MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 2 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 2 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


La chasteté en Islam, une véritable manifestation de la foi.

La chasteté n’est pas qu’une simple règle d’or en Islam.
Elle représente aussi une des principales vertus qui caractérise le mieux le musulman.
Allah nous encourage à garder note dignité afin de préserver notre honneur et notre réputation. C’est pour cela qu’IL dit:
«Et que ceux qui n’ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu’à ce qu’Allah les enrichisse par Sa grâce. Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d’affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d’Allah qu’Il vous a accordés.Et dans votre recherche des profits passagers de la vie présente, ne contraignez pas vos femmes esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes. Si on les y contraint, Allah leur accorde après qu’elles aient été contraintes, Son pardon et Sa miséricorde.» (Coran, 24/33).

Nous trouvons dans les textes de nombreuses histoires qui illustrent ce phénomène, citons-en donc une d’entre elles : un fragment de l’histoire de Youssouf (‘alayhi salam) et Zuleika.

Youssouf (‘alayhi salam) était connu pour être d’une beauté sans pareille. Un jour, alors qu’il vivait chez son maître (« al-Aziz »), Youssouf se trouvait allongé sur son lit, quand la femme de son maître entra dans sa chambre, et ferma la porte à clefs avant de s’offrir à lui en ces termes : «Je suis à toi, fais de moi ce que tu veux».
Youssouf, d’un caractère très noble, refusa ses avances et essaya de s’enfuir. Mais une fois qu’il réussit à ouvrir la porte, il (‘alayhi salam) se retrouva nez à nez avec son maître. Zuleikha, la femme d’al-Aziz s’empressa alors d’accuser Youssouf (‘alayhi salam) d’avoir voulu abuser d’elle. Youssouf (‘alayhi salam) se défendit alors en expliquant que c’est elle qui avait voulu abuser de lui, et qu’il avait fui.

Le neveu de Zuleikha, qui était présent et a assisté à la scène, pris la parole. Il suggéra d’observer la robe de Youssouf (‘alayhi salam) pour trancher : si sa chemise était déchirée par derrière, cela signifierait que Youssouf disait la vérité (Zuleikha aurait couru après lui et aurait déchiré sa robe en essayant de le retenir). En revanche, si sa chemise était déchirée par devant, cela signifierait qu’il (‘alayhi salam) aurait menti (il aurait voulu abuser d’elle, suite à quoi elle l’aurait saisi et lui aurait déchiré sa robe par devant).
C’est là qu’ils s’aperçurent que sa chemise était déchirée par derrière … Al-Aziz demanda alors à Youssouf (‘alayhi salam) de s’éloigner de cette affaire (autrement dit, de ne pas l’ébruiter et de l’oublier) et dit a sa femme : «Toi demande pardon pour ton péché».

Nous voyons donc bien à travers ce récit à quel point la chasteté est importante. Nous terminerons sur une note positive en nous adressant à tous nos frères et sœurs qui désirent se marier afin de préserver leur chasteté : sachez qu’Allah Azzawajel est de votre côté. En effet, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
«Il en est trois qu’Allah, le Très-Haut, se fait le devoir d’aider : le combattant dans la voie d’Allah, l’esclave qui signe un contrat de rachat d’affranchissement et qui désire régler sa dette et, celui qui se marie en cherchant à préserver sa chasteté». [Rapporté par Ahmad].

AJIB.FR
***


France : Hautes-Pyrénées : ils construisent un mur autour d’un centre d’accueil de migrants.

Un collectif d’habitants de la petite commune de Séméac, près de Tarbes (Hautes-Pyrénées), s’est distingué, dans la soirée du dimanche 23 au lundi 24 juillet, par une action qui en dit long sur leur rejet des migrants. Opposé à un projet de transformation d’un hôtel en centre d’accueil pour migrant, les riverains ont construit un mur de 20 mètres de long pour 2 mètres de hauteur afin de barrer l’entrée de l’établissement.

Le collectif assure avoir construit le mur « en toute légalité avec les autorisations nécessaires ». Depuis plusieurs semaines, les opposants dénoncent la précipitation et le manque de concertation autour du projet. Ils fustigent l’apparition de ce centre dans un quartier résidentiel, c’est-à-dire près de là où ils habitent.

« Nous ne sommes pas contre l’accueil. Il faut faire quelque chose pour ces personnes en difficulté (…) mais il faut prendre également en compte les citoyens », a expliqué Laurent Teixeira, responsable du Collectif Séméac. « Rien n’est prévu pour la vie au quotidien des migrants et des habitants de la commune et les structures municipales, comme les cantines et écoles, sont sous-dimensionnées », ajoute-t-il.

L’hôtel Formule 1, qui appartient à la société Accor Hotels, doit remettre mardi matin les clés du bâtiment à l’association Adoma. Les aménagements devraient être assez légers. Dès début août, les premières familles doivent arriver. Le foyer pourra recevoir 80 migrants dont la moitié sont des enfants.

saphirnews.com
***


Palestine : Le Conseil de Sécurité doit donner un coup d’arrêt à la politique israélienne.

A la demande de la Suède, de la France et de l’Égypte, le Conseil de Sécurité de l’ONU se réunit ce lundi sur la situation à Jérusalem. C’est une initiative que nous saluons en elle-même, en espérant que les positions défendues et les décisions prises seront à la hauteur des enjeux.

Il ne faut pas, en effet, se tromper sur la nature du problème. L’Esplanade des Mosquées n’est pas qu’un lieu religieux, c’est le symbole de la Palestine pour tous les Palestiniens, systématiquement dépossédés de leurs droits et de leurs terres par l’État d’Israël. Et les Palestiniens ont eu le temps d’apprendre les procédés utilisés par les Israéliens : comme pour le mur qui leur rend la vie impossible, le prétexte sécuritaire des portiques détecteurs de métaux n’est qu’un moyen de dépossession et de prise de contrôle.

En 1980, Israël a illégalement annexé l’ensemble de Jérusalem, et aucun pays ne reconnaît cette annexion. Mais l’Esplanade des Mosquées est restée sous le contrôle des autorités religieuses jordaniennes. C’est ce fragile statu quo qu’Israël veut mettre en cause, au risque d’un embrasement généralisé. Et au risque de transformer en conflit religieux mondial ce qui est avant tout un conflit dans lequel le peuple palestinien demande l’exercice de ses droits nationaux.

Enfermés dans des conditions inhumaines à Gaza, dépossédés et privés de liberté en Cisjordanie, chassés de leurs maisons à Jérusalem, discriminés en Israël même, et laissés sans espoir dans les camps de réfugiés, les Palestiniens n’en peuvent plus de l’injustice qu’on leur fait subir depuis près de 100 ans. Conscient de sa supériorité militaire, massivement armé par les États-Unis, bénéficiant de la complaisance de l’Europe, l’État d’Israël n’a qu’un objectif : conquérir de nouveaux territoires et expulser toujours plus de Palestiniens.

L’Histoire nous a appris qu’une telle logique, dévastatrice et suicidaire, ne peut conduire qu’à des catastrophes majeures pour le monde entier. A l’inverse, la résolution de la question palestinienne nécessite reconnaissance, justice et partage; Jérusalem, destinée à devenir un jour la capitale partagée des Israéliens et des Palestiniens, avec souveraineté palestinienne sur l’ensemble de Jérusalem Est, doit en être justement le symbole, à l’opposé de la politique menée par le gouvernement israélien.

On l’aura compris : le Conseil de Sécurité ne doit pas se contenter d’un sempiternel appel “à la retenue et au calme” des différents protagonistes, ni admettre des mesures techniques qui ne feraient que conforter le contrôle israélien. Il doit rappeler l’illégalité de l’annexion de Jérusalem Est par Israël, dénoncer sa politique de dépossession et d’enfermement du peuple palestinien notamment à Jérusalem, envisager les sanctions nécessaires pour qu’Israël retrouve la voie du droit.

C’est ce que nous attendons de la position française que nous suivrons avec la plus grande attention.

oumma.com
***


Egypte : la leçon de tolérance donnée par une famille composée d’une mère juive, d’un beau-père chrétien et de deux filles musulmanes.

S’il y a une famille qui a fait mieux que proclamer « les différences sont une richesse » mais les a apprivoisées en son sein jusqu’à les transcender, c’est bien celle, métissée et multi-confessionnelle, de Magda Haroun, une mère égyptienne de confession juive, fière de l’exceptionnelle singularité de son foyer.

Dans ce bas monde agité par de violents soubresauts où l’altérité creuse des fossés d’incompréhension, quand elle n’est pas assombrie par les ténèbres de l’intolérance, c’est une grande leçon de coexistence harmonieuse que donnent Magda Haroun, figure de la communauté juive en Egypte dont elle se fait la porte-parole, son mari chrétien, épousé en secondes noces, et ses deux filles musulmanes, nées de son premier mariage.

Cette belle famille hors du commun, et pas seulement au pays des pharaons, vit sous le même toit au Caire, en parfaite intelligence et unie comme les cinq doigts de la main.

Après avoir divorcé de son premier mari musulman et refait sa vie avec un médecin égyptien d’obédience chrétienne, Magda Haroun, cette maman attentive doublée d’une dynamique chef d’entreprise ayant repris le flambeau familial, a mis un point d’honneur à élever ses deux filles dans la pure tradition musulmane, les incitant à se plonger dans la lecture du Coran pour y puiser de nobles valeurs.

« Mes filles ont été éduquées dans le respect des êtres humains, de tous les êtres humains, quels qu’ils soient, en se nourrissant des enseignements coraniques » a-t-elle expliqué devant la caméra de Al-Hura TV, tout en précisant que l’extraordinaire diversité religieuse de son foyer n’a jamais créé de tensions particulières parmi les autres membres de la famille, ni de son côté, ni de celui de son deuxième époux.

« A la maison, nous célébrons toutes les grandes fêtes religieuses des trois religions monothéistes », s’est-elle exclamée, assurant éprouver la même joie à décorer son intérieur pour le Ramadan que pour Noël. Quant au Yom Kippour, le jour le plus saint de l’année dans le judaïsme, sa petite famille prend plaisir à le fêter en accueillant chez elle des amis d’enfance chrétiens et musulmans, plaçant ainsi sa célébration sous le signe de la fraternité interreligieuse.

Dans une Egypte qui ne compte plus qu’une poignée de citoyens juifs, Magda Haroun, inquiète quant au devenir de sa propre communauté et très attachée au débat d’idées, est heureuse d’avoir transmis ce virus salutaire à ses filles musulmanes. Animées par une saine curiosité envers leurs semblables, celles-ci n’hésitent pas à aborder les différences religieuses qui cimentent leur foyer dans le cadre de débats éclairants qui n’ont rien de joutes houleuses.

« Mon message est simple : notre Créateur est un », a souligné leur mère, avant de conclure son interview sur une note résolument positive, louant mieux que quiconque les précieuses vertus de ces différences qui nous rapprochent et nous enrichissent, n’en déplaise aux esprits chagrins : « Notre diversité est notre richesse ».

oumma.com
***


Liban : une mère creuse la tombe de son fils pour offrir une sépulture à un petit réfugié syrien.

Même brisé par la perte cruelle de son enfant, c’est le cœur d’une mère, débordant de tendresse et de compassion, qui a parlé dans la plaine de la Bekaa, se serrant face au refus irrévocable des autorités locales d’enterrer un petit syrien décédé dans l’incendie qui a ravagé, lundi 10 juillet, le camp de réfugiés où il avait trouvé asile.

Pour cette maman libanaise très éprouvée par la mort de son jeune fils, arraché trop tôt à la vie et à l’affection des siens il y a un an de cela, le veto d’inhumation opposé par l’ensemble des villages avoisinants était d’autant plus insupportable que les raisons invoquées étaient entourées d’un certain flou, pour ne pas dire totalement irrecevables.

Ni une ni deux, cette habitante de la vallée située dans la partie orientale du Liban a décidé de contourner cette interdiction formelle, afin d’offrir une sépulture digne de ce nom au petit garçon syrien disparu tragiquement. Epaulée par sa famille, elle a creusé la tombe de son propre fils, l’approfondissant pour que repose en paix un petit être dont la courte existence misérable fut jalonnée d’épreuves.

Admiratifs et remplis de gratitude, les réfugiés de la plaine de la Bekaa qui, pour la plupart, sont sans ressources et soumis à des conditions de vie épouvantables, ont réussi à ce que soient publiées sur Facebook les images touchantes de cette mère en train de mettre les mains dans la terre pour faire de la place au jeune défunt syrien.

« Une Libanaise ouvre la tombe de son fils, décédé il y a un an, pour y enterrer à ses côtés un garçon syrien qui est mort hier à cause du feu qui a éclaté dans un camp de réfugiés dans la vallée de la Bekaa, après que tous les villages ont refusé de l’inhumer dans leurs cimetières. », pouvait-on lire en légende.

Si cette maman a eu la gorge nouée devant le coeur de pierre des municipalités locales, les médias, pour leur part, n’ont pas caché leur perplexité quant au vrai motif qui se cache derrière une telle intransigeance officielle.

oumma.com
***

 


Palestine : La mosquée Al-Aqsa est-elle encore dans nos cœurs ?

C’est un affront sans précédent qui a été fait aux musulmans du monde entier qui a été perpétré ces derniers jours et qui continue à l’heure où ces lignes sont rédigées.

Prétextant un problème sécuritaire suite à la mort de deux policiers sioniste à proximité de l’esplanade sacrée, les autorités israéliennes ont installé des portiques de sécurité à l’entrée du troisième lieu saint de l’Islam. Perçue à juste titre comme une tentative de mainmise de l’entité sioniste qui ne désespère pas de reconstruire un temple dédié au Judaïsme sur la mosquée Al-Aqsa, les palestiniens sont sortis en masse dans les rues pour dénoncer cette situation.

La réponse de l’entité sioniste ne s’est pas fait attendre : les hommes de moins de 50 ans, soit ceux qui sont les plus aptes physiquement à tenir tête, ont été interdits d’accomplir la grande prière du Vendredi dans ce lieu saint, provoquant en réaction l’afflux de masses de musulmans palestiniens répondant à l’appel des imams de Jérusalem qui avaient fermé les portes de leur mosquée pour l’occasion.

Les autorités israéliennes dans toute la malveillance qui est la leur, ont répondu à ces manifestations pacifiques par la violence, et trois palestiniens ont trouvé la mort ce vendredi 21 juillet 2017, tombés sous les balles criminelles d’Israël pour le simple fait d’avoir voulu prier.

Après une semaine de crise et devant l’importance de la sacralité du lieu, l’heure est à la remise en question pour la communauté Islamique internationale attaquée dans un de ses symboles les plus forts.

Aussi, si en tant que musulmans de France nous n’avons pas la possibilité d’aller sur place manifester notre mécontentement et que nos moyens d’actions sont limités, nous avons le devoir de condamner cette escalade de violence et les moyens disproportionnés employés.

Or, comme cela est malheureusement trop souvent le cas lors d’agressions sionistes, les responsables et les représentants de la communauté musulmane de France sont aux abonnés absents pour exprimer le sentiment de colère des millions de musulmans de l’hexagone.

Pire encore, nous avons également à regretter le fait que nombre de manifestations en faveur des droits des palestiniens ont été l’initiative de la gauche, voire de l’ultra gauche, souvent à des fins électoralistes. Or, les présidentielles sont passées, les législatives également, les voix des musulmans ne sont plus intéressantes et aucun rassemblement d’envergure n’est à l’idée du jour pour défendre par la parole l’islamité de l’Esplanade des Mosquées.

Devant ce silence complice, il incombe d’être juste et de saluer les initiatives afin de les encourager et de les diffuser, peut être cela nous sortira du marasme spirituel qui est notre.

Parmi les voix qui dénoncent, celle notable de la Confédération Islamique du Millî Görüs qui par la voix de son président général Kemal Ergun a publié un communiqué officiel disponible en plusieurs langues, pour faire part de leur indignation. La fédération, qui compte plus de 500 000 membres en Europe et gère plus de 600 mosquées, avait été à l’initiative de dizaines de manifestations pour Alep à travers le monde en décembre dernier.

Dans son communiqué, le Aussi, le président interpelle sur la situation préoccupante et demande à la communauté internationale d’intervenir.

Moins mesuré, le President du CRCM Alsace M. Eyup Sahin, adresse quant à lui sur son mur Facebook une leçon d’histoire, dans laquelle il rappelle toutes les fois où les musulmans protégèrent les Juifs persécutés en Europe et qualifie « d’ingratitude » le comportement des autorités israéliennes, en mettant en garde contre l’observation vigilante d’Allah qui ne laisse pas passer l’injustice.

La communauté musulmane de France doit se réveiller, interpeller, créer le débat, mais elle doit le faire seule et ne plus compter sur ses alliés de gauche ou de droite qui disparaissent sitôt les urnes dépouillées. Le prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit : « celui d’entre vous qui voit un mal, qu’il le corrige de sa main, s’il ne le peut de sa main qu’il le corrige avec sa langue (=sa parole), et s’il ne le peut avec sa langue qu’il le corrige avec son cœur, et c’est là le plus bas degré de la foi ». Nous n’avons pas autorité pour changer les choses par nos mains, mais nous vivons dans un pays où la liberté d’exprimer notre mécontentement et notre soutien à Al Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam, est possible.

Il en est de notre responsabilité, parce que « Al Quds dans nos cœurs » ne doit pas rester un slogan mais être appliqué.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’occupation décide de fermer ses missions diplomatiques en Turquie
.
Le journal hébreu Maariv a révélé que le ministère des Affaires étrangères sioniste a décidé de fermer ses missions diplomatiques en Turquie, après l’attaque contre deux synagogues samedi dernier.
.
4 blessés lors des affrontements armés à Beit El
.
Un responsable religieux iranien dénonce la violation de la mosquée al-Aqsa par l’occupant israélien
.
L’occupation rendra les corps des trois martyrs d’al-Aqsa sous conditions
.
Des colons agressent sauvagement des enfants palestiniens
.
Trump envoie son émissaire en Israël pour apaiser les tensions
.
L’occupation installe des caméras de surveillances à proximité de la mosquée Al Aqsa
.
Nouveaux affrontements près de la vieille ville de Jérusalem et en Cisjordanie
.
Jordanie: fermeture de la zone autour de l’ambassade israélienne
.
19 blessés dans des affrontements avec l’occupation à Qalqilya et la vallée du Jourdain
.
L’occupation prolonge l’arrestation d’un imam jérusalémite
.
L’union des écrivains marocains appelle la communauté internationale à protéger les lieux saints en Palestine
.
L’artillerie israélienne bombarde l’est de Gaza
.
Amman: Deux jordaniens tués et un israélien blessé à l’ambassade de l’occupation
.
La Ligue arabe accuse l’occupation de jouer avec le feu à Jérusalem
.
80 colons prennent d’assaut la mosquée Al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Flash info du 16 Shawwal 1438.

Flash info du 16 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Les dessous de la « marche des musulmans contre le terrorisme ».

Une « marche des musulmans contre le terrorisme », organisée du 8 au 14 juillet, attire de nombreuses critiques en France parmi les musulmans, et même du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui a refusé de s’associer à la démarche. Explications.

Annoncée depuis plusieurs semaines, une « marche des musulmans contre le terrorisme » est organisée du samedi 8 au vendredi 14 juillet à travers plusieurs villes européennes. Le voyage, qui se fera en bus, traversera Berlin, puis Bruxelles, Saint-Etienne-du Rouvray, Paris, Toulouse, Nice pour finir le 14 juillet, jour de fête nationale, dans la capitale. A chaque étape sont prévues des commémorations en faveur des victimes du terrorisme commis au nom de l’islam. Les organisateurs de cette initiative ont annoncé la participation d’une soixantaine d’imams à cette tournée.

La marche, dont le but est encore de marteler que l’islam n’a rien à voir avec les actions terroristes, n’est pas pour enchanter une grande partie des musulmans. Non pas qu’ils soient solidaires de criminels, loin s’en faut : outre l’utilité de cette marche qui est questionnée, l’identité des organisateurs et le manque de transparence de l’initiative y sont pour beaucoup.

Qui en sont les organisateurs ?

Le hic, et de taille pour nombre de musulmans en France : c’est Hassen Chalghoumi qui est à l’origine de cette initiative. Le très controversé « imam de Drancy » et président de la mystérieuse Conférence des imams de France est accompagné dans cette démarche de l’écrivain juif Marek Halter, associé depuis de longues années à Hassen Chalghoumi dans son parcours politico-médiatique. L’auteur de livres sur Khadija et Aïcha, épouses du Prophète Muhammad, et sur Aïcha, fille du Prophète, n’hésite pas, en mars dernier auprès de Paris Match, à présenter le voyage comme le fruit de « notre mobilisation », décrédibilisant un peu plus l’initiative comme une « marche des musulmans ».

Parmi les organisateurs, on trouve aussi Hocine Drouiche, moins connu que Hassen Chalghoumi mais tout aussi controversé. Vice-président de la Conférence des imams de France, il avait été dénoncé au cours de l’année 2016 par des membres du Conseil français du culte musulman et des représentants musulmans du Gard comme un usurpateur pour s’être présenté comme président d’un Conseil des imams du Gard.

Enfin, il y a Eric Gozlan, directeur exécutif de l’Union des peuples pour la paix dont Hassen Chalghoumi est président. Basée à Drancy, cette association de dialogue interreligieux a organisé, selon les informations communiquées à la fondation Anna Lindh, la « omra » à Jérusalem pour des imams en 2012.

Un homme d’affaires interdit à l’iftar du CFCM avec Macron.

Côté financement, c’est un certain Mohammed Izzat Khattab qui est à la manœuvre. Il se présente lui-même comme un homme d’affaires syrien vivant à Paris, qui a fait fortune dans le pétrole, l’immobilier, l’industrie du phosphate et le développement du tourisme. Il préside un mouvement politique appelé La Syrie pour tous qu’il a crée en 2009 avant de fonder en 2012 une fondation du même nom, sur ses fonds propres, dans l’optique d’aider ses compatriotes en Syrie et en exode face au terrible conflit.

Selon Le Point, il s’était vu interdire l’entrée à l’iftar du CFCM avec le président Emmanuel Macron en juin en raison de ses antécédents judiciaires. Condamné en Suisse pour diverses escroqueries, il fait également l’objet d’une fiche S qui signale ses déplacements au sein de l’espace Schengen, lit-on.

Le CFCM refuse de s’associer à cette marche.

Sollicité pour participer à cette marche, le CFCM a opposé une fin de non-recevoir à la demande. Conscient du rejet que suscite Hassen Chalghoumi par ses coreligionnaires,, ses représentants n’ont pas l’envie d’octroyer un semblant de légitimité à un événement au financement opaque.

« On ne va pas passer notre temps à nous justifier », tempête Abdallah Zekri, qui manifeste son ras-le-bol de voir une initiative contre le terrorisme ne soulever qu’une de ses facettes, celle qui appellent les musulmans seuls – et non les citoyens dans leur diversité – à se manifester, « comme s’ils sont les seuls au monde à devoir montrer qu’ils n’ont rien à voir avec les criminels ».

Le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie refuse également de s’associer à un événement non initiée par des « musulmans de terrain » mais par des « imams sans mosquées » pour la plupart. Lui comme d’autres fédérations musulmanes ont appelé, jeudi 6 juillet, les musulmans à « participer activement à des actions tendant à mieux faire connaître les valeurs fondamentales de l’islam qui ne sont en rien contraires aux lois de la République » afin de lutter contre la mauvaise image de l’islam en France, ceci sans aucunement évoquer la marche de Chalghoumi-Halter.

saphirnews.com
***


CFCM : la présidence d’Ahmet Ogras, tremplin pour organiser les élections de 2019 .

L’heure se veut solennelle au siège parisien du Conseil français du culte musulman (CFCM). S’y est déroulée, mercredi 5 juillet, une conférence de presse inaugurant la troisième présidence de l’instance (et dernière du mandat), qui revient pour la première fois à une personne originaire de Turquie.

S’il avait été un temps envisagé par des membres du CFCM qu’Ahmet Ogras ne reprenne pas le flambeau après Anouar Kbibech, c’est bien le Franco-Turc de 46 ans qui se présente aux journalistes comme celui qui incarnera jusqu’en juin 2019 la tête de l’instance représentative du culte musulman, en vertu des statuts qui ont instauré une présidence collégiale et tournante visant à mettre fin aux incessantes crises de leadership.

C’est la bonne entente affichée entre les représentants du CFCM présents, Ahmet Ogras allant même jusqu’à parler d’une « fraternité sincère » avec le trio formé entre lui, Anouar Kbibech, désormais vice-président, et Abdallah Zekri, qui passe du statut de secrétaire à délégué général. « Je suis très bien entouré », dit celui qui, à maintes reprises ces dernières semaines, a demandé à être épaulé dans la tâche qui l’attendait. Il ne s’est pas fait prier. A la conférence de presse, Anouar Kbibech et Abdallah Zekri s’imposent d’eux-mêmes pour dresser le bilan et évoquer une feuille de route.

Face à la radicalisation, « cesser d’incriminer le culte musulman »

Le leitmotiv d’Ahmet Ogras : se doter d’un « CFCM fort » et lui donner pour cela les moyens de fonctionner correctement. « A nous fédérations de mettre la main à la poche », martèle-t-il, sans pouvoir donner plus de détails sur la façon dont il peut espérer obtenir gain de cause auprès des organisations. Si cette question est cruciale, encore leur faut-il l’envie de financer le CFCM, à l’heure où la mise en place effective d’une association cultuelle voulue par l’Etat est déjà problématique.

A ce stade, il faut faire avec les moyens du bord. Et pour Aslam Timol, chargé de mission, le CFCM a fait « un excellent travail » avec le peu dont l’instance dispose s’agissant de la lutte contre la radicalisation. S’insurgeant du fait que soit souvent, face au phénomène de radicalisation, « incriminé le cultuel » sans que les responsabilités de l’Etat dans le problème soient vraiment questionnées, il estime que « le CFCM n’a pas à apporter toutes les réponses ». Abdallah Zekri, également président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, marque aussi son ras-le-bol de voir les musulmans sans cesse pointés du doigt alors qu’ils ne sont « ni responsables ni coupables » des crimes commis par des terroristes.

Anouar Kbibech se targue tout de même de la création du conseil religieux en avril dernier regroupant « 30 imams de sensibilités diverses » et qui donne ainsi « une dimension théologique au CFCM » qu’il n’avait pas jusqu’à présent. Face aux « usurpateurs » de l’islam, « le conseil religieux est la pierre angulaire de la lutte contre la radicalisation dans les mois et les années à venir », indique-t-il, annonçant l’établissement à la rentrée d’une liste d’une quinzaine de livres « qui font consensus » pour mieux connaître l’islam. Un projet vidéo est aussi sur la table.

Horizon 2019

C’est surtout la préparation des élections de juin 2019 qui va indubitablement occuper la présidence d’Ahmet Ogras. Pour Anouar Kbibech, la première année devrait être consacrée aux discussions et débats sur les statuts du CFCM et l’éventuelle réforme à adopter, idéalement en septembre 2018. « Il faudra faire un bilan sur la présidence collégiale et tournante, ses avantages et inconvénients » pour prendre les mesures adéquates qui ne fâcheront personne, dit-il.

S’il est « plus facile » d’organiser des élections aujourd’hui que par le passé pour Ahmet Ogras, rien ne dit qu’elles ne se dérouleront pas sans conflit ouvert ou même boycott.

Lors de l’iftar du CFCM en juin, Emmanuel Macron a prévenu le CFCM : il faut dès à présent préparer « ce temps fort » que seront les élections : « Elles ont trop souvent été marquées par des refus de participation. Nous savons que le nombre de mosquées qui participent à ces élections (…) est encore aujourd’hui trop faible, nous savons que vos associations peinent à recruter des bénévoles plus jeunes pour assurer leur fonctionnement et leur développement. Voilà les enjeux des élections pour l’horizon 2019. »

saphirnews.com
***


France : Strasbourg : la mosquée Al Fatih recouverte de tags islamophobes.

Dans la nuit de vendredi à samedi, la mosquée Al Fatih de Strasbourg plus connue sous le nom de la « mosquée de l’Esplanade » a été la cible de tags islamophobes. Sa façade a été recouvertes sur plusieurs mètres, des inscriptions « Raus » (Dehors, ndlr) et « Islam hors d’Europe », taguées à la peinture noire.

Ce n’est pas la première fois que cette mosquée subit des actes islamophobes.

desdomesetdesminarets.fr
***


France : La ridicule « marche des musulmans contre le terrorisme ».

Du 9 au 14 juillet, une « marche des musulmans contre le terrorisme », en bus, va sillonner la France pour dire « non à Daesh ».

Si l’écrivain Marek Halter va nous faire le plaisir d’encadrer ce bus tour, ce n’est ni plus ni moins à Hassan Chalghoumi que l’on a confié la marche. 60 imams venus de toute l’Europe selon leurs dires devraient en faire partie. Notons également la présence de la star du rire Hocine Drouiche, nous régalant chaque jour de ses publications plus drôles les unes que les autres.

À la question de savoir si il a été dur de réunir des imams à cette occasion, nos joyeux lurons ont répondus à l’affirmative. La raison ? Les dits dirigeants de mosquées seraient frileux à condamner l’organisation terroriste.. Quelle audace.

Voyez-vous, ces personnages ont cela d’impressionnant qu’ils n’ont encore aujourd’hui toujours pas mesuré tout le mépris et la colère qu’ils arrivent à susciter auprès des « leurs ». Si des imams vous disent non, c’est parce qu’ils n’ont surtout pas envie d’être vu en votre compagnie, messieurs Drouiche et Chalghoumi. Vous pouvez poser avec Christian Estrosi ou Arnold Schwarzeneger, baiser la main d’Anne Hidalgo ; le soutien des musulmans, vous ne l’aurez jamais ainsi.

Les imams et croyants que vous méprisez et calomniez pour obtenir la satisfaction de vos maîtres font déjà ce qu’ils peuvent. Ils n’ont pas besoin de votre bus et de vos funestes personnes pour travailler à éteindre le possible feu des extrémismes. Surtout que vous êtes de ceux qui justement servez bêtement à le nourrir. Couvrez vous de ridicule, mais laissez-nous tranquille!

desdomesetdesminarets.fr
***


Palestine : Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation.

issa Amro est l’une des figures du combat palestinien contre l’occupation israélienne. Il est le responsable de l’organisation « La jeunesse contre les colonies », installée à Hébron en Cisjordanie, doit se présenter devant un tribunal militaire israélien ce dimanche 9 juillet.
Il doit répondre de 18 chefs d’accusation parmi lesquels l’incitation à la violence.
Il encourt une peine de dix ans de prison. Son procès a commencé en novembre dernier et après plusieurs suspensions et reports, il doit reprendre et entrer dans le vif du sujet ce dimanche.
Issa Amro, qui se veut apôtre de la résistance non-violente, rejette, lui, ces accusations mais se dit pessimiste.
La défense d’Issa Amro avait essayé de faire abandonner 14 des 18 chefs d’inculpation, plaidant que les faits étaient anciens et que certains avaient déjà fait l’objet de poursuites désormais classées. Mais la justice militaire israélienne a refusé et 38 témoins seront appelés à témoigner contre le militant palestinien.
Des témoignages qui interrogent Issa Amro : « Comment les témoins pourront se rappeler ce qu’il s’est passé en 2010, 2012 ou 2013 ? Mais ils ont insisté pour garder toutes les charges contre moi. C’est un procès politique pour essayer de décourager les Palestiniens de pratiquer la résistance non-violente. »
La dernière audience date du mois de mars. Et depuis, la reprise du procès a été reportée plusieurs fois. Issa Amro y voit une autre façon de faire pression sur lui. « Ils essayent de ne pas donner de date au procès pour empêcher que des officiels y assistent, explique-t-il. Et ils veulent que je reste sous tension, que je pense à me protéger et non à poursuivre mes actions. »
Le militant palestinien est pessimiste quant à l’issue de son procès. Il reprend un argument régulièrement soulevé par les responsables palestiniens : le taux de condamnation par les tribunaux militaires israéliens est, dit-il, proche de 100%.

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations.

Un ouvrier palestinien a été blessé aux pieds, hier, après avoir été chassé par les forces d’occupation, à l’est de Bethléem, au sud de la Cisjordanie occupée.

Une source locale a indiqué que le jeune palestinien Hazem Abu Sheikh âgé 41 ans, de la ville de Bethléem, a subi des fractures aux pieds, après avoir été chassé par les soldats d’occupation lors de son retour du travail dans la ville de Jérusalem.

La source a déclaré que les forces d’occupation israéliennes ont chassé le jeune Abu Sheikh dans la zone de Wadi Houmous près des villages de Numan et Khass à l’est de Bethléem. Ce dernier est tombé d’un endroit haut et a été évacué à l’hôpital de Beit Jala pour le traitement.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32102
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.

Les forces d’occupation sionistes ont arrêté, samedi soir, un prisonnier libéré sur un point de contrôle lors de son retour de Ramallah à Jénine, en Cisjordanie.

Des sources locales ont déclaré à notre correspondant que les soldats israéliens ont arrêté Imad Eddin Jamal Abu Hija lors de son retour de Ramallah à Jénine hier après-midi et l’ont emmené vers une destination inconnue.

Les forces d’occupation ont attaqué la maison du cheikh Jamal et ses fils dans le camp de réfugiés de Jénine, il y a quelques jours, et ont arrêté son fils Asim puis son fils Imad.

Rappelant qu’Imad est un prisonnier libéré qui a passé une longue période de détention dans les prisons d’occupation, sachant que son père Cheikh Jamal a été condamné à la réclusion à perpétuité neuf fois pour son rôle dans la bataille du camp de réfugiés de Jénine.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32101
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : Gaza : Le ministre de l’intérieur élève l’état d’alerte et booste les mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte.

Les services sécuritaires dans la bande de Gaza ont renforcé, hier, leurs mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte suite aux attentats de vendredi qui ont laissé 26 soldats égyptiens entre morts et blessés.
Le président des affaires sécuritaires, Taoufik Abu Naim, a révélé que les mesures de sécurité ont été renforcées dès les premières heures des attentats qui ont visé des soldats égyptiens dans la région de Rafah en Egypte.
Abu Naim qui a présenté ses condoléances aux autorités égyptiennes et a ajouté que l’état d’alerte a été élevé sur les frontières avec l’Egypte pour empêcher toute tentative d’une infiltration dans la bande de Gaza de la part des personnes recherchées par la justice égyptienne.
Notons que le porte-parole de l’armée égyptienne avait déclaré que les confrontations avec les éléments takfiristes (intégristes de Daech) qui ont attaqué les soldats dans la région Rafah à Sina, ont fait dix morts parmi les soldats égyptiens et 40 parmi les takfiristes en plus de la destruction de 6 véhicules militaires.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32100
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation
.
Issa Amro est l’une des figures du combat palestinien contre l’occupation israélienne. Il est le responsable de l’organisation « La jeunesse contre les colonies », installée à Hébron en Cisjordanie, doit se présenter devant un tribunal militaire israélien ce dimanche 9 juillet.
.
Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations
.
L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.
.
Gaza: l’intérieur élève l’état d’alerte et booste les mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte
.
Paris: Manifestation en solidarité avec les Palestiniens de Gaza
.
Coupure de l’électricité de Gaza: blocage des paiements de l’Autorité Palestinienne à l’Egypte
.
Palestine: Le Royaume-Uni condamne la construction d’une colonie juive à Jérusalem occupée
.
L’Autorité Palestinienne gèle les virements bancaires pour l’achet de carburant de l’Egypte
.
L’occupation met en place une barrière militaire au pont Halhoul à Hébron
.
Haniyeh : Nos relations avec l’Egypte se poursuivent
.
Forum des médias: l’Autorité Palestinienne a arrêté 60 journalistes en 6 mois
.
« Nous allons vers Jérusalem »: 120 000 étudiants inscrits dans les camps d’été du Hamas
.
L’occupation forme ses soldats pour surmonter le traumatisme de la guerre
.
Transfert du prisonnier gréviste Mohammed Allan à l’hôpital
.
L’UE appelle l’occupation à geler les activités de colonisation
.
Hamas: la dernière offensive contre Gaza a montré la criminalité de l’occupation
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 11 Shawwal 1438.

Flash info du 11 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


France : L’immigration et l’islam crispent de plus en plus les Français.

D’après une nouvelle étude, 65% des Français estiment qu’il y a trop d’étrangers en France. Ils sont 60% à trouver que la religion musulmane est incompatible avec les valeurs de la société française.

Sujets phares de la campagne présidentielle, l’immigration et l’islam fracturent les Français. D’après l’enquête annuelle d’Ipsos en partenariat avec la fondation Jean-Jaurès et Le Monde publiée ce lundi, cette fracture s’élargit encore davantage en 2017.

Plus de la moitié des Français estiment ne plus se sentir chez eux.

Comme en 2016, 65% des sondés considèrent qu’«il y a trop d’étrangers en France». Cet avis est partagé par 77% des ouvriers interrogés, 66% des employés, 57% des professions intermédiaires et 46% des cadres. Sans surprise, 95% des partisans du Front national ont ce sentiment. Chez Les Républicains (LR), ils sont en nette augmentation: 83% contre 76% en 2016. 30% des sympathisants de La France Insoumise (LFI) sont de cet avis, 46% chez ceux du Parti socialiste (PS), égaux à ceux de La République en marche (LREM).

Si 54% des sondés reconnaissent que l’intégration en France est difficile pour un immigré, 61% estiment que «d’une manière générale, ils ne font pas d’efforts pour s’intégrer en France». Signe d’une crispation de plus en plus forte, 60% affirment ne plus se sentir «chez soi comme avant».

Autre thématique étudiée par l’institut de sondage, le regard que portent les Français sur la religion musulmane est lui aussi de plus en plus sévère. Quatre Français sur dix (40%) affirment que la pratique de l’islam est compatible avec les valeurs de la société française. Un nombre en baisse depuis les attentats de 2015, où ils étaient 47%. À un niveau presque identique depuis 2014, 74% des sondés affirment que l’islam souhaite «imposer son mode de fonctionnement aux autres». Un avis partagé par 94% des sympathisants FN, et 85% des soutiens LR. Plus surprenant, ce sentiment est également ressenti par 54% des électeurs socialistes et 53% de partisans LFI.

85% des sondés ont le sentiment que l’intégrisme religieux est un «problème de plus en plus préoccupant». Le malaise qu’il soulève est toujours plus prégnant, avec deux points de plus par rapport à 2016. Concernant l’islam radical, 46% des Français interrogés estiment que «même s’il ne s’agit pas de son message principal, l’islam porte malgré tout en lui des germes de violence et d’intolérance». Un chiffre en augmentation de cinq points par rapport à l’année dernière et qui témoigne d’une société française de plus en plus fracturée.

Trois autres chiffres à retenir de cette étude.

– 71% des Français interrogés estiment que les notions de droite et de gauche sont dépassées. C’est le cas de 86% des sympathisants LREM, 76% des électeurs frontistes, 66% des socialistes, 58% des soutiens des Républicains et 50% des LFI.

– Les Français sont moins sévères envers les chômeurs qu’en 2016: 55% des sondés estiment qu’ils pourraient trouver du travail s’ils le voulaient vraiment, contre 57% l’année précédente. Dans cette même idée, le sentiment que la société évolue vers trop d’assistanat est en baisse de 8 points: ils étaient 70% à partager cet avis en 2016 et ne sont plus que 62% en 2017.

– 64% des personnes consultées affirment qu’«en France, c’était mieux avant.» Un chiffre qui indique que les Français idéalisent un peu moins le passé qu’en 2016, où ils étaient 70% dans cette catégorie.

Echantillon: 1000 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué du 21 au 27 juin 2017, par Internet. Méthode des quotas (sexe, âge, profession, région et catégorie d’agglomération).

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


La peste fait son retour aux Etats-Unis.

La peste, qui a décimé plus de 40 % de la population française au XIVe siècle, a fait sa réapparition dans la région de Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

Elle avait décimé plus de 40 % de la population française au XIVe siècle. La peste est de retour aux Etats-Unis, où deux nouveaux cas ont été signalés cette semaine, selon le «New York Times».

Le département de la Santé du Nouveau-Mexique a fait savoir que deux femmes, âgées de 52 et 62 ans, avaient contracté la maladie dans cet Etat du sud du pays. Un homme, âgé de 63 ans, avait déjà été contaminé en début d’année. Les trois patients ont été hospitalisés et ont pu rentrer chez eux après quelques jours de soins, selon le «New York Times».

1 600 cas mortels.

La peste ne sévit plus en France mais elle est toujours répandue dans certaines régions du globe. Quelque 20 000 cas ont ainsi été recensés au cours de la dernière décennie, principalement au Congo et à Madagascar, et 1 600 environ ont été mortels. Les Etats-Unis constituent cependant le seul pays riche où cette maladie est encore recensée.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


France : la députée musulmane voilée a-t-elle enfreint la loi ?

Alors la députée musulmane de Mayotte Ali Ramlati apparaît voilée sur la photo publiée sur le site de l’Assemblée, une polémique a enflé sur les réseaux sociaux. Mais l’élue a-t-elle enfreint la loi ?

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

6MEDIA_ MODULE_DEPUTEE VOILEE_WEB

journaldumusulman.fr
***


France : Vers un label CFCM pour les mosquées de France ?

« Il faut donner les moyens au CFCM de le doter de moyens financiers et humains. » Tels sont les mots d’Ahmet Ogras, désormais président du Conseil français du culte musulman (CFCM), sur Europe 1 mardi 4 juillet.

Le président de l’instance musulmane estime que le CFCM ne doit pas se contenter d’un demi-permanent pour son fonctionnement et que, pour le moment, le CFCM n’a pas les moyens de faire face aux défis qu’il est appelé à relever en France. Comment aller chercher cet argent ? Ahmet Ogras déclare compter sur les fédérations mais aussi sur « les 7 millions de musulmans en France » qu’il estime être en capacité d’aider le CFCM.

Vers un label pour les mosquées ?
Interrogé sur la radicalisation par le journaliste Thomas Sotto, le nouveau président du CFCM déclare être favorable à la création d’un label permettant aux fidèles musulmans de distinguer quel lieu de culte est lié ou non au CFCM. « Aujourd’hui, nous ne sommes pas présent sur le terrain, donc le vide est comblé par d’autres personnes qui ont d’autres intentions », indique-t-il.

Or, dans le même temps, Ahmet Ogras reconnaît qu’un simple label n’est pas suffisant, d’autant que « il n’y a aucun terroriste qui est passé par la case mosquée ou imam attitré ». Contre les mosquées qui propagent des discours de haine, « il faut appliquer la loi » et c’est au ministère de l’Intérieur de le faire, affirme-t-il.

saphirnews.com
***


La communauté musulmane américaine traumatisée par le meurtre atroce de la jeune Nabra Hassanen.

C’était le 18 juin dernier à Fairfax, en Virginie, lorsque Nabra Hassanen, 17 ans, une jeune américaine de confession musulmane qui rentrait chez elle après s’être recueillie à la mosquée, a eu le malheur de croiser la route d’un automobiliste derrière lequel se dissimulait le plus monstrueux des assassins.

En pleine célébration du Ramadan, le destin de la jeune fille, qui croquait la vie à pleines dents, s’est brisé tragiquement aux abords d’une enceinte sacrée de l’islam, après avoir été brutalement enlevée par Darwin Martinez Torres, 22 ans, un immigré clandestin originaire du Salvador, qui a foncé droit sur sa proie.

Son corps sans vie et martyrisé a été retrouvé en fin de journée, soit plusieurs heures après sa disparition, gisant près d’un étang. Auteur d’un crime effroyable, Darwin Martinez Torres, aujourd’hui sous les verrous, a fait subir un véritable calvaire à Nabra Hassanen, laquelle aurait été violée, avant de succomber sous la pluie de coups de batte de baseball assénée avec une rage inouïe.

Horrifiées par ce meurtre atroce et hantées par les hurlements de douleur d’une mère qui a interpellé les autorités de manière déchirante « Pourquoi tuer une enfant ? En quoi ma fille méritait-elle ça ? », plusieurs éminentes personnalités de la communauté musulmane américaine ont immédiatement dénoncé un « crime abominable mû par le racisme anti-musulmans », alors que les forces de l’ordre ne privilégiaient de prime abord aucune piste.

Pour Ibrahim Hooper, le porte-parole de l’influent Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), il ne fait pas l’ombre d’un doute que ce déchaînement de haine qui a culminé dans la fureur meurtrière a été provoqué par l’islamité visible de la malheureuse victime. « Vous ne pouvez pas juste dire : Oh, cela n’a rien à voir avec l’islam, ce n’est pas un crime raciste », a-t-il récemment martelé au micro de CBS, en déplorant grandement les atermoiements de la police.

Abondant pleinement dans son sens, Rabia Chaudry, une avocate engagée dans la défense des droits des musulmans, n’a pas mâché ses mots sur Twitter : «Si vous pensez une seule minute que son apparence n’a rien à voir avoir avec ce meurtre, vous vous mentez à vous-même», a-t-elle fustigé, tout en faisant l’amer constat que le deux poids deux mesures sévit jusque dans la qualification des crimes commis par les musulmans, accusés systématiquement de « terrorisme », alors que l’inverse n’est pas vrai…

« J’ai la désagréable impression que quand un suspect non musulman agresse ou tue des musulmans, on hésite à le classer dans la catégorie des « terroristes ». On lui trouve toujours des problèmes psychologiques ou d’alcool pour éviter de lui coller cette étiquette », a-t-elle renchéri, en appuyant là où le bât blesse.

Près de trois semaines après le drame et les funérailles émouvantes de Nabra Hassanen qui ont rassemblé près de 5 000 personnes à Sterling, en Virginie, une centaine d’Américains, musulmans et non musulmans, se sont réunis dans le jardin public de Haledon, une localité du New Jersey, afin de rendre un hommage posthume poignant à l’adolescente sauvagement assassinée.

Parrainée par l’association des femmes bangladaises américaines et l’association pour l’autonomisation des femmes musulmanes, cette veillée à la bougie à la mémoire de Nabra Hassanen a résonné des récitations de prières en anglais et en arabe, de lectures de poèmes, mais aussi de cris demandant « Justice for Nabra ».

L’inquiétude face à la propagation de l’islamophobie était palpable dans les rangs de cette assemblée profondément recueillie et bouleversée, à l’instar de Tahsina Ahmed, une élue du Conseil local d’arrondissement, qui frémit désormais à l’idée que personne n’est à l’abri de cette spirale infernale de violences. « Je suis musulmane et voilée, et cela aurait très bien pu m’arriver, à moi ou à d’autres membres de ma famille », a-t-elle déclaré, visiblement anxieuse.

Bien que voulant croire désespérément à une Amérique attachée aux droits de l’Homme, où la tolérance triomphera de la haine, la voix de Kaity Assaf, une étudiante, a néanmoins trahi une certaine angoisse quand elle a répété avec insistance, comme pour mieux s’en convaincre : « Un véritable Américain ne fait pas de discrimination basée sur la race, la religion, la couleur de peau ou le handicap ».

De son côté, Karram, son petit frère de 14 ans, est ressorti de cette veillée avec une lueur d’espoir dans les yeux, celle qu’ont fait naître en lui les bougies à la flamme vacillante d’émotion, symbolisant « l’union de toutes les religions, de toutes les différences, de tous les milieux ». « Peu importe nos différences, à l’intérieur, nous sommes tous des humains ! », s’est exclamé le jeune garçon, en ayant une pensée émue pour Nabra, seulement de trois ans son aînée, fauchée en pleine jeunesse par la haine implacable de l’altérité.

oumma.com
***


Beyoncé et Jay-Z ont-ils appelé l’un de leurs jumeaux Rumi en hommage à l’illustre poète persan du Moyen-Age ?

La planète people n’en dormait plus, se perdant en vaines conjectures sur les prénoms donnés à ses jumeaux par le couple le plus puissant et médiatisé de l’industrie musicale, quand la grande nouvelle est enfin tombée…

Beyoncé et Jay-Z peuvent se targuer d’avoir tenu en haleine une presse attirée par tout ce qui brille et fait sensation, ainsi que leurs fans inconditionnels, en ménageant le suspense sur le sexe de leurs nouveau-nés (une petite fille et un petit garçon), mais aussi sur leurs noms de baptême rares, et pour l’un d’entre eux particulièrement insolite.

Selon des sources bien informées, les deux nourrissons, qui feront leurs premiers gazouillis et babillages dans le confort douillet de la somptueuse demeure de Los Angeles acquise récemment par leurs richissimes parents, se prénomment « Rumi et Sir Carter ». Carter étant le nom de famille de Jay-Z.

Après avoir spéculé sur les prénoms de ces bébés de stars déjà stars eux-mêmes, l’heure est désormais au décryptage de leur signification dans les salles de rédaction en effervescence, alors que leurs célèbres géniteurs se sont empressés de déposer leurs deux noms respectifs en tant que marque.

Si le peu commun « Sir Carter », outre son côté très distingué « so british », a la résonance d’un nom de rappeur comme papa, « Rumi Carter » aurait-il été choisi en hommage à l’illustre poète mystique persan qui a profondément influencé le soufisme au 13ème siècle : l’immense théologien, juriconsulte, écrivain et philosophe, Jalal ad-Din Muhammad Rûmî ?

Beyonce et son mari Jay-Z seraient-ils de grands lecteurs insoupçonnés de Rûmï, dont les sublimes odes à l’amour en font l’un des poètes les plus lus de l’autre côté de l’Atlantique ?

A moins que le prénom Rumi ne puise ses origines au Japon, où il signifie « beauté », « courant » ou encore « flot ». De quoi donner encore du grain à moudre à la planète people en surchauffe !

oumma.com
***


France : Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation de l’Islam de France, déclare: ” Il faut revenir à l’étude des textes sacrés de l’islam”.

Au programme de L’esprit d’actu un entretien exclusif avec Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation de l’Islam de France et ancien ministre de l’Intérieur, de la Défense et de l’Education . Dans cette interview, il rappelle les objectifs de la fondation de l’islam de France, donne sa définition de la laïcité, évoque la mémoire de Jacques Berque dont il se réclame, et revient sur la politique arabe de la France initiée par le général de Gaulle.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Paul Pogba au sujet du terrorisme: “L’Islam, ce n’est pas ça, tout le monde le sait”.

Lors d’un entretien accordé au magazine Esquire quelques jours après les attaques de Manchester, Paul Pogba est revenu sur la vague d’attentats qui a touché l’Angleterre.

«L’Islam, ce n’est pas ça, tout le monde le sait», a déclaré vendredi Paul Pogba, le milieu français de Manchester United, qui rappelle aussi dans cet entretien publié vendredi qu’il ne faut pas «mettre sur le dos de la religion» les attaques terroristes.

«La période est délicate mais il ne faut rien lâcher», a expliqué le milieu de 24 ans à Esquire. «On ne peut pas laisser cela nous monter à la tête, il faut se battre. Des choses tristes surviennent dans la vie mais on ne peut pas cesser de vivre. On ne peut pas tuer un être humain. Tuer un être humain, c’est fou donc je ne veux pas mettre ça sur le dos de la religion».

oumma.com
***


Il y a quatre ans, le coup d’État militaire en Égypte.

Il y a 4 ans jour pour jour, le 3 juillet 2013, le président égyptien Mohammed Morsi était déposé par un coup d’état militaire mené par le tristement célèbre Abdel Fattah al-Sissi, ministre de la défense et chef des armées, après plusieurs jours de manifestations.

Dans la foulée, une terrible répression s’abat sur le pays du Nil : des milliers de militants ou simples sympathisants de la confrérie des Frères Musulmans, d’imâms ou de journalistes sont arrêtés et détenus dans les prisons militaires, tandis que les massacres de manifestants pacifiques s’enchaînent alors que les opposants au coup d’État s’emparent des rues. Après six semaines de sit-ins, Sissi décide d’en finir : la place Rabi’aa, centre névralgique de la contestation, est assaillie par l’armée le 14 août. La mosquée de la place est brûlée, et au soir, plus de 2000 cadavres jonchent les rues environnantes, dans ce qui restera comme le plus grand massacre de l’histoire contemporaine du pays.

Derrière le coup d’État : l’Arabie saoudite et surtout les Émirats Arabes Unis, grands argentiers de la « contre-révolution » qui s’abat deux ans après le Printemps arabe sur les pouvoirs issus des Frères Musulmans, tandis que « pseudo-salafis » autant que « pseudo-soufis » d’al-Azhar, dans un bel unanimisme, ont rivalisé d’ardeur pour justifier et encourager les massacres de manifestants qualifiés de « khawarij », à l’image de Raslan et Alî Gomaa. Quant à l’Occident, malgré de timides protestations au début des événements, il se rangera vite – et la France en tête – du côté du nouveau maître du Caire, confirmant « l’exception démocratique » que constitue « l’islâm politique » – même ultra-édulcoré comme dans ce cas…

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Les Factions appelant à l’intervention arabe et islamique pour protéger Jérusalem
.
Les forces nationales et islamiques palestiniennes ont tenu le gouvernement d’occupation sioniste responsable de l’escalade grave et criminelle qui profane sans précédent la sainteté de la ville de Jérusalem occupée.
.
6 jeunes arrêté et un attentat raté à Jérusalem, assure l’armée israélienne
.
Israêl viole la liberté d’expression sur Internet sous prétexte d’incitation
.
Netanyahu a visité le porte-avions américain USS George H. W. Bush au port occupé de Haïfa
.
La résistance palestinienne prend le contrôle d’un drone israélien à Gaza
.
Khreicheh: Suspendre les allocations des libérés est une violation des valeurs de lutte palestinienne
.
12 ans de prison et une amende contre le détenu Omar Abouchi de Salfit
.
Le Premier ministre indien entame une visite à Tel-Aviv
.
Le Hamas salue les efforts des institutions palestiniennes en Europe pour lever le blocus de Gaza
.
Hébron et Jérusalem sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO malgré le refus d’Israël
.
Les gazaouis réclament l’ouverture du passage de Rafah
.
Le Vatican parraine une rencontre de normalisation à l’Université hébraïque
.
Des installations d’armes clandestines au Liban, prétend Liebermann
.
L’Autorité Palestinienne arrête un ex-détenu sur son lieu de travail à Hébron
.
Deux palestiniens soupçonnés d’avoir transporté les auteurs de l’attentat de Jérusalem
.
56 colons prennent d’assaut la mosquée Al Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 8 Ramadan 1438.

Flash info du 8 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Ramadan : soyons parmi les gens du Coran.

Le mois de Ramadan est tel un champ fertile. Et parmi les actions les plus recommandées et les plus profitables à accomplir en ce mois béni, on compte bien évidemment la lecture du Coran Bien évidemment?…Oui, car nul ne saurait oublier l’évènement majeur grâce auquel ce mois a pris toute sa valeur et toute son importance. L’évènement qui changea le cours de l’Histoire de l’humanité et qui inonda cette dernière de son étincelante lumière. Il s’agit de la dernière révélation divine faite au dernier des Prophètes envoyés aux Hommes, la révélation du livre sacré d’Allah, le Coran.

Le Coran, une révélation Divine.

Au milieu d’un désert aride et de l’hostilité des Hommes, dans une partie du monde méprisée, témoin des sombres excès de ses pairs et de l’insoutenable obscurité des puissances avoisinantes, seul, enveloppé des ténèbres silencieuses d’un petit coin de grotte, du fond de cette nuit de l’an 610 ap. JC., soudain eut lieu par ce mot détonant « Iqra » (« Lis ») la révélation de la parole souveraine, divine et exaltée, que ne cerne jamais ni le faux ni le mensonge; ce fut le Coran.
{1. Ha Mim. 2. Par le Coran explicite. 3.Nous l’avons fait descendre en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit, 4. durant laquelle fut décidé et détaillé tout ordre sage.} (sourate La fumé v.1 à 4).
{Nous l’avons fait descendre (le Coran) pendant la nuit du Destin} (sourate Al Qadr v.1).

Ainsi, Allah fit descendre le Coran en totalité et en une seule fois, durant cette nuit, de la Tablette Gardée auprès de Lui à la Maison de l’Honneur (baytul ‘izza) située dans le premier ciel. Par la suite, et pendant vingt-trois années, l’archange Jibril (saw) descendait auprès du Messager d’Allah lui récitant ce qu’Allah lui ordonnait de versets. (Tafsir Al Qourtoubi v. 185 Al Baqara). On comprend mieux alors toute la place que devrait occuper dans notre organisation personnelle la lecture avec profondeur, recueillement et méditation de la parole d’Allah.

Se fixer des objectifs.

Il ne s’agit pas simplement de se limiter à l’écoute du Coran pendant les prières du tarawih, même si cela est en soi une bonne chose. Ce mois nous offre l’occasion de nous dépasser et de sortir de notre routine habituelle. Du coup, le moment semble opportun pour que chacun d’entre nous commence dès à présent à se fixer des objectifs de lecture. Le minimum serait alors d’envisager de clore une lecture complète au moins une fois pendant le mois, ce qui équivaut à la lecture de deux parties (hizb) par jour sur tout le mois.

De plus, une lecture supplémentaire peut être rajoutée pendant les prières de nuit accomplies à titre individuelle en plus du tarawih. N’oublions pas les récompenses liées à la lecture du Coran, récompenses qui sont encore plus multipliées grâce à la générosité de ce mois. Ainsi, selon Ibn Mas’oud (rah) le Prophète (saw) a dit: « Celui qui lit une lettre du Coran se verra inscrit une bonne action, et la bonne action a dix fois son salaire. Je ne dis pas que Alif, Lam, Mim (Lettres se trouvant au début de certaines sourates) est une lettre, mais Alif est une lettre, Lam est une lettre et Mim est une lettre. (Rapporté par At-Tirmidhi)

Qu’ Allah nous fasse parmi les gens du Coran.

AJIB.FR
***


Adoptez un nouveau rythme pendant le mois de Ramadan: voici quelques conseils.

Lors du mois sacré du Ramadan, il est primordial pour le musulman de garder un rythme de vie équilibré et organisé. L’énergie doit être utilisé à non escient, et la paresse bannit de nos vies pour laisser place aux bonnes actions.

D’abord, le jeûneur est dans la nécessité d’apprendre à gérer son sommeil.
En effet, nous sommes à une période de l’année où les journées sont longues et les nuits très courtes.
Ainsi, pour éviter les coups de fatigue, on peut faire de petites siestes pendant la journée pour permettre à notre corps de se régénérer et mieux affronter la nuit.
L’idéal serait de faire une sieste de trente minutes en début d’après-midi, entre 14 et 16h.
Ensuite, le sport n’est pas interdit mais même il fait diminuer au maximum les efforts physiques. Les moments favoris pour pratiquer des activités sportives sont après le shour ou un peu avant Maghreb.

Le croyant doit continuer à surveiller son alimentation en évitant les aliments trop riches et préservant les protéines, les sucres lents et le sucre naturel.
Pendant l’Iftar, il faut rompre le jeune avec des dattes et du lait (ou de l’eau), comme recommandé par le Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam.
Ses bienfaits sont primordiaux puisque le fructose contenu dans ce fruit alimente rapidement le cerveau et augmente graduellement le taux de sucre dans le sang, ce qui réduit la sensation de faim et le besoin de grandes quantités de nourriture.
Les dattes permettent aussi à l’estomac à se préparer à digérer le reste de l’alimentation ingérée.
Le Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam a dit: «Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants ont faim». (Mouslim)

«Si l’un d’entre vous veut rompre le jeûne, qu’il le fasse avec des dattes par ce qu’elles sont une bénédiction, et s’il ne trouve pas des dattes, qu’il rompe le jeûne avec de l’eau parce qu’elle est une purification.» (Abou-Daoud et at-Tirmidhi).

Pour éviter la déshydratation en période de forte chaleur, le jeûneur doit aussi éviter de s’exposer au soleil pendant la journée et boire beaucoup d’eau en dehors des repas (entre 1 litre 1/2 et 2 litres).

Enfin, le musulman peut concevoir un planning afin de lire le Saint-Coran en un mois.
Le lecture entière du livre sacré n’est pas une obligation, mais celui qui ne le fait pas se prive d’une grande récompense !

AJIB.FR
***


Afghanistan : Un attentat horrible s’est produit à Kaboul.

Toujours victime de plusieurs conflits terroristes, l’Afghanistan est encore la scène d’un attentat atroce.

Le mercredi 31 mai 2017 la ville de Kaboul s’est réveillée sous le choc d’une déflagration énorme (une tonne et demi d’explosifs). Un chauffeur Kamikaze s’est infiltré dans le quartier des ambassades, zone hautement sécurisée, a actionné un camion piégé, causant par conséquent une centaine de morts et 400 blessés.

Selon le Quai d’Orsay, l’ambassade de France a subi des « dégâts matériels importants ». Le ministre allemand des affaires étrangères a annoncé le décès d’un gardien afghan de l’Ambassade de l’Allemagne. L’ONG Amnesty International a déclaré que cet attentat montrait que « le conflit en Afghanistan ne faiblit pas mais s’étend dangereusement………. ».

Le Pape François dénonce une « attaque abjecte ». Le président américain Donald Trump réfléchit à l’envoi de milliers de militaires supplémentaires. Ashraf Ghani, le président Afghan, quant à lui, a assimilé l’attentat à un « crime de guerre ».

L’Afghanistan est un pays qui semble être condamné à un contexte de détérioration sécuritaire et de grande incertitude.

katibin.fr
***


Birmanie : Facebook interdit une insulte anti-musulmane.

Facebook, face aux plaintes de nombreux Rohingyas, a décidé d’exclure ses fans islamophobes utilisant le mot « kalar » en Birmanie.

Ce mot est une insulte désignant généralement les musulmans à l’aspect indien, notamment les Rohingyas.

Le peuple Rohingyas est en proie à une véritable épuration ethnique en Birmanie menée par la junte militaire et des religieux boudhistes.

Malgré les preuves vidéos de ces massacres incessants, la communauté internationale persiste à se taire et encense la nouvelle présidente birmane tout aussi islamophobe que ses prédécesseurs.

Une situation qui risque de voir tout simplement la fin définitive de l’existence des Rohingyas musulmans en Birmanie et cela dans la plus grande indifférence de tous …

islametinfo.fr
***


La Chine interdit le Ramadan aux Ouighours.

Depuis des décennies la Chine communiste s’ingénie à détruire l’identité musulmane du peuple Ouighour.

Ainsi une série de mesure vise à exclure toute visibilité musulmane dans certaines provinces. Le port de la barbe et du hijab sont ainsi punis.

Le mois de Ramadan est donc pour les commissaires politiques communistes une occasion d’étendre leur tyrannie en empêchant les musulmans de jeûner.

On interdit donc la pratique du jeûne aux fonctionnaires ouighours et on organise des activités « sportives et de propagandes » pour les étudiants spécifiquement pendant la prière traditionnelle du vendredi.

Les mosquées sont également profanées par des portraits de leaders communistes et les imams forcés à réciter la doctrine communiste et à apostasier en public.

Une situation qui créera sans aucun doute une réaction … que l’occident condamnera aussitôt.

islametinfo.fr
***


Allemagne : Des morceaux de porc sur une Mosquée.

C’est à Elfurt que ce sont déroulés l’acte islamophobe.

Sur le site de la nouvelle Mosquée, la police a pu constaté que des morceaux de porc étaient disséminés sur tout le terrain.

C’est ainsi qu’une tête, des entrailles, des pattes et autres ont été disposés sur des piquets en bois d’un mètre cinquante sur le site de la future Mosquée. C’est évidemment les groupes identitaires locaux qui sont en cause dans cette nouvelle affaire d’islamophobie et la police a ouvert une enquête.

Cet acte islamophobe répond à des mythes colportant sur Facebook que les musulmans ne pourraient plus construire de Mosquée sur un terrain souillé par du porc … Une ignorance qui encore une fois est la mère de toutes les haines.

Une attaque dont sont coutumières les Mosquées françaises souvent abandonnées par les pouvoirs publiques face à ces attaques répétées.

islametinfo.fr
***


Uber en pénurie et pour cause… le Ramadan.

Uber, service de transport, a constaté une baisse des chauffeurs disponibles en milieu de soirée depuis le premier jour du mois de Ramadan.

C’est ainsi que depuis samedi, les utilisateurs réguliers d’Uber se plaignent de ne pas trouver de véhicule aux alentours de 21h30, c’est à dire à l’heure où le soleil se couche.

Une pénurie qui a une incidence sur les tarifs car l’entreprise incite ses conducteurs à travailler en augmentant le prix de la course.

Pourtant, même s’il est vrai que certains chauffeurs vont manger en famille puis reviennent assurer leur course, d’autres mangent sur place rapidement puis reprennent leur travail après une journée de jeûne de plus de 18 h sous un soleil de plomb.

Ils espèrent ainsi concilier travail et Ramadan…

islametinfo.fr
***


Syrie : La faim tue en Syrie.

Alors qu’en cette période de mois de Ramadan béni, nos tables sont pleines à craquer de différents mets aussi succulents les uns que les autres, les enfants en Syrie meurent de faim.

Il est temps d’agir et de faire preuve de générosité, devoir pour chacun de nous.

L’ONG Syria Charity vous propose d’inviter les syriens à partager un repas. Le défi étant de nourrir 150 000 personnes à l’intérieur de la Syrie, au cœur des zones sinistrées.

Organisez un IFTAR (repas) collectif pour 50 ou 150 personnes.

Ne laissons pas ces enfants mourir de faim.

Agissez, Faite un don, Allah vous le rendra : https://www.syriacharity.org
.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Palestine : Une petite palestinienne insultée alors qu’elle agonise.

Près de Jénine, une petite palestinienne de 15 ans a été abattu par l’armée colonisatrice israélienne.

Alors que celle-ci souffre, agonise et se vide de son sang, les israéliens l’insultent et ne lui prodiguent aucun soin :

« Crève pute ».

Cette petite gamine palestinienne voilée n’est pas la première qui est ainsi abattue froidement par les colons israéliens en Palestine occupée.

Les petites filles voilées sont souvent la cible des militaires islamophobes israéliens qui prétextent l’attentat pour pouvoir assassiner impunément.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Attentat de Manchester : la mosquée centrale refuse d’enterrer le kamikaze.

La mosquée centrale de Manchester, l’une des plus importante de la ville chargée d’organiser la majorité des funérailles religieuses de la communauté musulmane locale, a affirmé qu’elle ne s’occupera pas du corps de Salman Abedi, le terroriste qui a tué 22 personnes le 22 mai dernier.

La décision, qui a été rendue public mercredi 31 mai, émane du comité exécutif de l’institution religieuse, qui a fait savoir qu’elle refuse de procéder aux rites funéraires du jeune kamikaze si sa famille, actuellement en Libye, en faisait la demande.

Selon le Manchester Evening, le corps de Salman Abedi est conservé dans une morgue de la région de Manchester et que les autorités feraient « tout ce qui est en leur pouvoir » pour empêcher son enterrement dans la ville. « Juste comme Ian Brady (un meurtrier qui a sévi dans les années 1960, ndlr), tous les efforts sont déployés pour s’assurer qu’il n’y ait pas une chance pour qu’Abedi ne soit enterré ou incinéré à Manchester et dans ses environs », a déclaré une source des autorités locales.

saphirnews.com
***


Algérie : une caméra cachée visant un écrivain athée crée un scandale .

Les réactions de colère et d’indignation se multiplie en Algérie suite à l’humiliation et les violences exercées à l’encontre de l’écrivain Rachid Boudjedra lors d’un programme de caméra cachée diffusé sur la chaîne privée Ennahar TV mercredi 31 mai.

Agé aujourd’hui de 75 ans, l’auteur de La Répudiation, militant de la guerre d’indépendance algérienne, est connu pour son athéisme assumé. Dans les années 1990, il avait notamment été condamné à mort par le Front islamique du salut (FIS). En avril 2015, Rachid Boudjedra avait choqué une partie de l’opinion publique algérienne en déclarant à la télévision : « Je ne crois pas en Dieu, ni en la religion musulmane, je ne crois pas en Muhammad comme Prophète (…), (de nombreux autres Algériens) sont athées mais n’osent pas l’afficher par peur de l’opprobre de la société.»

La chaîne Ennahar TV a diffusé un canular dans lequel on voit l’écrivain algérien se faire prendre au piège d’une fausse interview. Le faux animateur demande à Rachid Boudjedra de dire « Allahou Akbar » et de prononcer la « chahada » qui est la profession de foi musulmane. Un faux policier débarque ensuite sur le plateau et procède à un contrôle d’identité puis pose des questions à l’auteur concernant une accusation d’intelligence avec l’étranger. L’homme de lettres, sous pression, se soumet ensuite aux demandes du faux animateur en répétant haut et fort « Dieu est Grand » ainsi que la chahada.

Mais Rachid Boudjedra perd patience et décide de quitter le plateau et insulte les faux journalistes et le faux policier. Mais l’écrivain est retenu par les comédiens qui tentent de l’empêcher de quitter le studio. Les noms d’oiseaux fusent et le septuagénaire est censuré à de multiples reprises par des bips sonores dans la vidéo diffusée à l’antenne.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Palestine : Les Etats-Unis renoncent à déplacer leur ambassade à Jérusalem .

Le président américain Donald Trump avait promis pendant sa campagne électorale de transférer l’ambassade des Etats-Unis dans la ville de Jérusalem. Le siège de la diplomatie américaine aurait alors quitté Tel Aviv où siège l’ensemble des ambassades du pays pour rejoindre la ville sainte.

Donald Trump a signé, jeudi 1er juin, une exemption qui permet de passer outre le Jerusalem Embassy Act. En novembre 1995, le congrès américain établissait que la représentation diplomatique de Washington dans l’Etat hébreu doit se trouver à Jérusalem, reconnaissant ainsi cette ville comme la capitale d’Israël. Mais, depuis la fin des années 1990, tous les présidents américains signent tous les six mois une clause dérogatoire afin de bloquer l’application de cette loi. Le milliardaire excentrique a finalement décidé de suivre ses prédécesseurs. « Le président Trump a pris cette décision pour maximiser les chances de négocier avec succès un accord entre Israël et les Palestiniens », justifie la présidence dans un communiqué.

Les réactions des officiels israéliens et palestiniens ne se sont pas fait attendre. Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé, dans un communiqué, que « la position constante d’Israël est que l’ambassade américaine, comme les ambassades de tous les pays avec qui nous avons des relations diplomatiques, devrait être à Jérusalem, notre capitale éternelle » car « maintenir les ambassades ailleurs que dans la capitale éloigne encore la paix en maintenant le fantasme palestinien selon lequel le peuple juif et l’Etat juif n’ont pas de connexion à Jérusalem ». Nir Barkat, le maire de la ville « trois fois sainte » s’est dit déçu mais reste optimiste : « Je continuerai à fournir de l’aide à l’administration américaine, et à faire tout ce que je peux pour garantir que le déplacement se produise dès que possible. »

Le docteur Husam Zomlot, nouvel envoyé de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) aux Etats-Unis, a estimé que la décision est « conforme à la politique américaine de longue date et au consensus international, et elle donne une chance à la paix ». « Nous sommes prêts à commencer le processus de consultation avec l’administration américaine. Nous sommes sérieux et sincères sur la conclusion d’une paix juste et durable », a-t-il ajouté. Le porte-parole des Nations-Unis, Stéphane Dujarric a salué « une sage décision », précisant que « le statut de Jérusalem est un problème essentiel qui ne peut être résolu que par un règlement politique négocié » du conflit israélo-palestinien.

saphirnews.com
***


Trois jeunes indonésiennes luttent contre les clichés au son puissant du Heavy metal.

C’est peu dire que l’on n’attendait pas trois jeunes indonésiennes, pleines de fraîcheur et revêtues d’un hijab, dans un registre musical décoiffant et très masculin, dont l’intensité sonore déchire le silence : le Heavy metal !

Depuis 2014, ces jeunes filles en fleur, inséparables à la scène comme dans la vie, forment le trio détonnant « Voice of Baceprot », en ne craignant pas de bousculer les mentalités au son de leurs guitares électriques qui envoient les décibels.

Pleinement épanouies sous leur hijab qu’elles sont fières d’arborer, elles font vibrer leur fibre féministe avec une grande virtuosité à chacun de leur concert, à mesure qu’elles conquièrent le cœur d’un jeune public, d’abord scotché, puis très vite emballé.

Les trois adolescentes ne se contentent pas de produire une rythmique puissante, elles l’utilisent sciemment afin d’éradiquer les clichés qui entourent la femme musulmane et de se faire les porte-voix des sans-voix. « Je pense que nous devons soutenir l’égalité des genres, parce qu’on peut explorer sa créativité et être, en même temps, une femme musulmane qui respecte ses obligations », a récemment expliqué la chanteuse du groupe, Firdda Kurnia, 16 ans, à Reuters.

Leur succès grandissant les conforte dans le bien-fondé de leur démarche artistique, les jeunes de leur âge se montrant particulièrement réceptifs à leur style inimitable, aussi détonant soit-il dans le plus grand pays musulman du monde, et à leur Heavy metal engagé.

« Aucune loi n’interdit aux femmes portant le hijab de jouer de la musique hardcore. Puis, ça a aussi à voir avec les droits humains. Si une femme musulmane a le talent pour jouer de la guitare ou de la batterie, devrait-on lui interdire ? », a déclaré un lycéen visiblement enthousiasmé par leur prestation donnée lors d’une soirée de remise de diplômes dans une école à Java, là où elles résident et sont en passe de devenir de vraies stars.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Egypte : la dictature d’Al-Sissi se durcit, à travers une loi liberticide visant la société civile.

L’Egypte dirigée d’une main de fer par l’auteur du putsch militaire de l’été 2013, Abdel Fattah Al-Sissi, voit son espace d’expression se réduire comme peau de chagrin et ses libertés fondamentales, acquises à la faveur de la révolution de 2011, être constamment rognées jusqu’à n’être plus qu’un lointain souvenir, au nom d’une « sécurité nationale » qui sert de paravent au durcissement de son règne autocratique.

Droit dans ses bottes, le Maréchal Sissi a frappé un grand coup, lundi 29 mai, de nature à porter un coup fatal à la société civile, à travers la promulgation d’une loi qui encadre étroitement l’activité des organisations non gouvernementales (ONG), condamne à la disparition les associations de défense des droits de l’homme et entrave sérieusement l’action des groupes caritatifs, même apolitiques.

L’Egypte placée sous le joug de la tyrannie de son nouvel homme fort, tombeur du président Morsi démocratiquement élu et considéré par beaucoup, à ce titre, comme parfaitement illégitime, contraint désormais les membres des 46 000 ONG égyptiennes à limiter leurs activités aux secteurs du développement et des questions sociales, sous peine d’encourir cinq ans de prison. Les ONG étrangères seront, quant à elles, contrôlées par une instance composée de représentants de l’armée, du renseignement et du ministère de l’Intérieur.

« C’est la pire [loi] de l’histoire », s’est insurgé auprès de l’AFP Mohamed Zaree, directeur de l’Institut pour les études des droits de l’homme du Caire, frappé d’une interdiction de sortie du territoire et dont l’organisation est poursuivie « pour avoir reçu des fonds d’entités étrangères nuisant à la sécurité nationale ». Dans le collimateur des autorités, les militants pour les droits civiques craignent, quant à eux, le pire. « On pourrait finir en prison (…) et voir disparaître toute la société civile bâtie au cours des trente dernières années », s’alarmait Hossam Bahgat, fondateur de l’Initiative égyptienne pour les droits personnels, avant que cette loi liberticide ne porte le coup de grâce à tous les espaces d’expression libre et à la dissidence.

Derrière le paravent utile de « la sécurité nationale », Al-Sissi a rétabli sans sourciller la censure. Pas moins de 62 journalistes croupissent aujourd’hui dans des geôles infâmes, selon le Réseau arabe pour l’information sur les droits de l’homme (Anhri).

Amnesty International a récemment dénoncé la nouvelle vague d’arrestations visant au moins 36 personnes dans 17 villes d’Egypte, dont 26 sont toujours détenues pour des charges antiterroristes ou pour « insulte au président » sur les réseaux sociaux. Toutes appartiennent à des partis et à des groupes de jeunes liés à l’opposition de gauche et libérale. Le 19 mai, le ministère de l’Intérieur avait déjà annoncé l’arrestation de 40 personnes accusées d’« incitation à la violence » sur les réseaux sociaux. Le Parlement entend désormais légiférer pour contrôler l’accès à des sites comme Twitter et Facebook.

« La répression contre les militants politiques est un nouveau signe du désir des autorités égyptiennes d’écraser toute opposition pacifique et d’étouffer toute vision alternative », déplore vivement Najia Bounaim, directrice d’Amnesty pour l’Afrique du Nord. Des dizaines d’anciens révolutionnaires croupissent déjà en prison pour avoir bravé l’interdiction de manifester.

Le procès qui s’est ouvert au Caire, le 29 mai, contre l’avocat des droits de l’homme et activiste de gauche, Khaled Ali, 45 ans, en est la triste illustration. En effet, ce dernier se retrouve aujourd’hui sur le banc des accusés pour « outrage à la morale publique » en raison d’une photo, dont il réfute l’authenticité, le montrant en train de faire un geste obscène après avoir obtenu gain de cause auprès de la justice pour bloquer le projet du président Sissi de rétrocéder à l’Arabie saoudite les îles de Tiran et de Sanafir, situées au large de Charm el-Cheikh. Mais cette décision a été finalement annulée par une justice aux ordres.

L’impopularité de cette volte-face judiciaire a été telle auprès de la population qu’elle a fait grimper en flèche la courbe de popularité de Khaled Ali, cet ex-candidat à la présidentielle de 2012 qui ne désespère pas de se présenter à nouveau à l’élection suprême l’année prochaine. Pas question que sa notoriété et ses ambitions fassent de l’ombre au despote Sissi, ou contrarient ses sombres desseins, aussi en le mettant à l’ombre, les fers aux pieds, la dictature égyptienne le musellerait pour de bon.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Une palestinienne succombe à ses blessures infligées par les forces d’occupation
.
Une fille palestinienne âgée de 16 ans, Nouf Abdul Jabar Enfei’at, a été déclaré morte vendredi matin à l’hôpital de Jaffa, où elle a succombé à ses blessures près de la colonie israélienne de Dotan, à Jénine.
.
Le Hamas salue la décision suisse de considérer la poursuite judiciaire contre Livni
.
En dépit des restrictions israéliennes, des milliers de fidèles affluent vers al-Aqsa
.
L’occupation arrête une palestinienne au poste de contrôle de Qalandia
.
Le Congrès des Palestiniens en Turquie organise le dîner d’Iftar pour les institutions palestiniennes à Istanbul
.
Le transfert de l’ambassade US reporté à 6 mois
.
Les habitants de Qaryout se plaignent de la prolifération des sangliers dans leurs terres
.
Condamnation du plan de judaïsation de l’éducation dans les écoles de Jérusalem
.
Suisse: plainte pénale contre Tzipi Livni pour crime de guerre
.
L’occupation réprime une soirée du Ramadan à Jérusalem
.
La Maison Blanche étudie une déclaration de principes pour les négociations de paix
.
L’occupation rase des terres dans le site archéologique de Sebastia
.
Plus de 3000 colons ont pris d’assaut la mosquée al-Aqsa en mai dernier
.
Marche de commémoration pour le Mavi Marmara à Istanbul
.
Racheq met en garde contre le silence face aux mesures de l’occupation à Jérusalem
.
La Jordanie proteste contre les invasions continues dans al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 2 Ramadan 1438.

Flash info du 2 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Ramadan : évitons le gaspillage alimentaire !

Souvent, pendant le mois béni du Ramadan, la nourriture prend une place trop importante. Emissions culinaires, arrivages de denrées alimentaires très variés, budget alloué à la nourriture à la hausse, sans oublier les heures passées des ménagères dans leur cuisine à préparer d’innombrables plats de l’iftar. En effet, des foyers cuisinent des quantités conséquentes de nourriture surestimant souvent les capacités de l’estomac du jeûneur. Et, dans bien des foyers, ce surplus de nourriture finit malheureusement aux ordures.

C’est le cas par exemple au Bahreïn, où, selon un écologiste, plus de 40% des plats préparés pour le mois de Ramadan seront jetés. Les foyers du Bahreïn ont tendance à cuisiner environ 6 à 7 plats traditionnels pour l’iftar. Ce gaspillage alimentaire a des conséquences néfastes sur l’environnement. Dans un petit pays comme le Bahreïn, ce trop plein de déchets sera difficilement recyclé, et créera donc des émissions nocives.

Outre l’aspect écologique, le gaspillage alimentaire est détestable en islam. Dans le Noble Coran, Notre Seigneur nous dit :

« Ô vous qui croyez ! Ne vous interdisez pas les bonnes choses que Dieu a rendues licites pour vous, en évitant cependant tout excès, car Dieu n’aime pas ceux qui dépassent les limites permises. » (Sourate La Table servie verset 87)

ou encore :

« C’est Lui qui a créé les jardins treillagés et non treillagés, les palmiers et les cultures au goût si varié, l’olivier et le grenadier de même espèce ou d’espèces différentes. Mangez de leurs fruits quand ils ont atteint leur maturité, et acquittez-en la dîme le jour de la récolte ! Mais évitez tout gaspillage, car Dieu n’aime pas ceux qui gaspillent. » (Sourate Les animaux verset 141)

Adoptons donc le meilleur comportement envers la nourriture. A chacun de nous de calculer la quantité de nourriture à préparer afin d’éviter tout gaspillage. Rappelons nous que le Tout-Puissant nous offre ces bienfaits : fruits et légumes divers et variés qui poussent par la grâce d’Allah. Prenons en soin, et ne provoquons pas Sa Colère. Ne gaspillons pas ces trésors que certains jeûneurs n’ont même pas. Réduisons par ailleurs la quantité de nourriture que nous mangeons, car trop manger est aussi néfaste pour la santé.

Soyons prudents, et évitons d’acheter plus que ce que l’on a besoin. En clair, n’ayons pas les yeux plus gros que le ventre, même lorsque parfois, la faim et la gourmandise nous guettent.

AJIB.FR
***


Canada : le premier ministre canadien Justin Trudeau souhaite un « Ramadan Moubarak ! » aux musulmans.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante pour souhaiter aux musulmans un Ramadan Mubarak :

« Ce soir, au coucher du soleil, les musulmans au Canada et partout dans le monde célébreront le début du Ramadan. »

« Le Ramadan est un moment sacré de l’année pour la communauté musulmane, qui commémore la révélation du Coran au prophète Mahomet. Ce mois de jeûne et de prière encourage le développement spirituel, la réflexion et la compassion envers les moins fortunés. »

« Le Ramadan est aussi un moment rassembleur pour toute la communauté, alors que les musulmans se réunissent entre famille et amis pour prier et pour partager le repas du soir, l’iftar. Le Ramadan nous rappelle à tous de nous montrer reconnaissant pour les nombreuses bénédictions dont nous profitons et de donner généreusement aux autres, dans nos communautés et partout dans le monde. »

« Cette année, alors que nous célébrons le 150e anniversaire de la Confédération, profitons de l’occasion pour reconnaître les nombreuses cultures, traditions et croyances qui font du Canada un endroit où il fait si bon vivre. Les Canadiens musulmans contribuent à faire du Canada le pays fort, diversifié et inclusif qu’il est aujourd’hui. »

« Au nom de notre famille, Sophie et moi offrons nos meilleurs vœux aux communautés musulmanes au Canada et à travers le monde. »

« Ramadan Moubarak ! »

« Bonheur et paix aux musulmans du Canada et d’ailleurs dans le monde à l’occasion du mois sacré du Ramadan » a tweeté le premier ministre canadien Justin Trudeau.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

journaldumusulman.fr
***


Ramadan en France : un mois crucial pour les commerçants.

Le Ramadan en France, un mois important pour l’économie française et crucial pour les commerçants.

Le Ramadan en France, un mois important pour l’économie française et crucial pour les commerçants. Selon France 3, au cours de ce mois, les musulmans dépensent en moyenne 394 euros, 40% de plus qu’en temps normal. Le mois de ramadan représente 350 millions d’euros de dépenses alimentaires.

Les commerces spécialisées ne désemplissent pas, certains doublent leur chiffre d’affaire. Prochain temps fort, l’aïd al fitr …

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Ramadan : un mois crucial pour les commerçants par francetvinfo

journaldumusulman.fr
***


États-Unis : deux hommes égorgés pour avoir tenté de défendre des femmes musulmanes.

A Portland dans l’Oregon, deux hommes ont été tués alors qu’ils tentaient de s’interposer lors d’une agression islamophobe. L’assassin âgé de 35 ans était en train d’insulter plusieurs femmes musulmanes.

Le site Des Dômes et Des Minarets rapporte l’assassinat de deux hommes dans un train. Les deux victimes avaient tenté de venir en aide à deux femmes musulmanes, dont l’une au moins portait le voile selon la presse locale.

L’islamophobe avait déclaré juste avant de passer à l’action : « musulmans criminels », « sortez du tran, sortez de notre pays car vous ne pays pas d’impôts ici ». C’est à cet instant que deux hommes ont réagi en tentant de faire face au raciste.

« Quand les deux hommes sont intervenus, l’assaillant a sorti un couteau et les a égorgés ».

L’un d’eux a été tué sur place tandis que l’autre est décédé à l’hôpital. L’agresseur, Jeremy Joseph Christian (35 ans), a été arrêté par la police.

Les islamophobes, confortés par la libération de la parole haineuse dans les médias et sur la scène politique, passent désormais à l’action. Pendant ce temps, sur les plateaux de télévision, les « philosophes » continuent de de débattre sur l’étymologie du mot « islamophobie ».

islametinfo.fr
***


Syrie : 80 civils, dont 33 enfants, décimés dans un raid de la coalition occidentale.

En Syrie et en Irak, la coalition occidentale menée par les Etats-Unis continue de bombarder les territoires tenus par l’organisation jihadiste « Etat Islamique ». Si l’EI perd du terrain, les Etats-Unis et leurs alliés sont accusés de toucher de plus en plus de civils.

La dernière « bavure » en date a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi lors d’un nouveau raid de la coalition. Plus de 80 civils ont été tués dont 33 enfants selon la presse internationale qui relaie les informations d’observateurs sur place.

Les premières informations relayées par la presse occidentales affirment que le bâtiment visé par les avions de chasse ne contenait aucun combattant mais seulement des habitants dont de nombreux proches de jihadistes. Ce déluge de bombes intervient juste après l’attentat à Manchester revendiqué par l’organisation jihadiste qui a fait 22 morts dans un concert de la chanteuse Ariana Grande.

Le Pentagone a annoncé qu’il allait examiner le résultat des dernières frappes aériennes de la coalition. Ces déclarations interviennent juste après que les responsables américains aient dû confirmer qu’un bombardement à Mossoul avait tué 100 civils en mars dernier.

islametinfo.fr
***


Ramadan 2017 : ces pays qui jeûnent un jour après la France.

La majorité des pays musulmans et des communautés musulmanes à travers le monde ont commencé à jeûner samedi 27 mai.

Un tout autre choix a été fait par l’Inde, le Pakistan et le Bangladesh.

A l’issue de leur Nuit du doute, et en raison de leur non-visibilité de la Lune, les autorités religieuses de ces pays ont décidé que le premier jour du mois du Ramadan 1438/2017 sera dimanche 28 mai.

saphirnews.com
***


Palestine : Fin de la grève de la faim pour les détenus palestiniens.

Les centaines de détenus palestiniens qui observaient une grève de la faim dans les prisons israéliennes ont cessé le mouvement qu’ils avaient commencé le 17 avril.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Une jeune saoudienne lauréate du prix prestigieux de la NASA.

Les jeunes talents saoudiens étaient à l’honneur, mercredi 24 mai 2017, sur la scène de la Foire Internationale Intel de la Science et de la Technique. Lors de la cérémonie de remise des prix de ce grand concours scientifique récompensant de brillants esprits, âgés entre 14 et 18 ans, une lycéenne a porté haut les couleurs de l’Arabie saoudite parmi une élite, issue de plus de 40 pays, dont la valeur n’a pas attendu le nombre des années pour éclore au grand jour.

Consacrée reine de la soirée devant un parterre admiratif, au terme d’une compétition très sélective qui, chaque année, couronne les travaux de recherche les plus remarquables fournis par plus de 1 500 collégiens et lycéens de par le monde, Sara Alrabiah a fait la fierté des siens pour avoir remporté une palme d’or très convoitée : le prestigieux prix de la NASA.

Après avoir impressionné le monde scientifique par la qualité de son projet axé sur l’amélioration des RAM résistantes en utilisant des Perovskites monocristallins, la jeune fille en fleur, couverte de fleurs, s’est vu décerner une insigne distinction qu’elle a dédiée à son père, son plus fervent soutien.

Dans une agora virtuelle sans frontières, la liesse s’est emparée des réseaux sociaux saoudiens en un éclair, l’annonce de sa consécration se propageant très largement et les félicitations pleuvant sur Facebook et Twitter.

Le succès de Sara Alrabiah, mais aussi de ses camarades Aamar Amir, Rana Al Salmi, Dana Al Khalidi et Nadia Al Motlaq, tous loués pour leur ingéniosité et créativité, rejaillit sur l’ensemble d’un royaume qui, bien que arc-bouté sur un conservatisme archaïque, exulte aujourd’hui à l’unisson devant les mérites et les compétences de sa jeunesse, filles et garçons.

Nombreux sont les internautes saoudiens qui se sont empressés de partager des photos à la gloire de leur nouvelle héroïne. La plus touchante est incontestablement celle où la jeune lauréate du prix de la NASA, après son retour triomphal à la maison, pose aux côtés de celui qui a toujours cru en elle, en ses prodigieuses capacités et lui a insufflé une confiance dans laquelle elle puise sa force : son papa aux anges.

oumma.com
***


Egypte : les coptes encore visés par un attentat.

Les coptes d’Egypte ont à nouveau été visés par un attentat. Des hommes masqués, circulant à bord de pick-up, ont ouvert le feu à l’arme automatique sur un bus qui transportait des pèlerins. Le bilan fait état d’une vingtaine de morts, dont plusieurs enfants.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

La campagne européenne conclut une journée à l’appui de Gaza et les prisonniers
.
La campagne européenne pour lever le siège de Gaza a conclu les activités du jour européen unifié pour le rejet du blocus israélien à Gaza, et à l’appui des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes.
.
Les prisonniers suspendent leur grève de la faim
.
L’occupation empêche le voyage de 24 Palestiniens via le passage de Karama la semaine dernière
.
Salfit: Expansion de la colonie Brochan au détriment des terres du village de Bruqin
.
Israël viole l’espace aérien et maritime du territoire libanais
.
452 nouveaux logements coloniaux à Jérusalem
.
L’occupation continue ses agressions à Jénine
.
Khalil Hayya: l’occupation est entièrement responsable des répercussions du blocus
.
Hamas : Le meurtre des coptes égyptiens est un crime horrible et fermement condamné
.
Les détenus Saadat, Ghilma, et Qiq dans un état critique
.
Israël compte réduire son approvisionnement en électricité à Gaza
.
Un enfant palestinien grièvement blessé après avoir été renversé par un colon
.
Le Club du détenu Palestinien: la grève des détenus se complique et s’aggrave
.
Des hôpitaux israéliens veulent appliquer le gavage forcé aux grévistes
.
L’ONU condamne les mesures de l’occupation contre les prisonniers palestiniens
.
L’auteur de l’attaque au couteau de Netanya meurt de ses blessures
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information