MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 5 Dhou al Qa’da 1438.

Flash info du 5 Dhou al Qa’da 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Justin Bieber dément avoir arrêté sa tournée pour dédier sa vie à Jésus.

L’annonce était pour le moins inattendu. L’entourage de Justin Bieber annonçait, lundi 23 juillet, l’annulation de la gigantesque tournée du chanteur qui a débuté il y a deux ans. Le chanteur canadien n’assurera pas les 14 concerts restants. La star de 23 ans avait déjà assuré 150 shows à travers le monde.

Selon son entourage, le chanteur est « épuisé » mais, selon le média américain TMZ, ce serait une tout autre raison qui l’aurait poussé à interrompre sa tournée. Le chanteur aurait décidé de « consacrer sa vie au Christ ».

Justin Bieber fait partie d’une église évangélique, Hillsong Church, et s’est rapproché ces derniers temps de son fondateur et pasteur Carl Lentz. Selon une source cité par TMZ, « l’Eglise n’a pas demandé à Justin d’annuler sa tournée. Il a fondé cette décision sur la recherche de son âme spirituelle et sur sa propre vision du chemin de vie qu’il doit prendre ». Ses croyances sont même gravées dans sa peau puisque sont tatoués le visage de Jésus sur le mollet, la vierge Marie sur le bras et une croix sur le torse.

Toutefois, l’artiste a démenti ces rumeurs, indiquant qu’il a (vraiment) besoin de repos après deux ans d’une tournée mondiale exténuante.

Mercredi soir, filmé au volant de sa voiture à la sortie Saban Theater, à Beverly Hills, il renversait accidentellement un paparazzi. Le jeune homme est descendu de sa voiture et est resté aux cotés du photographe jusqu’à l’arrivée des urgences et de la police. Dans une vidéo, le photographe allongé sur son lit d’hôpital a remercié Justin Bieber pour sa compassion.

saphirnews.com
***


Tunisie : une loi historique contre les violences faites aux femmes adoptée.

La Tunisie a franchi, mercredi 26 juillet, une nouvelle étape dans la lutte contre les violences faites aux femmes et pour leurs droits. L’Assemblée des représentants du peuple a voté une loi en ce sens. Le texte a même été qualifié d’« historique » par Naziha Laabidi, ministre de la femme, de la famille et de l’enfance.

La loi, votée à l’unanimité des députés présents (146 sur 217 députés), introduit « la reconnaissance de toutes les violences, physiques, morales, sexuelles, etc. Ce qui se dégage de la philosophie de la loi, c’est que ces violences ne sont plus une question privée. C’est une question qui concerne maintenant l’Etat. La preuve, c’est que le retrait de la plainte n’arrête plus les poursuites », a déclaré la députée Bochra Belhaj Hmida auprès de l’AFP.

Le nouveau texte prévoit ainsi la mise en place de mesures de protection et de prise en charge des victimes de violences, aussi bien physiques que psychologiques, et reconnaît le rôle des médias et de l’éducation dans la prévention des violences et l’assistance juridique et psychologique aux victimes.

Un élément clé du nouveau texte demeure la modification de l’article 227 bis du Code pénal, lequel permettait à l’auteur d’un viol d’épouser sa victime mineur pour éviter des poursuites judiciaires. Cette disposition est désormais abrogée.

« C’est un moment très émouvant et nous sommes fiers en Tunisie (…) d’avoir pu nous réunir autour d’un projet historique », a déclaré Naziha Laabidi. La loi sera opérationnelle six mois après la publication du décret d’application au Journal officiel.

Pour Human Rights Watch (HRW), l’adoption de la loi est « une étape décisive pour les droits des femmes » mais « il faudrait que les autorités tunisiennes s’assurent qu’il existe les fonds suffisants et la volonté politique indispensables pour que la loi entre pleinement en vigueur et que les discriminations envers les femmes soit éliminées ».

saphirnews.com
***


Pays-Bas : la justice oblige l’Etat à financer un lycée musulman.

Le ministère de l’Education néerlandais refusait depuis 2014 de financer un nouvel établissement scolaire musulman à Amsterdam. Le lycée a été mis au ban après qu’un encadrant de l’école ait exprimé son soutien au groupe terroriste Etat islamique.

Le Conseil d’Etat des Pays-Bas, ultime instance judiciaire administrative du pays, a estimé qu’il n’y avait « pas de raison valable pour refuser le financement ». En effet, l’établissement a condamné les propos de l’individu ainsi que toutes sorte d’extrémisme. Par ailleurs, l’homme a été exclu de l’encadrement de l’école.

La justice a ordonné, mercredi 26 juillet, au ministère de trouver une solution de financement avant le 1er août. Deuxième lycée musulman du pays, il doit accueillir 200 étudiants à la prochaine rentrée scolaire à la fin du mois d’août.

Sander Dekker, secrétaire d’Etat à l’Education, a exprimé son mécontentement et son inquiétude suite à la décision du Conseil d’Etat. Remettant en cause « la qualité de l’enseignement » dispensé par le l’établissement, il a déclaré sur la radio publique NOS que « nous devons faire tout notre possible pour que nos enfants obtiennent l’éducation à laquelle ils ont droit, et apprennent ce que cela signifie de faire partie de la société néerlandaise ». Il a appelé les inspecteurs académiques à enquêter sur le lycée.

saphirnews.com
***


Belgique : Bruxelles sans dispositif d’abattage pour l’Aïd al-Adha 2017.

Pour la première fois depuis 15 ans, les autorités de la Région bruxelloise ne mettront pas en place de dispositif pour l’abattage de moutons à l’occasion de l’Aïd al-Adha (ou Aïd el-Kébir) qui se tiendra a priori le 1er septembre prochain.

Elles avaient installé un abattoir modulaire pour l’Aïd al-Adha 2016. Mais le dispositif entièrement mécanisé ne permettait pas aux musulmans d’assister au sacrifice et une seule société a répondu à l’appel d’offres lancé par le gouvernement.

En outre, cette entreprise n’a pas été en mesure d’effectuer toutes les livraisons en temps et en heure. La Région avait alors indemnisé les fidèles lésés grâce à une ristourne obtenue auprès de la société défaillante.

Plusieurs communes ont tenté de concevoir un dispositif de remplacement mais n’y sont pas parvenues. « C’était impossible de revenir aux abattoirs temporaires et les modules répondant aux normes européennes coûtent trop cher. Non seulement ils nécessitent beaucoup d’espace mais aussi de la technique : un débit électrique élevé, un système de gestion des eaux usées… Ce n’était pas une piste réaliste », explique au Soir l’échevine molenbeekoise Annalisa Gadaletta.

Elle estime également que « les personnes les plus âgées, les plus attachées à ce rituel, pourront fêter l’Aïd dans leur pays d’origine » pour ceux qui y sont pour les vacances. Certaines communes pousse les musulmans à aller chercher leur viande chez un boucher ou à substituer le sacrifice par un don.

saphirnews.com
***

 


Iran : Azadeh Namdari, présentatrice de TV, ultra-conservatrice, scandalise en apparaissant sans voile et buvant une bière en Suisse.

Trahie par des photos de vacances en famille prises dans les verts alpages helvètes, Azadeh Namdari, une présentatrice vedette de la télévision iranienne, véritable pasionaria du voile intégral, a fait tomber le masque de l’insondable hypocrisie en apparaissant, dimanche 23 juillet 2017, dévoilée et buvant une bière sur la messagerie sécurisée Telegram.

Loin de la République islamique d’Iran où elle est l’incarnation même du rigorisme religieux, se faisant publiquement l’ardente avocate du port du niqab qu’elle a toujours affirmé porter avec fierté, cette célèbre animatrice de la lucarne cathodique est apparue sous un jour nouveau au public iranien, révélant ce qui ressemble fort à une imposture, source d’un profond désenchantement.

Celle qui passait aux yeux de tous, notamment des autorités, pour une femme musulmane exemplaire, et se targuait de l’être, a choqué dans les chaumières, montrant une autre facette de son personnage qui a aussitôt fait voler en éclats sa réputation et, peut-être même, sa carrière télévisuelle au zénith, dont beaucoup lui reprochent aujourd’hui d’avoir été construite sur le mensonge.

Essuyant un feu nourri de critiques sur les réseaux sociaux iraniens, ce n’est pas sa piètre ligne de défense qui va redorer son blason, surtout si elle s’obstine à prétendre que son « voile avait glissé » en s’offusquant que « ses photos publiées dans un espace privé » aient été dévoilées, tout en ne pipant mot au sujet de la bière qu’elle buvait…

Azadeh Namdari, le visage de l’ultra-conservatisme sur le petit écran, serait-elle à court d’arguments pour expliquer comment elle a pu à ce point se compromettre dans l’illicite ? Toujours est-il que son image idéalisée a été irrémédiablement écornée par ces prises de vue qui renvoient le pâle reflet d’une adepte du « Faites ce que je dis et pas ce que je fais », dès qu’elle se trouve en dehors des frontières, à l’abri des regards et lorsque les caméras ne tournent plus…

Pour nombre d’internautes iraniens désillusionnés, c’est un mythe qui s’est brisé, l’un d’entre eux s’indignant particulièrement de sa duplicité dans un tweet traduit par France24 : « Ce qui est intolérable, c’est qu’elle incite les femmes à faire quelque chose en quoi elle-même ne croit pas », à savoir faire du voile intégral l’étendard d’un féminisme islamique dans lequel chaque musulmane serait un parangon de piété et de vertu. Mais comme chacun sait, l’habit ne fait pas le moine…

oumma.com
***


Fatima Al Qubaisi, la première femme émiratie diplômée en droit d’Harvard.

Après avoir fait une entrée très remarquée dans la prestigieuse enceinte de la Harvard Law School l’année dernière, en sa qualité de première femme émiratie à étudier sur ses bancs, Fatima Al Qubaisi, 26 ans, en ressort aujourd’hui de manière triomphale, récompensée de ses efforts par de précieuses palmes académiques qui gravent son nom dans l’histoire des émirats du golfe Persique.

Première femme émiratie à être diplômée de l’une des universités de droit les plus réputées au monde, la jeune femme originaire d’Abu Dhabi, rayonnante sous son voile blanc, a indéniablement de qui tenir…

Issue d’une famille qui ne recule devant aucun challenge et estime que les plafonds de verre ne sont faits que pour être brisés, Fatima Al Qubaisi marche allègrement sur les traces de sa tante bien-aimée, Amal Al Qubaisi, dont elle admire l’irrésistible ascension qui l’a propulsée, en 2015, au sommet du Conseil national fédéral (FNC), l’autorité fédérale des Emirats arabes unis.

« J’appartiens à une famille qui aime relever des défis. Ma tante, Amal Al Qubaisi, est l’un de mes modèles. C’est la première femme présidente du Conseil national fédéral ! », s’est-elle exclamée avec fierté, intarissable d’éloges envers sa proche parente qui fait doublement figure de pionnière, en tant que première femme du monde arabe à occuper de si hautes fonctions dans le sérail politique.

Alors que son année passée aux Etats-Unis s’achève en beauté et qu’elle s’apprête à boucler ses valises pour retourner chez elle, Fatima Al Qubaisi, couverte de fleurs par les autorités émiraties, fourmille d’idées quant à la manière de tirer le meilleur profit des connaissances acquises, au service des siens. « Je reviens aux Emirats arabes unis avec une vraie vision et un ensemble d’idées qui feront de cet Etat fédéral, je l’espère, un Etat plus grand et plus fort », a-t-elle confié à Gulf News, en songeant à promouvoir l’aide juridictionnelle Pro bono pour le bien public, notamment en faveur de la population défavorisée.

« Tout comme notre père fondateur, Shaikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan, que Dieu lui fasse miséricorde et qu’il repose en paix, était revenu de ses voyages à l’étranger avec une vision plus moderne et lumineuse pour les EAU, je veux extraire les aspects les plus positifs d’autres cultures pour que les miens puissent en bénéficier », a-t-elle insisté, avant de remercier vivement son gouvernement pour son soutien sans faille tout au long d’une année enrichissante et fructueuse, au sein d’un temple du savoir de l’élite américaine et mondiale.

Dans la famille Al Qubaisi habituée à bousculer les mentalités en s’illustrant dans tous les domaines, que ce soit aux cimes du pouvoir ou au volant d’une voiture de course, on demande l’oncle Khaled, un pilote chevronné ayant transmis le virus de la compétition à sa fille, la première femme émiratie à s’essayer à la formule 4…

C’est donc tout naturellement sur les chapeaux de roues que Fatima, fraîche émoulue d’Harvard, fera son grand retour au pays, auréolée de son titre de gloire.

oumma.com
***


France : L’agriculteur Cédric Herrou, soutien des migrants, mis en examen.

L’agriculteur du sud-est de la France a été placé sous contrôle judiciaire et risque jusqu’à cinq ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Cédric Herrou, agriculteur du sud-est de la France connu pour son soutien aux migrants, a été mis en examen mercredi soir pour aide à l’entrée et à la circulation irrégulière d’étrangers en France, a-t-on appris auprès du parquet de Grasse, dans les Alpes-Maritimes. Il a été placé sous contrôle judiciaire conformément aux réquisitions du parquet et risque jusqu’à cinq ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Interpellé en compagnie de 156 migrants. Interpellé lundi en fin de journée à la gare de Cannes en compagnie de 156 migrants, il a été placé en garde à vue tandis que les réfugiés ont été depuis renvoyés en Italie, selon plusieurs sources concordantes. « On lui reproche de les avoir amenés à Cannes alors qu’ils devaient se rendre à Nice pour faire leur demande d’asile comme cela se fait chaque semaine depuis quelque temps en accord avec les autorités », explique son avocat Me Zia Oloumi.

Mais selon lui « un des deux trains qui les transportaient a eu du retard et les bureaux de la plate-forme d’accueil des demandeurs d’asile (Pada) à Nice étaient fermés ». « Certains ont décidé d’aller effectuer la démarche dans d’autres communes et Cédric Herrou a voulu les accompagner pour être sûr notamment qu’ils puissent bien passer les contrôles policiers à Cannes », ajoute-t-il.

Condamné à 3.000 euros d’amende avec sursis. Le 10 février, Cédric Herrou avait été condamné par le tribunal correctionnel de Nice à une peine de principe de 3.000 euros d’amende avec sursis, pour aide au séjour d’étrangers en situation irrégulière dans la vallée franco-italienne de la Roya. À la suite de l’appel du parquet, l’affaire avait été rejugée à Aix-en-Provence en juin. La cour rendra sa nouvelle décision le 8 août. Cédric Herrou s’est notamment fait connaître au niveau national en début d’année 2017 en interpellant, dans L’émission politique de France 2, l’ancien Premier ministre Manuels Valls, alors en pleine campagne pour la primaire du parti socialiste en vue de la présidentielle.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Palestine : Benjamin Netanyahu veut expulser Al-Jazeera d’Israël .

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi qu’il voulait expulser la chaîne Al-Jazeera, basée au Qatar, qu’il a accusée d’attiser les tensions autour des lieux saints.

« La chaîne Al-Jazeera continue d’inciter à la violence à propos du Mont du Temple (l’esplanade des Mosquées pour les Palestiniens, NDLR) », a écrit le dirigeant israélien sur Facebook, et « j’ai demandé plusieurs fois aux agences chargées de l’application de la loi de fermer leur bureau à Jérusalem. Si cela n’est pas possible pour des raisons d’interprétation de la loi, je vais chercher à faire adopter la loi nécessaire pour expulser Al-Jazeera d’Israël », a-t-il ajouté.

Israël accuse depuis des années Al-Jazeera de partialité dans sa couverture du conflit qui l’oppose aux Palestiniens.

Situation toujours tendue à Jérusalem.

L’initiative du Premier ministre israélien intervient alors que la situation restait tendue mercredi entre Israéliens et Palestiniens autour de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, malgré le retrait de détecteurs de métaux controversés, et elle suscite la crainte d’une éruption de violence lors de la grande prière du vendredi.

Les tensions étaient montées brusquement autour de ce site religieux situé à Jérusalem-Est, partie palestinienne -occupée et annexée par Israël- de la ville, après l’installation le 16 juillet par l’État hébreu de détecteurs de métaux aux entrées de l’esplanade. Les musulmans palestiniens y avaient vu une tentative d’Israël d’augmenter son contrôle sur ce site. Les autorités israéliennes avaient-elles justifié ce dispositif par le fait que les assaillants qui avaient tué deux policiers israéliens le 14 juillet avaient dissimulé des armes sur ce site et en étaient sortis pour mener leur attentat.

Pressions sur Al-Jazeera.

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte, qui ont rompu le 5 juin leurs relations avec le Qatar lui imposant une série de sanctions, demandent également la fermeture de la chaîne, exigeant notamment des autorités qataries qu’elles renoncent à « propager un discours d’extrémisme et de haine ».

Netanyahu s’est efforcé d’améliorer les relations avec les pays de la région où Israël est sévèrement critiqué pour ses 50 années d’occupation du territoire palestinien. L’Égypte et la Jordanie sont les deux seuls pays arabes avec lesquels Israël a signé des traités de paix.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Une campagne d’arrestation en Cisjordanie et l’occupation détruit trois carbonifères à Nassiria
.
Les forces israéliennes ont lancé jeudi à l’aube, une compagne d’arrestations et des raids dans plusieurs provinces de la Cisjordanie, tandis que trois carbonifères ont été détruits dans la ville de Nasiriyah à la vallée de Jourdain.
plus
Une campagne d’arrestation en Cisjordanie et l’occupation détruit trois carbonifères à Nassiria
.
Haniyeh : les Palestiniens sont les défendeurs d’al-Aqsa
.
Victoire d’al-Aqsa
.
La Knesset sioniste vote en première lecture une loi d’annexion de Jérusalem occupée
.
Funérailles de masse pour les martyrs d’al-Aqsa
.
Appels à manifester vendredi pour soutenir Jérusalem et al-Aqsa
.
Le Hamas : la bataille d’al-Aqsa n’est pas terminée
.
L’occupation réprime la prière du coucher du soleil à l’entrée nord de Bethléem
.
La maison de la famille de Khalid Makhamrish menacée de démolition
.
Judaïsation: Netanyahu soutient l’annexion des colonies à Jérusalem occupée
.
L’occupation installe un portique métallique à l’entrée de Idhna à Hébron
.
Le Vietnam soutient la solution à deux États
.
L’occupation démonte les nouvelles installations de sécurité de la Mosquée d’al-Aqsa
.
Le Hamas appelle à un jour de colère ce vendredi à l’appui d’al-Aqsa
.
Jénine: Les commerçants et les ouvriers réclament l’ouverture de la barrière Dotan
.
Hébron: L’occupation réprime un sit-in pro-al-Aqsa dans la rue des martyrs
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

Flash info du 29 Rajab 1438.

Flash info du 29 Rajab 1438.

Pour écouter le Coran, des hadiths, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Le FN en tête dans sa ville, le maire veut démissionner.

Daniel Delomez, maire PS de la ville d’Annezin situé au Pas-de-Calais, s’est insurgé face au score obtenu en faveur du FN dans sa ville.

« C’est catastrophique » .

Marine Le Pen est arrivé en tête dans cette petite ville de 5000 habitants, avec 38,07 % des suffrages : « C’est catastrophique ! Il est possible que je démissionne », s’est exclamé Daniel Delomez face au journaliste de L’Avenir de l’Artois. Le journal a ensuite partagé l’info sur twitter, rencontrant rapidement un vif succès avec plus de 12 000 retweets :

Le Pen en tête à Annezin, colère du maire : « il est possible que je démissionne car je ne veux pas consacrer ma vie à des connards », déclare le Maire.

Interrogé ce lundi matin par le journal 20 Minutes, Daniel Delomez affirme assumer ses propos : « Ce vocabulaire n’est pas le vocabulaire que j’utilise d’ordinaire. En revanche, j’assume ce que j’ai dit. Je vais démissionner, je ne reviendrai pas sur cette parole, j’arrête, je sais que je vais mieux dormir ».


katibin.fr
***


France : Le CFCM et la mosquée de Paris appellent à voter pour Emmanuel Macron.

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé « les Musulmans de France à faire triompher les valeurs de Fraternité et de Solidarité contre la Haine et l’Exclusion ! ». Sur son compte twitter, Anouar Kbibech a accompagné son message d’une photo des membres du bureau du CFCM aux cotés d’Emmanuel Macron.

Dans un communiqué publié lundi, le recteur de la grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a également appelé les musulmans de France « à voter massivement » pour le candidat d’En Marche!

« Aussi, avant ce deuxième tour qui s’annonce décisif pour le destin de la France et de ses minorités religieuses, il apparaît que tous les Français doivent impérativement rester unis et rassemblés face à la réalité de la menace incarnée par des idées xénophobes dangereuses pour notre cohésion nationale.

C’est pourquoi, la Grande Mosquée de Paris et sa Fédération nationale (FGMP) appellent les musulmans de France à voter massivement pour le candidat Emmanuel Macron qui, dans le respect des valeurs républicaines et de l’application stricte des principes de la laïcité, incarne la voie de l’espoir et de la confiance dans les forces spirituelles et citoyennes de la Nation. »

journaldumusulman.fr
***


Maroc : 560 votants pour Marine Le Pen.

Dimanche 23 avril 2017 ont eu lieu les élections présidentielles de 2017. Les français en métropole mais aussi ceux établis à l’étranger ont pu exprimer leur choix.

Les résultats ont parfois quelque peu surpris comme au Maroc.

En effet, même si les français résidant au Maroc ont massivement voté pour Emmanuel Macron, Marine Le Pen a tout de même récolté des voix, 560 voix plus exactement.

Beaucoup d’internautes se sont indignés suite à la publication de ces chiffres laissant exploser pour certains l’incompréhension et pour d’autres l’indignation.

Voici quelques exemples de leur commentaire :

« Comment peut-on vivre au Maroc et voter pour Marine Le Pen ? ».

« Les 560 votants pour Le Pen au Maroc sont priés de gentillement foutre le camp d’ici. Merci »

islametinfo.fr
***


Suisse : Le parti politique UDC veut interdire la distribution du Coran.

Déjà à l’origine de l’initiative anti-minaret et de celle contre le port du voile intégral, le conseiller national Walter Wobmann (UDC/SO) s’est lancé un nouveau défi.

En effet, il souhaite interdire les distributions du Coran dans les rues. Il ne sait pas encore s’il formulera sa proposition par la voie parlementaire ou par le biais d’une nouvelle initiative populaire. Pourtant, concernant son initiative contre le voile intégral, il a rencontré un véritable flop. Il est encore loin du compte puisqu’il lui manque plus de 30 000 voix à recueillir a à peine cinq mois de la date butoir.

Un nouveau chantier entamé donc sur un autre non abouti…

Il s’agit évidemment à nouveau d’une volonté de stigmatiser l’islam en s’attaquant au Coran alors que cette proposition même s’attaque à la liberté religieuse en vigueur en suisse.

islametinfo.fr
***


États-Unis : Elle est battue, poignardée et laissée pour morte.

La semaine dernière, une violente attaque islamophobe subit par une jeune femme musulmane n’a pas fait grand bruit dans la presse.

En effet, alors que vers six heures du matin, une jeune femme voilée se dirige vers la mosquée du Centre islamique de Milwaukee aux États-Unis, elle est violemment agressée par un individu.

L’inconnu lui demande d’abord de retirer son voile avant de lui sauter dessus, tenter de le lui arracher et la battre avec une violence inouïe. Selon le récit qu’elle a donné à la presse mais aussi à la police l’individu la poignarde et la laisse gisant dans son sang.

« Il m’a jetée sur le sol avec brutalité, puis il m’a battue comme un animal. Je me suis dit en moi-même que j’allais mourir sous les coups ».

Elle a été retrouvée par les fidèles, inanimée et a été transportée d’urgence à l’hôpital. Une enquête est en cours afin de retrouver le coupable.

Un crime islamophobe odieux qui fait froid dans le dos.

islametinfo.fr
***


France : Pas-de-Calais : ces électeurs qui ont placé le FN en tête au 1er tour.

A Béthune, dans le Pas-de-Calais,le FN est arrivé largement en tête du premier tour avec 27,76% alors que le candidat d’En Marche! n’a réalisé qu’un score de 20,9%. Comment expliquer ce résultat ?

Les habitants expriment un ras-le-bol aux journalistes de Libération :

«Les immigrés, ils arrivent, ils ont toutes les aides sociales, alors que nous, on paye tout et, à la fin du mois, il nous reste plus rien. Moi, je gagne 300 à 400 euros, et encore, quand ça fonctionne.» Une autre exposante entre dans la conversation. «Avec moins d’immigrés, en France, on aurait plus de travail. Et puis l’insécurité… Vous vous rendez compte ? Y a un attentat toutes les semaines.» Les journalistes se retirent : «Je vous laisse travailler.» «Oh, de toute façon, y a pas de travail.»

D’autres passants discutent : «Ça va être la guerre.» La quoi ? «Je connais des gens, ils viennent, ils partent plus, et ils parlent leur langue. Mais on est en France !» lance le type. «On devient racistes», avoue Cathy. Un autre : «Moi, je suis plus que raciste, je suis au-delà. Tout ce qui est pas français, je les dégage, je peux pas les saquer. J’attends une bonne guerre et puis c’est tout !»

[….] «Y a trop d’immigrés, il faut fermer les frontières. Ils profitent du RSA et l’insécurité est totale. Les gens ont une peur bleue de sortir de chez eux.» Une amie prend le relais : «C’en est encore un qui a buté le flic l’autre jour.» Encore un quoi ? «Un Algérien, ils veulent prendre le pays.» On leur fait remarquer que l’une d’elles porte des babouches : «C’est fini les charentaises ?» Réponse : «Ah non, les babouches, c’est que pour faire le ménage.» Sa copine la coupe : «Moi, j’ai dit à mon fils : s’il ramène une Arabe, elle rentre pas chez moi.» Fin de la discussion.

Les propos laissent bouche bée d’autant que Marine Le Pen apporte un programme qui entrainera une diminution du pouvoir d’achat et une baisse de l’emploi… Donc aucun argument pertinent n’est apporté, une haine lancinante est simplement rabâchée à longueur de journée.

islametinfo.fr
***

France : francois Hollande déclare que La présence de l’extrême droite fait courir un risque pour le pays.

Au lendemain du premier tour de la présidentielle ayant qualifié Emmanuel Macron et Marine Le Pen, le président de la République a estimé que « la présence de l’extrême droite fait une nouvelle fois courir un risque pour notre pays. Il y a son histoire, il y a aussi ses méthodes, ses liens avec des groupes extrémistes partout en Europe. Mais il y a surtout des conséquences qu’aurait la mise en œuvre de son programme sur la vie de notre pays ». François Hollande a ainsi cité la baisse du pouvoir d’achat et la suppression de milliers d’emplois.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Robert Ménard condamné pour ses propos sur le « grand remplacement » .

Devant le tribunal correctionnel de Paris, le maire de Béziers a écopé, mardi 25 avril, d’une amende de 2 000 euros pour provocation à la discrimination. Robert Ménard s’est aussi vu condamner à verser 1 000 euros de dommages et intérêts aux parties civiles, en l’occurrence la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), SOS Racisme et l’Union des étudiants juifs de France (UEJF).

Le 1er septembre 2016, l’édile avait tweeté « #Rentréedesclasses : la preuve la plus éclatante du #GrandRemplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe », suivi d’une interview sur LCI dans laquelle il a déclaré : « Dans une classe du centre-ville de chez moi, 91 % d’enfants musulmans. Évidemment que c’est un problème. Il y a des seuils de tolérance ».

saphirnews.com
***


#JeffaceLeRacisme : Harry Roselmack et Audrey Pulvar en campagne contre l’afrophobie (vidéo).

Les journalistes Audrey Pulvar et Harry Roselmack ont accepté de prêter leur image pour une campagne contre les injures racistes lancée dimanche 23 avril par le Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN).

Alors que plusieurs dizaines de millions d’électeurs se sont dirigés vers les urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle, le Conseil représentatif des associations noires de France constate que « le racisme n’a guère été évoqué pendant les débats liés à la présidentielle, une absence d’autant plus étonnante que de plus en plus de Français sont tentés par des partis extrémistes ». Un constat regrettable après les mouvements sociaux et le ramdam médiatique qui a suivi l’affaire Adama Traoré, l’affaire Théo ou encore l’affaire Balotelli.

Le mannequin a paradé sur la Place de la République à Paris, au lendemain de l’accession de Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. « Avec cette campagne J’efface Le Racisme, nous voulons alerter les Français sur l’injure raciste, dont l’impact est souvent sous-évalué, et sur la fraternité, valeur républicaine dont l’importance est elle aussi sous-estimée », a expliqué Louis Georges Tin, président du Conseil représentatif des associations noires de France. Il annonce par ailleurs l’apparition de nouveaux contenus pour étoffer cette campagne dans les jours à venir.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

saphirnews.com
***


Une Saoudienne, Solafa Batterjee, a fait de l’accès à la Connaissance pour tous le combat de sa vie.

Née dans un foyer privilégié où l’éducation et la transmission du savoir occupaient une place prépondérante, et élevée dans la conviction profonde qu’elles constituent l’outil indispensable à toute autonomisation humaine, la Saoudienne Solafa Batterjee semblait prédestinée à faire de son engagement en faveur de l’accès à la Connaissance pour tous, notamment des plus pauvres, un véritable sacerdoce.

L’atavisme familial a fait vibrer très tôt sa fibre pédagogique, alors qu’elle avait à peine 13 ans, tout en faisant naître et croître sa volonté de redonner leurs lettres de noblesse à l’enseignement et à l’acquisition de connaissances dans un monde musulman qui en a cruellement besoin.

Consciente d’avoir eu la chance de grandir dans une famille qui a toujours considéré que l’éducation était une priorité absolue, à même d’éradiquer l’ignorance, la pauvreté, la maladie, Solafa Batterjee marche aujourd’hui à grands pas sur les traces de son grand-père, Cheikh Abdul Jalil Batterjee, et de sa grand-mère, Thuria Nazer, ces deux précurseurs en matière de bourse d’étude dédiée aux élèves doués, issus de régions en souffrance.

Titulaire d’une maîtrise en sciences de l’éducation obtenue à l’université de Phoenix, aux Etats-Unis, elle a repris le flambeau familial, dès son retour aux sources, avec une ferveur léguée en héritage par ses parents, devenant l’une des rares femmes saoudiennes à être à l’origine de nombreuses initiatives éducatives fructueuses.

L’exigence de l’excellence chevillée au corps, Solafa Batterjee aspire à éclairer la jeunesse musulmane déshéritée à la lumière de la Connaissance, et ce, dès la prime enfance, afin qu’elle soit armée pour affronter les grands défis du 21ème siècle qui se poseront à elle.

« Il est urgent de stimuler leur créativité, leur inventivité, de leur donner les clés pour la résolution des problèmes, de les inciter à réfléchir par eux-mêmes », souligne cette passionnée de l’enseignement qui n’est jamais aussi heureuse que quand elle réussit à susciter le désir d’apprendre chez des écoliers pour qui aller à l’école n’est pas une nécessité vitale.

oumma.com
***

VIDÉO. Les images spectaculaires de Masjid Al-Nabawi filmées par un drone (intérieur et extérieur).

La ville sainte de Médine, qui est située au centre du Hedjaz, à 447 kilomètres au nord de la ville sainte de La Mecque, se trouve à 625 mètres au-dessus du niveau de la mer. Construite sur une oasis fertile, elle est bordée sur trois côtés par des collines qui font partie de la chaîne montagneuse du Hedjaz. La plus haute de ces collines, le mont Ohod, s’élève à 2 000 mètres au-dessus de l’oasis.

Médine est la deuxième ville sainte de l’Islam. C’est à Médine que le prophète Muhammad (PBSL) et ses disciples, confrontés à l’hostilité et à la persécution des marchands mecquois, s’enfuirent en 622 de notre ère — et, quand les citoyens de Médine demandèrent au prophète de s’installer parmi eux et d’arbitrer leurs affaires (une invitation interprétée comme un rejet du polythéisme et une acceptation de leur part de se soumettre à la volonté du Dieu unique, Allah), c’est à Médine que l’ère islamique commença.

Médine est donc la ville du prophète (sws). Étant le lieu où le saint Coran fut rédigé et la ville d’où les compagnons du prophète administrèrent les affaires de la communauté musulmane, Médine fut le siège du premier État islamique. De la ville, des armées prêchant la parole du prophète furent envoyées en Égypte, en Perse et en Syrie.

C’est aussi à Médine aussi que fut enterré le prophète, sur lui la paix.

« Madinah » en arabe signifie « ville ». Son nom entier, « Al-Madinah Al-Munawwarah », signifie « ville des lumières ». Ni la Omra, ni le Hadj n’imposent une visite à Médine, mais du fait de la profonde affection que le prophète entretenait pour la ville et des liens étroits de cette dernière avec la naissance de l’islam, la plupart des hadjis l’incluent dans leur itinéraire.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Le Comité national au soutien des prisonniers a appellé à admettre le jeudi prochain , le 27 Avril, une journée de grève générale dans toutes les villes et villages palestiniens occupés en solidarité et soutien aux prisonniers qui mènent la grève de la liberté et dignité
.
Les Etats-Unis ont l’intention d’accroître leur aide financière à l’Autorité Palestinienne
.
Fadwa Barghouti: Les prisonniers sont un trésor national et devrait être appuyés
.
Un jeune blessé au sud de Naplouse
.
10 craintes de l’occupation vis-à-vis de la grève des prisonniers palestiniens
.
L’armée israélienne effectue des exercices d’artillerie à l’est d’Aqraba
.
Les forces d’occupation imposent des restrictions militaires dans la ville de Tubas
.
L’armée israélienne fournit une colonie sauvage en eau
.
Les forces d’occupation envahissent la section des grévistes dans la prison de Nafha
.
Expansion de la colonie de Shaked sur des terres palestiniennes au sud de Jénine
.
L’occupation démolit des installations commerciales et rase des terres palestiniennes à Ramallah
.
Campagne en Afrique du Sud pour soutenir la grève de la faim des prisonniers palestiniens
.
Le parlement arabe renouvelle son soutien aux détenus palestiniens grévistes .
.
Au moins 15 Palestiniens arrêtés dans une campagne de raids et de répression en Cisjordanie
.
Le Comité de la grève de la dignité appelle au boycott des produits sionistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 13 Rajab 1438.

Flash info du 13 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


Lindsay Lohan prend la pose en burkini en Thaïlande.

Le burkini a soulevé un torrent de commentaires l’année dernière, durant l’été 2016, il a fait l’objet de nombreuses polémiques et a même été interdit de certaines plages françaises. Pourtant, sa créatrice, Aheda Zanetti, une Australienne d’origine libanaise, a réalisé un record de ventes.

C’est l’actrice américaine Lindsay Lohan qui a été contactée pour poser vêtue de ce burkini sur les plages de Phuket. La célèbre comédienne ne cache plus son intérêt profond pour l’islam. Elle avait fait l’objet de critiques acerbes suite à la parution d’une photographie d’elle tenant un exemplaire du Coran à la main.

« Aux USA, je suis considérée comme une mauvaise personne, uniquement parce qu’une photo volée m’a montrée en train de tenir un Coran dans les mains. J’étais tellement heureuse de quitter les États-Unis et d’aller à Londres après tout ça. Je me sentais si peu en sécurité chez moi, les gens ont été vraiment horribles. Juste parce que c’est ma croyance. Si j’ai envie de mieux connaître l’Islam, c’est mon choix, c’est ma volonté, cela ne regarde personne. Je ne cherche pas à savoir ce que les autres font dans leur vie quotidienne. Manifestement, ils ne doivent pas faire grand chose pour passer leur temps à me calomnier, à me blesser », a-t-elle affirmé.

« Aussi, je comprends d’autant mieux ce que cela fait de se sentir comme un outsider. Je comprends combien le peuple turc doit être offensé, car il vit dans un pays magnifique, et je comprends aussi ce que les femmes voilées ressentent, leur sentiment d’être différentes, car c’est exactement ce que je ressens ».

« Alors, quand une femme, lors de mon escale à Antep, m’a recouverte d’un voile, je me suis sentie très honorée. Par ce geste, elle m’invitait à faire partie de sa culture »

islametinfo.fr
***

France : Corse : des militants anti-FN contestent l’offensive de charme de Marine Le Pen.

Des militants nationalistes corses se sont invités au meeting de Marine Le Pen en Corse afin de faire entendre leur voix. Ils s’opposent aux idées frontistes. Ils ont d’ailleurs mis la présidente du parti dans un profond embarras à la fin du rendez-vous en diffusant l’hymne nationaliste corse au lieu du traditionnel hymne républicain français. Marine Le Pen a tout de même fait l’effort d’entonner quelques pénibles notes.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***

Campagne présidentielle : les Community Managers en première ligne.

A travers un désaccord assez virulent entre le Community Manager d’Hamon et celui de Melenchon, on perçoit les mutations en termes de politique de communication lors des campagnes électorales. Les community managers, ces voix numériques de nos chers politiques, se font entendre tous les jours sur les réseaux sociaux et donnent du corps désormais à leur fonction dans la mesure où ils sont invités sur les plateaux de télévision.

Les politiques ont bien compris qu’il fallait maîtriser les techniques de communication récentes dans l’optique d’attirer un public neuf, et de fidéliser. Ces évolutions donnent à voir de l’importance de la maîtrise des canaux digitaux modernes afin de porter haut et fort son message. Les politiques ne laissent rien au passage.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

islametinfo.fr
***


France : Hani Ramadan interpellé en France, expulsé vers la Suisse .

Expulsé de France. Hani Ramadan a été reconduit, samedi 9 avril au soir, vers la Suisse.

Le prédicateur suisse musulman, interpellé à Colmar alors qu’il devait participer à une conférence, était frappé d’une interdiction administrative du territoire en date du 7 avril, indique le ministère de l’Intérieur. « Il a été raccompagné sous escorte de police à la frontière franco-suisse », fait-on savoir.

« Hani Ramadan est connu pour avoir dans le passé adopté un comportement et tenu des propos faisant peser une menace grave sur l’ordre public sur le sol français », a expliqué Matthias Fekl, ajoutant que son ministère continue ainsi « de lutter sans relâche contre l’extrémisme et la radicalisation ».

Hani Ramadan a vu plusieurs de ses conférences annulées ces derniers mois en France, comme a Roubaix, à Saint-Quentin ou à Décines en février.

saphirnews.com
***


Un porte-avions américain et sa flotte en route vers la péninsule coréenne pour attaquer la Corée du Nord.

Alors qu’ils viennent de bombarder une base aérienne syrienne en représailles à une attaque chimique présumée, les Etats-Unis ont déployé un porte-avions et sa flotte dans le Pacifique en raison de «la menace Nord-coréenne».

«Le commandement américain dans le Pacifique a ordonné au groupe aéronaval déployé autour du porte-avions USS Carl Vinson d’être à disposition et présent dans l’ouest du Pacifique, et ce par mesure de précaution», a déclaré à l’AFP le 8 avril le porte-parole du commandement américain dans le Pacifique, le commandant Dave Benham.

Dave Benham n’a pas fait mystère des raisons du déploiement de cette flotte, précisant que la menace numéro un dans la région restait la Corée du Nord, en raison de son programme de missiles «irresponsable, déstabilisateur et imprudent», et de «la poursuite [de ses recherches] en vue de disposer d’armes nucléaires».

Le porte-avions USS Carl Vinson est accompagné de son escadron aérien, de deux destroyers lanceurs de missiles et d’un croiseur lanceur de missiles. Alors qu’il devait initialement aller faire escale en Australie, il a pris la route du Pacifique Ouest depuis Singapour.

Les Etats-Unis prêt à «régler» seul le problème nord-coréen.

Les 6 et 7 mars, le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping ont longuement discuté en Floride (Etats-Unis), à Mar-a-Lago, dans la résidence privée du nouvel hôte de la Maison Blanche, et Donald Trump aurait demandé à son visiteur de faire pression sur Kim Jong-Un pour que celui-ci cesse son programme d’armement nucléaire.

Le président américain a cependant d’ores et déjà menacé le régime de Pyongyang d’une action unilatérale, et cette menace paraît encore plus crédible depuis la frappe ordonnée le 6 mars sur une base aérienne syrienne en représailles à une attaque chimique présumée.

«Si la Chine ne règle pas [le problème de] la Corée du Nord, nous le ferons», avait affirmé Donald Trump le 3 avril, précisant que Washington n’attendrait pas l’aide de Pékin. «La Chine décidera de nous aider ou pas avec la Corée du Nord. […] S’ils n’aident pas, ce ne sera bon pour personne», avait-t-il ajouté.

Une déclaration reprise par le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, qui a confirmé depuis Mar-a-Lago que les Etats-Unis étaient prêts à «agir seuls» si nécessaire contre la Corée du Nord : «Nous […] sommes prêts à agir seuls si la Chine n’est pas capable de se coordonner avec nous pour contrer les ambitions nucléaires de Pyongyang, qui violent le droit international.»
Pyongyang : «renforcer notre dissuasion nucléaire a été le bon choix»

Selon plusieurs analystes, les frappes américaines en Syrie constituaient en fait aussi un message clair à destination de la Corée du Nord. «C’était une façon de dire à Pyongyang qu’il y a en ville un nouveau shérif qui n’hésitera pas à dégainer», a estimé Kim Yong-Hyun, professeur à l’Université Dongguk en Corée du Sud. Le 8 avril, la Corée du Nord a d’ailleurs qualifié cette attaque américaine sur une base aérienne syrienne d’«acte d’agression intolérable».

«La réalité d’aujourd’hui montre que nous devons exercer pouvoir contre pouvoir, et cela prouve plus d’un million de fois que notre décision de renforcer notre dissuasion nucléaire a été le bon choix», a ajouté un porte-parole non identifié du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l’agence officielle KCNA.

Africa24.info
***


Le Conseil de sécurité nationale US propose à Trump de tuer Kim Jong-un.

Le Conseil de sécurité nationale des États-Unis a soumis au Président Donald Trump une liste de propositions visant à contrer la menace nucléaire émanant de la Corée du Nord. Toutes les options sont examinées, y compris l’élimination de Kim Jong-un et le déploiement d’armes nucléaires US en Corée du Sud.

Éliminer le leader nord-coréen Kim Jong-un ou déployer des armes nucléaires en Corée du Sud — le Conseil de sécurité nationale auprès de la Maison-Blanche a soumis au Président américain Donald Trump des options pour agir contre la menace nucléaire émanant de Pyongyang.

Se référant à des sources au sein des renseignements américains et du Pentagone, NBC News explique que ces mesures radicales ne sont prévues que si Washington ne parvient pas à se mettre d’accord avec Pékin au sujet d’une action commune de dissuasion à l’encontre de la Corée du Nord.
Le document en question a été élaboré en prévision de la visite du Président chinois Xi Jinping aux États-Unis.

Donald Trump avait à maintes reprises critiqué la position retenue de Pékin à l’égard de la Corée du Nord. Or, récemment, le nouvel hôte de la Maison-Blanche a déclaré qu’il réglerait seul le problème nord-coréen, sans l’aide de l’Empire du Milieu. « Si la Chine ne règle pas le problème de la Corée du Nord, nous le ferons », avait-il alors indiqué.

Fin mars, CNN a en outre rapporté que Donald Trump aurait qualifié la Corée du Nord de plus importante menace directe pour la sécurité nationale des États-Unis.

La Corée du Nord a effectué son premier essai nucléaire en 2006. Cinq autres tests ont été réalisés depuis. De l’avis des experts, cela témoigne du fait que la Corée du Nord avance sérieusement dans la réalisation de son programme nucléaire militaire, violant de nombreuses interdictions et sanctions du Conseil de sécurité de l’Onu.

Africa24.info
***


France : Quand « l’élite » française embrassait l’Islam.

En 1986, le chiffre de 200 000 conversions avait déjà été avancé. Fantasme d’alors devenu plus qu’une réalité aujourd’hui. Djelloul Seddiki, directeur de l’Institut de Théologie al Ghazali évoquait 1 million de convertis en 2013. Chiffres difficilement vérifiable, toutes statistiques ethniques-religieuses étant en France proscrites.

Des imams reçoivent de nouveaux venus chaque semaine, ceci sans compter ceux cheminant en toute discrétion dans leur coin. Si les conversions vont en croissant, les profils semblent souvent très ressemblants. Ouvriers, intérimaires, jeunes chômeurs, ce sont généralement chez ces français du peuple, proches des populations issues de l’immigration, et des couches sociales défavorisées que l’on retrouve le plus de convertis à l’islam. Il y a bien de temps à autre un scientifique ou une star de la chanson qui se laisse aller à une attestation de foi, mais le phénomène semble moins toucher les classes sociales supérieures que les plus basses. L’islam toucherait-il plus les pauvres et les oubliés? Rappelons-nous que du vivant du Prophète, paix et salut soient sur lui, son appel était souvent d’abord boudé par les notables quand il fut plus largement accepté par les plus pauvres de son peuple.

Mais c’est oublier que l’islam fut déjà, avant les vagues d’immigrations musulmanes sur le territoire français, la religion de quelques individus parfaitement de souche. Et non des moindres. Le siècle des Lumières passé, alors en pleine sécularisation, la France, partant en conquête en Egypte puis en Algérie, redécouvre un Orient et une religion qu’elle avait trop longtemps conspué. L’islam, bien qu’étant la religion des « barbares » et « sarrasins », n’est plus, comme elle l’était pendant tout le Moyen Âge, et n’est pas encore, la bête noire des élites au pouvoir. Des gens se fascinent pour cette région du monde. Aventuriers, généraux militaires, orientalistes et missionnaires chrétiens s’y bousculent. Certains parmi eux, subjugués par la foi mahométane, devinrent ainsi musulmans.

Ils se nomment Jacques Demenou DeBoussay, René Guenon, Philippe Grenier ou Etienne Dinet. Hauts gradés de l’armée, intellectuels, hommes politiques ou peintres, tous auront à travers voyages et correspondances embrassé une religion jusque là peu connue pour ce qu’elle est vraiment. Les femmes ne sont pas en reste. On peut notamment citer Isabelle Heberardt ou Eva de Vitray.

Contrairement à l’approche plus textuelle et littéraliste diront certains, de celles et ceux rentrant dans l’islam en ces années post-2001, les individus cités plus haut eurent souvent en commun une attirance plus ou moins avérée pour le soufisme ou du moins, pour les finalités spirituelles et éthiques de la religion musulmane. Certains empruntèrent parfois des chemins très hétérodoxes, ce qui amena ainsi certains savants à même douter de la véritable entrée dans l’islam des quelques protagonistes concernés…

La foi des musulmans observés, lors de missions et voyages, tranche avec la rigueur d’une Église catholique qui lutte alors pour survivre. Nous entrons en pleine période orientaliste. L’islam fait figure à ce moment de religion très libérale, voire permissive. Si l’on ajoute à cela le charme d’un Orient encore très fantasmé, avec son soleil, ses mets épicés et ses femmes que l’on s’imagine encore nues s’entrelaçant dans de somptueux harems, l’attrait devient pour ainsi dire très grand chez de nombreux français.

L’entrée en islam est pour beaucoup une façon de totalement changer de façon d’être. Le costume est troqué contre un burnous, le chapeau par un turban, le train de vie s’arabise parfois complètement. Nombre d’entre eux finiront même par terminer leurs jours dans le pays, souvent l’Algérie ou l’Egypte, dans lequel ils connurent pour la première fois le contact avec la foi.

Quelques fois moqués, plus souvent sujets d’intrigues et de curiosités, ces convertis d’alors sont encore rarement vus comme des traitres ou de potentiels dangers pour la société française. Ils sont même parfois très respectés par leurs pairs. On se souvient de l’un d’entre eux, Philippe Grenier devenu maire de sa ville à la fin du XIXème siècle, arborant pourtant, et fièrement, le burnous algérien. Il y eut aussi le cas de Jacques Demenou De Boussay, officiant sous Napoléon et remplaçant Kleber au titre de Général de son armée ; ses cinq prières faites en direction de La Mecque ne l’empêchèrent pas de diriger d’une main de fer l’armée française en Egypte.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
L’occupation envahit la faculté technique d’Aroub au nord d’Hébron
.
Le procureur israélien refuse de libérer la députée Halayka
.
L’occupation bombarde Fakhari à l’est de Khan Younès
.
84 colons ont pris d’assaut al-Aqsa
.
Hamas: la sécurité de l’emploi et la justice sont des exigences de l’unité nationale
.
L’occupation arrête un ex-détenu libéré d’Hébron
.
L’occupation décide de libérer la jeune fille Natalie Chokheh
.
Shin Bet crée des cellules de soutien psychologique pour ses espions à Gaza
.
Le Hamas condamne le bombardement de l’église Saint-Georges en Egypte
.
L’occupation émet 24 nouveaux ordres de détention administrative
.
L’occupation envahit un atelier de fer à Hébron
.
Naplouse lance des sirènes pour commémorer l’invasion
.
L’occupation confisque de vastes terres au sud de Naplouse

.
L’occupation expulse 15 Jérusalémites d’al-Aqsa
.
Escalade du syndicat des médecins contre le gouvernement d’al-Hamdallah
.
Campagne d’arrestations des prisonniers libérés à Hébron
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 25 Joumada Al Awwal 1438.

Flash info du 25 Joumada Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


SUEDE: l’ancienne bague viking qui témoigne des liens avec la civilisation islamique.

Ce mystérieux anneau retrouvé au cours de fouilles archéologiques sur le site scandinave de Birka, révèle plus d’un siècle après sa découverte les indices démontrant que des liens étroits existaient entre les Vikings et le monde islamique. Cette artefact a été mis à jour dans une sépulture datant du 9eme siècle.

C’est à la fin du 19eme siècle que l’anneau a été découvert lors de travaux pour la construction d’un centre commercial dans le nord de la Suède. Jusqu’à présent, on pensait qu’il était composé d’une améthyste violette sur laquelle sont gravés des caractères arabes mais c’est une étude scientifique récente parue dans le magazine Scanning qui a percé son secret.

Lors d’un examen méticuleux au microscope électronique à balayage, l’équipe du biophysicien Sebastian Wärmländer de l’Université de Stockholm a démontré que l’améthyste est en réalité un verre coloré (un matériau exotique d’usage à l’époque), serti dans un alliage d’argent de haute qualité.

Une inscription en langue arabe figure sur la surface du verre : « il-la-lah » soit «Pour Allah» ou « à Allah» . D’autre part les chercheurs ont remarqué que la monture en métal de l’antique bijou demeure en très bon état, ce qui laisse penser qu’il a été peu porté avant d’être enterré avec sa propriétaire.

Des éléments archéologiques ont permis de déduire que les peuples scandinaves commerçaient vraisemblablement avec l’Égypte et la Mésopotamie, il y a plus de 3400 années . Ainsi, les Vikings, habiles navigateurs auraient pu acquérir des objets en verre de commerçants musulmans dans ce creuset méditerranéen 2000 ans plus tard.

Pour l’heure, seuls des écrits anciens mentionnent ce type de rencontres. Elles auraient eu lieu, il y a environ 1000 ans entre les peuples Scandinaves et les membres de la civilisation islamique; celle-ci s’étendait des contreforts montagneux de l’Asie aux côtes occidentales de la méditerranée.

Cette bague bien conservée , probablement faite par un orfèvre arabe, avait eu peu de propriétaires avant d’atteindre les contrées des vikings. Il s’agit d’un précieux témoignage du passé selon les auteurs de l’étude, puisque c’est une preuve matérielle rarissime de contacts entre les mondes vikings et musulmans.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Est-il permis au musulman de consommer de la viande non Halal ?

L’Islam fait désormais partie des sociétés occidentales et à ce titre les familles musulmanes immigrées œuvrent à la reconnaissance et à l’institutionnalisation de la religion musulmane avec tout ce que cela comporte. L’accroissement de la consommation et de la production des produits dits « Halal » ont pris une ampleur considérable et engendre de ce fait beaucoup de questions.

Au fil des années, l’Islam et sa pratique ont évolué chez les musulmans européens et leur rapport au Halal s’est métamorphosé de génération en génération. Si nos parents et grands-parents devaient par manque de commerces Halal se contenter de ce qu’ils avaient sous la main, les jeunes générations ont aujourd’hui une conception du halal plus importante proche d’un état de pureté indispensable à la pratique de leur religion. L’interdiction du porc et de l’alcool est fortement pratiquée chez les jeunes nés sur le sol européen.

Mais qu’en est-il de la consommation de viande chez les musulmans résidents en Occident ? Peuvent-ils supposer que la viande commercialisée dans les boucheries non Halal leur est licite ? Peuvent-ils déterminer avec certitude qu’avant d’égorger l’animal le boucher a au préalable évoqué le nom d’Allah ?

Suffit-il de dire « Bismi Allah » pour consommer de la viande, du poulet et du poisson servis dans les restaurants des pays non musulmans ?

Selon le Cheikh Abdul-Rahman al-Barrak, les viandes servies dans les pays occidentaux comportent différentes catégories. Ce qu’il est d’abord utile de rappeler c’est que le poisson est consommable pour le musulman quel que soit la manière dont il a été tué. S’agissant des autres catégories, si les producteurs de viande sont chrétiens ou juifs et qu’ils n’ont pas recours à la suffocation, au choc électrique ou à l’étourdissement pour tuer l’animal, alors la viande est considérée comme licite.

Hormis la viande cachère, ce cas de figure ne se présente que très rarement. Des médias tel que Al-Kanz ont même mis en évidente de sérieux dysfonctionnement. Les fraudes organisés, les certifications ou les contrôles douteux des viandes Halal existent malheureusement. Il est donc préférable de se limiter à la viande Halal ou Cachère de confiance et de s’écarter du doute.

A ce propos Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân : «Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise.» [Sourate 5 Al-Mâ’idah – Verset 5].

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’an : «Vous sont interdit : le cadavre al-maytah, le sang, la chair du porc, l’animal qui est égorgé en mentionnant autre que Allâh, l’animal qui est mort étranglé, l’animal qui est frappé jusqu’à ce que mort s’en suive, l’animal qui est mort par une chute de haut, l’animal qui été tué par un ou des coups de corne d’un autre, l’animal que les fauves ont commencé à dévorer – sauf si vous l’égorgez alors qu’il est encore vivant-, et l’animal qui a été égorgé pour une offrande pour autre que Allâh». [Sourate 5 Al-Mâ’idah – Verset 3].

Dans la loi d’Allah Soubhana wa ta’ala il n’est pas permis de consommer de la viande non halal, si la bête est égorgée d’une manière conforme à la loi islamique alors il sera permis d’en manger. Aucun doute sur ce sujet comme l’ont évoqué les jurisconsultes. Manger d’une viande sans savoir d’où elle provient ni si elle a été égorgée d’une manière légale l’a rend impropre à la consommation du musulman.

Dans le SaHîH de Mouslim, d’après `Adiyy Ibnou Hâtim, il a dit : « J’ai interrogé le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam au sujet du gibier, il a dit » : “Quand tu tires une flèche, cite le nom de Allâh, si tu trouves le gibier mort manges-en sauf si tu l’as trouvé tombé dans l’eau, à ce moment tu ne sais pas s’il est mort de noyade ou si c’est ta flèche qui a été la cause de sa mort ”.»

L’incertitude sur la raison de la mort de l’animal interdit d’en consommer, c’est à partir de ce Hadith évoqué par le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam que les savants en ont déterminé à l’unanimité son caractère illicite.

Cependant au musulman de s’évertuer à éviter ce qui est manifestement interdit et à s’écarter des choses suspectes pour sauvegarder sa religion et protéger son corps contre toute nourriture interdite.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Winston Churchill: Une étonnante fascination pour l’Islam et la culture orientale.

Aux yeux des britanniques et dans la mémoire collective européenne, Winston Churchill a laissé une empreinte indélébile. Son action, pour préserver son pays de l’invasion nazie et sa dénonciation du totalitarisme soviétique lui ont valu une longue carrière politique et une place particulière dans l’histoire de la Grande Bretagne. Mais, peu de gens savent l’admiration de cet homme politique pour l’Islam et la culture orientale.

Cette révélation a été mise à jour par la découverte d’une correspondance privée entre l’ancien premier ministre et sa future belle-sœur suite aux recherches du docteur Warren Dockter, historien à l’Université de Cambridge. En 1907, Lady Gwendoline Bertie écrivit:

« S’il vous plaît, ne vous convertissez pas à l’islam; j’ai remarqué votre tendance à vous orientaliser, à devenir un pacha. Je l’ai vu, vraiment. Si vous vous rapprochez davantage de l’islam, votre conversion serait inévitable, résistez à cet appel, combattez-le. »

L’attirance pour ces nouvelles cultures est telle qu’en compagnie de son proche ami, Wilfrid S. Blunt, poète et partisan des causes musulmanes, ils apprécient l’élégance des tenues arabes. Aussi, inquiète de cet attrait irrésistible pour l’orient, Lady Gwendoline redoutait sa « possible conversion » selon ses propres mots.

L’historien Dokter, nous éclaire sur cette facette inconnue du grand public qui trouve ses sources dans la participation de Churchill aux campagnes militaires au Soudan et dans les régions septentrionales de l’Inde; ces « zones musulmanes » ont profondément marqué sa personnalité.

Dans ses travaux d’écriture du livre « W. Churchill et le monde islamique », il maintient que les propos de sa belle-sœur « peuvent ne pas avoir été si éloignés de la vérité ». L’historien pense que Churchill considérait l’Islam comme l’égal du christianisme dans un monde d’empires et de colonies, une vision qui tranche vis à vis de ses contemporains. Le dirigeant britannique fut un fervent admirateur des prouesses militaires ottomanes et plus généralement de l’histoire de l’expansion de L’empire Ottoman.

Le chercheur nous rappelle également,que durant les heures les plus sombres contre l’Allemagne nazie, Churchill a approuvé un projet de construction d’une mosquée dans le centre de Londres et provisionna une aide de 100 000 livres sterling. Aujourd’hui « The london central Mosque » symbolise la présence musulmane en Grande Bretagne, elle se trouve non loin de Regent Park.

Cependant, l’histoire nous apprend la mesure: l’ambiguïté des positions et des déclarations de l’homme politique résume ce mélange étonnant de perspectives impérialistes et de fascination pour les contrées orientales musulmanes. Certains proches du cercle familial craignaient sa conversion, mais selon Warren Dokter « Churchill n’a jamais sérieusement envisagé de se convertir ».

W. Churchill fait partie de ces hommes qui, à la tête d’empires, ont façonné le visage du Moyen orient. Les événements qui se jouent sous nos yeux au Proche et Moyen-Orient ne peuvent être éludés qu’à la lumière des faits historiques qui s’y sont déroulés au siècle dernier. Comprendre l’échiquier géopolitique de cette région, c’est analyser l’implication de l’occident, la désunion du monde musulman et les conséquences des décisions prises par le passé qui aboutissent aux problématiques actuelles.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : Le soldat franco-israélien Elor Azaria risquait 20 ans de prison et écope de 18 mois.

Il y a quelques semaines le soldat israélien Elor Azaria avait été reconnu coupable d’homicide après avoir tué Abdel Fattah al-Sharif blessé au sol. La condamnation vient de tomber et il écope de 18 mois de prison.

Une peine légère pour les Palestiniens.

Le procès de Elor Azaria avait suscité de fortes divisions en Israël entre ceux considérant qu’il n’était qu’en état de légitime défense face à un « terroriste » et ceux voyant dans cet acte une violation des valeurs de Tsahal. Finalement, la présidente de la cour a jugé que le soldat avait tiré dans le but de tuer alors que la victime ne représentait pas une menace. De plus, Elor Azaria n’a pas exprimé de remords après ce geste. Néanmoins, la cour a considéré dans son verdict final que le soldat était en territoire hostile lors des faits, et que sa famille traversait une dure épreuve depuis le début de l’affaire. Du côté palestinien, la peine est considérée comme légère permettant alors les « crimes des soldats » contre la population. Il faut préciser que le militaire risquait 20 ans de prison initialement.

Les avocats de Elor Azaria peuvent faire appel tandis que les réactions des politiques font état de demandes de grâce à son égard.

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Fier de dire que je suis musulman également » déclare le maire de New-York.

Dimanche 19 février avait lieu un rassemblement à Times Square contre la politique anti-immigration de Donald Trump. Parmi les personnes présentes se trouvait Bill de Blasio, maire de New-York, qui s’est dit fier d’être aussi musulman.

L’évènement intitulé « aujourd’hui, moi aussi je suis musulman ».

De nombreuses personnalités se sont réunies en plus d’anonymes à New York à l’appel d’un homme d’affaires et producteur de musique. Le maire de New-York, Bill de Blasio, a été de ceux qui ont pris la parole. Dans ce discours, l’élu américain a eu des paroles appelant au vivre-ensemble et à l’unité. « Indépendamment de votre foi, de votre passé ou de là où vous êtes né, c’est votre ville (…) c’est votre pays aussi. Réfléchissez aux origines de ce pays. Un pays fondé par des personnes qui ont fui la persécution religieuse. Un pays fondé pour respecter toutes les religions et toutes les croyances » . Bill de Blasio était notamment aux côtés d’un imam et d’un rabbin lors de sa prise de parole. Reprenant le nom de l’événement, il s’est dit fier d’être musulman également.

Les protestations continuent donc aux Etats-Unis tandis que Donald Trump compte présenter un nouveau décret concernant l’immigration.

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Vous êtes une part de nous-mêmes » dit le président grec aux réfugiés.

Alors que la Grèce compte de nombreux réfugiés sur son territoire, le président grec Prokópis Pavlópoulos a déclaré aux réfugiés qu’ils étaient chez eux. Une position exemplaire et emblématique.

Un discours émouvant .

La semaine dernière, à Barcelone, la population avait manifesté pour demander au gouvernement d’accueillir davantage de migrants. Au tour du président grec de tenir un discours fort à l’égard des réfugiés. S’adressant aux enfants particulièrement, il a déclaré : « Vous êtes une part de nous-mêmes et vous resterez ici chez nous, jusqu’à ce que s’achève le cauchemar de la guerre ». Prokópis Pavlópoulos n’a pas épargné les Occidentaux en indiquant qu’ils avaient leur part de responsabilité dans les drames qui se jouent dans les pays d’origine de ces réfugiés.

D’après le Haut Commissariat aux réfugiés, les réfugiés continuent d’arriver en Grèce où ils restent bloqués faute de pouvoir rejoindre le reste de l’Europe.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Catastrophe au Soudan du Sud : l’état de famine a été déclaré.

Une catastrophe causée par l’homme, ainsi sont les mots des organisations onusiennes concernant l’état de famine sévissant dans les régions du Soudan du Sud.

Enfants et adultes réduits à se nourrir de plantes.

Les chiffres sont très préoccupants. En effet, d’après trois structures de l’ONU (le Fonds pour l’enfance, le Fonds pour l’agriculture et l’alimentation ainsi que le Programme alimentaire mondiale), ce sont 100 000 Sud-soudanais qui souffrent de la famille dans le nord du pays. Les enfants et les adultes sont réduits à se nourrir très souvent de plantes en raison des pertes agricoles, de l’absence de bétails, du prix élevé des denrées ; le tout causé par la guerre. Cependant sur l’ensemble du pays, 4,9 millions de Sud-soudanais sont menacés plus largement. Pour rappel, créé en 2011, l’Etat du Soudan du Sud fait face à une guerre civile depuis décembre 2013.

Ce conflit que connaissent les Sud-soudanais tue, déplace les populations et cause une situation de famine. Et l’homme est le coupable de tout cela.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : L’islam « pose de vrais problèmes » à l’ancien ministre Gérard Longuet.

Gérard Longuet, ancien ministre de la Défense, s’exprimait au sujet de l’islam sur les ondes de Radio J. Il a déclaré qu’il s’agit d’une religion qui lui « pose de vrais problèmes ».

L’islam comparé aux « Chinois du XIIIe arrondissement » à Paris.

Ainsi Gérard Longuet a critiqué le fait que la religion musulmane ne faisait pas de séparation entre temporel et spirituel. Se défendant d’être islamophobe mais se considérant davantage comme non-islamophile, il a également fait des comparaisons avec les « Chinois du XIIIe arrondissement » à Paris. Eux ne poseraient aucun souci contrairement aux croyants musulmans. Gérard Longuet a précisé que les problèmes se trouvaient « là où il y a de fortes communautés d’origine musulmane, qui sont de nationalité française ou qui ne le sont pas » .

Donnant aussi son avis sur l’affaire Théo, il a dénoncé l’accusation de racisme institutionnel.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Un fonctionnaire anti-mosquée d’Angers sanctionné pour avoir perturbé un conseil municipal.

La cour administrative d’appel de Nantes a confirmé la sanction à l’encontre d’un agent de la préfecture du Maine-et-Loire qui avait fortement perturbé une séance du conseil municipal d’Angers pour montrer son opposition à un projet de construction d’un lieu de culte musulman.

Le fonctionnaire de 44 ans, un militant du groupuscule d’extrême droite Bloc identitaire, avait fait irruption dans la salle, en 2011, avec trois autres personnes. Tous portaient des masques de cochon sur la tête et scandaient des slogans hostiles à la mosquée d’Angers. Le fonctionnaire condamné, Benoît Couëtoux du Tertre, avait été reconnu par le directeur général des services de la municipalité d’Angers.

Benoît Couëtoux du Tertre a été muté d’office à titre disciplinaire à la sous-préfecture de Segré, à environ 40 km. Le militant anti-mosquée avait également été condamné à 1 500 € d’amende par le tribunal correctionnel en janvier 2012. Les délits pour incitation à la haine raciale et injures publiques n’avaient pas été retenus par le ministère publique.

Clic pour voir la Source de l’article

***

France : En évoquant Macron, Belkacem assure « qu’il faut tenir les mêmes propos à Paris qu’à Alger ».

Pour la Ministre de l’Education Nationale, Emmanuel Macron fait preuve d’un double discours dans ses différentes déclarations sur la colonisation.

Le candidat à la présidentielle est actuellement sous le feu des projecteurs suite à ses déclarations à Alger où il évoquait notamment un crime contre l’humanité de la France lors de la colonisation. Des propos extrêmement différents de ceux qu’il avait tenu quelques mois auparavant sur le même sujet.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Irak : où en est l’offensive de l’armée irakienne et des milices chiites sur Mossoul ?

Si la partie Est de Mossoul a été reprise à l’EI, la zone Ouest est toujours aux mains des jihadistes. Ils sont près de 2.000 encore présents pour faire face à l’offensive des forces irakiennes et des milices chiites soutenues par l’Iran et les Etats-Unis.

Cette partie de la ville irakienne sera très difficile à reprendre selon la journaliste de BFM TV visiblement bien renseignée sur la situation actuelle.

« Le tissu urbain y est extrêmement dense (…) Il va falloir déloger les jihadistes maison par maison. Ça va prendre beaucoup de temps. D’autant plus que l’appui aérien sera bien plus difficile à utiliser à cause du grand nombre de civils », explique la journaliste et spécialiste Julia Delage.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : dix fidèles d’une mosquée arrêtés après l’agression de coréligionnaires.

Dix personnes ont été arrêtées, mardi 21 février, dans le canton de Zurich, suite à l’agression de deux fidèles dans la mosquée An’Nur à Winterthour, au nord de la Suisse. Les arrestations ont été décidées par le ministère public zurichois et réalisées par la police cantonale zurichoise. Une douzaine de perquisitions ont par ailleurs été menées dans le secteur.

Les faits remontent au 22 novembre 2016. Les victimes auraient été agressées, frappées et séquestrées par leurs agresseurs, lesquels auraient également proféré des menaces de mort à l’encontre de leur famille, selon un communiqué du parquet zurichois. Les victimes étaient soupçonnées d’avoir dit à la presse que l’imam appelait au meurtre des musulmans ne pratiquant pas la prière du vendredi.

Les personnes arrêtées, âgées de 17 à 53 ans, font l’objet d’une procédure pénal pour agression, séquestration, menace, contrainte et lésion corporelle, rapporte la presse suisse.

L’imam de la mosquée, d’origine éthiopienne, a été arrêté le 2 novembre 2016 avec un membre du comité de l’association de la mosquée. Les deux responsables sont soupçonnés de provocation au crime et à la violence. Le membre du comité est sorti de prison en décembre 2016. L’imam est, quant à lui, toujours incarcéré.

L’association An’Nur, qui gère la mosquée, avait été suspendue en novembre de la Fédération des organisations islamiques de Zurich (FOIZ) suite à l’arrestation de son imam. Le lieu de culte est depuis plusieurs mois dans le collimateur des autorités, qui soupçonne l’association An’Nur d’être à l’origine de départs en Syrie de certains de leurs fidèles.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Après Théo, le tribunal de Bobigny veut requalifier des violences similaires à Drancy en viol.

Victoire pour Alexandre T. Ce jeune homme de 27 ans, qui a vu sa vie basculer en octobre 2015 après sa violente interpellation pour tapage nocturne à Drancy (Seine-Saint-Denis), réclamait que le viol dont il a été victime puisse être reconnu par la justice.

Au moment d’entrer dans le véhicule de police, Alexandre, qui était en état d’ébriété, a raconté que l’un des fonctionnaires avait introduit sa matraque dans son anus. Les médecins lui avait prescrit 10 jours d’interruption totale de travail (ITT). Cependant, le policier n’était poursuivi jusqu’à présent que pour « violence aggravée ». En janvier 2016, six mois de prison avec sursis et un an d’interdiction professionnelle avaient été requis contre lui.

A la surprise générale, le tribunal correctionnel de Bobigny, qui devait juger le policier lundi 20 février, s’est déclaré incompétent et a demandé la requalification des faits en viol. Le policier pourrait alors être jugé devant une cour d’assises. Le ministère public est appelé à prendre une décision.

« C’est exactement ce que nous avions demandé et ce que nous avions sollicité. Le tribunal se déclare incompétent dans la mesure où les pénétrations sont actées par les certificats médicaux et donc ça qualifierait le viol », a indiqué Me Marie-Cécile Nathan, l’avocate de la victime. « C’est une vraie reconnaissance de la blessure et du combat d’Alexandre. »

Cette affaire a bénéficié de la lumière médiatique quelques jours après le viol présumé de Théo L. des suites d’une interpellation à Aulnay-sous-Bois.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Angela Merkel appelle l’Europe, ses alliés et les Etats musulmans à s’unir dans la lutte anti-terroriste.

Angela Merkel, la puissante chancelière allemande dont le long règne de dix ans en fait pâlir d’envie plus d’un en France, a exhorté à l’union sacrée contre le « terrorisme islamiste » lors de son allocution prononcée à Munich, à la tribune de la conférence annuelle sur la sécurité, en présence d’un hôte de marque qui était tout ouïe : Mike Pence, le vice-président de l’ère Trump, venu porter la bonne parole de son maître à penser sur un Vieux Continent assailli par le doute et la peur, à l’issue d’un mois seulement d’exercice du pouvoir à Washington…

Ne voyant pas d’un bon œil le décret anti-immigration marqué du sceau de l’infamie « trumpienne », l’une des femmes les plus influentes du monde qui a creusé un sillon si profond Outre-Rhin que ses concitoyens continuent de l’appeler affectueusement « Mutti », a insisté sur le fait que « l’islam lui-même n’est pas la source du terrorisme », pour mieux appeler avec force à « inclure les pays musulmans dans la lutte contre le terrorisme islamiste ».

N’en déplaise aux esprits chagrins, Angela Merkel a définitivement fait sien le vieil adage « l’union fait la force », à la fois quand elle incite les pays européens et musulmans à serrer les rangs pour combattre le danger permanent que représente Daesh, et quand elle défend bec et ongles, à la face d’une Europe sceptique ou critique minée par la résurgence de l’extrême droite, sa politique d’accueil d’un million de réfugiés.

« Je pense qu’il est essentiel que les pays musulmans apportent leur contribution. De cette façon, nous serons en mesure de convaincre plus facilement l’opinion publique que l’islam n’est pas la source du terrorisme. Mais que ceux qui commettent ces abominations en son nom dénaturent l’islam », a-t-elle déclaré, en reitérant sa demande auprès des autorités religieuses musulmanes afin qu’elles dissocient clairement l’islam, la religion de paix, du terrorisme perpétré au nom de l’islam dévoyé. « En tant que non musulmans, ce n’est pas à nous que cela incombe mais plutôt aux hauts dignitaires religieux musulmans » a-t-elle souligné.

Dans sa ferme volonté de se liguer contre le mal absolu sous le même étendard de la lutte contre le terrorisme, la chancelière allemande a également appelé de ses vœux que « l’Europe et ses alliés coopèrent avec la Russie », en taisant les tensions liées à l’Ukraine et à la Syrie. Une sacrée gageure, même si le but suprême à atteindre commanderait de faire cause commune.

« La lutte commune contre le terrorisme islamiste est un domaine dans lequel nous avons les mêmes intérêts et nous pouvons travailler ensemble », a martelé Angela Merkel, en espérant ne pas prêcher dans le désert.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Moscou à Londres : «Dans votre zoo, aucun animal n’est capable de donner des ordres à un ours».

Sergueï Choïgou a répondu ironiquement à la déclaration de son homologue britannique qui avait conseillé à la Russie de «ne pas laisser son ours mettre ses pattes en Libye», lui rappelant que Londres n’avait pas de leçons à donner à Moscou.

Le 17 février, lors de la conférence de Munich sur la sécurité, le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, avait exprimé son mécontentement face à une possible alliance militaire entre les gouvernements russe et libyen. Il avait comparé la Russie à un ours, déclarant que l’OTAN et Londres ne voyaient «aucune nécessité à ce que l’ours mette ses pattes» en Libye.

La réponse de la Russie ne s’est pas fait attendre. Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, lui a répondu non sans une certaine ironie.

«Si on continue avec les animaux, on peut regarder les armoiries du Royaume-Uni. Qu’est-ce qui est dessiné là-bas ? Si je ne me trompe pas, un lion. Il y a un proverbe ancien : tous les lions sont des chats mais tous les chats ne sont pas des lions. Chacun doit maîtriser ses propres affaires. Nous ne croyons pas que dans votre zoo, il y a un animal qui aurait pu donner des ordres à un ours», a-t-il rétorqué devant un parterre d’étudiants de l’Institut d’Etat des relations internationales de Moscou.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le nouveau missile balistique russe pourra «déchirer en morceaux» le système antimissile américain.

Alors que le développement du missile RS-28 Sarmat se poursuit, le vice-Premier ministre russe, Dmitri Rogozine, a précisé que l’armée russe sera bientôt équipée de nouvelles armes capables de balayer le système américain de défense aérienne.

«Ces armes feront bientôt leur apparition au sein de nos forces armées», a déclaré Dmitri Rogozine, vice-Premier ministre russe, au cours d’une interview accordée à la chaîne de télévision russe Rossiya 1, le 19 février. En charge de l’industrie de défense, l’intéressé n’a pas précisé le nom du nouveau missile balistique intercontinental (ICBM en anglais) dont il parlait, mais a néanmoins indiqué que cette arme avait la capacité de perforer n’importe quel système américain de défense aérienne.

«Nous pouvons déchirer en morceaux leurs défenses aériennes ; à part les provocations, [le bouclier américain de défense antimissile] ne nous pose aucune menace militaire sérieuse à l’heure actuelle», a-t-il ajouté. Certains médias ont alors indiqué que l’ICBM mentionné par Dmitri Rogozine correspondait vraisemblablement au missile balistique intercontinental lourd RS-28 Sarmat, une arme dont le développement est inscrite au programme de modernisation de l’arsenal nucléaire russe.

Le vice-Premier ministre russe a également décrit comme «très fiables» les missiles SS-18 Satan qui équipent actuellement les forces russes de dissuasion nucléaire. Il a précisé que ces missiles, dont la conception date de l’ère soviétique, resteront en service jusqu’à ce que les nouveaux équipements militaires soient opérationnels.

Ce missile balistique intercontinental RS-28 Sarmat est en fin de phase de développement dans le bureau de construction des missiles balistiques Makeev. Il pèsera au moins 100 tonnes et sera capable de transporter, sur n’importe quelle trajectoire, une charge utile pouvant atteindre 10 tonnes

Depuis le mois de mai dernier, les Etats-Unis ont déployé dans le sud de la Roumanie, sur la base de Deveselu, des missiles intercepteurs de type SM-2. Ce dispositif antimissile est l’une des composantes du bouclier antimissiles de l’OTAN, déployé en place en Europe de l’Est. Si l’Alliance atlantique avait présenté ce dispositif comme un moyen de défense contre une éventuelle attaque de l’Iran, le Kremlin s’était pour sa part inquiété de la possibilité de modifier en toute discrétion le site antimissile de Deveselu afin d’être en mesure de tirer des missiles de longue portée Tomahawk contre la Russie.

En parallèle, l’OTAN a également envoyé de nouvelles troupes en Europe orientale, malgré les protestations répétées de Moscou, qui y voit une menace pour sa sécurité. Ainsi, début janvier, 2 800 unités d’armement (dont des chars Abrams), ainsi que 4 000 militaires américains se sont rendus en Pologne pour participer à des exercices militaires. Ils ont ensuite été répartis dans sept pays : la Lituanie, l’Estonie, la Lettonie, la Bulgarie, la Roumanie et l’Allemagne.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Libération du prisonnier Jérusalémite Amir Mahmoud
.
Badran : la multiplication des cas de torture dans les prisons de l’AP n’est plus tolérable
.
Expansion de la colonie Yakir sur les terres de Wadi Qana
.
Le prisonnier Sharbati idans les cellules d’isolement depuis deux semaines
.
Affrontements à Bethléem après un assaut israélien
.
Financial Times: L’abandon par Israël de l’idée des deux Etats affecte sa légitimité internationale
.
Une forte hausse de la démolition israélienne à Jérusalem depuis l’assermentation de Trump
.
1 an et demi de prison seulement pour le meurtrier d’al-Sharif
.
Israël cesse de pomper du diesel et de l’essence à Gaza
.
L’occupation judaïse le cimetière de Bab ar-Rahma à Jérusalem
.
102 colons israéliens prennent l’assaut la mosquée d’al-Aqsa sous la protection de la police
.
L’occupation prend d’assaut le siège d’un comité gouvernemental palestinien à Hébron
.
L’occupation arrête 5 pêcheurs palestiniens au large des rives de Gaza
.
Des hommes armés ciblent une voiture de l’Autorité Palestinienne au camp de Balata
.
Challah: Nous travaillons à renforcer la résistance et développer son potentiel et ses armes
.
Haniyeh et Sinwar fiers de la démocratie interne du Hamas
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 8 Rabi Al Thanni 1438.

Flash info du 8 Rabi Al Thanni 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************

France : Pierre Laurent sur les assassinats ciblés: « on ne peut pas s’asseoir sur le droit ».

Selon un livre publié ce mercredi, François Hollande aurait donné son feu vert à une quarantaine d’assassinats ciblés pendant son quinquennat contre des cibles terroristes au Sahel ou en Syrie.

« On ne peut pas s’asseoir sur le droit », a estimé le patron du PCF Pierre Laurent jeudi sur BFMTV et RMC en écho aux assassinats ciblés autorisés par François Hollande. « La guerre est déjà quelque chose de terrible: on ne peut pas la faire n’importe comment. (…) Ces révélations montrent l’extrême danger à s’engager sans cesse dans des logiques de guerre », a-t-il aussi jugé.

Surtout, pour Pierre Laurent ces révélations posent aussi la question de la stratégie. « Depuis 2001 on nous dit qu’on va résoudre tout ça (les attentats terroristes, ndlr) par la guerre. En réalité ces logiques ont tout amplifié », assure-t-il. « Il faut combattre les terroristes en mettant fin à l’engrenage de la guerre. Je crois que le temps est de revenir le plus vite possible à des logiques de paix ».

Selon le livre Erreurs fatales de Vincent Nouzille, paru ce mercredi, le chef de l’État aurait donné son feu vert à une quarantaine d’assassinats ciblés pendant son quinquennat contre des cibles terroristes au Sahel ou en Syrie.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Etats-Unis : Une pancarte interdit aux Musulmans d’entrer dans une épicerie.

Dans l’Etat du Nouveau-Mexique, l’épicier du coin est islamophobe et ne le cache pas. Il a installé une pancarte qui interdit l’accès aux Musulmans tout comme à Barack Obama.

« Obama et les autres musulmans ne sont pas les bienvenus ici ».

Acte purement islamophobe et raciste, l’épicerie de la ville de Mayhill n’est pas prête de servir tous ses clients. Parmi l’affichage dense de sa vitrine, se trouve un message indiquant que toutes les personnes ne sont pas les bienvenues dans le commerce. On peut y lire très précisément : « Obama et les autres musulmans ne sont pas les bienvenus ici ». D’ailleurs même ceux et celles qui dénoncent ce message n’ont pas le droit d’entrer. De son côté, l’organisation The Council on American-Islamic Relations a demandé au propriétaire de retirer sa pancarte dans un souci de vivre-ensemble.

L’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche donne de plus en plus de place aux discours racistes et notamment islamophobes. Que nous réserve donc la suite ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


Facebook et Google favorisent Israël et oublient les Palestiniens.

Il n’y a pas que sur le terrain que les Palestiniens sont lésés. Facebook et Google s’y mettent sur la toile.

Facebook et Google font la promotion d’Israël.

Sur Facebook, des publicités pour des projets immobiliers dans des colonies israéliennes se trouvant dans les Territoires Occupés Palestiniens apparaissent régulièrement. Avaaz.org a lancé une pétition pour que ces annonces soient purement et simplement supprimées puisque contraires au droit international. Les colonies elles-mêmes sont illégales au regard de ce droit. Des juristes en Cisjordanie ont aussi saisi le dossier pour peut-être attaquer Facebook en justice. Du côté de Google, ce sont cette fois-ci les villages en Cisjordanie qui sont oubliés tout en indiquant les routes autour des colonies. Là encore une campagne Avaaz a été lancée. .

En Israël, le gouvernement a approuvé un projet de loi pour que Facebook supprime photos ou vidéos violentes. Les documents pouvant montrer des scènes de violation des droits de l’homme de la part de Tsahal en font donc partie. Un moyen en moins pour dénoncer !

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le maire de Six-Fours-Les-Plages ne veut pas de cours d’arabe et envoie la police.

A Six-Fours-Les-Plages, les cours d’arabe à l’école ont eu un accueil mitigé. En effet, la police municipale a été envoyée à l’école pour montrer l’opposition du maire.

Faire intervenir la police pour des cours d’arabe.

A la rentrée 2016, les réseaux sociaux s’affolent au sujet de ces fameux cours d’arabe. Les parents ne souhaitent pas voir leurs enfants étudier cette langue. A Six-Fours-Les-Plages, dans le sud de la France, le député-maire Jean-Sébastien Vialatte du parti Les Républicains informe l’inspecteur d’académie qu’il ne laissera pas ces cours se tenir. Il demande l’intervention de la police municipale à l’école et auprès du professeur. Les forces de l’ordre interviennent à deux reprises. Pour rappel, ces cours d’arabe sont organisés en dehors des heures de classe et sont non obligatoires.

Dans cette affaire, le tribunal administratif de Toulon a déclaré qu’il n’y a pas eu « d’obstacle effectif à l’exercice de l’enseignement ». Le maire a indiqué que le professeur d’arabe n’intervient plus à l’école.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Kal Penn gagne MasterChef et donne 25000$ à l’UNRWA pour les réfugiés palestiniens.

L’acteur Kal Penn qui vient de participer à l’émission de cuisine MasterChef a remis le prix qu’il vient de remporter à l’Agence aux réfugiés palestiniens (United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees). La somme totale est de 25000$.

Les réfugiés palestiniens sur le devant de la scène.

Ce geste est aussi une manière de mettre la situation des réfugiés palestiniens sur le devant de la scène. L’UNRWA prend en charge ces réfugiés en Syrie, au Liban, en Jordanie mais aussi dans la bande de Gaza et en Cisjordanie (vivant auparavant à l’intérieur des frontières qui sont celles d’Israël aujourd’hui). L’agence gère les questions de santé, d’éducation notamment. Sur les réseaux sociaux, les messages de gratitude n’ont pas manqué : « Merci monsieur pour votre générosité. La Palestine et tout son peuple partout dans le monde apprécient ce que vous avez fait, que Dieu vous bénisse » , avait par exemple écrit un utilisateur sur Facebook .

Par ailleurs l’émission MasterChef réunissait des personnalités connues et chacune avait choisi une association à qui remettre les gains de sa victoire. Sur son compte Twitter Kal Penn a aussi appelé ses followers à faire des dons à l’UNRWA.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Le sort des musulmans en France est comparable à celui des juifs sous Vichy selon Peillon.

Invité de l’émission « Entretien politique » ce mercredi sur France 2, Vincent Peillon, a comparé la situation actuelle des musulmans en France avec celles juifs sous le régime de Vichy dans les années 1940.

L’ancien ministre de l’Éducation a fustigé ceux qui « veulent utiliser la laïcité – ça a déjà été fait dans le passé – contre certaines catégories de populations ». « C’était il y a quarante ans (sic) les Juifs, à qui on mettait des étoiles jaunes, c’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans, qu’on amalgame d’ailleurs souvent avec les islamistes radicaux: c’est intolérable », a poursuivi le candidat à l’élection présidentielle.

Vincent Peillon a tenu a rappeler que la laïcité est un « instrument de liberté » qui vise à assurer la liberté de conscience et la neutralité de l’État vis-à-vis des religions tout en déplorant qu’elle soit aujourd’hui détournée de son sens pour cibler les musulmans.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Palestine : les juges ayant condamné un soldat israélien pour homicide volontaire menacés de mort.

Ces deux personnes, un homme et une femme, auraient publié sur les réseaux sociaux des messages de haine et même des menaces de mort à l’encontre de juges. Ces juges militaires ont présidé le procès d’Elor Azaria, ce soldat israélien accusé d’avoir achevé un activiste palestinien.

Dans un de ces messages postés sur Facebook, il est question d’éliminer « à la grenade » l’un des juges. Des menaces de mort prisent au sérieux par le pouvoir israélien qui craint de nouvelles manifestations de violences.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Avec l’affaire Cédric Herrou, le délit de solidarité de retour.

« Ce que je fais n’est pas un sacrifice, c’est un honneur », a déclaré Cédric Herrou avant son procès. Près de 300 personnes avait fait le déplacement au palais de justice de Nice ce mercredi 4 janvier pour soutenir l’agriculteur.

Le procureur de la République a requis huit mois de prison avec sursis contre cet Azuréen de 37 ans. Son crime ? Avoir aidé 200 personnes en situation irrégulière à passer la frontière franco-italienne. L’agriculteur, qui a fondé l’association Roya Citoyenne pour porter secours aux migrants de passage dans la vallée de la Roya, est aussi poursuivi pour avoir ouvert un camp illégal avec 57 migrants dans un bâtiment désaffecté de la SNCF, à Tende, en octobre 2016, pour les soigner, les héberger et les aider à repartir.

« J’ai ramassé des gamines qui ont tenté 12 fois de passer la frontière, il y a eu des morts sur l’autoroute… J’ai fait ce que j’ai fait parce qu’il fallait le faire. Mon inaction me rendrait complice d’un État qui met des frontières en place mais qui ne gère pas du tout leurs conséquences », s’est-il défendu. Avec cette affaire, Cédric Herrou bénéficie d’un soutien populaire. En décembre, plus de 4 000 internautes de Nice-Matin l’élisaient « Azuréen de l’année ».

Le procureur de la République Jean-Michel Prêtre y voit pour sa part un militantisme actif de la part de l’accusé qui aurait voulu ce procès, « qui procède d’une stratégie générale de communication, de portage militant d’une cause et qui fait que la justice est saisie aujourd’hui de faits reconnus ».

« Cédric Herrou a clairement revendiqué son action et reconnu avoir violé la loi. Cette audience procède d’une intention générale de communication. C’est une tribune politique. Mais ce n’est pas à la justice de donner une leçon de démocratie. On peut critiquer les lois, mais tant qu’elles ne sont pas modifiées, elles doivent être appliquées », a-t-il déclaré.

Pourtant, fin 2012, le gouvernement supprimait le délit de solidarité. Auparavant, les individus ou associations qui venaient en aide à un clandestin risquaient jusqu’à cinq ans de prison et 30 000 euros d’amende. Cependant, la loi abrogée concernait l’aide au séjour et non l’aide à l’entrée et à la circulation dans le pays à laquelle Cédric Herrou pourrait bien être condamné.

« Je risque la prison pour avoir aidé des migrants : je ne regrette rien et je continuerai », a fait savoir l’agriculteur dans une tribune à L’Obs dans l’attente du verdict qui aura lieu le 10 février. « Moi, j’attends la relaxe : c’est l’État qui est dans l’illégalité, et tous les habitants de la vallée en sont témoins. »

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : l’université de Berne veut former des aumôniers musulmans .

L’université de Berne, en Suisse, ouvrira en été 2017 une formation continue en aumônerie qui s’adressera, entre autres, aux cadres musulmans. « Je reçois constamment des demandes de la part d’institutions concernées, c’est-à-dire des hôpitaux, des prisons et de responsables sécuritaires, qui réclament une meilleure formation des responsables religieux en milieu institutionnel » autres que chrétiens, explique Isabelle Noth, présidente de la formation, dans un entretien accordé au Temps mercredi 4 janvier.

« Nous vivons dans une société multiculturelle, c’est un fait, mais nous mettons du temps à nous adapter à cette réalité. L’université de Berne est la seule en Suisse à offrir une spécialisation en aumônerie. Jusqu’ici, cette offre se limitait aux représentants chrétiens », a-t-elle expliqué.

Les cours ont vocation à aider les cadres religieux à mieux prévenir la radicalisation tout en veillant « à ce que l’aumônerie ne serve pas d’instrument de chasse aux islamistes ». Des examens sont prévus pour les candidats. « Cette évaluation devra nous permettre de vérifier les compétences psycho-sociales des candidats : écoute, capacité de gestion des conflits. Mais aussi leurs positions à l’égard de la violence, des femmes, ou du fondamentalisme », annonce Isabelle Noth.

Les aumôniers qui n’auront pas suivi ce cursus pourront toujours exercer sous certaines condition, mais « les institutions concernées – prisons et hôpitaux – auront intérêt à engager du personnel au bénéfice d’une solide formation ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Une requête judiciaire contre un document sur la radicalisation en milieu scolaire rejetée.

L’affaire qui remonte au mois de novembre 2014 avait fait grand bruit : l’académie de Poitiers avait distribué un document controversé sur la « prévention de la radicalisation en milieu scolaire ». Le tribunal administratif de Poitiers a rendu son verdict mardi 3 janvier, rejetant une requête déposée voilà deux ans par la Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI).

L’association souhaitait l’interdiction du document car elle refusait d’accepter « la démarche infamante d’une administration de l’Etat qui stigmatise toute la communauté musulmane ». Le PowerPoint incitait les enseignants à détecter certains signes de radicalisation tels que la « perte de poids liée à des jeûnes fréquents », « une barbe longue non taillée (moustache rasée) », un « repli identitaire », une « exposition sélective aux médias » et « une rhétorique politique » sur les sujets ayant trait à la Palestine, à la Tchétchénie ou à l’Irak.

La justice a justifié le rejet de la requête par le caractère interne du document qui est « dépourvu de tout effet juridique » et ne comporte « aucune disposition impérative ». Selon le tribunal, le document « se borne à apporter des éléments d’information, pour maladroits qu’ils puissent être perçus, dont les chefs d’établissement peuvent tenir compte pour apprécier, au sein d’un faisceau d’indices, la situation individuelle d’un élève et se forger une opinion personnelle sur l’utilité d’un éventuel signalement d’un risque de radicalisation religieuse ».

La CRI ne fait pas appel.

« On savait déjà que ce n’était pas un document public mais notre plainte les a amenés à en réduire la portée. Ils pensaient le généraliser mais notre réaction a tempéré leur élan », estime Abdelaziz Chaambi, président de la CRI, qui indique à Saphirnews que son association n’entend pas faire appel de la décision. « On va se contenter d’en rester là car on n’aura pas de chance d’obtenir plus vu le climat et la paranoïa entretenue », affirme-t-il, tout en dénonçant « une islamophobie institutionnelle » à travers cette affaire.

L’académie a précisé lors de la présentation du document en novembre 2014 qu’il a été conçu grâce aux contributions de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), du CNAPR (Centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation) et du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI) de Dounia Bouzar. Cette dernière avait dénoncé « l’amalgame élaboré dans ce PowerPoint », ajoutant qu’« arrêter de stigmatiser, de discriminer, de considérer les citoyens de référence musulmane comme des gens « à part » est une des conditions de base pour désamorcer l’autorité des discours radicaux ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Etats-Unis : une jeune femme voilée traitée de « terroriste » filme son explication avec son agresseur.

Lorsque la Texane de confession musulmane, Shifa Abuzaid, 21 ans, a annoncé à ses parents sa décision de porter le hijab en mai dernier, après avoir longuement mûri la question, ce n’est pas l’étonnement qu’elle a lu sur leur visage mais l’inquiétude qui en avait crispé les traits, en ces temps tourmentés où la bête immonde de l’islamophobie rôde partout, même à Houston, et peut surgir à chaque coin de rue.

C’est précisément au moment où les parents de la jeune femme pensaient que leurs craintes étaient exagérées, voire infondées, que la dure réalité du racisme anti-musulmans a frappé, leur donnant tristement raison en ce samedi 31 décembre qui ne présageait rien de bon pour l’avenir, à quelques heures de la célébration de la nouvelle année…

La journée de leur fille avait pourtant bien commencé, sans nuages à l’horizon, et s’était poursuivie agréablement, entourée de ses plus jeunes frères et sœurs, ainsi que de cousins, autour d’un déjeuner en famille, très animé, dans un restaurant situé en plein cœur de Sugar Land Town, une localité au sud-ouest de Houston.

Mais les choses se gâtèrent en sortant, quand la joyeuse petite bande, emmenée par l’aînée Shifa Abuzaid, la seule à être voilée, eut le malheur de croiser le chemin d’un couple de cinquantenaires dont le mari s’écria à sa vue : « Terroriste ! »

A ces mots outrageants, les sourires disparurent et les rires se turent, laissant percevoir l’immense choc ressenti par la jeune femme et les siens, tandis que son petit frère, âgé de 15 ans, défiait l’homme du regard, avant d’être violemment bousculé par ce dernier.

Le pire dans l’histoire, comme le confiera plus tard Shifa Abuzaid qui vit désormais dans la peur que son islamité visible ne se retourne contre elle, c’est qu’elle arborait son plus gracieux sourire en voyant le couple approcher, s’apprêtant même à les saluer en les laissant passer. Mais son amabilité, pleine de civisme, fut refroidie par la terrible insulte qui jaillit de la bouche de son interlocuteur fulminant.

L’émoi des premiers instants passé, elle puisa en elle des ressources insoupçonnées, se mettant à suivre son agresseur jusqu’à l’intérieur du magasin où il était entré avec sa femme, afin de lui demander poliment les raisons de son hostilité à son égard.

Filmée par son cousin, la scène de cette franche explication qui a tourné au dialogue de sourds – où l’on entend l’un des proches de Shifa Abuzaid s’emporter « Vous ne pouvez pas traiter une personne de terroriste parce qu’elle porte un foulard sur la tête ! », et son interlocuteur lui répondre, narquois, « Vous polémiquez » – a fait le buzz sur les réseaux sociaux, nombreux étant les internautes qui ont reproché vertement à la police locale d’avoir refusé de recueillir sa plainte et d’ouvrir une enquête.

Condamnée avec vigueur par le maire de Houston, Joe Zimmerman, qui a qualifié cette agression verbale d’ « inacceptable », la confrontation de Shifa Abuzaid et de ses proches avec la détestation de l’altérité a fait monter au créneau l’influent Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), par la voix de Mustafa Carroll, son directeur général au Texas. « Houston n’échappe pas au racisme anti-musulmans, et cette agression intolérable nous prouve qu’il y a encore beaucoup trop de gens qui haïssent les musulmans ici », a-t-il déploré, en tirant la sonnette d’alarme.

Alors que 2016 s’est achevée brutalement, en lui laissant des bleus à l’âme, les premiers jours de 2017 ont fait renaître une petite lueur d’espoir chez Shifa Abuzaid, après que le chef de la police locale l’ait appelée pour lui fixer une entrevue, en se montrant particulièrement rassurant : « Si le crime de haine est avéré, nous diligenterons une enquête », lui a-t-il promis.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les forces israéliennes tirent vers les agriculteurs à l’est de Gaza
.
Mechaal et al-Ahmed discutent de la réconciliation et de la prochaine réunion du CNP
.
L’occupation interdit à un malade de se soigner en Turquie
.
Un colon israélien poignarde un palestinien à Ashdod
.
L’occupation pulvérise des pesticides mortels à la frontière de Gaza
.
Le prisonnier blessé Nafa’a transféré à la clinique de la prison de Ramleh
.
Le Djihad islamique accepte de participer à la réunion de réconciliation à Moscou
.
Deux enfants jérusalémites condamnés à deux ans de prison
.
L’armée israélienne tire sur la voiture du sous-secrétaire du ministère de la Santé en Cisjordanie
.
Affrontements après l’installation d’un checkpoint militaire à l’est d’Hébron
.
Esam Yousuf appelle le Qatar et la Turquie à améliorer l’électricité à Gaza
.
Des colons envahissent Kifl Haris pour effectuer des rites religieux
.
L’assassin d’al-Sharif condamné pour homicide involontaire
.
L’occupation arrête 5 Palestiniens et saisit des fonds à Hébron
.
Arrestation d’environ 20 palestiniens dans le camp de Shuafat
.
Abou Marzouk: la relation avec l’Egypte est une nécessité nationale
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com