MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 23 Joumada Al Awwal 1437.

Flash info du 23 Joumada Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Angleterre : Guernesey : un exercice scolaire où l’enfant imagine sa conversion à l’Islam.

A Guernesey, dépendance de la couronne britannique, une enseignante a demandé à ses élèves d’imaginer un exercice pour le moins original. Les élèves de 12 ans devaient en effet imaginer leur conversion à l’Islam ainsi que le récit qui y est lié.

L’enseignante de cette petite île, a ainsi proposé à ses élèves une écriture d’invention dont le thème était la lettre. La lettre fictive rédigée par les élèves avait pour objectif de raconter et d’expliquer à leurs parents leur conversion à l’Islam. Ce genre d’exercice, tout à fait original permet aux élèves de se mettre dans une situation fictive et d’annoncer à leurs parents une nouvelle qui a changé leur vie.

L’enseignante du collège nommé « Les Beaucamps », avait pour intention de soulever la tolérance dans la religion, comme le rapporte The Sun. Il s’agit en effet d’une enseignante en éducation religieuse, d’où l’intérêt supplémentaire d’une telle réflexion. Dans leur lettre, les élèves devaient donc expliquer à leurs parents en quoi leur vie avait changé, en quoi elle était devenue meilleure depuis leur conversion.

Cet exercice d’écriture met en avant l’ouverture d’esprit dans lequel peut se positionner l’enseignement. Un exercice pour le moins original, qui pousse à la réflexion et à la curiosité religieuse des enfants. En décembre dernier, c’est une enseignante américaine qui proposait un exercice de calligraphie arabe à ses élèves. Quand diversités culturelle et religieuse se retrouvent dans la sphère scolaire.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


François Hollande sur Périscope : le flop total !

A l’Elysée, on tient à utiliser les réseaux sociaux et les outils de diffusion dans la stratégie de communication. Si Facebook ou Twitter fonctionnent bien permettant de pouvoir contrôler les informations, l’entourage de François Hollande aurait mieux fait d’éviter Périscope.
« Hollande, paie ton grec ».

Le fonctionnement de Périscope est assez simple. Il permet la retransmission en streaming. Les Internautes peuvent réagir en simultané grâce aux messages qu’ils envoient. Tout s’inscrit à l’écran sans modération. Ainsi lors du dernier déplacement présidentiel chez Showroom Privé, c’est la rencontre avec les salariés qui a été diffusée sur Internet. Et forcément les messages n’ont pas manqué de déraper : commentaires parfois vulgaires et s’attaquant au physique du président. L’Elysée a fini par couper la retransmission !

Quelle conclusion faire de cette première expérience de l’Elysée avec Périscope ? Réfléchir à deux fois avant d’utiliser cet outil de communication où on ne peut pas modérer le contenu sur le vif. Car à présent ce n’est pas la visite chez Showroom Privé que l’on retient mais les réactions des Internautes.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Un programme de mémorisation du Coran pour 100 000 jeunes en Tunisie.

Un programme de mémorisation du Coran a été lancé, dimanche 28 février 2016, par le ministère des Affaires Religieuses en Tunisie.
L’opération proposée dans un premier temps dans la ville de Nabeul (nord-est de la Tunisie) s’étendra de 2016 à 2019 sur l’ensemble du territoire.

« On a choisi de démarrer par le gouvernorat de Nabeul pour son ancienneté dans ce domaine. » a annoncé le ministre des Affaires Religieuse, Mohamed Khelil.

Sur trois ans, 100 000 jeunes devront bénéficier de ce programme d’apprentissage et de sensibilisation aux préceptes du Saint Coran.

Clic pour voir la Source de l’article

********************

France : Colloque sur l’état d’urgence : Le témoignage poignant de Halim.

Le 21 février avait lieu le colloque « État d’urgence : Quel avenir pour les musulmans en France ? » organisé par la CMU D sous l’initiative de l’Alliance Musulmane et du Cri.

Halim victime d’une perquisition abusive et d’une assignation à résidence a pu témoigner de la réalité dans les faits de ce véritable état d’exception.

Un témoignage poignant qui démontre à lui seul que cet état d’urgence dirigé contre la communauté musulmane en France est fondamentalement scélérat.

D’autres interventions suivront sur le fond du problème pour prouver enfin que la communauté musulmane est capable, seule, d’organiser une réflexion face à un péril qui l’atteint et d’enclencher des actions pérennes afin d’y remédier.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

 

[ COLLOQUE 21 FÉVRIER 2016 ]TÉMOIGNAGE ET MESSAGE DE NOTRE FRÈRE ABDELMALEK HALIM VICTIME D’UNE PERQUISITION ABUSIVE ET ASSIGNE A RÉSIDENCEPROCHAINE VIDÉO A SUIVRE restez connecté

Posté par Alliance Musulmane l’Alternative sur vendredi 26 février 2016

Clic pour voir la Source de l’article

********************


L’Union Européenne débloque 252 millions d’euros pour l’autorité palestinienne.

L’Union européenne a approuvé mardi un programme d’aide d’environ de 252,5 millions d’euros (274 millions de dollars) pour soutenir les programmes de santé et d’éducation de l’Autorité palestinienne et offrir des services aux réfugiés palestiniens au Moyen-Orient.

La Commission européenne a débloqué une somme importante visant à soutenir les institutions palestiniennes afin qu’elles deviennent plus responsables et démocratiques pour les préparer à l’exécution d’un futur Etat palestinien.

« Aujourd’hui, la Commission européenne a approuvé un programme d’aide de 252,5 millions d’euros pour la Palestine », a indiqué la commission.

«Grâce à cet somme, l’Union européenne soutient la vie quotidienne des Palestiniens dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la protection des familles », a déclaré le chef de la politique étrangère de l’UE, Federica Mogherini, ajoutant que réfugiés palestiniens dans la région auraient aussi accès aux services essentiels.

« Mais ces mesures ne suffisent pas, les institutions palestiniennes doivent continuer à se renforcer, à devenir plus transparentes, plus responsables et plus démocratique », a déclaré Mogherini dans un communiqué.

«Des institutions viables et inclusives, fondées sur le respect de la primauté du droit et des droits de l’homme, sont cruciales en vue de la création d’un Etat palestinien indépendant et souverain. »

L’Union européenne soutient depuis longtemps une solution à deux Etats. Mais les pourparlers de paix des États-Unis se sont effondrés en Avril 2014 et les perspectives de dialogue sont de plus en plus faibles.

Une vague de violence a éclaté depuis le 1er octobre en Palestine occupée. Elle a déjà coûté la vie à 178 palestiniens et 28 israéliens.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Geoffrey Miller, ex-commandant de Guantanamo, a refusé de se présenter devant la justice française.

L’ancien chef de la prison de Guantanamo, Geoffrey Miller, n’a pas comparu mardi devant un tribunal français, malgré une sommation suite à des accusations de torture par deux ex-détenus.

Nizar Sassi et Mourad Benchellali, tous deux citoyens français, ont été arrêtés par les forces américaines en Afghanistan avant d’être transférés à Guantanamo. Un camp de concentration moderne situé à Cuba pour permettre aux Etats-Unis de ne pas respecter les lois et les traités internationaux sur le droit des prisonniers.

Pour l’avocat des ex-détenus, « c’est un double acte d’outrage à la justice française; il a à la fois refusé de comparaître et de fournir une explication au sujet de son rôle et celui de l’administration américaine » a déclaré William Bourdon.

« Il n’y a pratiquement aucun espoir de voir une procédure judiciaire condamner les agissements de responsables du camp de Guantanamo », a déclaré Philippe Meilhac, avocat de l’ex-détenu de Guantanamo Khaled Ben Mustapha.

Malgré les promesses électorales du président Barack Obama, le camp de Guantanamo n’a toujours pas été fermé par l’administration américaine.

Dans un rapport d’expert présenté à un juge français l’année dernière, les avocats de Sassi et Benchellali ont accusé Miller d’avoir « autorisé la torture et les mauvais traitements sur des personnes privées de leur liberté ».

Geoffrey Miller, qui était commandant de la prison de 2002 à 2004, est maintenant à la retraite et « porte la responsabilité pénale individuelle pour les crimes de guerre et actes de torture infligés à des détenus de Guantanamo » indique le rapport.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Le fondateur de Hezbollat appelle le monde musulman à faire face à l’invasion russe en Syrie.

Le fondateur du groupe armé libanais chiite Hezbollat a vivement critiqué l’intervention militaire russe en Syrie. Il a appelé le royaume saoudien à soutenir la rébellion syrienne plutôt que d’armer l’armée libanaise sous emprise du Hezbollat, lui même sous emprise iranienne.

« La Russie bombarde en Syrie des femmes, des enfants, et des hôpitaux », a-t-il relevé, avant d’affirmer, « en tant que Musulmans, nous devons refuser cette intervention dirigée contre un peuple musulman ».

Al-Toufayli qui avait déjà fustigé l’intervention du Hezbollat aux côtés de Bachar al Assad a réitéré ses accusations contre la volonté hégémonique de l’Iran dans la région.

« Téhéran est attaché au régime d’Al-Assad, plus que ce dernier est attaché à son propre régime » notant que cela « n’est pas lié à des considérations religieuses ou sectaires, mais des intérêts nationalistes et expansionnistes ».

Le fondateur du groupe armé chiite a aussi rappelé que le Hezbollat était favorable à la chute du dictateur alaouite Al Assad avant que l’Iran lui ordonne d’intervenir en sa faveur.

« Selon les informations dont je dispose, au début de la crise, les dirigeants du mouvement au Liban n’étaient pas faveur d’une intervention en Syrie. Mais l’Iran leur a ordonné d’y participer.

Quand le Hezbollah a décidé d’intervenir en Syrie pour soutenir le régime du président Bachar al-Assad, il a dit à ses combattants qu’il s’agit de défendre des sanctuaires et des villages chiites, car il sait pertinemment que ses membres refusent l’idée de combattre au profit du président syrien.

Aujourd’hui, ils disent combattre pour défendre le front du refus, alors que le régime syrien est connu pour ses crimes perpétrés contre les Palestiniens, et nous connaissons sa trahison de la cause palestinienne » souligne Al-Toufayli.

Il s’est aussi dit étonné par la naïveté politique de l’Arabie Saoudite qui a longtemps soutenu l’armée libanaise au service du Hezbollah. Al-Toufayli a appelé les turcs à défendre leurs intérêts dans la région notamment afin de sauvegarder leur unité nationale.

« Nous assistons aujourd’hui à la bataille destinée à façonner le nouveau Moyen-Orient. […] Il est clair qu’il y a des tentatives de créer en Irak trois entités, kurde, sunnite, et chiite. Et il est curieux que l’Iran, les Kurdes et les chiites, manifestent leur enthousiasme ».

Al-Toufayli fut l’un des fondateurs du groupe armé libanais. Il a été écarté du parti après la prise de fonction d’Hassan Nassrallat. Ce dernier est accusé d’avoir fait du mouvement chiite arabe une milice de l’Iran perse. Le choix de soutenir la dictature syrienne a définitivement discrédité le Hezbollat dans le monde arabo-musulman.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Le prêcheur saoudien Aid Al Qarni a été victime d’une tentative d’assassinat aux Philippines.

Le prédicateur saoudien Al Qarni Aid a subi de multiples blessures à son bras lors d’une tentative d’assassinat aux Philippines mardi. Un fonctionnaire philippin a indiqué que le prédicateur était «en bon état», et qu’il est à l’hôpital afin de recevoir des soins adéquats.

Le cheikh Al Qarni était sur le point de quitter l’Université Western Mindanao State après avoir prononcé un prêche lorsqu’il a été la cible d’un tireur non identifié. Le porte-parole de la police, l’Inspecteur principal Helen Limen Galvez, a indiqué que les forces de sécurité ont tué le tireur.

« Nous avons épinglé le tireur. Il est mort », a déclaré Galvez.

Selon l’inspecteur principal en charge de l’enquête, les deux complices du tireur philippin ont ensuite été arrêtés après que des témoins oculaires les accusent d’être avec l’assaillant.

« Nous ne savons toujours pas les motivations du groupe du tireur, » a rajouté l’inspecteur principal.

Le rapport de police précise que le religieux a été touché à l’épaule droite, au bras et à la poitrine. L’ambassade saoudienne a ajouté qu’aucun des compagnons n’a été blessé contrairement à ce que déclaraient les rapports antérieurs qui évoquaient la mort d’un certain nombre de ses collaborateurs.

L’ambassade du royaume saoudien a aussi annoncé qu’elle prévoyait un avion spécial pour les Philippines afin de transférer le religieux d’un hôpital de qualité.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Quand l’ancienne star de la chanson, Renaud, se rêve en martyr pour Charlie Hebdo.

Le chanteur Renaud a inauguré, mercredi 2 mars, sa chronique bimensuelle pour Charlie Hebdo. Alors que le dessinateur Luz et le chroniqueur Patrick Pelloux ont quitté la rédaction en 2015, il décide, lui, de relever le challenge. Pourtant, écrit-il, ses amis ont tenté de l’en empêcher : « « C’est plus ce que c’était », « Ta vie sera un enfer ! », « Tu vas être obligé de te cogner des flics en permanence pour ta sécu ! », voire « Tu pars en tournée bientôt, tu risques (ainsi que ton public) de voir tes concerts perturbés, et même annulés pour cause d’alertes à la bombe ». »

Renaud n’en a cure et se dit prêt à mourir en « martyr de la presse libre » : « Tant qu’à mourir, je préférerais infiniment qu’on tue l’auteur de ces lignes, héros tombé en martyr de la presse libre à cent sous, plutôt qu’au guidon d’une motocyclette qui fait prout-prout ou bouffé par de méchantes métastases très désagréables. » Sa première chronique a été intitulée « Même pas peur ! ».

Le chanteur en profite pour évoquer son fils Malone, 10 ans, qui lui a « foutu une branlée au Scrabble ». « Je n’en reviens pas de son intelligence hors normes et de sa culture très cultivée comme son père, mais j’ai 54 ans de plus que lui et j’ai lu tous les livres. (À l’exception du Coran, mais je m’y mets bientôt…) », ajoute-t-il. Pour sa prochaine chronique, Renaud la consacre au « peuple corse et particulièrement un prisonnier corse otage de la raison d’État, j’ai nommé Yvan Colonna ».

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Espagne : ville de Ceuta : Les musulmans vont pouvoir récupérer leurs noms de famille.

L’Assemblée de Ceuta, enclave espagnole sur le littoral marocain, a approuvé à l’unanimité mercredi 24 février, le projet de récupération des noms de familles des citoyens espagnols de confession musulmane. Le groupe parlementaire Caballas est à l’origine de cette initiative qui vise à réparer une injustice.

En 1986, en échange de mesures pour améliorer les conditions économiques et sociales des habitants musulmans de Ceuta comme de Mellila, le gouvernement de Felipe Gonzalez avait exigé qu’ils changent leurs noms de famille en les remplaçant par les prénoms de leurs père et grand-père. Selon Yabiladi, cette condition avait été acceptée par une population qui vivait dans la précarité et rêvait de tirer profit de l’adhésion de l’Espagne à la Communauté économique européenne.

Aujourd’hui 40 % de la population de Ceuta est musulmane et l’immense majorité des habitants souffre de cette réforme. « Personne dans le monde ne s’appelle Mohamed Mohamed Mohamed à part à Ceuta et Mellila » déplorent les membres de Caballas. Les musulmans ceutiens sont ainsi sujets à de nombreuses difficultés administratives liées à la profusion d’homonymies. Selon Caballas, certains se sentent « déliés de leurs ancêtres ». L’organisation souligne également les situations ridicules dans lequel se retrouvent les femmes qui sont appelées par des noms d’hommes. À l’issue du vote, le député Juan Luis Arostegui a déclaré que « l’administration a contracté une dette de dignité auprès de toutes ces personnes et se doit de la solder ».

Une dette qui sera cependant difficile à régler car c’est désormais un nouveau casse-tête administratif qui attend les Ceutiens. Chacun des musulmans qui souhaiteront opérer un changement de nom de famille devra fournir des preuves concernant les véritables noms des deux parents et des deux grands-parents. Or, durant la première moitié du XXe siècle, seuls les noms des chefs de familles étaient recensés selon Jacinto Leon, responsable du Registre civil de Ceuta.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Le Conseil de l’Europe dénonce les discours de haine islamophobes en France.

La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI), mise en place par le Conseil de l’Europe, a rendu mardi 1er mars son rapport sur la France (plus bas). L’ECRI met en exergue la question des discours de haine antisémites, islamophobes et homophobes. Les dispositifs de lutte contre le racisme y sont scrutés ainsi que les politiques d’intégrations des immigrés dont notamment les Roms.

Le Conseil de l’Europe rappelle que, lors de son précédent rapport, il recommandait aux autorités françaises de lutter « contre toute manifestation raciste à l’encontre des musulmans » et déplore que la situation n’ait guère évoluée. L’ECRI « se réfère par exemple aux propos de Marine Le Pen (décembre 2010) comparant les prières de rue à l’occupation allemande ; du président de l’UMP (octobre 2012) sur l’arrachage de petits pains par des voyous musulmans en période de Ramadan ; du maire de Nice (juillet 2013) sur la compatibilité de l’islam et de la démocratie ; ou encore aux propos du maire de Venelles (mai 2015), appelant sur son compte Twitter à l’interdiction du culte musulman en France »]i

Mesure rarement entendue dans le débat public français, l’ECRI suggère que les manuels devrait accorder une représentation des femmes musulmanes pour faciliter l’intégration et lutter contre les préjugés. Il précise que « cette question touche d’ailleurs très largement l’ensemble des groupes vulnérables constitués de personnes provenant d’anciennes colonies, et considère que des réponses à ces questions renforceront ses recommandations précédentes en matière d’éducation ».

L’ECRI, qui dénonce une laïcité « restrictive » qui cible surtout les musulmans, regrette également que « la circulaire n° 2012-056 recommandant l’interdiction d’accompagner les sorties scolaires aux mères d’élèves portant un voile n’a pas été abrogée ou amendée » malgré l’avis défavorable rendu par le Conseil d’État en décembre 2013.

Déplorant l’accroissement et la banalisation du racisme, l’institution recommande, entre autres, d’ériger en infraction « l’expression publique d’une idéologie prônant la supériorité d’un ensemble de personnes, ou qui calomnie ou dénigre un ensemble de personnes » et appelle les autorités de légiférer pour que le racisme et l’homophobie constituent « une circonstance aggravante de toute infraction pénale ordinaire ».

Clic pour voir la Source de l’article

*********************


L’acteur Léonardo DiCaprio répond avec tact à une journaliste égyptienne dont la question a été moquée sur les réseaux sociaux.

A vouloir trop jouer les stars de l’info aux Oscars devant un Léonardo DiCaprio décontenancé, la journaliste Shaimaa Abdel Moneim, après avoir posé fièrement sur le célèbre tapis rouge d’Hollywood, a fait beaucoup rire et gloser sur les réseaux sociaux pour sa question bateau, manquant d’humilité, et de surcroît mal formulée et mal prononcée : « Je suis la première journaliste égyptienne à couvrir les Oscars, qu’en est-il de votre premier Oscar ? ».

Sa question a valu à cette journaliste présomptueuse du site 7 Youm, qui affirmait réaliser une interview exclusive de la star, d’être la risée des réseaux sociaux, tandis que Leonardo DiCaprio à qui elle s’adressait a fini par répondre avec tact, en jouant le jeu, après avoir été visiblement interloqué…

Cette scène, qui a déclenché l’hilarité générale lors de la conférence de presse des Oscars, a inspiré des moqueries acerbes aux internautes, la plupart reprochant à Shaimaa Abdel Moneim de s’être couverte de ridicule à travers « une question mal préparée » révélant « sa connaissance approximative de l’anglais », et pour couronner le tout de n’avoir pas su « maîtriser ses nerfs ».

Voici les images d’un Léonardo DiCaprio, fraîchement oscarisé, d’abord déconcerté par une question confuse et inintelligible, qui a fini par lancer : « C’est incroyable ! », avec un drôle de sourire… A question bateau, réponse bateau !

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

 

DiCaprio répond avec tact à une journaliste égyptienne dont l’…DiCaprio répond avec tact à une journaliste égyptienne dont l’accent a été moqué sur les réseaux sociauxVoir l’article en ligne : http://oumma.com/222639/dicaprio-repond-tact-a-une-journaliste-egyptienne-don

Posté par Oumma.com sur mercredi 2 mars 2016

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Maurice Szafran appelle à la censure du terme « islamophobie » sur RMC.

Quand les directeurs de conscience, interchangeables et indéboulonnables, de notre microcosme médiatique s’offusquent de se voir infliger des leçons d’anti-racisme de la part de Bruxelles, cela donne un Maurice Szafran très remonté, ce mercredi, sur RMC, dans son « parti pris » matinal qui n’a jamais aussi bien porté son nom, tant il s’est montré farouchement partisan de la censure du terme « islamophobie ».

L’islamophobie, ce vocable reconnu par l’ONU, mais continuellement décrié par une certaine intelligentsia française si éprise d’une laïcité que personne n’envie et, pire encore, que la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance vient d’épingler pour son racisme désinhibé et son chapelet de discriminations, notamment anti-voile, donne manifestement des boutons à l’ancien PDG de Marianne qui en a appelé à sa caste d’intellectuels pour pousser des cris d’orfraie.

Sans surprise, celui-ci a battu le rappel des troupes pour s’insurger contre cette « remise en cause de la laïcité à la française » jugée intolérable, citant en premier l’intouchable Elisabeth Badinter, l’héritière d’abord de Marcel Bleustein-Blanchet avant d’être celle des Lumières, qui exhortait récemment à « ne pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe »….

« J’aimerais entendre les réactions d’Elisabeth Badinter et de nombreuses féministes qui ne supporteraient pas une telle contre-vérité », s’est exclamé, furibond, Maurice Szafran, au sujet des mesures contre le port du voile taxées d’aggraver le racisme, tout en s’autorisant, lui, à brandir sa morale et distiller ses propres contre-vérités sur les ondes.

« L’utilisation du mot « islamophobie » me met mal à l’aise », a-t-il renchéri, feignant l’indignation devant la montée du « racisme anti-maghrébin, du racisme ignoble contre les musulmans, du racisme anti-noirs », avant de s’en prendre à ces « Eurocrates » qui ont coiffé la patrie des droits de l’Homme d’un bonnet d’âne peu glorieux…

Et de s’égosiller : « Le droit légitime de critiquer l’islam, est-ce de l’Islamophobie ? Evidemment, non ! Le combat implacable, idéologique, culturel, militaire que nos démocraties doivent mener contre l’islamisme, est-ce de l’islamophobie ? Non ! Exiger que les citoyens musulmans, comme l’ensemble des citoyens français, respectent les principes essentiels de la laïcité, est-ce de l’islamophobie ? Evidemment pas ! », s’est emporté Maurice Szafran en guise de conclusion retentissante, jouant les grands moralisateurs et censeurs jusqu’au bout, tant auprès de cette Europe qui a l’outrecuidance d’appuyer là où ça fait mal, que des Français de confession musulmane éternellement sujets à caution, quand ils ne sont pas sommés de s’indigner sur commande et de se fondre dans le paysage.

Heureusement que ce fameux rapport publié par Bruxelles a également dénoncé la hausse de l’antisémitisme, car on n’ose alors songer à l’accès de fureur de Maurice Szafran en ce mercredi matin de début mars, qui aurait certainement crié au complot et trouvé ses victimes expiatoires… devinez qui !!

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Palestine : Gaza : la résistance par la musique, reportage.

Même si Gaza est une zone de conflit, il faut bien que la vie quotidienne de ses habitants continue. Pour de nombreux enfants qui ont grandi dans un climat de violence dès leur plus jeune âge, la musique est devenue une importante source de réconfort. RT va visiter une école de musique à Gaza au moment où les élèves préparent le concert de fin d’année. Leur expérience de la guerre les unit tout comme leur passion pour la musique. Ils ont survécu aux destructions, enduré l’horreur des bombardements et vu la mort de près. Certains l’ont regardée en face. Bien qu’impuissante à faire reculer la violence, la musique leur permet même de garder l’espoir qu’un jour ce conflit prendra fin.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Egypte: une femme arbitre un match officiel de football.

Pour la première fois en Egypte, une femme, en l’occurence Sarah Samir a arbitré un match de football du championnat égyptien qui a opposé le Wadi Degla FC au Talaea El Gaish SC. Une première qui a été accueillie positivement sur les réseaux sociaux mais également dans le milieu du football de ce pays.

A l’issue de cette rencontre, Sarah Samir s’est exprimée en souhaitant « qu’il y ait plus de femmes arbitres ». Relatant avec enthousiasme cette expérience, elle a affirmé qu’en Egypte « les hommes évitent de dire des obscénités en présence des femmes. » Ce respect à l’égard de la gente féminine, elle a également ressenti sur le terrain. « Les joueurs sur le terrain se maitrisent davantage et font preuve de plus de discipline avec une femme arbitre » a- t-elle précisé. L’Egypte dispose de sept femmes arbitres, dont cinq sont des arbitres assistants.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Hamas: L’initiative française est refusée et nuit aux intérêts des palestiniens.
.
29 palestiniens enlevés par l’occupation en Cisjordanie.
.
Gaza : Lancement d’une campagne de boycott de l’occupation.
.
Abou Aoun: Les agressions de l’AP contre notre bloc ne servent que l’occupation.
.
Les Dispositifs de l’AP arrêtent 5 étudiants et convoquent 4 citoyens.
.
Khudari: L’établissement d’un port maritime pourra atténuer la souffrance de Gaza.
.
L’occupation arrête deux adolescents et libère un juriste d’Hébron.
.
Un centre juridique condamne l’escalade des attaques israéliennes contre les pêcheurs de Gaza.
.
616 Palestiniens arrêtés par l’occupation en février.
.
Bardawil: le Hamas a formé sa vision sur la réconciliation et attend le Fatah.
.
Naplouse: L’occupation démolit la seule école de Kherbat Tana.
.
Des responsables de colonies discutent des moyens de répondre aux attaques de l’Intifada.
.
Le Hamas: l’Ambassade de la Palestine n’a pas réussi à protéger le martyr Nayef .
.
Mechaal: Les jeunes palestiniens sont les initiateurs de la résistance de notre peuple.
.
L’occupation prend d’assaut plusieurs maisons à Jénine et Naplouse et arrête des citoyens.
.
Deux adolescents tués au sud de Naplouse.
.
L’occupation blesse un jeune à Jérusalem occupée.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire