MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Dimanche 13 Dhou al Qiddah 1443, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Dimanche 13 Dhou al Qiddah 1443, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information
https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Dimanche 13 Dhou èl Qidah 1443.

.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

Al-Hedmi : Faire face aux incursions d’Al-Aqsa met fin à tous les projets de judaïsation.
Le chef du Comité anti-judaïsation de Jérusalem, Nasser Al-Hadmi, a déclaré que l’occupation israélienne cherche à judaïser la sainte mosquée Al-Aqsa avec tous les détails et justifications, indiquant qu’elle considère Jérusalem occupée comme un symbole de sa prétendue souveraineté..

Décès du prisonnier libéré Samih Amarneh lors de ses blessures subies à Ya`bad.
Aujourd’hui, samedi, le ministère de la Santé a annoncé le décès du prisonnier libéré, Samih Amarneh, des suites de ses blessures qu’avait subies dans le village de Ya’bad, district de Jénine, il y a quelques jours..

Le Hamas condamne l’agression israélienne contre l’aéroport international de Damas.
Le Mouvement de résistance islamique « Hamas » a condamné la brutale agression israélienne qui a visé, vendredi, l’aéroport international de Damas..

Jénine: des points de contrôle militaires israéliens érigés à ses entrées.
Les forces d’occupation se sont retirées de la ville de Djénine après avoir établi plusieurs points de contrôle militaires aux entrées du gouvernorat et des villages et villes situés sur les routes principales menant à la ville..

Affrontement à Qalqilya et attaques à Bethléem et Jénine.
À l’aube d’aujourd’hui, vendredi, les habitants du village d’Ezbet Al-Tabib, à l’est de Qalqilya, ont confrontés les attaques des colons qui ont pris d’assaut le village et attaqué les maisons des citoyens, tandis que des centaines d’arbres ont été incendiés à l’ouest de Jénine à la suite des attentats de l’occupation..

Arrestation d’un intrus palestiniens dans une base navale.
Aujourd’hui, vendredi, les médias hébreux ont déclaré que l’armée israélienne avait arrêté un Palestinien qui s’était infiltré dans une base navale militaire ..

Un Syrien blessé dans une nouvelle agression israélienne contre le sud de Damas.
Un Syrien a été blessé, vendredi à l’aube, à la suite d’un nouvel attentat « israélien » visant des zones au sud de la capitale syrienne, Damas..

Détérioration de l’état de santé du prisonnier Khalil Awawda.
Hier soir, les autorités d’occupation ont transféré le prisonnier Khalil Awawda, qui était en grève de la faim pour le 100e jour consécutif, de la clinique de la prison de Ramle à l’hôpital..

L’occupation arrête 4 citoyens et convoque d’autres en Cisjordanie.
Vendredi, les forces d’occupation sionistes ont arrêté quatre citoyens et en ont convoqué d’autres en Cisjordanie occupée..

Appels au peuple de Cisjordanie et de l’intérieur à intensifier la lutte et protéger Al-Aqsa.
Le porte-parole du Hamas pour la ville de Jérusalem, Muhammad Hamada, a appelé notre peuple en Cisjordanie, à Jérusalem et à l’intérieur, et tous ceux qui peuvent atteindre la mosquée Al-bas à intensifier les liens.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

…..Covid-19 : aucun nouveau cas détecté.

Le ministère de la Santé a annoncé, ce samedi, dans un communiqué, qu’aucun nouveau cas confirmé de Coronavirus (Covid-19) n’a été enregistré ces dernières 24 heures en Algérie. Selon la même source, aucun patient ne se trouve actuellement en soins intensifs.

Le total des cas confirmés se stabilise ainsi à 265.925, celui des décès demeure également inchangé (6.875 cas), ainsi que celui des patients guéris qui se stabilise à 178.435 cas.

…..Les conditions de la pêche au thon rouge fixées par un arrêté ministériel.

Les conditions et les modalités de la pêche au thon rouge par les navires battant pavillon national ont été fixées par un arrêté ministériel paru au Journal officiel N38.

Il s’agit de l’arrêté du 24 février 2022 fixant les conditions et les modalités de la pêche au thon rouge par les navires battant pavillon national signé par le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques Hicham Sofiane Salaouatchi.

En vertu de ce texte, la pêche au thon rouge est subordonnée à l’obtention d’un permis de pêche délivré par le directeur de la pêche et de l’aquaculture territorialement compétent après la présentation d’un dossier composé de plusieurs pièces.

Il est exigé, entre autres, une demande écrite de l’armateur précisant la nature de la pêche ciblée, la pêche au thon rouge mort ou la pêche au thon rouge vivant, les caractéristiques techniques du ou des navire(s) de capture et les moyens utilisés pour la traction des cages de transport du thon rouge vivant ainsi que celles des moyens et des engins de pêche et de traction à utiliser.

S’agissant de la participation à la pêche au thon rouge vivant ou mort, elle est ouverte par des avis d’insertion dans deux quotidiens de la presse nationale (arabe et française) et par voie d’affichage au niveau des administrations des pêches, territorialement compétentes, est-il mentionné dans cet arrêté.

Des conditions minimales sont requises pour la participation à la campagne de pêche au thon rouge, notamment la jouissance de la nationalité algérienne pour la personne physique ou morale et la possession d’un navire thonier armé et équipé.

Il est requis aussi que la personne physique ou morale sollicitant un permis de pêche n’ayant pas commis d’infraction en matière de la pêche au thon rouge et que le navire thonier n’ayant pas fait l’objet de décision pénale définitive en matière de pêche au thon rouge.

Le dossier pour l’obtention du permis de pêche doit être déposé auprès de l’administration chargée des pêches territorialement compétente, en 2 exemplaires, 3 mois, au moins, avant le début de la campagne, stipule l’arrêté.

Dans le cadre du suivi et du contrôle de l’activité de la pêche, les navires thoniers et les remorqueurs doivent être équipés d’une balise de positionnement opérationnelle 5 jours avant le début de la campagne et 5 jours après sa fin.

Le suivi du déroulement de la campagne de pêche au thon rouge est assuré par une cellule créée au niveau de l’administration centrale de la pêche, tandis que le suivi et le contrôle des opérations de pêche au thon rouge à bord de chaque navire sont assurés par deux contrôleurs observateurs représentant l’administration chargée des pêches et le service national de garde-côtes.

Les armateurs de tous les navires thoniers senneurs sont tenus aussi, dans le cadre des dispositions de ce texte, d’embarquer un observateur de la commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA).

Des obligations du capitaine du navire ont été également fixées par l’arrêté, notamment la communication à l’administration chargée de la pêche et au service national de garde-côtes, un rapport hebdomadaire de capture à transmettre, au plus tard le lundi de chaque semaine.

Le capitaine de navire thonier doit établir et transmettre aussi, à l’administration chargée de la pêche, un rapport final sur la campagne de pêche dans les 48 heures qui suivent l’entrée du navire thonier au port de débarquement, précise-t-on par ailleurs dans cet arrêté.

…..Education : plus de 700.000 candidats passent le baccalauréat à partir de dimanche.

Plus de 700.000 candidats se présenteront à partir de dimanche aux épreuves du baccalauréat (Session 2022) répartis sur plus de 2.500 centres d’examen à travers le territoire national.

Les épreuves du baccalauréat se dérouleront sur cinq jours (du 12 au 16 juin en cours).

Selon le ministère de l’Education nationale, aucun changement n’a été opéré sur le déroulement de l’examen du baccalauréat cette année par rapport aux années précédentes. Les candidats auront deux sujets au choix dans chaque matière, avec l’ajout d’une demie heure dans le temps de réponse, en sus du temps règlementaire pour chaque matière.

L’examen se déroule pour la troisième année consécutive dans des conditions exceptionnelles, marquées par l’adoption du protocole sanitaire et des mesures préventives contre la Covid-19.

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, avait affirmé dernièrement que les sujets des épreuves du baccalauréat porteront sur les cours dispensés en présentiel dans les établissements scolaires durant les trois trimestres, appelant à « ne pas prêter attention aux rumeurs » notamment sur les réseaux sociaux.

« Le ministère veillera à l’application rigoureuse des lois à l’encontre de tout individu qui tentera de diffuser de faux sujets » sur les réseaux sociaux, avait-il soutenu, estimant que ces agissements sont susceptibles « de perturber les candidats et de leur causer une fatigue psychophysique ».

Il avait également recommandé aux parents d’accompagner leurs enfants sur les plans psychologique et pédagogique et de les encourager à la persévérance.

Le ministre avait appelé à la « discipline et au respect de l’heure d’ouverture officielle des centres d’examen par les encadreurs et les candidats », sachant que les centres d’examen ouvriront à 7h30 pour les candidats et l’épreuve débutera à 8h30.

M. Belabed avait affirmé qu’il « veillera personnellement » sur le déroulement des épreuves, dès la réception et la sécurisation des sujets au niveau des centres d’examen, mettant en avant les nouvelles mesures prises par l’Etat pour la lutte contre la tricherie et la fraude et « l’intensification des efforts pour préserver la crédibilité des examens ».

Il s’agit également, selon le ministre, « d’assurer un climat propice aux candidats parmi les personnes aux besoins spécifiques et à ceux qui se trouvent dans des établissements hospitaliers ou dans des centres de rééducation et de réinsertion, tout en observant le protocole sanitaire en vigueur ».

Le ministère de la Justice avait adressé une note de service aux procureurs généraux près les cours de Justice afin de procéder à l’installation d’une cellule de veille et de suivi au niveau de chaque cour, en vue de prévenir et de lutter contre la tricherie, la fraude et les fuites des sujets des prochains examens officiels notamment par l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Pour sécuriser les examens scolaires nationaux, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mis en place un plan spécial incluant une série de mesures pour assurer le bon déroulement des épreuves du Baccalauréat.

A cet effet, « un dispositif sécuritaire a été mis en place pour veiller à la sécurisation des centres d’examen, tout en renforçant la présence sur le terrain des forces de police et en assurant l’escorte et la sécurisation du transport, de la distribution des sujets ainsi que le transfert des copies vers les centres de collecte à la fin de chaque épreuve ».

« Les équipes présentes sur le terrain assureront la fluidité du trafic routier à travers les principaux axes et routes menant aux établissements éducatifs et aux centres d’examen ».

A cet effet, la direction générale de la Protection civile a mis en place un dispositif opérationnel de prévention pour assurer la sécurité des centres d’examen.

Les services techniques de prévention ont effectué des visites de prévention et de sécurité au niveau de tous les établissements scolaires retenus pour abriter ces examens.

Ces services ont mobilisé un dispositif opérationnel composé de quelque 18562 agents d’intervention tous grades confondus, 1460 ambulances et 1026 camions anti-incendie pour assurer une couverture opérationnelle efficace et veiller sur la sécurité des candidats et des encadreurs.

Le Commandement de la Gendarmerie nationale a pris une série de mesures de sécurité, à travers l’ensemble du territoire national, pour assurer le bon déroulement des épreuves.

Ces services ont mis en place un plan spécial axé principalement sur le déploiement de brigades fixes et mobiles et l’intensification des patrouilles de contrôle pour fluidifier la circulation, notamment au niveau des axes menant aux centres d’examen.

Le Commandement de la GN a rappelé les moyens de communication (numéro vert 1055, page Facebook « Tariki » et site de pré-plaintes « ppgn.mdn.dz ») mis à la disposition des citoyens pour tout signalement ou demande d’assistance.

…..Triche au BEM : un député et un chef de brigade de la Gendarmerie écroués.

Un député de l’Assemblée populaire nationale (APN) et un chef de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale (GN) par intérim ont été placés sous mandat de dépôt, jeudi dernier, dans une affaire de fraude à l’examen du BEM, indique le procureur de la République près le tribunal d’El Oued, rapportent plusieurs médias.

L’affaire remonte au 7 juin dernier, quand le chef du centre d’examen dans la commune de Stil a dénoncé auprès du groupement territorial de la Gendarmerie d’El Meghair des pratiques de fraude.

Le député (A. A.) lui a transmis une enveloppe par l’intermédiaire du dénommé B. A., chef de brigade de la GN par intérim, contenant les réponses corrigées de la filière des mathématiques, pour les remettre à la fille du député, candidate aux épreuves du BEM au niveau du centre, selon le parquet, qui a aussitôt ordonné l’ouverture d’une enquête, ayant permis l’interpellation de quatre personnes dont le député, le chef gendarme ainsi que les dénommés K. K. et M. S.

Les mis en cause sont poursuivis pour fuite des sujets et réponses d’examens du BEM, abus de fonction, incitation d’employés au trafic d’influence et abus de fonction.

Présentés devant le parquet, le député et le chef de la brigade ont été placés sous mandat de dépôt alors que les deux autres mis en cause ont été mis sous contrôle judiciaire.

…..Importation automobile : « La situation connaîtra de nouvelles solutions bientôt », (A. Raouya).

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a reconnu que les entreprises, les administrations et les citoyens algériens avaient besoin de nouveaux véhicules, après l’arrêt de l’activité d’importation et de montage pendant plusieurs années. Il a indiqué que le gouvernement est en train d’étudier le dossier, et qu’il verra un dénouement dans les prochains jours, a rapporté hier vendredi le quotidien arabophone Echorouk.

Dans une intervention lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales, le ministre des Fiances s’est exprimé au sujet des importations automobiles. Il a évoqué, à ce propos, la question des exonérations fiscales.

Le ministre des Finances a déclaré : « Nous sommes conscients des besoins en voitures des ministères, des entreprises et des citoyens. Il y a une pénurie sur le marché. Le gouvernement en est conscient, et en tant que son représentant, je vous assure que la situation connaîtra de nouvelles des solutions bientôt », selon la même source.

En réponse à une question concernant les exonérations douanières de l’importation de véhicules, le ministre des Finances a confirmé que le gouvernement prépare de nouveaux textes juridiques en vue du retour prochain de l’importation des véhicules et du montage automobile.

Le ministre des Finances a indiqué que la législation en vigueur accorde cet avantage à ceux ayants droit. Il s’agit « des invalides de la guerre de libération nationale, les fils de chahid handicapés et les personnes invalides dans un cadre civil », a-t-il précisé.

Pour Raouya, la généralisation de ces avantages à d’autres catégories « aura de lourdes conséquences économiques, sous forme de prélèvements considérables des recettes fiscales et une charge qu’auront à assumer les ministères concernés par ces exemptions ».

…..Crise Algérie-Espagne: Alger répond à l’Union européenne.

La crise entre l’Algérie et l’Espagne s’est amplifiée après l’annonce mercredi dernier de la présidence algérienne de suspendre le Traité d’amitié conclu entre l’Algérie et l’Espagne il y a 20 ans.

Dans un communiqué commun, le chef de la diplomatie de l’UE Josep Borrell et le vice-président de la Commission en charge du Commerce Valdis Dombrovskis ont jugé cette décision « extrêmement préoccupante ».

L’Union européenne a mis en garde, ce vendredi 10 juin, l’Algérie contre les conséquences des restrictions commerciales qu’elle a imposées à l’Espagne, menaçant Alger de mesures de rétorsion si aucune solution n’est trouvée pour régler le contentieux.

La commission de l’Algérie auprès de l’Union européenne déplore la précipitation avec laquelle la Commission européenne a réagi sans consultation préalable, ni vérification aucune, auprès du gouvernement algérien, à la suspension par l’Algérie d’un Traité politique bilatéral avec un partenaire européen, en l’occurrence l’Espagne », rapportent plusieurs médias citant un communiqué de l’ambassade d’Algérie à Bruxelles.

La représentation diplomatique algérienne a précisé que l’UE a réagi « sans s’assurer que cette mesure n’affecte ni directement, ni indirectement ses engagements contenus dans l’Accord d’association Algérie-Union européenne », selon la même source.

La représentation diplomatique algérienne a indiqué que « s’agissant de la prétendue mesure d’arrêt par le gouvernement des transactions courantes avec un partenaire européen, elle n’existe en fait que dans l’esprit de ceux qui la revendiquent et de ceux qui se sont empressés de la stigmatiser. »

Elle fait sans doute allusion à la décision de l’Abef de geler les opérations de domiciliation bancaire pour les importations et les exportations de et vers l’Espagne.

La représentation diplomatique algérienne a également rassuré sur la poursuite des livraisons de gaz à l’Espagne.

« En ce qui concerne les livraisons de gaz à l’Espagne, l’Algérie a déjà fait savoir par la voix la plus autorisée, celle de Monsieur le Président de la République, qu’elle continuera à honorer tous ses engagements pris dans ce contexte, à charge pour les entreprises commerciales concernées d’assumer l’ensemble de leurs engagements contractuels », selon le même communiqué.

.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah