facilement qu’elle peut compter sur ses collègues de l’UKIP pour lui faire écho, en amplifiant ses divagations infâmes.

Ainsi, Gerard Batten, le porte-parole de Paul Nuttall, se plaît à diaboliser l’islam et à faire cauchemarder dans les foyers en le décrivant « comme un culte de la mort, né et imprégné de quatorze cents ans de violence et de sang, qui se propage par l’intimidation, la violence et la conquête », tandis que Victoria Ayling n’a rien trouvé de plus abject à faire, quelques heures après le récent attentat meurtrier de Westminster, que de lancer la fausse rumeur sur Twitter selon laquelle des musulmans avaient été vus en train de célébrer la tragédie à Londres, Birmingham, Bradford et d’autres villes avoisinantes. Son tweet fallacieux fut éphémère, mais resta en ligne suffisamment de temps pour semer le trouble dans les esprits, déjà passablement commotionnés.

oumma.com
***


Les actes islamophobes aux frontières des Etats-Unis ont triplé depuis l’accession de Trump au pouvoir.

L’influent Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR) le redoutait, et les débuts fracassants de Donald Trump ont dépassé ses plus sombres prédictions : les actes islamophobes ont grimpé en flèche aux frontières américaines, au cours des cent premiers jours d’une présidence démarrée en trombe, dans le bruit et la fureur d’un décret anti-immigration signé le 27 janvier, précipitamment.

C’est une augmentation affolante de plus de 1 000% que le CAIR a enregistrée en l’espace de trois mois, après avoir dûment recensé tous les incidents impliquant entre autres les services des douanes et de la protection des frontières. Des incidents qui révèlent une islamophobie décomplexée, banalisée et désormais institutionnalisée. Et comment pourrait-il en être autrement, alors que le nouvel homme fort de Washington, en requin de la politique, l’a exacerbée et légitimée à longueur de méga-meetings survoltés ?

Plus de 193 actes anti-musulmans ont été répertoriés de janvier à mars 2017, contre seulement 17 au cours de la même période, en 2016. Il est à noter que 181 sont survenus dans le sillage du décret anti-immigration de sinistre augure pour les musulmans, qu’ils soient issus des sept pays blacklistés par l’administration Trump, ou pire encore, nés sur le sol de la bannière étoilée.

« Les incidents que nous consignons par écrit nous sont rapportés de source sûre, et nous vérifions toujours leur authenticité », a tenu à préciser Corey Saylor, le directeur en charge de la cellule de veille des actes islamophobes au sein du CAIR.

Pour inaugurer une nouvelle ère en fanfare, Donald Trump a carrément pulvérisé un affligeant record : trois mois après son accession au pouvoir, les actes islamophobes ont presque triplé par rapport aux 65 qui ont émaillé l’année écoulée !

Aux premières loges pour observer l’inquiétante propagation du fléau de l’islamophobie dans l’Amérique profonde tout au long de 2016, le CAIR aurait certes préféré que ses prévisions les plus pessimistes soient démenties par les faits, notamment quand ses dirigeants alertaient sur la bouc-émissarisation des musulmans qui se tramait à Washington.

oumma.com
***


Un bateau turc a coulé un navire de renseignement de la Flotte russe en mer Noire.

Les garde-côtes turcs ont réussi à secourir tous les membres d’équipage de ce dernier du navire de renseignement Liman de la Flotte russe .

Les 78 membres d’équipage du navire de renseignement Liman de la Flotte russe de la mer Noire, qui a fait naufrage jeudi, ont été sauvés. 63 personnes ont été secourues par les garde-côtes turcs et 15 par le navire Youzarif H qui a provoqué la collision, annonce le service de presse du premier ministre turc dans un communiqué dont Sputnik a obtenu une copie.

« La direction générale des garde-côtes a annoncé que le cargo Youzarsif-H, de 81 m de long, battant pavillon du Togo et transportant du bétail, a percuté le navire de renseignement russe Liman près de l’entrée dans le détroit du Bosphore. Après avoir reçu des signaux SOS, les sauveteurs du Service des garde-côtes ont été dépêchés sur place. Sur les 78 membres d’équipage du navire de renseignement russe, 63 ont été secourus par les sauveteurs et 15 par l’équipage du Youzarsif-H », indique le communiqué.

Selon les sauveteurs turcs, l’équipage du navire russe est sain et sauf.

L’état-major général de l’armée turque a annoncé que la collision avait été provoquée par un brouillard très épais. Le navire russe a coulé peu après la collision.

Le navire russe Ulus-Star, qui se trouvait à 1,5 mille marin du lieu du naufrage, a acheminé les membres d’équipage vers la base de la Flotte russe de la mer Noire.

Africa24.info
***


Histoire : De l’exceptionnelle expansion de l’Islam et ses Hommes.

Si nos pieux prédécesseurs réussirent à aussi rapidement gagner de si vastes territoires, nous savons que la foi qu’ils eurent en Allah et l’appui qu’Allah leur accorda en ceci furent au 1er plan des raisons l’expliquant. Aussi, Il facilita l’expansion de l’islam via de nombreux facteurs tiers, qu’ils aient été géographiques, sociaux ou politiques ; nous confortant ainsi que si la Révélation fut en cette époque, ce lieu et via ces hommes, ce ne fut aucunement sujet à un quelconque hasard. L’islam devait se répandre, et rapidement.
Philippe Senac, professeur d’histoire médiévale, revient ainsi sur certaines de ces raisons.

Extraits :

« L’extension et la rapidité des conquêtes musulmanes ont beaucoup surpris les histoires (…). (…) Il ne semble pas que les musulmans aient disposés d’une réelle supériorité numérique, ni d’un armement supérieur et rien ne permet d’affirmer que la valeur militaire des musulmans ait été plus grande. (…) face à la fougue des conquêrants, l’adversaire témoignait d’une réelle faiblesse. D’un point de vue musulman, on aurait tort de minimiser l’enthousiasme religieux et la foi que sous-entendait le combat. (…) D’autres causes ont été avancées comme (…) la qualité des informations fournies par les marchands caravaniers sur les forces ennemies, la valeur des chefs militaires, la bonne intendance (…). (…) les musulmans se déplacèrent dans un espace géographique familier, (…) l’absence de barrière montagneuse facilita considérablement l’avancée des troupes. Un réchauffement climatique qui se serait produit vers la fin du VIème siècle renforça peut-être encore d’avantage l’ardeur des Bédouins.

Du côté des vaincus, il ne fait guère de doute que les musulmans assaillirent des régions dominées par des régimes en crise et que les adversaires crurent souvent qu’ils avaient à faire à de simples razzias (…). Les longues guerres qui avaient opposé Byzance et la Perse (…) avaient amenuisé les capacités de résistance des eaux empires. Dans le cas de l’Egypte, les divisions religieuses et les pressions exercées par les byzantins sur les communautés chrétiennes constituaient un ferment de discorde (…). Dans bien des cas, les populations indigènes accueillerent avec satisfaction l’arrivée des conquêrants. Les charges imposées par les conquérants étaient souvent inférieures (…).

(…) les Arabes cherchèrent à assurer la permanence de leurs conquêtes en s’installant souvent à l’écart de la population (…). Moyennant le paiement de la djizya, les tenants de religions monothéistes acquéraient le statut de dhimmi (…). On leur reconnut la liberté de pratiquer leur culte et celle de conserver leur organisation interne. Les terres furent laissées à leur propriétaires (…). En somme, la conquête ne bouleversa nullement la vie des populations indigènes et celles-ci virent souvent dans les Arabes des conquêrants tolérants (…).

Les territoires conquis devinrent des provinces administrées par un gouverneur dans lesquelles l’administration régionale fut souvent laissée aux mains des fonctionnaires indigènes. Les conquêtes ne débouchèrent donc ni sur une arabisation ni sur une islamisation systèmatique et chaque province conserva ses traditions. En Egypte, après l’évacuation d’Alexandre par les troupes byzantines en 642, les Arabes respectèrent la population copte et ils s’établirent près du Nil à Fustat. »

Philippe Senac, Le Monde musulman des origines au XIème siècle, Armand Colin éditeur, 2011, pages 37-39.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les prisonniers palestiniens en grève de la faim depuis 12 jours
.
Meshaal: la liberté de nos prisonniers est proche
.
Cheikh Salah appelle à soutenir les détenus en grève de la faim
.
Hamas : les factions travaillent ensemble pour faire face aux pressions d’Abbas sur Gaza
.
Les forces d’occupation kidnappent des citoyens et attaquent des maisons en Cisjordanie
.
L’occupation attaque les prisonniers à Ashkelon, plusieurs blessés
.
Un jeune homme arrêté près de la Mosquée Ibrahimi
.
L’occupation coupe l’eau de Bardala dans la Vallée du Jourdain
.
Des affrontements éclatent suite à un incendie déclenché par les colons sur des terres agricoles à Bourin
.
La mère d’un prisonnier en grève de la faim dans un état critique
.
L’Autorité Palestinienne arrête de financer l’électricité fournie par Israël à Gaza
.
L’occupation transfère 40 prisonniers de plusieurs prisons à Ohlekdar
.
Les mères des prisonniers grévistes protestent devant une église à Bethléem
.
Les forces de l’Autorité Palestinienne arrêtent 3 étudiants pour des raisons politiques
.
Bombardement dans le centre de la Bande de Gaza
.
Grève générale par solidarité avec les prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 2 Cha’ban 1438.

Flash info du 2 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Reportage TF1 sur les bienfaits du miel dans la guérison, comme précisé dans le Coran.

Allah (soubhanou wa ta’ala) dit: « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. » [Sourate An Nahl, versets 68 et 69].

Parmi les remèdes prophétiques, le miel est bien connu pour ses innombrables bienfaits puisqu’il lutte entre autres contre le rhume et renforce le système immunitaire.
Cette formidable sunnah est remis au goût du jour lors d’un ancien reportage du journal de TF1. Laurence Ferrari y révèle comment « ce remède le plus ancien de l’humanité » peut guérir des plaies et accélérer la cicatrisation.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


France : Robert Ménard condamné pour provocation à la haine.

Robert Ménard a été condamné ce mardi par le Tribunal correctionnel de Paris à une amende de 2000 euros pour « provocation à la haine et à la discrimination ».

« M. Ménard montre du doigt des gosses ».

Une sanction qui fait suite à un tweet publié par le maire de Béziers le 1er septembre 2016, déclarant qu’il y avait trop d’enfants musulmans dans les écoles de sa ville : « #rentréedesclasses: la preuve la plus éclatante du Grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe. »

Pour ce tweet, Robert Ménard (proche FN) a été condamné ce 25 avril à 2000€ d’amende pour « provocation à la haine et à la discrimination ».

Le procureur de la République a dénoncé les propos obscènes de Robert Ménard au cours du procès : « Il n’y a dans ce dossier qu’une seule lecture. M. Ménard montre du doigt des gosses qu’il décrit comme un poids pour la communauté nationale. Il les réduit à leur religion, peu importe qu’ils aient la nationalité française ou ne pratiquent pas cette religion ».

Robert Ménard fera appel.

Cette condamnation n’aura pas permis à Robert Ménard de regretter ses paroles discriminatoires, affirmant vouloir faire appel contre cette peine :

C’est une décision de circonstance. Si dire ce que l’on voit est un délit… Je fais évidemment appel, déclare Robert Ménard.


katibin.fr
***


France : Marine Le Pen veut interdire l’abattage rituel.

Tout juste qualifiée pour le second tour, Marine Le Pen a réitéré son désir d’interdire l’abattage des animaux sans étourdissement.

« Ça devrait être interdit ».

Ce mardi matin, la candidate FN s’est rendue au marché alimentaire de Rungis pour dénoncer la pratique de l’abattage rituel : « Quasiment, je crois que 90 % des abattoirs sont halal en Ile-de-France ». Avant d’ajouter : « L’abattage sans étourdissement préalable, je suis désolée, ça devrait faire l’objet d’un étiquetage. D’ailleurs, je pense que l’abattage sans étourdissement préalable, ça devrait être interdit ».

Des propos dénoncés de toute part, notamment par Haïm Korsia, le grand rabbin de France, qui s’est insurgé face à cette décision : « Est-ce qu’il y a besoin de lancer de véritables guerres religieuses en France en disant qu’il faut interdire l’abattage rituel juif et musulman ? »

Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen dénonce l’abattage rituel. En 2012 déjà, elle avait indiqué que « l’ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l’insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal ». Aujourd’hui, cette proposition s’inscrit parmi ses 144 engagements si elle venait à être élue : « Faire de la protection animale une priorité nationale. Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. »


katibin.fr
***


France : Mosquée de Saint-Gratien : la justice ordonne la remise en état du pavillon.

Coup dur pour l’Association des musulmans de Saint-Gratien. Le tribunal correctionnel de Pontoise a tranché mercredi 26 avril : elle dispose de trois mois pour remettre en état le pavillon acquis en 2013 pour la construction d’une mosquée. Passé ce délai, elle devra verser 100 euros par jour.

La justice a reconnu coupable que l’Association des musulmans de Saint-Gratien et son président Ali Mecis « d’exécution de travaux non autorisés, d’infraction aux dispositions du plan local d’urbanisme, de mise en danger d’autrui et d’obstacle au droit de visite des constructions par les autorités habilitées ». A cet effet, l’Association des musulmans de Saint-Gratien a été condamné à 5 000 euros d’amende et 1 500 euros pour son président.

Satisfaite du jugement, la maire Les Républicain de Saint-Gratien Jacqueline Eustache-Brinio s’est expliqué au Parisien : « M. Mécis a vendu du vent et du rêve en assurant qu’il allait forcer le destin. Il devra s’expliquer auprès des gens à qui il a menti. Depuis deux ans, la justice me donne raison. »

En avril 2016, la justice avait condamnée l’Association des musulmans de Saint-Gratien à la fermeture de son lieu de culte. Aujourd’hui, cette nouvelle décision signe probablement la fin d’un feuilleton judiciaire entre la municipalité de Saint-Gratien et l’Association des musulmans de Saint-Gratien.

saphirnews.com
***


France : Ivan Rioufol dans le collimateur du CSA pour ses propos délirants sur les musulmans de France et Daesh.

Et voilà qu’à la faveur de l’élection présidentielle, Ivan Rioufol, l’éditorialiste du Figaro, refait parler de lui en infectant le débat public de son venin.

C’est sur le plateau de l’émission « L’heure des pros » sur CNews, le 21 avril, que le journaliste/essayiste, connu pour ses diatribes anti-musulmans, a affirmé avec l’aplomb des éditocrates de son espèce que « 27% des Français musulmans se réclamaient de l’idéologie de l’Etat islamique ».

Expert dans l’art de distiller des énormités auprès du bon peuple qui en frémit d’avance, Ivan Rioufol a dû faire trembler dans les chaumières vendredi dernier, en prétendant s’appuyer sur les conclusions d’une enquête réalisée par l’Ifop pour le compte de l’Institut Montaigne, en septembre 2016.

Une chose est certaine, son interprétation très subjective de ce sondage, dont on sait à travers quel prisme elle se forge, a fait grand bruit au sein du CSA. Saisi d’une quarantaine de plaintes de téléspectateurs, cet aréopage de sages de l’audiovisuel vient d’annoncer qu’il a décidé d’instruire un dossier sur les propos tenus par Ivan Rioufol, ou plutôt, devrait-on dire, sur les couleuvres qu’il a tenté de faire avaler à une heure de grande écoute…

En effet, l’Institut Montaigne a démenti catégoriquement avoir mis en évidence les résultats assénés par l’éditorialiste du Figaro, rappelant que l’étude en question scindait la population musulmane vivant en France en trois catégories distinctes : 46% sont considérés comme « sécularisés », en d’autres termes totalement laïcs, 25% des « islamic pride » se définissent comme musulmans et sont fiers de l’expression publique de leur religion, enfin 28% sont classés dans la catégorie des « ultras », réfractaires aux valeurs républicaines, approuvant le port du niqab ou de la burqa et la polygamie. Ce dernier groupe est surreprésenté parmi les jeunes, puisque 50% des musulmans de moins de 25 ans en font partie, toujours selon l’étude.

A trop vouloir jouer avec les peurs, Yvan Rioufol s’est une fois encore discrédité, révélant une malhonnêteté intellectuelle propre au cercle de clercs peu vertueux auquel il appartient. Car les 27% de musulmans, dont il assure qu’ils sont sous l’emprise de l’idéologie de l’Etat islamique, n’ont pas été répertoriés par le sondage de l’Institut Montaigne, et pour cause ! Le panel des personnes sondées « n’a jamais été interrogé sur Daesh », lui rétorque sa direction. Un léger détail…

« En aucun cas, les conclusions de notre enquête ne peuvent nourrir votre propos », a persisté et signé le très libéral think tank, tandis que Yvan Rioufol, empêtré dans son grossier mensonge et face au tollé, crie à « l’intimidation » qui serait « instrumentalisée par une minorité religieuse », revendiquant crânement sa « liberté de commentaire ».

Pas sûr que sa stratégie de la victimisation, cousue de fil blanc, le fasse passer pour un martyr dans les chaumières…

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Le président d’Autriche dans la tourmente pour avoir prôné la solidarité envers les femmes voilées.

Dans une Autriche où les harangues électrisantes du FPÖ, l’extrême droite du terroir, galvanisent une large frange de la population, il ne fait pas bon s’émouvoir de la propagation de l’islamophobie et manifester sa solidarité envers les femmes voilées quand on s’appelle Alexander Van der Bellen, le président fédéral fraîchement intronisé.

Cinq mois après avoir réussi à damer le pion au « führer » du parti furieusement anti-islam et anti-immigrés, Heinz Christian Strache, le nouveau président de la République des verts alpages est pris dans la tourmente d’une polémique paroxystique qui a contrarié la célébration de ses cent jours au pouvoir. Ou comment gâcher la fête à coup sûr, en s’aventurant sur le terrain miné du soutien au couvre-chef honni et aux citoyennes qui l’arborent…

Alexander Van der Bellen, ce brillant économiste qui a porté haut les couleurs des Verts pour se hisser au sommet, a appris à ses dépens ce qu’il en coûtait de se prononcer contre l’interdiction du voile sans mots couverts, dans le cadre d’un reportage diffusé mardi par la chaîne publique ORF.

Il a certainement compris un peu tard qu’il est des élans de sincérité et des appels à se fédérer moins audibles et rassembleurs que d’autres, notamment quand il s’agit de prôner la tolérance envers les femmes voilées, voire d’inciter à faire bloc derrière elles.

«Chaque femme a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, c’est mon avis personnel sur ce sujet. Si l’islamophobie continue à se répandre, on arriverait au jour où on devrait demander à toutes les femmes de porter un voile par solidarité avec celles qui le font pour des raisons religieuses », a déclaré le président autrichien, sans imaginer que ses propos seraient l’étincelle qui mettrait le feu aux poudres sur le Net, les pyromanes néo-fascistes s’employant à embraser les réseaux sociaux avec frénésie, trop heureux de l’aubaine…

Dénonçant une «course folle pour la politique d’intégration », le FPÖ s’est empressé de prendre le pouls de l’opinion, à travers un sondage en ligne aussi tendancieux qu’explosif : « Le voile pour toutes les femmes par solidarité? », avec deux choix de réponse possibles : «Niemals» («Jamais») ou «Skandal » («Scandale»).

Emporté par le vent mauvais de l’islamophobie structurelle, le président Van der Bellen, dont le porte-parole a évoqué un « malentendu » en insistant sur le fait que son propos s’attachait surtout à alerter sur la diabolisation du voile, fait face à la première controverse de son mandat, virulente et passionnelle, comme seule la question de la visibilité des femmes voilées dans nos sociétés européennes peut en déclencher.

oumma.com
***


Qui sont les musulmans? Une étude internationale répond à cette question.

A l’instar de beaucoup d’Américains, les populations occidentales sont dans leur ensemble convaincues que l’Islam a produit une culture de terroristes anti-occidentaux.

En effet, Al-Qaïda et d’autres organisations terroristes professent les crimes au nom de l’islam et leurs exactions répétées ont fini, au fil du temps, par engendrer une véritable psychose autour de l’Islam et des musulmans. Des milliers de personnes ont été assassinées depuis le 11 septembre 2001, la plupart étant des civils. Pourtant, les actions de ces fanatiques ne représentent nullement l’immense majorité des 1,6 milliard de musulmans disséminés à travers le monde.

Cette communauté, riche de sa diversité, ne peut être confondue avec cette infime minorité. Une enquête exhaustive menée par l’institut américain de sondages, le Gallup World Poll, a mis en exergue un certain nombre de faits sur les musulmans et sur leurs points de vue, des vérités quasi invisibles dans les grands médias traditionnels et des gouvernements. Ces musulmans, jusqu’à présent, ont été éclipsés par les actions d’une minorité qui diabolise publiquement l’Occident, considéré comme l’ennemi de l’islam, en lui imputant la responsabilité de tous les problèmes sociaux et économiques qui minent en profondeur les pays majoritairement musulmans. Mais les terroristes ne sont pas les seuls responsables de cette incompréhension à travers le monde.

À bien des égards, la mauvaise communication entre les deux parties, parmi les gouvernements et les médias, a créé une fracture entre « nous et eux » et une vision monolithique de l’islam. Cette perception paroxystique est à la fois incorrecte et simpliste, comme l’a révélé le sondage de Gallup.

Les musulmans incarnent une population diverse et dynamique qui rejette toute forme de terrorisme. L’ingérence de l’Occident, l’autocratie ou l’oppression continuent de sévir beaucoup trop encore au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique, les politiques et les actions des gouvernements s’avérant généralement en total décalage avec les aspirations du peuple.

Sur la base de la minutieuse enquête réalisée par Gallup, il ressort qu’un «conflit de civilisations» ne paraît pas inévitable entre l’Occident et les musulmans. Le problème relatif à l’image de l’islam provient avant tout d’une essentialisation de cette spiritualité. L’Occident en général, et les Etats-Unis en particulier, jugent les musulmans et l’islam sur les actions d’une minorité extrémiste qui agit au nom d’une théologie militante, à l’origine de la radicalisation politique de la religion.

L’enquête d’opinion réalisée par Gallup World a posé les questions suivantes afin de mieux appréhender ce qui caractérise la population musulmane mondiale.

Quelle est la racine de l’anti-américanisme dans le monde musulman?
Qu’est-ce qui explique les perceptions occidentales de l’islam et des musulmans?
Quel type de gouvernement veulent les musulmans : la théocratie ou la démocratie, et quelle influence aura la Charia dans la législation ?
Les femmes musulmanes, dans l’ensemble, se sentent-elles opprimées?
En quoi les extrémistes islamistes diffèrent-ils du courant majoritaire?
Comment peut-on modifier ces perceptions faussées, altérées de l’islam ?

Des réponses très précises et détaillées, fournies par des milliers de musulmans sondés à travers le monde, ont révélé des conclusions surprenantes de nature à bousculer les stéréotypes :

– Tout d’abord, les musulmans n’ont pas une vision monolithique de l’Occident. Bien au contraire, ils font clairement le distinguo entre les différents pays qui le composent, et quand ils émettent des critiques, elles sont ciblées et non généralisées.

– Les rêves des musulmans ne différent pas des autres peuples. Eux aussi rêvent d’un avenir économique radieux, pourvoyeur d’emplois et de bien-être social, aspirent à bénéficier d’un bon système de santé, et non de livrer une guerre incessante dans un djihad mortifère, ou autres fantasmes du même ordre…

– Les musulmans désapprouvent, tout aussi fermement que les Américains, les radicaux et leurs attaques contre des civils. 93% d’entre eux ont condamné sans réserve les attaques du 11 septembre 2001, les 7% restant estimant que ces attentats ont été commis pour des raisons politiques et aucunement religieuses.

– Les musulmans admirent la technologie et la démocratie de l’Ouest, notamment les droits de l’homme.

– Les musulmans constatent une décadence morale de l’Occident, ainsi que la dégradation de ses valeurs traditionnelles, tout autant que la population américaine.

– Les femmes musulmanes veulent des droits égaux et souhaitent que la religion fasse partie de la vie en société.

– Les musulmans pensent que les relations avec l’Occident pourraient être apaisées et améliorées, à condition que les dirigeants occidentaux n’imposent pas leurs vues et fassent preuve d’un plus grand respect à leur égard.

– Comme les Américains, la majorité des musulmans ne veulent pas que leurs chefs religieux se mêlent de leur Constitution, mais sont toutefois favorables à ce que la loi religieuse soit une source d’inspiration pour la législation.

En ce qui concerne la perception occidentale des musulmans, ces derniers déplorent vivement qu’après chaque attaque terroriste touchant des civils, malgré la condamnation unanime de tous les hauts dignitaires religieux (y compris des plus rigoristes en Arabie Saoudite et dans les émirats du Golfe persique), les grands médias occidentaux ne s’en fassent pas l’écho, ou si peu.

La méthodologie mise en place par Gallup a permis de recueillir des données provenant d’enquêtes approfondies, menées entre 2001 et 2007.

Les personnes sondées représentent 90% des 1,6 milliard de musulmans vivant dans plus de 35 pays, majoritairement musulmans ou composés d’une forte population musulmane. Gallup a interviewé au moins 1 000 personnes dans chaque pays. Les entrevues ont duré une heure ou 30 minutes au téléphone.

Il est à noter que sur les 1 000 personnes interrogées dans chaque pays, les répondants, jeunes et moins jeunes, avec des antécédents et des niveaux d’alphabétisation différents, ont été choisis au hasard, à la fois en milieu urbain et rural, afin d’éviter une focalisation disproportionnée sur les villes. Les données de ces enquêtes sont à la base du livre, ce qui permet aux statistiques de déterminer les réponses.

Dalia Mogahed est membre de l’Advisory Council on Faith-Based and Neighborhood Partnerships, un conseil consultatif d’associations religieuses et laïques auprès du président des États-Unis. Cette ancienne conseillère de l’ère Obama, la première voilée de son administration, occupe la fonction de directrice exécutive du département des études islamiques de l’institut Gallup, aux côtés du Dr Eboo Patel. Elle est le second membre de confession musulmane de ce conseil qui en comprend 25.

John Louis Esposito est un professeur américain d’affaires internationales et d’études islamiques à l’université de Georgetown, à Washington. Il est aussi le directeur du Prince Alwaleed Center for Muslim and Christian Understanding, à Georgetown.

oumma.com
***


Élysée 2017 : Le service militaire devrait donc être bientôt rétabli en France.

C’est un aspect que peu d’observateurs ont relevé à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle. Mais il est vrai que d’autres considérations ont retenu l’attention des éditorialistes politiques. Sur les quatre candidats qui pouvaient nourrir quelques espoirs au matin du 23 avril, trois proposaient de rétablir, sous une forme ou une autre, le service militaire, suspendu depuis 2001.

Seul François Fillon ne s’était pas engagé sur cette voie et comme il a manqué environ 460.000 suffrages à ce dernier pour se qualifier au second tour, il est donc pratiquement acquis que la conscription sera rétablie en France d’ici peu, à la condition, toutefois, que celui ou celle qui sera élu le 7 mai puisse disposer d’une majorité parlementaire pour imposer ses vues.

Ainsi, le rétablissement « progressif d’un service militaire » obligatoire d’une durée minimum de 3 mois figure parmi les engagements pris par Marine Le Pen, la candidate soutenue par le Front national arrivée en seconde position.

En février 2015, elle avait d’ailleurs précisé les modalités de cette mesure : les conscrits auraient donc à suivre une formation « militaire et citoyenne pratique et théorique » pendant les quatres premières semaines. Puis, les deux mois suivants, les appelés, payés 573 euros par mois, seraient « affectés dans une garde nationale, soit au sein d’une unité départementale, soit au sein d’organismes locaux de sécurité civile, comme les pompiers ou de sécurité intérieure, comme la police municipale et nationale. » L’accomplissement de ce service, qui concernerait les Français âgés de 18 ans, serait nécessaire pour obtenir certaines prestations sociales (RSA, APL, etc…).

Le projet de Mme Le Pen ne précise pas comment ce retour à la conscription serait financé, sachant qu’il coûterait « plusieurs milliards » d’euros. Par ailleurs, la candidate soutenue par le FN veut aussi étendre à la métropole le Service militaire adapté (SMA), tel qu’il est en vigueur dans les départements et territoires d’outre-Mer. Une telle mesure est déjà en cours d’expérimentation avec le Service militaire volontaire (SMV).

Arrivé en tête du premier tour, Emmanuel Macron, candidat d’En Marche, a lui aussi proposé d’instaurer un service militaire « universel », mais d’une durée de seulement un mois. Lors de sa conférence de presse dédiée aux affaires de défense, le 18 mars, il en avait estimé le coût à 15/20 milliards d’euros pour sa mise en place et à 2/3 milliards d’euros par an en rythme de croisière, ces sommes ne devant pas être comprises dans le budget de la Défense.

Pour M. Macron, ce service militaire universel serait une occasion de faire « l’expérience de la mixité sociale et de la cohésion républicaine » pour les jeunes français, de détecter les difficultés, notamment l’illettrisme, de proposer une mise à niveau scolaire […] lorsque ce sera nécessaire » et de préparer les appelés à leur « entrée dans la vie professionnelle comme dans leur vie de citoyen. »

Plus tard, M. Macron a précisé les contours de son projet, en revoyant à la baisse son coût (entre 1,5 et 2 milliards par an) étant donné qu’il serait question d’utiliser « au maximum les infrastructures scolaires et universitaires », lesquelles ne sont libres que pendant les vacances d’été…

Ce projet, qui serait lancé, si M. Macron est élu, dès la fin de cette année, ne manque pas susciter quelques réserves. Durant la campagne du premier tour, le plus acerbe aura sans douté été François Fillon. »
Je n’aurais pas osé proposer un truc pareil ! Pour moi, cela s’appelle un pêché contre l’intelligence », avait-il lancé lors de la présentation de son programme pour la défense. « Je ne considère pas que les militaires doivent consacrer une grande partie de leur temps à organiser des centres aérés d’un mois pour que les jeunes puissent gambader et améliorer leur maîtrise du français », avait-il insisté.

Africa24.info
***


La frappe US en Syrie a créé une menace pour les militaires russes.

Suite à la frappe américaine contre la base syrienne de Shayrat, la Russie est contrainte de prendre des mesures supplémentaires afin d’assurer la sécurité de ses militaires en Syrie, a annoncé le ministre russe de la Défense Serguei Choïgou.

L’attaque américaine portée contre la base syrienne de Shayrat le 7 avril a créé un danger pour la sécurité des militaires russes en Syrie, a déclaré ce mercredi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

« Nous considérons la série de frappes comme une violation flagrante du droit international. Par ailleurs, les démarches adoptées par Washington ont créé une menace à la vie de nos militaires qui luttent contre le terrorisme en Syrie », a-t-il indiqué prenant la parole lors d’une Conférence sur la sécurité internationale qui se déroule aujourd’hui à Moscou.

Dans cette optique, selon M. Choïgou, la Russie est contrainte de prendre des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité de ses forces en Syrie.

Les États-Unis ont tiré, dans la nuit du 6 au 7 avril, 59 missiles Tomahawk contre la base aérienne syrienne de Shayrat, qui, selon Washington, aurait servi de point de départ pour les avions syriens ayant attaqué des groupes d’opposition à Khan Cheikhoun. Moscou a vivement critiqué la démarche de Washington et a réclamé des preuves de l’implication de Damas dans cette attaque présumée.

Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Bombardement dans le centre de la Bande de Gaza
.
Grève générale par solidarité avec les prisonniers
.
L’occupation commence à arrêter les militants du bloc islamique de Najjah
.
Les colons envahissent la tombe de Youssef à l’est de Naplouse
.
14 palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Enterrement de la martyre Siham Nimar
.
Arrestation du dirigeant au Hamas Sawafta
.
Netanyahu ordonne l’arrêt temporaire des projets coloniaux en Cisjordanie
.
L’occupation détruit une installation de charbon et confisque ses composants à Jénine
.
Gaza: Grève générale en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim
.
Sit-in du personnel de la municipalité de Naplouse par solidarité avec les prisonniers
.
Jordanie: Appel à une action internationale pour soutenir la grève de la faim des prisonniers
.
Deux blessés dans une explosion accidentelle dans un site de la résistance à Gaza
.
La grève de nos prisonniers aboutira à une nouvelle Intifida
.
83 colons envahissent al-Aqsa
.
Jérusalem: Affrontements violents avec l’occupation après l’invasion du camp de Shuafat
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 24 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 24 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : La religion et la laïcité prennent trop de place dans le débat public pour trois quarts des Français, selon un sondage.

La religion et la laïcité, des enjeux qui prennent trop de place dans le débat public ? C’est la conclusion d’un sondage publié mercredi 22 mars et réalisé par Game Changers, Ipsos et Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP.

En effet, seuls 14% des sondés estiment que les religions en France et la laïcité doivent occuper une place prioritaire dans la campagne électorale, tandis qu’une grande partie des Français semble réservée quand est évoquée la présence de ces enjeux dans le débat public : 77% des sondés pensent que l’on en parle trop et 72% estiment que les élus ne devraient pas évoquer leurs croyances religieuses.
La laïcité, une valeur toutefois essentielle

Une très large majorité des Français (90%) estime toutefois que la laïcité est une valeur essentielle de la République et, dans le même temps, 74% pensent qu’elle est aujourd’hui menacée, dont 92% des électeurs de Marine Le Pen.

L’enquête a été réalisée auprès de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été interrogé sur internet les 16 et 17 mars 2017.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Au Portugal, toutes les cantines ont désormais l’obligation légale de proposer un repas vegan.

À l’école, dans les hôpitaux et dans les prisons, il deviendra illégal au Portugal de ne pas proposer une option végétalienne. Une avancée majeure dont on espère qu’elle inspirera la France.

Une option végétalienne dans toutes les cantines publiques au Portugal : voici qui devrait ravir les non-carnivores, sans cesse obligés de se bricoler un repas à partir des seuls accompagnements mis à leur disposition.

Fraîchement approuvée (le 3 mars dernier), cette nouvelle loi oblige les cantines des écoles, universités, hôpitaux, prisons et autres structures étatiques à proposer un repas préparé sans produits d’origine animale. Elles ont six mois pour se conformer à cette législation.

À l’origine, une pétition.

C’est à la faveur d’une pétition lancée par l’association végétarienne portugaise qui a rassemblé au moins 15 000 signatures que la réflexion a été soumise à l’ordre du jour du Parlement, au début de l’année 2016. « C’est la première fois qu’une loi mentionne spécifiquement le végétarisme », se réjouit le porte-parole Nuno Alvim, dans les colonnes du journal britannique Metro.

Surtout, ce type de mesure ne s’adresse pas qu’aux végétaliens. En « favorisant la diversité des habitudes alimentaires », cette loi « encouragera davantage de pesonnes à envisager le menu végétalien », poursuit-il. Car manger de la viande demeure un réflexe normatif, dans bon nombre de cultures qui envisagent la viande comme source principale de protéine. Or, faut-il le rappeler, on trouve également des protéines dans les céréales (comme le blé, le boulgour, le riz sauvage, le quinoa…) ou encore les légumineuses (comme les fèves, les lentilles, les pois cassés, le tofu…).

Sur le long terme, on sait que les retombées sont aussi intéressantes pour les citoyens que pour l’environnement. À quand la même mesure en France ?

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Immigration, santé… Comment l’Amérique se révolte contre Trump.

Une révolte sans précédent se lève aux Etats-Unis. Immigration, environnement, droits civiques, santé… Au risque de perdre des subsides, villes, Etats et comtés s’organisent pour contrer la Maison-Blanche.

C’est Hawaï qui a dégainé le premier, soucieux de  » défendre sa souveraineté contre les actions illégales du président Donald J. Trump et du gouvernement fédéral « . L’Etat de Washington a embrayé dès le lendemain, rejoint par le Minnesota, l’Oregon, New York, le Massachusetts… A peine signé, le nouveau décret migratoire de Donald Trump (voir encadré ci-dessous) s’est retrouvé attaqué en justice par une ribambelle d’États. Simultanément, les législatures de Californie, du Nevada et du Nouveau-Mexique s’apprêtent à adopter des propositions de lois les déclarant  » Etats sanctuaires « , c’est-à-dire s’engageant à protéger les immigrés. Comme dans tout le pays, où plus de 300 villes et comtés ont promis d’être de tels havres de paix… C’est le cas de Phoenix, capitale de l’Arizona, où quelque 250 000 immigrés sont potentiellement menacés d’expulsion.

L’enjeu est de taille : le 25 janvier, le nouveau président a signé un décret menaçant de couper les vivres fédéraux aux collectivités  » violant la loi en essayant de protéger les étrangers en situation irrégulière de l’expulsion « . Cela pourrait représenter un trou annuel de plus de 2 milliards de dollars pour les dix plus grandes villes. A New York, rappelle le contrôleur des finances, près de 9 % du budget de la ville, soit 7,2 milliards de dollars, provient de fonds fédéraux. Logement, santé, emploi des jeunes, formation… Aucune ligne de dépenses n’est intouchable, et le choc risque d’être rude. De quoi effrayer Big Apple ? Au contraire. Non seulement le maire Bill De Blasio promet de faire de sa cité une ville sanctuaire, quitte si nécessaire à détruire le fichier des cartes d’identité municipales (délivrées aussi aux sans-papiers), mais encore l’avocat public de la ville a introduit une proposition de loi écartant des appels d’offres municipaux les entreprises qui participeraient à la construction du fameux mur avec le Mexique !

Bataille californienne.

Ce n’est pas la première fois que des États ou des villes entrent en résistance à un président. L’Amérique a déjà connu un mouvement de villes, églises ou campus sanctuaires dans les années 1980, quand l’administration Reagan avait fermé la porte aux réfugiés de pays d’Amérique centrale en proie à la guerre civile. Plus de 2 000 réfugiés avaient alors pu franchir la frontière et trouver protection dans une trentaine d’États. Sous Barack Obama, même s’il n’était pas question de villes ou États sanctuaires, le Texas a souvent donné le la de la révolte de l’Amérique républicaine aux ordres de Washington. Mais ce qui se passe actuellement est inédit : le pays n’a jamais connu une telle levée de boucliers au niveau local, à la mesure de la polarisation extrême incarnée et attisée par Donald Trump.

Il ne s’agit pas seulement d’immigration, loin de là. En Californie, le gouverneur Jerry Brown a passé contrat avec Eric Holder, l’ancien ministre de la Justice d’Obama redevenu avocat, pour que son cabinet le conseille sur  » la façon de répondre aux changements potentiels dans la loi fédérale qui pourraient affecter les résidents de Californie et les priorités politiques « . Cela va des droits civiques à l’environnement, en passant par la santé ou l’immigration.  » Nous donnons d’énormes sommes d’argent à la Californie, un Etat qui dérape à bien des égards « , menace Donald Trump. Il aura en face de lui des hommes comme Xavier Becerra, le nouveau ministre de la Justice de l’Etat. Pas de chance pour le président, il est latino et fils d’immigrés mexicains !  » Nous ne cherchons pas la bagarre, prévient-il, mais nous y sommes prêts.  »

Pression citoyenne.

La lutte promet d’être acharnée, et se déroulera largement dans les tribunaux. Exemple ? Depuis les années 1960, la Californie bénéficie d’une dérogation fédérale qui l’autorise à fixer ses propres seuils en matière d’environnement. C’est ainsi qu’elle s’est retrouvée en pointe sur les normes de consommation de carburant, adoptant des objectifs sévères qui sont devenus sous Obama la norme pour tous les Etats-Unis. Le nouveau patron de la Maison blanche et les Républicains sont dans une situation inconfortable : d’un côté, ils se font les apôtres des droits des États face à l’ogre de Washington, mais de l’autre, ils veulent débarrasser le pays des normes  » écolos gauchos  » des États des côtes Ouest et Est. Pas sûr du tout, cependant, que les tribunaux avalisent ce détricotage fédéral.

La résistance à Trump s’organise aussi sur le terrain et dans les parlements. En Caroline du Nord, qui avait voté sous l’égide des Républicains une loi controversée contre l’accès des toilettes des écoles aux élèves transgenre, le nouveau gouverneur démocrate et sa majorité se battent pour abolir ladite loi, malgré des signaux hostiles venus de Washington. Sur un tout autre sujet, le transfert de millions d’hectares de terres fédérales publiques à dix Etats de l’ouest, qui menacerait leur statut protégé, ce sont les citoyens du Montana et du Nouveau-Mexique qui ont manifesté leur mauvaise humeur et forcé le parti républicain à faire machine arrière au Congrès.

Victoires fragiles, protections précaires… Mais Donald Trump doit se rendre à l’évidence : une bonne moitié du pays qu’il prétend gouverner est debout sur les freins, décidée à ne pas le laisser avancer d’un pouce !

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Canada : 402 000 $ pour les familles des victimes de la Grande Mosquée de Québec.

Les 11 familles de victimes de l’attentat à la Grande Mosquée ont reçu des chèques issus d’une campagne de sociofinancement pancanadienne.

Tel un baume sur une plaie géante, les 11 familles de victimes de l’attentat à la Grande Mosquée ont reçu samedi de généreux chèques issus d’une campagne de sociofinancement pancanadienne. Ça représente 41 000 $ pour chacune des familles endeuillées et de blessés graves, ainsi que 10 000 $ pour les familles de blessés légers.

Présent dans la capitale pour remettre les dons, Taha Gayyur est touché de constater que la solidarité canadienne envers la communauté musulmane de Québec a permis d’amasser 402 000 $ en un mois par l’entremise de la plateforme gofundme.com.

Le directeur de l’organisation torontoise DawaNet, qui est responsable de la collecte de dons, est d’ailleurs fier de préciser au Soleil que 70 % des 5900 donateurs ne sont pas membres d’une communauté musulmane. «C’est complètement inattendu», dit-il, ajoutant du même souffle que les dons proviennent d’un peu partout au pays, et non pas seulement du Québec.

Les familles des six hommes décédés et des deux grièvement blessés lors de l’attentat de Québec ont reçu 41 143 $. Celles des trois hommes blessés légèrement se sont quant à elles vu remettre un peu plus que 10 000 $.

journaldumusulman.fr
***


France : Cambriolage en plein jour dans une mosquée de Rouen.

Le ou les cambrioleurs se sont introduits dans la mosquée El-Mouhsinine des Hauts de Rouen en escaladant le grillage.

Le cambriolage a eu lieu en plein jour dimanche 19 mars, entre 14 et 19 heures. Le ou les cambrioleurs se sont introduits dans la mosquée El-Mouhsinine des Hauts de Rouen en escaladant le grillage du lieu de culte musulman. Puis le ou les auteurs sont entrés dans l’édifice religieux par la porte principale qui n’était apparemment pas verrouillée.

D’après les information de France 3 Normandie, des portes ont été forcées, celle du bureau, puis celle du logement de l’imam. Un ordinateur portable, téléviseur, téléphone et plusieurs centaines d’euros en espèces ont été dérobés.

Les investigations ont été confiées à la sûreté départementale de Seine-Maritime.

journaldumusulman.fr
***


Angleterre : Détonations au Parlement britannique à Londres.

Une double attaque quasi instantanée a eu lieu mercredi 22 mars en Angleterre. Peu d’informations sont encore disponibles mais la metropolitan Police évoque déjà une attaque terroriste.

Un policier aurait été poignardé devant le Parlement britannique. Au même moment, une voiture a foncé sur des passants sur le pont de Westminster.

islametinfo.fr
***


France : Paris : 60 % de seringues usagées en moins près de la « salle de shoot » .

Moins de six mois après son lancement, la première salle de « consommation à moindre risque » montre déjà des signes positifs.

La mairie de Paris annonce, mardi 21 mars, que la salle de shoot située dans l’enceinte de l’hôpital Lariboisière dans le 18e arrondissement, a permis une réduction de 60 % du nombre de seringues à ses abords. Bernard Jomier, adjoint au maire en charge de la Santé, affirme qu’ « il y a une baisse importante de la consommation de rue ».

A titre d’exemple, sur la rue Maubeuge, dans le 10e arrondissement, 385 seringues usagées ont été ramassées entre le octobre 2016 et le 15 mars 2017 tandis qu’entre avril et septembre 2016, ce chiffre s’élevait à 1078. Cela correspond à une baisse de 65 %. La salle de shoot, ouverte tous les jours de 13h30 à 20h30, a enregistré 24 200 passages, soit 180 par jour en moyenne d’après la municipalité. Plus de 150 personnes ont été soignées ou orientées vers des traitements de substitution.

saphirnews.com
***


France : La mosquée du centre-ville de Clichy-la-Garenne évacuée par la police.

La police a procédé à l’évacuation de la mosquée de la rue d’Estienne-d’Orves à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) dès 8 h 30, mercredi 22 mars. « L’opération, menée par les effectifs locaux du commissariat de Clichy, a débuté dans le calme, puisqu’il n’y avait plus aucun fidèle à ce moment-là. Mais une cinquantaine de personnes, vraisemblablement des fidèles, ont ensuite forcé une porte et se sont introduits à l’intérieur de l’édifice religieux », rapporte auprès de L’Express une source de la préfecture des Hauts-de-Seine.

Depuis juin 2015, le bail provisoire accordé par la municipalité à l’Union des associations musulmanes de Clichy (UAMC) est expiré. Le maire Rémi Muzeau a décidé de ne pas renouveler le bail afin de mettre en place une médiathèque en lieu et place de la mosquée située rue d’Estienne d’Orves.

Le Conseil d’Etat a validé, en novembre 2016, l’ordonnance d’expulsion délivrée par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise trois mois plus tôt. Toutefois, et selon nos constatations, des fidèles mécontents ont organisé une prière de rue devant la mairie de Clichy. Des images filmées par un internaute et qui devraient faire le bonheur des identitaires en pleine période électorale.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Etats-Unis et Grande-Bretagne : huit pays musulmans visés par une interdiction d’ordinateurs sur des vols.

Après le décret anti-immigration, les Etats-Unis prennent de nouvelles mesures pour les passagers des pays du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et de Turquie. Depuis mardi 21 mars, il leur est désormais interdit de monter à bord d’un avion à destination des Etats-Unis avec un appareil électronique dont la taille est supérieure à celle d’un Smartphone (tablette, ordinateur portable, appareils photo, lecteur de DVD.). Les voyageurs devront placer leurs appareils avec les bagages en soute.

Au total, une cinquantaine de vols journaliers de neuf compagnies aériennes sont concernés (Royal Jordanian, EgyptAir, Turkish Airlines, Saudi Airlines, Kuwait Airways, Royal Air Maroc, Qatar Airways, Emirates et Etihad Airways) sur dix aéroports internationaux (Amman, Le Caire, Istanbul, Jeddah, Ryad, Koweït, Doha, Dubaï, Abou Dhabi et Casablanca) de huit pays (Arabie Saoudite, Jordanie, Egypte, Emirats arabes unis, Koweït, Maroc, Qatar, Turquie).

Un responsable américain cité par RTL explique que « l’examen de renseignements indique que des groupes terroristes continuent de viser le transport aérien et cherchent de nouvelles méthodes pour perpétrer leurs attentats, comme dissimuler des explosifs dans des biens de consommation ».

Dans la foulée, Londres a décidé, mardi 21 mars, de prononcer une interdiction similaire pour les passagers en provenance de six pays : la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Egypte, la Tunisie et l’Arabie Saoudite.

L’explosion d’un engin à bord d’un Airbus A321 de Daallo Airlines en février 2016, revendiqué par les terroristes somaliens des Shebab, est brandi comme un prétexte pour cette nouvelle mesure du gouvernement américain, qui ont invoqué un risque d’attentats.

En France, aucune interdiction n’a été prononcée mais une « analyse du risque est en cours » a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’aviation civile.

Cette interdiction, qui place des passagers des pays concernés au rang de présumés coupables, intervient une semaine après que la deuxième version du décret anti-immigration ait été bloquée par justice américaine.

saphirnews.com
***


Les taxis roses à Karachi : une nécessité pour lutter contre le harcèlement sexuel.

Facilement reconnaissables à leur couleur rose associée aux valeurs féminines, les « Pink Taxis » ont éclos dans le paysage urbain de Karachi, la capitale économique et financière du Pakistan grouillante de monde, avec à leur bord des femmes et rien que des femmes, qu’elles soient au volant des véhicules, ou assises en toute tranquillité sur les sièges arrières.

Dans la mégapole tentaculaire qui compte plus de 20 millions d’habitants, se déplacer en toute quiétude, sans craindre de subir le fléau du harcèlement sexuel, n’est pas chose aisée pour la gent féminine pakistanaise et relève même d’une épreuve quotidienne, devenue insurmontable pour nombre d’entre elles.

A la lumière d’un rapport rendu public par le Centre des ressources urbaines de Karachi, il a été mis en évidence que le harcèlement sexuel contre le sexe dit faible existe bel et bien, revêtant différentes formes, et que les harceleurs sévissent particulièrement dans les transports en commun, faisant du trajet de leurs victimes un véritable calvaire.

Syed Hussain Shah Nasir, le ministre des Transports dans la province de Sindh, où se trouve Karachi, a été l’un des premiers à reconnaître le sort peu enviable infligé à ses concitoyennes dès lors qu’elles souhaitent se rendre d’un point à un autre, réprouvant sans réserve l’hostilité et le harcèlement auxquels elles sont confrontées quand elles montent à bord de bus notamment.

« Avoir un mode de transport personnalisé peut résoudre un grand nombre de leurs problèmes », a-t-il déclaré à la télévision pakistanaise, mais en faisant abstraction d’un point non négligeable : le coût que cela représente, considéré comme prohibitif pour une large partie de la population, comme l’a fait remarquer Zebunnisa Burki, un journaliste basé à Karachi, qui déplore vivement que les taxis habillés de rose soient un luxe que nombre de femmes ne peuvent se permettre.

Pour Noor Jehan, une jeune pakistanaise ayant troqué son tablier de femme de chambre pour son voile rose fuschia de conductrice d’un « Pink Taxi », cette prestation de service, assurée par et pour les femmes, était une nécessité urgente. Avec la satisfaction du devoir accompli, elle se sent investie d’une belle et noble mission en conduisant chaque jour à bon port, et sans encombres, ses clientes rassurées et visiblement plus sereines.

Loin de voir la vie en rose pour autant, la très lucide Noor Jehan sait pertinemment que l’émergence d’une flotte de taxis roses dans Karachi et ailleurs, à Lahore et Islamabad, où ils sont en passe d’essaimer d’ici à quatre mois, ne sera pas la panacée contre le harcèlement sexuel, ou alors seulement pour une clientèle ciblée, très privilégiée.

« La plupart des femmes qui vont au travail chaque matin n’ont pas les moyens de s’offrir ce service », regrette-t-elle sincèrement, en espérant toutefois que les « Pink Taxis » feront des petits dans l’ensemble du Pakistan pour qu’ils soient, un jour prochain, accessibles à toutes les bourses.

oumma.com
***


Canada : un homme menace de faire un carnage dans une mosquée.

L’attentat terroriste meurtrier qui a fait six victimes et dix-neuf blessés dans la Grande Mosquée de Québec, lors d’un dimanche noir de fin janvier, était dans tous les esprits lorsqu’un homme a fait brutalement irruption, dimanche dernier, dans la mosquée située à London, en plein cœur de la province canadienne de l’Ontario.

Encore hantés par la tragédie, les fidèles qui venaient de se recueillir ont été saisis d’effroi en voyant cet inconnu âgé d’une vingtaine d’années, surgi de nulle part, s’agiter à l’intérieur de leur enceinte sacrée en proférant des menaces de mort à leur encontre.

« Il était extrêmement nerveux et véhément. Il cherchait à avoir de l’argent et menaçait de revenir pour tirer sur tous les membres de notre communauté », a relaté Nawaz Tahir, le porte-parole sous le choc du lieu de culte musulman, en précisant qu’un coup de fil de détresse, passé à la police locale par l’un des responsables de la mosquée ayant déjoué la vigilance de l’assaillant, les a sauvés du pire.

Arrivés rapidement sur place, toutes sirènes hurlantes, en redoutant que le scénario de l’horreur se reproduise dans leur ville de London, plus de 15 policiers ont encerclé le lieu de culte, tandis que d’autres pénétraient à l’intérieur pour mettre hors d’état de nuire le forcené, dont ils ignoraient s’il était armé ou non.

Après une interpellation musclée devant des fidèles figés sur place, il s’avérera que leur agresseur de 24 ans ne dissimulait aucune arme sur lui, n’avait aucun complice, mais que sa dangerosité était réelle.

« Nous n’envisageons pas pour l’heure de renforcer notre dispositif de sécurité », a indiqué Nawaz Tahir. Celui-ci se veut résolument confiant dans la surveillance régulière exercée par les forces de l’ordre de London aux abords de la mosquée, louant la célérité et l’efficacité dont elles ont fait preuve au cours d’un nouveau dimanche qui aurait pu, à tout instant, tourner au drame.

oumma.com
***

L’ eau sera bientôt plus précieuse que le pétrole.

A l’avenir, la pénurie d’eau est l’un des principaux défis auxquels l’industrie sera confrontée. L’eau deviendra plus précieuse que le pétrole car la demande croissante des populations, des industries et de l’agriculture menace les approvisionnements, a expliqué au Financial Times Jean-Louis Chaussade, le président directeur général de Suez.

Selon Chaussade, les industries chimiques, pharmaceutiques, minières et énergétiques vont devoir développer des solutions pour faire face à cette pénurie d’eau. Jean-Louis Chaussade estime que la valeur du marché des services d’eau industrielle est de 95 milliards d’euros. Cependant, sur le long terme, la croissance de ces services devrait augmenter à un rythme annuel de 5%.

« D’ici 2035, environ 40% de la population mondiale vivra dans des zones confrontées à une pénurie d’eau. Par conséquent, sur le plan de l’approvisionnement, les entreprises sont susceptibles d’entrer en concurrence avec la population et avec le secteur agricole » ; a expliqué Chaussade.

« Les gouvernements disent aux industries que leur activité est autorisée, mais qu’elles ne peuvent pas tirer l’eau du sous-sol. Les entreprises devront donc s’appuyer sur les usines de recyclage des eaux usées ou sur les usines de dessalement d’eau de mer. «

L’eau industrielle: une grande opportunité.

L’eau industrielle offre à Suez une plus grande opportunité que ses activités traditionnelles car les industries de ce secteur représentent un cinquième de l’utilisation mondiale d’eau, contre 5% pour la population.

Suez a récemment acquis pour 3,4 milliards de dollars l’unité d’approvisionnement en eau de General Electric. General Electric Water aide des grandes entreprises telles qu’ExxonMobil, Pfizer et Nestlé dans leur gestion et traitement de la consommation d’eau. Environ la moitié du chiffre d’affaires des entreprises américaines est réalisé aux Etats-Unis, mais, selon Chaussade, le potentiel de croissance le plus fort se situe au sein des économies en développement, en particulier la Chine.

« Toutefois, le peuple et le gouvernement chinois n’accepteront plus que de nouvelles usines soient construites sans traitement appropriés des eaux usées », ajoute Chaussade.

Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Haniyeh: le Hamas s’attache aux principes d’Al-Yassin
.
Gaza rend hommage à la Secrétaire exécutive de la CESAO, Rima Khalaf
.
Bethléem: Répression d’une marche pacifique exigeant la récupération des corps des martyrs
.
L’Occupation arrête 3 jeunes hommes pour vol d’armes
.
Le Conseil des relations internationales endeuillé par la mort de Martin McGuinness
.
Cheikh Yassin nous a quittés il y a 13 ans
.
Invasion limitée des bulldozers sionistes à l’est de Khan Younès
.
Halabi n’a pas donné d’argent au Hamas, assure une enquête australienne
.
Les jeunes de Balata protestent contre la campagne de sécurité de l’AP
.
Pour la 12ème fois, l’occupation renouvelle l’assignation à domicile de Abdul-Latif Ghaith
.
Les forces israéliennes saisissent une voiture et un tracteur à Tubas
.
8 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Acte d’accusations contre la députée Halayka
.
Les colons attaquent les bergers de Berka à Naplouse
.
Un jeune assassiné et deux blessés par l’artillerie israélienne sur Rafah
.
L’occupation arrêté Omar Barghouti, l’un des fondateurs du mouvement BDS
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 17 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 17 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Médecine Prophétique : traiter les douleurs par le Saint Coran et les invocations.

La douleur physique et la maladie nous touchent tous, de manière plus ou moins importante. Petits et grands sommes confrontés à différentes douleurs, à des maux divers et à des maladies variées. Hormis la médecine moderne, la médecine prophétique et populaire permet de nous soulager et de parvenir à la guérison. Nous nous intéressons dans une série de rappels à la guérison par la Sunna et le Saint Coran.

Invoquer Allah le Guérisseur de nos maux.

La première chose à faire lorsque nous ressentons un mal physique, quel qu’il soit, c’est de chercher secours et guérison auprès d’Allah. Lui seul nous entend, entend notre peine et a le pouvoir de la soulager. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Demandez à Allah le pardon, la bonne santé et la guérison. Après la foi, il n’y a pas de bien meilleure que la guérison » (An Nassai). La guérison est un bien en soi comme la santé est un bienfait que l’on ne mesure pas assez sobhanAllah. Le fait de chercher guérison après d’Allah nous permettra de nous soulager de nos maux mais également de nous rapprocher de Lui car nous L’invoquons.

L’invocation d’Allah doit être faite avec crainte et espoir. Nous devons craindre notre Seigneur, nous soumettre à Lui et à Sa volonté. Mais nous devons également fonder un espoir infini en Lui et en Sa Puissance. Rappelons que l’imam Ahmed a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Allah n’a pas fait descendre une maladie sans lui destiner un remède, certains le connaissent, d’autres l’ignorent ». Cela signifie que nous pouvons accéder à la guérison, en recherchant dans les plantes et remèdes qu’Allah et Son Messager (‘alayhi salat wa salam) ont mentionnés mais également en invoquant sincèrement Allah de nous soulager.

L’importance de l’invocation sincère et le bienfait qu’en tire le musulman n’est plus à prouver. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a invité à invoquer Allah lorsqu’il a dit : « L’invocation est utile pour ce qui est et pour ce qui n’est pas encore. Serviteurs d’Allah ! Je vous exhorte à l’invocation » (Al Hakim). Nous pouvons et devons donc invoquer Allah pour le mal qui nous touche à l’instant présent mais également pour la préservation des maladies qui pourront nous toucher à l’avenir.

Savoir que la douleur est une expiation de péchés.

Chers frères et soeurs, bien que la maladie et la douleur soient des épreuves, il faut prendre de manière positive ces maux qui nous atteignent. En effet, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’épreuves que notre Seigneur nous soumet afin de nous faire gagner en patience et en endurance et ainsi nous rapprocher de Lui.

Il nous faut voir la douleur comme un bienfait, au delà des gênes qu’elle suscite au quotidien. Être éprouvé c’est être aimé par le Créateur des Cieux et de la Terre et il n’existe d’amour plus parfait que le Sien. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) nous a expliqué quant au mal qui peut nous toucher : « Aucun mal n’atteint le musulman, que ce soit une fatigue, une douleur chronique, une mélancolie, une tristesse ou même s’il s’agit d’une simple piqûre d’épine, sans qu’Allah n’en fasse une expiation de ses péchés » (Al Boukhari et Muslim).

Ainsi, la douleur doit être perçue comme un bienfait, un moyen de nous faire pardonner nos péchés. En effet, voyez lorsque nous sommes éprouvés, malades, affaiblis, nous nous éloignons des tentations, des péchés et de la désobéissance. Nous nous rapprochons d’Allah lui demandant la délivrance et la guérison. Cela nous prouve que la douleur est finalement une véritable expiation de péchés.

Traiter la douleur par le Saint Coran et les invocations.

La récitation de sourate al Fatiha est un bienfait pour le corps et l’âme. Cela apaise les douleurs, dissipe les mauvaises pensées et rapproche d’Allah. Les sourates al Ikhlass, al Falaq et An Nass sont également un remède comme cela a été rapporté par ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) : « Quand un membre de sa famille tombait malade, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), lui faisait des insufflations en récitant les sourates de la recherche de la protection divine (al Falaq et an Nass). Au cours de la maladie à laquelle il succomba, je lui faisais moi-même des insufflations, en lui passant ses mains propres sur son corps. Puisque ses mains ont plus de bénédiction que les miennes » (Muslim). La pratique de cette Sunna revêt de nombreux bienfaits sobhanAllah. Appliquons nous à la suivre et à la pratiquer sur nos enfants, nos parents, nos proches affaiblis inchaAllah.

Hormis les sourates citées précédemment,les invocations permettent également d’apaiser la douleur. Il s’agit là de Sunna, d’invocations rapportées authentiquement et dont nous poussions tirer tant de bienfaits sobhanAllah. En effet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a lui même enjoint à la récitation de ces invocations. Il a conseillé à ‘Uthman ibn Abi al ‘aas qui se plaignit auprès de lui d’une douleur qu’il ressentait : « Pose ta main sur l’endroit où tu ressens la douleur et récite : au nom d’Allah 3 fois, je cherche protection auprès de la puissance d’Allah contre ce que je ressens et me prémunis » (Muslim).

Dans les Sahihaine, il est raconté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passait sa main droite sur ses proches qui souffraient d’un mal en disant : « Dissipe le mal, ô Seigneur des hommes, guéris car Tu es le Guérisseur ; il n’y a d’autre guérison que celle que Tu opères, c’est la guérison qui ne laisse pas la moindre maladie ». Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) usait avant tout remède de l’invocation. Une invocation sincère et profonde est donc un véritable bienfait dont nous devrions nous servir autant que possible, d’autant plus qu’il s’agit de faire revivre une Sunna.

L’ange Jibril (‘alayhi salam) prononçait également une invocation : « Au nom d’Allah, qu’Il te soulage et te guérisse, du mal de l’envieux et du mal provenant du mauvais œil » (Muslim). Toutes ces invocations rapportées dans les ahadiths représentent un apaisement, du fait qu’elles soient entendues par l’Audient et l’Omniscient mais également du fait qu’elles aient été pratiquées par le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam), ses compagnons et ses épouses (qu’Allah les agrée tous).

Qu’Allah nous pardonne nos péchés par le biais des maux qui nous atteignent au quotidien. Qu’Il fasse de nos maladies un moyen de L’invoquer, de nous rapprocher de Lui et du bien.


AJIB.FR
***


Le supplices de la tombe.

Le musulman a le devoir de croire au supplices de la tombe pour le mécréant et certains musulmans désobéissants. Le supplice de la tombe est une vérité que le croyant ne doit pas nier.
« Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement » [Sourate 20 – Verset 124].
Les Anges Mounkar et Nakir poseront une question au mort dans sa tombe: « L’homme, à peine déposé dans sa tombe, alors que les siens viennent de le quitter, et qu’il entend résonner le bruit de leurs pas, voit deux Anges se présenter à lui, le faire asseoir et lui poser la question suivante : – Que disais-tu de cet homme (appelé) Muhammad? (…) » [Hadith rapporté par Al-Boukhari].
Et selon la réponse qu’il donnera, sa tombe lui sera un jardin du Paradis (en terme de jouissance) ou un antre de l’Enfer (châtiment). A ce moment là, le mécréant, dont l’hypocrite (celui qui dit les deux témoignages par la langue alors qu’il déteste l’Islam ou doute de sa véracité), tout paniqué et terrorisé laissera échapper : « Je ne sais pas… je répétais ce que les gens disaient! Sur ce, les Anges lui objecteront : – En fait, nous savions ce que tu disais (de ton vivant) . Tu n’as donc rien su de la vérité et tu ne l’as pas suivie! »

Allah (soubhanou wa ta’ala) nous dit explique dans le Coran le comportement des mécréants face à la découverte du châtiment: « Et dis: « Seigneur, je cherche Ta protection, contre les incitations des diables et je cherche Ta protection, Seigneur, contre leur présence auprès de moi »…Puis, lorsque la mort vient à l’un d’eux, il dit: « Mon Seigneur! Fais-moi revenir (sur terre), afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais». Non, c’est simplement une parole qu’il dit. Derrière eux, cependant, il y a une barrière, jusqu’au jour où ils seront ressuscités » ». [Sourate – Versets 97 à 100].

Plusieurs supplices attendent celui qui s’est détourné d’Allah (soubhanou wa ta’ala). Le supplice le plus douloureux est celui de la pression de la tombe. Les parois des deux côtés de la tombe vont se rapprocher au point que les côtes du supplicié vont s’entrecroiser. Les côtes du côté droit vont croiser ses côtes du côté gauche.
Une douleur plus terrible que la fracture d’une main ou l’entrecroisement des côtes, attend le mécréant. Il n’y a pas que la peur de la solitude ou l’obscurité que doit craindre l’être humain. En effet, les deux anges auront « un marteau de fer avec lequel ils asséneront un violent coup entre les oreilles (au-dessus de la nuque) qui lui fera pousser un hurlement qu’entendront tous ceux qui l’entourent, à l’exclusion des Jinn et des humains.
Une montagne s’effondrera sous l’effet d’un tel coup, mais Allah (soubhanou wa ta’ala) maintiendra le mécréant conscient pour qu’il endure cette terrible souffrance. Alors, la Terre recevra l’ordre de le compresser jusqu’à ce que ses côtes s’entrecroisent. Il connaîtra l’angoisse de la solitude et de l’obscurité la plus totale; des serpents, des scorpions et d’autres bêtes terrifiantes l’assailliront de toute part. Lorsque son corps se sera désintégré, son âme descendra à « Sijjin », un lieu de châtiments atroces dans la septième Terre. Il ne cessera de subir ainsi des châtiments puis après la résurrection et le Jugement Dernier, il sera précipité, corps et âme, dans l’Enfer pour y demeurer éternellement. » (Al-Hakim Dans son recueil de hadith « Al-Moustadrak »).

« le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir(10). Et le jour où l’Heure arrivera (il sera dit): « Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment » » [Sourate 40 – Verset 46].
«Il dit: « Descendez d’ici, (Adam et Eve), [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres. Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s’égarera ni ne sera malheureux. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement » ». [Sourate 20 – Versets 123 et 124].

Dans le Sahîh de Mouslim, d’après Abôu Hourayrah, il a dit : « le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : Demandez à Allah de vous préserver de Son châtiment ; demandez à Allah de vous préserver du supplice de la tombe ; demandez à Allah de vous préserver de la dissension que va entraîner le faux-messie ; demandez à Allah de vous préserver des dissensions provoquées par la vie et la mort ».
A l’image des paroles véridiques du Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam), le musulman doit demander à Allah (soubhanou wa ta’ala) de l’écarter du châtiment de la supplication grâce aux invocations. Pour se prémunir du terrible châtiment, il est primordial que le croyant puisse attester de la Shahada (témoignage de Foi): « Ašhadu an lâ ilâha illa-llâh, wa-ašhadu anna muḥammadan rasûlu-llâh » pouvant se traduire par: «J’atteste qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah et j’atteste que Muhammad est le messager d’Allah».

Boukhari a rapporté d’après Al Baraa Ibn Azeb que le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Lorsque le Musulman sera interrogé dans sa tombe, il témoignera qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah et que Mohammed est le Messager d’Allah. »

Ceci s’atteste par la parole d’Allah : « Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l’au-delà. Tandis qu’Il égare les injustes. Et Allah fait ce qu’Il veut. » [Sourate 14 – Verset 27].


AJIB.FR
***


France : La bergère mise en prison, sa fille braquée, la traque islamophobe continue …

A Corneilla la rivière, un berger et une bergère musulmane vivent le calvaire.

Traqués et agressés par des islamophobes, ils ont été agressés physiquement. La justice au lieu de les protéger leur a interdit l’accès à leur bergerie. Leur agresseur peut lui circuler sereinement.

Une centaine de brebis sont mortes du fait de cet acharnement islamophobe. La fermière qui a tenté de sauver ses derniers moutons dimanche a été violemment appréhendée par la police avec sa petite fille de 13 ans …

Elle dort encore aujourd’hui en prison pour avoir essayé de nourrir ses bêtes et nourrir par la même ses enfants.

Comment croire un instant que celle-ci pourrait constituer une menace ?

Comment interpréter cet acharnement de la police, de la mairie et de la justice qui par leurs décisions iniques font tout pour que le troupeau meurt ?

Il y a bien islamophobie et tentative délibérée de chasser un couple trop visiblement musulman pour des islamophobes qui ne reculent plus devant rien.

Vous pouvez aider cette famille, surtout si vous habitez la région, votre mobilisation est indispensable !

islametinfo.fr
***

Erdogan menace l’Allemagne : « Nous allons vous humilier devant le Monde ! ».

Les relations entre l’Allemagne et la Turquie continuent de se dégrader quelques jours après que l’avion du Ministre des Affaires Etrangères Turques n’est pas pu atterrir aux Pays-Bas. Recep Erdogan continue de critiquer les démocraties occidentales les accusant d’empêcher des rassemblements politiques.

A l’heure actuelle, seule la France n’a pas interdit les meetings des proches du président turc en Europe. Plusieurs pays du nord de l’Europe ont déjà annoncé qu’ils empêcheront également toute sortie politique des représentants de l’AKP.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Institutions, médias et personnalités victimes d’un piratage massif pro-Erdogan sur Twitter.

Grosse panique sur Twitter au matin du mercredi 15 mars. Plusieurs comptes certifiés ou anonymes français (ceux de l’émission Envoyé Spécial, du ministère de l’Economie, de l’Académie de Rennes, d’Alain Juppé…) et internationaux (BBC, Forbes, Unicef USA, la marque Nike en Espagne, le Parlement européen…) ont été victimes d’un vaste opération de piratage sur le réseau social.

Sur chacun d’entre eux, un Tweet commençant par une croix gammée et un message écrit en turc disait : « #Allemagne nazie #Pays-Bas nazis. Voici une petite claque ottomane pour vous. #Rendez-vous le 16 avril. Vous voulez savoir ce que j’ai écrit ? Apprenez le turc. » Un drapeau de la Turquie en bannière apparaissait sur la plupart des comptes. Le message était accompagné d’un lien vers une vidéo Youtube de quatre minutes montrant des interventions du président Recep Tayyip Erdogan.

La page YouTube renvoie également vers un compte Twitter enregistré au même nom, un certain « Sebomubu ». Ce même utilisateur aurait revendiqué implicitement son piratage selon Le Parisien en postant ce message : « Je ne peux pas présenter mes excuses à tout le monde pour la gêne temporaire et permanente que j’ai créée. » Interpellé par un internaute, il lui aurait répondu avoir « fait ce qu’il fallait faire ».

« Sebomubu » aurait posté sur son compte des poèmes d’un auteur turc décédé, Necip Fazil Kisakürek connu pour ses textes favorables à l’islamisme turc. Son compte Twitter a été suspendu depuis.

Qui est à l’origine de cette cyberattaque ? « Nous sommes conscients de problèmes ce matin touchant de nombreux comptes. (…) Nous avons localisé la source rapidement qui est limitée à une application tierce », a indiqué un porte-parole de Twitter à l’AFP.

En effet, l’application Twitter Counter, installée au Pays-Bas, confirme le piratage de son service et le lancement d’une enquête en interne. Cet outil indépendant et payant permet aux utilisateurs de mesurer la popularité de leurs tweets.

Pour cela, ils doivent transmettre certaines données à l’application. C’est ainsi que le piratage a été rendu possible pour de nombreux comptes. Cependant, la société a assuré que les mots de passe n’avaient pas été compromis, ni les informations bancaires. Un appel à supprimer les autorisations données à Twitter Countera tout de même circulé, de même que celui à changer de mots de passe pour parer à une nouvelle offensive.

Ce piratage intervient dans un contexte très tendu entre la Turquie et l’Europe après le refus de plusieurs pays d’assurer des meetings électoraux en vue du référendum le 16 avril prochain.

saphirnews.com
***


Allemagne : le gouvernement réclame des mosquées indépendantes de la Turquie.

La crise diplomatique entre la Turquie et l’Allemagne n’est pas prête de s’apaiser. Le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière a déclaré, mardi 14 mars, son souhait de mettre en place « des mesures concrètes pour garantir de manière claire et transparente l’autonomie et l’indépendance de l’association nationale Ditib et de ses représentations dans les Länder », lors d’une réunion avec la Conférence islamique allemande.

Une demande assez ambitieuse compte-tenu du fait que la Ditib, la plus grande fédération de mosquées d’Allemagne, est une émanation du Diyanet, organisme de l’Etat turc en charge de la gestion des affaires religieuses. La déclaration du ministre de l’Intérieur intervient après la découverte de cas d’espionnages d’opposants turcs pour le compte d’Ankara. En janvier dernier, le parquet fédéral allemand a diligenté une enquête pour tirer au clair cette affaire.

Les services de renseignement intérieur allemand ont signalé une hausse des activités d’espionnages turcs en Allemagne. La Diyanet a rejeté toute implication dans l’affaire des espionnages. Ces signalements prennent d’autant plus d’intensité à mesure que se rapproche le référendum du 16 avril visant à renforcer ou non les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Comme les Pays-Bas, l’Allemagne a refusé aux membres du gouvernement turc de se rendre sur son sol pour y mener campagne en faveur du oui.

saphirnews.com
***


Discriminations à l’embauche : les bonnets d’âne remis à Courtepaille et AccorHotels.

Le ministère du Travail s’est décidé à désigner nommément deux mauvais élèves pour discriminations à l’embauche en France. Lors de la conférence « Halte aux discriminations selon les origines » co-organisée par le ministère, l’Association française des managers de la diversité (AFMD) et Les entreprises pour la cité (LEPC) mardi 14 mars, Myriam El Khomri a pointé du doigt les groupes Courtepaille et AccorHotels, jugeant qu’ils présentaient « un risque élevé de discriminations » à l’embauche.

Le groupe hôtelier et de restauration faisait partie des 40 entreprises de plus de 1 000 salariés ciblées par la campagne de « testings » menée entre avril et juillet 2016 par le ministère du Travail.

Le ministère a annoncé avoir reçu une à une les entreprises ciblées et a demandé aux 12 mauvais élèves de présenter un plan d’action pour y remédier. Le cabinet Vigeo Eiris a passé au peigne fin les dispositifs et méthodes mis en place par les entreprises concernées. Celles apportées par Courtepaille et AccorHotels n’ont pas été jugée satisfaisantes, poussant la ministre du travail Myriam El Khomri à rendre public leur identité, lesquelles avaient été gardé secrètes le temps de leur laisser la possibilité de mettre en place un plan d’action.

Cette décision de porter « le cas de ces deux entreprises est porté à l’attention du Défenseur des droits ». « Si dans les jours ou les semaines qui viennent, ces entreprises produisent des éléments nouveaux attestant d’un changement de comportement, je le ferai savoir publiquement. Il n’est jamais trop tard pour améliorer les choses et ma porte reste ouverte », a-t-elle ajouté.

Courtepaille et AccorHotels ont été surpris par cette annonce. Le groupe AccorHotels a souligné auprès de l’AFP que près de 122 nationalités étaient présentes dans ses quelque « 1 635 hôtels en France » et que les résultats de ce testing ne reflètent pas la réalité puisqu’il aurait été réalisé sur 38 de ses hôtels. Courtepaille, quant à lui, s’est dit « surpris d’être cité de cette manière dans ce rapport car ils ont été présentés en novembre comme « bon élève » pour le très bon travail de recrutements et de non-discrimination, notamment au sein du siège ».

saphirnews.com
***


Alain Soral condamné à trois mois de prison pour un dessin négationniste.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, mardi 14 mars, l’essayiste Alain Soral à trois mois de prison ferme pour contestation de crime contre l’humanité et injure raciale. Une première pour cet homme pourtant habitué aux attaques judiciaires.

La Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) avaient porté plainte suite à la diffusion sur le site Egalité et réconciliation d’un dessin titré « Chutzpah Hebdo ». La caricature détournait la Une de Charlie Hebdo publié au lendemain des attentats du 22 mars à Bruxelles intitulée « Papa où t’es ? », rebaptisée pour l’occasion « Shoah où t’es ? ».

Selon la justice, le dessin et sa mention « historiens déboussolés » « traduisent qu’il serait légitime de s’interroger sur l’existence de la Shoah » et « reflète et insinue chez le lecteur que l’idée que la Shoah serait non une réalité indiscutable mais une fabrication de l’esprit ».

« C’est la première fois qu’Alain Soral est condamné à une peine de prison ferme », se félicite l’UEJF qui attends désormais « que la justice ferme le site Egalité et Réconciliation, organe de propagande antisémite, négationniste et homophobe d’Alain Soral qui fait partie des sites internet les plus consultés en France ».

Dans la même journée, Alain Soral a été condamné à une amende pénale de 2 000 euros par le tribunal correctionnel de Marseille pour diffamation d’un blogueur mieux connu sous le pseudo « Le Libre penseur ». « On ne l’entend plus le dentiste obèse. Il n’appelle plus au jihad anti-gaulois. C’est pourtant sa ligne depuis des mois», avait écrit le polémiste sur sa page Facebook.

« La condamnation d’Alain Soral s’inscrit dans une longue série de condamnations », rappelle la Délégation interministérielle à la lutte le racisme et l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH). Il avait été condamné en juin 2016 à six mois de prison avec sursis pour « apologie de crimes de guerre et contre l’humanité » pour des propos visant les époux Klarsfeld. « Voilà ce qui arrive quand on ne finit pas le boulot ! », avait-il posté sur Facebook avec article informat d’une décoration au mérite pour les Klarsfeld.

saphirnews.com
***


Le destin tragique du jeune Abdulrahman bouleverse l’Egypte.

Enfant des rues, jeté dehors du jour au lendemain, avec son frère, par un père indigne qui s’est débarrassé de sa progéniture pour complaire à sa seconde épouse, l’histoire déchirante du petit Abdulrahman dont la douloureuse errance, en plein cœur du Caire, a trouvé un certain apaisement grâce à la compagnie de chiens errants, a brisé le cœur de nombreux Egyptiens.

Abandonné de tous, sans nouvelles de son frère et livré à lui-même dans la jungle de l’espace public, où il a été roué de coups et volé à plusieurs reprises, notamment par une femme qui lui avait loué un taudis, le jeune garçon, sans famille et sans toit, tente de survivre depuis trois ans dans l’indifférence générale.

Il aura fallu qu’un reporter de VideoYoum7 braque l’objectif de sa caméra sur son destin tragique pour susciter enfin une forte onde de choc émotionnel, d’abord sur les réseaux sociaux, puis dans le monde réel, jusqu’au sommet du pouvoir égyptien qui s’est engagé à mettre un terme à son calvaire et à lui prodiguer les meilleurs soins dans un institut spécialisé pour enfants orphelins et sans-abri.

« Je ne vois plus ma mère qu’en rêve, je ne l’ai pas revue depuis très longtemps, quand j’étais très jeune », a confié Abdulrahman à la journaliste qui l’interviewait sur le trottoir. Rien n’aura été épargné à ce petit égyptien, si vulnérable et courageux à la fois, dont l’esprit est constamment tourmenté par l’absence cruelle de sa maman et de son frère. Il ignore ce qu’ils sont tous deux devenus.

« J’ai loué une petite chambre à une femme appelée Shaimaa quand j’ai commencé à vivre dans la rue. Je vends des papiers tissus et je lave les voitures pour gagner ma vie. Mais après avoir économisé une petite somme, elle m’a volé mon argent et m’a expulsé », raconte-t-il, le cœur gros.

Après des mois de solitude, de déshérence, de souffrances affectives et physiques, Abdelrahman, poussé par la force du désespoir, est venu à bout de bien des dangers, a déjoué bien des pièges tendus par des adultes sans cœur et sans scrupules, entouré de sa nouvelle famille d’adoption, débordante d’amour et d’une fidélité sans faille : cinq chiens errants qui ne quittent plus leur petit protégé depuis que leur route de vagabondage a croisé la sienne.

« Je suis plus heureux avec des chiens, ils sont de meilleure compagnie que la plupart des humains. Les hommes ne veulent que l’argent, et rien d’autre. Je me suis détourné des gens qui me disaient de rester loin d’eux », a-t-il souligné, en indiquant ne plus rien attendre de ses parents proches, cousins, oncles et tantes, qui l’ont totalement rejeté depuis qu’il est dans la rue.

« Chaque jour, quand je prends le petit déjeuner, j’essaie d’obtenir de la nourriture pour les chiens, et si quelqu’un me donne du poulet frit, je donne les bonnes parties aux chiens et pas seulement les restes », précise-t-il devant la caméra non sans émotion, ajoutant : « Souvent, quand je me sens fatigué, je m’assois et les chiens sont gentils avec moi. Ils me font la fête ou dansent avec moi ».

Le récit poignant de l’enfance sacrifiée, oubliée et d’autant plus dramatique du petit Abdulrahman, a bouleversé plus de 800 000 téléspectateurs égyptiens, déclenchant une profonde prise de conscience et un grand élan de solidarité à l’échelle nationale.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


La première boxeuse d’Arabie saoudite a ouvert une salle de sport à Jeddah.

Dans la salle de sport qu’elle a ouverte à Jeddah, sur les rives de la mer rouge, Hala al-Hamrani, la première boxeuse du royaume saoudien, tape sur son punching-ball avec une ardeur intacte, chacun de ses crochets du droit envoyant valser l’archaïsme du wahhabisme mais aussi les stéréotypes négatifs d’où qu’ils viennent, qui tendent à déshumaniser ses concitoyennes.

Cette athlète chevronnée, ayant l’âme d’une guerrière des rings, n’a jamais raccroché ses gants depuis l’âge de 12 ans, quand elle s’est découvert une vraie passion pour les arts martiaux en général, et la boxe thaï en particulier, que les tabous pesants et les obstacles indépassables n’ont jamais émoussée à l’épreuve du temps.

La jeune adolescente d’hier qui était fascinée par le Ju-jitsu, l’art de la souplesse typiquement japonais, rêvant de tatamis et de samouraïs au point de décrocher une ceinture noire de la discipline, s’essaya aussi avec talent au kick-boxing et au karaté, avant de trouver son sport de prédilection et d’en maîtriser la technique, au terme de 10 années de formation intensive à San Diego, aux Etats-Unis.

Née à Jeddah où elle a fait son grand retour, auréolée de son diplôme en relations internationales et de sa certification d’entraîneur de boxe, Hala al-Hamrani, devenue épouse et mère, aspirait à transmettre sa passion des sports de combat aux femmes saoudiennes, ainsi que les nobles valeurs qui en découlent.

« Les arts martiaux ont des effets extrêmement bénéfiques. Ils aident à prendre confiance en soi, à apprendre le dépassement de soi, à respecter l’autre, ils entretiennent la forme, préservent la santé, et font le bonheur de ceux qui les pratiquent », assure-t-elle avec un enthousiasme renouvelé.

« Si les autorités consentent à m’accorder des licences pour ouvrir d’autres salles sur l’ensemble du territoire national, je pourrai élargir mes activités et rendre l’activité physique et le sport vraiment accessibles aux femmes », a-t-elle précisé, tout en battant en brèche la rumeur insidieuse selon laquelle son engouement pour les arts martiaux ne serait pas né spontanément, mais aurait été suscité par une atteinte à son intégrité physique.

« C’est faux ! », se défend Hala al-Hamrani, avec la fougue qui la caractérise. « J’ai appris la boxe thaï, parce que j’aimais vraiment cette discipline et non pas parce que j’ai été agressée physiquement. Elle ne diffère pas des autres sports que j’ai aussi pratiqués, tels que la gymnastique, le basket-bell, ou le baseball et l’aviron », clame-t-elle haut et fort, résolue à opposer une farouche résistance à la calomnie et à mettre au tapis ceux qui la propagent sur son compte.

« Les valeurs prônées par la boxe et les qualités mentales qu’elle permet de développer sont essentielles aujourd’hui dans notre société patriarcale », insiste l’heureuse responsable de la salle de sport de Jeddah, faite par et pour les femmes, qui se réjouit de voir ses efforts récompensés, lentement mais sûrement.

oumma.com
***


Biographie du grand géographe Al Idrissi.

Géographe, cartographe, botaniste et sociologue d’avant l’heure, musulman, Abu Abdallah Muhammad Ibn Muhammad Ibn Abdallah Ibn Idrissi al-Qurtubi al-Hassani, est né en 492H (1099G) à Ceuta, actuel pied à terre espagnol au Maroc.

Evoluant tout d’abord à Cordoue, capitale de l’Espagne musulmane encore sous le pouvoir des Almoravides, il entame sa carrière scientifique en opérant d’abord en une période d’itinérance, de plusieurs années, en voyageant jusqu’en Asie Mineure. A ses 39 ans, sans que l’on sache trop pourquoi, on le retrouve à Palerme, en Sicile. Cette petite île, au sud de l’Italie, si elle n’est pas encore le fief de la mafia italienne, est depuis redevenue chrétienne, après que les Normands, vikings d’alors, l’eurent reprise aux musulmans l’ayant colonisée plus tôt. L’on dit alors qu’il fut invité par le roi de Sicile Roger II, mais selon certaines sources, il semblerait s’être écoulé plusieurs mois entre son arrivée et le moment où on le retrouve près du souverain. Peut-être l’invasion de l’Espagne par les Almohades, quelque peu hostiles à certains savants et courants scientifiques, l’eut contraint à fuir… Al-Idrissi y restera en tous cas jusqu’à sa mort, en 560H (1165G).

Sur place, il interroge les marins et commerçants, passant dans les ports de l’île, enquêtant sur le monde traversé par ces derniers, et collectant nombre d’informations. Carrefour des cultures, les musulmans y sont encore très nombreux, les vikings se sont largement imprégnés des mœurs locales et ont fondé un royaume tolérant et aux influences véritablement diverses. Ceci avant qu’il ne bascule dans le despotisme en 1197, suite à l’arrivée d’un nouveau souverain déportant alors tous les musulmans en Italie du Sud… Le roi Roger II lui confie d’abord la réalisation d’un globe en argent, de 400kg, avant de lui réclamer un livre de géographie commentant le globe. »Kitâb nuzhat al mushtâq fi-ikhtirâq al-afâq’’ (Livre du divertissement de celui qui désire parcourir le monde), connu sous le nom de ‘’Livre de Roger’’ est ainsi une 1ère version, datant approximativement de 552 (1157G), suivit d’une version plus complète : ‘’Kitab al-Mamalik wa al-Masalik’’ (Le livre des royaumes et des routes), écrit plus tard.

Il y décrit de manière très codifiée les pays, villes principales, routes et frontières, les mers, fleuves et montagnes ; en commentant ses cartes à la manière d’un guide suivant son itinéraire. L’inspiration vient avant tout du grec Ptolémée, mais aussi de plus récents géographes espagnols et arabes. Compilant des informations déjà existantes, il y ajoute ses propres observations, recueillies au fil de ses voyages ou lors de ses collectes en Sicile. Si les débuts de la géographie arabe privilégiaient l’usage de calculs astronomiques pour la réalisation des cartes ; à partir de Ibn Hawqal, un de ses prédécesseurs, l’on tend à préférer le voyage. C’est dans ce courant, appelé géographie des routes et des royaumes qu’al Idrissi s’inscrit. Il s’agit ainsi et aussi d’intégrer la pensée grecque dans une vision islamique du monde.

Pourvu de 70 cartes, représentant d’ailleurs le sud en haut et le nord en bas, l’ouvrage use de la théorie antique des 7 climats. Le monde divisé en 7 bandes, d’est en ouest, chacune étant liée à un climat influant sur la nature des hommes. Ceux vivant dans les zones les plus tempérés, seraient alors plus propices à la civilité, quand ceux s’en éloignant, à la barbarie. Al-Idrisi souscrit également à la théorie de la sphéricité de la Terre, et pense que le reste du monde est recouvert d’un grand océan : ‘’la terre est ronde comme une sphère ; si ce n’était pas le cas, comment l’eau y tiendrait-elle ?’’. Plus étonnant encore pour l’époque, il retrace le récit de marins maures ayant navigués dans la mer ‘’des ténèbres et de brouillard’’ – l’Océan Atlantique – en vue d’y découvrir ses limites :

»Au-delà de cet océan de brouillard, on ne sait pas ce qui existe (…) Son atmosphère est brumeuse, ses vagues sont très fortes, ses dangers sont périlleux, ses bêtes sont terribles, et ses vents sont pleins de tempêtes. Il y a beaucoup d’îles, dont certaines sont habitées, d’autres sont submergés. (…) Et c’est de la ville de Lisbonne, que les aventuriers énoncés connus sous le nom de Mugharrarin (les séduits), pénétrèrent la mer de brouillard et voulaient savoir ce qu’elle contenait et où elle se termine. (…) Après avoir navigué pendant plus de 12 jours ils aperçurent une île qui semblait être habité, et il y avait des champs cultivés. (…) Mais bientôt, les barques les ont encerclé, emprisonné et les ont transporté jusqu’à un misérable hameau situé sur la côte. (…) Les navigateurs ont vu là-bas des gens qui ont la peau rouge, il n’y avait pas beaucoup de cheveux sur leur corps, les cheveux de leurs têtes étaient droits, et ils étaient de haute taille. Leurs femmes étaient d’une beauté extraordinaire. » (1) Cet extrait, ici une traduction de « al Idrissi’s account of the Atlantic Ocean’’, publié par Mohammed Hamidullah en 1968, a souvent été compris comme une 1ère découverte de l’Amérique par les musulmans. Mais il semblerait, du à la durée de quelques jours seulement du voyage, que ce soit, comme l’attestent d’autres chercheurs, les Açores, que les marins trouvèrent sur leur chemin, et non l’Amérique. Allah en est bien entendu plus Savant.

Autre élément particulier à son œuvre encyclopédique, l’absence de références politiques. Lorsqu’il traite de l’Espagne, rien n’est dit sur la Reconquista, et pas plus est dit sur les croisades en court en Palestine. Il faut dire que nous sommes alors en une période de réveil chrétien, où l’Europe tend à gagner en puissance et influence. Une neutralité lui permettant peut-être de rendre plus accessible son travail. Mais d’aussi réaffirmer une certaine rigueur scientifique, propre à la civilisation islamique en ce temps, et dont les chrétiens avaient alors beaucoup de mal à faire primer sur leurs positions théologiques.

Le livre est cité, copié, repris, et commenté dans tout le monde arabo-musulman. Mais en Occident, connu sous le nom de Dreses, il ne sera largement diffusé qu’après avoir été imprimé – en caractères arabes – à Rome, puis traduit en latin plus de 4 siècles plus tard, devenant une carte de référence pour nombre de grands explorateurs. Al Idrissi a aussi rédigé des traités de botanique, dont ‘’Kitab al-Jami-li-Sifat Ashtat al-Nababat’’. Il collectionnait les plantes et travaillait sur les plantes médicinales, traduisant même les noms des médicaments en 6 langues.


desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’Egypte augmente les taxes de voyage pour les réfugiés palestiniens
.
Les forces d’occupation arrêtent de nouveau la journaliste maqdessite Samah Douik
.
Les gardiens d’al-Aqsa empêchent un colon de s’introduire au Dôme du Rocher
.
Les Etats-Unis demandent à la Jordanie d’extrader Ahlam al-Tamimi
.
Le prisonnier Amayreh condamné à deux perpétuités
.
Adnan: L’Autorité Palestinienne tient des palestiniens en otage dans ses prisons
.
Centre juridique: La demande d’extradition d’al-Tamimi par les USA est une décision raciste
.
Hébron: Une jeune fille attaquée par l’occupation pour tentative d’attentat à la voiture bélier
.
L’occupation prétend avoir démantelé une cellule du Hamas au nord d’Hébron
.
La Knesset empêche les opposants à Israël de participer aux élections
.
Tufkaji: L’occupation revient sur sa décision de fermer le Bureau de cartographie de Jérusalem
.
Le Comité marocain renouvelle son rejet de la normalisation avec l’occupation sioniste
.
Trois bébés palestiniens meurent en Syrie faute de soins
.
L’occupation réprime une manifestation à Haïfa condamnant l’arrestation administrative du jeune Ibrahim
.
Abou Arar: Les Juifs n’ont aucun droit sur al-Aqsa
.
Neuf palestiniens arrêtés à Jérusalem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 8 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 8 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Consommer malin : zoom sur la couche lavable.

Aujourd’hui, tour d’horizon sur notre consommation de couches jetables. Combien en consommons-nous en moyenne, quelle marque, et jusqu’à quel âge ? Et comment économiser intelligemment sur ce lourd budget ?

Quelles couches utilisez vous pour bébé ?

Nous avons souhaité comparer trois marques de couches différentes, représentant trois foyers musulmans différents. La « famille Pampers » pour qui le budget couches ne pose aucun problème, ou ne souhaitant utiliser qu’une couche de marque pour éviter les érythèmes fessiers de bébé. La « famille Moltex », plutôt écolo, qui même si elle n’en a pas vraiment le budget préfère mettre un peu plus pour une couche biodégradable et surtout moins nocive pour les fesses de bébé. Et enfin la « famille Chérubin », qui a découvert une couche à prix discount pas si mal que ça niveau rapport qualité/prix.

Nous avons comparé les deux tailles les plus utilisées, c’est à dire les couches de 4-9 Kg utilisées entre 2 et 6 mois environ, et les couches de 8-15 Kg, portées par bébé de ses 6 mois à ses deux ans et demi environ.

Lorsque l’on calcule le budget couches, l’on a tendance à s’imaginer ce que l’on aurait pu faire avec tout cet argent passé… à la poubelle ! La famille Pampers dépensera pour chaque enfant entre 2 mois et 2 ans et demi 1 507,74 euros ! La famille Moltex non loin derrière dépensera 1 159,50 euros, et la famille Chérubin 509,74 euros.

Vous pensez que notre astuce conso’ du jour consiste à vous venter les mérites des couches Chérubin de chez Aldi ? Au vu des prix vous vous dîtes quelles économies !! Hey bien non. Nous allons vous proposer une économie plus considérable encore, alliant écologie, éthique, économie et soin de la peau de bébé ! Si vous ne l’aviez pas encore compris, nous allons vous démontrer qu’utiliser les couches lavables, ça n’est pas si compliqué, et c’est surtout de grosses économies à la clé…
Les couches lavables, kesako ?

Vous imaginez sans doute les langes d’antan, difficiles à décrasser et à détacher… « La couche lavable ça n’est pas pour moi, entre le travail à l’extérieur et le travail à la maison je n’ai pas le temps…« . Il existe à présent de multiples matières, et même papa peut se mettre à la tâche. Intéressons nous d’abord au coût d’une telle acquisition :

Les couches TE1 (toute en un) comprenne la couche, l’insert, et l’imperméabilité ne nécessitant aucune surprotection. C’est l’équivalent de la couche jetable en terme d’utilisation, c’est à dire qu’elles n’ont pas besoin de culottes de protection, et en plus ont des tissus extérieurs vraiment craquants… Elles sont soient « à tailles », soit « taille unique », et coûtent entre 14 et 29 euros l’unité, les plus courantes étant aux alentours de 20 euros. Vous avez ensuite le choix de l’accroche de l’insert (à poche, à pressions, à scratch…), le choix de la matière intérieure (polaire, chanvre, coton, bambou, éponge…), et de la matière extérieure. Elles peuvent servir pour plusieurs enfants, elles se vendent d’ailleurs d’occasion. Pour être à l’aise, c’est à dire pour jongler facilement avec les occupations quotidiennes, il est judicieux d’en avoir 15 sous le coude. Ainsi il y a les cinq que l’on utilise dans les 24 heures le jour J, les cinq à laver du J+1 qui se trouvent soit dans le seau fermé soit déjà dans la machine à laver, et les cinq à J+2 sur le séchoir, presque sèches et prêtes pour J-1.

Des économies importantes.

Si vous optez pour des couches lavables « à tailles », vous devez acheter un lot de quinze couches correspondant au 2-6 mois de bébé, ainsi qu’un lot de quinze couches « grande taille », ce qui vous revient, pour 2 ans et 5 mois, à 570 euros, soit une économie totale de 937,74 euros pour la famille Pampers, une économie totale de 589,50 euros pour la famille Moltex.L’intérêt des couches à tailles ? Les plus petit gabarits auront une couche qui épousera mieux leurs formes, il y aura donc moins de risque de fuites les premiers mois.

Si vous optez pour des couches lavables taille unique, vous en aurez pour 285 euros seulement pour 2 ans et 5 mois ! La famille Pampers pourra offrir à un membre de sa famille un voyage pour faire la ‘Omra puisqu’en utilisant les couches lavables TE1 TU, elle fait une économie sur 2 ans et 5 mois de 1222,74 euros. La famille Moltex quant à elle fera une économie de 874,50 euros au total, soit 72,88 euros / mois, et pourra, pour une partie de ses économies, faire profiter une école musulmane ou une mosquée de dons réguliers. La famille Chérubin pourra également faire des économies en faisant ce choix : 224,74 euros à économiser ou à dépenser encore une fois dans la voie d’Allah.

Les couches lavables nécessitent quatre accessoires indispensables. De la lessive biologique afin d’éviter d’abîmer les tissus des couches, il suffira de remplacer votre lessive habituelle et de n’utiliser que cette dernière lessive pour ne pas augmenter votre budget. Un flacon d’huile essentielle d’arbre à thé (ou lavande) anti-bactérien et anti-microbien à 6,90 euros tous les deux mois pour désinfecter les couches dans la machine à laver. Des cristaux de soude, soit cinq grosses cuillères à soupe tous les deux mois pour décrasser les couches dans un seau d’eau puis dans la machine à laver. Et enfin des feuilles de protection, sous forme de rouleaux de 100 feuilles à 5 euros environ, destinées à récolter les selles de bébé, biodégradables donc à jeter dans les WC. Rien de très couteux sur le long terme.

Quant à la consommation d’eau et d’électricité entraînée par le lavage des couches, les différents calculs réalisés par des particuliers, mais encore des associations de consommateurs, ou bien encore par les fabricants de machines à laver eux même, considère que le coup s’élève à environ 250 euros pour deux ans et demi, à raison d’une machine tous les trois jours. Grâce à l’huile essentielle, les couches, qui auront patienté pourront être lavées avec le reste du linge. Seule la famille Chérubin finalement ne fera pas de grosses économies, elle gagnera simplement à utiliser des matières plus saines pour les fesses de bébé et plus écologiques pour l’environnement.
Le lavage des couches lavables

Le lavage est en réalité très simple et ne réclame pas plus de dix minutes par jour. Zoom sur le quotidien d’une couche…

« Je sors de l’armoire et voilà qu’on m’habille d’un voile de protection biodégradable pour éviter que je sois souillée par les selles de bébé. Une fois pleine, si bébé n’a fait que pipi, on me met avec dans un seau fermé en attendant mon tour pour un jacuzzi aux huiles essentielles. Une fois que j’ai tourné à 40°C maximum, l’on m’étend sur le fil, et, sauf si je suis en polaire, je met quand même pas mal de temps à sécher. Le sèche linge m’abîme, je préfère sécher à l’air libre, à l’abri du soleil si je vis en maison avec jardin. S’il y a eu des selles, on peut mouiller et frotter légèrement l’éventuelle tâche au savon d’alep (le savon de Marseille est trop agressif, mais les nouvelles matières ne nécessitent plus que les mamans passent leur temps au dessus du lavabo ! Je préfère être habillé de polaire ou de bambou à l’intérieur, les tâches accrochent moins et les fesses de bébé ont un effet au sec plus long, surtout la nuit. Voilà mon quotidien, je ne demande pas beaucoup d’attention, et je suis beaucoup plus belle que ma cousine la couche jetable ! »

Pour les écolos, sachez d’autre part qu’une couche jetable classique (mis à part les couches jetables écologiques comme Moltex, Attitude…) réclament environ 20 litres d’eau lors de sa fabrication (contre 7 litres pour une couche lavable), 67 Kg de pétrole nécessaire à la transformation du plastique, et 4,5 arbres de taille moyenne. Sans parler des produits toxiques utilisés pour rendre la couche souple, blanche etc. Alors convaincus ?


AJIB.FR
***


Le saviez-vous ? Ibn Al-Haytham et l’optique moderne.

Le Moyen-Orient combattu aujourd’hui sans relâche par l’Occident était considéré il y’a quelques siècles comme le berceau de l’innovation et des grandes découvertes scientifiques.
Abu Ali al-Hasan ibn al-Hasan ibn al-Haytham plus connu sous le nom de Ibn Al-Haytham ou de son nom latin Alhazen, est l’un des mathématiciens, philosophes et physiciens du monde médiéval arabo-musulman qui a le plus marqué et révolutionné le monde de l’optique. Le scientifique irakien a été un des premiers physiciens à étudier la lumière, un des premiers ingénieurs et un des premiers astronomes du monde musulman.

La source de la révolution scientifique est son Traité d’optique (Kitab al-Manazir) qu’il achève en 1021 après six ans d’écriture. Dans les sept volumes qui composent son ouvrage, puis complétés par le Traité de la lumière (Risala fi l-Daw), il y formula la loi de la réflexion et de la réfraction de la lumière, n’hésitant pas à contredire la théorie de la vision des célèbres savants de l’Antiquité Ptolémée et Euclide, selon laquelle les objets sont éclairés par des rayons de lumière émanant des yeux. *
Pour Ibn Al-Haytham, les rayons provenaient non pas des yeux mais de l’objet situé dans le champ de vision. Dans l’un des tomes de son ouvrage, il prouve scientifiquement la théorie de l’intromission d’Aristote selon laquelle la lumière entre dans l’œil, il émet la certitude que l’œil peut percevoir la couleur, la forme, la transparence et il explique le pouvoir grossissant des lentilles. Il fut également le premier à illustrer l’anatomie de l’œil avec un diagramme, et il énonça également la théorie selon laquelle on reconnaît les objets grâce à la mémoire et non pas grâce à une simple sensation de jugement.

Il n’a pas seulement devancé de quelques siècles plusieurs découvertes faites par des scientifiques européens pendant la Renaissance. Celui qui est représenté sur les billets de 10 000 dinars irakiens, a influencé des scientifiques occidentaux comme Roger Bacon, Kepler et Vitellion.


AJIB.FR
***


Santé : Recettes pour soigner une toux naturellement.

L’hiver approchant à grands pas, le froid se faisant déjà ressentir, la toux sera bientôt parmi nous. En effet, elle est l’un des maux d’hiver les plus courants, et peut se révéler vraiment gênante. Voici quelques petites recette très simple, facile à réaliser mais surtout très efficace contre la toux !

En prévention.

Booster ses défenses naturelles avec du miel, du citron et du gingembre.

Les ingrédients :

1 gros citron bio,
3/4 d’une cuillère à soupe de miel,
1 morceau de gingembre,
Thé vert.

La recette :

Coupez votre citron en petites tranches.
Mettre le tout dans un petit bocal.
Coupez votre gingembre en fines tranches et les ajouter au bocal.
Ajoutez les cuillères de miel puis fermer le récipient.
Mettre votre préparation en frigo. Au bout de 24h votre mélange se transformera en gelée. A consommer chaque jour avec votre thé vert.

Anti toux grasse et sèche.

Sirop naturel navet et sucre.

Un remède connu pour son efficacité contre les maux de gorge et la toux.

Les ingrédients :

Un gros navet bio,
Du sucre de canne complet.

La recette :

Commencez par laver votre navet.
Videz votre navet en creusant suffisamment pour pouvoir remplir la cavité, avec une cuillère à café de sucre de canne complet.
Placez ensuite votre navet coupé sur une tasse pour qu’il reste bien droit.
Laisser macérer toute une nuit.
Au matin, vous pourrez y recueillir votre sirop 100% naturel.

Si vous avez encore besoin de sirop, recommencer le procédé. Toutefois, au bout de 3 ou 4 jours, il faudra prendre un nouveau navet.

Délicieux sirop naturel.

Les ingrédients :

6 feuilles de laurier,
7,5 cl d’eau.
6 cuillères à soupe de sucre de canne complet.
1 citron bio.

La recette :

Mettez de l’eau dans une casserole puis faire bouillir.
Ajoutez les feuilles de laurier et les laisser « cuire » avec un couvercle durant 6 à 10 minutes.
Retirez les feuilles puis verser l’eau dans un récipient.
Ajoutez le sucre, pressez le citron entier.
Mélangez le tout jusqu’à ce que tout le sucre soit fondu.

Prendre une cuillère à café plusieurs fois par jour.


AJIB.FR
***


Côte d’Ivoire : le roi du Maroc offre une mosquée et 10 000 exemplaires du Coran.

Le roi du Maroc en visite en Côte d’Ivoire a profité de l’occasion pour faire un don aux mosquées avant de participer à l’inauguration d’une mosquée portant son nom.

Un don aux mosquées.

Vendredi 3 mars, le roi du Maroc et le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara ont prié ensemble à la Grande Mosquée Riviera Golf à Abidjan. A cette occasion, Mohamed VI a fait don de 10 000 exemplaires du Saint Coran, dont 8 000 comportant une traduction en langue française, aux mosquées ivoiriennes. Rappelons qu’il avait fait le même don lors d’une visite en 2014.

Inauguration de la mosquée Mohamed VI.

Dans l’après-midi, les deux dirigeants ont assisté au lancement des travaux de construction de la mosquée Mohammed VI, elle aussi offerte par le Maroc. Celle-ci s’étalera sur une superficie de 25 000 m2, et comprendra deux salles de prière (hommes et femmes) d’une capacité d’accueil totale de plus de 7 000 fidèles, une bibliothèque, une salle de conférences, un pavillon administratif, une école coranique, un logement pour l’imam, un complexe commercial, un parking et des espaces verts.

Les Ivoiriens ont salué cet « acte de générosité et de foi » qui selon eux, permettra à la communauté musulmane d’accomplir son devoir religieux et spirituel dans de meilleures conditions.


katibin.fr
***


Un footballeur traité de « sale arabe » et « sale terroriste » par un supporter.

Le footballeur franco-algérien a été traité de « sale arabe » et « sale terroriste » par un supporter.

Idriss Saadi, footballeur franco-algérien du au club belge du KV Courtrai, a été pris à partie et insulté par un supporter lors du match opposant son équipe à celle de Charleroi. L’attaquant de Courtrai a été traité de « sale arabe » et « sale terroriste ».

Interrogé à la fin de la rencontre, Idriss Saadi raconte le calvaire qu’il a vécu au micro de la RTBF.

« On a le droit de supporter son équipe mais il y a des mots qu’on ne doit pas dire et des cris de singes qu’on ne doit pas faire dans un stade. On me dit ‘sale arabe et sale terroriste. Je trouve ça honteux. C’est très grave, c’est inadmissible ! On est là pour faire la fête, même s’il y a de l’enjeu et de la frustration » explique le joueur.

« C’est une manière de stigmatiser toute une communauté ».

Après le coup de sifflet final, Idriss Saadi, était prêt à se rendre dans la tribune pour s’expliquer directement avec le supporter raciste, qui l’a qualifié de « terroriste » mais plusieurs personnes l’en ont empêché et ont essayé de le calmer.

« Ce supporter m’a traité de sale Arabe et de sale terroriste, explique le Courtraisien. C’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Une insulte comme ‘sale Arabe’, j’aurais pu encore, à la très grande rigueur, accepter, car elle ne vise que moi. Mais, ‘sale terroriste’, c’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Surtout en ces moments. C’est une manière de stigmatiser toute une communauté. » a affirmé Idriss Saadi.


journaldumusulman.fr
***

La famine menace 20 millions de personnes en Afrique et au Yémen.

Retour de la sécheresse et de la famine en Afrique de l’est, au Nigéria et au Yémen.

Au Soudan, en Somalie et le Yémen, ces pays sont en proie à des guerres civiles pendant que dans les autres pays, il s’agit surtout d’une question climatique. La situation est jugée extrêmement grave pour les organisations internationales qui appellent les grandes puissances à se mobiliser.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


islametinfo.fr
***


France : Nouvel acte de vandalisme contre la Mosquée An Nour de Mulhouse.

Communiqué suite aux actes de vandalisme.

Pour la deuxième fois en deux semaines, notre lieu a été la cible d’actes de vandalisme. En effet, de gros pavés ont été projetés sur la devanture de nos bureaux attenant à la mosquée (vitres cassées et matériel endommagé). Une plainte a été déposée et l’enquête suit son cours.

L’Association des Musulmans d’Alsace condamne avec la plus grande fermeté ces actes irresponsables qui sèment la discorde et créent un contexte de division, alors que l’heure doit être plus que jamais à l’unité nationale.

L’Association des musulmans d’Alsace, fidèle à son message, lance un appel à l’unité, à l’apaisement et à la paix.

L’Association des Musulmans d’Alsace fait entière confiance aux autorités pour que toute la lumière soit faite sur ce dossier et le ou les coupables soient rapidement retrouvés et condamnés.

Association des Musulmans d’Alsace, Mulhouse le 5 Mars 2017.


islametinfo.fr
***


Egypte : Al-Azhar plaide pour une coexistence harmonieuse entre musulmans et chrétiens.

La prestigieuse université égyptienne Al-Azhar a adopté, mercredi 1er mars, une « Déclaration de coexistence mutuelle islamo-chrétienne » au Caire. Ahmed al-Tayyeb, grand imam d’Al-Azhar, a déclaré que ce texte, signé par le Conseil des Sages Musulmans, « condamne tous les crimes commis au nom des religions » et appelle les personnes de confessions diverses à vivre ensemble dans l’harmonie et le respect mutuel à travers le respect de l’égalité et de l’Etat de droit pour tous.

Cette déclaration est faite au terme de deux journées de conférence portant sur « la liberté, la citoyenneté, la diversité et l’intégration » auxquelles ont participé des dignitaires religieux issus de plus de 50 pays. « Les chrétiens sont ciblés dans leurs propres patries », a déploré le grand imam, faisant ainsi référence, entre autres, aux diverses attaques subies par les coptes en Egypte. « Nous allons renforcer les liens de coopération entre les religions afin de promouvoir l’éducation morale et religieuse ainsi que les principes de la citoyenneté », explique-t-il, ajoutant que « cela va permettre une vie meilleure pour les générations futures ».

Parmi les invités, figurait le révérend Jim Winkler, secrétaire général du Conseil national des Eglises des Etats-Unis. Connu dans son pays pour s’être opposé à la guerre d’Irak, il a affirmé que les Etats-Unis ont une part de responsabilité dans les conflits religieux du Moyen-Orient. Il a déclaré au Khaleej Times que les Américains chrétiens ont « la responsabilité de faire ce qu’ils peuvent pour construire la paix au Moyen-Orient et favoriser l’entente avec les musulmans ». « Dans l’idée de faire avancer la paix, l’entente et la coopération interreligieuse, j’ai l’espoir que le grand imam pourra venir aux Etats-Unis », a ajouté Jim Winkler.


saphirnews.com
***


France : Bagui, le frère d’Adama Traoré, a démarré une grève de la faim.

Le collectif La vérité pour Adama a annoncé, dimanche 5 mars sur Facebook, que Bagui Traoré a entamé une grève de la faim. Depuis la prison de Fleury-Merogis où il a été transféré jeudi 2 mars, le frère d’Adama Traoré, mort des suites d’une intervention de la gendarmerie en juillet dernier « réclame justice ».

En décembre 2016, il avait été condamné à huit mois de prison ferme pour outrages et violences à l’encontre de policiers municipaux et gendarmes à la suite d’un rassemblement en marge d’un conseil municipal à Beaumont-sur-Oise. La famille Traoré et ses soutiens voulaient protester contre la décision de la maire Valerie Groux, qui souhaitait poursuivre Assa Traoré pour diffamation au nom de la municipalité. La sœur d’Adama avait déclaré dans le Gros Journal de Canal+ que « la maire a choisi son camp : Elle se met du côté des gendarmes, c’est-à-dire du côté de la violence policière ».

Bagui Traoré déjà incarcéré dans la maison d’arrêt du Val d’Oise, avait été mis en examen, jeudi 2 mars, pour tentative d’assassinat par arme à feu sur des gendarmes et des policiers le jour de son arrestation. Quatre autres personnes, dont sa compagne, ont également été interpellées, mardi 28 février, et placées en garde à vue dans cette affaire, et trois armes longues saisies lors des perquisitions. Elles ont toutes été relâchées depuis.

« La compagne de Bagui Traoré a été interpellée, séparée de son enfant, puis entendue menottée et ce, contrairement à la loi et aux usages en la matière » a expliqué Yassine Bouzrou, avocat de la famille. Suspectant un acharnement de du tribunal de Pontoise, il demande par ailleurs à ce que les juges d’instructions soient déssaisis de l’affaire à l’instar du dépaysement à Paris, opéré dans le cadre de l’enquête sur la mort d’Adama Traoré.

Dans son communiqué, le collectif La verité pour Adama rappelle que « Bagui est le témoin principal de la mort de son frère, Adama, mort dans les locaux de la gendarmerie ». Il dénonce en outre l’acharnement et l’harcèlement contre la famille Traoré tandis que « pendant ce temps, les gendarmes mis en cause dans la mort d’ Adama, n’ont toujours pas été entendus, n’ont toujours pas été mis en examen ».


saphirnews.com
***


France : Présidentielle 2017 : Juppé refuse d’être l’alternative à Fillon .

« Pour moi, il est trop tard. » C’est en ces termes qu’Alain Juppé a fermé toute idée d’une candidature à la présidentielle comme alternative à celle de François Fillon, qui se maintient dans la course à l’Elysée malgré les déboires judiciaires auxquels il fait face.

« A mes yeux, la condition sine qua non du succès c’est le rassemblement de la droite et du centre. Je n’ai pas réussi pendant la primaire. Aujourd’hui, ce rassemblement est devenu plus difficile encore », a déclaré l’ex-candidat à la primaire, qui s’est exprimé depuis Bordeaux lundi 6 mars. « C’est pourquoi je confirme une bonne fois pour toute que je ne suis pas candidat à la présidence de la République. »

Alain Juppé, dont la parole était très attendue, déplore un « gâchis » et « l’obstination » de François Fillon qui mène assurément la droite à la dérive. Cette décision intervient à dix jours de la date limite pour le dépôt des parrainages pour participer à la présidentielle le 17 mars.


saphirnews.com
***


France : Fillon contre tous : « Personne ne peut m’empêcher d’être candidat ».

L’impopularité ne fait pas peur à François Fillon, galvanisé par les milliers de personnes qui ont fait le déplacement au Trocadéro, en plein Paris, dimanche 5 mars, pour soutenir envers et contre tout le candidat encore désigné de la droite (et du centre).

Face à la foule, constituée de 40 à 50 000 personnes, et non 200 000 personnes comme annoncé par les partisans de François Fillon, ce dernier a réaffirmé qu’il n’était pas prêt à renoncer à sa candidature malgré les défections de plus de 300 élus et cadres des Républicains selon le dernier compteur de Libération, doublées d’une suspension de participation à la campagne décidée par l’UDI vendredi 3 mars.

Tentant de détourner l’attention sur son cas dans un discours ancré toujours plus à droite, il a évoqué le totalitarisme « islamique » : « Ce qui se passe actuellement donnerait presque à croire que nous sommes dans une comédie si durant ces cinq années ne s’était pas présenté un terrible danger auquel la France n’a jamais été confronté ces dernières décennies, je veux parler du totalitarisme islamique. (…) Nous sommes en état d’urgence, mais à en écouter certain, il est urgent de ne pas en faire état. (…) Parce que la France ne peut pas servir de sanctuaire à l’islamo-fascisme ».

« Personne ne peut aujourd’hui m’empêcher d’être candidat », a-t-il lancé. Personne… sauf Alain Juppé ? Ce dernier, qui a perdu la primaire de la droite en novembre 2016, entend faire une déclaration ce lundi 6 mars à 10h30.*

Mise à jour : Il a refusé d’être le plan B face à François Fillon.


saphirnews.com
***


Palestine : Netanyahou refuse qu’une rue d’une petite ville arabe israélienne porte le nom de Yasser Arafat.

Connu pour son irascibilité extrême envers la question palestinienne, de celle qui le fait entrer dans une rage folle, Benyamin Netanyahou n’avait manifestement rien de mieux à faire dimanche que de sortir de ses gonds pour interdire qu’une rue porte le nom du défunt Yasser Arafat.

Emporté par sa colère inextinguible, l’ultra-sioniste Premier ministre israélien a tempêté après avoir appris que la petite ville arabe israélienne de Jatt s’est autorisée à inaugurer une plaque commémorative à la mémoire de la grande figure de la résistance palestinienne, dont la mort brutale et mystérieuse, le 11 novembre 2004, a fini par livrer son lourd secret : une mort par empoisonnement au polonium, selon les conclusions formelles auxquelles a abouti l’Institut de radiophysique de Lausanne (IRA), un laboratoire de renom, et comme l’a dénoncé sa veuve Souha qui criait alors à « l’assassinat politique » en pointant un doigt accusateur vers Israël.

Cet hommage posthume rendu au fondateur et président de l’Autorité palestinienne, à qui le prix Nobel de la Paix avait été décerné en 1994 pour sa participation à des tables rondes aux côtés des Israéliens, a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans le ciel ombrageux de Netanyahou, au point d’en faire une véritable affaire d’Etat.

« Il n’y aura pas de rue Yasser Arafat en Israël, il n’y aura pas de rue portant les noms des meurtriers d’Israéliens et de Juifs ici, chez nous, et je vais prendre toutes les dispositions nécessaires, y compris faire adopter une nouvelle législation s’il le faut, pour cela ne se produise pas », a-t-il martelé, en guise d’ouverture volcanique de sa réunion de Cabinet.

Du côté de Mohamed Taher Wattab, l’édile de la bourgade placée sous les feux de l’actualité brûlante, la consternation est à son comble : « Yasser Arafat a signé un accord de paix avec Israël et il est fort dommage que le Premier ministre trouve le besoin de perdre son temps sur le nom d’une rue dans une petite ville comme la nôtre », s’est-il insurgé, en précisant qu’il « agirait conformément à la loi », selon l’avis juridique qui sera émis.

Dans ce qui ressemble fort à un énième combat du pot de terre contre le pot de fer, on peut prédire sans risque de se tromper que le fossoyeur israélien de la Palestine tranchera dans le vif, en reléguant au rebut la plaque commémorative à la mémoire de Yasser Arafat, ce « héros aux yeux des Palestiniens et de nombre d’Israéliens arabes », comme l’a répété avec insistance Mohamed Taher Wattab.


oumma.com
***


France : Les policiers barbus désormais signalés par les CRS.

Il est des recensements à faire dresser les cheveux sur la tête ou à hérisser le poil, c’est selon… En l’occurrence, la note de la direction zonale de l’Est de la France qui impose aux officiers CRS, à compter du 1er mars, de dénombrer scrupuleusement leurs agents de sécurité qui ont du poil au menton laisse pour le moins pantois.

Révélé dans Le Point, cet inventaire inédit des barbus dans les rangs des forces de l’ordre, qu’ils arborent la barbe ou le bouc dont chacun aura observé le grand retour en force sur les visages masculins au cours de ces dernières années, sera répertorié dans un tableau mensuel à remplir dûment.

« À compter de ce jour est mis en place un tableau mensuel recensant le nombre de fonctionnaires porteurs de barbe ou de bouc. (Ce tableau sera à envoyer à chaque fin de mois au plus tard le dernier jour ouvré) », précise l’article d’Aziz Zemouri. Et de poursuivre : « Nbre de porteurs de barbe », vous y mentionnerez tous les fonctionnaires de votre unité porteurs soit de la barbe ou du bouc. Dans la colonne « Nbre dérogations », vous y ferez apparaître le nombre de fonctionnaires ayant présenté un certificat médical (administratif ou non) lui autorisant un port de barbe. Aucune autre considération n’est à prendre en compte dans ce recensement qui reste très succinct. Ne pas renseigner la colonne » % effectif total ». Ce tableau est à retourner même voie pour le jeudi 9 mars ».

Alors que, paradoxalement, la chasse aux barbus, désormais associés dans l’inconscient collectif à de méchants musulmans, voire des « islamistes ou terroristes » en puissance, est ouverte sur le territoire national, le port de la barbe, qu’elle soit de trois ou dix jours, longue ou encore fleurie, n’a jamais été aussi tendance… Allez comprendre !!

Une mode à laquelle ont aussi succombé les policiers dont l’apparence, très réglementée, peut toutefois se singulariser par quelques signes extérieurs distinctifs : la coupe de cheveux, le port de la boucle d’oreille, de piercings pour les hommes comme pour les femmes, ainsi que la barbe, aussi longtemps que leur « look » personnalisé ne franchit pas les limites à ne pas dépasser.

Faut-il voir derrière ce recensement au poil près des fonctionnaires de police, les effets pernicieux du classement de la barbe, pourtant ultra-tendance, dans les fameux signes avant-coureurs de la radicalisation ?


oumma.com
***


Pétition pour suspendre l’Accord d’association Europe – Israël.

L’Union européenne doit suspendre son Accord d’association avec Israël !

Campagne du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israeliens et du collectif » Trop, c’est trop ! «

L’Union européenne doit aider à sortir de l’impasse tragique où mènent l’occupation et la négation des droits des Palestiniens, et faire pression sur Israël, dont elle est le premier partenaire économique. Comme le Parlement européen en 2002, nous demandons que soit suspendu cet Accord.

Nous, citoyennes et citoyens, considérant que l’État d’Israël, dans sa politique de colonisation et d’annexion des territoires palestiniens, viole en toute impunité le droit international, le droit humanitaire, la 4e convention de Genève, les nombreuses résolutions de l’ONU, et que ces atteintes répétées aux droits de l’Homme caractérisent une infraction majeure à l’article 2 de l’Accord d’association entre l’Union européenne et Israël, demandons que la Commission européenne, mette en œuvre une procédure de suspension de cet accord.

Nous demandons que la Commission européenne convoque d’urgence à cet effet le Conseil d’Association Union Européenne-Israël. Nous prions Madame Fédérica Mogherini, Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, de bien vouloir prendre en considération notre demande, laquelle est fondée sur une exacte appréciation des faits et une rigoureuse interprétation des conditions suspensives de l’accord et des normes qui doivent présider à la politique étrangère européenne, et, pour toutes ces raisons, de bien vouloir la transmettre et l’appuyer auprès des organes compétents de l’Union.

Pour signer la pétition, rendez-vous sur :
http://www.occupationpasdaccord.eu/fr
.


oumma.com
***

Wilders veut interdire le Coran aux Pays-Bas.

Dans des Pays-Bas en pleine campagne pour les législatives du 15 mars, Geert Wilders se voit déjà Premier ministre. Le leader d’extrême-droite, deuxième dans les sondages, réaffirme ses positions anti-islam.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


oumma.com
***


Allemagne : Mesut Özil révèle prier en turc pendant l’hymne national.

Le milieu international germano-turc d’Arsenal, Mesut Özil, de religion musulmane, a révélé dans son autobiographie qu’il prie en turc sur la pelouse pendant l’hymne national avant les matches internationaux.

Le joueur d’Arsenal, âgé de 28 ans, un musulman très pratiquant, est né à Gelsenkirchen de parents turcs qui ont immigré en Allemagne. Özil a été critiqué par certains médias allemands pour ne pas chanter lorsque l’hymne national est joué, un temps qu’il avoue donc consacrer à prier pour le bon déroulement du match.

« Juste avant le coup d’envoi, je prie. C’est devenue une tradition pour moi. C’est toujours le même texte. Je prie en turc », écrit Özil dans son autobiographie La magie du jeu qui sera publiée en allemand le 16 mars.

« J’ai appris ces prières comme un enfant de mes parents », a-t-il ajouté. « Alors, je (les) dis après m’être levé (le matin), après manger et pendant l’hymne national. »

Dans son livre, il révèle également comment il a été tiraillé par la décision de jouer pour l’Allemagne ou la Turquie, sa famille étant divisée sur le sujet. Son père et son frère voulaient qu’il joue pour la Mannschaft tandis que sa mère et sa soeur penchaient pour la Turquie.


Africa24.info
***


Zambie : Une forme humaine géante est apparue dans le ciel et a effrayé la population.

Une personne a immortalisé ce moment, ce qui semble être une gigantesque forme humaine se baladant dans le ciel…

L’image a été prise dans la ville de Kitwe, en Zambie, un pays en Afrique de l’Est. Elle semble montrer une forme humaine gigantesque.

Certains disent que cette « chose » a l’air solide et d’autres que c’est un nuage. Mais cela a divisé, une partie de la population était effrayée tandis que l’autre a adoré voir cela, parlant même d’une manifestation de Dieu.

La personne ayant pris cette photo estime que cette chose étrange ferait environ 100 mètres de long.

Un témoin aurait dit: « Nous avons été choqués de voir cette chose qui ressemble étrangement à un être humain. Elle est restée pendant plus de 30 minutes dans les nuages. »


Africa24.info
***


Biographie de l’Imam Al-Boukhari.

Né en 194 de l’hégire à Boukhara, dans la région de Khorasan en territoire perse, il est le petit fils d’une famille originellement Zoroastre ayant alors embrassé l’Islam. Il perd très tôt son père. Seul avec sa mère, on raconte, que devenu aveugle, cette dernière vit Ibrahim, paix et salut soient lui, en songe, lui annonçant la guérison de son fils. Le lendemain matin, le petit Boukhari aurait retrouvé la vue…

Il entame l’étude du hadith à 11 ans, en apprenant la compilation de hadiths de Ibn Al-Mubarak. À 16 ans, sa mémorisation du Coran fut déjà complète. La même année, il part s’installer avec sa mère à la Mecque. Continuant son apprentissage du hadith, il apprend également la jurisprudence shaféite auprès d’Al-Humaydi, en complément de la jurisprudence hanbalite qu’il maitriserait déjà. À 18 ans, il écrit son 1er livre sur les compagnons du Prophète, paix et salut soient sur lui, et leurs successeurs. Dans sa quête perpétuelle de hadiths, il part voyager à travers tout le Moyen-Orient à la recherche de doctes capables de le lui en transmettre. C’est ainsi qu’il rencontrera pêle-mêle en passant par Médine, Damas, Le Caire, Bagdad ou Kufah, les imams Ahmad ou encore Ishaq Ibn Mansur.

Son incroyable mémoire et sa dévotion à authentifier les hadiths font sa réputation. On rapporte une anecdote d’ailleurs fort révélatrice à ce sujet. Ibn Adiyy raconte en effet qu’un »nombre de savants apprirent qu’(il) serait (…) de passage à Bagdad. Ils choisirent 100 hadiths dont ils brouillèrent les chaînes de transmission (…) Chaque savant prit 10 de ces hadiths et s’apprêta à (le) mettre à l’épreuve (…) l’un des savants (le) confronta avec le 1er de ses 10 hadiths. Il répliqua »Je ne le connais pas ». Le savant lui cita un autre hadith. Il répondit »Je ne le connais pas » et ainsi de suite jusqu’au 10ème hadith. (…) un autre savant exposa à son tour ses dix hadiths, puis un autre, jusqu’au 100ème hadith, et Al-Boukhari répondait invariablement »Je ne le connais pas ». Quand il vit qu’ils avaient terminé, il se retourna vers le 1er savant et dit »La chaîne authentique de ton 1er hadith est ceci, celle de ton 2ème hadith est ainsi etc. » Il fit de même avec le 2ème savant, puis le 3ème, et il poursuivit (…) jusqu’au 100ème hadith.

Al-Warraq raconte aussi qu’il répondit à un homme l’interrogeant sur ses connaissances que »jamais je ne (…) citerai un hadith d’un Compagnon ou un Successeur sans que je sache la date et le lieu de leur naissance et de leur mort, et là où ils vécurent.(…) ». Dans l’étude des chaînes de transmission, il est dit qu’il ne disait jamais d’un homme »c’est un menteur ! » mais plutôt que »telle personne l’a démenti » où qu’il serait »non digne de confiance ».

À son apogée, il aurait appris par cœur autour de 100 000 hadiths authentiques et environ 200 000 hadiths d’authenticité questionnable. Avant chaque pose d’un hadith sur papier, il effectuait ses grandes ablutions et priait deux unités de prière. Pendant une quinzaine d’années, il scrute ainsi 600 000 hadiths pour n’en retenir que moins de 8000 pour son « Sahih ». Soumis à l’Imam Ahmed et à d’autres doctes en hadiths, son travail fut largement approuvé pour devenir le plus consulté des recueils de hadiths de l’histoire. Al-Warraq rapporte aussi de lui, qu’il le voyait, lors de voyages »se lever la nuit entre 15 et 20 fois. Chaque fois, il allumait sa lampe et il extrayait des hadiths en les annotant (…) À l’approche de l’aube, il avait l’habitude de prier 30 rak`ah (…) »

Il écrira également d’autres livres tel que »Tarikht-Kabir », où il y explique comment reconnaître les narrateurs de traditions. Il y aura aussi « Kitab-ul-Kunni » où il y compile les noms et statuts des narrateurs de hadiths, et « Kitab-Ul-Zoafa » où il y décèle la fragilité de certaines traditions.

Agé de 42 ans, il regagne Boukhara où toute la cité s’était réunie pour l’accueillir. Ceci après s’être fait non plus ni moins accuser de soutenir la théorie du »Coran créé », lors de son passage par Nishapur (Iran). Perdant là bas tous ses élèves, seul Muslim ibn al Hajjaj continuera alors de rendre à ses cours. Oui, nous parlons bien ici de l’imam Muslim, second plus grand compilateur de hadiths de l’histoire, qui fut ainsi son élève… Parenthèse faite et de retour à Boukhara, sa mère décédée, il reçoit 180 000 dinars en héritage, qu’il investit dans la construction d’un centre d’étude fréquenté par des étudiants tant perses que chinois, turques et arabes. On estime à plus de 90 000 étudiants venant alors prendre la science du hadith de l’lmam Boukhari. Il se fera des disciples non moins fameux. Nous pouvons citer parmi eux entre autres At-Tirmidhi et Al-Marwazi.

Mais il sera à nouveau contraint de quitter sa ville. Il aurait en effet refusé de se rendre près du sultan Khalid Ibn Ibn Ahmad az-Zuhaly, qui le sommait de venir lui transmettre de son savoir. Mais comme à l’accoutumée, un savant ne se déplace pas, on vient vers lui.. Chose qui déplut fortement à l’intéressé, qui le fit exiler loin de là. Mais très vite, son règne va brutalement se terminer, ses proches et fidèles mourant eux aussi pour la plupart. Revenant à Bukhara, toujours aussi apprécié des siens, il mourra peu après de maladie, lors d’une halte à Khateng, sur la route de Samarkand, cherchant à se rendre près d’étudiants désireux de le rencontrer. Il quittera ce monde à l’âge de 62 ans, le 29 Ramadhan 256, non sans être resté pour tous ceux l’ayant connu le plus grand Muhaddith de son temps.

Cauchemar des coranistes, sommité scientifique pour les partisans de la Sunnah ; l’imam Al-Boukhari restera, de par ses maîtres et élèves, sa mémoire exceptionnelle et surtout, son travail quant à l’authentification des hadiths, l’un des personnages les plus brillants de la civilisation islamique. Puisse Allah le rétribuer de la meilleure des manières.


desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
ONG : L’armée israélienne empêche la prise en charge des blessés palestiniens
.
Un Palestinien condamné à un an de prison pour incitation sur Facebook
.
Haniyeh rencontre deux députés du Fatah
.
Les Factions appellent à mettre un terme à la coordination de sécurité en réponse à l’assassinat d’al-Araj
.
15 000 femmes palestiniennes arrêtées depuis 1967
.
Incursion sioniste limitée à l’est de Deir al-Balah
.
L’occupation envisage de démolir la plupart des maisons du village de Khan al-Ahmar
.
Les élections sans consensus ont raté une occasion historique de mettre fin à la division
.
Un jeune palestinien tué lors d’une fusillade avec les soldats occupants
.
Naplouse: Les forces d’occupation envahissent le village de Sabastia
.
Les colons envahissent Salfit sous haute protection militaire
.
Naplouse : Deux Palestiniens arrêtés pour une tentative d’attaque au couteau
.
Deux députés et un dirigeant du Hamas arrêtés en Cisjordanie
.
La prisonnière Dababessa placée en détention administrative
.
Bethléem: Nouveau projet colonial à l’entrée de Nahalin
.
L’occupation arrête un Jérusalémite au moment de sa libération après 12 ans de captivité
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information