MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone
Flash info du 26 Ramadan 1437. – MouslimRadio

Flash info du 26 Ramadan 1437.

Flash info du 26 Ramadan 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Poutine et Erdogan se réconcilient dans la crise russo-turque.

Cela faisait sept mois que Moscou et Istanbul étaient en conflit. Un bombardier russe avait été abattu au dessus de la frontière turquo-syrienne, brouillant les relations diplomatiques entre les deux pays. Mais la page semble être tournée à présent.

La Turquie a présenté ses excuses.

Le Kremlin a déclaré que la Russie avait fait le premier pas dans cette réconciliation. Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont entretenus au téléphone. Dans les déclarations officielles, il est indiqué que les conditions étaient réunies pour aller de l’avant. Le président turc a présenté ses excuses après que des chasseurs aient abattu un avion de chasse russe le 24 novembre 2015, tuant le pilote. A l’époque, la Turquie avait estimé que le survol avait lieu dans son espace aérien et cela représentait donc une violation du territoire. Cet incident diplomatique avait brouillé les deux pays et suscité des déclarations très virulentes. En effet, des membres du gouvernement russe parlaient de la corruption d’Erdogan. Il n’y avait plus de vols charters russes à destination de la Turquie, les visas étaient rétablis sans parler de l’embargo sur les importations en fruits et légumes.

Décidément c’est le mois de la bonne entente pour la Turquie. Après avoir renoué les liens avec Israël, cela se répète avec la Russie. Mais le rapprochement avec Tel Aviv aurait-il justement poussé davantage les commanditaires des attentats de l’aéroport à Istanbul ?

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Australie : explosion d’une bombe pendant la prière.

Une bombe a explosé près d’une mosquée alors que les fidèles étaient en pleine prière.

Un acte islamophobe.

Une bombe incendiaire a explosé mardi soir près d’une mosquée de l’ouest de l’Australie à l’heure de la prière de tarawih (prière surérogatoire du ramadan). A ce moment là une centaine de fidèles étaient dans la mosquée, et selon certaines sources, beaucoup auraient refusé de se laisser intimider et auraient continué leur prière malgré le danger.

Un bilan rassurant.

D’après les premiers éléments, cette explosion n’a pas fait de blessés. Quatre véhicules ont été endommagés, dont un complètement détruit. « Un graffiti contre l’islam a été découvert sur un mur jouxtant l’établissement », a indiqué la police, ajoutant qu’il s’agit sans doute d’un acte criminel de haine. Un porte-parole de la police locale a affirmé que trois personnes avaient été aperçues en fuite après l’explosion. Une enquête est en cours.

Les actes islamophobes se font de plus en plus nombreux mais aussi de plus en plus violents. Cette fois-ci c’est une bombe qui a visé notre communauté, mais lorsque nous sommes les victimes, on ne parlera ni de terrorisme, ni d’attentat.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Allemagne : Un jeune réfugié syrien trouve 150 000 € et les remet à la Police.

D’après le journal britannique The Guardian, un jeune réfugié syrien de 25 ans qui a trouvé la coquette somme de 150 000 euros a décidé de remettre cette argent à la police de la ville de Minden en Allemagne. Ce geste d’honnêteté qualifié « d’acte héroïque » par les autorités locales.

« Ce jeune homme a eu un comportement exemplaire et mérite beaucoup d’estime. Les gens nous ramènent souvent des petites sommes, mais autant d’argent, c’est vraiment exceptionnel » a commenté la police de Minden dans un communiqué.

Réfugié syrien en Allemagne depuis un an.

Ce réfugié syrien a trouvé l’importante somme d’argent dans un placard que lui avait donné une association caritative qui vient en aide aux migrants. Il a découvert 50 000 € en billets de banque et 100 000€ dans un livret d’épargne caché sous une planche.

L’honnête homme est réfugié en Allemagne depuis un an. Il apprend actuellement l’allemand et souhaite poursuivre ses études, après un diplôme en technologies de la communication obtenu en Syrie.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Australie : Geste de solidarité d’un père avec les musulmans de Thornlie.

Pour exprimer sa solidarité avec les musulmans, un père accompagné de sa fille a déposé des fleurs en face de la mosquée et de l’université islamique de Thornlie en Australie après l’explosion d’une bombe incendiaire mardi soir.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Secours Islamique France : Nour a besoin de vous !

Jusqu’au 05 Juillet Nour illumine votre journée que vous preniez un RER plein de monde ,que vous soyez dans les bouchons dans le 94, 93, 91, ou que vous vous baladez dans les rues du 77.

Pour ce mois de Ramadan, le Secours Islamique France vous présente Nour, cette jolie petite fille aux yeux lumineux et au sourire radieux.

Versez votre Zakat Al Fitr au Secours Islamique France pour illuminez le ramadan de Nour et de milliers d’autres enfants a Gaza, au Pakistan ou même en France.

Rendez-vous sur : www.secours-islamique.org
.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Japon : Ftor géant partagé entre musulmans et non musulmans #Ramadan 2016.

Au Nord Est du Japon à Shizuoka, l’association musulmane locale a offert un ftour aux japonais non musulmans.

C’est ainsi que grands et petits ont pu se retrouver autour d’un bon repas. Puis la soirée s’est déroulée dans la sérénité et la convivialité lors d’ateliers sur le port du foulard et de henné.

L’évènement a été un grand succès. En effet, le président de l’association musulmane de Shizuoka, Yassine Essaidi, un Japonais d’origine marocaine a déclaré à Yabiladi :

« Nous voulions leur expliquer ce que c’est que le ramadan et comment jeûner. L’événement a été d’un grand succès. ».

Une excellente initiative !

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Cameroun : 11 morts après un attentat contre une mosquée.

Un jeune garçon s’est fait exploser à proximité d’une mosquée, mercredi 29 juin à Djakana, au nord du Cameroun, près de la frontière nigériane. L’attentat perpétré après la rupture du jeûne a fait au moins 11 morts et s’apparente à une attaque du groupe terroriste Boko Haram.

« Ce sont des membres de comité de vigilance, c’est-à-dire des civils volontaires chargé de traquer les combattants de Boko Haram, qui ont été majoritairement tués, rapporte Moïse Gomis, correspondant de France 24 au Nigeria.
« Ils étaient rassemblés dans une salle vidéo lorsqu’un kamikaze s’est infiltré et a actionné sa charge explosive. »

Boko Haram, qui subit d’important revers depuis plusieurs mois, multiplie les attaques kamikazes contre des mosquées, des marchés ou des gares routières en utilisant des enfants et des femmes.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : La promesse du récépissé de contrôle d’identité enterrée à l’Assemblée nationale.

A l’issue de deux heures de débats dans l’hémicycle, l’expérimentation d’une instauration de récépissés de contrôles d’identité a été évincé du projet de loi « égalité et citoyenneté » par l’Assemblée nationale mercredi 29 juin. Les amendements, déposés entre autres par le socialiste Benoît Hamon et l’écologiste Eric Alauzet, n’ont pas obtenu le soutien du gouvernement et, par conséquent, d’une partie des socialistes. Ils ont été refusés par la droite.

Par 55 voix contre 18 et 6 abstentions, les députés ont donc enterré une nouvelle fois cette proposition émanant de collectifs antiracistes tels que Stop le contrôle au faciès.

Mardi, la commission des Finances de l’Assemblée nationale a retoqué les amendements en faveur du récépissé. Elle a invoqué l’article 40 de la Constitution qui déclare irrecevable tout amendement qui aurait « pour conséquence soit une diminution des ressources publiques, soit la création ou l’aggravation d’une charge publique ». La commission a ainsi estimé que le récépissé coûterait trop cher à l’Etat…

Le rapporteur général le député Razzy Hammadi a déposé dans la foulée des amendements demandant une expérimentation. Mais pour le député Pouria Amirshahi, « la veulerie du gouvernement et la pleutrerie de certains députés socialistes ont satisfait la demande de la droite : le récépissé ne sera même pas expérimenté. La noblesse de la politique, c’est d’assumer ses convictions ».

Dénonçant le volte-face de plusieurs députés socialistes, les militants contre le contrôle au faciès n’ont pas manqué d’exprimer leur colère face à l’abandon du récépissé pour des raisons financières qui ne sont pas fondées. Le député Noël Mamère déplore une « forme de reniement », constatant « à peu près le même scénario qu’avec la promesse de François Mitterrand en 1981 sur le vote des étrangers aux élections locales ». François Hollande avait en effet de la création de ce récépissé une promesse de campagne en 2012.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Les Palestiniens, dindons de la farce turque ?

Annoncée à Rome le 27 juin, la réconciliation entre Israël et la Turquie semble combler d’aise de nombreux commentateurs. Manifestement ravis, ils ne cachent pas leur joie de voir cette puissance régionale rompre son isolement et se tailler un rôle sur mesure au bénéfice, disent-ils, d’un règlement du conflit israélo-palestinien. Mais que cette lune de miel entre Tel Aviv et Ankara couve de sérieuses désillusions semble leur échapper.

A l’évidence, les Etats-Unis sont les principaux bénéficiaires de ce réalignement d’Ankara sur un agenda qui est le leur. En mettant un terme à la querelle entre ses deux alliés, l’accord renoue les fils de la toile méticuleusement jetée par Washington sur la région. Il met fin à cette anomalie qui voyait, depuis six ans, la principale forteresse de l’OTAN et l’appendice colonial de l’Occident savourer les délices d’une surenchère qui, pour demeurer verbale, n’en était pas moins nuisible aux intérêts de la puissance dominante.

Conformément à la doctrine du « leading from behind », les USA consentent à sous-traiter à leurs relais régionaux le maintien d’une hégémonie devenue économe de ses moyens militaires. Mais ils exigent aussi de leurs affidés un minimum de cohésion face aux forces du mal. C’est désormais chose faite. Pour prix de son ralliement, Erdogan n’a obtenu qu’une indemnisation financière des familles des dix victimes du « Mavi Marmara ». Quand on pense aux diatribes proférées par Ankara contre la « barbarie israélienne » depuis 2010, on peut dire qu’Israël s’en tire à bon compte.

Pour Tel Aviv, l’opération est triplement bénéfique. En gommant ce contentieux, la Turquie ne réintègre pas seulement la normalité atlantiste de la « pax americana ». Elle offre aussi à l’occupant israélien une occasion de se refaire une virginité islamique. Soudain frappée d’inanité, la rhétorique vengeresse d’Ankara contre l’occupant s’est miraculeusement transformée en son contraire. Finis les anathèmes où Erdogan s’étranglait d’indignation devant les crimes sionistes ! On les remplace désormais par des discours lénifiants sur la paix et la coopération.

Mais surtout, place au business ! A Rome, on n’a pas manqué de faire miroiter les perspectives radieuses offertes par les gisements de gaz situés en Méditerranée orientale, dans les eaux territoriales de la Palestine occupée, et dont Israël entend bien s’approprier l’énorme potentiel. Afin d’assurer à cette production gazière des débouchés européens générateurs de profits vertigineux, la Turquie constitue alors une porte d’entrée incontournable, d’autant que sa rupture avec la Russie l’a elle-même privée de sa source d’approvisionnement habituelle.

De ce réalignement turc, qui n’est somme toute qu’un retour à la situation qui prévalait jusqu’en 2010, Israël touche des dividendes considérables sur le plan symbolique, puisqu’un grand pays musulman lui tend la main quasiment pour rien, et sur le plan économique, puisque ce pays lui offre sur un plateau le marché européen des hydrocarbures. Mais il pourrait aussi toucher les dividendes politiques d’une domestication de la résistance palestinienne dont Ankara entend lui fournir le moyen.

Car lors des négociations, la Turquie a effectivement demandé en guise de contrepartie la levée du blocus israélien de Gaza. Accréditant cette fable destinée à faire avaler aux Palestiniens la pilule de la normalisation avec l’occupant, elle a centré sa communication sur cette dimension du futur accord. Mais lorsque le partenaire israélien l’a pulvérisée en plein vol dans la phase finale des négociations, la Turquie s’est pliée au diktat.

C’est dans cette séquence qu’est intervenue la direction du Hamas. Elle n’a sans doute jamais cru à cette chimère. Mais il lui fallait donner le change pour ne pas froisser un protecteur turc vers lequel l’affinité idéologique et la crainte de son isolement l’ont poussée depuis la rupture avec Damas. Au sein de l’organisation palestinienne, la tendance au compromis a pris le dessus sur la tendance d’inspiration iranienne, rétive à des intrigues dont le bénéfice pour la résistance est inexistant. Tranchant dans le vif depuis Doha, Khaled Mechaal a finalement fait part de sa compréhension pour la politique turque et le Hamas a fait son deuil d’une levée du blocus.

Faute d’avoir pu obtenir l’essentiel, Ankara a cependant promis la mise en place d’un dispositif qui constitue la seule nouveauté de l’accord israélo-turc. La Turquie financerait à Gaza la construction d’un port, d’un hôpital et d’une centrale électrique, et elle acheminerait une aide humanitaire massive via le port israélien d’Ashdod. Impuissante à faire lever le blocus sioniste, elle offrirait ainsi, sous le contrôle de l’occupant, des compensations matérielles aux Palestiniens de Gaza. Evidemment, cette initiative en faveur de la population civile se paierait d’une injonction faite à la résistance armée de suspendre ses opérations. Dans un processus qui ressemble à des accords d’Oslo en miniature, la Turquie se proposerait-elle d’amadouer le Hamas, comme les puissances occidentales ont fini par domestiquer l’OLP ?

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

La biodiversité en Palestine, un musée naturel dégradé par les occupants.
.
Des tags racistes à l’ouest de Bethléem.
.
Un véhicule de colons prend feu à Ramallah et la sécurité de l’Autorité Palestinienne intervient.
.
Une enfant blessée par l’occupation israélienne à Silwan.
.
Le Hamas condamne l’attentat d’Istanbul et présente ses condoléances aux familles des victimes.
.
Les Palestiniens d’Europe condamnent l’attentat terroriste de l’Aéroport Ataturk.
.
L’occupation libère le père de Baha Alyan et l’assigne à résidence.
.
Le député Khudari appelle à traduire les paroles de Ban Ki-Moon en actions.
.
La présidence turque: Notre position pro-Palestine ne changera pas.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire