MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Rabi al Thani 1439.

Flash info du 13 Rabi al Thani 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.actualiteislamiquedebelgique.comwww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Les militaires américains doivent apprendre à se passer du GPS et se baser sur la création d’Allah.
Les Etats-Unis très préoccupés par leur sécurité ont dépensé des milliards de dollars en équipements militaires ultra sophistiqués. Cela va des bombes téléguidées aux drones transmettant des vidéos en temps réel, un matériel coûteux qui empêche toute possibilité d’incursion surprise.
Le GPS a fait son entrée par la grande porte, civil ou militaire, il permet de s’orienter ou de détecter l’ennemi partout dans le monde et dans n’importe quelle circonstance, un instrument devenu au fil du temps indispensable tant pour le citoyen lambda que pour les forces armées. Mais récemment, l’armée américaine s’est demandée ce qu’il se passerait si l’ennemi détruisait son programme de navigation ou simplement brouillait les signaux de ses satellites ?
Un scénario catastrophe sur lequel le Pentagone s’est penché, car plus de 70% des systèmes de combat de l’armée de Terre américaine dépendent du GPS. S’il représente un énorme avantage pour surveiller les autres en permanence, il s’agit aussi d’un aveu de faiblesse dont pourraient se servir certains pays comme la Russie ou la Chine.
Pour pallier à cette éventualité, l’armée de Terre américaine est revenue à l’époque du sextant inventé au 18e siècle. Des cours sur la lecture des cartes topographiques sont à nouveau enseignés aux troupes. L’US Navy n’est pas en reste puisque les marins doivent réapprendre à se diriger grâce aux étoiles avec l’aide du sextant.
Cette prise de conscience américaine nous rappelle qu’Allah soubhanou wa ta‘ala nous a montré comment nous guider grâce aux étoiles et cela sans l’aide d’un GPS ou d’une quelconque technologie inventée par l’homme. Il paraît évident que tout instrument aussi sophistiqué soit-il ne pourra jamais remplacer un atome de la création d’Allah.
Les étoiles comme cela a été révélé dans le Coran ont deux fonctions principales, elles sont à la fois une source de lumière et elles sont utilisées pour la navigation.
Si l’on tient compte de la deuxième fonction et selon les versets du Coran, elles servent de guide pour la navigation et déterminent la bonne direction. Avant l’invention de la boussole, la navigation n’était possible que de nuit à l’aide des étoiles.
« Et c’est Lui qui vous a assigné les étoiles, pour que, par elles, vous vous guidiez dans les ténèbres de la terre et de la mer. Certes, Nous exposons les preuves pour ceux qui savent ! » (Sourate Al-An’am – verset 97).
« Ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles [les gens] se guident » (Sourate Al-Nhal – verset 16).
Cela n’est possible que si les étoiles sont rangées dans un certain ordre dans un endroit fixé pour chacune d’elles. Dans un tel contexte, les positions des étoiles dans le ciel ont une importance particulière comme souligné dans le Coran :
« Non ! … Je jure pas par les positions des étoiles (dans le firmament). Et c’est vraiment un serment solennel, si vous saviez ». (Sourate 56, – versets 75-76).
Et Allah sait mieux.

L’ONU vote quasi unanimement contre la décision de Trump sur Jérusalem.
Après la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’entité sioniste, les Nations Unies ont voté jeudi lors d’une session d’urgence de l’Assemblée générale en faveur d’une résolution rejetant la décision du président américain.
Sur les 193 pays membres, 128 ont voté pour la résolution, neuf contre et 35 se sont abstenus de voter lors d’un scrutin.
Trump avait été jusqu’à menacer de couper l’aide aux membres de l’ONU qui voteraient contre sa décision. Une menace qui n’a pas fait le poids face à la détermination de la grande majorité des participants.
Les autorités Palestiniennes satisfaites de l’issue du vote n’ont pas caché leur soulagement : « Cette décision réaffirme que la juste cause des Palestiniens bénéficie du soutien du droit international […]. Nous allons poursuivre nos efforts à l’ONU et dans d’autres forums internationaux pour mettre fin à l’occupation (israélienne) et créer un État palestinien avec comme capitale Jérusalem-Est », a déclaré le porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas.
Autre son de cloche côté israélien qui avait rejeté par avance le vote sur le statut de Jérusalem. Le premier ministre Netenyahou a qualifié l’ONU de « maison des mensonges » et a martelé que « Jérusalem est la capitale d’Israël, que l’ONU le reconnaisse ou non ».
Les Etats-Unis pour leur part ne décolèrent pas et multiplient les menaces contre l’ONU.
« Les Etats-Unis se souviendront de cette journée qui les a vus cloués au pilori devant l’Assemblée générale pour le seul fait d’exercer notre droit de pays souverain », a déclaré l’ambassadrice américaine à l’ONU Nikki Haley avant le vote, avant d’ajouter : « Nous nous en souviendrons quand on nous demandera encore une fois de verser la plus importante contribution ».
Les Etats-Unis n’ont pas eu l’occasion comme à l’accoutumée de faire jouer leur droit de veto, puisque à l’Assemblée générale de l’ONU, aucun pays n’a de droit de veto et les résolutions ne sont pas contraignantes.

Le terrible danger de la jalousie entre sœurs.
Très souvent, le croyant cherche son bonheur absolu sans chercher à invoquer celui de son frère de religion.
En effet, le musulman devra souhaiter le bien-être d’autrui autant que son propre épanouissement personnel.
A ce sujet, Notre Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a énoncé un hadith qui devrait être une morale quotidienne pour celui qui désire la réussite d’autrui:
« Que quiconque désire être écarte de l’enfer et introduit au paradis fasse en sorte que la mort vienne a lui tandis qu’il croit en Allah et au jour dernier et se comporte avec les gens comme il aimerait qu’ils se comportent avec lui. » (Rapporté dans le recueil authentique de Muslim Abd Allah ibn Amr ibn Al As).
Malheureusement, désirer le bien pour les musulmans ne peut émaner que d’une personne dont le cœur est vierge de toute souillure comme la jalousie, la rancœur et l’orgueil.
De plus, l’envie et la jalousie son des particularités du caractère des juifs et des chrétiens. Ainsi, Allah soubhanou wa ta’ala nous a ordonné de nous éloigner de ces défauts qui ternissent l’âme humaine.
« Envient-ils aux gens (au Prophète sallAllahou ‘alayhi wa salam et à ses compagnons) ce qu’Allah leur a donné de par Sa grâce ? Or, Nous avons donné à la famille d’Abraham le Livre et la Sagesse; et Nous leur avons donné un immense royaume. » (Coran, 4/54).
Le musulman a le devoir d’aimer pour son prochain ce qu’il aime pour lui-même et à détester pour lui ce qu’il déteste pour sa propre personne.
« Est-ce eux qui distribuent la miséricorde de ton Seigneur ? C’est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de ton Seigneur vaut mieux, cependant, que ce qu’ils amassent. » (Coran, 43/32).
Pour éviter de ressentir ce triste sentiment destructeur, le musulman peut invoquer Allah, lire ou méditer le Coran et lire les récits de vie du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) et de ses compagnons.
Notre Messager (sallAllahou ‘alayhi wa salam) nous conseille également dans le cas où nous ressentons de la jalousie envers une personne déterminée, celui acheter un cadeau et lui serrer la main. Le Prophète a dit : « Les poignées de main éliminent la rancœur et l’échange de cadeau, élimine la haine » (rapporté par Malick dans al-Mouwatta, 1413).

Selon Emmanuel Macron « la Palestine n’est pas seule ».
La rencontre vendredi entre Mahmoud Abbas et Emmanuel Macron a eu lieu dans un contexte particulier suite à la décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale de l’état sioniste.
Après le vote de l’Assemblée générale de l’ONU, à une écrasante majorité contre la décision américaine, le chef de l’Autorité Palestinienne a été à la fois soulagé et satisfait de la tournure des événements. Retour ligne automatique
Le statut de la ville sainte est la pierre d’achoppement des négociations entre Palestiniens et israéliens, chacun en revendiquant la paternité.Retour ligne automatique
Pour une fois la France s’est rangée du côté des opprimés en exprimant le souhait de voir vivre deux états côte à côte avec Jérusalem comme capitale.
Au risque de se fâcher définitivement avec son “ami” Netenyahou, le président français a déclaré que « Le rôle de la France est d’être tout à la fois attaché à la stabilité et la sécurité dans la région, la place de la Palestine et la sécurité des Palestiniens et la sécurité pour les Israéliens ».Retour ligne automatique
Il a en outre ajouté que « la Palestine n’est pas seule » tout en rappelant son « attachement au droit international, à la relance d’un processus politique ». Retour ligne automatique
Emmanuel Macron a insisté sur l’absence « d’alternative à la solution des deux États et pas de solution des deux États sans accord entre les parties sur Jérusalem . » Retour ligne automatique
Lors de la visite en France du premier ministre israélien, le chef de l’Etat lui avait demandé « l’arrêt de la colonisation qui mine toute perspective de souveraineté palestinienne ».
Les Etats-Unis plus isolés que jamais sur la scène internationale semblent avoir perdu de leur superbe après les graves erreurs de jugement commises par le président américain, notamment concernant le dossier climat ou dernièrement sur le statut de Jérusalem.

Sur Katibin.fr, rien de neuf.

Sur journal du musulman.fr, rien de neuf.

Sur islam et info.fr, voici les titres.

Palestine : Fawzi a été torturé en prison par les israéliens. VIDEO.
La photo de Fawzi al Juneidi 16 ans a récemment fait le tour du monde en symbolisant l’oppression israélienne contre les palestiniens et la Palestine.
Il attend désormais son jugement qui se déroulera en janvier.
Fawzi a pu témoigné des tortures israéliennes qu’il a subi durant son incarcération.
L’Intifada pour la libération de la Mosquée sainte d’Al Aqsa à Jérusalem et de la Palestine continue malgré les injustices et la barbarie israélienne.
reportage video a voir sur islam et info.fr.

Sur saphirnews.com, rien de neuf.

Sur oumma.com, voici les titres.

Le prix Mandela attribué à titre posthume à Habib Bourguiba, le défunt président de la Tunisie.
Père de la Tunisie moderne sur laquelle il a régné pendant 30 ans, feu Habib Bourguiba, l’ardent « combattant suprême » passé à la postérité pour sa lutte pour l’indépendance de son pays, vient d’être distingué à titre posthume, dix-sept ans après sa mort, par le prix Mandela du Combattant suprême 2017.
Ce prix prestigieux lui a été décerné « en reconnaissance de sa vision de la paix mondiale et de son action pionnière en faveur d’une Tunisie souveraine et moderne et en faveur de la libération de l’Afrique », ainsi que le précise le communiqué de presse de l’Institut Mandela publié jeudi.
Entré dans l’histoire pour avoir su mettre la Tunisie sur les rails du développement, des réformes sociétales et de l’émancipation des femmes, grâce à un statut parmi les plus avancés du monde arabe, le défunt président tunisien s’était illustré à la tête du mouvement de libération nationale qui a évincé le protectorat français du pays, avant d’être propulsé aux plus hautes destinées.
L’ère Bourguiba a fait de la Tunisie une exception dans le monde arabe, le pays du jasmin se distinguant alors par un arsenal juridique progressiste qui constitua une avancée notable notamment pour les droits des femmes. Le Code du statut personnel a aboli la polygamie, instauré le divorce selon une procédure judiciaire, et favorisé une certaine égalité entre les hommes et les femmes.
Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir ce président visionnaire à travers l’entretien qu’il accorda, en juin 1972, à la télévision française, à l’occasion de sa première escale officielle à Paris.
reportage a voir sur oumma.com.

Palestine : Signez la pétition pour la libération d’ Ahed Tamimi !
Ajoutez votre nom sur cette lettre ouverte à tous les leaders mondiaux:
“Nous demandons qu’Ahed et tous les enfants palestiniens soient libérés des prisons israéliennes, sans attendre.La communauté internationale se doit de mettre un terme aux maltraitances et à la détention des enfants palestiniens. Trop c’est trop.
Pour Ahed et à tous les enfants dans les prisons d’Israël: Nous sommes à vos côtés, et vous êtes dans notre coeur. Nous n’abandonnerons pas jusqu’à ce que vous soyez libres. Vous n’êtes pas seuls.”
PLUS D’INFORMATIONS.
Ahed Tamimi a été arrachée de son lit et arrêtée.
Ahed est un enfant, et comme des milliers d’enfants palestiniens, elle pourrait être humiliée et abusée si nous ne la libérons pas rapidement.
Ahed est connue en Palestine parce qu’elle s’est mise en première ligne pour défendre son pays depuis qu’elle a 7 ans. Aujourd’hui cette petite fille a besoin que nous la défendions. Cliquez pour ajouter votre nom en 1 clic – libérons Ahed et tous les enfants prisonniers.
Quand suffisamment d’entre nous aurons signé cette lettre, nous la remettrons aux dirigeants du monde, à l’avocat d’Ahed, et nous ferons en sorte que nos voix soient entendues par Ahed en prison, afin de lui donner force et espoir, au moment où elle doit faire face aux terrifiantes tactiques d’interrogatoires israéliennes.
Pour signer la pétition , allez sur https://secure.avaaz.org .

Algérie : les journalistes de “l’Emission Impossible” sur Beur TV menacés de mort.
C’est un cri de détresse que pousse aujourd’hui le journaliste algérien Abdou Semmar depuis l’autre rive de la Méditerranée, en alertant Oumma sur la campagne de calomnie d’une extrême virulence qui s’abat sur lui et ses collaborateurs de l’émission satirique diffusée sur la chaîne privée Beur TV : la très regardée « Emission Impossible ».
Ce programme n’a, fort malheureusement, jamais aussi bien porté son nom depuis un certain vendredi 22 décembre, date à laquelle leur vie est devenue impossible, pour ne dire pas cauchemardesque…
En effet, ce soir-là, le débat animé par Abdou Semmar, par ailleurs rédacteur en chef d’Algériepart, autour de la relecture du Coran et des Hadiths du Prophète à la lumière des évolutions modernes des sciences, a promu une vision progressiste de la religion qui a provoqué un vif mécontentement parmi les islamistes algériens, allant crescendo au fil des jours pour atteindre son paroxysme.
En l’espace de quelques heures et après avoir essuyé un feu nourri de critiques sur le Net, le présentateur de l’Emission Impossible, ainsi que son équipe de journalistes et comédiens, sont devenus les hommes à abattre, menacés de mort sur les réseaux sociaux. Des photos personnelles ont été détournées et diffusées massivement avec des appels à les agresser dans la rue, mais aussi à vandaliser le siège de Beur TV à Alger.
L’inquiétude a laissé place à la peur qui s’intensifie à mesure que le ton monte du côté de leurs farouches détracteurs et que des pressions s’exercent sur les autorités algériennes pour faire disparaître leur émission. Pourtant, comme le répète inlassablement Abdou Semmar, lui et ses chroniqueurs n’ont fait que leur travail journalistique en donnant la parole à Saïd Djabelkhir, un expert du soufisme qui plaide pour la relecture du Coran à la lumière des évolutions de la science, mais aussi des réalités auxquelles sont confrontés les musulmans du XXIème siècle.
Voici un extrait du message d’alarme que nous a adressé Abdou Semmar :
« Nous sommes vraiment en danger suite à une émission de télévision que nous avons dirigée avec un débat autour du fanatisme religieux, en présence d’un islamologue éclairé et progressiste. Sa lecture de la tradition musulmane a soulevé l’ire des islamistes radicaux en Algérie et nous subissons une énorme campagne de menaces et des pressions sur nos vies. Aujourd’hui, même la chaîne Qatarie Al-Jazeera, connue pour sa proximité avec les islamistes, a diffusé une vidéo où elle nous accuse de porter atteinte à l’Islam ! Nous avons uniquement fait notre travail de journaliste critique ! Les fanatiques s’en servent pour nous attaquer et nos familles commencent à avoir très peur pour nos vies. »
Abdou Semmar, que nous avons reçu à plusieurs reprises sur OummaTV, veut médiatiser largement ce déchaînement de haine pour mieux le dénoncer et déclencher une prise de conscience générale sur la difficulté persistante de débattre, sereinement et intelligemment, de la religion et du fanatisme religieux de l’autre côté de la Méditerranée. Cela se passe de nos jours, dans l’Algérie de 2017.

Palestine : La police israélienne utilise une grenade contre une manifestation pour Ahed Tamimi.
La police israélienne a eu recours à une grenade contre un rassemblement de soutien à Ahed Tamimi, la jeune palestinienne arrêtée par la police après la diffusion d’une vidéo dans laquelle on la voyait gifler un soldat israélien.
reportage a voir sur oumma.com.

Palestine : La riposte d’un couple palestinien contre Trump : prénommer ses triplés Jérusalem, Capitale et Palestine.
A chacun sa manière d’entrer en résistance contre la décision « trumpienne » de faire de Jérusalem la capitale d’Israël, aussi scandaleuse que l’est le triste sire qui l’a prise dans le confort ouaté du Bureau ovale, en piétinant allègrement le droit international…
Parents comblés de beaux triplés, le jeune trentenaire palestinien Nidal Al Sikaly et son épouse ont lancé la riposte la semaine dernière depuis la maternité, convaincus d’avoir trouvé la meilleure des armes pour contrecarrer les sombres desseins nourris par l’hégémonie américano-israélienne : choisir des prénoms à la forte puissance évocatrice pour leurs nourrissons qui, en l’occurrence, sonnent comme des prénoms de guerre pour leur plus grande fierté.
Jérusalem, Capitale et Palestine, tels sont les trois noms qui se sont imposés à eux comme une évidence – les deux premiers ayant été donnés à leurs petits garçons et le troisième à leur petite fille – et qui, lorsqu’il sont mis bout à bout, forment une phrase en arabe qui les galvanise, car elle a la résonance d’un « Sus à l’ennemi ! » exaltant : « Jérusalem est la Capitale de la Palestine ».
« Mon but était de réaffirmer que Jérusalem est une ville palestinienne, arabe et islamique, qui sera toujours la capitale de notre pays », a clamé Nidal Al Sikaly, qui a fait de son opposition à la décision américaine, arbitraire et calamiteuse, le combat de sa vie.
Alors qu’il espère que les dirigeants palestiniens et arabes monteront au front, comme un seul homme, pour contrarier les objectifs du duo maléfique Trump/Netanyahou, l’heureux papa estime qu’il n’aurait pas pu trouver de plus beaux prénoms pour ses bébés.
Et sans attendre, il a d’ores et déjà annoncé que s’il avait le bonheur d’avoir un quatrième enfant, son choix de nom se porterait tout naturellement sur le qualificatif empreint d’onirisme, qui est systématiquement associé à Jérusalem : Eternel.

Sur Mizane.info, rien de neuf.

Sur des domes et des minarets.fr, voici les titres.

Waseem Yousef, le sulfureux imam de la mosquée Cheikh Zayed d’Abu Dhabi.
C’est le monument le plus visité d’Abu Dhabi. La mosquée Cheikh Zayed est l’une des plus grandes au monde, avec une capacité d’accueil de 40 000 fidèles. Son architecture extravagante attire les visiteurs des quatre coins du globe. Son sulfureux imam lui, est beaucoup moins connu en dehors de la région du Golfe.
Waseem Yousef jordano-émirati de 35 ans est l’imam de cette mosquée depuis trois ans. En plus d’assurer les prêches hebdomadaires et les conférences, il intervient également sur plusieurs chaînes de télévision où il répond aux questions des téléspectateurs qui concernant essentiellement la religion. Mais les récents bouleversements géopolitiques dans la région ont mis en lumière un personnage haineux et agressif. Dans sa ligne de mire : le voisin qatari et ses dirigeants, la Turquie et son président Erdogan, les « Frères Musulmans » et les opposants à la politique des Pays du Golfe (hormis le Qatar).
Il a activement soutenu l’isolation et le blocus du Qatar, et ce au nom même de l’Islam, balayant tous les commandements de l’Islam ordonnant la fraternité et la réconciliation des frères ennemis.
Ses tweets particulièrements haineux et violents n’ont pas épargné la Turquie. Récemment, il s’en est pris à son histoire accusant les ottomans d’être des « voleurs » citant nommément Soliman Le Magnifique qui « aurait volé la Pierre Noire » selon lui. « Les ottomans ont colonisé les arabes pour leur soutirer des impôts » prétend-t-il.
Un petit échantillon de ses tweets frôlent le racisme.

Sur tribune lecteurs.com, voici les titres.

EXPLOSION À SAINT- PÉTERSBOURG : LA PISTE TERRORISTE CONFIRMÉE.
Synthèse par Samia Acher :

Le président russe, Vladimir Poutine, a affirmé que l’explosion d’une bombe artisanale laissée à la consigne d’un supermarché de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), qui a fait mercredi 13 blessés, est un « acte terroriste », ont rapporté des médias. »Hier, un acte terroriste a été commis à Saint-Pétersbourg », a déclaré M. Poutine, au début d’une cérémonie de remise des décorations aux militaires russes qui ont participé à l’opération russe en Syrie. L’explosion a frappé l’ancienne capitale impériale russe, qui a déjà été cible d’un attentat meurtrier en avril, alors que les autorités russes s’inquiètent du retour des terroristes partis combattre en Syrie et Irak dans les rangs du groupe terroriste autoproclamé « Etat islamique » (EI/Daech). La Russie, qui intervient militairement en Syrie depuis septembre 2015, « a fait une contribution cruciale dans la défaite des forces criminelles qui ont lancé un défi à toute la civilisation, dans la destruction de l’armée terroriste, d’une dictature barbare », a souligné M. Poutine. Après l’annonce mi-décembre par Vladimir Poutine d’un retrait partiel de ses troupes, les services de sécurité ont dit craindre une arrivée de terroristes de retour de Syrie maintenant que le groupe Daech a perdu la quasi-totalité de son territoire dans ce pays mais aussi en Irak. Mi-décembre, les services de sécurité russes avaient déjà annoncé avoir démantelé une cellule du groupe Daech s’apprêtant à commettre des attentats le 16 décembre à Saint-Pétersbourg, notamment dans la très touristique cathédrale Notre-Damede- Kazan. Le président de la Russie a fait savoir que cette explosion a touché les militaires qui ont participé à l’opération militaire en Syrie. » J’ai ordonné aux services de police russe de liquider immédiatement les malfaiteurs lors de leur interpellation si ces derniers représentent un danger pour la sécurité des forces de l’ordre. De son côté, Dimitri Peskov a fait savoir que ces instructions touchent les personnes qui veulent nuire au pays. Par ailleurs, le comité national russe pour la lutte contre le terrorisme a fait état dans son communiqué de la coordination de l’enquête en diffusant les photos de l’entrée du supermarché. Le même comité a indiqué que une bonbonne dissimulée dans un dépôt de bagages a explosé dans le supermarché, composée de 200 gr de TNT en précisant que les enquêteurs recherchent les commanditaires de cet ignoble. Le fantanka presse a diffusé les photos de la caméra de surveillance du supermarché où se trouvait le suspect. Selon la même source ces photos ont montré un homme vêtu d’un anorak vert avec un sac à dos d’une couleur claire. Le dernier bilan annoncé par les autorités que l’attentat terroriste perpétré lors e cette explosion survenue 4 jours avant le révélions a fait 13 blessés légers dont 6 personnes sont toujours hospitalisées. Lors d’un entretien téléphonique avec son homologue américain Donald Trump , le président russe Poutine l’a remercié pour les renseignements fournies qui ont permis aux forces de l’ordre russe de démanteler le réseau. Après l’annoncé des services de sécurité russe leur le retrait partiel de ses forces en Syrie en décembre, ces derniers ont exprimé leur craintes du retour des djihadistes en Syrie, surtout après que ces derniers ont perdu leur organisation extrémiste en Irak. Le président Poutine a mis l’accent sur la contribution de la Russie dans la défaite des forces criminelles dans sa lutte contre l’armée terroriste dictateur.
S.A.

Coupe d’Algérie (32es de finale) : La JS Kabylie et le MC Oran premiers qualifiés aux seizièmes de finale.
La JS Kabylie et le MC Oran se sont qualifiés aux 16es de finales de la Coupe d’Algérie de football, en battant respectivement l’ES Ben Aknoun (1-0) et le MCB Oued Sly (1-0), jeudi pour le compte des 32es de finale. La JS Kabylie qui s’est imposée grâce à un but de Benaldjia (8e) sur corner direct, accueillera en 16es de finale programmés les 12 et 13 janvier, le vainqueur du match USMM Hadjout – RCB Oued RÆhiou, prévu lundi prochain (14h00). De son côté, le MC Oran qualifié grâce à la réalisation de Tiaiba (63e), défiera en déplacement le vainqueur du match RC Relizane – NRB Telaghema, prévu samedi 30 (14h00).

Les nouveaux prix applicables dès le premier janvier 2018 : Le carburant flambe.
Les nouveaux prix à la pompe des carburants calculés en TTC, applicables à compter du 1er janvier 2018 sur tout le territoire national, ont été rendus publics, jeudi, par l’Autorité de Régulation des Hydrocarbures (ARH) relevant du ministère de l’Energie. » Le prix de l’essence normale passera à 38,95 DA/litre (contre 32,69 DA en 2017), celui de l’Essence super à 41,97 Da/litre (contre 35,72 DA en 2017), et celui de l’essence sans plomb à 41,62 DA/litre (contre 35,33 DA) « , a indiqué un communiqué de l’ARH. Le prix du gas-oil passera à 23,06 DA/litre (contre 20,42 DA) tandis que le prix du GPL-c restera inchangé par rapport à 2017 (9 DA/litre), selon la même source. Ce réajustement vient en application de l’article 33 de la LF 2018 et de la décision de l’ARH n 76 du 25 décembre 2017, précise le communiqué. La méthodologie d’ajustement du prix du pétrole brut entrée-raffinerie, utilisé dans la détermination du prix de vente des produits pétroliers sur le marché national, est quand à elle définie par le décret exécutif n 08-289 du 20 septembre 2008. La méthodologie d’ajustement du prix du pétrole brut entrée-raffinerie, utilisé dans la détermination du prix de vente des produits pétroliers sur le marché national, est quant à elle définie par le décret exécutif n°08-289 du 20 septembre 2008.Pour rappel, la loi de finances 2018 a introduit une augmentation de la Taxe sur les produits pétroliers (TPP) applicable sur les carburants. Cette hausse est de 5 DA/litre pour l’essence et de 2 DA/litre pour le gasoil. L’exposé des motifs du projet de cette loi avait expliqué que le réajustement des prix des carburants s’inscrivait dans le cadre d’une démarche globale et graduelle qui vise à rationaliser leur consommation, réduire leurs importations, augmenter les recettes fiscales, diminuer les subventions budgétaires, préserver l’environnement et endiguer le phénomène de la contrebande frontalière. L’augmentation des prix des carburants en 2018 devrait générer des recettes supplémentaires de plus de 60 milliards DA.
A.M.

INCENDIE EN CALIFORNIE : LE PLUS DÉVASTATEUR DEPUIS DES LUSTRES.
Depuis 1932, date à laquelle l’Etat de l’Ouest américain a commencé à compiler des données sur les feux, jamais un incendie aussi important ne s’était déclaré. I l a réduit en cendres une surface équivalente aux villes de New York, Washington et San Francisco réunies. Le gigantesque brasier qui ravage le sudouest de la Californie depuis le 4 décembre, baptisé » le feu Thomas « , a déjà détruit environ 110 600 hectares et 1 063 bâtiments, rapporte CNN. Samedi 23 décembre, l’administration qui gère les forêts et les incendies dans la région (l’USFS Fire-California) a indiqué qu’il s’agissait désormais du sinistre le plus important jamais enregistré dans cet Etat de l’ouest des Etats-Unis. Toujours selon l’USFS Fire-California, l’incendie est toujours en cours, même s’il est contenu à 65%. Jusqu’alors, l’incendie le plus dévastateur jamais enregistré en Californie était » le feu de Cedar « , en octobre 2003. Il avait carbonisé plus 110 000 hectares et détruit presque 3 000 structures. Il est suivi de l’incendie Rush, en 2012, avec là aussi près de 110 000 hectares brûlés. La Californie établit un registre des incendies depuis 1932. La Californie a connu en décembre une série d’incendies dont la plupart ont été contenus. L’incendie Thomas est en revanche le seul à avoir fait des victimes. Cory Iverson, un pompier originaire de San Diego, a été tué dans le comté de Ventura, au nord-ouest de Los Angeles. Une femme de 70 ans a également été tuée dans un accident alors qu’elle tentait de fuir les flammes dans sa voiture. Pour le gouverneur de Californie, Jerry Brown, ces incendies devraient servir d’avertissement sur les menaces liées au changement climatique. » Ce qui est important, c’est que ces incendies vont devenir très fréquents, c’est ce que la science nous dit « , a déclaré Jerry Brown. » C’est un véritable signe de malheurs à venir et avec un peu de chance, cela servira à réveiller les gens qui sont trop complaisants aujourd’hui « , a-t-il ajouté.

Nouvelles villes : Des projets mort-nés ?
Depuis une dizaine d’années, des projets de nouvelles villes devaient voir le jour. Mais jusquelà, aucune cité neuve n’a vu le jour. Les projets ont tout simplement pris un retard considérable dans leur avènement.

On se rappelle qu’une liste de nouvelles villes telles que Boughezoul, Bouinan, El Ménéa et la nouvelle agglomération de Hassi Messaoud étaient les promesses de voir un jour ces nouvelles villes prospérer dans le cadre du nouvel aménagement du territoire. Une exception est à remarquer pour la ville de Sidi Abdellah qui a bénéficié de terrains pour la construction de milliers de logements et d’autres infrastructures. Il faut relever que des conseils de ministres et les différents gouvernements avaient actionné un plan de bataille avec un financement conséquent pour ces nouvelles villes. Des conférences et des séminaires se sont multipliés pour faire avancer ces projets qui devaient prendre une allure de cités modernes avec toutes les commodités qu’elles devaient offrir. La première tentative qui allait justifier ces projets était inscrite dans le cadre du nouveau schéma directeur de l’aménagement du territoire dont une loi cadre avait été validée par les autorités publiques en 2010. Des entreprises de construction avec des partenaires étrangers se sont empressées de conclure des contrats et attendaient le feu vert de l’exécutif pour se mettre en action. Des terrains ont été choisis et le foncier était disponible pour faire aboutir des constructions de logements, des infrastructures urbaines, hôpitaux, écoles et même des piscines. Des estimations ont été livrés sur ces nouveaux projets parlant de 1500 milliards de DA pour ces villes. Tout devait donc être prêt à l’horizon 2015. Mais les prémices du ratage ont commencé bien avant lorsque le gouvernement de l’époque a estimé que ces nouvelles villes n’étaient pas une priorité absolue et que l’argent devrait être injecté dans d’autres secteurs. Quant à la nouvelle ville devant remplacer Hassi Messaoud dans une enclave non loin, ce projet a traîné en longueur. Le ballet incessant des visites de différents ministres devait assurer de la mise en place du projet. Le groupe Cosider qui possède l’expérience avérée a été choisi pour une ville qui devait abriter la population de Hassi Messaoud menacée par les incidents des pipes souterrains qui peuvent causer autant de dégâts. La maquette de cette nouvelle ville a été commentée et étalée publiquement par les hauts responsables du projet qui avaient estimé que cette nouvelle ville du sud était dans la bonne voie. Or, à première vue, il ne se passe pas grand-chose sauf que des camions et bulldozers créent des bourdons en s’attelant à un chantier qui n’a pas encore fixé définitivement son calendrier d’exécution. Et là encore, on ignore le budget consacré à cette ville qui a été longtemps présentée comme le projet sophistiqué pour les futurs habitants de Hassi-Messaoud. D’autres initiatives dans ce cadre ont été lancées comme la nouvelle ville d’Oran de 2000 hectares située à Dayet Morsli prés de Oued Tlélat. Un projet qui a été lancé en 2013 avait prévu une extension de la croissance urbaine de la métropole oranaise et devant abriter 350.000 habitants pour 100.000 logements à bâtir. Cependant, le constat fait autour de cette ville baptisée » El Djadida » fait l’unanimité sur un projet fantôme où seule l’usine Renault a été implantée dans cette région. Il y lieu de s’interroger sur ces effets d’annonce qui n’aboutissent à rien. Des milliards sont-ils partis en fumée pour des projets qui n’ont pas réussi à s’implanter ? La question est de taille pour dire que l’Algérie n’a pas besoin de ces projets mort-nés.
Farid Larbaoui.

Sur Actualite islamique de Belgique, rien de neuf.

Sur agence media palestine.fr, rien de neuf.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

31 blessés dans des affrontements avec l’occupation à Jérusalem
.
31 Palestiniens ont été blessés et étouffés lors d’affrontements ont éclaté samedi, avec les forces armées d’occupation israélienne dans la ville d’Abou Dis à Jérusalem occupée.
.
L’occupation approuve un plan anti-BDS de 72 millions de dollars
.
Erdogan met en garde l’Amérique et Israël contre l’escalade de violences à Jérusalem
.
Expansion de la colonie Bruchin au détriment des terres de Bruqin
.
Offensive israélienne au sud de Jénine et un jeune homme arrêté
.
L’Etat d’Occupation a présenté sa demande de retrait de l’UNESCO
.
Gaza: Un jeune homme succombe à ses graves blessures
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête 4 ex-prisonniers et continue à détenir des dizaines d’autres
.
Le Hamas condamne l’attentat contre l’Eglise de Mar Mina à Helwan en Egypte
.
L’occupation libère la plus jeune prisonnière palestinienne
.
Raids israéliens à l’est de Gaza
.
Des colons attaquent le quartier Jabir à Hébron
.
L’occupation arrête la mère de trois détenus de Balata
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui

flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz

Laisser un commentaire