MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 17 Shawwal 1438.

Flash info du 17 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************

Sting reverse plus de 100 000 euros à des réfugiés en Suède.

Connu pour promouvoir le respect des droits de l’homme dans ses chansons, le chanteur britannique Sting a annoncé, lundi 10 juillet, reverser l’argent du prix suédois Polar Music – un million de couronnes, soit environ 109 000 euros – à une association d’aide aux réfugiés en Suède.

« J’ai été très honoré d’avoir reçu le prix Polar Music cette année et c’est avec plaisir que je reverse aujourd’hui l’argent du prix au projet de jeunesse suédois Songlines », a déclaré le chanteur de 65 ans.

Le Polar Music est un prix décerné chaque année à l’Académie royale de musique de Suède. Il récompense les artistes (des groupes ou des institutions) pour leur contribution exceptionnelle à la musique durant l’année. En juin, Sting et le saxophoniste de jazz americain Wayne Shirter ont été récompensés. Avant eux, des artistes tels que Paul McCartney et Bob Dylan ont respectivement reçu ce prix en 1992 et 2000.

saphirnews.com

***

Canada : Un premier cimetière musulman dans la région Québec inauguré.

Les premiers carrés musulmans dans le cimetière de Saint-Augustin-de-Desmaures ont été inaugurés dimanche 9 juillet. © Radio Canada
Des centaines de carrés musulmans de la région de Québec ont été inaugurés dimanche 9 juillet. C’est Saint-Augustin-de-Desmaures qui accueillera les premiers défunts enterrés selon les rites islamiques.

500 places du cimetière Les Jardins Québec appartenant à l’entreprise funéraire Lépine Cloutier Athos ont été réservées. Le nombre sera susceptible d’être augmenté selon les demandes.

Six mois après l’attentat à la grande mosquée de Québec, l’ouverture de carrés et cimetières musulmans était des plus attendus. Les seuls en exercice de la région à l’heure actuelle étaient dans les environs de Montréal, obligeant souvent les familles vivant loin de cette métropole à rapatrier leurs morts à l’étranger.

L’initiative opérée à Saint-Augustin-de-Desmaures est indépendante du projet mené par le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) à Saint-Apollinaire, située à une quarantaine de kilomètres plus loin.

saphirnews.com

***

France : Texas : les musulmans, sous le choc de l’assassinat de Nabra Hassanen, créent des cours d’auto-défense pour les femmes.

Dans une Amérique épouvantée par la mort insoutenable de Nabra Hassanen, une lycéenne voilée d’origine bangladaise résidant en Virginie, enlevée au sortir de la mosquée, en plein Ramadan, avant d’être battue à mort par son bourreau, le Salvadorien Darwin Martinez Torres, comment ne pas craindre le pire à chaque coin de rue quand on est une femme musulmane facilement identifiable à son hijab ?

Face à une islamophobie, lâche et sauvage, qui s’abat sur les victimes expiatoires que sont les musulmanes voilées, poussant l’horreur jusqu’à supplicier récemment une malheureuse jeune fille qui avait la vie devant elle, la peur paralysante s’est emparée des Américaines dont l’islamité visible en fait désormais des proies toutes désignées dès qu’elles mettent le pied dehors.

Au Texas, la fin tragique de Nabra Hassanen a provoqué un violent électrochoc parmi la communauté musulmane, à tel point que l’idée de créer des formations d’auto-défense dédiées à la gent féminine a germé dans les esprits, faisant rapidement consensus.

« L’assassinat effroyable de Nabra Hassanen a causé un très grand choc au sein de notre communauté, à travers tout le pays. Les actes islamophobes sont en recrudescence ici, en Amérique, ils sont de plus en plus violents, et ce meurtre atroce nous a glacé le sang », a confié encore sous le coup de l’émotion Altamshali Hirani, le président du Conseil du culte musulman du Texas.

Celui-ci se fait le fervent promoteur des cours de self-défense censés redonner confiance aux femmes musulmanes, jeunes et moins jeunes, tout en leur faisant prendre conscience qu’elles ont non seulement le droit de se défendre face à des assaillants déterminés à nuire, mais qu’elles en ont aussi la capacité.

Pour que vaquer à leurs occupations quotidiennes, en dehors de chez elles, ne s’apparente pas à une aventure périlleuse de tous les instants, dans la jungle Du monde extérieur, l’Association des étudiants musulmans du Texas, en étroite collaboration avec plusieurs mosquées et organisations locales, ont uni leurs forces afin d’inaugurer, samedi 15 juillet, les premières cessions gratuites de formation sur les tatamis.

Bouleversée par l’assassinat de la jeune Nabra, Sidrah Shah, une étudiante voilée poursuivant son cursus universitaire à Austin, n’a pas été la dernière à s’inscrire à ces cours inédits d’auto-défense dont elle espère qu’ils dissiperont son sentiment prégnant d’insécurité, à mesure qu’ils lui enseigneront comment s’extraire des griffes d’agresseurs à la force décuplée par la haine.

« Les crimes haineux commis contre les musulmans, et en particulier contre les femmes musulmanes, n’ont cessé d’augmenter. Nous vivons dans un monde dangereux », se désole-t-elle, en insistant sur le fait que sa petite taille la rend particulièrement vulnérable dans l’infiniment grand de l’espace public.

Alors que l’initiative, dont il a été l’un des principaux artisans, est déjà couronnée de succès en terme de participation, Altamshali Hirani se réjouit d’avoir réussi un joli doublé en déclenchant une vraie prise de conscience chez les autorités locales quant à la recrudescence de l’islamophobie violente.

C’est bien la première fois de sa vie que le président du Conseil du culte musulman du Texas est heureux de crouler sous les appels téléphoniques, car ils sont annonciateurs de la volonté politique de créer des synergies avec la communauté musulmane texane sur le plan de la prévention, du traitement et de l’éradication d’un fléau du racisme contemporain..

Mais en France, rien ne se passe, l’inactivité de la communauté musulmane fait froid dans le dos. Sans doute attendent-ils encore quelque agression violente, pour enfin réagir, et prendre conscience du danger de vivre en France, sans apprendre à ce défendre…

oumma.com

***

Palestine : Les enfants de Gaza atteints de mucoviscidose en danger de mort !

Ne disposant plus d’aucun traitement en raison du blocus de Gaza, les enfants de Gaza souffrant de mucoviscidose sont en train de mourir, nous alertent les médecins de Gaza.

Muhammad al-Yaqoubi, père d’un enfant de 6 ans atteint de mucoviscidose indique que son état s’est gravement détérioré depuis qu’il ne reçoit plus les comprimés Cryon.

“Il y a 321 enfants et adultes en danger de mort en ce moment à Gaza, car ils ont besoin de leurs comprimés Cryon, mais les pharmacies hospitalières sont désespérément vides depuis la mi-juin”, alerte le président de l’association des patients atteints de mucovicidose à Gaza, Ashraf al-Shanti.

Les parents des enfants atteints de mucoviscidose traités à l’hôpital Abd al-Aziz al-Rantisi à Gaza indiquent que ce médicament vital est devenu “un rêve lointain” et que les “traitements alternatifs” proposés par le ministère de la santé sont en train d’aggraver la santé de leurs enfants.

“J’avais l’habitude d’emmener mon fils à l’hôpital al-Shifa pour qu’on lui administre son médicament, mais il est indisponible depuis 6 mois, et mon fils risque de mourir d’un moment à l’autre”, explique Muhammad al-Yaqoubi.

Son fils aîné, qui était également atteint de cette maladie, en est mort faute de traitement et alors qu’israel refusait de le laisser accéder à des hôpitaux israéliens.

“Pourtant nous ne faisons pas de politique. Pourquoi nous punir ainsi nous et nos enfants ?”, demande ce père à la communauté internationale.

Umm Moyad Moussa, mère d’un autre enfant atteint de mucoviscidose, indique que le traitement de substitution actuellement proposé par les hôpitaux publics est deux fois moins efficace que les comprimés devenus introuvables.

“Les enfants, ne parviennent pas avaler les nouveaux comprimés nettement plus gros, qui perdent leur efficacité, s’ils sont fractionnés ou broyés, et qui risquent de provoquer des irritations du système respiratoire et digestif.”

oumma.com

***

Angleterre : Londres : un fidèle, jugé trop couvert, menotté et interpellé à deux pas de la mosquée.

Emmitouflé dans ses vêtements sous une chaleur accablante de juillet, un musulman qui pressait le pas pour assister à la grande prière collective du vendredi a éveillé les soupçons de la police londonienne, sur les dents depuis la série d’attentats sanglants qui ont frappé le royaume britannique en plein cœur.

Jugé un peu trop couvert pour être foncièrement inoffensif, cet infortuné fidèle a vu brusquement fondre sur lui deux agents de police, alors qu’il approchait à grand pas de la mosquée située près de Regent’s Park, se retrouvant menotté et interpellé en moins de temps qu’il ne lui en aura fallu pour comprendre ce qui lui était reproché.

Abasourdi par son arrestation menée au pas de charge, après avoir subi une fouille au corps offensante sur la voie publique, il est resté sans voix lorsqu’il a entendu l’allégation fallacieuse portée contre lui : « la police m’a accusé de cacher une arme sur moi », s’est-il indigné dans un communiqué publié par l’association luttant contre l’oppression des musulmans (DOAM).

Suspecté d’être un terroriste en puissance au seul motif que sa couche de vêtements semblait trop épaisse aux yeux de deux policiers sur le qui-vive, ce dernier peine à se remettre de son interpellation aussi musclée que totalement infondée.

« Ils m’ont fouillé et n’ont rien trouvé, comme d’habitude. Ils ont pris mon nom, mon adresse, ma date de naissance et m’ont finalement laissé partir », a-t-il relaté avec amertume, redoutant des lendemains qui déchantent de l’autre côté de la Manche, à l’heure où la psychose post-attentats fait des ravages dans les esprits.

oumma.com

***

Irak : Mossoul libérée !

La fin d’une longue bataille contre le terrorisme islamiste. Le premier ministre irakien proclame la victoire dans Mossoul “libérée”. Dès hier , la libération est déjà largement célébrée par les forces irakiennes dans la deuxième ville d’Irak. Neuf mois après le début de l’offensive, les drapeaux de l’EI ont changé de main. Ils sont exposés comme des trophées, par ceux qui ont écrasé l’Etat islamique.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com

***

Irak : Mossoul, ville martyre.

Le Premier ministre irakien a donc annoncé officiellement aujourd’hui la « libération » de Mossoul. Mais de quelle libération parle-t-on, si ce n’est de celle d’une ville-fantôme réduite en cendres ?

Au terme d’une bataille proverbiale de 256 jours – plus longue que Stalingrad – qui aura vu l’armée irakienne, saignée à blanc, perdre près de 50% de ses forces spéciales, les chiffres des destructions sont effarants : 80% de la partie Ouest de la ville, où les combats ont été les plus durs, a été rasée. Selon la défense civile de Mossoul, on compte pas moins de 308 écoles, 11.000 maisons, 4 stations électriques, 6 stations d’épuration d’eau, 63 mosquées et églises historiques, 29 hôtels, la poste centrale ainsi que l’immeuble des télécommunications, détruits.

Comme un symbole, le célèbre minaret penché de la grande mosquée al-Nûrî, construit par l’émir Nûr ad-Dîn az-Zengi et symbole du passé de grande métropole sunnite de Mossoul, a également succombé aux frappes américaines. Quant à la population civile, rien ne lui a non plus été épargné : le phosphore blanc et les 29.000 bombardements aériens de la coalition, les 1160 frappes de l’artillerie française et les exactions de l’armée irakienne autant que des milices ont fait au moins 7000 victimes civiles – et certains officiels affirment que plus de 4000 cadavres pourraient encore être sous les décombres. Plus de 700.000 habitants, sur une ville qui en comptait environ un million, ont été déplacés, et des expulsions de familles entières par les nouveaux occupants sont signalées chaque jour.

En un mot, Mossoul a été littéralement rasée – symbole de l’acharnement que subit tout le pays sunnite irakien depuis l’invasion américaine et les premiers soulèvements de Fallujah. Le juif Bernard-Henri Lévy, comme les propagandistes de « l’axe de la résistance à l’Empire », dans un bel unanimisme, ont tous salué la victoire de la coalition – prélude à une mise au pas de toute la région. L’Occident s’est acheté, à coup de chair à canon chiite ou kurde, un triomphe temporaire. Mais pour combien de temps ? Dans les camps de réfugiés et de déplacés, grandissent & naissent chaque jour des enfants aux mères violées, aux pères disparus et aux maisons détruites qui ne rêveront que de revanche face à la terrible injustice que le monde aura fait s’abattre sur eux…

desdomesetdesminarets.fr

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Projet « Grand Jérusalem » .. 100 000 Palestiniens exclus de la ville sainte
.
Le journal Yediot Aharonot a révélé un projet de loi qui sera présenté à la Knesset par le Parti sioniste « Likoud » , le lundi, appelant à l’expansion de l’influence de la région de Jérusalem et déclarée une grande ville
.
Un palestinien tué et un soldat sioniste blessé dans une attaque à la voiture bélier près de Bethléem
.
La famille d’un soldat capturé incite à utiliser les prisonniers palestiniens comme moyen de pression
.
L’envoyé spécial de Trump arrive à Tel-Aviv pour relancer les négociations futiles
.
La prison Damon: les prisonnières torturées et agressés par les geôliers
.
La punition collective intensifiée contre les Jérusalémites
.
Début du procès du militant palestinien Issa Amro
.
Bahar: La suspension des salaires des députés est une punition collective qui devrait ête rejetée
.
L’occupation encercle la région du monastère au nord de la vallée du Jourdain
.
Être une femme en Palestine – Une interview de la psychiatre Samah Jabr
.
Des colons sionistes envahissent la mosquée sainte d’al-Aqsa.
.
France: La colonisation menace gravement la solution des deux Etats
.
Le Premier ministre hollandais fustige le démantèlement par Israël d’un projet solaire en Cisjordanie
.
Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation
.
Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations
.
L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 23 Rajab 1438.

Flash info du 23 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Voici les 7 choses à appliquer quand le musulman fait face à une épreuve.

La vie est faite de dualités et d’événements bons ou mauvais.
Le croyant doit faire face aux épreuves de la vie ici-bas, en ayant en tête qu’il s’agit d’un passage éphémère pour les êtres humains.
Dans plusieurs versets du Saint-Coran, Allah (soubhanou wa ta’ala) évoque les multiples récompenses qu’Il accorde pour les croyants endurants.

« Quiconque, homme ou femme, aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui assurerons une vie heureuse. Et Nous les récompenserons en fonction des meilleures de leurs œuvres. » (Sourate Al-Nahl, Verset 97).
« Quiconque craint Allah et se montre patient en reçoit la récompense, car Dieu ne frustre jamais les hommes de bien de leur récompense. »
(Sourate Yûsuf, Verset 90).

Cependant, voici sept conseils pour affronter les épreuves avec force et foi:

1 – Prier à l’heure, 5 fois par jour, avec ferveur comme si chaque salât était la dernière.

2 – Lisez le Coran, car « N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs ? » (Sourate Ar-Ra’d, verset 28).

3 – Multiplier les dou’as. Les invocations luttent contre l’incertitude et l’angoisse.

4 – Faire des dons, l’aumône efface les péchés et annule le feu qu’ils suscitent comme le précise le prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) : « …et l’aumône éteint le pêché comme l’eau éteint le feu ». (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani).

5 – Les croyants sont endurants et ont foi en l’aide d’Allah et peu importe les difficultés, ils agissent avec un sentiment de contentement et de sécurité. « A côté de la difficulté est, certes une facilité ! A côté de la difficulté, est, certes, une facilité ! » (Sourate As-Sarh, 5-6).

6 – Ressasser les idées sombres n’est pas une solution. Souffrir c’est montrer sa vulnérabilité, ou sa force. La souffrance nous apprend à être forts, elle nous instruit et renforce notre détermination. C’est lorsqu’un malheur nous accable que nous réfléchissons et que nous avançons.

7 – « La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah, quand Il aime les gens, les éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la Satisfaction d’Allah ; et celui qui oppose son mécontentement, Allah sera mécontent de lui. » (Tirmidhi).

AJIB.FR
***


Karam, le Syrien qui casse les préjugés sur le niveau d’études des réfugiés.

Karam fait partie des quelques milliers de réfugiés qui résident aujourd’hui en France. Papa de 2 petites filles, ce jeune syrien s’est vu dans l’obligation de fuir son pays où il devient de plus en plus difficile de survivre. Arrivé en France en janvier 2016 juste après avoir reçu son diplôme en médecine, il recherche aujourd’hui ici « n’importe quel travail » afin de subvenir aux besoins de sa famille en attendant que son diplôme lui soit envoyé de Syrie.

Découvrez son témoignage bouleversant qui vient casser tous les préjugés qui poussent à croire que les réfugiés ont souvent un niveau d’études très faible voire même inexistant.

Il témoigne :

« Le 5 janvier 2016, j’ai dû quitter la Syrie pour la France alors que je venais de réussir mes examens de médecine. Un an plus tard, j’attends toujours de recevoir mon diplôme, dans l’espoir d’être docteur ici un jour. J’étais en deuxième année de médecine quand la guerre a commencé. J’ai rapidement décidé d’aider le Croissant-Rouge en accompagnant des docteurs pour des soins de premiers secours. Puis j’ai dû quitter ma ville, Deir ez-Zor, quand elle a été assiégée par Daech. Nous pensions que, comme à chaque combat, ça irait mieux dans un mois, et que nous allions revenir vite. Mais la situation a duré, et s’est empirée. Quand j’étais en quatrième année d’études, l’armée a repris trois quartiers de la ville où j’étais avec ma mère. J’ai dû emménager chez ma tante, qui avait une maison là-bas, du côté contrôlé par le gouvernement. Rester du côté rebelle était mal vu : des professeurs, des banquiers ont dû quitter leur logement, sinon le gouvernement allait les priver de leur salaire.

Les rebelles ont un jour attaqué ces trois quartiers, avant que le régime ne réponde à son tour. Régulièrement, les bombes blessaient des civiles. Nous aidions dès que possible les blessés, en plus des personnes souffrant de maladies chroniques, d’asthme, d’hypertension, d’allergies, auxquelles nous distribuions des médicaments avec le Croissant-Rouge. Durant deux ans, j’étais bénévole au Croissant-Rouge en plus de mes études de médecine.

En cinquième année, je me suis rendu à l’hôpital national pour demander à faire un stage. Il n’y avait plus beaucoup de docteurs, alors je suis bien tombé. Ils ont accepté que je suive le service de gynécologie pendant un mois, puis de cardiologue. Cela m’a beaucoup formé, mais j’y ai aussi vu des scènes traumatisantes. En août 2015, j’ai dit à ma femme et à ma fille d’aller à Damas car la situation en ville devenait très dure : il n’y avait pas de nourriture, pas d’eau, pas d’électricité.

J’ai passé l’examen un mois plus tard, et je l’ai loupé. En novembre, j’ai dû prendre un avion militaire pour le repasser, car la ville était encerclée, et je l’ai finalement réussi. Mais aujourd’hui, j’attends toujours de recevoir mon diplôme. Les employés des administrations ne sont plus si nombreux en Syrie. Mon certificat doit par ailleurs être transmis à Damas, ce qui est très compliqué : c’est désormais impossible par avion, car l’aéroport a été attaqué. J’attends donc que mon cousin, qui habite Damas, puisse récupérer mon diplôme pour me l’envoyer. Peu après avoir passé mon examen, j’ai été contraint de quitter le pays, où je risquais de me faire tuer chaque jour. Direction la Turquie, puis la Grèce, avant que la France n’accepte de m’accueillir en tant que réfugié le 20 avril 2016.

À mon arrivée en France, j’ai d’abord travaillé dans une usine de tissus, à Gérardmer. Mais j’ai dû arrêter car les cours de français avec l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Offi) me prenaient beaucoup de temps. Il n’y a pas longtemps, j’ai déménagé à Épinal avec ma femme et mes deux filles – la deuxième est née en France. Je me suis inscrit dans une boîte d’intérim dans l’espoir de trouver du travail. N’importe lequel.

Je suis également bénévole à la Croix Rouge un jour par semaine. Je ne supporte pas de rester sans rien faire. Aujourd’hui, j’espère recevoir rapidement mon diplôme afin de trouver un poste d’interne et pouvoir enfin exercer en France ce métier pour lequel j’ai été formé dans mon pays. »

Témoignage recueilli et traduit par Rozenn Le Carboulec.


katibin.fr
***


Indonésie : le gouverneur chrétien reconnaît sa défaite aux élections.

Candidat à sa propre succession au poste de gouverneur de Jakarta, Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a reconnu sa défaite aux élections, mercredi 19 avril, face à l’ancien ministre indonésien de l’Éducation, Anies Baswedan.

Les résultats du scrutin seront officiels début mai mais selon les premières estimations, Ahok a recueilli 42 % des suffrages contre 58 % pour son rival de confession musulmane. Près de 7,2 millions d’électeurs ont été appelés à aller voter et plus de 60 000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés pour faire face à d’éventuels débordements selon l’AFP.

La surprise est de taille. Lors du premier tour, le 15 février Ahok était en tête avec 43 % des voix, suivi de près par son rival qui obtenait 40 % des suffrages. « Je comprends que vous soyez tristes et déçus », a déclaré le gouverneur en s’adressant à ceux qui l’ont soutenu. « Nous avons six mois avant l’inauguration du nouveau gouverneur et nous allons finir notre travail. »

Jugé pour blasphème Ahok a dû faire face à une vague de protestation après avoir déclaré que l’élection d’un gouverneur chrétien n’était pas contraire à l’islam. Selon Jakarta Post, la campagne électorale dans la capitale avait été « la plus sale, la plus polarisante et la plus clivante » que l’Indonésie ait jamais connue.

saphirnews.com
***


Londres : soupçonné de terrorisme, un bébé convoqué par l’ambassade américaine.

Incroyable mais vrai. Un bébé de trois mois, soupçonné de terrorisme, a été placé lundi 17 avril en salle d’interrogatoire à l’ambassade des Etats-Unis dans la capitale britannique.

Tout est parti d’une erreur de son grand-père lorsqu’il a fallu remplir une demande de visa pour les Etats-Unis. La famille comptait en effet se rendre à Orlando, en Floride, pour ses premières vacances à l’étranger. Paul Kenyon, 62 ans, a coché, dans le document au nom de son petit-fils, la case « oui » par erreur à la question « Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage ou de génocide ? ».

Il s’est rendu compte de l’erreur lorsqu’il a essuyé un refus. Pire : le bébé a été conduit depuis son domicile du sud de Manchester, jusqu’à la salle d’interrogatoire de l’ambassade américaine à Londres. Un voyage aller-retour de près de 10 heures, soit presque autant qu’un Londres-Orlando, indique The Guardian.

« Je n’arrive pas à croire qu’ils n’ont pas compris que c’était une erreur sincère et qu’un bébé de 3 mois est incapable de faire du mal à quiconque », a indiqué Paul Kenyon dont la famille a dû débourser de nouveaux billets – plus de 3 500 € – pour partir vers Orlando. « Si vous êtes un terroriste, je pense que vous ne cochez pas cette case, de toute façon ! »

saphirnews.com
***


italie : Une voyageuse, obligée de se dévoiler dans l’aéroport international de Rome, dénonce une discrimination religieuse.

Elle savait pertinemment que cela n’arrivait pas qu’aux autres, mais elle était loin d’imaginer, cependant, que son voile lui vaudrait à ce point la farouche hostilité du personnel de sécurité de l’aéroport international de Rome Ciampino, au cours d’un dimanche dont elle gardera un souvenir cuisant.

Aghnia Adzkia, une jeune femme indonésienne qui s’apprêtait à s’envoler pour Londres, ne s’attendait pas à un comité d’accueil aussi acrimonieux à son égard, exigeant sans ménagement qu’elle retire son voile pour vérifier qu’elle n’était pas une terroriste en puissance. Telle était la condition sine qua non pour qu’elle soit autorisée à prendre place à bord de l’avion.

Son seul tort ? Avoir fait sonner le détecteur de métaux à son passage. Un incident qui a eu le don de mettre les nerfs à vif des agents de sécurité italiens, transformés dès lors en véritables cerbères, notamment une femme (photo ci-dessus), laquelle, toutes griffes dehors comme peuvent l’être les pasionarias du féminisme occidental, s’est littéralement déchaînée contre elle.

Refusant d’obtempérer malgré l’angoisse qui la gagnait, Aghnia Adzkia, stupéfaite d’avoir déclenché la sonnerie du détecteur de métaux, s’est efforcée de rester stoïque face une adversité en plein excès de zèle. Elle aussi a eu une exigence, mais des plus légitimes : qu’on lui présente le texte de loi l’obligeant à se dévoiler pour voyager, en bafouant au passage une de ses libertés individuelles essentielles et inaliénables.

« Je n’étais pas prête à leur faire confiance. Ma seule demande était qu’ils m’apportent la preuve juridique les autorisant à me dévoiler sous la contrainte, alors que je n’avais commis aucune faute, aucun délit. C’est une question de dignité humaine et de respect de mes droits fondamentaux », a relaté la jeune femme, encore très affectée par son escale italienne éprouvante, en faisant observer que dans d’autres aéroports, les agents de sécurité se contentent de palper le bas des voiles.

Mais le pire était à venir, lorsque la femme, agent de sécurité de l’aéroport, a foncé droit sur elle, le regard noir, pour lui montrer un document écrit en italien. S’opposant obstinément à ce que l’amie d’Aghnia Adzkia, une italophone distinguée, traduise le texte en anglais, la furie en uniforme a exercé une terrible pression sur elle pour qu’elle enlève son hijab, se perdant en invectives devant sa capacité à lui faire face sans faiblir.

« Vous pouvez cacher des explosifs dans votre foulard. Vous n’êtes pas sûre à nos yeux ! », s’est-elle mise à hurler dans l’aéroport (voir vidéo ci-dessous), espérant tétaniser la malheureuse Aghnia Adzkia et accroître sa mortification publique.

Préférant battre en retraite devant cet acharnement à son encontre, la jeune femme a finalement pris un autre vol dans l’autre aéroport de Rome, Leonardo da Vinci-Fiumicino. Là encore, elle n’a pas échappé au dévoilement obligatoire afin de s’assurer, aussi incroyable que cela puisse paraître, qu’aucune bombe n’était dissimulée dans les plis de son hijab…

Aghnia Adzkia, à bout de forces, s’est exécutée cette fois-ci, mais au moment de retirer son voile à l’abri des regards, elle a aperçu deux nonnes en train de contourner le poste de contrôle sans, manifestement, que l’on ait exigé d’elles ce qui lui avait été imposé si violemment. Ce qui l’a confortée dans son intime conviction : elle a bel et bien subi une discrimination religieuse flagrante.

Un extrait de la scène de sa confrontation brutale avec la furie en uniforme de l’aéroport de Rome, filmée par son amie italophone qui l’avait accompagnée.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Une photo montrant un couple de juifs hassidiques à côté d’une mère musulmane rencontre un succès viral Outre-Atlantique.

Riche de son extraordinaire diversité, la mégapole new-yorkaise, bigarrée et métissée, fait la démonstration, jusque dans ses sous-sols, que le multiculturalisme n’est pas forcément voué à l’échec, n’en déplaise aux Cassandre, d’ici et d’ailleurs, qui n’y décèlent que de sombres présages…

Les oiseaux de mauvais augure, qui ne voient rien de bon dans les melting-pots culturels et cultuels, devraient jeter un œil sur la photo à la forte charge symbolique prise dans le métro de New York, entre le Queens et Brooklyn, durant le dimanche de Pâques.

C’est à un Américain, répondant au nom de Jackie Summers, que l’on doit d’avoir immortalisé une scène saisissante, montrant un couple de juifs hassidiques assis à côté d’une femme musulmane en train d’allaiter son bébé.

Postée sur Facebook, la prise de vue, accompagnée d’une légende porteuse d’espoir, a rencontré un succès viral fulgurant dans l’Amérique de Trump, enregistrant plus de 53 000 likes et 41 000 partages en l’espace d’une journée.

Il faut dire que la belle histoire de cette photo fait mentir les artisans des peurs et leurs prédictions catastrophistes : le couple de juifs hassidiques a pu s’asseoir grâce à un passager taoïste qui a volontiers cédé sa place, avant que le mari et son épouse ne se poussent à leur tour pour faire de la place à une mère musulmane, tenant son bébé dans les bras.

Ce qui fera dire à Jackie Summers avec enthousiasme : « Voilà, ça c’est mon Amérique : laisser les gens être eux-mêmes ! », dans le respect et la compréhension mutuels.

oumma.com
***


Des jeunes musulmans de Jordanie ont protégé les églises au cours du dimanche de Pâques.

Dans le sombre sillage d’un dimanche des Rameaux mortifère en Egypte, un groupe de jeunes jordaniens, très investis dans le dialogue interreligieux, ont souhaité témoigner leur solidarité à la communauté chrétienne du royaume, à l’occasion de la célébration d’une messe de Pâques sur laquelle planait l’ombre de la tragédie.

Sous l’impulsion de Kazem Kharabsheh, ce bâtisseur de passerelles dans l’âme, un formidable élan de sympathie, de générosité et d’entraide envers leurs frères en Dieu chrétiens a fédéré plus d’une centaine de jeunes musulmans, filles et garçons, après avoir été particulièrement sensibles à l’appel à l’unité et à la paix lancé sur Facebook.

Ils ne se sont pas fait prier pour faire rempart de leur corps au terrorisme aveugle lors d’un office religieux empreint d’émotion, unis dans la même volonté impérieuse de protéger les églises disséminées sur le territoire national.

« Le post a été largement partagé sur les médias sociaux et un grand mouvement de solidarité a gagné la plupart des gouvernorats», s’est réjoui Kazem Kharabsheh, heureux d’avoir fait des émules à travers le pays.

Les mains chargées de délicieuses confiseries traditionnelles et distribuant du café plein d’arômes, les jeunes protecteurs musulmans des paroisses de Jordanie avaient à cœur d’accomplir leur noble mission en mettant du soleil dans les cœurs.

« Le terrorisme n’a rien à voir avec la religion. Les terroristes commettent des crimes au nom de l’Islam, mais leurs actes n’ont rien à voir avec la religion », a martelé Kazem Kharabsheh, en insistant sur les raisons qui l’ont poussé, lui et les membres de son association, à initier cette opération extraordinairement rassembleuse : « Nous avons fait cela, parce que le monde a besoin de savoir que les gens qui commettent de tels crimes odieux n’ont rien à voir avec l’Islam, ou toute autre religion. En Jordanie, nous avons toujours été unis et nous respecterons toujours toutes les traditions religieuses ».

Loués et remerciés chaleureusement par l’ensemble de la communauté chrétienne, extrêmement touchée par cette belle chaîne humaine qui s’est formée spontanément autour de ses lieux de culte, les jeunes musulmans du royaume hachémite se sont fait un devoir de veiller sur les églises, plus résolus que jamais à faire barrage au terrorisme, semeur de malheurs et de terreur.

oumma.com
***


Marine Le Pen estime que la colonisation a «beaucoup apporté à l’Algérie».

Après ses propos polémiques sur la rafle du Vél’ d’Hiv, la candidate FN à la présidentielle a estimé le 19 avril sur BFMTV que la colonisation avait beaucoup apporté à l’Algérie. Ce que «même les Algériens de bonne foi admettent», a-t-elle ajouté.

«Moi je pense – et chacun d’ailleurs qui est de bonne foi admet – que la colonisation a beaucoup apporté […] à l’Algérie : des hôpitaux, des routes, des écoles… Même des Algériens qui sont de bonne foi l’admettent», a déclaré Marine Le Pen sur BFMTV le 19 avril.

Evoquant le sujet de la guerre d’Algérie, la candidate Front national (FN) à la présidentielle est revenue sur le sort subi par les harkis, ces Algériens qui ont choisi de combattre pour la France au moment de la guerre d’indépendance.

Après ses propos polémiques sur la rafle du Vél’ d’Hiv, la candidate FN à la présidentielle a estimé le 19 avril sur BFMTV que la colonisation avait beaucoup apporté à l’Algérie. Ce que «même les Algériens de bonne foi admettent», a-t-elle ajouté.

«Moi je pense – et chacun d’ailleurs qui est de bonne foi admet – que la colonisation a beaucoup apporté […] à l’Algérie : des hôpitaux, des routes, des écoles… Même des Algériens qui sont de bonne foi l’admettent», a déclaré Marine Le Pen sur BFMTV le 19 avril.

Evoquant le sujet de la guerre d’Algérie, la candidate Front national (FN) à la présidentielle est revenue sur le sort subi par les harkis, ces Algériens qui ont choisi de combattre pour la France au moment de la guerre d’indépendance.

Une nouvelle polémique risque donc d’éclater autour de la candidate frontiste, qui avait été fortement critiquée récemment pour avoir dit que la France n’était «pas responsable» de la rafle du Vel’ d’Hiv en 1942. En répondant à une question à ce propos sur BFMTV, elle a dit qu’elle ne voulait «pas rouvrir des plaies». «A chaque fois que j’évoque un sujet, ça crée…», a-t-elle poursuivi, sans finir sa phrase.

Marine Le Pen a aussi été interrogée à propos du soutien que son père Jean-Marie Le Pen, le co-fondateur du FN qu’elle avait fait exclure du parti en août 2015, a apporté à sa candidature dans un tweet.

«Il est patriote. Ça ne m’étonne pas de lui. C’est un patriote, il s’est battu toute sa vie pour la France et les Français […] Il a défendu l’Algérie française, comme beaucoup de gens qui ont créé le FN», a-t-elle conclu.

Les propos de Marine Le Pen sur la colonisation contrastent fortement avec ceux qu’a tenus Emmanuel Macron, son grand rival dans les sondages. En février dernier, le candidat d’En Marche ! avait provoqué un tollé, notamment à droite, après avoir déclaré sur une chaîne de télévision algérienne que la colonisation était «un crime contre l’humanité».

De nombreuses associations de pieds-noirs s’étaient aussitôt insurgées contre les propos du candidat qui avait été chahuté à Toulon et à Carpentras où il se rendait à des meetings.

«Les propos d’Emmanuel Macron ont bouleversé, écœuré, blessé d’innombrables Français d’Algérie et de Harkis. J’ai reçu des milliers de mails. Il y a une véritable colère», avait expliqué Thierry Rolando, président du Cercle algérianiste national, qui revendique 10 000 adhérents et qui a porté plainte contre le candidat.

«Y a-t-il quelque chose de plus grave, quand on veut être président de la République, que d’aller à l’étranger pour accuser le pays qu’on veut diriger de crime contre l’humanité ?», avait de son côté argumenté Marine Le Pen pour qui les allégations d’Emmanuel Macron constituaient «un crime contre la France».

Devant une telle polémique, Emmanuel Macron avait dû justifier ses propos dans une vidéo de cinq minutes. Il y expliquait notamment que la France et l’Algérie pouvaient et devaient «construire une nouvelle relation qui n’enlève rien à la mémoire de chacun».

Pourtant, quelques mois plus tôt, dans un entretien à l’hebdomadaire Le Point intitulé «Ce que je suis», Emmanuel Macron avait été plus modéré dans ses propos, estimant qu’il y avait eu à la fois «des éléments de civilisation et des éléments de barbarie» dans la colonisation de l’Algérie.

Africa24.info
***

France : Une « tâche sur le front » est une marque de radicalisation…

Après la fermeture de la mosquée de Torcy par les autorités, son imam également professeur de mathématiques a été suspendu par l’Éducation Nationale lui reprochant de s’être radicalisé. En voici un indicateur.

Dans les « Grandes Gueules » de RMC (à partir de la minute 33) du vendredi 14 avril, la chroniqueuse Elina Dumont (ancienne SDF) affirmait que les personnes comme l’imam de Torcy, Abdelali Bouhnik qui portent « une tâche marron » sur le front, « Ces personnes sont très radicalisées, elle sont tellement radicalisées qu’elles ont besoin de se taper la tête contre le sol, pour dire voilà moi je suis (musulman) ! », prétend-t-elle.

Les islamophobes sont tellement nuls qu’ils ont besoin de raconter des âneries pour exister. Elle en pense quoi Elina, du rappeur marseillais Soprano, qui fait vibrer les zéniths et qui a une tâche marron sur le front ?

Ces propos tenus dans une émission largement suivie viennent jeter la suspicion sur une communauté déjà ciblée de toute part et provoquer la peur d’une partie de la population qui ignore tout de l’Islam en dehors de la propagande médiatique sur cette religion.

desdomesetdesminarets.fr
***


L’étourdissement empêche-t-il un animal de souffrir? L’avis interpellant d’un neurologue.

Un neurologue conteste que l’abattage par étourdissement soit moins cruel.

Les vacances permettent de réfléchir à tête reposée sur des sujets brûlants. Alors que le Parlement wallon reprend le dossier de l’abattage le mardi 18 avril , une nouvelle pièce scientifique pourrait inciter les élus à la réflexion. Rejetant la prétendue barbarie de l’abattage rituel, le Consistoire israélite a encore sollicité des experts au-dessus de la mêlée. « La Libre » a ainsi pu prendre connaissance d’un avis du Pr Jean-Michel Guérit, neurologue à l’Institut Edtih Cavell.

Selon lui, « une interruption du flux sanguin au sein des artères carotides interrompt l’activité des circuits cérébraux indispensables à la perception de la douleur endéans les 30 secondes au maximum ». Par contre, « aucun élément ne permet d’affirmer qu’un étourdissement interrompt l’activité de la matrice de la douleur; au contraire, des arguments suggèrent qu’un étourdissement peut rester associé à une perception douloureuse et même associé à une amnésie, il n’empêche pas la constitution de traces pénibles responsables d’un syndrome de stress post-traumatique ».

En clair ? « Les bénéfices escomptés d’un étourdissement préalable à l’abattage rituel en termes de souffrance sont virtuellement nuls ». Pire : il accroît la souffrance .


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Nord d’Hébron: l’occupation s’empare d’un équipement de forage de 2 millions de shekels
.
L’occupation blesse un palestinien suite à une attaque à la voiture bélier au sud de Bethléem
.
Le personnel des antiquités israéliennes et les colons prennent d’assaut Al-Aqsa
.
L’ONU appelle Israel à faciliter l’introduction des matériaux d’entretien de l’électricité de Gaza
.
Les prisonnières menacent de rejoindre la grève de la liberté et dignité
.
Activités de solidarité avec les prisonniers à Jénine
.
L’occupation transfère le député Attoun en détention administrative
.
L’occupation attaque des villages à l’est de Tubas
.
Arrestations et affrontements en Cisjordanie et à Jérusalem
.
3e jour de la grève « Liberté et Dignité »
.
L’occupation approuve un plan de construction colonial en Cisjordanie et Jérusalem
.
Jérusalem: L’occupation démolit une ferme à Issawia
.
Un ministre israélien appelle à exécuter les détenus palestiniens
.
Les prisonniers malades se joignent à la grève de la liberté et de la dignité
.
Hayya: le Hamas ne dissoudra pas le comité administratif de Gaza
.
Transfert des prisonniers grévistes d’Ofer à la section 11
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 22 Rajab 1438.

Flash info du 22 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Découvrez le magnifique adhan qu’on pu entendre les fidèles d’une église à Rome.

L’histoire de Bilal, c’est aussi l’histoire de l’adhan (appel à la prière), car Bilal fut le premier muezzin de l’Islam.
À travers le monde, l’un des plus puissants symboles de l’Islam est l’appel à la prière.

Une église de Rome a invité un muezzin afin de faire découvrir l’appel à la prière des musulmans.
Dans la vidéo suivante, on assiste à un moment d’échange religieux qui prouve encore une fois que l’Islam est une religion de tolérance et de fraternité.
Les fidèles de cette église semblent captivés par ce splendide appel à la prière.
Une belle initiative permettant de faire découvrir aux autres cultes la profondeur et la beauté de notre religion.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Le piège des sites de rencontres « musulmans »…

Les sites de rencontres connaissent une véritable expansion ces dernières années. Meetic étant sans doute le plus connu d’entre eux, voilà que des sites dits « musulmans » font leur entrée dans le marché des rencontres entre hommes et femmes. L’apparition de ces sites est d’autant plus consternante qu’ils trouvent une clientèle croissante. Retour sur ce phénomène et sur les moyens de l’éviter.

Pourquoi des millions de musulmans utilisent ces sites de rencontres ?

C’est la question que s’est posée le quotidien BBC News cette semaine. Face à l’engouement qu’engendrent ces sites, il est intéressant de se pencher sur la question afin de comprendre pourquoi tant de personnes de la communauté se retrouvent dans cet engrenage.

Bien que les sites Meetic ou Badoo soient les plus utilisés, les sites de rencontres « réservés aux musulmans » gagnent du terrain. C’est ainsi que le site de rencontres intitulé « inchaallah » se place dans le top 10 des sites de rencontres les plus utilisés en France, d’après Alexa.com. Une place choquante pour une communauté qui se doit d’être pudique et respectueuse des principes islamiques. Ce site enregistrai déjà 149 041 visites pour l’année 2014, se plaçant ainsi devant des sites très connus tels que AttractiveWorld ou encore eDarling.

Un autre site réservé aux musulmans se situe également dans le classement : le site MekToube arrive en effet dans le top 15 des sites les plus utilisés avec 82 218 visiteurs pour l’année 2014. La communauté musulmane se replie sur les sites de rencontres mais pour quelles raisons ? Comment en sommes-nous arrivés là ?

Il ne fait aucun doute que de nombreux célibataires en France et partout ailleurs peinent à se marier, à fonder un foyer et à trouver une personne qui correspond à leurs critères. De rencontres en rencontres, accumulant les déceptions et embarrassant parfois les familles, certains membres de notre communauté, au bord du désespoir, sombrent dans la tentation des sites de rencontres. Pensant ainsi choisir la facilité, ils se retrouvent en réalité pris au piège de Shaytane le lapidé.

Comment éviter de tomber dans ce piège ?

Chaque être humain ressent naturellement le besoin d’être avec autrui, avec un autre qui partagera son quotidien. Ce besoin d’être avec un autre est naturel et humain. Cela dit, il est d’autant plus véridique pour les musulmans. Certes Allah a dit : {Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent}. (Sourate 30 : Verset 21).

Ainsi, le besoin de se marier et de partager sa vie avec une autre personne est tout à fait justifié par les paroles de notre Créateur. De même, le mariage est un élément fondateur de notre foi. Il est donc nécessaire pour chaque membre de la communauté de s’unir avec quelqu’un. Cela dit, les étapes précédents le mariage sont d’une importance cruciale.

Rencontrer son époux ou son épouse sur un site de rencontres est-il réellement digne d’une vie de couple basée sur les principes de l’Islam ? Nous devons tant que possible nous éloigner de cette tentation, bien qu’elle soit belle et bien présente au quotidien. Avec l’accès à internet, le développement des technologies et de ces sites, notre communauté se retrouve confrontée à des tentations que les générations précédentes n’ont pas connues. A chaque génération sa tentation. A nous de faire un travail sur nous-même afin d’éviter d’y sombrer.

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que nous sommes sur terre afin d’adorer Allah. Or, entretenir des relations virtuelles avec un inconnu ne fait pas partie des actes qui satisfont notre Créateur. Au lieu de perdre son temps sur les sites de rencontres, à la conquête de l’amour parfait qui n’existe pas, hâtons-nous de gagner l’amour de notre Seigneur. Allah a dit : {Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur}. (Sourate 49 : Verset 13). Appliquons-nous à devenir noble auprès de Celui qui a créé les cieux et la terre et évitons de causer Son Courroux car Il sait et voit tout. C’est Lui Seul qui nous accordera la vie conjugale et familiale, invoquons-Le donc en ce sens.

Par ailleurs, nous devons tant que faire se peut, nous attacher à la Sunna du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Allah a dit : {Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos, Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien} (Sourate 4 : Verset 80). Nous avons la Sunna du Prophète (‘alayhi salat wa salam), nous devons donc nous y accrocher afin de faire partie du groupe qui sera sauvé au Jour du Jugement Dernier. Intéressons-nous plutôt à la manière dont le meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam) ainsi que ses compagnons (qu’Allah les agrée) ont connu leur épouse au lieu de nous entêtez à suivre les tentations de la nouvelle génération.

Enfin, rappelons-nous que les dangers d’internet sont nombreux. Nous ne pouvons être certains de l’identité, de la personnalité et de la sincérité des personnes, d’autant plus lorsque ces dernières se trouvent derrière un écran. Afin d’éviter de sombrer dans ce piège, pensons à satisfaire notre Créateur avant tout. Certes, Il nous a enjoint le mariage mais pas de cette façon. Pensons au comportement du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et de ses compagnons (qu’Allah les agrée). Ne négligeons pas les dangers d’internet et de ce genre de sites et passons par d’autres moyens de rencontres plus sains : l’entourage, les connaissances, le réseaux de frères et sœurs, les responsables de mosquées, etc…

Qu’Allah nous éloigne des tentations et des pièges tendus par Shaytane le lapidé. Qu’Il nous permette d’avoir un conjoint pieux avec qui nous atteindrons la félicité.

AJIB.FR
***


Participez au financement d’une école primaire en Tunisie.

L’école primaire de Maghraoua, située à Bizerte en Tunisie, a besoin de votre soutien pour perdurer dans de bonnes conditions.

Une école insalubre qui a besoin d’être rénovée.

Créée en 1965, l’école se trouve aujourd’hui dans un état de délabrement avancé bien qu’elle accueille pas moins de 111 élèves. Le site est en bordure de la route principale qui traverse le village de Maghraoua et comporte une vaste et belle cour, avec une allée ombragée et des jardins abandonnés. L’environnement culturel dans le village est d’une pauvreté absolue : hormis l’école, les enfants n’ont aucun espace de jeu et de loisirs autre que la rue pour les garçons pour des parties de foot avec des balles souvent improvisées et les maisons pour les filles où elles sont cloîtrées pour les travaux ménagers ou les séances de feuilletons mexicains ou turcs à la télévision. Par delà l’action de réhabilitation de l’école, c’est aussi une action d’éveil et de loisir culturel qui compte être lancée dans ce petit village agricole où les jeunes, désabusés, n’ont que des envies de départ et d’ailleurs. Les besoins sont donc multiples :

Réparation et isolation des toits des salles de cours et du logement de fonction,
Réparation et peinture des murs,
Remplacement des fenêtres et des portes,
Réhabilitation et installation des toilettes (deux pour filles et deux pour garçons) et des lavabos,
Nivellement de la cour et aménagement des jardins,
Mise en place d’une salle de lecture, d’informatique et de jeux,
Réparation des ordinateurs existants et fourniture de nouveaux ordinateurs,
Acquisition de tables de travail, tableaux et armoires,
Acquisition et installation d’une pompe éolienne pour le puits. Le projet de réhabilitation de l’école comporte trois principales actions,
Réhabilitation des locaux,
Réhabilitation du jardin,
Mise en place d’une salle de loisir et de lecture .

Un gala de charité prévu pour récolter des fonds .

Parmi les associations qui se sont mobilisées et ont répondu à l’appel, figure l’association Univers-Cité, qui a pour dessein d’accompagner des adolescents à la réussite scolaire et professionnelle à travers différentes actions. Univers-Cité s’est engagé à financer une partie de la réhabilitation de l’école. Pour ce faire, elle organise le 20 avril un gala de charité à la Seyne-sur-Mer, dans le département du Var, afin de récolter les fonds nécessaires pour la rénovation de l’école de Maghraoua.

Pour effectuer une réservation ou participer au financement de ce projet, vous pouvez contacter l’association en question :

Téléphone : 09 80 74 92 93
.
Adresse mail : univers-cite@outlook.fr
.


katibin.fr
***


France : A Versailles, les réfugiés ont leur équipe de football .

L’initiative est portée par les « Voisins Solidaires 78 Versailles-Mortemets », un collectif qui vient en aide aux réfugiés de Versailles et ses environs.

Crée en février dernier, le Football Club Phénix de Versailles (FCPV) vient de former une équipe composée de joueurs refugiés d’Afghanistan, de Côte d’Ivoire, d’Érythrée, d’Éthiopie, de Guinée, du Portugal, de Somalie et du Soudan qui défendent les couleurs de Versailles.

« Dès les premières inscriptions, près de 50 réfugiés et précaires de neuf nationalités se sont montrés intéressés », explique le club au Parisien. Le mois dernier, le FCPV organisait un entraînement et un mini-tournoi. Aujourd’hui, le club de football est à la recherche de nouveaux bénévoles et d’équipements pour venir en aide aux joueurs.

Une cagnotte a été mise en ligne à cet effet. Avec un petit objectif de 500 euros, le club de foot a récolté la petite somme de 203 euros. Il ne reste plus que deux mois avant la fermeture de la cagnotte en ligne.

Versailles n’est pas la seule commune où des équipes de football similaires ont pu être formées. Des réfugiés afghans et soudanais ont par exemple permis en septembre 2016 à Bellenaves, un village situé dans l’Allier, de reformer une équipe de football et disputer ainsi des matchs de championnat.

saphirnews.com
***


« Ne brûlez pas les gens vivants et arrêtez de poser des bombes », dixit un présentateur de la chaîne islamophobe Fox News.

Devant les caméras et son micro dont il se sert comme d’un mégaphone de la haine, Jon Scott, un animateur habitué à sévir le week-end sur Fox News, la chaîne ultra-conservatrice américaine qui n’a de « juste et équilibré » que son slogan mensonger, se fait chaque fin de semaine la voix de son maître : le magnat des affaires australo-américain et islamophobe notoire, Rupert Murdoch.

La désinformation chevillée au corps et le racisme pour seconde nature, ce zélé présentateur n’a pas son pareil pour embraser les esprits lors du sacro-saint repos dominical, quand ils sont moins stressés et plus vagabonds que d’ordinaire.

En ce dimanche 16 avril, le commentaire très sobre d’un acteur de la série Homeland, Mandy Patinkin, alias Saul Berenson, un responsable de la CIA, qui a révélé que, dans la saison 6, le rôle des méchants sera tenu par « les hommes blancs du gouvernement et l’establishment militaire » et non plus par les musulmans, ces éternels terroristes des blockbusters hollywoodiens, a provoqué un énorme sentiment de frustration chez Jon Scott. Ce dernier espérait, sans doute, que le comédien joue la grande scène de l’indignation devant ce renversement des rôles insupportable…

Entouré de ses deux comparses tout aussi insatisfaits et pleins de rancœur que lui, il a échafaudé une fumeuse théorie du complot pour justifier cette volte-face scénaristique spectaculaire de Homeland.

Et comme si cela ne suffisait pas à calmer ses ardeurs, l’incendiaire du week-end sur Fox News a livré, une fois encore, les musulmans à la vindicte en leur prodiguant un conseil outrageant et inflammable : « A la communauté musulmane : si vous ne voulez pas que l’on brosse de vous un portrait négatif, ne brûlez pas les gens vivants et arrêtez de poser des bombes ».

Outrés par cette recommandation aussi irresponsable qu’infâme, certains musulmans américains ont préféré ironiser de manière sarcastique pour désamorcer, avant qu’elle n’enfle, l’énième polémique créée de toutes pièces par Jon Scott, celui par qui l’islamophobie sur le petit écran ne connaît aucune trêve salutaire Outre-Atlantique.

Une réponse cinglante du berger à la bergère :

Traduction : A la communauté de Fox News : si vous ne voulez pas être dépeints de manière négative, n’entrez pas dans les écoles et sur les lieux de travail pour tirer sur tout ce qui bouge.

oumma.com
***


Une jeune saoudienne tord le cou aux préjugés sur le voile sur Twitter.

Dans l’agora virtuelle des réseaux sociaux où se défoulent les islamophobes de tous poils, sans garde-fous, une adolescente saoudienne de 17 ans, résidant en Pennsylvanie, peut s’enorgueillir d’avoir joliment tordu le cou aux préjugés qui entourent le port du hijab, en laissant sans voix les excités qui s’étaient employés à les raviver via des gazouillis rageurs.

Retranchés derrière leur ordinateur pour distiller leur venin en toute impunité, ces grands pourfendeurs de l’islam, ulcérés par l’attachement à sa religion que manifestait la jeune Lamyaa sur Twitter, ont brusquement surgi dans un groupe de discussion afin de la mettre plus bas que terre, cliquant hargneusement : « Arrête de défendre l’islam ! Ferme-la, tu ne peux pas enlever ton foulard car ton père te battrait ».

D’abord atterrée par la véhémence de ce message qui l’interpellait directement, la jeune fille, pleine de ressources, s’est ensuite livrée à une expérience sociale, une première pour elle, à seule fin de démentir leurs propos et de leur faire perdre la face devant des milliers de twittos qui ont « liké » sans modération et avec une réelle jubilation.

Son idée de génie a consisté à converser en direct avec son père, resté vivre en Arabie saoudite, et à solliciter son avis sur sa vraie fausse décision de se dévoiler, ce dernier ignorant tout de cette supercherie pour la bonne cause.

Croyant dur comme fer aux doutes qui tiraillaient sa fille, la réaction très compréhensive de ce père saoudien a infligé un affront d’autant plus cuisant aux féroces opposants anti-voile qu’elle est devenue virale, totalisant plus de 146 000 retweets et 320 000 likes.

Voici la teneur de cet échange père/fille qui a fait tomber les stéréotypes en beauté et contraint les enragés du Net a ravalé l’écume de leur haine…

Lamya : « Baba, je veux te dire quelque chose. Je songe à retirer mon hijab »

Son père : « Ma chérie, ce n’est pas à moi de prendre la décision pour toi. Aucun homme ne le peut d’ailleurs. Si tel est ton désir, eh bien, fais-le. Je te soutiendrai dans tous les cas ».

oumma.com
***


France : Présidentielle 2017: le clip de campagne de Poutou dénonce le racisme et l’islamophobie.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Le Zimbabwe accepte le paiement des frais de scolarité avec les chèvres.

Les autorités de l’État zimbabwéen disent que les populations locales peuvent maintenant offrir du bétail comme des chèvres ou effectuer un travail dans les écoles pour payer les frais de scolarité des enfants.

La ministre de l’Éducation primaire, Lazarus Dokora, et la secrétaire permanente du ministère, Sylvia Utete Masango, ont déclaré au journal de presse contrôlé par l’État que cela pourrait être fait par les parents qui ne parviennent pas à recueillir des liquidités dans une économie frappée par des pénuries d’argent paralysant.

Dokora est cité par le journal disant que les écoles devraient être flexibles et veiller à ce que les personnes sans argent peuvent soit payer des frais sous forme de bétail, soit offrir leurs services aux autorités scolaires.

“En ce qui concerne le bétail, la communauté doit organiser un marché où tout le monde participe; Des autorités scolaires, du leadership local et des parents eux-mêmes pour éviter d’être dupé “.

Ses sentiments ont été évoqués par Utete Masango qui a déclaré: «En termes de valorisation, les chefs d’école seront présents pour le ministère de l’éducation primaire et secondaire et les membres du comité de développement scolaire pour les parents.Ils détermineront conjointement la valeur du bétail et pourront alors utiliser l’argent réalisé pour améliorer l’infrastructure scolaire ou aider à l’agriculture “.

Ce mouvement a mis en branle la sphère des médias sociaux avec certaines personnes affirmant que le gouvernement a paralysé toutes les opérations dans le pays, ce qui l’obligeait à proposer une idée du commerce des matières premières dans les écoles.

Africa24.info
***


Corée du Nord : Conflit imminent? Des militaires et des diplomates US évacuent leurs familles de Séoul.

Des militaires américains ont commencé à évacuer leurs familles et le personnel civil de bases à proximité de Séoul. En outre, les membres des familles de diplomates et du personnel de l’ambassade des États-Unis quittent également la capitale sud-coréenne. Des experts russes y voient le signe clair d’une menace de conflit

Les membres des familles de militaires américains ont commencé à quitter précipitamment la capitale de la Corée du Sud. Bien que le Pentagone n’ait pas confirmé officiellement cette information, des rapports sur l’évacuation sont apparus sur les réseaux sociaux et les serveurs publics de la 2e Division d’infanterie et de la 8e Armée américaine stationnées en Corée du Sud. En outre, selon des informations non confirmées, des familles de diplomates américains quitteraient Séoul.

Selon Konstantin Asmolov, un expert russe de la Corée, cette évacuation témoigne de la menace de conflit.

« Le comportement des Américains signifie qu’ils n’espèrent pas détruire en toute impunité les installations nucléaires de la Corée du Nord. Ils comprennent que la Corée du Nord répliquera à ces attaques. En outre, au centre de Séoul il y a un quartier bondé de troupes américaines », a indiqué Konstantin Asmolov, dans une interview accordée à Izvestia.

Alors que des médias locaux exhortent à ne pas céder à la panique, précisant que la Corée du Sud est fermement opposée à toute action militaire contre Pyongyang, Tokyo envisage pour sa part des mesures d’urgence pour évacuer les 60 000 citoyens japonais résidant en Corée du Sud.

Formellement, les États-Unis et la Corée du Nord sont en état de guerre. En effet, le conflit de 1950-1953 en Corée ne s’était achevé que par la signature d’un armistice. Les États-Unis ont refusé de discuter les multiples propositions de Pyongyang de signer un accord de paix, gardant en Corée du Sud plus de 28 000 militaires américains sous prétexte de défendre le pays contre la « menace du Nord ».

Pour augmenter leur force de dissuasion face à la Corée du Nord, les États-Unis songent à déployer trois porte-avions au large de la péninsule coréenne: l’USS Carl Vinson, l’USS Ronald Reagan et l’USS Nimitz.

La Corée du Nord, pour sa part, invoque la menace américaine et développe un programme nucléaire et balistique, malgré l’interdiction du Conseil de sécurité de l’Onu.

Africa24.info
***


France : M51: le missile nucléaire français pouvant rayer de la carte Moscou et St Petersburg.

Le missile M51 est un mer-sol-balistique-stratégique (MSBS) français dont l’ogive peut contenir plusieurs têtes nucléaires ayant chacune leur trajectoire. À l’origine, la France avait prévu de remplacer le M45 par la M5, mais en 1996, le ministère de la Défense a décidé que le coût du programme n’était pas justifié et réduit ses capacités. Le M51 a ensuite été développé et déployé en 2010.

Le missile a une portée considérablement plus grande que son prédécesseur, le M45, ainsi qu’une précision améliorée et des capacités de performance, y compris des aides à la pénétration capables de faire correspondre les capacités du système anti-balistique russe.

Les missiles M51 équipent progressivement les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins depuis 2007. C’est un des deux vecteurs de la bombe nucléaire avec le missile de croisière air-sol moyenne portée amélioré.

Le M51 est un missile à trois étages, d’une hauteur de 12 mètres, d’une masse totale supérieure à 50 tonnes (54 maximum, contre 36 tonnes pour le missile M45) qui a été conçu afin de pouvoir être lancé depuis un sous-marin en plongée. Éjecté par un système de chasse à poudre, le missile jaillit de l’eau puis allume son moteur ce qui lui permet d’atteindre la vitesse de Mach 15 (19 000 km/h).

Le M51 diffère de son prédécesseur, le M45, non seulement en termes de dimensions, mais également d’interface avec les tubes de lancement. Il présente également de nombreuses améliorations.

Le missile M51 dispose d’une capacité d’emport accrue, et ce grâce à l’adoption d’un profil de coiffe hydrodynamique trapu complété par un réducteur de traînée aérodynamique. La première version dite M51.1 est armée pour emporter les ogives furtives TN 75 de 110 kt (de 6 à 10 têtes) qui équipent l’actuel M45. À partir de 2016 une version améliorée dite M51.2 sera équipée de nouvelles (TNO) de 100 kt. Il est également doté d’une capacité multi-objectifs lui permettant de frapper plusieurs objectifs éloignés grâce à un système d’espacement des têtes intégré à la partie haute du missile.

Le missile est capable d’assurer un vol pouvant dépasser 1 000 km d’altitude, avec une précision chirugical. Ces caractéristiques permettent aux sous-marins de restreindre leurs zones de patrouille en évitant le goulet du détroit de Gibraltar : l’ouest du golfe du Bengale ou l’Amérique du Nord sont ainsi accessibles depuis la zone de patrouille Atlantique et le continent euro-asiatique depuis l’océan Indien. Chaque sous-marin embarque seize missiles stratégiques.

Africa24.info
***


Corée du Nord : Moscou met en garde Washington contre une «action unilatérale comme en Syrie».

Alors que les Etats-Unis durcissent le ton face à Pyongyang, le ministre russe des Affaires étrangères a souligné que les violations du droit international commises par Pyongyang ne justifiaient pas l’usage de la force, tout en les condamnant.

Moscou ne souhaite pas que Washington agisse de manière «unilatérale» pour régler le problème des programmes balistique et nucléaire nord-coréens, a affirmé ce 17 avril le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

J’espère qu’il n’y aura pas d’actions unilatérales comme celles que nous avons vues récemment en Syrie», a déclaré le ministre au cours d’une conférence de presse à Moscou, allusion au raid aérien opéré par l’armée américaine en Syrie le 7 avril.

«Nous n’acceptons pas les aventures nucléaires et balistiques de Pyongyang en violation des résolutions de l’ONU, mais cela ne veut pas dire qu’il est dès lors possible de violer le droit international en utilisant la force» contre la Corée du Nord, a poursuivi Sergueï Lavrov.

«S’il faut interpréter [les récentes déclarations américaines] comme une menace d’utiliser la force de manière unilatérale […] alors c’est bien sûr un chemin dangereux», a souligné Sergueï Lavrov. Le chef de la diplomatie russe a émis le souhait que Washington «[se tienne] à la ligne que le président Donald Trump a énoncée à de nombreuses reprises lors de la campagne électorale».

Sergueï Lavrov se référait à la déclaration faite par le vice-président américain le 17 avril. Alors qu’il se trouvait sur la zone démilitarisée séparant la Corée du Nord et la Corée du Sud, Mike Pence a précisé que les Etats-Unis étaient déterminés à préserver la sécurité de la région et que «toutes les options [étaient] sur la table». En réaction à diverses provocations nord-coréennes, il a appelé Pyongyang à ne pas tester la «détermination» de Donald Trump sur la question nucléaire, ni la puissance de l’armée américaine.

Ces déclarations interviennent au lendemain d’un nouvel essai de missile raté par la Corée du Nord, qui a considérablement accéléré depuis un an le développement de programmes que la communauté internationale lui a pourtant interdit de mener.

Africa24.info
***

Belgique : La N-VA dit oui à une révision de la double nationalité.

Suite au référendum turc qui a vu la courte victoire du « oui », le député fédéral Hendrik Boggaert a jeté le pavé dans la mare. Pour lui, le résultat du référendum doit inciter des pays comme la Belgique de revoir leur position en matière de double nationalité.

Selon lui, le fait que 3/4 des turcs de Belgique soutiennent la réforme constitutionnelle de Recep Tayyip Erdogan pose la question de leur intégration chez nous.

Il faut rester beaucoup plus mesuré que cela .

La N-VA se dit favorable à une révision de l’octroi de la double nationalité. Mais le débat pourrait rapidement diviser le gouvernement fédéral. Didier Reynders, le ministre des affaires étrangères a confié ses doutes au micro de la RTBF quant à l’utilité d’un tel changement.

Il explique: « Un débat peut toujours avoir lieu au Parlement. Ce qui m’étonne, c’est qu’il soit lancé à propos d’une communauté à l’occasion d’une décision. Je crois qu’il faut rester beaucoup plus mesuré que cela et se rendre compte que la double nationalité bénéficie à un très grand nombre de Belges. Et ce, pour différentes raisons. Parfois tout simplement parce que les parents sont de nationalité différente. Toutes les idées peuvent toujours être évoquées au Parlement. Mais ça ira à contre-sens de ce qu’on a voulu faire depuis plusieurs années. »

N’est-ce pas, finalement, sanctionner une opinion politique? « C’est ce qui est fait. Quand je vois le lien qui est fait entre une décision prise par une communauté et l’appel à ce changement de législation. Je pense qu’on a progressé en offrant la double nationalité à un certain nombre de nos concitoyens. Si l’on veut retravailler sur ce sujet, il faut le faire de manière très calme ». Et non, ajoute-t-il, dans le cadre de cette « réaction épidermique ».

Réfléchir à la bipadridie en général .

De son côté, le constitutionnaliste Christian Behrendt comprend la prudence de Didier Reynders. Et rappelle que « réfléchir à la bipadridie, c’est réfléchir non seulement à la bipadridie belgo-turque. Mais c’est aussi réfléchir à la bipadridie en général et donc, belgo-française, belgo-italienne, etc. Tous les Belges doivent être traités de la même manière, c’est écrit dans notre constitution. »

Par ailleurs, ajoute-t-il, « il y a des Etats qui n’acceptent tout simplement pas l’abandon de leur nationalité. La Belgique n’est pas la seule partie car il y a à chaque fois l’autre Etat. Et il y a une multitude de législations différentes qui ne concordent pas toujours avec la notre ».


actualiteislamiquedebelgique.com
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Un membre du Comité central du chef de mouvement du Fatah, le prisonnier Marwan Barghouti a déclaré que les 15 ans qu’ avait passé dans les prisons de l’occupation l’ont autorisé à devenir témoin et victime d’un système d’arrestations de masse aléatoires.
.
Jérusalem: Démolition de deux maisons au Mont Scopus
.
Arrestations et raids sionistes en Cisjordanie
.
Les avocats interdits de rendre visite aux prisonniers en grève de la faim
.
1200 colons ont envahi al-Aqsa pendant la Pâque juive
.
L’occupation annule les visites des prisonniers sous prétexte de la grève
.
28 journalistes palestiniens détenus dans les geôles de l’occupation
.
L’occupation mate une marche de solidarité avec les prisonniers à Bethléem
.
2e jour de la grève de la faim des prisonniers
.
Les Brigades d’al-Qods: Aucun effort négligé pour libérer les prisonniers
.
Naplouse: L’occupation prend d’assaut plusieurs quartiers
.
Sit-ins nocturnes par solidarité avec les prisonniers à Jénine
.
Al-Qassam : La libération des prisonniers est juste une question de temps
.
Hébron: Deux jeunes hommes arrêtés pour possession présumée d’un couteau
.
Jérusalem: 11 blessés dans des affrontements avec l’occupation israélienne
.
L’occupation isole un certain nombre de dirigeants de la grève de la faim des prisonniers
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 5 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 5 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Encore un vol d’argent à la Mosquée El Amel de Colmar.

Au cours de la prière de joumou’a, ce vendredi 03 mars 2017, un responsable de la mosquée El Amel à annoncé une bien triste nouvelle.

En effet, la mosquée a été victime d’un vol d’argent, au cours de cette semaine. Une personne c’est introduite dans la mosquée et a fracturé les caisses destinées à recevoir les dons des fidèles, se trouvant dans la salle de prière des hommes et aussi celle des femmes.

Comme le rappel ce responsable, il s’agit malheureusement du 4ème vol commis au cours de cette année. Les consignes de prudence et de respect des règles dans la mosquée on été rappelé aux fidèles.

Pour finir, le responsable rappel que « si une personne est capable de volé dans une mosquée,, que pouvons-nous attendre d’une tel personne ? »

Qu’Allah nous protège des méfaits d’une tel personne.

Source : Daoud de MouslimRadio.info

***


France : Calais : la maire interdit la distribution de repas aux migrants.

La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, a pris un arrêté pour interdire «les occupations abusives, prolongées et répétées dans la zone industrielle des Dunes», a rapporté «La Voix du Nord», jeudi. Cette décision vise à empêcher les associations de distribuer des repas aux migrants présents dans ce secteur, voisin de l’ancienne «jungle de Calais».

En visite dans la sous-préfecture du Pas-de-Calais mercredi, le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, avait expliqué qu’il s’opposerait à tout nouveau campement dans la ville. Il avait, en revanche, précisé qu’il n’empêcherait pas la distribution de repas. Se disant «personnellement opposée, même si c’est humainement difficile à dire», à tout dispositif humanitaire, Natacha Bouchart avait réagi en annonçant un arrêté dans ce sens.

Pour justifier sa décision, la ville explique que les regroupements de migrants «sont de nature à engendrer des tensions permanentes entre les ethnies en présence et ont pas le passé dégénéré en rixes».

Avant la signature de l’arrêté, les associations, toujours citées par «La Voix du Nord», avaient expliqué qu’elles ne renonceraient pas à fournir des repas aux migrants. Dans le quotidien, Gaël Monzy, coordinateur d’Utopia 56, avait ainsi réagi : «On distribue de la nourriture de jour comme de nuit depuis deux moisn et on continuera à le faire pour une simple raison : les gens ont faim».

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Tir de Flash-Ball mortel à Marseille : le policier condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Le policier marseillais Xavier Crubezy, qui avait tué un homme, en 2010, d’un tir de Flash-Ball, lors d’une interpellation mouvementée, a été condamné ce vendredi à 6 mois de prison avec sursis. Il était jugé pour homicide volontaire. Récusant la thèse de la légitime défense avancée par le fonctionnaire de police, le procureur avait requis 18 mois de prison avec sursis à son encontre.

Le 12 décembre 2010, ce fonctionnaire avait voulu maîtriser Mustapha Ziani, 45 ans, résident d’un foyer de travailleurs de Marseille, en tirant en direction de son thorax avec son flash-ball. Mustapha Ziani venait de blesser l’un de ses voisins à coups de couteau, s’était retranché dans sa chambre et avait jeté une tasse à la face du policier. Il est décédé le lendemain d’un arrêt cardiaque.

Pas de mention au casier judiciaire.

L’enquête a démontré que Xavier Crubezy avait utilisé son flash-ball à environ 4,40 mètres de la victime, alors que l’administration exige une distance minimale de 7 mètres.

Le tribunal a également prononcé la dispense de mention de cette peine sur le casier judiciaire du fonctionnaire, présent à l’énoncé du délibéré.

«On est forcément déçu, on estimait effectivement que, dans le dossier, il n’y avait juridiquement aucun obstacle objectif à ce que la relaxe soit prononcée. Ce n’est pas le cas, nécessairement on est déçu», a réagi son avocate, Me Sandrine Pauzano. Xavier Crubezy, qui exerce aujourd’hui dans les CRS, a fait valoir son «devoir de réserve» et refusé de commenter la décision. Il a 10 jours pour faire appel du jugement.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Bruxelles menace de sanctions les pays n’accueillant pas de réfugiés.

La Commission européenne a durci le ton jeudi face aux Etats membres de l’UE, en menaçant de sanctions ceux qui refusent d’accueillir des réfugiés, tout en appelant à durcir les mesures nationales contre les migrants irréguliers.

Sur ces deux facettes de sa politique migratoire, la Commission s’est voulue ferme, sur fond d’arrivées incessantes sur les côtes italiennes et de fragilité du partenariat noué avec la Turquie pour mettre fin aux traversées massives en mer Egée.

« Il en va de notre devoir de pouvoir affirmer clairement, aux migrants, à nos partenaires dans les pays tiers et à nos concitoyens, que si des personnes ont besoin d’aide nous les aiderons, sinon elles doivent rentrer », a insisté le vice-président de la Commission, Frans Timmermans.

L’exécutif européen « n’hésitera pas » à lancer des procédures d’infraction contre les pays refusant d’accueillir des demandeurs d’asile depuis l’Italie et la Grèce, a prévenu devant la presse le commissaire chargé des migrations, Dimitris Avramopoulos.

Le commissaire avait jusque-là surtout insisté sur sa préférence pour le dialogue afin de « les convaincre ».

Quelque 13.500 demandeurs d’asile ont pour l’heure été « relocalisés » depuis la Grèce et l’Italie (dont environ 9.600 depuis la Grèce), alors que les pays européens s’étaient engagés en septembre 2015 à en accueillir jusqu’à 160.000 en deux ans.

– ‘Plus d’excuses’-

Ce plan, réservé aux migrants quasiment certains d’obtenir un statut de réfugiés (principalement les Syriens et les Eyrthréens), visait à la fois à montrer la solidarité de l’UE avec ceux qui fuient la guerre et à soulager l’immense pression sur Athènes et Rome.

Mais la Hongrie, l’Autriche et la Pologne « refusent toujours de participer au programme », tandis que d’autres (la République tchèque, la Bulgarie, la Croatie et la Slovaquie) « n’y prennent part que dans une mesure très limitée », a déploré la Commission.

De fait, les objectifs du plan, contesté en justice par la Hongrie et la Slovaquie, ont été considérablement réduits: 54.000 places (sur 160.000) ont été rendues disponibles pour des « réinstallations » de Syriens depuis la Turquie, dans le cadre du pacte migratoire scellé en mars 2016 avec Ankara.

Et ce même accord a considérablement fait chuter les arrivées en Grèce, avec des « traversées quotidiennes entre la Turquie et les îles grecques qui sont passées de 10.000 personnes par jour en octobre 2015 à 43 par jour aujourd’hui », selon la Commission.

Le nombre de personnes éligibles à une « relocalisation » se trouvant en Grèce est désormais estimé à environ 20.000 par la Commission, contre plus de 5.000 en Italie, où la plupart des arrivants sont considérés comme des migrants économiques à renvoyer.

« Il n’y a plus d’excuses » pour les Etats membres, a insisté M. Avramopoulos.

-‘Rétention’-

Bruxelles a aussi présenté un « plan d’action » pour renvoyer de manière plus systématique les migrants irréguliers.

Plus de 530.000 ont fait l’objet d’une décision de renvoi en 2015 par les pays de l’UE, mais seulement 36,4% de ces décisions ont été appliquées, déplore la Commission.

Elle souligne que les Etats membres pourraient « avoir plus d’un million de personnes à renvoyer » parmi les migrants arrivés ces deux dernières années et dont les demandes d’asile ont été ou vont être rejetées.

La Commission, qui a proposé de mettre à disposition 200 millions d’euros en 2017, demande notamment aux Etats membres de raccourcir « les délais de recours » contre les décisions de retours, qui ne doivent plus « comporter de date d’expiration ».

Elle a pressé tous les Etats membres de placer « en rétention les personnes auxquelles une décision de retour a été signifiée », dès lors qu’il y a un « risque de fuite », et à autoriser des durées de rétention d’au moins six mois.

Les centres de rétention ne doivent pas « être considérés comme quelque chose ressemblant à des camps de concentration, ce qui serait très éloigné de nos principes », s’est défendu M. Avramopoulos.

Les négociations d’accords de réadmission avec des pays tiers doivent être accélérées, a également demandé l’exécutif européen, appelant « à la conclusion rapide » avec le Nigeria, la Tunisie et la Jordanie, et à « nouer un dialogue avec le Maroc et l’Algérie ».

Interrogé sur la possibilité d’installer des camps de migrants en Afrique, où l’UE ferait le tri entre réfugiés et migrants économiques, M. Avramopoulos a assuré qu' »on n’en est pas encore arrivé à ce stade ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Tunisie : Un crocodile du zoo de Tunis tué à coups de pierres par des visiteurs.

Un crocodile du zoo de Tunis a été tué à coups de pierres par des visiteurs mardi en fin d’après-midi, a annoncé mercredi 1er mars la municipalité sur sa page Facebook, en dénonçant « un comportement sauvage ». Deux grosses pierres ont atteint le reptile près d’un œil, ce qui a causé une hémorragie interne fatale.

Le comportement de nombreux visiteurs du zoo du Belvédère, situé dans un grand parc éponyme du centre de la capitale tunisienne, est régulièrement dénoncé dans les médias et sur les réseaux sociaux.

« Des citoyens laissent derrière eux des déchets, des sacs plastique (…). Ils lancent des pierres sur les lions et les hippopotames, explique le docteur Amor Ennaifer, vétérinaire et responsable du zoo. Certes, il y a des panneaux et des gardiens, mais ce n’est pas suffisant, surtout en cette période de vacances scolaires. Mais il y a plus de 150 espèces dans le zoo, nous n’allons pas mettre un gardien devant chaque cage. Il faut que les gens prennent conscience qu’il faut respecter les animaux. »

L’an dernier, des images montrant le zoo jonché de détritus, comme des bouteilles en plastique dans les bassins, avaient fait scandale. La direction avait dit le nettoyer quotidiennement et estimé que les visiteurs étaient responsables de cette « situation catastrophique ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Facebook : voici comment signaler les fausses informations.

Il est désormais possible de signaler sur Facebook les publications qui semblent être des “fake news”. Des médias partenaires sont alors chargés de vérifier l’information.

Les fausses nouvelles se propagent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux et ont de véritables conséquences. D’abord sur l’opinion des internautes, évidemment, mais également sur le porte-monnaie de ceux qui les publient. La plupart des sites fallacieux retirent en effet des bénéfices financiers en affichant des publicités aux côtés des hoax. C’est pour ces raisons que Facebook a décidé d’agir en activant son nouvel outil de fact-checking en France, déployé progressivement depuis ce vendredi.

Le réseau social propose ainsi un véritable service à l’internaute. Ce dernier peut en premier lieu signaler les publications qui lui semblent fausses afin qu’elles soient vérifiées. Pour cela, il suffit de cliquer sur la petite flèche en haut à droite de la publication, cliquer sur “signaler la publication” et sélectionner l’option “il s’agit d’une fausse information”. Suite à cette action, l’article partagé sera soumis à des médias partenaires (AFP, BFMTV, L’Express, France Médias Monde, France Télévisions, Libération, Le Monde, 20Minutes).

Si deux d’entre eux estiment qu’il s’agit d’une fausse information, la publication sera identifiée comme tel : un pictogramme indiquera dans le fil que “l’information est contestée” et un lien vers une page d’explication sur l’un des médias sera proposé. Ce n’est pas tout… Si un utilisateur de Facebook décide de relayer tout de même la publication, un message lui rappellera qu’elle est “contestée par des tiers”. Enfin, la visibilité de la fausse information pourra être réduite dans les fils d’actualité.

Cet outil n’est pas le seul angle d’attaque adopté par Facebook pour lutter contre les “fake news”. Le réseau social participe également au projet Cross Check lancé par le réseau de fact-checking First Draft et le Google News Lab. Il s’agit cette fois d’alimenter une plate-forme de vérification animée par une vingtaine de médias internationaux, nationaux et locaux. Avec une fois de plus l’ambition de stopper la propagation des fausses nouvelles.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Discothèques: alcool, musique, mixité… le danger de ce lieu de débauche.

« On ne vit qu’une fois ! » Combien de fois n’avons-nous pas déjà entendu l’un de nos proches prononcer cette célèbre citation ?

Bien trop souvent malheureusement car elle sous-entend qu’avant de mourir il faudrait profiter de la vie de toutes les manières possibles et inimaginables. Pourtant, l’Islam distingue le « halal » et le « haram », l’un et l’autre sont clairement définis. Tout ce qui conduit au « haram » est à proscrire et tout ce qui conduit au « halal » est à encourager.

Il existe différentes sortes de divertissements, mais de nos jours beaucoup de nos frères et sœurs pensent que profiter de la vie c’est sortir, s’habiller, fréquenter un ou une petit(e) ami(e) hors du cadre du mariage, fumer, consommer de l’alcool, aller danser en discothèque etc…
Se divertir ne veut pas dire se pervertir, nos obligations de musulmans nous incitent à respecter le cadre islamique quelles que soient les circonstances, à savoir éviter les endroits malfamés comme les discothèques, les bars où l’alcool coule à flot, c’est-à-dire tous les endroits où les tentations sont bien réelles, car Allah Soubhana wa ta’ala a dit : « L’homme a été créé faible » (Sourate An-Nissa verset 22).

Malgré la plus grande vigilance, le musulman est souvent confronté aux épreuves. Prenons pour exemple la fête de l’Aïd, une fête qui convie le fidèle au recueillement et à préserver les liens familiaux. Pourtant à l’occasion de chaque fête, une soirée exceptionnelle est organisée lors d’un concert spécial dans une boîte de nuit… Ce type d’annonces émises par les radios locales arabes font désormais partie de nos habitudes et ne nous choquent même plus.

Durant le mois béni de Ramadan, nous écoutons le Coran, l’appel à la prière et les prêches grâce aux stations de radio, mais ces dernières vont nous convier de la même manière à venir fêter « dignement » la fin du Ramadan en allant danser au spectacle d’une telle ou d’un tel.
Soudain les fêtes religieuses se transforment insidieusement et sournoisement à nos dépens et deviennent un prétexte pour le « haram ».

D’après Abou Malik Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) a dit : « Il y aura des gens dans ma communauté qui vont rendre licite l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique » (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5590).
« Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant . » (Sourate 31, Luqman, verset 6).

L’Islam n’interdit pas l’amusement, la distraction ou la joie, tout cela est toléré tant que nous évitons l’illicite. Notre Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) qui est notre modèle était jovial et souriant, il aimait plaisanter sans toutefois transgresser.
Les lieux de débauche mènent à la turpitude et à la fornication l’un des plus grands péchés. Allah Soubhana wa ta’ala interdit la fornication et les voies qui y mènent :
« Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Al Isra, 32).

Qu’Allah nous guide et augmente notre foi in sha Allah.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le jeûne obligatoire et surérogatoire en Islam.

Le mois de Ramadan approche à grand pas. Le jeûne du mois de Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam, après la profession de foi, la prière, la zakat et avant le pèlerinage. Jeûner c’est s’abstenir d’accomplir une chose qui est en notre pouvoir, il s’agit d’une soumission à Allah Soubhana wa ta’ala par la proclamation de Sa Grandeur pour nous avoir guidé dans le Droit chemin de l’Islam.

Pour se rendre compte de l’importance de ce mois béni il suffit de lire le verset 185 de la Sourate Al Baqarah, c’est durant le Ramadan « au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour l’humanité et preuves claires de la bonne direction et du discernement ».
Bien d’autres versets coraniques mettent en évidence la portée du Ramadan et ses bienfaits, ils annoncent son caractère obligatoire et ses exceptions.
Durant le mois béni de Ramadan, le croyant sincère est plus enclin à l’indulgence et au recueillement, un comportement qui va créer une proximité, voire une intimité avec Allah liée au contexte hautement spirituel de ce mois béni. Allah nous a ordonné de nous priver de choses agréables à notre âme durant les journées de Ramadan afin d’alléger la part de désirs et de passions de ce bas monde pour nous permettre d’être à l’écoute de notre esprit et de notre cœur et nous rappeler notre statut de serviteur d’Allah.

Les compagnons du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) l’attendaient avec impatience, si bien qu’ils imploraient Allah, six mois avant sa venue, afin que dans Sa grande mansuétude Allah Subhana wa ta’ala prolonge leur vie jusqu’à l’arrivée du mois béni.
De nombreux hadiths du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam ) annoncent la place particulière que tient ce mois par rapport au reste de l’année.
Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous dit : « Si seulement ma communauté savait ce qu’est le Ramadan, elle aurait souhaité que toute l’année soit Ramadan . »

Le Ramadan est une opportunité que le croyant doit saisir pour se rapprocher davantage d’Allah, renouveler sa confiance en Lui et espérer l’absolution de ses péchés ainsi qu’une récompense que seul Allah connaît.
Dans un hadith qudsî le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous rapporte qu’Allah dit : « toute œuvre du fils d’Adam lui appartient, sauf le jeûne, il M’appartient, et c’est Moi seul qui le récompense à sa juste valeur . »

« Quiconque jeûne Ramadan comme un acte de foi pour lequel il ne compte de récompense qu’auprès d’Allah, verra ses péchés précédents expiés ».

Au-delà du Ramadan et de son caractère obligatoire, il existe d’autres événements qui nous permettent de jeûner volontairement en dehors de la période de Ramadan.
Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) nous a recommandé le jeûne surérogatoire qui n’est pas obligatoire mais qui présente cependant beaucoup de mérites.
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Allah, exalté soit-Il, dit : “Mon Serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi en exécutant ce que Je lui ai ordonné, et il ne cessera de se rapprocher de Moi par des surérogations jusqu’à ce que Je l’aime. Et si Je l’aime, Je deviens l’ouïe par laquelle il entend et la vue par laquelle il voit” (…)… » (Rapporté par Boukhari).
Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :« Le poids de la terre en or n’égalerait point la récompense réservée, le Jour de la Résurrection, à quiconque jeûnerait une journée volontairement ». (Rapporté par Abou Ya’la Al-Mawsili dans son Mousnad et déclaré authentique par Al-Hafidh Ibn Hajar).
Les occasions de jeûner ne manquent pas et tout au long de l’année nous avons la possibilité de suivre les traces du Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam), Messager d’Allah qui ne se privait pas de jeûner afin d’atteindre la plénitude devant son Seigneur. Nous ne pouvons dès lors que suivre ce modèle parfait de soumission à Allah soubhana wa ta’ala.

Voici les jours à privilégier pour le jeûne :

Six jours de chawwal : Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps ». (Rapporté par Mouslim).

Première décade de dhoul-hidja : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont mieux agréées par Allah autant que les dix premiers jours de Dhoul-Hidja » (Rapporté par Boukhari).

Le jour de ‘Arafah : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le jeûne du jour de `Arafah est une expiation pour [les péchés commis au cours de deux années ] ; l’année qui le précède et l’année qui le suit. » (Rapporté par Mouslim).

Mouharram : On demanda au Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) quel est le meilleur jeûne après celui du Ramadan ? « C’est le jeûne du mois d’Allah appelé “Al Mouharram” ». Répondit-Il. (Rapporté par Mouslim et Abou Dawoud).

‘Achoura et Tassou’a : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Celui qui jeûne le jour de ‘Arafah, aura ses pêchés de l’année précédente et de la suivante, tous pardonnés. Et celui qui jeûne ‘Arafah, aura ses pêchés de l’année précédente et de la suivante, tous pardonnés. Et celui qui jeûne le jour de ‘Achoura (10 de Mouharram) sera pardonné pour les péchés d’une année ». (Rapporté par At-Tabarani).

La première quinzaine de Cha’ban : Mois qui précède le Ramadan. Aïcha a dit : « Je n’ai pas vu le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) jeûner un autre mois que celui du Ramadan, et je ne l’ai pas vu jeûner plus de jours qu’au mois de Cha’bane. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Le jeûne des jours de pleine lune : Abou Ad-Darda, qu’Allah soit satisfait de lui a dit : « Mon bien aimé (le Prophète, salallahu ‘alayhi wa salam ) m’a recommandé de faire trois choses que je ne laisserai jamais tant que je suis vivant : de jeûner les trois jours blancs de chaque mois, de faire la prière d’al-douha et de ne pas me mettre au lit avant que j’effectue le Witr (un nombre impaire de raka’a) ». (Rapporté par Mouslim).

Chaque lundi et jeudi : Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Les œuvres sont présentées [à Allah] le lundi et le Jeudi et j’aime bien que mes œuvres soient présentées alors que je jeûne ». (Rapporté par Tirmidhi).

Un jour sur deux : Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Le jeûne le plus agréé d’Allah est celui de David. La prière la plus agréée d’Allah est celle de David. Il dormait la moitié de la nuit, veillait un tiers, puis il se recouchait le sixième de la nuit. Il jeûnait un jour et rompait son jeûne le jour suivant. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Et Allah est le Plus Savant…

Clic pour voir la Source de l’article

***


En 2050, l’Inde deviendra le pays avec la plus grande population mondiale.

Parce qu’ils ont l’âge médian le plus jeune (30 ans) de tous les groupes religieux, les musulmans sont le groupe aussi avec la plus forte croissance dans le monde, et en 2050, l’ Inde sera le pays avec la plus grande population musulmane dans le monde, a déclaré le think tank américain Pew Research Center.

Alors que l’ Islam est actuellement la deuxième plus grande religion du monde après le christianisme, elle est aussi la religion avec la plus forte croissance. Et si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, il est prévu que la population musulmane dépasse celle des chrétiens d’ici 2070.

Il y avait 1,6 milliard de musulmans dans le monde en 2010 – environ 23 pour cent de la population mondiale – selon une estimation de Pew. À l’ heure actuelle, l’ Indonésie possède la plus grande population musulmane du monde.

Au moins 63% de la population musulmane du monde vit dans la région Asie-Pacifique. Cela comprend de grandes populations comme en Indonésie, en Inde, au Pakistan, au Bangladesh, en Iran et en Turquie indique le think thank américain. L’ Indonésie est actuellement le pays avec la plus grande population musulmane du monde mais selon Pew Research Center, l’Inde devrait la dépasser en 2050 avec 300 millions de musulmans.

Actuellement, les musulmans sont persécutés en Inde où le parti nationaliste hindouistes est au pouvoir. Les fidèles des autres religions du pays tels que le christianisme et l’islam sont en victimes de violences.

« La population musulmane en Europe est également en croissance, nous prévoyons que 10% de la totalité des Européens seront musulmans d’ici 2050», a déclaré Pew. Le nombre de musulmans devrait croître dans toutes les régions du monde sauf en Amérique latine et les Caraïbes, où relativement peu de musulmans vivent.

Clic pour voir la Source de l’article

***


En 2070, l’Islam deviendra la première religion mondiale.

Si les tendances actuelles se poursuivent, l’Islam surpassera en nombre de fidèles le christianisme dans 53 ans.

Selon une étude réalisée par le Pew Research Center , basé à Washington DC, les musulmans seront plus nombreux que les chrétiens en 2070. Seulement 30 ans plus tard, soit en 2100, le nombre de croyants musulmans dépassera celui de chrétiens de 1%…

L’une des principales raisons de cette augmentation de nombres de fidèles musulmans est l’immigration en Europe et en Amérique du Nord.

« Bien que cela ne change pas la population mondiale, la migration contribue à accroître la population musulmane dans certaines régions, notamment en Amérique du Nord et en Europe. »

Les recherches identifient également les musulmans en tant que groupe religieux ayant la plus forte croissance sur la planète.

Selon l’étude, les femmes musulmanes ont également plus d’enfants que d’autres groupes religieux. Le taux moyen de la progéniture pour une femme musulmane est de 3,1, alors que la moyenne est à seulement 2,3 pour tous les autres groupes combinés.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La start-up Copélican remporte la finale de la StartUpper Academy.

Quelque 300 personnes pleines d’enthousiasme se sont retrouvées, jeudi 2 mars, pour la finale du concours StartUpper Academy à la Micro Folie de Sevran, sous les yeux de son maire Stéphane Gatignon et de la préfète délégué à l’Egalité des chances Fadela Benrabia.

Parmi les quatre start-ups de la Seine-Saint-Denis qui concourraient, c’est finalement CoPélican, représentée par Maâde Guettouche, qui l’a remporté. Dans une ambiance chaleureuse, les candidats se sont affrontés au cours de battles de pitchs, chacun bénéficiant de trois rounds d’une minute pour convaincre le public et le jury de professionnels.

Diplomée d’HEC Paris, Maâde Guettouche a fondé CoPélican, une entreprise qui permet de faciliter l’envoi de colis entre particuliers de façon rapide, peu coûteuse et sans casse.

En remportant la finale de ce concours, elle empoche avec son associée Saliha Chekroun un chèque de 10 000 euros qui lui offriront la possibilité de lancer le recrutement, ainsi qu’un accompagnement par la Station F, l’incubateur numérique fondé par Xavier Niel. La jeune start-up ambitionne de se développer à l’international et de proposer des transferts de colis du Nord au Sud en ciblant la diaspora africaine en particulier.

Quant au concours de la StartUpper Academy, il devrait pouvoir être dupliqué dans d’autres départements d’Ile-de-France. Du moins, telle est l’ambition affichée à suivre !

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Marseille : un ado écope de 7 ans de prison pour agression antisémite .

Les faits remontent à janvier 2016. L’agression à la machette d’un enseignant de l’Institut franco-hébraïque de La Source, une école confessionnelle juive située à Marseille, par un adolescent de 15 ans avait suscité une vive émotion dans l’opinion publique.

Jugé par le tribunal pour enfant de Paris, l’agresseur a écopé jeudi 2 mars d’une peine de sept ans de prison et cinq ans de suivi socio-judiciaire. Cette peine ne s’ensuit pas d’une privation de liberté mais comporte certaines obligations, notamment de scolarisation et d’indemnisation de la victime.

Le procès s’est déroulé à huis clos. Benjamin Amsellem, la victime, avait été blessé au dos et à la main, il aurait eu la vie sauve grâce à un exemplaire de la Torah, dont il s’est servi pour se protéger. L’adolescent avait affirmé lors de son interpellation avoir agi « au nom d’Allah » et de l’Etat islamique.

A 20 Minutes, Benjamin Amsellem déclarait avant le procès : « J’aimerais que mon agresseur ait beaucoup réfléchi et qu’il se rende compte de la gravité de la chose. Qu’il s’excuse, ce serait bien. Je souhaite qu’il ait compris. »

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les musulmans de l’Oklahoma font entendre leurs voix au cœur du pouvoir local.

L’effervescence des grands jours régnait jeudi autour de l’Assemblée législative de l’Oklahoma, alors que près de deux cents citoyens américains de confession musulmane se pressaient à ses portes pour prendre part à la troisième édition de la Journée annuelle des Musulmans.

Venus seuls, en famille ou accompagnés de concitoyens non musulmans solidaires, tous ont répondu à l’appel lancé avec une solennité particulière par Adam Soltani, le directeur régional du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), conscients de l’importance de se fédérer pour faire entendre leurs voix sous l’imposant dôme blanc du pouvoir local.

En ces temps troublés par l’avènement retentissant de Donald Trump et son islamophobie d’Etat qui ne relève pas du mythe mais de l’effarante réalité, Adam Soltani, l’air grave, avait appelé ses coreligionnaires à profiter de ce jour spécial qui leur était dédié pour sensibiliser les élus aux menaces qui pèsent sur eux dans une Amérique qui met à mal ses valeurs cardinales.

« Les Musulmans ont été les cibles de prédilection de la haine attisée par Trump durant des mois. La seule façon de voir un changement s’opérer dans notre Etat, c’est de provoquer un sursaut de conscience chez nos représentants politiques, de leur ouvrir les yeux sur le sort peu enviable qui nous est réservé. Il faut briser le silence et élever nos voix », a exhorté Adam Soltani, en se réjouissant d’avoir été largement entendu par ses concitoyens musulmans.

Avec à leur tête l’imam Imad Enchassi, ce groupe d’hommes et de femmes, dotés d’un sens aigu du civisme et animés d’une curiosité insatiable, a pénétré dans le temple législatif de l’Oklahoma avec le respect dû à une enceinte publique prestigieuse, heureux de découvrir l’ensemble de ses bureaux et de ses salles de réunion, avant de se rendre dans la rotonde située au quatrième étage où ils ont été autorisés à prier collectivement.

« C’était incroyable ! », s’est exclamée Hannah Zeidan, 17 ans, une lycéenne étudiant à l’école islamique de Tulsa, enchantée de sa toute première visite dans le saint des saints du pouvoir local, et plus encore par l’accueil interconfessionnel chaleureux qui, à l’extérieur, saluait et applaudissait les musulmans à leur entrée et sortie de l’Oklahoma State Capitole.

Parmi les habitants non musulmans de Oklahoma City qui formaient, ce jour-là, une grande chaîne de la solidarité sous les fenêtres de l’Assemblée du comté, Kim Roberts arborait fièrement son T-shirt aux couleurs de l’étendard national sur lequel était inscrite une formule éloquente : Les droits des Musulmans sont des droits humains ». « Je suis ici, avec tant d’autres, pour témoigner mon soutien à la communauté musulmane », a-t-il expliqué avec un enthousiasme communicatif, avant de déplorer : « Le climat politique actuel pollue l’unité et encourage les discours et comportements délétères qui sont propices à la division ».

Provoquant une forte dissonance, des slogans orduriers ont malheureusement fusé d’une foule hétéroclite où s’étaient faufilés des islamophobes primaires. Contrairement au but recherché par ceux qui les ont proférées, leurs paroles outrageantes ont inspiré le plus grand mépris à Sheryl Siddiqui, la présidente du Conseil islamique, qui leur a opposé une tolérance et un légalisme à toute épreuve…

« S’ils se retranchent derrière le premier amendement de la Constitution pour nous insulter, grand bien leur fasse », a-t-elle rétorqué, résolue à ne pas donner prise à l’expression de la haine et à ne pas faire ce plaisir à ceux qui la sèment pour récolter la tempête.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Crise migratoire : l’Algérie, pays de transit vers l’Europe.

Parmi les routes d’immigration illégale en partance d’Afrique subsaharienne et à destination de l’Union européenne, celle qui traverse l’Algérie du Sud vers le Nord est sans doute l’une des moins bien documentée. Et pour cause: il est difficile pour les journalistes d’y travailler, les autorités algériennes se montrant très méfiantes. Notre reporter, Denia De la Rive, s’est penchée sur les situations difficiles auxquelles les migrants illégaux sont confrontés.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les forces israéliennes répriment la marche de solidarité avec les prisonniers de Qalandiya
.
Le prédicateur d’Al-Aqsa: Le peuple de Jérusalem paye pour sa fermeté
.
L’occupation arrête 3 jeunes de Gaza
.
Une délégation de la jeunesse palestinienne quitte Gaza pour se rendre en Egypte
.
Les forces de l’AP arrêtent deux étudiants
.
Détérioration de l’état de santé des grévistes de la faim dans les prisons israéliennes
.
L’OCI condamne la décision du tribunal israélien concernant al-Aqsa
.
Les forces d’occupation arrêtent un jeune palestinien à Ramallah
.
20 palestiniens enlevés en Cisjordanie dans plusieurs rafles
.
Khalil al-Hayya: Nous refusons tous les projets de réinstallation
.
Un checkpoint installé à l’entrée d’Hébron et un jeune étudiant arrêté
.
Une délégation de jeunes devrait quitter Gaza pour se rendre en Egypte demain
.
L’artillerie de l’occupation cible deux sites de la résistance dans le nord de Gaza
.
77 violations contre les journalistes en février 2017
.
L’occupation tire sur les maisons et les terres palestiniennes au nord de Beit Lahiya
.
11 palestiniens blessés lors d’affrontements à Jérusalem-Est
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 26 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 26 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Culture générale : des mots Anglais qui viennent de l’Arabe.

L’étymologie des termes nous révèle parfois bien des surprises. Parmi elles, l’origine Arabe de plusieurs dizaines de mots Anglais. Les termes ont voyagé du Moyen-Orient Arabe vers l’Europe durant des siècles avant d’appartenir à la langue Anglaise. Intéressons-nous de plus près à certains de ces mots, ne serait-ce que pour élargir notre culture générale inchaAllah.

Plutôt logiquement, le terme Anglais « algebra », signifiant algèbre, tire son origine du mot arabe Al-Jabr, signifiant quant à lui « la restauration ». Ce mot arabe apparaît au 9ème siècle dans le livre d’algèbre Kitābu ‘l-mukhtaṣar fī ḥisābi ‘l-jabr wa’l-muqābalah ou Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison écrit par le mathématicien persan al-Khwarismi. Ce n’est qu’au 12ème siècle que le terme arabe Al-Jabr est repris en latin avant de se retrouver dans la langue anglaise.

Outre les mathématiques, les termes arabes sont également présents en chimie. Saviez-vous que le terme « alcalin » provient du mot arabe Al Qalin ? Ce dernier signifie d’ailleurs carbonate de soude dans la langue arabe. Dans le domaine du commerce, les termes arabes dar as-sina’a ou dar’as san’a signifiant « maison de commerce » ou « maison de fabrication » ont donné naissance au mot arsenal en anglais. Le nom anglais magazine tire quant à lui son origine de l’arabe Makhazin signifiant magasins.

D’autres termes proviennent de l’arabe, tout comme leur origine commerciale : coffee (café) vient de l’arabe Qahwa, saffron (safran) vient de Za’afran, artichoke (artichaut) vient de al-kharshufa, cotton (coton) vient de l’arabe Qoton.

Ainsi, une quarantaine de mots anglais sont originaires de l’Arabe. La civilisation Arabe n’a pas fini de nous dévoiler ses richesses. Tant aux niveaux linguistique, que technique et intellectuel, la culture Arabe représente sans aucun doute une lumière pour toutes les autres civilisations d’hier et d’aujourd’hui.

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’importance du sourire en Islam !

Saviez-vous que pour sourire nous devions utiliser 15 muscles différents ? Bien sûr que non, car il n’y a rien de plus simple que de sourire. Il va contribuer à envahir notre corps d’un sentiment de bien-être.

Un bien-être bénéfique qui va nous permettre de mieux appréhender les infections et autres virus, un véritable traitement contre la morosité et autres maladies.

L’avez-vous remarqué, un sourire nous libère de nos pensées négatives et nous paraissons soudain plus beaux car le sourire illumine le visage et le rend plus jeune.
Selon des scientifiques, ceux qui sourient quand ils souffrent éprouvent moins de douleur que les autres, des recherches menées par l’Université de Loma Linda en Californie, ont permis de constater que regarder des comédies augmente le taux de bon cholestérol (HDL) de 26%, ce qui à terme diminue les risques de problèmes cardiaques. Le rire peut calmer une crise d’asthme ou soigner la dépression, voilà autant de raisons de sourire et de rire.

Mais avant toute chose, le sourire c’est Sunnah comme l’a enseigné le Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) : « Ne néglige aucune œuvre de bien, pas même le fait de rencontrer ton frère avec un visage radieux. » [Muslim et Tirmidhi].

Lorsque vous souriez les autres vous le rendent car il n’y a rien de plus communicatif qu’un sourire et notre Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam) pratiquait assidument ce langage qui est aussi un moyen de traduire ce qui, en nous, reste muet.

Abdoullah Ibn Al Harith a dit du Prophète (Salla Allah ’alayhi wa Salam): « Je n’ai jamais vu quelqu’un de plus souriant que le Messager d’Allah . » [Tirmidhi].
Il n’hésitait d’ailleurs pas à convier ses frères musulmans à sourire comme en atteste ses nobles paroles : « ET Sourire à ton frère est une aumône ».
« Vous ne pouvez pas donner de l’argent à tout le monde. Mais montrez leur un visage radieux et faites preuves de bonne moralité ». Déclaré hassan Par Cheikh Al Albani. Rapporté par Tirmidhi n°2004.

Un sourire sincère envers une personne peut entraîner des centaines de sourire en une seule journée rendant les gens heureux et il n’est pas nécessaire d’avoir une raison pour cela.

Quelqu’un qui sourit en parlant est tout de même plus agréable à écouter, un trait de caractère du Messager d’Allah qui ne se privait à aucun moment de sourire en s’adressant à ses interlocuteurs. Sa joie, son optimisme et sa miséricorde ont fait de lui un être à part, jamais il ne se fâchait ou n’haussait le ton, il était ni violent, ni vindicatif mais doux, patient et tolérant.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Savez vous où se trouve la plus grande université pour femmes ?

C’est l’Islam qui a pour la première fois donné une femme médecin, c’est au sein de la communauté musulmane que l’on compte la plus grande proportion de femmes dans l’enseignement supérieur et c’est aussi une femme musulmane qui fonda la première université jamais créé au monde. Tous ces faits sont rarement évoqués dans les medias, ou l’on passe son temps à dénigrer le statut de la femme en Islam, alors que celui-ci lui a donné plus de droit que n’importe quelle religion.

En France, en 585, lors du Concile de Mâcon, on se demandait : est-ce que la femme possède une âme ou pas ? Ils en conclurent que la femme était dépourvue de l’âme qui sauvait la personne du châtiment de l’enfer si ce n’est l’âme de Mariam qui, elle, sera sauvée ! A peu près au même moment l’Islam faisait de la femme l’égale de l’homme devant Dieu.

Jusqu’aujourd’hui l’éducation des femmes reste primordiale dans la culture islamique. La transmission des savoirs fait partie des devoirs de la mère envers ses enfants. C’est la mondialisation et les effets pervers de la paupérisation des populations musulmanes qui ont poussé à déscolariser les jeunes filles. Sans compter les régimes politiques actuellement en place qui se plaise dans le maintien de la population dans un grave analphabétisme.

Permettre aux femmes d’accéder au Savoir est crucial pour l’avenir de la oumma. Dans cette optique, certains pays arabes à majorité musulmane, se sont donnés comme objectif de promouvoir davantage l’enseignement des femmes.

Dans les Emirats Arabes Unis et le Qatar, deux tiers des étudiantes sont des femmes. Les pays du Golfe ont ouvert récemment des campus au sein d’universités dédiés seulement aux femmes. Tout en respectant le principe de non-mixité, les femmes peuvent s’inscrire et suivre des cours universitaires. Les jeunes femmes qui tiennent à la non mixité sont donc désormais plus à l’aise pour étudier, s’exprimer librement et étudier. Les nouvelles commodités mises en place facilitent le suivi d’un enseignement supérieur de qualité.

Pour contrer une baisse de la scolarisation des filles, la direction de l’Université Zayed, aux Emirats Arabes Unis a lancé un projet d’un campus moderne avec des installations dédiées aux femmes (bibliothèque, salles de travail, etc) et d’autres réservées aux hommes. Dans d’autres campus, la séparation est plus prononcée. Par la suite, des Universités entières dédiées aux femmes ont été créées. C’est le cas par exemple en Arabie Saoudite avec un premier établissement ouvert en 1999.

En 2008, l’Université Princess Nora bint Abdulrahman à Riyad propose des cours seulement aux femmes. Il s’agit de la plus grande et la première université pour femmes au monde avec plus de 42 000 étudiantes et 32 campus. L’établissement pouvant accueillir jusqu’à 60 000 étudiantes au total, les étrangères peuvent desormais également s’y inscrire.

Bahreïn et le Koweït ont emboîté le pas au royaume saoudien en proposant à leur tour des établissements d’enseignement supérieur exclusivement dédiés aux femmes.

Et oui! Surprenant et fait qui va a l’encontre de ce qui s’entend dans les média mais la plus grande universite dote des moyens les plus moderne se trouve bel et bien en Arabie Saoudite!

« Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. »
Sourate 96, Al ‘Alaq (L’adhérence), versets 1 à 5.

Clic pour voir la Source de l’article

***


En Afrique, l’Algérie arrive en tête des pays importateurs d’armes.

Dans le classement des pays importateurs d’armes, l’Algérie arrive en tête en Afrique et occupe la cinquième place au niveau international. Une situation qui ferait presque oublier les difficultés économiques que traverse le pays.

Des armes pour la sécurité intérieure.

D’après les données de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Stockholm International Peace Research Institute), l’Algérie a importé 46% des armes achetées par l’ensemble des pays africains entre 2012 et 2016. Une situation qui présente le pays comme le premier importateur africain. Cela s’explique par le fait que les autorités misent sur la sécurité intérieure. En effet, il s’agit notamment de lutter contre le terrorisme, étant voisin d’une Libye où l’insécurité est grandissante. Sur le plan international, pour la période 2012-2016, l’Algérie est juste derrière l’Inde, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et la Chine.

C’est la Russie qui fournit le plus l’Algérie devant la Chine et l’Allemagne. Cependant, d’ici à 2022, selon différents rapports, le Maroc pourrait prendre la place de l’Algérie.

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : Dalil Boubakeur ne participera pas au projet de la Fondation de l’islam de France.

Le recteur de la Grande mosquée de Paris a réitéré sa décision de ne pas participer à l’organisation laïque de Jean Pierre Chevènement.

Une fédération présidée par un non musulman.

La Fédération nationale de la grande mosquée de Paris (FNGMP) dirigée par Dalil Boubakeur confirme ce mardi 21 février « sa décision de ne pas participer aux travaux de la Fondation de l’islam de France et de son conseil d’orientation », comme elle l’avait déjà annoncé le 23 janvier. Rappelons que c’est Jean-Pierre Chevènement qui a été choisi par le gouvernement pour présider le conseil d’administration de cette nouvelle fondation, censée être « laïque et reconnue d’utilité publique, dont la vocation est de financer des projets dans les domaines de l’éducation et de la culture ».

Une tentative d’ingérence.

Le gouvernement veut contrôler l’islam de France, et ce, le plus rapidement possible puisque le 12 décembre, le ministre de l’intérieur Bruno Le Roux avait affiché sa volonté d’« aller vite » et d’aboutir avant les élections présidentielles. Pensaient-ils vraiment que personne ne réagirait ? Nous sommes « rassurés » que la FNGMP « dénonce de nouveau toute forme d’ingérence directive dans la gestion du culte musulman et de sa représentation. Elle regrette que le montage hétéroclite de cette fondation n’ait pas fait l’objet d’une concertation avec les Musulmans de France ».

Le gouvernement s’attendait-il à ce que même M.Boubakeur leur tourne le dos ? Ce refus rend ce projet encore mois crédible, alors verra-t-il quand même le jour ? Qu’ils créent leur fondation, et ils verront bien l’importance que les Musulmans de France lui donneront.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Chine: la police impose le GPS à des fins de surveillance dans la région musulmane du Xinjiang.

La police chinoise a ordonné à tous les véhicules de porter un système de type GPS afin de surveiller leurs déplacements dans une vaste partie de la région musulmane du Xinjiang, une région marquée par des tensions entre les Han (l’ethnie majoritaire en Chine) et les Ouïghours musulmans.

Les automobilistes doivent installer le système chinois de navigation satellitaire Beidou « afin de prévenir les vols mais aussi en priorité pour maintenir la stabilité », a déclaré mardi à l’AFP un responsable de la police des transports de la préfecture de Bayingol, une zone largement désertique plus vaste que la Suède mais qui ne compte que 1,2 million d’habitants.

Ce dispositif doit permettre de suivre les automobilistes « partout où ils vont », a déclaré un policier au quotidien chinois Global Times, précisant que les habitants avaient jusqu’au 30 juin pour se mettre en conformité.

La préfecture de Bayingol fait partie de l’immense région du Xinjiang, qui occupe tout le nord-ouest de la Chine et dont la principale ethnie est celle des Ouïghours, un peuple musulman turcophone dont certains membres accusent Pékin de répression culturelle et religieuse.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Une tête de porc retrouvée devant la mosquée de Jarny en Meurthe-et-Moselle.

L’affaire remonte au 3 février, 4 jours après l’attentat de la mosquée à Québec, mais elle n’a été rendue publique que cette semaine. Une tête de porc a été retrouvée au début du mois devant l’entrée de la mosquée de Jarny (Meurthe-et-Moselle) par des fidèles, rapporte le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Le CCIF, qui «condamne fermement cet acte de profanation visant à revendiquer une idéologie xénophobe et d’exclusion», indique que le même lieu de culte avait déjà été profané par le passé.

Cette information est passée relativement inaperçue. Elle est pourtant lourde de sens et de symbolisme.

Ce 3 février à 6h30 du matin, les fidèles de la mosquée de Jarny passent à côté de la “chose” sans y prêter attention. Ce n’est qu’en sortant de la salle de prière à 8h qu’ils s’aperçoivent qu’une tête de porc a été déposée sur une palette, juste à l’entrée du lieu de culte.

Le responsable de la mosquée a immédiatement déposé plainte et une enquête est en cours.

Cette expression de haine est survenue 4 jours après l’attentat dans une mosquée à Québec. Elle est symbolique parce que cette mosquée avait justement été profanée par le passé par une tête de porc avant ce passage à l’acte qui a fait 6 morts.

Le responsable de la mosquée a contacté notre service juridique pour être accompagné dans ses démarches.

Ce n’est pas la première fois que la mosquée de Jarny est prise pour cible. En 2015, c’est une vitre qui est brisée par le jet d’un objet qui est constaté, nous a rapporté le responsable.

Ce dernier nous a également fait part de la “vive inquiétude” de la communauté locale. Il explique “craindre le pire” car “ces attaques s’inscrivent dans une logique d’escalade de la violence”.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Le Premier ministre libanais met Marine Le Pen en garde contre tout amalgame entre l’islam et le terrorisme.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a mis en garde lundi à Beyrouth la candidate d’extrême droite française à la présidentielle Marine Le Pen contre tout amalgame entre l’islam et le terrorisme.

« L’erreur la plus grave serait l’amalgame entre islam et musulmans d’une part, terrorisme d’autre part », a affirmé le chef du gouvernement au cours de sa rencontre avec Mme Le Pen, selon un communiqué diffusé par ses services.

« Les Libanais et les Arabes comme la majorité du monde considèrent la France comme la patrie des droits de l’Homme et de l’Etat républicain qui ne fait aucune distinction ethnique, religieuse, ou de classe entre ses citoyens » a encore affirmé M. Hariri, leader de la communauté sunnite libanaise.

« Les musulmans sont les premières victimes du terrorisme se réclamant de la religion » a aussi affirmé le Premier ministre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Communiqué de la mosquée de Paris et l’UOIF au sujet de la Fondation de l’islam de France.

Communiqué de Presse de la Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP) au sujet de la Fondation de l’islam de France.

Paris, mardi 21 février 2017

Après concertation et débats entre ses membres, la Fédération Nationale de la Grande Mosquée de Paris (FNGMP), réunie ce jour en bureau national en son siège à la Grande Mosquée de Paris, réitère sa décision de ne pas participer aux travaux de la Fondation dite de l’Islam de France et de son Conseil d’orientation.

La FNGMP dénonce de nouveau toute forme d’ingérence directive dans la gestion du culte musulman et de sa représentation. Elle regrette que le montage hétéroclite de cette fondation n’ait pas fait l’objet d’une concertation avec les Musulmans de France.

Si le Recteur Dalil Boubakeur a bien été pressenti l’an dernier pour la présidence du conseil d’orientation de cette fondation, la FNGMP relève qu’il a été totalement marginalisé dans l’élaboration et la composition déséquilibrée de celui-ci malgré l’accueil favorable fait à M. Jean-Pierre Chevènement par la Grande Mosquée de Paris et sa Fédération.

La FNGMP entend souligner que la Mosquée de Paris (« foyer libre ») a été créée en 1922 par une loi d’État qui lui conférait et lui confère toujours le devoir de veiller à la dignité et au respect du culte musulman en France, notamment dans le cadre de la laïcité républicaine et de l’égalité entre les cultes, sans aucune forme d’ingérence.

Recteur Dalil Boubakeur.
Président de la FNGMP.

Communiqué de l’Union des Organisations Islamiques de France.(UOIF) :

Lors de la réunion du Bureau Exécutif du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) qui s’est tenue ce jour, mercredi 22 février 2017, l’UOIF a évoqué la prise de position de la Fédération de la Grande Mosquée de Paris concernant la Fondation de l’Islam de France (FIF).

L’UOIF s’associe à l’appel de la FNGMP qui vise à refuser l’ingérence et à donner aux musulmans de France le temps nécessaire à la réflexion et à la concertation.

L’UOIF appelle les composantes du CFCM à agir pour que les décisions qui engagent le culte musulman en France soient prises dans la concertation et loin de toute précipitation.

L’Union des Organisations Islamiques de France tient à rappeler cette conviction partagée que le culte musulman ne peut s’épanouir que dans l’indépendance et la transparence loin de toute ingérence externe au culte musulman.
Union des Organisations Islamiques de France,

La Courneuve, le 22 février 2017..

Clic pour voir la Source de l’article

***


Turquie : le port du voile autorisé dans l’armée .

Le ministère turc de la Défense nationale a annoncé, mercredi 22 février, la levée prochaine de la mesure d’interdiction totale du voile dans l’armée turque. Le règlement entrera en vigueur après sa publication dans le Journal officiel, rapporte l’agence Anadolu.

Le port du foulard, qui devra être aux couleurs des uniformes et porté sous le casque ou le chapeau réglementaire, sera autorisé pour les officiers et sous-officiers membres des Forces terrestres, maritimes et aériennes, ainsi que les étudiantes des écoles militaires.

L’adoption par l’AKP, parti au pouvoir, d’une telle mesure en suit d’autres ces dernières années dans diverses professions. L’armée, considérée jusqu’à présent comme une des principaux bastions du kemalisme, a perdu de son influence depuis le coup d’Etat raté en juillet 2016.

Clic pour voir la Source de l’article

***


En Europe, musulmans et migrants exposés à des discriminations par la police.

Le bilan des droits humains est peu glorieux pour l’année 2016 en France, mais aussi dans le Vieux continent, selon Amnesty International.

« Un peu partout en Europe, les musulmans et les migrants étaient exposés à des pratiques de profilage ethnique et à des discriminations de la part de la police, dans le cadre aussi bien de la lutte contre le terrorisme que des opérations habituelles d’application des lois, comme lors des contrôles d’identité », rapporte mercredi 22 février l’ONG, qui avait dressé des constats similaires dans un précédent rapport en janvier sur la lutte antiterroriste.

« Les initiatives destinées à combattre les violences extrémistes, qui, souvent, obligent notamment les institutions publiques à faire des signalements, risquaient de développer l’hostilité à l’égard des communautés musulmanes et de porter atteinte à la liberté d’expression », indique Amnesty, signalant, outre les arrêtés anti-burkini prises dans plusieurs villes de France, l’adoption récente des lois interdisant le port du voile intégral dans les lieux publics en Bulgarie et en Suisse, qui précèdent probablement les Pays-Bas et l’Allemagne où des projets législatifs ont été déposés.

Par ailleurs, « plusieurs pays européens ont connu une augmentation des crimes de haine contre des demandeurs d’asile, des musulmans ou des étrangers » comme au Royaume-Uni après le référendum sur la sortie du pays de l’UE (Brexit). Outre les musulmans, les Roms sont les plus exposés aux discriminations à travers l’Europe, et sont fortement exposés aux expulsions forcées, notamment en France et en Italie, déplore Amnesty pour qui 2016 est l’année qui a vu « les mouvements et les discours populistes faire irruption sur le devant de la scène ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Etats-Unis : des musulmans lancent une campagne pour la réparation d’un cimetière juif profané.

Près d’une centaine de pierres tombales ont été profanées au cours du week-end du 18 et 19 février au cimetière juif Chesed Shel Emeth dans la ville de Saint-Louis (Missouri). L’Association rabbinique de Saint-Louis, qui organise avec d’autres organisations juives un grand nettoyage du cimetière en présence du gouverneur Eric Greitens, a dénoncé les profanations comme des « actes de vandalisme horrifiants et honteux » dans un communiqué.

L’activiste américaine Linda Sarsour et Tarek El-Messidi, entrepreneur social et créateur de l’ONG Celebrate Mercy, ont lancé une collecte pour venir en aide aux familles des défunts.

« Nous espérons envoyer un message d’unité des communautés juive et musulmane. Il n’y a pas de place pour ce type de haine, de profanation et de violence en Amérique. Nous prions pour que cela rétablisse un sentiment de sécurité et de paix pour la communauté juive américaine qui a sans aucun doute été ébranlée par cet événement », est-il écrit sur la plateforme de la cagnotte. Les deux protagonistes visaient la somme de 20 000 dollars. À leur grande surprise, elle atteint aujourd’hui plus de 61 000 dollars. Le surplus ira pour des tombes vandalisés ailleurs, ont-ils indiqué.

Onze centres communautaires juifs ont également reçu des alertes à la bombe aux États-Unis ces derniers temps. La plupart d’entre les menaces ont été considérées comme des canulars mais la crainte est forte. Donald Trump a condamné, mardi 21 février, ces actes à l’occasion d’une visite du Musée de l’histoire afro-américaine à Washington, les qualifiant d’« horribles » et « douloureuses ». Le nombre de groupes de haine ont triplé aux Etats-Unis en 2016.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une banderole en faveur de l’accueil des réfugiés exposée sur la Statue de la Liberté.

Alors que Donald Trump se drape dans les oripeaux du nationalisme, mâtinés de suprémacisme blanc, la monumentale Statue de la Liberté est apparue hier, mardi 21 février, parée d’un nouvel habillage, éphémère car illégal, mais qui a eu toutefois le temps de produire son petit effet dissident contre le dangereux virage pris par la politique d’immigration américaine.

S’affranchissant de la loi en vigueur pour éveiller les consciences, une large banderole sur laquelle était inscrit en toutes lettres « Refugees Welcome » (« Bienvenue aux Réfugiés ») a été exposée aux yeux d’une foule hétéroclite par des activistes restés dans l’ombre.

Demeurés introuvables, bien qu’ayant mis la police new-yorkaise sur les dents, c’est sur Twitter que l’on a très vite retrouvé la trace de ces rebelles de l’ère Trump, derrière un compte fraîchement créé ou, plus exactement, créé spécialement pour l’occasion @AltStatLiberty, sur lequel ils se sont empressés de revendiquer leur action de manière anonyme.

Leur porte-parole s’est fendu d’un courriel à l’attention du Huffington Post US dans lequel, sans rien révéler de son identité, ni de celle de ses comparses, il a surtout mis en lumière leurs motivations profondes : « l’action a été décidée par des citoyens qui sont préoccupés par le tournant anti-américain pris par notre nouvelle politique d’immigration. Le fait de refouler les réfugiés, comme nous l’avons fait pour Anne Frank, ne nous grandit pas. Les réfugiés sont les bienvenus ici, les musulmans sont les bienvenus ici et les immigrants sont les bienvenus ici », a-t-il écrit, sous une plume entrée en résistance et passée dans la clandestinité.

Ce coup d’éclat, même fugace, aura redonné pendant une petite heure de sa force symbolique à la célèbre sculpture au rayonnement international, qui n’a jamais aussi bien incarné La Liberté éclairant le monde sur l’île de Liberty Island.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Palestine : Détention administrative en Israël: les conséquences physiques, psychologiques et sociales pour les détenus palestiniens.

Savez-vous ce que veut dire pour un jeune et sa famille, le fait d’être emprisonné pour une durée indéterminée et sans possibilité de faire appel à un avocat, de se défendre, puisqu’il n’y a pas d’inculpation, ni de procès, le dossier étant « secret » ? Les parents, les épouses, racontent la douleur de l’attente sans fin, de l’impuissance, le sadisme de ce qui est en réalité un moyen, pour l’occupant israélien, de déstabiliser toute une société.

Merci à Annie et Pedro qui ont effectué pour CAPJPO-Europalestine la traduction et le sous-titrage en Français de cette vidéo réalisée par l’association palestinienne de défense des prisonniers palestiniens, Addameer.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Hamas: Nous sommes d’accord avec Challah à propos de l’hostilité de l’Autorité Palestinienne contre la résistance
.
129 Israéliens prennent d’assaut le troisième lieu sacré des musulmans
.
2 grévistes de la faim soumis à des transferts entre les prisons
.
L’UE condamne les démolitions israéliennes en Cisjordanie occupée
.
Plusieurs terrains rasés à Salfit
.
Khamenei:L’Occupation israélienne est une tumeur cancéreuse qui ronge la région
.
Libération de 5 pêcheurs arrêtés mardi
.
Naplouse: Evacuation de Kherbat Tana pour des exercices militaires israéliens
.
L’occupation confisque 250 dunums à l’est de Jérusalem
.
Rafles en série en Cisjordanie et Jérusalem
.
Démolition d’une installation palestinienne au nord de Jérusalem
.
Hamas : Préserver la sécurité dans le camp de Ein Hilwah est une décision défintive
.
Trois palestiniens arrêtés à l’est de Khan Younis
.
Les forces d’occupation arrêtent un jeune palestinien sur un barrage au nord de Béthléem
.
4 Palestiniens arrêtés au sud de Naplouse
.
Le prisonnier Jérusalémite Zaydan détenu de nouveau
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com