MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 7 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 7 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Santé : Lingettes pour bébé : la raison des démangeaisons et éruptions cutanées !

Nouvelle étude – Il n’est pas toujours facile de déterminer la cause d’une éruption cutanée. Ces éruptions peuvent se développer au fil du temps en raison de la toxicité systémique du sang et de l’inefficacité des organes à détoxifier. Les éruptions cutanées peuvent également être causées par des réactions allergiques aux produits chimiques topiques , les produits chimiques injectés ou d’autres irritants. Les parents peuvent avoir du mal à isoler la cause. Quelque chose d’aussi simple que d’une réaction allergique à une toxine dans un produit de ménage peut facilement être confondue avec de l’eczéma, l’impétigo ou le psoriasis.

Selon une nouvelle étude, une éruption cutanée sur les fesses ou le visage d’un bébé peut être tout simplement une réaction de la peau à un conservateur trouvé dans les lingettes pour bébé.

Conservateurs et éruptions cutanées persistantes chez les enfants.

Six cas de grave d’éruption cutanée persistante sur les enfants ont été liés à des lingettes pour bébés, selon une étude de deux ans à l’Université du Connecticut School of Medicine. « Je pense que cela est fréquent, il est temps que les gens en prennent conscience », a déclaré le co-auteur de l’étude, Dr Mary Wu Chang, professeur agrégé de dermatologie et de pédiatrie à l’université.

L’un des premiers cas que le Dr Chang a observé a été une petite fille de 8 ans souffrant d’éruptions cutanées terribles autour de la bouche et sur les fesses.

Même si la jeune fille a été à plusieurs reprises traitée avec des antibiotiques et des stéroïdes, les éruptions cutanées réapparaissaient peu de temps après. Après avoir enquêté sur les antécédents médicaux de la jeune fille, le Dr Chang a émis l’hypothèse que l’éruption autour de la bouche de la jeune fille et sur ses fesses était causé par des lingettes pour bébé.

Dr. Chang a isolé le problème, le methylisothiazolinone (MI), un conservateur trouvé dans les lingettes pour bébé. Lorsque le Dr Chang a testé la jeune fille pour voir si elle avait une allergie à la substance chimique, le test était positif. Dr. Chang a chargé la famille de cesser d’utiliser les lingettes. Remarquablement, les éruptions cutanées ont disparu dès qu’ils ont cessé de les utiliser.

Au cours de deux ans, cinq autres enfants sont arrivés au centre UConn recherche d’aide avec des éruptions cutanées qui résistaient aux traitements médicaux conventionnels. Tous les cas ressemblaient à celui de la petite fille de 8 ans. Lorsque les parents ont cessé d’utiliser des lingettes pour bébé, les éruptions cutanées ont disparu complètement.

« Je pense que cela est une question très importante», a déclaré le Dr Robin Gehris, professeur agrégé de clinique de dermatologie et chef de la chirurgie dermatologique pédiatrique à l’Université de Pittsburgh Medical Center . « Mais quand vous dites à des patients qu’ils ne devraient pas utiliser des lingettes humides, ils agissent si vous aviez deux têtes. Il est difficile pour les gens d’imaginer que quelque chose appelé « hypoallergénique » peut en réalité contenir des choses qui pourraient causer des problèmes. »

Dr. Gehris dit que les fabricants de lingettes ont augmenté la quantité de methylisothiazolinone par 25! Ce conservateur se retrouve dans d’ autres produits ménagers aussi, y compris le maquillage, lotions et shampooings. Dr Gehris conseille aux parents d’éviter d’ utiliser des lingettes humides quand ils le peuvent, et suggère d’utiliser simplement de l’eau et du coton afin d’éviter les lingettes remplies de conservateur. Les lingettes pour bébé sont extrêmement pratiques, surtout sur la route; Cependant, si le système immunitaire d’un enfant rejette les produits chimiques, qui est un indicateur sûr, il est préférable de cesser d’en utiliser.

Clic pour voir la Source de l’article

***


ONG Life : Pourquoi l’opération, NO PEN NO GAIN ?

« La guerre est le paradis des soldats et l’enfer des enfants. » Marcel Rivier.

Depuis le printemps 2011, la Syrie est ravagée par des conflits armés particulièrement destructeurs, dont les premières victimes sont les femmes et les enfants. Forcées de fuir la violence pour sauver la vie de leurs familles, les populations ont recherché l’asile dans les pays du Proche Orient et d’Europe : soit plus de 10 millions de Syriens déplacés dont 4,5 millions d’entre eux se trouvent dans ces cinq pays : la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte.

Au Liban, des milliers de familles syriennes s’entassent dans les quartiers urbains ou dans des camps de réfugiés. Le traumatisme de la guerre puis la vie quotidienne au sein de ces camps sont déjà une violente épreuve pour ces enfants. Certains d’entre eux n’ont pas été scolarisés depuis leur arrivée au Liban, il y a cinq ans. D’autres, par manque de moyens, n’ont jamais mis les pieds dans une salle de classe.

LA SOLUTION: NO PEN NO GAIN.

Un petit don pour un grand avenir !

En offrant un kit scolaire, vous facilitez le retour à l’école d’un enfant privé d’éducation depuis son arrivée dans le camp. Ainsi, vous permettez à tous ces jeunes rescapés de reconstruire leur avenir en rejoignant les bancs de l’école.

Munis de ces simples kits, la guerre n’est plus qu’un lointain souvenir, ils se sentent, à nouveau, écoliers. Avec ce « gain » de savoir, ils deviennent les petits ambassadeurs de la paix face à cette grande guerre. C’est avec leurs nouveaux cahiers et leurs nouveaux stylos qu’ils s’écriront un avenir meilleur.

Cliquez sur l’image pour offrir un kit scolaire
Objectif : 10 000 enfants équipés de kits scolaires grâce à votre générosité Insha’Allah.

Pas de kit, pas de réussite !

Une scolarité assurée pour un plus grand nombre.

Apporter un soutien psychologique aux familles sinistrées.

Permettre aux femmes veuves syriennes de gagner des revenus.

Notre action :

L’opération NO PEN NO GAIN de LIFE consiste à offrir des kits scolaires aux enfants syriens réfugiés au Liban. Ces kits de la réussite sont composés de fournitures fabriquées et achetées localement, telles que :

2 cahiers d’écriture, 1 ardoise, 1 lot de craies, 2 stylos (1 bleu, 1 rouge), 1 crayon à papier, 1 gomme, 1 taille crayon, 1 règle plate double décimètre, 1 sacoche/cartable en tissus.

ACTEURS MAJEURS : Les femmes …

Au cœur de cette opération, de nombreuses femmes syriennes (violentées pour certaines d’entre elles), se retrouvent veuves suite au conflit. C’est pourquoi, LIFE favorise le « Women Empowerment », autrement dit l’autonomisation des femmes, en leur confiant la confection des sacoches qui contiennent les kits. En plus de leur assurer une indépendance financière, cela permet de soutenir l’économie locale. Situé dans la banlieue de Beyrouth, leur atelier leur permet de se reconstruire grâce à des activités génératrices de revenus et ainsi gagner dignement leurs vies. En offrant un kit, vous participez au développement social de ces déplacés, victimes des conflits.

NOS ENGAGEMENTS :

ÉDUCATION : Les kits sont attribués à des enfants réfugiés dans les camps libanais.
ÉCONOMIE LOCALE : Le matériel est fabriqué et acheté sur place à des veuves syriennes.
TRANSPARENCE : Les kits sont distribués avec le contrôle précis de la distribution individuelle.

No Pen No Gain :

Apparue pour la première fois au XII siècle et rendue populaire par Benjamin Franklin au XVIIIe siècle, «no pain no gain» est une expression qui nous vient de la langue anglaise et qui signifie « sans effort il n’y a pas de réussite ». C’est pourquoi, LIFE a choisi d’imager « l’effort » par le stylo « pen » contenu dans le kit qui mènera les enfants syriens sur la voie de la « réussite » scolaire.

En somme, « NO PEN NO GAIN » fait référence au manque de matériel scolaire « no pen » dont la conséquence est l’absence de réussite sans éducation « no gain ».

Pour OFFRIRr DES KITS SCOLAIRES, rendez-vous sur :
www.life-ong.org
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


« 2016 en une photo » : bye-bye Hollande, Cameron, Obama, Renzi…

Les chefs d’Etat des pays les plus puissants du monde semblent tomber comme des dominos. Cette photo prise lors du G20 en Bavière, le 7 juin 2015, en dit long sur l’instabilité actuelle de l’Occident. Une situation qui profite à la Russie de Vladimir Poutine.

« 2016 in one picture » : l’internaute qui tweeté cette photographie a été retweeté plus de 5 000 fois en quelques heures. Cette image résume l’instabilité qui règne actuellement en Europe et aux Etats-Unis.

David Cameron a été balayé par le oui vainqueur au Brexit tandis que François Hollande a dû abandonné toute idée de se représenter aux prochaines élections présidentielles devant sa côte de popularité au plus bas. Barack Obama fini tant bien que mal son mandat présidentiel tout en étant responsable en grande partie de la montée en puissance de la Russie de Vladimir Poutine. Le dernier à dire en revoir sur la photo est l’italien Matteo Renzi, obligé de quitter la président du Conseil italien après son échec à son projet de réforme constitutionnelle.

Seule Angela Merkel, dinosaure de la scène internationale, est bien partie pour remporter à nouveau les élections législatives allemandes de 2017. Il s’agira pour elle de briguer un quatrième mandat pendant que tous ces « amis » auront déjà dit « bye bye » à la politique.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Algérie – Violences entre algériens et migrants à Alger, les autorités multiplient les arrestations et expulsions.

Des violents affrontements entre algériens et migrants ont eu lieu ces derniers jours à Alger. Les témoignages divergent entre les deux camps mais les relations semblent totalement détériorées.

Depuis près d’une semaine circule la vidéo d’affrontements entre africains subsahariens et algériens dans le quartier de Dély Ibrahim à Alger. D’un côté, les migrants accusent la population d’agressions racistes et de l’autre les riverains évoquent la montée de la délinquance, du racket et de la prostitution dont les nouveaux venus seraient responsables.

De son côté, les autorités ont décidé de sévir en organisant des arrestations massives contre les migrants en situation irrégulière dans le pays. Selon la presse internationale, une expulsion de 1400 migrants est en cours actuellement en Algérie. La dernière expulsion de cette ampleur datait de 2012.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .



Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Manuel Valls met « quelques white quelques blancos » lors de son discours d’investiture à la primaire socialiste.

Manuel Valls vient d’annoncer sa candidature à la primaire socialiste qui permettra de choisir le futur candidat PS aux élections présidentielles. François Hollande a permis à l’ambitieux Premier ministre de se présenter sans apparaître comme le traître ou le diviseur.

Lors de son premier discours à Evry, Manuel Valls a affiché une pancarte claire sur son pupitre : « Faire gagner tout ce qui nous rassemble ». Un slogan qui apparaît très peu crédible après que le même Manuel Valls a passé 4 ans à diviser les français.

Malgré une côte de popularité au plus bas, notamment auprès de la communauté musulmane, cela n’a pas empêché l’ex-Premier Ministre qui souhaitait « plus de white et de blancos » de mettre derrière lui de nombreux figurants « issus de l’immigration ». Une photo faisant réagir les réseaux sociaux et qui annonce déjà un Valls « rempart aux replis identitaires et à la politique d’extrême droite » que risque de mener François Fillon et Marine Le Pen.

Le « moindre mal » rêvé par nos organisations musulmane ?

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Irak : Une situation humanitaire catastrophique.

Depuis 2014, on comptait déjà plus de 3 millions de déplacés entre le Kurdistan et l’Irak.
Ce chiffre alarmant ne cesse de s’aggraver avec le conflit de Mossoul qui provoque des déplacements de milliers de personnes.
D’après les Nations Unies, entre 250 000 et 1 million de nouveaux déplacés sont à prévoir.
Ces familles doivent faire face à une situation chaotique et vivent dans une peur permanente. Des familles entières sont menacées et complètement démunies.
Elles tentent de survivre avec le peu de moyens de subsistance. Imaginez-vous passer la nuit en plein désert par 6-7°C sans pouvoir vous chauffer ni même cuisiner.

Plus de 10 millions de personnes en Irak sont dans le besoin, nous pouvons leur venir en aide.

Faites un don sur :
www.secours-islamique.org
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : A Marseille, le sort d’une mosquée entre les mains de la justice.

Installée depuis dix ans dans les locaux vides d’un ancien centre commercial, la mosquée des Oliviers à Marseille pourrait bientôt être fermée. La justice a été saisie car des prêches radicaux auraient été tenus dans le local.

La salle de prière est une ancienne salle de boxe, située au cœur d’un centre commercial déserté par les commerçants. Seulement, ce lieu de culte n’est pas autorisée à ouvrir et ses gestionnaires sont soupçonnés de radicalisation. Dans un entretien accordé au quotidien La Provence en janvier 2016, les dirigeants Kader Aziz et Kader Sarhaoui se défendaient : « Les jihadistes, les radicaux, tous ces fadas de la tête ? Non, il n’y en a pas chez nous. Jamais on les laisserait entrer ».

La mosquée des Oliviers est particulièrement surveillée depuis les attentats de 2015 : « Oui, nous sommes surveillés et nous le savons. On a même eu les RG il y a quelques années. Avec ce qui se passe, c’est normal que l’Etat s’intéresse aux mosquées. Mais nous, nous n’avons rien à cacher », déclaraient-ils, indiquant être à la recherche d’un bail depuis 10 ans, sans succès.

« On a un grand problème. Il n’y a pas de dialogue. La cité est difficile, c’est un quartier chaud là-bas. C’est une mosquée soupçonnée de discours radical tendance salafiste djihadiste. Et de bien d’autres fléaux », explique Abderrahman Ghoul, vice-président du Conseil régional du culte musulman (CRCM) de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). En effet, la mosquée serait située dans un quartier gangrené par un important réseau de trafic de drogue. « Mais si elle ferme, où vont aller les 200 fidèles ? Ils vont prier dans la rue. Le problème n’est pas réglé », insiste Abderrahman Ghoul.

La justice rendra son jugement le 11 janvier 2017. Si la décision d’expulsion est confirmée, une aire de jeux et un parking viendront remplacer le lieu de culte.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Irak : Des bastons entre chiites et sunnites en Irak… mais pour la bonne cause !

Raad Al-Haidari, un jeune YouTubeur Irakien, affirme que l’hostilité sunnites / chiites n’existe que sur les réseaux sociaux, et pas dans la vie quotidienne des Irakiens. Pour le prouver, il a réalisé plusieurs vidéos d’expérience sociale, à Kerbala, une ville irakienne peuplée majoritairement de chiites… et ça vaut le détour !

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un comédien musulman s’explique avec un des fils de Trump dans l’avion.

On peut prendre l’avion et rencontrer par hasard un des fils de Donald Trump, en l’occurrence Éric Trump, troisième enfant et second fils. C’est ce qui est arrivé à Mohammed Amer, un comédien américain musulman, d’origine palestinienne, né au Koweït et arrivé aux États-Unis avec le statut de réfugié. Cette rencontre a eu lieu dans l’avion qui le menait de New York en Écosse. Mais qu’ont-ils bien pus se dire durant ce voyage effectué ensemble? « Après des présentations d’usage, le jeune comédien dont les sketchs abordent des sujets comme l’immigration ou la religion a mis les pieds dans le plat, avisant Eric Trump qu’il n’acceptera jamais que sa religion soit mentionnée sur sa pièce d’identité, comme cela avait été évoqué durant la campagne du candidat républicain. « Vraiment? Vous croyez vraiment qu’on va faire ça? Nous ne le ferons pas », l’a alors rassuré le jeune homme d’affaires » rapporte le Huffington Post.

« Nous avons eu une bonne et décente conversation, ça montre que nous pouvons nous parler, et je pense que c’est le plus important » a par ailleurs conclu Mohammed Amer.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Japon : Annulation d’un séminaire israélien sur le vin pour cause de colonies.

L’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), qui devait accueillir un « séminaire sur le vin israélien », le 30 novembre dernier à Osaka, a finalement refusé à l’ambassade d’Israël au Japon de profiter de ses locaux, en apprenant qu’une partie du vin en question provenait de colonies illégales.

Les militants japonais de Palestine Forum Japan (PFJ) et d’autres associations de défense des droits humains ont attiré l’attention du ministère japonais de l’Economie, du commerce et de l’industrie (MITI) sur l’illégalité des vins qui seraient promus lors de ce séminaire, puisque certains d’entre eux sont issus de vignobles ou caves situées dans sur le plateau du Golan ou en Cisjordanie.

Du coup, le ministère japonais de l’Economie a demandé à JETRO, organisme public qui dépend du gouvernement, de ne pas accueillir le séminaire annoncé sur le site http://itrade.gov.il/japan/wine_2016/

Ce qui fut fait.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Une «crème d’invisibilité» au service des militaires russes.

Conçue pour dissimuler les militaires aux caméras thermiques en les rendant invisibles dans le spectre infrarouge, une substance étonnante a d’ores et déjà été livrée à l’armée russe…

Le scénario n’a rien de fantaisiste. Les unités des forces spéciales ont déjà reçu les premiers lots d’une crème de camouflage capable de rendre les militaires invisibles pour les détecteurs et caméras thermiques, révèle le quotidien russe Izvestia. En plus d’absorber le rayonnement infrarouge, la substance, baptisée Touman-R, possède des propriétés insectifuges, médicales et accélère la cicatrisation des plaies. En outre, la crème n’est pas toxique et n’irrite pas la peau, un avantage face aux produits concurrents étrangers.

« Comme l’affirme le producteur, une fois appliquée sur la peau, Touman-R absorbe jusqu’à 95 % du rayonnement infrarouge produit par le corps humain et conserve ses qualités pendant deux semaines », indique le quotidien.

La crème est par ailleurs facile à enlever, observe le média. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un tissu humide. Un lot de Touman-R est composé de trois tubes de substances noire, brune et verte. Une fois sur la peau, la crème ne rendra bien évidemment pas les militaires transparents, mais elle aura le mérite de les cacher efficacement à l’œil indiscret des appareils infrarouges !

Source: Sputnik.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Les médias allemands redoutent le retour du «train fantôme» russe.

Les informations sur les essais concluants du nouveau train lance-missiles russe Bargouzine mettent en émoi la presse allemande qui parle d’un «terrifiant train nucléaire» et évoque l’époque de la guerre froide.

La décision de l’Otan de déployer son contingent en Pologne et dans les pays baltes a provoqué une réaction de la Russie qui a renforcé sa présence militaire dans la région de Kaliningrad et envoyé des troupes supplémentaires vers ses frontières occidentales, tout cela n’étant qu’une conséquence de la politique expansionniste de l’Occident, écrit Die Welt.

Selon cette édition allemande, Moscou a répondu entre autres aux démarches provocatrices de l’Alliance atlantique en Europe par la reprise et la modernisation du projet soviétique de « train lance-missiles nucléaire » Bargouzine.

Les journalistes du Focus redoutent ce « train fantôme » qui a tout récemment subi des essais et devrait être opérationnel à partir de 2018.

Il voyagera discrètement à travers le pays avec des missiles balistiques prêts à être lancés sans pouvoir être détecté par les satellites espions.

La revue Stern souligne pour sa part que le Bargouzine est un projet nouveau et qu’à l’opposé du système développé à l’époque soviétique, ses wagons ne diffèrent en rien des wagons ordinaires, tandis que les wagons du système soviétique étaient plus grands en raison de la taille des missiles de l’époque. De par son apparence, en effet, c’est un convoi ordinaire composé de wagons frigorifiques standards.

Il va de soi que les wagons sont dotés d’un mécanisme spécial déployant les supports de la plateforme de lancement. Ces supports ne se posent pas sur des rails, mais sur le sol. Un autre mécanisme automatique coupe le courant sur les fils électriques situés dans son rayon d’action et écarte les fils pour qu’ils n’entravent pas le déploiement de la rampe de lancement et le tir. Chaque train embarquera six missiles intercontinentaux Iars.

Ce complexe de guerre ferroviaire de nouvelle génération est en quelque sorte une réponse russe au programme américain Prompt Global Strike (PGS) — « frappe planétaire rapide ». Aucun autre pays ne dispose de trains lance-missiles.

Source: Sputnik

Clic pour voir la Source de l’article

***


Daech état islamique, laisse partir les civils moyennant une rançon de 1.000 dollars.

Il semble que les terroristes de Daech aient besoin d’argent. Ils laissent partir les civils de leurs territoires en échange d’une rançon. De plus, les personnes libérées ne sont pas au bout de leurs peines dans une région dévastée par la guerre.

Pour sortir du territoire contrôlé par les terroristes de Daech, les Irakiens doivent payer une rançon de 500 à 1000 dollars (470 à 938 euros), ont déclaré à l’agence Sputnik des réfugiés du camp d’Al-Hol, dans l’est de la province d’Al-Hasaka.

Après avoir payé leur rançon, les réfugiés doivent traverser 30 km pour atteindre un camp de tentes où ils sont plus ou moins en sécurité.

C’est un voyage dangereux à cause des combats qui se déroulent sans cesse entre l’armée irakienne et les terroristes, selon le représentant du camp Birifan Husein.

Actuellement, 9 000 Irakiens vivent dans ce camp improvisé. Après le début de l’opération pour la libération de Mossoul, le camp a commencé à recevoir l’assistance de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Croissant-Rouge au Kurdistan et d’autres organisations.

Les réfugiés ont déjà reçu une partie des biens de première nécessité comme du carburant, du gaz, des couvertures, de La direction du camp élabore actuellement un plan d’élargissement de sa capacité jusqu’à 50 000 avec la HCR.

A terme, l’objectif est de pouvoir accueillir 100 000 personnes. Il est nécessaire de fournir aux réfugiés des soins médicaux, des médicaments, d’assurer la sécurité sanitaire. Il est important de donner aux enfants la possibilité d’apprendre, de faire du sport, de jouer, a-t-elle ajouté.

Sur la vidéo, des réfugiés demandent aux personnes responsables via l’agence Sputnik d’aider à accueillir les réfugiés qui n’ont pas trouvé de place dans le camp. De nombreuses familles ont quitté le territoire contrôlé par les terroristes, mais ils n’ont nulle part où aller. Plusieurs cas de décès chez les enfants et les personnes âgées ont été enregistrés.

Des réfugiés témoignent:

« Je suis de la région de Sinjar. Pendant trois jours on a entendu des explosions. Nous avons marché 20 km. On a mis 6 jours pour arriver ici. Nous sommes très fatigués. »

« Nous avons été bien accueillis. Ici, il y a des médecins, des militaires, l’Onu, tout ce qu’il faut. Nous sommes arrivés en voiture. »

Les réfugiés sont heureux d’avoir pu quitter Mossoul, et expliquent les conditions de vie dans le camp: « Auparavant, dans le camp de réfugiés, il n’y avait pas d’organisations susceptibles de nous aider. Parmi les organisations caritatives il n’y avait que Mercy Corps et ARD. Ils aidaient un peu ici, dans le camp. Avec le début de l’opération à Mossoul l’aide s’est accrue. Comme c’est l’hiver, on a surtout besoin de pouvoir vivre au chaud. Il n’y a pas de chauffage, de vêtements chauds. On a besoin de médicaments, de médecins, il y en a très peu. Le Croissant-Rouge kurde fait ce qu’il peut. Il nous aide, mes ses moyens sont limités. »

Source: Sputnik.

Clic pour voir la Source de l’article

***


183 ONG africaines portent plainte contre Nicolas Sarkozy pour «déstabilisation de l’Afrique».

L’ancien dirigeant français est dans le viseur d’un collectif d’ONG qui lui reprochent d’avoir engagé la France dans des opérations de déstabilisation de plusieurs pays africains, parmi lesquels le Gabon, la Guinée équatoriale et surtout la Libye.

Une coalition africaine, qui regroupe 183 organisation non-gouvernementales du continent, a l’intention de poursuivre l’ancien chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, pour «déstabilisation de la Libye, pillage, complicité de déstabilisation, tentative de déstabilisation du Gabon et de la Guinée équatoriale».

«L’Afrique a changé, l’Afrique ne se laissera plus dicter des lois de l’Occident. Nous mettrons fin aux pillages de notre continent par les Occidentaux et nous mettrons fin aux pillages des dirigeants africains irresponsables», a déclaré le représentant de cette coalition pour expliquer sa démarche.

La plainte concerne plusieurs théâtres d’opération : en Libye, l’implication de la France et «la complicité de ses marionnettes» est pointée du doigt, notamment à la suite de la mort de Kadhafi dans des circonstances encore floues, alors que des liens financiers entre Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi sont régulièrement évoqués.

Des tentatives de déstabilisation du Gabon et de la Guinée équatoriale sont également évoquées.

Aux côtés de Nicolas Sarkozy, on retrouve, parmi les accusés, les avocats William Bourdon et Robert Bourgui, ainsi que les ONG Sherpa et transparency International. La coalition a également annoncé avoir déposé une plainte contre l’ONU «pour avoir cautionné la déstabilisation de la Libye, provocant jusqu’à ce jour, des milliers de morts».

Si de telles tentatives avaient déjà été amorcées par le passé, la plupart ont échoué : leur impact est, dans la majeure partie des cas, de nature médiatique.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les factions palestiniennes se solidarisent avec l’archevêque Atallah Hanna
.
L’occupation empêche l’enterrement d’une femme Jérusalémite
.
L’occupation détruit des terres agricoles dans la Vallée du Jourdain
.
Marche à l’Université de Bethléem pour demander la libération des corps des martyrs détenus
.
Le Hamas appelle l’Egypte à ouvrir le passage de Rafah et mettre fin à la souffrance de Gaza
.
L’occupation décide d’augmenter la durée des incursions des colons à al-Aqsa
.
95 sacrilèges et 48 interdictions de l’appel à la prière dans la mosquée Ibrahimi en novembre
.
Un mort, 167 arrestations et 17 démolitions à Jérusalem en Novembre
.
72 palestiniens visitent leurs proches dans la prison de Nafha
.
Libération du journaliste Mahmoud Assida des prisons sionistes
.
L’occupation arrête les travaux de réhabilitation d’une route agricole à Naplouse
.
Le Hamas célèbre le 29ème anniversaire de sa création à Gaza
.
13 palestiniens arrêtés lors de rafles en Cisjordanie et Jérusalem occupée
.
Jénine: Affrontements et arrestations lors de l’invasion de Qabatia
.
Des mercenaires en Israël .. un film documentant les crimes sionistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 5 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 5 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Une crevasse dans la banquise de l’Antarctique pourrait présager un effondrement de la calotte polaire.

Dans l’ouest de l’Antarctique, des scientifiques ont observé et analysé le détachement d’un bout de banquise du reste du glacier. Les causes de cette fissure ne présagent rien de bon pour la suite.

Des scientifiques pensent avoir découvert la « troublante » raison pour laquelle un énorme morceau de banquise s’est détaché de l’un des plus gros glaciers de l’Antarctique l’an dernier. Et cette raison ne présage rien de bon pour les grandes métropoles côtières dans le futur.

Ce sont donc les eaux réchauffées venant des océans qui ont fait fondre le glacier de l’île de Pin par en-dessous, provoquant une profonde fissure sous la surface. C’est cette même fissure qui a séparé la glace en deux, selon les chercheurs de l’université Ohio State.

D’après leur étude, publiée lundi 28 novembre 2016 dans le journal Geophysical Research Letters, la crevasse de 32 km de long a fini par fendre le glacier de plus de 360 km² en juin 2015.

Les résultats montrent aussi que le changement climatique et d’autres causes pourraient conduire à l’effondrement d’autres gros morceaux de l’inlandsis Ouest-Antarctique (la partie ouest de la calotte glaciaire de l’Antarctique, située dans l’hémisphère ouest) dans les prochaines décennies. Cela provoquerait une montée catastrophique du niveau de la mer, causant des inondations sur les côtes du monde entier.

« La question n’est maintenant plus de savoir si la calotte glaciaire de l’Antarctique va fondre, mais quand », déclare Ian Howat, directeur de l’étude et professeur associé en sciences de la terre à l’université d’Ohio State, dans un communiqué de presse.

« Ce genre de fissuration provoque un mécanisme de retrait rapide de ces glaciers, ajoutant à la probabilité que nous assisterons à un effondrement de l’Ouest-Antarctique de notre vivant », a-t-il ajouté.

Affaiblissement des glaciers.

Le glacier de l’île du Pin et le glacier Thwaites, juste à côté, agissent comme des bouchons dans un évier : ils empêchent la glace de l’inlandsis Ouest-Antarctique de flotter vers l’océan, d’y fondre et d’augmenter le niveau de la mer. Mais comme les glaciers et la glace terrestre derrière eux se délitent, la banquise principale perd ses deux « bouchons », et elle se retrouve à fondre dans l’océan.

D’après une étude de mars 2016 postée dans la revue Nature, l’effondrement de l’Ouest-Antarctique pourrait à lui seul faire monter le niveau de la mer de plus d’un mètre d’ici à 2100. D’autres études imaginent que ce niveau pourrait monter à un peu plus de 3 mètres. Une augmentation qui engloutirait des villes comme New-York, Miami, Manille ou Dacca.

L’équipe de l’université de l’Ohio a d’abord remarqué la crevasse de l’île du Pin en analysant les images prises par un satellite Landsat 8, avant que l’iceberg ne se brise en 2015. Les images montraient un début de faille, qui avait en fait commencé en 2013 presque 20 km plus loin à l’intérieur des terres, et s’était étendue depuis. Des crevasses avaient déjà été découvertes dans la banquise du Groenland. Mais cette étude est la première à révéler une crevasse sous la surface d’un glacier en Antarctique.

Ce genre de crevasse se forme normalement dans des couches de glace fines, étirées, les plus propices à tomber en morceaux. Mais cette crevasse-là a commencé presque au centre de la banquise, qui est normalement plus robuste.

Selon Ian Howat, la crevasse a commencé au fond d’une vallée glaciaire. De l’eau chaude océanique a dû s’y introduire, affaiblissant le centre de la banquise par en dessous et créant une fissure.

« Le plus inquiétant, c’est qu’il y a beaucoup de vallées de ce genre sur ce glacier », décrit Ian Howat. « Si elles sont réellement des lieux de faiblesse, la réduction de la banquise en Antarctique pourrait être encore plus rapide. »

D’après Richard Alley, glaciologue et expert du climat à l’université d’État de Penn, l’étude sera particulièrement « utile » pour les glaciologues qui cherchent à comprendre comment les banquises réagissent aux changements autour d’elles.

Les fissures sont souvent difficiles à représenter correctemment sur des maquettes de banquise, car il est difficile de savoir exactement où et comment la glace va se briser, selon Richard Alley. « Pensez aux tasses à café en céramique que vous avez vu tomber sur le sol : certaines ont rebondi, d’autres se sont ébréchées, cassées en plusieurs morceaux, ou complètement brisées », explique-t-il dit à Mashable.

Pour lui aussi, il existe de solides preuves scientifiques que l’inlandsis Ouest-Antarctique puisse se briser de notre vivant : « Ce n’est pas sûr, clairement. Mais c’est possible, en fonction des décisions prises par les hommes, mais aussi en fonction de processus et de conditions que nous ne connaissons pas entièrement », explique-t-il.

Une perte de banquise nécessaire ?

Ian Joughin, ingénieur au laboratoire de physique appliquée de l’université de Washington, n’est pas de cet avis. Pour lui, l’étude n’apporte pas forcément de nouvelles informations sur la stabilité de l’inlandsis Ouest-Antarctique. La glace de l’île de Pin aurait régulièrement besoin de se séparer de morceaux de glace pour garder le rythme de toute la glace qui s’écoule hors de l’Antarctique. « Le lieu de la fissure n’est pas si différent des lieux des précédentes fissures », confie-t-il à Mashable.

Il pense tout de même que ces nouvelles découvertes sont « à surveiller, mais il est trop tôt pour dire s’il s’agit d’un mouvement durable qui pourrait vraiment altérer le rythme de retrait de la glace dans cette zone. »

En étudiant ce type de détachement d’iceberg, les scientifiques pourraient être capables de mieux prévoir quand et comment l’inlandsis Ouest-Antarctique perdra un plus grand morceau de banquise – mais ils ne pourront pas l’empêcher. Une étude différente a récemment découvert que l’amincissement de la glace et le recul des glaciers dans l’Ouest-Antarctique ne sont « probablement pas réversibles sans un changement majeur des conditions marines ou glaciologiques. »

L’étude, publiée le 23 novembre dans le journal Nature, prouve que le glacier de l’île du Pin a sûrement été d’abord déstabilisé dans les années 1940 après le passage fort et anormalement long du courant El Niño (un courant chaud venant d’Amérique du Sud et passant en fin d’année, après Noël) dans l’océan Pacifique.

Les chercheurs – des scientifiques américains, britanniques, allemands, néerlandais et suisses – n’ont pas évalué le rôle des gaz à effet de serre d’origine humaine ni du réchauffement climatique dans la fonte de l’île de Pin. Mais l’équipe a remarqué que, même après cette période chaude dans les années 1940, une fois les températures redescendues, le recul glaciaire avait continué.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Santé : Faire ses propres lingettes bébé : économique et rapide !

Nous sommes de plus en plus nombreux à devenir méfiants vis-à-vis des produits pour bébé que ce soit les shampoings, les couches, les lingettes. Nous faisons régulièrement la découverte de nouvelles substances toxiques dans les composants, alors comment faire confiance ?

Tout simplement, opté pour le fait-maison car, en plus des économies à faire, vous contrôlez les ingrédients qui constituent vos produits. Aujourd’hui nous allons voir ensemble un tutoriel très simple pour savoir comment faire ses propres lingettes.

Ce qu’il vous faut :

Un rouleau de papier essuie-tout de bonne qualité.
Une bassine.
De l’eau.
Du nettoyant pour bébé.
De l’huile pour bébé.
Une boîte en plastique.

Privilégiez le bio et la bonne qualité !

Au travail !

Découper en deux le rouleau de papier essuie-tout.
Déposer un demi-rouleau dans une bassine.
Dans une tasse et demi d’eau, mélanger deux cuillères à soupe de nettoyant pour bébé et une cuillère à soupe d’huile pour bébé.
Verser le mélange sur le haut de l’essuie-tout.
Laissez reposer 10 minutes le temps que le rouleau s’imprègne.
Puis, retourner le rouleau et répéter les étapes précédentes.
Quand l’essuie-tout est intégralement imprégné, enlever le rouleau en carton du milieu : et vous avez vos lingettes de bébé !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Amérique : La photo d’un homme avec une pancarte devant une mosquée du Texas devient virale.

Le message de paix du Texan Justin Normand a été enormement partagé sur les réseaux sociaux. 30 000 partages sur Facebook et plus de 76 000 like.

« Vendredi, j’ai eu du temps pour en faire une. Je suis allé à la mosquée la plus proche pour envoyer un message de paix à mes voisins musulmans » explique Justin Normand qui affirme que les fidèles ont fait preuve « d’hospitalité et d’amour ».

Sur Twitter la photo a connu le même succès.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Syrie: Le clown d’Alep, qui s’occupait de 365 enfants, tué par une frappe aérienne.

Il faisait rire les enfants d’Alep malgré les horreurs de la guerre. Anas al-Basha, que tout le monde appelait le Clown d’Alep, est mort suite à un bombardement des russes ou du régime d’Assad. Il habitait le quartier rebelle assiégé de Mashhab à l’est d’Alep.

Anas al-Basha s’occupait de plus de 365 enfants qui avaient perdu au moins un parent. Marié il y a juste deux mois, il était directeur de l’association Space for hope, un centre de bénévoles pour les écoliers d’Alep est.

« C’était un bon clown. Avec lui, les enfants souriaient et plaisantaient. » « Grâce aux sketches, il brisait les murs entre les enfants », a également confié Samar Hijazi, une bénévole de l’association qui travaillait avec Anas.

Alep Est est le dernier bastion de la rébellion sunnite dans la deuxième ville du pays. Dévastée par un embargo et des mois de bombardements, Alep ressemble à un cimetière où gisent à terre les corps des « martyrs ». La situation humanitaire n’a jamais été aussi catastrophique.

Soutenez l’ONG franco-syrienne : www.syriacharity.org
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Indonésie: 200.000 musulmans manifestent contre le gouverneur chrétien accusé de blasphème.

En Indonésie, 200 000 personnes ont manifesté à Jakarta pour demander l’arrestation du gouverneur chrétien de la capitale indonésienne. Ils demandent la démission et l’arrestation du responsable politique accusé de « blasphème ».

Les excuses n’auront pas suffi. Les manifestants ont décidé de maintenir la pression contre le gouverneur de Jakarta. En présence d’un important dispositif policier, 22 000 agents, 200 000 personnes ont demandé l’arrestation immédiate de Basuki Thahaja Purnama, surnommé Ahok.

En tunique blanche, hommes et femmes, se sont rassemblés dans le grand parc du monument national, au cœur de la capitale. Les slogans demandant l’arrestation du gouvernement de Jakarta, capitale du pays musulman le plus peuplé du monde, ont été scandés : « Ahok en prison ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Du dialogue en général au dialogue interreligieux en particulier.

On ne peut le nier : dans la société française l’islam apparait sous différentes formes variant entre un islam violent très inquiétant et un islam tolérant et ouvert. Alors que la communauté musulmane (dans sa majorité) aspire à vivre en paix et partagent les même besoins que bon nombre de citoyens français : avoir un meilleur niveau de vie, s’épanouir, offrir à leurs enfants une meilleure éducation et un accès à la culture tout en revendiquant le droit de pratiquer dans la dignité sa religion.

Cependant les amalgames persistent et engendrent des fois des réactions agressives des adversaires de l’islam. Pour se comprendre et dissiper les incompréhensions, des groupes de dialogue et d’échange se sont créées sous différentes appellations : dialogue inter religieux, Relation Islam-Chrétien, Amitié islamo-chrétienne, Association le Pont, Etc….

Ces groupes sont-ils réellement dans la logique d’un dialogue ou dans celle d’une communication ?

C’est la question que j’ai voulu éclaircir dans ce point de vue, en différenciant dialoguer et communiquer, en définissant la part de la communication dans un dialogue, et enfin dire quelle finalité donner au dialogue inter-religieux pour le rendre plus utile et plus efficace (socialement et humainement parlant) ?

Préambule :

Certes, communiquer est une qualité que nous partageons avec les animaux, communiquer pour échanger des informations (par des signes, des cris, des hurlements,…), par contre dialoguer reste une aptitude spécifiquement humaine puisqu’elle est liée à la raison et nécessite un parler ensemble.

Dans la communication, les personnes produisent des messages et génèrent des informations sans qu’il y est nécessairement possibilité de remise en cause. C’est ce qui caractérise par exemple le dialogue interreligieux d’une manière générale, puisque l’échange est limité à parler de ses traditions, de son culte, de son alimentation, des fêtes,…même si des fois la question des finalités et des origines est abordée, mais cela reste limité à la diffusion d’informations.

Alors que le dialogue devrait être toute autre chose, on ne doit pas être dans une logique de dominant-dominé (émetteur-récepteur), chaque personne participant au dialogue doit se reconnaitre implicitement comme un sujet pensant doté d’une intelligence, capable de comprendre du sens, d’en apprécier la portée théorique et la qualité morale. Et par conséquent être en mesure d’approuver ou désapprouver.

Qu’on est t-il de la forme du message ?

Dans une communication le message transmis est une information (un signal au sens propre du terme) qui se veut objective, avec un but précis (dates, organisation, habillement, type de repas,…).

Actuellement, dans le dit dialogue interreligieux l’information est souvent objectivée et n’est pas sujet de critique et de reprise, son sens n’est pas ce qui est en question entre les différents interlocuteurs (un sens doit pouvoir évoluer au cours de la discussion pour que le message puisse prendre forme et non pas simplement être communiqué).

Dans le dialogue interreligieux la discussion est généralement autour de choses non évolutives, traditionnelle et répétitives (les prières, les baptêmes, les fêtes,..). Dans ce cas on ne dialogue pas, on monologue, on utilise l’autre comme outil de communication (sans le vouloir), pour s’auto-confirmer et s’auto-apprécier. La discussion s’engage entre des êtres qui sont d’avance convaincus, ainsi s’évite-t-on l’effort de penser et prendre du recul par rapport à ses convictions. Et par conséquent perdre même l’aptitude à dialoguer avec soi-même et accentuer le conformisme.

D’où l’intérêt du dialogue qui va permettre au message de se rectifier et s’assurer au cours d’une discussion objective le soumettant à la critique et à l’évaluation. Un message qui nait souvent d’une approche singulière qui nécessite confrontation et altérité pour tester sa validité.

Comment rendre une discussion inter religieuse utile ?

La finalité est facile à comprendre si on donne au dialogue sa vraie signification.

Aujourd’hui avec cette manière de considérer le dialogue interreligieux, les finalités sont celles d’une communication, c’est-à-dire des finalités plutôt affectives (pour sentir une présence, pour s’entre-connaitre, pour rassurer l’autre,…). Alors que le dialogue interreligieux doit avoir des fins universelles et utiles (à l’humain et à la société). Il doit répondre à des problématiques existentielles de l’homme (la condition humaine) : pourquoi croire ? Qu’est-ce que la vie ? Qu’est-ce que la mort ? Qu’est-ce que la justice ? Qu’est-ce que la vérité ? Qu’es-ce que la modernité ? L’homme humain, l’homme animal ? La foi peut-elle guérir ? La raison, la laicité,..

Le dialogue interreligieux doit être aussi l’occasion de démontrer (à tout le monde) l’apport de la religion à la société d’une manière générale (pour développer un vivre-ensemble) et à l’homme en particulier (se ressourcer pour vivre en société par exemple).

A travers l’échange (une sorte de médiation collective) sur des questions liées à la finalité de l’existence humaine, les hommes expriment leurs opinions, découvrent la pluralité des jugements et parce que tout esprit qui se respecte ne peut se contenter de la simple communication de ses principes et de ses convictions, ils cherchent par le dialogue et en relativisant sa singularité à la surmonter et par conséquent à s’élever. Le choc des opinions et le conflit sont un horizon infini. Des qu’on se considère la mesure de toute chose, l’idée même de vérité perd son sens.

Un dialogue interreligieux fructueux et sincère apporterait une ouverture à l’autre, un espace d’élargissement de notre singularité et une aide précieuse pour se l’approprier.

Sans la recherche d’une raison universelle, (normalement au-dessus de nos intelligences) on sera condamné à rester dans le différend, une raison qui amène à devenir des partenaires dans une démarche commune et non pas comme des adversaires.

Dans le dialogue interreligieux, il faut aller au-delà des effets d’annonces et de l’échange d’informations pour instaurer un agir dit communicationnel dans lequel les interlocuteurs trouveront un bien commun et définir ensemble un universel pour l’humanité.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le Président Russe Vladimir Poutine mérite t -il le Prix Nobel de la Paix ?

Donald Trump a nommé le 25 novembre une conseillère à la sécurité nationale qui avait expliqué en 2013 que Vladimir Poutine méritait «vraiment le prix Nobel de la Paix» pour sa gestion du démantèlement des armes chimiques du gouvernement syrien.

KT McFarland, la conseillère adjointe à la sécurité nationale nommée le 25 novembre par Donald Trump va à n’en pas douter donner de l’urticaire aux «faucons» de Washington.

En plein cœur de la crise syrienne en septembre 2013, elle tenait des positions à l’opposée de la classe dirigeante : «Poutine est celui qui mérite vraiment le prix Nobel de la Paix» était le titre de son éditorial publié sur le site internet de Fox News.

Dès le début, elle n’y est pas allée par quatre chemins : «Dans une des manœuvres diplomatiques les plus habiles de tous les temps, le président russe a sauvé le monde d’un désastre certain.»

Elle analysait l’épisode du démantèlement de l’arsenal chimique syrien comme un coup de maître du Kremlin. Elle rappelait qu’au plus fort de la crise syrienne, le secrétaire d’Etat américain John Kerry avait fait un commentaire – imprudent pour les va-t-en guerre – affirmant qu’une attaque contre le régime de Damas ne serait pas nécessaire si Bachar el-Assad permettait le démantèlement de son arsenal chimique, le tout supervisé par un organe international.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Révélation: Nicolas Sarkozy avait commandité l’assassinat d’Hugo Chavez.

La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012.

M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal. La police scientifique avait saisi dans l’appartement qu’il avait acquis 500 grammes d’explosifs C4, 14 fusils d’assaut dont 5 avec visée télescopique, 5 avec visée laser, et 1 avec silencieux, des câbles spéciaux, 11 détonateurs électroniques, 19 721 cartouches de différents calibres, 3 mitraillettes, 4 pistolets de différents calibres, 11 équipements radio, 3 talkies walkies et une base radio, 5 fusils de chasse calibre 12, 2 gilets pare-balles, 7 uniformes militaires, 8 grenades, 1 masque à gaz, 1 couteau de combat et 9 bouteilles de poudre à canon.

Durant son procès, M. Bouquet a admis avoir été formé en Israël et être un agent des services secrets militaires français (DGSE). Il a reconnu préparer un attentat pour assassiner le président constitutionnel Hugo Chavez.

M. Bouquet avait été condamné à 4 ans de prison ferme pour « détention illégale d’armes ». Il a purgé sa peine. Il a été extrait de sa cellule par ordonnance N° 096-12 du premier juge Yulismar Jaime, puis a été expulsé pour « atteinte à la sécurité nationale », en vertu de l’article 39 alinéa 4 de la Loi sur les migrations et les étrangers.

Les autorités vénézuéliennes s’étaient jusqu’à présent abstenues de communiquer sur ce sujet. Les faits ont été confirmés par le porte-parole du quai d’Orsay, Philippe Lalliot. L’ambassade de France à Caracas a décliné tout commentaire.

De notre enquête nous pouvons conclure : (1) le président Nicolas Sarkozy a commandité l’assassinat de son homologue Hugo Chavez (2) l’opération fut un fiasco (3) la France a accordé des compensations substantielles pour étouffer cette affaire durant le mandat de M. Sarkozy.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Dos Santos ne se présentera pas à un nouveau mandat en 2017.

Le président angolais José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis trente-sept ans, ne sera pas candidat à un nouveau mandat à la tête du pays lors des élections générales de 2017, a annoncé la radio officielle.

La Constitution angolaise ne prévoit pas de scrutin présidentiel, mais précise que le poste de chef de l’Etat revient au chef du parti qui remporte les législatives.

M. dos Santos a officiellement lancé vendredi la campagne de son parti pour les élections de 2017 lors d’un discours devant son comité central, sans toutefois y préciser s’il serait candidat à un nouveau mandat.

Le communiqué officiel du MPLA publié à l’issue de cette réunion n’a pas non plus évoqué sa succession, mais à l’issue de sa lecture, la radio nationale a précisé en citant des sources internes au parti que M. Lourenço avait été désigné pour lui succéder.

“Le président José Eduardo dos Santos ne sera pas candidat” à sa succession à la tête du pays, a confirmé à l’AFP M. Pinto.

Le nom de M. Lourenço, qui avait été nommé vice-président du MPLA en août, sera officiellement dévoilé lors du 60e anniversaire du parti le 10 décembre, selon cet élu.

Le chef de l’Etat avait été réélu en août à la tête du MPLA. Il avait semé le trouble en affirmant en mars qu’il quitterait le pouvoir en 2018, un an après les prochaines élections.

Depuis plusieurs semaines, l’Angola bruisse de rumeurs sur l’état de santé du président, qui suggèrent qu’il s’apprête à prendre sa retraite politique.

Le MPLA est arrivé au pouvoir en 1975 lorsque l’Angola a acquis son indépendance du Portugal. José Eduardo dos Santos a pris les rênes du pays quatre ans plus tard après la mort du chef historique du parti, Agostinho Neto.

En trente-sept ans, il a imposé un règne sans partage sur le pays, plus gros producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne avec le Nigeria, mais qui reste l’un des plus pauvres du monde.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le Cameroun, “principal pays de transit” pour le trafic des diamants de Centrafrique.

Le Cameroun est le principal pays de transit des diamants illégaux issus des zones de conflit en Centrafrique avant d’être recyclés sur le marché international en raison de “ses faibles contrôles” et de la “corruption”..

Le Cameroun “est sans aucun doute le principal pays de transit du commerce illicite des diamants de conflit de la République centrafricaine vers le marché légitime des diamants”, rapporte Partenariat Afrique Canada (PAC), une organisation mondiale spécialisée dans la promotion de la bonne gouvernance des ressources naturelles notamment dans les zones de conflit.

Le diamant centrafricain est sous-embargo depuis 2013 en raison de l’insécurité dans ce pays. Cet embargo a été partiellement levé en 2016.

Le Cameroun permet à ces diamants illégaux “de franchir ses frontières et de pénétrer la chaîne d’approvisionnement légale en raison de ses faibles contrôles, de la contrebande et de la corruption”, pointe PAC dont les enquêteurs ont suivi les acteurs de la filière clandestine de diamant en Centrafrique et au Cameroun.

D’après l’organisation, les contrebandiers bénéficient de “l’impunité” des autorités camerounaises, et les trafiquants clairement identifiés par un groupe d’experts des Nations unies ne sont pas inquiétés.

“Une de ces personnes est Patrick Ayandho, qui gère le plus grand bureau d’achat de diamants à Kentzou, dans la région orientale (Est) du Cameroun”, cite PAC.

Les enquêteurs du PAC ont décelé deux procédés grâces auxquels le diamant centrafricain part des zones minières pour les marchés internationaux en passant successivement par l’Est, la capitale Yaoundé puis le port de Douala.

Premièrement, explique PAC dans son rapport, le diamant des zones centrafricaines en conflit entre “illégalement sur le marché mondial par l’entremise du Cameroun, après avoir reçu des certificats du processus de Kimberley valides, émis par des autorités compétentes du gouvernement camerounais”.

“Dans ce cas, les diamants de conflit sont exportés +légalement+, comme si la marchandise provenait du Cameroun”, souligne l’organisation.

Le processus de Kimberley est un régime international de certification en vigueur depuis 2003 pour éviter que les groupes rebelles ne financent leurs activités grâce à la vente sur le marché international de diamant issu des zones en guerre ou “diamant de sang”. Le Cameroun est devenu membre de cette initiative en 2012.

Deuxièmement, “les contrebandiers utilisent le Cameroun simplement comme une entrée vers d’autres pays où ils peuvent blanchir les diamants” centrafricains, selon PAC. De même source, cette deuxième forme de trafic est beaucoup plus nuisible et “implique” également de “nombreux participants au processus de Kimberley”.

En 2016, un faux certificat du processus de Kimberley, établi au Cameroun pour “blanchir” 4.523 carats, soit plus de la production diamantifère annuelle du pays (3000 carats), a été “intercepté”, selon PAC.

Le Cameroun “n’a pas la capacité de faire respecter les normes minimales du (processus de Kimberley) ou d’éliminer avec autorité la présence des diamants de conflit de son territoire”.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Projet de loi pour retirer les allocations des enfants sous prétexte d’opérations martyres
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête un prisonnier libéré et continue à détenir des dizaines d’autres
.
Les colons attaquent un citoyen de Sawiya au sud de Naplouse
.
501 candidats pour les élections du Comité central et le Conseil révolutionnaire du Fatah
.
Offensive israélienne à l’entrée de Beit Furik, à l’est de Naplouse
.
Les détenus Abou Fara et Chadid refusent une offre sioniste de briser leur grève faim
.
50 000 handicapés à Gaza face au blocus serré
.
Une femme médecin palestinienne libérée des prisons israéliennes
.
Les forces israéliennes oppriment une marche protestataire à Belain
.
Gaza : un jeune homme blessé à la tête par les tirs des forces israéliennes
.
Le prisonnier al-Najar boycotte les tribunaux d’occupation israéliens
.
Une délégation du Hamas arrive en Malaisie pour assister à la conférence d’UMNO
.
Hamas annonce les fêtes de la 29ème mémoire de sa naissance
.
L’UNRWA octroie des fonds pour les familles sans abri de Gaza
.
Un jeune palestinien en grève de la faim pour être détenu en prison israélienne sans procès
.
Le Hamas dément avoir reçu une invitation égyptienne pour un dialogue national
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com