MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 10 Dhou al Qiddah 1443, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 10 Dhou al Qiddah 1443, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information
https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 10 Dhou èl Qidah 1443.

.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

Silwan : Les autorités d’occupation prennent les mesures d’un appartement en vue de le démolir.
Les services municipaux israéliens ont pris d’assaut un immeuble dans le quartier de Qaddum à Silwan, au sud de Jérusalem, ils ont relevé les mesures du bâtiment tout en accordant une semaine à ses habitants pour le quitter avant de le démolir..

Campagne de raids et d’arrestations en Cisjordanie.
Aujourd’hui, mercredi, les forces d’occupation israéliennes ont lancé une vaste campagne de raids, de perquisitions et d’arrestations dans diverses zones de la Cisjordanie occupée..

Un Palestinien contrôle l’arme d’un officier israélien et se retire près d’Hébron.
Des sources médiatiques en hébreu ont rapporté qu’un jeune Palestinien avait « saisi » l’arme d’un officier israélien, au sud d’Hébron, lors d’une perquisition de son véhicule..

Des dizaines de colons prennent d’assaut Al-Aqsa.
Mercredi, des dizaines de colons ont pris d’assaut les cours de la mosquée Sainte Al-Aqsa sous la protection des forces d’occupation israéliennes..

Hamas : nommer Erdan à un poste à l’ONU est un affront à la sécurité internationale.
Le mouvement « Hamas » a déclaré que la nomination du représentant de l’occupation israélienne, Gilad Erdan, à un poste de haut niveau à l’ONU, est un affront aux valeurs de liberté et de justice, ainsi qu’une menace pour la paix et la sécurité internationales..

La marine d’occupation arrête des pêcheurs dans le nord de la mer de Gaza.
La marine de l’occupation israélienne a arrêté, mercredi matin, deux pêcheurs palestiniens du nord de la bande de Gaza..

Des affrontements contre les forces d’occupation et les colons israéliens à Jérusalem.
Des affrontements se sont éclatés, mardi soir, entre les jeunes palestiniens et les forces d’occupation israéliennes dans le village d’Abu Diss, au nord de la ville d’Al-Quds occupée..

Crash d’un drone israélien au nord de la bande de Gaza.
Des sources d’information israéliennes ont révélé qu’un drone de l’armée s’est écrasé, mardi soir, au nord de la bande de Gaza..

Les autorités d’occupation renouvellent l’arrestation administrative de l’ingénieur Omar Chekhchir.
La cour militaire israélienne a renouvelé, mardi, l’arrestation administrative de l’ingénieur palestinien Omar Khedhr Chekhchir (27 ans) pour six mois encore..

La Knesset israélienne échoue à adopter la loi pénale israélienne en Cisjordanie.
Lundi soir, le gouvernement d’occupation israélien n’a pas réussi à faire passer la loi d’apartheid, qui prévoit l’application des lois israéliennes aux colons en Cisjordanie occupée, d’enraciner le système d’apartheid en Cisjordanie.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

Covid-19 : cinq nouveaux cas et aucun décès.

Le ministère de la Santé a annoncé, ce mercredi, dans un communiqué, que cinq (5) nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et deux guérisons ont été enregistrés, tandis qu’aucun cas de décès n’a été déploré ces dernières 24 heures en Algérie. Selon la même source, aucun patient n’est actuellement en soins intensifs.

Le total des cas confirmés s’établit ainsi à 265909, celui des décès demeure inchangé (6875), alors que le nombre total des patients guéris passe à 178428 cas.

Aucun cas de variole du singe déclaré en Algérie .

Aucun cas de variole du singe n’a été déclaré en Algérie à ce jour, indique mercredi un communiqué de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), qui affirme suivre de « très près » l’évolution de la situation, tout en continuant à communiquer « régulièrement » à ce sujet.

« En Algérie, la variole fait partie des maladies qui sont soumises à une déclaration obligatoire à l’autorité sanitaire nationale et obligatoirement notifiée à l’Organisation mondiale de la santé », précise le communiqué relayé par l’agence APS.

A titre de prévention et dans l’état actuel des connaissances, ajoute l’Agence nationale de sécurité sanitaire, « les gestes barrières adoptées contre le coronavirus sont nécessaires contre la variole du singe ». Il s’agit notamment, a-t-elle préconisé, de « porter le masque dans les lieux fermées et fréquentés, se laver les mains, éviter les échanges des objets personnels (serviettes de bain, draps ), et observer la distanciation physique ».

Abordant l’évolution de la maladie dans le monde, l’Agence nationale de sécurité sanitaire note que « les scientifiques en savent davantage, des nouvelles plutôt rassurantes mais les mesures sacrées de prévention restent de rigueur ».

Et de rappeler que la variole du singe a toujours été présente sporadiquement dans les zones isolées du centre et de l’ouest de l’Afrique, à proximité des forêts tropicales humides. « La particularité du contexte actuel réside dans sa propagation, de façon inhabituelle, à d’autres régions à travers le monde », relève-t-elle.

« La surprenante hausse mondiale des contaminations enregistrée, notamment en Espagne, au Royaume Uni, au Portugal, au Canada et en Allemagne, ne présente cependant pas un danger sanitaire car, d’abord la contagion n’est pas aisée et ensuite, le virus de la variole du singe, de nature ADN, est plus stable que les virus à ARN à l’exemple du Sars-Cov-2 (Covid-19) qui génère plus facilement des variants », rassure l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Le séquençage récent des gènes du virus de la variole du singe, réalisé par des équipes de recherche portugaises et par d’autres équipes, a confirmé une origine similaire que la souche ouest-africaine déjà connue, ce qui suggère que l’émergence de nouveaux variants reste « peu probable », ajoute la même source.

Sa transmission à l’homme se fait principalement par contact direct avec des animaux infectés mais la transmission interhumaine est « possible », nécessitant, cependant, un « contact direct et prolongé avec une personne infectée », indique l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Dr Nadia Bouabdallah : « Une insuline produite localement est attendue dans un avenir proche ».

La directrice de la Production, du développement industriel, de la Promotion de l’exportation et de la Recherche, au ministère de l’Industrie pharmaceutique, Dr Nadia Bouabdallah, a déclaré aujourd’hui qu’avec l’exportation du produit pharmaceutique vers les pays africains, l’Algérie veut contribuer au renforcement de la souveraineté sanitaire du continent africain.

«L’Algérie est capable d’atteindre cet objectif vu les efforts qu’elle déploie, notamment dans la préparation du cadre réglementaire favorable aux opérations d’exportation » ; a-t-elle indiqué lors de son intervention à la radio chaine 3.

Dr Nadia Bouabdallah estime que cette dynamique est accompagnée par une volonté politique et soutenue par les hautes autorités du pays, puisque « des facilités sont accordées à tous les exportateurs », dit-elle en précisant que « les produits destinés à l’exportation bénéficieront d’une procédure d’enregistrement accélérée ». Arguant ses dires, l’invité cite l’exemple du prix qui « est simplement notifié ». « Il suffit donc de proposer un prix justifié par une marge bénéficiaire et il sera immédiatement accepté par le comité chargé des prix », explique-t-elle.

Après la réussite de l’expérience du Salon de l’Industrie pharmaceutique, El Djazaïr Healthcare, organisé à Dakar en mai dernier, l’Algérie multiplie ses objectifs sur le continent africain et ambitionne « de représenter l’Agence africaine du médicament », dévoile Mme Bouadallah.

Cette démarche« permettra, selon l’intervenante, d’offrir à l’Algérie une plus grande visibilité au niveau africain et de participer activement à l’industrialisation de l’Afrique. »

Selon la Directrice de la Production au ministère de l’Industrie pharmaceutique, une insuline produite localement est attendue dans un avenir proche. Dr Nadia Bouabdallah révèle, par ailleurs, que plusieurs partenariats sont en train de se concrétiser pour produire des médicaments anticancéreux.

L’Algérie suspend le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne .

L’Algérie a décidé de procéder à la suspension «immédiate» du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération qu’elle a conclu le 8 octobre 2002 avec le Royaume d’Espagne, a indiqué mercredi une déclaration de la Présidence de la République, reprise par l’agence APS.

«Les autorités espagnoles se sont engagées dans une campagne tendant à justifier la position qu’elles ont adoptée sur le Sahara Occidental en violation de leurs obligations juridique, morale et politique de puissance administrante du territoire qui pèsent sur le Royaume d’Espagne jusqu’à ce que la décolonisation du Sahara Occidental soit déclarée accomplie par les Nations Unies», a précisé la même source.

«Ces mêmes autorités qui assument la responsabilité d’un revirement injustifiable de leur position depuis les annonces du 18 mars 2022 par lesquelles le gouvernement espagnol actuel a apporté son plein soutien à la formule illégale et illégitime de l’autonomie interne préconisée par la puissance occupante, s’emploient à promouvoir un fait accompli colonial en usant d’arguments fallacieux», a ajouté la déclaration.

«Cette attitude du gouvernement espagnol s’inscrit en violation de la légalité internationale que lui impose son statut de puissance administrante et aux efforts des Nations Unies et du nouvel envoyé personnel du secrétaire général et contribuent directement à la dégradation de la situation au Sahara Occidental et dans la région», poursuit la Présidence de la République.

«En conséquence, l’Algérie a décidé de procéder à la suspension immédiate du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération qu’elle a conclu le 8 octobre 2002 avec le Royaume d’Espagne et qui encadrait jusqu’ici le développement des relations entre les deux pays», a conclu la Présidence de la République.

Aéroport d’Alger : d’importantes sommes en devises saisies.

Les services de la police aux frontières (PAF) de l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene ont procédé, au cours de cette semaine, à la saisie d’importantes sommes en devises (dollars américains et euros) et à l’arrestation de deux (2) passagers, a indiqué mercredi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

« Dans le cadre de la lutte contre les contraventions liées au change, la PAF de l’aéroport international Houari-Boumediene a déjoué, au cours de cette semaine, deux tentatives de transfert de devises sans titre bancaire, qui ont abouti à la saisie de (21 000) dollars américains, (8000) euros, et à l’arrestation de deux passagers », précise la même source.

Dans le même contexte, « la sûreté de l’aéroport, en coordination avec les services des douanes, a saisi un montant de 190.600 euros et arrêté un passager », ajoute le document. « Après parachèvement de toutes les procédures légales, les suspects ont été présentés devant les juridictions compétentes », a conclu le communiqué de la DGSN.

Exploitation artisanale de l’or : une quantité de plus de 128 kilos réalisée à Tamanrasset.

Une quantité de production aurifère de plus de 128 kilos a été réalisée depuis le lancement de l’exploitation minière de ce métal précieux en juin 2021 dans la wilaya de Tamanrasset.

C’est qu’a fait savoir ce mercredi, Noureddine Chouar, le chef de l’antenne régionale de l’Agence nationale des activités minières (ANAM) de Tamanrasset.

La production aurifère brute a été réalisée par 57 micro-entreprises parmi un total de 90 entités ayant obtenu leurs autorisations d’exploitation traditionnelle de ce métal dans la région, a-t-il détaillé selon l’agence APS.

M. Chouar a fait part, à ce titre, de l’établissement de 628 ordres de virement bancaires pour honorer les frais des entreprises réalisatrices, en sus de la remise d’autres nouvelles autorisations portant changement ou extension des sites miniers exploités par les jeunes.

Par souci d’assurer un accompagnement souple et sérieux des micro-entreprises activant dans ce domaine artisanal, les orpailleurs ont bénéficié de sessions de formation sur les techniques et données détaillées sur l’exploitation minière aurifère, les moyens et équipements utilisés dans l’extraction artisanale, en sus des explications sur le cadre juridique régissant l’activité d’exploitation minière, ainsi que sur les volets afférents à l’hygiène, la sécurité et la préservation de l’environnement, a ajouté M. Chouar.

Des patrouilles de contrôle périodique sont effectuées par les ingénieurs de l’ANAM pour s’assurer du respect des normes d’exploitation et pour lutter contre les opérations d’orpaillage illicite, a indiqué le même responsable.

Quatre (4) projets d’exploitation industrielle de l’or seront lancés prochainement dans la région par de grandes entreprises susceptible de contribuer à l’accroissement de la production aurifère et la génération de nouveaux emplois dans la région.

Formation professionnelle: « 64 % des diplômés intégrés dans le marché du travail ».

Le directeur général de l’Office national de développement et de promotion de la formation continue (ONDEFOC), Djoudi Slimane, a indiqué que 64% des jeunes diplômés des centres et instituts de formation affiliés au secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sont intégrés sur le marché du travail de manière permanente ou temporaire, soit par la création de petites ou moyennes entreprises, rapporte ce mercredi 8 juin la Radio nationale chaîne I.

Le même responsable a indiqué que les dispositifs d’accompagnement créés par l’État aident au processus d’insertion rapide, mené par l’Agence Nationale d’Appui à l’Entreprenariat (ANADE), en tant que partenaire fiable pour l’accès au monde du travail.

Il a fait savoir que les programmes d’enseignement et de formation disposés par le secteur sont de bonnes qualités et conformes aux besoins du marché du travail, soulignant que le taux élevé d’intégration des diplômés est un indicateur fort de l’efficacité du système de formation et d’enseignement professionnel en Algérie.

Évoquant les programmes dispensés par les établissements de formation, M. Djoudi a indiqué que les spécialisations et les programmes de formation et d’enseignement sont constamment mis à jour en répondant aux besoins du monde du travail local et international.

S’agissant des disciplines les plus demandées par les candidats désirant suivre une formation, l’orateur a indiqué qu’elles diffèrent d’une région à l’autre, mais il existe aujourd’hui une forte demande pour l‘informatique, les technologies de l’information et de la communication, les énergies renouvelables, l’agriculture, ainsi que le secteur des services comme l’hôtellerie et la restauration.

Par ailleurs, Slimane Djoudi a révélé que de nouvelles spécialités ont été introduites dans le domaine de l’exploitation et de la production d’énergie solaire et éolienne dans un certaines wilayas, en adéquation avec les besoins exprimés, ainsi qu’avec les transformations que connait l’économie nationale.

.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah