MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Shawwal 1438.

Flash info du 18 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


France : Face aux drames des migrants en Méditerranée, Emmaüs lance la campagne Article 13.

« Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays », stipule l’article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

En cette période de trêve estivale, synonyme de vacances pour une partie des Français, Emmaüs a lancé, lundi 10 juillet, la campagne Article 13 pour défendre la liberté de circulation pour tous.

« La France est en vacances mais l’actualité ne fait pas de pause. N’oublions jamais que l’horreur, elle, ne prend jamais de vacances et que la tragédie continue en Méditerranée », rappelle l’organisation caritative.

Alors qu’une majorité de Français vont passer leurs vacances au bord de la Méditerranée chaque été, « les meilleures conditions en mer ne font qu’augmenter le nombre de migrations et donc la probabilité de nouveaux drames en Méditerranée », devenu un immense cimetière. Depuis le début de l’année 2017, plus de 2 250 morts ont été recensés par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Pour sensibiliser les internautes et appeler à l’application de l’article 13, Emmaüs a diffusé un spot de campagne, réalisé par l’agence La Secte. On y voit des vacanciers prenant du bon temps au bord de la plage ; autour d’eux, se trouvent des dizaines de corps recouverts de draps blancs, qui symbolisent la tragédie des migrants.

Le spot est « le premier acte d’une vaste campagne de communication qui se prolongera durant tout l’été », et ce jusqu’à la traversée, à la nage et en kayaks, du détroit de Gibraltar par une quarantaine de compagnons, bénévoles et salariés du Mouvement Emmaüs en septembre.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Royaume-Uni : le premier mariage homosexuel impliquant un musulman célébré.

Sean Rogan et Jahed Choudhury lors de leur mariage civil à Walsall (Royaume-Uni) © Express and Star News
Légalisé en 2014 en Angleterre et au Pays de Galles, la première union civile dont l’un des marié est musulman vient d’être célébré en Angleterre. Jahed Choudhury, 24 ans, et Sean Rogan, 19 ans, se sont dit oui à Walsall, une ville située à 200 kilomètres de Londres.

Jahed Choudhury, jeune marié musulman d’origine bangladaise, a confié qu’il se sentait gay depuis très jeune mais qu’il n’a commencer par assumer son orientation sexuelle qu’à partir de l’âge de 16 ans lorsqu’il a fait son coming out auprès de sa famille.

Selon Express & Star, il aurait, pendant une période, voulu changer son orientation sexuelle en ayant une petite amie, en changeant son cercle social, en prenant des médicaments et même en faisant un pèlerinage à la Mecque et au Bangladesh. Rien n’y a fait.

Jahed Choudhury dit avoir été agressé dans la rue par des personnes de confession musulmane et la mosquée qu’il fréquentait depuis 15 ans ne l’aurait plus laissé entrer depuis qu’il assume ouvertement son homosexualité. Il aurait même tenté de se suicider mais sa rencontre en 2015 avec celui qui deviendra son compagnon lui a redonné le goût de vivre malgré le rejet de sa famille, qui a d’ailleurs refusé d’assister à la cérémonie. « Nous allons montrer au monde entier que vous pouvez être gay et musulman », a-t-il déclaré.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Affaire de la sextape : la Cour de cassation invalide l’enquête contre Karim Benzema.

L’international français Karim Benzema a obtenu mardi 11 juillet, l’invalidation de l’enquête opérée à son encontre dans le cadre de l’affaire de la tentative de chantage à la sextape contre son coéquipier Mathieu Valbuena.

Mis en examen en novembre 2015 pour « tentative de chantage ou complicité et participation à une association de malfaiteurs» en compagnie de son ami Karim Zenati, l’attaquant du Real Madrid avait contesté la légalité de l’enquête car, selon lui, certaines écoutes étaient litigieuses. La cour d’appel de Versailles a validé la procédure en décembre 2016 mais le footballeur s’est ensuite pourvu en cassation.

Maitre Patrice Spinosi, son avocat, a mis en cause la « loyauté de la preuve » car un policier aurait incité Karim Benzema et son ami à passer à l’acte. L’avocat a fait valoir que le policier sous couverture, qui a servi d’intermédiaire entre Mathieu Valbuena et les présumés maîtres chanteurs, a été si actif qu’il a « provoqué » la commission de l’infraction, en relançant « à certains moments un processus (de négociation) qui ne devait plus avoir de suite ».

L’attaquant français reste cependant mis en examen. La cour d’appel de Paris doit de nouveau statuer sur l’enquête. Me Spinosi juge que désormais toute la procédure d’enquête doit être rendue nulle au vue de l’invalidité des écoutes téléphoniques.

Benzema est sélectionnable en équipe de France.

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), s’est exprimé assez rapidement : « Je me réjouis pour Karim Benzema. J’ai toujours souhaité que ce garçon se porte bien. Si on pouvait ne plus parler de lui dans cette affaire-là, je serais ravi. C’est une décision qui le soulage et on est plutôt content pour lui. Mais ce qui ne veut pas dire que j’oublie Mathieu Valbuena. La Fédération reste solidaire de ses joueurs. »

Depuis novembre 2015, le joueur du Real Madrid n’a plus été appelé en équipe de France. Le président de la FFF n’exclut pas un retour de l’attaquant en bleu. « Cela ne change rien pour nous. Karim Benzema n’est pas suspendu par la Fédération, je l’ai dit 50 000 fois. Il est sélectionnable. Nasri est sélectionnable, Ribéry est sélectionnable, et plein d’autres », déclare-t-il.

saphirnews.com
***


Tunisie : pourquoi la venue de Michel Boujenah fait polémique.

Michel Boujenah fait face à une vive polémique déclenchée à l’annonce de la programmation de son spectacle « Ma Vie rêvée » lors de la 53e édition du Festival international de Carthage, en Tunisie, mercredi 19 juillet. Plusieurs organisations ont appelé à l’annulation et au boycott du spectacle du comédien franco-tunisien. Parmi elles, on retrouve le parti politique Al Joumhouri, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), principal syndicat du pays, et le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui s’opposent tous à la normalisation des relations avec Israël.

« Nous ne voulons pas de sionistes, quelque soit leur nationalité, sur nos scènes et dans nos festivals », ont déclaré ces trois organisations dans une lettre ouverte adressée au ministère de la Culture et à la direction du Festival de Carthage le 26 juin. Elles ont appelé à l’annulation du spectacle de Michel Boujenah sur la base de ses déclarations publiques favorables à Israël, et ce malgré ses exactions commises à l’encontre des Palestiniens depuis près de 70 ans.

« Le spectacle à Carthage se fera ».

Dans une interview accordée à Nice Matin, le comédien a affirmé que son spectacle est maintenu : « Le spectacle à Carthage se fera. Mais ce n’est pas mon métier de parler de tout ça. Moi, je suis un artiste, je ne suis qu’un clown, pas un homme politique ni un économiste ». « Mon amour pour la Tunisie est indéfectible et ceux qui me connaissent savent que je ne milite que pour la paix, depuis toujours », a-t-il ajouté.

Michel Boujenah peut compter sur le soutien de Mokhtar Rassaa, directeur du Festival de Carthage. Le 24 juin, dans une interview accordée à Radio Mosaïque FM, il défendait le comédien en précisant qu’il n’était « ni un grand sioniste, ni un leader du sionisme ! C’est un juif, il a un attachement à Israël, comme nous, musulmans, avons un attachement à La Mecque ».

« Etre juif et être sioniste, ce sont bien évidemment deux choses distinctes »
Une comparaison qui ne convainc pas les partisans de l’annulation du spectacle. Accusés d’être des « partisans de Daesh », des « islamistes » ou même des « antisémites », les organisations ont rappelé, le 4 juillet une tribune, que « être juif et être sioniste, ce sont bien évidemment deux choses distinctes. Il y a une grande différence entre une foi et une idéologie politique ».

Quant à ceux qui disent que « Michel Boujenah est Tunisien avant tout », elles répondent : « Est-ce que le fait qu’il soit un concitoyen rend ses positions pro-sionistes plus politiquement correctes ? (…) Qu’ils le veuillent ou pas, l’appel au boycott est un type d’actions politiques tout à fait légitime et qui a précédemment montré son efficacité dans les luttes anti-ségrégationnistes. » Les signataires de la tribune interpellent en outre le ministère de la Culture, estimant que les déclarations pro-sionistes du comédien « sont en porte-à-faux avec la Constitution tunisienne qui affirme dès son préambule l’engagement anticolonial de la Tunisie, notamment son soutien à la cause palestinienne ».

Le gouvernement a affirmé dès le 5 juillet le « soutien inconditionnel » de la Tunisie à la cause palestinienne mais a indiqué qu’il n’intervient plus – comme ce fut le cas sous l’ère Ben Ali – dans le choix de la programmation du Festival de Carthage et qu’il n’en a donc pas la responsabilité. Selon des médias tunisiens, tous les billets pour le spectacle de Michel Boujenah ont été vendus.

saphirnews.com
***


Brahim Zaibat condamné en appel pour son selfie avec Jean-Marie Le Pen.

Le danseur Brahim Zaibat a perdu le procès qui l’opposait à Jean-Marie Le Pen. Vendredi 7 juillet, la cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation de l’ancien « b.boy » du Pockemon Crew.

Le 12 décembre 2015, il avait publié sur les réseaux sociaux un selfie qu’il a pris avec le fondateur du Front national, profitant de son sommeil dans un avion. Sur le cliché, publié la veille du premier tour des élections régionales, on peut voir l’octogénaire, les yeux fermés et la bouche ouverte, accompagné du message : « Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!! »

Le tribunal a jugé que le sommeil est, « à l’évidence, un moment de relâchement et d’abandon personnel », qui relève de la vie privée. L’ex de Madonna a été condamné à verser 3 000 euros de dommages et intérêts à Jean-Marie Le Pen. En première instance, en février 2016, il n’avait écopé que d’un euro symbolique à verser car le tribunal avait jugé que le cliché n’était « ni dégradant ni malveillant ». La photo n’est cependant pas prête à disparaître du Web.

saphirnews.com
***


Angleterre : Londres : le terroriste néo-fasciste, auteur de l’attaque à l’acide contre deux cousins musulmans, comparaît devant la justice.

Près de trois semaines se sont écoulées depuis ce mercredi 21 juin, à Londres, où leur vie a basculé dans le drame, Jameel Muhktar, 37 ans, et sa cousine Resham Khan, 21 ans, grièvement brûlés par l’attaque à l’acide sulfurique qui les a pris par surprise à l’intérieur de leur véhicule, trouveront peut-être un certain apaisement en apprenant la comparution de leur agresseur devant la Cour des magistrats de Londres.

Totalement dévastés par ce qu’ils dénoncent comme étant un acte terroriste mû par une islamophobie vengeresse, ces deux parents proches de confession musulmane, atteints de graves lésions corporelles, ne seront assurément plus jamais les mêmes, tant physiquement que psychologiquement.

Profondément meurtris dans leur chair et leur âme, les deux cousins qui se disent « émotionnellement détruits et souffrant le martyre », puiseront-ils dans la condamnation de John Tomlin, 24 ans, un terroriste d’extrême droite ivre de haine, une source de réconfort dans le malheur qui les frappe ?

L’avenir que la jeune Resham Khan, défigurée, scrute avec angoisse en se demandant de quoi demain sera fait, le dira peut-être… Quant à son cousin Jameel, sa ligne d’horizon ne s’éclaircira que lorsque l’horreur de leur agression sera officiellement qualifiée par les autorités britanniques d’acte terroriste à caractère islamophobe.

oumma.com
***


Etats-Unis : l’agresseur d’un couple musulman plaide non coupable en larmes.

Alors que les habitants de Portland, dans l’Oregon, songent encore avec effroi au destin foudroyé de Ricky John Best, 53 ans, et de Taliesin Namkai-Meche, 23 ans, ces deux héros locaux d’un quotidien endeuillé par la haine meurtrière – ils ont été tués à coups de couteau par un suprémaciste blanc, le 26 mai dernier, pour avoir volé à la rescousse d’une jeune musulmane voilée victime de la fureur raciste de ce dernier – les larmes de Frederick Nolan Sorrell, accusé d’un crime de haine à caractère islamophobe, n’ont guère ému le tribunal du comté de Multnomah, lundi matin.

Près de deux mois après ce double homicide abominable, la comparution dans le prétoire, la mine contrite, de cet Américain de 49 ans qui s’est déchaîné fin mai contre un couple musulman, pétrifié par sa folle course poursuite en voiture et le flot d’injures qui sortait de sa bouche, a échoué à convaincre la justice de l’honnêteté de sa ligne de défense : il plaide en effet non coupable, en dépit de preuves et de témoignages accablants.

Si Frederick Nolan Sorrel a pleuré devant le juge du tribunal de Multnomah, c’est surtout sur son sort, à la consternation des responsables du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR) présents à l’audience. Ceux-ci ont été effarés de le voir davantage s’apitoyer sur lui-même que sur ses victimes musulmanes, dont les nuits sont désormais hantées par le souvenir de cette agression pleine de bruit et de fureur.

Niant avoir pointé une arme sur le couple, contrairement à ce qu’affirment catégoriquement le mari et la femme visiblement traumatisés, il reconnaît toutefois leur avoir crié dessus, mais en ayant, comme par hasard, oublié les propos menaçants hurlés en plein jour, sous les yeux de témoins apeurés. « Enlève ta burka, ici c’est l’Amérique, retourne dans ton pays ! », vociférait-il, tout en donnant de grands coups de pied à leur véhicule. Mais là encore, il est frappé opportunément d’une amnésie passagère…

« Je suppose que c’est ma peur et la paranoïa qui m’ont fait agir ainsi. J’ai juste crié », s’est défendu Frederick Nolan Sorrel, sur un ton larmoyant, devant les médias, ajoutant en feignant de battre sa coulpe : « Je suppose que mon ignorance et ma bêtise sont les raisons pour lesquelles j’ai ouvert la bouche. Je ne souhaite pas la mort de ces personnes ».

Sorti libre du tribunal pour avoir joué la carte de l’innocence, avec l’interdiction formelle d’alimenter sa page Facebook sur laquelle ses commentaires orduriers ne laissent subsister aucun doute sur l’islamophobie primaire qui l’anime, il empruntera à nouveau le chemin du prétoire en août prochain, afin de savoir si ses larmes de crocodile ont plaidé ou non en sa faveur.

Elles ont en tout cas laissé de marbre Zakir Khan, le porte-parole de l’antenne du CAIR en Oregon, qui a vivement remercié le maire et la police de Portland pour la diligence avec laquelle ils ont traité cette affaire. Celui-ci nourrit l’espoir que l’arrestation de ce dangereux individu aura des effets dissuasifs sur les islamophobes de son espèce, prêts à passer à l’acte et à commettre l’irréparable.

oumma.com
***

 


Le 11 juillet 1995, débuta le massacre de 8 000 musulmans à Srebrenica.

Il y a 22 ans jour pour jour, débutait le génocide des musulmans de Srebrenica à l’issue de 40 mois de siège. Ce jour-là, les forces serbes ont systématiquement massacré les hommes et les garçons musulmans de cette ville, qui était pourtant sous la protection des forces de l’ONU (400 Casques bleus néerlandais). En quelques jours, plus de 8 000 musulmans ont péri.

Après avoir pris d’assaut la ville, les troupes Serbes menées par le général Ratko Mladic rassemblent alors la population. Le 13 juillet 1995, les femmes et les enfants sont évacués vers les zones musulmanes, alors que les hommes et les adolescents sont entraînés vers les forêts environnantes pout y être exécutés.

Le même jour, les combats entre la colonne et les forces serbes sont extrêmement violents. C’est durant cette journée du 13 juillet que le plus grand nombre de prisonniers est capturé. Ils sont systématiquement transférés vers Bratunac. Dans l’après-midi a lieu le premier massacre : un important groupe de prisonniers est exécuté dans un hangar à Kravica. Le 14 juillet au matin, l’ensemble des prisonniers se trouve à Bratunac. Ils sont visités par le général Mladic qui leur soutient qu’ils seront l’objet d’un échange de prisonniers. Le 14, les prisonniers sont embarqués vers différentes destinations plus au Nord où sont perpétrées des exécutions de masse. Les bulldozers creusent des fosses communes pour les cadavres. Les massacres se poursuivent le 15 et 16 juillet, l’évaluation portant à 1 200 le nombre des morts sur le lieu dit de Branjevo. Le 17 juillet, les massacres sont terminés et les fosses communes refermées.

A ce jour, 6471 victimes ont été exhumées de fosses communes, identifiées et enterrées dans le centre mémoriel de Potocari, près de Srebrenica. Plus de 2 000 personnes sont toujours portées disparues.

Les principaux responsables de ce massacre ont été arrêtés et jugés. Radovan Karadzic a été condamné à 40 ans de prison en mars 2016, Ratko Mladić risque la perpétuité (procès en cours). Pour sa part, Slobodan Milosevic, qui était alors président de l’ex-Yougoslavie, a été accusé de génocide pour sa responsabilité dans ce massacre. Son procès a toutefois avorté, puisqu’il est mort en prison le 11 mars 2006.

Fin juin, le tribunal de La Haye a déclaré l’Etat néerlandais civilement responsable de la mort de plus de 300 hommes et garçons musulmans dans le massacre. L’institution a souligné en effet que les «casques bleus» néerlandais auraient dû protéger ces civils.

Puisse Allah accorder Sa miséricorde et le Paradis aux martyrs de Srebrenica et aux autres.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’Autorité Palestinienne réduit les allocations sociales de 80 000 familles pauvres à Gaza
.
Un haut responsable a dévoilé une décision de l’Autorité palestinienne, présidée par Mahmoud Abbas, de suspendre les allocations sociales à plus de 80 000 familles dans la bande de Gaza bloquée.
.
Les ex-prisonniers protestent contre leurs indemnités suspendues depuis 24 jours
.
L’occupation ouvre le feu sur un véhicule palestinien et arrête son conducteur
.
Mohammed Allan interrompt sa grève de la faim en prison
.
La Jordanie nie tout rapprochement entre l’Etat d’occupation et des pays arabes
.
Quand l’émigration en Israël devient source de désillusions
.
Al-Hindi : Les mesures du responsable palestinien contre Gaza sont des
.
Kayali: Notre visite au Caire est une réussite
.
114 colons profanent la mosquée al-Aqsa
.
Silwan: Un enfant palestinien blessé par les balles des soldats d’occupation
.
Une délégation médicale palestino-européenne arrive à Gaza et Jérusalem
.
Issawiya: Démolition d’un immeuble palestinien de 4 étages
.
Le seul passage commercial de Gaza brutalement fermé par l’armée israélienne
.
Président de Côte d’Ivoire: La solution des deux Etats reste la seule issue réaliste au Moyen-Orient
.
Un ex-général israélien interrogé pour corruption
.
Les détenus libérés exhortent le Caire à intervenir pour résoudre le problème de leurs allocations
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 12 Ramadan 1438.

Flash info du 12 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Le lavage mortuaire en Islam.

Le lavage mortuaire est un moment essentiel qui doit être effectuer avec
empressement. Ainsi, à la mort de sa fille Zaynab (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) déclara:
« Lavez-la trois ou cinq fois ou sept fois ou même plus ».
(Rapporté par Al-Bukhârî, Abû Dâwûd, Al-Nasâ’î, Al-Tirmidhî, Ibn Mâja, Ibn Jârûd et Ahmad).

La personne chargée d’effectuer le lavage est celle qui est désignée dans le testament du défunt, ou par défaut le père et les autres par ordre de parenté avec le mort ou un responsable religieux.
Cette toilette purificatrice doit être effectuée obligatoirement par un musulman ou une musulmane suivant un rite précis.
Ce sont les femmes qui doivent le faire pour une femme et les hommes pour un homme. Seules exceptions, le mari peut laver sa femme et une mère peut laver son fils impubère.
Cette toilette doit être effectué dans le reput du défunt pour éviter de le blesser ou de lui ajouter une autre souffrance.
C’est pour cette raison, qu’il est recommandé d’utiliser de l’eau tiède.
Voici les différentes étapes à respecter lors du lavage du mort décrites de manière succinctes.

Etape 1:
Le défunt doit être placé sur une table surélevée et le défunt doit être dévêtu tout en cachant ses parties intimes (‘awra).

Etape 2:
Commencer par presser légèrement le ventre et le bas-ventre du défunt afin de faire sortir des restes, qui risqueraient de souiller le linceul une fois le lavage terminé.
Laver ensuite les parties intimes en utilisant un gant (de toilette). Enlever toute trace de souillure (excréments, urine, sang…).
Enfin laver le reste du corps.

Etape 3:
Effectuer pour le défunt les petites ablutions en disant Bismi’ Llah.
Conformément à ce qu’a dit le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) aux laveuses de sa fille Zaynab (qu’Allah l’agréée):
« Commencez par le côté droit et les parties qu’on lave lors des ablutions. »

Etape 4:
Procéder au lavage rituel du corps une fois avec de l’eau propre (sans savon ni parfum selon l’imam Mâlik), en commençant par la tête, puis la partie droite du buste et le membre supérieur droit, puis la partie gauche du buste avec le membre supérieur gauche, puis les membres inférieurs droits et enfin les membres inférieurs gauches.
S’il y a nécessité on peut rajouter deux ou quatre lavages avec du savon.
Veillez à ce que le nombre de lavage soit impair dans la mesure du possible.
Utiliser de l’eau parfumée pour le dernier lavage, excepté pour le pèlerin en état de sacralisation.

Etape 5:
Pour la défunte, défaire les cheveux pour le lavage puis une fois celui-ci terminé, faire trois tresses et les mettre en arrière de la tête, et non pas sur la poitrine.

Etape 6:
Après avoir fini le lavage, sécher le corps avec du linge propre, afin d’envelopper le corps dans le linceul.
Mettre du parfum (ou du musc) sur les parties de prosternation du corps (front, nez, mains, genoux, pieds) dans la mesure du possible, ainsi que sur les autres parties du corps comme le faisaient certains compagnons du Prophète , excepté pour la défunte.

Le laveur doit taire ce qu’il voit sur le défunt comme choses déplaisantes, tels que l’assombrissement de son visage ou la présence de traces désagréables sur son corps, ou des stigmates de ce genre.
Le Prophète a dit: « Celui qui lave un croyant et n’en dévoile rien, Allah lui pardonnera quarante fois. Celui qui aura creusé la tombe pour un croyant et l’y introduit, aura la même récompense que s’il l’avait abrité jusqu’au Jour de la Résurrection. Et celui qui l’aura mis dans un linceul, Allah le revêtira au Jour de la Résurrection d’habits de soie fine et de brocarts du Paradis. » (Hadith Rapporté par Al-Hâkim, Baïhaqi, Ibn Maja).

AJIB.FR
***


Londres : Plus de 130 imams et responsables religieux refusent la prière funéraire aux terroristes.

Le problème se pose après chaque attaque. Seulement trois jours après l’attentat qui a fait 7 morts et 48 blessés dans le centre de Londres, plus de 130 imams et responsables religieux ont indiqué qu’ils refuseraient de célébrer les funérailles des terroristes, rapporte ce mardi BuzzFeed.com.

Sur le site Muslim Council of Britain, ils expliquent :

« Nous ne pratiquerons pas les prières rituelles funéraires pour les auteurs des attaques et nous invitons les imams et les autorités religieuses à retirer un tel privilège. Ces actions indéfendables sont en totale contradiction avec les nobles enseignements de l’islam. »

Buzzfeed souligne que cet appel est sans précédent de la part de responsables religieux musulmans.

journaldumusulman.fr
***


Belgique : Bruxelles : Femmes voilées au sein de la Police ?

Tout comme aux Pays Bas, la ville de Bruxelles s’interroge sur la possibilité d’autoriser le port du voile au sein de la Police.

Un groupe de travail a été crée à ce sujet et les conclusions de ce groupe sont vivement attendus afin qu’une décision soit prise dans ce sens.

Cependant, cette idée pourrait être mise à mal par une loi votée en 2008 qui interdit le port de signes de convictions religieuses par les fonctionnaires exerçant une fonction publique, même si celle-ci a été remise en cause par un tribunal de travail.

Attendons donc les conclusions de ce groupe de travail….

islametinfo.fr
***


Grande Bretagne : Le Prince Harry rompt le jeûne du Ramadan.

A peine quelques heures après les attentats de Londres, le prince Harry a commencé une visite de deux jours à Singapour.

C’est ainsi qu’il a participé au repas de rupture de jeûne avec la communauté musulmane de Singapour.

L’occasion de balayer les amalgames en participant à ce iftar aux côtés des musulmans.

islametinfo.fr
***


Amérique, USA : un raciste frappe violemment une femme voilée somalienne (4 dents cassées).

Rahma Warsame, de Columbus dans l’Ohio, a été violemment agressée et laissée en sang après avoir défendu une femme musulmane harcelée par un islamophobe.

Selon le chapitre de Columbus du Conseil des relations américano-islamiques, l’agresseur aurait crié « vous serez tous expédiés en Afrique! » avant d’agresser brutalement la mère célibataire somalienne-américaine, qui a subi plusieurs fractures faciales et a perdu quatre dents.

La femme est intervenue pour protéger une autre femme musulmane contre le harcèlement de l’agresseur – un homme blanc – puis a été battue entraînant de nombreuses fractures faciales et la perte de plusieurs dents.

Selon la victime, l’agresseur aurait crié « vous serez tous expédiés en Afrique » avant de la battre. CAIR-Columbus est son représentant légal dans l’affaire. Selon les témoins, l’agresseur a été interrogé par la police, mais a été libéré sans inculpation. Il aurait fait des déclarations racistes aux voisins dans un passé récent.

CAIR-Columbus a tenu une conférence de presse cet après-midi dans lequel ils ont dénoncé l’attaque en tant que crime islamophobe et ont demandé une enquête menée par le service de police de Columbus.

La police a annoncé avoir constaté « aucune preuve » que l’attaque était un crime islamophobe. Elle a également déclaré que « après avoir interrogé plusieurs victimes et témoins, la police de Columbus a déclaré qu’aucune arrestation n’a été faite en raison d’histoires contradictoires des témoins sur les lieux et d’un manque de preuves » .

Une quête a été lancée pour payer les frais médicaux de Rahma. Plus de $100,000 dollars ont déjà été récoltés en quelques jours via un crowfunding organisé par des militants musulmans.

islametinfo.fr
***


Etats-Unis: « Tuez-les tous », lance un élu du Congrès après l’attentat de Londres.

Aux Etats-Unis, depuis l’élection de Donald Trump, la parole raciste et islamophobe a pris une nouvelle tournure. Un élu républicain du Congrès a publiquement appelé à tuer les « suspects islamiques radicalisés ».

« Pas de quartier pour les suspects islamiques radicalisés », a écrit sur Facebook Clay Higgins, ancien policier représentant une circonscription de Louisiane depuis janvier.

« Chassez-les, identifiez-les, et tuez-les tous. Tuez-les tous », a-t-il ajouté. « Au nom de ce qui est bien et droit. Tuez-les tous ».

Des propos qui choqué les internautes comme le démontre le nombre de commentaires sous le post Facebook. Plus de 1900 personnes ont partagé le message de l’élu Républicain et 3 500 ont aimé tandis que 745 ont exprimé leur mécontentement via les boutons réactions Facebook.

Malgré le tollé provoqué par ses déclarations et la condamnation de l’association de défense des droits civiques Aclu, le responsable politique n’a exprimé aucunes excuses aux personnes qu’il a choqué.

« Je n’ai jamais été accusé d’être politiquement correct », a expliqué le parlementaire lundi dans un communiqué face aux critiques. « Le sens de propos francs est souvent mal décrit ou mal compris. Je ne cherche qu’à donner la priorité à la sécurité nationale et à protéger les vies américaines ».

Les Etats-Unis sous Donald Trump sont en train de se transformer en western où les islamophobes tuent dans les rues.

islametinfo.fr
***


La préférence corse pour l’emploi ? Une charte ratifiée fait polémique .

Plusieurs dizaines de membres du Syndicat des travailleurs corses (STC), ont occupé, mardi 6 juin, les locaux de la Direction régionale des entreprises, de concurrence de la consommation du travail et de l’emploi (DIRECCTE) à Bastia et à Ajaccio, rapporte Corse Matin. Le syndicat proteste contre l’attitude adoptée par la DIRECCTE concernant la charte pour l’emploi local.

La veille de sa ratification, ce service de l’Etat avait envoyé aux susceptibles signataires un courrier dans lequel elle relevait le caractère discriminatoire de la charte et les poursuites civiles et pénales qui pourraient avoir lieu. Une prise de position dénoncée par le STC, elle-même signataire de la charte.

La préférence corse pour l’emploi promue
Le 29 mars, des responsables de la collectivité territoriale, des représentants syndicaux et des chefs d’entreprises s’étaient réunis pour le lancement du projet de charte pour l’emploi local, une mesure qui vise à « corsiser » les emplois. Pendant deux ans, les entreprises pourront embaucher des locaux plutôt que des non-résidents sur un critère de « compétences suffisantes », défini lui-même par les entreprises. Le document stipule également de « favoriser l’usage de la langue corse ».

Portée depuis par Jean-Guy Talamoni, le président (indépendantiste) de l’Assemblée territoriale, cette mesure a fait grincer des dents la préfecture de région qui l’a qualifié de « discriminatoire et illégale », menaçant les signataires potentiels dès le 15 mai d’entamer des poursuites judiciaires si le texte était adopté.

« On est déjà entourés d’eau, on veut maintenant élever des murs. Cette charte est non seulement discriminante mais elle est dangereuse car elle se rapproche des thèses identitaires du Front national », déclare Jean-Pierre Battestini, représentant de la CGT pour la Haute-Corse. La mesure rappelle en effet une idée phare du FN sur la préférence nationale, notamment en matière d’emploi et de logement.

saphirnews.com
***


Un Britannique, auteur d’une vidéo incendiaire, présente ses plates excuses à ses concitoyens musulmans.

Dépassé par la houle d’indignation soulevée par sa vidéo hautement inflammable, un habitant de Liverpool se prénommant Paul se confond aujourd’hui en excuses auprès de la communauté musulmane pour sa prétendue « blague » à l’impact désastreux, en ces heures particulièrement sombres de l’autre côté de la Manche.

Niant de toutes ses forces être raciste et assurant être sous l’emprise de l’alcool, il bat sa coulpe depuis plusieurs jours pour s’être donné tristement en spectacle sur les réseaux sociaux, apparaissant avec une grenade factice sur la poitrine et muni d’une épée bien réelle, tout en proférant, l’air patibulaire, des menaces réitérées contre les mosquées.

Il fallait une sacrée perspicacité pour saisir le message (subliminal) de cette soi-disant parodie de bien mauvais goût qui, selon son auteur, ne visait pas ses concitoyens musulmans mais les terroristes… Et au diable les islamalgames dévastateurs et les peurs paralysantes qu’elle entraînerait sur son passage !

Le dénommé Paul, pris de remords sous l’opprobre général et sous la pression policière qui mène l’enquête pour « crime de haine », a fait acte de contrition dans deux clips successifs, déclarant face caméra : « C’est choquant, c’est dégoûtant, j’ai vraiment honte de ce que j’ai fait. Je ne suis pas raciste, j’étais ivre, je vraiment désolé. Je n’ai pas mis la vidéo en ligne, je ne sais pas qui l’a fait ».

Et de poursuivre à l’adresse de la communauté musulmane britannique qui se serait bien passée d’un humour aussi explosif et répréhensible, alors que les drapeaux et les cœurs sont en berne dans l’ensemble du royaume, et au-delà de ses frontières : « C’était une blague. Je ciblais les terroristes. Je n’ai rien contre les musulmans, j’ai beaucoup d’amis musulmans. Je voudrais m’excuser auprès de toute la communauté musulmane ».

oumma.com
***


Australie : des lycéennes refoulées du Centre des Congrès de Perth en raison de leur hijab.

Elles étaient venues assister à un grand Forum des “Formations et Carrières”, avides d’en savoir plus sur les filières porteuses à l’heure de faire un choix d’avenir crucial, quatre lycéennes australiennes de confession musulmane n’auront guère eu le loisir de satisfaire leur curiosité et de se forger une opinion, car elles ont été poussées vers la sortie sans ménagement, quelques jours après l’attentat sanglant de Manchester.

Ressorties précipitamment du Centre des Congrès de Perth devant une assistance que leur présence indisposait, selon les dires du professeur qui les accompagnait, les jeunes filles mortifiées ont été traitées en véritables pestiférées en raison de leur islamité visible.

Victimes collatérales du nouvel attentat qui a lourdement endeuillé le Royaume-Uni et épouvanté le reste du monde, ces bonnes élèves dont la seule préoccupation, comme leurs autres camarades de classe, était de se donner toutes les chances de réussir dans un îlot du multiculturalisme, ont subi un terrible affront public, sous leur voile qui a été au mieux considéré comme « déplacé » et au pire comme une « menace ».

Très attristée par l’humiliation infligée à sa fille, l’une des mères de ces adolescentes a tenu, sous couvert d’anonymat, à témoigner de son inquiétude devant les amalgames que les actes terroristes font naître ou exacerbent. « Je ne suis pas en colère, je suis simplement triste, extrêmement triste », s’est-elle désolée, avant de pousser un cri du coeur: « Oui, j’éprouve une immense tristesse que ma fille ait été rejetée de cette manière et n’ait pas profité de ce colloque auquel elle se faisait une joie de participer. Comment les gens peuvent-ils penser que ma fille et ses amies ont quelque chose à voir avec les terroristes de Manchester ? ».

Profondément affligée également, Mariam Veiszadeh, présidente d’une association luttant contre l’islamophobie, est montée au créneau pour dénoncer les méfaits de l’ignorance banalisée qui sèment le trouble et la confusion dans les esprits déjà passablement embrumés. « A maintes reprises, nous nous heurtons aux préjugés ravageurs qui confondent la foi partagée par plus de 1,6 milliard de musulmans dans le monde avec celle dont se réclament les meurtriers de Daech », s’est-elle insurgée, tout en alertant sur le fait que les femmes voilées sont les victimes toutes désignées d’une islamophobie sur la courbe dangereusement ascendante. Une islamophobie qui s’abat sur des mères de famille avec une violence qui n’a d’égal que son incroyable lâcheté, souvent sous les yeux terrifiés de leurs enfants.

« Il y a eu très peu de recherches menées sur l’impact de l’islamophobie sur les jeunes, sur leur quête d’identité et sur l’estime de soi », déplore Mariam Veiszadeh, en annonçant d’ores et déjà qu’un rapport très étayé sur le fléau de l’islamophobie en Australie, le premier du genre jamais produit, sera rendu public dans les prochains mois.

De son côté, la mère de l’une des lycéennes, encore sous le choc de son refoulement, tente de dépasser sa propre consternation en voulant croire qu’à toutes choses malheur est bon : « Je vois finalement ce déplorable incident comme une occasion de sensibiliser l’opinion sur les amalgames et les préjugés dont sont victimes les jeunes musulmans australiens et sur leurs répercussions désastreuses à un âge fragile, où les personnalités se construisent », a-t-elle souligné.

oumma.com
***


Il y a 1430 ans, le prophète conquiert la Mecque.

Il y a 1430 ans jour pour jour, le 10 ramadân de l’an 8 de l’Hégire, le Prophète (ﷺ)‬ sortait de Médine à la tête de la plus grande armée que l’Arabie n’ait jamais vu assemblée. Quelques jours plus tard, il atteignait les faubourgs de Makkah; l’armée islamique entrait alors dans la Ville sainte par quatre directions différentes, presque sans résistance, à l’exception d’une petite poche rapidement réduite par Khalid ibn al-Walid. Entrant dans Makkah la tête baissée en signe d’humilité, le Messager d’Allah (ﷺ)‬ se dirigeait immédiatement vers la Ka’ba, où il détruisait une à une, à l’aide de son bâton, les 360 idoles qui souillaient jusqu’alors la Maison d’Allah, en récitant : « la Vérité est venue et le Faux a disparu »… Une scène marquée dans l’Histoire et dans les cœurs de tous les musulmans pour l’éternité.

Et une leçon pour l’humanité, cette loi historique essentielle : la nature de la Vérité est de triompher et de s’établir avec puissance, tandis que le destin du Faux est de s’évanouir et d’être vaincu… Il nous apparaît parfois – et notamment à notre époque – que les partisans du Faux disposent du pouvoir, de la force et de l’influence, mais ceci n’est en réalité qu’un mirage : car le Faux, de par son opposition à la fitra et sa guerre contre Allah, est en réalité fragile et ne détient pas en lui-même les éléments nécessaires à sa survie, dépendant toujours de circonstances matérielles externes – aussi puissantes soient-elles. La Vérité, à l’opposé, détient sa force et sa capacité de survie d’elle-même : elle peut affronter les oppositions les plus déterminées, les tentatives d’éradication les plus virulentes, mais sa nature inhérente, sa cohérence, sa puissance intrinsèque garantissent son triomphe final. Et comment pourrait-il en être autrement alors qu’elle provient de Celui qui a fait d’al-Haqq l’un de Ses Attributs ?

Et nous en voyons tous les jours les preuves devant nous : alors que l’Islam est attaqué de toutes parts, idéologiquement, militairement, politiquement, depuis des siècles, il n’en démontre pas moins un dynamisme et un instinct de survie impressionnants, au contraire de nombreuses autres doctrines ou religions en voie de disparition ou déjà reléguées aux oubliettes de l’Histoire… « Et qui est plus fidèle qu’Allah à Son engagement? »

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Naplouse: Des colons envahissent Ourta pour des rituels talmudiques
.
Des dizaines de colons israéliens ont dévasté le village de Ourta, au sud est de Naplouse, pour tenir des rites talmudiques dans un cimetière historique.
.
L’occupation approuve la construction de 1000 logements en Cisjordanie
.
Kafr Qassem : Un mort et la police d’occupation annonce le couvre feu
.
Hamas: La Naksa a formé un choc dans la conscience arabe et nationale
.
Démolition pour la 2e fois du mémorial de la martyre Bayane Essilat à Hébron
.
L’occupation reconnait que le Hamas détient quatre Israéliens
.
Les prisonnières palestiniennes durement réprimées pendant le Ramadan
.
Confiscation de 52 dunums à Jérusalem occupée
.
Affrontements avec l’occupation à l’est de Qalqilia
.
Des caravanes israéliennes installées près du point de contrôle de Hawara
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne convoque un prisonnier libéré et continue de détenir des dizaines d’autres
.
Détention prolongée du fils d’un martyr palestinien pour enquête
.
12 Palestiniens dont 1 mineur enlevés par l’armée israélienne en Cisjordanie et Jérusalem
.
Grève générale dans les territoires occupés pour dénoncer le terrorisme israélien
.
3 blessés dans des affrontements à l’est de Gaza
.
Offensive israélienne limitée à l’est de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

L’association, Ensemble sur le chemin du savoir, de Mantes la Jolie organise sa prochaine rencontre littéraire, avec l’auteur Ismail Mounir, sur le thème de son nouveau livre, Consumérisme et Valeurs de l’islam. Ismail Mounir nous honorera de sa présence, le jeudi 25 mai 2017, à partir de 18h30

L’association, Ensemble sur le chemin du savoir, de Mantes la Jolie organise sa prochaine rencontre littéraire, avec l’auteur Ismail Mounir, sur le thème de son nouveau livre, Consumérisme et Valeurs de l’islam. Ismail Mounir nous honorera de sa présence, le jeudi 25 mai 2017, à partir de 18h30.

Adresse de la rencontre :
L’entracte,
1, avenue du val,
78520 Limay
.
Les Places limitées.
Tarif : 10 €.

Au programme :
Dédicace avec l’auteur,
Des livres seront également disponibles à la vente,
Boisson et spécialités pakistanaises pour se restaurer.

Merci de réserver via ce lien :
https://www.weezevent.com/rencontre-litteraire-avec-ismail-mounir-sur-son-nouveau-livre-consumerisme-et-va
.
Pour plus d’information :
Téléphoner au : 06 35 43 91 31.
Facebook : Ensemble sur le chemin du savoir

Venez nombreux, innch Allah.

Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Indonésie: Priorité à la Salat !

Mash’Allah, quel formidable rappel! La police et les manifestants qui prient conjointement.

Peu importe nos divergences, la priorité reste la prière. Nous nous soumettons ensemble devant notre Seigneur avec humilité.

Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité . (Sourate 2- La vache/Al-Baqarah, Verset 238)

Qu’Allah permette l’unité dans notre communauté!

Clic pour voir la Source de l’article

***


Evènement météo rare: il neige dans le Sahara !

C’est un événement météo extrêmement rare que nous relate Francetvinfo.fr. La neige est tombée sur les dunes de sable rouge du Sahara algérien, lundi 19 décembre, comme en témoigne les photos amateur.

Photo amateur des dunes du Sahara enneigées le 19 décembre 2016 aux alentours de la ville d’Aïn Sefra en Algérie.(Karim Bouchetata / SIPA)
Les clichés ont été pris par Karim Bouchetata, un habitant de la commune d’Aïn Sefra située dans l’ouest de l’Algérie, à environ 1 000 mètres d’altitude.

Les reliefs montagneux qui surplombent la ville font partie des monts des Ksour et composent la partie occidentale de l’Atlas saharien.

Selon l’auteur des clichés, il n’avait pas neigé dans cette région depuis une tempête qui s’est produite le 18 février 1979, soit il y a trente-sept ans. Cet événement météorologique n’avait d’ailleurs duré qu’une demi-heure.

Si elle a désormais fondu, la neige aurait cette fois tenu une journée entière, selon les habitants de la commune.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Secours islamique France : Défi Ramadan 2016 : 42 400 repas distribués !

Comme l’année dernière, nous nous sommes associés au Secours Islamique France pour relever un défi d’envergure durant la période la plus fédératrice : Ramadan ! Vous avez été nombreux à jouer le jeu, à donner de vous-mêmes pour la réussite de cette opération pour les plus opprimés, al hamdoulillah.

L’enfance : une priorité.

Tout au long de l’année, le Secours Islamique France fait de l’enfance une thématique prioritaire. La distribution de repas alimentaires et de goûters, essentielle pour le développement des enfants, fait partie de nos actions régulières dans de nombreux pays comme le Pakistan, le Sénégal, la Palestine ou encore Madagascar.

Ramadan 2016 fut l’occasion de promouvoir une opération spéciale pour sensibiliser à la problématique de l’enfance avec un focus sur la sous-alimentation et la malnutrition des enfants. Pour pouvoir agir au-delà de Ramadan, l’objectif était de collecter l’équivalent de près de 50 000 repas. Encore une fois, nous saluons la grande mobilisation des donateurs et internautes qui nous ont permis de collecter plus de 148 400 € soit l’équivalent de 42 400 repas.

Un beau résultat pour le plus grand plaisir de tous ces enfants vulnérables qui au quotidien ont besoin d’aide et d’accompagnement. Que ce soit l’accès à l’alimentation, à l’eau, à l’assainissement, à l’hygiène, à l’éducation ; tous vos dons sont utilisés dans l’intérêt des bénéficiaires en leur redonnant espoir et dignité.

Nous remercions tous les participants pour cette mobilisation exceptionnelle en faveur des enfants qui aspirent à un avenir meilleur. Votre don, aussi minime soit-il, fait changer les choses, soyez-en convaincus !

Continuez à soutenir le Secours Islamique France et l’ensemble de ses projets. Plus d’informations sur www.secours-islamique.org ou 01 60 14 14 14
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : L’ambassade des Etats-Unis déménagera-t-elle de Tel Aviv à Jérusalem ?

Alors que « l’ère Donald Trump » débute bientôt, le nom du futur ambassadeur des Etats-Unis en Israël est connu. En effet, c’est David Friedman qui deviendra le représentant. Cependant, des inquiétudes sont déjà présentes puisque l’ambassade américaine à Tel Aviv pourrait déménager à Jérusalem, ville que se dispute Israéliens et Palestiniens

Jérusalem considéré comme « capitale éternelle » .

S’exprimant sur sa nomination, David Friedman a indiqué son impatience de pouvoir remplir cette nouvelle mission « dans la capitale éternelle d’Israël, Jérusalem« . Le bâtiment se trouve pourtant bien à Tel Aviv, seule capitale officielle considérée par la communauté internationale. Cependant, il faut dire que durant sa campagne électorale, Donald Trump avait promis que les États-Unis reconnaîtraient Jérusalem comme étant la capitale indivisible d’Israël. Y installer l’ambassade serait alors un geste fort et particulièrement une décision qui viendrait mettre à mal la paix entre Palestiniens et Israéliens. D’ailleurs le choix de David Friedman comme ambassadeur suscite aussi des préoccupations car il est désigné comme un ami d’Israël dans son processus de colonisation.

Déménager l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem serait considéré comme une provocation alors que la région n’en a nullement besoin surtout à l’heure actuelle.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Russie, Iran et Turquie veulent un cessez-le-feu en Syrie.

Au lendemain de l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara, la réunion tripartite au sujet de la Syrie a eu lieu à Moscou. Elle a réuni les ministres des Affaires étrangères de l’Iran, de la Russie et de la Turquie. Ils sont tombés d’accord pour un cessez-le-feu dans l’ensemble de la Syrie.

Des discussions sans les Américains et les Européens .

Sergueï Lavrov, Javad Zarif et Mevlüt Cavusoglu ont ainsi discuté de la crise syrienne sans la présence de ministres européens ou de leur homologue John Kerry. Au sortir de ce sommet, les trois homologues ont fait une déclaration commune précisant « l’importance d’élargir le régime de cessez-le-feu, de garantir un accès sans obstacle à l’aide humanitaire et la libre circulation des populations sur le territoire syrien » . A cela s’ajoute le fait que chacun des pays serait prêt à élaborer le projet d’accord, à être garant des pourparlers entre le gouvernement syrien et l’opposition. Des précisions ont aussi été données concernant l’évacuation des civils à Alep-Est. Celle-ci serait terminée dans un ou deux jours maximum. Cependant sur le terrain, ce temps est-il suffisant pour évacuer les habitants ? Il faut préciser que le processus d’évacuation a souvent été freiné avec des bus restés bloqués plusieurs heures d’affilée.

Si dans les faits, les déclarations se multiplient, que se passera-t-il vraiment en Syrie pour mettre fin à ce bain de sang ? La situation humanitaire en est arrivée à un point catastrophique sans retour.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Pourquoi les géants du Web se prononcent soudain sur le fichage des musulmans ?

« Nous nous opposons à la discrimination et nous ne participerons jamais à la construction d’un registre des musulmans américains. » C’est ce qu’a déclaré, vendredi 16 décembre, Frank X. Shaw, porte-parole de Microsoft, au site Buzzfeed. Le même jour, Apple, Google, Uber et IBM tenaient des propos similaires, rejoignant les rangs de Twitter et de Facebook. Pourquoi ces grandes entreprises enchaînent-elles soudain ces annonces ?

Tout est parti d’un article du site américain The Intercept, publié le 2 décembre. Avec un titre ravageur : « Sur neuf entreprises tech, seule Twitter dit qu’elle refusera d’aider à établir un registre des musulmans pour Trump. » Le média explique avoir posé la question à ces entreprises, car « l’idée a récemment été ressortie par l’équipe de transition de Donald Trump ». Le futur président américain avait laissé entendre, après les attentats du 13 novembre 2015 en France, qu’il mettrait « certainement en place » une base de données pour lister les musulmans présents aux Etats-Unis.

Interrogé à ce sujet plusieurs fois depuis, Donald Trump s’est montré très vague dans ses réponses, qui ont souvent varié. Si son équipe de campagne a assuré, dans un communiqué, que « le président élu Trump n’a jamais prôné la mise en place d’un fichier ou d’un système répertoriant les individus en se basant sur leur religion », Donald Trump a plusieurs fois confirmé qu’il approuvait cette idée, tandis que dans une interview à ABC News, il précisait qu’il s’agissait non pas d’une liste des musulmans, mais d’une « base de données des réfugiés ». Aujourd’hui, sa position sur le sujet n’est toujours pas limpide.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : L’auteur de l’attaque dans une mosquée de Zurich identifié.

L’auteur de l’attaque qui a fait trois blessés dans une mosquée de Zurich, en Suisse, est un Ghanéen de 24 ans qui s’est suicidé peut après son acte.

Son cadavre a été retrouvé sous un pont, non loin du centre islamique.

Passionné de magie noire.

Les enquêteurs ont révélé que ce passionné de magie noire avait par ailleurs tué dimanche un Suisse de 24 ans qu’il connaissait, à coups de couteau, sur une aire de jeux de Zurich.

Ce lundi, vers 17h30, un homme d’une trentaine d’années, entièrement vêtu de noir, la tête couverte d’un bonnet de laine, pénétrait dans une salle de prière d’un centre islamique situé à quelques pas de la gare centrale de Zurich. L‘établissement est habituellement fréquenté chaque jour par des dizaines de fidèles venus surtout du Maghreb, de Somalie et d’Erythrée, selon les médias suisses.

Il a tiré plusieurs balles, blessant trois fidèles, dont deux grièvement, avant de prendre la fuite. Les victimes sont trois hommes âgés de 30, 35 et 56 ans.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un proviseur donne une leçon de vivre-ensemble en bonne intelligence.

Convoquée pour une formation professionnelle obligatoire dispensée par un GRETA dans un lycée public d’Occitanie, Fabienne* doit entamer son cursus au mois de décembre. Ayant déjà fait l’objet d’une discrimination au sein de cet établissement par le passé en raison de son foulard, la requérante a souhaité s’informer en amont. Ses démarches lui ont permis de poursuivre sa formation en toute sérénité grâce à l’attitude très réceptive du proviseur de l’établissement.

Exerçant en tant qu’assistante maternelle, Fabienne a déjà été amenée à suivre une formation similaire, dispensée dans ce même lycée, dans un bâtiment isolé du reste de l’établissement. Lors d’une formation en 2014, la requérante nous avait déjà contacté suite à un refus du port de son foulard par le personnel du GRETA de ce même établissement.

En tant que stagiaire du GRETA et suivant les cours au sein d’un centre de formation professionnelle, Fabienne n’est ni assujettie à la loi de neutralité religieuse du 15 mars 2004, ni à la circulaire du 18 mai 2004. Les seuls groupes de personnes concernés par des exceptions à ce texte de loi sont les élèves de classes préparatoires et ceux des sections de techniciens supérieur.

Informée de ses droits, Fabienne veut s’assurer qu’elle ne rencontrera aucune difficulté du fait de son foulard en prenant rendez-vous avec le principal de l’établissement. Assistée par une de nos juristes, ce dernier a reconnu des cas de discriminations avant sa prise de fonction. Il a affirmé vouloir “changer les choses” et a assuré à Fabienne qu’elle ne rencontrera aucune difficulté avec lui.

Plus important, il a considéré que le côtoiement d’une stagiaire du GRETA portant un signe religieux avec les autres lycéens ne posait aucune difficulté pour le bon fonctionnement du lycée. Cette posture d’ouverture et de bonne intelligence est à saluer.

C’est en sensibilisant directement ce principal d’établissement que Fabienne et ces deux stagiaires ont pu éclaircir cette question, et poursuivre leur formation en toute sérénité.

*Le prénom a été modifié.

Islamophobie.net.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Indonésie : un gouverneur chrétien risque cinq ans de prison.

Le gouverneur chrétien de Jakarta Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a comparu mardi 20 décembre devant un tribunal de la capitale indonésienne. L’homme est accusé de blasphème. Son crime ? Avoir exprimé que l’interprétation faite par des oulémas d’un verset du Coran selon lequel un musulman ne doit élire qu’un dirigeant musulman était erronée.

L’affaire avait déchaîné les passions ces derniers mois. Malgré plusieurs excuses publiques, deux grandes manifestations ont été organisées à l’appel du Front des défenseurs de l’islam (FPI), un groupe islamiste, réunissant des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Jakarta pour réclamer son arrestation.

i[« Je suis dévasté d’être ainsi accusé d’insulter l’islam parce que cela voudrait dire que j’ai diffamé les musulmans, une famille [religieuse] que j’aime »]i, avait-il déclaré en larme devant les juges le 13 décembre. Au procès, à l’extérieur du tribunal, des dizaines de détracteurs du gouverneur ont exhibé des pancartes réclamant l’incarcération du gouverneur, tandis que des partisans d’Ahok exigeaient sa relaxe. Le procès a été suspendu jusqu’au 27 décembre. Les juges se prononceront alors sur la validité des charges.

La campagne électorale d’Ahok, candidat à sa réélection pour février 2017, semble compromise. La quasi-totalité des procès pour blasphème se sont achevés par des condamnations en Indonésie.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une Australienne voilée, victime d’une violente agression, appelle ses concitoyens à se dresser contre l’islamophobie.

C’est une musulmane, sous le choc de sa récente agression, qui ne supporte plus d’être la proie de prédilection de l’islamophobie galopante et une mère de famille scandalisée qui redoute que ses propres enfants soient victimes de sa spirale de violence, une jeune femme voilée de 33 ans fait aujourd’hui l’ouverture des journaux télévisés de Perth, la cité phare de l’Etat d’Australie-Occidentale, pour appeler à enrayer ce fléau des temps modernes qui met en péril l’art de vivre ensemble, dans l’îlot lointain du multiculturalisme.

Blessée dans sa chair et son âme par la sauvagerie de l’inconnu dont elle a eu le malheur de croiser la route, vendredi soir dernier, dans le centre commercial où elle venait faire ses courses, accompagnée de ses quatre filles, cette citoyenne australienne a choisi courageusement de sortir de l’ombre pour laisser éclater sa colère au grand jour, à seule fin d’éveiller les consciences.

« Plus jamais ça ! Personne ne devrait être insulté, ni brutalisé en raison de sa religion ! », clame-t-elle haut et fort, la voix étranglée par l’émotion, alors que le souvenir de sa rencontre terrifiante avec son assaillant lui glace encore le sang, notamment l’instant où, après avoir exigé de ses enfants qu’ils lui souhaitent un « Joyeux Noël », entre deux injures racistes, ce dernier a brisé une bouteille de bière sur sa tête avec une rage inouïe.

Alertée par les cris de la jeune mère de famille, une cliente du supermarché, n’écoutant que son courage, a tenté de s’interposer pour la sauver des griffes de son agresseur hors de lui, au moment où celui-ci s’acharnait à lui arracher son hijab en l’étouffant. Devant cette adversité féminine qu’il n’avait pas anticipée et alors qu’un attroupement commençait à se former, l’homme a soudainement lâché prise, désertant les lieux non sans en avoir proféré des menaces à l’encontre de sa victime à terre : « Si je te revois, je te tuerai », a-t-il hurlé.

« Ce n’est pas la première fois que cela arrive », s’est désolée la jeune femme devant les caméras de la télévision australienne, en précisant que la coupe était pleine. Son agression odieuse est sans conteste l’agression de trop à ses yeux, et bien que hantée par la vision d’effroi que lui inspire le dangereux islamophobe qui s’est dressé sur son chemin, elle refuse de se terrer chez elle et de se taire.

C’est en pleine lumière qu’elle exhorte ses concitoyens, dans la diversité de leurs composantes, à faire cause commune contre ces actes islamophobes inqualifiables qui frappent dorénavant partout, et à tout moment, des « gens normaux et sans histoire », selon ses propres termes, tout en rappelant avec insistance que son choix de porter le voile lui appartient.

« Porter le hijab est une liberté individuelle fondamentale. C’est mon choix de le faire, en mon âme et conscience, et j’en suis fière. Pourquoi diable devrais-je en avoir honte ? », s’est-elle indignée publiquement, à l’heure où la police de Perth, sur le pied de guerre, a décidé de diffuser les images de son agresseur capturées par la vidéosurveillance, afin de le mettre hors d’état de nuire avant qu’il ne soit trop tard.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le Raincy : le maire exclut une femme d’une cérémonie de Noël parce qu’elle porte un foulard.

Une fois de plus, une citoyenne de confession musulmane a été la cible d’une humiliation publique.

Ce mercredi 15 décembre le service jeunesse de la mairie de Raincy organisait un événement accueillant parents et enfants pour des remises de cadeaux, dans l’esprit de Noël. Accompagnant sa nièce de deux ans lors de cet événement, Inès* a été sommée de quitter la salle à trois reprises, au prétexte que son foulard était “un signe ostentatoire”. Au mépris de la loi, le maire en personne lui a infligé cette humiliation.

L’événement ouvert à tous, devait avoir lieu de 18h30 à 20h30. Inès, qui souhaitait accompagner sa nièce pour la voir “prendre des photos avec son beau cadeau que sa maman a soigneusement préparé”, a dû partir à 19h30.

Une employée de la mairie est venue directement la voir pour “discuter en privé”. Son interlocutrice lui apprend qu’elle “n’a pas le droit de rester” car elle porte “un signe ostentatoire” et que “c’est une institution laïque”. Ces assertions sont par ailleurs complètement fausses et illégales.

Inès est alors contrainte de sortir aux yeux de tous. Mais avec le soutien d’une femme (qui lui confie être elle-même « de confession juive » particulièrement sensible à ce qui s’est passé), elle décide de revenir à l’événement pour défendre ses droits. Pour la seconde fois, la même employée du cabinet du maire revient à la charge : “faut sortir, vous ne pouvez pas rester ici !”

La victime refuse et exige un texte de loi justifiant une telle éviction, auquel cas elle accepterait de sortir. Aucune réponse. Pour la troisième fois, alors qu’Inès souhaite seulement assister à la remise de cadeau de sa nièce, l’autorité municipale exige qu’elle quitte la salle. Cette fois c’est le maire en personne, Jean-Michel Genestier, qui se déplace.

“Le Maire vient me voir avant de quitter la salle, me demandant si « Ça va ? ». Je lui réponds « Oui ça va mais bon… » quand il me coupe la parole et ose dire « C’est un signe ostentatoire, on fait du mieux pour faire respecter les lois, c’est pour le bien de la République ! ». Il n’a même pas eu la décence de me regarder dans les yeux.”

Inès s’est rapprochée du CCIF qui lui apporte, depuis hier, soutien et assistance. La victime sera accompagnée dans l’ensemble des démarches à mener.

Après que des maires aient remis en cause cet été les libertés individuelles des femmes musulmanes sur les plages de l’hexagone, c’est également un maire qui inflige une humiliation publique à une femme, juste parce qu’elle porte un foulard.

Dans le basculement raciste auquel nous assistons en France, la première des nécessités, au niveau des municipalités comme au plus haut niveau de l’Etat, est de rassembler le peuple et non d’en exclure une partie en raison de leur confession religieuse.

C’est donc l’autorité qui est supposée la protéger qui a condamné Inès à l’exclusion de la communauté nationale.

Ce n’est hélas pas une situation inédite à Raincy, on se souvient encore de l’épisode du club de sport « Orty Gym » dont la gérante, de confession musulmane et portant le foulard, avait été harcelée administrativement par l’ancien maire Éric Raoult parce qu’elle détonnait dans le paysage raincéen. L’action en justice lancée par cette gérante à l’encontre de la commune est du reste toujours en cours.

Il est temps que les autorités publiques se positionnent clairement contre ces pratiques discriminatoires.

Le CCIF sera déterminé à faire valoir les droits de la réclamante.

*Inès est un prénom modifié.

Le CCIF.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le président gambien Jammeh annonce qu’il ne quittera pas le pouvoir.

Le président gambien Yahya Jammeh, qui rejette sa défaite électorale au scrutin présidentiel du 1er décembre, a annoncé mardi soir qu’il ne quitterait pas le pouvoir au terme de son mandat, le 18 janvier prochain.

Jammeh, qui s’exprimait à la télévision publique, a également condamné la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a annoncé ce week-end qu’elle prendrait toutes les mesures nécessaires pour que le résultat de la présidentielle soit respecté.

“Je ne suis pas un lâche. On ne peut pas intimider ou violer mes droits. Telle est ma position. Nul ne peut me priver de la victoire à l’exception d’Allah le Tout-Puissant”, a-t-il dit.

Quant à la médiation de la Cédéao, il a affirmé qu’elle n’était pas équitable. “Avant même de venir, ils avaient déjà déclaré que Jammeh devait partir. Je ne partirai pas”, a-t-il ajouté.

D’après la commission électorale, l’opposant Adama Barrow l’a emporté avec 43,3% des voix, soit moins de 20.000 voix d’avance sur le président sortant (l’élection présidentielle en Gambie est un scrutin majoritaire à un tour).

Après avoir reconnu dans un premier temps sa défaite, Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, a annoncé le 9 décembre qu’il avait changé d’avis et réclame la tenue d’un nouveau scrutin.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le réalignement diplomatique de Sao Tomé sur la Chine passe mal à Taïwan.

Le gouvernement taïwanais a accusé mercredi la Chine d’exploiter les difficultés financières de Sao Tomé-et-Principe pour obtenir la reconnaissance diplomatique du petit Etat insulaire du golfe de Guinée.

Pour Taïpeh, ce réalignement diplomatique ne contribuera pas à apaiser les tensions entre la République populaire de Chine et Taïwan. Mais le chef de la diplomatie taïwanaise, David Lee, a indiqué que son pays ne s’engagerait dans une “diplomatie du dollar”.

Cette évolution intervient alors que la Chine s’est émue de la remise en cause par Donald Trump du principe moteur de ses relations internationales.

Le président élu a rompu le mois dernier avec une tradition établie depuis 1979 aux Etats-Unis en faisant savoir qu’il s’était entretenu par téléphone avec la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen et en s’interrogeant à voix haute sur la pertinence de la politique de “Chine unique”.

Depuis la séparation de 1949, Pékin, qui ne reconnaît pas l’indépendance de Taïwan, estime qu’il n’existe qu’”une seule Chine”.

Pékin et Taïpeh, qui disposait jusqu’en 1971 du siège réservé à la Chine aux Nations unies, se sont longtemps livrés à une “diplomatie du carnet de chèque” afin de s’assurer le soutien diplomatique d’Etats appauvris. Après l’apaisement matérialisé par une série d’accords commerciaux et économiques conclus en 2008 entre Pékin et Taïpeh, la course a repris en mars dernier lorsque la Chine a établi des relations diplomatiques avec la Gambie.

“Nous pensons que le gouvernement de Pékin ne devrait pas se servir du trou noir financier de Sao Tomé comme d’une occasion pour promouvoir son principe de ‘Chine unique’. Ce comportement ne sert pas des relations paisibles de part et d’autre du Détroit”, a poursuivi David Lee lors d’une conférence de presse à Taïpeh.

A Pékin, la Chine, qui considère que Taïwan est une province sécessionniste et que nul ne peut donc établir avec elle des relations diplomatiques, s’est félicitée de la décision de Sao Tomé-et-Principe de rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan.

“La Chine exprime sa gratitude et salue le retour de Sao Tomé sur la juste voie du principe d’une Chine unique”, a ajouté le ministère chinois des Affaires étrangères, sans préciser si la République populaire allait établir des relations formelles avec l’ancienne colonie portugaise et sans mentionner non plus une possible assistance financière.

En Afrique, le Burkina Faso et le Swaziland sont les deux derniers pays à entretenir des relations formelles avec Taïwan.

“Il nous reste 21 alliés. Nous devons les choyer”, a déclaré la présidente Lee, qui se rendra le mois prochain en visite auprès de ses alliés d’Amérique centrale (Honduras, Nicaragua, Guatemala et Salvador).

Clic pour voir la Source de l’article

***


Google revoit son algorithme après avoir fait la part belle à un site négationniste.

Google a affirmé travailler à amélioration de l’algorithme de son moteur de recherche pour écarter les informations «ne faisant pas autorité», comme celles d’un site négationniste qui arrivait en tête de recherches portant sur l’Holocauste.

Le quotidien britannique The Guardian a révélé la semaine dernière que le site «Stormfront», animé par un groupe de personnes niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, apparaissait comme premier résultat à la question : «L’Holocauste a-t-il eu lieu?»

Google a réagi en affirmant que son objectif était de fournir des «résultats faisant autorité» tout en proposant «une variété de contenus divers venus de différentes sources».

«Juger quelles pages internet sont les mieux à même de répondre à une question est un problème complexe et nous ne le faisons pas toujours de la meilleure façon», a expliqué le groupe américain dans un communiqué.

«Lorsque des informations ne faisant pas autorité se classent trop haut dans les résultats de recherches, nous développons une approche évolutive et automatisée pour résoudre le problème, plutôt que de les retirer une à une manuellement», poursuit le texte.

Des ajustements récents dans les algorithmes de Google «aideront à faire apparaître des contenus plus crédibles et de meilleure qualité», a encore affirmé l’entreprise.

Les critiques sur les résultats de recherches concernant l’Holocauste ne sont pas un cas isolé pour Google qui avait déjà été pointé du doigt le mois dernier sur de fausses informations diffusées durant la campagne présidentielle américaine.

Il ne devrait y avoir «aucune situation dans laquelle de fausses informations sont répandues», a estimé le patron de Google Sundar Pichai lors d’une interview avec la BBC le mois dernier, assurant que son groupe chercherait à améliorer les réponses aux milliards de recherches qu’il traite quotidiennement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Agent israélien: Les États-Unis et Israel étaient au courant de l’assassinat de l’ambassadeur russe.

Selon le quotidien “Haaretz”, les services de renseignement de plusieurs pays, dont les États-Unis et et Israel, savaient qu’un plan d’assassinat se préparait en Turquie.
Le quotidien israélien ne cite pas ses sources, mais l’auteur de l’article,Aluf Benn, est spécialisé dans les questions de défense et de sécurité.

Selon lui, “les services de sécurité savaient, avec un haut degré de certitude, que l’assassinat était planifié pour très bientôt à Ankara”. La presse générale laissait entendre que les États-Unis et Israël avaient fourni des informations sur le tueur de l’ambassadeur russe en Turquie et avaient également prévenu d’un fort risque d’assassinat sur le sol turque.
Israël était au courant pour le risque d’assassinat, avertissant des représentants de la communauté juive de Turquie.

L’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été tué dans une attaque armée à Ankara, alors qu’il inaugurait une exposition d’art dans la capitale turque.

Le tireur, un policier turc selon le maire d’Ankara, aurait évoqué une «vengeance» liée au sort d’Alep. Il a été neutralisé, selon l’agence de presse gouvernementale Anadolu, qui n’a pas précisé s’il était mort ou vivant.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Démolition d’un immeuble à Jérusalem occupée
.
Forces navales: un nouveau service de sécurité à Gaza
.
Abbas en visite en Arabie Saoudite
.
Le prisonnier Hamour en danger de mort
.
171 Colons ont pris d’assaut Al-Aqsa, ce matin
.
Liebermann admet la responsabilité directe de l’occupation dans l’assassinat de Zouari
.
Appels à sauver les citoyens expulsés dans la Vallée du Jourdain
.
Arrestations en série en Cisjordanie
.
La sécurité de l’AP arrête trois étudiants et convoque un quatrième
.
Session du Conseil Législatif avec la participation des députés du Fatah à Gaza
.
Des milliers de Tunisiens condamnent l’assassinat de Zouari
.
Des terres menacées de confiscation à Salfit
.
La Knesset empêche les députés arabes de visiter les prisonniers palestiniens
.
Confrontations après l’arrestation de quatre jeunes à Hébron
.
Les forces d’occupation arrêtent dix maqdessites et blessent un autre par des tirs de feu
.
Bahar appelle les jeunes à suivre les traces du martyr Zouari
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com