MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 22 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 22 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Aveugle, il se rend à la mosquée grâce à une corde.

En Arabie Saoudite, un homme aveugle se rend à la mosquée grâce à une corde reliant sa maison à la mosquée la plus proche. Qu’Allah le facilite dans sa difficulté et le récompense pour sa persévérance! Qu’Allah nous accorde à tous la même volonté.

Cette histoire nous rappelle le Hadith suivant sur l’importance de la prière en commun à la mosquée:

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), un homme aveugle s’est rendu vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Il n’y a personne pour me conduire à la mosquée.

Il a alors demandé au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) de lui accordé la permission de prier dans sa maison ce que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui a permit. Lorsqu’il est repartit le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) l’a appelé et a dit: « Est-ce que tu entends l’appel à la prière ? ».
Il a dit: Oui.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Donc tu dois y répondre ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°653).

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


La tolérance, respect de tous les Hommes !

La tolérance, cette vertu sans laquelle n’existe pas de bons rapports entre les êtres humains, est une caractéristique du croyant musulman ignorée des détracteurs de l’islam mais aussi bien souvent oubliée par les croyants eux-mêmes. Enjointe par Allah ta’ala dans le Coran et enseignée par notre prophète Mohamed, paix et salut sur lui, elle est primordiale pour le bon vivre ensemble en société. Dans cet article, nous verrons que veut réellement dire «être tolérant en islam» et comment cela se traduit.

Le croyant musulman est tenu de suivre les prescriptions de son Créateur, et encouragé à prendre pour exemple son Bien-Aimé, paix et salut sur lui. Alors pourquoi la tolérance est un précepte bafoué par les fidèles ? Souvent par ignorance de ce qu’elle représente mais également par confusion entre les notions. Pourtant, les versets coraniques où La Parole d’Allah nous demande d’être tolérant ne manquent pas. La Sira, biographie du Prophète salla Allah ‘alayhi wa salam, nous révèle aussi un modèle concret pour qui veut adopter le bon comportement et se rapprocher du meilleur.

« En effet vous avez dans le Prophète un excellent modèle, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. » Sourate Al Ahzâb, verset 21.

Définition de la tolérance.

La tolérance par définition est l’expression du respect des manières de penser et d’agir des autres. C’est une attitude à adopter, une indulgence à avoir à l’encontre des personnes différentes de nous. Selon le Larousse c’est aussi une « une ouverture d’esprit et le respect de la liberté de conscience à l’égard de ceux qui professent une religion différente ». Quoi de plus explicite que ces versets tirés de la Parole d’Allah pour démontrer cette définition mondaine :

«Lakoum dinakoum, Wa liya dini».
« A vous votre religion Et à moi ma religion».
Sourate 109 verset 06.

Ils sont la preuve de la différence à faire entre respect et cautionnement des actes d’autrui. La tolérance, en islam, est le fait d’accepter qu’une personne puisse ne pas faire les mêmes choix que soi, qu’elle puisse ne pas croire. Cela n’a rien à voir avec le fait de cautionner, d’approuver et d’encourager quelqu’un dans ce sens.

«Aucune contrainte en religion» en est une autre preuve tirée de la tradition de notre Bien-Aimé.

En islam, cette tolérance est plutôt la manifestation de respect vis à vis de l’être humain en général sans faire de distinction entre les musulmans et les autres. Ce respect se traduit par un bon comportement à adopter vis à vis de toute personne sans exception, empreint de bienveillance, bienfaisance et de bonté.

La raison en est que l’être humain au même titre que sa vie sont sacrés, sauf celui qui est injuste.

« Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Certes, Allah aime les équitables. »
Sourate 60 verset 08.

Allah ta’ala n’est-il pas «Le Seigneur des Hommes, Le Roi des Hommes, et le Dieu des Hommes ? »
Sourate 114.

Pas seulement Le Seigneur des musulmans..

Le Prophète Mohamed salla Allah ‘alayhi wa salam, un exemple de tolérance à suivre.

Nombre de ahadiths, tradition de notre Prophète Mohamed sont une source d’exemples formidables de bonté à l’égard des parents, voisins et autres personnes de notre entourage qui ne seraient pas musulmans. Chrétiens, juifs ou polythéistes vivaient près de notre Bien Aimé, paix et salut sur lui et ses Compagnons, qu’Allah les agrée tous, ou étaient même des membres de leur famille. Leur histoire et leur comportement sont pour nous des exemples à suivre. Ils rendaient visite au malade, leur donner l’aumône, étaient généreux envers eux malgré leur pratique d’une religion différente de la leur.

Un tel comportement tolérant est le fruit de la compréhension que l’on a de nos devoirs en tant que musulman. Être tolérant c’est respecter la vie qu’Allah a mis en chacun, respecter le libre arbitre dont Allah nous a doté, mais cela a aussi pour effet de montrer à notre tour l’exemple. Nous sommes en quelque sorte des représentants de la Parole d’Allah sur Terre. Ne pas être tolérant dans notre quotidien reviendrait à donner une image erronée de la Parole d’Allah, déformer son message aux Hommes, qu’Allah nous en préserve.

Être tolérant c’est donc prendre conscience de l’impact qu’ont nos paroles et nos actes sur autrui. En témoigne ce hadith.

L’imam Boukhari rapporte d’après Anas que le Prophète Mohamed, paix et salut sur lui, se rendit au chevet d’un juifà qui il demanda d’embrasser l’islam, ce qu’il accepta. Le prophète sortit de chez lui en disant : Louanges à Allah qui l’a sauvé du Feu par mon entremise».

Puissions nous tous être de bons intermédiaires et des semeurs d’espoirs sur cette Terre. Amine.

AJIB.FR
***


Mohammed Al Khwarizmi et l’algèbre.

En tant que musulman, Mohammed Al-Khwarizmi avait déjà compris que la transmission est la clef de la pérennisation du savoir.
Né vers 780, il est originaire de Khiva dans la région du Khwarezm qui lui a donné son nom, dans l’actuel Ouzbékistan, puis est mort vers 850 à Bagdad.
Mohammed Al-Khwarizmi cumule plusieurs cordes à son arc, puisqu’il était à la fois mathématicien, géographe, astrologue, astronaute perse et membre de la Maison de la sagesse à Bagdad.
Mohammed ibn Musa Al-Khwarizmi est connu pour être le premier mathématicien persan, et sans doute le plus brillant.
Le premier mérite d’al-Khwarizmi est d’avoir été un formidable passeur de connaissance. En effet, il est l’auteur de nombreux ouvrages de mathématiques dont le plus célèbre porte le nom de « Kitābu ‘l-mukhtaṣar fī ḥisābi ‘l-jabr wa’l-muqābalah », à traduire par Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison, qui fut publié sous le règne d’Al-Ma’mūn (813-833).

Cet ouvrage découpé en six chapitres est considéré comme le premier manuel d’algèbre.
Ce pionnier de l’algèbre traite de façon systématique les équations du second degré. En utilisant l’al jabr, littéralement la remise en place, il transforme une soustraction dans un membre en une addition dans l’autre membre, tandis qu’al muqabalah, littéralement le balancement, revient à supprimer dans les deux membres l’addition d’un même terme.
Il ramène ainsi toutes les équations du second degré à six équations qu’il sait résoudre. Dans la plus pure tradition euclidienne, il complète ces méthodes algébriques par des résolutions géométriques. C’est le terme « al jabr », qui, traduit en latin par algebra, a donné notre mot algèbre.

«J’ai rédigé sur le sujet de la restauration et de la comparaison un livre abrégé englobant les plus subtiles et les plus nobles du calcul dont ont besoin les gens dans leurs héritages, dans leurs donations, dans leurs partages, dans leurs jugements, dans leurs commerces et dans toutes les transactions qu’il y a entre eux à propos de l’arpentage des terres, du creusement des canaux, de la géométrie et d’autres choses relatives à ses aspects et à ses arts (…). Lorsque j’ai réfléchi à ce dont ont besoin les gens en calcul, j’ai découvert que tout cela était des nombres et j’ai découvert que tous les nombres sont composés en fait <à partir> de l’un et que l’un est dans tous les nombres (…). J’ai découvert aussi que les nombres dont on a besoin dans le calcul par la restauration et la comparaison sont de trois types : ce sont les racines, les biens et le nombre seul, non rapporté à une racine ni à un bien ». Parmi eux, la racine est toute chose -parmi un, les nombres qui lui sont supérieurs et les fractions qui lui sont inférieures- qui est multipliée par elle-même. Le bien est tout ce qui résulte de la racine multipliée par elle-même. Le nombre seul est tout ce qui est exprimé comme nombre sans rapport à une racine ni à un bien.»
(Extrait de Kitâb al-jabr, pp16-18 traduit par A.Djebbar).

Dans le domaine de l’astronomie il a écrit un ouvrage intitulé Zīj al-Sindhind (Table indienne) qui est une composition de sources indiennes et grecques. Ses tables avaient la spécificité de présenter des techniques de calculs, sans théorie planétaire. Elles eurent d’ailleurs une grande influence dans la constitution des tables astronomiques de l’Occident arabe. Il observe et calcule les positions du soleil, de la lune et des planètes.
Il écrit encore un traité de géographie qui donne les latitudes et les longitudes pour 2402 localités (villes, montagnes, mers, îles, fleuves, …). Ce manuscrit inclut des cartes qui dans l’ensemble sont plus précises que celles de Ptolémée.

Al Khwarizmi laisse une empreinte profonde dans les mathématiques Personne ne peut prononcer le mot algorithme sans penser à lui.

AJIB.FR
***

L’Ambassadeur turc subit un interrogatoire sur le plateau de TV5 Monde.

Ismail Musa, ambassadeur turc en France, a subi un véritable interrogatoire sur la plateau de TV5 monde. Les journalistes ont complètement perturbé l’officiel turc qui visiblement était très mal préparé.

« En quoi ça choque ? Quand certains médias, en Europe, traitent notre président de dictateur, ça ne choque personne… Ces propos, il faut les reprendre dans son contexte, le président était révulsé… Il faut nuancer les propos… On peut, dans son contexte, dire que c’est allé au delà de l’intention. »

Depuis quelques semaines, Recep Erdogan est la cible de nombreuses critiques de gouvernements européens notamment l’Allemagne. Plusieurs meetings en faveur du Président turc ont été interdits à ses ministres en Allemagne et aux Pays-Bas.

Erdogan n’a pas hésité à critiqué l’Allemagne et la Hollande, les accusant de procéder à des mesures fascistes. Le président turc a même évoqué un retour du nazisme. Des propos qui ont choqué la chancelière allemande Angela Merkel.

Les diplomaties occidentales de leur côté accusent la Turquie d’être « un soutien au terrorisme » ou encore d’être tenue par un « parti islamiste l’AKP ».

La situation est devenue extrêmement compliquée depuis l’intervention militaire turque dans le nord de la Syrie et le putsch militaire raté l’été dernier. L’état d’urgence et les purges lancés par Ankara contre les opposants politiques ont été vivement critiquées par l’Europe et les Etats-Unis. De son côté, Erdogan s’est rapproché de la Russie de Vladimir Poutine quitte à faire certaines concessions autour des questions liées à la guerre civile en Syrie et notamment le maintien de Bachar Al Assad, ou encore la chute d’Alep.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


Canada : Attentat à Québec : près de 300 000 € distribués aux familles des victimes.

Plus d’un mois après l’attentat à la grande mosquée de Québec, l’association musulmane DawaNet a ramassé plus de 400 000 dollars canadiens de dons (279 000 €), qu’elle a remis, samedi 18 mars, aux familles des victimes.

La campagne de financement lancé sur la plateforme de crowdfunding GoFundMe le 30 janvier avait pour objectif d’atteindre les 30 000 $. « En moins d’une semaine, nous avions amassé plus de 200 000 $ », se félicite Taha Gayyur directeur de Dawanet et responsable de la collecte des dons interrogé par Le Soleil, précisant que 70 % des 5 900 donateurs ne sont pas musulmans.

Taha Gayyur et quatre autres représentants de Dawanet se sont rendus chez chaque famille pour leur donner leur chèque et des cadeaux pour les enfants. « Les familles des défunts et des blessés graves reçoivent 41 000 $ alors que celles des blessés légers ont droit à 10 000 $ », a-t-il précisé. Les familles des victimes ignoraient quel montant elles allaient recevoir, simplement qu’« elles savaient qu’on amassait de l’argent pour elles, (…) mais elles ont appris cette semaine le montant qui leur serait remis ».

« Ça fait du bien de savoir que dans les moments plus difficiles, on aura toujours de l’aide », affirme le fils d’un défunt. Avec l’argent, sa famille souhaite réaliser un projet que leur défunt père n’a pu réaliser de son vivant, à savoir acheter une maison.

Pour d’autres familles, les dons permettront de régler des factures, de se procurer du soutien psychologique et d’aider les enfants qui ont été très affectés par la tragédie. « La plupart de ces familles ont perdu celui qui mettait le pain sur la table, alors ces dons leur seront grandement utiles dans les prochains mois », explique l’imam torontois Daood Butt, qui accompagnait l’équipe de DawaNet. Celle-ci mène une deuxième campagne de financement afin de venir en aide aux 17 enfants qui ont perdu leur père lors de l’attentat du 29 janvier.

saphirnews.com
***


Un correspondant de la télévision turque fait sa demande en mariage devant la Kaaba.

C’était le vœu le plus cher de sa promise qui ne souffrait manifestement aucune discussion, sous peine qu’elle ne consente plus à l’épouser, Yusuf Akion, un correspondant de la Radio-télévision de Turquie en Arabie saoudite, a fait sa demande en mariage dans les règles de l’art, mais selon une tradition occidentale ancrée dans la chrétienté et tombée en désuétude.

Le genou posé à terre et tendant l’anneau de mariage présenté dans son écrin, le fils de l’ancien attaché de presse turc en poste dans le royaume saoudien a fini par satisfaire l’exigence de l’élue de son cœur, au terme de cinq années de tergiversation, dans la somptueuse enceinte sacrée de la Grande Mosquée de la Mecque, devant la Kaaba.

Pour immortaliser ce grand moment, entre deux éclats de rire, sa future épouse avait également émis le souhait que la scène soit filmée. Ses désirs étant des ordres, ce fut chose faite et il s’ensuivit un énorme buzz sur les réseaux sociaux arabes, dont la tonalité fut très critique envers les deux tourtereaux et leur reproduction d’une tradition qui n’a rien d’islamique, qui plus est en Terre sainte et à l’intérieur du Masjid al-Haram, la plus grande mosquée du monde et premier lieu saint de l’islam.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Canada : Québec : éconduit par sa voisine musulmane, il se venge en placardant des tracts islamophobes.

Quand un ressentiment islamophobe naît de la rancœur d’un sentiment amoureux déçu, cela aboutit à l’incroyable vengeance d’un Québécois de confession catholique contre sa voisine, une charmante Française musulmane, qui a eu le malheur de repousser ses avances.

L’histoire, en tout point stupéfiante, a pour cadre la Belle Province, plus précisément Charlesbourg, un des six arrondissements de la ville de Québec, et s’est déroulée cinq jours après l’attentat sanglant qui a endeuillé la Grande Mosquée locale fin janvier, alors même que les cœurs de la communauté musulmane étaient en berne et les esprits épouvantés par la tragédie.

C’est ce moment précis, empreint d’une vive émotion à l’échelle nationale, qu’a choisi le soupirant éconduit, Christian Lavoie, 35 ans, non pas pour soupirer d’amour sous les fenêtres de sa voisine de palier, mais plutôt pour imprimer des tracts islamophobes et les placarder sur sa porte.

Fait notable, sur ces tracts orduriers figuraient des phrases fielleuses extraites du site officiel de Marine Le Pen, la présidente du FN étant décidément une source d’inspiration intarissable pour les individus fanatisés et ayant soif de représailles, à l’instar de l’extrémiste de droite, le Canadien Alexandre Bissonnette, auteur du carnage dans le Centre culturel islamique de Québec.

Avant d’en arriver à cette extrémité, ce père de famille qui a la garde exclusive de sa petite fille de cinq ans, élevé dans une famille catholique très pieuse et pratiquante, comme le prouve la croix accrochée ostensiblement autour de son cou, s’était mis à harceler jour et nuit pendant cinq longs mois, d’octobre 2016 à février 2017, l’objet de sa folle passion, allant jusqu’à tambouriner sur les murs de son appartement avec une hargne décuplée.

Faisant profil bas devant ses juges, ce dangereux harceleur, dont l’amour violent a sombré dans l’implacable haine anti-musulmans, a plaidé coupable jeudi dernier. Se défendant de tout racisme et admettant, bien piteusement, que ses affiches étaient « très maladroites » dans le contexte actuel et que sa seule intention était de « faire suer » sa voisine, il a déclaré en guise de mea culpa : « Ce que j’ai fait, c’était très immature, très irréfléchi de ma part, mais on essaye de faire du sensationnel avec mon cas depuis les attentats à la mosquée ».

Lorsque le juge Garneau, après avoir remarqué sa croix, l’a interrogé sur le principe fondamental de la religion catholique, ce dernier a bredouillé une réponse, ce à quoi le magistrat lui a rétorqué de manière cinglante : « C’est « aimez-vous les uns, les autres ». Vous devriez réviser votre petit catéchisme ! ».

Evitant la peine d’un an de prison ferme qui avait été réclamée à son encontre, Christian Lavoie, dont le casier judiciaire était loin d’être vierge, a purgé 45 jours en détention provisoire. Il devra effectuer 100 heures de travaux communautaires au cours des six prochains mois et verser, au titre du dédommagement moral, 1500 $ à la plaignante, ainsi qu’au Centre culturel islamique de Québec.

Une fois à l’air libre, il sera contraint de mettre des kilomètres de distance entre lui et sa victime musulmane, et ne plus jamais l’approcher, ni la contacter.

L’islamophobie, déjà passablement attisée par les pyromanes de la paix sociale d’une rive à l’autre de l’Atlantique, n’avait certes pas besoin qu’un courtisan très pressant joue les Roméo revanchards et souffle à son tour sur les braises de la haine.

oumma.com
***

France : Attaque d’Orly : Ziyed Ben Belgacem était sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants.

’enquête progresse pour déterminer le profil exact de l’assaillant d’Orly. Ziyed Ben Belgacem était sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants au moment de l’attaque. Une révélation qui éclaire les circonstances de son passage à l’acte « violent » et « destructeur ».

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Attaque d’Orly : Ziyed Ben Belgacem était sous… par CNEWS

oumma.com
***


Qu’est-ce qu’un imam « non controversé » ?

Régulièrement, les journalistes s’en prennent aux imams qui n’ont pas la même vision de l’Islam que celle qu’ils souhaitent, en utilisant notamment le qualificatif « imam controversé ». Adil Charkaoui, prédicateur et président du Collectif Québécois Contre l’Islamophobie, nous donne ici une définition très précise d’un imam qui ne déplairait pas aux médias ; un imam « non controversé ».

Qu’est-ce qu’un imam « non controversé »?

C’est un imam qui parle seulement du passé ou de l’avenir lointains.

C’est un imam dont les sermons et les prêches traitent du temps du Prophète (Salla Allahou alayhi wa sallam), de l’au-delà et -entre les deux- du bon comportement.

L’imam « non controversé » aborde le présent selon une perspective qui ne déplaît pas aux détenteurs du pouvoir, aux despotes, au Taghout…

Il incite les fidèles à tolérer l’injustice, à faire preuve de patience face aux agressions, à accepter l’occupation, à pardonner aux oppresseurs…

Un imam « non controversé », c’est ce qu’il ne faut pas être si tu es digne et honnête, si tu ne veux pas être un traître à ta oumma et surtout si tu veux aller au paradis.

Vivement controversé.

Adil Charkaoui.

desdomesetdesminarets.fr
***

Pays-Bas : pour la première fois, un bureau de vote dans une mosquée.

Mercredi dernier, les hollandais se sont mobilisés en masse pour les élections législatives. Une mobilisation qui a sans doute empêché la victoire de l’islamophobe et raciste Geert Wilders. Le chef du Parti de La Liberté qui avait promis en cas de victoire de fermer les mosquées, était annoncé en tête dans les intentions de vote. A noter que pour la première fois, les hollandais ont pu voter dans une mosquée de la petite ville de Biddinghuizen.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un officier palestinien meurt dans les prisons égyptiennes
.
L’Egypte ouvre le passage de Rafah pour rapatrier deux corps de Palestiniens
.
Le Hamas condamne la position de Washington sur la situation des droits de l’homme en Palestine
.
Shin Bet : le calme en Cisjordanie est trompeur
.
Un jugement définitif interdit l’extradition d’Ahlam Tamimi aux autorités américaines
.
Regain de tensions dans le camp de Balata
.
Naplouse: Akram Rajoub accuse Dahlan de soutenir les insurgés de Balata
.
169 dunums volés par l’occupation à Qalqilya
.
Les agents de l’Autorité Palestinienne arrêtent un journaliste et un ex-détenu
.
Sondage: Deux tiers des sionistes veulent quitter Israël
.
Le prisonnier Fadi Al-Qissi entame une grève de la faim
.
Un budget colossal pour la judaïsation de Jérusalem
.
Report de la discussion sur l’annexion de la colonie Maale Adumim
.
Naplouse: Un policier palestinien tué dans un accrochage armé au camp de Balata
.
Ciblage des terres des citoyens palestiniens à l’est de Rafah
.
19 mères palestiniennes détenues dans les prisons sionistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 5 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 5 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Encore un vol d’argent à la Mosquée El Amel de Colmar.

Au cours de la prière de joumou’a, ce vendredi 03 mars 2017, un responsable de la mosquée El Amel à annoncé une bien triste nouvelle.

En effet, la mosquée a été victime d’un vol d’argent, au cours de cette semaine. Une personne c’est introduite dans la mosquée et a fracturé les caisses destinées à recevoir les dons des fidèles, se trouvant dans la salle de prière des hommes et aussi celle des femmes.

Comme le rappel ce responsable, il s’agit malheureusement du 4ème vol commis au cours de cette année. Les consignes de prudence et de respect des règles dans la mosquée on été rappelé aux fidèles.

Pour finir, le responsable rappel que « si une personne est capable de volé dans une mosquée,, que pouvons-nous attendre d’une tel personne ? »

Qu’Allah nous protège des méfaits d’une tel personne.

Source : Daoud de MouslimRadio.info

***


France : Calais : la maire interdit la distribution de repas aux migrants.

La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, a pris un arrêté pour interdire «les occupations abusives, prolongées et répétées dans la zone industrielle des Dunes», a rapporté «La Voix du Nord», jeudi. Cette décision vise à empêcher les associations de distribuer des repas aux migrants présents dans ce secteur, voisin de l’ancienne «jungle de Calais».

En visite dans la sous-préfecture du Pas-de-Calais mercredi, le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, avait expliqué qu’il s’opposerait à tout nouveau campement dans la ville. Il avait, en revanche, précisé qu’il n’empêcherait pas la distribution de repas. Se disant «personnellement opposée, même si c’est humainement difficile à dire», à tout dispositif humanitaire, Natacha Bouchart avait réagi en annonçant un arrêté dans ce sens.

Pour justifier sa décision, la ville explique que les regroupements de migrants «sont de nature à engendrer des tensions permanentes entre les ethnies en présence et ont pas le passé dégénéré en rixes».

Avant la signature de l’arrêté, les associations, toujours citées par «La Voix du Nord», avaient expliqué qu’elles ne renonceraient pas à fournir des repas aux migrants. Dans le quotidien, Gaël Monzy, coordinateur d’Utopia 56, avait ainsi réagi : «On distribue de la nourriture de jour comme de nuit depuis deux moisn et on continuera à le faire pour une simple raison : les gens ont faim».

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Tir de Flash-Ball mortel à Marseille : le policier condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Le policier marseillais Xavier Crubezy, qui avait tué un homme, en 2010, d’un tir de Flash-Ball, lors d’une interpellation mouvementée, a été condamné ce vendredi à 6 mois de prison avec sursis. Il était jugé pour homicide volontaire. Récusant la thèse de la légitime défense avancée par le fonctionnaire de police, le procureur avait requis 18 mois de prison avec sursis à son encontre.

Le 12 décembre 2010, ce fonctionnaire avait voulu maîtriser Mustapha Ziani, 45 ans, résident d’un foyer de travailleurs de Marseille, en tirant en direction de son thorax avec son flash-ball. Mustapha Ziani venait de blesser l’un de ses voisins à coups de couteau, s’était retranché dans sa chambre et avait jeté une tasse à la face du policier. Il est décédé le lendemain d’un arrêt cardiaque.

Pas de mention au casier judiciaire.

L’enquête a démontré que Xavier Crubezy avait utilisé son flash-ball à environ 4,40 mètres de la victime, alors que l’administration exige une distance minimale de 7 mètres.

Le tribunal a également prononcé la dispense de mention de cette peine sur le casier judiciaire du fonctionnaire, présent à l’énoncé du délibéré.

«On est forcément déçu, on estimait effectivement que, dans le dossier, il n’y avait juridiquement aucun obstacle objectif à ce que la relaxe soit prononcée. Ce n’est pas le cas, nécessairement on est déçu», a réagi son avocate, Me Sandrine Pauzano. Xavier Crubezy, qui exerce aujourd’hui dans les CRS, a fait valoir son «devoir de réserve» et refusé de commenter la décision. Il a 10 jours pour faire appel du jugement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bruxelles menace de sanctions les pays n’accueillant pas de réfugiés.

La Commission européenne a durci le ton jeudi face aux Etats membres de l’UE, en menaçant de sanctions ceux qui refusent d’accueillir des réfugiés, tout en appelant à durcir les mesures nationales contre les migrants irréguliers.

Sur ces deux facettes de sa politique migratoire, la Commission s’est voulue ferme, sur fond d’arrivées incessantes sur les côtes italiennes et de fragilité du partenariat noué avec la Turquie pour mettre fin aux traversées massives en mer Egée.

« Il en va de notre devoir de pouvoir affirmer clairement, aux migrants, à nos partenaires dans les pays tiers et à nos concitoyens, que si des personnes ont besoin d’aide nous les aiderons, sinon elles doivent rentrer », a insisté le vice-président de la Commission, Frans Timmermans.

L’exécutif européen « n’hésitera pas » à lancer des procédures d’infraction contre les pays refusant d’accueillir des demandeurs d’asile depuis l’Italie et la Grèce, a prévenu devant la presse le commissaire chargé des migrations, Dimitris Avramopoulos.

Le commissaire avait jusque-là surtout insisté sur sa préférence pour le dialogue afin de « les convaincre ».

Quelque 13.500 demandeurs d’asile ont pour l’heure été « relocalisés » depuis la Grèce et l’Italie (dont environ 9.600 depuis la Grèce), alors que les pays européens s’étaient engagés en septembre 2015 à en accueillir jusqu’à 160.000 en deux ans.

– ‘Plus d’excuses’-

Ce plan, réservé aux migrants quasiment certains d’obtenir un statut de réfugiés (principalement les Syriens et les Eyrthréens), visait à la fois à montrer la solidarité de l’UE avec ceux qui fuient la guerre et à soulager l’immense pression sur Athènes et Rome.

Mais la Hongrie, l’Autriche et la Pologne « refusent toujours de participer au programme », tandis que d’autres (la République tchèque, la Bulgarie, la Croatie et la Slovaquie) « n’y prennent part que dans une mesure très limitée », a déploré la Commission.

De fait, les objectifs du plan, contesté en justice par la Hongrie et la Slovaquie, ont été considérablement réduits: 54.000 places (sur 160.000) ont été rendues disponibles pour des « réinstallations » de Syriens depuis la Turquie, dans le cadre du pacte migratoire scellé en mars 2016 avec Ankara.

Et ce même accord a considérablement fait chuter les arrivées en Grèce, avec des « traversées quotidiennes entre la Turquie et les îles grecques qui sont passées de 10.000 personnes par jour en octobre 2015 à 43 par jour aujourd’hui », selon la Commission.

Le nombre de personnes éligibles à une « relocalisation » se trouvant en Grèce est désormais estimé à environ 20.000 par la Commission, contre plus de 5.000 en Italie, où la plupart des arrivants sont considérés comme des migrants économiques à renvoyer.

« Il n’y a plus d’excuses » pour les Etats membres, a insisté M. Avramopoulos.

-‘Rétention’-

Bruxelles a aussi présenté un « plan d’action » pour renvoyer de manière plus systématique les migrants irréguliers.

Plus de 530.000 ont fait l’objet d’une décision de renvoi en 2015 par les pays de l’UE, mais seulement 36,4% de ces décisions ont été appliquées, déplore la Commission.

Elle souligne que les Etats membres pourraient « avoir plus d’un million de personnes à renvoyer » parmi les migrants arrivés ces deux dernières années et dont les demandes d’asile ont été ou vont être rejetées.

La Commission, qui a proposé de mettre à disposition 200 millions d’euros en 2017, demande notamment aux Etats membres de raccourcir « les délais de recours » contre les décisions de retours, qui ne doivent plus « comporter de date d’expiration ».

Elle a pressé tous les Etats membres de placer « en rétention les personnes auxquelles une décision de retour a été signifiée », dès lors qu’il y a un « risque de fuite », et à autoriser des durées de rétention d’au moins six mois.

Les centres de rétention ne doivent pas « être considérés comme quelque chose ressemblant à des camps de concentration, ce qui serait très éloigné de nos principes », s’est défendu M. Avramopoulos.

Les négociations d’accords de réadmission avec des pays tiers doivent être accélérées, a également demandé l’exécutif européen, appelant « à la conclusion rapide » avec le Nigeria, la Tunisie et la Jordanie, et à « nouer un dialogue avec le Maroc et l’Algérie ».

Interrogé sur la possibilité d’installer des camps de migrants en Afrique, où l’UE ferait le tri entre réfugiés et migrants économiques, M. Avramopoulos a assuré qu' »on n’en est pas encore arrivé à ce stade ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Tunisie : Un crocodile du zoo de Tunis tué à coups de pierres par des visiteurs.

Un crocodile du zoo de Tunis a été tué à coups de pierres par des visiteurs mardi en fin d’après-midi, a annoncé mercredi 1er mars la municipalité sur sa page Facebook, en dénonçant « un comportement sauvage ». Deux grosses pierres ont atteint le reptile près d’un œil, ce qui a causé une hémorragie interne fatale.

Le comportement de nombreux visiteurs du zoo du Belvédère, situé dans un grand parc éponyme du centre de la capitale tunisienne, est régulièrement dénoncé dans les médias et sur les réseaux sociaux.

« Des citoyens laissent derrière eux des déchets, des sacs plastique (…). Ils lancent des pierres sur les lions et les hippopotames, explique le docteur Amor Ennaifer, vétérinaire et responsable du zoo. Certes, il y a des panneaux et des gardiens, mais ce n’est pas suffisant, surtout en cette période de vacances scolaires. Mais il y a plus de 150 espèces dans le zoo, nous n’allons pas mettre un gardien devant chaque cage. Il faut que les gens prennent conscience qu’il faut respecter les animaux. »

L’an dernier, des images montrant le zoo jonché de détritus, comme des bouteilles en plastique dans les bassins, avaient fait scandale. La direction avait dit le nettoyer quotidiennement et estimé que les visiteurs étaient responsables de cette « situation catastrophique ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Facebook : voici comment signaler les fausses informations.

Il est désormais possible de signaler sur Facebook les publications qui semblent être des “fake news”. Des médias partenaires sont alors chargés de vérifier l’information.

Les fausses nouvelles se propagent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux et ont de véritables conséquences. D’abord sur l’opinion des internautes, évidemment, mais également sur le porte-monnaie de ceux qui les publient. La plupart des sites fallacieux retirent en effet des bénéfices financiers en affichant des publicités aux côtés des hoax. C’est pour ces raisons que Facebook a décidé d’agir en activant son nouvel outil de fact-checking en France, déployé progressivement depuis ce vendredi.

Le réseau social propose ainsi un véritable service à l’internaute. Ce dernier peut en premier lieu signaler les publications qui lui semblent fausses afin qu’elles soient vérifiées. Pour cela, il suffit de cliquer sur la petite flèche en haut à droite de la publication, cliquer sur “signaler la publication” et sélectionner l’option “il s’agit d’une fausse information”. Suite à cette action, l’article partagé sera soumis à des médias partenaires (AFP, BFMTV, L’Express, France Médias Monde, France Télévisions, Libération, Le Monde, 20Minutes).

Si deux d’entre eux estiment qu’il s’agit d’une fausse information, la publication sera identifiée comme tel : un pictogramme indiquera dans le fil que “l’information est contestée” et un lien vers une page d’explication sur l’un des médias sera proposé. Ce n’est pas tout… Si un utilisateur de Facebook décide de relayer tout de même la publication, un message lui rappellera qu’elle est “contestée par des tiers”. Enfin, la visibilité de la fausse information pourra être réduite dans les fils d’actualité.

Cet outil n’est pas le seul angle d’attaque adopté par Facebook pour lutter contre les “fake news”. Le réseau social participe également au projet Cross Check lancé par le réseau de fact-checking First Draft et le Google News Lab. Il s’agit cette fois d’alimenter une plate-forme de vérification animée par une vingtaine de médias internationaux, nationaux et locaux. Avec une fois de plus l’ambition de stopper la propagation des fausses nouvelles.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Discothèques: alcool, musique, mixité… le danger de ce lieu de débauche.

« On ne vit qu’une fois ! » Combien de fois n’avons-nous pas déjà entendu l’un de nos proches prononcer cette célèbre citation ?

Bien trop souvent malheureusement car elle sous-entend qu’avant de mourir il faudrait profiter de la vie de toutes les manières possibles et inimaginables. Pourtant, l’Islam distingue le « halal » et le « haram », l’un et l’autre sont clairement définis. Tout ce qui conduit au « haram » est à proscrire et tout ce qui conduit au « halal » est à encourager.

Il existe différentes sortes de divertissements, mais de nos jours beaucoup de nos frères et sœurs pensent que profiter de la vie c’est sortir, s’habiller, fréquenter un ou une petit(e) ami(e) hors du cadre du mariage, fumer, consommer de l’alcool, aller danser en discothèque etc…
Se divertir ne veut pas dire se pervertir, nos obligations de musulmans nous incitent à respecter le cadre islamique quelles que soient les circonstances, à savoir éviter les endroits malfamés comme les discothèques, les bars où l’alcool coule à flot, c’est-à-dire tous les endroits où les tentations sont bien réelles, car Allah Soubhana wa ta’ala a dit : « L’homme a été créé faible » (Sourate An-Nissa verset 22).

Malgré la plus grande vigilance, le musulman est souvent confronté aux épreuves. Prenons pour exemple la fête de l’Aïd, une fête qui convie le fidèle au recueillement et à préserver les liens familiaux. Pourtant à l’occasion de chaque fête, une soirée exceptionnelle est organisée lors d’un concert spécial dans une boîte de nuit… Ce type d’annonces émises par les radios locales arabes font désormais partie de nos habitudes et ne nous choquent même plus.

Durant le mois béni de Ramadan, nous écoutons le Coran, l’appel à la prière et les prêches grâce aux stations de radio, mais ces dernières vont nous convier de la même manière à venir fêter « dignement » la fin du Ramadan en allant danser au spectacle d’une telle ou d’un tel.
Soudain les fêtes religieuses se transforment insidieusement et sournoisement à nos dépens et deviennent un prétexte pour le « haram ».

D’après Abou Malik Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) a dit : « Il y aura des gens dans ma communauté qui vont rendre licite l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique » (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5590).
« Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant . » (Sourate 31, Luqman, verset 6).

L’Islam n’interdit pas l’amusement, la distraction ou la joie, tout cela est toléré tant que nous évitons l’illicite. Notre Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) qui est notre modèle était jovial et souriant, il aimait plaisanter sans toutefois transgresser.
Les lieux de débauche mènent à la turpitude et à la fornication l’un des plus grands péchés. Allah Soubhana wa ta’ala interdit la fornication et les voies qui y mènent :
« Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Al Isra, 32).

Qu’Allah nous guide et augmente notre foi in sha Allah.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le jeûne obligatoire et surérogatoire en Islam.

Le mois de Ramadan approche à grand pas. Le jeûne du mois de Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam, après la profession de foi, la prière, la zakat et avant le pèlerinage. Jeûner c’est s’abstenir d’accomplir une chose qui est en notre pouvoir, il s’agit d’une soumission à Allah Soubhana wa ta’ala par la proclamation de Sa Grandeur pour nous avoir guidé dans le Droit chemin de l’Islam.

Pour se rendre compte de l’importance de ce mois béni il suffit de lire le verset 185 de la Sourate Al Baqarah, c’est durant le Ramadan « au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour l’humanité et preuves claires de la bonne direction et du discernement ».
Bien d’autres versets coraniques mettent en évidence la portée du Ramadan et ses bienfaits, ils annoncent son caractère obligatoire et ses exceptions.
Durant le mois béni de Ramadan, le croyant sincère est plus enclin à l’indulgence et au recueillement, un comportement qui va créer une proximité, voire une intimité avec Allah liée au contexte hautement spirituel de ce mois béni. Allah nous a ordonné de nous priver de choses agréables à notre âme durant les journées de Ramadan afin d’alléger la part de désirs et de passions de ce bas monde pour nous permettre d’être à l’écoute de notre esprit et de notre cœur et nous rappeler notre statut de serviteur d’Allah.

Les compagnons du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) l’attendaient avec impatience, si bien qu’ils imploraient Allah, six mois avant sa venue, afin que dans Sa grande mansuétude Allah Subhana wa ta’ala prolonge leur vie jusqu’à l’arrivée du mois béni.
De nombreux hadiths du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam ) annoncent la place particulière que tient ce mois par rapport au reste de l’année.
Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous dit : « Si seulement ma communauté savait ce qu’est le Ramadan, elle aurait souhaité que toute l’année soit Ramadan . »

Le Ramadan est une opportunité que le croyant doit saisir pour se rapprocher davantage d’Allah, renouveler sa confiance en Lui et espérer l’absolution de ses péchés ainsi qu’une récompense que seul Allah connaît.
Dans un hadith qudsî le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous rapporte qu’Allah dit : « toute œuvre du fils d’Adam lui appartient, sauf le jeûne, il M’appartient, et c’est Moi seul qui le récompense à sa juste valeur . »

« Quiconque jeûne Ramadan comme un acte de foi pour lequel il ne compte de récompense qu’auprès d’Allah, verra ses péchés précédents expiés ».

Au-delà du Ramadan et de son caractère obligatoire, il existe d’autres événements qui nous permettent de jeûner volontairement en dehors de la période de Ramadan.
Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous a recommandé le jeûne surérogatoire qui n’est pas obligatoire mais qui présente cependant beaucoup de mérites.
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Allah, exalté soit-Il, dit : “Mon Serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi en exécutant ce que Je lui ai ordonné, et il ne cessera de se rapprocher de Moi par des surérogations jusqu’à ce que Je l’aime. Et si Je l’aime, Je deviens l’ouïe par laquelle il entend et la vue par laquelle il voit” (…)… » (Rapporté par Boukhari).
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :« Le poids de la terre en or n’égalerait point la récompense réservée, le Jour de la Résurrection, à quiconque jeûnerait une journée volontairement ». (Rapporté par Abou Ya’la Al-Mawsili dans son Mousnad et déclaré authentique par Al-Hafidh Ibn Hajar).
Les occasions de jeûner ne manquent pas et tout au long de l’année nous avons la possibilité de suivre les traces du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam), Messager d’Allah qui ne se privait pas de jeûner afin d’atteindre la plénitude devant son Seigneur. Nous ne pouvons dès lors que suivre ce modèle parfait de soumission à Allah soubhana wa ta’ala.

Voici les jours à privilégier pour le jeûne :

Six jours de chawwal : Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps ». (Rapporté par Mouslim).

Première décade de dhoul-hidja : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont mieux agréées par Allah autant que les dix premiers jours de Dhoul-Hidja » (Rapporté par Boukhari).

Le jour de ‘Arafah : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le jeûne du jour de `Arafah est une expiation pour [les péchés commis au cours de deux années ] ; l’année qui le précède et l’année qui le suit. » (Rapporté par Mouslim).

Mouharram : On demanda au Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) quel est le meilleur jeûne après celui du Ramadan ? « C’est le jeûne du mois d’Allah appelé “Al Mouharram” ». Répondit-Il. (Rapporté par Mouslim et Abou Dawoud).

‘Achoura et Tassou’a : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Celui qui jeûne le jour de ‘Arafah, aura ses pêchés de l’année précédente et de la suivante, tous pardonnés. Et celui qui jeûne ‘Arafah, aura ses pêchés de l’année précédente et de la suivante, tous pardonnés. Et celui qui jeûne le jour de ‘Achoura (10 de Mouharram) sera pardonné pour les péchés d’une année ». (Rapporté par At-Tabarani).

La première quinzaine de Cha’ban : Mois qui précède le Ramadan. Aïcha a dit : « Je n’ai pas vu le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) jeûner un autre mois que celui du Ramadan, et je ne l’ai pas vu jeûner plus de jours qu’au mois de Cha’bane. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Le jeûne des jours de pleine lune : Abou Ad-Darda, qu’Allah soit satisfait de lui a dit : « Mon bien aimé (le Prophète, salallahu ‘alayhi wa salam ) m’a recommandé de faire trois choses que je ne laisserai jamais tant que je suis vivant : de jeûner les trois jours blancs de chaque mois, de faire la prière d’al-douha et de ne pas me mettre au lit avant que j’effectue le Witr (un nombre impaire de raka’a) ». (Rapporté par Mouslim).

Chaque lundi et jeudi : Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Les œuvres sont présentées [à Allah] le lundi et le Jeudi et j’aime bien que mes œuvres soient présentées alors que je jeûne ». (Rapporté par Tirmidhi).

Un jour sur deux : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le jeûne le plus agréé d’Allah est celui de David. La prière la plus agréée d’Allah est celle de David. Il dormait la moitié de la nuit, veillait un tiers, puis il se recouchait le sixième de la nuit. Il jeûnait un jour et rompait son jeûne le jour suivant. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Et Allah est le Plus Savant…

Clic pour voir la Source de l’article

***


En 2050, l’Inde deviendra le pays avec la plus grande population mondiale.

Parce qu’ils ont l’âge médian le plus jeune (30 ans) de tous les groupes religieux, les musulmans sont le groupe aussi avec la plus forte croissance dans le monde, et en 2050, l’ Inde sera le pays avec la plus grande population musulmane dans le monde, a déclaré le think tank américain Pew Research Center.

Alors que l’ Islam est actuellement la deuxième plus grande religion du monde après le christianisme, elle est aussi la religion avec la plus forte croissance. Et si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, il est prévu que la population musulmane dépasse celle des chrétiens d’ici 2070.

Il y avait 1,6 milliard de musulmans dans le monde en 2010 – environ 23 pour cent de la population mondiale – selon une estimation de Pew. À l’ heure actuelle, l’ Indonésie possède la plus grande population musulmane du monde.

Au moins 63% de la population musulmane du monde vit dans la région Asie-Pacifique. Cela comprend de grandes populations comme en Indonésie, en Inde, au Pakistan, au Bangladesh, en Iran et en Turquie indique le think thank américain. L’ Indonésie est actuellement le pays avec la plus grande population musulmane du monde mais selon Pew Research Center, l’Inde devrait la dépasser en 2050 avec 300 millions de musulmans.

Actuellement, les musulmans sont persécutés en Inde où le parti nationaliste hindouistes est au pouvoir. Les fidèles des autres religions du pays tels que le christianisme et l’islam sont en victimes de violences.

« La population musulmane en Europe est également en croissance, nous prévoyons que 10% de la totalité des Européens seront musulmans d’ici 2050», a déclaré Pew. Le nombre de musulmans devrait croître dans toutes les régions du monde sauf en Amérique latine et les Caraïbes, où relativement peu de musulmans vivent.

Clic pour voir la Source de l’article

***


En 2070, l’Islam deviendra la première religion mondiale.

Si les tendances actuelles se poursuivent, l’Islam surpassera en nombre de fidèles le christianisme dans 53 ans.

Selon une étude réalisée par le Pew Research Center , basé à Washington DC, les musulmans seront plus nombreux que les chrétiens en 2070. Seulement 30 ans plus tard, soit en 2100, le nombre de croyants musulmans dépassera celui de chrétiens de 1%…

L’une des principales raisons de cette augmentation de nombres de fidèles musulmans est l’immigration en Europe et en Amérique du Nord.

« Bien que cela ne change pas la population mondiale, la migration contribue à accroître la population musulmane dans certaines régions, notamment en Amérique du Nord et en Europe. »

Les recherches identifient également les musulmans en tant que groupe religieux ayant la plus forte croissance sur la planète.

Selon l’étude, les femmes musulmanes ont également plus d’enfants que d’autres groupes religieux. Le taux moyen de la progéniture pour une femme musulmane est de 3,1, alors que la moyenne est à seulement 2,3 pour tous les autres groupes combinés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La start-up Copélican remporte la finale de la StartUpper Academy.

Quelque 300 personnes pleines d’enthousiasme se sont retrouvées, jeudi 2 mars, pour la finale du concours StartUpper Academy à la Micro Folie de Sevran, sous les yeux de son maire Stéphane Gatignon et de la préfète délégué à l’Egalité des chances Fadela Benrabia.

Parmi les quatre start-ups de la Seine-Saint-Denis qui concourraient, c’est finalement CoPélican, représentée par Maâde Guettouche, qui l’a remporté. Dans une ambiance chaleureuse, les candidats se sont affrontés au cours de battles de pitchs, chacun bénéficiant de trois rounds d’une minute pour convaincre le public et le jury de professionnels.

Diplomée d’HEC Paris, Maâde Guettouche a fondé CoPélican, une entreprise qui permet de faciliter l’envoi de colis entre particuliers de façon rapide, peu coûteuse et sans casse.

En remportant la finale de ce concours, elle empoche avec son associée Saliha Chekroun un chèque de 10 000 euros qui lui offriront la possibilité de lancer le recrutement, ainsi qu’un accompagnement par la Station F, l’incubateur numérique fondé par Xavier Niel. La jeune start-up ambitionne de se développer à l’international et de proposer des transferts de colis du Nord au Sud en ciblant la diaspora africaine en particulier.

Quant au concours de la StartUpper Academy, il devrait pouvoir être dupliqué dans d’autres départements d’Ile-de-France. Du moins, telle est l’ambition affichée à suivre !

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Marseille : un ado écope de 7 ans de prison pour agression antisémite .

Les faits remontent à janvier 2016. L’agression à la machette d’un enseignant de l’Institut franco-hébraïque de La Source, une école confessionnelle juive située à Marseille, par un adolescent de 15 ans avait suscité une vive émotion dans l’opinion publique.

Jugé par le tribunal pour enfant de Paris, l’agresseur a écopé jeudi 2 mars d’une peine de sept ans de prison et cinq ans de suivi socio-judiciaire. Cette peine ne s’ensuit pas d’une privation de liberté mais comporte certaines obligations, notamment de scolarisation et d’indemnisation de la victime.

Le procès s’est déroulé à huis clos. Benjamin Amsellem, la victime, avait été blessé au dos et à la main, il aurait eu la vie sauve grâce à un exemplaire de la Torah, dont il s’est servi pour se protéger. L’adolescent avait affirmé lors de son interpellation avoir agi « au nom d’Allah » et de l’Etat islamique.

A 20 Minutes, Benjamin Amsellem déclarait avant le procès : « J’aimerais que mon agresseur ait beaucoup réfléchi et qu’il se rende compte de la gravité de la chose. Qu’il s’excuse, ce serait bien. Je souhaite qu’il ait compris. »

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les musulmans de l’Oklahoma font entendre leurs voix au cœur du pouvoir local.

L’effervescence des grands jours régnait jeudi autour de l’Assemblée législative de l’Oklahoma, alors que près de deux cents citoyens américains de confession musulmane se pressaient à ses portes pour prendre part à la troisième édition de la Journée annuelle des Musulmans.

Venus seuls, en famille ou accompagnés de concitoyens non musulmans solidaires, tous ont répondu à l’appel lancé avec une solennité particulière par Adam Soltani, le directeur régional du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), conscients de l’importance de se fédérer pour faire entendre leurs voix sous l’imposant dôme blanc du pouvoir local.

En ces temps troublés par l’avènement retentissant de Donald Trump et son islamophobie d’Etat qui ne relève pas du mythe mais de l’effarante réalité, Adam Soltani, l’air grave, avait appelé ses coreligionnaires à profiter de ce jour spécial qui leur était dédié pour sensibiliser les élus aux menaces qui pèsent sur eux dans une Amérique qui met à mal ses valeurs cardinales.

« Les Musulmans ont été les cibles de prédilection de la haine attisée par Trump durant des mois. La seule façon de voir un changement s’opérer dans notre Etat, c’est de provoquer un sursaut de conscience chez nos représentants politiques, de leur ouvrir les yeux sur le sort peu enviable qui nous est réservé. Il faut briser le silence et élever nos voix », a exhorté Adam Soltani, en se réjouissant d’avoir été largement entendu par ses concitoyens musulmans.

Avec à leur tête l’imam Imad Enchassi, ce groupe d’hommes et de femmes, dotés d’un sens aigu du civisme et animés d’une curiosité insatiable, a pénétré dans le temple législatif de l’Oklahoma avec le respect dû à une enceinte publique prestigieuse, heureux de découvrir l’ensemble de ses bureaux et de ses salles de réunion, avant de se rendre dans la rotonde située au quatrième étage où ils ont été autorisés à prier collectivement.

« C’était incroyable ! », s’est exclamée Hannah Zeidan, 17 ans, une lycéenne étudiant à l’école islamique de Tulsa, enchantée de sa toute première visite dans le saint des saints du pouvoir local, et plus encore par l’accueil interconfessionnel chaleureux qui, à l’extérieur, saluait et applaudissait les musulmans à leur entrée et sortie de l’Oklahoma State Capitole.

Parmi les habitants non musulmans de Oklahoma City qui formaient, ce jour-là, une grande chaîne de la solidarité sous les fenêtres de l’Assemblée du comté, Kim Roberts arborait fièrement son T-shirt aux couleurs de l’étendard national sur lequel était inscrite une formule éloquente : Les droits des Musulmans sont des droits humains ». « Je suis ici, avec tant d’autres, pour témoigner mon soutien à la communauté musulmane », a-t-il expliqué avec un enthousiasme communicatif, avant de déplorer : « Le climat politique actuel pollue l’unité et encourage les discours et comportements délétères qui sont propices à la division ».

Provoquant une forte dissonance, des slogans orduriers ont malheureusement fusé d’une foule hétéroclite où s’étaient faufilés des islamophobes primaires. Contrairement au but recherché par ceux qui les ont proférées, leurs paroles outrageantes ont inspiré le plus grand mépris à Sheryl Siddiqui, la présidente du Conseil islamique, qui leur a opposé une tolérance et un légalisme à toute épreuve…

« S’ils se retranchent derrière le premier amendement de la Constitution pour nous insulter, grand bien leur fasse », a-t-elle rétorqué, résolue à ne pas donner prise à l’expression de la haine et à ne pas faire ce plaisir à ceux qui la sèment pour récolter la tempête.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Crise migratoire : l’Algérie, pays de transit vers l’Europe.

Parmi les routes d’immigration illégale en partance d’Afrique subsaharienne et à destination de l’Union européenne, celle qui traverse l’Algérie du Sud vers le Nord est sans doute l’une des moins bien documentée. Et pour cause: il est difficile pour les journalistes d’y travailler, les autorités algériennes se montrant très méfiantes. Notre reporter, Denia De la Rive, s’est penchée sur les situations difficiles auxquelles les migrants illégaux sont confrontés.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les forces israéliennes répriment la marche de solidarité avec les prisonniers de Qalandiya
.
Le prédicateur d’Al-Aqsa: Le peuple de Jérusalem paye pour sa fermeté
.
L’occupation arrête 3 jeunes de Gaza
.
Une délégation de la jeunesse palestinienne quitte Gaza pour se rendre en Egypte
.
Les forces de l’AP arrêtent deux étudiants
.
Détérioration de l’état de santé des grévistes de la faim dans les prisons israéliennes
.
L’OCI condamne la décision du tribunal israélien concernant al-Aqsa
.
Les forces d’occupation arrêtent un jeune palestinien à Ramallah
.
20 palestiniens enlevés en Cisjordanie dans plusieurs rafles
.
Khalil al-Hayya: Nous refusons tous les projets de réinstallation
.
Un checkpoint installé à l’entrée d’Hébron et un jeune étudiant arrêté
.
Une délégation de jeunes devrait quitter Gaza pour se rendre en Egypte demain
.
L’artillerie de l’occupation cible deux sites de la résistance dans le nord de Gaza
.
77 violations contre les journalistes en février 2017
.
L’occupation tire sur les maisons et les terres palestiniennes au nord de Beit Lahiya
.
11 palestiniens blessés lors d’affrontements à Jérusalem-Est
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com