MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le 12 Shawwal 1439.

Flash info pour le 12 Shawwal 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Les dangers de la dette et des crédits avec intérêt.
Derrière la volonté d’emprunter de l’argent à une banque pour réaliser un projet dans ce bas-monde, se cache un invraisemblable engrenage financier.
Le concept de «dette» peut se définir par l’obligation que le sujet doit rembourser, rendre ou payer, surtout de l’argent. Quand la dette est associée au terme «publique», elle finit par appartenir à toute la société qui doit la rembourser.
Aujourd’hui en 2017 la dette publique s’élève à plus de 2,208 milliards d’euros avec une dette publique par habitant qui s’élève à plus de 35.000 euros.
Malheureusement, cet incroyable montant ne cesse de croître au quotidien et sans réformes, la dette atteindrait, en 2050, 166,4% du PIB contre 97,6% aujourd’hui !
Voici quelques questions existentielles qui méritent de trouver réponse :
Quel est le but du travail ?
Travailler nous assure un gain d’argent indispensable à nos dépenses de vie : manger, dormir etc…
Qui contrôle l’argent ?
Les réserves fédérales, ainsi que les banques commerciales détiennent et contrôlent tout l’argent du globe.
D’où provient l’argent (les billets de banques) ?
Ce sont les orfèvres du 17ème siècle qui ont mis en place les billets de banques actuels en proposant un système de reçu attribué aux clients qui plaçait leur or dans leur coffre-fort.
Comment est créé l’argent ?
Les réserves et les banques créent l’argent à partir de rien lorsqu’un emprunt est demandé. C’est bien là le fondement du problème de la dette.
En Islam si la dette est l’arme du diable, celui qui l’utilise déclare la guerre à Notre
Créateur. Ainsi, le Tout-Puissant dit tous ceux qui refusent de renoncer à la pratique de l’usure : «Allah anéantit l’intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et Allah n’aime pas le mécréant pécheur.» (Saint Coran 2/276).
Et dit encore: «Ô les croyants! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés.» (Saint- Coran 2/ 278 et 279).

Sur Katibin.fr, voici les titres.

Elections en Turquie.
Le dimanche 24 juin a eu lieu les élections présidentielles et législatives en Turquie. Après près de 15 ans de pouvoir (11 ans en tant que premier ministre et 3 ans en tant que chef d’Etat), Recep Tayyip Erdogan pourrait devoir passer le flambeau.
Le déroulement des élections.
Les élections ont été avancées d’un an et demi sous l’initiative du président sortant. Ces élections marquent l’entrée en vigueur de la révision constitutionnelle adoptée par referendum en avril 2017. Ainsi les électeurs se voient voter à la fois pour les législatives à un tour et pour le premier tour de la présidentielle. D’autre part, et entre autres réformes, le président devient aussi chef du gouvernement.
Les candidats.
Face à Erdogan on trouve Muharrem Ince, du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate), Meral Aksener, présidente du Bon Parti (nationaliste, conservateur et laïque), Selahattin Demirtas, du Parti démocratique des peuples (HDP, pro-kurde), Temel Karamollaoglu, du Parti de la félicité (islamo-conservateur), et Dogu Perincek, qui représente le Parti patriotique (extrême gauche).
Erdogan en difficulté ?
Lors des précédentes élections qui ont lieu en 2014, et durant lesquelles Erdogan avait été élu au premier tour, il y avait trois candidats à la présidentielle. Cette année, ils sont six à s’affronter, dont le président sortant qui voit ses chances d’être réélu s’amoindrir. De plus, tous les partis d’opposition ont décidé de soutenir le candidat d’opposition qui arriverait au second tour en face d’Erdogan.

Sur saphirnews.com, voici les titres.

France : Canal + met fin à L’effet Papillon : Gaza, Centrafrique, Japon, USA… six reportages à revoir.
L’Effet Papillon, c’est fini ! Des reportages, souvent sous des angles originaux, ouverts sur notre monde, voilà la signature de l’émission hebdomadaire phare, en clair, de Canal +, lancée en 2006. Douze ans d’une production percutante sur des sujets brûlants de l’actualité internationale, douze ans de fidélité pour les quelque 150 000 téléspectateurs du dimanche et les 300 000 autres après rediffusions, douze ans d’un bon moment de conscientisation que Canal +, sous l’ère Bolloré, a décidé de mettre fin dimanche 24 juin.
L’heure de revoir quelques uns parmi les reportages les plus marquants réalisés par l’agence CAPA, comme celui diffusé en 2014 consacré aux violences antimusulmanes en Centrafrique. On y voyait alors des hommes, membres de milices anti-balakas, déclarer sans retenue qu’ils étaient prêts à tuer des civils musulmans, bébés compris, et de manger leurs corps, relevant ainsi des cas de cannibalisme dans ce pays déchiré par une guerre civile ces dernières années.
Pas plus tard qu’au mois de mai 2018, L’Effet Papillon diffusait un reportage sur Gaza, faisant état des dernières violences perpétrées par l’armée israélienne à l’encontre des Palestiniens en marge du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem.
Dans les « Rencontres du troisième type », un reportage mis en ligne en mars 2018, au nom bien trouvé « Coco chamelle », revient sur un concours de la meilleure chamelle organisé aux Emirats arabes unis .
Avec « Mister Hipster » diffusé en février 2018, on vient bousculer des clichés sur l’Irak, dans sa diversité. « On peut être barbu, on peut être Irakiens sans être jihadistes », entend-t-on.
En juin 2015, halte aux Etats-Unis où le stand-up est une arme (pacifique) contre l’islamophobie grâce aux talents de plusieurs humoristes de confession musulmane dont les sketches sur le Web, à la télévision et sur scène font un carton.
Direction enfin au Japon, pour un reportage diffusé en novembre 2014, à propos du fléau de la solitude dans la société nippone. Pour le combler, certaines entreprises louent des amis, des maris, ou de la famille à l’heure. Au Japon, on a inventé l’amitié en CDD, « un ami à 40 euros de l’heure ».
Finissons l’article par une des pastilles ludiques de L’Effet Papillon, Le Chiffroscope, qui répond en chiffres et en dessin animé aux grandes questions de notre temps.
L’Effet Papilllion, c’est vraiment fini mais pour revoir d’autres reportages, c’est sur sa chaîne YouTube.

Justice : Un criminel de guerre serbe de Bosnie extradé de la France vers Sarajevo.
Au bout d’une longue procédure judiciaire, la Bosnie-Herzégovine a enfin pu extrader de France Radomir Susnjar dimanche 24 juin, une semaine après la décision du Conseil d’État permettant l’extradition de l’individu accusé de crimes de guerre lors de la guerre de Bosnie en 1992.
Il faut remonter en 1992, lors du massacre baptisé Ziva lomaca (« Le grand feu »), pour comprendre la volonté farouche de la Bosnie d’extrader l’individu. Près de 60 personnes, essentiellement des personnes âgées, des femmes et des enfants, avaient été rassemblés dans un bâtiment puis brûlés vives à Visegrad, les 13 et 14 juin 1992.
Milan Lukic, un chef de groupe paramilitaire serbe, a été reconnu coupable par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) pour ce crime de guerre qui lui a valu une peine à perpétuité. Radomir Susnjar, lui aussi membre d’une formation paramilitaire serbe à l’époque des faits, est suspecté d’avoir verrouillé lui-même les accès au bâtiment en question avant d’y avoir jeté des grenades incendiaires. Depuis, l’homme s’est abrité en France sous une autre identité jusqu’à sa localisation en 2014.
Radomir Susnjar clame son innocence. Son avocat concentre sa défense sur le fait qu’il serait victime d’une confusion relative à un homonyme, Milan Susnjar, et invoque une incompatibilité entre la date du massacre et la date à laquelle l’homme se serait engagé dans l’armée. Pendant plusieurs années, la justice française s’est opposée à l’extradition de ce criminel en demandant une reconsidération de la qualification de crime contre l’humanité.
En avril 2016, la Cour d’appel de Paris a accepté la demande d’extradition de la Bosnie, mais Radomir Susnjar a fait appel devant la Cour de cassation. Il a été débouté en juin 2017. Il a alors lancé une autre procédure en appel auprès du Conseil d’État qui a préféré, cette fois, se ranger du côté du gouvernement Bosnie-Herzégovine.
L’extradition de Radomir Susnjar est une bonne nouvelles pour les Bosniens. Des centaines d’entre eux ont rendu hommage, samedi 23 juin, aux 3 000 victimes de Visegrad tuées pendant la guerre de Bosnie.

France : Projet d’attentat contre des musulmans déjoué : le CFCM reçu par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb .
L’interpellation de membres d’une milice d’extrême droite préparé à commettre des attentats contre des musulmans sur le sol français soulève bien des inquiétudes parmi les citoyens de confession musulmane.
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) informe,lundi 25 juin, que la direction collégiale du CFCM sera reçue par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb pour lui faire part « de sa profonde préoccupation par rapport à la sécurité des lieux de culte et des musulmans de France ». Il lui sera demandé « de prendre toutes les mesures appropriées pour que de tels projets funestes ne se réalisent », indique-t-on dans un communiqué.
Le CFCM, qui a tenu « à rendre un hommage appuyé à nos forces de sécurité et en particulier à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour le travail mené dans le cadre de sa mission de protection de nos concitoyens », appelle les responsables politiques dans leur ensemble « afin qu’ils dénoncent avec la plus grande fermeté les actions violentes dirigées contre les musulmans de France ».
L’instance appelle également les musulmans de France et les associations gérant des lieux de culte musulmans « à la plus grande vigilance ».

Turquie : En Turquie, Erdogan réélu plus puissant que jamais .
Un deuxième tour des élections présidentielles ne sera finalement pas organisé en Turquie. Dans la soirée du dimanche 24 juin, Sadi Güven, chef du Haut comité électoral turc, a annoncé, lors d’un point de presse à Ankara, que « Recep Tayyip Erdogan a remporté la majorité absolue des voix valides », soit plus de 50 % des voix dès le premier tour.
Pour le président réélu, plus confiant que jamais, « il est temps de se concentrer sur l’avenir de notre pays en laissant derrière nous les tensions de la période électorale ».
La Turquie change, pour l’occasion, de régime : cette réélection de Recep Tayyip Erdogan à la tête du pays intervient après le référendum organisé en avril 2017 validant le passage du régime parlementaire vers un régime présidentiel où les pouvoirs sont concentrés sur le chef de l’État. Un pouvoir d’autant plus fort que le parti d’Erdogan, l’AKP, obtient la majorité parlementaire de son parti.
Savourant sa victoire, Recep Tayyip Erdogan s’est adressé dans la soirée du dimanche 24 juin à ses partisans en avançant que « la Turquie, avec un taux de participation de près de 90 %, a donné une leçon de démocratie au monde entier ». Pour lui, « le vainqueur de cette élection, c’est la démocratie, la volonté nationale. Le vainqueur de cette élection, c’est chacun des 81 millions de nos concitoyens ».
Pour l’opposition turque qui a décidé, dans une alliance inédite, de faire front commun contre l’AKP, Recep Tayyip Erdogan aurait crié victoire trop tôt, en n’attendant pas la proclamation des résultats provisoires pour revendiquer sa victoire. Des accusations de fraude et de tentatives de bourrage d’urnes ont d’ores et déjà été lancées. Reste à savoir si le principal opposant de l’AKP, le parti CHP, portera plainte pour ces accusations de fraude dénoncées.

Sur oumma.com, voici les titres.

Mondial : un joueur marocain photographié à l’entraînement avec son portable, la polémique enfle sur la Toile…
Alors que le Mondial bat son plein, la planète football est agitée par de petites polémiques qui ont l’art d’enfler très vite ou d’être montées en épingle en un éclair…
Mais que faisait donc Fayçal Fajr, le milieu de terrain marocain, avec son téléphone portable à la main en plein entraînement, 24 heures avant que les Lions de l’Atlas ne livrent leur dernier match contre l’Espagne et ne quittent définitivement la compétition non sans avoir mouillé le maillot jusqu’au bout ?
C’est la question obsédante qui a mis en ébullition les réseaux sociaux, notamment au royaume de l’Atlas où le joueur de football de 29 ans ne s’est pas fait que des amis au cours de ces derniers jours… En effet, certaines photos publiées sur son compte Twitter n’ont pas été du goût des aficionados du ballon rond, les jugeant déplacées car reflétant une absence de motivation.
Après son « like » attribué à une photo postée par Ronaldo, l’auteur du but contre le Maroc, et un selfie accompagné de la légende « pas encore en vacances » et de smileys tristes, la prise de vue montrant Fayçal Fajr en train de cliquer sur son smartphone, ou d’être absorbé par sa lecture, a achevé d’exaspérer les internautes marocains.
Il aura fallu la mise au point sur Instragram de David Ducci, membre du staff technique de l’équipe du Maroc, ce lundi 25 juin, pour désamorcer la polémique avant qu’elle ne pollue davantage l’ultime rencontre qui aura lieu ce soir, à Kaliningrad.
« Cette photo circule sur les réseaux sociaux mais sortie de son contexte. En effet, c’est avec l’accord du coach Hervé Renard que Fayçal Fajr a utilisé son tel pour effectuer l’échauffement en musique 4mn comme nous le faisions en Zambie et Côte d’Ivoire parfois. Il n’y a aucun lieu à polémique. Tous les joueurs de l’équipe nationale sont respectueux de la sélection nationale et de ses règles. À bon entendeur salut ! ».
Fustigé pour son apparente désinvolture, c’était en rythme que s’échauffait Fayçal Fajr à la veille d’un match dont Hervé Renard, le sélectionneur du Maroc, annonce qu’il sera « joué comme si l’on devait se qualifier ». Auront-ils mangé du lion ce soir ? En tout cas, les Lions de l’Atlas auront à cœur de finir en beauté, résolus à « créer des problèmes » à leurs adversaires, comme l’assure Hervé Renard.

Turquie : Ankara en liesse pour célébrer la victoire d’Erdogan.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a clamé sa victoire à la présidentielle et celle de son parti, l’AKP, aux législatives. Ce sera son quatrième mandat et le premier aux pouvoirs exécutifs renforcés.
reportage a voir sur oumma.com.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Les Etats-Unis gèlent leur aide financière à l’Autorité Palestinienne.
.
Les États-Unis ont discrètement gelé leur aide à l’Autorité palestinienne (AP), ont rapporté les médias hébreux.
.
Un palestinien enlevé par l’armée israélienne près de la frontière de Gaza
.
Naplouse : 300 oliviers incendiés par un ballon thermique des colons extrémistes
.
Des dizaines de colons profanent à nouveau la mosquée Al-Aqsa
.
Israël menace de démolir trois maisons palestiniennes à Bethléem
.
43 familles de prisonniers de Gaza visitent leurs enfants à Nafha
.
L’occupation ferme l’entrée principale de la ville de Beit Fajar
.
Un jérusalémite forcé de démolir sa maison par lui-même
.
Un point de contrôle israélien pris pour cible près de Bethléem
.
Arrestations et raids israéliens dans toute la Cisjordanie occupée
.
Haniyeh félicite Erdogan pour sa victoire aux élections
.
3 blessés dans des raids aréiens israéliens sur Gaza
.
L’armée israélienne bloque la route face aux Palestiniens près de Naplouse
.
L’occupation israélienne interdit à 10 palestiniens de traverser Karama
.
Israël promeut un projet de liaison ferroviaire entre Haïfa et l’Arabie Saoudite
.
Un jeune homme succombe à ses blessures subies à la manifestation de Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice

Laisser un commentaire