MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 15 Joumada at Thani 1437.

Flash info du 15 Joumada at Thani 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Palestine : Al-Aqsa : la Jordanie installera des caméras de surveillance cette semaine.

En octobre dernier, Israël avait interdit l’installation de caméras de surveillance dans l’enceinte de la mosquée Al Aqsa. Aujourd’hui, la décision d’installer des caméras a été relancée et sera appliquée dans le courant de la semaine inchaAllah.

L’installation de ces caméras de surveillance se fera par une agence jordanienne. En effet, rappelons que la mosquée sacrée est sous la surveillance des jordaniens. L’Anadolu Agency a rapporté que tout était prêt pour l’installation, comme l’a affirmé le ministre du Waqf et des affaires religieuses.

La présence de caméras sur le lieu de culte aura une double utilité d’après Mohammed Al Moumni, porte-parole du gouvernement. Il explique ainsi que les caméras permettront « aux 1,7 milliards de musulmans dans le monde entier de voir al Aqsa et les fidèles à l’intérieur ». Au delà de cela, les caméras auront pour intérêt de surveiller les agissements de l’armée israélienne : « de cette façon, les violations israéliennes pourront être documentées ».

La date de cette installation de caméras n’a pas été précisée. Tout le matériel est prêt ainsi que l’équipe d’installation. En espérant que l’armée israélienne n’intervienne pas, pour une fois, dans le peu de droits qu’il reste aux palestiniens.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Les paroles de bon sens d’un vieil homme sur les attentats de Belgique.

Les attentats de Belgique ont une nouvelle fois provoqué d’énormes remous suite à la divulgation de l’origine des terroristes, alimentant ainsi l’amalgame.

« Ils n’ont rien dans la tête ».

Quand certains ne cesseront de justifier leur non appartenance à la secte Daesh, ce vieux belge vivant en Belgique depuis plusieurs années a été très direct : l’Islam, ce n’est pas ça.

RESPECT à cet hommeRESPECT à cet homme pour ces paroles qui viennent du fond du coeur !! Bravo pour le message et pour remercier la Belgique, notre terre d’accueil à tous.

Posté par diam’s sur mardi 22 mars 2016

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Allemagne : la vie d’un leader néo-nazi a été sauvée par 2 réfugiés syriens !

Stefan Jagsch, responsable du parti allemand néo-nazi NPD a héroïquement été sauvé par deux réfugiés syriens.

« L’ironie du sort ».

Mercredi dernier, Stefan Jagsch a été victime d’un accident de voiture après que son véhicule soit entré « en collision frontale avec un arbre », a rapporté le quotidien allemand Frankfurter Rundschau. Deux réfugiés syriens qui passaient par cet endroit au moment de l’accident n’ont pas hésité à accourir au secours de la victime. En quelques minutes, ces premiers ont réussi à évacuer le leader néo-nazi avant de lui octroyer les premiers soins de secours, lui sauvant ainsi la vie selon un porte-parole des pompiers volontaires de Büdingen.

Plusieurs médias allemands rapportent que les deux « héros » sont ensuite partis juste avant l’arrivée des pompiers.

Le NPD est décrit comme « une formation raciste, antisémite et révisionniste qui fait actuellement l’objet d’une procédure d’interdiction en cours d’examen par la justice allemande. Insignifiant au niveau national, le NPD a obtenu ses plus gros scores électoraux dans certaines régions d’ex-RDA. »

On se demande maintenant comment se sent ce néo-nazi, xénophobe et anti-migrants après avoir été sauvé par des personnes qu’il qualifiait de « primates hors-la-loi ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


En Tunisie, face à la menace terroriste, l’état d’urgence est prolongé… et après ?

De l’autre côté de la Méditerranée, en Tunisie, la menace terroriste est omniprésente. Afin de sécuriser tant bien que mal le pays, il a été décidé de prolonger l’état d’urgence. Il est déjà en place depuis novembre 2015 mais est-ce vraiment efficace ?
Interdire les réunions, contrôler la presse…

En mars 2015, l’attaque au musée du Bardo plongeait le pays dans la terreur des attentats touchant aussi bien des locaux que des étrangers. Puis en juin, à Sousse, sur une plage, une fusillade avait lieu. En fin d’année dernière, à Tunis, un attentat-suicide faisait exploser un bus de la garde présidentielle, l’état d’urgence était alors décrété. Ainsi les autorités ont interdit les grèves et les réunions. Il a aussi été décidé de fermer de manière provisoire les salles de spectacles et de rassemblements et de contrôler la presse si besoin. En février, cet état d’urgence était déjà prolongé d’un mois. Début mars, les autorités n’ont pourtant pas réussi à empêcher une attaque sur des installations militaires de Ben Guerdane. Les terroristes auraient bénéficié certainement d’une frontière assez poreuse avec la Libye où l’Etat islamique s’est installé.

Malheureusement l’état d’urgence protège-t-il réellement des menaces terroristes ? Certainement pas, car ceux prêts à tuer aveuglement sont partout et s’attaquent à des non-musulmans et des musulmans. Tous des victimes de ces cerveaux fous réalisant une mauvaise lecture de l’islam.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Après les attentats de Bruxelles, #StopIslam, le hashtag de la honte atteint 400 000 tweets.

Le hashtag #StopIslam lancé par l’extrême droite sur Twitter a atteint 400 000 tweets. Un chiffre impressionnant qui démontre la situation inquiétante dans laquelle se trouve la communauté musulmane.

Dans cette forêt de caractères, des avis de tout bord sont échangés, allant des déclarations telles que le « but de ces attentats étaient de nous diviser et c’est réussi », ou que « cela n’a rien à voir avec l’islam » ou pour d’autres à l’extrême droite que « toute cette violence est dû à « l’immigration invasion » ».

Dans tous les cas, la situation est dramatique surtout que ce hashtag arrive seulement un jour après la campagne du gouvernement contre le racisme et l’islamophobie. Les amalgames comme les préjugés ne cessent de grandir tandis que de nombreux professeurs, imams et militants associatifs tentent de faire de la pédagogie pour expliquer l’islam.

Mais l’extrême droite a trouvé la parade. Plutôt que de tenter d’analyser la situation et trouver des solutions, elle récupère la peine pour la transformer en haine contre l’autre. Même si cet « autre » n’a rien à voir avec les attentats.

#PasDamalgames un hashtag qui est de plus en plus utilisé par les groupes radicaux identitaires pour se moquer de la tentative de cohésion dans le pays. « Ce sont surement des suédois »… Des commentaires ironiques pour contrer les accusations de racisme tout en stigmatisant une couleur de peau, une religion ou tout simplement des maghrébins.

Face à cette montée de la haine sur les réseaux sociaux, il semblerait que les autorités soient désemparées, tout comme Twitter ou Facebook qui la plupart du temps ne réagissent pas aux commentaires et tweets racistes.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Après les attentats de Bruxelles : l’Europe sous sécurité maximale.

Après les attentats de Bruxelles de ce matin, l’Europe est sous le choc, paralysée et proclame un système sécuritaire maximal.

L’aéroport Zaventem de Belgique a été secoué par plusieurs explosions ce mardi matin. Il est désormais totalement fermé. Les transports publics bruxellois; bus, trams et métros, ont également subi une explosion et sont désormais à l’arrêt.

Côté France, ce sont 1 600 policiers et gendarmes supplémentaires qui seront déployés dans tout l’hexagone. Les lieux de transport, aéroports, gares et transports en commun dans leur généralité connaissent un renforcement des mesures sécuritaires. Les trains venant de Bruxelles seront systématiquement contrôlés.

Les vols en destination de Bruxelles ont été arrêtés, cinq vols internationaux pour la Belgique vont même dérouter vers des aéroports français ou font demi-tour.

Le président François Hollande a insisté sur « les dispositions indispensables face à la gravité de la menace » qui doivent être prises en Europe, . tout en formulant son soutien auprès du peuple belge et des familles des victimes : « La France, qui a été elle-même attaquée en janvier et novembre dernier, y prend toute sa part ».

On dénombrerait huit français tués dans les attentats ce mardi.

Les mesures de sécurité sont également revus à la hausse en Grande-Bretagne en soulignant :

« Nous faisons face à une menace terroriste très concrète à travers les différents pays européens et nous devons l’affronter par tous les moyens ».

Toutefois il n’y aura pas de lockdown en Belgique, information confirmée par le ministre-président bruxellois. Trois jours de deuil national ont été proclamés.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Bernie Sanders appelle au respect des droits des Palestiniens.

Le sénateur du Vermont a souligné le fait qu’un accord de paix final entre Palestiniens et Israéliens devrait inclure le besoin de sécurité des Palestiniens, leurs droits à l’eau et la fin du blocus de Gaza

Bernie Sanders – le seul candidat à la présidentielle américaine à avoir décliné une invitation à prononcer un discours pendant le sommet de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), qui se déroule actuellement à Washington, DC – s’est exprimé sur le conflit israélo-palestinien lors de son étape de campagne dans l’Utah lundi.

Alors que la favorite démocrate Hillary Clinton et la tête de course des républicains Donald Trump ont pris la parole lors de ce rassemblement annuel pro-Israël, intitulé cette année « Come Together » (« s’unir »), le discours de politique moyen-orientale de Sanders a été peut-être le plus détaillé et le plus audacieux de toute sa campagne.

« Pour parvenir à un résultat positif, nous devons être l’ami non seulement d’Israël mais aussi du peuple palestinien, qui, à Gaza, souffre du chômage à un taux égal à 44 % – le plus haut du monde – et d’un taux de pauvreté presque équivalent », a déclaré Sanders. « Il y a trop de souffrance à Gaza pour que l’on puisse l’ignorer. »

Il a jouté qu’une réelle solution au conflit israélo-palestinien ne signifierait pas seulement la sécurité pour Israël, mais aussi pour les Palestiniens.

« La paix signifie aussi la sécurité pour chaque Palestinien. Elle signifie l’obtention de l’autodétermination, des droits civils et du bien-être économique pour le peuple palestinien », a déclaré Sanders, selon des remarques préparées à l’avance et publiées sur son site de campagne. Sa proposition de s’exprimer au sommet de l’AIPAC par vidéo-conférence avait été déclinée par les organisateurs.

« La paix signifiera mettre un terme à ce qui équivaut à l’occupation des territoires palestiniens, en établissant des frontières décidées d’un commun accord et en retirant les colonies de Cisjordanie », a ajouté Sanders. « La paix signifiera aussi mettre un terme au blocus économique de Gaza. »

Le sénateur démocrate socialiste du Vermont, de confession juive, a poursuivi en détaillant son opposition à la politique israélienne d’appropriation des ressources en eau de Cisjordanie.

La paix « signifiera une distribution durable et équitable des précieuses ressources en eau afin qu’Israël et la Palestine puissent tous deux prospérer comme voisins. À l’heure actuelle, Israël contrôle 80 % des réserves en eau de Cisjordanie », a-t-il indiqué.

« Un approvisionnement en eau inadéquat a contribué à la dégradation et à la désertification de la terre palestinienne. Une paix durable devra reconnaître que les Palestiniens ont le droit de contrôler leurs propres vies, et il n’y a rien dont la vie humaine a plus besoin que de l’eau. »

Bien que les remarques de Sanders puissent avoir été accueillies par des huées auprès du public de l’AIPAC, une part significative de son discours était toutefois consacrée à son engagement à maintenir la relation des États-Unis avec Israël. Il a même évoqué l’époque où il a vécu dans un kibboutz israélien dans les années 1960.

« L’Amérique et Israël sont unis par des liens historiques », a-t-il dit. « Nous sommes unis par la culture. Nous sommes unis par nos valeurs, y compris un engagement profond en faveur des principes démocratiques, des droits civils et de l’État de droit. »

« La paix exigera la reconnaissance inconditionnelle par tous du droit à l’existence d’Israël. Elle exigera une fin aux attaques de tout genre contre Israël. »

Il a ensuite condamné le Hezbollah et le Hamas pour leurs attaques contre Israël et leur refus de reconnaître le pays comme légitime.

Les usagers des réseaux sociaux pro-Palestiniens ont été surpris par le fait qu’un candidat de premier plan à la présidentielle soit si ouvertement critique à l’encontre des politiques israéliennes.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


La vidéo poignante d’un ouvrier indien emprisonné en Arabie saoudite et empêché de retourner chez lui.

Il pensait naïvement y trouver un eldorado, comme des milliers d’autres migrants issus d’Asie du Sud-Est, mais en fait de pays de cocagne, grand pourvoyeur d’emplois relativement bien payés pour travailleurs non qualifiés, Abdul Sattar Makandar, ce père de famille indien de 35 ans, est pris au piège de l’Arabie saoudite pourvoyeuse d’injustices sociales et de cruelles désillusions, réduisant en esclavage la main d’œuvre venue d’ailleurs.

C’est un homme visiblement à bout de force et en larmes qui a posté la semaine dernière une vidéo poignante sur Facebook, dont l’effet viral a été démultiplié par l’activiste Kundan Srivastava basé à New Delhi, dans laquelle il révèle le sort peu enviable que lui réserve son employeur depuis deux longues années, un tyran doublé d’un mauvais payeur : « Mon employeur ne me donne pas le salaire approprié, ni d’argent pour la nourriture », se lamente ce chauffeur qui, comble de malheur, se heurte au veto implacable de son patron pour retourner chez lui, auprès des siens.

Suscitant un grand émoi en Inde, la profonde détresse de ce père de quatre enfants, exploité et retenu contre son gré sans vergogne, n’a laissé personne indifférent, mettant en lumière la face sombre de la monarchie saoudienne, tout en faisant remonter à la surface des cas similaires d’abus caractérisés dont sont fréquemment victimes les travailleurs d’Asie du Sud-Est dans les émirats du Golfe.

Poussé par le désespoir, Abdul Sattar Makandar ne pensait pas qu’il provoquerait le courroux royal, se retrouvant très rapidement les fers aux pieds et accusé de « propagation de la désinformation », un crime hautement répréhensible dans le royaume wahhabite.

Contraint de courber l’échine, de faire amende honorable et de retirer la vidéo qui fâche en haut lieu, via Kundan Srivastava, le pauvre homme a, pour couronner le tout, fait face aux vives dénégations de son employeur, Al Suroor United Group, qui s’est empressé de remettre en cause sa version des faits au micro de la BBC. Prétendant que ses ouvriers sont payés en temps et en heure et sont libres de démissionner à tout moment, tout est bien dans le meilleur des mondes pour la société qui l’exploite plus qu’elle ne l’emploie !

Abdul Sattar Makandar n’aura guère eu le temps de respirer à l’air libre, car sa remise en liberté fut des plus fugaces… Très inquiet à son sujet, Kundan Srivastava, qui a eu la confirmation de son retour en prison depuis cinq jours pour un mystérieux motif, ne cache pas son anxiété grandissante, alors même que la mère du malheureux ouvrier indien ne peut plus communiquer avec son fils.

Après s’être tourné vers le ministère des Affaires extérieures de l’Inde, dont il attend toujours la réponse, Kundan Srivastava a poussé un cri d’alarme dans un mail, se désolant qu’Abdul Sattar Makandar « soit détenu en Arabie saoudite pour un grief inconnu et qu’aucun gouvernement ne lui vienne en aide », tout en disant craindre pour la vie de ce dernier.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***********


Les attentats de Bruxelles ont ravivé l’islamophobie sur Twitter et inspirent à Donald Trump le recours à la torture .

Ils refleurissent à nouveau, non pas avec l’arrivée du printemps, mais avec la réapparition du terrorisme aveugle qui a endeuillé hier la Belgique, les amalgames dévastateurs qui exacerbent l’islamophobie ont eu une éclosion fulgurante sur Twitter, faisant de l’islam et des citoyens européens de confession musulmane les victimes expiatoires et collatérales de ce jour noir du 22 mars.

Très fédérateur, le hashtag délétère #StopIslam se hissait, mardi soir, dans le top 10 des mots-dièse préférés des islamophobes de tous poils, qu’ils soient d’illustres inconnus ou des élus du peuple, à l’instar de l’infâme maire de Béziers Robert Ménard qui a touché le fond en tweetant  » Peu de chances que ce soit l’oeuvre de militants néo-nazis », alors que Bruxelles comptait ses morts… Le ressentiment anti-musulmans, comme revigoré par la tragédie, s’y exprimant sans garde-fous, sans état d’âme et dans toutes les langues.

« Le musulman modéré d’aujourd’hui est le kamikaze de demain », a écrit un internaute anglophone, tandis qu’une française assénait « #StopIslam, Parce que ce sont toujours les mêmes qui tuent », avant de se raviser et d’effacer son tweet incendiaire.

D’autres gazouillis plus éclairés, mais hélas plus rares, ont contrebalancé les commentaires inflammables dont on ne connaît que trop les ravages dans l’opinion, à l’image de cet internaute qui a un mis un sérieux bémol au mot-dièse anti-islam : « Si on suit ce raisonnement les musulmans sont tous des terroristes et les Allemands sont tous des nazis, c’est exactement pareil », s’est-il insurgé, tandis qu’un autre s’indignait : « Arrêtez de confondre une religion et le terrorisme »,tout en appelant à promouvoir le hashtag #stopterrorism à la place.

De l’autre côté de l’Atlantique, l’horreur des attentats de Bruxelles a fait reverdir en quelques secondes la surenchère outrancière propre au camp républicain, inspirant à ses ténors ultraconservateurs et populistes une récupération politicienne honteuse.

Ted Cruz, très en verve, a exhorté à quadriller les quartiers musulmans, plaidant pour le grand retour de Big Brother : « Nous devons autoriser les forces de l’ordre à patrouiller et à sécuriser les quartiers musulmans avant qu’ils ne se radicalisent », a lancé ce dernier, tout en fustigeant Barack Obama : « Nous avons besoin d’un président qui mette de côté le politiquement correct. Nous n’avons pas besoin d’une nouvelle leçon sur l’islamophobie ».

Il ne manquait plus que le semeur de troubles patenté et vociférant, Donald Trump, pour fertiliser le terreau de la haine, et c’est en poussant le bouchon toujours plus loin qu’il a semé à tous vents de bien mauvaises graines… La « légalisation de la torture pour interroger les terroristes présumés et le recours systématique au waterboarding (le terrible simulacre de la noyade) », ont très vite germé dans l’esprit du redoutable démagogue, qui mettra tout en oeuvre, n’en doutons pas, pour qu’ils aient une floraison législative rapide et durable, bien au-delà du printemps 2016…

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête six citoyens et convoque un autre.
.
Tadamun: Les forces d’occupation israélienne ont arrêté 8500 enfants palestiniens en 15 ans.
.
L’occupation israelienne impose un « cordon de sécurité » pendant 3 jours en Cisjordanie.
.
Beyrouth: Sit-in des Palestiniens avant la visite de Ban Ki-moon.
.
Le Hamas dénonce les déclarations racistes des candidats américains.
.
Les renseignements de l’Autorité Palestinienne arrêtent un enseignant à Hébron.
.
Des centaines de colons prennent d’assaut la mosquée Ibrahimi à Hébron.
.
Cheikh Raed Salah appelle à une mobilisation pour confronter les invasions des colons à al-Aqsa.
.
Naplouse : L’occupation israelienne démolit des installations à Kherbat Tana.
.
Haniyeh : Nous tenons à la sécurité de tous les pays arabes.
.
Sheikh Salah met en garde la Jordanie contre l’installation de caméras à la mosquée al-Aqsa, car il craint que les sioniste les utilisent.
.
Des centaines de colons prennent d’assaut le Tombeau de Youssef à Naplouse.
.
L’occupation israelienne arrête 20 travailleurs et les harcèle dans les territoires occupés .
.
Plusieurs affrontements avec les forces de l’occupation israelienne à Jérusalem.
.
Une force sioniste prise pour cible à Jénine.
.
Abdou al-Salam al-Battaniji : résistance, sacrifice et bienfaisance.
.
L’occupation israelienne annule les visites des prisonniers palestiniens .
.
Deux blessés et deux détenus lors des confrontations à al-Quds et en Cisjordanie.
.
L’occupation israelienne continue de restreindre l’entrée des fideles dans leur mosquée Al Aqsa.
.
Baraka appelle le Liban à approuver les droits des réfugiés palestiniens.
.
L’occupation israelienne ferme le passage d’Erez pour une durée de 3 jours.
.
Des civils palestiniens agressés par des colons au sud de Naplouse.
.
Awda : Il faut dissuader la politique israélienne de punition collective contre les Palestiniens.
.
Barghouti: l’Intifada est permanente et a besoin d’un Leader .
.
Le captif malade Mamdouh Amr dans un état critique.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire