MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 16 Shawwal 1438.

Flash info du 16 Shawwal 1438.
Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Les dessous de la « marche des musulmans contre le terrorisme ».
Une « marche des musulmans contre le terrorisme », organisée du 8 au 14 juillet, attire de nombreuses critiques en France parmi les musulmans, et même du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui a refusé de s’associer à la démarche. Explications.
Annoncée depuis plusieurs semaines, une « marche des musulmans contre le terrorisme » est organisée du samedi 8 au vendredi 14 juillet à travers plusieurs villes européennes. Le voyage, qui se fera en bus, traversera Berlin, puis Bruxelles, Saint-Etienne-du Rouvray, Paris, Toulouse, Nice pour finir le 14 juillet, jour de fête nationale, dans la capitale. A chaque étape sont prévues des commémorations en faveur des victimes du terrorisme commis au nom de l’islam. Les organisateurs de cette initiative ont annoncé la participation d’une soixantaine d’imams à cette tournée.
La marche, dont le but est encore de marteler que l’islam n’a rien à voir avec les actions terroristes, n’est pas pour enchanter une grande partie des musulmans. Non pas qu’ils soient solidaires de criminels, loin s’en faut : outre l’utilité de cette marche qui est questionnée, l’identité des organisateurs et le manque de transparence de l’initiative y sont pour beaucoup.
Qui en sont les organisateurs ?
Le hic, et de taille pour nombre de musulmans en France : c’est Hassen Chalghoumi qui est à l’origine de cette initiative. Le très controversé « imam de Drancy » et président de la mystérieuse Conférence des imams de France est accompagné dans cette démarche de l’écrivain juif Marek Halter, associé depuis de longues années à Hassen Chalghoumi dans son parcours politico-médiatique. L’auteur de livres sur Khadija et Aïcha, épouses du Prophète Muhammad, et sur Aïcha, fille du Prophète, n’hésite pas, en mars dernier auprès de Paris Match, à présenter le voyage comme le fruit de « notre mobilisation », décrédibilisant un peu plus l’initiative comme une « marche des musulmans ».
Parmi les organisateurs, on trouve aussi Hocine Drouiche, moins connu que Hassen Chalghoumi mais tout aussi controversé. Vice-président de la Conférence des imams de France, il avait été dénoncé au cours de l’année 2016 par des membres du Conseil français du culte musulman et des représentants musulmans du Gard comme un usurpateur pour s’être présenté comme président d’un Conseil des imams du Gard.
Enfin, il y a Eric Gozlan, directeur exécutif de l’Union des peuples pour la paix dont Hassen Chalghoumi est président. Basée à Drancy, cette association de dialogue interreligieux a organisé, selon les informations communiquées à la fondation Anna Lindh, la « omra » à Jérusalem pour des imams en 2012.
Un homme d’affaires interdit à l’iftar du CFCM avec Macron.
Côté financement, c’est un certain Mohammed Izzat Khattab qui est à la manœuvre. Il se présente lui-même comme un homme d’affaires syrien vivant à Paris, qui a fait fortune dans le pétrole, l’immobilier, l’industrie du phosphate et le développement du tourisme. Il préside un mouvement politique appelé La Syrie pour tous qu’il a crée en 2009 avant de fonder en 2012 une fondation du même nom, sur ses fonds propres, dans l’optique d’aider ses compatriotes en Syrie et en exode face au terrible conflit.
Selon Le Point, il s’était vu interdire l’entrée à l’iftar du CFCM avec le président Emmanuel Macron en juin en raison de ses antécédents judiciaires. Condamné en Suisse pour diverses escroqueries, il fait également l’objet d’une fiche S qui signale ses déplacements au sein de l’espace Schengen, lit-on.
Le CFCM refuse de s’associer à cette marche.
Sollicité pour participer à cette marche, le CFCM a opposé une fin de non-recevoir à la demande. Conscient du rejet que suscite Hassen Chalghoumi par ses coreligionnaires,, ses représentants n’ont pas l’envie d’octroyer un semblant de légitimité à un événement au financement opaque.
« On ne va pas passer notre temps à nous justifier », tempête Abdallah Zekri, qui manifeste son ras-le-bol de voir une initiative contre le terrorisme ne soulever qu’une de ses facettes, celle qui appellent les musulmans seuls – et non les citoyens dans leur diversité – à se manifester, « comme s’ils sont les seuls au monde à devoir montrer qu’ils n’ont rien à voir avec les criminels ».
Le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie refuse également de s’associer à un événement non initiée par des « musulmans de terrain » mais par des « imams sans mosquées » pour la plupart. Lui comme d’autres fédérations musulmanes ont appelé, jeudi 6 juillet, les musulmans à « participer activement à des actions tendant à mieux faire connaître les valeurs fondamentales de l’islam qui ne sont en rien contraires aux lois de la République » afin de lutter contre la mauvaise image de l’islam en France, ceci sans aucunement évoquer la marche de Chalghoumi-Halter.
saphirnews.com
***

CFCM : la présidence d’Ahmet Ogras, tremplin pour organiser les élections de 2019 .
L’heure se veut solennelle au siège parisien du Conseil français du culte musulman (CFCM). S’y est déroulée, mercredi 5 juillet, une conférence de presse inaugurant la troisième présidence de l’instance (et dernière du mandat), qui revient pour la première fois à une personne originaire de Turquie.
S’il avait été un temps envisagé par des membres du CFCM qu’Ahmet Ogras ne reprenne pas le flambeau après Anouar Kbibech, c’est bien le Franco-Turc de 46 ans qui se présente aux journalistes comme celui qui incarnera jusqu’en juin 2019 la tête de l’instance représentative du culte musulman, en vertu des statuts qui ont instauré une présidence collégiale et tournante visant à mettre fin aux incessantes crises de leadership.
C’est la bonne entente affichée entre les représentants du CFCM présents, Ahmet Ogras allant même jusqu’à parler d’une « fraternité sincère » avec le trio formé entre lui, Anouar Kbibech, désormais vice-président, et Abdallah Zekri, qui passe du statut de secrétaire à délégué général. « Je suis très bien entouré », dit celui qui, à maintes reprises ces dernières semaines, a demandé à être épaulé dans la tâche qui l’attendait. Il ne s’est pas fait prier. A la conférence de presse, Anouar Kbibech et Abdallah Zekri s’imposent d’eux-mêmes pour dresser le bilan et évoquer une feuille de route.
Face à la radicalisation, « cesser d’incriminer le culte musulman »
Le leitmotiv d’Ahmet Ogras : se doter d’un « CFCM fort » et lui donner pour cela les moyens de fonctionner correctement. « A nous fédérations de mettre la main à la poche », martèle-t-il, sans pouvoir donner plus de détails sur la façon dont il peut espérer obtenir gain de cause auprès des organisations. Si cette question est cruciale, encore leur faut-il l’envie de financer le CFCM, à l’heure où la mise en place effective d’une association cultuelle voulue par l’Etat est déjà problématique.
A ce stade, il faut faire avec les moyens du bord. Et pour Aslam Timol, chargé de mission, le CFCM a fait « un excellent travail » avec le peu dont l’instance dispose s’agissant de la lutte contre la radicalisation. S’insurgeant du fait que soit souvent, face au phénomène de radicalisation, « incriminé le cultuel » sans que les responsabilités de l’Etat dans le problème soient vraiment questionnées, il estime que « le CFCM n’a pas à apporter toutes les réponses ». Abdallah Zekri, également président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, marque aussi son ras-le-bol de voir les musulmans sans cesse pointés du doigt alors qu’ils ne sont « ni responsables ni coupables » des crimes commis par des terroristes.
Anouar Kbibech se targue tout de même de la création du conseil religieux en avril dernier regroupant « 30 imams de sensibilités diverses » et qui donne ainsi « une dimension théologique au CFCM » qu’il n’avait pas jusqu’à présent. Face aux « usurpateurs » de l’islam, « le conseil religieux est la pierre angulaire de la lutte contre la radicalisation dans les mois et les années à venir », indique-t-il, annonçant l’établissement à la rentrée d’une liste d’une quinzaine de livres « qui font consensus » pour mieux connaître l’islam. Un projet vidéo est aussi sur la table.
Horizon 2019
C’est surtout la préparation des élections de juin 2019 qui va indubitablement occuper la présidence d’Ahmet Ogras. Pour Anouar Kbibech, la première année devrait être consacrée aux discussions et débats sur les statuts du CFCM et l’éventuelle réforme à adopter, idéalement en septembre 2018. « Il faudra faire un bilan sur la présidence collégiale et tournante, ses avantages et inconvénients » pour prendre les mesures adéquates qui ne fâcheront personne, dit-il.
S’il est « plus facile » d’organiser des élections aujourd’hui que par le passé pour Ahmet Ogras, rien ne dit qu’elles ne se dérouleront pas sans conflit ouvert ou même boycott.
Lors de l’iftar du CFCM en juin, Emmanuel Macron a prévenu le CFCM : il faut dès à présent préparer « ce temps fort » que seront les élections : « Elles ont trop souvent été marquées par des refus de participation. Nous savons que le nombre de mosquées qui participent à ces élections (…) est encore aujourd’hui trop faible, nous savons que vos associations peinent à recruter des bénévoles plus jeunes pour assurer leur fonctionnement et leur développement. Voilà les enjeux des élections pour l’horizon 2019. »
saphirnews.com
***

France : Strasbourg : la mosquée Al Fatih recouverte de tags islamophobes.
Dans la nuit de vendredi à samedi, la mosquée Al Fatih de Strasbourg plus connue sous le nom de la « mosquée de l’Esplanade » a été la cible de tags islamophobes. Sa façade a été recouvertes sur plusieurs mètres, des inscriptions « Raus » (Dehors, ndlr) et « Islam hors d’Europe », taguées à la peinture noire.
Ce n’est pas la première fois que cette mosquée subit des actes islamophobes.
desdomesetdesminarets.fr
***

France : La ridicule « marche des musulmans contre le terrorisme ».
Du 9 au 14 juillet, une « marche des musulmans contre le terrorisme », en bus, va sillonner la France pour dire « non à Daesh ».
Si l’écrivain Marek Halter va nous faire le plaisir d’encadrer ce bus tour, ce n’est ni plus ni moins à Hassan Chalghoumi que l’on a confié la marche. 60 imams venus de toute l’Europe selon leurs dires devraient en faire partie. Notons également la présence de la star du rire Hocine Drouiche, nous régalant chaque jour de ses publications plus drôles les unes que les autres.
À la question de savoir si il a été dur de réunir des imams à cette occasion, nos joyeux lurons ont répondus à l’affirmative. La raison ? Les dits dirigeants de mosquées seraient frileux à condamner l’organisation terroriste.. Quelle audace.
Voyez-vous, ces personnages ont cela d’impressionnant qu’ils n’ont encore aujourd’hui toujours pas mesuré tout le mépris et la colère qu’ils arrivent à susciter auprès des « leurs ». Si des imams vous disent non, c’est parce qu’ils n’ont surtout pas envie d’être vu en votre compagnie, messieurs Drouiche et Chalghoumi. Vous pouvez poser avec Christian Estrosi ou Arnold Schwarzeneger, baiser la main d’Anne Hidalgo ; le soutien des musulmans, vous ne l’aurez jamais ainsi.
Les imams et croyants que vous méprisez et calomniez pour obtenir la satisfaction de vos maîtres font déjà ce qu’ils peuvent. Ils n’ont pas besoin de votre bus et de vos funestes personnes pour travailler à éteindre le possible feu des extrémismes. Surtout que vous êtes de ceux qui justement servez bêtement à le nourrir. Couvrez vous de ridicule, mais laissez-nous tranquille!
desdomesetdesminarets.fr
***

Palestine : Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation.
issa Amro est l’une des figures du combat palestinien contre l’occupation israélienne. Il est le responsable de l’organisation « La jeunesse contre les colonies », installée à Hébron en Cisjordanie, doit se présenter devant un tribunal militaire israélien ce dimanche 9 juillet.
Il doit répondre de 18 chefs d’accusation parmi lesquels l’incitation à la violence.
Il encourt une peine de dix ans de prison. Son procès a commencé en novembre dernier et après plusieurs suspensions et reports, il doit reprendre et entrer dans le vif du sujet ce dimanche.
Issa Amro, qui se veut apôtre de la résistance non-violente, rejette, lui, ces accusations mais se dit pessimiste.
La défense d’Issa Amro avait essayé de faire abandonner 14 des 18 chefs d’inculpation, plaidant que les faits étaient anciens et que certains avaient déjà fait l’objet de poursuites désormais classées. Mais la justice militaire israélienne a refusé et 38 témoins seront appelés à témoigner contre le militant palestinien.
Des témoignages qui interrogent Issa Amro : « Comment les témoins pourront se rappeler ce qu’il s’est passé en 2010, 2012 ou 2013 ? Mais ils ont insisté pour garder toutes les charges contre moi. C’est un procès politique pour essayer de décourager les Palestiniens de pratiquer la résistance non-violente. »
La dernière audience date du mois de mars. Et depuis, la reprise du procès a été reportée plusieurs fois. Issa Amro y voit une autre façon de faire pression sur lui. « Ils essayent de ne pas donner de date au procès pour empêcher que des officiels y assistent, explique-t-il. Et ils veulent que je reste sous tension, que je pense à me protéger et non à poursuivre mes actions. »
Le militant palestinien est pessimiste quant à l’issue de son procès. Il reprend un argument régulièrement soulevé par les responsables palestiniens : le taux de condamnation par les tribunaux militaires israéliens est, dit-il, proche de 100%.
CPI Centre Palestinien D'information
***

Palestine : Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations.
Un ouvrier palestinien a été blessé aux pieds, hier, après avoir été chassé par les forces d’occupation, à l’est de Bethléem, au sud de la Cisjordanie occupée.
Une source locale a indiqué que le jeune palestinien Hazem Abu Sheikh âgé 41 ans, de la ville de Bethléem, a subi des fractures aux pieds, après avoir été chassé par les soldats d’occupation lors de son retour du travail dans la ville de Jérusalem.
La source a déclaré que les forces d’occupation israéliennes ont chassé le jeune Abu Sheikh dans la zone de Wadi Houmous près des villages de Numan et Khass à l’est de Bethléem. Ce dernier est tombé d’un endroit haut et a été évacué à l’hôpital de Beit Jala pour le traitement.
En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32102
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information
CPI Centre Palestinien D'information
***

Palestine : L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.
Les forces d’occupation sionistes ont arrêté, samedi soir, un prisonnier libéré sur un point de contrôle lors de son retour de Ramallah à Jénine, en Cisjordanie.
Des sources locales ont déclaré à notre correspondant que les soldats israéliens ont arrêté Imad Eddin Jamal Abu Hija lors de son retour de Ramallah à Jénine hier après-midi et l’ont emmené vers une destination inconnue.
Les forces d’occupation ont attaqué la maison du cheikh Jamal et ses fils dans le camp de réfugiés de Jénine, il y a quelques jours, et ont arrêté son fils Asim puis son fils Imad.
Rappelant qu’Imad est un prisonnier libéré qui a passé une longue période de détention dans les prisons d’occupation, sachant que son père Cheikh Jamal a été condamné à la réclusion à perpétuité neuf fois pour son rôle dans la bataille du camp de réfugiés de Jénine.
En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32101
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information
CPI Centre Palestinien D'information
***

Palestine : Gaza : Le ministre de l’intérieur élève l’état d’alerte et booste les mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte.
Les services sécuritaires dans la bande de Gaza ont renforcé, hier, leurs mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte suite aux attentats de vendredi qui ont laissé 26 soldats égyptiens entre morts et blessés.
Le président des affaires sécuritaires, Taoufik Abu Naim, a révélé que les mesures de sécurité ont été renforcées dès les premières heures des attentats qui ont visé des soldats égyptiens dans la région de Rafah en Egypte.
Abu Naim qui a présenté ses condoléances aux autorités égyptiennes et a ajouté que l’état d’alerte a été élevé sur les frontières avec l’Egypte pour empêcher toute tentative d’une infiltration dans la bande de Gaza de la part des personnes recherchées par la justice égyptienne.
Notons que le porte-parole de l’armée égyptienne avait déclaré que les confrontations avec les éléments takfiristes (intégristes de Daech) qui ont attaqué les soldats dans la région Rafah à Sina, ont fait dix morts parmi les soldats égyptiens et 40 parmi les takfiristes en plus de la destruction de 6 véhicules militaires.
En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32100
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information
CPI Centre Palestinien D'information
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation
.
Issa Amro est l’une des figures du combat palestinien contre l’occupation israélienne. Il est le responsable de l’organisation « La jeunesse contre les colonies », installée à Hébron en Cisjordanie, doit se présenter devant un tribunal militaire israélien ce dimanche 9 juillet.
.
Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations
.
L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.
.
Gaza: l’intérieur élève l’état d’alerte et booste les mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte
.
Paris: Manifestation en solidarité avec les Palestiniens de Gaza
.
Coupure de l’électricité de Gaza: blocage des paiements de l’Autorité Palestinienne à l’Egypte
.
Palestine: Le Royaume-Uni condamne la construction d’une colonie juive à Jérusalem occupée
.
L’Autorité Palestinienne gèle les virements bancaires pour l’achet de carburant de l’Egypte
.
L’occupation met en place une barrière militaire au pont Halhoul à Hébron
.
Haniyeh : Nos relations avec l’Egypte se poursuivent
.
Forum des médias: l’Autorité Palestinienne a arrêté 60 journalistes en 6 mois
.
« Nous allons vers Jérusalem »: 120 000 étudiants inscrits dans les camps d’été du Hamas
.
L’occupation forme ses soldats pour surmonter le traumatisme de la guerre
.
Transfert du prisonnier gréviste Mohammed Allan à l’hôpital
.
L’UE appelle l’occupation à geler les activités de colonisation
.
Hamas: la dernière offensive contre Gaza a montré la criminalité de l’occupation
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 2 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 2 Joumada At-Thani 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Santé : Les innombrables bienfaits du gingembre.
Les Zingibéracées… qu’est-ce que c’est ? Un nom bien étrange pour désigner une famille de plantes dont beaucoup offrent une multitude de bienfaits. L’une d’elle, que beaucoup connaissent mais que finalement nous consommons assez peu ici est, le gingembre. Le gingembre est une plante herbacée à rhizome souterrain muni de racines avec des tubercules. Ce sont ces rhizomes que nous consommons.
Qu’il soit frais, séché, confit, râpé, moulu, le gingembre est un véritable allié pour la santé. Très présent dans la cuisine asiatique (indienne, chinoise, japonaise), le gingembre peut également se trouver sous forme d’huile essentielle (utilisation par voie orale, en diffusion, ou en onction avec une huile végétale). Les manières d’utiliser le gingembre sont donc très multiples, tout comme les bienfaits qu’il peut nous procurer. En effet, que ce soit pour la beauté, ou la santé, en soin préventif ou curatif, le gingembre présente de multiples bienfaits. Nous allons voir quelques unes de ces vertus.
Un anti-inflammatoire.
Les propriétés anti-inflammatoires du gingembre sont très reconnues.
La consommation de gingembre diminue les douleurs liés à l’arthrite:
« Parce qu’il empêche la production des prostaglandines, hormones précurseurs des mécanismes inflammatoires », explique le Docteur Odile Morant, médecin phytothérapeute.
Un remède anti-nausée.
Le gingembre est utilisé contre le mal des transports, pour les nausées en général. Il est souvent très apprécié par les femmes enceintes au premier trimestre de grossesse pour soulager les nausées. Des capsules de gingembre leur sont proposées en pharmacie. Il existe même des chewing-gums au gingembre anti-nausées.
Un puissant anti-oxydant.
Le gingembre est très riche en anti-oxydants. Une quarantaine de composés anti-oxydants ont été découverts dans le gingembre permettant de lutter contre les radicaux libres, et certains de ces composés seraient résistants à la chaleur. Lorsqu’on l’associe à l’oignon et l’ail, on crée une synergie entre leurs différents composés antioxydants, qui boosterait les potentiels de chacun de ces aliments. L’effet antioxydant serait donc encore plus important.
Le gingembre contre les migraines et les problèmes digestifs.
Le gingembre serait également un bon remède naturel pour les maux de tête. Le gingembre pourrait stimuler la sécrétion de bile et l’activité de différents enzymes digestifs, facilitant ainsi la digestion. Il détient également un effet anti-spasmodique.
Effet contre le rhume, et la toux.
Le gingembre est également un remède naturel contre les états grippaux (rhume, toux, fatigue,…).
De par ses propriétés réchauffantes, sa grande contenance en vitamines (C, D et B) et sa grande richesse en sels minéraux (potassium…) et en oligo-éléments (calcium, magnésium, cuivre, zinc), il donne de l’énergie à l’organisme.
Pour soigner le rhume et la toux, il peut être consommé en décoction. On y ajoute souvent du citron pressé, et du miel, voire même de la cannelle, et des clous de girofle, un peu comme un grog, (mais avec l’alcool en moins).
Un aphrodisiaque ?
Tout le monde a probablement déjà entendu parler de l’effet aphrodisiaque du gingembre cru. Et pourtant, la stimulation de la libido que cette racine aurait est régulièrement remis en cause puisqu’à ce jour, aucune étude scientifique ne le prouve vraiment. Cela dit, consommer du gingembre ne peut que nous faire du bien, et reste un tonifiant naturel.
Le gingembre est certes une plante mais cela n’empêche pas qu’il doit être consommé avec précaution. En effet, il est déconseillé chez les patients qui souffrant de maladies inflammatoires de la peau, d’ulcères du système digestif. Pour les personnes ayant des traitements médicamenteux (notamment les problèmes de diabète, de maladies cardiovasculaires), le gingembre est également à consommer avec modération, et même en demandant l’avis d’un médecin.
Clic pour voir la Source de l’article
***

L’orgueil, un grand péché !
Parmi les grands péchés en Islam, l’orgueil y tient une place de choix, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « N’entrera pas au Paradis quiconque a un atome d’orgueil dans son cœur ».
L’orgueilleux est fier de lui et méprisant envers les autres, il aime à s’exhiber ses richesses en adoptant une attitude hautaine et refuse en général d’admettre ses erreurs. Mais ce qui caractérise l’orgueilleux c’est le dédain qu’il éprouve pour les faibles ou les pauvres parmi les Musulmans. Dans le Coran, nombre de sourates parlent de l’orgueil.
Allah Soubhana wa ta’ala dit : « Moussa (lui) dit : “Je cherche auprès de mon Seigneur et le Vôtre, protection contre tout orgueilleux qui ne croit pas au jour du compte” » (Sourate 40, Verset 27).
« Et votre Seigneur dit : “Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés” ». (Sourate Al-Ghafir : 60).
C’est le Kibr propre à Iblis et au Pharaon et de tous ceux qui par orgueil nient la foi et qu’Allah décrit en disant : « Est-ce qu’à chaque fois, qu’un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d’orgueil ? Vous traitiez les uns d’imposteurs et vous tuiez les autres ». (sourate Al-Baqara : 87).
Car celui dont le cœur possède ne serait-ce que la moitié d’un grain de moutarde d’orgueil ne peut prétendre au Paradis comme en atteste ce hadith authentique rapporté par Muslim, Abû Dawud et At-Tirmidhi sur l’autorité d’Ibn Mas’ud. : « Quiconque possède la moitié d’un grain de moutarde d’orgueil (kibr) dans le cœur n’entrera pas au Paradis. Et quiconque possède la moitié d’un grain de moutarde de foi n’entrera pas au Feu (éternel) ».
Être orgueilleux suppose que l’on s’oppose ouvertement à la foi et que le cœur n’agira pas selon ce qu’Allah a prescrit et il ne s’abstiendra pas non plus de ce qu’Il a interdit.
Nous pouvons à chacun instant perdre ce que nous possédons si Allah le désire et nous retrouver totalement démuni.
L’humilité ne concerne pas seulement nos relations avec nos frères musulmans, elle est conseillée à tout moment et avec tout le monde.
D’après ‘Iyyadh Ibn Himar (rra), le Messager d’Allah (saws) a dit : « Allah m’a révélé de vous ordonner l’humilité, afin que nul ne méprise un autre, et que nul n’opprime un autre . » Rapporté par Muslim.
L’arrogance envers un non musulman peut lui donner une image négative de l’Islam tout comme se vanter de sa foi est une forme d’orgueil proscrit par Allah soubhana wa ta’ala. : « Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté ; c’est Lui qui connaît mieux ceux qui (Le) craignent » (Sourate 53, verset 32).
Nul n’est à l’abri de mauvais comportements, de péchés plus ou moins graves, mais il incombe à chacun de nous de rester vigilent. S’améliorer et combattre ce « nafs » qui peut nous mener au pire comme au meilleur. N’ayons pas peur de nous remettre en question, et de nous repentir de nos fautes car la largesse de la miséricorde et du pardon d’Allah le Très Haut sont illimités.
« Dis : Ô Mes serviteurs, qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux ». » (Sourate Az-Zoumar, verset 53).
Ô Seigneur Allah ! Pardonne-nous nos péchés et absous-nous nos mauvaises actions et Fais-nous entrer au Paradis par Ta miséricorde ô Toi qui est le plus Miséricordieux de tous !
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : L’Union des organisations islamiques de France adopte un nouveau nom.
Le nouveau nom de l’Union des organisations islamiques de France est désormais « Musulmans de France ». Cette nouvelle dénomination a été adoptée lors d’une Assemblée générale du samedi 25 février au Blanc-Mesnil selon le journal La Croix.
Pourquoi l’UOIF change-t’elle le nom ? Tariq Oubrou, membre de l’organisation et Imam de la grande mosquée Bordeaux, évoque plusieurs raisons au journal La croix.
« Nous voulons sortir d’une structure qui soit purement organisationnelle pour aller vers quelque chose de plus spirituel », affirme Tareq Oubrou. En ajoutant la nécessité d’un nouveau nom car l’ancien était perçu, selon l’imam, de manière trop « négative, voire agressive ».
« Ce nom marque aussi l’intention de se démarquer des organisations dont nous sommes issus, et de couper le cordon avec les Frères musulmans », conclut l’imam de Bordeaux.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Trahison : L’Arabie se rapproche du pouvoir chiite irakien.
Adel al-Joubeir ministre des affaires étrangères saoudien a effectué une visite surprise en Irak ce week-end.
Le ministre a ainsi pu y rencontrer son homologue ainsi que le Premier ministre irakien Haider el-Abadi succésseur de Maliki. Cette visite d’un ministre des affaires étrangères saoudiennes est la première depuis l’invasion de l’Irak par l’armée américaine en 2003.
Cette visite semble selon les spécialistes avoir un but clair : rétablir de solides relations entre Bagdad et Riyad. L’Arabie a donc annoncé nommer un nouvel ambassadeur à Bagdad pour relancer encore plus en avant la coopération. Une coopération qui sera également commerciale à en croire les déclarations saoudiennes.
L’Arabie qui aura permis depuis 2003 à l’occident et l’Amérique d’implanter durablement sa colonisation de l’Irak et de la région persiste une nouvelle fois dans son œuvre d’ »assistance ».
Cette fois c’est le gouvernement collaborationniste chiite de Bagdad qui reçoit un soutien sans faille de la famille Saoud.
Et pourtant c’est bien ce pouvoir irakien aux mains des chiites collaborationnistes avec l’envahisseur américain et sous influence de son grand frère chiite iranien qui, depuis des années, mène une véritable politique de nettoyage ethno-confessionnel contre les populations arabo-sunnites.
Un génocide safavide des sunnites qui se perpétue de Syrie jusqu’en Irak avec l’appui déterminé des forces chiites de toute la région.
L’histoire et les populations arabes et sunnites risquent de retenir pour longtemps, cette trahison du pouvoir saoudien et de ses élites religieuses envers le peuple sunnite et le sunnisme en général.
Clic pour voir la Source de l’article
***
L’Inde réagit à un crime islamophobe … ayant touché un indou aux USA.
Il y a quelques jours un américain prenait son arme et tirait sur 2 personnes dans un club.
Le bilan est d’un mort et d’un blessé. Le tireur, ancien de l’armée américaine, déclare alors avec fierté avoir tué des arabes (musulmans) …
L’islamophobe sera ensuite interpellé sans réaction d’aucun pays musulman.
Mais l’histoire ne s’arrête pas là car les victimes n’étaient pas musulmanes. Le tué est indou d’Inde et la réaction est très forte dans les rues indiennes.
Tellement forte que la communauté indou se mobilise en Inde mais aussi en Amérique en solidarité avec la vérité.
C’est ainsi que les autorités de l’Inde font connaître leur mécontentement publiquement et envoient un émissaire en Amérique afin d’obtenir des explications.
Vous remarquerez ainsi la différence de réaction de l’Inde pour ses indous et la réaction des pays arabes pour ses musulmans …
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Accusé d’« alimenter les rangs de Daesh », le CCIF porte plainte contre un préfet.
Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a annoncé, lundi 27 février, qu’il engageait des poursuites pour diffamation contre Michel Delpuech, préfet de l’Ile-de-France depuis peu, après ses propos tenus publiquement lors d’une interview accordée à la Télé Lyon Métropole. Il a accusé l’association d’« alimenter les rangs de Daesh ».
Pour le CCIF, c’est « une imputation d’une extrême gravité qui, outre le fait qu’elle ne repose évidemment sur aucun élément tangible, interroge sur la neutralité et les motivations personnelles de ce haut fonctionnaire ». L’association, qui ne sera plus présidée par Samy Debah en mars après 13 ans au poste, précise qu’il a déjà été en conflit avec lui, du temps où il était préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Michel Delpuech avait, en novembre 2015, accusé l’association en charge de la mosquée d’Arbresle (Rhône) d’être en lien avec l’islamisme radical et avait exigé la démission de tous les membres du bureau. Deux mois plus tard, la mosquée a rouvert ses portes et aucune charge n’avait été retenue contre les responsables de l’association.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Les Oscars 2017 sans Asghar Farhadi et les Casques blancs de Syrie, effet Trump.
L’Iranien Asghar Farhadi a décliné l’invitation de l’Académie des Oscars des suites du décret anti-immigration pris par Donald Trump en janvier. Et ce bien que la décision du président américain ait été rendue inopérante par la justice. Il n’a ainsi pas pu récupérer son prix du meilleur film étranger, décerné pour Le Client.
« Je suis désolé de ne pas être avec vous ce soir. Mon absence est dictée par le respect pour mes compatriotes et ceux des six autres nations qui n’ont pas été respectés par la loi inhumaine appliquée à l’entrée des immigrants aux USA », se justifie-t-il dans une lettre lue par l’ingénieure irano-américaine, Anousheh Ansari, qui a réceptionné la statuette dorée.
Les représentants des Casques blancs de Syrie ont aussi renoncé à venir en raison des tracasseries administratives. « Il faut des documents valides pour voyager aux Etats-Unis », a communiqué laconiquement un porte-parole de l’Autorité américaine de l’immigration (CBP).
Les Casques blancs, qui sont pour la plupart des anonymes venant secourir les victimes des attaques et bombardements dans les zones rebelles de Syrie, ont été magnifiés dans le film « The White helmets », primé dimanche 26 février de l’Oscar du meilleur court métrage documentaire. Orlando von Einsiedel, le réalisateur a lu un message de Raed Saleh, chef des secouristes : « Nous sommes tellement reconnaissants que ce film ait mis en lumière notre travail (…) Nous avons sauvé plus de 82 000 civils. J’invite ceux qui m’écoutent à travailler pour la vie, pour arrêter le bain de sang en Syrie et ailleurs dans le monde. »
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Courir le marathon de Boston pour les réfugiés syriens : le bel objectif d’une Américaine voilée.
Au fur et à mesure qu’elle avale les kilomètres en foulées fluides, Rahaf Khatib, 33 ans, une mère de famille américaine d’origine syrienne, n’en finit pas de faire tomber des barrières insurmontables sur son passage, notamment celles des préjugés, sous son voile de compétition qui en fait une coureuse de fond à part.
Première sportive voilée à avoir fait, en septembre 2016, la couverture du célèbre magazine féminin « Women’s Running », dédié à la course à pied, au fitness, à la nutrition et la santé, cette athlète chevronnée affiche à son compteur, depuis cinq ans, un nombre record de marathons, de semi-marathons et de triathlons, forçant l’admiration des siens, des habitants du Michigan où elle réside, ainsi que du petit monde des adeptes de la course d’endurance qui l’a facilement adoptée.
Née à Damas, avant que ses parents ne s’envolent pour l’Amérique des jours heureux, bien avant que l’ère Trump ne ferme hermétiquement ses frontières aux ressortissants de sept musulmans, dont les Syriens, Rahaf Khatib ne ménage pas ses efforts pour récolter des fonds en faveur des réfugiés en provenance de son pays natal, dans sa double vie bien remplie de femme au foyer et de sportive accomplie.
Elle s’entraîne avec d’autant plus d’ardeur à l’approche du prestigieux marathon de Boston, le 17 avril, le plus vieux marathon au monde, qu’elle s’alignera au départ pour la première fois de sa vie en se fixant un bel objectif : réussir une course d’anthologie pour mieux braquer les projecteurs sur la cause des réfugiés syriens, si chère à son cœur.
« J’estime qu’il est de mon devoir, en tant que femme au foyer musulmane ayant l’honneur de participer au grand marathon de Boston, de saisir cette occasion pour venir en aide aux réfugiés issus de mon pays d’origine » a confié Rahaf Khatib dans un courriel adressé au Huffington Post US. « Je veux agir concrètement au sein de la Oumma, au sens large du terme et à l’échelle mondiale. La vie m’a tellement donné, c’est un juste retour des choses que de donner à mon tour à la société et à l’humanité », a-t-elle souligné.
Porte-drapeau de la cause syrienne sur la piste de ses exploits, Rahaf Khatib a des fourmis dans les jambes en songeant aux six grands marathons internationaux qui l’attendent et dans lesquels elle compte bien s’illustrer, n’en déplaise au nouvel homme fort de Washington.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Facebook a fermé la page du Fatah, le parti politique du président palestinien Mahmoud Abbas.
Facebook a fermé la page du Fateh, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas, apparemment à cause d’une photo du leader historique Yasser Arafat une arme à la main, a indiqué lundi soir le mouvement.
« Nous avons reçu un message signalant que notre page contrevenait aux règlements de Facebook », a expliqué à l’AFP Mounir al-Jaghoub, chargé des médias au sein du Fateh et lui-même l’un des administrateurs de la page fermée. Les comptes des douze administrateurs de la page qui comptait selon M. Jaghoub 70.000 abonnés, ont également été fermés pour une durée de 30 jours.
Au message envoyé par Facebook, poursuit-il, était jointe une photo d’Arafat tenant en main un fusil ayant appartenu à un soldat israélien kidnappé dans les années 1980 par les Palestiniens à Beyrouth, au Liban. A ses côtés sur ce cliché figure Mahmoud al-Alloul, récemment élu vice-président du Fateh.
Les Israéliens accusent régulièrement les Palestiniens, et notamment la direction palestinienne tenue par le Fateh, d’inciter à la violence sur les réseaux sociaux. A l’automne, une délégation de Facebook s’était rendue en Israël et avait rencontré plusieurs ministres qui plaident pour criminaliser certains comportements sur Facebook ou sur internet.
Les militants pro-palestiniens accusent régulièrement le géant des réseaux sociaux de censure et de parti pris. En septembre, après la fermeture de plusieurs pages liées à des sites d’information palestiniens, Facebook avait dû s’excuser, plaidant l’erreur.
Clic pour voir la Source de l’article
***
Le Palestinien Yacoub Shaheen vainqueur de l’émission « Arab Idol ».
La version arabe de l’émission « La nouvelle star » a été remportée cette année par le Palestinien Yacoub Shaheen, 23 ans, originaire de Bethléem Une victoire qui suscité la fierté de toute un peuple. Des milliers de palestiniens ont exprimé leur joie à l’issue de cette victoire.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***
Algérie : L’Etat islamique revendique l’attentat raté de Constantine.
Un policier a déjoué une attaque suicide devant un commissariat dimanche soir à Constantine, dans l’est de l’Algérie, en tirant sur la ceinture explosive portée par le kamikaze qui s’est alors déclenchée, a annoncé la police. “Un policier qui était devant le siège du commissariat situé au-dessous d’un bâtiment abritant une dizaine de familles a riposté énergiquement et héroïquement, après plusieurs sommations, ciblant avec précision la ceinture explosive portée par un terroriste”, a précisé la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué cité par l’agence de presse APS.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Quand Donald Trump accuse Barack Obama d’organiser les fuites de la Maison Blanche.
Sans avancer davantage de preuves, le président américain a affirmé que son prédécesseur était à l’origine des fuites d’informations confidentielles dans la presse. Selon lui, cela poserait des questions «très sérieuses pour la sécurité nationale».
Le président des Etats-Unis Donald Trump a déclaré, lors d’un entretien accordé à la chaîne d’information Fox News le 27 février, qu’il soupçonnait le camp Obama d’être à l’origine des fuites d’informations en provenance la Maison Blanche qui ont alimenté la presse américaine et internationale ces dernières semaines.
«Je pense qu’Obama est derrière tout ça parce que son équipe est certainement derrière tout ça, et les fuites viennent probablement de son camp», a affirmé le président américain, sans pour autant étayer ses accusations. «On ne sait jamais exactement ce qui se passe en coulisses», a-t-il toutefois nuancé.
S’agissant de la portée de ces fuites organisées, selon lui, par des membres de l’administration favorables au camp démocrate, Donald Trump a estimé qu’elles posaient des questions «très sérieuses pour la sécurité nationale». «Mais c’est ainsi qu’est la politique», a-t-il déploré.
Donald Trump a également été interrogé sur les manifestations d’opposants ayant perturbé différents conseils municipaux de villes dirigées par les Républicains ces dernières semaines. Il a une fois encore estimé que ces mouvements étaient le fait de militants démocrates et mis en cause son prédécesseur : «Je crois qu’Obama est derrière ça», a-t-il répété.
Au mois de janvier, après que la presse a rapporté le contenu de conversations entre Donald Trump et ses homologues australien et mexicain, le président des Etats-Unis avait déjà accusé les «gens d’Obama» d’être à la manœuvre. Dans la foulée, un ex-conseiller de Donald Trump avait affirmé que les partisans d’Obama au sein des services de renseignement américains essayaient de nuire au président en organisant des fuites illégales.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Un tireur d’élite blesse deux civils par erreur lors d’un discours de Hollande en Charente.
Un tireur d’élite chargé d’assurer la sécurité du président de la République a blessé deux personnes en tirant par erreur sur la foule, pendant un discours de François Hollande, rapporte Sud-Ouest. La sécurité de son arme aurait été mal enclenchée.
Alors que François Hollande tenait un discours pour l’inauguration d’une nouvelle ligne à grande vitesse entre Paris et Bordeaux, celui-ci a été interrompu par… un coup de feu.
«J’espère qu’il n’y a rien de grave. Apparemment non», a déclaré le président de la République à la suite de cet incident.
Selon les informations fournies par la préfecture, reprises par le quotidien Sud-Ouest, un tireur d’élite chargé de la sécurité du président de la République avait mal ajusté la sécurité de son fusil de précision. Le coup est parti, traversant le chapiteau dans lequel devait se tenir le cocktail de l’après-cérémonie.
«Un maître d’hôtel du groupe Arom Lacoste Traiteur et un employé de la société Mesea chargée de la maintenance et de l’exploitation de la ligne à grande vitesse» ont été légèrement blessés, affirme le quotidien. Ces derniers ont reçu la visite du président de la République avant qu’il ne reparte à Paris.
Une enquête administrative a été ouverte sur cet incident.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Total va céder 350 millions de dollars de ses actifs au Gabon.
Le géant pétrolier français Total va vendre certains de ses actifs au Gabon, dans un contexte d’inquiétude sur un possible retrait de Shell et plus généralement sur l’avenir de l’or noir dans ce pays, sa principale richesse.
Le géant pétrolier français a annoncé lundi la cession pour environ 350 millions de dollars au franco-britannique Perenco de près d’un quart de ses capacités de production (13.000 barils sur 58.000 barils en quote-part du groupe) au Gabon.
Total a ainsi vendu la société Total participations pétrolières Gabon (TPPG), qui détient des intérêts dans 10 champs pétroliers, ainsi que des participations dans cinq autres champs et dans un réseau de pipelines détenus par Total Gabon, a détaillé le groupe.
Cette annonce intervient dans un contexte tendu dans le pays autour du secteur pétrolier et des enjeux de diversification de l’économie, sur fond de rumeurs de départ pur et simple de Total, présent dans le pays depuis plus de 85 ans, mais aussi de la major anglo-néerlandaise Shell.
L’ancien ministre du Pétrole Etienne Dieudonné Ngoubou, révoqué depuis et placé en détention pour détournement de fonds présumé, avait démenti ces départs dans des propos tenus lors d’une conférence de presse et rapportés par des médias locaux.
Shell est cependant bien en discussion avec le fonds d’investissement américain Carlyle pour lui céder ses activités onshore dans le pays, a indiqué mi-janvier une source proche du dossier à l’AFP, ajoutant que la major anglo-néerlandaise conserverait ses activités en mer.
Alors que la compagnie est présente depuis 1960 dans le pays, un tel projet a poussé les salariés de Shell-Gabon à une grève de 11 jours, suspendue après la médiation du gouvernement.
La société française Maurel-Prom est également secouée par un conflit social après son passage sous le contrôle de l’indonésien Pertamina, ses salariés dans le pays demandant notamment le versement d’une prime.
L’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), le syndicat qui mène la fronde, est actuellement en train de convoquer des assemblées générales pour tenter de déclencher une grève générale dans le secteur, notamment à Port-Gentil, la capitale pétrolière du pays.
Le Gabon, cinquième producteur d’or noir en Afrique sub-saharienne, a connu son pic de production en 1997 à 18,5 millions de tonnes, et depuis le pays est sur une pente descendante, avec moins de 12 millions de tonnes pompées chaque année, selon les données de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).
Ce mouvement est “inquiétant pour le gouvernement (gabonais) car le pays est très dépendant des revenus pétroliers”, note Francis Perrin, président de Stratégies et politiques énergétiques.
Il s’explique par le déclin naturel des champs matures, dont l’exploitation a commencé il y a plusieurs dizaines d’années.
“Le Gabon est un pays mature : il est né au pétrole très tôt, voici quatre-vingt-dix ans. (…) Nous y avons une activité d’exploration, mais n’avons pas fait de découvertes récentes, si ce n’est celle de gaz”, déclarait en septembre 2016 le PDG de Total Patrick Pouyanné, dans un entretien à Jeune Afrique.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Les colons attaquent les Palestiniens et leurs véhicules au sud de Naplouse
.
Mort du plus vieux député britannique, juif et anti-Israël
.
7 Palestiniens arrêtés à Hébron et Ramallah
.
La police israélienne en état d’alerte près de Beersheba
.
Ministère de l’Education : 26 élèves tués et 198 arrêtés l’an dernier
.
L’occupation ferme le point de contrôle de Huwara au sud de Naplouse
.
La guerre syrienne met en péril l’éducation des réfugiés palestiniens
.
Un enfant palestinien tué dans des affrontements au Liban
.
Le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix est à Gaza
.
Maariv: Le Mossad a utilisé une entreprise de médias fantôme pour tuer Zouari
.
Les Brigades al-Qassam condamnent la fermeture de leur compte sur Twitter
.
Des colons ferment l’entrée ouest de la ville de Naplouse
.
L’UE condamne les démolitions des maisons palestiniennes
.
Un blessé par balle au sud de Naplouse et série d’arrestations en Cisjordanie
.
Une mère palestinienne interdite de visiter son fils blessé dans un hôpital israélien
.
Un ouvrier palestinien meurt dans une course poursuite
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com