MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 19 Rajab 1437.

Flash info du 19 Rajab 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


France : Marseille, une synagogue en vente va être transformée en mosquée.

La synagogue Or Thora était désertée par les juifs de Marseille depuis des années tandis que les mosquées peinaient à accueillir l’ensemble des fidèles. Le transfert se fait en bonne intelligence.

La synagogue Or Thora, sise rue Saint-Dominique à Marseille, n’en a plus que pour quelques semaines. En tout cas sous cette forme, car le lieu de culte juif va bientôt devenir une mosquée. Un compromis de vente vient d’être signé avec l’association musulmane Al Badr.

Alors que la synagogue désemplissait depuis plusieurs années, la petite mosquée gérée près de là par le collectif Al Badr devait faire face à un problème de surpopulation lors de la prière du vendredi, au point que les fidèles en étaient parfois réduits à observer leurs rites dans la rue, comme le raconte La Provence.

Prix de vente: 400.000 euros.

Les musulmans sont nombreux à Marseille: ils sont 250.000 dont 10% pratiquent régulièrement. Al Badr s’est donc mis à démarcher pour obtenir un lieu de culte mieux à même d’accueillir une forte affluence. L’ancienne synagogue, qui devrait être investie courant mai par les nouveaux propriétaires, est en mesure d’abriter jusqu’à 250 fidèles.

La transaction s’élève à environ 400.000 euros et sera concrétisée sous peu, à moins que la mairie de Marseille ne décide de s’y opposer.

En juin 2015, Dalil Boubakeur, le président du Conseil français du culte musulman, avait proposé d’installer des mosquées dans des églises vides, suscitant un tollé contre sa proposition…

Clic pour voir la Source de l’article

***********


Inde : une mosquée vieille de 1000 ans ouvre ses portes aux femmes.

Dans l’Etat indien de Kerala, une mosquée vieille de 1000 ans a ouvert ses portes aux femmes désirant la visiter. En effet, la mosquée n’était jusqu’alors accessible qu’aux hommes.

Pour la première fois de son histoire, la mosquée Thazhathangady, construite il y a un millénaire, a accueilli les femmes. Il ne s’agissait pas pour les femmes d’accomplir la prière dans cette mosquée mais seulement de la visiter car elle est historique de par son ancienneté.

Célèbre pour son style architectural fait de bois, la mosquée a ainsi ouvert ses portes à des milliers de femmes dimanche dernier. Une seconde journée de visite réservée aux femmes est prévue le 8 mai prochain inchaAllah. Cette ouverture pour la visite des femmes fait suite à la demande de ces dernières et leur volonté de découvrir ce lieu de culte hors pair. Le président du comité de la mosquée a ainsi confié : « Il s’agit d’une mosquée de 1000 ans. Nos femmes ne l’avaient pas vue jusqu’à présent et désiraient visiter le lieu saint. Donc, le comité de la mosquée a décidé d’autoriser les femmes à la visiter le 24 Avril et le 8 mai ».

Musulmanes ou non, touristes ou résidentes, les femmes ont saisi cette occasion pour admirer l’architecture du lieu de culte et l’état surprenant de la mosquée malgré les siècles passés. Elles se sont d’ailleurs dites ravies par cette découverte impressionnante.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le ministre de l’intérieur belge Jan Jambon défend l’islam au parlement européen.

Lundi 25 Avril 2016, lors d’une commission des libertés civiles et de la justice organisée par le Parlement Européen et présidée par le britannique Claude Moraes, M. Koen Geens, ministre de la justice belge ainsi que M. Jan Jambon ministre de l’intérieur ont été auditionnés suite aux attentats qui se sont produits à Bruxelles le 22 Mars dernier faisant 32 morts ainsi que plus d’une centaine de blessés.

Une initiative saluée par tous.

Le but de cette commission a été salué par de nombreuses personnes présentes au sein du Parlement. En effet, cette dernière a permis aux ministres belges présents de faire un état des lieux de la situation et de résumer les actions qui ont été menées par les autorités belges depuis ces horribles attentats. En effet, la situation n’est pas encore entièrement stabilisée. D’ailleurs, le ministre de l’intérieur, Jan Jambon a rappelé que « la menace reste au deuxième niveau le plus élevé, un mois après les attentats ». Cependant, il a tenu à saluer le véritable élan de soutien qu’a suscité cette tragédie ainsi que le travail remarquable effectué par les différents services de santé, de sécurité,…

« L’islam est la racine du terrorisme ».

L’eurodéputée néerlandaise d’extrême droite dénommée Vicky Maejjer a pris la parole et a demandé sans détour : « comment ils peuvent assurer la sécurité de leurs concitoyens sans reconnaître que l’islam est la racine du terrorisme ». La bombe est lâchée. L’islam est, une nouvelle fois de plus sur le tapis. Suite à cela, l’ancien ministre des affaires étrangères, Louis Michel a souligné que l’effort national et européen contre le terrorisme « doit être fait sans faire d’amalgame, comme je viens d’en entendre un derrière moi, contraire aux valeurs européennes ».

Jan Jambon défend les musulmans.

Suite à ses propos polémiques en date du 16 Avril 2016 de Jan Jambon affirmant « qu’une partie significative des musulmans avait dansé lors des attentats », on aurait pu penser que ce dernier aurait au mieux gardé le silence concernant la prise de position de l’eurodéputée néerlandaise ou au pire donné un avis qui allait dans le même sens. Or, le ministre de l’intérieur belge a pris la parole de manière ferme et déterminée en disant : « Madame, on compte 600 000 musulmans en Belgique et, ils partagent en grande majorité nos valeurs. Faire d’eux nos ennemis est la pire chose que nous puissions faire ». Suite à cette prise de parole, le ministre a bénéficié d’une véritable standing ovation de la part des personnes présentes au Parlement.

Par cette action, M. Jambon a véritablement redoré son blason face aux musulmans de Belgique et d’Europe.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Islam : Jean-François Copé et Christian Estrosi remettent le sujet au coeur des débats.

Lundi 25 Avril 2016, deux figures emblématiques de la droite et plus précisément du parti des Républicains se sont fait entendre concernant le thème qui est depuis quelques mois malheureusement « à la mode », à savoir l’Islam.

Une montée du communautarisme en France déplorée.

En effet, Jean-François Copé a, dans une interview accordée à Bfmtv-Rmc, demandé plus de transparence « dans le financement des mosquées ». Celui qui se rêve et se voit déjà à la tête des Républicains lors de la future primaire utilise explicitement l’islam et rappelle un « événement marquant » à savoir la polémique dite du « pain au chocolat » et rappelle son opposition farouche à la burqa. Tous ces éléments ont pour but d’illustrer ce qu’il considère comme étant « la montée terrible du communautarisme » dont le voile est « l’un des éléments constitutifs ».

Plus globalement, ce candidat à la primaire des Républicains défend l’idée qu’une « charte civile » soit mise en place en vue que chaque institution religieuse rende des comptes. Toujours dans la même lignée, Jean-François Copé, qui est également député-maire de la ville de Meaux, exige une « transparence dans le financement des mosquées » ainsi qu’un « contrôle extrêmement précis (des imams) ».

Refus catégorique d’ouvrir une mosquée à Nice.

Le Maire de Nice Christian Estosi a, quant à lui, convoqué le conseil municipal en vue d’attaquer en justice le préfet validant l’ouverture d’une mosquée à Nice.

L’histoire remonte à l’année 2012. En effet, à cette date, le projet de construction d’un centre culturel et cultuel nommée En Nour ( la lumière en arabe) a vu le jour. Le maire de l’époque s’était farouchement opposé à l’ouverture de ce centre en déclarant : « tant que je serais maire de Nice, le centre cultuel et culturel musulman En-Nour n’ouvrira pas ! ».Malgré son explicite opposition, ce centre comprenant un espace de prière, des salles de soutien scolaire et d’enseignement, une bibliothèque… , a vu le jour et a reçu très récemment l’autorisation préfectorale d’ouverture, autorisation octroyée par le préfet des Alpes Maritimes dénommé Adolphe Colrat.

Prétextant que ce centre pourrait représenter un réel danger, Christian Estrosi a convoqué un conseil municipal extraordinaire en vue d’attaquer en justice la décision préfectorale et de faire ainsi fermer le centre En Nour.

L’islam semble être devenu le « sujet à la mode » pour les politiques.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : La date d’un examen d’une faculté de médecine parisienne changée pour cause de fête juive.

Nabil Ennasri vient de publier sur sa page Facebook un message d’un étudiant d’une faculté de médecine parisienne. L’image publiée par le militant communautaire indique qu’un examen prévu de longue date pour le 13 juin est déplacé au 14. La raison invoquée par l’établissement est le risque d’absence à l’examen de plusieurs élèves à cause d’une fête religieuse.

Selon Nabil Ennasri, le 13 juin correspondrait à « la fête juive de Chavouot qui commémore, pour les juifs, la descente de la Torah à Moïse ». Pour lui, il existe un deux poids deux mesures entre cet acharnement contre les femmes voilées à l’université et les accommodements faits par la faculté « à cause d’une fête célébrée par quelques-uns ».

« Vous lisez bien : alors que des politiques nous bassinent avec l’interdiction du hijab à l’université et que toute revendication provenant des musulmans est vue comme une atteinte à la laïcité, on se permet de bousculer l’agenda d’une centaine d’étudiants à cause d’une fête célébrée par quelques-uns », écrit-il sur son compte officiel Facebook.

Toujours selon lui, ce « petit scandale » n’est pas le premier puisqu’il existe de nombreux antécédents notamment le changement de dates d’examens dans certaines grandes écoles, le report d’une réunion d’un conseil municipal pour Yom Kipour ou encore le financement d’écoles privées juives Loubavitch par la mairie de Paris.

« Tout ça, sans que les pseudos défenseurs de la laïcité-bla-bla ne lèvent le petit doigt. Trop occupés, sans doute, à traquer le moindre voile à l’université pour lancer de stériles polémiques », rajoute l’auteur des « 7 défis capitaux », en proie à de violentes critiques de la part de certains cercles laïcs l’accusant d’être un Frère Musulman.

Pour Ennasri, le fait d’obtenir des modifications de dates d’examens est contraire à la laïcité. Il dénonce aussi « le deux poids deux mesures qui devient fatiguant » selon lui. Il s’agit pour le militant contre l’islamophobie de permettre à toutes les communautés « d’exiger que des examens ne tombent pas pendant les jours de fêtes religieuses » ou d’imposer « un calendrier unique pour tous et on ne procède à aucun favoritisme. Personnellement, je pencherai plutôt pour la seconde option ».

Les réactions n’ont pas tardé à fuser suite à ces révélations. Pendant que beaucoup d’internautes affichent leur colère devant ce qu’ils nomment « un deux poids deux mesures entre les deux communautés », d’autres avancent que les mêmes accommodements existent dans leurs établissements.

« Pour tempérer un peu: il y a quelques années lorsque j’étais à la fac, notre examen était prévu pour le jour de l’3id alkabir. Et il a été décalé aussi, suite à la demande des musulmans. Alhamdoulillahi« , explique une lectrice.

Un autre indique que certaines universités prennent en compte les fêtes religieuses musulmanes dans leur calendrier afin d’éviter de connaître le même problème :

« De ce que je sais certaines universités font circuler en interne un document comprenant toutes les dates de fêtes religieuses, y compris musulmanes.« .

Pour une autre lectrice, qui préfère opter pour la première solution proposée par Nabil Ennasri, il est plus opportun de pouvoir s’arranger à l’amiable avec les établissements.

« Ou peut etre que la bonne réponse c’est la discrétion ? C’est la reconnaissance du pluralisme ? Vouloir punir tout le monde, leur refuser le droit de demander une adaptation des horaires, parce que nous sommes la cible d’un acharnement ce n’est pas très sage… Je trouve ça important que ce genre d’arrangement à l’amiable puisse exister… C’est ce que l’on appelle le vivre ensemble ».

Clic pour voir la Source de l’article

***********


France : Pour Laurent Merer, ex-préfet : « Les Palestiniens sont des résistants qu’Israël fait passer pour des terroristes ».

Laurent Merer, ex-préfet de l’Atlantique, revient sur son séjour en Cisjordanie. L’occasion pour cet ex-amiral d’évoquer la colonisation sauvage israélienne et le régime de ségrégation qui y règne.

Dans un interview accordé au journal Ouest-France, Laurent Merer explique le rôle de sa mission organisée par la Defap, service protestant des missions étrangères, dans le cadre du programme international du conseil œcuménique des églises pour la Palestine, créé après la deuxième intifada des années 2000

« C’est un engagement pour la paix. Nous cherchions à faire quelque chose de pragmatique, utile et sur le terrain », explique Laurent Merer.

Mais ce que cet ex-préfet de la République a découvert en Palestine l’a choqué. Révolté, il s’insurge contre le silence des institutions internationales et le deux poids deux mesures des sanctions prises par l’Occident.

« Ce qui se passe ici est révoltant. C’est ni plus ni moins un peuple qui vole la terre d’un autre peuple et dénie son existence. Ces colonies qui se répandent comme le cancer sont totalement illégales. N’importe quel satrape d’Afrique ou d’Asie qui se comporterait ainsi serait traîné devant la Cour pénale internationale. On tire sur des gamins et 200 m plus loin, la vie continue. C’est l’horreur ! Et on a envie de le crier ».

Laurent Merer a pris fait et cause pour la résistance palestinienne armée. Pour lui, ce sont « des résistants qu’Israël fait passer pour des terroristes ». L’homme n’hésite pas à comparer la résistance à l’occupation allemande à celle des palestiniens.

« Lorsque nous étions occupés par les soldats allemands en 1940, ceux qui leur tiraient dessus étaient considérés comme des héros. C’étaient les résistants. Les Palestiniens sont des résistants qu’Israël fait passer pour des terroristes. Et cela marche très fort car dans l’esprit européen, terroriste = musulman = Daech. Or nous sommes dans un pays occupé depuis cinquante ans ».

Les propos de Laurent Merer risquent de provoquer un tollé en Israël et au sein des cercles pro-israéliens français. L’ex-préfet est décidé à faire connaître la vérité sur la situation des palestiniens malgré les pressions auxquelles il peut s’attendre.

Clic pour voir la Source de l’article

**********

Santé : Un naturopathe explique pourquoi le Ramadan fait partie des meilleures cures détox.

Dans un peu plus d’un mois débutera le jeûne du mois de Ramadan 1437. Un moment important pour la communauté musulmane qui profite de ce mois béni pour s’appliquer à faire plus d’adorations et de recueillement spirituel.

Tetart Stéphane, naturopathe spécialiste dans la fatigue, accompagne un certain nombre de clients musulmans afin de profiter aussi d’un point de vue santé du jeûne de Ramadhân. Voici quelques explications et quelques conseils.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le jeune palestinien Ahmed Dawabcheh, 5 ans, s’envole pour la Omra (petit pèlerinage à la Mecque).

Le petit Ahmed Dawabcheh se prépare à s’envoler pour la Mecque afin de réaliser une Omra avec son grand père. Âgé de 5 ans, le garçon a échappé de peu à la mort suite à un incendie criminel perpétré par des colons israéliens à Duma près de Naplouse.

Le jeune Ahmed Dawabchech est gâté. Cette année, il réalisera un petit pèlerinage (Omra) à la Mecque avec son grand père. Après son voyage en Espagne afin de rencontrer les stars du Real Madrid, l’enfant palestinien le plus tristement célèbre pourra accompagner son grand père qui réalisera sa Omra.

Ahmed Dawabchech est devenu un symbole de la résistance palestinienne face aux meurtres aveugles des colons fanatiques israéliens. L’incendie criminel qui a tué tous les membres de sa famille a indigné la communauté internationale et le web.

L’israël est en proie à une radicalisation importante du mouvement sioniste favorable à l’apartheid des populations autochtones musulmanes et arabes. Les colons israéliens qui ne cessent de s’en prendre aux palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem, sont soutenus par le pouvoir de Benjamin Netanyahou.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le Real Madrid forme les entraîneurs des camps de réfugiés palestiniens.

Le Real Madrid n’en fini pas de soutenir le peuple palestinien. Plusieurs formateurs du célèbre club espagnol sont actuellement en Palestine pour former des entraîneurs de football palestiniens.

Dans le camp de réfugiés de Qalandia, entre Ramallah et Jérusalem, les formateurs du Real Madrid sont sur le terrain en train de réviser les techniques de coaching. A leurs côtés, des entraîneurs palestiniens et de nombreux enfants portant fièrement le maillot du club de foot de la capitale espagnole.

Depuis 2011, le Real Madrid en partenariat avec l’UNRWA, l’agence de l’ONU en charge des réfugiés, participe à des programmes pour aider les victimes de la guerre et de la colonisation israélienne.

Des entraineurs palestiniens venus de toute la Palestine occupée sont écoutent les précieux conseils des formateurs madrilènes. Les coachs originaires de la Bande de Gaza n’ont pu assister aux formations puisqu’ils n’ont pas obtenu le laissez-passer nécessaire pour quitter l’enclave gazaouie.

« Cela les aide à se sentir mieux, à évacuer le stress et l’anxiété créés par la situation dans les camps de réfugiés ou à Gaza », explique une des coachs à l’AFP.

Pour David Gil Chapado, responsable technique du programme d’entraînement à la Fondation, il était important de se rendre dans les zones où les « enfants ont des problèmes sociaux et économiques ».

Le Real Madrid continue son soutien aux victimes des guerres et de la colonisation israélienne. Récemment, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers avaient reçu Ahmed Dawabcheh, 5 ans, dont toute la famille a été tuée par des colons israéliens dans un incendie criminel.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Turquie : La Turquie condamnée par la CEDH pour discrimination envers les alévis.

La Turquie a été condamnée, mardi 26 avril, par la Cour européenne des droits de l’homme pour violation au droit à la liberté de religion et discrimination envers les alévis. Cette minorité chiite représente 15 des 70 millions de Turcs mais son culte n’est pas reconnu comme une confession à part entière.

Conséquence : les alévis sont privés de personnalité juridique, de financements publics et de nombreux autres droits accordés aux musulmans sunnites comme le bénéfice d’un service public religieux.

La CEDH constate « un déséquilibre excessif entre le statut accordé à la conception de la religion musulmane retenue par la Direction des affaires religieuses bénéficiant du service public religieux et celui des requérants, la communauté alévie étant presque totalement exclue du bénéfice du service public et relevant du régime juridique des « ordres soufis (tarikat) » soumis à des interdictions importantes. Elle juge donc que les requérants alévis font l’objet d’une différence de traitement, sans justification objective et raisonnable ».

La condamnation fait suite à la saisie de la CEDH par 203 Turcs alévis. « Quelle que soit la place de la confession alévie dans la théologie musulmane, celle-ci constitue une conviction religieuse profondément enracinée dans la société et l’histoire turques », affirme la CEDH.
Rendu par la grande chambre de la Cour, l’arrêt est définitif.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Mosquée En-Nour : Christian Estrosi veut attaquer le préfet en justice.

Le maire de Nice continue le combat contre l’ouverture de la mosquée En-Nour. Comme prévu, un conseil municipal extraordinaire a été réuni lundi 25 avril.

Parmi les délibérations adoptée, celle visant à poursuivre la préfecture pour avoir autorisé l’ouverture de la mosquée. Christian Estrosi demande la saisie de Tracfin, le service gouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent. « Nos services de renseignement sont inquiets sur ce lieu de culte », avance l’élu LR, qui estime que la politique de l’État n’est pas en cohérence avec la lutte de Manuel Valls contre le « salafisme ».

L’opposition conteste les arguments du maire. Le socialiste Patrick Allemand dénonce le désir d’« entraver la pratique d’un culte » et l’« harcèlement » envers les musulmans. Alors que Christian Estrosi souhaite faire détruire la mosquée pour construire une crèche à la place, l’élu PS répond : « Vous ne pouvez pas contester que le projet de mosquée est antérieur à celui de la crèche. ».

Le propriétaire du bâtiment est le ministre saoudien des Affaires islamiques, Cheikh Saleh ben Abdel Aziz Al-Cheikh. Les travaux pour construire la mosquée, dotée d’une bibliothèque, d’un restaurant et de salles de cours, ont été financés à 70 % par des donateurs du Golfe et le reste par le travail bénévole des musulmans de la région.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Mayotte : face au conflit social, de nouvelles mesures annoncées.

Le Premier ministre a reçu à Matignon une délégation d’élus de Mayotte. Un important mouvement social secoue l’île depuis un mois.

Une série de mesures s’élevant à 50 millions d’euros en faveur du département d’Outre-mer a été annoncé. Pour pallier à l’insécurité grandissante, les forces de l’ordre auront droit au renforcement du personnel et des moyens à disposition selon des élus. Dans un mois, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve présentera plus en détail son plan contre l’insécurité et l’immigration clandestine.

Dans un communiqué, Manuel Valls annonce un « rattrapage » de la dotation globale de fonctionnement des communes vis-à-vis de la métropole. Les recettes d’octroi de mer perçues aujourd’hui pas l’État seront reversées désormais aux communes. Le Conseil départemental de Mayotte va bénéficier d’une compensation des dépenses liées à l’aide sociale à l’enfance ainsi que d’une annulation de créances à l’État au titre de l’impôt sur le revenu.

Le mouvement de grève initié le 30 mars par une intersyndicale réclame une égalité réelle avec la métropole et donc la stricte application du Code du travail national sur l’île de l’archipel des Comores. Pour Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT Mayotte, « l’application du code du travail au 1er janvier 2018 est la seule garantie mais cela ne suffit pas. Cette application doit être accompagnée d’une formation des représentants syndicaux ».

Mi-avril, des points d’accord avait déjà été trouvés entre les syndicats et le gouvernement via le ministère des Outre-mer, en particulier sur le passage à un taux d’indexation de 40 % de traitement des fonctionnaires dès 2017, la mise en place de la prime d’activité au 3e trimestre 2016, la revalorisation des retraites et l’étude de la mise en œuvre de la CMU-C, la Couverture maladie universelle complémentaire, dans le département avant la fin 2016. La grève générale avait alors était suspendue.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Bordeaux : un commerçant musulman condamné pour avoir refusé la mixité.

Un commerçant a été condamné, lundi 25 avril, par le tribunal correctionnel de Bordeaux à deux mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende pour « provocation à la haine ou à la violence, discrimination et subordination d’un bien ou d’un service, le tout en raison du sexe ».

Le jeune homme, âgé de 25 ans et jeune converti à l’islam, refusait la mixité dans sa boutique, en instaurant des jours d’ouverture pour les hommes et d’autres pour les femmes. Une décision qui avait alors crée une polémique en juin 2015. Alain Juppé, maire de Bordeaux, avait alors appelé les autorités à se saisir du dossier.

Depuis, le commerçant n’a plus sa boutique et affirme avoir été menacé de mort, tout comme sa femme. « Le contexte actuel de stigmatisation de la religion musulmane joue beaucoup dans ce dossier », a plaidé l’avocat du prévenu, cité par Le Monde. « Il n’y a pas d’élément matériel : il n’y a pas eu de plainte, personne ne s’est estimé victime », a-t-il ajouté, demandant la relaxe de son client qui reconnaissait « une bourde ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


L’Arabie saoudite veut créer le plus grand fonds souverain au monde avec 2000 milliards de dollars.

Doté de 2000 milliards de dollars issus de la mise en vente de 5% du pétrolier Aramco (compagnie nationale saoudienne d’hydrocarbures) . Il détrônera le fonds souverain norvégien qui pesait lundi matin 866 milliards de dollars «seulement» rapporte le site de l’Agence économique et financière.

L’Arabie saoudite va vendre en Bourse moins de 5% du géant pétrolier Aramco et se doter d’un fonds souverain de 2000 milliards de dollars (1777 milliards d’euros), le plus important au monde, dans le cadre d’un plan de réformes annoncé lundi.

Ces annonces ont été faites par le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane qui a souligné la nécessité pour le royaume saoudien -première économie du monde arabe et premier exportateur de brut- d’en finir avec la dépendance vis-à-vis du pétrole.

Le plan, présenté par le prince Mohammed comme « une feuille de route » pour le développement du royaume durant les 15 prochaines années, est destiné à diversifier l’économie saoudienne qui dépend à plus de 70% du pétrole au moment où les prix du brut sont en chute libre depuis environ deux ans.

Initiateur du vaste plan de réformes baptisé « Vision saoudienne à l’horizon 2030 », il a défendu l’ouverture d’Aramco au capital local et étranger qui, selon lui, va assurer « la transparence » dans la gestion du géant pétrolier.

« Nous avons tous une dépendance maladive vis-à-vis du pétrole en Arabie saoudite, ce qui est dangereux. Cela a entravé le développement de plusieurs secteurs ces dernières années », a-t-il martelé, dans une allusion apparente aux critiques concernant la privatisation partielle d’Aramco.

Après Aramco, « ce sera au tour des filiales d’être introduites en Bourse », a poursuivi le prince, en tablant sur une économie saoudienne qui ne dépend « plus du pétrole mais (qui tire) ses revenus des investissements ».

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

Environ 75 colons extrémistes ont pris d’assaut, à nouveau la mosquée al-Aqsa, ce matin, mardi, à travers la porte des Maghrébins, pour la troisième journée.
.
Arrestation de trois jérusalémites sur des soupçons d’attentat.
.
Libération d’un dirigeant du mouvement islamique et prolongation de la détention d’autres .
.
Des rituels talmudiques au mur de Buraq à al-Aqsa.
.
Restrictions sionistes sur l’entrée des Palestiniens dans les territoires de 48.
.
Les forces armées d’occupation sionistes ont arrêté plus tard le lundi soir 25/4 un jeune homme palestinien, après avoir pris d’assaut un café dans le village d’Issawia.
.
Plusieurs jeunes arrêtés par l’occupation israelienne en Cisjordanie et à Jérusalem.
.
L’Intifada continue : l’opération d’al-Quds sème la terreur dans la rue sioniste.
.
Le captif Ganazera mis à l’isolement.
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne remet à l’occupation 5 colons qui se sont infiltrés à Jéricho.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire