MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 21 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 21 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 21 Shaouèl 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Pas de nouvelles contaminations du coronavirus dans la bande de Gaza.
Le ministère de la santé dans la abnde de Gaza a déclaré qu’aucune nouvelle contamination du coronavirus n’a été détectée lors de ces dernières 24 heures, fixant à 26 le nombre total des cas actifs.

Les colons de Yitsahar brulent les terres des palestiniens.
Des colons de Yitsahar ont allumé le feu ce vendredi dans les terrains des palestiniens dans le village de Madma au sud de la ville de Naplouse en Cisjordanie occupée.

L’occupation arrête 6 citoyens de Naplouse et de Jérusalem.
Les forces d’occupation ont arrêté, aujourd’hui à l’aube, six citoyens palestiniens, après avoir fait une descente et fouillé leurs maisons en Cisjordanie occupée et à Jérusalem.

Prolongation de la détention de trois prisonniers libérés dans les prisons de l’Autorité.
Un tribunal et un bureau de renseignement de Ramallah ont prolongé la détention de trois prisonniers libérés, dont deux ont révélé qu’ils avaient été torturés.

Des colons prennent d’assaut Kifl Haris, sous la protection des forces d’occupation.
La nuit dernière, des colons ont pris d’assaut la ville de Kifl Haris, au nord de Salfit, sous la protection des forces d’occupation israéliennes.

La détention de Adnan Al-Hosari non prolongée.
Le Bureau d’information des prisonniers a déclaré que le prisonnier Adnan al-Hosari, 53 ans, du camp de réfugiés de Tulkarem, avait reçu la décision de ne pas prolonger de nouveau sa détention administrative.

L’occupation arrête deux ex prisonniers de Naplouse.
Les forces d’occupation ont arrêté, aujourd’hui à l’aube, des citoyens de la ville de Barqa, au nord de Naplouse, au nord de la Cisjordanie occupée.

Un tribunal européen condamne la France pour avoir condamné des activistes du mouvement BDS.
La Cour européenne des droits de l’homme a condamné ce jeudi la France pour avoir entravé la liberté d’expression des activistes pro-palestiniens qui ont appelé à boycotter les produits israéliens.

Un gardien d’al-Aqsa banni de la sainte mosquée pour cinq mois.
Les autorités d’occupation ont banni ce jeudi le gardien de la mosquée al-Aqsa, Issam Nejib, pour cinq mois et elles ont prolongé la détention de l’ex détenu maqdessite Ahmad Abou Sbih.

Raed Salah : Le juge israélien doit s’excuser pour avoir offensé la foi islamique.
Le président du mouvement islamique dans les territoires palestiniens occupés en 1948, cheikh Raed Salah, a déclaré que l’occupant israélien mène une guerre religieuse contre la foi et les notions islamiques.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

Rapatriement des algériens bloqués : Arrivée d’un vol d’Istanbul avec 302 voyageurs à bord.

Un avion de la compagnie aérienne nationale Air Algérie en provenance de l’aéroport d’Istanbul (Turquie) a atterri jeudi soir à l’aéroport international d’Alger avec à son bord 302 algériens qui étaient bloqués dans ce pays suite à la suspension du trafic aérien en raison de la pandémie de Covid-19, a indiqué le chargé de l’information et de la communication à Air Algérie, Amine Andaloussi.

S’inscrivant dans le cadre de la poursuite des opérations de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger, le vol A-330 a atterri à l’aéroport international d’Alger à 20h00, a fait savoir M. Andaloussi.

D’autres citoyens devront être rapatriés de Turquie demain vendredi à bord d’un avion d’Air Algérie, a-t-il précisé.

Ces vols s’inscrivent dans le cadre du programme de rapatriement des ressortissants algériens bloqués à l’étranger, en raison de la suspension du trafic aérien et de l’application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, relatives au rapatriement de tous les ressortissants algériens bloqués à l’étranger du fait de la propagation de la pandémie de covid-19.

Les ambassades algériennes dans les pays où des Algériens sont bloqués ont pris en charge l’organisation des vols de rapatriement et la communication avec ces derniers via des courriers électroniques et des SMS.

Près de 13.000 ressortissants citoyens ont été rapatriés depuis la suspension du trafic aérien le 18 mars dernier.

Coronavirus en Algérie: 109 nouveaux cas et 10 décès en 24h.

109 nouveaux cas confirmés de coronavirus et 10 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué ce vendredi le porte-parole du comité scientifique chargé de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, le Pr Djamel Fourar.

Ainsi, dans son point de presse quotidien, le Pr Fourar a indiqué que le nombre total des cas confirmés à travers les 48 wilayas s’est élevé à 10698 alors que le nombre des décès a grimpé 751 à morts.

S’agissant des nombres des personnes guéris, le Pr Fourar a indiqué que le nombre a atteint 7322 patients qui ont quitté l’hôpital, dont 68 personnes les dernières 24 heures.

Produits alimentaires : L’Algérie a importé près de 2 mds usd au 1er trimestre 2020.

La facture d’importation des produits alimentaires en Algérie a atteint 1,93 milliard de dollars (usd) au 1er trimestre 2020 contre 1,92 milliard usd à la même période de 2019, enregistrant une hausse relative de +0,6%.

Ainsi, après avoir reculé de 3,5% durant les deux premiers mois de l’année en cours, la facture des produits alimentaires repart à la hausse selon les chiffres de la Direction générale des Douanes (DGD) rapportés par l’APS.

Cette hausse de la facture est due, essentiellement, à une hausse des importations des céréales, des laits et produits laitiers, des sucres et fruits comestibles, précisent les statistiques des Douanes.

Les importations des biens alimentaires ont occupé, durant les trois premiers mois de l’année en cours, la 3ème position dans la structure des importations globales du pays, avec un taux de 21,23%, après les biens d’équipements industriels (29,48%) et les demi-produits (21,27%).

Représentant plus de 32,5%,de la structure des importations alimentaires, les céréales, semoule et farine ont atteint 629,50 millions usd durant les trois premiers mois de 2020, contre 614,39 millions usd à la même période en 2019, enregistrant une hausse de 2,46%.

Les achats de l’Algérie à l’étranger des produits laitiers ont également augmenté à 363,96 millions usd, contre 339,15 millions usd, soit (+7,32%).

Cette tendance haussière a touché aussi les importations du sucre et des sucreries qui ont atteint 180,75 millions usd, contre 168,01 millions usd (+7,58%), les fruits comestibles (fruits frais ou secs) qui ont augmenté de près de 54,5%, totalisant 87,61 millions usd contre 56,71 millions usd et les préparations alimentaires diverses qui ont totalisé 81,30 millions usd contre 73,39 millions usd (+10,78%), durant la même période de comparaison.

Les importations des viandes fraiches ou réfrigérées ont atteint 55,71 millions usd contre 45,23 millions usd, également en hausse de près de 23,2%.

En revanche, les Douanes relèvent que les importations d’autres groupes de produits des biens alimentaires ont reculé durant le 1er trimestre 2020 et par rapport à la même période de 2019.

Il s’agit des achats à l’étranger des résidus et déchets des industries alimentaires, dont les tourteaux et autres résidus solides, qui ont atteint 110 millions usd contre 126,35 millions usd, en baisse de près de 13% et des importations du groupe café, thé et épices qui ont atteint 83,34 millions usd contre 89,02 millions usd (-6,38%).

Les importations des légumes ont, également, reculé de 14,87%, pour totaliser 82,58 millions usd contre 97 millions usd, ainsi que celles des tabacs et succédanés de tabac fabriqués qui ont totalisé 59,70 millions usd contre 76,41 millions usd (-21,86%).

Les importations d’huile de soja et ses fractions (classés dans le groupe des produits bruts) ont totalisé 151,84 millions usd (-3,21%).

Par ailleurs, les importations des médicaments pour la vente en détail (classés dans le groupe des biens de consommation non alimentaires), ont enregistré une hausse de 20,45%, en s’établissant à 241,08 millions usd, contre 200,15 millions usd.

Durant toute l’année 2019, la facture d’importation des produits alimentaires avait reculé de 501 millions usd, soit près de -6%, pour atteindre 8,07 milliards usd, par rapport à l’année d’avant.

Oran : Les taxis individuels reprendront leur activité le 15 juin.

Le wali d’Oran a fixé la date de reprise des chauffeurs de taxi individuel. Les taxis de la wilaya d’Oran devront respecter un protocole sanitaire strict, a indiqué hier jeudi la wilaya, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

« En application des instructions du Premier ministre adressées aux membres du gouvernement et aux walis en date du 11 juin 2020, en prévision de la reprise des activités de transport dont les taxis individuels au sein de la wilaya, à partir du 15 juin, correspondant à la deuxième étape de la levée du confinement, le wali d’Oran porte à la connaissance des citoyens et des chauffeurs de taxi individuel que ce mode de transport reprendra partir du lundi 15 juin 2020 », précise le même communiqué.

« Étant donné que cette activité est un vecteur d’infection non négligeable, ce mode de transport doit être soumis à un protocole de santé strict, qui peut prévenir le risque possible d’infection par le Covid-19, tant pour le client que pour le chauffeur de taxi lui-même, selon la même source.

Les taxis collectifs ne sont pas concernés par cette décision. Les chauffeurs de taxi autorisés à reprendre leur activité devront respecter huit mesures sanitaires telles que la mise en place d’une vitre de protection « plexy-glace » entre le conducteur et le client; I’obligation de porter un masque de protection pour le conducteur et pour le client, la mise à disposition du client de la solution hydroalcoolique, interdiction de transporter plus d’un passager. Ce dernier doit s’installer sur le siège arrière de la voiture. Les sièges doivent être recouverts d’un film plastique qui doit être nettoyé après chaque course.

En outre, les chauffeurs de taxi individuels devraient être soumis à des contrôles médicaux réguliers afin de prévenir tout risque d’infection par le Covid-19, a conclu le même communiqué.

Lyes Merabet : « La prime exceptionnelle n’a pas été versée aux personnels de santé ».

La prime exceptionnelle au profit des personnels de santé publique, qui sont au premier front dans la lutte contre le coronavirus, n’a pas encore été versée aux bénéficiaires, a révélé, jeudi à Maghreb Émergent, Dr Lyes Merabet, le président du Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP).

« Nous sommes déjà au mois de juin et aucune prime relative aux trois premiers mois n’a été versée. Pire, la période ne sera vraisemblablement pas renouvelée », a relevé Dr Merabet.

Fin mars dernier, le Président Tebboune avait annoncé avoir signé un décret instituant l’octroi d’une prime exceptionnelle au profit des personnels des structures et établissements publics relevant du secteur de la santé, mobilisés dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Selon Maghreb Émergent, « les employés de la santé ont pris connaissance d’une correspondance envoyée par le secrétariat général du ministère de la Santé aux directeurs des établissements hospitaliers publics relevant du secteur de référence, leur demandant d’établir une liste nominative des praticiens de la santé ‘concernés par la prime exceptionnelle’, le cadre de la lutte contre le Covid-19. » une décision qui a suscité la colère chez certains professionnels de la santé dans le secteur public, a précisé la même source.

Le président du SNPSP a estimé que la prime devrait bénéficier à tous ceux qui travaillent dans ces établissements car ils sont exposés à un risque de contamination par le virus. « Le patient n’atterrit pas directement dans le service réservé à la maladie du Coronavirus, il passe par les urgences, le consultation, la radiologie et les salles de soins. La pharmacie, les agents d’entretien et d’autres employés sont engagés dans la lutte contre le virus, au même titre que leurs collègues », a déclaré Dr Merabet.

« Le personnel vit sous pression psychologique et morale, en l’absence de prise en charge, les praticiens représentent un risque pour leurs familles. Plusieurs d’entre eux ont été atteints du virus, d’autres l’ont payé de leur propre vie » a-t-il déploré, estimant que cette prime ne devrait pas être un privilège, d’autant plus que les praticiens de la santé n’ont bénéficié d’aucune prise en charge ni même d’un simple dépistage.

Dépenses militaires : L’Algérie en tête des pays africains avec plus de 10 mds $ en 2019.

L’Algérie est arrivée en tête des pays africains en matière des dépenses militaires en 2019, selon les dernières statistiques de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) (Suède), qui précise que l’Algérie a dépensé 10,334 milliards de dollars en 2019 contre 9,584 milliards de dollars en 2018, soit une hausse de 7,83%.

Outre l’Algérie, parmi les pays d’Afrique les plus dépensiers en matière militaire figure le Maroc qui arrive en deuxième position avec un niveau de dépenses estimé à 3,761 milliards de dollars en 2019. L’Afrique du Sud en troisième position avec 3,617 milliards de dollars, le Nigeria (1,876 milliard $) et l’Angola (1,810 milliard $).

Dans ce classement on retrouve également des pays comme : le Kenya en 6e position avec 1,095 milliard de dollars en 2019. La Tunisie en 7e position avec 1,039 milliard de dollars. Le Soudan et la Tanzanie ferment le classement avec des dépenses estimées respectivement à 951 millions de dollars et 781 millions de dollars.

Les données du SIPRI, reprises par l’agence Ecofin, relèvent que les dépenses militaires en Afrique ont augmenté pour la première fois depuis 5 ans, et cette hausse est notée essentiellement en Afrique du Nord.

Ainsi, selon les mêmes statistiques, les dépenses militaires combinées des Etats africains ont augmenté de 3% en 2019 pour atteindre environ 41,2 milliards de dollars contre environ 40 milliards de dollars en 2018.

Selon la même source, la hausse des dépenses militaires du continent africain est tirée vers le haut par les dépenses des pays de l’Afrique du Nord. Ces derniers ont dépensés l’année passée quelques 23,5 milliards de dollars contre 22,3 milliards de dollars en 2018, soit une évolution de 5,38%.

Contrairement aux pays de l’Afrique du Nord, les dépenses militaires des pays d’Afrique subsaharienne ont connu une légère baisse de 4,84% pour se chiffrer à 17,7 milliards de dollars contre 18,6 milliards de dollars en 2018.

Au niveau mondial, selon le SIPRI, les dépenses militaires totales ont atteint 1917 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 3,6% par rapport à 2018 et la plus forte croissance annuelle des dépenses depuis 2010.

Avec 62% des dépenses mondiales, les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, la Russie et l’Arabie saoudite sont les cinq pays les plus gros dépensiers en 2019.

Pr Soukehal : « Il faudrait s’attendre au renforcement du confinement ».

Face à l’augmentation des cas de contamination au coronavirus, une semaine après l’entame de la première phase de déconfinement en Algérie, l’expert en épidémiologie, le Professeur Abdelkrim Soukehal a estimé qu’il faudrait s’attendre au « renforcement du confinement » pour bloquer la propagation du virus.

« Le déconfinement est une mesure qui devrait aller avec des mesures de prévention », explique le Pr Soukehal. « Etant donné que le nombre de cas est en augmentation, il faudrait s’attendre à un confinement et à un renforcement de ce confinement pour bloquer l’apparition (du coronavirus, ndlr), car, nous sommes ici face à un virus qui se déplace de manière extrêmement rapide et dont les conséquences directes sur l’individu et collatérales sur l’économie sont parfaitement connues », a-t-il dit.

L’expert en épidémiologie relève qu’il y a une augmentation « anormale » du nombre de cas de covid-19 dans certaines wilayas où « le taux d’occupation (des lits dans les hôpitaux, ndlr) est complet, nous sommes à 100% et on rajoute également des lits complémentaires ».

Pour le Pr Soukehal, cela « dénote et de manière certaine que la circulation du virus est importante et là, c’est un échec complet de la prévention ».

« Nous sommes en train de récolter les échecs de la prévention, ce qui veut dire que toutes les méthodes de prévention qui ont été préconisées, ne sont pas appliquées par la population », a estimé le Pr Soukehal, ajoutant que le masque de protection est la première mesure qui devrait véritablement bloquer la transmission du virus, qui est hébergée au niveau du nez.

« Nous avons demandé et exigé à ce que le monde ait un masque de protection et doit protéger son nez, sa bouche et son menton, pour éviter justement que le virus se propage. ça n’a pas été fait et le virus continue de se propager tant qu’on ne pourra pas mettre son masque de protection », a-t-il indiqué.

Selon le Pr Soukehal, la deuxième voie de contamination, c’est la voie manu-porté. « C’est pour cela que nous exigeons également l’hygiène des mains par le lavage, le séchage et la désinfection des mains avec des solutions hydro-alcooliques. Seules ces deux actions ajoutées à la distanciation sociale et physique, vont nous permettre de bloquer l’apparition de nouveaux cas et maîtriser ce phénomène épidémique qui est actuellement très actif », a-t-il expliqué.

Blé : L’Algérie devrait importer 7,5 millions de tonnes durant la saison 2020/2021.

Le volume de blé importé par l’Algérie devrait augmenter de 15,3 % à 7,5 millions de tonnes durant la saison 2020/2021, selon les prévisions pour le marché céréalier du Département de l’Agriculture des Etats-Unis (USDA) publiées le mois de mai écoulé.
La même source relève toutefois que les prévisions pour les importations algériennes de blé restent teintée d’incertitudes en raison de la baisse des réserves de devises étrangères du pays, liée à la crise économique engendrée par le coronavirus.
Selon l’USDA, la chute de la production de blé de certains pays de l’Afrique du Nord, pourrait faire de la région le premier importateur mondial de blé et l’Egypte sera toujours le premier acheteurs avec 43 % du total des importations réalisées par les pays de la région.

Les prévisions du Département d’Etat américain à l’agriculture tablent sur des importations par les pays de l’Afrique du Nord qui pourraient grimper à 29,7 millions de tonnes, soit 7,4 % de plus que la saison précédente durant la campagne démarrant en juillet prochain. Ce niveau d’importation placera la région devant l’Asie du Sud-Est, l’Afrique subsaharienne et le Moyen-Orient, les autres moteurs de la consommation mondiale de blé.

Au Maroc, les volumes importés devraient atteindre un chiffre record de 5,8 millions de tonnes en raison notamment d’une production prévue en baisse de 33 % durant ladite saison sur fond de sécheresse. Du côté de la Tunisie, une hausse du tiers des importations à 2,5 millions de tonnes de blé est escomptée du fait également d’une importante contre-performance de l’appareil de production. En Egypte, principal importateur mondial, les volumes devraient être presque stables en 2020/2021, les achats devant se situer autour de 13 millions de tonnes selon l’USDA.

Radio algérienne : cinq cas positifs au Covid-19 détectés à la station locale de Boumerdes.

La radio locale de la wilaya de Boumerdes est confinée après la détection de cinq cas positifs au coronavirus, a annoncé ce jeudi la Chaîne 3 de la Radio Algérienne.

Positionnés en première ligne dans la lutte implacable contre le Covid-19, au même titre que le personnel de la santé et les différents corps de sécurité, les employés de la Radio Algérienne n’ont pas été épargnés par cette pandémie. En effet, quatre journalistes et un chauffeur de la station de Boumerdes ont été testés positifs au coronavirus.

À la suite de cette découverte, il a été ordonné le confinement immédiat de l’ensemble des employés de la station ainsi que leur dépistage pour éviter de nouvelles contaminations. Selon les dernières nouvelles, très rassurantes, parvenues de Boumerdes les résultats des autres travailleurs de la radio locale se sont avérés négatifs.

Devant l’urgence de la situation, plusieurs collègues de la Radio Algérienne ont été appelés en renfort afin de continuer à assurer convenablement la mission de service public.

« Nous avons demandé à monsieur Mohamed Zebda (NDLR : Directeur de la station) et à l’ensemble de ses collaborateurs de veiller à ce que l’ensemble des travailleurs soient placés en confinement général. Par la suite, nous avons envoyé une équipe complète, formée de volontaires, dans le souci d’assurer la continuité de la tâche qui incombe à la Radio Algérienne », a indiqué à la Chaîne 1 le Directeur général de la Radio Nationale, Djamel Senhadri.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

 

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com
.

 


https://www.algerie-eco.com
LES TAGS
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie

Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire