MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 6 Rabi el Awwal 1443, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 6 Rabi el Awwal 1443, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://www.scriptol.fr/rss/rss-simple.php
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 6 Rabi èl A’oill 1443.
.
.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
.
Les colons prennent Sebastia et installent des conduites d’eau à Tubas.
Lundi après-midi, des dizaines de colons ont pris d’assaut le site archéologique de la ville de Sebastia, au nord de Naplouse, et d’autres ont installé des conduites d’eau pour desservir les colons de Tubas.

Une chaîne hébreu : Gantz envisage d’augmenter les permis pour les travailleurs de Gaza.
La chaîne hébreu Channel n°12 a rapporté, aujourd’hui, lundi, que le ministre israélien de la Défense Benny Gantz envisage d’augmenter le nombre de permis accordés aux travailleurs dans la bande de Gaza, pour leur permettre de travailler dans l’intérieur occupé.

Un plan israélien pour doubler le nombre de colons dans le Golan occupé.
Le gouvernement d’occupation israélien a élaboré un plan pour doubler le nombre de colons dans le Golan syrien occupé, en construisant des milliers d’unités de colonisation et en fournissant des incitations et des installations, dans le but de renforcer la souveraineté d’Israël sur ces territoires occupés depuis 1967, selon les médias hébreux.

Le Hamas appelle à un sit-in au cimetière de Youssoufia pour empêcher sa démolition.
Aujourd’hui, lundi, le Mouvement de résistance islamique (Hamas) a appelé à un sit-in à l’intérieur du cimetière de Youssoufia, adjacent à la mosquée bénie d’Al-Aqsa du côté-est, pour empêcher les forces d’occupation de poursuivre le « crime » de le draguer et raser au bulldozer.

Al Emadi arrive à Gaza la semaine prochaine pour suivre la reconstruction.
Aujourd’hui, lundi, le ministère des Travaux publics et du Logement à Gaza a annoncé que le chef du Comité qatari pour la reconstruction de Gaza, l’ambassadeur Muhammad Al-Emadi, arrivera dans la bande de Gaza, la semaine prochaine, pour suivre le processus de reconstruction.

Projet de 100 logements coloniaux au sud de Jérusalem.
Aujourd’hui, lundi, les médias hébreux ont révélé un projet de construction de 104 unités de colonisation dans la colonie de « Gilo », au sud de Jérusalem occupée.

La prisonnière Esraa Jaabis entre dans sa 7e année dans les prisons de l’occupation.
La prisonnière blessée de Jérusalem Israa Riad Jamil Jaabis (37 ans), de la ville de Jabal Mukaber, au sud de Jérusalem occupée, est entrée dans sa septième année consécutive de détention lundi (11-10).

Les colons prennent d’assaut Al-Aqsa et effectuent des tournées provocatrices.
Aujourd’hui, lundi, des colons ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa, sous la protection des forces d’occupation.

L’occupation force un citoyen à démolir lui-même sa maison à Kafr Qassem.
Aujourd’hui, lundi (11-10), les forces d’occupation israéliennes ont forcé un Palestinien de la ville de Kafr Qasem à l’intérieur des territoires palestiniens occupés à auto-démolir sa maison, affirmant qu’il n’avait pas de permis.

L’occupation arrête 14 Palestiniens en Cisjordanie.
Aujourd’hui, lundi (11-10), les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 14 civils dans des villages et des villes de Cisjordanie.

.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.
Covid-19 en Algérie : 98 nouveaux cas, 81 guérisons et 2 décès.

Le ministère de la Santé a annoncé, ce lundi 11 octobre 2021, dans un communiqué, 98 nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 81 guérisons et 2 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie.

Guelma : vers la relance et la réorientation de l’activité de l’usine de levure.

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a annoncé, ce lundi 11 octobre 2021, lors d’une visite de travail dans la wilaya de Guelma, la relance de l’usine de production de levure alimentaire située dans la commune de Bouchegouf, appartenant au groupe agro-alimentaire public d’Agrodiv et la réorientation de son activité vers la production de pâtes sans gluten et d’amidon de maïs, a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la relance des entreprises publiques en difficultés financières, a précisé le même communiqué.

Le ministre Zeghdar a insisté sur l’efficacité dans la gestion des groupes industriels et des entreprises publiques qui obligent leurs agents à atteindre des objectifs précis.

Il a également rappelé que son département ministériel oeuvre actuellement à la relance de plus de 50 entreprises industrielles publiques suspendues.

Le ministre de l’Industrie a par ailleurs demander aux responsables de l’entreprise publique de cycles, motocycles et application, sise à Guelma, de trouver un partenaire local ou national pour développer leurs produits.

Cette usine est amenée à adopter une nouvelle politique de production et de commercialisation pour assurer la qualité de ses produits, sa rentabilité économique et sa pérennité, a expliqué le ministre.

Le ministre a annoncé la mise en place d’une commission interministérielle, présidée par le ministère de l’Industrie, et dont la mission est de lever tous les obstacles aux investissements, notamment privés, en exécution des instructions du Premier ministre.

Pour rappel, l’ancien ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali, a annoncé, en février dernier, lors de sa visite d’inspection dans la wilaya de Guelma, la relance de l’usine de production de levure.

Vols internationaux : Le nouveau programme d’Air Algérie dévoilé.

Le ministère des Transports a dévoilé, ce lundi 11 octobre 2021, le nouveau programme des vols internationaux qui seront opérés par la compagnie aérienne nationale Air Algérie à compter de la semaine prochaine.

Le ministère des Transports a fait état, dans un communiqué, de l’augmentation du nombre de vols à l’international de 12 vols par semaine. Ces vols seront opérés par Air Algérie de et vers sept pays : les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni, la Turquie, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie.

Selon le nouveau programme, il s’agit de 2 vols par semaine vers les Émirats arabes unis (Dubaï), 2 vols par semaine vers le Royaume-Uni (Londres), 2 vols par semaine vers l’Allemagne (Francfort).

Il s’agit également de 2 vols par semaine vers l’Italie (Rome), 2 vols par semaine vers la Turquie (Istanbul), et 2 vols par semaine vers l’Espagne (Barcelone), selon le même communiqué.

Le ministère a précisé que dans le cadre du principe de réciprocité, les compagnies aériennes étrangères vont pouvoir ajouter 12 nouveaux vols, faisant porter le nombre total des vols supplémentaires à 24.

Algériens en situation irrégulière en France : Le président Tebboune qualifie les chiffres de Darmanin de « gros mensonge ».

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a qualifié, dimanche soir, de « gros mensonge » les chiffres avancés par le ministre français de l’Intérieur, Gérald Moussa Darmanin, qui a évoqué 7.000 migrants irréguliers qui seraient de nationalité algérienne et que Paris veut expulser.

« En ce qui concerne le ministre de l’Intérieur français, Moussa Darmanin, c’est un grand mensonge, il n’ y a jamais eu 7.000 migrants irréguliers de nationalité algérienne », a déclaré le Président Tebboune lors d’une entrevue accordée à des médias nationaux, précisant que « la France n’a jamais évoqué plus de 94 cas ».

Il a fait savoir qu’entre la liste parvenue à l’Algérie en 2020 et les trois autres listes de 2021, « il y a un total de 94 cas, dont 21 ont été autorisés à rentrer en Algérie, 16 ont été carrément refoulés et n’entreront jamais en Algérie en raison de leur implication dans le terrorisme ». Il a précisé que « parmi ces 94 individus, il y a eu aussi des personnes impliquées dans l’extrémisme en France, un ou deux binationaux, alors que d’autres n’ont pas de familles en Algérie ».

« Ces choses ne se règlent pas par le biais de la presse », précisant qu’ »il y a des règles pour préserver la souveraineté d’un pays », a-t-il déclaré, et d’ajouter : « Même s’il y a des problèmes (entre les deux pays), on ne va pas pérorer dans un journal pour le populisme et la campagne électorale ».

Selon le président Tebboune, « ce mensonge a servi de socle à des choses non conventionnelles entre deux pays souverains et des paroles malheureuses ont été dites sur un peuple et un Etat », ajoutant que « cela nous rappelle celui qui voulait sortir le karcher pour nettoyer les banlieues ».

A une question sur la réduction du nombre de visas accordés par la France aux Algériens, le président Tebboune a souligné que « cela est une affaire de souveraineté pour chaque Etat, mais à condition que les Accords d’Evian et ceux de 1968 soient respectés ». Il a expliqué que le cas de l’Algérie « demeure à part, car il y a des accords avec la France », refusant ainsi que l’Algérie « soit mélangée à d’autres pays ».

Suite à l’annonce par Paris de la réduction des visas aux Algériens, l’Algérie a convoqué l’ambassadeur de France à Alger, François Gouyette, pour lui notifier la protestation de l’Algérie.

Pour rappel, les relations algéro-françaises se sont dégradées ces derniers jours notamment après les dernières déclarations du président français Emmanuel Macron sur l’Algérie.

Le président français a qualifié le système algérien de « politico-militaire », et s’est même interrogé sur l’existence de la nation algérienne avant la colonisation française en 1830, et comparé la présence ottomane et la colonisation française de l’Algérie.

En réaction, l’Algérie a rappelé samedi 2 octobre son ambassadeur à Paris Mohamed-Antar Daoud pour consultation, et décidé d’interdire le survol de son territoire des avions militaires de l’opération Barkhane.

Le même jour, la présidence de la République algérienne, a dénoncé des propos « irresponsables », et rejeté toute ingérence dans les affaires internes du pays.

Lors de la même rencontre avec des médias nationaux, le chef de l’Etat s’est également exprimé sur les récents propos de son homologue français sur l’Algérie. Il a indiqué que « le retour de l’ambassadeur d’Algérie à Paris est conditionné par le respect total de l’Etat algérien ».

Il a souligné que « l’Histoire ne peut être falsifiée » et que « les relations avec la France relèvent de la responsabilité du peuple et de l’Histoire ». Le président de la République a rappelé dans ce contexte que « la France doit oublier que l’Algérie était une colonie ».

Le président Tebboune explique comment l’Etat compte récupérer les fonds circulant sur le marché parallèle.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est exprimé, dimanche, sur les moyens et mécanismes auxquels l’Etat compte recourir afin d’absorber les fonds circulant sur le marché parallèle.

Lors d’une rencontre avec des médias nationaux, le président Tebboune a indiqué qu’il était possible d’absorber, de mille et une manières, les fonds du marché parallèle, citant entre autres méthodes, « la finance islamique qu’il convient de généraliser, à travers l’ouverture de nouvelles banques ».

Selon lui, il est impératif d’ouvrir un dialogue avec les propriétaires de ces fonds, ce phénomène s’étant enraciné et qui remonte à l’ouverture de l’importation au secteur privé au début des années 90, une démarche, a-t-il dit, qui n’était pas accompagnée de contrôle nécessaire.

« Cette économie a été autorisée par l’Etat. Elle est devenue forte durant la décennie noire, puis s’est développée pour atteindre actuellement 10.000 mds DA », a expliqué le président Tebboune.

Et d’ajouter que la résorption de ces liquidités constitue « la principale préoccupation » et se fera « de la meilleure façon », rassure le chef de l’Etat.

Ainsi, a-t-il poursuivi, l’Etat œuvrera à la récupération des fonds circulant sur le marché parallèle via plusieurs moyens, y compris l’éventuel recours à l’investissement dans des titres anonymes et sans impôt.

À une question sur cette procédure, notamment s’il s’agit d’une « amnistie », le président Tebboune a fait savoir que « cela était une partie des règles du jeu », sans donner davantage de détails compte tenu de « la confidentialité du dossier ».

.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

Laisser un commentaire