MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 10 Rabi Al Thanni 1437.

Flash info du 10 Rabi Al Thanni 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


6 pays musulmans dans le top 10 des pays les plus optimistes au monde.

Toujours selon le sondage 2015 de la WIN/ Gallup International Association, les 6 pays les plus heureux et optimistes au monde sont majoritairement musulmans. Comme nous vous l’avions révélé dans l’article précédent, 66% des 66040 personnes interrogées se disent heureuses mais ce que nous constatons aujourd’hui est encore plus fort: les pays musulmans sont plein d’espoir et plus confiants que les autres.

Voici les chiffres en prenant en compte les index de l’optimisme économique et celui de l’espoir: le Bangladesh à 74%, Nigéria à 68%, le Maroc à 57%, l’Arabie Saoudite à 56% et l’Inde à 47% ainsi que le Pakistan à 42% espèrent beaucoup de l’année 2016. Pour ce qui est du futur économique, c’est le Nigéria à 61%, le Bangladesh à 60%, le Pakistan à 50% et l’Inde avec le Maroc à 44%, et l’Arabie Saoudite à 32% qui se trouvent en belle position pour espérer voir du changement positif dans leur économie respective.

En regardant de plus près les chiffres du sondage, toutes religions confondues, c’est les pays d’Asie et Océanie, d’Afrique Sub Saharienne ainsi que les pays du Moyent-Orient et d’Afrique du Nord qui ont les plus gros taux d’optimisme, très loin devant ceux d’Europe et d’Amérique du Nord. Une constatation qui ne nous étonne guère.

Des régions du monde comme celles-ci, très majoritairement de tradition et confession musulmane, qui voient ressortir du lot ces 6 pays musulmans bien heureux qui donnent envie aux autres d’espérer voir la vie en rose même quand elle semble grise.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Justice : le bénévole qui avait tenté de faire fuir une fillette afghane ressort libre.

Robert Lawrie, un britannique qui avait tenté de venir en aide à une petite afghane en lui faisant franchir la frontière à Calais a été jugé pour cet acte. En effet, l’homme était poursuivi pour avoir essayé de faire fuir cette enfant vers l’Angleterre. L’affaire avait d’ailleurs ému la sphère publique.

Ce britannique était bénévole au sein des camps de réfugiés. C’est ainsi qu’il a pu faire connaissance de la petite afghane, Bahar Ahmadi, âgée de 4 ans et qui vivait dans la jungle de Calais. Le père de la fillette demandait incessamment au bénévole de faire passer sa fille à Leeds en Angleterre, où vivent des membres de sa famille. En acceptant de venir en aide à la fillette et sa famille, l’homme s’est vu condamné par la France. Jeudi dernier, l’homme a obtenu une quasi-relaxe devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais.

Robert Lawrie a expliqué son geste en prônant la solidarité et la compassion. Il dit avoir agi par pure compassion envers la fillette et sa famille, étant donné qu’il a été très touché par la situation mais il regrette son acte qu’il qualifie de « stupide » en prenant du recul. L’homme a donc bénéficié d’une quasi-relaxe. Il a fait part de son émotion : « Merci la France, la France est un pays humain ! C’était le procès de la compassion, nous l’avons gagné ».

L’homme de 49 ans se dit soulagé bien qu’il sait qu’il risque de payer une forte amende. Sa vie a également été chamboulée par cet événement puisque sa femme l’a quitté accompagnée de ses 4 enfants encore mineurs. Robert Lawrie espère éviter la prison puisqu’il encourt 5 ans d’emprisonnement pour « aide à la circulation irrégulière d’un étranger en France ». Il a d’ailleurs confié que sa vie a été « détruite » depuis cet acte de solidarité.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Rony Brauman dénonce le « deux poids, deux mesures » entre le hijab et la kippa.

Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières et professeur à l’université de Manchester, a fait une déclaration concernant le hijab et la kippa sur Europe 1. En évoquant le port de la kippa, Rony Brauman a expliqué que la kippa portée en France n’a pas spécialement de connotation religieuse mais qu’elle revêt un rôle politique. C’est ainsi qu’il a confié : « Moi, mon impression, c’est que l’on affirme autre chose, à savoir une affiliation politique. Il y a une double signification aujourd’hui qui est attachée au port de la kippa ».

L’ancien président de MSF, de confession juive, a continué en expliquant que la kippa fait référence à l’attachement politique avec Israël. Autrement dit, les juifs portant la kippa laissent entendre leur soutien aux colons israéliens. « On affirme une affiliation politique, un signe de fidélité à l’Etat d’Israël – après tout pourquoi pas -, mais aussi, et c’est plus problématique, un signe allégeance à la politique de l’Etat d’Israël » a-t-il expliqué.

Ce militant pro-palestinien a également fait part de son étonnement face au rejet dont fait preuve la République française vis-à-vis du port du hijab alors que la kippa ne dérange pas le moins du monde cette fameuse « laïcité ». C’est ainsi qu’il affirme que « la République, dans sa vision laïcarde, qui refoule les signes religieux hors de l’espace public, exhibe cette fois ce signe. Quand une femme voilée se fait attaquer, il s’agit d’écarter ces signes religieux. C’est différent quand c’est un homme avec kippa qui se fait agresser ».

Au delà de cela, Rony Brauman déclare que la France ne traite pas équitablement le port du hijab et la kippa au même titre qu’elle rejette la pratique de l’Islam au profit des autres cultes. Il s’est ainsi confié : « je pense qu’il y a deux poids, deux mesures. Cela me semble être un fait objectif, une réalité indiscutable. On peut s’interroger sur les raisons de ce deux poids, deux mesures mais on ne peut pas s’interroger sur son existence ». Des propos qui s’inscrivent clairement dans un soutien de l’égalité des religions en France. Rony Brauman, juif de confession et né à Jérusalem, n’a pas hésité à affirmer cette différence de traitement faite en France et à dénoncer par la même occasion, cette laïcité à la française rejetant le hijab et qui ne s’applique évidemment de la sorte qu’en France.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Les Nations Unies reconnaissent enfin le rôle de la Zakat ?

La Zakat, le troisième pilier de l’Islam, notamment destinée aux nécessiteux, est parfois versée aux victimes de guerre, aux réfugiés, aux personnes laissées pour compte. L’ONU a ainsi évoqué le rôle de la Zakat dans la lutte contre la pauvreté à travers le monde.

Les Nations Unies estiment qu’il faudrait 40 milliards de dollars chaque année pour répondre aux besoins humanitaires du monde. Ces besoins répondent en effet aux nécessités suite aux ravages des guerres et des catastrophes naturelles. L’ONU a donc annoncé qu’il pensait à taxer les matches de sport, les billets d’avion, les places de concerts etc, afin de permettre de payer l’aide humanitaire, comme le relève Le Point.

Parallèlement, à cela, Kristalina Georgieva, vice-présidente de la Commission européenne pour le budget et les ressources humaines a commenté le rôle que pourrait avoir la zakat dans cette aide humanitaire. C’est ainsi qu’elle a affirmé : « la zakat, le don annuel de nombreux musulmans qu’ils sont religieusement tenu de faire comme un principe de base de la foi islamique, soulève entre 300 milliards de dollars et 500 milliards de dollars par année. Or, seulement un pour cent de cette aide humanitaire nous serait suffisante ».

L’ONU reconnaîtrait-elle le rôle important de la Zakat dans l’aide aux nécessiteux ? L’intervention de Madame Georgieva porte à le croire mais l’intérêt d’amasser de l’argent, qu’il provienne des musulmans ou non, est sans doute la première motivation des Nations Unies à tenir ce genre de propos.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Palestine : Israël torture des enfants palestiniens en les enfermant dans des cages, en plein froid !

Décidément, l’Etat colon est bien décidé à prouver chaque jour les atrocités dont il est capable. Les derniers rapports publiés ont rapporté que des enfants palestiniens sont torturés en étant enfermés dans des cages à l’extérieur, en plein froid, subissant des violences sexuelles, morales et physiques.

La torture, une pratique courante en Palestine occupée .

Le Comité israélien contre la torture a révélé l’horreur. Des enfants palestiniens torturés puis encagés à l’extérieur, en plein froid, ont été découverts par le comité. Ainsi, les avocats du Public Defender’s Office (AOP) se sont rendus sur place afin de rencontrer les jeunes détenus. C’est lors de cette visite que les circonstances inimaginables dans lesquelles sont torturés les enfants ont été confirmées et officialisées. Le bureau du Public Defender’s Office a décrit le scandale :

« Lors de notre visite à Ramla, qui s’est tenue au cours d’une violente tempête qui a frappé l’Etat, les avocats ont rencontré des détenus qui ont témoigné qu’au milieu de la nuit des dizaines de détenus ont été transférés dans les cages de fer à l’extérieur […] Il s’avère que cette procédure, en vertu de laquelle les prisonniers étaient placés à l’extérieur dans des cages, a duré plusieurs mois et a été confirmée par d’autres fonctionnaires. ».

Un rapport alarmant.

Les avocats du Public Defender’s Office ont par la suite publié un rapport pour le moins effrayant. Ils y décrivent les abominations de la torture :

« La torture est un moyen d’attaquer les modes de fonctionnement psychologique et social fondamentaux d’un individu [tel que décrit dans le Protocole d’Istanbul]. En outre, la torture peut avoir un impact sur un enfant directement ou indirectement, soit en le torturant lui-même, soit en le rendant témoin de la torture et de la violence sur des parents ou d’autres membres de la famille proche […] La majorité des enfants palestiniens détenus sont accusés de jets de pierres et 74% rapportent à cette occasion avoir expérimenté la violence physique lors de l’arrestation, le transfert ou l’interrogatoire. ».

En novembre 2015, l’ONG Palestinian Prisoners Club (PPC) avait publié un rapport révélant « qu’au moins 600 enfants palestiniens ont été arrêtés à Jérusalem dans la première moitié de 2015 et que près de 40% ont été victimes d’abus sexuels. ».

Où sont donc passés ces défenseurs des droits de l’Homme qui clament à longueur de journée l’égalité et la sécurité des peuples, lorsque celles-ci sont sérieusement mises en cause. Ne sont-ils bons qu’à se serrer la main hypocritement et à défiler pour une cause, dont ils sont pourtant les premiers ennemis ?

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : La famille de Tarek Belgacem va porter plainte pour homicide.

Tarek Belgacem avait été tué devant le commissariat de la Goutte d’or à Paris, le 7 janvier dernier. La famille a décidé de porter plainte contre X pour homicide volontaire afin de faire la lumière sur une affaire pour le moins sombre.
Abattu car présumé terroriste.

L’affaire a laissé couler beaucoup d’encre. Le jeune Tunisien, visiblement déséquilibré voire en détresse psychologique, avait été abattu par des policiers qui prétendent avoir été attaqués par l’homme avec un hachoir et des « Allahou akbar ». De nombreuses versions ont filtré, toutes n’étant pas concordantes. Cette affaire ne semble pas avoir révélé toutes ses vérités et cette plainte ne peut être que la bienvenue pour un éclaircissement attendu.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Allemagne : Agressions à Cologne : des réfugiés syriens étaient venus en aide à une étudiante.

Caitlin Duncan, étudiante américaine, a révélé au New York Times avoir été secourue par des réfugiés syriens le 31 décembre 2015, alors qu’elle se trouvait à la gare de Cologne, en Allemagne, la nuit où a eu lieu une centaine d’agressions.

Déroulement des faits.

Alors qu’elle fêtait le réveillon accompagnée de son compagnon, cette étudiante âgée de 27 ans a été subitement prise à partie par une dizaine de personnes :

Plusieurs d’entre eux ont essayé de m’embrasser au visage et dans le cou. Je me suis alors mise en mode survie en donnant des coups de pieds et coups de poings jusqu’à ce que je puisse partir.

Elle a ensuite tenté d’obtenir l’aide de policiers allemands en vain, ces derniers étaient débordés en raison des centaines d’agressions sexuelles signalées durant cette nuit. Elle s’est alors vu proposer l’aide de réfugiés syriens dont Hesham Ahmad Mohammad, un instituteur âgé de 32 ans qui a fui Alep il y a déjà 2 ans. Il s’est approché d’elle afin de lui demander s’il pouvait lui rendre service : « Un étranger est venu me voir et m’a demandé si j’avais besoin d’aide. ».

Hesham et d’autres Syriens lui ont ensuite permise de se déplacer sans qu’elle ne soit à nouveau victime d’agressions, dans le but de retrouver son compagnon. Interrogé par la suite sur ces multiples agressions, Hesham déclare :

Toute la journée, dans les journaux et à la télévision, on entend que les réfugiés sont de mauvaises personnes, qu’ils doivent rentrer chez eux. Ça me rend triste. On sait qu’il y a de mauvaises graines, des personnes mal intentionnées. Mais ceux qui se comportent comme il faut, les gens biens, on en entend jamais parler. ».

Un témoignage qui est à l’opposé de l’image que l’on veut désormais coller aux réfugiés syriens, prenant pour exemple des cas isolés afin d’en faire une généralité et amplifier progressivement l’amalgame.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Le Maroc annonce l’interpellation d’un Belge proche des auteurs des attentats de Paris.

L’information vient seulement d’être divulguée et pourtant cela fait déjà quelques jours que les autorités marocaines ont arrêté un homme belgo-marocain sur leur territoire. D’après les dernières informations, l’homme interpellé serait directement lié aux auteurs des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Annonce officielle.

Ce lundi-même, dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur marocain s’est exprimé pour annoncer qu’un homme, du nom de Gelel Attar – suspecté « d’être lié directement aux auteurs » des attentats- a été appréhendé vendredi dernier dans la ville d’Al-Mohammadiya.

Toutefois, d’après les informations données, les inspecteurs n’ont pas apporté d’éléments directs qui impliqueraient l’homme dans les attentats du 13 novembre. Cependant, ce belgo-marocain a été présenté par les autorités marocaines comme un proche des auteurs des attentats. D’après l’AFP, il aurait côtoyé en Syrie Abdelhamid Abaaoud présenté comme l’organisateur présumé. Il se serait également rendu en Syrie en compagnie de Chakib Akrouh identifié comme le kamikaze de l’appartement de Saint-Denis. Après les attentats, Gelel Attar serait resté quelques mois en Syrie avant d’emprunter le long chemin du retour en passant par la Turquie, l’Allemagne, les Pays-Bas pour finir au Maroc, où il sera finalement appréhendé par les autorités.

Après cette longue route bordée de plusieurs frontières, la question se doit d’être posée. Est-ce l’espace Schengen ou bien la compétence des autorités européennes qui devrait-être pointé du doigt ?

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Noël Le Graët de la Fédération Française de Football dit au sujet de Karim Benzema : “Il faut dire quoi ? À mort l’Arabe?”

Invité sur L’Equipe 21, Noël Graët, président de la Fédération Française de Football, est revenu sur l’affaire qui oppose Mathieu Valbuena à Karim Benzema. Il s’est étonné de la pression qu’il avait subie pour écarter l’attaquant du Real Madrid.

Le Président de la Fédération Française de Football n’a pas fait dans le politiquement correct lors de son passage sur la chaîne L’Equipe 21. Il a fait savoir que certains, sans les citer, avaient souhaité lui dicter la marche à suivre dans cette affaire.

“Cette affaire est navrante, elle nous gêne mais il y a de l’affection. Parce que j’aime bien Benzema, on a l’impression que je deviens quelqu’un de malhonnête. Il faut dire quoi? À mort l’Arabe? Qu’est-ce que c’est que tous ces gens qui m’écrivent pour me dire ‘Benzema dehors’ ? Certainement pas. Je gère cette affaire comme je l’entends.”

Noël Le Graët a regretté un traitement médiatique virulent et inédit contre le joueur du Real Madrid qu’il affectionne particulièrement.

“J’ai toujours été assez proche de (Benzema) parce que je connais un peu ses difficultés d’enfance, poursuit encore le président de la Fédération Française de Football. Peut-être que j’ai ce côté là, défendre un peu l’indéfendable, ça m’arrive. Mais je n’ai jamais vu un tel traitement (médiatique). Jamais.”

Depuis plusieurs mois, une affaire de chantage empoisonne l’équipe de France qui doit se passer d’un de ses meilleurs joueurs. Beaucoup se sont étonnés de l’acharnement médiatique à l’encontre du joueur qui a vu certains de ses propos privés diffusés dans la presse.

Derrière les déclarations du président de la Fédération Française de Football se cachent les mêmes qu’une grande partie des fans de foot : est-ce que l’acharnement médiatique aurait été le même si Benzema ne s’appelait pas Karim ? …

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Manuel Valls a tranché chez “les amis du CRIF” ce sera la gauche laïcarde islamophobe.

Manuel Valls a tranché. Depuis quelque temps, l’Observatoire de la Laïcité que préside Jean Louis Blanco est sujet à la controverse. L’organisation est attaquée par la gauche laïcarde et islamophobe qui l’accuse d’avoir une vision trop “laxiste” de la laïcité.

Depuis la réaction de Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre, aux propos nauséabonds d’Elisabeth Badinter sur France Inter, la gauche islamophobe laïcarde s’en prend violemment à l’Observatoire de la Laïcité et notamment à son président, Jean Louis Bianco, qui a pris la défense du rapporteur général.

“Quand 1 travail de pédagogie de 3 ans sur la #laïcité est détruit par 1 interview…”.

Les propos de Nicolas Cadène sur Twitter faisaient référence à une interview d’Elizabeth Badinter sur France Inter. Cette dernière n’a pas hésité à déclarer qui’ “il ne faut pas avoir peur de se faire traiter d’islamophobe“. Des propos extrêmement graves qui ont logiquement choqué Nicolas Cadène.

Rapidement, le rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité s’est retrouvé au milieu des critiques. Les défenseurs d’Elizabeth Badinter, celle qui avait indiqué qu’ “en dehors de Marine Le Pen, plus personne ne défend la laïcité”, n’ont pas hésité à demander sa démission immédiate ainsi que celle de Jean Louis Bianco (président de l’organisation) qui a pris la défense de son rapporteur.

Frédéric Haziza, Marianne ou encore Jean Glavany, député (PS) des Hautes-Pyrénées, membre de l’Observatoire mais qui défend une laïcité exclusive, sont montés au créneau accusant l’Observatoire de la Laïcité d’avoir signé une pétition contre le terrorisme avec des organisations dites “proches des frères musulmans” ou encore de favoriser le “repli communautariste au détriment de l’esprit d’une véritable République laïque”.

Des accusations qui ont été portées jusqu’aux oreilles de Manuel Valls lors d’une invitation chez “les amis du CRIF” hier. Le Premier Ministre a évidemment abondé dans le sens des critiques à l’encontre de l’Observatoire de la Laïcité.

“Je verrai bientôt Jean-Louis Bianco. L’Observatoire de la laïcité, placé d’ailleurs sous ma responsabilité, je lui rappellerai, ça ne peut pas être quelque chose qui dénature la réalité de cette laïcité”.

“Un collaborateur d’une organisation de la République ne peut pas s’en prendre à une philosophe comme Elisabeth Badinter, une défense intransigeante de la laïcité”.

“L’Observatoire est indépendant mais là, il y a des lignes qui ont été dépassées, et je le rappellerai à chacun.”

A peine les commémorations des attentats de Charlie Hebdo passées, la liberté d’expression subit déjà un nouveau revers. La critique de la pensée d’Elizabeth Badinter pourrait avoir comme conséquence l’implosion de l’Observatoire de la Laïcité qui jusqu’à présent proposait une vision en phase avec la loi de 1905, loin des dérives laïcardes actuelles.

Manuel Valls avait déjà soutenu Elizabeth Badinter dans sa croisade contre le voile dans les locaux de la crèche Baby Loup. Le Premier Ministre alors ministre de l’Intérieur avait violemment critiqué une décision de justice qui avait donné raison à l’employée voilée. Une prise de parole contraire aux principes démocratiques de séparation des pouvoirs.

La campagne de déstabilisation menée contre l’Observatoire de la Laïcité s’inscrit dans une démarche totalitaire et islamophobe qui voudrait faire croire que la visibilité musulmane n’a pas sa place dans l’espace public. Un projet que souhaite mener à bien Marine Le Pen qui veut, au nom de la laïcité, interdire le voile dans les transports publics. Alors gauche laïcarde et Front national même combat !

Clic pour voir la Source de l’article

********************

Non il n’a pas neigé en Arabie Saoudite !

Non il n’a pas neigé en Arabie Saoudite ! Contrairement à ce qu’avaient indiqué les médias, et ce que nous avions relayé sur notre page Facebook, il n’a pas neigé en Arabie Saoudite. Il s’agissait d’un hoax, une intox venue de Twitter.

De nombreux sites ont relayé l’information selon laquelle de la neige était tombée dans le sud du pays. Une information qui aurait pu être réelle puisque le Moyen Orient fait face à une période de froid hivernal important.

Cependant, les photos diffusées par les internautes saoudiens, relayées par la majorité de la presse française, étaient des clichés de 2013 en Palestine. D’autres dataient même de 2011. Des photos qui reviennent souvent sur Internet.

A notre décharge, il y a bien eu une forte averse de grêle dans la région qui a fait penser à un manteau de neige. Surement le début de ce hoax planétaire.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : La « garde biterroise » voulue par Robert Ménard ne patrouillera pas dans Béziers, ainsi en a décidé la justice.

La milice biterroise que Robert Ménard, le maire frontiste qui ne reconnaît pas tous ses administrés et fiche dès le berceau ceux qui ont un nom à consonance arabe, rêvait de voir quadriller les rues de sa bonne ville de Béziers, ne verra pas le jour, en tout cas pas dans l’immédiat…

Les collaborateurs bénévoles, gonflés à bloc et forts de leur passé dans le maintien de l’ordre, qui s’étaient portés volontaires dans le cadre d’une « vigilance visuelle », n’ont plus qu’à ronger leur frein à l’annonce de l’arbitrage rendu par le tribunal administratif de Montpellier : la suspension de la délibération sur la création d’une « garde biterroise » entérinée par le conseil municipal, à la mi-décembre.

Un dispositif sécuritaire que les services de l’Etat n’ont pas vu d’un bon œil, craignant qu’il ne sème la confusion dans des esprits locaux déjà passablement mis sous pression et chauffés à blanc, et pire encore qu’il ne trouble la paix sociale en créant de regrettables incidents.

Dans son analyse, le juge des référés précise que la délibération contestée est notamment dépourvue de fondement légal, soulignant dans un communiqué rendu public ce matin qu’elle ne pouvait s’appuyer sur la notion jurisprudentielle de « collaborateur occasionnel du service public », qui permet seulement l’application d’un régime favorable de responsabilité au profit « des particuliers qui ont été sollicités, à titre temporaire et exceptionnel, pour exercer des missions de service public, en cas de carence ou d’insuffisance avérée des services existants ou en cas d’urgente nécessité ».

Robert Ménard qui joue les édiles d’une citadelle assiégée, surtout par sa mauvaise foi, son islamophobie répressive et sa dérive droitière, ordonnera-t-il toutefois à ses sentinelles, à défaut de patrouiller dans Béziers, de rester aux aguets chez elles, en ne dormant que d’un œil ?

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Palestine : La fille de Jean-Claude Lefort, ex-président de l’Association France Palestine Solidarité, enceinte de son mari Salah Hamouri, expulsée d’Israël.

C’en était trop pour Jean-Claude Lefort, l’ancien président de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) et soutien de la première heure de Salah Hamouri, ce jeune franco-palestinien, devenu depuis son gendre, qui a passé près de 7 ans (mars 2005 –décembre 2011) dans l’enfer des geôles israéliennes, à l’issue d’une mascarade de procès orchestré par un tribunal militaire, le condamnant à un emprisonnement illimité sur de fausses allégations (un attentat fomenté contre le rabbin ultra-orthodoxe Ovadia Youssef) !

Derrière l’ex-coordinateur du Comité national de soutien à Salah Hamouri, qui a obtenu sa libération en décembre 2011 de très haute lutte, c’est un beau-père scandalisé par l’acharnement sans fin dont fait preuve Israël envers le couple que forme sa fille enceinte, Elsa Lefort, avec le trentenaire dont la vocation d’avocat défendant la cause des détenus palestiniens est née à l’ombre des barreaux. Une vocation contrariée par les autorités israéliennes qui lui ont barré la route de Ramallah, ruinant ses espoirs de décrocher son diplôme au sein d’une antenne de l’université d’Al Quds (à lire ou à relire l’interview accordée à Oumma par sa mère, Denise Hamouri, en avril 2015).

« Décidément, on ne laissera pas tranquille Salah Hamouri « , s’est insurgé Jean-Claude Lefort dans un communiqué. « Mais cette fois le cynisme est absolu : c’est sa femme, Elsa Lefort, enceinte de leur enfant, qui a été refoulée d’Israël ! », s’indigne ce père et activiste pro-palestinien qui était fondé à penser que le pire était derrière eux.

Après avoir passé les fêtes de fin d’année en famille, en France, Elsa Lefort et Salah Hamouri ont regagné Jérusalem, le 5 janvier dernier. « Munie d’un visa délivré par les autorités israéliennes valable jusqu’en octobre 2016, elle a été refoulée à l’arrivée à Ben Gourion à Tel Aviv. Après deux jours et deux nuits d’emprisonnement, au motif, non prouvé bien évidemment, que le Shin Beth (services secrets israéliens) la considère comme une personne dangereuse pour la sécurité d’Israël et même terroriste, a dû revenir en France ! », proteste avec force Jean-Claude Lefort en brisant le silence sur l’arbitraire de cette terrible séparation, alors que sa fille, qui jusqu’ici travaillait au consulat français de Jérusalem, a atteint son sixième mois de grossesse.

« Elle ne pourra plus prendre l’avion d’ici trois semaines. Le fait que l’enfant naisse à Jérusalem et non à Paris a son importance pour l’avenir de celui-ci », s’alarme l’ancien député communiste qui a décidé de lancer un « appel en urgence aux parlementaires et à des personnalités ».

« Un appel destiné à soutenir les efforts effectués vers les autorités françaises qui, dans des circonstances parallèles, ne sont pas restées inactives pour aider nos compatriotes victimes d’arbitraire », précise Jean-Claude Lefort en guise de conclusion, en misant sur un sursaut français qui, dans d’autres cas, est parvenu à déplacer des montagnes.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Hamas: Le gel des conventions de l’UE est une étape importante.
.
L’ambassadeur américain à Tel-Aviv dénonce l’implication d’Israël dans les crimes des colons .
.
Des colons attaquent Barta’a et menaces les citoyens de Yabud.
.
L’occupation aurait arrêté l’auteur de l’attaque d’Otniel.
.
Des étudiants de l’Université de Haïfa renvoyés pour avoir chahuté un conférencier pro-israélien.
.
L’occupation arrête trois jeunes palestiniens au sud de Jénine.
.
# 10_ans_blocus : documentation d’une decennie de souffrance de Gaza.
.
Le tribunal de l’occupation prolonge la détention d’un captif et de sa femme .
.
L’Union européenne exige la levée du blocus de Gaza.
.
La mort d’un jeune palestinien et la blessure d’un autre.
.
Le captif Kifah souffre de problemes de santé.
.
Un jeune tué et un autre blessé par la voiture d’un colon près de Salfit.
.
Les bulldozers de l’occupation démolissent des installations commerciales à Ramallah.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire