MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Vendredi 20 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Vendredi 20 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Vendredi 20 Shaouèl 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Un gardien d’al-Aqsa banni de la sainte mosquée pour cinq mois.
Les autorités d’occupation ont banni ce jeudi le gardien de la mosquée al-Aqsa, Issam Nejib, pour cinq mois et elles ont prolongé la détention de l’ex détenu maqdessite Ahmad Abou Sbih.

Raed Salah : Le juge israélien doit s’excuser pour avoir offensé la foi islamique.
Le président du mouvement islamique dans les territoires palestiniens occupés en 1948, cheikh Raed Salah, a déclaré que l’occupant israélien mène une guerre religieuse contre la foi et les notions islamiques.

Le tribunal de Toulkaram prolonge la détention administrative du journaliste Sami Saï.
Le tribunal de Toulkaram, au nord de la Cisjordanie occupée, a prolongé l’arrestation du journaliste Sami Saï pour 15 jours et ce après son arrestation il y a deux jours.

Dernières statistiques du Coronavirus: 7,5 millions de cas dans le monde.
Les dernières statistiques mondiales annoncées sur la pandémie de Coronavirus ont montré que le virus a tué 417 861 personnes dans le monde, tandis que le nombre de personnes infectées a atteint 7 millions et 437 000 cas confirmés, dont 3 millions et 721 000 patients se sont rétablis.

Les prisonniers d’Ofer prennent des mesures de protestation.
Jeudi, les détenus de la prison d ‘ »Ofer » ont mené des actions de protestation en rendant les repas et en fermant les sections, pour protester contre le refus de l’administration pénitentiaire de fournir des vêtements aux détenus arrêtés et l’arrêt continu des visites de leurs familles.

Affrontements et arrestations à Jaffa dénonçant la démolition d’un cimetière islamique.
Des sources palestiniennes dans la ville de Jaffa en Palestine occupée en 1948 ont déclaré que de vastes affrontements avaient éclaté entre les citoyens palestiniens à l’intérieur occupé et la police d’occupation, et se sont poursuivis jusqu’à une heure tardive la nuit dernière.

Des colons attaquent un citoyen et brûlent un véhicule à Naplouse.
La nuit dernière, des colons ont attaqué un citoyen à Khirbet Tana, dans la ville de Beit Furik, à l’est de Naplouse, tandis que d’autres ont brûlé un véhicule dans la ville de Zita, au sud de la ville.

Les autorités d’occupation bannissent 30 palestiniens d’al-Aqsa depuis son ouverture.
Des organisations humanitaires ont révélé que les autorités d’occupation ont banni plus de trente palestiniens de la vieille ville d’al-Quds et de la mosquée al-Aqsa depuis sa récente réouverture.

Mechaal : Ramadhan Challah se distingue par sa probité politique, sa conscience et sa rigueur.
L’ex président du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, a qualifié l’ex secrétaire général d’al-Jihad islamique, feu Khaled Challah, d’un homme qui a une forte personnalité se distinguant par sa profondeur et sa probité politique.

Jénine : Les forces d’occupation arrêtent trois jeunes.
Les forces d’ocupation israéliennes ont arrêté ce mercredi soir trois jeunes palestiniens des villages de Dir Abou Dhaïf et Kabatiya, à Jénine.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

Dérapage du consul du Maroc : L’Algérie réplique aux déclarations du MAE marocain.

L’Algérie a réagi jeudi aux dernières déclarations du ministre marocain des affaires étrangères Nasser Bourita qui a indiqué mardi que le rappel du désormais ex-consul du Maroc à Oran était sur décision « exclusive » des autorités marocaines.

Dans une déclaration à l’agence officielle APS, au sujet de la déclaration faite à la MAP par le ministre marocain des Affaires étrangères, Nacer Bourita, le 9 juin 2020, il affirme, entre autres, que le rappel du Consul général du royaume s’est opéré à l’initiative exclusive de son pays, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif, « tout en soulignant la volonté de la partie algérienne d’éviter de verser dans toute polémique stérile, a rappelé les démarches, conformes à la pratique diplomatique universelle, entreprises par le Gouvernement algérien pour dénoncer le grave dérapage du consul général marocain et appeler la partie marocaine, dans des termes appropriés et sans équivoque, à prendre les mesures qui s’imposent, lesquelles ne peuvent avoir une autre acception ni autre interprétation que celle du rappel par le Maroc de son consul à Oran ».

« Cette exigence de la partie algérienne a été réitérée dans des termes clairs et directs à l’occasion des entretiens téléphoniques qui ont eu lieu entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays, suite à cet épisode malheureux », a indiqué M. Benali-Cherif.

Cité par l’agence de presse marocaine MAP, Nasser Bourita a réagi aux propos du ministre conseiller à la communication et porte-parole de la Présidence de la République, Belaid Mohand Oussaid. Ce dernier a déclaré, mardi lors d’une conférence de presse à Alger, que le Consul du Maroc à Oran était « un officier des services de renseignements marocains ».

Tout en exprimant la consternation de son pays et le rejet des propos du porte-parole de la présidence de la République, Nasser Bourita a précisé que « le Consul Général du Royaume à Oran est un cadre du Ministère, justifiant d’une carrière longue de 28 ans, aussi bien au service central que dans plusieurs postes à l’étranger ».

Le MAE marocain a expliqué que « le rappel du Consul a été décidé à l’initiative exclusive du Maroc même s’il s’est toujours acquitté de ses fonctions de manière tout à fait convenable et professionnelle », faisant savoir qu’ »à aucun moment, le Royaume n’a reçu, de la part des autorités algériennes, une quelconque demande officielle formelle de rappel de son Consul Général ».

L’ex-consul du Maroc à Oran avait déclaré en mai dernier que l’Algérie est « un pays ennemi », ce qui a conduit à son rappel et la convocation de l’ambassadeur du Maroc à Alger par le ministre des affaires étrangères, Sabri Boukadoum.

Ce jeudi, la presse marocaine a rapporté que l’ambassadeur de l’Algérie à Rabat, Abdelhamid Abdaoui, a été convoqué par le MAE marocain suite aux propos du porte-parole de la présidence de la République sur l’ex-consul marocain à Oran.

Coronavirus : 105 nouveaux cas et 9 décès enregistrés en Algérie.

105 nouveaux cas confirmés de coronavirus et 9 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie.

Dans son point de presse quotidien, le porte-parole du comité scientifique chargé de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, le Pr Djamel Fourar a indiqué ce jeudi que le nombre total des cas confirmés à travers les 48 wilayas s’est élevé à 10589 alors que le nombre des décès a grimpé à 741 morts.

Le nombre des cas guéris poursuit sa progression pour atteindre 7254 dont 180 durant les dernières 24 heures.

Consulat de France : Le conjoint et enfants de français autorisés à franchir l’espace Schengen.

Le consulat général de France à Alger a donné certaines informations sur les catégories qui sont autorisées à rentrer dans l’espace Schengen. Il s’agit du conjoint et enfants de Français uniquement.

Dans un communiqué rendu public jeudi, le Consulat de France à Alger a donné plus de détails sur cette information, expliquant le périmètre des notions de conjoint et d’enfants de Français.

Selon le communiqué « l’ensemble des enfants de moins de 21 ans ou à charge du parent français sont concernés ». « Les enfants mineurs du conjoint étranger d’un ressortissant français entrent dans le champ des exceptions prévues, sous réserve d’une autorisation de l’autre parent et de la preuve que l’enfant réside habituellement dans le même foyer que le ressortissant français » a-t-il ajouté.

Par ailleurs, « les mineurs étrangers dont la tutelle ou l’autorité parentale (kafala) a été confiée à des Français ne sont pas considérés comme des enfants de Français et ne relèvent donc pas de cette catégorie, du même pour «les ascendants d’un ressortissant français, y compris à charge, ne rentrent pas dans le champ des exceptions prévues».

Toutefois, le conjoint et les enfants de Français sont autorisés à entrer en France même s’ils n’y résident pas habituellement, explique la même source.

Cependant, les titulaires de visa de long séjour (visa D), qui ne sont pas conjoints de Français ou de ressortissants de l’Union européenne, ne peuvent franchir la frontière Schengen que s’ils justifient avoir déjà leur résidence en France.

Pour rappel, les visas D dont la date d’expiration se situe entre le 16 mars 2020 et le 15 juin 2020 bénéficient d’une prolongation automatique de 6 mois, selon la même logique que les titres de séjour délivrés par les autorités françaises.

L’Algérie fait don de 90 tonnes d’aide humanitaire au Mali.

Une aide humanitaire, composée essentiellement de 90 tonnes de denrées alimentaires et de produits de protection contre le coronavirus, sera acheminée vendredi d’Algérie vers Bamako (Mali), annonce, jeudi dans un communiqué, le Croissant rouge algérien (CRA).

« Un don, en faveur du peuple malien, composé de 90 tonnes de denrées alimentaires et de produits de protection contre la propagation de la Covid-19 ainsi que d’appareils de respiration artificielle, sera acheminée vers Bamako (Mali) vendredi, grâce à un pont aérien mis en place par l’Armée nationale populaire (ANP) », précise le CRA.

« Fidèle à ses principes de solidarité et de bon voisinage, le peuple algérien poursuit son élan de solidarité humanitaire avec les populations des pays limitrophes », souligne-t-il.

Affaire du Consul du Maroc à Oran : L’ambassadeur d’Algérie à Rabat convoqué.

L’affaire du Consul du Maroc à Oran continue d’alimenter la crise diplomatique entre l’Algérie et le pays voisin. En effet, selon la presse marocaine, l’ambassadeur d’Algérie à Rabat, Abdelhamid Abdaoui, a été convoqué, mardi 9 juin, par le ministre marocain des affaires étrangères, Nasser Bourita, après les propos du ministre conseiller à la communication et porte-parole de la présidence de la République qui a déclaré que le désormais ex-Consul du Maroc à Oran était « un officier des services de renseignements marocains ».

Mardi, lors d’une conférence de presse organisée au siège de la présidence, Belaïd Mohand Oussaid, tout en confirmant le départ du territoire national du Consul marocain qui avait qualifié l’Algérie de « pays ennemi », a déclaré que l’attitude de ce dernier « a dépassé toutes les limites de la convenance », et qu’elle « n’était pas étonnante car c’est un officier des renseignements marocains ».

Réagissant aux propos du porte-parole de la présidence de la République, le Maroc a exprimé « sa consternation ». « Le Maroc a, d’abord, pensé ne pas réagir à ces affirmations irresponsables auxquelles nous sommes habitués depuis des décennies », a réagi le MAE marocain, Nasser Bourita, cité mercredi par l’agence officielle marocaine MAP.
« Toutefois, devant la gravité extrême de tels propos, le Maroc exprime sa consternation face à ces allégations émanant d’un représentant d’une institution censée faire preuve de discernement et de retenue », a déclaré le MAE marocain.
Tout en rejetant les déclarations du porte-parole de la présidence de la République, le MAE marocain a indiqué que « le Consul Général du Royaume à Oran est un cadre du Ministère, justifiant d’une carrière longue de 28 ans, aussi bien au service central que dans plusieurs postes à l’étranger ».

Pour rappel, le consul du Maroc à Oran Aherdane Boutaher a quitté l’Algérie après son rappel par le ministère marocain des affaires étrangères suite au dérapage qu’il a commis en mai dernier en qualifiant l’Algérie de « pays ennemi ».

Le 13 mai dernier, le Consul marocain à Oran avait déclaré : « Comme vous le savez, nous sommes dans un pays ennemi. Je vous le dis en toute franchise« , avait-il lancé à des ressortissants marocains qui l’interpellait au sujet du retard accusé dans leur rapatriement. La déclaration du Consul du Maroc à Oran a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux.

Au lendemain des propos tenus par Aherdane Boutaher sur l’Algérie, le MAE Sabri Boukadoum avait convoqué l’ambassadeur du Maroc en Algérie pour « le confronter aux propos du consul général du Maroc à Oran lors d’un échange avec des citoyens marocains », avait indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Crise financière liée au Covid-19 : Ait Ali appelle les entreprises à investir de leurs poches.

Les hommes d’affaires sont appelés à se débrouiller financièrement, pour faire face aux difficultés financières causées par la crise du coronavirus.

C’est le ministre de l’industrie Ferhat Ait Ali qui a souligné jeudi lors de sa rencontre avec certains médias que les hommes d’affaires sont appelés à s’impliquer davantage financièrement dans le sauvetage de leurs entreprises, impactées par le confinement imposé pour lutter contre la propagation de la pandémie de la Covid-19.

Ait Ali a affirmé qu’il a « reçu des représentants du secteur économique algérien, y compris des grosses entreprises. Certains d’entre eux lui ont dit qu’ils n’ont pas de quoi payer les salaires, alors que ces mêmes personnes disaient il y a deux ans qu’ils font (ensemble) un chiffre d’affaires de 40 milliards de dollars », faisant ainsi référence à l’organisation patronale le FCE.

Pour le ministre de l’industrie, il n’est pas possible de copier les modèles de sauvetage des entreprises dans les pays développés, en raison de « la différence constatée en matière de discipline et respect des engagements ». Ainsi, il a insisté à ce que les opérateurs doivent investir de leur poche « dans le financement des besoins de leurs entreprises et ne compter sur une aide de l’Etat qu’à titre complémentaire ».

Pour rappel, plusieurs responsables de patronat ont exprimé récemment leur inquiétudes face à l’évolution de la situation en cette période de crise, à l’instar de Samy Agli, président de l’importante organisation patronale FCE, qui a appelé à une solidarité employeur/employés pour faire face à la situation en expliquant que la reprise du travail avec le respect des mesures de protection qui ont un coût pour l’entreprise.

Selon Agli, « le cas de l’Algérie est particulier comparativement aux autres pays où l’économie subit uniquement les difficultés conjoncturelles liées à la pandémie, alors que les entreprises algériennes soufraient déjà, après une année 2019 très compliquée, et font face actuellement au double choc : crise sanitaire et baisse des prix du pétrole ».

Ainsi, face à cette situation, les employés risquent de se trouver en victimes à cause de la stratégie d’aide attendue par les patrons et les autorités qui ne veulent plus d’actions «sociales» avec les entreprises.

Ait Ali : « Le véhicule touristique n’est pas une priorité pour que le gouvernement fasse des sacrifices fiscaux ».

« Le véhicule touristique n’est pas une priorité et n’est pas un produit social pour que le gouvernement fasse des sacrifices fiscaux ou en devises, juste parce que certains veulent des véhicules », a affirmé le jeudi 11 juin 2020, à Alger, lors d’une rencontre avec les médias, le ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali.

« Ce n’est pas une exigence de base », a-t-il précisé, ajoutant que « d’autres Algériens ont besoin de logements, de scolariser leurs enfants, on a besoin de se sécuriser au plan sanitaire on a besoin de s’autonomiser au plan alimentaire ».

« Il y a beaucoup de créneaux dans lesquels nous estimons qu’il est stratégique d’avancer », a souligné le ministre Ait Ali, qui a annoncé, à cette occasion, les contours du nouveau cahier des charges pour l’industrie automobile.

A ce propos, Ferhat Ait Ali a annoncé que le cahier des charges relatif à la production automobile en Algérie serait promulgué d’ici le mois de juillet prochain, afin d’asseoir une véritable industrie automobile en Algérie.

A travers ce nouveau cahier des charges, le gouvernement algérien n’a pas l’intention de dérouler le tapis rouge aux investisseurs étrangers, grâce notamment à « des concessions démesurées ou des sacrifices fiscaux », a affirmé le ministre.

Pour rappel, le ministre a indiqué hier mercredi, que les conditions du nouveau cahier des charges devant régir l’importation de véhicules seront « plus contraignantes en matière juridique et en matière de droits pour le consommateur algérien », ajoutant que « tout nouvel agrément devra se soumettre à la règle 49/51 s’appliquant à toute activité d’achat ou vente en Algérie ».
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

 

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com
.

 


https://www.algerie-eco.com
LES TAGS
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie
Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire