MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 18 Rabi Al Thanni 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

La gravité de l’adultère et de la fornication en Islam.
A travers le Saint Coran, Allah (subhannou wa ta’ala) nous a révélé comment accéder au paradis, en nous éloignant des pires pêchés d’Ici-bas. Parmi les plus détestables, on retrouve l’adultère (avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint en dehors du cadre du mariage) et la fornication (avoir des relations sexuelles hors du cadre du mariage), désignés en par le terme «Zinâ».
«Zinâ» est désigné dans le Saint Coran comme un pêché capital pour lequel Allah (subhannou wa ta’ala) a dit: «Ne vous approchez pas de la fornication. C’est une abomination et une voie pleine d’embûches». (Verset 32 / Sourate 17).
Allah n’interdit pas seulement l’adultère et la fornication, Il interdit même de s’en approcher car elle porte atteinte à la dignité humaine en faisant disparaître toute notion de pudeur.
De plus, la fornication et l’adultère mettent tout deux en danger la sauvegarde de la pureté des relations filiales. En effet, un adultère entre un homme et une femme non mariés peut conduire à la procréation. Le nouveau né risque ainsi de se retrouver sans structure familiale pour l’accueillir. En ce sens, plusieurs hadiths illustrent la gravité de ce pêché en Islam: «Celui qui fornique n’est pas croyant au moment où il commet le zinâ…» (Sahîh Boukhâri et Mouslim).
«Lorsque le serviteur commet le zinâ, la foi sort de lui et se transforme en une sorte de nuage qui couvre sa tête…» (Sounan Abî Dâoûd – Authentifié par Al Albâni).
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a aussi expliqué les répercussions de ces actes odieux et les châtiments prévus pour les gens qui les commettent de près ou de loin: «Les sept cieux et les sept terres ainsi que les montagnes maudissent la personne âgée qui commet le zinâ. (En Enfer,) une puanteur tellement forte se dégagera des parties privées de ce genre de personnes qu’elle fera souffrir les gens qui s’y trouvent.» (Mousnad Bazzâr – Hadith dhaïf).
Ces péchés majeurs sont ceux qui entraînent la colère ou la malédiction d ‘Allah (subhannou wa ta’ala) ou ceux liés au châtiment de l’Enfer.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Santé : Huile de palme: Une tartine de Nutella au gout si savoureux, pour un bon cancer à la clef.
Dans une étude, l’Agence européenne de sécurité alimentaire dénonce le potentiel cancérigène de l’huile de palme. Un des éléments phares de la fabrication de la célèbre pâte à tartiner.
Ferrero va-t-il devoir modifier la recette du Nutella? L’Agence européenne de sécurité alimentaire vient de publier un rapport qui pointe du doigt l’huile de palme. Après les attaques sur la déforestation, c’est maintenant la santé qui est en jeu. L’EFSA estime, en effet, que ce produit est potentiellement cancérigène. Un coup dur pour la pâte à tartiner qui en est composée à hauteur de 20%.
En Italie, cette étude a d’ores et déjà eu des répercussions. Des chaînes de magasins ont décidé de boycotter l’huile de palme et de retirer des rayons les produits qui en contiennent, Nutella compris, selon Reuters.
Pas dangereuse si pas chauffée?
La firme italienne a immédiatement réagi. Elle a expliqué que l’huile de palme n’était dangereuse que lorsqu’elle est chauffée à 200 degrés. Ce que ne fait pas Ferrero.
Face aux très nombreuses polémiques, Ferrero pourrait-il tout simplement changer d’huile végétale pour sa pâte à tartiner? L’entreprise explique qu’elle ne peut pas s’en passer: « C’est l’huile de palme qui garantit l’onctuosité et la stabilité unique de la recette de Nutella ». D’après Reuters, c’est aussi l’huile végétale la plus rentable du marché. Si l’entreprise devait changer les 185.000 tonnes d’huile qu’elle utilise chaque année, cela pourrait lui coûter un surplus de 8 millions de dollars.
En bref, dans l’islam nous devons préserver notre corp, notre santé, car c’est une amana. Nous devrons rendre des comptes le jour du jugement dernier, alors Nutella au gout si savoureux, on peut sans passer.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Grand Froid: Agissons dans le bien, œuvrons pour demain.
Janvier ou l’arrivée du grand froid. C’est en cette période que bien des personnes ressentent plus que jamais la solitude, la précarité et la vulnérabilité. L’occasion également de verser la Zakat annuelle pour ceux qui ne l’ont pas fait.
Quand les musulmans répondent présents.
Les associations musulmanes en France s’activent donc chaque hiver pour venir en aide aux plus démunis. Rappelez-vous, la Fédération des musulmans du Sud avait lancé le Plan Grand Froid pour l’Hiver 2015- 2016, l’association Au Cœur De La Précarité se charge quant à elle de maraudes en hiver. Les musulmans répondent présents même en dehors de nos frontières comme ces étudiants américains offrant repas et couvertures ou ces canadiens distribuant des manteaux aux nécessiteux à l’approche du grand froid.
D’autres associations musulmanes mènent également des actions envers les plus démunis telles que l’association Bayyinah ou l’association Bienfaisance qui soutiennent particulièrement les veuves et les orphelins. Oummah31 à Toulouse, Amatullah, sans oublier le Secours Islamique organisent également des maraudes.
Soutenons ces associations de la Oumma qui oeuvrent chaque jour, et trop souvent dans l’ombre pour le bien-être des laissés pour compte en respectant l’exemple de notre honorable Prophète (salla Allah Alaihi wa sallam). Il y a sans doute une association qui organise des maraudes dans votre ville !
Dépenser pour le pauvre, espérer la récompense divine.
Venir en aide aux sans-abri ou simplement à plus démuni que soi, est un devoir pour tout musulman au delà de l’être pour chaque être humain. En effet, nombreux sont les versets relatant notre devoir envers les pauvres : dépenser pour eux en fonction de nos moyens, être bienfaisant envers eux, etc. Entre autres la parole de notre Créateur : {Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu’au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment} (Sourate 17 : Verset 26).
Dépenser pour le pauvre est un de nos devoirs en Islam, quel que soit le montant de notre dépense, gardons à l’esprit que les actes ne valent que par leur intention et que chacun d’entre nous sera rétribué en fonction de son intention inchaAllah. Pensons à la récompense de ceux qui dépensent pour les pauvres, sans rien attendre en retour hormis la récompense de leur Seigneur. Allah les évoque en ces termes : {Ils accomplissent leurs vœux et ils redoutent un jour dont le mal s’étendra partout. et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier, (disant): « C’est pour le visage d’Allah que nous vous nourrissons: nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude ».} (Sourate 76 : Versets 7 à 9).
Dépenser dans le Sentier d’Allah est aussi selon la tradition un moyen sûr de récolter la bénédiction dans ses biens, la préservation contre les épreuves dans cette vie et dans l’Autre.
Qu’Allah nous compte parmi eux et qu’Il vienne en aide aux nécessiteux !
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Benoît Hamon veut mettre en place un visa humanitaire pour les réfugiés.
A l’occasion du second débat de la primaire à gauche, Benoit Hamon a proposé une nouvelle mesure visant à accueillir davantage de réfugiés en France.
« Nous n’avons pas été à la hauteur quand nous avons accueilli si peu de migrants ».
Benoit Hamon a rappelé le retard de la France dans l’accueil des réfugiés, comparé à ses pays voisins : « Sur cent migrants, deux viennent en Europe. Sur ces deux réfugiés qui viennent en Europe, 1,5 va en Allemagne, sur le demi réfugié qui vient en Europe, la moitié est en Suède. » Pour le député PS des Yvelines, la France n’a « pas été à la hauteur » sur la question des réfugiés. Pour y remédier, il propose la mise en place d’un visa humanitaire qui vise à améliorer l’accueil des réfugiés dans le territoire français :
« Le visa, ça veut dire que demain nous prenons en charge le transfert de ceux qui le demandent en raison du fait qu’ils sont persécutés, en raison du fait qu’ils sont obligés à l’exil ou à l’exode. Plutôt que de les laisser dans les mains des passeurs, nous organisons et nous identifions ceux qui veulent passer. Ils seront alors dans les consulats des pays où ils veulent aller en Europe. »
En décembre dernier, il avait également réclamé une meilleure hospitalité envers les réfugiés : « Il nous faut adopter une vraie politique d’hospitalité. C’est un mot qu’on utilise assez peu dans la République. » Avant d’ajouter : « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, c’est certain, mais aujourd’hui la France accueille 0,12% de sa population ».
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Tel Aviv : une manifestation pour la démission de Benyamin Netanyahu.
Samedi soir à Tel Aviv, des milliers de manifestants ont défilé dans les rues de la ville pour demander la démission du Premier ministre israélien.
« Il prend aux pauvres pour donner aux riches »
La politique de Benyamin Netanyahu ne semble pas plaire à tous les Israéliens qui l’ont ouvertement fait savoir durant cette manifestation, entonnant les slogants « Bibi à la maison » ou encore « Il prend aux pauvres pour donner aux riches » pour exiger la démission du Premier ministre. Outre sa politique indigeste, des affaires de corruption dans lesquelles il est mêlé ont conduit ses opposants de gauche à s’insurger publiquement. Netanyahou aurait reçu des cadeaux d’une valeur de 100 000 dollars de la part d’hommes d’affaires, composés de cigares et d’alcool. Il a également demandé au responsable du journal israélien Yedioth Ahronoth de publier des articles plus positifs le concernant, en échange d’une contrepartie financière. La diffusion de cet échange a été rendue publique, au grand regret de Netanyahou.
Ce n’est pas la première fois que Netanyahou est lié à des affaires frauduleuses. Un rapport publié le 17 février a révélé les dépenses somptuaires de Benjamin Netanyahou, dont 68 000 dollars ont été dépensés pour l’achat de produits de beauté.
Clic pour voir la Source de l’article
***

France : Les travailleurs sans papiers rapportent chaque année 1,3 milliard d’euros à l’Etat.
L’émission Infrarouge diffusée mardi 10 janvier sur France 2 a mis à l’honneur la place prépondérante occupée par les travailleurs sans papiers au sein de la société française.
Des cotisations sociales qui permettent de renflouer les caisses de l’Etat
Intitulé « Clandestins, d’autres vies que les vôtres », ce documentaire a dévoilé les sommes exorbitantes que la présence des personnes sans papiers en France a permis de rapporter à l’Etat, depuis leur arrivée au pays. Selon les estimations d’Ires, L’Institut de Recherches Economiques et Sociales, « les cotisations sociales des travailleurs sans-papiers rapporteraient 1,3 milliard d’euros aux caisses de l’État ». Selon des chiffres de Le Monde, la France reste le 80ème pays au monde à accueillir le plus d’étrangers. Des chiffres qui vont à contre courant des stéréotypes sur l’assistanat des clandestins en France. Un extrait de ce reportage met en avant le témoignage intéressant d’un travailleur immigré.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Patrick Bruel s’oppose à la décision de Barack Obama sanctionnant Israël.
Fervent défenseur d’Israël, Patrick Bruel a réitéré son soutien inébranlable sur le plateau de C8. Invité dans l’émission « Salut les terriens », il a remis en question l’abstention des Etats-Unis lors du vote sur la colonisation des territoires palestiniens, en décembre dernier. Patrick Bruel a jugé ce geste de Barack Obama déraisonnable et appelle à la sécurité d’Israël : « Je garde espoir qu’un jour ça s’arrange et ça se passe, ça existe, dans la paix et la sécurité d’Israël ».
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

SLT : Patrick Bruel, contre la décision de… par nonstopzappingofficiel
Clic pour voir la Source de l’article
***

La Coupe d’Afrique des Nations 2017 a débuté : quelle est votre équipe favorite ?
La 17ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations s’est ouverte ce samedi 14 janvier au Gabon. La compétition se terminera le dimanche 5 février avec le sacre de l’équipe qui succédera à la Côte d’Ivoire.
Qui remportera la Coupe d’Afrique des Nations 2017 ?
Ce sont donc le Ghana, la Côte d’Ivoire, l’Algérie, le Sénégal qui sont considérés comme les favoris de cette Coupe d’Afrique des Nations. Qui alors pour les détrôner ? La République Démocratique du Congo, l’Egypte et le Maroc sont des équipes qui ont très souvent déçu par le passé. Sauront-elles cette fois-ci ne pas passer à côté de ce grand rendez-vous ? Quant au pays organisateur, le Gabon, il pourrait bien être poussé par le soutien à domicile et réaliser une excellente performance. D’autres sélections pourraient aussi se faire remarquer alors qu’on ne les attendait pas. C’est notamment le cas du Cameroun ou encore de la Tunisie. Du côté du terrain, les premières rencontres du groupe A se sont terminées sur des matchs nuls.
Ce dimanche, au tour de la Tunisie et de l’Algérie d’entrer dans la compétition. Quelle équipe sera donc championne d’Afrique ?
Clic pour voir la Source de l’article
***

Une ambassade palestinienne inaugurée par le pape au Vatican.
Une ambassade palestinienne a été inaugurée, samedi 14 janvier, par le pape François et le président palestinien Mahmoud Abbas au Vatican. La décision de créer une ambassade a été prise en 2015, soit deux ans après la reconnaissance par le Vatican de la Palestine en tant qu’État. Ce choix du chef de l’église catholique avait provoqué la colère du gouvernement israélien.
La nouvelle ambassade palestinienne est située dans un immeuble qui abrite les ambassades du Pérou et du Burkina Faso.
Le président palestinien a déclaré une nouvelle fois son opposition au transfert de l’ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem :
« On ne peut encore rien dire car cela ne s’est pas encore produit, mais si cela se produisait, ça n’aiderait pas le processus de paix. J’espère que cela ne se produira pas ».
Pendant la campagne électorale, Donald Trump avait promis de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et de transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Etats-Unis : des parents, hostiles au petit ami noir de leur fille, lui coupent les vivres.
Dans le monde merveilleux de l’Amérique de l’après-Obama, où le racisme anti-noirs, plus prégnant qu’auparavant, constitue l’une des sources les plus cruelles de désillusion, et dans l’univers enchanté de l’Amérique selon Trump, où le populisme, l’islamophobie, la xénophobie et le néo-fascisme font rage, comment s’étonner que l’idylle entre une étudiante blanche et un étudiant noir ne suscite des réactions épidermiques que l’on croyait appartenir au passé ?
Dans cette Amérique de Trump qui n’a rien d’un conte de fées, où la magie n’opère que chez Walt Disney, Allie Dowdle, une jeune fille de 18 ans, s’est retrouvée fort démunie après que ses parents ont décidé de la punir sévèrement pour avoir rencontré un prince charmant qui aurait fait tache sur la photo de famille… Leur verdict sans appel est tombé comme un couperet : ils lui ont coupé les vivres, purement et simplement, sans lui trouver aucune circonstance atténuante (source The Independent).
Dans cette Amérique agitée par une haine anti-musulmans à son paroxysme, sur laquelle plane le spectre de la ségrégation, Allie Dowdle a refusé de capituler devant le racisme implacable de ses propres parents, et d’où qu’il vienne d’ailleurs. Plus combative que jamais, elle a aussitôt contre-attaqué en lançant, le 11 janvier, une campagne de crowdfunding afin de financer ses études.
« Il y a à peu près un an, j’ai dit à mes parents que je commençais à sortir avec un garçon nommé Michael, en leur montrant une photo », a relaté la jeune fille devant les médias américains attirés comme des mouches. « Mon père ne m’a pas laissé le choix: je ne pouvais plus revoir Michael. Simplement à cause de sa couleur de peau. Mes parents m’ont dit que je pouvais mieux faire », a-t-elle précisé, indignée.
Interrogé à son tour par la presse, son père s’est justifié en expliquant qu’il « ne préfère pas » que sa fille fréquente un Afro-américain en raison des « problèmes » liés au métissage aux Etats-Unis, en désavouant publiquement la chair de sa chair : « ma fille est trop gâtée, il est temps qu’elle grandisse ».
Privée de ses « économies personnelles », mais aussi de sa voiture, de son téléphone portable et de la somme destinée à payer ses études, Allie Dowdle, qui espérait réunir 13 000 dollars, a déjà récolté plus de 10 000 dollars, en l’espace de quelques jours.
Dans cette Amérique bouillonnante, vampirisée par Trump et les vieux démons qu’il a fait ressurgir, une autre Amérique s’est empressée de répondre au SOS de détresse lancé par la jeune fille, sensible à son cri de ralliement : « Dire Non au racisme ». Les contes de fées existent peut-être encore chez l’oncle Sam…
Clic pour voir la Source de l’article
***

Palestine : Grève générale des Palestiniens d’Israël contre les destructions de maisons.
Un mouvement de grève générale a été observé mercredi par la minorité palestinienne d’Israël, en signe de protestation contre les destructions de leurs habitations, opérations israéliennes qui ne concernent pas seulement, contrairement à ce que certains pensent, les territoires occupés de Jérusalem, la Cisjordanie et Gaza.
Le mouvement est intervenu au lendemain d’une vaste opération de démolition intervenue dans la localité israélienne de Qalansawe, où une vingtaine d’engins lourds accompagnés de nombreuses forces de police ont détruit 10 maisons.
Le prétexte invoqué est toujours le même : défaut de permis de construire.
Mais il en va ainsi depuis la proclamation de l’Etat : malgré un accroissement constant de la population palestinienne du pays, les permis de construire sont le plus souvent refusés par l’Etat d’apartheid : en 2015, dernière année pour laquelle on ait des statistiques, le secteur palestinien n’a reçu que 4,6 % des permis de construire, alors qu’il représente près de 20 % de la population israélienne.
La grève, lancée par le Haut Comité Arabe, a touché les établissements d’enseignements, les commerces et entreprises, à la suite d’un meeting et d’une manifestation à Qalansawe, rapporte l’agence Ma’an. Elle a touché les principales villes « arabes » du pays, dont Nazareth, Umm al-Fahm, Raht et Kuseifa
Une manifestation de solidarité a également eu lieu à l’Université de Tel-Aviv.
Des observateurs estiment qu’en réalisant cette flambée de destructions, Netanyahou cherche à se venger d’une décision de la Cour Suprême israélienne, qui a eu le « courage » d’ordonner la destruction d’un avant-poste, celui d’Amona, installé par des colons juifs sur des terres volées à leurs propriétaires palestiniens en Cisjordanie.
Décision a également été prise de lancer une campagne de solidarité matérielle avec les familles privées de toit par les bulldozers (Caterpillar notamment) à Qalansawe.
D’autres manifestations sont annoncées pour vendredi, après la prière de la mi-journée.
On rappelle enfin qu’en dit de l’injonction de la Cour Suprême, le démantèlement de la colonie dite « sauvage » d’Amona n’a toujours pas eu lieu, Netanyahou ayant déclaré que s’il devait malgré tout se faire, le gouvernement mettrait aussitôt à la disposition des colons d’autres terrains … volés aux Palestiniens.
La pénurie de logements pour les communautés arabes d’Israël n’est pas le résultat d’erreurs ou négligences ponctuelles, mais le produit d’une politique systématique et délibérée depuis la création de l’Etat en 1948, et qui voit en la population palestinienne des étrangers et des ennemis à chasser.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Santé : L’obésité et le diabète font des ravages dans le monde arabe.
Véritable épidémie non infectieuse mais très contagieuse, l’obésité, ce mal du siècle, se propage partout dans le monde, affectant les pays grassement nantis et, désormais, les contrées moins généreusement pourvues, alors que, paradoxalement, la malnutrition est loin d’avoir été jugulée.
Depuis son siège social californien, la RAND Corporation – un laboratoire d’idées américain à but non lucratif, fondé en 1945, qui a pour objectif d’améliorer la politique et le processus décisionnel par la recherche et l’analyse – s’est penchée récemment sur l’une des conséquences les plus graves et les plus répandues de l’obésité : le diabète, aux lourdes complications, qui peut s’avérer fatal dans bien des cas (près de 5,1 millions de victimes par an).
Les liaisons dangereuses entre surpoids et diabète ne sont plus marquées du sceau du secret mais plutôt du sceau du malheur, comme le mettent en lumière nombre de rapports étayés. A cet égard, les conclusions de l’étude menée par la Rand Corporation ont fait ressortir l’inquiétant record détenu par les six pétromonarchies siégeant au sein du Conseil de coopération du Golfe Arabique (CCG), à savoir l’Arabie saoudite, le Koweït, Bahreïn, le Qatar, les Emirats arabes unis et le sultanat d’Oman : elles ont en effet le redoutable privilège d’enregistrer les taux de diabète les plus élevés à l’échelle planétaire.
Tout aussi alarmants parce qu’allant dans le même sens, les rapports circonstanciés de l’Organisation mondiale de la Santé ont mis en évidence que plus de 30% du monde arabe est atteint d’obésité et souffre du mal qui en découle : la diabésité. L’Egypte, confrontée en son sein à l’un des taux de surpoids les plus importants d’Afrique, n’échappe pas à ce fléau qui ne cesse de gagner du terrain par-delà les frontières du Moyen-Orient, jusqu’à toucher de plein fouet les Arabes américains.
Cette épidémie d’obésité, qui pâtit d’une sous-estimation dangereuse en Occident comme en Orient, quand le sens de l’intérêt général commanderait de l’ériger en « urgence de santé publique », ainsi que l’exhortait en 2014 le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, n’épargne pas la grande Amérique considérée comme le porte-étendard de la malbouffe et des obèses.
En 2003 déjà, l’étude réalisée par Linda Jaber mettait en garde contre la « prévalence du diabète et l’intolérance au glucose très élevé chez les adultes Américains arabes installés dans le Michigan ». Treize ans plus tard, ces résultats sont corroborés par de nouvelles statistiques guère rassurantes, faisant état de la prévalence globale du diabète chez 15,5% des femmes et 20,1% des hommes arabes américains, contre seulement 5 à 6% d’Américains blancs non-hispaniques.
En 2006, une analyse des données nationales confiée aux deux chercheuses, Florence Dallo de l’université d’Oakland et Luisa N. Borrel de Lehman College, révélait que 51% des Américains d’origine arabe, disséminés aux quatre coins du pays, étaient en surpoids, distancés en cela par 58% des Américains non-arabes.
« L’obésité est le facteur prédictif du diabète», explique le Dr Abdul El-Sayed, directeur exécutif de la santé pour la ville de Detroit, avant d’insister : « L’obésité est plus fréquente chez des foyers à faible revenu, issus notamment de la classe ouvrière, ou moins éduqués, et résulte principalement d’une mauvaise alimentation, riche en graisses et en sucre, et d’un manque d’activité physique. Cette condition entraîne un risque accru de développer certaines maladies qui peuvent être handicapantes et irréversibles ».
« Avant de venir aux États-Unis, nous étions tous en grande forme, et aujourd’hui nous sommes tous en surpoids », déplore le propriétaire arabe d’une station d’essence à Detroit dans une interview accordée à la presse locale, en précisant que quatre de ses sept frères et sœurs, ainsi que sa mère, sont diabétiques. Pire encore, son propre père, décédé en 2006, a laissé un vide cruel derrière lui en succombant aux graves complications liées à la diabésité. Pour ce fils inconsolable, qui lutte aujourd’hui contre sa propre obésité, le responsable de son malheur a été identifié : la malbouffe made in USA.
Sédentarité oblige, à laquelle s’ajoute la consommation d’aliments à haute teneur en calories et en graisse, dont la restauration rapide et les boissons gazeuses sont de grandes pourvoyeuses, il y a de fortes chances que l’épidémie d’obésité, et son corollaire, la diabésité deviennent un problème de santé publique majeur, massif et sans frontières dans les décennies à venir, si des mesures drastiques ne sont pas prises à temps pour stopper net leur folle progression.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Moscou révèle ce qui remplacera les armes nucléaires comme moyen de dissuasion.
Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou estime que la force de dissuasion non nucléaire devrait réduire les tensions internationales. Ainsi, la Russie compte augmenter vers 2021 de plus de quatre fois ses capacités des forces non nucléaires stratégiques.
Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré ce jeudi que les armes de précision pourraient remplacer les armes nucléaires comme moyen de dissuasion. Cette transition permettrait de réduire le niveau de tension internationale et de consolider la confiance sur la scène mondiale, a indiqué le ministre.
« En 2021, il est prévu d’augmenter de plus de quatre fois les capacités des forces non nucléaires stratégiques russes, ce qui donnera l’occasion de résoudre complètement le problème de la dissuasion non nucléaire », a annoncé ce jeudi Sergueï Choïgou. Selon le ministre, cet objectif sera atteint grâce aux armes de haute précision, notamment les navires et sous-marins équipés de missiles de croisière.
« Pour le moment, la Marine russe se dote de navires et de sous-marins polyvalents modernes équipés de missiles de croisière. En 2021, les forces de la Marine constitueront la base du groupement de porteurs d’armes de précision», a indiqué le ministre.
Le ministre russe de la Défense a également ajouté que l’efficacité des missiles de croisière serait augmentée grâce aux nouveaux avions des forces aérospatiales russes. « Le fait de rééquiper des forces aérospatiales russes avec des systèmes d’avions de combat dernier cri augmentera de 1,5 fois leurs capacités de tir contre les missiles de croisière ». La livraison d’un premier lot de chasseurs de cinquième génération T-50 (PAK FA) est déjà prévue en 2017.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Algérie : Un ancien ministre algérien veut obtenir l’arme nucléaire pour “tenir les juifs à leur place “.
Dans le cadre d’une rencontre organisée le 20 septembre 2015 par le journal arabophone Al-Hiwar autour du thème “Violation sioniste d’Al-Aqsa”, Abderrahmane Belayat, ancien ministre algérien et ancien secrétaire général du FLN, a déclaré : ” Nous devons nous doter de l’arme nucléaire, car si nous n’avons pas d’arme nucléaire, on ne pourra parler ni avec l’Angleterre, ni avec la Russie ni avec personne. Nous la placerons à Tikejda ou dans les Aurès et nous dirons aux juifs de tenir leur place et de quitter la Palestine”
Pour rappel Abderrahmane Belayat est un ancien ministre algérien de l’urbanisme. Autant dire qu’au vu des résultats forts probants de son ministère et de l’urbanisation de l’Algérie, il est certain que les juifs n’ont strictement rien à craindre d’un Belayat, ni même de quelques millions de ses semblables.
Le ministre Belayat, qui veut installer son arme nucléaire à Tikejda, c’est à dire en Kabylie, ou dans les Aurès, c’est à dire en pays Chaoui, ignore que les armes nucléaires ne se gardent pas au sommet des montagnes, encore moins si celles-ci sont peuplées. D’autre part, les deux zone montagneuses qu’il a choisi sont des territoires berbères et non pas arabes. Nous ne sommes plus au temps des misérables vassaux des “foutouhates islamiques” et cela fait bien longtemps que les “Tareq Ibn Ziyad” ne sont plus de ce monde.
Si monsieur Belayat veut faire la guerre aux juifs, qu’il ait donc le courage de la leur déclarer au nom de ses frères mais de chez lui, pas de chez nous, qu’il aille donc dans la péninsule arabique et qu’il y organise avec ses “frères arabes” la guerre contre les juifs. Nul doute qu’ils seront défaits en moins de 6 jours cette fois! … surtout avec des Belayat comme stratèges politiques et militaires pour “tenir les juifs à leur place”. Le ministre algérien ne précise d’ailleurs pas quelle est la place qui est sensée être celle des juifs mais on le devine aisément…
Clic pour voir la Source de l’article
***

La Maison Blanche prépare des actions secrètes visant à renverser Vladimir Poutine.
La Russie a accusé mercredi 21 janvier les Etats-Unis de vouloir “dominer le monde”, notamment en imposant leur position sur la crise ukrainienne aux Européens, après le discours sur l’état de l’Union du président américain Barack Obama.
“Les Etats-Unis ont pris le cap de la confrontation […] et veulent dominer le monde”, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse. “Le discours d’hier d’Obama montre qu’au centre de la philosophie américaine, il n’y a qu’une chose: ‘nous sommes les numéro un’, et tout le monde doit le reconnaître”, a-t-il souligné.
“Renverser Vladimir Poutine”.
Le porte-parole du président russe, Dimitri Peskov, ne s’est pas montré moins vindicatif. Dans une interview à l’hebdomadaire “Argumenty i Fakty”, il affirme que les Occidentaux veulent “isoler la Russie, étouffer son économie et renverser Vladimir Poutine”.
Le conflit en Ukraine n’est selon lui qu’un prétexte. “Si ça n’avait pas été la Crimée” ou l’est de l’Ukraine, “ils auraient trouvé autre chose.” Mais “je suis persuadé que l’Ouest ne pourra pas se débarrasser de nous”, a-t-il ajouté.
Sanctions.
Lors de son discours annuel sur l’état de l’Union devant le Congrès américain, Barack Obama s’est satisfait que les sanctions occidentales aient affaibli la Russie, désormais “isolée” et dont “l’économie est en lambeaux”. Le président américain s’est félicité du “travail difficile” accompli par les Etats-Unis pour “imposer des sanctions” contre Moscou l’an dernier.
Aujourd’hui, ce sont les Etats-Unis qui se tiennent forts et unis avec leurs alliés, tandis que la Russie est isolée et que son économie est en lambeaux”, a déclaré le président américain.
Cela “ne correspond pas à la réalité actuelle”, a répondu Sergueï Lavrov. Les Américains vont finir par “réaliser qu’on ne peut pas maintenir cette position sans cesse”, a-t-il estimé, appelant les Etats-Unis et tous les autres pays à adopter “la philosophie de la coopération et non pas celle de la dictature”.
Moscou accusé d’intervention directe en Ukraine.
Les combats ont redoublé d’intensité depuis une dizaine de jours en Ukraine. Kiev a affirmé mardi soir que les troupes ukrainiennes avaient été attaquées directement par l’armée régulière russe près de Lougansk, une région sécessionniste prorusse voisine de Donetsk. “Absurdité totale” et “hallucinations”, a répondu Moscou.
Ces accusations d’attaque directe par l’armée régulière russe, sur plusieurs points près des villes de Zymohiria et Slovianoserbsk situées à une vingtaine de kilomètres de Lougansk, sont une première depuis la signature des accords de paix de Minsk.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Issa met en garde: l’occupation judaïse Jérusalem par des lois d’expulsion collective
.
Inauguration des activités de la conférence du dialogue palestinien à Moscou
.
Tel Aviv: Les Sionistes exigent la démission de Netanyahu
.
Des Palestiniens blessés par les tirs de l’occupation au nord de Gaza
.
Les colons extrémistes attaquent la mosquée d’al-Aqsa
.
Incursion sioniste limitée à l’est de Rafah
.
Etat de tension et des coups de feu dans le camp de Balata en raison de l’arrestation d’un citoyen par l’AP
.
Haniyeh appelle à une résolution complète et globale à la crise de l’électricité de Gaza
.
L’occupation envahit Jénine et son camp et arrête deux jeunes hommes
.
La Knesset discute de l’expulsion des familles des martyrs
.
Un robot militaire sioniste créé pour contrer les tunnels de Gaza
.
185 incursions israéliennes dans des maisons en Cisjordanie et Jérusalem en 9 jours
.
Abbas ouvre l’ambassade de Palestine au Vatican
.
Le CPI explique les raisons de la crise d’électricité à Gaza
.
Projet de judaïsation au Mont Scopus à Jérusalem
.
Un blessé par les balles de l’occupation israélienne dans le nord de Gaza
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 5 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 5 Rabi Al Awwal 1438.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info
******************************************************************

Une crevasse dans la banquise de l’Antarctique pourrait présager un effondrement de la calotte polaire.
Dans l’ouest de l’Antarctique, des scientifiques ont observé et analysé le détachement d’un bout de banquise du reste du glacier. Les causes de cette fissure ne présagent rien de bon pour la suite.
Des scientifiques pensent avoir découvert la « troublante » raison pour laquelle un énorme morceau de banquise s’est détaché de l’un des plus gros glaciers de l’Antarctique l’an dernier. Et cette raison ne présage rien de bon pour les grandes métropoles côtières dans le futur.
Ce sont donc les eaux réchauffées venant des océans qui ont fait fondre le glacier de l’île de Pin par en-dessous, provoquant une profonde fissure sous la surface. C’est cette même fissure qui a séparé la glace en deux, selon les chercheurs de l’université Ohio State.
D’après leur étude, publiée lundi 28 novembre 2016 dans le journal Geophysical Research Letters, la crevasse de 32 km de long a fini par fendre le glacier de plus de 360 km² en juin 2015.
Les résultats montrent aussi que le changement climatique et d’autres causes pourraient conduire à l’effondrement d’autres gros morceaux de l’inlandsis Ouest-Antarctique (la partie ouest de la calotte glaciaire de l’Antarctique, située dans l’hémisphère ouest) dans les prochaines décennies. Cela provoquerait une montée catastrophique du niveau de la mer, causant des inondations sur les côtes du monde entier.
« La question n’est maintenant plus de savoir si la calotte glaciaire de l’Antarctique va fondre, mais quand », déclare Ian Howat, directeur de l’étude et professeur associé en sciences de la terre à l’université d’Ohio State, dans un communiqué de presse.
« Ce genre de fissuration provoque un mécanisme de retrait rapide de ces glaciers, ajoutant à la probabilité que nous assisterons à un effondrement de l’Ouest-Antarctique de notre vivant », a-t-il ajouté.
Affaiblissement des glaciers.
Le glacier de l’île du Pin et le glacier Thwaites, juste à côté, agissent comme des bouchons dans un évier : ils empêchent la glace de l’inlandsis Ouest-Antarctique de flotter vers l’océan, d’y fondre et d’augmenter le niveau de la mer. Mais comme les glaciers et la glace terrestre derrière eux se délitent, la banquise principale perd ses deux « bouchons », et elle se retrouve à fondre dans l’océan.
D’après une étude de mars 2016 postée dans la revue Nature, l’effondrement de l’Ouest-Antarctique pourrait à lui seul faire monter le niveau de la mer de plus d’un mètre d’ici à 2100. D’autres études imaginent que ce niveau pourrait monter à un peu plus de 3 mètres. Une augmentation qui engloutirait des villes comme New-York, Miami, Manille ou Dacca.
L’équipe de l’université de l’Ohio a d’abord remarqué la crevasse de l’île du Pin en analysant les images prises par un satellite Landsat 8, avant que l’iceberg ne se brise en 2015. Les images montraient un début de faille, qui avait en fait commencé en 2013 presque 20 km plus loin à l’intérieur des terres, et s’était étendue depuis. Des crevasses avaient déjà été découvertes dans la banquise du Groenland. Mais cette étude est la première à révéler une crevasse sous la surface d’un glacier en Antarctique.
Ce genre de crevasse se forme normalement dans des couches de glace fines, étirées, les plus propices à tomber en morceaux. Mais cette crevasse-là a commencé presque au centre de la banquise, qui est normalement plus robuste.
Selon Ian Howat, la crevasse a commencé au fond d’une vallée glaciaire. De l’eau chaude océanique a dû s’y introduire, affaiblissant le centre de la banquise par en dessous et créant une fissure.
« Le plus inquiétant, c’est qu’il y a beaucoup de vallées de ce genre sur ce glacier », décrit Ian Howat. « Si elles sont réellement des lieux de faiblesse, la réduction de la banquise en Antarctique pourrait être encore plus rapide. »
D’après Richard Alley, glaciologue et expert du climat à l’université d’État de Penn, l’étude sera particulièrement « utile » pour les glaciologues qui cherchent à comprendre comment les banquises réagissent aux changements autour d’elles.
Les fissures sont souvent difficiles à représenter correctemment sur des maquettes de banquise, car il est difficile de savoir exactement où et comment la glace va se briser, selon Richard Alley. « Pensez aux tasses à café en céramique que vous avez vu tomber sur le sol : certaines ont rebondi, d’autres se sont ébréchées, cassées en plusieurs morceaux, ou complètement brisées », explique-t-il dit à Mashable.
Pour lui aussi, il existe de solides preuves scientifiques que l’inlandsis Ouest-Antarctique puisse se briser de notre vivant : « Ce n’est pas sûr, clairement. Mais c’est possible, en fonction des décisions prises par les hommes, mais aussi en fonction de processus et de conditions que nous ne connaissons pas entièrement », explique-t-il.
Une perte de banquise nécessaire ?
Ian Joughin, ingénieur au laboratoire de physique appliquée de l’université de Washington, n’est pas de cet avis. Pour lui, l’étude n’apporte pas forcément de nouvelles informations sur la stabilité de l’inlandsis Ouest-Antarctique. La glace de l’île de Pin aurait régulièrement besoin de se séparer de morceaux de glace pour garder le rythme de toute la glace qui s’écoule hors de l’Antarctique. « Le lieu de la fissure n’est pas si différent des lieux des précédentes fissures », confie-t-il à Mashable.
Il pense tout de même que ces nouvelles découvertes sont « à surveiller, mais il est trop tôt pour dire s’il s’agit d’un mouvement durable qui pourrait vraiment altérer le rythme de retrait de la glace dans cette zone. »
En étudiant ce type de détachement d’iceberg, les scientifiques pourraient être capables de mieux prévoir quand et comment l’inlandsis Ouest-Antarctique perdra un plus grand morceau de banquise – mais ils ne pourront pas l’empêcher. Une étude différente a récemment découvert que l’amincissement de la glace et le recul des glaciers dans l’Ouest-Antarctique ne sont « probablement pas réversibles sans un changement majeur des conditions marines ou glaciologiques. »
L’étude, publiée le 23 novembre dans le journal Nature, prouve que le glacier de l’île du Pin a sûrement été d’abord déstabilisé dans les années 1940 après le passage fort et anormalement long du courant El Niño (un courant chaud venant d’Amérique du Sud et passant en fin d’année, après Noël) dans l’océan Pacifique.
Les chercheurs – des scientifiques américains, britanniques, allemands, néerlandais et suisses – n’ont pas évalué le rôle des gaz à effet de serre d’origine humaine ni du réchauffement climatique dans la fonte de l’île de Pin. Mais l’équipe a remarqué que, même après cette période chaude dans les années 1940, une fois les températures redescendues, le recul glaciaire avait continué.
Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article
***

Santé : Faire ses propres lingettes bébé : économique et rapide !
Nous sommes de plus en plus nombreux à devenir méfiants vis-à-vis des produits pour bébé que ce soit les shampoings, les couches, les lingettes. Nous faisons régulièrement la découverte de nouvelles substances toxiques dans les composants, alors comment faire confiance ?
Tout simplement, opté pour le fait-maison car, en plus des économies à faire, vous contrôlez les ingrédients qui constituent vos produits. Aujourd’hui nous allons voir ensemble un tutoriel très simple pour savoir comment faire ses propres lingettes.
Ce qu’il vous faut :
Un rouleau de papier essuie-tout de bonne qualité.
Une bassine.
De l’eau.
Du nettoyant pour bébé.
De l’huile pour bébé.
Une boîte en plastique.
Privilégiez le bio et la bonne qualité !
Au travail !
Découper en deux le rouleau de papier essuie-tout.
Déposer un demi-rouleau dans une bassine.
Dans une tasse et demi d’eau, mélanger deux cuillères à soupe de nettoyant pour bébé et une cuillère à soupe d’huile pour bébé.
Verser le mélange sur le haut de l’essuie-tout.
Laissez reposer 10 minutes le temps que le rouleau s’imprègne.
Puis, retourner le rouleau et répéter les étapes précédentes.
Quand l’essuie-tout est intégralement imprégné, enlever le rouleau en carton du milieu : et vous avez vos lingettes de bébé !

Clic pour voir la Source de l’article
***

Amérique : La photo d’un homme avec une pancarte devant une mosquée du Texas devient virale.
Le message de paix du Texan Justin Normand a été enormement partagé sur les réseaux sociaux. 30 000 partages sur Facebook et plus de 76 000 like.
« Vendredi, j’ai eu du temps pour en faire une. Je suis allé à la mosquée la plus proche pour envoyer un message de paix à mes voisins musulmans » explique Justin Normand qui affirme que les fidèles ont fait preuve « d’hospitalité et d’amour ».
Sur Twitter la photo a connu le même succès.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Syrie: Le clown d’Alep, qui s’occupait de 365 enfants, tué par une frappe aérienne.
Il faisait rire les enfants d’Alep malgré les horreurs de la guerre. Anas al-Basha, que tout le monde appelait le Clown d’Alep, est mort suite à un bombardement des russes ou du régime d’Assad. Il habitait le quartier rebelle assiégé de Mashhab à l’est d’Alep.
Anas al-Basha s’occupait de plus de 365 enfants qui avaient perdu au moins un parent. Marié il y a juste deux mois, il était directeur de l’association Space for hope, un centre de bénévoles pour les écoliers d’Alep est.
« C’était un bon clown. Avec lui, les enfants souriaient et plaisantaient. » « Grâce aux sketches, il brisait les murs entre les enfants », a également confié Samar Hijazi, une bénévole de l’association qui travaillait avec Anas.
Alep Est est le dernier bastion de la rébellion sunnite dans la deuxième ville du pays. Dévastée par un embargo et des mois de bombardements, Alep ressemble à un cimetière où gisent à terre les corps des « martyrs ». La situation humanitaire n’a jamais été aussi catastrophique.
Soutenez l’ONG franco-syrienne : www.syriacharity.org
.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Indonésie: 200.000 musulmans manifestent contre le gouverneur chrétien accusé de blasphème.
En Indonésie, 200 000 personnes ont manifesté à Jakarta pour demander l’arrestation du gouverneur chrétien de la capitale indonésienne. Ils demandent la démission et l’arrestation du responsable politique accusé de « blasphème ».
Les excuses n’auront pas suffi. Les manifestants ont décidé de maintenir la pression contre le gouverneur de Jakarta. En présence d’un important dispositif policier, 22 000 agents, 200 000 personnes ont demandé l’arrestation immédiate de Basuki Thahaja Purnama, surnommé Ahok.
En tunique blanche, hommes et femmes, se sont rassemblés dans le grand parc du monument national, au cœur de la capitale. Les slogans demandant l’arrestation du gouvernement de Jakarta, capitale du pays musulman le plus peuplé du monde, ont été scandés : « Ahok en prison ».
Clic pour voir la Source de l’article
***

Du dialogue en général au dialogue interreligieux en particulier.
On ne peut le nier : dans la société française l’islam apparait sous différentes formes variant entre un islam violent très inquiétant et un islam tolérant et ouvert. Alors que la communauté musulmane (dans sa majorité) aspire à vivre en paix et partagent les même besoins que bon nombre de citoyens français : avoir un meilleur niveau de vie, s’épanouir, offrir à leurs enfants une meilleure éducation et un accès à la culture tout en revendiquant le droit de pratiquer dans la dignité sa religion.
Cependant les amalgames persistent et engendrent des fois des réactions agressives des adversaires de l’islam. Pour se comprendre et dissiper les incompréhensions, des groupes de dialogue et d’échange se sont créées sous différentes appellations : dialogue inter religieux, Relation Islam-Chrétien, Amitié islamo-chrétienne, Association le Pont, Etc….
Ces groupes sont-ils réellement dans la logique d’un dialogue ou dans celle d’une communication ?
C’est la question que j’ai voulu éclaircir dans ce point de vue, en différenciant dialoguer et communiquer, en définissant la part de la communication dans un dialogue, et enfin dire quelle finalité donner au dialogue inter-religieux pour le rendre plus utile et plus efficace (socialement et humainement parlant) ?
Préambule :
Certes, communiquer est une qualité que nous partageons avec les animaux, communiquer pour échanger des informations (par des signes, des cris, des hurlements,…), par contre dialoguer reste une aptitude spécifiquement humaine puisqu’elle est liée à la raison et nécessite un parler ensemble.
Dans la communication, les personnes produisent des messages et génèrent des informations sans qu’il y est nécessairement possibilité de remise en cause. C’est ce qui caractérise par exemple le dialogue interreligieux d’une manière générale, puisque l’échange est limité à parler de ses traditions, de son culte, de son alimentation, des fêtes,…même si des fois la question des finalités et des origines est abordée, mais cela reste limité à la diffusion d’informations.
Alors que le dialogue devrait être toute autre chose, on ne doit pas être dans une logique de dominant-dominé (émetteur-récepteur), chaque personne participant au dialogue doit se reconnaitre implicitement comme un sujet pensant doté d’une intelligence, capable de comprendre du sens, d’en apprécier la portée théorique et la qualité morale. Et par conséquent être en mesure d’approuver ou désapprouver.
Qu’on est t-il de la forme du message ?
Dans une communication le message transmis est une information (un signal au sens propre du terme) qui se veut objective, avec un but précis (dates, organisation, habillement, type de repas,…).
Actuellement, dans le dit dialogue interreligieux l’information est souvent objectivée et n’est pas sujet de critique et de reprise, son sens n’est pas ce qui est en question entre les différents interlocuteurs (un sens doit pouvoir évoluer au cours de la discussion pour que le message puisse prendre forme et non pas simplement être communiqué).
Dans le dialogue interreligieux la discussion est généralement autour de choses non évolutives, traditionnelle et répétitives (les prières, les baptêmes, les fêtes,..). Dans ce cas on ne dialogue pas, on monologue, on utilise l’autre comme outil de communication (sans le vouloir), pour s’auto-confirmer et s’auto-apprécier. La discussion s’engage entre des êtres qui sont d’avance convaincus, ainsi s’évite-t-on l’effort de penser et prendre du recul par rapport à ses convictions. Et par conséquent perdre même l’aptitude à dialoguer avec soi-même et accentuer le conformisme.
D’où l’intérêt du dialogue qui va permettre au message de se rectifier et s’assurer au cours d’une discussion objective le soumettant à la critique et à l’évaluation. Un message qui nait souvent d’une approche singulière qui nécessite confrontation et altérité pour tester sa validité.
Comment rendre une discussion inter religieuse utile ?
La finalité est facile à comprendre si on donne au dialogue sa vraie signification.
Aujourd’hui avec cette manière de considérer le dialogue interreligieux, les finalités sont celles d’une communication, c’est-à-dire des finalités plutôt affectives (pour sentir une présence, pour s’entre-connaitre, pour rassurer l’autre,…). Alors que le dialogue interreligieux doit avoir des fins universelles et utiles (à l’humain et à la société). Il doit répondre à des problématiques existentielles de l’homme (la condition humaine) : pourquoi croire ? Qu’est-ce que la vie ? Qu’est-ce que la mort ? Qu’est-ce que la justice ? Qu’est-ce que la vérité ? Qu’es-ce que la modernité ? L’homme humain, l’homme animal ? La foi peut-elle guérir ? La raison, la laicité,..
Le dialogue interreligieux doit être aussi l’occasion de démontrer (à tout le monde) l’apport de la religion à la société d’une manière générale (pour développer un vivre-ensemble) et à l’homme en particulier (se ressourcer pour vivre en société par exemple).
A travers l’échange (une sorte de médiation collective) sur des questions liées à la finalité de l’existence humaine, les hommes expriment leurs opinions, découvrent la pluralité des jugements et parce que tout esprit qui se respecte ne peut se contenter de la simple communication de ses principes et de ses convictions, ils cherchent par le dialogue et en relativisant sa singularité à la surmonter et par conséquent à s’élever. Le choc des opinions et le conflit sont un horizon infini. Des qu’on se considère la mesure de toute chose, l’idée même de vérité perd son sens.
Un dialogue interreligieux fructueux et sincère apporterait une ouverture à l’autre, un espace d’élargissement de notre singularité et une aide précieuse pour se l’approprier.
Sans la recherche d’une raison universelle, (normalement au-dessus de nos intelligences) on sera condamné à rester dans le différend, une raison qui amène à devenir des partenaires dans une démarche commune et non pas comme des adversaires.
Dans le dialogue interreligieux, il faut aller au-delà des effets d’annonces et de l’échange d’informations pour instaurer un agir dit communicationnel dans lequel les interlocuteurs trouveront un bien commun et définir ensemble un universel pour l’humanité.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Le Président Russe Vladimir Poutine mérite t -il le Prix Nobel de la Paix ?
Donald Trump a nommé le 25 novembre une conseillère à la sécurité nationale qui avait expliqué en 2013 que Vladimir Poutine méritait «vraiment le prix Nobel de la Paix» pour sa gestion du démantèlement des armes chimiques du gouvernement syrien.
KT McFarland, la conseillère adjointe à la sécurité nationale nommée le 25 novembre par Donald Trump va à n’en pas douter donner de l’urticaire aux «faucons» de Washington.
En plein cœur de la crise syrienne en septembre 2013, elle tenait des positions à l’opposée de la classe dirigeante : «Poutine est celui qui mérite vraiment le prix Nobel de la Paix» était le titre de son éditorial publié sur le site internet de Fox News.
Dès le début, elle n’y est pas allée par quatre chemins : «Dans une des manœuvres diplomatiques les plus habiles de tous les temps, le président russe a sauvé le monde d’un désastre certain.»
Elle analysait l’épisode du démantèlement de l’arsenal chimique syrien comme un coup de maître du Kremlin. Elle rappelait qu’au plus fort de la crise syrienne, le secrétaire d’Etat américain John Kerry avait fait un commentaire – imprudent pour les va-t-en guerre – affirmant qu’une attaque contre le régime de Damas ne serait pas nécessaire si Bachar el-Assad permettait le démantèlement de son arsenal chimique, le tout supervisé par un organe international.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Révélation: Nicolas Sarkozy avait commandité l’assassinat d’Hugo Chavez.
La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012.
M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal. La police scientifique avait saisi dans l’appartement qu’il avait acquis 500 grammes d’explosifs C4, 14 fusils d’assaut dont 5 avec visée télescopique, 5 avec visée laser, et 1 avec silencieux, des câbles spéciaux, 11 détonateurs électroniques, 19 721 cartouches de différents calibres, 3 mitraillettes, 4 pistolets de différents calibres, 11 équipements radio, 3 talkies walkies et une base radio, 5 fusils de chasse calibre 12, 2 gilets pare-balles, 7 uniformes militaires, 8 grenades, 1 masque à gaz, 1 couteau de combat et 9 bouteilles de poudre à canon.
Durant son procès, M. Bouquet a admis avoir été formé en Israël et être un agent des services secrets militaires français (DGSE). Il a reconnu préparer un attentat pour assassiner le président constitutionnel Hugo Chavez.
M. Bouquet avait été condamné à 4 ans de prison ferme pour « détention illégale d’armes ». Il a purgé sa peine. Il a été extrait de sa cellule par ordonnance N° 096-12 du premier juge Yulismar Jaime, puis a été expulsé pour « atteinte à la sécurité nationale », en vertu de l’article 39 alinéa 4 de la Loi sur les migrations et les étrangers.
Les autorités vénézuéliennes s’étaient jusqu’à présent abstenues de communiquer sur ce sujet. Les faits ont été confirmés par le porte-parole du quai d’Orsay, Philippe Lalliot. L’ambassade de France à Caracas a décliné tout commentaire.
De notre enquête nous pouvons conclure : (1) le président Nicolas Sarkozy a commandité l’assassinat de son homologue Hugo Chavez (2) l’opération fut un fiasco (3) la France a accordé des compensations substantielles pour étouffer cette affaire durant le mandat de M. Sarkozy.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Dos Santos ne se présentera pas à un nouveau mandat en 2017.
Le président angolais José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis trente-sept ans, ne sera pas candidat à un nouveau mandat à la tête du pays lors des élections générales de 2017, a annoncé la radio officielle.
La Constitution angolaise ne prévoit pas de scrutin présidentiel, mais précise que le poste de chef de l’Etat revient au chef du parti qui remporte les législatives.
M. dos Santos a officiellement lancé vendredi la campagne de son parti pour les élections de 2017 lors d’un discours devant son comité central, sans toutefois y préciser s’il serait candidat à un nouveau mandat.
Le communiqué officiel du MPLA publié à l’issue de cette réunion n’a pas non plus évoqué sa succession, mais à l’issue de sa lecture, la radio nationale a précisé en citant des sources internes au parti que M. Lourenço avait été désigné pour lui succéder.
“Le président José Eduardo dos Santos ne sera pas candidat” à sa succession à la tête du pays, a confirmé à l’AFP M. Pinto.
Le nom de M. Lourenço, qui avait été nommé vice-président du MPLA en août, sera officiellement dévoilé lors du 60e anniversaire du parti le 10 décembre, selon cet élu.
Le chef de l’Etat avait été réélu en août à la tête du MPLA. Il avait semé le trouble en affirmant en mars qu’il quitterait le pouvoir en 2018, un an après les prochaines élections.
Depuis plusieurs semaines, l’Angola bruisse de rumeurs sur l’état de santé du président, qui suggèrent qu’il s’apprête à prendre sa retraite politique.
Le MPLA est arrivé au pouvoir en 1975 lorsque l’Angola a acquis son indépendance du Portugal. José Eduardo dos Santos a pris les rênes du pays quatre ans plus tard après la mort du chef historique du parti, Agostinho Neto.
En trente-sept ans, il a imposé un règne sans partage sur le pays, plus gros producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne avec le Nigeria, mais qui reste l’un des plus pauvres du monde.
Clic pour voir la Source de l’article
***

Le Cameroun, “principal pays de transit” pour le trafic des diamants de Centrafrique.
Le Cameroun est le principal pays de transit des diamants illégaux issus des zones de conflit en Centrafrique avant d’être recyclés sur le marché international en raison de “ses faibles contrôles” et de la “corruption”..
Le Cameroun “est sans aucun doute le principal pays de transit du commerce illicite des diamants de conflit de la République centrafricaine vers le marché légitime des diamants”, rapporte Partenariat Afrique Canada (PAC), une organisation mondiale spécialisée dans la promotion de la bonne gouvernance des ressources naturelles notamment dans les zones de conflit.
Le diamant centrafricain est sous-embargo depuis 2013 en raison de l’insécurité dans ce pays. Cet embargo a été partiellement levé en 2016.
Le Cameroun permet à ces diamants illégaux “de franchir ses frontières et de pénétrer la chaîne d’approvisionnement légale en raison de ses faibles contrôles, de la contrebande et de la corruption”, pointe PAC dont les enquêteurs ont suivi les acteurs de la filière clandestine de diamant en Centrafrique et au Cameroun.
D’après l’organisation, les contrebandiers bénéficient de “l’impunité” des autorités camerounaises, et les trafiquants clairement identifiés par un groupe d’experts des Nations unies ne sont pas inquiétés.
“Une de ces personnes est Patrick Ayandho, qui gère le plus grand bureau d’achat de diamants à Kentzou, dans la région orientale (Est) du Cameroun”, cite PAC.
Les enquêteurs du PAC ont décelé deux procédés grâces auxquels le diamant centrafricain part des zones minières pour les marchés internationaux en passant successivement par l’Est, la capitale Yaoundé puis le port de Douala.
Premièrement, explique PAC dans son rapport, le diamant des zones centrafricaines en conflit entre “illégalement sur le marché mondial par l’entremise du Cameroun, après avoir reçu des certificats du processus de Kimberley valides, émis par des autorités compétentes du gouvernement camerounais”.
“Dans ce cas, les diamants de conflit sont exportés +légalement+, comme si la marchandise provenait du Cameroun”, souligne l’organisation.
Le processus de Kimberley est un régime international de certification en vigueur depuis 2003 pour éviter que les groupes rebelles ne financent leurs activités grâce à la vente sur le marché international de diamant issu des zones en guerre ou “diamant de sang”. Le Cameroun est devenu membre de cette initiative en 2012.
Deuxièmement, “les contrebandiers utilisent le Cameroun simplement comme une entrée vers d’autres pays où ils peuvent blanchir les diamants” centrafricains, selon PAC. De même source, cette deuxième forme de trafic est beaucoup plus nuisible et “implique” également de “nombreux participants au processus de Kimberley”.
En 2016, un faux certificat du processus de Kimberley, établi au Cameroun pour “blanchir” 4.523 carats, soit plus de la production diamantifère annuelle du pays (3000 carats), a été “intercepté”, selon PAC.
Le Cameroun “n’a pas la capacité de faire respecter les normes minimales du (processus de Kimberley) ou d’éliminer avec autorité la présence des diamants de conflit de son territoire”.
Clic pour voir la Source de l’article
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
Projet de loi pour retirer les allocations des enfants sous prétexte d’opérations martyres
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête un prisonnier libéré et continue à détenir des dizaines d’autres
.
Les colons attaquent un citoyen de Sawiya au sud de Naplouse
.
501 candidats pour les élections du Comité central et le Conseil révolutionnaire du Fatah
.
Offensive israélienne à l’entrée de Beit Furik, à l’est de Naplouse
.
Les détenus Abou Fara et Chadid refusent une offre sioniste de briser leur grève faim
.
50 000 handicapés à Gaza face au blocus serré
.
Une femme médecin palestinienne libérée des prisons israéliennes
.
Les forces israéliennes oppriment une marche protestataire à Belain
.
Gaza : un jeune homme blessé à la tête par les tirs des forces israéliennes
.
Le prisonnier al-Najar boycotte les tribunaux d’occupation israéliens
.
Une délégation du Hamas arrive en Malaisie pour assister à la conférence d’UMNO
.
Hamas annonce les fêtes de la 29ème mémoire de sa naissance
.
L’UNRWA octroie des fonds pour les familles sans abri de Gaza
.
Un jeune palestinien en grève de la faim pour être détenu en prison israélienne sans procès
.
Le Hamas dément avoir reçu une invitation égyptienne pour un dialogue national
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com