Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour Jeudi 19 Chaban 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour Jeudi 19 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Jeudi 19 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…..
…..UNRWA : les aides humanitaires à Gaza ont baissé de 50% par rapport au mois de janvier.
mercredi 28-février-2024.

L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a dévoilé que les aides humanitaires qui sont entrées dans la bande de Gaza au cours du mois de février ont baissé de 50% par rapport à au mois de janvier dernier.

L’UNRWA a indiqué ce mercredi sur son site électronique qu’il ne peut pas atteindre en sécurité le nord de la bande de Gaza ainsi qu’un nombre de régions dans le sud de la bande et que les caravanes d’aides essuient des tirs de feu au moment où les autorités israéliennes empêchent les citoyens de les rejoindre. L’Office onusien a ajouté que 44% de ses écoles ont été directement ciblées par les bombardements israéliens et endommagées.

Des enquêtes menées par des organisations partenaires appartenant aux Nations Unies ont mentionnées que le taux de malnutrition augmente d’une manière très inquiétante parmi les enfants gazaouis âgés de 6 mois à 59 mois. Les organisations ont averti que la malnutrition sévère générale a atteint 16.2% dépassant le seuil maximum fixé par l’OMS à 15%.

Rappelons que le 17 février dernier, l’UNRWA a déclaré que les habitants du nord de la bande de Gaza sont sur « le seuil de la famine et n’ont pas de refuge » au moment où la guerre sévit.

L’agression israélienne sur la bande de Gaza déclenchée en octobre 2023 et qui se poursuit jusqu’à nos jours avait fait dans un bilan provisoire environ trente mille morts et soixante mille blessés avec des dizaines de milliers de perdus, dont la majorité sont des enfants et des femmes.

….Torture sadique… Des témoignages de Gaza révèlent les crimes de l’occupation.
mercredi 28-février-2024.

Des aspects des atrocités et des crimes commis par l’armée d’occupation néonazie sioniste, lors de son agression barbare dans la bande de Gaza, sont révélés.

L’Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme a documenté les abus et la torture des Palestiniens dans la bande de Gaza par l’armée d’occupation sioniste, de manière sadique, en leur infligeant intentionnellement de graves dommages psychologiques et physiques, en laissant des traces sur leurs corps après avoir pris d’assaut leurs maisons et leurs centres d’hébergement ou sur les routes et couloirs pour une évacuation forcée, sans justification.

Il a souligné que cela s’inscrit dans le cadre du crime de génocide commis par l’entité usurpatrice nazie sioniste, dans la bande de Gaza, depuis le 7 octobre dernier.

Euro-Med a confirmé, dans un communiqué mercredi, avoir reçu des témoignages choquants et mené des entretiens personnels avec des victimes de pratiques de torture brutales qui ont pris un caractère sadique lors de la détention, de l’enquête et de l’interrogatoire des Palestiniens de la bande de Gaza, laissant profondément de nombreux effets et cicatrices sur leur corps et leur santé physique et psychologique.

Il a souligné que ces attaques semblaient être menées par vengeance et pour les punir collectivement parce qu’ils étaient Palestiniens, selon des témoignages documentés.

Ciblage en tant qu’un groupe national.

Euro-Med a confirmé avoir reçu des dizaines de témoignages sur des Palestiniens soumis à la torture et à des traitements inhumains, lorsque l’armée néonazie sioniste a pris d’assaut leurs maisons, les centres de déplacement et les quartiers dans lesquels ils se trouvaient, y compris de graves passages à tabac, des abus et des humiliations, en plus de portant atteinte à leur dignité personnelle, notant qu’il avait surveillé les militaires en laissant délibérément des traces et des marques qui ne disparaissent pas facilement sur les corps des victimes, en pratiquant un niveau sadique de torture à leur encontre.

Euro-Med a souligné que toutes ces pratiques indiquent que les soldats occupants nazis sionistes ciblent la population de Gaza, lui infligent délibérément de graves souffrances physiques et psychologiques en tant que Palestiniens, dans le contexte d’une prise pour cible en tant que groupe national, ce qui constitue une véritable incarnation du crime de génocide. .

Il a souligné que ces crimes constituent des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, conformément aux dispositions du droit pénal international, et sont soumis à un examen et à une enquête non seulement par les tribunaux internationaux, mais également par les tribunaux nationaux des États, sous compétence universelle, indépendamment du lieu où le crime a été commis et la nationalité de l’auteur ou de la victime. Selon les lois en vigueur dans ces pays, l’interdiction du crime de torture est considérée comme l’une des règles impératives du droit international qui impose une obligation internationale pour tous les pays d’interroger ses auteurs, de les tenir responsables et d’empêcher leur impunité.

Réclamations.

L’Observatoire Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme a renouvelé son appel à Alice Jill Edwards, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, à enquêter immédiatement sur les violations et crimes graves auxquels les Palestiniens sont exposés. Les comités et tribunaux d’enquête et d’établissement des faits examinent, enquêtent et conduisent des procès concernant les crimes commis par l’armée néonazie sioniste contre les Palestiniens dans la bande de Gaza.

Il a également appelé le rapporteur de l’ONU à effectuer dès que possible une visite dans les territoires palestiniens, en particulier dans la bande de Gaza, pour entendre les témoignages des victimes et des témoins, prendre toutes les mesures nécessaires et adresser des appels urgents à toutes les parties concernées.

L’Euro-Med a appelé à l’annonce de la formation d’une commission d’enquête internationale indépendante pour les crimes commis lors de la récente attaque militaire contre la bande de Gaza, parallèlement à l’habilitation de la « Commission d’enquête internationale indépendante chargée du territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem- Est et l’intérieur occupé par l’entité sioniste », qui a été créée en 2021, pour mener à bien son travail, notamment garantir son accès à la bande de Gaza et ouvrir les enquêtes nécessaires sur tous les crimes et violations commis contre les Palestiniens dans la bande.

.Gaza : 76 martyrs et 8 massacres dus à l’agression génocidaire sioniste en 24 heures.
mercredi 28-février-2024.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’occupation néonazie sioniste a commis 8 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 76 martyrs et 110 blessés, au cours des dernières 24 heures.

Il a confirmé que le bilan de l’agression génocidaire sioniste s’est élevé à 29 954 martyrs et 70 325 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Il a déclaré : « Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et l’occupation terroriste sioniste empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre. »

Depuis le 7 octobre dernier, les forces d’occupation néonazie sioniste mènent une guerre sanglante et destructrice qui a fait plus de 120 000 martyrs, blessés, disparus et détenus, outre la destruction de dizaines de milliers de bâtiments et d’infrastructures et le déplacement forcé d’environ 2 000 000 personnes, provoquant une crise humanitaire massive et sans précédent.

….Les Brigades Al-Qassam ont bombardé deux sites d’occupation avec des salves de missiles depuis le sud du Liban.
mercredi 28-février-2024.

Mercredi, les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont dirigé des salves de roquettes depuis le sud du Liban contre les positions d’occupation sionistes, dans le nord de la Palestine occupée.

Les Brigades Al-Qassam ont déclaré dans un rapport militaire : Nos combattants ont bombardé depuis le sud du Liban, le quartier général de la 769e Brigade de l’Est, le « Camp Ghaibour » et « la caserne de l’aéroport de Beit Hillal », dans le nord de la Palestine occupée, avec deux salves de missiles composées de 40 Grad missiles.

Elles ont souligné que cela s’inscrivait dans le contexte de la réponse ; aux massacres sionistes contre des civils dans la bande de Gaza, à l’assassinat des dirigeants martyrs et de leurs frères dans la banlieue sud du Liban.

Les médias hébreux ont rapporté que des hélicoptères de l’armée d’occupation avaient transporté des soldats vers des hôpitaux après que les Brigades Qassam ont bombardé deux sites militaires sionistes dans le sud du Liban.

….Une campagne d’arrestations et de raids en Cisjordanie occupée.
mercredi 28-février-2024.

Mercredi à l’aube, les forces d’occupation néonazie sioniste ont lancé une campagne d’arrestations et de raids dans diverses zones de Cisjordanie, sur fond d’affrontements et de combats armés.

Les forces d’occupation sioniste ont pris d’assaut plusieurs zones de Qalqilya, notamment le quartier de Shreim et la rue Al-Wad, coïncidant avec le positionnement de leurs tireurs d’élite sur les toits des immeubles à grande hauteur.

À Hébron, les forces d’occupation terroriste ont tiré à balles réelles sur des élèves du rond-point de Tariq Bin Ziyad, tout en arrêtant environ 19 citoyens de Yatta, à l’est du gouvernorat.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de Balata, à l’est de Naplouse, tandis que les résistants ont ouvert le feu sur les véhicules militaires d’occupation lors de leur prise d’assaut du camp.

Les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme, Ahmed Dargham, après avoir perquisitionné sa maison et saccagé son contenu, lors de leur prise d’assaut de la banlieue d’Al-Rayhan, au nord-ouest de Ramallah et du gouvernorat d’Al-Bireh.

Les forces d’occupation ont attaqué un certain nombre de maisons de citoyens dans la ville d’Al-Mazraa Al-Gharbiyya, au nord de Ramallah, et notamment la maison du prisonnier Muhammad Mustafa.

À Jénine, les forces de la résistance ont répondu à l’offensive de contre la ville et son camp, par un certain nombre de véhicules militaires de l’armée d’occupation sioniste.

Des affrontements armés ont éclaté et des bruits de coups de feu et des détonations d’engins explosifs ont été entendus à proximité du camp de Jénine, à l’ouest de la ville.

Au cours de l’opération d’assaut, les forces d’occupation ont envoyé des renforts militaires, accompagnés d’énormes bulldozers militaires, et ont mené des opérations de sabotage et de destruction des infrastructures du quartier d’Al-Zahraa, près du carrefour d’Abu Al-Hijaa, et de la rue Mahyoub à proximité du camp de Jénine.

Les postes de contrôle militaires d’Al-Jalama et de Dotan ont vu des foules de soldats et de véhicules d’occupation, tandis que des sirènes retentissaient dans la ville et dans le camp de Jénine, coïncidant avec la « détection » d’une force néonazie sioniste envahissant le camp.

L’aviation de guerre d’occupation terroriste a bombardé un site dans le quartier oriental de Jénine, blessant un citoyen avec des blessures modérées.

Des sources ont rapporté que d’autres véhicules militaires ont pris d’assaut les villages de Kafr Qud, Burqin, Arbouna et la région d’Al-Wad, en direction de la ville.

Dans le même contexte, les forces d’occupation ont intensifié leur présence militaire et l’installation de leurs véhicules à proximité des villages de : Faqoua, Jalboun, Arana, Arbouna, Deir Ghazala et Al-Jalama.

….Le génocide sioniste à Gaza se poursuit pour le 145e jour.
mercredi 28-février-2024.

Les forces d’occupation nazie sionistes continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 145e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, en commettant des massacres sanglants, d’horribles crimes contre des civils dans la bande de Gaza et dans ses zones d’incursion terrestre, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90 % de la population.

Nos correspondants ont rapporté que les avions et l’artillerie d’occupation ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui mercredi, dans diverses parties de la bande de Gaza, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, tuant et blessant des centaines de personnes.

L’aviation de guerre d’occupation terroriste a bombardé une maison de la famille Al-Barbari dans le quartier d’Al-Zaytoun à Gaza au-dessus des têtes de ses habitants, tout en lançant un raid à l’est de la ville d’Al-Fokhari, au sud-est de Khan Younis.

Les avions de combat de l’occupation nazie ont également lancé un raid sur le quartier d’Al-Daraj dans la ville de Gaza.

Un martyr a été tué et d’autres ont été blessés suite au ciblage d’un groupe de citoyens avec un missile de drone, au sud de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza.

Les avions de combat de l’occupation sioniste ont lancé, mercredi à l’aube, de violents raids sur les quartiers au sud de Khan Younis.

Un certain nombre de blessés sont arrivés à l’hôpital Al-Aqsa, après un raid d’occupation néonazie au sud de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza.

Les forces d’occupation néonazie sioniste ont ouvert le feu en direction des zones frontalières orientales de la ville de Rafah.

L’artillerie d’occupation sioniste a également bombardé diverses zones de la ville de Khan Younis, coïncidant avec les tirs des véhicules militaires d’occupation, tout en ciblant la zone orientale de la ville avec un raid aérien.

Juste avant minuit, les forces d’occupation nazie ont fait exploser d’autres maisons et places résidentielles dans le quartier d’Al-Amal, à l’ouest de Khan Younis.

L’artillerie de l’occupation a bombardé les zones centrales et occidentales de Khan Yunis, en plus de bombarder le quartier d’Al-Zaytoun, au sud-est de la ville de Gaza, et la ville de Deir Al-Balah.

Le quartier d’Al-Amal, à l’ouest de la ville de Khan Younis, a été le théâtre de violents affrontements entre la résistance et l’armée d’occupation.

….« Chaîne humaine » à Istanbul pour commémorer les martyrs de Gaza.
mercredi 28-février-2024.

Des militants turcs ont organisé une « chaîne humaine » dans la ville d’Istanbul, afin de commémorer les martyrs de l’agression israélienne en cours contre la bande de Gaza et d’exiger un cessez-le-feu immédiat.

Mardi, la plateforme « Liberté pour la Palestine » a organisé une manifestation dans le quartier de Kadikoy à Istanbul. Les militants ont formé une chaîne humaine sur une distance de 50 mètres, autour d’une banderole portant les noms des Palestiniens martyrs suite à l’agression israélienne sur Gaza.

Les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens et beaucoup d’entre eux portaient des keffiehs pour exprimer leur solidarité avec le peuple palestinien face à la guerre de génocide en cours pour le cinquième mois consécutif.

Les participants ont également brandi des banderoles avec des slogans tels que « Palestine libre » et crié « A bas Israël ».

Pour montrer l’horreur de l’agression contre la population de la bande de Gaza, les organisateurs ont diffusé un enregistrement audio des bruits des bombardements et de l’artillerie parmi les manifestants dans la zone de protestation.

Il convient de noter que la Turquie a été témoin, depuis le 7 octobre, d’expositions culturelles, de séminaires, de manifestations massives et de protestations contre l’agression de l’occupation israélienne contre la bande de Gaza, en plus du boycott populaire généralisé des entreprises liées à « Israël ».

…..Un prisonnier libéré : Les prisonniers dans les prisons d’occupation risquent la mort lente.
mercredi 28-février-2024.

Le prisonnier libéré Khalil Khaled Salah (26 ans), de la ville d’Al-Khader, au sud de Bethléem, a rapporté que les détenus palestiniens dans les prisons d’occupation souffrent quotidiennement et risquent une mort lente, en raison des attaques de l’administration pénitentiaire d’occupation contre eux. .

Salah a ajouté, dans des déclarations rapportées par l’agence Wafa, que les détenus sont soumis à des tortures et à des coups tout au long de la journée, et sont privés de tout ce qui est nécessaire à la vie, notant qu’il a été privé de douche pendant 45 jours, car il n’y a pas d’eau chaude et pas de médicament.

Le prisonnier Salah, a été libéré hier, lundi, après avoir passé trois ans dans les prisons de l’occupation.

Immédiatement après sa libération, il a été transféré à l’hôpital gouvernemental de Beit Jala pour un examen médical, où il a souffert de difficultés de mouvement et d’élocution, en plus de douleurs à la tête, au dos et aux pieds, en raison des souffrances qu’il a subies dans les prisons d’occupation. .

Salah a souligné que deux jours avant sa libération, l’unité « Keter » de l’administration des prisons d’occupation avait mené une attaque brutale contre des détenus dans la section 23, salle 3, du centre de détention du Néguev.

Le prisonnier libéré a ajouté que les soldats sionistes ont brutalement agressé un détenu de la ville d’Acre, jusqu’à ce que le sang coule de son corps, et qu’il ait subi des fractures aux côtes, l’empêchant de recevoir des soins.

Salah a confirmé que la souffrance des prisonniers s’aggrave chaque jour : il y a 12 prisonniers dans la pièce, bien qu’elle ait été conçue pour seulement six personnes, et elle contient une salle de bain sans eau ni porte.

Il a également souligné que les détenus sont privés de nourriture et ne reçoivent que 5 morceaux de pain par jour, et que le département compte 120 détenus qui ne reçoivent que 3 pilules antidouleur.

Il a poursuivi : « Les membres de l’unité de Keter forcent les détenus à marcher sur les mains et à monter sur le dos, après les avoir déshabillés au milieu de violents passages à tabac, qui ont duré entre 5 et 12 minutes. »

Il a ajouté que les prisonniers vivent dans une atmosphère de mort lente, ont perdu beaucoup de poids et des champignons se sont propagés sur leur corps.

Il convient de noter que les autorités d’occupation ont arrêté environ 7 000 prisonniers depuis le 7 octobre, rejoignant ainsi les milliers de prisonniers dans les prisons d’occupation.

….Une initiative de jeunesse appelle à une « grève globale » en solidarité avec Gaza jeudi.
mercredi 28-février-2024.

L’initiative « Jeunesse pour Gaza » a appelé à une grève arabe globale ce jeudi 29 février.

L’initiative a déclaré dans un appel lancé via son compte Facebook : « Gaza meurt de faim, alors faisons pression sur nos gouvernements pour qu’ils arrêtent la guerre et brisent le siège ».

Elle a souligné que « jeudi prochain sera un jour où non seulement nous cesserons de travailler, mais aussi un jour où nous manifesterons sur toutes les places publiques pour mettre fin au siège ».

Une grève globale a eu lieu dans plusieurs capitales et villes arabes le 12 novembre, en solidarité avec Gaza.

Les militants qui avaient alors appelé à la grève ont déclaré qu’elle « visait à faire pression sur les gouvernements et à les forcer à prendre des mesures sérieuses pour mettre fin aux massacres israéliens et aux crimes de génocide en cours à Gaza ».

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 29 878 martyrs et la blessure de 70 215 Palestiniens, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes internationaux et organisations.

…..L’occupation reconnaît le meurtre de deux officiers et la blessure grave de 7 autres à Gaza.
mercredi 28-février-2024.

L’armée d’occupation israélienne a annoncé la nuit dernière la mort de deux officiers et la blessure de sept autres de la brigade Givati ​​lors de combats dans le nord de la bande de Gaza.

L’armée a expliqué – dans un communiqué aujourd’hui mercredi – que les deux morts étaient un commandant de compagnie d’un bataillon affilié à la brigade Givati ​​et un commandant de peloton du même bataillon, et a confirmé que les sept autres étaient grièvement blessés.

L’hôpital israélien Soroka a annoncé avoir reçu 47 soldats blessés au cours des dernières 24 heures, dont 19 dans un état grave.

L’hôpital a expliqué avoir reçu 2 790 soldats israéliens souffrant de blessures plus ou moins graves depuis le début de la guerre contre Gaza.

L’armée israélienne a évoqué dans une déclaration précédente la conduite de violents combats dans le quartier d’Al-Zaytoun, dans la ville de Gaza.

La résistance confirme que l’occupation cache délibérément ses pertes et en révèle une partie limitée.

Depuis l’opération déluge d’Al-Aqsa menée par la résistance le 7 octobre, Israël mène une guerre dévastatrice contre Gaza qui a fait des dizaines de milliers de martyrs et de blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, et provoqué une crise humanitaire sans précédent..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon

Flash info pour Mercredi 18 Chaban 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour Mercredi 18 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mercredi 18 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…..
……Un Palestinien tombe en martyr par les balles des forces d’occupation à Bethlehem.
mardi 27-février-2024.

Un jeune palestinien a été tué ce mardi soir par les balles des forces d’occupation israélienne à proximité d’un barrage militaire entre la ville de Bethlehem et la ville d’al-Quds.

Des activistes avaient posté sur les réseaux sociaux une vidéo d’un jeune gisant sur le sol et entouré par les soldats israéliens. Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré un peu plus tard que ses équipes ont reçu le corps du martyr palestinien sur le barrage de Mazmouriya.

Le ministère de santé palestinien a indiqué que le jeune Nizar Mahmoud Abdel-Moati Hasasna, 34 ans, a été tué par des balles des forces israéliennes sur le barrage de Mazmouriya.

Ce crime intervient juste après l’assassinat de trois jeunes palestiniens dans le camp d’al-Farâa au sud de Tubas des suites à des affrontements contre les forces israéliennes qui avaient pris d’assaut la ville palestinienne. Il s’agit des jeunes Ahmad Daraghma (26 ans), Oussama Jabr Zalat (31 ans) et Mohammad Samih Bayadsa (32 ans).

Les forces palestiniennes nationales avaient appelé à sacrer ce mardi « journée de colère » pour manifester contre le génocide dans la bande de Gaza et la politique de la mort lente dans les prisons d’occupation.

L’exécution du jeune Hasana aujourd’hui élève le nombre de martyrs en Cisjordanie à quatre martyrs en un jour.

….Hezbollah attaque avec des missiles des sites de l’armée d’occupation.
mardi 27-février-2024.

Le parti de la résistance libanaise Hezbollah a déclaré qu’il a pris pour cible avec une salve de missiles la base de contrôle aérien d’occupation israélienne dans le mont de Jarmaq au moment où les avions israéliens avaient mené un nombre de raids sur le sud-libanais.

Hezbollah a indiqué que ses attaques interviennent pour riposter à deux raids israéliens qui ont ciblé hier le village de Bouadi à proximité de Baalbek, au nord du Liban.

La chaine al-Jazeera a rapporté que le Hezbollah a tiré 40 missiles en direction de la Haute Galilée alors que des médias israéliens ont précisé que des missiles sont tombés sur la base de Miron, à l’ouest de Safad où se trouve une des plus importantes bases de contrôle aérien. Elles ont ajouté que les sirènes d’alerte avaient retenti plusieurs fois dans les villages de Sâsaa, Kfar Houshen, Dovev et Safsoufa dans la Haute Galilée.

Hezbollah de son côté a déclaré avoir bombardé, avec les armes propices, cet après-midi un rassemblement de soldats israéliens dans la région de Tallet Tihat, ainsi que le site de Rouisset al-Alem dans les Fermes de Shebaa occupées.

….Tubas enterre ses trois martyrs.
mardi 27-février-2024.

Les habitants de Tubas ont enterré ce mardi les corps des trois martyrs qui ont été tués par les forces d’occupation israélienne lors de l’envahissement de leur ville et du camp d’al-Fariâ, en Cisjordanie occupée.

Le cortège funèbre est parti de l’hôpital turc de Tubas pour circuler les rues de la ville avant de passer par la maison du martyr Ahmed Daraghma et de l’enterrer alors que le cortège des martyrs Mohammad Bayadsa et Oussama Zalat s’est dirigé vers les maisons des deux martyrs au camp d’al-Friâ pour enterrer ensuite les deux martyrs dans leur village.

Les participants aux cortèges ont scandé des slogans décriant les crimes de l’occupation israélienne en Cisjordanie et sa guerre génocidaire dans la bande de Gaza.

Le mouvement de Hamas a publié un communiqué où il a pleuré les trois martyrs tombés la nuit d’hier des suites à des affrontements contre les forces d’occupation israéliennes qui avaient pris d’assaut la ville de Tubas et le camp d’al-Fariâ.

En plus des trois martyrs, trois autres jeunes palestiniens ont été blessés alors que la machine de guerre d’occupation israélienne avait fait des ravages dans l’infrastructure du camp palestinien.

Le Hamas a assuré qu’en contrant les envahissements des forces d’occupation, la résistance dans toutes les villes et les régions de la Cisjordanie adressent un message très clair à l’occupant stipulant que la révolution ne s’éteindra jamais jusqu’à la libération de la terre occupée et le retour des réfugiés et des éloignés à leurs maisons.

….Ministère de la Santé : 120 patients doivent être évacués de l’hôpital Nasser de Khan Younis.
mardi 27-février-2024.

Le ministère de la Santé de Gaza a confirmé, mardi, la nécessité d’évacuer environ 120 patients du complexe médical Nasser de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, vers d’autres hôpitaux, après le retrait de l’occupation « néonazie sioniste», insistant sur la nécessité de mettre en œuvre une série de réparations urgentes pour lui permettre de fournir ses services.

Le ministère a déclaré mardi dans un communiqué : « Nous devons évacuer plus de 120 patients du complexe médical Nasser vers d’autres hôpitaux, pour recevoir des soins de santé ».

Il a souligné que « l’occupation nazie sioniste a transformé le complexe en un danger pour la santé lors de son siège et de ses assauts » et que « les équipes médicales sont incapables de prodiguer des soins de santé aux patients ».

Le ministère a souligné que le complexe « a besoin d’une série de réformes urgentes, afin de fournir des services de santé à environ 1 800 000 citoyens ».

Il a expliqué que « l’arrêt du générateur (électrique), l’arrêt de l’oxygène, la perturbation du réseau d’égouts, la panne d’eau, l’accumulation de déchets et le manque de capacités médicales entravent le travail au complexe médical Nasser ».

Le ministère a appelé « les institutions internationales à prendre des mesures urgentes pour répondre aux besoins d’urgence du complexe médical Nasser, à faire pression sur l’occupation terroriste qu’elle libère tout le personnel de santé ».

Dimanche, l’armée d’occupation nazie sioniste a annoncé la fin de son « opération » militaire lancée le 15 février contre un hôpital bondé de blessés, de malades et de milliers de déplacés.

Jeudi, le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’armée d’occupation sioniste avait repris d’assaut le complexe médical Nasser à Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, après s’en être retirée et avoir continué à l’assiéger, à s’installer à son proximité, ainsi que l’hôpital Al-Amal dans la même ville, plus tôt le même jour.

Depuis des semaines, l’occupation nazie sioniste intensifie sa campagne militaire contre le système de santé de Khan Younis et, ces derniers jours, elle a contraint des milliers de Palestiniens déplacés à quitter l’hôpital Al Amal et le complexe médical Nasser de la ville.

Mardi, la guerre génocidaire menée par l’occupation nazie sioniste contre Gaza, depuis le 7 octobre 2023, avec le soutien militaire et politique américain dans les forums internationaux et économiques, a fait « 29 878 martyrs et 70 215 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, une destruction massive des infrastructures et une catastrophe humanitaire sans précédent, qui a conduit cette entité usurpatrice néonazie sioniste à être traduit devant la Cour internationale de Justice pour avoir commis un « génocide ».

….Ministère de l’enseignement : 5424 étudiants tués lors de l’agression israélienne.
mardi 27-février-2024.

Le ministère de l’éducation et de l’enseignement palestinien a dévoilé que 5424 étudiants ont été martyrisés et que 9193 autres ont été blessés depuis le début de l’agression d’occupation israélienne sur la Bande de Gaza et La Cisjordanie en octobre dernier.

Le ministère a indiqué dans un communiqué que dans la Bande de Gaza le nombre des étudiants tombés en martyrs a dépassé les 5379 étudiants et le nombre de blessés est de 8888 blessés alors qu’en Cisjordanie on compte 48 étudiants martyrisés et 305 étudiants blessés en plus de 97 étudiants arrêtés.

Le communiqué ajoute que 255 enseignants et cadres administratifs ont été tués et 891 ont été blessés dans la bande de Gaza alors qu’en Cisjordanie 6 ont été blessés et plus de 73 autres ont été arrêtés.

L’armée d’occupation israélienne a bombardé 286 écoles publiques et 65 écoles revenant à l’UNRWA dans la Bande de Gaza, parmi ces institutions 111 ont été gravement endommagées alors que 40 écoles ont été totalement détruites. Du côté de la Cisjordanie, 57 écoles ont été dévastées et vandalisées.

Le ministère a rappelé que 620 mille étudiants dans la bande de Gaza sont encore privés de leurs études et qu’un grand nombre d’étudiants sont sous l’état de choc et déprimés vivant des conditions très difficiles.

….Dans son 1e commentaire sur la proposition de Paris, le Hamas : « La priorité est de mettre fin à l’agression et au siège »..
mardi 27-février-2024.

Le chef du mouvement de résistance islamique « Hamas », Oussama Hamdan, a déclaré que le projet de Paris est une proposition américaine et n’a pas été approuvé, et que son objectif est de donner à Netanyahu le temps de se préparer à une nouvelle attaque.

Hamdan a confirmé, dans des déclarations à la chaîne Al-Arabi, que l’occupation néonazie sioniste a refusé d’approuver le projet présenté par les États-Unis, ajoutant que le projet d’accord et les chiffres qui y sont mentionnés sont une évasion de la part de l’occupation afin de sauver la réputation.

Il a souligné que le projet d’accord n’atteint pas ce que souhaite le mouvement et que l’occupation terroriste sioniste se soustrait à toutes ses obligations, soulignant l’insistance du Hamas sur l’arrêt de l’agression génocidaire, la fin du siège et la reconstruction de Gaza, sans restrictions d’occupation nazie.

Hamdan a ajouté que la priorité est « d’arrêter l’agression, de mettre fin au siège et d’apporter de l’aide », tandis que l’échange de prisonniers interviendra plus tard.

Hier lundi, les médias ont publié un projet de proposition de Paris, affirmant que l’occupation l’avait approuvée. Le projet comprend le nombre de prisonniers dans l’accord d’échange et des détails liés au déploiement des forces d’occupation à Gaza.

….Une campagne de raids et d’arrestations en Cisjordanie.
mardi 27-février-2024.

Les forces d’occupation néonazie sioniste ont lancé, mardi à l’aube, une campagne de raids dans diverses parties de la Cisjordanie, qui a comporté d’intenses affrontements et combats, au cours desquels trois ont été tués et d’autres blessés, en plus de l’arrestation de nombreux citoyens.

À Naplouse, les forces d’occupation sioniste ont pris d’assaut plusieurs quartiers de la ville, perquisitionné plusieurs maisons et arrêté les deux jeunes hommes, Zaid Shaqqu, du quartier de Rafidia, Anan Al-Sayegh, de la région des montagnes du Nord, et le jeune homme, Suleiman Al -Salaj, après avoir perquisitionné sa maison, l’avoir fouillée et saccagé son contenu dans le village de Kafr Qalil, au sud de Naplouse.

Des affrontements ont éclaté après que les forces d’occupation terroristes sionistes sont entrées dans la ville de Beit Furik, à l’est de Naplouse, au cours desquelles les soldats ont tiré des bombes lacrymogènes.

La Société du Croissant-Rouge a rapporté que ses équipes ont soigné, ce matin, un jeune homme blessé à la poitrine, âgé de 37 ans, près du point de contrôle de Beit Furik et l’ont transféré à l’hôpital de Naplouse.

À Ramallah, les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de Jalazoun, au nord de la ville, et ont arrêté un certain nombre de citoyens.

Des sources locales ont indiqué que d’importantes forces de l’armée d’occupation nazie ont pris d’assaut le camp et arrêté le jeune homme Anas Al-Hattab et son père, ainsi que le jeune homme Rayan Dalaysha et son père, après avoir perquisitionné et fouillé leurs maisons dans le camp.

Les forces d’occupation terroriste sioniste ont pris d’assaut la ville de Beit Rima, au nord-ouest de Ramallah, et ont attaqué, fouillé et ravagé un certain nombre de maisons.

À Tubas, trois jeunes hommes ont été tués, aujourd’hui à l’aube, mardi, par les balles de l’occupation nazie sioniste dans la ville de Tubas et dans le camp d’Al-Faraa, au sud de la ville.

Des sources locales et médicales ont rapporté que les jeunes commandants du bataillon Tubas, Ahmed Daraghmeh de Tubas, Osama Jabr Al-Zalt et Muhammad Samih Bayadsa, du camp d’Al-Faraa, ont été tués, en plus des trois autres blessés, après avoir été frappés par des balles d’occupation.

Les forces d’occupation terroriste nazie ont arrêté le citoyen Muwafaq Arabi Abu Dawas, après avoir perquisitionné son domicile dans la ville de Tubas, pour faire pression sur son fils pour qu’il se rende.

Les forces d’occupation néonazie ont arrêté le jeune homme, Firas Nabil Salama, après avoir perquisitionné sa maison dans la ville d’Anata, à Jérusalem occupée.

Les forces d’occupation sioniste nazie ont pris d’assaut la ville de Barta’a, au sud de Jénine, située derrière le mur de séparation, et ont arrêté environ 30 travailleurs de la bande de Gaza et de Cisjordanie, après avoir perquisitionné un immeuble résidentiel dans lequel ils résident, à proximité de la zone industrielle, et ont relâché les travailleurs de Cisjordanie.

À Hébron, les forces d’occupation ont mené une campagne de perquisition et de fouille, au cours de laquelle elles ont arrêté trois citoyens.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation nazie ont arrêté le jeune homme, Saber Burqan, après avoir perquisitionné sa maison dans le sud d’Hébron, et arrêté les deux jeunes hommes, Izz al-Din Hajjah et Muhammad al-Najjar, après avoir perquisitionné leurs maisons dans la ville de Dura, au sud d’Hébron. Les forces d’occupation terroristes nazies ont également pris d’assaut la ville de Bani Naim, à l’est d’Hébron, et ont attaqué un certain nombre de maisons, les ont fouillées et ont saccagé leurs contenus

…..96 martyrs et 172 blessés dans les massacres sionistes à Gaza en 24 heures.
mardi 27-février-2024.

L’armée d’occupation nazie sioniste a commis 11 massacres dans la bande de Gaza, au cours des dernières 24 heures, faisant 96 martyrs et 172 blessés.

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a déclaré, aujourd’hui mardi, que l’occupation a commis 11 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 96 martyrs et 172 blessés, au cours des dernières 24 heures, notant qu’un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes. L’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre.

Ainsi, le bilan de l’agression génocidaire néonazie sioniste s’élève à 29 878 martyrs et 70 215 blessés, depuis le 7 octobre.

….Bureau gouvernemental des médias: L’occupation a commis 375 massacres après les décisions de la « Justice internationale ».
mardi 27-février-2024.

Depuis que la Cour internationale de Justice a ordonné de cesser de tuer et de blesser physiquement des civils palestiniens, l’occupation israélienne a commis 375 massacres à Gaza faisant 3 525 martyrs et 5 246 blessés.

Le 26 janvier 2024, la Cour internationale de Justice a rendu sa décision concernant le procès intenté par l’État d’Afrique du Sud contre « Israël » concernant sa commission de génocide à Gaza, et a appelé à un cessez-le-feu immédiat.

La Cour internationale de Justice a ordonné à Israël de prendre des mesures pour prévenir le génocide contre les Palestiniens et améliorer la situation humanitaire dans la bande de Gaza, mais ce dernier ne l’a pas fait car il a continué ses violations contre les Palestiniens.

Le bureau des médias du gouvernement a déclaré dans un nouveau recensement publié lundi soir que parmi les martyrs se trouvaient 1 720 enfants, 1 130 femmes martyres et 12 martyrs journalistes.

Il a souligné que 11 000 blessés doivent encore voyager pour se faire soigner à l’étranger, 10 000 patients atteints de cancer risquent la mort, tandis que 2 millions de personnes déplacées vivent une vie difficile et dure.

Au cours de cette période, l’occupation israélienne a complètement détruit 17 sièges gouvernementaux, 47 mosquées, 39 logements, une école et une université, tandis qu’elle a partiellement détruit 9 écoles et universités, 25 mosquées et deux établissements de santé.

Selon les données gouvernementales, les bombardements israéliens ont rendu inhabitables 143 logements dans la bande de Gaza, mis un hôpital hors service et détruit deux ambulances.

Le bureau des médias du gouvernement a averti que l’occupation, depuis la publication de la décision de la Cour internationale de Justice, a largué 4 000 tonnes d’explosifs sur la bande de Gaza.

Depuis le 7 octobre 2023, Israël mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, laissant 29 782 martyrs et 70,43 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus de milliers de disparus sous les décombres.

Depuis le début de la guerre, Gaza souffre d’une pénurie de nourriture, d’eau, de médicaments et de carburant en raison des restrictions d’occupation. Cela a provoqué une catastrophe humanitaire sans précédent et de nombreuses régions de la bande de Gaza étaient au bord de la famine, selon les Nations Unies.

…..Hamas : nous appelons l’Europe à adopter des positions pratiques pour empêcher les crimes du régime nazi contre notre peuple.
mardi 27-février-2024.

Le Mouvement de la résistance islamique, le Hamas, a appelé les pays européens, et l’Union européenne en particulier, à « adopter des positions pratiques et sérieuses pour empêcher l’entité nazie de poursuivre sa guerre criminelle contre notre peuple ».

Dans une déclaration reçue lundi par le Centre d’information palestinien, il a souligné « la nécessité d’agir conformément au contenu des décisions de la Cour internationale de Justice, qui a appelé l’entité à mettre fin au crime de génocide et de nettoyage ethnique contre nos Palestiniens ».

Il a déclaré : » Les déclarations des dirigeants des pays européens rejetant l’agression sioniste contre la ville de Rafah sont des déclarations bienvenues, mais elles ne les exonèrent pas de leurs responsabilités dans la prévention de l’attaque criminelle contre Rafah, et contre près d’un million et demi de personnes. «

Il a souligné que « ces gouvernements continuent de fournir des armes à l’armée sioniste pour poursuivre la guerre d’extermination qu’elle mène contre notre peuple palestinien ».

L’armée d’occupation poursuit son agression contre la bande de Gaza depuis le 7 octobre, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 29 782 martyrs et la blessure de 70 43 Palestiniens, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et la communauté internationale, organismes et organisations..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon