MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 5 Shawwal 1438.

Flash info du 5 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Santé : Selon une étude, la salat est le remède contre les maux de dos !

Une étude scientifique colombienne a révélé que l’Islam était la religion qui préservait le mieux du mal de dos.

C’est en effet un constat pour le moins positif : la pratique de l’Islam est la meilleure pour pouvoir traiter le mal de dos soubhanAllah ! Le professeur Rodriguez, en charge de cette recherche scientifique a expliqué que les cinq prières quotidiennes obligatoires pour tout musulman, permettent de préserver du mal de dos.

Au delà de cela, les résultats de cette étude soulignent que la prière des musulmans représente une excellente méthode de relaxation des muscles, « des dorsaux, deltoïdes et des trapézoïdes », comme le relève L’express. Les bienfaits découlant des nos prières étaient bien connus mais ils sont désormais prouvés par la science, soubhanAllah.

L’étude souligne également que les positions prônées par les religions catholique et juive : genoux à terre ou encore « la pratique de la chaise » faite dans les célébrations juives, seraient cependant néfastes pour le dos. Quoi qu’il en soit, les bienfaits physiologiques, psychiques et spirituels de nos prières quotidiennes n’ont jamais eu de secret pour nous, wal hamdouliLlah.

AJIB.FR
***


France : Lorette : : Plage interdite aux chiens et aux femmes voilées !

Un an après la polémique autour des messages diffusés sur les panneaux municipaux invitant les musulmans à vivre le ramadan « sans bruit », la ville de Lorette refait parler d’elle. Cette fois, c’est le règlement du bassin de baignade naturelle, inauguré la semaine dernière, qui fait des vagues.

Un règlement qui interdit l’accès aux lieux, aux femmes voilées. Sur le site internet du plan d’eau, on aperçoit dans la partie règlement un pictogramme représentant une tête portant un voile. Le tout barré d’un trait rouge. Au milieu des interdictions d’écouter de la musique ou d’entrer avec du verre sur le domaine de baignade.

Le règlement du nouveau plan d’eau de baignade d’été de Lorette en interdit l’accès aux femmes voilées. La Maison des Potes 42 et l’ADASLCD ont décidé de déposer une plainte.

« Bien que le site soit cofinancé par l’Etat, Saint-Etienne Métropole et la ville de Lorette, Mr Gérard Tardy, le maire de cette commune, en interdit totalement l’accès à une frange de la population féminine musulmane ! » écrivent les associations de lutte contre les discriminations. « Nous interpellons Monsieur le Préfet de la Loire, le Procureur de la République, le président de Saint-Etienne Métropole pour que cesse cette situation de rejet discriminatoire qui est contraire à tous les principes qui fondent la République ».

journaldumusulman.fr
***


#BlackEid en Inde : un brassard noir contre l’islamophobie après la mort d’un ado.

Plusieurs milliers de musulmans indiens ont décidé de porter brassard noir autour du bras le jour de l’Aïd al-Fitr, fixé dans leur pays lundi 26 juin, afin de protester contre les violences islamophobes.

Parmi les personnes à l’origine de l’initiative, Ali Khan Mahmudabad, un enseignant en sciences politiques qui a tweeté, dimanche 25 juin, un message en anglais, arabe et en ourdou disant : « Black Eid 2017, Stop au lynchage, non pas parce que nous avons peur mais parce que nous sommes unis. » Il était illustré par un homme en chemise blanche portant un brassard noir. Le lendemain, plusieurs milliers d’étudiants de l’université de Lucknow (Uttar Pradesh) où travaille l’enseignant, arboraient un brassard.

Le hashtag #BlackEid s’est répandu comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. Il a été lancé vendredi 23 juin au lendemain du décès de Junaid, 16 ans. L’adolescent, qui s’apprêtait à célébrer l’obtention de son grade de « hafiz », attribué aux étudiants qui ont mémorisé l’ensemble du Coran, avait pris le train pour s’acheter de nouveaux vêtements à New Delhi à l’occasion de l’Aïd al-Fitr.

De retour de la capitale, il a été attaqué par un groupe d’une dizaine de passagers hindous après une dispute qui a mal tourné avant d’être jeté en dehors du wagon, rapport Hindustan Times. Ses deux frères de 21 et 23 ans ont aussi été tabassés et hospitalisés. Les agresseurs « nous ont traité de Pakistanais et nous ont accusé de mangé du bœuf », a témoigné l’un d’eux.

Les agressions islamophobes sont nombreuses en Inde depuis plusieurs années mais connaissent une actualité particulièrement violente depuis l’arrivée au pouvoir du Premier ministre Narendra Modi.

Le nationaliste hindou a, en mai dernier, restreint la vente de bétail à destination des abattoirs. Une décision considérée comme une provocation pour les musulmans, consommateurs de viande, tandis que les hindous considèrent les vaches comme sacrées. En avril, un fermier musulman du Rajasthan a été battu à mort par des hindous après avoir acheté une vache laitière. Quelques jours plus tard, deux jeunes musulmans d’Assam ont été tués car ils étaient suspectés d’avoir volé des vaches.

Ali Khan Mahmudabad dit avoir reçu des photos en provenance de tout le pays. Il explique avoir été particulièrement touché par celle d’un enfant posant le brassard noir autour du bras d’un vieil homme. « La seule façon d’avancer est d’éveiller les consciences, d’amener les gens issus de milieux et d’endroits variés et ne pas reculer », affirme-t-il.

saphirnews.com
***


France : Législatives 2017 : Farida Amrani aurait des photos et vidéos contre Manuel Valls

Manuel Valls qui a “obtenu” son poste de député en battant la candidate de la France insoumise, Farida Amrani, de seulement 139 voix a réellement du souci à se faire pour sauvegarder son siège.

Selon RTL, l’équipe de Farida Amrani affirme “avoir rassemblé du solide. Au total, son dossier comporterait plus d’une centaine d’éléments, notamment des photos pour constater des signatures douteuses sur les listes d’émargements ou d’autres clichés où l’on verrait des bulletins de la candidate être déchirés dans plusieurs bureaux de vote. Elle aurait également reçu des vidéos avec des scènes d’intimidation appelant à voter Manuel Valls.”

Après l’humiliation infligée par le parti La République en Marche qui avait refusé de l’investir pour les législatives, la girouette Valls qui donnait des leçons à la France entière pourrait subir un autre camouflet: celui de perdre son poste de député pour tricherie électorale !

oumma.com
***


France : Chevigny-Saint-Sauveur : Le Maire, Michel Rotger, déclare : « On va leur réapprendre à manger de la viande, que ce soit de la volaille ou du porc ».

Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur (Côte d’Or), a annoncé la suppression, au nom de la laïcité, des menus de substitution dans sa commune dès la rentrée. « Un menu unique sera proposé. Aucun repas de substitution ne sera prévu, sauf en cas d’allergies alimentaires ».

« J’applique la recommandation de l’Association des maires de France (AMF) », avait déclaré Michel Rotger début juin dans le quotidien Le Bien Public. En novembre 2015, l’AMF avait publié un guide de « bonne conduite laïque » à destination des élus locaux, qui écartait notamment les « menus confessionnels » dans les cantines. « Nous mettons en place une opération pour que les enfants mangent de tout et équilibré. Il y a trop de gaspillage. On va leur réapprendre à manger de la viande, que ce soit de la volaille ou du porc« , avait ajouté Michel Rotger.

Rappelons que Michel Rotger a été condamné en juin 2016 à un an de prison avec sursis pour l’agression sexuelle d’une employée municipale.

desdomesetdesminarets.fr
***


Les secrets de Haleh Banani, une musulmane super productive.

Haleh Banani est une psychologue clinicienne et thérapeute comportementale avec 10 ans d’expérience dans le traitement de maladies mentales et le coaching. Elle aide des couples à sauver leur mariage, des personnes en manque d’estime de soi et cela ne l’empêche pas d’être une musulmane investie dans l’apprentissage de sa religion puisqu’elle a reçu une Ijaza pour la récitation du Coran avec Tajweed en Egypte et qu’elle est impliquée avec sincérité dans d’autres activités au sein de la communauté. Mais comment fait-elle?

Pour elle, » la clé pour être bien portant émotionnellement, équilibré psychologiquement et intellectuellement conscient requiert d’être un adulte dans tous les aspects de sa vie « . Elle insiste sur le rôle très important qu’ont les parents dans la confiance qu’ils transmettent à leurs enfants. Elle conseille aussi à ses patients de transformer leurs pensées intérieures en pensées positives. C’est un des secrets de la productivité: croire en soi et s’entourer de gens qui nous boostent.

Plutôt que de se laisser décourager en milieu de chemin, Haleh Banani explique qu’il faut toujours garder à l’esprit le résultat recherché pour atteindre son objectif et surtout prendre soin de soi pour pouvoir apprécier le succès en bonne santé quand il arrivera. Pour pouvoir s’épanouir dans tous les aspects de nos vies, il faut savoir respecter les priorités et donner à chacun son droit. Chaque individu n’est pas qu’un travailleur, ou un époux, il est cela et tout un tas d’autres choses à la fois. Ainsi Haleh insiste sur le fait qu’elle » recommande aux soeurs de demander un conseil à un expert de chaque aspect de leur vie lorsqu’elles ont une question « .

L’imam s’y connaîtra mieux pour répondre à une question relative à la spiritualité, le faqih résoudra un problème de fiqh ( jurisprudence ) le psychologue connaîtra mieux les domaines de l’émotion et des problèmes maritaux. Il est évident qu’un imam ne peut répondre à toutes les questions. » Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas « . Sourate 16, verset 43.

Et de rappeler que le meilleur des exemples se trouve dans notre Prophète Mohamed, salla Allahi ‘alayhi wassalam, et son épouse Khadija, qu’Allah l’agréée.

AJIB.FR
***


10 heures après sa conversion, elle décède : 700 personnes sont présentes pour sa janaza.

Dieu guide qui Il veut, au moment où Il veut. Nous avons relaté de nombreuses histoires de conversion sur Ajib.fr toutes aussi touchantes et surprenantes les unes que les autres.
Une nouvelle histoire nous est parvenue d’Angleterre d’une femme qui décide d’embrasser l’islam à peine 10 heures avant son décès. Ses deux enfants qui étaient à ses côtés (eux-mêmes déjà convertis à l’islam) ont assisté aux derniers instants de vie de leur mère. Virginia Duffy, alors âgée de 73 ans, s’éteint, après avoir prononcé sa profession de foi, après avoir déclaré sa croyance en un Dieu Unique, et en Son Prophète (salaLlahou walayi wa sallam). Le repentir. La foi, avant le dernier souffle.

Rapidement, bouleversés, touchés, ses enfants ayant peu de proches musulmans, ont pris l’initiative d’appeler les musulmans de la communauté sur les réseaux sociaux à venir assister à la salat Janaza de leur mère. Le message a été partagé plusieurs fois sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que pas moins de 700 personnes ont répondu à l’appel et sont venues assister aux funérailles de leur soeur le 19 février dernier.

La vidéo partagée révèle la fraternité d’une communauté face à l’épreuve qu’est la mort.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


France : Calais : devenue passeuse par amour pour un migrant, elle est dans le collimateur de la justice.

Béatrice Huret raconte, dans livre « Calais mon amour », son histoire d’amour avec un migrant iranien que l’ex-sympathisante du FN a aidé à passer en Angleterre.
Le soulagement n’aura été que de courte durée pour Béatrice Huret. Le parquet de Boulogne-sur-Mer a confirmé faire appel du jugement rendu par le tribunal correctionnel mardi 27 juin.

Béatrice Huret a été reconnu coupable d’« aide à l’entrée, à la circulation ou au séjour irréguliers d’un étranger en France » pour avoir aidé un migrant iranien à Calais dont elle était tombée amoureuse à rejoindre l’Angleterre par bateau en juin 2016. Elle a cependant été dispensée de peine. Les magistrats n’ont pas retenu les circonstances aggravantes de « bande organisée » ou de « mise en danger d’autrui ». Le parquet de Boulogne-sur-Mer avait requis un an de prison.

L’ancienne sympathisante du Front national, veuve de 44 ans, dit avoir agi « par amour » pour un homme prénommé Mokhtar. En mai dernier, elle sortait son livre Calais mon amour (édition Kero) où elle racontait son histoire avec cet homme qui vit aujourd »hui à Sheffield. Elle et d’autres prévenus ont expliqué, lors de l’audience, qu’il n’était pas passeurs et n’ont perçu aucune somme d’argent en contrepartie de leur intervention.

saphirnews.com
***


Srebrenica : la responsabilité des Pays-Bas dans le massacre partiellement confirmée.

La Cour d’appel de La Haye a confirmé, mardi 27 juin, la décision de la Cour pénale internationale (CPI) prise en 2014 et jugeant les Pays-Bas responsables de la mort de plus de 300 musulmans – des hommes adultes et mineurs – à Srebrenica lors de la guerre de Bosnie (1992-1995).

Les victimes avaient été expulsées d’une base néerlandaise des casques bleus et avaient ainsi été livrées aux forces serbes de Bosnie qui les ont déportées dans l’après-midi du 13 juillet 1995. L’arrêt de la Cour d’appel estime que les soldats auraient dû prévoir que les musulmans qui cherchaient refuge dans leur base seraient assassinés.

« La Cour juge que l’Etat néerlandais a agi illégalement » et le « condamne à verser une compensation partielle » aux familles des victimes, a déclaré la juge Gepke Dulek. Selon elle, les casques bleus ont facilité la séparation des musulmans de sexe masculin « en sachant qu’il y avait un risque réel qu’ils subissent un traitement inhumain par les Serbes de Bosnie ».

Si la Cour d’appel a confirmé la décision de 2014, elle a tout de même réduit le montant des compensations car elle « n’est pas certaine que ces personnes n’auraient pas été tuées plus tard même si elles étaient restées dans l’enclave ». Les Pays-Bas, assignés en justice par des mères de victimes en 2012, devront verser seulement 30 % des dommages et intérêts réclamés par les familles des victimes.

Le génocide de Srebrenica a coûté la vie à plus de 8 000 personnes principalement musulmanes, assassinées par les forces serbes de Bosnie, menées par le général Ratko Mladic. Ce massacre est le plus important commis depuis la Seconde Guerre mondiale en Europe.

saphirnews.com
***


France : Mélenchon: “Valls a une espèce de névrose sur la question de l’islam”.

Invité de la matinale d’Europe 1, Jean-Luc Mélenchon a répondu à Valls qui avait affirmé hier que La France insoumise “se compromet avec l’islam politique”. Mélenchon a recadré l’ancien Premier ministre en expliquant que ce dernier “ a une espèce de névrose sur la question l’islam et il ne voit plus la vie que sous cet angle. ” Ce qu’il dit sur l’islamisme est un moyen pour lui d’exister. Nous n’avons aucune concession avec l’islamisme politique. Je combats de toute façon l’intrusion de toutes les religions dans la politique, celle-là comme une autre. Et j’ajoute que la majorité des musulmans sont bien de mon avis et ils considèrent que c’est une religion et pas un parti politique que leur croyance”, a également ajouté le leader de la France insoumise.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


France : Le maire de Chambéry porte plainte contre un blogueur néo-fasciste et islamophobe.

Il n’y a rien de plus détestable qu’un ultranationaliste éructant sa haine de l’islam non seulement retranché derrière l’écran de son ordinateur, mais à des milliers de kilomètres de cette France à qui il voue une passion incendiaire, à grand renfort de fausses rumeurs hautement inflammables.

Boris Le Lay est un redoutable fauteur de troubles du Net, fier de ses racines bretonnes, qui sévit lâchement à distance, depuis le lointain Japon où il aurait posé ses bagages. Ce multirécidiviste de l’incitation à la haine raciale, condamné à de multiples reprises par la justice, a une fois encore, et manifestement une fois de trop, démontré sa capacité de nuisance, si l’on en juge par la plainte pour diffamation déposée contre lui par le maire de Chambéry, Michel Dantin.

En cette période propice aux feux d’artifice, celui-ci n’a en effet rien trouvé de plus explosif à faire que de colporter sur son site internet et sa page Facebook une « fake news », dont il savait qu’elle produirait une forte déflagration sur la cybersphère…

Boris Le Lay, cet islamophobe notoire et dangereux travestisseur de la vérité, a purement et simplement détourné des articles du quotidien local « Le Dauphiné Libéré » pour affirmer que le feu d’artifice tiré, samedi soir, dans le quartier des Hauts de Chambéry dont on célébrait le cinquantenaire, avait été déplacé du 14 juillet à cette date afin de fêter la fin du Ramadan.

Le premier magistrat de la cité a eu beau démentir avec la dernière énergie cette rumeur fallacieuse et pernicieuse, en arguant que, conformément à ce qu’il avait annoncé en début d’année, la Ville de Chambéry a décidé d’avancer le feu d’artifice programmé pour la fête nationale en raison de la concomitance de plusieurs manifestations en juillet, le mal était déjà fait, suscitant une avalanche de commentaires orduriers, dégoulinant de racisme.

Non content d’avoir créé une effervescence malsaine sur les réseaux sociaux, Boris Le Lay a continué de chauffer les esprits à blanc en encourageant les internautes à faire entendre leurs récriminations auprès de la mairie. Plus d’une cinquantaine de mails injurieux et de coups fils du même tonneau ont inondé la messagerie de l’édile et saturé le standard téléphonique de l’Hôtel de Ville.

Il serait grand temps que Facebook, à son tour, mette hors d’état de nuire ce pyromane de la concorde nationale, qui jette continuellement de l’huile sur le feu dans la quiétude de son asile doré, au pays du Soleil Levant.

oumma.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Nouvelle offensive de l’UNESCO sur Jérusalem et Hébron
.
Le comité international pour briser le siège : Abbas mène une guerre contre la bande de Gaza
.
Mechaal: notre intérêt est dans l’union des pays arabes et du Golfe
.
Des jeunes palestiniens blessés et arrêtés à l’est de Ramallah
.
Blocus de Gaza : Trois bébés palestiniens morts en moins de 24h
.
Le Hamas à l’ambassadeur américain en Israël: Le siège de Gaza a révélé vos mensonges
.
Hamas : l’escalade de la veille est un jeu dangereux et dévoilé
.
Une roquette aurait atterri aux alentours de Gaza, selon l’occupation
.
Israël bombarde des sites de la résistance à Gaza
.
Une percée dans les négociations d’échange de prisonniers, selon des allégations sionistes
.
Erdogan confirme le soutien indéfectible de la Turquie pour Gaza
.
FPLP: La répression du sit-in des libérés est une trahison de leur cause
.
Jérusalem: Une campagne d’Arrestations à Silwan
.
Maariv: Abbas continue d’étrangler Gaza avec la crise de l’électricité
.
La police israélienne ignore les attaques des colons
.
90 000 palestiniens effectuent la prière de l’Aïd dans la mosquée Al-Aqsa
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 12 Ramadan 1438.

Flash info du 12 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le lavage mortuaire en Islam.

Le lavage mortuaire est un moment essentiel qui doit être effectuer avec
empressement. Ainsi, à la mort de sa fille Zaynab (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) déclara:
« Lavez-la trois ou cinq fois ou sept fois ou même plus ».
(Rapporté par Al-Bukhârî, Abû Dâwûd, Al-Nasâ’î, Al-Tirmidhî, Ibn Mâja, Ibn Jârûd et Ahmad).

La personne chargée d’effectuer le lavage est celle qui est désignée dans le testament du défunt, ou par défaut le père et les autres par ordre de parenté avec le mort ou un responsable religieux.
Cette toilette purificatrice doit être effectuée obligatoirement par un musulman ou une musulmane suivant un rite précis.
Ce sont les femmes qui doivent le faire pour une femme et les hommes pour un homme. Seules exceptions, le mari peut laver sa femme et une mère peut laver son fils impubère.
Cette toilette doit être effectué dans le reput du défunt pour éviter de le blesser ou de lui ajouter une autre souffrance.
C’est pour cette raison, qu’il est recommandé d’utiliser de l’eau tiède.
Voici les différentes étapes à respecter lors du lavage du mort décrites de manière succinctes.

Etape 1:
Le défunt doit être placé sur une table surélevée et le défunt doit être dévêtu tout en cachant ses parties intimes (‘awra).

Etape 2:
Commencer par presser légèrement le ventre et le bas-ventre du défunt afin de faire sortir des restes, qui risqueraient de souiller le linceul une fois le lavage terminé.
Laver ensuite les parties intimes en utilisant un gant (de toilette). Enlever toute trace de souillure (excréments, urine, sang…).
Enfin laver le reste du corps.

Etape 3:
Effectuer pour le défunt les petites ablutions en disant Bismi’ Llah.
Conformément à ce qu’a dit le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) aux laveuses de sa fille Zaynab (qu’Allah l’agréée):
« Commencez par le côté droit et les parties qu’on lave lors des ablutions. »

Etape 4:
Procéder au lavage rituel du corps une fois avec de l’eau propre (sans savon ni parfum selon l’imam Mâlik), en commençant par la tête, puis la partie droite du buste et le membre supérieur droit, puis la partie gauche du buste avec le membre supérieur gauche, puis les membres inférieurs droits et enfin les membres inférieurs gauches.
S’il y a nécessité on peut rajouter deux ou quatre lavages avec du savon.
Veillez à ce que le nombre de lavage soit impair dans la mesure du possible.
Utiliser de l’eau parfumée pour le dernier lavage, excepté pour le pèlerin en état de sacralisation.

Etape 5:
Pour la défunte, défaire les cheveux pour le lavage puis une fois celui-ci terminé, faire trois tresses et les mettre en arrière de la tête, et non pas sur la poitrine.

Etape 6:
Après avoir fini le lavage, sécher le corps avec du linge propre, afin d’envelopper le corps dans le linceul.
Mettre du parfum (ou du musc) sur les parties de prosternation du corps (front, nez, mains, genoux, pieds) dans la mesure du possible, ainsi que sur les autres parties du corps comme le faisaient certains compagnons du Prophète , excepté pour la défunte.

Le laveur doit taire ce qu’il voit sur le défunt comme choses déplaisantes, tels que l’assombrissement de son visage ou la présence de traces désagréables sur son corps, ou des stigmates de ce genre.
Le Prophète a dit: « Celui qui lave un croyant et n’en dévoile rien, Allah lui pardonnera quarante fois. Celui qui aura creusé la tombe pour un croyant et l’y introduit, aura la même récompense que s’il l’avait abrité jusqu’au Jour de la Résurrection. Et celui qui l’aura mis dans un linceul, Allah le revêtira au Jour de la Résurrection d’habits de soie fine et de brocarts du Paradis. » (Hadith Rapporté par Al-Hâkim, Baïhaqi, Ibn Maja).

AJIB.FR
***


Londres : Plus de 130 imams et responsables religieux refusent la prière funéraire aux terroristes.

Le problème se pose après chaque attaque. Seulement trois jours après l’attentat qui a fait 7 morts et 48 blessés dans le centre de Londres, plus de 130 imams et responsables religieux ont indiqué qu’ils refuseraient de célébrer les funérailles des terroristes, rapporte ce mardi BuzzFeed.com.

Sur le site Muslim Council of Britain, ils expliquent :

« Nous ne pratiquerons pas les prières rituelles funéraires pour les auteurs des attaques et nous invitons les imams et les autorités religieuses à retirer un tel privilège. Ces actions indéfendables sont en totale contradiction avec les nobles enseignements de l’islam. »

Buzzfeed souligne que cet appel est sans précédent de la part de responsables religieux musulmans.

journaldumusulman.fr
***


Belgique : Bruxelles : Femmes voilées au sein de la Police ?

Tout comme aux Pays Bas, la ville de Bruxelles s’interroge sur la possibilité d’autoriser le port du voile au sein de la Police.

Un groupe de travail a été crée à ce sujet et les conclusions de ce groupe sont vivement attendus afin qu’une décision soit prise dans ce sens.

Cependant, cette idée pourrait être mise à mal par une loi votée en 2008 qui interdit le port de signes de convictions religieuses par les fonctionnaires exerçant une fonction publique, même si celle-ci a été remise en cause par un tribunal de travail.

Attendons donc les conclusions de ce groupe de travail….

islametinfo.fr
***


Grande Bretagne : Le Prince Harry rompt le jeûne du Ramadan.

A peine quelques heures après les attentats de Londres, le prince Harry a commencé une visite de deux jours à Singapour.

C’est ainsi qu’il a participé au repas de rupture de jeûne avec la communauté musulmane de Singapour.

L’occasion de balayer les amalgames en participant à ce iftar aux côtés des musulmans.

islametinfo.fr
***


Amérique, USA : un raciste frappe violemment une femme voilée somalienne (4 dents cassées).

Rahma Warsame, de Columbus dans l’Ohio, a été violemment agressée et laissée en sang après avoir défendu une femme musulmane harcelée par un islamophobe.

Selon le chapitre de Columbus du Conseil des relations américano-islamiques, l’agresseur aurait crié « vous serez tous expédiés en Afrique! » avant d’agresser brutalement la mère célibataire somalienne-américaine, qui a subi plusieurs fractures faciales et a perdu quatre dents.

La femme est intervenue pour protéger une autre femme musulmane contre le harcèlement de l’agresseur – un homme blanc – puis a été battue entraînant de nombreuses fractures faciales et la perte de plusieurs dents.

Selon la victime, l’agresseur aurait crié « vous serez tous expédiés en Afrique » avant de la battre. CAIR-Columbus est son représentant légal dans l’affaire. Selon les témoins, l’agresseur a été interrogé par la police, mais a été libéré sans inculpation. Il aurait fait des déclarations racistes aux voisins dans un passé récent.

CAIR-Columbus a tenu une conférence de presse cet après-midi dans lequel ils ont dénoncé l’attaque en tant que crime islamophobe et ont demandé une enquête menée par le service de police de Columbus.

La police a annoncé avoir constaté « aucune preuve » que l’attaque était un crime islamophobe. Elle a également déclaré que « après avoir interrogé plusieurs victimes et témoins, la police de Columbus a déclaré qu’aucune arrestation n’a été faite en raison d’histoires contradictoires des témoins sur les lieux et d’un manque de preuves » .

Une quête a été lancée pour payer les frais médicaux de Rahma. Plus de $100,000 dollars ont déjà été récoltés en quelques jours via un crowfunding organisé par des militants musulmans.

islametinfo.fr
***


Etats-Unis: « Tuez-les tous », lance un élu du Congrès après l’attentat de Londres.

Aux Etats-Unis, depuis l’élection de Donald Trump, la parole raciste et islamophobe a pris une nouvelle tournure. Un élu républicain du Congrès a publiquement appelé à tuer les « suspects islamiques radicalisés ».

« Pas de quartier pour les suspects islamiques radicalisés », a écrit sur Facebook Clay Higgins, ancien policier représentant une circonscription de Louisiane depuis janvier.

« Chassez-les, identifiez-les, et tuez-les tous. Tuez-les tous », a-t-il ajouté. « Au nom de ce qui est bien et droit. Tuez-les tous ».

Des propos qui choqué les internautes comme le démontre le nombre de commentaires sous le post Facebook. Plus de 1900 personnes ont partagé le message de l’élu Républicain et 3 500 ont aimé tandis que 745 ont exprimé leur mécontentement via les boutons réactions Facebook.

Malgré le tollé provoqué par ses déclarations et la condamnation de l’association de défense des droits civiques Aclu, le responsable politique n’a exprimé aucunes excuses aux personnes qu’il a choqué.

« Je n’ai jamais été accusé d’être politiquement correct », a expliqué le parlementaire lundi dans un communiqué face aux critiques. « Le sens de propos francs est souvent mal décrit ou mal compris. Je ne cherche qu’à donner la priorité à la sécurité nationale et à protéger les vies américaines ».

Les Etats-Unis sous Donald Trump sont en train de se transformer en western où les islamophobes tuent dans les rues.

islametinfo.fr
***


La préférence corse pour l’emploi ? Une charte ratifiée fait polémique .

Plusieurs dizaines de membres du Syndicat des travailleurs corses (STC), ont occupé, mardi 6 juin, les locaux de la Direction régionale des entreprises, de concurrence de la consommation du travail et de l’emploi (DIRECCTE) à Bastia et à Ajaccio, rapporte Corse Matin. Le syndicat proteste contre l’attitude adoptée par la DIRECCTE concernant la charte pour l’emploi local.

La veille de sa ratification, ce service de l’Etat avait envoyé aux susceptibles signataires un courrier dans lequel elle relevait le caractère discriminatoire de la charte et les poursuites civiles et pénales qui pourraient avoir lieu. Une prise de position dénoncée par le STC, elle-même signataire de la charte.

La préférence corse pour l’emploi promue
Le 29 mars, des responsables de la collectivité territoriale, des représentants syndicaux et des chefs d’entreprises s’étaient réunis pour le lancement du projet de charte pour l’emploi local, une mesure qui vise à « corsiser » les emplois. Pendant deux ans, les entreprises pourront embaucher des locaux plutôt que des non-résidents sur un critère de « compétences suffisantes », défini lui-même par les entreprises. Le document stipule également de « favoriser l’usage de la langue corse ».

Portée depuis par Jean-Guy Talamoni, le président (indépendantiste) de l’Assemblée territoriale, cette mesure a fait grincer des dents la préfecture de région qui l’a qualifié de « discriminatoire et illégale », menaçant les signataires potentiels dès le 15 mai d’entamer des poursuites judiciaires si le texte était adopté.

« On est déjà entourés d’eau, on veut maintenant élever des murs. Cette charte est non seulement discriminante mais elle est dangereuse car elle se rapproche des thèses identitaires du Front national », déclare Jean-Pierre Battestini, représentant de la CGT pour la Haute-Corse. La mesure rappelle en effet une idée phare du FN sur la préférence nationale, notamment en matière d’emploi et de logement.

saphirnews.com
***


Un Britannique, auteur d’une vidéo incendiaire, présente ses plates excuses à ses concitoyens musulmans.

Dépassé par la houle d’indignation soulevée par sa vidéo hautement inflammable, un habitant de Liverpool se prénommant Paul se confond aujourd’hui en excuses auprès de la communauté musulmane pour sa prétendue « blague » à l’impact désastreux, en ces heures particulièrement sombres de l’autre côté de la Manche.

Niant de toutes ses forces être raciste et assurant être sous l’emprise de l’alcool, il bat sa coulpe depuis plusieurs jours pour s’être donné tristement en spectacle sur les réseaux sociaux, apparaissant avec une grenade factice sur la poitrine et muni d’une épée bien réelle, tout en proférant, l’air patibulaire, des menaces réitérées contre les mosquées.

Il fallait une sacrée perspicacité pour saisir le message (subliminal) de cette soi-disant parodie de bien mauvais goût qui, selon son auteur, ne visait pas ses concitoyens musulmans mais les terroristes… Et au diable les islamalgames dévastateurs et les peurs paralysantes qu’elle entraînerait sur son passage !

Le dénommé Paul, pris de remords sous l’opprobre général et sous la pression policière qui mène l’enquête pour « crime de haine », a fait acte de contrition dans deux clips successifs, déclarant face caméra : « C’est choquant, c’est dégoûtant, j’ai vraiment honte de ce que j’ai fait. Je ne suis pas raciste, j’étais ivre, je vraiment désolé. Je n’ai pas mis la vidéo en ligne, je ne sais pas qui l’a fait ».

Et de poursuivre à l’adresse de la communauté musulmane britannique qui se serait bien passée d’un humour aussi explosif et répréhensible, alors que les drapeaux et les cœurs sont en berne dans l’ensemble du royaume, et au-delà de ses frontières : « C’était une blague. Je ciblais les terroristes. Je n’ai rien contre les musulmans, j’ai beaucoup d’amis musulmans. Je voudrais m’excuser auprès de toute la communauté musulmane ».

oumma.com
***


Australie : des lycéennes refoulées du Centre des Congrès de Perth en raison de leur hijab.

Elles étaient venues assister à un grand Forum des “Formations et Carrières”, avides d’en savoir plus sur les filières porteuses à l’heure de faire un choix d’avenir crucial, quatre lycéennes australiennes de confession musulmane n’auront guère eu le loisir de satisfaire leur curiosité et de se forger une opinion, car elles ont été poussées vers la sortie sans ménagement, quelques jours après l’attentat sanglant de Manchester.

Ressorties précipitamment du Centre des Congrès de Perth devant une assistance que leur présence indisposait, selon les dires du professeur qui les accompagnait, les jeunes filles mortifiées ont été traitées en véritables pestiférées en raison de leur islamité visible.

Victimes collatérales du nouvel attentat qui a lourdement endeuillé le Royaume-Uni et épouvanté le reste du monde, ces bonnes élèves dont la seule préoccupation, comme leurs autres camarades de classe, était de se donner toutes les chances de réussir dans un îlot du multiculturalisme, ont subi un terrible affront public, sous leur voile qui a été au mieux considéré comme « déplacé » et au pire comme une « menace ».

Très attristée par l’humiliation infligée à sa fille, l’une des mères de ces adolescentes a tenu, sous couvert d’anonymat, à témoigner de son inquiétude devant les amalgames que les actes terroristes font naître ou exacerbent. « Je ne suis pas en colère, je suis simplement triste, extrêmement triste », s’est-elle désolée, avant de pousser un cri du coeur: « Oui, j’éprouve une immense tristesse que ma fille ait été rejetée de cette manière et n’ait pas profité de ce colloque auquel elle se faisait une joie de participer. Comment les gens peuvent-ils penser que ma fille et ses amies ont quelque chose à voir avec les terroristes de Manchester ? ».

Profondément affligée également, Mariam Veiszadeh, présidente d’une association luttant contre l’islamophobie, est montée au créneau pour dénoncer les méfaits de l’ignorance banalisée qui sèment le trouble et la confusion dans les esprits déjà passablement embrumés. « A maintes reprises, nous nous heurtons aux préjugés ravageurs qui confondent la foi partagée par plus de 1,6 milliard de musulmans dans le monde avec celle dont se réclament les meurtriers de Daech », s’est-elle insurgée, tout en alertant sur le fait que les femmes voilées sont les victimes toutes désignées d’une islamophobie sur la courbe dangereusement ascendante. Une islamophobie qui s’abat sur des mères de famille avec une violence qui n’a d’égal que son incroyable lâcheté, souvent sous les yeux terrifiés de leurs enfants.

« Il y a eu très peu de recherches menées sur l’impact de l’islamophobie sur les jeunes, sur leur quête d’identité et sur l’estime de soi », déplore Mariam Veiszadeh, en annonçant d’ores et déjà qu’un rapport très étayé sur le fléau de l’islamophobie en Australie, le premier du genre jamais produit, sera rendu public dans les prochains mois.

De son côté, la mère de l’une des lycéennes, encore sous le choc de son refoulement, tente de dépasser sa propre consternation en voulant croire qu’à toutes choses malheur est bon : « Je vois finalement ce déplorable incident comme une occasion de sensibiliser l’opinion sur les amalgames et les préjugés dont sont victimes les jeunes musulmans australiens et sur leurs répercussions désastreuses à un âge fragile, où les personnalités se construisent », a-t-elle souligné.

oumma.com
***


Il y a 1430 ans, le prophète conquiert la Mecque.

Il y a 1430 ans jour pour jour, le 10 ramadân de l’an 8 de l’Hégire, le Prophète (ﷺ)‬ sortait de Médine à la tête de la plus grande armée que l’Arabie n’ait jamais vu assemblée. Quelques jours plus tard, il atteignait les faubourgs de Makkah; l’armée islamique entrait alors dans la Ville sainte par quatre directions différentes, presque sans résistance, à l’exception d’une petite poche rapidement réduite par Khalid ibn al-Walid. Entrant dans Makkah la tête baissée en signe d’humilité, le Messager d’Allah (ﷺ)‬ se dirigeait immédiatement vers la Ka’ba, où il détruisait une à une, à l’aide de son bâton, les 360 idoles qui souillaient jusqu’alors la Maison d’Allah, en récitant : « la Vérité est venue et le Faux a disparu »… Une scène marquée dans l’Histoire et dans les cœurs de tous les musulmans pour l’éternité.

Et une leçon pour l’humanité, cette loi historique essentielle : la nature de la Vérité est de triompher et de s’établir avec puissance, tandis que le destin du Faux est de s’évanouir et d’être vaincu… Il nous apparaît parfois – et notamment à notre époque – que les partisans du Faux disposent du pouvoir, de la force et de l’influence, mais ceci n’est en réalité qu’un mirage : car le Faux, de par son opposition à la fitra et sa guerre contre Allah, est en réalité fragile et ne détient pas en lui-même les éléments nécessaires à sa survie, dépendant toujours de circonstances matérielles externes – aussi puissantes soient-elles. La Vérité, à l’opposé, détient sa force et sa capacité de survie d’elle-même : elle peut affronter les oppositions les plus déterminées, les tentatives d’éradication les plus virulentes, mais sa nature inhérente, sa cohérence, sa puissance intrinsèque garantissent son triomphe final. Et comment pourrait-il en être autrement alors qu’elle provient de Celui qui a fait d’al-Haqq l’un de Ses Attributs ?

Et nous en voyons tous les jours les preuves devant nous : alors que l’Islam est attaqué de toutes parts, idéologiquement, militairement, politiquement, depuis des siècles, il n’en démontre pas moins un dynamisme et un instinct de survie impressionnants, au contraire de nombreuses autres doctrines ou religions en voie de disparition ou déjà reléguées aux oubliettes de l’Histoire… « Et qui est plus fidèle qu’Allah à Son engagement? »

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Naplouse: Des colons envahissent Ourta pour des rituels talmudiques
.
Des dizaines de colons israéliens ont dévasté le village de Ourta, au sud est de Naplouse, pour tenir des rites talmudiques dans un cimetière historique.
.
L’occupation approuve la construction de 1000 logements en Cisjordanie
.
Kafr Qassem : Un mort et la police d’occupation annonce le couvre feu
.
Hamas: La Naksa a formé un choc dans la conscience arabe et nationale
.
Démolition pour la 2e fois du mémorial de la martyre Bayane Essilat à Hébron
.
L’occupation reconnait que le Hamas détient quatre Israéliens
.
Les prisonnières palestiniennes durement réprimées pendant le Ramadan
.
Confiscation de 52 dunums à Jérusalem occupée
.
Affrontements avec l’occupation à l’est de Qalqilia
.
Des caravanes israéliennes installées près du point de contrôle de Hawara
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne convoque un prisonnier libéré et continue de détenir des dizaines d’autres
.
Détention prolongée du fils d’un martyr palestinien pour enquête
.
12 Palestiniens dont 1 mineur enlevés par l’armée israélienne en Cisjordanie et Jérusalem
.
Grève générale dans les territoires occupés pour dénoncer le terrorisme israélien
.
3 blessés dans des affrontements à l’est de Gaza
.
Offensive israélienne limitée à l’est de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 2 Cha’ban 1438.

Flash info du 2 Cha’ban 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Reportage TF1 sur les bienfaits du miel dans la guérison, comme précisé dans le Coran.

Allah (soubhanou wa ta’ala) dit: « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. » [Sourate An Nahl, versets 68 et 69].

Parmi les remèdes prophétiques, le miel est bien connu pour ses innombrables bienfaits puisqu’il lutte entre autres contre le rhume et renforce le système immunitaire.
Cette formidable sunnah est remis au goût du jour lors d’un ancien reportage du journal de TF1. Laurence Ferrari y révèle comment « ce remède le plus ancien de l’humanité » peut guérir des plaies et accélérer la cicatrisation.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


France : Robert Ménard condamné pour provocation à la haine.

Robert Ménard a été condamné ce mardi par le Tribunal correctionnel de Paris à une amende de 2000 euros pour « provocation à la haine et à la discrimination ».

« M. Ménard montre du doigt des gosses ».

Une sanction qui fait suite à un tweet publié par le maire de Béziers le 1er septembre 2016, déclarant qu’il y avait trop d’enfants musulmans dans les écoles de sa ville : « #rentréedesclasses: la preuve la plus éclatante du Grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe. »

Pour ce tweet, Robert Ménard (proche FN) a été condamné ce 25 avril à 2000€ d’amende pour « provocation à la haine et à la discrimination ».

Le procureur de la République a dénoncé les propos obscènes de Robert Ménard au cours du procès : « Il n’y a dans ce dossier qu’une seule lecture. M. Ménard montre du doigt des gosses qu’il décrit comme un poids pour la communauté nationale. Il les réduit à leur religion, peu importe qu’ils aient la nationalité française ou ne pratiquent pas cette religion ».

Robert Ménard fera appel.

Cette condamnation n’aura pas permis à Robert Ménard de regretter ses paroles discriminatoires, affirmant vouloir faire appel contre cette peine :

C’est une décision de circonstance. Si dire ce que l’on voit est un délit… Je fais évidemment appel, déclare Robert Ménard.


katibin.fr
***


France : Marine Le Pen veut interdire l’abattage rituel.

Tout juste qualifiée pour le second tour, Marine Le Pen a réitéré son désir d’interdire l’abattage des animaux sans étourdissement.

« Ça devrait être interdit ».

Ce mardi matin, la candidate FN s’est rendue au marché alimentaire de Rungis pour dénoncer la pratique de l’abattage rituel : « Quasiment, je crois que 90 % des abattoirs sont halal en Ile-de-France ». Avant d’ajouter : « L’abattage sans étourdissement préalable, je suis désolée, ça devrait faire l’objet d’un étiquetage. D’ailleurs, je pense que l’abattage sans étourdissement préalable, ça devrait être interdit ».

Des propos dénoncés de toute part, notamment par Haïm Korsia, le grand rabbin de France, qui s’est insurgé face à cette décision : « Est-ce qu’il y a besoin de lancer de véritables guerres religieuses en France en disant qu’il faut interdire l’abattage rituel juif et musulman ? »

Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen dénonce l’abattage rituel. En 2012 déjà, elle avait indiqué que « l’ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l’insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal ». Aujourd’hui, cette proposition s’inscrit parmi ses 144 engagements si elle venait à être élue : « Faire de la protection animale une priorité nationale. Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. »


katibin.fr
***


France : Mosquée de Saint-Gratien : la justice ordonne la remise en état du pavillon.

Coup dur pour l’Association des musulmans de Saint-Gratien. Le tribunal correctionnel de Pontoise a tranché mercredi 26 avril : elle dispose de trois mois pour remettre en état le pavillon acquis en 2013 pour la construction d’une mosquée. Passé ce délai, elle devra verser 100 euros par jour.

La justice a reconnu coupable que l’Association des musulmans de Saint-Gratien et son président Ali Mecis « d’exécution de travaux non autorisés, d’infraction aux dispositions du plan local d’urbanisme, de mise en danger d’autrui et d’obstacle au droit de visite des constructions par les autorités habilitées ». A cet effet, l’Association des musulmans de Saint-Gratien a été condamné à 5 000 euros d’amende et 1 500 euros pour son président.

Satisfaite du jugement, la maire Les Républicain de Saint-Gratien Jacqueline Eustache-Brinio s’est expliqué au Parisien : « M. Mécis a vendu du vent et du rêve en assurant qu’il allait forcer le destin. Il devra s’expliquer auprès des gens à qui il a menti. Depuis deux ans, la justice me donne raison. »

En avril 2016, la justice avait condamnée l’Association des musulmans de Saint-Gratien à la fermeture de son lieu de culte. Aujourd’hui, cette nouvelle décision signe probablement la fin d’un feuilleton judiciaire entre la municipalité de Saint-Gratien et l’Association des musulmans de Saint-Gratien.

saphirnews.com
***


France : Ivan Rioufol dans le collimateur du CSA pour ses propos délirants sur les musulmans de France et Daesh.

Et voilà qu’à la faveur de l’élection présidentielle, Ivan Rioufol, l’éditorialiste du Figaro, refait parler de lui en infectant le débat public de son venin.

C’est sur le plateau de l’émission « L’heure des pros » sur CNews, le 21 avril, que le journaliste/essayiste, connu pour ses diatribes anti-musulmans, a affirmé avec l’aplomb des éditocrates de son espèce que « 27% des Français musulmans se réclamaient de l’idéologie de l’Etat islamique ».

Expert dans l’art de distiller des énormités auprès du bon peuple qui en frémit d’avance, Ivan Rioufol a dû faire trembler dans les chaumières vendredi dernier, en prétendant s’appuyer sur les conclusions d’une enquête réalisée par l’Ifop pour le compte de l’Institut Montaigne, en septembre 2016.

Une chose est certaine, son interprétation très subjective de ce sondage, dont on sait à travers quel prisme elle se forge, a fait grand bruit au sein du CSA. Saisi d’une quarantaine de plaintes de téléspectateurs, cet aréopage de sages de l’audiovisuel vient d’annoncer qu’il a décidé d’instruire un dossier sur les propos tenus par Ivan Rioufol, ou plutôt, devrait-on dire, sur les couleuvres qu’il a tenté de faire avaler à une heure de grande écoute…

En effet, l’Institut Montaigne a démenti catégoriquement avoir mis en évidence les résultats assénés par l’éditorialiste du Figaro, rappelant que l’étude en question scindait la population musulmane vivant en France en trois catégories distinctes : 46% sont considérés comme « sécularisés », en d’autres termes totalement laïcs, 25% des « islamic pride » se définissent comme musulmans et sont fiers de l’expression publique de leur religion, enfin 28% sont classés dans la catégorie des « ultras », réfractaires aux valeurs républicaines, approuvant le port du niqab ou de la burqa et la polygamie. Ce dernier groupe est surreprésenté parmi les jeunes, puisque 50% des musulmans de moins de 25 ans en font partie, toujours selon l’étude.

A trop vouloir jouer avec les peurs, Yvan Rioufol s’est une fois encore discrédité, révélant une malhonnêteté intellectuelle propre au cercle de clercs peu vertueux auquel il appartient. Car les 27% de musulmans, dont il assure qu’ils sont sous l’emprise de l’idéologie de l’Etat islamique, n’ont pas été répertoriés par le sondage de l’Institut Montaigne, et pour cause ! Le panel des personnes sondées « n’a jamais été interrogé sur Daesh », lui rétorque sa direction. Un léger détail…

« En aucun cas, les conclusions de notre enquête ne peuvent nourrir votre propos », a persisté et signé le très libéral think tank, tandis que Yvan Rioufol, empêtré dans son grossier mensonge et face au tollé, crie à « l’intimidation » qui serait « instrumentalisée par une minorité religieuse », revendiquant crânement sa « liberté de commentaire ».

Pas sûr que sa stratégie de la victimisation, cousue de fil blanc, le fasse passer pour un martyr dans les chaumières…

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Le président d’Autriche dans la tourmente pour avoir prôné la solidarité envers les femmes voilées.

Dans une Autriche où les harangues électrisantes du FPÖ, l’extrême droite du terroir, galvanisent une large frange de la population, il ne fait pas bon s’émouvoir de la propagation de l’islamophobie et manifester sa solidarité envers les femmes voilées quand on s’appelle Alexander Van der Bellen, le président fédéral fraîchement intronisé.

Cinq mois après avoir réussi à damer le pion au « führer » du parti furieusement anti-islam et anti-immigrés, Heinz Christian Strache, le nouveau président de la République des verts alpages est pris dans la tourmente d’une polémique paroxystique qui a contrarié la célébration de ses cent jours au pouvoir. Ou comment gâcher la fête à coup sûr, en s’aventurant sur le terrain miné du soutien au couvre-chef honni et aux citoyennes qui l’arborent…

Alexander Van der Bellen, ce brillant économiste qui a porté haut les couleurs des Verts pour se hisser au sommet, a appris à ses dépens ce qu’il en coûtait de se prononcer contre l’interdiction du voile sans mots couverts, dans le cadre d’un reportage diffusé mardi par la chaîne publique ORF.

Il a certainement compris un peu tard qu’il est des élans de sincérité et des appels à se fédérer moins audibles et rassembleurs que d’autres, notamment quand il s’agit de prôner la tolérance envers les femmes voilées, voire d’inciter à faire bloc derrière elles.

«Chaque femme a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, c’est mon avis personnel sur ce sujet. Si l’islamophobie continue à se répandre, on arriverait au jour où on devrait demander à toutes les femmes de porter un voile par solidarité avec celles qui le font pour des raisons religieuses », a déclaré le président autrichien, sans imaginer que ses propos seraient l’étincelle qui mettrait le feu aux poudres sur le Net, les pyromanes néo-fascistes s’employant à embraser les réseaux sociaux avec frénésie, trop heureux de l’aubaine…

Dénonçant une «course folle pour la politique d’intégration », le FPÖ s’est empressé de prendre le pouls de l’opinion, à travers un sondage en ligne aussi tendancieux qu’explosif : « Le voile pour toutes les femmes par solidarité? », avec deux choix de réponse possibles : «Niemals» («Jamais») ou «Skandal » («Scandale»).

Emporté par le vent mauvais de l’islamophobie structurelle, le président Van der Bellen, dont le porte-parole a évoqué un « malentendu » en insistant sur le fait que son propos s’attachait surtout à alerter sur la diabolisation du voile, fait face à la première controverse de son mandat, virulente et passionnelle, comme seule la question de la visibilité des femmes voilées dans nos sociétés européennes peut en déclencher.

oumma.com
***


Qui sont les musulmans? Une étude internationale répond à cette question.

A l’instar de beaucoup d’Américains, les populations occidentales sont dans leur ensemble convaincues que l’Islam a produit une culture de terroristes anti-occidentaux.

En effet, Al-Qaïda et d’autres organisations terroristes professent les crimes au nom de l’islam et leurs exactions répétées ont fini, au fil du temps, par engendrer une véritable psychose autour de l’Islam et des musulmans. Des milliers de personnes ont été assassinées depuis le 11 septembre 2001, la plupart étant des civils. Pourtant, les actions de ces fanatiques ne représentent nullement l’immense majorité des 1,6 milliard de musulmans disséminés à travers le monde.

Cette communauté, riche de sa diversité, ne peut être confondue avec cette infime minorité. Une enquête exhaustive menée par l’institut américain de sondages, le Gallup World Poll, a mis en exergue un certain nombre de faits sur les musulmans et sur leurs points de vue, des vérités quasi invisibles dans les grands médias traditionnels et des gouvernements. Ces musulmans, jusqu’à présent, ont été éclipsés par les actions d’une minorité qui diabolise publiquement l’Occident, considéré comme l’ennemi de l’islam, en lui imputant la responsabilité de tous les problèmes sociaux et économiques qui minent en profondeur les pays majoritairement musulmans. Mais les terroristes ne sont pas les seuls responsables de cette incompréhension à travers le monde.

À bien des égards, la mauvaise communication entre les deux parties, parmi les gouvernements et les médias, a créé une fracture entre « nous et eux » et une vision monolithique de l’islam. Cette perception paroxystique est à la fois incorrecte et simpliste, comme l’a révélé le sondage de Gallup.

Les musulmans incarnent une population diverse et dynamique qui rejette toute forme de terrorisme. L’ingérence de l’Occident, l’autocratie ou l’oppression continuent de sévir beaucoup trop encore au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique, les politiques et les actions des gouvernements s’avérant généralement en total décalage avec les aspirations du peuple.

Sur la base de la minutieuse enquête réalisée par Gallup, il ressort qu’un «conflit de civilisations» ne paraît pas inévitable entre l’Occident et les musulmans. Le problème relatif à l’image de l’islam provient avant tout d’une essentialisation de cette spiritualité. L’Occident en général, et les Etats-Unis en particulier, jugent les musulmans et l’islam sur les actions d’une minorité extrémiste qui agit au nom d’une théologie militante, à l’origine de la radicalisation politique de la religion.

L’enquête d’opinion réalisée par Gallup World a posé les questions suivantes afin de mieux appréhender ce qui caractérise la population musulmane mondiale.

Quelle est la racine de l’anti-américanisme dans le monde musulman?
Qu’est-ce qui explique les perceptions occidentales de l’islam et des musulmans?
Quel type de gouvernement veulent les musulmans : la théocratie ou la démocratie, et quelle influence aura la Charia dans la législation ?
Les femmes musulmanes, dans l’ensemble, se sentent-elles opprimées?
En quoi les extrémistes islamistes diffèrent-ils du courant majoritaire?
Comment peut-on modifier ces perceptions faussées, altérées de l’islam ?

Des réponses très précises et détaillées, fournies par des milliers de musulmans sondés à travers le monde, ont révélé des conclusions surprenantes de nature à bousculer les stéréotypes :

– Tout d’abord, les musulmans n’ont pas une vision monolithique de l’Occident. Bien au contraire, ils font clairement le distinguo entre les différents pays qui le composent, et quand ils émettent des critiques, elles sont ciblées et non généralisées.

– Les rêves des musulmans ne différent pas des autres peuples. Eux aussi rêvent d’un avenir économique radieux, pourvoyeur d’emplois et de bien-être social, aspirent à bénéficier d’un bon système de santé, et non de livrer une guerre incessante dans un djihad mortifère, ou autres fantasmes du même ordre…

– Les musulmans désapprouvent, tout aussi fermement que les Américains, les radicaux et leurs attaques contre des civils. 93% d’entre eux ont condamné sans réserve les attaques du 11 septembre 2001, les 7% restant estimant que ces attentats ont été commis pour des raisons politiques et aucunement religieuses.

– Les musulmans admirent la technologie et la démocratie de l’Ouest, notamment les droits de l’homme.

– Les musulmans constatent une décadence morale de l’Occident, ainsi que la dégradation de ses valeurs traditionnelles, tout autant que la population américaine.

– Les femmes musulmanes veulent des droits égaux et souhaitent que la religion fasse partie de la vie en société.

– Les musulmans pensent que les relations avec l’Occident pourraient être apaisées et améliorées, à condition que les dirigeants occidentaux n’imposent pas leurs vues et fassent preuve d’un plus grand respect à leur égard.

– Comme les Américains, la majorité des musulmans ne veulent pas que leurs chefs religieux se mêlent de leur Constitution, mais sont toutefois favorables à ce que la loi religieuse soit une source d’inspiration pour la législation.

En ce qui concerne la perception occidentale des musulmans, ces derniers déplorent vivement qu’après chaque attaque terroriste touchant des civils, malgré la condamnation unanime de tous les hauts dignitaires religieux (y compris des plus rigoristes en Arabie Saoudite et dans les émirats du Golfe persique), les grands médias occidentaux ne s’en fassent pas l’écho, ou si peu.

La méthodologie mise en place par Gallup a permis de recueillir des données provenant d’enquêtes approfondies, menées entre 2001 et 2007.

Les personnes sondées représentent 90% des 1,6 milliard de musulmans vivant dans plus de 35 pays, majoritairement musulmans ou composés d’une forte population musulmane. Gallup a interviewé au moins 1 000 personnes dans chaque pays. Les entrevues ont duré une heure ou 30 minutes au téléphone.

Il est à noter que sur les 1 000 personnes interrogées dans chaque pays, les répondants, jeunes et moins jeunes, avec des antécédents et des niveaux d’alphabétisation différents, ont été choisis au hasard, à la fois en milieu urbain et rural, afin d’éviter une focalisation disproportionnée sur les villes. Les données de ces enquêtes sont à la base du livre, ce qui permet aux statistiques de déterminer les réponses.

Dalia Mogahed est membre de l’Advisory Council on Faith-Based and Neighborhood Partnerships, un conseil consultatif d’associations religieuses et laïques auprès du président des États-Unis. Cette ancienne conseillère de l’ère Obama, la première voilée de son administration, occupe la fonction de directrice exécutive du département des études islamiques de l’institut Gallup, aux côtés du Dr Eboo Patel. Elle est le second membre de confession musulmane de ce conseil qui en comprend 25.

John Louis Esposito est un professeur américain d’affaires internationales et d’études islamiques à l’université de Georgetown, à Washington. Il est aussi le directeur du Prince Alwaleed Center for Muslim and Christian Understanding, à Georgetown.

oumma.com
***


Élysée 2017 : Le service militaire devrait donc être bientôt rétabli en France.

C’est un aspect que peu d’observateurs ont relevé à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle. Mais il est vrai que d’autres considérations ont retenu l’attention des éditorialistes politiques. Sur les quatre candidats qui pouvaient nourrir quelques espoirs au matin du 23 avril, trois proposaient de rétablir, sous une forme ou une autre, le service militaire, suspendu depuis 2001.

Seul François Fillon ne s’était pas engagé sur cette voie et comme il a manqué environ 460.000 suffrages à ce dernier pour se qualifier au second tour, il est donc pratiquement acquis que la conscription sera rétablie en France d’ici peu, à la condition, toutefois, que celui ou celle qui sera élu le 7 mai puisse disposer d’une majorité parlementaire pour imposer ses vues.

Ainsi, le rétablissement « progressif d’un service militaire » obligatoire d’une durée minimum de 3 mois figure parmi les engagements pris par Marine Le Pen, la candidate soutenue par le Front national arrivée en seconde position.

En février 2015, elle avait d’ailleurs précisé les modalités de cette mesure : les conscrits auraient donc à suivre une formation « militaire et citoyenne pratique et théorique » pendant les quatres premières semaines. Puis, les deux mois suivants, les appelés, payés 573 euros par mois, seraient « affectés dans une garde nationale, soit au sein d’une unité départementale, soit au sein d’organismes locaux de sécurité civile, comme les pompiers ou de sécurité intérieure, comme la police municipale et nationale. » L’accomplissement de ce service, qui concernerait les Français âgés de 18 ans, serait nécessaire pour obtenir certaines prestations sociales (RSA, APL, etc…).

Le projet de Mme Le Pen ne précise pas comment ce retour à la conscription serait financé, sachant qu’il coûterait « plusieurs milliards » d’euros. Par ailleurs, la candidate soutenue par le FN veut aussi étendre à la métropole le Service militaire adapté (SMA), tel qu’il est en vigueur dans les départements et territoires d’outre-Mer. Une telle mesure est déjà en cours d’expérimentation avec le Service militaire volontaire (SMV).

Arrivé en tête du premier tour, Emmanuel Macron, candidat d’En Marche, a lui aussi proposé d’instaurer un service militaire « universel », mais d’une durée de seulement un mois. Lors de sa conférence de presse dédiée aux affaires de défense, le 18 mars, il en avait estimé le coût à 15/20 milliards d’euros pour sa mise en place et à 2/3 milliards d’euros par an en rythme de croisière, ces sommes ne devant pas être comprises dans le budget de la Défense.

Pour M. Macron, ce service militaire universel serait une occasion de faire « l’expérience de la mixité sociale et de la cohésion républicaine » pour les jeunes français, de détecter les difficultés, notamment l’illettrisme, de proposer une mise à niveau scolaire […] lorsque ce sera nécessaire » et de préparer les appelés à leur « entrée dans la vie professionnelle comme dans leur vie de citoyen. »

Plus tard, M. Macron a précisé les contours de son projet, en revoyant à la baisse son coût (entre 1,5 et 2 milliards par an) étant donné qu’il serait question d’utiliser « au maximum les infrastructures scolaires et universitaires », lesquelles ne sont libres que pendant les vacances d’été…

Ce projet, qui serait lancé, si M. Macron est élu, dès la fin de cette année, ne manque pas susciter quelques réserves. Durant la campagne du premier tour, le plus acerbe aura sans douté été François Fillon. »
Je n’aurais pas osé proposer un truc pareil ! Pour moi, cela s’appelle un pêché contre l’intelligence », avait-il lancé lors de la présentation de son programme pour la défense. « Je ne considère pas que les militaires doivent consacrer une grande partie de leur temps à organiser des centres aérés d’un mois pour que les jeunes puissent gambader et améliorer leur maîtrise du français », avait-il insisté.

Africa24.info
***


La frappe US en Syrie a créé une menace pour les militaires russes.

Suite à la frappe américaine contre la base syrienne de Shayrat, la Russie est contrainte de prendre des mesures supplémentaires afin d’assurer la sécurité de ses militaires en Syrie, a annoncé le ministre russe de la Défense Serguei Choïgou.

L’attaque américaine portée contre la base syrienne de Shayrat le 7 avril a créé un danger pour la sécurité des militaires russes en Syrie, a déclaré ce mercredi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

« Nous considérons la série de frappes comme une violation flagrante du droit international. Par ailleurs, les démarches adoptées par Washington ont créé une menace à la vie de nos militaires qui luttent contre le terrorisme en Syrie », a-t-il indiqué prenant la parole lors d’une Conférence sur la sécurité internationale qui se déroule aujourd’hui à Moscou.

Dans cette optique, selon M. Choïgou, la Russie est contrainte de prendre des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité de ses forces en Syrie.

Les États-Unis ont tiré, dans la nuit du 6 au 7 avril, 59 missiles Tomahawk contre la base aérienne syrienne de Shayrat, qui, selon Washington, aurait servi de point de départ pour les avions syriens ayant attaqué des groupes d’opposition à Khan Cheikhoun. Moscou a vivement critiqué la démarche de Washington et a réclamé des preuves de l’implication de Damas dans cette attaque présumée.

Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Bombardement dans le centre de la Bande de Gaza
.
Grève générale par solidarité avec les prisonniers
.
L’occupation commence à arrêter les militants du bloc islamique de Najjah
.
Les colons envahissent la tombe de Youssef à l’est de Naplouse
.
14 palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.
Enterrement de la martyre Siham Nimar
.
Arrestation du dirigeant au Hamas Sawafta
.
Netanyahu ordonne l’arrêt temporaire des projets coloniaux en Cisjordanie
.
L’occupation détruit une installation de charbon et confisque ses composants à Jénine
.
Gaza: Grève générale en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim
.
Sit-in du personnel de la municipalité de Naplouse par solidarité avec les prisonniers
.
Jordanie: Appel à une action internationale pour soutenir la grève de la faim des prisonniers
.
Deux blessés dans une explosion accidentelle dans un site de la résistance à Gaza
.
La grève de nos prisonniers aboutira à une nouvelle Intifida
.
83 colons envahissent al-Aqsa
.
Jérusalem: Affrontements violents avec l’occupation après l’invasion du camp de Shuafat
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 15 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 15 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Comment le malade doit-il se purifier et prier ?

Etant donné que la maladie touche chacun d’entre nous, qu’il s’agisse de virus bénins ou de maladies plus graves, qu’Allah nous en préserve, se renseigner sur la purification et la prière du malade est une obligation. C’est ainsi qu’aujourd’hui, nous nous intéresserons à ces aspects, bien que nous ne puissions les exposer en détails. Pour ce faire, nous nous baserons sur l’ouvrage des éminents savants Cheikh Ibn Baz et Cheikh al Uthaymine (qu’Allah leur fasse miséricorde).

La purification du malade.

La purification du malade, en d’autres termes ses ablutions, est régie par différentes conditions. Si le malade peut faire ses ablutions de manière ordinaire, avec de l’eau, comme s’il était en pleine santé et que cela n’a aucune influence sur sa maladie, il se doit de les accomplir normalement. Or, si le contact avec l’eau est impossible, difficile ou nuisible, s’il craint de mourir, d’aggraver sa douleur ou de retarder sa guérison, il lui est interdit d’utiliser de l’eau. N’oublions pas chers frères et soeurs, qu’Allah ne veut pas pour nous la difficulté. Il a ainsi révélé : {Et Il nous vous a imposé aucune gêne dans la religion} (Sourate 22 : Verset 78).

Dans le cas où le malade ne peut utiliser de l’eau pour les raisons susmentionnées, la purification se fait par le Tayammoum. Evidemment, le Tayammoum doit être utiliser avec l’intention propre aux ablutions, comme cela doit être le cas avec de l’eau. L’utilisation du Tayammoum est décrite comme suit par les savants « Il s’agit d’apposer une fois les mains sur de la terre pure puis d’essuyer le visage du bout des doigts et les mains à l’aide de la paume ». Pour celui qui n’a pas accès à de la terre pure, une pierre propre est suffisante. Le fait d’utiliser le Tayammoum pour celui qui ne peut pas utiliser de l’eau (soit à cause de son manque d’accessibilité soit à cause de la maladie) a été ordonné par notre Seigneur dans sourate al Ma’ida : {Mais si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains} (Sourate 5 : Verset 6).

L’état de purification fait avec le Tayammoum sera annulé par les mêmes actes qui annulent les ablutions faites avec de l’eau ou si l’utilisation de l’eau devient à nouveau possible. Les Shouyoukhs expliquent ainsi : « Le Tayammoum s’annule par tout ce qui annule les ablutions, de même que par la capacité d’utiliser de l’eau ou le fait d’en trouver si elle manquait ». Si le malade est dans l’incapacité de se purifier lui-même, une tierce personne peut s’en charger en l’aidant. De même, si le malade est blessé et que le fait de se purifier augmente la douleur de sa blessure ou s’il porte un plâtre ou un bandage, il suffira de passer les mains humides dessus.

La prière du malade.

Après avoir fait ses ablutions, le malade se doit d’accomplir sa prière. Quel que soit l’état du malade, la prière dans son temps est une obligation pour tout musulman. En fonction de son état, le malade peut user de soulagements physiques lors de l’accomplissement de la prière, pour celui qui ressent des difficultés ou des douleurs en l’effectuant. Cela dit, chers frères et soeurs, tant que le malade peut prier debout et que cela n’impacte pas sur sa santé, il se doit de prier debout. Par exemple, s’il est seulement touché par un simple rhume, cela ne l’empêche pas de se tenir debout.

Or, si le malade ressent des difficultés à tenir debout pour prier, il peut s’aider d’un mur ou d’un bâton. S’il se trouve dans l’incapacité de prier debout, alors il pourra prier assis. Les Shouyoukhs précisent quant à la prière assis : « Il est préférable de se tenir les jambes croisées en lieu et place de la station debout et de l’inclination ».

Si le malade se trouve dans l’incapacité de prier assis, il priera sur le côté dirigé vers la Qibla. S’il est impossible pour lui de rester sur son flanc, il pourra alors prier couché, en dirigeant ses jambes vers la Qibla. Les savants expliquent : « Il est préférable de lever légèrement la tête pour se diriger vers la Qibla. S’il en est incapable, il priera dans son état sans devoir refaire la prière ».

L’inclination et la prosternation doivent être effectuées par le malade. Si son état l’en empêche, il se doit de les faire en hochant la tête. Le hochement fait pour la prosternation doit ainsi être plus bas que celui de l’inclination. Or, si le hochement de tête lui est également impossible et ce, en fonction de la gravité de son état de santé, il clignera seulement des yeux « en les fermant légèrement pour l’inclination et de manière plus accentuée pour la prosternation ».

Enfin, si le malade est dans l’incapacité physique de faire un hochement de la tête et un clignement des yeux, il priera avec son cœur. Les Shouyoukhs soulignent : « Après avoir proclamé le Takbir et récité le Coran, l’inclination, la prosternation, la station debout et assise seront accomplies par le cœur grâce à l’intention vouée à cet égard. A chacun son intention ». N’oublions pas chers frères et soeurs que nos actes seront jugés en fonction de l’intention que nous avons. Pour ce qui est de l’heure de la prière, bien qu’il s’agisse d’une obligation, si le malade est dans un état extrêmement critique et que cela l’empêche de faire chaque prière à son heure, il pourra regrouper le Dhohr avec le ‘Asr et le Maghrib avec le ‘Isha.

Lorsque le malade retrouve son état de santé ou s’il se sent capable d’effectuer la prière de manière ordinaire, qu’il le fasse dès que cela sera dans sa capacité. Quoi qu’il en soit, l’accomplissement de la prière est une obligation dont nous devons tous nous acquitter, quel que soit notre état de santé. Allah a ainsi permis des facilités pour les serviteurs qui se retrouveraient en difficultés physiques face à l’accomplissement de la prière. Ces facilités sont présentes pour celui qui aura le besoin d’en user, l’essentiel étant de ne pas aggraver la maladie ni de profiter de celle-ci pour se soulager alors que notre état ne l’exige pas. Gardons donc à l’esprit ces moyens d’apaiser la douleur physique et n’oublions pas chers frères et soeurs, que la prière est l’instant de la journée où nous sommes au plus près de notre Seigneur, profitons-en donc pour l’invoquer et demander la guérison pour notre communauté.

Qu’Allah apporte la guérison à nos frères et soeurs du monde entier atteints par la maladie. Qu’Il fasse de cette épreuve une expiation de péchés et un moyen de se rapprocher de Lui.


AJIB.FR
***


Le droit des enfants et les obligations des parents.

En Islam, être parent s’apparente à un art, que les deux parents doivent cultiver et enrichir pour faire de leurs progénitures de futurs musulmans pieux et respectables. « Chacun d’entre vous est un berger et est responsable de son troupeau. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim).

Les enfants ne sont pas seulement un cadeau d’Allah (soubhanou wa ta’ala), ils sont aussi une responsabilité que le parent doit honorer vis-à-vis d’Allah (soubhanou wa ta’ala). En ce sens, les enfants ont des droits légitimes que les responsables légaux sont dans l’obligation de respecter.
Ainsi, les parents ont le devoir de satisfaire les besoins physiologiques de leur enfant, c’est-à-dire le nourrir et veiller à son confort vestimentaire. « Ô vous qui croyez! Préservez-vous, ainsi que vos familles, d’un Feu dont le combustible est composé d’hommes et de pierres, gardé par des anges durs et sévères qui ne désobéissent jamais à Dieu en ce qu’Il leur commande et qui font (strictement) tout ce qui leur est ordonné. » (Sourate 66, verset 6).

« Ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté – Nous pourvoyons à vos besoins comme aux leurs. » (Sourate 6, verset 151).
Ce dernier verset nous rappelle un point primordial: le droit des enfants commence avant même leur naissance ou leur conception. Donc, un enfant conçu à le droit à la vie, et interrompre une grossesse par crainte de ne pas subvenir aux besoins de son enfant est une faute grave.

Les parents ont aussi une obligation d’enseigner l’Islam et ses fondements afin que leur descendance puisse lire la langue arabe et s’imprégner du Saint-Coran. Les parents doivent apprendre à guider leur enfant vers le bon comportement et lui inculquer les valeurs qui le rendront dignes d’être un bon musulman. Les enfants sont censés connaître les bases de la doctrine Islamique, qui comprend la Croyance (‘Aqida), l’Unicité de Allâh (Tawhid) et Ses Attributs (Sifat), la Biographie (Sirah) du Prophète béni d’Allah (soubhanou wa ta’ala), les bases de ce qui est licite (Halal) et de ce qui est illicite (Haram), les Règles (Fiqh) concernant la Prière (Salât), le Jeûne (Siyam).

L’enfant a le droit de vivre dans une harmonie familiale qui sera la source de son équilibre psychologique. Les parents doivent avoir une attitude irréprochable puisqu’ils servent d’exemplarité à l’enfant. Avoir un enfant est une bénédiction d’Allah (soubhanou wa ta’ala), et comme toute bénédiction elle doit être accompagnée de joie et d ‘une grande part de gratitude. « Vos biens et vos enfants sont une épreuve pour vous; mais auprès de Dieu se trouve une énorme récompense. » (Sourate 64, verset 15).


AJIB.FR
***

Aux Pays-Bas, l’extrême droite de Geert Wilders est en tête pour remporter les élections législatives ?

Aux Pays-Bas, les élections législatives auront lieu le 15 mars. Treize millions de Néerlandais sont appelés à renouveler la chambre basse du Parlement avec un fait marquant : la progression dans les sondages du parti d’extrême droite de Geert Wilders.

Geert Wilders fait officiellement campagne contre l’Islam, la communauté musulmane locale et notamment les ressortissants marocains. L’incident diplomatique entre la Turquie et les Pays-Bas l’a également renforcé face à des partis politiques qui semblent dépasser par la vague populiste qui s’abat sur le pays.


islametinfo.fr
***

Mgr Pascal Gollnisch – Laïcité : « Bien sûr que je ne suis pas contre » les femmes voilées à l’université.

Mgr Pascal Gollnisch a fait une leçon sur la laïcité à plusieurs journalistes de TV5 Monde. Le religieux a réexpliqué le rôle de la laïcité et la distinction entre la neutralité des agents du service public et la liberté de culte dans l’espace public.

Mgr Gollnisch s’est également inquiété des dérives laïcistes en France et notamment de la fin de la liberté de culte pour les croyants. La France serait-elle en train de copier les régimes totalitaires communistes anti-Clergé ?

« La laïcité, c’est la laïcité des pouvoirs publics, des services publics, la neutralité de services publics. Ce n’est pas la neutralité de l’espace public, parce qu’on finira par avoir moins de droits que les croyants n’en avaient sous Staline dans l’Union soviétique. L’espace public, c’est un espace de liberté, je peux prier dans la rue si je veux, en tenant mon chapelet sur le trottoir. pourquoi est-ce qu’on a stigmatisé la prière des musulmans dans les rues ? Parce qu’ils bloquaient la circulation, c’était un problème d’ordre public. La laïcité doit être garant d’un ordre public mais aussi des libertés prévues par le droit international. (…) Bien sûr que je ne suis pas contre [le voile à l’université]. (…) Je connais des religieuses qui sont allées suivre leurs cours à l’université, en religieuses. »

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Syrie : plus 320 000 morts en six ans de guerre.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a annoncé, lundi 13 mars, un bilan de 321 358 morts en Syrie des suites de la guerre civile déclenchée il y a maintenant six ans.

La guerre a éclaté en mars 2011, dans le sillage du Printemps arabe, lorsque les manifestations contre le président Bachar al-Assad ont été durement réprimées. Malgré la cessation des hostilités déclamée sur l’ensemble du territoire en décembre 2016, 9 000 personnes ont perdu la vie lors des trois derniers mois.

« Moins de personnes sont mortes dans les trois mois qui ont suivi la mise en place du cessez-le-feu », a noté Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. « Les morts ne se sont pas arrêtés, mais (leur augmentation) a été plus lente au cours des derniers mois.» Selon l’OSDH, 96 000 civils ont été tués dont 17 400 enfants et environ 11 000 femmes.

Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés ont enregistré, en février 2017, 4,9 millions de Syriens qui ont fui la guerre. 2,9 millions d’entre eux vivent en Turquie, 1 million au Liban (1,5 million selon le gouvernement libanais) et 630 000 en Jordanie (1,4 million selon les autorités). D’après le HCR, 90 % des réfugiés syriens vivent sous le seul de pauvreté, dont 10 % sont « extrêmement vulnérables ».

L’Unicef a, de son côté, publié un bilan de l’année 2016, « la pire » pour les enfants de Syrie. Au moins 652 enfants ont été tués dont le tiers « dans ou à proximité d’une école ».

« Le degré de souffrance est sans précédent. Des millions d’enfants en Syrie sont attaqués chaque jour, leur vie est complètement bouleversée », déclare Geert Cappelaere, directeur de l’Unicef pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Il précise que « les cas vérifiés de meurtre, de mutilation et de recrutement d’enfants ont augmenté significativement ».

Plus de 850 enfants ont été recrutés en 2016 et tiennent des rôles de « bourreaux, kamikazes, ou gardiens de prison ». 280 000 enfants vivraient aujourd’hui dans les secteurs assiégés, sans à accès à de la nourriture ou des médicaments.


saphirnews.com
***


L’escrime contre l’islamophobie : un projet qui suscite l’engouement de jeunes musulmanes britanniques.

Derrière leur masque d’escrimeuses en herbe, des jeunes filles musulmanes scolarisées à Birmingham semblent avoir trouvé la botte secrète contre le fléau de l’islamophobie. Un fléau qui, pour faire des ravages, n’en est pas pour autant immunisé contre une adversité féminisée et en pleine cure de jouvence qui se veut déterminée, voire imparable.

C’est en apprenant à croiser le fer sous le regard expérimenté et bienveillant de Lynne Mellia, leur entraîneur, que ces collégiennes britanniques voilées et non voilées lancent une sérieuse mise en garde au racisme anti-musulmans en recrudescence.

En garde ! A ces mots, elles entrent en piste, concentrées et motivées, en n’ayant qu’un seul objectif en tête : se perfectionner dans l’art de manier l’épée, dans l’espoir de faire mouche, de changer les regards et d’ouvrir la voie à l’intérieur du royaume de Sa Gracieuse Majesté.

Sport de combat plein de noblesse, connu pour développer les qualités essentielles que sont la volonté, la loyauté, la confiance en soi et la maîtrise de soi, l’escrime n’a pas été choisi au hasard par la direction de leur établissement secondaire de Stockland et l’association musulmane locale Maslaha qui ont porté ce projet à bout de bras.

Salués pour leur initiative inédite et stimulante, les deux promoteurs de l’escrime à l’assaut des préjugés pernicieux se félicitent du succès de l’opération, sur tous les plans. Les jeunes filles musulmanes ont été immédiatement conquises par le concept, s’empressant de revêtir leur cuirasse pour ferrailler contre les idées fausses ancrées dans les esprits, qu’elles imputent à l’islam la « soumission de la femme » ou associent l’escrime à un « sport d’élite ».

« Ce n’est pas facile d’être une jeune fille musulmane aujourd’hui, au Royaume-Uni. Les stéréotypes négatifs tenaces, conjugués à des politiques de lutte contre l’extrémisme qui contribuent à stigmatiser les jeunes musulmans, font que l’on confisque la parole aux femmes musulmanes, jeunes et moins jeunes, que l’on parle à leur place et en leur nom. Ce projet vise à les rendre actrices et narratrices de leur propre vie, à briser les clichés et les amalgames qui les dévalorisent », a expliqué leur coach, Lynne Mellia.

Les adolescentes musulmanes de Birmingham redoublent d’efforts pour peaufiner leur fameuse botte secrète contre la spirale infernale de la haine, en tentant de marcher sur les pas de leur icône, celle dont la seule évocation fait briller leurs yeux : l’escrimeuse de talent Ibtihaj Muhammad, la première athlète américaine voilée à avoir concouru aux Jeux Olympiques et à avoir décroché la médaille de bronze à Rio, en août 2016.


oumma.com
***

Palestine : Des Israéliennes et des Palestiennes manifestent pour « briser le mur ».

Elles veulent briser le mur entre leurs deux populations et construire un pont à la place… Plusieurs dizaines de Palestiniennes et d’Israéliennes regroupées dans une ONG, The Parents Circle Families Forum, et ayant pour point commun d’avoir perdu un proche dans ce conflit ont manifesté vendredi à Jérusalem et dans ses environs. Puis elles ont symboliquement cassé un mur.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


oumma.com
***


Des manifestants turcs mettent le feu à un drapeau français.

Des jeunes turcs ont brûlé sur une place publique de Turquie un drapeau tricolore… qui pourrait être le drapeau du royaume des Pays-Bas, mais aussi celui de la République française.

Le happening politique a eu lieu le 11 mars, sur la place Cumhuriyet de la ville de Samsun, dans le nord de la Turquie : un groupe d’une dizaine d’individus ont mis le feu à un drapeau bleu-blanc-rouge, tout en entonnant l’hymne national turc et en déployant une grande oriflamme de leur pays.

«Il n’est pas donné à tout le monde d’humilier la nation turque. Nous, les jeunes Turcs, sommes prêts à mourir à n’importe quel moment et n’importe où pour notre pays et notre drapeau», a confié l’un des organisateurs de l’événement, Omer Zozik, selon des propos rapportés par le journal Gazete Duvar.

Cette démonstration de nationalisme turc est survenue en pleine crise diplomatique entre la Turquie et les Pays-Bas. Néanmoins, différents médias et internautes ont estimé que les jeunes hommes avaient mis le feu à un drapeau français, et non à un étendard néerlandais… Il est en effet aisé de confondre l’un et l’autre, le premier comportant des bandes bleu-blanc-rouge verticales, et le second des bandes horizontales de mêmes couleurs.

La version turque de la chaîne américaine CNN a ainsi affirmé que les manifestants avaient brûlé un drapeau français en croyant qu’il s’agissait du symbole des Pays-Bas. De même, un certain nombre d’internautes ont considéré que c’est bien un drapeau français qui a été embrasé sur la place Cumhuriyet de Samsun.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .


Africa24.info
***


6.000 militaires russe se prépare à la guerre, déclenche des manœuvres surprises dans le sud du pays.

Le commandant du district militaire du Sud a ordonné le début d’une inspection surprise de ses forces armées impliquant 6 000 militaires et 1 500 engins des unités stationnées sur le territoire des régions de Krasnodar, de Stavropol, d’Astrakhan et de Volgograd, dans les républiques de Karatchaïévo-Tcherkessie et d’Adygué, ainsi qu’en Arménie et en Abkhazie.

Les unités militaires engagées dans les exercices ont été mises en état d’alerte et transférées sur les polygones où elles ont commencé à déployer leurs armes.

Les manœuvres sont axées sur le perfectionnement de l’interaction entre diverses subdivisions des forces armées russes, a indiqué le service de presse du district militaire du Sud dans un communiqué.


Africa24.info
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation prolonge l’arrestation de Batoul Ramahi
.
Redouan: Nous reconnaîtrons pas Israël
.
L’occupation attaque les écoliers à Tekoa
.
Des forces sionistes ont pris d’assaut la tente de deuil du martyr Mattar à Jérusalem
.
Le FPLP suspend sa participation aux élections locales et critique l’Autorité Palestinienne
.
Le journaliste prisonnier Mohammed al-Qiq subit un traitement intensif
.
2e procès de la députée Samira Halayka à Ofer
.
Israël veut créer un « Fonds d’héritage pour le Mont du Temple »
.
Un palestinien tué pour avoir poignardé deux officiers israéliens
.
Le président de la campagne britannique de solidarité avec la Palestine interdit d’entrer en territoires occupés
.
Cisjordanie: La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête deux citoyens et convoque un troisième
.
Affrontements après la répression d’une marche par la sécurité de l’AP au camp de Dahicha
.
L’Autorité Palestinienne réprime une manifestation contre le procès du martyr Bassal al-Aaraj
.
L’occupation envahit Naplouse et Jénine et mène des arrestations
.
L’occupation annonce avoir démantelé des cellules du Hamas en Cisjordanie
.
L’occupation prolonge l’arrestation du représentant de l’Agence turque « Tika » à Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Démonstration de l’islamophobie quotidienne que subissent les femmes voilées

Depuis quelques jours, les cercles féministes ainsi que les médias font circuler sur les réseaux sociaux une vidéo montrant une jeune femme se faire harceler à New York. Si cette situation est inadmissible, il est malheureux que celle de nos sœurs n’intéresse personne. Depuis quelques années, l’islamophobie a explosé en France. La situation des musulmans est plus que préoccupante entre rejet et préjugés.

En 2013, la France a découvert les agressions islamophobes. Pour la première fois, des femmes agressées pour le simple fait qu’elles portent un voile ont fait la une des médias. Si les caméras n’étaient pas présentes lorsqu’il était question d’écouter les victimes, elles ont été obligées d’évoquer ces faits graves après notamment les émeutes d’Argenteuil et de Trappes.

En 2014, la situation n’a malheureusement pas évolué pire elle s’est aggravée. Chaque semaine, des cas d’agressions islamophobes sont constatés à travers la France. Le silence médiatique devant ce nouveau fléau pose la question du deux poids deux mesures entre les différentes communautés vivant dans l’Hexagone. L’omerta devant ce nouveau racisme anti-musulman et le refus par beaucoup d’utiliser le terme même d’islamophobie posent la question de l’égalité des droits dans notre pays.

Récemment, une jeune femme de confession musulmane a téléchargé sur Facebook une de ces réflexions que les femmes voilées subissent au quotidien par des passantes anonymes. Si cette vidéo n’est pas dramatique, elle démontre la situation plus que tendue dans laquelle vivent les femmes voilées lorsqu’elles se promènent en ville. Entre les réflexions déplacées, les crachats voire les coups, il est essentiel que la Communauté musulmane s’affirme et réagisse afin d’éviter le pire.

Les récentes affaires de dénonciations de femmes en niqab notamment par Nadine Morano, la montée de la haine, la surmédiatisation du fait religieux musulman ou encore la libération de la parole raciste dans les médias engendrent la peur d’arriver à un nouveau régime d’apartheid.

Si le Ministère de l’Intérieur continue à faire des belles promesses devant les responsables de mosquées, dans la réalité aucun changement n’a lieu. Pire la situation se dégrade de jour en jour.

Le temps est à la construction communautaire afin d’exiger pacifiquement le respect de nos droits. L’organisation de la Communauté doit être le principal chantier des acteurs associatifs musulmans.