MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1437.

Flash info du 23 Rabi Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Yémen : Le roi Mohammed VI sur banderoles géantes en guise de remerciements.

Fin Mars, le Maroc confirmait son intégration militaire à la coalisation emmenée par l’Arabie Saoudite pour soutenir l’actuel Président du Yémen, Abd Rabbo Mansour Hadi, dans sa lutte contre les rebelles chiites Houthis fortement soutenus par l’Iran.
L’implication du Maroc.

Lors de son affiliation, Rabat avait annoncé dans un communiqué fourni par le ministère des Affaires étrangères que le Maroc exprimait « sa totale solidarité avec l’Arabie Saoudite« . Pour ce faire le Royaume s’est engagé à déployer « toutes formes d’appui à la coalition pour le soutien de la légitimité au Yémen dans ses dimensions politique, de renseignement, logistique et militaire ». Le soutien et l’implication du Maroc s’explique à plus forte raison par un enjeu géopolitique :

Faire face à toute conspiration étrangère ourdie contre ce pays et contre la sécurité du Golfe et (la sécurité) arabe.

Remerciement solennel.

Dans les rues et d’Aden au Yémen et principalement dans les grandes artères de la ville, des banderoles portant le message « Merci au Maroc » ont été étendues sur format géant. D’après un site d’information local, l’initiative de cette opération de campagne provient d’une ONG proche du Président Abd Rabbo Mansour Hadi. Le directeur de cette ONG, Feras Al-Yafai s’est exprimé en ces termes :

Nous voulons remercier le Maroc pour sa participation à l’opération Tempête décisive de la coalition arabe contre la rébellion chiite houthiste, et pour avoir rendu espoir à notre pays et affirmé sa légitimité.

Malgré un remerciement et l’espoir redonné au peuple, Ryad vient d’annoncer, aujourd’hui-même, la fin du cessez-le-feu. D’après les dernières informations données par l’Arabie Saoudite. La coalition a fait état de tirs provenant des rebelles chiites sur des postes frontaliers saoudiens et d’autres opérations qui ont selon elle entraveraient l’aide humanitaire. Au vu de ces dernières informations, le répit ne fut que de courte de durée et l’avenir qui se voulait plein d’espoir s’assombrit.

Yémen : Le roi Mohammed VI sur banderoles géantes en guise de remerciements

***************************************************


France : Le chantier de la mosquée de Vitrolles incendié.

Avant même qu’elle ne soit construite, la mosquée de Vitrolles a été victime d’un incendie. L’incident s’est déroulé mercredi soir aux alentours de 18h00, la cause n’ayant pas encore été identifiée, une enquête a été ouverte.

Les mosquées victimes d’attaques islamophobes.

Il y a 2 mois déjà, ce même chantier avait été victime d’une attaque islamophobe lorsqu’une tête de sanglier avait été découverte sur les lieux. Lorsque l’incendie s’est déclaré, les fidèles présents ont tenté d’éteindre les flammes mais en vain. Ce n’est qu’à l’arrivée des pompiers que le feu a pu être éteint. Cet incendie de mercredi a-t-il un quelconque lien avec cette précédente attaque ? L’enquête a été confiée à la police qui dévoilera l’origine de l’incendie.

Habib Malagouen, président de l’association pour le futur centre cultuel et culturel musulman de Vitrolles, a témoigné : « On ne voyait pratiquement rien, mais on avait des seaux d’eau et un tuyau d’arrosage, alors on a essayé quand même. On était tous très émus. On voulait surtout éviter que les flammes ne gagnent les tentes qui servent de lieu de culte. Cet incendie intervient alors que le chantier avançait plutôt bien. Seule la justice pourra trouver le responsable de ce feu, ce n’est pas à nous de pointer untel ou untel du doigt. ».

Affaire à suivre…

Le chantier de la mosquée de Vitrolles incendié

***************************************************


Palestine : Gaza : Israël reprend les bombardements.

L’année civile 2016 vient à peine de débuter, et Israël reprend ses attaques contre la Palestine, inlassablement depuis près de 70 ans et toujours dans le silence complice du reste du monde. Ce samedi 2 janvier 2016, la bande de Gaza a été bombardée à 4 endroits différents, sans faire de victimes.

Le Hamas responsable de tout.

La ligne d’attaque israélienne est simple, quelle que soit l’attaque subie par le pays colonisateur, c’est le Hamas qui est responsable. Vendredi soir, deux roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, sans faire de dégâts ni de victimes. Des hommes soi-disant en lien avec Daesh ont revendiqué cette attaque. Peu importe, il n’est plus l’heure de faire des enquêtes, Israël reçoit quelque chose, ils bombardent en retour et utilisent leur argument massue du droit à se défendre. Le peuple Palestinien souffre, il a faim, il n’a pas les moyens de contrer l’envahisseur qui chaque jour vole un peu plus de terre, mais ce peuple vaillant et courageux n’abdiquera pas. Il n’attend que le soutien de ses « frères » pour pouvoir vivre en paix sur ses terres, mais le réveil de ceux-ci se fait attendre, trop occupés à déterminer quel est le meilleur moyen de s’enrichir là où la première préoccupation à Gaza est de se nourrir est de protéger sa famille.

Les années passent et l’histoire se répète sans cesse pour la Palestine, qui semble condamnée à oeuvrer seule pour sa survie, les dirigeants de chaque pays seront interrogés sur ce qu’ils ont fait ou pas pour les opprimés à l’heure de rendre des comptes, prions pour qu’ils en prennent conscience au plus vite.

Gaza : Israël reprend les bombardements

***************************************************


France : Sorties scolaires à Meru : victoire judiciaire pour les mamans voilées.

Le tribunal administratif d’Amiens vient de donner raison aux mamans voilées de Méru qui s’étaient vues interdites d’accompagner leur progéniture lors des sorties scolaires d’après une note de l’inspecteur académique en décembre 2013.

C’est après un an et demi de longs combats que les mères voilées de Méru ont obtenu une victoire judiciaire leur garantissant la possibilité d’accompagner les enfants lors des sorties scolaires.

Elles se sont confrontées à Emmanuel Roy, directeur académique de l’Oise qui réclamait la neutralité religieuse lors des sorties à la piscine, au cinéma ou à la médiathèque comme tout personnel de l’Education nationale. Cette décision n’avait pourtant pas dépassé la ville de Méru.

Le tribunal administratif d’Amiens juge que cet inspecteur académique « a entaché sa décision d’erreurs de droit ».

Il n’est d’ailleurs pas non plus soutenu par le nouvel inspecteur académique, Jacky Crépin : « Mon prédécesseur avait sans doute fait une erreur d’interprétation ».

« Nous avons toutes obtenu gain de cause sur la note administrative d’Emmanuel Roy et c’est ce que nous voulions, se réjouit Rabah Chatar, porte-parole des mères voilées. S’il y avait eu dialogue dès le départ, si on nous avait reçues correctement à l’inspection, on n’en serait pas arrivé là. L’affaire a commencé en novembre 2013 et nous avons cherché à dialoguer avant de saisir le tribunal administratif en mai 2014. ».

Il semblerait que l’atmosphère se soit attendue dans la petite commune de Méru malgré des refus de certaines écoles face à certaines mamans pour accompagner leurs enfants en sortie, des mamans qui sont voilées. En effet, la décision revient au directeur des établissements.

« Il ne peut pas y avoir de motif religieux pour ne pas accompagner une sortie scolaire, note Jacky Crépin. Mais c’est aux directeurs de décider, en toute indépendance, qui peut l’encadrer. ».

Cette position ambigüe correspond à celle tenue par l’Éducation nationale qui n’abroge pas la circulaire Luc Chatel mais s’en éloigne quelque peu.

Sorties scolaires à Meru : victoire judiciaire pour les mamans voilées

***************************************************


Autriche : Une Mosquée attaquée à l’explosif.

L’information est passée inaperçue dans les médias mainstream et pourtant.

La mosquée Al Aqsa de la ville de Krems a subi une attaque à l’explosif il y a de cela quelques jours à peine.

La déflagration a causé des dégâts matériels mais heureusement aucune victime n’est à déplorer. Pour l’instant aucune revendication de cet attentat terroriste ne s’est fait connaitre.

Toute l’Europe connait ces dernières années un climat islamophobe délétère des plus inquiétant. En Allemagne les mosquées sont victimes d’incendies criminels, la France s’est fait la championne des profanations au sanglier, quant à l’Autriche elle n’est désormais plus en reste.

Seule l’Angleterre a renforcé sa législation contre l’islamophobie, alors qu’en France le concept même est nié …

Autriche : Une Mosquée attaquée à l’explosif

**************************************************


Chine : une journaliste expulsée pour avoir défendu les musulmans.

La classe politique et les forces de l’ordre chinoises persécutent la minorité musulmane du pays, les Ouïghours. Ceux-ci sont empêchés de pratiquer leur culte, d’avoir une barbe et de porter le voile.

Ursula Gauthier, journaliste pour l’Obs, a goûté à ce totalitarisme anti-musulman. Après avoir écrit un article critique à l’égard de la politique du pays et notamment vis-à-vis des Ouïghours, elle a été expulsée de Chine par le gouvernement qui a prétexté qu’en défendant cette minorité elle soutenait le terrorisme.

« Les autorités chinoises m’accusent de soutenir le terrorisme », annonce la journaliste. Cette dernière avait seulement dénoncé la politique anti-musulmans et ultra répressive de la Chine qui a été amplifiée après les attentats de janvier à Paris.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a publié un communiqué maintenant que la journaliste n’avait « pas sa place en Chine ».

Des journalistes se sont mobilisés pour lui porter leur soutien. Cette femme a le mérite de défendre des idéaux en dépit des conséquences néfastes que ces prises de position peuvent engendrer sur sa carrière.

Chine : une journaliste expulsée pour avoir défendu les musulmans

***************************************************


Européens et musulmans.

Aujourd’hui, malgré les efforts des citoyens musulmans, leurs réussites, leur loyauté au pays dans lequel ils vivent et des politiques novatrices d’institutions de divers pays européens, des citoyens de confession musulmane se considèrent incompris, discriminés, accablés, orphelins, voire bannis.

La montée de la xénophobie est un danger réel pour toute la société. Les citoyens de confession musulmane sont mis à dure épreuve. L’islam est pris comme bouc-émissaire dans un monde en crise permanente et multiforme. L’islamophobie est utilisée pour détourner l’hostilité envers des politiques injustes. Construction politicienne haineuse, artificielle et obscène, elle est une diversion, nuisible pour tous, face aux impasses de notre temps.

L’histoire démontre pourtant que l’Europe et l’islam ont des relations anciennes. Les deux mondes voisins sont entremêlés. Notre civilisation commune est méditerranéenne, judéo-islamo-chrétienne et gréco-arabe. Les convergences sont plus importantes que les divergences. Tout cela est occulté.

La multi-appartenance.

Aujourd’hui, malgré les efforts des citoyens musulmans, leurs réussites, leur loyauté au pays dans lequel ils vivent et des politiques novatrices d’institutions de divers pays européens, des citoyens de confession musulmane se considèrent incompris, discriminés, accablés, orphelins, voire bannis. Au niveau de médias et de discours politiques, nous assistons à un acharnement, à un dialogue de sourds et à des surenchères, au lieu de revenir à la raison et aux valeurs démocratiques pour faire face aux défis communs.

Des courants idéologiques divers, pas seulement d’extrême-droite, par préjugé antireligieux, antimusulman, dénient le droit à la multiappartenance aux citoyens de confession musulmane. C’est moins leur différence que l’islamité qui est en cause. Ils témoignent d’un rapport à la Transcendance, à l’Éthique, au Sacré, qui gène.

Les citoyens européens de confession musulmane, en toute légitimité, revendiquent pourtant leur pleine citoyenneté, la modernité, l’égalité des chances, la fierté de leur origine et leur droit de vivre leur foi, sans aucune antinomie. Cependant, ils sont renvoyés au communautarisme, à la ghettoïsation et à l’amnésie. Pourtant, ils sont européens etmusulmans.

Contrairement à ce qui est colporté, les citoyens de confession musulmane ne déstabilisent pas l’identité européenne, encore moins la menacent. Ils enrichissent culturellement, humainement, cette partie de l’humanité du monde et s’enrichissent eux mêmes. C’est un gain réciproque, une chance mutuelle, comme le démontre l’histoire à travers les temps.

Les enseignants, les intellectuels, les journalistes et d’autres acteurs sociaux, y compris les hommes du culte, sans confusion, doivent se considérer comme des médiateurs entre les humanités, les cultures, artisans de la culture de la paix, tout en assumant leur vocation et devoirs de critique et d’éveilleurs des consciences.

Par leur présence, les citoyens musulmans, reposent la question du sens de l’existence, de la transcendance, de la fraternité, des valeurs abrahamiques, que des courants marchands, modernistes, rationalistes, athées dogmatiques, ont crus définitivement clos. Les citoyens de confession musulmane soucieux de justice aspirent au démocratique. L’Europe est-elle décidée à préserver ses fondements démocratiques et à tirer les leçons de la tragédie innommable produite par l’antisémitisme ?

L’islamophobie est une continuité de l’antisémitisme, tout en étant ancienne. Sous prétexte que des musulmans, au vu de ce qui se passe en Palestine, pratiquent la critique antisioniste, l’on feint d’ignorer que les musulmans sont devenus comme les « juifs » d’hier, stigmatisés et honnis par des xénophobes ou des ignorants, notamment du fait qu’ils témoignent de la religion.

Nul ne peut nier les discriminations dont sont victimes les musulmans et les problèmes de racisme.Tous ceux, croyants et non-croyants qui défendent le sens ouvert de la laïcité, les valeurs universelles, les droits humains, la liberté, l’égalité et la fraternité, ne peuvent baisser les bras. Ils doivent redoubler d’efforts, pour mettre fin à tous les discours de haine, contribuer à la cohésion et à la paix sociales, faire reculer le racisme, garder éclairée et vigilante la demeure Europe.

L’interculturel.

On ne prend pas en compte l’histoire, notamment celle dont les citoyens de confession musulmane sont les héritiers, ni leur capacité d’adaptation, leur réussite dignement acquise. L’islamophobie les nie et a pris de l’ampleur. Alors que les citoyens musulmans représentent un pan de la société et que le monde musulman est le premier partenaire économique et culturel de l’Europe, les études islamiques et l’enseignement de la langue arabe ont reculé.

Exploitant à outrance les comportements obscurantistes de « musulmans » égarés, pourtant marginaux, produits des contradictions de la sombre crise de notre temps, des idéologues islamophobes et des marchands du Temple pratiquent l’amalgame et reprochent au citoyen musulman d’être religieux, en somme d’exister. Toute une politique de l’humanisme, du droit à la différence et de l’interculturel est abandonnée.

Ces béances produisent de l’ignorance préjudiciable au vivre ensemble. Elles sont rarement signalées. De ce fait, dans un contexte de précarité sociale, de ressentiment et de vide, l’influence néfaste d’idéologies importées, utilisées comme masque, trompent une partie infime des jeunes, ce qui crée un effet de rejet et d’épouvantail amplifié.

Au lieu de s’appuyer sur la culture démocratique et de soutenir les nouvelles minorités dans la Cité, les jeunes des quartiers défavorisés, une partie des intellectuels « musulmans » modernistes à la logique faustienne et les islamophobes perpétuent les préjugés et la doxa des dominants. Alors que la diversité culturelle est une richesse pour l’Europe, l’altérité est caricaturée et refusée.

Selon les islamophobes ce n’est pas l’héritage des citoyens de confession musulman qu’il faut intégrer. Ils le déforment, le dénigrent. Ils disqualifient les problèmes des jeunes et les culpabilisent. Malgré ces obstacles exogènes, et des attitudes de crispation, des comportements déviants endogènes, qui sont l’exception et non la règle, l’immense majorité des citoyens européens de confession musulmane est en phase avec le monde moderne. Elle le prouve tous les jours, en fidélité à une juste compréhension de ses sources spirituelles et culturelles.

Elle a intégré l’environnement et l’époque. Elle mérite d’être encouragée plutôt que stigmatisée. D’autant que la responsabilité est partagée entre la majorité des citoyens et la minorité. Il est injuste de demander à une seule partie de la société, de surcroit la plus vulnérable, de s’adapter, de s’intégrer, voire de se nier. Les uns et les autres, ont pour devoir d’accepter l’altérité, de s’ouvrir, de dialoguer, de trouver des accommodements raisonnables.

Accepter le débat.

L’unité et la pluralité peuvent se conjuguer. La notion de « multiculturalisme » a été galvaudée et déformée. Nul n’est monolithique, nous sommes tous d’Orient et d’Occident. Le caractère « indivisible » ou commun de l’identité nationale de chaque pays européen ne doit pas exclure le respect du pluralisme. Ce dernier ne porte pas atteinte au socle commun.Il ne s’agit pas de faire l’éloge de la seule différence, ou au contraire du seul unitaire, mais de les articuler, les étudier, les comprendre, les respecter. C’est une responsabilité collective.

D’autant que, dans la vie pratique quotidienne, les échanges et les fermentations culturelles constituent l’essentiel des relations. Malgré la propagande, les manipulations des sondages et des statistiques, les délires islamophobes, des alliances contre-nature et des appréhensions, la majorité des citoyens européens reconnait que les musulmans sont leurs concitoyens et font partie de leur monde. L’Europe, à la pointe de la démocratie, ne doit pas renier ses principes et son idéal humaniste. Il faut accepter le débat. Il n’y a pas une seule version de la laïcité, de la modernité et du progrès.

De l’autre, les citoyens de confession musulmane, qui sont pluriels, devraient être les premiers à revendiquer la sécularisation, la laïcité ouverte, la fraternité humaine, l’amitié judéo-arabe et islamo-chrétienne, le vivre ensemble. A s’imprégner de la culture et du récit national bien compris de la société. L’islam, qui les responsabilise, les prédispose. Ils en sont capables et le prouvent.

Pour le bien commun, les funestes « années trente » doivent rester derrière nous, et non poindre à l’horizon. Il restera un avenir, dans le cadre de la citoyenneté pour tous, du respect du droit à la différence, de l’interconnaissance, de la démocratie toujours à venir.

*Mustapha Chérif est philosophe, auteur notamment « Le Coran et notre temps »Edition Albouraq Paris 2012.

http://oumma.com/219886/europeens-musulmans

**************************************************


France : Le CFCM exprime sa solidarité aux militaires et aux fidèles de la Mosquée de Valence.

Un homme a foncé ce vendredi au volant de sa voiture sur quatre soldats de l’opération sentinelle, chargés de la protection de la Grande Mosquée de Valence.

Après sommations, ceux-ci ont dû faire usage de leurs armes blessant le chauffeur. Un des quatre soldats a été blessé. Un fidèle de la mosquée a été également touché à la jambe par une balle perdue et a été secouru par l’un des soldats.

Le CFCM condamne avec la plus grande fermeté cette agression lâche qui a visé des militaires chargés de la protection et de la sécurisation des lieux de cultes, qui sont énormément appréciés par les fidèles à travers toute la France.

Le CFCM exprime également sa totale solidarité avec les responsables et les fidèles de la Grande Mosquée de Valence qui ont été profondément choqués par cet acte perpétré un jour de la « Prière du Vendredi ».
Dans l’attente des résultats de l’enquête qui détermineront les véritables motivations de l’agresseur, le CFCM réitère son appel à la sérénité et à la vigilance à l’ensemble de nos concitoyens.

http://oumma.com/222284/cfcm-exprime-solidarite-aux-militaires-aux-fideles-de

**************************************************

France : Les images de l’attaque à la voiture contre des militaires à Valence.

Vidéo de l’attaque a voir sur www.muslimradio.info.

Des soldats ouvrent le feu sur une voiture à Valence

http://oumma.com/222283/images-de-l-attaque-a-voiture-contre-militaires-a-val

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Jénine: L’occupation harcèle Yaboud après la fermeture de ses entrées.
.
En plus de leur douleur, les malades sont accablés par le siège de Gaza .
.
Hébron: 14 civils palestiniens blessés dans des affrontements avec l’occupation.
.
3 sionistes morts et 10 blessés dans une fusillade à Tel-Aviv.
.
Raids aériens de l’armée d’occupation à Gaza.
.
Agitation de l’occupation israélienne après l’attentat de Tel Aviv.
.
14 mille Israéliens ont fait irruption dans la mosquée al-Aqsa durant 2015.
.
27 000 fidèles ont fait la prière du « vendredi » à al-Aqsa.
.
Un conducteur d’un véhicule blessé et arrêté à Hébron.
.
Deux soldats israéliens blessés suite au renversement de leur véhicule en Cisjordanie.
.
Jénine et Hébron reçoivent les corps de 19 martyrs pour les enterrer.
.
Les jeunes de l’Intifada coupent l’électricité de « Gush Etzion ».
.
179 Palestiniens tués par des tirs israéliens en 2015.
.
Deux jeunes hommes palestiniens blessés par les tirs de l’occupation au nord de Gaza.
.
Un journaliste palestinien blessé lors d’une marche hebdomadaire à Qalqilia.
.
Les soldats israéliens attaquent une marche hebdomadaire dans la ville de Bil’in.
.
Haniyeh: Nous sommes face à une réelle Intifada.
.
4 raids aériens israéliens bombardent Gaza.
.
L’art solidaire avec le Mouvement Islamique.
.
Le Hamas appelle les palestiniens à participer massivement aux funérailles des martyrs.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire