MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 23 Ramadan 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 23 Ramadan 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 23 Ramadan 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
Tabassé, traîné et malmené.
Le dirigeant du Hamas et l’ex détenu libéré, Adnan Hamarcha, a rapporté les détails de la violence qu’il a subie avec les membres de sa famille ce matin dans le village de Yaabad par les forces d’occupation.

L’occupation avise 8 maisons et locaux agricoles d’arrêter la construction à l’ouest de Bethléem.
Vendredi, les autorités d’occupation ont annoncé l’arrêt de la construction de huit maisons en cours de construction et de locaux agricoles dans la ville de Nahalin, à l’ouest de Bethléem.

Large interaction avec la manifestation numérique palestinienne à l’occasion de l’anniversaire de la Nakba.
La conférence populaire pour les Palestiniens à l’étranger et la Campagne internationale pour préserver l’identité palestinienne, « Appartenance », jeudi, ont lancé une démonstration numérique palestinienne sur les plateformes de médias sociaux; En commémoration du 72e anniversaire de la Nakba palestinienne, et affirmant l’adhésion des Palestiniens à leur droit de retourner en Palestine, et leur rejet de tous les projets de liquidation de la cause palestinienne.

Des blessés dans la répression d’un évènement contre la confiscation des terres du village d’Al-Sawiya.
Un certain nombre de citoyens ont été victimes d’asphyxie et d’autres ont souffert d’ecchymoses après la suppression des forces d’occupation à midi aujourd’hui (15-5) d’un événement rejetant la confiscation des terres dans le village d’Al-Sawiya, au sud de Naplouse.

Coronavirus : Deux Palestiniens tués et 25 autres infectés dans le monde en 24 heures.
Le ministère des Affaires étrangères et des Émigrants a annoncé, vendredi soir, que deux nouveaux décès et 25 nouveaux cas d’infections de coronavirus ont été enregistrés dans notre communauté palestinienne à travers le monde, au cours des dernières 24 heures.

Le Roi jordanien: l’annexion de la Cisjordanie par Israël entraînera un grand affrontement avec nous.
Le roi jordanien Abdullah II a déclaré que le fait de prendre « Israël » des mesures pour annexer des parties de la Cisjordanie, en juillet prochain conduirait à un « affrontement majeur » avec son pays.

Les Palestiniens à l’étranger appellent à s’unir pour affronter le projet sioniste.
Le Congrès des Palestiniens à l’étranger a appelé à restaurer l’unité nationale pour affronter le projet sioniste et Å“uvrer de son déracinement de Palestine.

Factions de la résistance: le droit au retour est sacré et immuable.
Vendredi, les factions de la résistance palestinienne ont affirmé que le droit au retour est un droit sacré, fixe et immuable, au niveau individuel et collectif.

Santé de Ramallah: 6 infections de Coronavirus et 5 cas rétablis.
Le ministre de la Santé, Ramallah? May Alkila, a annoncé l’enregistrement de 6 nouvelles infections de Coronavirus dans le quartier Al-Thawri de Jérusalem, en raison de contacts avec une femme précédemment déclarée infectée, tandis que 5 cas rétablis ont été enregistrés.

Amnesty international condamne le soutien de Washington aux projets d’annexion israéliens.
L’organisation Amnesty International a dénoncé ce jeudi le soutien des Etats Unis aux autorités d’occupation israélienne et leur politique d’annexion de larges parties de la Cisjordanie occupée.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

Le journal satirique El Manchar dévoile les raisons de la suspension du site.

Le journal satirique El Manchar a dévoilé ce jeudi les raisons de la suspension du site. « Nous tenons à informer nos abonnés des raisons de la suspension de notre journal », a indiqué l’équipe d’El Manchar dans un communiqué partagé sur Facebook, précisant que « nous n’avons pas été censurés ou bloqués par les autorités. Cette décision a été prise par l’équipe de rédaction. »

« Le climat de répression des libertés, les incarcérations de citoyens à la suite de leurs activités sur les réseaux sociaux nous ont conduit à réfléchir sur les risques que nous encourons. Nous avons vécu des moments de peur et nous avons résisté pendant 5 ans en essayant de contribuer à notre manière, par la satire, aux difficultés que notre pays et nos citoyens traversaient. Nous ne pensions pas en arriver là », lit-on dans le communiqué.

L’équipe d’El Manchar donne rendez-vous à ses lecteurs dans une Algérie meilleure. « Nous nous retrouverons dans une Algérie meilleure. Une Algérie où cette peur n’existera pas et où chacun pourra déployer ses forces créatrices. À bientôt. »

Merci à tous pour vos messages de soutien. Nous tenons à informer nos abonnés des raisons de la suspension.

Publiée par El Manchar sur Jeudi 14 mai 2020.

Mercredi 13 mai, l’équipe d’El Manchar a annoncé la fin du journal satirique. « El Manchar, c’est fini. Nous vous remercions pour votre fidélité, votre engagement et votre complicité. Après 5 ans d’existence, nous sommes contraints de suspendre notre journal. On espère vous retrouver bientôt dans une Algérie meilleure », a annoncé le journal sur Facebook.

El Manchar, c’est fini. Nous vous remercions pour votre fidélité, votre engagement et votre complicité. Après 5 ans.

Publiée par El Manchar sur Mercredi 13 mai 2020.

Non-respect du confinement : Plus de 12.000 véhicules mis en fourrière.

Plus de 12 000 véhicules ont été mis en fourrière durant la période allant du 20 mars au 10 mai 2020, pour non-respect des mesures de confinement décidées dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, a indiqué jeudi un communiqué des services de la Sûreté nationale.

Durant la même période, 3703 contraventions relatives au regroupement de plus de deux personnes et au non respect du confinement sanitaire ont été enregistrées et 4533 motocyclettes ont été mises en fourrière, a précisé le commissaire principal de police Ghezli Rachid, lors d’une conférence virtuelle organisée par le forum de la Sûreté nationale, mercredi soir, diffusée en direct sur la page Facebook de la Sûreté nationale.

« Les services de police, en coordination avec les instances compétentes, ont enregistré 1300 affaires relatives à la spéculation et au monopole sur la marchandise dans lesquelles 1460 personnes sont impliquées », a indiqué pour sa part le représentant de la direction de la police judiciaire, le commissaire divisionnaire Laaras Baaziz.

De son côté, le représentant de la cellule de communication et de presse, le commissaire principal de police Boutana Nassim a évoqué les campagnes de sensibilisation lancées par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) durant la même période, en l’occurrence « 13 006 sorties sur le terrain pour sensibiliser à la pandémie de COVID-19 et 5846 actions de sensibilisation de commerçants aux effets et risques de la spéculation et du monopole ».

Il s’agit également selon le même intervenant, de « 5552 activités d’information pour sensibiliser sur la pandémie du coronavirus, 2016 actions de sensibilisation à travers les supports des réseaux sociaux, 2315 opérations de désinfection et de nettoiement des différents espaces publics ».

Concours international « Huiles du monde » : 4 huiles d’olive algériennes primées.

Les résultats du 18ème concours International « Les Huiles du Monde » organisé par l’Agence pour la valorisation des produits agricoles (AVPA) à Paris en France, ont été dévoilés jeudi 14 mai 2020. Dans la section Huiles d’Olive, quatre huiles algériennes ont été primées lors de ce concours.

Les huiles d’olive algériennes ont été primées dans deux catégories à savoir « Mûr Intense » et « Mûr léger ».

Dans la catégorie « Mûr Intense », la marque « Azemmour » a obtenu la médaille d’or et la marque « Baghlia » a obtenu la distinction « Gourmet ».

Dans la catégorie « Mûr léger », la marque « L’Arbaolive » a obtenu la médaille d’argent et la marque « Acbali Ath Ghobri » a obtenu la distinction « Gourmet ».

« AVPA a su trouver une place reconnue dans le secteur des huiles végétales où elle réalise depuis 17 ans un concours devenu la référence dans la profession. Y sont en lice plus de 400 huiles représentant une vingtaine de pays », lit-on sur le site de l’AVPA.

Remboursement des accouchements dans les établissements hospitaliers privés.

La Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) et la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS) ont signé, jeudi à Alger, une convention avec nombre d’établissements hospitaliers privés, pour l’amélioration des conditions d’accouchement dans le cadre de la contractualisation (paiement par tiers).

Les ministres du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Acheuk Youcef Chawki et de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, ont supervisé la cérémonie de signature de cette convention qui concernera, dans un premier temps, nombre de cliniques privées disposant d’un service Maternité dans certaines wilayas, en tant qu’ »opération pilote ».

Ladite Convention a été signé par Directeur général de la CNAS, Abderrahmane Lahfaya, le Directeur général de la CASNOS, Toufik Hanoune et les gestionnaires de cliniques privées disposant d’un service Maternité dans les wilayas de Souk Ahrak, Tissemsilt, Alger, Bejaïa, Ouargla, Khenchela, Tlemcen et Aïn Defla, en attendant d’étendre l’opération à d’autres wilayas.

Intervenant à l’occasion, le ministre du Travail a indiqué que cette convention s’inscrivait dans le cadre de la démarche du secteur visant à « offrir aux assurés sociaux et à leurs ayants-droit des prestations médicales de qualité », et se veut « le fruit d’une coordination entre les ministères de la Santé et de la Sécurité sociale ».

Indiquant que cette convention s’inscrivait dans le cadre de l’application du décret exécutif n 60-20 du 14 mars 2020, le ministre a affirmé qu’elle avait, pour objectif, de « renforcer la série de conventions conclues par le secteur du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale avec les professionnels de la Santé relevant du secteur privé, à l’instar des centres d’hémodialyse, de la cardiologie et du dispositif de conventionnement du médecin traitant, au profit des assurés sociaux et de leurs ayants-droit ».

Acheuk Youcef a souligné que ce dispositif permettrait à l’assuré social d’accéder à des prestations en matière de soins, sans payer d’honoraires, grâce au système du tiers payant.

Pour le ministre, cette convention « contribuera à alléger la charge sur les établissements hospitaliers publics, au vu du grand nombre de naissances « enregistré annuellement » et « s’avérera d’autant plus importante en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle que vit le pays, du fait de la propagation du nouveau Coronavirus ».

Lire aussi: Réunion du Gouvernement: Prise en charge de l’accouchement par des établissements privés.

A cette occasion, Acheuk Youcef a appelé les directeurs des caisses de Sécurité sociale à « engager la mise en place de programmes et de larges campagnes d’information au niveau de l’ensemble de leurs agences, y compris les guichets itinérants de la Sécurité sociale, en vue d’expliquer et de préciser les modalités et les conditions d’accès aux prestations au titre de cette convention ».

Pour sa part, le ministre de la santé a souligné que cet accord se voulait « un saut qualitatif pour améliorer la prise en charge de la maternité au niveau national » et visait à « fixer les conditions et modalités de prise en charge des naissances en faveur des bénéficiaires de la sécurité sociale dans les établissements hospitaliers privés, à savoir les mères assurées sociales et les épouses des assurés sociaux ».

« L’Algérie a connu ces 20 dernières années une augmentation significative en matière de naissances », a rappelé le ministre qui précise que ce nombre « a doublé pour passer de 589.000 naissances en 2000 à plus d’un million en 2019 ».

Il a en outre ajouté que « les services spécialisés en gynécologie-obstétrique au niveau des établissements de santé relevant du secteur public ne sont plus en mesure de prendre en charge la femme enceinte dans des conditions humaines, à même de préserver sa dignité et garantir son traitement », imputant cette situation à « l’insuffisance des ressources humaines spécialisées dans le secteur public et l’incapacité de ces services à absorber le nombre sans cesse croissant de femmes enceintes ».

« Dans le cadre des efforts du Président de la République visant à garantir l’accès de tous les citoyens à des soins de qualité, et compte tenu de l’ampleur des insuffisances que connait le système de santé national qui ont négativement impacté la qualité des prestations prodiguées aux citoyens, le secteur de la santé a présenté, lors de la réunion du gouvernement du 15 janvier 2020, un plan d’urgence à l’effet d’opérer un changement qualitatif que ressentiront les citoyens à court terme », a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter que « parmi les priorités de ce plan d’urgence figure l’amélioration de la prise en charge des femmes enceintes, et ce à travers la conclusion de ces accords ».

Lait en sachet : 18 wilayas et 394 communes souffrent de problèmes de distribution.

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a indiqué, jeudi à Mostaganem, que la situation du marché du lait en sachet qui est due à « la spéculation et au comportement irrationnel de certains consommateurs ».

Lors d’un point de presse en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, Rezig a noté que 18 wilayas et 394 communes souffrent de problèmes de distribution malgré l’augmentation de la production quotidienne à environ 7 millions de sachets.

Le ministre a fait savoir que son département ministériel œuvre actuellement à la recherche de mécanismes garantissant l’autonomie de chaque wilaya en matière d’abondance des produits de première nécessité, notamment le lait subventionné.

Il a souligné que 70% des besoins nationaux sont actuellement couverts par le secteur public et que 92 laiteries attendent l’autorisation pour démarrer leur activité.
Viandes blanches : des mesures d’urgence pour casser la spéculation.

Concernant la flambée des prix des viandes blanches ces derniers jours, le ministre a annoncé jeudi des mesures urgentes pour casser la spéculation.

Le ministre a souligné qu’en plus de la commercialisation par l’Office national d’aliment du bétail (ONAB) de son stock de viande blanche, le ministère de tutelle accordera aux propriétaires d’abattoirs avicoles et aviculteurs des autorisations exceptionnelles pour vendre directement au client tout en veillant au respect du certificat vétérinaire et de la sécurité sanitaire du produit.

En inspectant le marché couvert de fruits et légumes au centre-ville de Mostaganem, Kamel Rezig a appelé les agents du commerce à prendre les mesures nécessaires vis-à-vis des hausses « injustifiées » des prix dans cette structure commerciale.
Le port obligatoire du masque en vigueur dès dimanche au niveau national.

Lors de l’inspection d’une grande surface commerciale privée dans la commune de Hassi Mameche, le ministre du commerce a déclaré que l’instruction nationale concernant le port obligatoire du masque de protection sera en vigueur à partir de dimanche prochain,.

Il a précisé que l’instruction est nationale et concerne les locaux commerciaux les propriétaires et les travailleurs et pour les grandes surfaces les gérants, les travailleurs et les citoyens.

Concernant la fourniture des masques de protection, Rezig a indiqué qu’elle est du ressort du propriétaire du magasin, de même que pour les bavettes et le couloir de stérilisation pour la grande surface commerciale.

1000 Algériens sont toujours bloqués en Turquie.

Mille (1000) Algériens sont toujours bloqués en Turquie en raison de la suspension du trafic aérien depuis près de deux mois à cause de la propagation de la pandémie du coronavirus.

Les hôteliers turcs ont menacé de mettre à la porte de leurs établissements ces Algériens bloqués à Istanbul depuis deux mois, en raison du non-paiement des frais d’hébergement a indiqué, mercredi 13 mai, le Forum de la communauté algérienne en Turquie qui a adressé un appel urgent au président de la République afin d’organiser leur rapatriement.

Le Forum a alerté sur la situation que vivent les Algériens bloqués en Turquie dont des personnes âgées, des malades, des enfants et des familles.

Ces Algériens au nombre de 1000, selon la même source, n’ont pas pu être rapatriés lors de l’opération de rapatriement exceptionnelle effectuée début avril dernier par les autorités algériennes et qui a vu un grand nombre d’Algériens rentrer au pays.

Avec l’aide d’hommes d’affaires algériens établis en Turquie et des bienfaiteurs turcs, la représentation diplomatique algérienne en Turquie a décidé d’héberger ces Algériens dans 18 hôtels, mais, selon le Forum de la communauté algérienne en Turquie, une grande partie des frais d’hébergement n’a pas été réglée, ce qui a poussé les propriétaires des hôtels à expulser les Algériens de leurs chambres.

Coronavirus en Algérie : 187 cas et 7 nouveaux décès enregistrés en 24 H.

L’évolution du Coronavirus en Algérie reste stable avec l’enregistrement de 187 nouveaux cas et 7 nouveaux décès durant la journée du vendredi 15 mai 2020.

Selon le bilan quotidien, présenté par le porte-parole du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution du Coronavirus en Algérie, le Pr Djamel Fourar, le nombre total de personnes qui ont contracté le Covid-19 en Algérie est de 6629 malades, dont 536 qui ont succombé au virus.

S’agissant des personnes guérie,s le Pr Fourar a indiqué que leur nombre est en hausse avec l’enregistrement de 113 nouveaux patient guéris depuis hier, ce qui donne un total de 3271 patients qui ont quitté les hôpitaux à travers tout le pays.

Enceinte de 7 mois, une médecin de 28 ans emportée par le coronavirus.

Docteur Boudissa. A, une médecin, âgée de 28 ans et exerçant à l’hôpital de Ras El Oued dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, a été emportée par le coronavirus, a annoncé l’EPSP de Ain El Kebira (wilaya de Sétif), où la jeune médecin, enceinte de 7 mois, a déjà travaillé.

Français bloqués en Algérie : Une traversée maritime de rapatriement prévue fin mai.

L’ambassade de France en Algérie a annoncé le jeudi 14 mai la mise en place d’une première traversée maritime au départ d’Alger en direction de Marseille pour le rapatriement des français bloqués en Algérie en raison de la fermeture des frontières entre l’Algérie et la France depuis le 7 mars dernier à cause de la pandémie du coronavirus. Selon la même source, la traversée « pourrait avoir lieu avant la fin du mois de mai ».

« Comme cela a été annoncé par l’Ambassadeur de France et les 3 consuls généraux de France en Algérie lors de leur communiqué du 8 mai, les services diplomatiques et consulaires travaillent en accord avec les autorités algériennes et en collaboration avec la compagnie maritime Corsica Linea à la mise en place d’une première traversée maritime au départ d’Alger en direction de Marseille. Celle-ci pourrait avoir lieu avant la fin du mois de mai », annonce l’Ambassade de France en Algérie sur son site Internet.

« Si vous êtes Français ou ressortissant de l’Union européenne de passage ou étranger résident légalement en France, si vous souhaitez regagner le territoire national avec ou sans véhicule, et si vous êtes disposé à utiliser la voie maritime pour rentrer en France, faites-vous connaître sans délai : – en complétant le formulaire avec précision (les formulaires incomplets ne seront pas traités) ; – en joignant le cas échéant la copie de la carte grise du véhicule que vous souhaitez embarquer », lit-on dans le communiqué.

« Une fois complété, adressez le formulaire et la copie de la carte grise du véhicule à liaisonmaritime.alger-fslt@diplomatie.gouv.fr sans autre commentaire », ajoute le communiqué.

L’ambassade de France conclut en précisant : « Si la liaison maritime est organisée, et dans la limite des places disponibles, les modalités d’achat du billet, d’accès au port, d’embarquement, de traversée et de franchissement de la frontière Schengen vous seront alors communiquées. »
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

 

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com
.

 


https://www.algerie-eco.com


Suivez-nous sur TheSkuran
LES TAGS
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie

Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire