MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 16 Dhou al Qada 1437.

Flash info du 16 Dhou al Qada 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Sport : Les supporters du Celtic Glasgow soutiennent la Palestine et défient les menaces de l’UEFA.

Les supporters du club de football du Celtic Glasgow ont soutenu avec ferveur la cause palestinienne pendant les phases éliminatoires de la ligue des champions alors que l’UEFA interdit les messages politiques pendant les matchs. Le Celtic Park pourrait donc être sanctionné d’un match à huis clos pendant la Ligue des Champions.

Les Écossais ont humilié le club Israélien de l’Hapoel Beer-Sheva 5 but à 2 à l’issu de la rencontre !

La police Écossaise avait pourtant exhorté les fans à ne pas apporter de drapeaux Palestiniens en les menaçant d’arrestation.

Un groupe de supporters a répondu en exhortant l’ UEFA à se joindre à leur cause et ne pas soutenir Israël et ses politiques. Quel courage !

« Quand quelqu’un représente les institutions israéliennes, ce n’est pas que du football…, l’UEFA et le Celtic FC sont utilisés pour blanchir la vraie nature d’Israël et de donner à cet état de voyou un air de normalité et nous devons pas l’accepte »

C’est vraiment un grand plaisir de voir les peuples dénoncer l’énorme injustice et défendre la cause Palestinienne !
Énorme respect au public du Celtic Glasgow !

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Des centaines de personnes, dont des policiers, assistent à la prière mortuaire de l’Imam de New York.

Samedi 13 août, peu avant 14h, un Imam et son associé on été tué par balles en rentrant chez eux après avoir priés dans une Mosquée dans le quartier d’Ozone Park à New York.

Une porte-parole de la police de la ville a confirmé que l’Imam Maulama Akonjee, 55 ans et son assistant Thara Uddin, 64 ans ont été tous les deux touchés à la tête par des tirs à bout portant. Transféré dans à l’hôpital Jamaica, le décès de l’Imam est constaté et son assistant succombera lui aussi à ses blessures peu de temps après son arrivée.

Un homme de 35 ans inculpé.

Lundi, un New-yorkais de 35 ans a été arrêté et inculpé pour meurtre au second degré et possession illégale d’armes. Le suspect a été retrouvé suite à un délit de fuite lors d’un accident de la route survenu le jour de l’attaque sur Maulama Akonjee et Thara Uddin.

Même si la police ne souhaite pas se prononcer sur le mobile du crime, la communauté musulmane New-yorkaise doute que ce double meurtre soit en réalité un crime islamophobe suite aux discours de haine de plusieurs hommes politiques.

Des centaines de personnes présentes à la prière mortuaire.

Entre émotions et colère, ce sont près de 1000 personnes qui se sont rendues à la prière mortuaire de Maulama Akonjee et Thara Uddin, dont le maire de New York Bill de Blasio. Des policiers pour soutenir la communauté musulmane et rendre un dernier hommage aux victimes.

Lors de la cérémonie funéraire, plusieurs personnes se sont succédées pour prendre la parole et exiger que la police enquête sur l’attaque en tant que crime de haine et renforcer les mesures de protection autour des Mosquées et des quartiers où vivent de nombreux musulmans, comme Ozone Park.

Le maire à promis de renforcer la sécurité des musulmans de la ville.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Un mur va séparer la frontière entre l’Algérie et le Maroc.

Les rumeurs enflaient déjà depuis un certain temps, mais une photo vient confirmer la construction d’un mur entre la frontière algérienne et marocaine.

L’escalade des tensions entre les deux pays.

Les habitants des frontières algéro-marocaines sont spectateurs d’un bien malheureux spectacle ces derniers jours, en effet ils ont pu observer l’élaboration d’un mur de béton délimitant les frontières entre les deux pays. Alors qu’aucune autorité locale n’a encore pris la parole, des sources sur place auraient tout de même avoué que le voisin algérien serait à l’origine de cette mesure, et pourtant à l’est on fait mine d’ignorer ce projet de construction. Le mur est situé à plus de 40 kilomètres au nord d’Oujda, face à la localité d’Ahfir et de Beni Drar au Maroc, selon certaines sources il était impossible d’établir des tranchées, les ouvriers ont finalement opter pour un mur de béton. La construction est une réponse aux diverses mesures adoptées depuis 2013, la fermeture des frontières a laissé un véritable froid s’installer entre les deux pays, quand l’un décide d’établir une barrière, l’autre pays en fait de même, et ainsi de suite, aujourd’hui ces tensions ont pris une toute autre proportion, ce mur apparaît comme le symbole du divorce entre les deux pays .

Indépendance et trafic de drogue.

Même si les relations entre Rabat et Alger ne s’améliorent pas, il semblerait que le torchon brûle depuis quelques années. Le dossier du Sahara Occidental reste un grand point de désaccord entre les gouvernements des deux pays, en effet le Maroc accuse l’Algérie de vouloir le déstabiliser en soutenant les indépendantistes du Polisario, alors que le second accuse le premier de propager le trafic de drogue sur ses terres, les deux camps se renvoient constamment la faute. Aujourd’hui, les tensions politiques se sont tristement propagées au sein même des sociétés des deux Etats, les cultures et les histoires quasi-identiques n’unissent plus le peuple musulman de ces deux terres, les médias algéro-marocains n’hésitent plus à influencer l’opinion publique par le biais de reportages ou d’articles de presse sulfureux.

Il ne faut pas oublier l’essentiel, les marocains comme les algériens restent des musulmans, des faits politiques ne doivent en aucun cas découper la fraternité islamique de ces deux peuples. S’il y a bien un jugement à établir sur ce mur, c’est qu’il est bel et bien celui « de la honte », il rappelle celui qu’Israël a élaboré pour isoler la Palestine, eux ne partagent pas la même religion, le Maroc et l’Algérie oui…

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Une vague anti-burkinis s’abat sur la France, car la pudeur, c’est pas français.

La polémique du burkini inspire les élus en cette fin d’été et les arrêtés municipaux se multiplient pour interdire la tenue de bain sur les plages.

Après Cannes, la ville de Villeuneuve-Loubet a publié un arrêté en ce sens le 5 août dernier. Le maire de Sisco (Corse) a annoncé le 15 août qu’il interdisait lui aussi le burkini.

La vague anti-maillot de bain couvrant dit « islamique » s’est abattue en particulier dans les Alpes-Maritimes : Mandelieu, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Beaulieu-sur-Mer, Eze, Cap-d’Ail et Villefranche. Dans le Pas-de-Calais, les communes du Touquet et d’Oye-Plage suivent le mouvement tout comme la station balnéaire Leucate, dans l’Aude.

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a annoncé, mercredi 17 août, qu’il allait attaquer toutes ces communes. « Nous irons devant les juridictions locales dans toutes les villes où des arrêtés ont été pris », précise Marwan Muhammad, le directeur de l’association pour qui la « bataille juridique » se déroulera sur « le long terme ».

La Ligue des droits de l’homme (LDH), pour sa part, entend continuer à « engager les procédures nécessaires pour faire annuler des arrêtés provocateurs et appelle tous les acteurs de la vie publique à cesser d’ajouter de la tension au grotesque ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Assassiné par les gendarmes : Adama Traoré : le procureur de Pontoise pourrait être dessaisi de l’affaire.

Après de nombreuses polémiques, la famille d’Adama Traoré, mort entre les mains de la police le 19 juillet dernier à Beaumont-sur-Oise, pourrait obtenir le dépaysement de l’affaire. La communication parcellaire et tronquée d’Yves Jannier, procureur de Pontoise, a été soulignée dans plusieurs médias nationaux. C’est pourquoi le procureur général de Versailles dont dépend le parquet de Pontoise pourrait charger une autre cour d’instruire l’affaire.

« J’envisage de saisir la Cour de cassation pour qu’elle statue en faveur d’un éventuel dépaysement. C’est à elle seule qu’il revient de prendre la décision », déclare Marc Robert, procureur général de Versailles dans Le Parisien. Il reconnaît par ailleurs que l’implication des forces de l’ordre dans le procès ne facilite pas le bon déroulement de l’enquête : « La nature des mis en cause par la plainte plaide pour ce dépaysement. Par ailleurs, cette affaire a donné lieu à de nombreuses polémiques. Un dépaysement serait de nature à ramener un peu de sérénité pour la bonne administration de la justice. ».

Marc Robert répond ainsi à la requête formulée par Yassine Bouzrou, avocat de la famille Traoré qui a plusieurs fois dénoncé les manquements du procureur Yves Jannier. Dès les premiers jours qui ont suivi le décès du jeune homme de 24 ans, il a déclaré devant la presse que l’autopsie révélait plusieurs « infections très graves » sur plusieurs organes alors que le document évoquait simplement « des lésions d’allure infectieuse ». Le procureur s’est ensuite gardé de parler du syndrome asphyxique à l’origine de la mort d’Adama Traoré bien qu’il soit indiqué dans les deux autopsies. Enfin, Maitre Yassine Bouzrou a révélé que les rapports des pompiers et du service mobile d’urgence et réanimation (SMUR) n’ont même pas été versés dans la procédure par Yves Jannier.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Toulouse : un Gambien avale son passeport et évite in extremis son expulsion.

L’histoire se déroule lundi 15 août à l’aéroport Toulouse, où Bubacarr, un Gambien de 34 ans en situation irrégulière, doit embarquer un avion pour être expulsé. Le jeune homme, arrivé en France il y a deux mois, se dit opposant politique dans son pays mais a vu sa demande d’asile politique refusée faute de preuves concrètes de son engagement. Interpellé dans la région durant le weekend, il s’est vu signifier une procédure de reconduite à la frontière.

Selon le procureur, le Gambien, le jour de l’expulsion, était dans un état d’ « extrême excitation » et prêt à tout pour ne pas rentrer en Gambie. Peu avant l’embarcation, lorsqu’un agent de la police aux frontières demande à Bubacarr son passeport, il « l’ouvre et arrache très vite les pages qui contiennent son état-civil et sa photo avant d’avaler le tout » d’après la Dépêche du Midi. Les policiers le garde alors à l’aéroport en attendant de trouver une solution quand l’Africain se met d’un coup à les insulter et à cracher sur eux. Inquiet, le commandant de bord refuse d’embarquer Bubacarr, estimant que la sécurité des voyageurs ne pourrait être assurée.

Le jeune homme a été jugé en comparution immédiate à Toulouse mardi 16 août. Il a été condamné à deux mois de prison ferme pour « soustraction à l’exécution d’une mesure de reconduite à la frontière » .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Amérique : Une étudiante saoudienne, prise pour une « terroriste », porte plainte contre la ville de Chicago pour violation de ses droits civils.

Une année s’est écoulée depuis ce 4 juillet 2015 qui ne cesse de hanter, Itemid Al-Matar, au cours duquel cette étudiante saoudienne, revêtue d’un hijab et le visage dissimulé sous un deuxième voile qui ne laissait filtrer que son regard, a été interpellée sans ménagement par cinq officiers de police de Chicago qui se sont littéralement jetés sur elle par derrière, alors qu’elle montait les marches d’un escalator de métro à son rythme, paisiblement.

Bousculée, brutalisée, ses deux voiles arrachés, la jeune femme, qui réside aux Etats-Unis depuis deux ans pour y parfaire son anglais, s’est retrouvée très vite plaquée au sol, sur l’escalier en panne, devant les autres passagers médusés à qui la police a demandé de reculer, puis de partir, sans rien comprendre à son arrestation musclée, son cœur s’emballant et son angoisse augmentant.

Douze longs mois plus tard et après avoir été prise pour ce qu’elle n’est pas, une « terroriste potentielle », et suspectée d’être une bombe humaine, ce qui a ajouté à son accablement, Itemid Al-Matar, confortée par le premier arbitrage en sa faveur de la justice américaine qui a balayé, en juin dernier, les allégations de « comportement louche et d’entraves à l’enquête policière », a porté plainte contre la ville de Chicago et six de ses dirigeants pour « violation de ses droits civils et de sa liberté religieuse ».

Estimant que l’on a porté gravement atteinte à son intégrité, physique et morale, la plaignante, qui n’en revient toujours pas que son sac à dos et sa manière de gravir les marches de l’escalator, jugée « déterminée » et par conséquent éminemment « suspecte », aient déclenché cet excès de zèle lourd de conséquences, se tourne aujourd’hui vers la justice pour que soient reconnus l’humiliation et la violence infligées, mais aussi les profonds troubles psychologiques qui en découlent et la tourmentent désormais.

« Il est regrettable que ce nouvel incident survenu à Chicago reflète les préjugés tenaces qui sont enracinés chez certaines personnes localement », a vivement déploré Gregory Kulis, l’un des avocats de Itemid Al-Matar, dans un entretien accordé au Chicago Tribune, tandis que sa cliente a épinglé, sans mots couverts, l’omerta qui règne au sein de la police et empêche la vérité d’éclater sur les abus de pouvoir policiers à répétition.

Une loi du silence des plus préjudiciables que le maire démocrate de Chicago, l’ex-bras droit de Barack Obama à la Maison Blanche, Rahm Emmanuel en personne, a dénoncée en décembre dernier.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : La question identitaire: nouvelle imposture du partie socialiste.

Stratège néo-vichyste d’un PS en putréfaction, Manuel Valls nous avait prévenus. L’élection présidentielle de 2017, disait-il, se jouera sur la « question identitaire ». Qui s’en souvient ? Personne, mais les faits parlent d’eux-mêmes. Sur le plan économique et social, celui où se déroule la vie quotidienne des Français, la gauche de gouvernement a trahi toutes ses promesses de campagne. Elle s’est vautrée dans la compromission avec cette oligarchie financière contre laquelle elle vitupérait pour épater la galerie lors des meetings électoraux.

On a dit que le « Cartel des gauches » (1924) s’était fracassé sur le « mur d’argent ». Avec François Hollande, aucun risque : le mur d’argent, il s’est contenté de le repeindre. Des cadeaux fiscaux au patronat (contre de vagues promesses) à la capitulation en rase campagne devant le diktat néo-libéral (Loi-travail), M. Hollande aura laissé dans notre histoire une empreinte molle et visqueuse comme sa politique.Avec son air ahuri, il sera passé maître dans le seul exercice où il excelle : suivre le courant dominant. Autosatisfait compulsif, il aura porté à l’absolu la sujétion du pouvoir politique aux puissances d’argent.

Sous François Mitterrand, une gauche repentie avait libéralisé les marchés financiers et ouvert notre pays aux quatre vents de la mondialisation capitaliste. Ce faisant, elle donna le signal de la transgression du tabou suprême : la souveraineté populaire. Achevant l’entreprise de ses prédécesseurs, et jetant une ultime pelletée de terre sur l’héritage révolutionnaire, François Hollande a fini le sale boulot avec un acharnement d’usurier. Soumise au carcan européiste, la France n’a plus de politique monétaire, budgétaire et industrielle. Grâce aux socialistes, précédés par ces laquais naturels de la finance que sont les partis de droite, la France n’a plus de politique du tout. Comme les autres, ils ont acté le transfert du pouvoir de décision des mains de la nation aux griffes du marché. Cette nation, dont on disait au XIXème siècle qu’elle était la « nation politique » par excellence, n’existe plus. Non pas qu’elle n’ait pas d’ambition, mais ses élites font en sorte qu’elle n’en ait plus.

Car ce qu’elles veulent, c’est perpétuer ad libitum le désordre établi, maintenir sous pression les peuples, les Etats, les travailleurs, dans le seul but d’intensifier la rentabilité du capital oisif, de faire tourner sans limite les rotatives du profit, ces « machines cyclopéennes » dont parlait Marx, sans lesquelles l’accroissement effréné des dividendes est impossible. Cette dictature d’un actionnariat mondial prosterné devant le Veau d’Or, cette exigence dirimante d’une profitabilité vertigineuse, les socialistes lui ont conféré des lettres de noblesse progressiste, ils l’ont légitimée sans vergogne, ils l’ont arrosée d’eau bénite. Qu’un fraudeur arrogant comme Cahuzac ait été ministre du Budget, qu’un « trader » au comportement de morveux débarqué de la banque Rothschild soit ministre de l’Economie, n’est pas anodin. C’est plus qu’un simple scandale, c’est une métaphore exemplaire de la « gouvernance » socialiste, cet aplatissement obséquieux du pouvoir politique aux pieds de la finance mondialisée.

Dans ces conditions, en effet, on se demande quelle partition cette « gauche » vermoulue va pouvoir jouer en 2017. Car ce n’est pas sur la question sociale qu’elle suscitera l’enthousiasme chez des électeurs échaudés par une série de trahisons en règle. Risquant de payer le prix de ses ostensibles compromissions avec les puissants, le PS, alors, a bien tenté d’allumer quelques contre-feux dans le domaine dit « sociétal ». D’allure progressiste, ces combats obliques accréditaient l’idée que la gauche était toujours de gauche malgré l’abandon du terrain social. Soigneusement choisis, ces dérivatifs inspirés par le goût du jour et la revendication minoritaire procuraient un ersatz de social-démocratie et un vain parfum de modernité.

Peu importait que les pauvres fussent toujours plus pauvres et les riches toujours plus riches, puisque ce n’était plus l’essentiel. Exit le social, place au sociétal ! L’important, nous disait-on, c’est que les homosexuels des deux sexes puissent se marier comme les autres, qu’ils puissent adopter des enfants ou s’en procurer sur le marché, que l’on apprenne aux jeunes à combattre l’assignation de genre, que les filles puissent aussi devenir maçons, que l’on simplifie l’orthographe pour la mettre à la portée de tous, que les élèves cessent d’être humiliés par les mauvaise notes, que les parents décident de l’orientation de leurs enfants au lycée, qu’on supprime le latin-grec parce que c’est élitiste, bref, que tout aille pour le mieux dans cette société injuste à condition de ne pas écorner un seul privilège de classe.

Inconsistante par nature, cette politique a vite perdu son pouvoir d’enchantement. Relevant d’une ruse de semi-habile, le contournement du social par les artifices du sociétal a fait long feu. Et la société a retrouvé cette pesanteur que les travailleurs pauvres qui se lèvent tôt le matin pour tenter de joindre les deux bouts connaissent bien. Il fallait donc, d’urgence, trouver autre chose. Quelque chose de puissant, qui permette de diviser la société en occultant pour de bon la fracture entre ceux qui vivent de leur travail et ceux qui en palpent les dividendes. A cette fracture objective, ancrée dans les conditions matérielles d’existence, il fallait opposer une fracture subjective, aussi artificielle fût-elle. Cette « divine surprise », pour parler comme Maurras exultant devant la défaite française en 1940, n’a pas tardé. Résultat direct de la politique française au Moyen-Orient, où les dirigeants socialistes ont armé les djihadistes et bombardé les civils, les attentats terroristes ont fourni à ces mêmes dirigeants l’opportunité d’imposer un nouvel agenda politique. Fin du sociétal, place à l’identitaire.

Cette conversion du PS à l’idéologie droitière du « trouble culturel » et du « péril islamique » restera dans les annales comme le chef d’oeuvre de Manuel Valls, et sa récurrente crispation faciale en est la mimique involontaire, la métaphore corporelle. Ses amis du « Printemps républicain » ont préparé le terrain, prétendant recomposer le message de la gauche autour des idéaux républicains, mais sans hésiter à pervertir l’universalisme hérité de 89. Ainsi ont-ils désigné à la vindicte publique le communautarisme musulman (comme on le sait, il n’y en a pas d’autre) et obtenu le parrainage d’Elisabeth Badinter, qui revendique ouvertement son islamophobie tout en assurant à la tête de Publicis la promotion de l’Arabie saoudite en Europe. L’incroyable hypocrisie de cette milliardaire féministe reconvertie dans le cirage de pompes saoudiennes symbolise délicieusement la gauche identitaire. Il n’y a qu’en France que l’on peut voir un tel spectacle : le clan au pouvoir dégoise à qui mieux-mieux sur le voile ou le burkini, mais son égérie intellectuelle fait la communication de la maison Saoud, la France lui distribue des médailles honorifiques, elle coopère avec elle pour détruire la Syrie par djihad interposé, et elle lui fournit les bombes avec lesquelles Riyad vitrifie les enfants yéménites.

Cette politique identitaire est donc le pendant, à usage interne, d’une politique néo-coloniale de la France au Moyen-Orient dont les socialistes ont élevé la nocivité au paroxysme. En entretenant la peur de l’islam à domicile, en focalisant sur sa visibilité sociale comme si elle était grosse d’un péril mortel, elle fait oublier les compromissions de nos élites avec les régimes rétrogrades et les islamistes radicaux. Montrant du doigt celui qui cumule les stigmates du pauvre, de l’immigré et du musulman, elle courtise en même temps les milliardaires corrompus du Golfe, leur fournissant l’arsenal qui leur permet de semer le chaos. Cette politique, en somme, est doublement efficace : cache-sexe de l’impérialisme hors de nos frontières, elle livre un bouc-émissaire, à l’intérieur, aux frustrés d’une société en crise.

Car elle accrédite deux idées simples : tous nos problèmes viennent du monde musulman et les musulmans de France y sont pour quelque chose. Peu importe que cette politique nourrisse un climat détestable. Cette alchimie de la division inter-communautaire fait partie du plan. Elle est la meilleure alliée des puissants, l’auxiliaire zélée des oligarchies. Antidote à la revendication sociale, la fracture ethnique et culturelle est le secret de polichinelle de tous les impérialismes, un instrument de domination vieux comme le monde. Cyniques jusqu’au bout des doigts, nos dirigeants le savent et en abusent. De même qu’ils veulent un Moyen-Orient atomisé, fragmenté, réduit à l’impuissance, ils veulent une France livrée à l’hystérie collective, où le peuple divisé ne sait plus qui l’exploite et pourchasse des fantômes jusque sur les plages.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF : « C’est un climat pourri, l’air est vicié ».

Au micro d’israel TELE, Olivier Dartigolles évoque la polémique autour du burkini et le climat politique actuel dans l’hexagone : « C’est un climat pourri, l’air est vicié », a-t-il déclaré. Il a vivement critiqué le positionnement de Manuel Valls, notamment au sujet du burkini, qu’il accuse de jouer un jeu dangereux en s’appropriant des thèmes propres au Front National.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Lancement d’une campagne médiatique contre la normalisation avec l’entité sioniste.
.
Barghouti: le succès des élections fait échouer les agendas de l’ Occupation.
.
Des juristes: la négligence médicale israélienne tue les prisonniers avant leur libération.
.
Naplouse : sit-in de solidarité avec les prisonniers.
.
Les journalistes arabes en Israël protestent contre la discrimination de la police israélienne.
.
La famille Golden: notre fils et Shaul ont été oubliés par le gouvernement israélien.
La famille de l’agent sioniste capturé à Gaza, Hadar Goldin, a déclaré que son fils et le captif Aaron Shaul ont été oubliés par le gouvernement sioniste.
.
L’occupation arrête six citoyens de Cisjordanie et de Jérusalem.
Les forces d’occupation sionistes ont arrêté, à l’aube, six palestiniens des villes et villages de la Cisjordanie et de Jérusalem occupée.
.
L’occupation réprime les prisonniers jérusalémites et leurs familles lors de la visite.
.
L’occupation menace de démolir un puits d’eau à Hébron.
Les autorités d’occupation israéliennes ont notifié le mercredi soir 17/8 de démolir un puits d’eau dans la ville de Yatta au sud d’Hébron en Cisjordanie occupée.
.
Les colons profanent les esplanades de la mosquée sainte Al-Aqsa.
.
Le Hamas endeuillé pour le décès d’al-Haj Abdul-Qader.
Le mouvement du Hamas a pleuré al-Haj Suleiman Abdul-Qader, de la génération fondatrice du mouvement islamique palestinienne, qui est mort hier mercredi en Turquie.
.
Jénine: Blessés lors des affrontements avec les forces armées occupantes à Juba’a.
.
Une offensive israélienne à Naplouse à l’aube et des barrières au sud de la ville.
Une grande force de l’armée israélienne a pris d’assaut, jeudi matin, plusieurs quartiers de la ville de Naplouse, renforcée par le survol des drones dans les cieux de la ville.
.
Sabstiyya : judaïsation d’une mosaïque historique !
A douze kilomètres au nord-ouest de la ville de Naplouse, se trouve Sabstiyya, village historique, ancestral, qui a vécu plusieurs époques très anciennes.
.
Avis de démolition de maisons palestiniennes au nord d’al-Quds.
.
Naplouse: Sit in de solidarité avec le prisonnier Bilal Kayed.
.
Plan sioniste pour abriter un demi-million de colons au nord d’Hébron.
Le ministre israélien du logement a dit qu’il y a un plan pour abriter un demi-million sioniste dans la colonie « Gush Etzion » au nord de la province d’Hébron.
.
Sit-in à l’église « Résurrection » en solidarité avec les prisonniers grévistes de la faim.
.
Des militants rouvrent une route fermée par l’occupation à Qasra.
Des militants palestiniens ont rouvert le mercredi à midi, une route fermée hier par l’occupation israélienne dans le village de Qasra au sud de la ville de Naplouse en Cisjordanie.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire