MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 30 Ramadan 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 30 Ramadan 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 30 Ramadan 1441.

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris et le conseil français du culte musulman annoncent que le Samedi 23 mai 2020 sera le dernier jour du mois de Ramadan. Et que l’Aïd al-Fitr aura lieu après demain : Dimanche 24 mai 2020.
Aïd Mabrouk et bonne fête.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.

Ramallah : 21 maisons palestiniennes menacées de démolition..

La soi-disant « administration civile » israélienne a délivré lors de ces deux derniers jours des avis de démolition de maisons à 21 familles palestiniennes bédouines habitant dans la région d’Oued al-Siq, au nord de la ville de Ramallah.

Le mouvement islamique à al-Quds appelle à prier aux portes d’al-Aqsa.
Le mouvement islamique à al-Quds occupée a appelé les palestiniens à être vigilants et à prier massivement sur les portes de la mosquée al-Aqsa durant les jours prochains.

L’occupation arrête une femme et sa fille à Ya’bad.
Vendredi à l’aube, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté Suhaila Muhammad Abu Bakr, 45 ans, et sa fille, Iman Abu Bakr, 16 ans, lors de l’assaut de la ville de Ya’bad, au sud-ouest de Jénine.

Des enfants parmi des blessés lors de la répression par l’occupation de la marche de Kafr Qaddum.
Vendredi, la famille de Diaa Shtaiwi a été gravement étouffée par les forces d’occupation qui ont visé leur maison avec des bombes à gaz lors de leur répression de la marche hebdomadaire anti-coloniale de Kafr Qaddum qui exige l’ouverture de la rue du village fermée depuis plus de 16 ans.

L’Autorité palestinienne prolonge la détention d’un étudiant de Birzeit.
Le tribunal de Ramallah a prolongé la détention de l’étudiant à l’Université de Birzeit Abdullah al-Qadi, pour une période de 15 jours, à la demande du ministère public et du service de sécurité préventive.

Le prédicateur d’Al-Aqsa appelle à des mesures pratiques pour protéger et soutenir Jérusalem.
Les Jerusalemites ont exécuté la prière du dernier vendredi du Ramadan aux portes de la mosquée Al-Aqsa, vu la décision de fermeture en raison de la pandémie de Coronavirus.

Une invitation marocaine à faire preuve de solidarité avec Jérusalem lors du jeûne du dernier vendredi de Ramadan.
La Commission marocaine de soutien aux causes de la nation a appelé le peuple marocain à faire de la rupture du jeune du dernier vendredi du Ramadan un diner Jérusalémite organisé pour notre peuple à Jérusalem.

Les mosquées de Gaza ouvrent leurs portes pour la prière de vendredi.
Les citoyens dans la bande de Gaza ont participé ce vendredi, 22 mai 2020, à la prière de Vendredi après 50 jours de la fermeture des mosquées de la bande dans le cadre des mesures préventives de lutte contre le coronavirus.

L’occupant israélien et ses colons brulent des terres agricoles et détruisent des arbres.
Des solons israéliens ont mis le feu ce vendredi 22 mai 2020 dans des terres agricoles palestiniennes au sud de Naplouse, brulant des dizaines d’oliviers dans le village de Yaabad.

Arabie Saoudite : Dimanche le premier jour de Aïd al-Fitr.
L’Arabie saoudite a annoncé ce vendredi, 22 mai 2020, que le croissant lunaire annonçant l’avènement du mois de chawel de l’année 1441 de l’Hégire n’a pas pu être observé à partir des différents lieux du royaume.
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.
Air Algérie : 16 Boeing équipés de nouveaux sièges.

La compagnie aérienne nationale Air Algérie a procédé à l’équipement de 16 avions Boeing 737 de nouveaux sièges qui seront également dotés d’écrans de divertissement, a rapporté le site de la télévision publique ENTV, citant Amine Andaloussi, porte-parole d’air Algérie.

« Air-Algérie met à profit la crise sanitaire que connaît le monde entier pour poursuivre son plan de renouvellement des cabines passagers de 16 avions de type Boeing 737-800 acquis entre 2000 et 2011 », a-t-il expliqué.

« A l’issue de ce programme, explique encore le responsable d’Air Algérie, l’ensemble des B737NG de la compagnie aérienne nationale auront la même configuration cabine passant de 24+ 120 sièges à 16 + 132 sièges et seront équipés de nouveaux sièges dotés d’écrans de divertissement individuels en 1ère classe », a conclut la même source.

Vents forts avec de fréquents soulèvements de sable sur 5 wilayas du Sud.

Des vents forts, parfois en rafales avec de fréquents soulèvements de sable, souffleront jusqu’à vendredi soir sur 5 wilayas du Sud du pays, indique un bulletin météorologique spécial (BMS) de l’Office national de météorologie.

Les wilayas concernées sont : Ouargla, Ghardaïa, Adrar, Tamanrasset et Illizi, précise le BMS, dont la validité s’étale jusqu’à 22h00.

Les vents de secteur nord-est souffleront à une vitesse de 60/70 km/h avec des rafales atteignant 80 km/h, note la même source.

Wilaya d’Alger : Interdiction de la circulation automobile et prorogation des autorisations exceptionnelles.

Les services de la wilaya d’Alger ont décidé jeudi d’interdire totalement la circulation des voitures et des motocycles, y compris en dehors des heures de confinement partiel avec maintien de la validité des autorisations exceptionnelles de circulation délivrées par les circonscriptions administratives du lieu de travail durant les deux jours de l’Aïd El-Fitr.

« En précision des mesures complémentaires de prévention contre la pandémie de Covid-19, à savoir l’application d’un confinement partiel à domicile de 13h00 au lendemain à 07h00 durant les deux (02) jours de l’Aïd El-Fitr, le wali d’Alger informe l’ensemble des organismes publics et privés, et les titulaires d’autorisations exceptionnelles de circulation pendant le confinement, que ces autorisations restent valides et en vigueur les deux (02) jours de l’Aïd Al-Fitr », ont indiqué les services de la wilaya d’Alger dans un communiqué publié sur leur page Facebook.

Cette mesure concerne l’ensemble des activités autorisées pour le même itinéraire mentionné sur les autorisations, a ajouté la même source.

Concernant la suspension de la circulation durant les deux jours de l’Aïd El-Fitr, les services de la wilaya d’Alger rappellent la décision du wali relative à l’interdiction de la circulation de tous les véhicules, voitures et motocycles, précisant que cette mesure reste en vigueur y compris en dehors des heures de confinement partiel à domicile.

Le communiqué a, par ailleurs, rappelé que ces mesures visent à préserver la santé des citoyens et de leurs familles et à éviter de les exposer aux graves conséquences de cette épidémie mortelle.

Coronavirus en Algérie: 190 nouveaux cas et 07 décès durant les dernières 24h.

Le bilan du Coronavirus pour vendredi en Algérie, ressort la contamination de 190 personnes, ainsi que le décès de 07 autres durant les dernières 24 heures.

Le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Djamel Fourar, a souligné lors de son point de presse quotidien, qu’avec ce bilan, le total des cas infectés par le Covid-19 dans toutes les wilayas du pays a atteint, 7918 alors que les décès a grimpé à 582 morts.
Les décès ont été recensés dans les wilayas d’Alger, Tipaza, Sétif, Constantine, Tiaret et Mascara.
Pour ce qui est des cas guéris, leur nombre s’est hissé à 4256, dont 194 durant les dernières 24 heures.

Une célébration inédite de l’Aid El Fitr.

Rien ni personne ne pouvait présager un tel scénario, ou pour la première fois, les algériens à l’instar de quelques pays musulmans, se retrouvent privés du droit de circuler et de voir leurs proches pendant la fête de l’Aid.

Dans sa démarche de lutte contre le Covd -19 le gouvernement qui en est à sa première expérience d’état d’urgence, s’est appuyé sur les recommandations du comité scientifique, et sur les attentes des citoyens, pour mettre en place de telles mesures, pour la sécurité sanitaire des citoyens.

Il faut dire, que sur le plan socio-économique les initiatives pour un retour progressif vers a vie normale à travers l’ouverture de quelques commerces, ont engendré des conséquences catastrophique, en matière de propagation du virus, ou les chiffres ont abordé une hausse immédiate, ce qui témoigne d’une faiblesse de l’appréciation de la gravité de la situation par certains esprits récalcitrants, qui n’ont vu pour le moment que l’opportunité d’entrée d’argents, ou une pseudo liberté pourrait s’avérer très onéreuse. C’est dans ce sens, que le ministre de la santé, a bien précisé, que les bases d’un dé-confinement, seront impérativement, l’amélioration de la situation sanitaire, attestée par la baisse significative des chiffres des cas enregistrés et notamment des décès.

Cependant, il est à signaler, que sur le terrain, et malgré le poids d’une crise multiple, le chantier des reformes à été lancé, certes dans des conditions exceptionnelles, et sous le feu des critiques acerbes, mais néanmoins sur des bases de concertations et de débats. Du fait, autant sur le point politique, que sur le plan économique et social, les propositions inscrites dans la première mouture du projet de la révision de la constitution semblent avoir mis sur la table de la discussion, la majorité des dossiers qui préoccupent les algériens. Et ce après avoir pris des mesures qualifiées de courageuses par les observateurs, qui n’ont pas manqué de relever, l’esprit de concrétisation de certaines promesses, tel que l’annulation de l’IRG, l’augmentation du SNMG, et les différentes fromes d’aides de l’Etat.

Par ailleurs, sur le plan économique, les premières actions de reformes, ont été proposés dans le projet de la loi de finances complémentaire 2020, et indéniablement, ont fait tomber des verrous lourds, pour l’investissement, à l’image de la règle 51/49, qui sera modélisée, ou de l’annulation de l’obligation des investisseurs étrangers de passer par des financements locaux, pour réaliser leurs projets, ou encore la suppression du régime préférentiel d’importation des kits CKD/SKD, notamment pour le montage automobile, pour ne citer que ceux là.

Des changements, qui ont leurs pesants sur la relance économique, du simple fait, qu’ils actent une rupture franche avec les anciennes pratiques, et sonnent l’émergence d’une nouvelle approche de gestion. Bien que ce n’est que les grandes lignes, de ce qui pourrait se développer en réel projet de société, si après les débats, les résultats d’un référendum sur les textes proposé

s, débattus et enrichis, pointent vers la lumière d’un début de consensus, sur la gestion des affaires du pays.

Il est clair, que le chemin est encore long et semé d’embûches. La difficulté réside inlassablement dans les capacités des pouvoirs publics à redonner confiance aux citoyens, à travers la réussite de cette étape délicate ou les ombres du passé, et les éternels démons de l’Algérie, ses infatigables détracteurs, ne cesseront jamais de tenter d’orchestrer sa déchéance, par la division, et la manipulation machiavélique. C’est dans cette double urgence, de panser les plaies de l’ancien régime, et d’affronter la complexité de la conjoncture actuelle, que le pays se débat pour préserver ses chances de survie. C’est également dans cette optique, qu’il est impératif, de déplacer les ambitions partisanes et politiques à des échéances ultérieures, à la faveur de la naissance d’un front intérieur basé sur l’extrême importance de préserver la souveraineté nationale, et la promesse d’une vision orientée vers la seule émergence de l’Algérie nouvelle. Cela dit, si cette année la célébration de l’Aid El Fitr a pris des allures de restriction et de privation, la conscience et la sagesse des citoyens, est plus que jamais interpellé, pour distinguer les priorités de l’heure.

Rezig : « Le paiement électronique sera obligatoire à l’avenir ».

Le ministre du commerce, Kamel Rezig, a indiqué, jeudi à Alger, que le paiement électronique sera, à l’avenir, obligatoire dans plusieurs marchés, notamment les grandes surfaces, les grossistes, les professions libérales et autres.

S’exprimant lors d’une réunion au siège du ministère consacrée à la permanence des commerçants, pendant les deux jours de l’Aïd El-Fitr, Rezig a rappelé qu’une commission a été installée, il y a deux mois, pour prendre en charge le paiement électronique et étudier sa généralisation.

Lundi dernier, le ministre du Commerce, en visite dans la wilaya de Constantine en compagnie du ministre de la Poste, des télécommunications, des technologies et du numérique, Brahim Boumzar, a incité les propriétaires de grands espaces commerciaux et les personnes exerçant des professions libérales, au recours au payement électronique dans leurs transactions.

Rezig a déclaré que le recours au e-paiement à travers les terminaux de paiement électronique TPE devra « dans un premier temps se généraliser au sein des professions libérales et les grands espaces commerciaux du pays ».

Il a ajouté que l’utilisation de TPE fabriqués en coordination avec le ministère de la Postes, des télécommunications, des technologies et du numérique permettait aux titulaires de cartes bancaires de payer leurs achats et services par carte et de réduire les risques induits par la détention et la manipulation d’argent liquide.

Il a, dans ce contexte, fait savoir que « d’ici à la fin de l’année en cours, les principaux espaces commerciaux et les travailleurs indépendants disposeront de TPE », soulignant qu’à la lumière du texte de loi régissant ce genre de transactions, plus de 70% des commerçants utiliseront cette technologie, d’ici 5 ans « .

Confinement : « Sanctions rigoureuses » contre les commerçants contrevenants.

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a mis en garde, vendredi à Alger, les commerçants dont l’activité est suspendue en raison du confinement sanitaire imposé dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, tels les vendeurs de vêtements et de chaussures, contre les sanctions encourues en cas d’infraction.

Dans une déclaration à la presse, lors du coup d’envoi de la campagne nationale collective de sensibilisation au port obligatoire de bavettes pour les commerçants et les clients, au marché de proximité « Ali Mellah » à la Place du 1er mai à Alger, M. Rezig a souligné que les sanctions encourues par les commerçants qui continuent à travailler à rideau baissé ne se limitera pas à la fermeture du local pour une durée minimum d’un mois, les contrevenants risquent d’être traduits en justice.

Le nombre important de commerçants que compte le pays, à savoir plus de 2 millions, ne permet pas de les contrôler un par un, a-t-il ajouté soulignant le rôle important qui incombe au citoyen de jouer dans ce sens, en boycottant les commerces interdits d’activité, en raison de la pandémie, et ce afin de préserver la vie des citoyens.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, il a été décidé, en début mai, de la re-fermeture de plusieurs commerces pour non respect des mesures de protection, à savoir les salons de coiffure, les commerces de pâtisserie et de gâteaux traditionnels, les magasins d’habillement et de chaussures, les magasins de vente d’électroménagers, d’ustensiles de cuisine et de tissus, ainsi que les merceries, les boutiques de cosmétiques et parfumeries.

La fête de l’Aïd célèbrée le dimanche 24 mai en Algérie.

La fête de l’Aïd el Fitr sera célébrée dimanche 24 mai en 2020 Algérie, a annoncé ce vendredi soir la commission de la fatwa du ministère des Affaires religieuses.
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

 

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com
.

 


https://www.algerie-eco.com
LES TAGS
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie

Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire