MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 27 Joumada At-Thani 1438.

Flash info du 27 Joumada At-Thani 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Lettre à ma sœur : le hijab, un pas vers ton Seigneur.

Ma très chère sœur,

J’ai décidé de t’écrire aujourd’hui afin de te parler d’un sujet qui me tient à cœur : le hijab. Mais avant tout comprends bien, ces mots sont ceux d’une soeur fiLlah qui t’aime et qui souhaite pour toi le bien dans cette vie terrestre éphémère ainsi que dans l’au-delà éternel. Entre-nous, penses-tu que le hijab peut t’être nuisible ? Allah ne désire-t-Il pas le bien de Ses créatures entre autres, à travers le hijab ? Shaytan ne cesse de nous souffler des prétextes contre ce bienfait et il arrive que notre esprit s’imprègne de ses excuses dénuées de toute raison. Ses ruses sont nombreuses et ses stratagèmes sont diaboliques… Qu’Allah nous protège contre Shaytan le lapidé ! À présent, j’ai une question à te poser : as-tu seulement réfléchi aux prétextes qui t’empêchent de porter le hijab ? Je t’invite à méditer dessus avec moi inchaAllah, à l’aide de la Parole d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) car c’est là, que se trouvent la droiture et la Vérité…

Étant donné que l’été est apparu, il est probable que tu penses « je ne supporte pas la chaleur et celle-ci sera augmentée avec le hijab. » T’es-t-il déjà arrivé de penser à la chaleur de l’Enfer qui est incomparable à celle d’ici-bas ? Ma chère sœur, ne vois pas le hijab comme un élément qui fait croître la chaleur du soleil mais comme un bienfait qui diminuera la chaleur de l’Enfer. En effet, Allah a dit : {Dis : « Le feu de l’Enfer est d’une chaleur plus intense, s’ils comprenaient »} (Sourate 9 : Verset 81). Ma sœur, tu devrais alors considérer la chaleur de ce monde comme un bienfait qui te rappelle la dureté du châtiment de l’au-delà. Cela devrait donc te motiver à porter le hijab inchaAllah.

Ma sœur, il est possible que certains membres de ta famille refusent que tu portes le hijab. La personne la plus chère étant la mère, tu peux penser « le hijab est obligatoire mais ma mère m’interdit de le porter. Si je lui désobéis, je serai perdante ! ». Le statut de la mère est très important sobhanAllah. Comme tu le sais, Allah ainsi que Son Messager (‘alayhi salat wa salam) nous ont mis en garde contre le non respect des parents et particulièrement de la mère. En effet, Allah a dit : {Adorez Allah, ne Lui associez rien et agissez avec bonté envers les père et mère} (Sourate 4 : Verset 36). Certes, il faut que tu sois respectueuse envers tes parents mais il ne faut pas leur obéir dans la désobéissance à Allah car c’est Lui qui est au dessus de tout. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Nulle obéissance à une créature dans la désobéissance au Créateur ». Comment peux-tu faire passer l’ordre de ta mère avant celui de ton Seigneur qui vous a créées toutes les deux ?! Oukhty, soumets-toi à ton Créateur car Il est Celui qui t’accordera Sa récompense inchaAllah et tu ne seras pas perdante si tu désobéis à tes parents, tant que tu obéis à ton Seigneur.

De même, il se peut que tu ne portes pas le hijab car Shaytan te souffle d’autres faux-fuyants. Par exemple, l’idée que tu ne seras plus attirante ni coquette. Ainsi tu te dis « Si je porte le Hijab, personne ne se mariera avec moi ! ». Tout d’abord, l’homme qui te veut découverte et exposant tes atours dans la désobéissance à Allah, ne mérite pas de t’avoir comme épouse. Cela prouve son manque de soumission et de crainte à Allah. Un tel époux ne t’aidera pas à entrer au Paradis, bien au contraire il t’en éloignera en te détournant du hijab. Le foyer fondé sur la désobéissance à Allah est promis au malheur car notre Seigneur a dit : {Et quiconque se détourne de Mon rappel mènera certes une vie pleine de gêne, et Nous l’amènerons le jour de la Résurrection aveugle } (Sourate 20 : Verset 124). Ensuite, sache ma chère sœur que le mariage est un bienfait qu’Allah octroie à qui Il veut. Si tu fais les choses pour Allah, Il te donnera ce que tu mérites. Ainsi, si tu portes le hijab par soumission à ton Seigneur, Il t’accordera un mari pieux dont tu seras digne incha Allah. Enfin, il te sera possible d’être coquette pour ton époux et de lui dévoiler tes atours, comme l’a autorisé notre Créateur. Cela est bien plus sage et meilleur car Allah bénit les mariages basés sur Son obéissance.

De plus, si tu penses « Si je porte le hijab, je crains de l’enlever plus tard car beaucoup l’ont fait », certes Shaytan t’aura tendu un piège. En effet, son but est d’égarer les serviteurs d’Allah ou du moins, de les empêcher d’effectuer de bonnes actions. Ma chère sœur, si tout le monde pensait de cette manière, l’Islam serait délaissé de même que toutes ses obligations. Pourquoi prier alors que tu risques d’arrêter ? Pourquoi jeûner alors que tu risques d’y renoncer ? Fais les choses pour Allah et Il te les facilitera oukhty ! Si tu ne franchis pas le pas, tu n’avanceras jamais ma sœur. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « L’œuvre la plus aimée d’Allah est celle qui est la plus durable, si peu soit-elle ». Œuvre donc pour Allah, couvre-toi pour Lui ma chère sœur, car Il aime les œuvres durables. L’abandon du hijab de certaines sœurs ne devrait pas te décourager mais te motiver. Tu devrais tout faire afin de ne pas tomber dans le piège de Shaytan comme ces sœurs, et implorer l’aide d’Allah afin qu’Il préserve l’attachement de ton cœur à la religion et au hijab inchaAllah.

Ma sœur, il se peut que tu te dises « Je suis encore trop jeune pour le Hijab. Je le porterai quand je serai plus âgée, mariée ou après le pèlerinage… ». Qu’Allah te préserve oukhty ! Sais-tu seulement quand ton heure arrivera ? L’Ange de la mort attend-il que tu portes le hijab pour te rencontrer ? Non oukhty ! Shaytan te pousse à retarder l’échéance car il serait tellement heureux que tu quittes ce monde sans avoir porter le hijab. Cela reviendrait à une victoire pour lui, qu’Allah nous en éloigne ! N’oublie pas qu’Allah a dit : {Quand leur terme [la mort] vient, ils ne peuvent le retarder d’une heure ni le hâter} (Sourate 7 : Verset 34). Ma très chère sœur, peut-être demain sera ta fin ou peut-être la mienne… La mort ne distingue pas la jeune femme de la femme âgée, ni la femme mariée de la femme célibataire, ni celle qui a accomplit le pèlerinage de celle qui ne l’a pas effectué. Lorsque ton heure viendra, tu ne pourras rien faire pour y échapper. Hâtes-toi donc de te soumettre à ton Seigneur, de te repentir et de te couvrir car le hijab est certes un bienfait pour toi ici-bas comme dans l’au-delà. Ton jeune âge n’est pas une raison de ne pas porter le hijab. Bien au contraire, je pense que ton jeune âge devrait te pousser à le porter rapidement car tu seras interrogée sur ta jeunesse au jour de la Résurrection. Que répondras-tu alors lorsqu’Allah te demandera pourquoi tu dévoilais tes atours aux étrangers ?

Enfin, Shaytan te présente le hijab comme une entrave à l’activité professionnelle. C’est alors chère sœur, que tu penses « Si je porte le hijab, je ne travaillerai jamais ». Or, tu sais aussi bien que moi que Shaytan est celui qui empêche de cheminer vers Allah, notamment en te disant que si tu te couvres par pudeur et soumission à ton Seigneur, tu ne pourras pas travailler « comme toutes les autres femmes ». Je t’invite donc ma sœur à t’interroger sur ton but sur terre : adorer Allah pour gagner Sa récompense ou travailler pour gagner de l’argent ? La récompense de l’au-delà n’est-t-elle pas supérieure et incomparable aux jouissances éphémères d’ici bas ? Le travail ainsi que l’argent qui en découle en font partie sobhanAllah. Ma chère sœur, rappelle toi que lorsque tu abandonnes quelque chose pour ton Seigneur, Il te le remplacera par une chose bien meilleure. En effet, Son Messager (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Tu n’abandonneras pas une chose pour l’amour d’Allah, sans qu’Allah ne t’accorde en échange quelque chose de meilleur. » Ainsi, oukhty, si tu abandonnes la désobéissance et l’exhibition de ton corps pour l’amour d’Allah, Il te donnera une chose meilleure. Et Il est parfaitement Connaisseur de ce qui est meilleur pour toi. Ma sœur, pare-toi de l’habit de l’humilité et de la pudeur devant ton Seigneur car Sa récompense est incomparable aux éventuels profits que tu pourras tirer de ton activité professionnelle.

Ma très chère sœur, l’étape la plus difficile est de franchir le pas car Shaytan t’embellit le péché et te fait croire que tu n’as pas besoin de te couvrir. Qu’Allah nous en éloigne ! Mais lorsque tu auras porté le hijab incha Allah, tu verras comme ton cœur s’apaisera et ton doute disparaîtra.

L’approche du mois béni de Ramadan semble être l’occasion pour toi afin de te parer de la tenue vestimentaire islamique incha Allah. Un mois de piété, de jeûne, de repentir et d’actes d’adoration : quoi de mieux pour te rapprocher de ton Seigneur ?! Celui qui a créé les cieux et la terre ne mérite-t-Il pas que tu te soumette à Lui par le biais du hijab ? Pourquoi est-ce si difficile de le porter si ce n’est à cause des ruses de Shaytan le maudit ? À toi d’être plus forte que Shaytan et ses tentations. Sois forte et déterminée, franchis le pas et pare-toi du vêtement qui embellira ton coeur, ce hijab qui te protégera {le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité} (Sourate 26 : Verset 88).

Qu’Allah te facilite le port du hijab ya oukhty. Qu’Il te protège et t’accorde Son Paradis. Qu’Il nous y rassemble incha Allah, car je t’aime en Lui.

AJIB.FR
***


Le statut de la musique en Islam !

A notre époque, la musique est tellement répandue que personne n’y échappe, au point de banaliser son écoute et de la rendre même inoffensive pour notre religion. Cependant, la musique et le chant font partie des distractions qui nous captivent, au point d’en oublier de faire la prière à l’heure dite.
Il existe deux types de musique: la musique qui résonne dans les boutiques en fond sonore, et la plus dangereuse celle que l’on écoute volontairement pour nous distraire ou « passer le temps ».

De nombreuses personnes justifient leur écoute musicale en annonçant que le Saint Coran ne fait pas mention de son interdiction. Or, de nombreux passages du Saint Coran mettent en avant l’interdiction de la musique.
Allah a dit: « Et parmi les gens il y en a qui, dénués de science, achètent de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant » (Coran 31/6).
D’après Abou Sahba, le compagnon Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée) a dit concernant ce verset: « Je jure par Allah qu’il s’agit de la musique ».
[Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°3599 qui l’a jugé authentique et il a été approuvé par l’imam Dhahabi et il a été authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha vol 6 p 1017].
Le compagnon Abdallah Ibn Abbas (qu’Allah les agrée) a dit concernant ce verset: « La musique et ce qui lui ressemble ».
[Rapporté par Boukhari dans Al Adab Al Moufrad n°1265 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Adab Al Moufrad n°955].

D’autre part, Allah (soubhanou wa ta’ala) a également mentionné que l’écoute de la musique fait partie des caractéristiques des mécréants: « Est-ce que c’est de ce discours que vous vous étonnez? Vous riez et ne pleurez pas alors que vous êtes ‘samidoun’ ». (le mot samidoun signifie musique dans le langue himyarya, un dialecte arabe). (Coran 53 / versets 59 à 61).

D’autres hadiths expliquent son danger, en la mettant dans la même catégorie que l’enivrement découlant de la consommation de l’alcool.
D’après Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Certes Allah a interdit à ma communauté le vin, les jeux de hasard, le mizr (*), le tambour et le ghabira (**) et il m’a rajouté une prière qui est le witr ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami’ n°1747).
(*) C’est une boisson alcoolisée.
(**) C’est un instrument de musique à 6 cordes.

Il est aussi blâmable de retenir les paroles d’une chanson plutôt que d’assimiler des versets du Saint-Coran.

D’après Abou Malik Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Il y aura des gens dans ma communauté qui vont rendre licite l’adultère, la soie, le vin et les instruments de musique ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5590).

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Il y a deux voix qui sont maudites dans l’ici-bas et dans l’au-delà: la voix de l’instrument de musique dans les moments de joie et la voix de la plainte dans les moments de malheur ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami’ n°3801).

L’Islam nous inculque que dans le doute il vaut mieux s’abstenir.
Ainsi, même si certains savants nous mettent en garde seulement sur certains instruments, il est préférable, de tous les bannir. En effet, les instruments de musique ou les chants ont le pouvoir de captiver les hommes, au point de leur faire oublier les obligations religieuses.
Ibn Qudama, le vérificateur de l’école hanbalite (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) dit : « Il existe trois catégories d’instruments de musiques : une catégorie illicite constituée d’instruments à cordes, de toutes les sortes de flûtes, de luth, d’instruments à six cordes, de piano, de rebecs et autres. Quiconque les écoute à plein temps est considéré comme un apostat ». (Voir al-Moughnî 10/173).
Il a dit également : « Si quelqu’un est invité à un festin où il y a de l’alcool et de la musique et qu’il est sûr de pouvoir les empêcher, Il doit y aller et les empêcher, car en le faisant il s’acquitte de deux obligations ; mais s’il ne peut pas les interdire, il ne doit pas s’y rendre ». (Voir Al-Kâfî 3/118).

La musique est très nocive puisqu’elle peut pousser le croyant vers de sombres perditions comme la fornication ou l’adultère. Effectivement, la musique modifie les personnalités, affecte les émotions, créée l’excitation et la passion.
Elle a aussi des effets dévastateurs sur le cerveau, mais aussi sur les autres parties du corps comme le cœur dont elle augmente les battements.
Enfin, le musulman doit être très attentif à ses enfants afin de les occuper autrement que grâce à l’écoute de la musique car les défauts s’ancrent dés le plus jeune âge.
D’après Abdallah Ibn Dinar, je suis sorti avec Abdallah Ibn Omar (qu’Allah les agrée) vers le marché. Il est passé près d’une petite fille qui chantait alors il a dit: « Certes si Chaytan avait laissé ne serait-ce qu’une seule personne il aurait laissé celle-ci ».
(Rapporté par Boukhari dans Al Adab Al Moufrad n°784 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Adab Al Moufrad n°602).

Pour ne pas tomber dans le pêché, il est préférable d’avoir en mémoire la Sourate 51 Ad-Dariyat, verset 56: « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. »
Ce verset nous rappelle que nous sommes de simples créatures d’Allah (soubhanou wa ta’ala) qui œuvrent sur Terre pour lui montrer notre adoration et pouvoir accéder au Paradis éternel in sha Allah.

AJIB.FR
***


Comment calculer la zakat sur vos comptes bancaires en 3 étapes simples.

Comment calculer la zakat sur vos comptes bancaires facilement ? S’il y a bien une question qui revient souvent c’est celle là.
Et dans cet article, vous allez apprendre en seulement 3 calculs rapides, comment vous acquitter de la zakat sur vos comptes courants…

Calculer la Zakat : est-ce vraiment si difficile qu’on ne le pense ?

Calculer la zakat n’est pas quelque chose de difficile, mais encore faut-il prendre quelques minutes pour l’apprendre.

En effet, parmi la sagesse d’Allah Le Très Haut est qu’Il a fait en sorte que les adorations dont nous nous devons nous acquitter de manière régulière soient simples à être comprises et appliquées.

Et la Zakat n’en fait pas exception.

Il est vrai que pour certains calculer la Zakat peut paraître difficile, mais cela est dû en grande partie au fait que premièrement : les ressources en langues françaises expliquées de manière ludique ne sont pas très nombreuses, mais aussi sur le fait que certaines personnes ont des préjugés à devoir calculer et se frotter aux mathématiques (bien qu’elles soient d’un niveau très élémentaires comme nous allons le voir).

Calculer la zakat sur vos comptes courants en 3 étapes.

Si vous le voulez bien, je vous propose un plan d’action simple en 3 étapes :

Premièrement : calculer le nissab.

Calculer le nissab – qui est le taux (ou seuil) minimum imposable en dessous duquel vous n’avez pas de Zakat à payer– est important avant de commencer à calculer la Zakat proprement dite.
Pour le calculer c’est simple.
Vous pouvez regarder cette vidéo explicative (en cliquant ici), ou bien suivre la méthode que je vous donne :
1. Munissez-vous du cours de l’or ET de l’argent par gramme (avec une simple recherche sur internet ne prendra pas plus de 10 secondes)
2. Multipliez le cours de l’or par 85, et celui de l’argent par 595.
3. Le résultat le plus bas est le taux du nissab.

Exemple concret :
1. Le Taux du gramme de l’or : 21 €, Taux du gramme de l’argent : 0,50 €.
2. 21 € x 85 = 1785 € et 0,50 € x 595 = 297,50 €
3. Le résultat le plus bas est celui de l’argent. 297,50€ est donc notre nissab.

Deuxièmement : s’assurer que vous n’êtes pas passé en dessous du nissab.

Maintenant que vous connaissez le montant du nissab (seuil imposable), il s’agit de reprendre vos soldes de compte de l’année qui vient de s’écouler et de vous assurer que pendant tous les mois passés, vous êtes bien resté à un solde supérieur au nissab. (Dans notre exemple 297,50€)
Si tel est le cas, passez à l’étape 3.
En revanche, si pendants certains votre solde était inférieur à 297,50€ vous n’êtes pas éligible à la Zakat.

Troisièmement : calculer la Zakat.

Nous arrivons maintenant au moment clef, LE moment fatidique.
Celui où vous allez calculer à proprement parler la Zakat.
Vous allez voir, cela n’est pas plus difficile qu’une simple division :

Prenez le montant en votre possession et divisez le par quarante.

Par exemple, si votre compte épargne présente 3420 €, divisez le par 40, ce qui nous donne : 85,50 € qui n’est autre que le montant de votre Zakat.

Félicitations, vous savez désormais calculer la zakat sur vos comptes bancaires avec seulement 2 multiplications et une simple division.

Du coup, qui a dit que calculer la Zakat sur vos comptes est difficile ?

Pour finir, j’aurai aimé attirer votre attention que la zakat sur les comptes courant n’est qu’un type de Zakat sur lequel vous devez vous acquitter. Vous avez aussi les bijoux, les fonds de commerce, ou encore les récoltes agricoles…
Pour plus d’informations et de plans d’actions pas-à-pas tels que celui-ci, vous pouvez jeter un coup d’œil dans le livre-DVD : La Zakat Facile qui allie non seulement des mises en situations de la vie courante, mais également des vidéos et schémas explicatifs pour vous aider à calculer votre Zakat comme il se doit, et facilement.

AJIB.FR
***


Al Hassad, la jalousie : les signes et comment en guérir.

Al Hassad dite «la jalousie» en Français, est une des plus grandes maladies du coeur. La jalousie revient à envier ou à souhaiter faire disparaître le bienfait dont jouit l’envié.
La jalousie est une vieille maladie qui tire ses fondements de la création du monde.

Le premier pêché.

Le premier à avoir fait preuve de jalousie, c’est Ibliss. Il a jalousé Adam (que la paix soit sur lui) pour tous les bienfaits qu’Allah (soubhanou wa ta’ala) lui a accordé, mais Allah (soubhanou wa ta’ala) l’a créé de Ses main en lui enseignant tous les noms (de toutes choses) et Il demanda à Ses Anges de se prosterner devant lui.
Il le fit habiter le Paradis mais c’est à ce moment-là qu’Ibliss s’indigna et refusa de se prosterner avec les anges:
«Et lorsque Nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam ». Ils se prosternèrent, excepté Iblîs, qui était des djinns. Il se révolta alors contre l’ordre d’Allah…» (Coran 18/50).
Allah lui demanda la raison pour laquelle il n’avait pas obéi à Son ordre de se prosterner :
« Alors [Allah] dit: « Ô Iblis, pourquoi n’es-tu pas au nombre des prosternés? » » (Coran 15/32).
« Qu’est-ce qui t’a empêché de te prosterner lorsque Je te l’ai ordonné ? » (Coran 7/12).
« (Allah) lui dit: « Ô Iblîs, qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes mains? T’enfles-tu d’orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés? » » (Coran 38/75).
Il fit alors cette réponse : « Il dit: « Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile crissante, extraite d’une boue malléable ». » (Coran 15/33). Pourquoi cela ? Parce que, dit-il : « Je suis meilleur que lui ; Tu m’as créé à partir de feu, et Tu l’as créé à partir de boue ». (Coran 7/12 et Coran 38/76).
La réponse d’Ibis démontre son niveau d’orgueil et sa jalousie envers Adam (Que la paix soit sur lui): « à l’exception d’Iblîs qui s’enfla d’orgueil et fut du nombre des infidèles » (Coran 38/74).

L’histoire d’Iblîs est une preuve indéniable pour tous musulmans que la jalousie mène l’être humain à son évidente perte.

Comment réagir ?

Quant à celui qui observe un quelconque bienfait chez son frère, il ne doit pas le jalouser et pour cela mais il doit demander à Allah de Sa grâce, Allah (soubhanou wa ta’ala) a dit:
« Ne convoitez pas ce qu’Allah a attribué aux uns d’entre vous plus qu’aux autres; aux hommes la part qu’ils ont acquise, et aux femmes la part qu’elles ont acquise. Demandez à Allah de Sa grâce. Car Allah, certes, est Omniscient. » (Coran 4/32)
Mais la jalousie n’est pas un mal incurable, et le croyant à des possibilités pour s’en défaire comme pour s’en protéger.
Pour s’en débarrasser, le musulman doit chercher refuge auprès d’Allah (soubhanou wa ta’ala) contre la jalousie en Lui demandant de l’en préserver et en multipliant les invocations pour s’en éloigner quand il voit une chose qui l’impressionne.

Guérir de cette maladie.

Tout croyant croit en la prédestiné. Si une personne est favorisé par rapport à une autre, c’est par la volonté d’Allah. Être jaloux ne reviens donc pas seulement à envier l’autre, ça revient également à remettre en cause le choix d’Allah. Ce n’est donc notre rapport à l’autre mais plutôt notre lien avec le créateur qui est ébranlée. Le croyant doit toujours se plier à la décision de notre bien aimé créateur.

Le croyant qui veut donc guérir de ce mal doit invoquer Allah (soubhanou wa ta’ala) pour souhaiter la bénédiction de la personne envié au lieu de souhaiter que tous ses bienfaits disparaissent. Il doit également se soumettre aux choix divins pour se rapprocher de son créateur.

Se protéger des envieux.

Quant à la personne envié, il faut qu’elle récite deux sourates protectrices: Al-falaq et An-nass. L’envié doit chercher refuge auprès de Notre Créateur contre le mal de l’envieux.
La jalousie conduit le croyant à s’opposer à Allah (soubhanou wa ta’ala) en prétendant qu’Allah (soubhanou wa ta’ala) ne lui a pas donné ce qu’il mérite. En effet, cette attitude est assimilée à la mécréance relative au Destin et à la Prédestination.
« Allah étend largement Ses dons ou [les] restreint à qui Il veut. Ils se réjouissent de la vie sur terre, mais la vie d’ici-bas ne paraîtra que comme une jouissance éphémère en comparaison de l’au-delà.
Ceux qui ont mécru disent: «Pourquoi n’a-t-on pas descendu sur lui (Muhammad) un miracle venant de son Seigneur?» Dis: «En vérité, Allah égare qui Il veut; et Il guide vers Lui celui qui se repent, ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah». Certes, c’est par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs. » (Coran 13 – versets 26, 27, 28)

« Aucun d’entre vous n’est [vraiment] croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même. »
[Rapporté par Al-Boukhari dans le chapitre de la foi (n°13), et par Mouslim dans le chapitre de la foi (n°45)].

AJIB.FR
***


Canada : Une motion condamnant l’islamophobie a été adoptée à Ottawa.

Une motion condamnant l’islamophobie a été adoptée , jeudi 23 Mars, à Ottawa. La motion vise à reconnaître qu’il faut «endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population» en plus de «condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques».

« M-103 ne donne pas des privilèges à une religion ou à une communauté aux dépens des autres. M-103 ne restreint pas la liberté d’expression. » a déclaré la députée de Mississauga–Erin Mills, en Ontario, Iqra Khalid.

La motion M-103 a été appuyée par 201 députés de la chambre des communes. 91 député ont voté contre la motion.

journaldumusulman.fr
***


Égypte: Hosni Moubarak libéré.

Depuis début mars, la justice égyptienne avait prévu de libérer Hosni Moubarak, ex-président égyptien alors qu’il se trouvait à l’hôpital militaire du Caire. Il y a passé six années de détention, depuis le printemps arabe, révolution qui avait causé sa chute. Il avait été poursuivi pour la mort de manifestants en 2011.

Une enquête contre Hosni Moubarak sera malgré tout ouverte pour corruption car la famille Moubarak, lui, son épouse, leurs deux fils et belles-filles auraient reçu des cadeaux en provenance du journal gouvernemental Al-Ahram pour un million de dollars.

Hosni Moubarak avait été poursuivi pour incitation au meurtre de manifestants, soit près de 1000 personnes, lors des affrontements avec la police. Il avait été condamné à la prison à vie en 2012 et blanchi en 2014… La cour de Cassation a validé cet acquittement le 2 mars dernier.

Un autre procès l’avait condamné, lui et ses deux fils, à une peine de trois ans de prison pour avoir détourné 10 millions d’euros dédiés à l’entretien des palais présidentiels, ainsi qu’une amende de 125 millions de livres égyptiennes, soit 15 millions d’euros, et à rembourser 21 millions de livres, soit 2,5 millions d’euros, à l’Etat. Hosni Moubarak a purgé sa peine et lui et ses fils ont été remis en liberté.

islametinfo.fr
***


France : François Hollande met en cause le manque de « dignité » de François Fillon.

François Fillon, invité jeudi soir sur France 2, a de nouveau tenté de s’en sortir tant bien que mal face à la nouvelle polémique en lien avec Poutine, en accusant François Hollande d’être à la tête d’un « cabinet noir ». Cette pirouette n’a pas été du goût du Président de la Républqiue française qui a de suite répliqué :

« Il y a un cabinet, heureusement, qui travaille mais nous n’avons pas à nous mêler des affaires et, vous savez ma position, ça a toujours été l’indépendance de la justice, le respect de la présomption d’innocence et ne jamais interférer. Je crois que c’est très différent de mes prédécesseurs. »

Il a également constaté que, en priorité, c’est Monsieur François Fillon qui devait « se justifier auprès de la justice » et qu’il était loin de la « dignité » attendue lors d’une campagne présidentielle.

islametinfo.fr###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Jérusalem: L’occupation force un Palestinien à démolir sa maison
.
Blessés dans des affrontements avec l’occupation à Beit Ummar au nord d’Hébron
.
Le Hezbollah condamne l’assassinat de Mazen Foukaha et appelle à punir les criminels
.
Al-Masri:l’assassinat de FouKaha est un crime impardonnable et nous le vengerons
.
Le père de Fuqha: Mazen a passé sa vie à défendre sa patrie
.
Jénine: Un jeune palestinien perd sa main dans une explosion
.
Campagne de financement pour protéger la propriété islamique à Haïfa
.
Mladenov: L’ONU condamne l’illégalité des activités de colonisation
.
Le FPLP appelle à un dialogue national pour étudier la réponse rapide à l’assassinat de Fuqha
.
Le Conseil des droits de l’homme adopte quatre résolutions contre Israël
.
Gaza: Des mesures de protestation seront lancées contre les changements apportés aux programmes de l’UNRWA
.
Les manifestants ferment l’entrée du camp de Deheisheh à Bethléem
.
Arrestation d’un prisonnier après sa libération des prisons de l’AP
.
Les institutions des droits de l’homme lancent une campagne populaire contre le siège
.
Le Hamas accuse Israël de l’assassinat de Fuqha
.
Le prisonnier libéré Mazen Fuqha assassiné à Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Laisser un commentaire