MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 17 Rabi Al Thanni 1437.

Flash info du 17 Rabi Al Thanni 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************

 » width= »600″>
USA: Le courage d’une professeure de sciences po chrétienne, solidairité avec les musulmans du monde.

Larycia Hawkins, professeure de sciences politiques à l’université chrétienne Wheaton dans l’Illinois est suspendue de ses fonctions pour avoir été solidaire avec les musulmans du monde. Elle a pris l’initiative de venir en cours arborant un voile sur la tête mais cela ne s’arrête pas là.

Considérant que les musulmans et chrétiens prient le même dieu unique, elle va jusqu’à expliquer ses actes sur les réseaux sociaux et cela ne plaît pas. Non contente d’afficher sa solidarité avec les musulmans, qu’elle pense subir une agressivité verbale des plus cruelles depuis les derniers attentats de Paris et de San Bernardino, elle commente sur Twitter notamment : « Je suis particulièrement solidaire avec les musulmans parce qu’ils sont comme moi, qui suis chrétienne, des gens du livre ».

Et de rajouter : « Et comme le dit le pape François, nous adorons le même dieu ». L’université a affirmé, quant à elle, n’avoir aucun objectif à ce que Mme Hawkins porte le voile par compassion, le véritable problème, pour eux, étant les propos qu’elle soutient sur les réseaux sociaux.

Alors que l’université prétend ne suivre que les instructions administratives habituelles en la suspendant. Elle attend la participation active de la professeure à une conversation pour éclaircir certains points, entendons par là retirer ses dires sur le lien entre l’islam et le christianisme.

Mme Hawkins semble ne pas avoir l’intention de se justifier.

Porter le chapeau pour une faute qui n’en est pas une, ça non…Si ça, ce n’est pas du courage !

Clic pour voir la Source de l’article

********************

 » width= »600″>
Chine : le président déclare souhaiter voir une Palestine libre.

Le président chinois, Xi Jinping a fait un discours au cours duquel il a signifié sa volonté de voir la Palestine libre et devenir un Etat indépendant. Son intervention a eu lieu au siège de la Ligue Arabe en fin de semaine dernière.

Le chef d’Etat chinois a ainsi affirmé qu’il voulait voir la Palestine devenir un Etat avec pour capitale Jérusalem Est. Il a d’ailleurs déclaré que la Chine débourserait 7,6 millions de dollars pour la construction d’une centrale électrique solaire destinée aux Palestiniens. Il a également annoncé le projet de débloquer 35 millions de dollars pour des projets énergétiques en Jordanie ou encore au Liban.

Pour sa première intervention au siège de la Ligue Arabe, le Président a déclaré que « la Chine soutient fermement le processus de paix au Proche-Orient et la création d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale ». Nous pouvons souligner, soit dit en passant, que cette déclaration du président chinois coïncide avec sa récente visite en Arabie Saoudite qui a d’ailleurs débouché sur un accord de coopération entre les deux Etats.

Xi Jinping se sent soudainement intéressé par la cause palestinienne sachant que la grande majorité des palestiniens est musulmane. Nous en oublierions presque qu’il mène une politique de restrictions et de répression à l’égard des Ouïghours, ces musulmans qui représentent pourtant une minorité en Chine. Entre interdiction de se laisser pousser la barbe, interdiction de se voiler, condamnations à mort et arrestations injustifiées, le président Chinois a un lourd passé avec la communauté musulmane de son pays. Le plus triste est que ce passé s’écrit encore au présent aujourd’hui.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Najat Vallaud Belkacem contre BarakaCity, elle déclare : « …on les combat ».

A l’Assemblée nationale, Najat Vallaud Belkacem a été interpellée sur sa présence au Supplément de Canal+ émission où était également présent Idriss Sihamedi de BarakaCity. La ministre s’est voulue vindicative, s’emportant même en déclarant sans retenue :

« Ma règle est simple, on ne dialogue pas avec les ennemis de la République. On les combat. ».

Pour najat Vallaud Belkacem, BarakaCity est un ennemis de la République.

Ce mardi, elle fait ainsi allusion à son prétendu malaise suite à la non-condamnation claire de l’EI par Idriss Sihamedi, lors de l’émission elle avait refuser de commenter ou même d’ajouter un mot aux déclarations du président de BarakaCity. En faisant cet amalgame vulgaire juxtaposant ennemis de la République et humanitaires musulmans, la ministre démontre une nouvelle fois sa fébrilité sur des sujets pointus et plus grave, son animosité vis-à-vis de tout ce qui s’approcherait de la pratique musulmane en bonne et due formes.

Pour ce qui est de la réaction d’Idriss, nous rejoignons l’avis de nombreuses personnes : il aurait fallu être plus clair, moins joueur sur les mots et tout simplement en phase avec les enjeux du débat car on ne débarque pas sur Canal+ pour faire de la promotion visuelle sans avoir compris les clés d’une communication qui donnera un effet positif et non nocif à l’ensemble d’actions humanitaires bénéfiques.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Gravissime ! Najat Vallaud-Belkacem continue son petit numéro à l’Assemblée nationale concernant « l’affaire BarakaCity » >> »Ma règle est simple, on ne dialogue pas avec les ennemis de la République. On les combat. »C’est quoi ces ministres en bois qu’on a ?

Posté par Katibîn.fr sur mardi 26 janvier 2016

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Un Albanais assigné à résidence après avoir rapporté à la gendarmerie un portefeuille trouvé !

Marlind Plasa n’aurait jamais pensé que son acte de civisme lui coûterait aussi cher. Après avoir rapporté à la gendarmerie un portefeuille retrouvé, Marlind et sa famille sont assignés à résidence et risquent l’expulsion.
Puni après un acte de civisme.

Marlind Plasa est un Albanais d’origine égyptienne qui a fui avec sa famille son pays pour de nombreuses raisons. Depuis, Marlind a fait une demande d’asile et vit en France en tant que tel. Après avoir accordé ses services et son temps au Secours Populaire, c’est dans une association d’insertion d’Uzer qu’il s’est ensuite impliqué. Et c’est en tant que bon citoyen que Marlind s’est comporté la semaine dernière, après avoir trouvé un portefeuille dans un bureau de tabac. Il raconte :

« J’ai trouvé un portefeuille dans un bureau de tabac. Il contenait 80 euros, une carte bleue et beaucoup de papiers. J’ai cherché le monsieur avec son numéro de téléphone. J’ai appelé. Il m’a dit, si possible, de le ramener à la gendarmerie. ».

Ce qui est fait dès le lendemain, où une mauvaise surprise attend le père de famille. Après contact avec le propriétaire du portefeuille qui a confirmé à la gendarmerie que sa carte bleue n’a fait l’objet d’aucun usage, ce dernier a terminé l’appel en remerciant grandement M. Plasa qui pensait que la jolie petite histoire touchait à sa fin et qu’il pourrait rentrer chez lui comme un bon citoyen. Mais c’était s’en compter sur la psychose dominante dans laquelle la France se dégrade de jour en jour…

Assigné à résidence et risque d’expulsion.

Si Marlind s’attendait à recevoir des compliments, c’est à un interrogatoire dont il a finalement eu droit.

« On m’a demandé ce que je faisais en France. J’ai parlé de ma demande d’asile. Alors, on m’a raccompagné chez moi pour prendre les passeports de la famille. Depuis, nous sommes assignés à résidence et risquons l’expulsion. ».

Il décrit alors sa situation, expliquant avoir fui l’Albanie où ils étaient persécutés « car ils appartiennent à la minorité égyptienne » : « Là-bas, nous avions des menaces. Il n’y avait pas d’école pour les enfants et rien pour nous. ».

Pour le moment, Marlind et sa famille composée de 3 enfants de 12 ans, 8 ans et 18 mois ont été accueillis au sein d’une famille à Rocles où ils se sentent bien : « Tout va bien dans le village. La mairie nous aide. Le propriétaire est gentil. Nous avons été très bien reçus par les voisins ».

A présent, la famille est assignée à résidence et demeure dans l’attente de l’exécution de la mesure d’éloignement, attendant le verdict du recours déposé par M. Plasa, qui est passé en examen ce matin à 10h00 par le tribunal administratif de Lyon.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : La mosquée d’Arles et le domicile de son président perquisitionnés.

L’état d’urgence ne cesse de faire des ravages, le dernier en date est la perquisition du président de la mosquée d’Arles à minuit ce 26 janvier 2016. L’homme et sa famille, dont des enfants en bas âge, ont eu droit à une belle frayeur quand les forces de l’ordre sont venues taper à leur porte. Motif ?

Les déboires de l’état d’urgence.

L’état d’urgence est une aberration en soi. C’est l’alibi parfait permettant toutes les transgressions possibles et imaginables, la faculté de pouvoir casser les portes d’honnêtes gens au nom de suspicions hasardeuses, au nom de leur religion. Dans la foulée de la perquisition du domicile de Youssef Guerch, président de la mosquée d’Arles, l’homme a été conduit à la mosquée afin d’ouvrir les portes du lieu de culte pour une seconde perquisition. Rien n’a été trouvé ni chez M. Guerch, ni à la mosquée, ni chez un autre membre de la direction de la mosquée.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Molovi Abdusalam, imam et traducteur de l’humanitaire Moussa, a été libéré.

Karim Achoui et Samim Bolaky, avocats de Moussa, humanitaire français détenu au Bangladesh depuis plus d’un mois, viennent d’annoncer la libération de Molovi Abdusalam, imam et traducteur qui participe aux missions de l’ONG BarakaCity dans le pays.

Communiqués des deux avocats :

Nous avons obtenus, ce matin, au terme d’une audience devant la High Court, la même que subira demain Moussa, la libération de Molovi Abdusalam, imam et traducteur de Moussa qui fût détenu depuis le 22 décembre 2015 avec Moussa.

Il sera libre en attendant un prochain procès après que la police ait déposé un nouveau dossier à charge.

Nous nous réjouissons de cette victoire judiciaire et espérons arracher la liberté de Moussa à l’audience de demain…

Me Samim BOLAKY
Avocat à la Cour

Aujourd’hui, enfin, nous avons obtenu la libération de Molovi Abdusalam arrêté aux côtés de Moussa. Nous osions à peine y croire, à peine nous réjouir de ce délibéré, de peur que ne subvienne un nouveau soubresaut dans l’affaire qui interférerait la décision de justice.

Mais cette fois ci devrait être la bonne. Nous avons en effet saisi la High Court, et celle ci a tranché pour la remise en liberté de Molovi ; elle a d’ores et déjà délivré le papier de libération sous caution, signé par le juge, stipulant que Molovi sera remis en liberté pour une durée précédant un prochain procès après que la police aura déposé un nouveau dossier à charge.

Nous attendons que la prison signe les papiers officiels qui lui sont parvenus pour la relaxe de Molovi. Celui-ci sera libre ce soir…libre, enfin libre… ce verdict tant attendu qui devenait urgent, vient enfin rendre justice, et réparer les plaies creusées dans l’âme et l’esprit d’un homme blessé par trop d’injustices.

Nous espérons que Moussa obtiendra la même reconnaissance et sera, lui aussi, salué par la justice demain.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Apologie du terrorisme et menaces : la responsable est une professeure catholique.

Le responsable des courriels de menaces à des membres de l’École Supérieure du Professorat de l’Enseignement a été arrêté par la police. Contrairement à ce que laissaient sous-entendre les informations données par les médias, l’accusée est elle-même catholique.

Le personnel ainsi que les étudiants catholiques de l’Ecole Supérieure du professorat et de l’Enseignement recevaient depuis quelque temps des courriels menaçants. Certains d’entre eux contenaient même de l’apologie au terrorisme.

Après enquête, les policiers ont pu remonter à l’expéditeur grâce à la vérification de l’adresse IP. Surprise, c’est une jeune professeure stagiaire, de confession catholique, qui est à l’origine de ces menaces.

Les raisons sont encore troubles mais il s’agirait d’une vengeance personnelle suite à une brouille avec certains élèves catholiques. La professeure stagiaire serait “perturbée psychologiquement”. Selon la presse lyonnaise, “elle aurait tenté d’attirer l’attention sur les pressions subies par les catholiques en France”.

Après sa garde à vue, elle a été placée sous contrôle judiciaire. Il est important de punir ces personnes qui combattent le rapprochement pour le vivre ensemble entre les citoyens de toutes les confessions.

Dans le même temps, toujours à Lyon, un homme de 30 ans a été écroué après une apologie du terrorisme. Ce dernier avait menacé le personnel du Mc Donald après une altercation avec l’un des employés…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Allemagne : Un réfugié sauve une fillette à la piscine, il est pris pour un pédophile.

Les récentes agressions contre des femmes à Cologne lors de la St Sylvestre ont définitivement semé la peur à l’encontre des réfugiés. A Coxyde (Belgique), un migrant a été accusé de vouloir violer une fillette de 10 ans dans la piscine alors qu’il tentait de la sauver.

Terrible affaire à Coxyde où pendant quelques heures, un réfugié irakien est passé de criminel à héros. Ce dernier nageait dans la piscine lorsqu’il a vu une jeune fille en difficulté qui appelait à l’aide. Rapidement, il est venu à son secours et l’a sortie d’une situation extrêmement délicate.

Mais coup de tonnerre, en sortant de la piscine, il est accusé d’être un agresseur sexuel. Il est rapidement arrêté par la police. Le bourgmestre, connu pour son hostilité aux réfugiés, prend rapidement l’affaire en main et indique qu’il interdira l’accès de la piscine aux migrants.

Mais nouveau rebondissement, après vérification, le jeune homme de 22 ans a bien sauvé la jeune fille qui demandait de l’aide au milieu de la piscine. Les maîtres nageurs ont confirmé la version du sauveur du jour.

Devant le retournement de situation, le maire de la ville a dû revenir sur sa décision d’interdire la piscine aux réfugiés adultes. Ces derniers devront d’abord suivre quelques cours et indications sur le comportement à adopter avec la gente féminine occidentale au sein de l’établissement.

Depuis les agressions de Cologne contre des femmes, longtemps imputées à des réfugiés, toute la communauté syrienne subit les amalgames et préjugés.

Clic pour voir la Source de l’article

********************

France : Philippot voudrait étendre la déchéance de nationalité “à l’ensemble des criminels de sang”.

Le vice-président du Front National, Florian Philippot, était l’invité de BFM TV. Il est revenu sur le projet de déchéance de nationalité proposé par le gouvernement de Manuel Valls.

Premier élément : face aux critiques de la création volontaire (ou non) de deux sortes de français (de souche et binationaux), certains parlementaires proposent d’étendre la déchéance de la nationalité à tous les citoyens. Une proposition visant à sortir le gouvernement de l’impasse mais qui provoquerait des “apatrides”. Impossible donc selon les traités internationaux signés par la France. Il est juste question d’occuper la scène médiatique et de cacher l’incapacité des ministres à lutter contre le chômage, la délinquance ou encore la précarité.

Deuxième élément : déchoir les binationaux de leur nationalité entraîne des dérives et la possibilité d’élargir les raisons d’un tel dispositif. Philippot propose par exemple la déchéance de la nationalité pour les “criminels de sang”. Et pourquoi pas toutes ces personnes qui ne répondent pas aux critères actuels pour être un bon français ? Ces français qui sont accusés de ne pas être en accord total avec les “valeurs de la République” ? Qui demain sera sûr de naître et mourir français…

Troisième élément : enfin le parti socialiste ouvre la porte à toutes les dérives et notamment au retour du débat sur le droit du sang. En clair, un français ne peut être français que si ses parents le sont aussi. On ira vérifier le sang du français jusqu’à ses grand-parents ou arrières grand-parents… Une situation qu’aujourd’hui tout le monde tendrait à prendre pour de la simple rhétorique victimaire et alarmiste. Pourtant, il y a 70 ans on questionnait bien les européens sur leurs descendants avant de les envoyer dans un camp de concentration. Si évidemment, en France, la situation n’est pas celle qu’ont connue les juifs durant la deuxième guerre mondiale, on peut se questionner sur les discriminations pré-épuration ethnique qu’a connu l’Europe…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Une œuvre de Banksy en solidarité aux migrants de Calais.

Banksy a de nouveau frappé, cette fois à Londres. Lors du week-end du 23 janvier, le graffeur britannique a peint une « Cosette » sur une palissade d’un immeuble en travaux, face à l’ambassade de France en solidarité avec les migrants de Calais.

La jeune fille, personnage tiré du livre Les Misérables de Victor Hugo, est représentée en pleurs, victime d’une bombe lacrymogène et sur fond de drapeau français déchiré. Le pochoir est accompagné d’un QR Code qui, scanné avec un smartphone, renvoie vers une vidéo de l’association Calais Migrant Solidarity où on peut observer un camp de migrants attaqué au gaz lacrymogène par la police les 5 et 6 janvier. Les autorités avaient alors prétendu ne pas avoir utilisé de gaz pour cette opération visant à évacuer 1 500 personnes vers des installations en dur.

L’œuvre de Banksy a été recouverte dès lundi de panneaux contreplaqués. Selon le promoteur immobilier responsable des travaux, il s’agit de « protéger » l’œuvre. Selon la police, deux hommes avaient tenté de la voler dimanche soir avant de prendre la fuite.

En décembre 2015, l’artiste avait fait sensation avec trois autres productions sauvages dont l’une, un portrait de Steve Jobs, portait la mention suivante : « Nous sommes souvent conduits à croire que l’immigration est un fardeau sur les ressources d’un pays, mais Steve Jobs était le fils d’un immigrant syrien. Apple est la société la plus rentable du monde, paye 7 milliards de dollars d’impôts et existe seulement parce qu’on a laissé entrer un jeune homme de Homs.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Israël : appel au meurtre d’une ministre suédoise.

Dans un éditorial, le journal israélien Makor Rishon (« De bonne source ») appelle au meurtre de la ministre suédoise Margot Wallström, coupable d’avoir dénoncé les exécutions extra-judiciaires de Palestiniens perpétrées par Israël.

Makor Rishon est une publication financée par Sheldon Adelson, le magnat américain des casinos, parrain de Netanyahou.

Pour que les choses soient claires, l’auteur de l’éditorial, un certain Zvi Zameret, se réclame de la tradition du « groupe Stern », le plus sanguinaire des groupes terroristes juifs d’avant 1948, avant qu’il soit intégré dans la nouvelle armée israélienne, une fois l’Etat créé.

Le groupe Stern comptait dans ses rangs le gangster Itzhak Shamir, futur Premier ministre (Likoud, comme Netanyahou).

On doit entre autres à ces terroristes l’assassinat, le 17 septembre 1948, du diplomate suédois Folke Bernadotte, alors que ce dernier, mandaté par les Nations-Unies, tentait de négocier un cessez-le-feu. Zameret insiste d’ailleurs sur son amitié avec le tueur de Bernadotte, un certain Yeoshua Cohen, qui poursuivit ensuite sa carrière comme garde du corps du célèbre Premier ministre David Ben Gourion.

Et Margot Wallström, dans tout cela ? « Une antisémite, tout comme l’était Bernadotte. Et je suis convaincu qu’elle connaîtra le même sort », conclut le mafieux sioniste.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Hillary Clinton : « les Américains musulmans méritent mieux que les insultes de Donald Trump ».

Si Donald Trump, le magnat de l’immobilier mué en démagogue de la pire espèce, n’en finit pas de dégoupiller ses grenades dans ses mega-meetings explosifs, Hillary Clinton, l’une de ses plus farouches détractrices, tire désormais à boulets rouges sur lui à chaque fois que l’occasion lui en est donnée, comme ce fut le cas lundi soir, lors d’une grande réunion publique dans l’Iowa.

C’est une citoyenne de confession musulmane, Erum Tariq-Munir, mère de trois jeunes enfants et aux brillants états de service dans l’US Air Force, qui a offert à l’ex-première dame et chef de la diplomatie de l’ère Obamanienne l’opportunité rêvée de descendre en flammes le plus populiste des Républicains.

A sa question concernant la protection des droits constitutionnels de tous les Américains, sans distinction et sans marginaliser aucune communauté, si jamais elle accédait au pouvoir, Hillary Clinton, en lice pour la présidence, a aussitôt fustigé la rhétorique hautement délétère de celui qui « trump » son monde de manière fracassante et sans état d’âme : « L’un des aspects les plus pénibles de cette campagne, c’est indéniablement le discours injurieux, ordurier tenu par les candidats républicains, au premier rang desquels plastronne Donald Trump, celui qui rabaisse, dénigre continuellement les Musulmans et les Mexicains, dans l’espoir de ratisser large», a-t-elle déploré grandement.

Et de poursuivre, en s’en désolant : « Il s’en est pris d’abord aux Mexicains, puis maintenant aux Musulmans, en redoublant de violence à leur encontre, ce qui est intolérable ». « Je l’ai déjà interpellé avec virulence à ce sujet, et je continuerai à le faire, car ses propos sont non seulement honteux, infâmes, mais ils bafouent nos valeurs de la pire manière qui soit », a martelé de plus belle l’ancienne sénatrice de l’Etat de New York.

« Donald Trump est dangereux et les Américains musulmans méritent mieux que ses insultes. Ils ne devraient pas craindre pour la sécurité des leurs sur le sol national, en raison de la montée de l’islamophobie. Leurs enfants ne devraient pas être la cible de l’islamophobie, or, ils le sont actuellement. Je peux hélas en témoigner, au fil de mes rencontres et échanges avec la communauté musulmane de notre pays. Des parents ont peur aujourd’hui que leurs enfants aillent à l’école, car ils s’inquiètent du traitement qui va leur être infligé, des insultes mortifiantes qui leur seront adressées. Et nous ne pouvons pas tolérer cet état de fait. Nous devons tous nous lever pour nous dresser contre Trump et son idéologie toxique et funeste, et répéter avec force que chaque personne dans ce pays mérite d’être traitée avec respect », a clamé haut et fort Hillary Clinton, en affûtant ses arguments, meeting après meeting, pour contrecarrer les harangues électrisantes de son ennemi juré.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Cécile plutôt que Samira : une enseignante belge porte plainte pour discrimination à l’embauche.

Son nom à la consonance venue d’ailleurs, de l’autre côté de la rive méditerranéenne, a-t-il constitué un obstacle rédhibitoire pour décrocher un entretien au sein du très prisé et huppé Collège Saint-Pierre de Jette de Bruxelles, inspirant à son directeur une réponse bateau laconique sonnant comme une sempiternelle fin de non recevoir ?

Pour en avoir le cœur net, Samira, une professeure de français de 32 ans, littéralement passionnée par son métier, qui a déjà essuyé nombre de refus de cet ordre sur le chemin semé d’embûches de l’emploi, a voulu une fois pour toutes dissiper son doute cruel en remaniant son curriculum vitae.

Le prénom Cécile mis à la place du sien, accompagné d’un patronyme fleurant bon le terroir, le tout rehaussé par une photo d’une jeune femme blonde trouvée sur Internet, avec de légères variantes apportées à son parcours et à ses diplômes revus à la baisse, son cv test était prêt à l’emploi et à lui démontrer si elle avait été bel et bien victime d’une discrimination arbitraire.

Samira n’aura pas attendu longtemps avant de constater, non sans amertume, que l’imaginaire Cécile, bien que nettement moins qualifiée, avait fait forte impression sur le papier, sa candidature créée de toutes pièces suscitant une réaction positive, voire même enthousiaste, de la part du même directeur qui avait écarté préalablement la sienne en ces termes : « Mes rendez-vous étant déjà fixés, je vous recontacterai si nécessaire ».

« Tout mon corps tremblait et j’ai eu envie de vomir. J’avais la confirmation que c’est bien ce que je suis qui pose problème », a-t-elle confié dans un entretien au site La libre.be.

« Depuis le début de ma carrière, je vis la discrimination à l’embauche. Au téléphone, je ne donne pas mon nom et l’entretien se déroule bien. Dans la minute qui suit, j’envoie mon CV et ma lettre de motivation et on me répond que le poste n’est plus à pourvoir », s’est indignée l’enseignante belge qui s’est entourée des compétences d’un avocat pour lutter contre cette injustice de trop, en déposant une plainte contre le Collège Saint-Pierre de Jette au tribunal du travail.

« Il n’est pas normal dans un État de droit de ne pas être protégé de ce type de pratique. Je veux savoir pourquoi Samira qui a plus d’expérience et qui postule un jour avant n’a pas la même chance que Cécile. Je suis issue d’une famille nombreuse où tous les enfants ont très bien réussi leurs études. Mais deux membres de ma famille n’ont pu s’émanciper qu’à Londres où ils exercent des fonctions haut placées. Ils sont persuadés qu’ils n’auraient jamais évolué aussi bien en Belgique », a souligné celle qui est devenue professeure par vocation en ayant à cœur de faire partager sa passion pour la langue de Molière aux chères têtes blondes.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Calais: le riverain « excédé » est un skinhead néo-nazi.

Un article paru sur le site antifasciste La Horde démontre clairement que le « riverain excédé » à Calais est un miltant néo-nazi (voir vidéo ci-dessous). « Quand la presse a décrit l’agression armée contre des migrants lors de la manif du 23 janvier à Calais, on a pu lire : « un riverain excédé brandit un fusil devant la manif de soutien aux migrants » (20 Minutes) ou encore « à l’approche du cortège vers sa maison, un habitant, excédé, est sorti de chez lui. » (Le Point). Bref, un geste d’agacement de la part d’un brave citoyen harcelé par les hordes de barbares qui passent devant sa porte. Même son arme à feu, selon la préfète du Pas-de-Calais, serait « factice ». Évidemment, il s’agit d’une fable que les médias et l’État ont tenté de nous vendre afin de rejeter la faute sur les migrants et leurs soutiens, car la réalité, c’est qu’il s’agit d’un militant d’extrême droite convaincu depuis plusieurs années, qui plus est habitué au maniement des armes. Gael « Steinar »[1] Rougemont, âgé de 21 ans, est un skinhead néonazi, chasseur à ses heures perdues, qui aime exhiber des armes à feu. »

Vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Sit-in de solidarité avec Al-Qiq en face de l’hôpital sioniste d’Afula.
.
Un Palestinien condamné à 14 mois de prison pour « incitation à la haine » sur Facebook.
.
153 nouvelles unités coloniales à Salfit et Jérusalem.
.
Deux soldats blessés grièvement dans une attaque à la voiture à l’ouest de Ramallah.
.
L’armée israélienne ouvre le feu sur des zones côtières et les frontières à Gaza.
.
La famille al-Qiq appelle les groupes de défense des droits au sein de l’ONU à sauver la vie de leur fils.
.
Haniyeh téléphone à la famille du journaliste Mohamed al-Qiq.
.
La Knesset vote une loi discriminatoire sur la fouille au corps.
.
Les forces d’occupation arrêtent quatre palestiniens en Cisjordanie et al-Qud occupés.
.
Ashrawi tient l’occupation responsable de la vie d’al-Qiq.
.
L’occupation tergiverse dans la libération d’une femme âgée palestinienne.
.
Arrestation d’un jeune de Jénine dans un barrage militaire .
.
Des palestiniens congelés à Gaza, une triple oppression…
.
Une poursuite judiciaire à la CPI contre la fermeture de Rafah et anti-inondation.
.
Tiba : Une campagne de don pour reconstruire une maison d’un palestinien démolie par l’occupation .
.
Les forces d’occupation sionistes arrêtent deux civils palestiniens à l’est de Qalqilia.
.
Une femme colon succombe à ses graves blessures de Beth Horon.
.
Wissam Qasrawi, un ouvrier palestinien tué avec sang-froid !.
.
L’occupation arrête un captif libéré après l’arrestation de ses frères et sa belle sœur .
.
L’occupation arrête deux sœurs palestiniennes.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire