MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 25 Joumada Al Awwal 1437.

Flash info du 25 Joumada Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


France : Caméra cachée : Ce que pensent les Français des réfugiés syriens à Paris.

Avec pour nouveau thème « Marre des réfugiés », l’émission Cam Clash spécialisée en caméras cachées a voulu connaître l’avis des passants sur la présence des réfugiés syriens en France.
Réactions partagées.

Diffusée aujourd’hui sur France 4, on aperçoit un acteur faussement xénophobe simulant une altercation avec un couple de réfugiés, l’intrusion des passant ne s’est pas fait attendre. Entre approbation et objection, les Parisiens ont exprimé leur opinion quitte à s’écharper entre eux et de manière non fictif cette fois au point que l’acteur xénophobe n’ait plus eu de mots à dire. Une chose est sûre, l’accueil prévu de 24 000 réfugiés syriens en France n’a pas fini de faire délier les langues.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le Hezbollah déclaré groupe terroriste par des monarchies du Golfe.

C’est une décision qui pourrait bien mettre davantage d’huile sur le feu. Un groupe de pays du Golfe avec l’Arabie saoudite en tête s’est entendu pour qualifier le Hezbollah de groupe terroriste. Cette entité politique est présente au Liban, est soutenue par l’Iran et soutient elle-même Bachar Al-Assad en Syrie.
L’Arabie Saoudite punit le Liban par ricochet.

Riyad souhaite donc en découdre avec le Hezbollah. Ainsi cela a débuté par la censure de sa chaîne al-Manar diffusée via le satellite Arabsat sous contrôle saoudien. Puis c’est l’armée libanaise elle-même qui a subi les foudres du royaume pétrolier. L’aide financière qu’elle devait recevoir a été suspendue, soit quatre milliards de dollars qui s’envolent. Une sorte de punition infligée au pays du cèdre qui n’avait pas voté une résolution du Conseil des ministres arabes des Affaires étrangères, accusant notamment le Hezbollah de terrorisme. Le Hezbollah étant présent sur le sol libanais, le pays en fait donc les frais. Cependant en coulisses, d’autres raisons motiveraient cette décision. En effet, face à un prix du baril du pétrole en chute libre, l’Arabie saoudite doit se serrer la ceinture et l’aide à l’international est vue à la baisse. Bien que la diplomatie libanaise tente de garder de bons rapports avec Riyad, le Hezbollah n’a pas manqué de qualifier l’Arabie saoudite « de connivence avec Israël qui cherche à provoquer une discorde entre les sunnites et les chiites« .

A ce jour, ce sont donc six monarchies du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Qatar, Emirats arabes unis, Oman, Koweït) qui ont déclaré le parti chiite comme étant une organisation terroriste. Et c’est encore la stabilité du Liban qui risque d’en pâtir.

Clic pour voir la Source de l’article

**********

Turquie : deux femmes attaquent un poste de police avec arme à feu et grenade.

La Turquie continue de s’enfoncer dans la guerre civile. Jeudi 3 mars, deux femmes ont attaqué un commissariat de police avec des grenades et des armes à feu. Selon la presse turque, les deux assaillantes appartiendrait au DHKP-C (Parti-Front révolutionnaire de libération du peuple), responsable de plusieurs attaques similaires dans le pays.

Les deux femmes lourdement armées s’en sont prises au quartier général des unités de la police antiémeute d’Istanbul. Selon les premières informations, seules les assaillantes auraient été tuées dans l’attaque.

Depuis 2015, les forces séparatistes kurdes ont décidé de relancer leur guerre contre le pouvoir turc. Le groupe marxiste kurde PKK (parti des travailleurs kurdes) n’a pas hésité à cibler à plusieurs reprises l’armée. De nombreux attentats ont déjà été revendiqués par les groupes kurdes indépendantistes.

Une partie de la population kurde de Turquie rêve de créer un kurdistan marxiste et indépendant. Cet état serait composé d’une partie de la Turquie mais aussi de la Syrie, de l’Irak et de l’Iran. Un vaste projet que les pouvoirs actuels sont décidés à empêcher.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********

L’assaut au pistolet contre le prêcheur Aïd al Qarni saoudien a été filmé.

Le célèbre prêcheur saoudien Aid Al Qarni a été la cible d’une tentative d’assassinat.

L’imam se trouvait alors aux Philippines pour une tournée de conférences. Celui-ci et son escorte ont été blessés lors d’un assaut au pistolet mené par une personne dont les motivations n’ont pas encore été révélées.

Certains journalistes font état d’un possible rapport entre cet attentat et des menaces qu’avaient reçu l’imam salafiste accusé d’entretenir un rapport étroit avec le pouvoir saoudien.

Longtemps considéré comme un imam révolutionnaire, le prêcheur à scandales s’est ensuite rapproché des cercles de pouvoirs de Riyad pour devenir un prêcheur vedette grassement rémunéré par le royaume wahhabite.

Cet attentat intrigue d’autant plus qu’un célèbre prêcheur salafiste quiétiste cheikh Adnani à lui été exécuté au Yémen de la même façon il y a tout juste quelques jours …

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Maroc : Nador : Tremblement de terre, un élève se jette d’une fenêtre.

Plusieurs petits tremblements de terre ont été enregistrés ces dernières semaines dans la région d’Al Hoceima.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, un séisme d’une magnitude de 5,1 degrés sur l’échelle de Richter a encore été enregistré.

Ce nouveau tremblement de terre a crée la panique chez les habitants de la région d’Al Hoceima et Imzouren.

D’ailleurs, plusieurs élèves se sont évanouis dans ces deux villes touchées.

Face à ces secousses, pris de panique un élève s’est même jeté de la fenêtre de son établissement. Il a été emmené en urgence à l’hôpital.

Ces tremblements de terre rappellent trop le mauvais souvenir du séisme de 2004 qui avait fait plus de 800 victimes.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Le député Pouria Amirshahi quitte le Partie Socialiste.

Représentant des Français de l’étranger à l’Assemblée nationale et député frondeur, Pouria Amirshahi annonce dans un entretien accordé au Monde, vendredi 4 mars, sa démission du Parti socialiste. « Je quitte le PS et le monde des partis en général, rhizomes d’un système institutionnel à bout de souffle. Ils sont devenus des machines électorales sans grande conviction, sans promesse d’avenir heureux pour le pays » justifie-t-il. Pouria Amirshahi se dit désabusé par les partis politiques français qu’il estime « au mieux incapables, au pire dangereux comme par exemple le Front national ».

Deux jours plus tôt, le député a vu l’Assemblée nationale rejeter son amendement de la réforme pénale, proposant la mise en place d’un récépissé de contrôle d’identité, une mesure visant à lutter contre le contrôle au faciès qui n’a pas été soutenue par la majorité socialiste.

Selon lui, le PS est rongé par « une caste de technocrates et de possédants de plus en plus puissants » et juge que « la France n’est pas gouvernée par l’aile droite du PS, mais par des néoconservateurs, dans tous les domaines, à quelques exceptions près… D’ailleurs, leurs alliés sont désormais issus du bloc réactionnaire : déchéance de nationalité, état d’urgence, surenchère pénale, droit du travail ».

Membre de l’aile gauche du Parti socialiste, Pouria Amirshahi avait été un des porte-paroles du « non » lors du référendum sur la Constitution européenne en 2005. Aujourd’hui, il fustige le « vol de l’argent public » en faisant référence aux 40 milliards d’euros « donnés sans conditions sans que les salariés aient vu le début d’une amélioration substantielle de leur niveau de vie » du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Il exprime par ailleurs son opposition au choix de l’exécutif de « gouverner par la peur ».

