MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 19 Dhoul Qidah 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 19 Dhoul Qidah 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 19 Dhou èl Qidah 1442.
.
.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.

Les forces d’occupation arrêtent un jeune palestinien à al-Aghouar.
Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté, lundi soir, un jeune palestinien de la région d’al-Aghouar nordique.

Les autorités d’occupation libèrent le détenu Khedhr Adnen.
Les autorités d’occupation israéliennes ont libéré, lundi, le détenu du mouvement al-Jihad islamique cheikh Khedhr Adnen (43 ans) après un mois de détention administrative.

Hanyeh rencontre Nabih Berri à Beyrouth.
Le président du bureau politique du Hamas, Ismail Hanyeh, s’est rencontré lundi soir à Beyrouth avec le président du parlement libanais Nabih Berri.

Coronavirus : deux morts et 130 nouvelles contamnations en Palestine.
Le ministère de la santé à Ramallah a déclaré, lundi 28 juin, que deux citoyens sont morts et 130 autres sont nouvellement contaminés du coronavirus alors que 275 malades se sont rétablis lors de ces dernières 24 heures en Palestine.

Les journalistes palestiniens exigent une protection internationale contre les attaques de sécurité de l’AP.
Aujourd’hui, lundi (06-28), des journalistes palestiniens ont organisé un sit-in de protestation contre les attaques de sécurité de l’Autorité palestinienne (AP) contre les journalistes, tout en couvrant les marches de protestation organisées dans plusieurs zones de la Cisjordanie occupée, pour protester contre « l’assassinat du militant palestinien Nizar Banat, par des membres de la sécurité de l’AP « .

Les soldats de l’AP prennent d’assaut le domicile de la famille d’un journaliste pour l’arrêter à Naplouse.
Lundi matin (28-06), les forces de sécurité de l’AP ont pris d’assaut une maison pour la famille du leader martyr d’Al-Qassam, Youssef Al-Sarkji, dans le but d’arrêter son fils, le journaliste Tarek.

Une délégation dirigée par Haniyeh rencontre le président libanais.
Le chef du bureau politique du Mouvement de résistance islamique « Hamas », Ismail Haniyeh, à la tête d’une délégation du mouvement, a rendu visite aujourd’hui, lundi (28-6), au président de la République libanaise, le général Michel Aoun, au palais présidentiel, près de la capitale libanaise, Beyrouth.

Le représentant de la famille Nizar Banat s’est retiré de la commission d’enquête.
Le Dr Hazem Al-Ashhab, représentant de la famille de l’opposant politique Nizar Banat au sein du comité d’enquête mis en place par l’Autorité Palestinienne(AP), a annoncé son retrait du comité, à la demande de la famille de Nizar, qui a été assassiné par les services de sécurité de l’AP, jeudi à l’aube dernier .

4 soldats blessés lors d’une tentative d’attaque de jeunes Palestiniens.
Le site d’information hébreu (0404) a rapporté que 4 soldats israéliens ont été blessés aujourd’hui, lundi, lors d’une tentative d’attaque de jeunes palestiniens, dans la ville de Shuafat (à l’est de Jérusalem occupée).

3 jeunes hommes blessés lors d’une attaque de colons à l’est de Tubas.
Hier soir, dimanche, trois jeunes hommes ont été blessés, lorsqu’un groupe de colons les a attaqués, à l’est du village de Tayasir, à l’est de Tubas.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.

Covid-19 en Algérie : 375 nouveaux cas, 237 guérisons et 6 décès.

L’Algérie a enregistré 375 nouveaux cas de contamination au coronavirus Covid-19 durant ces dernières 24 heures, rapporte ce lundi 28 juin 2021, le ministère de la Santé dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

L’Algérie a également enregistré 6 nouveaux décès et 237 guérisons durant la même période, selon la même source. 23 personnes se trouvent aux soins intensifs.

Le nombre total de personnes infectées par le coronavirus Covid-19 en Algérie s’est établi à 138.840, alors que celui des décès est de 3.699, et le total des guérisons est de 96.572 personnes guéries.

Signature d’un mémorandum d’entente entre Sonatrach et l’indonésien Pertamina.

Sonatrach et son partenaire indonésien Pertamina renforcent leur relation en procédant à la signature d’un mémorandum d’entente, rapporte ce lundi 28 juin 2021, le groupe Sonatrach dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Les deux sociétés ont convenu de poursuivre leur collaboration stratégique pour accroître leur portefeuille d’activités en Algérie et à l’international, précise le même communiqué.

Le mémorandum d’entente, signé par Toufik Hakkar, président directeur général de Sonatrach et Mme. Nicke Widyawati, président directeur général de Pertamina, couvrira toute la chaîne de valeur des hydrocarbures, de l’amont à l’aval.

Le potentiel de coopération inclurait, notamment des projets existants et/ou nouveaux dans l’amont, l’approvisionnement en pétrole brut et en GPL, les énergies renouvelables et la recherche & développement, a souligné le groupe Sonatrach dans le même communiqué.

« Nous nous félicitons de la signature de ce nouveau mémorandum d’entente qui démontre la volonté de deux parties de renforcer leurs relations existantes », a déclaré Toufik Hakkar. Ce dernier, a également exprimé sa volonté de renforcer cette relation à travers l’examen et l’identification avec Pertamina, de nouvelles opportunités d’investissement dans le pétrole et le gaz en Algérie et a l’étranger, mutuellement bénéfique.

« Les compagnies nationales hydrocarbures telles que Pertamina et Sonatrach doivent être au premier plan de l’intérêt national, notamment en garantissant l’approvisionnement de l’énergie sur le marché domestique », a déclaré Mme. Widyawati, en ajoutant que grâce à sa collaboration avec Sonatrach, Pertamina est optimiste quant à sa capacité à surmonter divers défis auxquels l’Industrie pétrolière et gazière sera confrontée à l’avenir.

« À l’avenir, l’industrie pétrolière et gazière est encouragée à entrer dans la transition énergétique et la tendance à la décarbonation. Par conséquent, les sociétés pétrolière et gazière doivent penser de manière créative et prudente pour gérer leurs portefeuilles », a ajouté Mme. Widyawati.

« Consciente des futurs enjeux environnementaux et économiques, la Sonatrach a déjà initié, en interne et en collaboration avec ses partenaires tels que Pertamina, la réflexion sur les transformations à opérer dans ses différentes activités, pour réduire les émissions de gaz à effet », a indiqué Toufik Hakkar, ajoutant que « la conclusion de mémorandum d’entente confirme, une fois de plus, l’intérêt des compagnies pétrolières et gazières pour le domaine minier algérien ».

Covid-19 : levée de l’interdiction d’exportation des masques de protection.

Le ministère du Commerce a annoncé lundi dans un communiqué la levée de l’interdiction d’exportation des masques médicaux, tous types confondus, et des gels et solutions hydro-alcooliques.

« Dans le cadre de la poursuite des efforts visant la diversification de l’économie nationale et la promotion des exportations hors hydrocarbures, le ministère du Commerce informe l’ensemble des opérateurs économiques de la levée de l’interdiction d’exportation des masques de protection et des bavettes, tous types confondus, et des gels et solutions hydro-alcooliques », lit-on dans le communiqué.

Début mai, la sous-directrice de la production et du développement industriel au ministère de l’Industrie pharmaceutique, Asma Adimi avait indiqué que des autorisations d’exportation « seraient prochainement délivrées » par le ministère du Commerce afin de permettre aux producteurs locaux de masques de protection contre la pandémie de Covid-19 d’exporter leur produits.

La même responsable a précisé que les quantités de masques de protection exportables seraient définies sur la base d’une étude réalisée, en partie, par le département de l’Industrie pharmaceutique qui permet d’avoir une meilleure visibilité sur l’état des stocks et les capacités de production.

L’exportation des masques de protection est devenue possible suite à la levée de l’interdiction d’exportation temporaire touchant certains produits liés à la lutte contre la propagation de la pandémie, a-t-elle poursuivi, ajoutant que « cette décision a été confirmée par un courrier émanant du Premier ministre et dont le ministère de l’Industrie pharmaceutique a été destinataire ».

Elle a souligné, toutefois, qu’une cellule de veille multisectorielle composée de représentants du ministère de l’Industrie pharmaceutique et celui du Commerce « sera mise en place afin d’ajuster cette offre exportable selon l’évolution de la situation épidémiologique en Algérie et les besoins nationaux ».

L’exportation des masques de protection contre le coronavirus a été permise grâce à l’augmentation considérable des capacités de production dans ce domaine, durant les derniers mois.

La production nationale de masques, tous types confondus, a atteint les 9.560.000 masques/jour dont des masques chirurgicaux, FFP2 et KN95, selon les chiffres obtenus par l’APS auprès du ministère de l’Industrie pharmaceutique.

Ces quantités sont produites par près de 1.635 fabricants entre artisans et industriels, selon cette même source.

Le Cread planche sur l’impact socio-économique de la Covid-19 en Algérie.

Intéressante conférence sur la pandémie de Covid-19 et ses conséquences sur la société algérienne, que le Centre de Recherche en Economie Appliquée pour le Développement (CREAD) a organisé le jeudi 24 juin 2021 à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) d’Alger.

Une dizaine de chercheurs de diverses disciplines ( économie, sociologie, anthropologie, statistiques etc.) ont, à cette occasion, porté des regards croisés sur les conséquences multiformes de cette crise sanitaire sur la société algérienne et les réactions, tout aussi diverses, de certains acteurs socioprofessionnels qui furent contraints de gérer cet inattendu fléau.

Chacun de ces spécialistes s’est attelé à rendre plus lisibles les comportements individuels et collectifs provoqués par cette pandémie et à décrire les ripostes les mieux adaptées pour assurer un minimum de continuité aux activités fragilisées ou, carrément sinistrées, par cette subite et dangereuse déferlante de Coronavirus. Il s’agit principalement de l’enseignement secondaire et supérieur, du travail dans certaines branches d’activités économiques, du transport et du tourisme.

Pas moins de 9 études portant sur cet ensemble de chamboulements provoqués par cette pandémie, ont été réalisées par ces chercheurs, aux moyens d’enquêtes qui ont réussi à mettre évidence, diverses facettes de ce phénomène inédit, qui ne cesse de modifier les comportements d’une société en quête quasi obsessionnelle d’adaptations aux nouvelles conditions imposées par cette maladie.

Cette pandémie a en effet ouvert la voie à des opportunités qui ont permis de contourner certaines difficultés générées par cette maladie, à commencer par le recours aux technologies de l’information et de la Communication qui ont permis d’assurer â distance la continuité du travail dans les entreprises et les institutions, ainsi que dans les établissements d’enseignement et de formation contraints à de longues périodes de confinement. Il y a aussi tous les moyens inédits que les populations ont dû adopter pour pouvoir voyager, communiquer et se déplacer au sein de leurs communautés en période de restrictions.

Les détails de ces études, réalisées par d’éminents chercheurs tels que Amina Merah, Chemseddine Tidjani, Riad Belghebrid, Lahna Idres, Mohamed Kadi, Narimane Benabderrahmane, Billal Aliat, Walid Merouani et Abdelkrim Zoheir Hadefi, se trouvent dans les Cahiers du Cread, que publie périodiquement cet important centre de recherche en économie appliquée pour le développement.

Les intervenants ont tour à tour, exposé les résultats de leurs recherches qui ont pu faire la lumière sur bon nombre d’aspects réels ou seulement ressentis, de cette pandémie, qui promet malheureusement de s’installer dans la durée, au point de commencer déjà à imposer de nouvelles règles de vie, aussi bien, aux acteurs économiques et sociaux, qu’aux citoyens ordinaires.

De nombreuses questions ont fusé à l’occasion des débats, tant la question des répercussions de cette pandémie sur tout un faisceau d’activités humaines, commence à tarauder l’esprit des différents acteurs de la société algérienne ( autorités politiques et sanitaires, chefs d’entreprises, enseignants etc.) qui ne souhaitent surtout pas être pris de cours par ses effets contraignants.

Réduction des subventions : vers un fichier national des revenus.

Le directeur général de la modernisation, de la documentation et des archives au niveau du ministère de l’Intérieur, Redouane Mahfoudi, a révélé l’état d’avancement des travaux de l’atelier chapeauté par le ministère de l’Intérieur et celui des Finances, sur le fichier national des revenus censé lancer la réforme des subventions sociales.

Invité hier dimanche sur les ondes de la radio chaîne I, M. Mahfoudi a indiqué que le ministère de l’Intérieur est chargé de recenser les revenus de chaque citoyen, ce qui est la première étape pour rediriger les subventions vers les personnes les plus démunies, un processus qui permettrait à l’Algérie d’économiser 50% de son budget alloué aux subventions.

Le même responsable a indiqué que le processus de la numérisation a accéléré la transition du tout papier au tout numérique, révélant plus de 200 000 visites quotidiennes sur le site Web du ministère de l’Intérieur.

Il a rappelé que le ministère de l’Intérieur s’est employé à simplifier les démarches administratives en commençant par la numérisation : documents, procédures, fichiers…jusqu’à la dématérialisation des process et des services, ajoutant que ses services œuvraient à la généralisation des services à distance, afin de permettre un accès 24h/24h aux différentes plateformes y afférant, durant l’année 2020.

Il a souligné que « la numérisation n’était pas un objectif en soi, mais l’objectif était de fournir des services aux normes mondiales au citoyen »
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb
Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah

Laisser un commentaire