MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 22 Rabi Al Awwal 1438.

Flash info du 22 Rabi Al Awwal 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #mouslimradio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : Le gouvernement renforce la sécurité des marchés de Noël en France.

Peu après l’attaque au camion visant un marché de Noël de Berlin (Allemagne), faisant au moins 12 morts et 48 blessés, le ministre de l’Intérieur français a annoncé que « la sécurisation des marchés de Noël a été immédiatement renforcée ».

« La coopération franco-allemande dans la lutte anti-terroriste, qui était au cœur des travaux menés [lundi] entre les deux ministres [de l’Intérieur français et allemand], continuera sans relâche pour que les démocraties gagnent le combat contre ceux qui veulent atteindre nos valeurs et notre liberté », a écrit Bruno Le Roux dans un communiqué.

Le successeur de Bernard Cazeneuve évoquait lundi soir un « attentat ». Piste qui semble se préciser puisque la police allemande annonce mardi matin que le camion a été conduit en direction de la foule du marché de Noël « intentionnellement ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Comment le malade doit-il se purifier et prier ?

Etant donné que la maladie touche chacun d’entre nous, qu’il s’agisse de virus bénins ou de maladies plus graves, qu’Allah nous en préserve, se renseigner sur la purification et la prière du malade est une obligation. C’est ainsi qu’aujourd’hui, nous nous intéresserons à ces aspects, bien que nous ne puissions les exposer en détails. Pour ce faire, nous nous baserons sur l’ouvrage des éminents savants Cheikh Ibn Baz et Cheikh al Uthaymine (qu’Allah leur fasse miséricorde).

La purification du malade.

La purification du malade, en d’autres termes ses ablutions, est régie par différentes conditions. Si le malade peut faire ses ablutions de manière ordinaire, avec de l’eau, comme s’il était en pleine santé et que cela n’a aucune influence sur sa maladie, il se doit de les accomplir normalement. Or, si le contact avec l’eau est impossible, difficile ou nuisible, s’il craint de mourir, d’aggraver sa douleur ou de retarder sa guérison, il lui est interdit d’utiliser de l’eau. N’oublions pas chers frères et soeurs, qu’Allah ne veut pas pour nous la difficulté. Il a ainsi révélé : {Et Il nous vous a imposé aucune gêne dans la religion} (Sourate 22 : Verset 78).

Dans le cas où le malade ne peut utiliser de l’eau pour les raisons susmentionnées, la purification se fait par le Tayammoum. Evidemment, le Tayammoum doit être utiliser avec l’intention propre aux ablutions, comme cela doit être le cas avec de l’eau. L’utilisation du Tayammoum est décrite comme suit par les savants « Il s’agit d’apposer une fois les mains sur de la terre pure puis d’essuyer le visage du bout des doigts et les mains à l’aide de la paume ». Pour celui qui n’a pas accès à de la terre pure, une pierre propre est suffisante. Le fait d’utiliser le Tayammoum pour celui qui ne peut pas utiliser de l’eau (soit à cause de son manque d’accessibilité soit à cause de la maladie) a été ordonné par notre Seigneur dans sourate al Ma’ida : {Mais si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains} (Sourate 5 : Verset 6).

L’état de purification fait avec le Tayammoum sera annulé par les mêmes actes qui annulent les ablutions faites avec de l’eau ou si l’utilisation de l’eau devient à nouveau possible. Les Shouyoukhs expliquent ainsi : « Le Tayammoum s’annule par tout ce qui annule les ablutions, de même que par la capacité d’utiliser de l’eau ou le fait d’en trouver si elle manquait ». Si le malade est dans l’incapacité de se purifier lui-même, une tierce personne peut s’en charger en l’aidant. De même, si le malade est blessé et que le fait de se purifier augmente la douleur de sa blessure ou s’il porte un plâtre ou un bandage, il suffira de passer les mains humides dessus.

La prière du malade.

Après avoir fait ses ablutions, le malade se doit d’accomplir sa prière. Quel que soit l’état du malade, la prière dans son temps est une obligation pour tout musulman. En fonction de son état, le malade peut user de soulagements physiques lors de l’accomplissement de la prière, pour celui qui ressent des difficultés ou des douleurs en l’effectuant. Cela dit, chers frères et soeurs, tant que le malade peut prier debout et que cela n’impacte pas sur sa santé, il se doit de prier debout. Par exemple, s’il est seulement touché par un simple rhume, cela ne l’empêche pas de se tenir debout.

Or, si le malade ressent des difficultés à tenir debout pour prier, il peut s’aider d’un mur ou d’un bâton. S’il se trouve dans l’incapacité de prier debout, alors il pourra prier assis. Les Shouyoukhs précisent quant à la prière assis : « Il est préférable de se tenir les jambes croisées en lieu et place de la station debout et de l’inclination ».

Si le malade se trouve dans l’incapacité de prier assis, il priera sur le côté dirigé vers la Qibla. S’il est impossible pour lui de rester sur son flanc, il pourra alors prier couché, en dirigeant ses jambes vers la Qibla. Les savants expliquent : « Il est préférable de lever légèrement la tête pour se diriger vers la Qibla. S’il en est incapable, il priera dans son état sans devoir refaire la prière ».

L’inclination et la prosternation doivent être effectuées par le malade. Si son état l’en empêche, il se doit de les faire en hochant la tête. Le hochement fait pour la prosternation doit ainsi être plus bas que celui de l’inclination. Or, si le hochement de tête lui est également impossible et ce, en fonction de la gravité de son état de santé, il clignera seulement des yeux « en les fermant légèrement pour l’inclination et de manière plus accentuée pour la prosternation ».

Enfin, si le malade est dans l’incapacité physique de faire un hochement de la tête et un clignement des yeux, il priera avec son cœur. Les Shouyoukhs soulignent : « Après avoir proclamé le Takbir et récité le Coran, l’inclination, la prosternation, la station debout et assise seront accomplies par le cœur grâce à l’intention vouée à cet égard. A chacun son intention ». N’oublions pas chers frères et soeurs que nos actes seront jugés en fonction de l’intention que nous avons. Pour ce qui est de l’heure de la prière, bien qu’il s’agisse d’une obligation, si le malade est dans un état extrêmement critique et que cela l’empêche de faire chaque prière à son heure, il pourra regrouper le Dhohr avec le ‘Asr et le Maghrib avec le ‘Isha.

Lorsque le malade retrouve son état de santé ou s’il se sent capable d’effectuer la prière de manière ordinaire, qu’il le fasse dès que cela sera dans sa capacité. Quoi qu’il en soit, l’accomplissement de la prière est une obligation dont nous devons tous nous acquitter, quel que soit notre état de santé. Allah a ainsi permis des facilités pour les serviteurs qui se retrouveraient en difficultés physiques face à l’accomplissement de la prière. Ces facilités sont présentes pour celui qui aura le besoin d’en user, l’essentiel étant de ne pas aggraver la maladie ni de profiter de celle-ci pour se soulager alors que notre état ne l’exige pas. Gardons donc à l’esprit ces moyens d’apaiser la douleur physique et n’oublions pas chers frères et soeurs, que la prière est l’instant de la journée où nous sommes au plus près de notre Seigneur, profitons-en donc pour l’invoquer et demander la guérison pour notre communauté.

Qu’Allah apporte la guérison à nos frères et soeurs du monde entier atteints par la maladie. Qu’Il fasse de cette épreuve une expiation de péchés et un moyen de se rapprocher de Lui.

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : Après « Ali Juppé », voici « Farid Fillon » sur les réseaux sociaux.

On se souvient encore de ce nouveau nom donné à Alain Juppé il y a quelques semaines : Ali Juppé. A présent c’est au tour du gagnant de la primaire, François Fillon, d’être renommé. François devient alors Farid Fillon !

Des campagnes « dégueulasses » ?

Lorsqu’Alain Juppé a pris connaissance des attaques à son encontre en raison d’un projet de Grande Mosquée à Bordeaux, il n’a pas hésité à parler d’une campagne « dégueulasse ». Se faire appeler « Ali Juppé » lui aurait fait perdre la primaire de la Droite. Aux commandes de ces attaques : l’extrême droite. Face à cette situation, François Fillon se croyait-il à l’abri ? Si oui, il s’est considérablement trompé puisqu’à son tour de se voir appelé Farid Fillon. Sur Twitter notamment, les internautes veulent montrer que le candidat républicain a des liens avec un islam « radical ». Pour cela ils réalisent des montages photos et évoquent des liens avec Salih Farhoud, recteur de la mosquée de Stains fermée administrativement. Le clan Fillon parle lui d’agissements d’une « fachosphère » pour reproduire le coup « Ali Juppé ». Il ne compte pas rester les bras croisés et devrait riposter pour démonter les accusations.

Après Ali Juppé et Farid Fillon, qui sera donc le prochain homme politique visé ? Et si c’était Manuel Valls ?

Clic pour voir la Source de l’article

***


France : election présidentielle 2017 : Et les candidats à la primaire citoyenne socialiste sont…

Tout comme le parti Les Républicains a désigné son candidat officiel à la prochaine élection présidentielle, en janvier ce sont les Socialistes qui se décideront sur leur représentant. Et les candidats en lice sont justement au nombre de sept.

Qui se présentent à la primaire socialiste ?

Tandis que François Hollande a dernièrement indiqué qu’il ne se présenterait pas pour un nouveau mandat et que Manuel Valls a lui annoncé être candidat, la Haute autorité de la primaire socialiste a validé sept candidatures. Le 22 janvier prochain, les électeurs auront le choix entre Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Manuels Valls. Le second tour aura lieu le 29 janvier. Il y aura aux alentours de 8000 bureaux de vote à travers le pays, avec entre 35 000 et 40 000 volontaires. La porte-parole de la formation socialiste annonce déjà que la participation sera bien inférieure à celle de 2011. En effet, à l’époque, le PS représentait l’alternance après plusieurs mandats de droite.

Est-ce que les Socialistes vont voir un taux de participation à hauteur, voire plus important, que celui qu’a connu la primaire à droite ? L’absence d’Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon aura des conséquences sur la mobilisation. Cela ne fait aucun doute !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Liban : le gouvernement « d’entente » a été constitué par Saad Hariri.

Alors que la situation à Alep-Est occupe tous les esprits, le voisin libanais vient enfin de constituer son gouvernement, composé de ministres de plusieurs partis politiques et avec à sa tête le Premier ministre Saad Hariri.

Création d’un poste de secrétariat d’Etat pour les réfugiés.

Ainsi, six semaines après l’élection de Michel Aoun, nouveau président du pays, un gouvernement a été formé. Il réunit tous les partis politiques, sauf les Phalangistes. Au total, on retrouve trente ministres et cinq nouveaux ministères. On compte des nouveaux portefeuilles affectés à la question des femmes, des réfugiés et de la lutte contre la corruption. Saad Hariri a déclaré que ce gouvernement « d’entente » devra préserver le Liban face aux conséquences de la crise syrienne. D’ailleurs parmi les ministres libanais se trouvent deux membres du Hezbollah, engagé aux côtés de Bachar Al-Assad en Syrie.

Les enjeux sont de taille dans un Liban multiconfessionnel et dont les différentes entités politiques mènent très souvent à des tensions, menaçant alors la stabilité du pays. Déjà l’ancien Premier ministre, Nagib Mikati, a critiqué un gouvernement jugé homogène !

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : Fusillade dans le Centre Islamique de Zurich : le suspect adepte de l’occultisme retrouvé mort.

L’auteur des coups de feu dans une mosquée lundi 19 décembre aurait été retrouvé mort. Il s’agirait d’un suisse de 24 ans originaire du Ghana qui serait adepte de l’occultisme.

« Nous considérons que la personne retrouvée morte est l’auteure de la fusillade au centre islamique de Zurich », a indiqué la police du canton de Zurich dans un tweet.

Pour la police suisse, l’auteur des coups de feu s’est donné la mort quelques minutes après avoir blessé trois fidèles du centre islamique de Zurich. Des éléments troublant font croire aux enquêteurs que l’homme était adepte de l’occultisme.

Retrouvé mort sous un pont à quelques centaines de mètres du lieu de la fusillade, l’homme apparaît comme le coupable.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Allemagne : Marché de Noël de Berlin : un camion fonce dans la foule (12 morts et plusieurs blessés).

Un camion a percuté un marché de Noël à Berlin ce lundi soir entre 20h et 20h30. Plusieurs blessés sont à déplorer. D’après une source policière, il y aurait 12 morts.

Selon le journal Bild, citant la police locale, il s’agirait d’un attentat cependant cette information n’est pas encore confirmée.

Il s’agirait de la troisième attaque de la soirée en Europe après la fusillade en Turquie contre un ambassadeur russe et celle dans une mosquée à Zurich en Suisse.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Turquie : Les images de l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie.

Les premières images de l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie ont été dévoilées sur Internet. On y voit un homme qui serait un policier, tuer de plusieurs balles dans le corps le diplomate alors qu’il s’apprêtait à faire un discours.

Quelques secondes après son acte, l’homme déclare avoir agi suite aux bombardements russes à Alep. La situation est extrêmement tendue en Turquie, désormais proche partenaire de la Russie, suite à cet acte qui pourrait provoquer un grave incident diplomatique.

Plusieurs théories complotistes font déjà leur apparition sur Internet. On évoque la CIA, le Mossad et autres services secrets occidentaux qui voudraient plonger le monde dans une troisième guerre mondiale. Une rhétorique assez connue sur les sites complotistes.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Voulant rejoindre la Grande-Bretagne, des migrants entament une grève de la faim .

Agés de 13 à 17 ans, 19 migrants afghans ont commencé vendredi 16 décembre une grève de la faim dans le centre d’accueil et d’orientation de Réalville (Tarn-et-Garonne).

« Nous avons dû informer jeudi les 19 jeunes de la décision prise par les autorités britanniques : leur dossier n’avait pas été retenu. Nous avons essayé de gérer au mieux leurs réactions de dépit », a indiqué le sous-préfet et secrétaire général de la préfecture du Tarn-et-Garonne, Jean-Michel Delvert. Deux d’entre eux ont été transportés aux urgences vendredi des suites de cette grève mais sont revenus au centre dès le lendemain.

Le sous-préfet décrit des jeunes « désespérés » qui n’acceptent pas la décision britannique : « Ils ont l’impression que tout s’écroule, que la porte du Royaume-Uni se referme ». Ces jeunes migrants afghans sont arrivés au centre de Réalville le 2 novembre à la suite du démantèlement de la « jungle » de Calais. En novembre dernier, 14 membres du ministre britannique de l’Intérieur s’étaient déplacés pour faire passer des entretiens à ces adolescents, qui ont en majorité 16 et 17 ans.

Au total, sur les 1 900 mineurs pris en charge après le démantèlement de Calais, seuls 500 ont pu gagner la Grande-Bretagne mi-décembre, malgré les demandes incessantes de la France appelant la Grande-Bretagne à prendre en charge ces jeunes isolés. Le ministre britannique de l’Immigration Robert Goodwill a par ailleurs déclaré le 10 décembre que le pays fermait dorénavant ses portes aux migrants mineurs et isolés, qui étaient hébergés jusqu’ici en France.

Pierre Henry, directeur général de l’association France Terre d’Asile, mandatée par la France pour prendre en charge les mineurs isolés, estime que « Le Royaume-Uni ne fait pas son travail, il ne s’est chargé que du strict minimum ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Plantons une forêt nourricière » : le beau et grand projet de l’îlot des Combes a besoin de vous.

« Si le monde est sur le point de disparaître alors que vous pouvez planter un arbre, faites-le ! ». Inspirés par cette exhortation vibrante du Prophète (saws) qu’ils se sont fait un devoir de suivre à la lettre, les fondateurs de l’îlot des Combes, une oasis verdoyante nichée en plein coeur du Creusot, ont laissé parler la fibre écologique qui sommeillait en eux pour faire émerger, dans le paysage de Bourgogne, un havre de paix aux multiples bienfaits.

A la fois lieu de production, de ressourcement et d’initiation, l’îlot des Combes est sorti de terre il y a deux ans de cela, sous la forme d’une magnifique ferme agroécologique composée d’un lieu d’accueil, de gîtes nature, d’une bergerie, d’un poulailler, de ruches, d’une serre et de potagers, faisant la part belle à la permaculture, à la cuisine pédagogique et à la quête de sens.

Grâce au dévouement de centaines de bénévoles, jeunes et moins jeunes, issus de tous les horizons et de toutes confessions, et à la prodigalité de divers donateurs, ayant en commun d’aimer la nature et de s’investir sur le terrain en intendants méticuleux de ce lieu unique, l’îlot des Combes s’est développé harmonieusement et avec constance, multipliant les chantiers participatifs, jusqu’à nourrir une nouvelle ambition dotée de précieuses vertus : une forêt nourricière de 4 000m².

« C’est un projet important pour nous, qui servira aux générations futures !”, s’enthousiasme Jean-Philippe Cieslak, la cheville ouvrière de ce centre agroécologique en plein essor, articulé autour d’un triptyque gagnant, empreint de la noblesse du retour à la terre :

(1) Cultiver.

Démontrer la pertinence et l’efficacité des micro-unités de production agricoles à proximité des bassins de vie par l’exploitation d’1 hectare de potagers et vergers, dans le respect des principes de l’agroécologie et de la permaculture.

(2) Se ressourcer.

A travers le travail de la terre et des séjours de mise en pratique « de la graine à l’assiette », offrir un cadre propice à la méditation et la réflexion sur le sens que l’on donne à son existence, son engagement dans la société et son mode de vie au quotidien.

(3) S’initier.

Favoriser la sensibilisation et l’adoption de nouvelles pratiques – en lien avec l’alimentation et la production agricole – auprès d’un large public (classes, particuliers, professionnels) par la tenue de stages et ateliers sur des thématiques liées à la transition personnelle et à l’agroécologie.

Arrivé à un stade charnière de son développement, dont la forêt nourricière s’étendant sur une surface de 4 000m² sera le point d’orgue, l’îlot des Combes, à travers son artisan et maître d’œuvre Jean-Philippe Cielsak, en appelle aujourd’hui à la générosité de tout un chacun, notamment des Oummanautes, pour que ce rêve de plantation, grandeur nature, devienne réalité.

« Je souhaite que l’îlot des Combes inspire d’autres personnes à lancer leurs projets, sans qu’ils soient bloqués par l’aspect financier », insiste-t-il, en espérant réveiller en chacun de nous l’âme de gardien de la nature, désireux d’appliquer à la lettre les consignes écologiques du Prophète (saws).

Il n’y a pas de petites contributions, seulement de bonnes actions, chacune d’entre elles pouvant être le ruisseau qui fera demain la grande rivière… Pour ce faire, cliquez sans tarder, et ce jusqu’au 1er janvier, sur le lien vers la campagne de crowdfunding lancée récemment.

https://www.kisskissbankbank.com
.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Inde : un musulman donne son coeur et sauve un patient hindou.

Les antagonismes religieux en Inde, aussi vivaces et inextinguibles soient-ils, ne résistent pas à l’émouvante histoire de la transplantation cardiaque, celle de la dernière chance, qui a sauvé d’une mort certaine un Indien hindou de 49 ans, dans l’Etat du Gujarat.

C’est en effet le cœur d’un Indien musulman, âgé de 37 ans, déclaré en état de mort cérébrale après avoir été fauché par un accident de la route, qui bat désormais dans la poitrine de son compatriote, originaire de Jamnagar, sa disparition tragique réussissant à faire ce que la vie aurait sans doute échoué à rendre possible : les unir à jamais par des liens intenses, si particuliers.

Alors que l’histoire poignante de cette greffe salvatrice réchauffe bien des cœurs en Inde, l’équipe chirurgicale qui l’a brillamment réalisée ne cache pas sa fierté d’avoir réussi une première médicale à l’échelle régionale, dont le succès rejaillit sur l’hôpital de Bhavnagar.

Pour des raisons éthiques et juridiques, les noms du donneur et du receveur resteront secrets, mais l’histoire de la deuxième chance offerte à un Indien hindou par un Indien musulman se raconte déjà dans tous les foyers, à la manière d’un conte, singulier et touchant, narrant un vrai don du ciel.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Qui est le meurtrier de l’ambassadeur de Russie en Turquie ?

Mevlüt Mert Altintas, jeune policier de 22 ans, a tenu des propos liant son attaque à la crise syrienne. Rapidement identifié, il n’était pas en service au moment des faits, mais a pu accéder au site grâce à sa carte de police.

L’assaillant qui a tué par balles l’ambassadeur de Russie en Turquie a été tué par la police turque. Quelques informations à son sujet et sur le contexte de l’attaque ont d’ores et déjà été confirmées par les autorités en charge de l’enquête.

Il s’agissait de Mevlüt Mert Altintas, un policier de 22 ans, qui n’était pas en service au moment de l’attaque : il aurait utilisé sa carte de police pour pénétrer dans le bâtiment où l’ambassadeur devait tenir son discours. Les personnes présentes ont ainsi cru qu’il s’agissait de son garde du corps. En effet, il était habillé d’un costume-cravate. Des sources ont confirmé par la suite qu’il travaillait à Ankara, dans le service de protection rapprochée.

Au total, une vingtaine de coups de feu ont été échangés entre l’homme et les forces de police. Avant d’être abattu, il a répété la phrase popularisée par Oussama Ben Laden : «Vous n’aurez pas de sécurité, même dans vos rêves, tant que nous ne l’avons pas en réalité dans nos pays».

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

.
Les forces d’occupation arrêtent dix maqdessites et blessent un autre par des tirs de feu
.
Bahar appelle les jeunes à suivre les traces du martyr Zouari
.
Des dizaines de sionistes prennent d’assaut la mosquée d’al-Aqsa sous protection policière renforcée
.
L’Egypte ferme le poste frontière de Rafah après une ouverture de 3 jours
.
Exercices militaires sionistes dans les environs de la bande de Gaza
.
L’occupation force 15 familles à évacuer leurs maisons dans la Vallée du Jourdain
.
L’armée israélienne rase les terres palestiniennes à l’est de Naplouse
.
Exercices et manœuvres sionistes dans la Vallée du Jourdain
.
Le Hamas appelle à sauver la vie de deux prisonniers en grève de la faim
.
Les résistants confrontent une incursion sioniste dans la Bande de Gaza
.
Netanyahu: Nous allons démolir des dizaines de maisons palestiniennes immédiatement
.
La maison de la famille du martyr Abou Sabih sera démolie dans les 48 heures
.
Hammad: Nous continuerons de créer des drones
.
Un jeune homme d’Hébron arrêté après avoir été convoqué
.
Arrestations et convocations en Cisjordanie
.
Baraka rencontre le président du Séminaire d’action arabe
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

UK : « laissons les enseignantes de primaire porter le niqab en classe » affirme l’ex-archevêque Rowan Williams

C’est une déclaration surprenante qu’a fait l’ancien archevêque de Canterbury, ville du Sud Est de l’Angleterre,  Rowan Williams au sujet du port du niqab en Angleterre.

Alors que le port du niqab n’est pas autorisé pour les enseignantes du public lorsqu’elles sont en exercice, l’ancien archevêque de Cantorbery estime qu’on devrait les autoriser à le garder en classe. Il justifie sa position en affirmant que la crainte que des enfants apprennent d’une enseignante portant le niqab n’est pas fondée. « Il existe d’autres façons de lire ce que les gens disent » explique-t-il.

C’est dans une interview pour le think-tank chrétien Theos qu’il a expliqué son point de vue sur un sujet qui suscite un débat en Angleterre.

Le port du niqab n’est pas interdit, mais le Premier Ministre David Cameron a affirmé qu’il soutiendra les écoles et les tribunaux qui demandent aux femmes de retirer le voile de leur visage. Il a promis également de soutenir les centres d’immigration qui interdisent le port du niqab au sein de leur établissement. En d’autres termes il soutient les institutions publique qui souhaiteraient interdire le port du niqab.

« Nous sommes dans un pays libre où les gens devraient être libres de porter les vêtements qu’ils souhaitent que ce soit dans le public ou dans le privé »  l’ancien archevêque de Canterbury avait précisé dans une ancienne interview sur la BBC.  Philip Hollobone, un député conservateur avait par la suite proposé un projet de loi sur l’interdiction du port du niqab dans l’espace public avait été proposé. Mais au sein même de son propre parti, cette proposition n’avait pas toujours été bien accueillie.

Ce n’est pas la première fois que cet homme d’église prend des positions sur des sujets controversés. En effet, en 2008, il avait évoqué que l’adoption de certains principes de la charia pour les affaires financières, dans le système judiciaire britannique serait  inévitable. Sa déclaration a choqué l’opinion. Pourtant, les fortes avancées de la Grande-Bretagne dans le domaine de la finance islamique témoigne de l’importance de ce marché financier éthique.