Élu en 2012 avec 62 % des voix pour représenter les Français de l’étranger (Maghreb et Afrique de l’Ouest), Pouria Amirshahi affirme vouloir aller au bout de son mandat qui se termine en 2017, puis entend retourner à la vie professionnelle.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Egypte : Ahmed Mansour Korani, 4 ans, condamné à tort à la prison à vie pour meurtre.

Incroyable mais vrai ! Dans une Egypte dirigée d’une main de fer par le despote Al-Sisi, où la justice aux ordres n’en finit pas de dresser l’échafaud à l’issue de mascarades de procès contre les partisans des Frères musulmans, un bambin de quatre ans, un bien jeune coupable idéal, a été condamné en février à la prison à vie par contumace, et ce sans sourciller…

Haut comme trois pommes mais accusé d’avoir à son actif un palmarès criminel long comme le bras, l’adorable petit Ahmed Mansour Korani, victime d’une terrible erreur judicaire, a dû certainement ressentir le profond désarroi de son père sans en saisir les raisons, alors que ce dernier se démenait auprès des juges d’un tribunal militaire et des autorités pour dénoncer une cruelle aberration.

Ce père de famille, aimant et fort démuni, a trouvé en lui des ressources insoupçonnées pour se dresser face à l’infernale machine judiciaire qui s’était mise en branle contre son petit garçon au visage poupon, au risque d’être lui-même broyé par le rouleau compresseur du système.

En effet, il a appris ce qu’il en coûtait de vouloir faire reconnaître sa grosse bévue à l’institution judiciaire de son pays, se retrouvant placé en détention après que les forces de l’ordre aient débarqué chez lui pour interpeller son « bébé ». Incrédule et sceptique, l’officier de police a cru que ce papa effondré « se moquait de lui » et plutôt que de vérifier ses dires, l’a purement et simplement jeté en prison.

Libéré au bout de quatre longs mois, alors que la clameur de protestation populaire montait, le père du petit Ahmed, totalement blanchi par l’enquête policière, a révélé son calvaire devant les caméras. « Je suis un homme pauvre, je suis un fils de cette terre, je n’ai jamais fait de mal à personne, je ne voulais pas que l’on me prenne ainsi mon petit garçon », a-t-il déclaré en larmes, tandis que son avocat Mahmoud Abou Kaf déplorait que les juges à qui le certificat de naissance du jeune Ahmed a été présenté – cette preuve irréfutable de son innocence – aient refusé de l’examiner.

Fort heureusement, il y a eu un avant et après passage télévisuel pour ce papa courage si bouleversant, puisque l’onde de choc émotionnel provoquée par son témoignage sur les réseaux sociaux a contraint, dès le lendemain, un porte-parole militaire à briser la chape de plomb du silence. Ce dernier a daigné concéder qu’une « erreur » pour le moins malheureuse s’était produite, et que le nom du petit garçon avait été injustement inclus dans une liste de 116 noms de personnes accusées d’avoir commis des crimes en janvier 2014, dans la province de Fayoum, à 70 km au sud du Caire.

Le Colonel Mohamed Samir, droit dans ses bottes, a même indiqué sur Facebook que la condamnation du tribunal militaire était en fait destinée à un garçon de 16 ans portant un nom similaire, Ahmed Mansour Korani Sharara, lequel aurait pris part à des émeutes organisées par des membres des Frères musulmans.

Reste à savoir si cette erreur judiciaire, dont l’énormité n’a pas contribué à redorer le blason de la justice égyptienne, sera officiellement actée et le petit Ahmed Mansour Korani pleinement réhabilité et enfin laissé à ses jeux d’enfants.

Clic pour voir la Source de l’article

***********


Etats-Unis : un étudiant égyptien menacé d’expulsion après son gros coup de colère contre Donald Trump.

Si l’odieux racisme anti-musulmans, anti-hispaniques et anti-tout, affiché crânement par Donald Trump fait recette dans l’Amérique profonde, il révulse inévitablement ceux qui en sont les éternels boucs émissaires jetés en pâture, à l’instar d’un étudiant égyptien qui, fortement irrité par l’une de ses formules à l’emporte-pièce, une de trop, a explosé de colère sur sa page Facebook…

Emadeldin Elsayed, 23 ans, scandalisé à juste titre par une rhétorique abjecte, aurait dû toutefois soupeser ses mots avant de dévoiler ses états d’âme, et notamment des « envies de meurtre » qui, pour n’être qu’une figure de style, ont mis le FBI sur les dents. « Je suis prêt à encourir une peine de prison à perpétuité pour le meurtre de Donald Trump et je suis sûr que tout le monde m’en remerciera », a-t-il écrit furieux, en ne mesurant pas l’impact de ses propos volontairement excessifs en réponse au flot d’outrances déversé par le tribun populiste.

Très vite localisé et interpellé par les services d’immigration au sein de son école d’aviation à Los Angeles, le jeune homme, qui n’a rien d’un meurtrier ou terroriste en puissance mais d’un simple musulman écoeuré par tant de haine, s’est retrouvé, abasourdi, derrière les barreaux de la prison californienne d’Orange, où l’épée de Damoclès de l’expulsion pèse actuellement sur ses épaules. « Il semble que le gouvernement ne le suspecte pas d’avoir voulu commettre un crime, c’est la raison pour laquelle les autorités menacent de l’expulser », a déclaré mercredi Hani Bushra, son avocat.

Réalisant que ses rêves professionnels risquent d’être brisés, Emadeldin Elsayed, qui était apprécié par son instructeur et propriétaire de l’école d’aviation, Alex Khatib, ce dernier le décrivant comme un « étudiant sérieux et un honnête et bon garçon », attend fébrilement de connaître le sort qui lui sera réservé, redoutant qu’il ne soit d’ores et déjà scellé.

Dans un entretien à l’Associated Press, ce fils d’un ingénieur civil né au Caire et ayant passé une bonne partie de son enfance en Arabie saoudite, qui a foulé pour la première fois le sol américain en septembre dernier pour suivre une formation de pilote de ligne, avant de retourner en Egypte pour y faire carrière au sein d’une compagnie aérienne, a dit regretter amèrement sa réaction épidermique, insistant sur le fait qu’il n’a jamais voulu nuire à personne.

« C’est juste un post stupide, comme vous pouvez en lire tous les jours des milliers d’autres sur Facebook et les autres réseaux sociaux ! », s’est-il exclamé, en craignant un retour à la case départ imminent. « Je ne sais pas pourquoi ils pensent que je suis une menace pour la sécurité nationale à cause d’un post aussi stupide », a-t-il ajouté. De leur côté, les services d’immigration semblent avoir trouvé l’argument massue pour le bouter hors des Etats-Unis : « la violation des conditions de son admission sur le sol américain », arguent-ils, sans plus de détail.

Quant à Donald Trump, ce vil démagogue qui n’inspire rien de bon et rien que de mauvais sentiments, il s’est pour une fois muré dans le silence, nous épargnant exceptionnellement toute surenchère outrancière et outrageante.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Un supporteur du Bayern condamné pour avoir traité Ribéry d’«islamiste».

« Un supporteur du Bayern Munich âgé de 39 vient d’être condamné par la justice allemande à verser 1.600 euros d’amende pour avoir tenus des propos diffamatoires car il avait traité le joueur d’«islamiste» après avoir appris le prénom accordé au troisième enfant de la star bavaroise, Seïf-al-Islam » écrit Le Figaro.

«Celui qui prénomme son fils de la sorte est un islamiste», avait écrit le supporteur sur sa page Facebook. Le prénom Seïf-al-Islam signifie le glaive de l’Islam. Coïncidence malheureuse, le fils de Mouammar Kadhafi avait hérité du même prénom, ce qui avait valu à la famille Ribéry des remarques déplacées sur les réseaux sociaux.

«Je ne comprends pas les interrogations sur le prénom de mon fils, Seif al-Islam. Je ne vois pas le rapport avec le fils de Kadhafi. C’est là que je ne comprends pas. Ça m’agace, c’est chiant, pesant. Mais bon, il faut avancer, c’est la vie», s’était emporté l’ancien international dans un entretien accordé à Canal+ et au cours duquel il était revenu sur sa conversion à l’Islam en 2006 conclut l’article du Figaro.

Clic pour voir la Source de l’article

***********


Irak: L’ambassade des Etats-Unis s’apprête à évacuer ses locaux en cas de rupture du barrage de Mossoul.

L’ambassade des Etats-Unis à Bagdad s’apprête à évacuer ses locaux en cas de rupture du barrage de Mossoul. Elle conseille aux habitants de cette ville et à ceux de Tikrit de déménager à 5 ou 6 km des rives du Tigre, et à 16 km à ceux de Samarra .

Dans un document daté du 30 janvier dernier, le corps d’ingénieurs de l’armée américaine a constaté que « les éléments récoltés au cours des douze derniers mois indiquent que les risques de rupture du barrage de Mossoul sont bien plus importants que ce qui avait été imaginé ». Début février, un conseiller du Premier ministre Haïdar al-Abadi a estimé que Mossoul serait recouverte par 12 à 15 mètres d’eau, et que 500 000 personnes seraient noyées, d’autres parlent d’un million.

Selon le magazine américain Mother Jones, il n’y aurait que 30 personnes pour assurer la maintenance du barrage, alors qu’elles étaient 300 auparavant, travaillant en trois équipes 24h sur 24.

Que se passera-t-il en avril lorsque le niveau du lac de retenue passera, avec la fonte de neiges sur les montagnes du Kurdistan, de 308 m à 330 m ? Les portes géantes qui pourraient soulager l’édifice de la pression de l’eau sont coincées, les vannes inférieures aussi. Les pièces de certaines machines ont été volées. Si le barrage cède, la vague atteindra Mossoul en 4 heures, et Bagdad en 45 h. Aucun plan d’évacuation n’a encore été prévu.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


La torture des enfants palestiniens projetée sur Westminster Palace, le parlement londonien!.

Mardi dernier, la firme britannique G4S qui apporte son concours à l’opposant israélien, dans les prisons comme sur les checkpoints, a été « à la fête » avec cette projection sur les murs du Palais de Westminster, siège du parlement britannique.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Les estomacs vides, une arme pour avoir la liberté.
.
Larges campagnes de raids au sud de Naplouse.
.
L’occupation arrête le joueur de Hilal Gaza, Fadi Al-Sharif.
.
L’assassinat de Nayef était un crime prémédité.
.
2 Palestiniens arrêtés à l’intérieur de la Ligne Verte.
.
L’occupation exécute une fille au carrefour de Gush-Etzion.
.
Les piscines de Salomon prises d’assaut par des colons à Bethléem.
.
Un soldat blessé par une voiture bélier conduite par une fille palestinienne .
.
Attaque de Bracha : les soldats avaient fuient.
.
35% des magasins de la Vieille Ville de Jérusalem ferment leurs portes.
.
L’occupant sioniste impose des mesures restrictives sur les habitants de Arak Bourine.
.
Le Front populaire organise une veillée en mémoire de Omar Naief.
.
Al-Qassam endeuillé par le martyr d’un de ses « hommes des tunnels » à Khan Younes.
.
L’occupation prend d’assaut le village de Yabod au sud de Jénine.
.
Jénine: Les colons accomplissent des rituels talmudiques dans un site antique.
.
Les colons déracinent des dizaines d’oliviers à l’est de Naplouse.
.
L’occupation détruit une station service à l’est de Jérusalem.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire