MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 18 Joumada Al Awwal 1437.

Flash info du 18 Joumada Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Des artistes musulmans mettent à l’honneur « La foi dans les Arts ».

La Foi dans les arts est une exposition co-organisée par le musée et gallerie Craven et l’Initiative pour un Musée Musulman, à Skipton, Angleterre. Une dizaine d’artistes musulmans vivant au Royaume-Uni seront mis à l’honneur jusqu’au 28 mars 2016.

Bien que la relation étroite entre la foi et l’art n’est pas nouvelle dans toutes les religions monothéistes, entre autres, les artistes musulmans apportent à cette exposition une dimension exceptionnelle. L’interdit de représentation figuré n’est en rien une entrave à l’expression de leur don. Chacun des artistes invités montrent à sa manière l’empreinte de la foi dans son parcours artistique.

Papiers coupés, calligraphies, arabesques, oeuvres géométriques, peintures miniatures, broderies, oeuvres en 3D, tout y est et plus encore. Les artistes musulmans britaniques comme Maryam Golubeva, Raanaz Shahid, Ghulam Farid Rafiq Saddiqa Juma et les autres se disent inspirés autant par les versets du Coran, que les influences du monde arabe et musulman mais aussi les mathématiques, la poésie de folklore arabe, les arts chinois et même la littérature britanique.

» Parce que la foi est au centre de tout, pour moi, beaucoup de mon travail prend appui sur un point central d’où partent d’autres éléments », révèle Mme Juma. D’origines russes, d’Afrique de l’Est, d’Inde ou autre, les artistes vivant au Royaume-Uni et cette exposition veulent exprimer « qu’au sein de la diversité des cultures arabo-musulmanes se trouve bien une unité et qu’au sein de l’unité peut se trouver de la diversité « .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


[Ces petites voix en or] Un jeune syrien émeut le jury par sa récitation du Coran.

Âgé de 11 ans, Yaseen Al-Rajab a participé ce mois-ci à une émission consacrée aux jeunes talents, diffusée sur la chaîne jordanienne Toyor Al Janah TV. Une récitation émouvante qui a impressionné le jury de l’émission et ému profondément l’un d’entre eux.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Amnesty International juge liberticides les mesures prises après les attentats.

Ce mercredi 24 février, l’organisation Amnesty International publiait son rapport annuel sur la situation des droits de l’homme à travers le monde. Résultats assez préoccupants, la France est considérée comme portant atteinte aux libertés fondamentales de sa population.
Des mesures liberticides .

Suite aux attentats de novembre 2015, l’état d’urgence a été décidé et avec lui des perquisitions à domicile sans que des mandats ne soient délivrés. Les témoignages de ces perquisitions font d’ailleurs état de violence verbale, physique pour finalement ne rien trouver et ne rien avoir à reprocher aux concernés. Les assignations à résidence sont aussi une violation des droits fondamentaux de libre circulation. Certains assignés à domicile le sont pour des raisons infondées et les musulmans sont les plus concernés. Des sites Internet ou des profils sur les réseaux sociaux sont bloqués, confondant liberté d’expression et incitation à la violence. Par ailleurs, des associations peuvent aussi se voir menacées de dissolution si qualifiées de porter atteinte à l’ordre public. Amnesty International avait demandé à ce que l’état d’urgence ne soit pas prolongé, sans succès. L’organisation met également en lumière des déclarations et une politique insuffisantes quant à l’accueil des réfugiés. Et ce sont avec la France, une majorité de pays européens qui utilisent l’insécurité, la peur de ces nouveaux arrivants, afin de fermer la porte à ceux qui pour atteindre l’Europe risquent la mort en traversant la mer.

L’appareil sécuritaire a mis en place des mesures contraires au respect de la vie privée de la société civile. Cela au nom de l’ordre public et des valeurs nationales. Mais la devise française ne commence-t-elle pas par « Liberté » ?

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Palestine : le Shin Beth épinglé pour torture des prisonniers palestiniens.

Les accusations des organisations des droits de l’homme contre l’Etat israélien se suivent, se répètent et se ressemblent. Cette fois-ci, c’est le Shin Beth, le service de sécurité intérieur, qui est pointé du doigt pour des cas de tortures en prison.

Une torture qui est systématique.

Un rapport de deux ONG israéliennes, B’Tselem et Hamodek, fait état de mauvais traitements et de tortures sur les prisonniers palestiniens. Ce sont 116 témoignages qui ont été recueillis dans la prison de Shikma à Ashkelon. Ainsi, ils décrivent des privations de sommeil mais aussi des mises à l’isolement sans pouvoir communiquer avec quiconque. Les prisonniers sont attachés à des chaises sans pouvoir bouger. On leur crie dessus, on les menace, on leur crache à la figure. Ils sont exposés au froid ou à la chaleur durant des heures et des heures. Ils sont interdits de douche et connaissent une hygiène déplorable dans des cellules nauséabondes. Cela peut durer plusieurs jours comme plusieurs semaines. Le rapport indique d’ailleurs qu’ils en restent traumatisés et humiliés. Le but est de les affaiblir au maximum afin d’obtenir des aveux pour des choses que ces prisonniers n’ont souvent pas faites. Evidemment, le Shin Beth a démenti les informations contenues dans ce rapport, les considérant comme trompeuses. Le but serait simplement de veiller à la sécurité d’Israël… sans se soucier des droits de l’homme et de sa dignité. Sans prendre en compte les textes internationaux ou les conventions.

Israël semble au dessus des lois. D’ailleurs, un journal suédois accuse aussi Tsahal, l’armée du pays, de trafics d’organes de Palestiniens.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : La justice rejette la demande de démolition de la mosquée de Fréjus.

La justice a rejeté la demande de démolition de la mosquée de Fréjus réclamée par le parquet et demandée par la municipalité FN de la ville mais inflige une amende à ses dirigeants. L’association musulmane El Fath, qui gère la mosquée, devra payer 60.000 euros d’amende.

« Les fidèles vont pouvoir prier dans un lieu de culte digne », a commenté l’avocat de l’association El Fath, Moad Nefati.

L’ancien maire de la ville Elie Brun écope lui de 18 mois de prison avec sursis, 100.000 euros d’amende et l’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant 5 ans pour délivrance frauduleuse du permis de construire de l’édifice.

Clic pour voir la Source de l’article

********************



Belgique : Pourquoi cet homme a déposé un colis devant la mosquée Al Buraq à Malines ?

Sur demande du parquet, la police belge a lancé un avis de recherche suite à un colis suspect déposé devant la mosquée Al Buraq à Malines, une ville de la province d’Anvers.

D’après la police fédérale, dimanche vers 09h30, les caméras de surveillance ont filmé un homme à hauteur de la mosquée située General De Ceunickstraat. Il a déposé un paquet devant la porte et a continué son chemin. Le contenu du colis n’était pas dangereux mais les enquêteurs cherchent à identifier et à connaitre les motivations de cet homme.

Peu après 11h00, il est de nouveau filmé. Il gare son véhicule de l’autre côté de la rue et vérifie que le colis se trouve toujours devant la mosquée. Ensuite, il court vers son véhicule et repart en direction du pentagone.

L’homme a été vu vers 09h51 dans la Bruul. Il est passé sur le pont Fontein en direction de la Liersesteenweg.
L’homme est âgé entre 40 et 50 ans. Il a les cheveux courts et foncés. Il portait une veste en cuir brun, un jeans et des chaussures brunes. Il se déplacait dans une Mercedes break classe C de couleur gris-argent.

Vers 10h15, un camion benne Mercedes Sprinter blanche s’est arrêté devant la mosquée. Les occupants regardaient en direction de la mosquée. Les enquêteurs souhaitent que les occupants se manifestent. Ils pourraient être des témoins importants.

Appel à témoin.

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300.

Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Al-Sissi « en vente » sur E-bay.

Lors d’un discours adressé à la nation le putschiste Al Sissi a déclaré « Au nom de Dieu, Si je pouvais me vendre pour le bénéfice de la nation, je le ferais ».

Il n’en a pas fallu moins pour que des internautes égyptiens réagissent rapidement en créant une page Ebay pour vendre Al-Sissi afin de tourner en dérision ces déclarations.

C’est ainsi qu’il a été mis en vente sur ce célèbre site aux enchères.

Les offres aux enchères ont dépassé 100 000 dollars en quelques heures.

Mais la page n’ayant pas vraiment été au goût de Al Sissi a été finalement retirée.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Angleterre : Un imam de 64 ans lynché à mort par deux barbares islamophobes à Rochdale.

Dans une ville du nord-ouest de l’Angleterre, un imam âgé de 64 ans a été tué par deux islamophobes. La communauté musulmane britannique est sous le choc après la perte d’un guide spirituel respecté et aimé de tous.

Jalal Uddin, dignitaire religieux respecté à Manchester et ses environs, a été la cible de deux lâches islamophobes. Alors que l’imam rentrait chez lui après avoir officié la prière du soir, il a été violemment attaqué et lynché par deux hommes qui ont profité de la pénombre d’un parc pour le frapper à mort. Le religieux a été retrouvé dans une marre de sang.

Les deux personnes arrêtées et accusées d’avoir tué Jalal Uddin sont âgés de 21 ans et 17 ans. Pour Rebekah Sutcliffe, chef adjoint de la police du comté, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un « crime raciste » caractérisé par la haine des musulmans. Les agresseurs n’ont laissé aucune chance à l’imam dont la tête a été fracassée contre le sol.

Malgré le choc et la peine de la communauté musulmane, les dignitaires religieux ont appelé au calme et à laisser faire la justice. Des responsables politiques britanniques vont réaliser des discours ce vendredi dans les grande mosquées de Manchester pour rappeler leur détermination à combattre l’islamophobie et le racisme.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Le Parlement européen exige un embargo sur les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite.

Le Parlement européen a voté une résolution exigeant la fin des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite. Les pays européens, notamment la France, sont appelés à mettre fin à leur commerce d’armement avec la monarchie Saoud accusée de crimes de guerre au Yémen.

Depuis 2008, les états membres de l’Union Européenne ont voté un texte de loi interdisant la vente d’armes à tout pays qui menacerait la stabilité régionale. Un vote important qui pourrait aujourd’hui se retourner contre la France qui a signé un contrat d’armement avec l’Arabie Saoudite de plus de 16 milliards d’euros.

A 359 voix contre 212 et 31 abstentions, les députés du parlement européen ont voté un amendement qui pourrait mettre en difficulté la cohésion de l’hémicycle déjà fragile, tant l’Arabie Saoudite est un fidèle client des français. L’Allemagne a déjà arrêté de vendre des armes aux saoudiens depuis fin janvier 2016 en raison des bombardements au Yémen comme le prévoit le texte de loi de 2008.

« les frappes aériennes de la coalition menée par l’Arabie et le blocus naval qu’elle a imposé au Yémen (… ) ont conduit à des milliers de morts et ont encore déstabilisé davantage le Yémen« , ont déclaré les parlementaires.

Amnesty International et Human Rights Watch ont pointé du doigt les bombardements aveugles qui auraient touché un grand nombre de civils au Yémen depuis l’intervention saoudienne.

Depuis mars 2015, l’Arabie Saoudite ainsi que plusieurs pays du Golfe, frappent les rebelles chiites houthis soutenus par l’Iran. Une opération militaire sous haute tension qui a vu les saoudiens s’enliser et être en difficulté face aux tribus chiites du nord du Yémen.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


La Royal Brunei Airlines photographie son équipe de pilotage voilée et fait le buzz.

Depuis quelques jours buzzent des clichés de la Royal Brunei Airlines. On y voit le cockpit d’un des avions de la compagnie habité seulement par trois femmes voilée. Des photos qui ont fait le tour du monde jusqu’à atteindre la blogosphère musulmane francophone.

Le trio de pilotage exclusivement féminin est composé de la capitaine Sharifah Czarena, et de ses deux co-pilotes Sariana et Nadiah. Les trois femmes ont réalisé ce cliché quelques minutes avant de décoller vers Djeddah en Arabie Saoudite. Sur Facebook, le post a été partagé plus de 15 000 fois !

Il est rare de voir un avion commandé par une femme même dans les compagnies aériennes occidentales. Une raison de plus pour que ce cliché ait rapidement traversé les continents.

La compagnie Royal Brunei Airlines n’hésite pas à mettre en avant sur ses clichés les femmes voilées qui travaillent au sein de la compagnie. Une vision qui tranche avec les compagnies arabes qui en règle générale préfèrent demander à leurs employés de ne pas porter le voile.

Depuis quelques années le sultan de Bruneï, Hassanal Bolkiah, un des hommes les plus riches du monde, a réinstauré la loi islamique dans le pays malgré les pressions et critiques occidentales.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Egypte : Un juge d’instruction français accepte la plainte déposée à l’encontre d’Abdel Fattah Al-Sissi.

Deux organisations françaises de défense des droits de l’Homme ont porté plainte contre le maréchal Abdelfattah Al Sissi, actuel « président » de l’Égypte, pour pratique de torture préméditée et comportements atteignant à la dignité humaine.

Les organisations AFD International et Voix Libre ont porté plainte contre Abdelfattah al Sissi avec l’appui juridique de Me Gilles Devers. Le Tribunal de Grande Instance de Paris vient d’annoncer que la plainte avait été validée par un juge d’instruction qui demande maintenant la préparation d’un dossier sérieux sur les accusations portées.

« Notre plainte se base sur l’article 222-1 du code pénal français qui stipule que, « le fait de soumettre une personne à des tortures ou à des actes de barbarie est puni de quinze ans de réclusion criminelle ». Le 2ème texte d’appui est celui de l’article 689 du même code, permettant d’étendre cette mesure aux actes commis en dehors du territoire français », indique le communiqué de presse.

Les deux associations appellent les personnes victimes de torture par les autorités égyptiennes à les contacter par email ( cvtorture@gmail.com ). La démarche vise à « mettre fin aux agressions subies par le peuple égyptien et rendre droit et estime à l’ensemble des victimes »

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Deux tiers des assignations arbitraires levées par le gouvernement.

Depuis la proclamation de l’état d’urgence, c’est une véritable politique d’intimidation contre la minorité musulmane française qui a été menée. Des milliers de perquisitions abusives et violentes, des assignations à résidence extra-judiciaires et arbitraires, des profanations de mosquées, rien n’a été épargné à la communauté musulmane de France.

Le résultats de cette stratégie de terreur commence désormais à être connu : 2 poursuites judiciaires. C’est ainsi que le gouvernement annonce maintenant que deux tiers des assignations à résidence ne seront pas renouvelées démontrant l’arbitraire et l’injustice de ces mesures extra-judiciaires basées sur des rapports non signés de services de renseignements. Des fiches sur des citoyens sans problèmes mais dont la religiosité musulmane gêne.

Des victimes de cet état d’exception n’ont d’ailleurs pas hésité à porter plainte directement contre l’état français. Un état que des ONG internationales comme Amnesty International n’hésitent plus à pointer du doigt pour sa politique de stigmatisation de la minorité musulmane en raison de ses pratiques religieuses.

On rappellera que sur la quasi-centaine d’assignés à résidence restant, il est à rappeler qu’aucune charge judiciaire ne pèse et qu’aucune preuve de leur « dangerosité » n’est exigée.

Les « valeurs de la République » démontrent une nouvelle fois que leurs frontières commencent là où commencent la liberté et le droit des musulmans.

Clic pour voir la Source de l’article

*********************


Italie : une loi anti-mosquées retoquée .

Une loi visant à rendre impossible les projets de construction de tout lieu de culte, les mosquées de fait, avait été votée en Lombardie, dans le nord de l’Italie, en janvier 2015. Celle-ci a été invalidée mercredi 24 février par la Cour constitutionnelle italienne, saisie en mars 2015 par le gouvernement qui dénonçait une atteinte à la liberté de culte.

La loi dite anti-mosquées, invalidée à l’unanimité, avait été soutenue par des élus locaux de droite et de la Ligue du Nord qui prétend, dans leurs discours, lutter contre « l’islamisation ».

Ces derniers ont fustigé la décision. « Maintenant, la gauche exulte en criant « Allah Akbar » », a lancé Roberto Maroni, président de la région et membre de la Ligue du Nord, sur Twitter. « Bravo à la cour islamique », a lâché pour sa part Matteo Salvini, le chef de la Ligue du Nord.

La disposition législative avait été approuvée en toute discrétion près d’un mois après les attentats à Paris. Elle requérait au préalable un accord avec l’État, accord dont la communauté musulmane ne dispose pas.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Le Conseil d’Etat est contre la réouverture de la mosquée de Lagny-sur-Marne.

La réouverture de la mosquée de Lagny-sur-Marne ne se fera pas de si tôt. Le Conseil d’État a refusé, jeudi 25 février, de suspendre l’arrêté de fermeture de la salle de prière, en place depuis décembre dans le cadre de l’état d’urgence.

Après le refus de réouverture du juge des référés du tribunal administratif de Melun par une ordonnance du 4 février, le juge des référés du Conseil d’État, sollicité par les responsables de la mosquée, a estimé que « la fermeture ne portait pas une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de culte et a donc refusé de suspendre cette mesure » de fermeture, soutenue par un représentant du ministère de l’Intérieur lors d’une audience la veille face à la cour.

« Le juge des référés a constaté qu’entre 2010 et 2014, l’association gérant la salle de prière avait été présidée par une personne connue pour prôner le rejet des valeurs de la République, l’hostilité aux chrétiens et aux chiites, et pour faire l’apologie du jihad armé. Cette salle a servi à recruter des combattants volontaires, dont plusieurs ont rejoint les rangs de Daesh », estime le Conseil d’Etat. « Même si en décembre 2014 cette personne a rejoint en Égypte des disciples qu’elle a formés pour le jihad à Lagny-sur-Marne, le juge des référés a constaté que les trois associations qui ont repris la gestion de la salle de prière étaient dirigées par certains de ses proches et prônaient la même idéologie. »

Indiquant que « plusieurs personnes actives dans cette mosquée ou la fréquentant ont fait l’objet d’interdictions de sortie du territoire pour les empêcher de rejoindre Daesh » et que « des fidèles ont été également mis en examen ou incarcérés en raison de leur participation à des filières terroristes », le juge des référés n’a laissé aucun espoir aux fidèles de Lagny de voir la réouverture de la mosquée, même si « les perquisitions administratives menées dans la salle de prière n’avaient pas conduit à découvrir des éléments liés à une activité terroriste et que les prêches des derniers mois ne présentaient plus de caractère radical ».

Les responsables de l’association cultuelle, dissoute en janvier par décret, contestent une décision motivée sur le passé de la mosquée avec lequel les actuels dirigeants disent n’avoir aucun lien.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Assignation à résidence : cinq plaintes contre Bernard Cazeneuve .

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) annonce jeudi 25 février que cinq anciens assignés à résidence dans le cadre de l’état d’urgence ont déposé plainte devant la Cour de Justice de la République.

Les plaintes visent nommément le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et concernent toutes des cas d’assignations qui ont été levées avant que les recours devant la justice administrative n’aboutissent. « Cela montre bien que l’autorité publique avait connaissance de la fausseté des éléments qui ont constitué l’assignation à résidence », estime Arié Alimi, l’avocat des cinq plaignants. Il ajoute que 400 assignations à résidence ont été décidées par les préfets et qu’une cinquantaine ont été abrogées.

Les plaintes ont été déposées au motif de l’atteinte à la liberté individuelle par une personne exerçant une fonction publique, abstention volontaire de mettre à une privation légale de liberté et faits de discrimination par une personne dépositaire de l’autorité publique.

Arié Alimi pense que « grâce à ces procédures, une véritable enquête sera ouverte : on saura ce qui se cache derrière les notes blanches du ministre de l’Intérieur, qui sont les sources, quelles informations ». Les plaintes ont peu de chances d’aboutir à une condamnation, selon Michel Tubiana. « Les décideurs doivent aussi répondre de leurs décisions », estime l’avocat de la LDH.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Un Révérend écossais dans la tourmente pour avoir ouvert les portes de sa paroisse à ses frères musulmans, dont la mosquée a été incendiée .

Il fut l’un des premiers à s’émouvoir de l’incendie criminel qui ravagea, le 17 novembre dernier, le centre islamique de sa bonne ville de Bishopbriggs, et l’un des rares à tendre la main à ses frères en Dieu musulmans, si durement éprouvés, le Révérend écossais Ian Taylor s’est attiré de fortes rancoeurs, au-delà de ses plus sombres prédictions, pour avoir accepté que sa paroisse résonne des invocations islamiques.

Outré par la montée en flèche des actes anti-musulmans au pays du chardon, dans les jours qui ont suivi les attentats du 13 novembre à Paris, et affligé par la soif de vengeance d’obscurs pyromanes qui réduisirent en cendres la petite mosquée locale, l’homme d’église n’a pas hésité à ouvrir les portes de son lieu de culte pour que la grande prière collective du vendredi puisse s’y accomplir dignement et sereinement.

Mise à rude épreuve par les réactions hostiles de certains de ses paroissiens, dont le plus ulcéré déposa une plainte officielle auprès du presbytère de Glasgow, et par les critiques assassines qui fusèrent ici et là, par courriels interposés de la part d’un de ses pairs, mais aussi d’Ecossais furieux installés aux Etats-Unis, sa conception de la charité chrétienne a été certes ébranlée, mais n’en a pas été altérée, bien au contraire…

Blanchi de toute faute par sa hiérarchie, le généreux et courageux Révérend Ian Taylor, fort de cette confiance renouvelée, préfère faire abstraction de la fureur déclenchée par son geste venant du cœur pour se réjouir de l’extraordinaire élan de solidarité témoigné par d’autres chrétiens, et de l’intérêt que lui porte un chercheur de l’Université de Saint Andrews qui lui a demandé de faire le récit détaillé de cet épisode mouvementé, mais riche d’enseignements.

« En tant que chrétiens, nous croyons que l’amour est plus fort que la haine. En tendant la main aux fidèles musulmans en ce moment de douleur, j’espérais humblement construire des relations plus fortes et durables entre chrétiens et musulmans au sein même de ma paroisse », a-t-il déclaré, comblé par la qualité des liens tissés avec Shafiq Sharif (voir photo ci-dessus), l’un des responsables du centre islamique al-Farooq qui fut la proie des flammes.

« Nous sommes vraiment très reconnaissants pour le soutien spontané et sans faille que nous avons reçu et continuons de recevoir de la part de l’Eglise d’Ecosse et de chrétiens de Bishoppbriggs », a tenu à souligner ce dernier, en témoignant son infinie gratitude à celui qui l’a accueilli à bras ouvert, lui et les 80 familles musulmanes, dès le lendemain du drame et qui est devenu depuis un ami cher : le Révérend Ian Taylor. « Nous avions réussi à créer un petit endroit où nous pouvions nous réunir et nous recueillir, et maintenant nous n’avons plus rien, que des cendres. Sans le Révérend, nous serions perdus », a ajouté Shafiq Sharif avec émotion.

« Je nourrirai toujours l’espoir que quelque chose de bon peut sortir d’un acte aussi odieux et destructeur que l’incendie criminel visant une mosquée », se plaît à répéter le Révérend loué par les musulmans de Bishopbbriggs, dont le souhait le plus cher n’a rien désormais d’un vœu pieux.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Etats-Unis : une famille musulmane, dans le viseur d’un islamophobe armé, porte plainte pour « crime de haine ».

En ce dimanche 21 février à Saint Louis, dans l’Etat du Missouri, la recherche de la maison idéale à acquérir était l’objectif prioritaire de Rabie Ayoub, 37 ans, et son épouse Marwah Abdulhussein, 30 ans, le couple, accompagné de ses quatre enfants, s’étant levé tôt et du bon pied pour trouver le nid douillet où couler des jours paisibles et heureux.

C’est dans un ciel sans nuage que la petite famille sillonnait gaiement, en voiture, les quartiers de la ville qui avait sa préférence, avant de s’arrêter peu avant midi devant une maison à vendre qui semblait correspondre parfaitement à ses aspirations.

A peine étaient-ils sortis de leur véhicule pour découvrir les lieux qu’un homme, surgi brusquement de nulle part, s’est approché d’eux à grandes enjambées en hurlant des obscénités, tout en brandissant une arme sous les yeux d’abord médusés, puis terrifiés des époux et de leurs jeunes enfants.

Se retrouvant en un éclair, impuissants et pétrifiés, dans le viseur d’un inconnu capable du pire, Rabie Ayoub et sa femme se sont vite engouffrés dans leur voiture pour se protéger et alerter la police, sentant leur sang se glacer dans les veines lorsqu’il se mit à crier : « Vous les musulmans, vous devez tous mourir ! ».

« J’étais paralysée par la peur, et je me demandais s’il allait tirer sur notre voiture comme il menaçait de le faire, et qui il allait viser en premier », a relaté, sous le choc, Marwah Abdulhussein, en précisant que leur agresseur, mis hors de lui, avait photographié leur plaque d’immatriculation en menaçant de les pourchasser, tandis qu’au même moment, son mari et elle le prenaient en photo et le filmaient, son arme à la main (voir photo ci-dessus).

Images accablantes à l’appui, la police locale a pu très vite remonter la trace du dangereux islamophobe, à la gâchette facile. Interpellé et menotté à son domicile, situé à proximité de la maison rêvée et à jamais marquée par un dimanche cauchemardesque qui a failli tourner au drame, le sombre individu devra répondre d’un « crime de haine » devant le procureur de Saint Louis saisi de l’affaire.

Fortement ébranlés par cette agression, Rabie Ayoub et Marwah Abdulhussein ne cachent pas leur profonde inquiétude devant les nuits agitées de leurs enfants, hantées par le souvenir effrayant de cet homme imposant, à la mine patibulaire, proférant des insultes racistes et braquant son arme sur eux.

« Vous vous rendez compte de la monstruosité de ses paroles : ‘ Vous êtes musulmans, vous devez mourir’. Pourquoi, parce que je porte un hijab sur la tête ? Je suis juste une personne ordinaire », a déclaré Marwah Abdulhussein, visiblement très affectée par ce dimanche assombri par l’islamophobie violente.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Des centaines de réfugiés marchent vers l’Albanie.

Les pays des Balkans ont fortement restreint leurs conditions d’accueil des réfugiés. Mais le flot des migrants continue. Des centaines d’entres eux tentent la traversée à pied, en Macédoine, au Nord de la Grèce.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Palestine : Victoire du journaliste, Mohamed Al-Qiq, en grève de la faim depuis 94 jours .

La direction des prisonniers du Hamas dans les prisons de l’occupation sioniste a déclaré, aujourd’hui, qu’un accord a enfin été conclu pour mettre fin aux souffrances de Mohammed al-Qiq qui est en grève de la faim depuis 94 jours.

La direction a déclaré dans un communiqué que l’accord se résume à mettre fin à la détention administrative du journaliste le 21 Mai prochain et cette décision n’est pas extensible.

Elle a souligné que le journaliste a accepté l’offre même si elle ne répondait pas à toutes ses exigences.

Elle a noté que le captif avait le choix de terminer son traitement après la fin de sa grève dans un hôpital gouvernemental de son choix dans les territoires occupés en 48, « mais nous avons préféré poursuivre son traitement avec une équipe palestinienne à l’hôpital d’Afula vu son état de santé difficile ».

Al-Qiq sera ensuite transféré à la prison de Nafha après la fin de son traitement, et n’ira pas à la clinique de la prison de Ramleh pour assurer que l’occupation le libère comme prévu.

La Commission a indiqué que la famille du captif sera présente au moment de mettre fin à sa grève de la faim, sans fixer de date précise.

Elle a ajouté: « Par les intestins vides … par cette volonté d’acier, par la patience tenace … notre journaliste héros Mohammed Al-Qiq a réussi à prouver sa fermeté face à la barbarie de l’occupant … sa résistance face à l’arrogance … et sa victoire face à l’obstination ».

La Commission a remercié les institutions et les organisations qui ont uni tous leurs efforts pour mettre fin à la souffrance d’al-Qiq, en particulier le Club des prisonniers et le Comité des affaires palestiniennes ainsi que les institutions humaines et médiatiques.

Elle a aussi félicité la captif al-Qiq, sa famille et tous ceux qui l’ont soutenu dans son combat jusqu’à la victoire, ainsi que tous les prisonniers qui ont exprimé leur soutien à leur frère journaliste, sachant que les journalistes ont toujours été solidaires avec la question des prisonniers et la Palestine.

Al-Qiq avait été arrêté par l’occupation le 21 Novembre dernier à son domicile dans la ville de Ramallah, avant de commencer une grève de la faim illimitée, quatre jours après son arrestation.

Le 20 Décembre, les autorités sionistes ont décidé de le placer en détention administrative sans jugement, pour une durée de 6 mois, l’accusant d’incitation à la violence à travers son travail de journaliste.

Al-Qiq a demandé à la Cour suprême de le libérer et le transférer dans un hôpital en Cisjordanie, mais le tribunal a rejeté sa demande et les procureurs ont interdit à sa famille de lui rendre visite.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Un jeune palestinien blessé par une balle des forces d’occupant sionistes.
.
Le Comité des détenus: deux enfants torturés dans les prisons sionistes.
.
Le FPLP menace de poursuivre tous les complices dans l’assassinat de Naief.
.
L’occupation prend d’assaut Qabatiya et menace de démolir la maison d’un prisonnier.
.
Des ONG avertissent de l’augmentation des violations de l’AP .
.
Un gardien sioniste poignardé dans la colonie Maale Adumim à Jérusalem.
.
Assassinat d’Omar Naïf dans l’ambassade de Palestine en Bulgarie.
.
Le message des détenus est l’unité nationale, rappelle un détenu libéré .
.
L’occupation soutient la création d’un port à Gaza.
.
Le CICR en Cisjordanie et à Gaza visite al-Qiq.
.
Un enfant palestinien tué et son frère blessé dans une explosion à Jabalya.
.
L’occupation ferme l’entrée de la région Oum Rokba à Bethléem par un portail en fer.
.
Le Hamas condamne les explosions de la campagne de Damas.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire