MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 11 Rabi al Awwal 1439.

Flash info du 11 Rabi al Awwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.actualiteislamiquedebelgique.com

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Voici 10 éclaircissements sur ce que le prophète Muhammad (sallAllahou ‘alyayhi wa salam) a apporté à l’humanité.
On se pose très rarement a question de ce que Notre Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a apporté à Notre Humanité.
En effet, avant l’Islam les hommes étaient enclin à l’idolâtries de statues représentants des dieux.
Aucun message n’avait été transmis destiné au bien-être de l’humanité en général.
« La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu’[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah). » (Coran, 30/41).
Voici les dix contributions essentielles que le sceau de Notre Messager a apporté à l’Humanité.
1- La libération de l’asservissement à tout autre qu’Allah.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) libéra l’homme – par révélation divine — de l’asservissement de l’homme à l’homme et de sa domination à l’asservissement de l’homme à son Seigneur Allah qui n’a point d’associé, délivrant de la sorte l’homme de l’asservissement à tout autre qu’Allah soubhannou wa ta’ala, ce qui constitue le plus grand honneur accordé à l’homme.
2- L’affranchissement des mythes, des superstitions, du culte des idoles et des fausses divinités.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) libéra l’entendement des gens – sur ordre d’Allah — des mythes, des superstitions, du culte des idoles, des fausses divinités et des idées contraires à la logique comme prétendre qu’Allah soubhanou wa ta’ala a un fils humain qu’il sacrifia sans avoir commis un quelconque péché pour assurer le salut de l’humanité.
3- La tolérance.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) jeta les bases de la tolérance entre les hommes. Allah lui révéla dans le Coran qu’il n’y a point de contrainte en religion. Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) montra les droits des non-musulmans qui ne font pas la guerre aux musulmans stipulant qu’ils ont droit à la sécurité pour leurs personnes, leurs enfants, leur honneur et leurs biens.
Et pour preuve, l’existence jusqu’à nos jours dans les pays islamiques de citoyens juifs et chrétiens qui y vivent honorablement, alors que les tribunaux d’inquisition mirent fin à la présence des musulmans en Espagne dans une vague d’épuration ethnique contraire à tous les principes annoncés par la civilisation occidentale.
4- Une miséricorde pour tous les hommes.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) fut une miséricorde pour tous les hommes quelles que soient leurs religions et ethnies voire pour l’univers. Son enseignement atteste que cette miséricorde touche les oiseaux et tous les animaux auxquels il interdit de nuire et d’agresser.
5- Respect et de considération à tous les prophètes qui le précédèrent.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) fit preuve de respect et de considération, sans pareil, à tous les prophètes qui le précédèrent dont Abraham, Moïse et le Christ, que la paix et le salut soient sur eux. Allah lui révéla un texte stipulant que si quelqu’un démentait l’un d’eux ou le dénigrait, il ne faisait plus partie de la communauté des musulmans, car tous les prophètes sont des frères ayant participé à l’appel au culte de Dieu Unique sans aucun associé.
6- Défense des droits de l’être humain sans tenir compte des rangs sociaux ou des niveaux de vie.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) défendit les droits de l’être humain, homme ou femme, jeune ou vieux, sans tenir compte des rangs sociaux ou des niveaux de vie. Il décréta un ensemble de nobles principes dans ce domaine, dont les principes énoncés dans son sermon de pèlerinage d’adieu.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) décéda trois mois après ce sermon dans lequel il interdit catégoriquement de porter atteinte aux sangs des gens, à leurs biens et à leurs honneurs. Et ce, avant que le monde ne connaisse la loi de la Grande Charte en 1215 G, la Pétition des Droits en 1628 G, la Loi d’Habeas Corpus en 1679G, la déclaration d’indépendance américaine en 1776G, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1789 et la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948 G.
7- Une place de choix à la morale dans la vie de l’homme.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) accorda une place de choix à la morale dans la vie de l’homme. Il appela aux bonnes mœurs et protégea la sincérité, la loyauté et la pudeur. Il appela au renforcement des liens sociaux comme la piété filiale, les bonnes relations entre les proches parents.
Il mit ces principes en application et interdit l’immoralité qu’il rejeta totalement. Il mit en garde contre le mensonge, la trahison, la haine, l’adultère et l’ingratitude filiale et régla tous les problèmes qui en résultent.
8- Un appel à réfléchir et à raisonner, à découvrir l’univers et acquérir le savoir.
Le Prophète Muhammad appela (sallAllahou ‘alayhi wa salam)— par révélation divine — à réfléchir et à raisonner, à découvrir l’univers et acquérir le savoir.
Il plaça tout cela parmi les choses pour lesquels l’homme est récompensé tandis que les savants et les penseurs des autres civilisations souffraient alors de l’oppression et des accusations de diffamation et d’hérésie et étaient constamment sous la menace de l’emprisonnement, de la torture voire du meurtre.
9- Une religion conforme à la nature humaine.
Sur révélation divine, le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) apporta une religion conforme à la nature humaine qui tenait compte des besoins de l’esprit et des exigences du corps. Il apporta une religion établissant un parallèle entre le travail pour la vie ici bas et pour l’au-delà, pondérant les instincts de l’homme, ni en les refoulant ni en les effaçant complètement.
Comme ce fut le cas dans d’autres civilisations ayant sombré dans l’idéalisme contraire à la nature humaine, privant les ascètes de leurs droits naturels tels le mariage et de leurs réactions naturelles face à l’agression en les appelant à pardonner aux agresseurs, ce qui poussa la majorité des enfants de cette civilisation au rejet de ces principes et à l’adoption effrénée du matérialisme pur qui satisfait les exigences du corps et délaissait l’esprit dans sa solitude.
10- Le modèle parfait de fraternité entre les hommes.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) présenta à l’humanité le modèle parfait de fraternité entre les hommes. Il indiqua qu’aucune race n’avait de faveur sur une autre race, car elles sont toutes égales dans la création, les droits et les devoirs.
Il accorda des chances égales aux adeptes de sa religion pour servir la religion comme le firent Abdoullah Ibn Salem l’Hébreu, Souhaib le Romain, Bilal l’Éthiopien et Salman le Perse, de concert avec leurs frères arabes.
A travers cet éclaircissement, on peut constater que depuis la période de Notre Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam), l’Humanité a très peu évolué et que son Message reste d’actualité.
Il est un exemple dans sa recherche de perfection humaine mais également dans son mode vie.
Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) fit passer les hommes – par la révélation d’Allah qu’il reçut – de l’adoration et de la soumission à leurs semblables, à l’adoration d’Allah soubhanou wa ta’ala seul, sans Lui donner d’associé.

Sur Katibin.fr, rien de neuf.

Sur journal du musulman.fr, rien de neuf.

Sur islam et info.fr, voici les titres.

Neyssa Shop : Cinq raisons de s’habiller chez Neyssa Shop.
Aujourd’hui nous allons vous parler de Neyssa Shop, la boutique en ligne de vêtements pour femme musulmane. Sur la toile, on retrouve souvent du prêt-à-porter non adéquat pour sortir, et ne correspondant pas forcément aux normes éthiques. Alors si vous êtes croyantes et que vous souhaitez vous habiller de manière pudique, Neyssa boutique est certainement faite pour vous !
Raison 1 : Des vêtements pudiques !
Rentrons de suite dans le vif du sujet. Il y a quelques mois déjà, en flânant sur leur site nous étions agréablement surpris par leurs collections. Et s’il y a bien quelque chose qui nous a marqué au premier abord, et ce qui a retenu toute notre attention, c’est bien le côté pudique des dressings proposés.
Effectivement, en parcourant les différentes catégories, vous pourrez très rapidement observer que la majorité des articles proposés sont «mastour» et cachent les formes, ce qui vous permettra de sortir de chez vous sereinement et décemment. Quelques vêtements proposés sont un peu plus moulants au corps ou légèrement transparents ,comme certains pantalons, certaines vestes ou encore des leggings. Mais pas de panique, vous pourrez tout de même les acheter pour plaire à votre cher époux…
Raison 2 : Du style et de l’élégance !
Autre point non négligeable, et vous le verrez de suite : le style des vêtements. Assurément, ils sont classes et élégants, raffinés et pour la plupart, choisis avec goût. A cet effet, il est important de comprendre que la musulmane peut porter des vêtements « stylés » et classes et être élégante. Le principal est de savoir rester habillée convenablement !
Raison 3 : Un large choix d’articles !
La troisième raison d’essayer (et d’adopter) Neyssa Shop, c’est certainement le large choix des habits mis à disposition. Que cela soit des jilbabs, des abayas, des tuniques, des jupes, des sarwels, des hijabs (eh oui, Neyssa Shop est aussi une boutique de hijab), des gilets, des manteaux, des vestes, des abayas kimono, des robes longues, ou encore des capes et des accessoires, vous aurez le choix ! Et si vous êtes intéressées, il y a même une catégorie « fête », pour trouver ce qu’il faut lors de vos occasions, mais aussi des robes d’allaitement et de sport. En somme, cette boutique de vêtements pour femme musulmane a su se diversifier, pour votre plus grand plaisir !
Raison 4 : Des prix abordables !
Ne nous voilons pas la face, tout le monde ne peut pas s’offrir une abaya à 100€ ou un pantalon à 40€… Même si nous savons que de temps en temps vous réussissez à vous offrir un habit cher, ce n’est pas toute l’année la même histoire… Et c’est bien pour cela qu’en choisissant Neyssa Shop,vous verrez que les prix affichés sont vraiment abordables et intéressants. Par conséquent, vous pourrez en acheter plusieurs, et c’est ça qui est avantageux.
Raison 5 : Des petits plus que vous apprécierez !
La boutique met en avant la relation client, avec des petits plus que vous apprécierez sans doute. Elle vous offre par exemple la possibilité d’effectuer un retour produit si vous n’êtes pas satisfaites, et vous aurez même droit à un remboursement jusqu’à 14 jours suivant votre achat. De plus, la livraison est gratuite en point relais à partir de 69€ d’achat, et les délais de livraison sont rapide s(entre 24h et 48h). Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous devriez tester dès maintenant Neyssa Shop.
La boutique de vêtements pour femme musulmane ! https://neyssa-shop.com .

Australie : manifestation contre la politique anti-réfugiés du gouvernement.
L’Australie a proposé à ses réfugiés, détenus sur l’île Manus, d’être déplacés à Nauru, une autre île du Pacifique. Cette décision angoisse les migrants, qui se sentent en insécurité.
Des centaines d’australiens ont décidé de manifester contre cette politique anti-réfugiés menée par le gouvernement depuis plusieurs années.
reportage a voir sur islam et info.fr.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

Rohingyas : Oxford retire sa distinction à Aung San Suu Kyi, bientôt au tour de Paris ?
Son inaction dans la gestion de la crise des Rohingyas a poussé Oxford à retirer, mardi 28 novembre, la plus haute distinction de la ville à Aung San Suu Kyi.
« Quand Aung San Suu Kyi a reçu le Freedom of the City en 1997, c’était parce qu’elle incarnait les valeurs de tolérance et d’internationalisme d’Oxford », a fait savoir le conseil municipal dans un communiqué. « Aujourd’hui, nous avons pris la décision sans précédent de lui retirer la plus grand distinction de la ville en raison de son inaction devant l’oppression de la minorité rohingya », indique ce même conseil au lendemain de sa décision prise à l’unanimité.
La prestigieuse université d’Oxford avait décidé fin septembre de retirer de ses murs un portrait de la dirigeante birmane, ancienne étudiante de l’établissement.
Paris en fera-t-il de même dans un avenir proche ? En pleine opération #LoveArmyForRohingyas, de nombreuses voix s’élèvent sur les réseaux sociaux pour appeler la Ville de Paris à retirer à Aung San Suu Kyi sa distinction. Cette dernière est en effet citoyenne d’honneur de la capitale française depuis 2004, prix qui lui a été remis en 2012 des mains de Bertrand Delanoë lors de sa visite à Paris. La municipalité n’a pas encore réagi à cette demande.

L’incroyable talent de menteur d’un candidat inventant une fausse victime du Bataclan.
Les producteurs La France a un incroyable talent, déjà secoués en octobre par le scandale de harcèlements sexuels contre Gilbert Rozon, un juré phare de l’émission, ne pensait certainement pas devoir faire face à une autre, d’une toute autre nature : celui d’un candidat qui a tenté d’instrumentaliser une tragédie que sont les attentats du 13-Novembre à des fins personnelles pour espérer acquérir une notoriété. Mal lui en a pris.
Lors de l’émission diffusée jeudi 23 novembre sur M6, Dany, un jeune rappeur amateur de 17 ans, s’est présenté face au jury de l’émission en chantant une chanson, guitare à la main, en hommage à son ami « Alexandre », mort au Bataclan le 13 novembre 2015. « J’ai écris cette chanson pour rendre hommage à un ami, il est décédé il y a deux ans au Bataclan », expliquait-il au jury.
La séquence a naturellement ému le jury et le public l’acclamait même par une standing ovation à la fin de sa prestation. « Merci pour ce message d’amour, je pense qu’il t’entend et c’est magnifique », lui assurait Kamel Ouali, chorégraphe et membre du jury.
Seulement voilà, les interrogations fusent sur les réseaux sociaux. Des internautes ne semblent pas convaincus par la véracité des propos du jeune homme. Très vite, certains se rendent compte qu’aucune victime nommée « Alexandre » ne figure sur la liste des victimes des attentats du 13 novembre. L’âge de Dany éveille également les soupçons : il avait 15 ans au moment des faits alors que la plus jeune victime des attentats de novembre 2015 avait 15 ans et se nommait Lola.
Contacté à plusieurs reprises par le HuffPost, le jeune rappeur amateur a souvent changé de version, affirmant dans un premier temps qu’il avait donné un pseudonyme à la victime, en déclarant qu’il s’agissait de son « initiative personnelle ainsi que celle de la famille ».
« Pour moi, son nom reste intime, il n’a pas à être dévoilé mais ne pas lui donner de nom me paraissait impossible car « Alexandre » n’est pas personne, il fallait qu’il ait un nom », indique-t-il également, soulignant que sa famille n’était pas au courant qu’il avait perdu un ami le soir du 13 novembre 2015.
Il avoue son mensonge.
Furieuse, l’association Life for Paris saisi le CSA et publie la lettre envoyée aux gendarmes de l’audiovisuel sur son compte Twitter, en demandant notamment « de faire la lumière sur ce choix éditorial, et de demander à la chaîne M6 de présenter ses excuses à ses spectateurs ainsi qu’aux victimes réelles des attentats ».
Ce n’est finalement que lundi soir que Dany poste finalement un message sur les réseaux sociaux dans lequel il avoue avoir menti : « Ce rap que j’ai écrit était une métaphore, je n’ai pas vraiment perdu d’amis au Bataclan mais les événements qui s’étaient passés m’avaient réellement et profondément touché ». Depuis, le compte Facebook du jeune homme est inactif. De sa notoriété bien mal acquise, il va désormais avoir du mal à s’en défaire.

Depuis le Burkina Faso, Macron plaide pour le retour du patrimoine africain en Afrique .
Et si la France se décidait à rendre le patrimoine africain à l’Afrique ? C’est une revendication de longue date d’associations panafricaines et anticolonialistes, voire même d’Etats africains, à laquelle déclare s’aligner aujourd’hui Emmanuel Macron.
Dans le cadre de sa tournée africaine, le président français a déclaré, mardi 28 novembre, depuis Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, vouloir « que, d’ici cinq ans, les conditions soient réunies pour un retour temporaire ou permanent du patrimoine africain en Afrique ».
« Le patrimoine africain doit être mis en valeur à Paris mais aussi à Dakar, à Lagos, à Cotonou », a-t-il ajouté, annonçant une « saison des cultures africaines en France en 2020 ».
Emmanuel Macron a également déclaré souhaiter « que les conditions soient créées pour permettre aux chercheurs français et africains de travailler ensemble pour des programmes communs. Nous devons donner les moyens financiers de structurer de réseaux des chercheurs européens et africains ». « L’histoire de l’Afrique ne peut pas être écrite seulement par des experts venus d’Europe ou d’ailleurs. Il faut une histoire de l’Afrique écrite par les Africains eux-mêmes », a-t-il souligné.
En juillet 2016, le Bénin a réclamé à la France la restitution de plus de 5 000 pièces de son patrimoine culturel dont la majorité a été intégrée aux collections du musée du quai Branly. Ce pays d’Afrique subsaharienne a été le premier à faire une telle demande, accusant ouvertement la France d’avoir pillé ses biens durant la période coloniale.
Si Emmanuel Macron ne s’est explicitement pas prononcé en faveur du retour des biens béninois réclamés, un élan d’espoir est relancé avec sa déclaration faite à Ouagadougou. Sous la présidence de François Hollande, la demande avait été formellement rejetée par le Quai d’Orsay qui avait déclaré, en mars 2017, que les biens en question appartiennent définitivement à l’Etat français.

Marseille : une salle de prière ravagée par un incendie .
Dans la nuit du dimanche 25 à lundi 26 novembre, aux alentours de 2h30 du matin, un incendie a ravagé une salle de prière dans le 14e arrondissement de Marseille.
Le lieu de culte situé rue Edmond-Jaloux, dans le quartier dans le quartier des Arnavaux, au nord de la cité phocéenne a été partiellement détruit. Aucun blessé n’est à déplorer.
Selon la police, les flammes, qui ont pris sur un tas de détritus près du bâtiment HLM abritant le lieu de culte, se sont rapidement propagées sur la façade, causant de légers dégâts. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du sinistre, inconnues à ce jour.

Sur oumma.com, voici les titres.

Un politicien suédois suscite un tollé pour avoir nié l’humanité des musulmans.
Si la déshumanisation des femmes voilées s’est banalisée dans les discours, en France et ailleurs, sans que cela ne suscite aucun émoi particulier, franchir le palier abject de la négation de l’humanité des musulmans a en revanche, et fort heureusement, soulevé une houle d’indignation en Suède.
Celui qui, à la tribune de la convention annuelle de son parti, s’est hasardé à disserter sur la part d’humanité de ses concitoyens de confession musulmane pour mieux la leur dénier, est issu des rangs, farouchement anti-immigration, des « Démocrates de Suède » (SD).
Faisant dans la philosophie de comptoir infâme, Martin Strid a semé le vent et récolte aujourd’hui la tempête. Celui-ci est en effet menacé d’être exclu de sa formation politique qui, sous le tollé général provoqué par ses divagations racistes, n’a eu d’autre choix que de se désolidariser de son fauteur de troubles, au risque d’être vouée aux gémonies par une opinion publique outrée.
« A une extrémité de l’échelle, vous êtes 100% humain. Vous êtes une personne, avec tout ce qui fait partie de ce concept. A l’autre extrémité vous êtes 100% mahométan », a martelé Martin Strid, le 25 novembre dernier, devant un public qu’il pensait entièrement acquis à sa cause. « Tous les musulmans sont quelque part sur cette échelle », a-t-il poursuivi, en précisant que les « djihadistes de Daesh » sont presque « 100% mahométans ».
Mais le pire restait à venir lorsque, livrant le fond de sa pensée, il en a révélé l’absurde noirceur, à moins que ce ne soit la noire absurdité… « Si vous êtes un ex-musulman, vous avez déjà fait une bonne partie du chemin vers l’humanité », a-t-il asséné.
Martin Strid a fait les heures incendiaires de la télévision suédoise, puisque son grand oral y a été diffusé, choquant dans les chaumières au point d’être signalé à la police pour « incitation à la haine ». Le pyromane du parti nationaliste SD tente à présent d’éteindre le brasier incandescent qu’il a ravivé, mais son mea culpa sous la contrainte et ses prétendus « nombreux amis musulmans » sortis de son chapeau, comme par magie, ne leurrent personne en Suède.

La Palestine surclasse pour la première fois Israël au classement de la Fifa.
Chaussée de crampons et portant haut ses couleurs, c’est aussi sur le terrain du sport roi que l’équipe de Palestine de football fait avancer la cause de sa souveraineté nationale, serrant les rangs face aux entraves, humiliantes et inhumaines, imposées par les checkpoints israéliens et le blocus illégal de Gaza, tout en progressant, ballon au pied, dans le classement de la Fifa.
Son remarquable jeu collectif, à toute épreuve, et ses enjambées victorieuses lui ont permis de se hisser, jeudi 23 novembre, au 82e rang de la Fifa, soit le meilleur rang jamais atteint, pour le plus grand bonheur de Jibril Rajoub, le président de la Fédération palestinienne.
Evénement à marquer d’une pierre blanche, les onze de Palestine ont non seulement gravé leur nom dans l’histoire footballistique de leur pays, mais ont aussi infligé un cuisant revers à l’adversité en surclassant pour la première fois l’équipe d’Israël, qui pointe au 98e rang (enregistrant un recul de 16 places).
Savourant une victoire hautement symbolique, Jibril Rajoub a salué auprès de l’AFP un « succès historique » remporté sur le terrain du sport et de la lutte pour l’indépendance de la Palestine. « En accédant à la 82e place de la Fifa et en devançant l’équipe israélienne, nous l’emportons sur les mesures répressives prises par l’occupant israélien pour nous empêcher de jouer et sur le harcèlement quotidien que nous subissons de sa part », a-t-il déclaré.
Bien qu’éloigné géographiquement du Vieux Continent mais pas diplomatiquement, il est édifiant d’observer qu’Israël dispute les qualifications avec les équipes européennes, tandis que la Palestine se mesure aux formations asiatiques. Rappelons, en outre, que la Palestine est membre à part entière de la Fifa depuis 1998, alors qu’elle a seulement obtenu le statut d’Etat observateur à l’ONU en 2012.

Festival Soufi de Paris.
Communiqué de presse du Festival Soufi de Paris.
1re Édition sous le thème : « La cité, au coeur… »
Du 24 novembre au 17 décembre 2017
Coeur de l’islam, le soufisme est une voie de transformation, une tradition dont l’enseignement est centré sur le perfectionnement au sens ontologique et l’éthique du cheminant englobe tant la Connaissance que l’Amour et la Beauté.
Le Festival Soufi de Paris, fera ainsi le lien entre cet enseignement millénaire et ses diverses expressions culturelles et artistiques. Beauté, conscience, universalisme, sont le triptyque de sa vision, qui se traduisent par trois vocations : artistique, spirituelle et citoyenne. Son ambition est d’être un lieu commun des synergies qui œuvrent pour le rayonnement des valeurs universelles et de la culture soufie.
La 1re édition placée sous le thème de “La cité, au coeur…” se déroulera du 24 novembre au 17 décembre 2017, sur 18 évènements en différents lieux, notamment à la Maison Soufie, qui partage les valeurs et les objets du festival et qui, cette année, le porte généreusement. Nous aurons à l’honneur Mme Bariza Khiari – une femme d’action et de coeur qui prône un Islam spirituel, libre et responsable – pour inaugurer le festival à la Maison Soufie, le 24 novembre 2017 à 19h00.
Le discours sera suivi à 19h30 d’une table ronde : « Écologie, Spiritualité et Citoyenneté ». Ce premier évènement donnera la mesure à l’édition. Il sera mené par Hervé Kempf, Cheikh Khaled Bentounes et Laurence Lecuyer, et depuis leur point de vue respectif et avisé, nous éclaireront sur le lien substantiel qui lie ces trois thématiques, indivisibles.
Leili Anvar, Éric Geoffroy, Inès Safi, Abd-al-Haqq Guiderdoni, Pascal Fauliot, Jacqueline Bonneau et de nombreux autres intervenants, artistes, écrivains, conférenciers, aborderont entre féerie des contes et littérature, entre réflexion intellectuelle et spirituelle, entre sciences et arts ; musique, poésie, peinture, calligraphie, chant, danse… cet univers aujourd’hui plus méconnu qu’inconnu du public.
Autant de disciplines jalonneront le festival par des concerts, vernissages, conférences et ateliers. Le festival se clôturera le 17 décembre 2017, sur une magistrale soirée dédiée à l’universelle figure de Rûmî où des spécialistes de Mevlâna et artistes, emporteront le public vers cet océan sans rivage, que les grands maîtres ont décrit en une indicible poésie.
Nous vous espérons nombreux dans ce partage !

Sur Mizane.info, voici les titres.

Le glyphosate, cancérigène présent dans l’alimentation, prolongé pour 5 ans par l’UE.
L’Union européenne s’est réuni lundi pour statuer sur la reconduction du pesticide le plus vendu en France, le glyphosate. Les pays membres ont renouvelé pour 5 ans l’autorisation du pesticide largement employé dans l’industrie alimentaire, malgré son caractère cancérigène reconnu. La France a voté contre, l’Allemagne pour. Zoom sur un produit dangereux pour la santé publique.
Ce fut un lundi noir pour les consommateurs européens. L’UE a en effet décidé de renouveler pour 5 ans l’emploi massif du glyphosate, un pesticide très présent dans l’agroalimentaire et dont les effets cancérigènes ainsi que le rôle dans les malformations des nouveau-nés ou encore le rôle nocif pour le foie ont été reconnus. Un tollé qui montre les effets profonds du travail de lobbying mené par Monsanto qui a coup d’études sélectives et de dissimulation d’information aura réussi à orienter le cours des décisions en sa faveur.
Où trouve-t-on le glyphosate et quels sont ses effets ?
L’ONG Générations futures a réalisé la seule enquête disponible en France sur les effets du glyphosate. « 7 céréales de petit déjeuner sur 8 analysées en contiennent (soit 87.5%) 7 légumineuses sur 12 analysées en contiennent (soit 58.3%) 2 pâtes alimentaires sur 7 en contiennent (soit 28,5%) Les lentilles vertes « Vivien Paille » (paquet de 500g) contiennent 2,1mg de glyphosate », est-il indiqué dans son rapport sur la base des échantillons étudiés. Il faut savoir que la limite maximale en résidus (LMR) du glyphosate pour le blé est de 10 mg/kg. « Environ 1/3 du glyphosate ingéré est absorbé par le corps, le reste demeurant dans le tractus gastro intestinal. 99% du glyphosate absorbé est ensuite rejeté dans les urines. » Le glyphosate est le pesticide le plus vendu en France. Il est avec l’AMPA, le principal pesticide détecté dans les cours d’eau en métropole en 2013. En 2015, ses effets cancérigènes étaient connus. «
Des courriels internes de Monsanto ont été divulgués, indiquant que la société s’inquiétait dès 1999 du potentiel mutagène du glyphosate.
Des experts du Centre International de Recherche sur le Cancer (le CIRC, une agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS qui fait autorité sur toutes les questions relatives au cancer) ont classé le glyphosate comme « probablement cancérogène » pour les humains, en se basant sur l’ensemble des études scientifiques publiées ». Le glyphosate, outre ses effets cancérigènes, est à l’origine de malformations physiques des nourrissons et joue un rôle pathogène pour le foie.
Quelques produits contenant du glyphosate…
Selon France Soir :
-Les pois chiches « Leader Price » (1kg –import) en contiennent 1,5mg.
-Les lentilles blondes « Saint Eloi » (paquet de 500g) en contiennent 1,3mg.
-Les flocons d’avoines grillés aux pommes de marque « Granola » contiennent 0,31mg de glyphosate.
Viennent ensuite, « le « Muesli Alpen Swiss style » sans sucre (paquet de 560g) avec 0,067mg, le muesli « Jordan Country Crisp » céréales complètes fruits noix avec 0,062mg, les « Weetabix Original 95% blé complet » à 0,04mg, et des pâtes alimentaires de la marque Garofalo qui ont présenté des niveaux de glyphosate entre 0,039mg et 0,053mg. »
Générations futures a publié (ci-dessous) un tableau non exhaustif des produits contenant du glyphosate. L’ONG précise que les études de masse n’ont pas encore été réalisées en raison notamment de leur coût.
Des effets cancérigènes connus de Monsanto dès 1999
Malgré les mises en garde du CIRC, l’Autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments (EFSA) a rejeté ces conclusions et considéré qu’il n’y avait aucune preuve que le glyphosate puisse causer le cancer. L’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a même publié un avis sur la sécurité du glyphosate le 15 mars 2017 qui exonère le glyphosate du moindre risque cancérogène pour l’homme. « Il faut savoir, poursuit l’ONG, que L’ECHA comme l’EFSA utilisent les études fournies par les firmes agrochimiques en premier lieu pour étayer leur opinion et ne considèrent la plupart du temps pas les conclusions des études universitaires comme valides ! De plus, un récent rapport 3 publié par Global 2000 et écrit par le toxicologue Dr. Peter Clausing a révélé que les autorités européennes (le BfR, l’EFSA et l’ECHA) ont violé leurs propres règles en dissimulant des preuves de la cancérogénicité du glyphosate pour pouvoir conclure à sa non dangerosité ! » Le glyphosate aurait donc pu être classifié comme cancérogène selon les standards européens actuels. Cela aurait permis une interdiction automatique d’après la législation européenne en matière de pesticides. D’autant plus que « des courriels internes de Monsanto (affaire dite des « Monsanto papers » révélée par le journal le Monde) ont été divulgués, indiquant que la société s’inquiétait dès 1999 du potentiel mutagène du glyphosate ».

Sur des domes et des minarets.fr, rien de neuf.

Sur Actualite islamique de Belgique, rien de neuf.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Fatah et Hamas condamnent les propos israéliens sur un Etat palestinien au Sinaï
.
Les mouvements Fatah et Hamas ont condamné mardi les déclarations de la ministre israélienne de l’égalité sociale, Gila Gamliel, où elle a considéré la péninsule du Sinaï, comme étant le meilleur endroit pour l’instauration d’un Etat palestinien.
.
Une ministre israélienne propose de fonder un Etat palestinien sur le territoire égyptien
.
1000 villes et villages israéliens interdits aux Palestiniens
.
51 colons envahissent la mosquée d’Al-Aqsa
.
Un autre jeune homme arrêté à Hébron pour possession d’un couteau
.
Le Jihad islamique condamne les déclarations hostiles d’une ministre sioniste
.
Les services de sécurité de l’Autorité Palestinienne convoquent deux citoyens
.
Netanyahou signe la pétition en faveur de la grâce de l’assassin d’al-Charif
.
Abou Zouhri: Le Hamas condamne les tentatives de réduire la souveraineté égyptienne sur le Sinaï
.
« Le racisme des refuges » ou comment les Palestiniens de 48 sont privés de refuges en Israël
.
Abu Amrou informe la délégation égyptienne des avancées de la réconciliation
.
Raids et arrestations en Cisjordanie occupée
.
Des manoeuvres militaires israéliennes sur les frontières de Gaza
.
Classement FIFA : La Palestine dépasse Israël
.
Une délégation égyptienne arrive à Gaza pour suivre la réconciliation
.
La police accuse 4 mineurs palestiniens d’avoir attaqué des cibles israéliennes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein

Laisser un commentaire