MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Shawwal 1438.

Flash info du 9 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Menace de guerre contre la Corée du Nord.

Après son entretien avec le nouveau président sud-coréen Moon Jae-in, le 30 juin, Donald Trump a encore durci le ton contre la Corée du Nord. « La patience stratégique avec le régime nord-coréen est terminée. Ensemble, nous faisons face à la menace du régime dangereux et brutal de Corée du Nord. Les programmes nucléaire et balistique de ce ce régime exigent une réponse déterminée », a déclaré le président américain. Pour la première fois, Washington a également annoncé des sanctions contre une banque chinoise accusée de coopérer avec Pyongyang.

Si la fonction des médias dominants est de substituer l’imaginaire à la réalité, la représentation occidentale de la Corée du Nord n’échappe pas à la règle. Vu de l’Ouest, il est vrai que Pyongyang fait figure d’accusé idéal. Cette « monarchie rouge », ce « régime ubuesque », ce « goulag asiatique » réunit les stigmates de tout ce que l’homo occidentalis est censé détester. Désigné par les grands prêtres du droit-de-l’hommisme comme l’incarnation du Mal, cet Etat honni ferait peser, selon le secrétaire d’Etat US Rex Tillerson, « la pire des menaces sur la paix mondiale ».

Mais de quelle menace s’agit-il ? Depuis son entrée fracassante dans le club des puissances nucléaires, en octobre 2006, la Corée du Nord est mise au ban des nations. Contre ce petit pays, la « communauté internationale » phagocytée par Washington a mobilisé les grands moyens. Résolutions onusiennes, sanctions économiques et manœuvres militaires se succèdent, sans relâche, pour isoler le régime fautif. Rangée par les USA dans la catégorie des « Etats voyous », la République populaire démocratique de Corée est dans la ligne de mire.

La propagande occidentale dépeint Kim Jong-un comme un tyran sanguinaire faisant joujou avec la bombe, mais cette caricature peine à masquer la réalité des rapports de force. Inutile d’être un grand expert, en effet, pour comprendre que la stratégie nucléaire nord-coréenne est purement défensive. Dissuasion du faible au fort, sa finalité est d’exposer l’agresseur à des représailles, et non de prendre l’initiative des hostilités. Les Nord-Coréens veulent échapper au sort de l’Irak et de la Libye, pulvérisés par les USA et leurs supplétifs pour avoir le bonheur de goûter les bienfaits de la démocratie importée manu militari.

Le bellicisme prêté à Pyongyang, en réalité, relève d’une inversion accusatoire dont le soi-disant « monde libre » est coutumier. Prompts à donner des leçons de morale, les USA sont les seuls à avoir utilisé l’arme nucléaire. A Hiroshima et Nagasaki, en août 1945, ils l’ont fait sans hésitation et n’en éprouvent aucun remords. Non seulement ce massacre de masse (plus de 220 000 morts) fut d’une barbarie sans nom, mais il n’avait aucune justification militaire. Le Japon était prêt à capituler, et le recours à l’arme atomique visait à intimider l’URSS, dont les troupes écrasaient l’armée japonaise en Mandchourie.

Pour la « nation exceptionnelle » à la « destinée manifeste », carboniser des centaines de milliers de femmes, d’enfants et de vieillards ne pose aucun problème sur le plan moral. Pour fêter l’anniversaire de la double explosion, les généraux US aimaient déguster en famille une pâtisserie en forme de champignon atomique. Cinq ans plus tard, les mêmes galonnés à la bonne conscience indécrottable déchaînèrent les feux de l’enfer contre les Coréens. Ces derniers échappèrent de peu à l’apocalypse nucléaire rêvée par MacArthur, mais ils subirent les effets dévastateurs d’une arme nouvelle : le napalm. Pendant la guerre de Corée, l’US Air Force fit un usage massif de cet explosif incendiaire, et la plupart des grandes villes du Nord ont été détruites.

Imagine-t-on une guerre qui anéantirait 60 millions d’Américains en les carbonisant avec des bombes incendiaires ? C’est ce que la Corée du Nord a subi entre 1950 et 1953. Déversant davantage de bombes sur la péninsule que sur le Japon entre 1942 et 1945, les généraux du Pentagone ont massacré sans état d’âme 3 millions de personnes, soit 20% de la population de ce petit pays. On se doute bien que de telles broutilles n’entacheront jamais le prestige inégalé dont jouit l’Oncle Sam dans les contrées occidentales. Mais à la lumière de cette histoire on comprend mieux, en revanche, la hargne anti-impérialiste des Nord-Coréens.

Il n’y a pas que le passé, au demeurant, qui incite à relativiser la passion de Washington pour la paix dans le monde et l’amitié entre les peuples. Lorsque les USA jouent la vertu outragée et brandissent l’épouvantail nord-coréen, on finirait presque par oublier qu’ils détiennent 4 018 têtes nucléaires, alors que la République populaire démocratique de Corée en possède une dizaine. Les cinq essais nucléaires nord-coréens ont provoqué des torrents d’indignation en Occident, mais les USA en ont réalisé plus d’un millier. Enfin, ce n’est pas la Corée du Nord qui a pris l’initiative de nucléariser la péninsule, mais les USA en 1958.

Lorsqu’on demande ce que viennent faire des porte-avions US dans la région, la propagande répond que la Corée du Nord est un Etat-voyou qui a violé le traité de non-prolifération nucléaire. Mais un Etat souverain est libre de dénoncer un traité international, et Pyongyang a la mérite d’avoir annoncé la couleur en se retirant du TNP. De ce point de vue, sa situation est beaucoup moins scandaleuse que celle d’Israël. Car cet Etat non-signataire du TNP détient 300 têtes nucléaires avec la bénédiction des puissances occidentales, alors qu’il bombarde ses voisins et colonise des territoires qui ne lui appartiennent pas.

Les dirigeants nord-coréens ont beau user d’une rhétorique grandiloquente, ils ont les pieds sur terre. La puissance militaire de cet Etat de 25 millions d’habitants représente 2% de celle des USA, et sa seule ambition est de prévenir une agression extérieure dont la perspective n’a rien d’irréel. Réduits à l’impuissance au Moyen-Orient, les docteurs Folamour du Pentagone rêvent d’en découdre avec ce pays récalcitrant. Ils ont installé un bouclier anti-missiles en Corée du Sud, dépêché dans la région un puissant groupe aéro-naval, et largué dans la montagne afghane la méga-bombe anti-bunker « MOAB » en guise d’avertissement.

Malgré les réticences du nouveau président sud-coréen, qui s’est déclaré prêt à « renvoyer » le bouclier anti-missiles, les « neocons » de Washington envisagent ouvertement une opération militaire contre les installations nucléaires nord-coréennes. Car l’affrontement avec la Corée du Nord présenterait deux avantages. Il constituerait un puissant dérivatif à l’échec de l’impérialisme au Moyen-Orient, où il se heurte à l’axe Moscou-Téhéran-Damas-Bagdad. Et il fournirait un banc d’essai pour le bombardement des installations souterraines du complexe nucléaire nord-coréen avec la bombe « MOAB ». En cas de succès, une telle prouesse technologique priverait la Corée du Nord de son outil de dissuasion et administrerait une leçon de choses à l’Iran, cible préférée de l’administration Trump.

Pari hasardeux, bien sûr. Dans l’immédiat, cette agressivité a pour seul effet de conforter Pyongyang dans sa détermination. Farouchement attachée à sa souveraineté, fidèle à l’idéologie du « juché » (autonomie) héritée de Kim-Il-Sung, la Corée du Nord n’aime pas qu’on lui marche sur les pieds. Contrairement aux USA dont la doctrine prévoit la possibilité d’une attaque préventive, son programme nucléaire indique clairement à ceux qui voudraient l’attaquer qu’ils s’exposent à de sévères représailles. Décidée à résister à toutes les pressions, adossée au géant chinois, la République populaire démocratique de Corée est un « domino » que Washington n’est pas près de faire tomber.

oumma.com
***


Palestine : Haniyeh: Le conflit doit s’orienter vers l’ennemi de la Nation »Israël ».

Le Chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, a déclaré: « Il est dangereux que le conflit reste à l’intérieur de la nation. Il doit plutôt être transmis à l’ennemi central, qui est l’ennemi israélien ».

Haniyeh a souligné lors d’une émission vocale enregistrée lors de la session d’ouverture de la Conférence de l’Union de la radio et de la télévision islamiques en Iran, dimanche, que les questions de la nation, en particulier la cause palestinienne, s’exposent à une tentative désespérée de liquidation.

Haniyeh a appelé les médias arabes et islamiques à se concentrer sur le concept de la nation avec toutes les sectes et l’ethnicité, ce qui indique que l’unité de la nation est devenue une cible, en réaffirmant: « Il y a des éléments externes qui veulent frapper et déchirer cette nation afin de servir le projet américain et l’occupation israélienne et leur donner l’opportunité de liquider la cause palestinienne et s’emparer de Jérusalem et d’Al-Aqsa ».

Haniyeh a vu que la nation a besoin de surmonter toutes les différences et de se concentrer dans le discours médiatique sur les termes et les concepts de cette nation.

Les activités de la 9ème session de l’Assemblée générale de l’Union de la radio et la télévision islamiques, ont commencé aujourd’hui dans la ville iranienne de Mashhad, intitulée « Mashhad de la satisfaction.. une source d’unité et de la civilisation islamique ».

Plus de 210 Organisations de médias, dont 133 chaînes de télévision et environ 500 personnalités représentant 35 pays, ont participé à la conférence.

L’Union a ouvert hier le travail du film islamique qui dure trois jours, avec la participation de 133 organisations de médias représentant 21 pays, offrant plus de 850 ouvrages télévisuels et cinématographiques sur les productions de 2017, en prenant les sujets politiques et non politiques, y compris les programmes pour enfants..

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Palestine : L’avocat captif Allan poursuit sa grève de la faim pour le 24ème jour.

L’avocat captif Mohammed Allan poursuit sa grève de la faim illimitée pour le 24ème jour, dans les prisons israéliennes pour protester contre les conditions de sa détention et pour décrocher sa libération.

L’avocat détenu Allan, âgé de 33 ans et originaire du village d’Aynabus au sud de Naplouse en Cisjordanie occupée a purgé une peine de 3 ans en prison, puis il a été libéré pour être ré-arrêté par les forces occupantes le 5 Juin 2017.

L’avocat Allan avait également une grande importance symbolique parmi les Palestiniens, depuis sa grève de la faim qui a duré 65 jours en 2014, avant d’être libéré en vertu d’un accord avec l’administration pénitentiaire de l’occupation.

Le père de l’avocat Allan a déclaré à notre CPI que son fils mène une grève de la faim depuis 24 jours consécutifs en protestation contre les conditions de sa détention illégale sans fondement juridique ni accusation.

Il a souligné que l’avocat Mohammed Allan est incarcéré dans la prison de Meggido, confirmant la détérioration de son état de santé, et a appelé les institutions et organisations des droits de l’homme et ceux qui se préoccupent des questions des prisonniers grévistes à mettre la pression sur les autorités occupantes pour le libérer immédiatement .

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Palestine : Des dizaines de colons et de soldats prennent d’assaut la mosquée d’Al-Aqsa.

Plus de 74 colons israéliens fanatiques ont envahi la Mosquée d’al-Aqsa et se sont baladés à l’intérieur, ce dimanche, sous la protection de la police israélienne.

Les forces d’occupation israéliennes ont ouvert la porte des Maghrébins et se sont déployés dans les esplanades de la mosquée d’Al-Aqsa en vue de protéger et garantir la profanation des sionistes extrémistes.

Dans le même contexte, les autorités d’occupation ont continué à empêcher de nombreux Jérusalémites, y compris les femmes de la liste noir, d’entrer dans la mosquée Al-Aqsa.
Les colons ont profané délibérément les cours d’Al-Aqsa dans les premières heures du matin, en profitant de l’absence des fidèles dans ces moments et de la protection des soldats israéliens.

.

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Palestine : Un plan sioniste pour bâtir un nouvel étage sous le mur d’al-Buraq.

Des sources israéliennes ont révélé, hier, un plan israélien de construire un nouveau plancher, sous le Mur d’al-Buraq dans la cour de la mosquée Al Aqsa.

L’hebdomadaire « Iroshalim: » a annoncé que le chef de la municipalité de l’occupation de Jérusalem Nir Barkat a déclaré, lors d’une visite avec les membres du parti « Likoud », l’intention de la municipalité d’établir un autre étage dans la cour du mur d’al-Buraq.

Le gouvernement israélien a approuvé, le mois dernier, un budget d’un million de shekels pour commencer la construction et le développement de la cour et du tunnel des lamentations. Le budget vise aussi à découvrir les monuments et les conserver et à améliorer les transports pour les étudiants et les soldats.

De plus, il a approuvé un budget de 15 millions de dollars shekels, pour la mise en œuvre du système de train aérien..

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
***


Palestine : Le porte-avions américain USS George H. W. Bush accoste à Haïfa occupée.

Le porte-avions américain à propulsion nucléaire USS George H. W. Bush a accosté samedi dans la baie de Haïfa au nord des territoires palestiniens occupés en 1948, pour une durée de quatre jours.
C’est la première fois que l’USS George H.W. Bush est amarré en région depuis le mois d’avril 2000.
« Son arrivée symbolise la coopération permanente entre le corps militaire israélien et les forces armées des États-Unis, une relation basée sur des valeurs partagées et des intérêts communs », a déclaré l’armée d’occupation israélienne dans un communiqué.
La longueur du navire est de 333 mètres, et la longueur de la piste à bord est d’environ 200 mètres. Sa hauteur représente un bâtiment de 20 étages au-dessus du niveau de la mer et il est alimenté par deux réacteurs nucléaires.
Il transporte plus de cinq mille hommes, en comptant l’équipage du navire ainsi que les membres de l’armée de l’air..

CLIC POUR VOIR LA SOURCE
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Haniyeh: Le conflit doit s’orienter vers l’ennemi de la Nation »Israël »
.
Le Chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh a déclaré: « Il est dangereux que le conflit reste à l’intérieur de la nation, il doit être transmis à l’ennemi central, qui est l’ennemi israélien.
.
L’avocat captif Allan poursuit sa grève de la faim pour le 24ème jour
.
Des dizaines de colons et de soldats prennent d’assaut la mosquée d’Al-Aqsa.
.
Un plan sioniste pour bâtir un nouvel étage sous le mur d’al-Buraq
.
Le porte-avions américain USS George H. W. Bush accoste à Haïfa occupée
.
Cisjordanie: 9 Palestiniens arrêtés dont des dirigeants du FPLP et des ex-détenus
.
Cisjordanie: Deux hauts responsables du FPLP arrêtés par l’occupation
.
L’occupation interrompt la construction d’une maison à l’ouest d’Hébron
.
Libération anticipée du criminel de guerre Ehud Olmert
.
Macron rencontrera Netanyahu le 16 juillet
.
La municipalité de Salfit condamne la construction d’un collège dans la colonie d’Ariel
.
Hamas : la relation avec l’Egypte connaît un avantage qualitatif et positif
.
Les ex-prisonniers appellent le Mouvement Fatah à annuler la décision de cessation de salaire
.
Trois obus tirés depuis la Syrie s’abattent sur le Golan occupé, aucun blessé
.
Demain : débat sur un amendement de la loi fondamentale sur Jérusalem
.
Netanyahu gèle le projet de loi controversé sur les conversions au judaïsme
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information

Flash info du 1er Ramadan 1438.

Flash info du 1er Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Ces 20 phrases que les jeûneurs en ont marre d’entendre pendant le Ramadan.

Aucun musulman n’est épargné par les remarques de collègues, amis, proches qui s’interloquent concernant les modalités de la pratique du Ramadan.
Voici les vingt phrases le plus récurrentes que l’on ne cesse de nous ressasser pendant le mois béni.
Bien sûr, la liste pourrait être plus exhaustive que celle-ci puisque chaque année les réflexions deviennent de plus en plus incongrues!

1. « Mais ça dure tout un mois ? »
2. « Bravo. Je sais pas comment tu fais. Moi je pourrais pas. »
3. « Tu peux pas faire l’inverse, genre ne pas manger la nuit ? »
4. « C’est pas grave si je mange devant toi ? »
5. « Tu tiens le coup ? T’as pas trop faim là ? »
6. « Si tu manges, il se passe quoi ? »
7. « Même un M&M’s c’est non ? C’est petit, ça compte pas. »
8. « Le chewing-gum t’as le droit on l’avale pas. »
9. « Vous faites une nuit blanche pour rattraper tout ce que vous n’avez pas mangé la journée ? »
10. « Tu peux boire au moins, j’espère ? »
11. « Et ta salive tu peux l’avaler ? »
12. « Vas-y bois. T’inquiète pas, ça restera entre toi et moi. »
13. « À la piscine tu fais comment ? »
14. « Imaginons que tu tombes dans les pommes, on peut te donner de l’eau ou pas ? »
15. « Et si t’es dans le désert et que tu es sur le point de mourir de soif, tu peux boire ? »
16. « La douche, c’est autorisé ? »
17. « Heureusement tu peux fumer. »
18. « Ça doit être dur de pas dire de gros mots quand même. »
19. « Ça veut dire que si je te frappe maintenant, t’as pas le droit de me frapper ? »
20. « Tu peux me dire à ta mère de me garder les gâteaux de fin de Ramadan stp ? »

Bien entendu, il faut faire preuve de patience puisqu’il s’agit d’une bonne façon d’en apprendre plus sur l’Islam aux non-musulmans qui nous entourent.

AJIB.FR
***


La pudeur pendant la salât ainsi que ses annulatifs.

La prière est un moment unique d’échange entre le croyant et son Créateur.
Afin que cette prière soit validée in sha Allah, il est nécessaire de respecter quelques règles au risque de subir son annulation.

Dans un premier temps, voici les éléments qui peuvent annuler une prière:
– parler pendant la prière en dehors des récitations ou des invocations.
– faire trois mouvements consécutifs non réglementés dans la prière.
– manger (même un grain de riz).
– boire pendant la prière en tout état de conscience.
– faire un geste dans l’intention de jouer.
– interrompre la prière ou qu’il hésite à l’interrompre.
– douter de la prière à faire après avoir récité Al -Fatiha.

D’autre part, comme la femme, l’homme est soumis à l’obligation du respect de la ‘Awrah (pudeur). En effet, nombreux sont les fidèles qui prient en chemise ou en t-shirt sans faire attention au fait que leur vêtement se soulève pendant la prosternation, laissant ainsi apparaître une partie du dos…
Pour l’homme, cette ‘Awrah s’étend du nombril jusqu’en-dessous des genoux : c’est donc la région qu’il ne convient pas à un homme de montrer à autrui.
A cet égard, les vêtements sont d’une utilité ultime pour préserver la pudeur masculine.
Allah (soubhanou wa ta’ala) a dit:
«Ô enfants d’Adam! Nous avons fait descendre(4) sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. – Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur – C’est un des signes (de la puissance) d’Allah. Afin qu’ils se rappellent.»
(Coran, Sourate 7 »Les Limbes », Verset 26).

Ainsi, quand un homme désire prier il doit protéger sa ‘Awrah (parties génitales et postérieur).

AJIB.FR
***


Ramadan : Il décède mais avait des jours de jeûne à rattraper: son épouse peut-elle jeûner pour lui ?

Une épouse peut-elle s’acquitter du jeûne de son conjoint décédé (ou inversement) ?
La réponse est énoncée dans un hadith. D’après Aïcha (qu’Allah soit satisfait d’elle), le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit :
« Quiconque rend le dernier soupir, avant d’accomplir le jeûne qu’il devait de son vivant, son proche parent (soit un successeur ou un autre), devra l’accomplir à sa place. » (Rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim).

Le Sheikh Muqbil détaille les termes de notre interrogation en ajoutant:
« Quiconque meurt en ayant du jeûne (à rattraper), alors son wali (ses proches) jeûnera pour lui. »
Le terme « Wali » désigne son épouse, un proche parent comme le père, le fils, le frère, le cousin ou autre.
Cependant, si la personne décédée est restée malade jusqu’à sa mort, ni lui ni son successeur ne sont tenus de l’expiation ni de la compensation.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Palestine : les prisonniers en grève de la faim dans un état critique .

Près de 1600 prisonniers palestiniens, parmi lesquels le « Mandela palestinien » Marwan Barghouti, prisonnier politique en Israël depuis avril 2001, sont en sa grève de la faim depuis plus de 40 jours pour protester contre les conditions de détention des 6500 détenus palestiniens dans les geôles d’Israël.

Plus de 50 d’entre eux ont été hospitalisés d’urgence ces derniers jours. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la seule organisation internationale admise auprès des détenus palestiniens dans les prisons israéliennes, s’est inquiété de l’entrée des grévistes « dans une phase critique » du point de vue médical, et estime que la poursuite de la grève « pourrait avoir des conséquences irréversibles ».

Plus de 180 universitaires et journalistes spécialistes du Proche et Moyen-Orient ont lancé, mercredi 24 mai, un appel à « s’engager pour que les médias informent sur la tragédie des prisonniers palestiniens en grève de la faim et pour que le nouveau président (Emmanuel Macron) et le nouveau gouvernement exercent les pressions nécessaires sur les autorités israéliennes ».

saphirnews.com
***


France : Ramadan 2017 : la réouverture de la mosquée de Montfermeil autorisée .

Les musulmans de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) vont pouvoir de nouveau prier dans la mosquée-pavillon, située avenue Jean-Jaurès, Depuis mi-avril, le lieu de culte était fermé suite à un bras de fer entamé depuis 2012 par le maire Xavier Lemoine. La municipalité avait pris un arrêté de fermeture pour « des problèmes de sécurité ».

« Après un avis négatif en avril, nous avons effectué différentes remises aux normes : éclairage de sécurité à l’extérieur, élargissement d’un passage entre le bâtiment et les sanitaires, et surtout, on a fait installer un portail plus grand », témoigne Farid Kachour, président de l’association. Résultat, la municipalité a remis, mercredi 24 mai, un arrêté stipulant que le lieu est « autorisé à ouvrir au public pour une durée de deux ans », après une visite la veille dans les locaux qui a validé l’avis favorable émis par la sous-commission départementale de sécurité en date du 11 mai 2017.

« Cela redonne de la confiance dans la devise du pays : liberté, égalité, fraternité… Nous avons la liberté de pratiquer notre religion et le sentiment d’être traités à la même enseigne que tous les Français », se réjouit Farid Kachour. Depuis la fermeture, près de 200 prières ont eu lieu sur le trottoir, occasionnant, selon Le Parisien, « quelques tensions avec la police ».

L’Association des musulmans de Montfermeil va désormais pouvoir relancer la collecte de dons en vue de la future mosquée qui doit ouvrir ses portes fin 2018. Un projet qui avait été bloqué par la fermeture de la mosquée-pavillon.

saphirnews.com
***


Ramadan 2017 : quels pays démarrent le jeûne samedi 27 mai ?

En France, les grandes organisations et fédérations musulmanes se sont accordées pour annoncer la date du samedi 27 mai pour débuter le mois du Ramadan. Une date qui correspond à celle annoncée par la Belgique voisine mais aussi par l’Arabie Saoudite mais également avec celle que les calculs astronomiques prédisent depuis plusieurs mois.

La Turquie, adepte de cette méthode,, ont fixé en amont la date du 27 mai. La Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA), le Conseil du Fiqh d’Amérique du Nord (FCNA) ou encore le Conseil européen de la fatwa ont aussi suivi les indications des calculs astronomiques pour informer leurs fidèles en Amérique du Nord ou encore en Europe.

Au Moyen-Orient, les Emirats arabes unis, le Qatar, le Koweït et le Liban démarreront le jeûne du Ramadan samedi 27 mai, de même que l’Indonésie, la Malaisie, le sultanat de Brunei et Singapour.

En revanche, plusieurs pays ne sont pas encore fixés sur la date car ils observeront leur nuit du Doute vendredi 26 mai. Il s’agit du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, de l’Egypte, du Nigeria, de l’Inde, du Pakistan ou encore de la Jordanie et d’Oman. A partir de leurs observations de la Lune, ils acteront un choix sur le début de jeûne samedi 27 ou dimanche 28 mai.

saphirnews.com
***


La police de Dubaï vole à la rescousse d’un dromadaire en détresse.

Connues pour faire régner l’ordre au volant de leurs voitures de luxe, à faire pâlir d’envie toutes les polices du monde à la vue des Mercedes, Bugatti ou encore Aston Martin qui patrouillent dans les avenues de Dubaï, et plus récemment pour leur nouvelle recrue très futuriste, le robot-policier qui, d’ici à l’horizon 2030, devrait représenter 25% de leurs effectifs, les forces de l’ordre dubaïotes le sont en revanche moins pour leur amour des animaux en général, et des dromadaires en particulier.

Prêts à tout pour sauver ce roi du désert en grande détresse, les policiers de l’émirat ont appuyé, mardi soir, sur le champignon de leurs bolides hors de prix afin de l’extraire du piège où il était malencontreusement tombé.

Des heures durant, alors que la nuit était tombée, ils ont déployé une incroyable énergie pour voler à la rescousse de l’animal, ne s’avouant jamais vaincus, jusqu’à ce que le miracle se produise enfin : l’émergence à la surface du dromadaire visiblement indemne, lequel, perché sur ses longues pattes, a repris le cours normal de sa marche et de sa vie.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Le mannequin voilé de la marque Gap suscite un vif émoi.

Le vaste monde a beau être devenu un grand village multicolore, les réactions des sociétés européennes sont, elles, aux pâles couleurs de l’uniformisation idéologique à la vue du moindre hijab dans leur espace vital : elles s’offusquent, elles s’indignent invariablement, et se perdent en invectives ou en Vade retro, Satana qui manquent cruellement d’éclat !

Que ce soit dans le monde réel, en l’occurrence à Aix-en-Provence devant la vitrine d’un magasin, ou dans le monde virtuel, sur des réseaux sociaux à l’effervescence contagieuse, la diversité prônée par la marque américaine Gap dans sa dernière campagne publicitaire, à travers l’apparition début mai d’une jeune femme voilée au milieu d’autres visages divers et variés, a certes attiré tous les regards mais les plus réprobateurs.

« C’est hallucinant, choquant, on peut penser que Gap fait l’apologie du hijab », s’est émue une jeune passante aixoise auprès de la presse locale qui, comme tant d’autres, a contemplé la devanture de la boutique Gap installée dans sa ville à travers le prisme de ses préjugés.

Il n’y a guère que le multiculturalisme chatoyant de Benetton, illustré par ses audacieuses « United Colors » ancrées dans les mémoires, qui peut se targuer d’être aujourd’hui encensé ! Gap l’a appris à ses dépens, alors qu’un appel au boycott s’est répandu sur le Net comme une traînée de poudre, teinté d’une colère noire à son encontre.

«Nous ne vendons pas le hijab qui apparaît sur cette image, néanmoins, Gap est une marque qui célèbre la diversité. Nos clients et les employés ont des origines, des religions et des modes de vie très différents et nous les soutenons tous », s’est défendue la direction de la célèbre enseigne, réconfortée toutefois par les quelques marques de soutien qui ont apprécié son message de tolérance, apportant une petite touche lumineuse dans ce sombre tableau du rejet de l’autre.

« Je suis curieuse, passionnée. Je suis une travailleuse acharnée et une rêveuse. J’ai bon cœur et suis attentive à mes amis et à ma famille. Je suis Hybutalla», suivi du hashtag «#IAmGap ». Telle était la légende mise en exergue sous la photo du mannequin en hijab, personnifiant l’altérité musulmane, dans un monde qui n’est jamais aussi étincelant que quand il se pare des couleurs de l’arc-en-ciel.

oumma.com
***


Syrie : 106 civils dont 45 enfants tués dans des raids de la coalition.

Un nouveau bombardement aérien de la coalition dirigée par Washington a fait vendredi à l’aube une centaine de morts, dont 45 enfants, dans la ville d’Al Mayadine (province de Deir Ezzor). Selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH), deux raids ont ciblé « des maisons occupées par des familles de combattants de l’organisation EI ».

Cette frappe s’est produite une semaine après l’annonce par l’administration américaine d’une «campagne d’annihilation» de l’EI en Irak et Syrie, et quelques jours après la visite du président américain Trump en Arabie Saoudite où il a été accueilli tel un héro.

En mars, plus de 1000 civils ont péri dans des bombardements de la coalition occidentale en Syrie et en Irak.

Le meurtre de civils innocents doit être condamné de la même façon partout à Raqqa ou Mossoul comme à Manchester ou Paris.

desdomesetdesminarets.fr
***


Dissolution du mouvement du moine bouddhiste islamophobe Ashin Wirathu.

Bonne nouvelle. Le mouvement birman « Ma Ba Tha » dirigé par le moine bouddhiste extrémiste Ashin Wirathu, connu pour sa haine envers les musulmans, vient d’être officiellement dissous. C’est une décision de la haute assemblée bouddhiste de Birmanie.

«Il est interdit pour toute personne ou groupe d’entreprendre quelques actions sous la bannière de Ma Ba Tha», est-il écrit dans cette lettre. «Toutes les pancartes de Ma Ba Tha dans le pays doivent être retirées d’ici au 15 juillet au plus tard», est-il encore précisé.

Depuis son monastère de Mandalay, Wirathu (48 ans) attise l’islamophobie à travers le pays, provoquant campagnes de diffamation et de boycott, incendies de mosquées et assassinats de musulmans birmans, notamment des Rohingyas, une minorité de l’ouest du pays, fortement persécutée. En 2013, le journaliste David Aaronovitch écrivait à son propos : «L’Hitler de Birmanie est bouddhiste et ses juifs sont les musulmans rohingyas». En juillet 2013 le magazine Time le met à la une comme étant «le visage de la terreur bouddhiste».

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Khalil Hayya: l’occupation est entièrement responsable des répercussions du blocus
.
Le membre du bureau politique du mouvement membre « Hamas », Khalil Hayya a averti le vendredi l’occupation sioniste des répercussions du resserrement du siège sur la bande de Gaza,
.
Hamas : Le meurtre des coptes égyptiens est un crime horrible et fermement condamné
.
Les détenus Saadat, Ghilma, et Qiq dans un état critique
.
Israël compte réduire son approvisionnement en électricité à Gaza
.
Un enfant palestinien grièvement blessé après avoir été renversé par un colon
.
Le Club du détenu Palestinien: la grève des détenus se complique et s’aggrave
.
Des hôpitaux israéliens veulent appliquer le gavage forcé aux grévistes
.
L’ONU condamne les mesures de l’occupation contre les prisonniers palestiniens
.
L’auteur de l’attaque au couteau de Netanya meurt de ses blessures
.
Des manifestants ferment une route principale à Naplouse
.
Ce mois de Ramadan est le plus accablant pour la bande de Gaza depuis des décennies
.
Nouvelle expansion de colonies sur des terres palestiniennes
.
Vendredi de colère par solidarité avec les prisonniers en grève de la faim
.
Des milliers de colons font irruption dans la vieille ville de Jérusalem
.
Israël veut exclure Shuafat et Kafr Aqab de Jérusalem
.
La Jordanie dénonce les invasions d’al-Aqsa par les juifs extrémistes
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information